Issuu on Google+


sipa, J.l/metro

boxe asloum, un manager qui a du punch {page 35}

footbAll les dossiers chauds de lAuRent blAnc

mode et deSIgn pour être à la page, allez à Bruxelles {page 33}

{page 34}

PARIS

mardi 15 novembre 2011 n°2100 www.metrofrance.com Min 5° Max 13°

sipa paul schmidt

Musique

Télétravail, il y a encore

ne Jetez pas ce JournaL sur La voie pubLique : offrez-Le à votre voisin !

metro est imprimé sur du papier 100% recycLé.

du boulot le travail à distance peine toujours à s’imposer en France les salariés sont tentés, mais des entreprises frileuses et des lois contraignantes sont un frein à son développement {page 4}

Izia, rockeuse à sang chaud La fille de Jacques Higelin sort un second album électrique. {p. 20}

Etat-Unis : Yémen : combien ont coûté les otages ? les républicains Les trois Français enlevés le 28 mai dans la tourmente dernier ont retrouvé la liberté hier. Le Yémen affirme qu’une rançon de plusieurs millions de dollars a été versée aux ravisseurs {p. 6}

Accusations de harcèlement sexuel, bourdes en direct à la télévision... les candidats à la primaire républicaine enchaînent les faux pas {p. 12}

515_photo caption Xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

30pt/29lXyhxyh yxyxhyhxyhxyh

photocreditxxxxxxxxxxxxxxxxxx

119_standalone teXt. X x x x.


événement

Travailler chez soi Le gouvernement veut développer le télétravail pour booster la croissance Mais ce mode d’organisation fait débat et la France aura du mal à combler son retard

l’actu Le chiffre

92 %

C’est la part des Français qui souhaitent que le gouvernement montre l’exemple en réduisant son train de vie, selon un sondage Harris Interactive pour le site 2012etvous.fr, publié hier. 65 % estiment que les dépenses pour la Défense devraient baisser.

Elle l’a dit AFP

“L’euro est bien plus qu’une monnaie, c’est le symbole d’un demi-siècle de paix, de liberté et de bien-être social.” la ChanCelièRe allemande, anGela meRkel, hieR en ouveRtuRe du ConGRès de son PaRti (Cdu)

Sur le Web • Présidentielle 2012 : des joutes verbales qui ne volent pas très haut metrofrance.com/mots • banques : gare aux frais des découverts metrofrance.com/banques • Cinq applications mobiles pour trouver un logement metrofrance.com/immo

Le télétravail, une solution à la crise ? Frédéric Lefebvre y croit dur comme fer. “C’est une idée de croissance pour l’avenir de notre pays”, a assuré hier le secrétaire d’Etat aux PME, lors d’une conférence à Bercy. Il propose notamment de créer un site Internet public dédié à ce mode d’organisation. Déjà, en juillet, le ministre de l’Economie numérique, Eric Besson, avait lancé une étude pour favoriser son essor. Et pour cause. La France est à la traîne. Environ 9 % des salariés de l’Hexagone exercent aujourd’hui leur profession à distance. Deux fois moins que la moyenne

européenne. Trois fois moins que dans les pays scandinaves. “Le problème est avant tout culturel, explique Philippe Planterose, président de l’Association française du télétravail, chez nous, les managers préfèrent le commandement de visu.” Sur le papier pourtant, que des avantages. Oubliés les longs trajets pour se rendre au bureau. “Moins de stress, moins de temps perdu, et je peux organiser mes journées comme je le veux”, raconte Xavier de Mazenod, qui a quitté la région parisienne en 2004 pour s’installer dans l’Orne. “Le

Le coworking, un entre-deux Apparus récemment, des espaces partagés par plusieurs travailleurs favorisent l’échange et le partage des savoir-faire et permettent de bénéficier des conseils et des expériences des autres “colocataires”. Ces plateaux regroupent en général des travailleurs au profil identique (entrepreneur social, nouvelles technologies,

métiers du numérique...). Parmi les neuf adresses parisiennes, la Cantine, dans le IIe arrondissement, propose ainsi à ses membres un open space de quatorze postes connectés à Internet et de quatorze autres postes de travail individuels, accessibles pour 10 euros la journée ou 7 euros la demi-journée. Colombe dabas

“Le problème est avant tout culturel. En France, les managers préfèrent le commandement de visu.” PhiliPPe PlanteRose, PRésident de l’assoCiation fRançaise du télétRavail

télétravail, poursuit-il, permet d’être plus épanoui et donc plus productif.” Attention, prévient toutefois ce consultant Internet, créateur par ailleurs de Zevillage, un réseau social destiné aux télétravailleurs, “la pratique doit être bien organisée par les employeurs, car les salariés ne doivent pas se sentir isolés”. Depuis 2005, le télétravail est encadré par un accord national interprofessionnel décliné en une cinquantaine d’accords d’entreprise, comme chez Alcatel-Lucent ou chez Renault. “Cela nous permet de donner un cadre sécurisant et sécurisé à notre personnel”, assure Jean Agulhon, DRH France de la marque au losange. Pour doper le nombre de volontaires, Renault a assoupli en 2010 le dispositif

mis en place trois ans plus tôt, permettant notamment de ne travailler de chez soi qu’un seul jour par semaine. Aujourd’hui, huit cents de ses salariés, soit de 7 à 8 % du personnel, ont franchi le pas. “Si le télétravail a trouvé un cadre, dans de nombreux cas il est soit le fait d’arrangements locaux entre un manager et son collaborateur, soit une forme de tra-

vail ‘gris’, subi, que le salarié exerce par exemple lorsqu’il consulte ses mails le week-end”, regrette de son côté Laurent Mahieu, chargé du dossier à la CFDT. Le chemin est encore long pour un développement massif et encadré du télétravail en France. Gilles daniel

www.METROFRANCE.COM

“Cette organisation peut être un piège” Robert Castel est sociologue du travail. Quel est l’impact du télétravail sur l’organisation des entreprises ?

Pour l’instant, le télétravail est encore marginal, notamment en France. Mais il s’inscrit dans une évolution et une transformation globales des entreprises qui, il y a encore vingt ans, étaient organisées autour de grands collectifs de travail. L’évolution actuelle va dans le sens d’un éclatement de tous ces collectifs. Cela passe par le recours à la sous-traitance, à l’embauche d’intérimaires et aussi, désormais, au télétravail. Ce dernier implique qu’on participe à la production d’une entreprise sans être vraiment inscrit dans son organigramme.

XAVIER ROMEDER/NOUVELOBS/SIPA

“Les travailleurs à domicile sont individualisés, ils ne participent plus aux collectifs qui ont des fonctions de protection et de solidarité.”

Cela peut donc être générateur de stress ?

Oui, si le travailleur se retrouve face à une demande exagérée ou arbitraire, il aura du mal à se défendre.

RobeRt Castel

Quelles sont les conséquences pour les salariés ?

Elles risquent d’être souvent négatives. Ils ont sans doute plus de liberté en termes d’organisation de leur temps. Mais, en même temps, ils sont individualisés, donc moins protégés. Ils ne participent plus à ces collectifs, qui avaient des fonctions de protection et de solidarité. La liberté des

conflit avec l’employeur. Avec le télétravail, ils sont livrés à eux-mêmes, donc à l’isolement. En cela, le télétravail peut être un piège car le salarié se retrouve seul face à des ordres ou des directives, sans contrôle.

Quelles sont les conséquences du télétravail sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ?

Robert Castel.

travailleurs ne s’est pas construite parce qu’ils étaient des individus isolés. C’est parce que, en tant que membres d’une profession,

ils ont réussi à négocier des conventions collectives leur permettant de ne pas être en situation d’infériorité quand ils se retrouvaient en

Avant, la coupure était nette : le travail était un système de contraintes dont on était libéré quand on quittait l’entreprise. Avec le télétravail, il y a interférences et confusion. alexandRa boGaeRt


www.metrofrance.com

mardi 15 novembre 2011

0

ne va pas encore de soi WIDMANN/TPH/SIPA

Télétravail, mode d’emploi • Quatre organisations différentes

Le travail à domicile, qui impose de passer 100 % de son temps chez soi, n’est pratiqué que par 1 % des salariés. Le nomadisme, la forme la plus répandue, concerne ceux qui exercent un métier mobile (consultants, commerciaux, agents de maintenance, etc.) et exécutent des tâches à distance grâce aux technologies de la communication. Ils passent très peu de temps dans leur entreprise. Le travail collaboratif permet à plusieurs intervenants de plancher depuis différents lieux sur des dossiers communs, toujours grâce aux outils high-tech. Ces collaborateurs sont as-

sociés à la vie de l’entreprise pour la durée du projet, de manière très souple, sans nécessairement s’y rencontrer. Dernier mode, le coworking, qui se développe dans les grandes villes (lire ci-contre).

• Les obLigations de L’empLoyeur

L’accord cadre européen et l’accord national interprofessionnel de 2005, qui encadrent juridiquement le télétravail, indiquent clairement que tout ce qu’induit cette organisation différente est à la charge de • Comment s’y mettre ? “On ne décrète pas de té- l’employeur. A lui de fourlétravailler. Il faut que ce nir ordinateur et connexion soit dûment accepté par le Internet, par exemple. salarié et par l’employeur”, rappelle Pierre Morel-A- • Que se passe-t-iL en Cas L’Huissier, député UMP et d’aCCident du travaiL auteur d’un rapport sur le à domiCiLe ? sujet en 2006. Il faut alors La victime doit suivre la modifier le contrat de tra- même procédure que s’il vail ou lui adjoindre un avait lieu au sein de l’entreavenant. Il est également prise : elle remplit une déindispensable de former les claration d’accident et doit cadres au management à prouver qu’il a eu lieu dans distance. le cadre de son travail. A.B


0

Karachi : l’enquête étendue

justice. Le parquet de Paris a autorisé les juges chargés du volet financier de l'affaire Karachi à enquêter sur d’éventuels abus de biens sociaux en marge de trois contrats signés avec l'Arabie saoudite en 1994, a-t-on appris hier. Selon Le Monde, l’intermédiaire Ziad Takieddine serait intervenu dans ces contrats. Les juges veulent savoir si des rétrocommissions ont financé illégalement la campagne Balladur en 1995.

La riposte de DSK et d’Anne Sinclair polémique. Dominique Strauss-Kahn et son épouse, Anne Sinclair, ont riposté hier aux récents articles sur l'impact de l'affaire du Carlton sur leur couple. Menaçant les médias français de poursuites judiciaires, leurs avocats ont dénoncé dans un communiqué le “voyeurisme le plus détestable”. Dimanche, l’ex-patron du FMI avait dénoncé un “lynchage médiatique”, répétant sa demande d'être entendu aussi vite que possible dans cette affaire de proxénétisme où son nom apparaît.

Vite dit Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, hier sur LCI : “Mon organisation n’est pas pour un arrêt brutal du nucléaire, on ne peut pas arrêter non plus les investissements.” Aujourd’hui, L’invité de GuiLLAume roquette à 7 h 50 est L’essAyiste ALAin minc.

Télex Enquête La compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, a été entendue hier par l'IGS, la police des polices, qui enquête sur l'existence de renseignements policiers la concernant. Tutelle Liliane Bettencourt refuse une conciliation avec sa fille Françoise et maintient son assignation pour demander que son petit-fils Jean-Victor soit son unique tuteur, dans une lettre envoyée hier à la justice.

France

www.metrofrance.com MArdi 15 nOvEMbrE 2011

Une rançon pour leur libération ? Trois Français ont été libérés hier après six mois de captivité au Yémen En dépit des déclarations de responsables locaux, les autorités françaises démentent tout versement

AFp

“Nous sommes très heureux d'être enfin libres.” Enlevés le 28 mai dernier au Yémen par des ravisseurs se réclamant d'Al-Qaida, les trois exotages français, âgés de 25 à 30 ans, sont arrivés hier soir à l'aéroport de Villacoublay, près de Paris. “Nous n'imaginions pas un dénouement aussi rapide”, se réjouissait dans l’après-midi Christian Lombard, codirecteur de l'association Triangle génération humanitaire, assurant n'avoir “aucun détail sur les conditions de leur libération”. Employés par cette ONG basée à Lyon et installée au Yémen depuis 1998, ils œuvraient dans le cadre d'une mission de remise en état d'infrastructures dans l'est du pays. De l'Elysée au ministère des Affaires étrangères en passant par le Quai d'Orsay, les autorités ont remercié en chœur le sultanat d'Oman “pour son aide déterminante” dans la libération des otages. D'après les premières informations, les négociations auraient été menées en partie par Ahmed Ben Férid al-Souraimeh, un homme d'affaires yéménite réfugié dans la capitale omanaise, qui accompagnait les trois ex-otages dans l'avion de retour. “Le tout est de savoir quel intérêt cet intermédiaire de luxe avait dans ces tractations”, s’interroAssemblée Les députés ont rejeté hier, après un bref débat, la proposition du député UMP Lionnel Luca et d'une trentaine de ses collègues pour que soient réduites de 10 % les indemnités parlementaires en ces temps de rigueur. Justice Au cours d'une défense alambiquée, Ilich Ramirez Sanchez, alias Carlos, a refusé hier devant la cour d'assises spéciale de Paris de se déclarer “innocent ou coupable” de l'attentat de la rue Marbeuf qui a fait à Paris 1 mort et 66 blessés le 22 avril 1982.

Les trois humanitaires français, hier après-midi à l’aéroport de Mascate, capitale du sultanat d’Oman.

geait hier un spécialiste du renseignement, joint par Metro. Alors que les autorités yéménites assuraient qu'une rançon de plusieurs millions de dollars avait été versée (les ravisseurs en exigeaient douze), le ministère des Affaires étrangères a fermement nié ce versement. “D'une façon générale, et depuis les années 1970, la France a pris la mauvaise habitude de payer pour la libération de ses ressortissants. Il ne serait pas étonnant que cela soit le cas dans cette affaire” nous expliquait hier Alain Chouet, ancien patron

de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Mais les autorités ne peuvent pas le reconnaître, cela mettrait en péril la sécurité des Français installés à l'étranger. Certains pays prennent le parti de ne pas payer, à l'image des AngloSaxons, qui brandissent la menace de représailles militaires ciblées en cas d'enlèvement.” Mais la mobilisation d'importants moyens armés fait alors courir de grands risques aux otages.

Cinq Français toujours otages à l’étranger

Arlit

NIGER 14 juillet 2009 Denis Allex, agent des services du renseignement, est kidnappé

YÉMEN

Adrien cAdoreL

Seyoun

PUNTLAND

SOMALIE

www.METROFRANCE.COM

La France manque de sang Cette année encore, la période des fêtes sera critique pour la collecte de sang. L'établissement français du sang (EFS) appelle donc à intensifier les dons. “Nos stocks sont de dix jours, explique Dominique Legrand, directrice médicale de l'EFS. C'est suffisant pour assurer les transfusions à l'heure actuelle, mais pas pour faire face à la baisse des dons entre Noël et le jour de l'an.” Sans compter que les ponts

Trois Français travaillant pour l’ONG Triangle Génération Humanitaire, enlevés le 28 mai 2011, ont été libérés

16 septembre 2010 Enlèvement de 5 collaborateurs d’Areva et Satom, dont Françoise Larribe, libérée pour raisons de santé le 24 février 2011

de novembre et les intempéries dans le sud de la France ont déjà perturbé la collecte. Chaque jour, il faut dix mille dons de sang pour assurer l'ensemble des besoins du pays. Ceux-ci augmentent chaque année (+ 3 % attendus en 2011) en raison du vieillissement de la population et de l'augmentation du nombre de cancers, alors que celui des donneurs est en léger recul. “De très nombreux Français se déclarent

favorables au don de sang mais seuls 4 % d'entre eux le pratiquent, note Dominique Legrand. Les jeunes se mobilisent facilement pour le premier don, mais on a des difficultés à les fidéliser une fois qu'ils entrent dans la vie active.” Faute d'alternative – les recherches sur la production de globules synthétiques à partir de cellules souches sont en cours –, rien ne remplace le don de sang. Anne-AëL durAnd

Pratique • Pour donner son sang, il faut avoir entre 18 et 70 ans, être en bonne santé et hétérosexuel. • Les femmes peuvent effectuer quatre dons par an, les hommes six. • Le prélèvement dure 15 minutes (davantage pour les plaquettes, le plasma ou les globules). • Moins de 1 % des donneurs font des malaises. Les lieux de collecte sur www.dondusang.net ou au 0800 109 900.


Paris

0

1

Qualité de l’air 10

Source : airparif

Echelle de 1 (très bon) à 10 (très mauvais)

8

Se déplacer

Le RER E en travaux Des travaux d’entretien et de maintenance des voies entre Noisy-le-Sec et Pantin modifient la circulation des trains sur la ligne E du RER sur les axes de Tournan et de Chelles jusqu’à vendredi. En conséquence, les trains à destination de Chelles partiront de la gare de l’Est à partir de 22 h 45.

Agenda

Mise aux enchères Un vide-poche d’exception sera proposé à la vente aujourd’hui pour la Fondation Bruni-Sarkozy à l’Artcurial de l’hôtel Marcel-Dassault (VIIIe).

Interrogations après le décès d’un touriste

Le jeune de 19 ans, d’origine mexicaine, avait été retrouvé gisant sur la chaussée jeudi soir dans une rue du IXe Il était dans le coma, sa mort a été annoncée hier soir Que s’est-il passé dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 novembre rue La Bruyère dans le IXe ? Quatre jours après les faits, la 1re division de la police judiciaire de Paris n’exclut aucune hypothèse. Ce soir-là, un touriste mexicain de 19 ans a été retrouvé gisant sur la chaussée. Secouru par le Samu, le jeune homme, victime d’un traumatisme crânien, a été transporté dans un état critique à l’hôpital Henri-Mondor à Créteil (Val-de-Marne). “Il a été admis dans un état de coma”, précise une source proche du dossier. La mort a été déclarée en début de soirée hier. Originaire de Mexico (Mexique), Jean-Paul était

metro

La victime logeait à l’auberge de jeunesse située rue Rodier.

en visite à Paris depuis quelques jours. Il demeurait dans une auberge de jeunesse située rue Rodier (IXe) avec plusieurs amis. Selon les premières informations recueillies par les enquê-

teurs, le groupe de jeunes était rendu jeudi soir au Rex Club pour faire la fête. “Jean-Paul s’est vu refuser l’entrée car il était en état d’ivresse, indique une source policière. Il a quitté

les lieux seul, probablement pour regagner l’auberge de jeunesse. Ses amis eux, sont allés dans la discothèque.” Vers 3h30 du matin, il a été découvert inconscient rue La Bruyère. Son visage présentait plusieurs hématomes. “Il n’avait pas à passer par la rue La Bruyère pour aller du Rex Club, situé boulevard Poissonnière, jusqu’à la rue Rodier, précise la source policière. On ne sait pas, pour l’instant, comment et pourquoi il s’est retrouvé là. Son ébriété est peut-être la raison de ce détour, mais pas forcément...” De nationalité suisse et mexicaine, le jeune aurait été retrouvé en possession de tous ses effets person-

nels, selon cette source policière. Une autre source indique pourtant que son passeport suisse a disparu. Les parents de Jean-Paul, arrivés à Paris ce week-end, se sont rendus au chevet de leur fils à l’hôpital Mondor. “Aucune piste n’est privilégiée, indique une source proche du dossier. Il n’y a aucune certitude quant à une agression, car il n’y a pas de traces de défense manifeste, sur le corps du touriste.” Accident de la route avec délit de fuite, violences en réunion, chute accidentelle, toutes les hypothèses sont actuellement examinées par les enquêteurs. Aurélie sArrot

www.metrofraNce.com


www.metrofrance.com

mardi 15 novembre 2011

Un plan neige pour éviter la pagaille

Un réseau de proxénètes démantelé

AFp

Les Indignés relaxés

La préfecture de police veut tirer les leçons du 8 décembre dernier avec un nouveau dispositif

Présenté hier par la préfecture de police, le nouveau plan neige sera effectif dès aujourd’hui, et ce jusqu’au 15 mars. L’année dernière, des milliers de Franciliens s’étaient retrouvés prisonniers dans 400 km de bouchons causés par un épisode neigeux exceptionnel. Ces 7 000 “naufragés” de la route avaient passé la nuit dans le centre commercial de Vélizy (Yvelines) et les autorités publiques à commencer par le ministre de l’Intérieur de l’époque, Brice Hortefeux, avaient été montrées du doigt pour leur gestion des embouteillages.

16 500 C’est, en tonnes, la quantité de sel qui a déjà été mise de côté cette année (contre 12 000 tonnes en 2010).

conducteurs bloqués sera aussi renforcée : des centres d’hébergement seront ouverts en amont et en aval des zones à risques. • une meilleure information

Enfin, la priorité sera donnée à l’information en continu au public, via le site montrer plus réactifs”, as- de la préfecture ou les mésène Martine Monteil, secré- dias. taire de la zone de défense et de sécurité de Paris. • un plan de contournement En cas de renforcement du • des véhicules de dépannage niveau de veille, les caLes forces de sécurité, équi- mions seront déviés pour pées de véhicules de dépan- éviter la traversée de la rénage, seront disposées à gion. Un grand axe de proximité de 78 points noirs contournement a été desdu réseau principal (sorties siné. “Une gestion plus fine • quatre axes majeurs d’autoroutes à risques, car- du cas des poids lourds est Afin d’éviter une nouvelle refours périlleux ou axes en nécessaire”, juge Martine crise, le PNVIF a donc été pente, RN118 et A86 sud). Monteil. renforcé dans quatre domaines. “Il nous faut moins • des hébergements Julien Descalles www.METROFRANCE.COM subir les événements, nous La prise en charge des

ploitait une vingtaine de femmes, dont au moins une mineure, d’origine roumaine. Les suspects sont en garde à vue.

justice. Les onze Indignés

trafic. Trente proxénètes

ont été interpellés hier en région parisienne et en Roumanie à l’issue d’une vaste enquête menée depuis janvier 2011 par la brigade de répression du proxénétisme. Cinq personnes ont été interpellées en Roumanie et 25 dans des hôtels et des camps situés dans les XVIIe et XVIIIe, dans plusieurs communes de Seine-Saint-Denis et à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Le réseau de proxénétisme roumain opérait sur les boulevards des maréchaux, dans le nord de Paris et allée de Longchamp, dans le bois de Boulogne (XVIe). Il ex-

poursuivis pour dégradation de biens publics, après une manifestation en septembre à Paris, ont été relaxés hier par le tribunal correctionnel. A l’audience, le 31 octobre, les débats avaient tourné autour d’une vitre de fourgon de police que les manifestants étaient accusés d’avoir décollée alors qu’ils étaient embarqués par les forces de l’ordre, le 19 septembre, place de la Bourse (IIe). Au total, plus de 80 manifestants avaient été interpellés place de la Bourse, mais seulement onze d’entre eux avaient été arrêtés.

Un policier tué à Livry-Gargan fait divers. Un policier a

été mortellement blessé,

0

dans la nuit de dimanche à lundi, touché au cœur et au poumon avec son arme de service à l’issue d’un différend d’ordre privé, à Livry-Gargan (Seine-SaintDenis). Les hypothèses d’un suicide ou d’un meurtre en réunion ne sont pas exclues.

Le Fooding a remis ses prix palmares. L’équipe du

Fooding a révélé hier son palmarès 2012 à l’occasion de la sortie de son guide des restaurants en kiosque. Le Chatomat (XXe) décroche le prix Fooding de la meilleure table, le Frenchie bar à vins (IIe) le prix Fooding du meilleur bar à vins, Au Passage (XIe), a le Fooding d’amour, Bertrand Grebaud, du Septime (XIe), le Fooding d’honneur, L’Agapé Substance (VIe) le prix Fooding du meilleur “Régalezvous” Les Grandes Tables de l’Ile Seguin (Hauts-deSeine) le prix Fooding du meilleur décor et Le Pantruche (IXe) le prix Fooding du meilleur bistrot.




régions

www.metrofrance.com MArDi 15 noveMbre 2011

Marseille

“Jean-Noël Guérini doit démissionner”

Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille, a estimé hier que Jean-Noël Guérini “avait franchi la ligne jaune” Il a dénoncé la menace du président du conseil général de couper les vivres à la communauté urbaine

Jean-Claude Gaudin était très en colère, hier matin. Objet du courroux du maire UMP de Marseille : JeanNoël Guérini, le président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône. Ce dernier a, dans une lettre datée du 9 novembre, remis en cause le soutien financier du département aux projets de la communauté urbaine (Marseille Provence Métropole), notamment la prolongation du tramway et la piétonisation du VieuxPort. “Jean-Noël Guérini a franchi, politiquement, la ligne jaune, affirme Jean-

villalONga kaRiNE/sipa

“N’ayant plus aucun souci du bien public, visant seulement à se venger, Jean-Noël Guérini doit démissionner.” Jean-Claude Gaudin maire de marseille

Claude Gaudin. “En ouvrant une vendetta personnelle contre ses anciens amis socialistes, il commet un acte politique dont les victimes collatérales sont la ville et

Jean-Claude Gaudin, lors d’une conférence de presse hier.

Provence

Inondations : l’heure du bilan afp

l’administration se rendrait dans les zones sinistrées “pour évaluer les dégâts des biens non assurables des collectivités. A partir de ses conclusions, l’Etat attribuera aux collectivités des aides”.

120 000 C’est le nombre de visiteurs qui se sont pressés à l’exposition “Collection Planque, l’exemple de Cézanne”, au musée Granet d’Aix-en-Provence. Parmi les tableaux de ce collectionneur suisse, on pouvait admirer des œuvres de Cézanne, de Gauguin, de Monet et de Degas. intempéries. Après les in-

tempéries qui ont fait de nombreux dégâts dans le Sud-Est, le ministre de l’Intérieur s’est rendu hier dans l’Hérault, les Alpes-Maritimes et dans le Var (photo). Claude Guéant a annoncé que l’arrêté de catastrophe naturelle en faveur des zones touchées par les inondations de la semaine dernière serait pris vendredi. On estime les dégâts entre 550 et 800 millions d’euros de dégâts. Claude Guéant a annoncé qu’une mission d’inspection générale de

Rhône

La justice dit non aux TER sans contrôleur transports. Le tribunal

de grande instance de Lyon a interdit hier à la SNCF de laisser rouler sans contrôleurs les TER dans l’ouest lyonnais. Une décision qui vaut tant que les conducteurs n’auront pas été assez formés pour assurer la sécurité des transports. Depuis septembre, les conducteurs exercent leur droit de re-

les Marseillais. Si je parle, c’est parce que nous sommes les otages de cette vendetta. Ce serait plus simple qu’il démissionne”. Le maire de Marseille a réagi après la lettre ouverte d’Eugène Caselli, le président socialiste de la communauté urbaine. Celui-ci a demandé aux conseillers généraux PS de “s’indigner” face aux pratiques de leur président : “Aujourd’hui, vous avez le droit de réagir, de ne plus cautionner et de ne plus subir”, a-t-il écrit. myriam triCoCi

www.METROfRaNCE.COM

trait, estimant qu’ils ne sont pas prêts pour fonctionner en “équipement agent seul”, c’est-à-dire sans contrôleur à bord. Trente postes doivent être supprimés à l’ouest de Lyon. Le syndicat SUD-Rail demande à la SNCF “de redéployer immédiatement les contrôleurs”.

Lille

Une dispute familiale tourne au drame fait divers. Un homme

d’une soixantaine d’années a été tué au fleuret, dimanche soir, à Bruaysur-l’Escaut, dans la banlieue lilloise, lors d’une violente dispute avec sa fille. Cette dernière a expliqué s’être emparée de l’arme, avec laquelle son père la menaçait, pour se défendre. Le père, ivre, aurait relancé une dispute entamée la veille avec sa fille, et s’en serait pris verbalement au compagnon de celle-ci, qui a quitté les lieux dans un souci d’apaisement. La femme, âgée de 37 ans, aurait réussi à prendre l’arme des mains de son père et l’aurait atteint à deux reprises au thorax. Elle a été placée en garde à vue.


monde



afP

Goran Franjkovic.

Un soldat français tué en Afghanistan armée. Goran Franjkovic, légionnaire du 2e régiment étranger du génie, est mort hier en Afghanistan, lors d’une attaque d’insurgés dans la province de la Kapisa (nord-est). Un autre militaire français a été blessé par des tirs lors de cette mission de protection d'un convoi logistique au profit de l'armée afghane, a annoncé l’Elysée. Au total, 76 soldats français sont décédés dans ce pays depuis 2001, dont 24 cette année.

Anders Breivik a tenté de faire son show norvège. L'extrémiste Anders Behring Breivik, auteur des attaques sanglantes du 22 juillet, a fait sa première apparition publique hier devant le tribunal d'Oslo. Il a tenté de se lancer dans une diatribe, vite interrompue par le juge, devant les familles des 77 victimes. Se disant en guerre contre “l'invasion musulmane”, il a reconnu être l'auteur de l'attentat à la bombe contre le siège du gouvernement, puis de la fusillade sur l'île d'Utoeya, mais il a de nouveau exclu de se déclarer coupable. Son procès devrait démarrer le 16 avril 2012.

Un sursis pour l’aide alimentaire social. Le Programme européen d'aide aux démunis a obtenu hier un sursis de deux ans à la suite d'un compromis franco-allemand. Ces 500 millions d'euros annuels, tirés des fonds agricoles européens et utilisés pour servir des repas à 18 millions de pauvres via les banques alimentaires, étaient menacés dès l'an prochain d'une réduction drastique à l’initiative de l'Allemagne.

www.metrofrance.com MaRdI 15 noveMBRe 2011

Etats-Unis : la galère des républicains

brekken/aP/SiPa

La primaire du parti pour 2012 est parasitée par les frasques et les bourdes des candidats “Herman Cain respecte totalement les femmes !” Son épouse, Gloria, l’a affirmé haut et fort, hier soir, sur la chaîne Fox News. Une opération séduction pour défendre son mari, favori à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2012, mais empêtré dans un scandale. Quatre employées accusent de harcèlement sexuel l’ancien PDG de la chaîne de pizzerias Le Parrain. “Il aurait une double personnalité s'il avait fait les choses qu'on a décrites, a poursuivi Gloria Cain. Je n'y crois pas, et je suis à 200 % à ses côtés.” Elle sait qu'aux Etats-Unis on ne badine pas avec les affaires de mœurs. Il y a quelques mois, Arnold Schwarzenegger, ancien gouverneur républicain de Californie, et Anthony Weiner, ex-député de New York et figure montante du Parti démocrate, en ont fait les frais. Faute du soutien de leurs épouses, ils

font désormais partie des personnalités les plus détestées du pays (leurs masques ont fait fureur pour Halloween). Pour l'heure, Herman Cain est toujours en tête des sondages. Rick Perry, le gouverneur ultra républicain du Texas, lui a facilité la tâche en oubliant tout bonnement son programme lors d'une intervention télévisée mercredi dernier. Il a été incapable de se souvenir quels ministères il comptait abroger s’il était élu : “Le commerce, l’éducation et… et… Je ne sais plus, oups !” a-t-il annoné. Un “oups” qui pourrait le placer au rang des espoirs coulés de la droite, en compagnie de Sarah Palin, Donald Trump ou Michele Bachmann, grands gaffeurs eux aussi. Reste le troisième républicain encore en lice, Mitt Romney, qui tente de jouer les capitaines dans la tempête. Riche, un physique

Herman Cain, Mitt Romney et Rick Perry, lors d’un meeting républicain.

de jeune premier, une grande expérience… il aurait tous les atouts pour l’emporter. Mais il est mormon (religion détestée par les évangélistes chrétiens de droite), et il a mis en place dans son Etat, le Massachusetts, la réforme de santé voulue par Obama. A chacun ses casseroles. renauD CeCCottiriCCi, à new-york

Pendant ce temps, Obama… Alors qu’aucun président américain confronté à une grave crise économique n’a réussi à être élu pour un deuxième mandat (Jimmy Carter, George Bush père), Barack Obama reste en tête des sondages, quel que soit son adversaire républicain. Les démocrates mécontents

Néonazis : l’antiterrorisme allemand montré du doigt “Nous avons affaire à une nouvelle forme de terrorisme d’extrême droite”, a affirmé dimanche le ministre de l’intérieur allemand Hans-Peter Friedrich. Une découverte choquante pour le pays, qui se croyait à l’abri de tels actes depuis la Seconde Guerre mondiale. Tout a commencé avec la découverte à Zwickau, dans l’est de l’Allemagne, de l’arme la plus recherchée du pays, un Ceska 7,65 mm. Entre 2000 et 2006 ce revolver a tué neuf hommes d’origines étrangères, de Rostock à Munich. Il a été découvert dans les décombres de l’appartement de Beate Zschäpe, qui avait fait exploser celui-ci avant de se rendre à la police. Ses deux acolytes, Uwe Mundlos et Uwe Böhnhardt, se sont donné la mort dans leur camping-car après

SebaStian WillnoW/aP/SiPa

Un parti dans le viseur

L’appartement dévasté de Beate Zschäpe.

un braquage qui a mal tourné. Dans leur véhicule, on a également retrouvé l’arme de service d’une policière assassinée en 2007. Depuis, l'affaire tourne au scandale. Comment le trio a-t-il pu échapper aux services secrets pendant plus d'une décennie, alors qu'il avait été repéré dès 1998, en pleine fabrication de bombes artisanales ? Se-

lon Thomas Oppermann, chef du groupe parlementaire social-démocrate : “Il est incompréhensible que l’antiterrorisme ait pu perdre la trace de dangereux suspects pendant 13 ans.” Dans l'urgence, le gouvernement a promis la création d'un nouveau centre consacré au terrorisme d’extrême droite et d’extrême gauche. Déborah berlioz, à berlin

L'affaire des terroristes nazis a relancé les demandes d'interdiction du NPD, parti d’extrême droite allemand, fort de 6 600 membres. “Ce serait un signal fort”, a déclaré le président du syndicat de la police. Faute de preuves, l'anticonstitutionnalité du parti n'avait pu être prononcée en 2001. “Si on demande une interdiction et qu’elle est à nouveau refusée, cela donnera l’impression que l’Etat est impuissant”, affirme le député conservateur Wolfgang Bosbach. Par ailleurs, la ministre de la Justice a déjà exclu de recourir à cette mesure.

sont néanmoins de plus en plus nombreux face aux promesses non tenues du candidat du “changement”. Depuis peu, ce sont les écologistes qui font pression pour que l’hôte de la Maison-Blanche ne donne pas son feu vert à la création d’un nouveau pipeline.

Télex Syrie Le roi Abdallah II de Jordanie a été le premier dirigeant arabe à appeler le président Bachar al-Assad à “quitter le pouvoir”, hier dans une interview à la BBC. Italie Le futur chef du gouvernement, Mario Monti, a déclaré hier que les Italiens allaient devoir faire “peut-être des sacrifices” dans le cadre des mesures nécessaires pour sortir le pays de la crise. Iran L’Union européenne s’est dite prête hier à renforcer encore les sanctions contre l'Iran sur le dossier nucléaire, à la suite du rapport de l'AIEA. Israël Le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a affirmé hier être prêt à une levée du blocus de la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, si la France y déployait sa Légion étrangère.




débat

www.metrofrance.com mardi 15 novembre 2011

Vox pop.

Etes-vous prêt à passer au télétravail ?

Tribune libre

caMille lecoMte

cHargée de caMPagne “Modes de

Mathieu

consoMMation et de Production soutenables” aux aMis de la terre

ces pays assoifés par l’europe La production de biens industriels destinés à l’exportation engloutit les réserves en eau de certains pays, au détriment des populations.

L

’Europe est le quatrième plus gros consommateur d’eau par habitant au monde. On imagine bien les quantités destinées à la production agricole ou tout simplement à l’eau potable. Et pourtant, la palme de la plus forte consommation revient au secteur de l’énergie. De même, la part de l’eau utilisée pour la fabrication des produits industriels est importante. Pourquoi une telle consommation ? Parce que l’eau est nécessaire à presque toutes les étapes de la fabrication des biens et des services : 140 litres pour votre machine à café du matin, 2 700 litres pour votre tee-shirt, 8 000 litres pour votre paire de baskets... L’eau contenue dans tous ces pro“Il faut 2 700 litres duits manufacturés d’eau pour produire représente des quantités puisées indirectement auun tee-shirt, près d’autres pays et 8 000 litres pour constituent notre “emune paire de preinte en eau”. Pourquoi indirecte ? Parce que ces baskets.” produits sont en grande partie fabriqués en dehors de nos frontières. L’essor du commerce mondial ne fait qu’aggraver le problème. Et bien sûr, cette “extraction” de l’eau, de même que l’extraction continue de matières premières ou l’utilisation directe ou indirecte de terres agricoles, ne fait qu’appauvrir d’autres pays, souvent déjà les plus pauvres. De nombreux pays qui possèdent de faibles réserves en eau douce utilisent l’eau disponible pour produire des biens destinés à l’exportation vers les pays riches en eau. Les quantités d’eau nécessaires aux processus de production affectent les écosystèmes et la vie des populations locales, notamment en Afrique, avec la culture du coton ou au Brésil, où l’extraction croissante de minerais conduit à la multiplication de grands barrages pour alimenter les usines. La pénurie en eau est déjà une réalité pour plusieurs pays. Alors que, dans deux jours, Les Amis de la Terre remettront les prix Pinocchio aux entreprises qui oublient le respect des droits humains et de l’environnement pour toujours plus de profits, on ne peut que souligner le lien qui existe entre mauvaises pratiques, accaparement des ressources et appauvrissement des populations. Dans un monde où les ressources sont limitées, nous devons nous interroger sur le lien entre utilisation des ressources naturelles, croissance économique et prospérité de nos sociétés. Il est urgent de revoir nos modes de consommation. rapport surconsommation, une menace sur l'eau, des amis de la terre europe et du sustainable europe research institute sur www.amisdelaterre.org. Plus d’infos sur les prix Pinocchio remis jeudi prochain : www.prix-pinocchio.org

Ourimi

Asher

David

20 ans, étudiant

42 ans, vendeuse

24 ans, cHôMeur

29 ans, coiffeur

Le télétravail, c’est intéressant. On se force à mieux parler au téléphone. C’est une nouvelle vision de la relation client. Pour moi, qui suis étudiant en commerce, j’apprendrais beaucoup si je faisais des missions de ce genre.

Je trouve cela très pratique, surtout quand on a des enfants. Le télétravail permet aussi de réduire les frais, notamment de transport. Si je pouvais travailler chez moi, je serais, sans aucun doute, plus sereine.

Je préfère, de très loin, travailler dans un bureau. Rester chez soi, cela brise le lien social qu’on pourrait développer en entreprise. Il y a un risque d’isolement pour le travailleur. C’est dangereux.

Quand on travaille chez soi, il faut vraiment être motivé. Il n’y a pas d’horaires pour se cadrer, il n’y a pas d’ambiance de bureau, pas de pression... Tout ça constitue un risque d’être moins rigoureux et moins constant.

Le courrier des lecteurs

une nouvelle ère énergétique environnement. Sortir du

nucléaire, ça n’est pas, comme le suggère Claude Guéant, l’œuvre de “l’antiFrance”. Il ne s’agit pas de sortir de la France, il s’agit de sortir peu à peu la France du nucléaire. Il s’agit d’inscrire la France dans l’actualité scientique et économique. La France doit prendre une place de premier ordre en valorisant son savoir-faire en matière de démantèlement des centrales nucléaires, et en rattrapant son retard au niveau des énergies renouvelables. valxx

l’art de gérer son budget économie. Comme moi,

beaucoup de Français savent gérer leur budget. Suivant nos priorités en matière d’éducation, de logement, de sorties, d’habillement et en fonction de nos revenus, cer-

Garfield 62 (%#!2 2JI H?<29 5

“A deux reprises, la police a défoncé la porte d’une octogénaire innocente. Mais pourquoi un tel déchaînement de violence dans son appartement ? La vieille dame étaitelle armée d’un déambulateur, pour effrayer de la sorte ces messieurs du GIPN ?”

trations ont été piratés. C’est désormais le tour de celui de l’UMP. Pourtant, on nous impose de plus en plus de démarches via Internet, comme le vote électronique, en nous assurant qu’il n’y a aucun souci, que tout est able à 100 %. Comment le croire alors que les politiques ne sont même pas capables de protéger leurs propres données ? altos

Hagakure

de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales, Patrick et Guillaume se sont symboliquement dit “Oui” samedi dernier. Moi, je dis “oui” au mariage homo, “oui” au mariage lesbien, “oui” au mariage entre des adultes d’âges différents, “oui” au mariage entre les peuples. Sur le fronton de nos mairies, il est écrit “Liberté, égalité, fraternité”. En quoi ce mariage gêne-t-il la vie de gens ? Les lois sont faites pour évoluer en même temps que les peuples. A tous ceux qui parlent de religion, je réponds : “Aimez-vous les uns les autres” !

tains postes sont rognés au maximum au prot d’autres. Tout cela se décide de manière logique, rééchie. Pourquoi n’y a-t-il pas parmi les têtes pensantes de notre pays des gens sensés pour agir de la même façon ? Des économies peuvent êtres réalisées sur beaucoup de postes ! Il faut surtout le vouloir. Jocebell

Pas de parade au piratage internet. Récemment,

plusieurs sites d’adminis-

Votre avis Est-ce que vous donnez votre sang ? ▶ 68

%

Non

▶ 32 % Oui ▶ metrofrance.com

oui à tous les mariages société. Devant le maire

tolérance

Merci pour l’héritage

société. A 25 ans, avec un

prêt étudiant sur le dos, sans aucun diplôme car mon centre de formation m’a informé trois semaines avant les épreuves que je n’étais pas inscrit auprès du rectorat, au chômage avec peu d’espoir d’avenir car avec peu d’expérience, dans ce monde à l’avenir incertain, je refuse de donner la moindre journée de solidarité à mes aînés. Vu le monde qu’ils me laissent en héritage, et les armes pour l’affronter, j’estime ne rien leur devoir. étudiant75

Jim davis

1# I%<I H.J* H'2JI 9'2$"9CH.A IC%# ><2 ;'2# !%##28


détente



www.metrofrance.com mardi 15 novembre 2011

Météo L’horoscope

audray gaillard

Bélier

Vos proches tentent de vous raisonner, mais vous n’en faites qu’à votre tête.

Taureau

C’est le jour pour vous libérer de pensées et d’habitudes un peu ringardes.

Gémeaux

Avec plus de sérieux et d’effort, vous arriverez à monter sur le podium.

Mots fléchés n° 403 / Facile RÉVISION AU PORT JAUNE ORANGÉ

DÉSERTS AGRESSIF ET SAUVAGE

PETIT BAUDET OISEAU PARLEUR

LANGUE D’IRAN ANCÊTRE DE L’UE

SCANDIUM ABRÉGÉ DRAME À TOKYO

COSTAUD

COURBES FERMÉES

ESPÈCE

VENUE AU MONDE TRAVAUX DIRIGÉS

Vierge

Votre vie prend des directions inattendues, vos proches s’en réjouissent.

Balance

Vous savez reconnaître ceux qui jouent avec vos sentiments...

Scorpion

Vous auriez tout intérêt à mettre vos affaires en ordre sans tarder.

Sagittaire

Côté finances, vous allez pouvoir mettre du beurre dans les épinards…

Capricorne

Vous chouchoutez et épaulez votre partenaire en ce moment.

Verseau

Vous adoptez un profil discret pour conserver toute votre énergie !

Poisson

Vous avez envie de vous dépasser aujourd’hui et de cultiver l’espoir. Plus d’horoscope numérologie gratuite : découvrez di�érents aspects de votre personnalité astrocenter. metrofrance.com

ÉCIMÉES

AIDER

RÉUNION

Lion

Vous accueillez avec enthousiasme toute nouveauté dans votre vie.

ADULE

BERNÉE

Cancer

Il n’y aura pas de problème, si vous vous concentrez sur un seul objectif.

EXPRIME LE DOUTE BOUCHE CORNÉE

ROUTES À SUIVRE

GIVRE DIVINITÉ DE LA TERRE

dr

SUINTER DU FRONT

DISPO- IL VAUT 3,14... SITIF ÉLECTRI- POINTE QUE ACÉRÉE...

recette

GYM DE COLLÉGIEN ATTRAPÉ

SORTIE EN LIBRAIRIE GRADE AU JUDO MÉDIA À IMAGES

HARNACHÉ DISCRÉTION

LE PLANCHER DES VACHES

CHANGE D’AIR DIEU ÉGYPTIEN SUDSUD-EST

CHANTIER NAVAL BARBARE

EAU PÉRIGOURDINE CRACK ORDONNER

PRIVÉES DE TOUTE HUMANITÉ

Metro Edition Paris Edité par : SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris - Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod - Directrice générale : Sophie Sachnine - Impression : P.O.P (Paris Offset Presse), 30 , rue Raspail 93120 LA COURNEUVE - Publicité commerciale : 01 55 34 45 16 Publicité culture : 01 55 34 45 18 - Publicité emploi & formation : 01 55 34 45 04 - Diffusion : 01 55 34 45 00 - E-mail distribution : distribution@ publications-metro.fr - E-mail rédaction : courrier@ publications-metro.fr - Relations médias : Frédéric Henry-FHCOM : 01 55 34 24 24 - Rédacteur en chef : Christophe Joly Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues Rédacteurs en chef adjoints : Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Web), Jérôme Vermelin (Culture) Chef de service : Alexis Picard - Chef de service Paris : Pierre Chausse - Reporters natio : Alexandra Bogaert, Adrien Cadorel, Gilles Daniel, Anne-Aël Durand - Reporters Paris : Aurélie Sarrot, Vincent Michelon - Rédaction : Thibault Barbieri, Marie Bley, Emmanuel Bousquet, Sébastien Coca, Laurent Falla, Claire Gignan, Sylvain Grateau, Rania Hoballah, Muryel Jappont Louis-Marie, Judith Korber, Jennifer Lesieur, Françoise Marmouyet, Tristan Michel, Talia Soghomonian, Boris Tampigny, Céline Waldberg Rédaction web : Hamza Hizzir, Nicolas Vanel Photographe : Nicolas Richoffer Standard rédaction : 01 55 34 45 00 - E-mail : prenom.nom@ publications-metro.fr - Courrier rédaction : 35, rue Greneta, 75002 Paris.

DIVISION DU TEMPS PASSÉ

cocotte de porc, carottes et pruneaux

Solution n° 398 D G E T S O N C E V E T T E T T E R

A E N I A L E R R O R U S S I G T R F A A L U I C O T I N E E L E T L E V A E E I R

A V F U I E I S A N N E T Z E

T A R I R

B O N I

A N T I L L L E A N I P E S E R U V E E T T E E

retrouvez toutes les solutions des mots fléchés et des sudokus sur metrofrance.com

T E N E U R A L E A S

800 g de carottes, 250 g de pommes de terre, 2 oignons, 3 c. à s. d’huile, 60 g de beurre, 1,2 kg de sauté de porc en morceaux, 2 c. à s. de farine, 150 g de pruneaux dénoyautés, 20 cl de vin blanc, 10 cl de bouillon de légumes, 1 c. à c. de safran.

Pelez et coupez les carottes en rondelles. Pelez les pommes de terre. Pelez et émincez les oignons. Dans une cocotte, faites

chauffer l’huile et le beurre puis faites revenir les oignons. Ajoutez le porc et faites-le dorer sur toutes ses faces. Saupoudrez de farine, salez, poivrez et mélangez. Ajoutez les carottes, les pommes de terre et les pruneaux. Salez et poivrez. Versez le vin blanc avec le bouillon de légumes et saupoudrez de safran. Laissez mijoter à feu doux 1 heure. heure Extrait dE cocottes et

mijotés, mijotés

éditions

mango, mango 187 pagEs, 6,90 €.


culture

2

la culture Cinéma

Dany Boon retrouve le Nord L’acteur a annoncé dimanche soir sur TF1 qu’il tournerait l’été prochain son quatrième film en tant que réalisateur. Intitulée Une jolie ch’tite famille, cette comédie mettra en scène un designer à succès rattrapé par ses origines nordistes.

Top/Flop

Les Immortels

Le film fantastique, avec en vedette Henry Cavill, le futur Superman, a débuté au top du box-office américain ce week-end avec 32 millions de dollars de recettes. Il sort en France le 23 novembre.

“Une putain de fée s’est penchée sur mon berceau” Après un premier album à succès, et ses deux Victoires de la musique, Izia publie le brûlant So Much Trouble Rencontre avec une rockeuse au caractère bien trempé Votre carrière a démarré en trombe avec un disque d’or et deux Victoires de la musique. Ça fait beaucoup pour votre jeune âge, non ?

Je n’ai pas du tout calculé ce qui m’arrivait. Si bien que je me suis un peu retrouvée coincée dans l’œil du cyclone. Le plus important, c’était de continuer à faire de la scène. Tout ce qui arrivait à côté, c’était des sublimes bonus. Ce qui a surtout changé, grâce au succès, c’est que je joue dans des salles toujours plus grandes.

Ce qui frappe chez vous, c’est votre précocité. Quand avezvous décidé de faire carrière dans la musique ?

J’ai commencé la scène à l’âge de quinze ans. Ça fait donc six ans que je trace ma route. En fait, je crois en ma bonne étoile, et j’ai vraiment de la chance. Je pense que sur mon berceau, j’ai eu une putain de connasse de fée qui m’a filé une énergie folle ! J’ai beaucoup bossé, j’ai une forte personnalité, mais j’ai aussi l’impression que tout est écrit depuis le début. Je suis faite pour un métier artistique, je ne me vois pas faire autre chose. Comment c’était, l’école ?

J’étais inadaptable au système scolaire, je ne voulais pas y aller. Je suis ouverte à l’apprentissage, mais je ne comprenais pas pourquoi je devais aller en cours. Après mon tout premier concert au Printemps de Bourges, j’ai arrêté l’école dans la foulée. Avez-vous ressenti le besoin de faire vos preuves par rapport à votre père, Jacques

Lady Gaga

La star vient de virer Laurieann Gibson, sa chorégraphe de longue date, après une dispute. Les premières tensions entre les deux femmes remonteraient au tournage du clip de “Judas”, dont la chorégraphe aurait réprouvé l’imagerie religieuse.

“Mon rêve, c’est d’être Beyoncé ! J’adore le côté entertainer, actrice, chanteuse, bête de scène et businesswoman. J’ai besoin d’être impliquée à tous les niveaux.” IzIa

Higelin, et votre frère, Arthur H ?

Je n’ai jamais rien fait par esprit de revanche. Je pense que c’est le secret de ma stabilité mentale, ce qui fait que je garde les pieds sur terre. Du coup, je ne peux m’en prendre qu’à moi si j’échoue ou si je réussis. Votre père a-t-il écouté le nouvel album ?

Il l’a écouté de façon concentrée au moins trois fois, il voulait absolument entendre chaque détail. Il a pleuré, il était très fier de moi. Il m’a dit que j’avais fait un grand pas en avant. Depuis vos débuts, votre personnalité a aussi beaucoup évolué...

Quand j’ai eu vingt ans, j’ai senti le vent tourner, je me suis vue prendre un nouveau cap. Mon rapport au travail a changé, je me concentre beaucoup plus. Je me suis beaucoup investie dans cet album, tout me tenait très à cœur pendant l’enregistrement. Avant, je voulais juste me marrer. Maintenant, je veux construire quelque chose. Jusqu’où êtes-vous prête à aller ?

Mon rêve, c’est d’être Beyoncé ! J’adore le côté entertainer, actrice, chanteuse, bête de scène et businesswoman. J’ai besoin d’être impliquée à tous les niveaux. Pour mes prochains concerts, je veux m’occuper de la scénographie et des lumières. Je me dis que j’ai déjà accompli beaucoup de choses à seulement 21 ans, donc je vois les choses en grand adapté le livre en pensant à moi. pour les années à venir ! On vous verra d’ailleurs l’an prochain dans Mauvaise fille, l’adaptation du roman de Justine Lévy. Comment avezvous décroché le rôle ?

C’est le réalisateur du film, Patrick Mille, qui m’a approchée. Il m’avait vue dire “putain” quarante fois aux Victoires de la musique... et apparemment, ça lui a plu ! (Rires.) Les essais se sont bien passés et Patrick m’a dit qu’il aurait eu les boules si ça n’avait pas été le cas parce qu’il avait

Quel bilan tirez-vous de cette première expérience ?

Je pense que maintenant, j’aurais du mal à me passer de la comédie. Même si parfois j’ai dû prendre sur moi pour jouer mon personnage, une fille froide et asociale qui tire la gueule alors que tout le monde s’amuse autour d’elle. C’est tellement pas mon genre ! (Rires.) BorIs TampIgny

www.mEtROFRaNcE.cOm

paul schmidt

noTre avIs

Un album enivrant

◼◼◼◼◼

Après un premier essai orageux, Izia opère sa mue avec So Much Trouble, clairement plus mélodique. Reste qu’entre le brûlant “Baby”, le sauvage “She” ou le déchaîné “Top of the World”, la chanteuse de 21 ans est loin

d’avoir levé le pied. Mais la diva du rock français maîtrise mieux sa voix. Et s’autorise même quelques envolées lyriques, à l’image de l’intense “Penicilline”. Mention spéciale à son complice Sébastien Hoog, plus affûté que jamais à la guitare. Sans perdre de son énergie contagieuse, la jeune femme s’est attachée à élargir sa palette, comme en témoigne l’utilisation des cordes sur “Your Love is a Gift” ou du piano sur “I Hate You. B.T


www.metrofrance.com

Mardi 15 noVeMbre 2011



Le piège diabolique de Franck Thilliez

CapmaN/sipa

Dans Vertige, l’auteur français enferme trois personnages au fond d’un gou�re en haute montagne Un huis clos aussi diabolique que réaliste Franck Thilliez adore les défis. Pour son troisième roman en moins d’un an, l’auteur nordiste change de registre et délaisse les enquêtes policières de ses héros fétiches, Lucie Henebelle et Franck Sharko, pour s’essayer au suspense à huis clos. Vertige met en scène trois personnages, pris au piège dans un gouffre en haute montagne. Le narrateur, un alpiniste expérimenté, accompagné de son chien, est attaché à une jeune sans emploi chétif. Un troisième larron, plus âgé, porte un masque qui explosera s’il tente de le retirer. “Mon principal challenge, c’était de tenir les gens en haleine sur 330 pages sans les ressorts habi-

Telex Vous craigniez d’être traité de ringard en soirée ? Pas de problème, Melty.fr, le premier site d’actus dédié aux jeunes, est là pour détecter les tendances du moment.

Ashton Kutcher en cure de tweets MUSIQUE. Ashton Kutcher

a beau être l’un des pionniers de Twitter, avec pas moins de 8,27 millions de followers depuis 2009, il n’est pas à l’abri des bourdes virtuelles. La semaine dernière, l’acteur américain a en effet posté un tweet de soutien à Joe Paterno, l’entraîneur de l’équipe de football américain de l’université Penn State, fraîchement viré par ses dirigeants. Le hic, c’est qu’il ne connaissait pas les circonstances

getty

de ce licenciement. A savoir un scandale de pédophilie dans lequel le coach, âgé de 84 ans, serait empêtré. Bombardé de messages hostiles — on l’aurait même traité d’“imbécile” —, le héros de la série Mon oncle Charlie a présenté ses excuses et suspendu son compte jusqu’à nouvel ordre, estimant qu’il était “clairement devenu trop gros pour être dirigé par une seule personne”. Plus d’infos sur melty.fr

Cinéma Intouchables, plus fort que Tintin ! Le film d’Eric Toledano et Olivier Nakache cumule 4,8 millions d’entrées au bout de deux semaines d’exploitation, contre 4,6 millions pour le blockbuster de Steven Spielberg, en salles lui depuis trois semaines. Casting Oscarisé pour Le Discours d’un roi, Colin Firth aurait été approché par Spike Lee pour jouer le rôle du méchant dans le remake d’Old Boy, aux côtés de Josh Brolin. Dans le film original de Park Chanwook, primé à Cannes en 2004, un homme retrouve la liberté après avoir été séquestré pendant quinze ans, sans explication. People Brad Pitt, bientôt retraité ? Dans une interview accordée à l’émission de télé australienne “60 Minutes”, la star affirme qu’elle se laisse trois ans avant de quitter les plateaux pour se consacrer à la production. D’ici là, on le reverra mercredi dans Le Stratège, de Bennett Miller, puis l’an prochain dans Cogan’s Trade, d’Andrew Dominik, et World War Z, de Marc Forster. admedia/sipa

“Mon principal challenge, c’était de tenir les gens en haleine sur 330 pages sans les ressorts habituels du thriller, sans explosion ni cascade.” FraNck Thilliez tuels du roman de genre”, explique l’auteur, qui décrit son dixième opus comme “un thriller sans explosion, ni cascade ou course poursuite”. Pour la première fois, Franck Thillez écrit à la première personne et au présent, un style qui permet de suivre l’intrigue “en temps

réel et de faire ressentir au lecteur les sensations du personnage principal en direct.” Pour comprendre les ressorts de la survie en milieu hostile, l’auteur a lu de nombreux récits d’escalade, “fasciné par le besoin qu’éprouvent certains aventuriers de se mettre en danger face à la nature toute puissante”. Et dévoré Hors du temps, le récit de l’expérience menée en 1962 par l’explorateur Michel Siffres, “qui s’était isolé pendant deux mois au fond d’une grotte de l’Hérault afin d’étudier l’évolution du corps et de la psychologie humaine”. Un souci de réalisme au service d’une construction diabolique, inspirée par le cinéma

d’horreur dont Franck Thilliez raffole, “les classiques, mais aussi les succès récents comme Saw ou Buried, l’histoire d’un Américain enfermé dans un cercueil en Irak”. Son credo ? “Procurer du plaisir au lecteur, même si mes histoires sont un poil stressantes !” Jérôme VermeliN

www.metROFRaNCe.COm

Vertige, de Franck Thilliez (Fleuve Noir), 336 pages, 19 euros.


culture



dr

Alina Orlova.

Les Boréales fêtent leurs vingt ans La Normandie se met à l’heure du Nord, voire du Grand nord, jusqu’au 19 novembre. Le festival pluridisciplinaire Les Boréales, qui se déroule à Caen et en région, propose des rencontres avec des auteurs, des concerts, des pièces de théâtre et des lectures, 100 % scandinaves. Au programme cette semaine : une rencontre avec Anne B. Ragde pour son nouveau roman La Tour d’arsenic (Balland), des concerts d’Alina Orlova et de Jay-Jay Johanson, et la remise du premier prix Boréales à l’écrivain islandais Arnaldur Indriðason. Programme sur www.crlbn.fr.

Une expo sur les JO au temps du nazisme

Le mémorial de la Shoah, musée et Centre de documentation juive contemporaine, organise jusqu’au 18 mars 2012 une exposition dédiée au sport durant les heures les plus sombres de l’Europe, de 1936 à 1948. Intitulée “Des JO de Berlin aux JO de Londres (1936-1948) : le sport européen à l’épreuve du nazisme”, elle dévoilera gratuitement aux visiteurs de nombreux films, photographies, objets et documents d’archives. Plus d’infos : www.memorialdelashoah.org

Les samouraïs envahissent le quai Branly Pour la première fois en Europe, le musée du quai Branly présente l’exceptionnelle collection d'armures de samouraïs réunie par Ann et Gabriel BarbierMueller. Soit un ensemble rare d'objets, d'armures complètes, de casques et de caparaçons équestres utilisés tant pour les batailles que pour les cérémonies et les parades. Un voyage dans neuf siècles d’histoire du Japon. Plus d’infos : www.quaibranly.fr

www.metrofrance.com mArdi 8 NOvembre 2011

Jean-Paul Goude, l’ivre d’images

Le musée des Arts déco ouvre la première rétrospective consacrée à Jean-Paul Goude A�ches, pubs, photos, vidéos... le créateur déballe sa fantaisie Jusqu’au 18 mars 2012

Elle tourne sur elle-même, majestueuse dans sa robe noire géante, un rien intimidante. La valseuse que Jean-Paul Goude a créée pour le bicentenaire de la Révolution française, en 1989, accueille les visiteurs de “Goudemalion”. Goudequoi ? Ce néologisme, inventé par le philosophe Edgar Morin, donne le ton de cette exposition retraçant plus de quarante ans de créations folles. Elle assume à merveille son côté narcissique, quasi mythologique : Goude a tenu à en superviser chaque coin, chaque installation, chaque accrochage. La visite alterne l’immense (la locomotive du défilé cité plus haut, au centre de la nef, autour de laquelle tournent des poupées russes vêtues de blanc) et l’infime (une multitude de croquis). Entre les deux, on cligne des yeux devant pas moins de 600 photos, vidéos, montages et affiches. Tout le monde a déjà vu au moins une image de Goude. On connaît moins

ses débuts, l’époque anonyme où il était illustrateur pour le Printemps, dans les années 1960. Dès son arrivée au magazine américain Esquire, en 1969, dont il a été le directeur artistique, Goude traque le beau, le drôle et le décalé. Trois credo portés à leur pinacle par l’arrivée des femmes dans sa vie. Goude le Pygmalion doit tout à ses muses, Grace Jones en tête, à laquelle toute une aile est dédiée : filmée, photographiée, destructurée, magnifiée, la femme-panthère est pour toujours associée au meilleur de Goude dans les années 80. Cette métamorphose des corps, qu’il appelle la “french correction”, s’applique aux belles Farida Khelfa, Toukie et Radiah : la mixité ethnique a toujours été au cœur de son travail. Pour reprendre Edgar Morin, Jean-Paul Goude “sculpte une statue à partir de la femme qu’il épouse”. Son travail publici-

“Je suis un petit bonhomme un peu frivole, très vaniteux mais résolument un artiste !” jeAn-PAUL GoUDe

Grace revue et corrigée, ekta découpé, New York, 1978. musee des arts decoratifs

taire l’a fait connaître du grand public : les petits personnages en maillot rayé de Kodak (1986-1992), Vanessa Paradis en oiseau de nuit pour Chanel, les spots pour Perrier, Lee Cooper, Dim... Ses dernières affiches pour les Galeries Lafayette, avec Laetitia Casta en guest star récurrente,

ornent depuis dix ans les couloirs du métro parisien. D’autres alcôves présentent des pans plus méconnus, comme son mobilier-néon et ses ektas découpés. Son fil rouge ? “L’amour du dessin, de la chose bien équilibrée. L’équilibre, c’est tout dans ma vie. Je suis un homme de forme.” Qui

n’exclut pas le fond. jennIfeR LeSIeUR

www.metrofraNce.com

“Goudmalion”, du 11 novembre au 18 mars 2012, au musée des Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, Paris Ier. Du mardi au dimanche de 11 heures à 18 heures. Le jeudi jusqu’à 21 heures. Tarifs : de 7,5 à 9 €.

Les belles ambiguïtés du vidéaste Jesper Just

Bliss and Heaven, 2005. jesper just

C’est une expérience artistique et cinématographique inédite. Le Danois Jesper Just est à l’honneur au Mac/Val, pour sa première exposition monographique en France, “This Unknown Spectacle”. Six films sont projetés sur les murs du musée du Valde-Marne, dont sa toute nouvelle production réalisée l’été dernier à Paris, spécifiquement pour l’occasion. Par la qualité de l’éclairage, l’étrangeté des décors, l’absence d’une narration évidente et le refus de tout

dialogue, ces films se transforment en de captivants poèmes visuels, en d’étranges tableaux en mouvement. Le parcours offert aux visiteurs, au travers de productions aussi fascinantes que troublantes, prend un caractère onirique propice à l’introspection. Les questions d’identité, de transgression sociale, d’humanité sont sans aucun doute au cœur de cette œuvre énigmatique, à l’esthétique raffinée et référentielle. Si les films de

Jesper Just semblent bien avoir l’aspect du cinéma, il ne faut pas pour autant se laisser tromper par leur aspect séduisant. La beauté enivrante de ses images sature les écrans. Le moindre détail a son importance. En éliminant méticuleusement tout élément parasite, l’artiste crée des ambiances parfois dérangeantes. Prenant pour point de départ un lieu, un parc, un bâtiment, une île… Il n’y a pas de story-board défini à l’avance : Jesper Just construit le scénario de son

film au fur et à mesure. Avec obstination, il travaille d’abord la lumière. Puis il la sculpte pour obtenir des images d’une beauté évanescente, ambiguë. Selon la même logique de changement de décor, en manipulant les clichés du cinéma, en jouant des stéréotypes masculin/féminin, il transporte le visiteur dans un ailleurs inattendu. MeTRo

“This Unknown Spectacle”, jusqu’au 5 février 2012 au Mac/Val. www.macval.fr




médias FREd MylAN/AdENiuM pROduCTiONs

www.metrofrance.com mArdi 15 novembre 2011

“Je n’ai jamais été aussi heureux”

Frédéric Lopez présente sa nouvelle émission “Leurs secrets du bonheur” Interview d’un homme apaisé Quelle est la genèse de “Leurs secrets du bonheur” ?

C’est la suite naturelle de “Rendez-vous en terre inconnue”, où l’on parlait du bonheur ailleurs. Ce soir, on s’intéresse au bonheur ici. Comment l’émission va-t-elle se dérouler ?

C’est un mélange de témoignages d’êtres humains très inspirants et d’expériences scientifiques, qui permettent de découvrir les mécanismes physiques du bonheur. Des exercices pratiques seront présentés pour apprendre à être heureux. Notre invitée, Florence, Foresti se prêtera également à ces expériences. Le bonheur, ça s’apprend vraiment ?

A 47 ans, Frédéric Lopez n’a plus peur de l’échec.

apprentissage lié à la pensée et à la gestion des émotions. Dans le bonheur, il y a 50 % de génétique, 10 % d’environnement et 40 % sur lesquels on peut agir. Grâce à un entraînement, on peut augmenter son niveau de bonheur. Mais je ne promets pas de recette miracle. Qu’est-ce que vous avez appris en préparant cette émission ?

Je suis quelqu’un de très stressé. Je passais mon temps à ruminer le passé et à angoisser sur le futur. Aujourd’hui, j’apprécie le présent ! Même si notre cerveau n’est pas configuré pour cela, il faut apprendre à profiter de l’instant. Avez-vous trouvé le bonheur ?

forcément être pleine de défauts. Si elle ne marche pas, tant pis. J’aurais au moins essayé. Je n’ai jamais été aussi heureux de travailler sur quelque chose.

Dans “Rendez-vous en terre inconnue”, vous faites déjà preuve d’empathie. Vous n’avez pas peur d’être catalogué bon Samaritain ?

Le mot “peur” ne fait plus partie de mon vocabulaire. Le monde est divisé en deux sortes de personnes. Celles qui font des choses incroyables et celles qui jugent, qui cataloguent, et ne font rien d’autre. Il faut sortir de cet esclavage que représente le jugement des autres. judith korber

www.METROFRANCE.COM Oui, et c’est une bonne Oui. A 47 ans, je ne crains nouvelle ! Mais ni l’école pas l’échec. Cette émission ni les parents n’assurent cet est une première, elle va Ce soir à 20 h 35 sur France 2.

Télex Série Après plusieurs mois de doute, c’est officiel : Weeds aura bien une huitième saison. Showtime s’est décidé à poursuivre les péripéties de Nancy Botwin (incarnée par Mary-Louise Parker), veuve contrainte de se lancer dans la vente de marijuana pour subvenir aux besoins de sa famille. Diffusion prévue au cours de l'été 2012. Projet Après Spartacus et Camelot, la sulfureuse chaîne câblée américaine Starz planche sur une nouvelle série historique. Intitulée Harem, la fiction nous plongera au cœur de l'empire Ottoman aux côtés d’une jeune esclave qui intègre le harem du sultan Soliman le Magnifique. Audiences Gros carton pour W9. La chaîne a réalisé un record d’audience historique sur la TNT dimanche soir en rassemblant 2,1 millions de téléspectateurs (8,3 % de part d’audience) devant Une journée en enfer, avec Bruce Willis.


26

programmes

tF1

France 2

14.55 Téléfilm : L’enfant du secret Drame de Mick Jackson. 2008. USA. 16/9e. 100 mn. 16.35 Série : Les frères Scott «Jamais loin de toi». 17.25 Série : Grey’s Anatomy «Projets d’avenir». 18.20 Jeu : Une famille en or 19.05 Jeu : Le juste prix 20.00 Journal

: Comment ça va bien ! Présentation : S. Bern. 16.20 Série : Rex «Les cachets». 17.10 Jeu : Seriez-vous un bon expert ? 17.55 Divertissement : On n’demande qu’à en rire 18.55 Jeu : N’oubliez pas les paroles Présentation : Nagui. 20.00 Journal

20.50 Sport : Football Match amical. «France/Belgique». Au Stade de France, à SaintDenis. Match amical Coup d’envoi à 21H00.

20.35 Magazine : Leurs secrets du bonheur Présentation : Frédéric Lopez. Invitée : Florence Foresti. Qu’est-ce que le bonheur ?

23.10 Série

: Les Experts : Manhattan Avec Gary Sinise, Melina Kanakaredes. «Fausse donne». Stella et Mac enquêtent sur un meurtre commis dans les hautes sphères des salles de poker pendant que Danny et Hawkes suivent des indices les menant à élucider la mort d’une météorologue - «Le vert de trop». Mac, Danny et Hawkes s’intéressent à la mort d’un mannequin qui s’est écroulé lors d’un défilé - «Le dernier métro». Sur le chemin du retour, après une longue journée de travail, Danny découvre le cadavre de Randy Williams dans le métro. 1.40 Film : L’âme du mal Policier de Jérôme Foulon. 2008. Fr. 16/9e. 100 mn. Avec Rachida Brakni, Bruno Putzulu. 3.35 Magazine : Reportages Présentation : Claire Chazal.

15.15 Magazine

22.45 Magazine

: Réunion de famille Présentation : Jean-Luc Delarue. 0.55 Journal 1.10 Film : La victoire en chantant Drame de Jean-Jacques Annaud. 1976. Fr/All/Côte d’Ivoire/Suisse. 90 mn. Avec Jean Carmet, Jacques Dufilho, Baye Macoumba Diop. En 1915, les colons français et allemands, installés aux confins du Cameroun et de l'Oubangi, apprennent que leurs pays sont en guerre... Pris d'un même élan patriotique, ils décident d'enrôler de force les populations autochtones pour s'affronter. 2.50 Talk-show : Toute une histoire Présentation : S. Davant. 3.50 Information : 24 heures d’info 4.05 Magazine : Envoyé spécial, la suite «Mon HLM va craquer, 4 ans après».

France 3 16.45 Jeu

: Slam Présentation : Cyril Féraud. 17.25 Jeu : Des chiffres et des lettres 18.05 Série : Ouifi 18.10 Jeu : Questions pour un champion Présentation : Julien Lepers. 18.50 Journal : 19/20 20.10 Feuilleton : Plus belle la vie

20.35 Téléfilm : J’étais à Nuremberg Historique d’André Chandelle. 2010. Fr. 16/9e. 1h40. Avec Serge Hazanavicius. 22.15 Talk-show

: Ce soir (ou jamais !) Présentation : Frédéric Taddeï. Véritable espace de liberté, le plateau de «Ce soir (ou jamais !)» reste le lieu de toutes les cultures et de tous les artistes. Qu'ils soient dans le feu de l'actualité ou inconnus du grand public, les personnalités et les talents les plus variés nous éclaireront à leur manière sur le monde dans lequel nous vivons. 23.05 Journal : Soir 3 23.30 Talk-show : Ce soir (ou jamais !) Présentation : Frédéric Taddeï. 0.50 Magazine : Questions cribles au Sénat Présentation : Patrice Machuret. 1.45 Journal : Soir 3 2.15 Feuilleton : Plus belle la vie 2.40 Documentaire : La double mort de Pierre Bérégovoy 4.10 Magazine : 30 millions d’amis

www.metrofrance.com MarDI 15 noveMbre 2011

canal+ 18.20 Série

: (c) Mon oncle Charlie «Une mauvaise chute». 18.45 Information : (c) Le JT 19.10 Magazine : (c) Le grand journal 20.05 Divertissement : (c) Le petit journal Présentation : Yann Barthès. 20.30 Magazine : (c) Le grand journal, la suite

20.50 Film : Encore un baiser Comédie dramatique de Gabriele Muccino. 2010. Ital. VM. 2h25. Avec Stefano Accorsi, Vittoria Puccini. 23.15 Film : Kaboom Drame de Gregg Araki. 2010. Fr/USA. VM. 86 mn. Avec Thomas Dekker, Haley Bennett, Chris Zylka. Smith mène une vie tranquille sur le campus - il traîne avec sa meilleure amie, l'insolente Stella, couche avec la belle London, tout en désirant Thor, son sublime colocataire, un surfeur un peu simplet jusqu'à une nuit terrifiante où tout va basculer. 0.35 Film : Que justice soit faite Drame de F. Gary Gray. 2009. USA. VM. 108 mn. Avec Jamie Foxx, Gerard Butler, Viola Davis. Clyde Shelton a tout pour être heureux. Jusqu’au jour où sa femme et sa fille sont sauvagement assassinées. 2.20 Sport : Football américain Championnat de la NFL. 4.30 Téléfilm : Universal Soldier : Regeneration Action de John Hyams. 2009. USA. VM. 93 mn.

France 5/arte 16.35 Documentaire

: Les temples oubliés de l’Himalaya 17.30 Magazine : C à dire ?! 17.45 Magazine : C dans l’air arte 19.00 Information : Arte Journal 19.30 Magazine : Globalmag Présentation : Emilie Aubry. 19.55 Série doc. : Vivre en enfer «Créatures du chaud».

20.40 Documentaire : Des médecins formidables En France, de nombreuses régions deviennent des « no man’s land médicaux ». 22.00 Débat

: Le débat Présentation : Daniel Leconte. 22.35 Série : Breaking Bad Avec Bryan Cranston, Anna Gunn, Aaron Paul, Dean Norris. «Demi-mesures». Jesse est prêt à prendre sa revanche, lorsqu’il réalise que les trafiquants qui ont tué son ami emploient un garçon de 11 ans pour préparer la drogue - «Pleine mesure». Après les meurtres des trafiquants, Walt rencontre Gus, qui lui fait comprendre que les limites de sa patience ont largement été dépassées. 0.05 Magazine : Cut up 0.50 Série doc. : Les combattants de l’ombre «La Résistance se radicalise (1943)» - «La Résistance dans la tourmente (1943-44)» - «Illusions et désillusions de la Résistance (1944-1945)». 3.30 Musique : Jazzopen Stuttgart «Pink Martini».

M6 15.30 Téléfilm

: Une famille pour Charlie Comédie de David S. Cass Sr.. 2005. USA. 84 mn. 17.40 Divertissement : Un dîner presque parfait 18.45 Magazine : 100 % mag Présentation : Estelle Denis. 19.45 Information : Le 19 45 20.05 Série : Scènes de ménages Avec Audrey Lamy.

20.50 Série : Ma femme, ma fille, 2 bébés: «Chacun cherche sa place». Avec Pascal Légitimus, Philippine LeroyBeaulieu, Camille Constantin. 22.30 Série

doc. : Un bébé à tout prix, deux ans après «Un bébé à tout prix» accompagnait les moments de joies, de doutes et d'espoir de couples qui se préparaient à accueillir un enfant. Que sont devenues ces familles deux ans après ? Comment Béatrice et Nicolas ont-ils fait face au quotidien depuis l'arrivée de leurs triplés ? Christelle et Marc ontils toujours l'impression de pénaliser leurs six enfants en ayant fait le choix de mettre au monde leur petit Matthias, porteur de la trisomie 21 ? 0.50 Film : Le premier cri Documentaire de Gilles de Maistre. 2007. Fr. 115 mn. Le 29 mars 2006, une éclipse totale de soleil plonge une partie de la Terre dans l’obscurité. En 48 heures, les destins de plusieurs personnages se rejoignent. 2.50 Magazine : Les nuits de M6

LA SÉLECTION DE LA TNT tMc 16.25 Téléréalité : Les maçons du cœur 18.05 Série : Monk 20.45 Magazine : 90’ enquêtes «Acheter

sa maison : le rêve d’une vie» (photo) - «Enquête sur les nouveaux rois de l’arnaque» «Investisseurs ruinés contre promoteurs véreux». Présentation : Carole Rousseau. 1.50 Série : New York, police judiciaire «Qui a tué Emerson ?». Avec Sam Waterston.

W9 19.30 Série : Les Simpson 20.45 Film : Just Married (ou

presque) Comédie de Garry Marshall. 1999. USA. 115 mn. Avec Julia Roberts, Richard Gere (photo). 22.40 Documentaire : Gypsy Wedding : l’incroyable mariage 23.15 Musique : Concert pour la tolérance Présentation : Sandrine Corman, Karima Charni.

nt1 19.40 Série : Les nouvelles filles d’à côté 20.45 Film : Freaky Friday, dans la peau de

ma mère Comédie de Mark Waters. 2003. USA. 97 mn. Avec Jamie Lee Curtis, Lindsay Lohan (photo). 22.30 Film : 15 ans et demi Comédie de François Desagnat, Thomas Sorriaux. 2007. Fr. 97 mn.

France 4

GULLi

16.50 Série : Friends 17.45 Feuilleton : Plus belle la vie 18.40 Série : J.A.G «Promesses» - «Chute libre». 20.15 Série : Samantha oups ! 20.35 Film : Ennemis rapprochés Drame de Alan J.

Pakula. 1996. USA. 105 mn. Avec H. Ford (photo). 22.25 Magazine : Une semaine d’enfer 23.45 Magazine : Monte le son ! 0.50 Série : Junior Doctors : A l’école des médecins

Direct 8

Stephen Daldry. 2000. Brit. 110 mn. Avec Jamie Bell (photo), Gary Lewis, Julie Walters. 22.30 Film : Les chroniques de Spiderwick Fantastique de Mark Waters. 2007. USA. 96 mn.

France 5

18.40 Divertissement : Very Bad Blagues 18.45 Magazine : Morandini ! 20.00 Divertissement : Un monde de fous 20.30 Divertissement : Very Bad Blagues

Présentation : Grégoire Ludig, David Marsais. 20.40 Magazine : Présumé innocent (photo). Présentation : Jean-Marc Morandini. 1.15 Magazine : Morandini !

nrJ12 20.20 Divertissement : 100% talent 20.35 Film : Beowulf Horreur. 1998.

18.45 Dessin animé : Les Gees 19.00 Jeu : In ze boîte Présentation : J. Faggianelli. 19.35 Série : Dr Quinn, femme médecin 20.25 Jeunesse : Gulli mag 20.35 Film : Billy Elliot Comédie dramatique de

19.00 Magazine 20.00 Magazine 20.25 Magazine 20.35 Magazine

: C à vous : Entrée libre : C à vous, la suite : Le monde en face «Florence Cassez, l’ultime recours» (photo). 21.40 Documentaire : Le trésor de ma tante 22.35 Mag. : C dans l’air Présentation : Yves Calvi. 23.45 Doc. : Erik Orsenna, éloge de la curiosité

DirectStar USA. 99 mn.

Avec Christophe Lambert (photo). 22.15 Film : L’empire des loups Policier de Chris Nahon. 2005. Fr. 123 mn. Avec Jean Reno. 0.30 Téléréalité : Les anges de la téléréalité 3

18.25 Série : One Piece 20.35 Film : La vie de David

Gale Drame de Alan Parker. 2002. USA. 132 mn. Avec Kevin Spacey, Laura Linney (photo), Kate Winslet. 22.45 Film : À chacun sa guerre Comédie dramatique de Jon Avnet. 1995. USA. 125 mn.


plus

& évasion Le chiffre

12

Pour sa douzième édition, le prix Modo 2011 de la création a été remis au designer bruxellois JeanPaul Lespagnard. Il est décerné par le ministère bruxellois de l’Economie. Carnet pratique Y aller : le Thalys assure 25 liaisons quotidiennes entre Paris et Bruxelles, en 1 h 22 de trajet, à partir de 50 € A/R. www.thalys.com Se loger : l’hôtel Bloom propose des chambres douillettes et design, toutes décorées par un artiste différent, à partir de 69 €/nuit. ww.hotelbloom.com Homelidays propose 96 locations à petit prix dans la ville. www. homelidays.com Acheter : la Brussels Card, qui offre l’entrée gratuite dans 32 musées et l’accès libre aux transports en commun. Valable 24, 48 ou 72 heures. www.brusselscard.be Préparer son séjour : tourisme Belgique Flandre et Bruxelles www.tourismebelgique.com Les sites : www.theplaceto.be www.visitbrussels.be



www.metrofrance.com

mardi 15 novembre 2011

Bruxelles, nouvelle capitale de la mode L’accueillante capitale belge commence à rivaliser sérieusement avec Anvers pour ce qui est de la mode et du design Petite balade à la découverte de la jeune création bruxelloise Quand on se rend pour un week-end en belgique, les atoMiuM thèmes sont écrits d’avance : bd et bière à bruxelles, mode et design à anvers... et si l’on inversait les genres ? gare du Nord bruxelles regorge de créateurs originaux, dont l’influence s’étend à l’international. Le récent succès de modo brussels, festival automnal pLaCe du Nouveau-MarCHéaux-graiNs visant à promouvoir la mode bruxelloise, et l’inventivité des élèves du département rue LéoN-Lepage de l’école d’art La Cambre, régulièrement primés au festival de Hyères, le rappellent rue de fLaNdre à bon escient. bruxelles est devenue branchée, tout en restant tranquille et rue aNtoiNe-daNsaert chaleureuse. 2012 verra d’ailleurs graNd-pLaCe l’ouverture du Centre bruxellois de la mode et du design. en attendant, chaussez vos baskets rue des CHartreux siglées et baladez-vous à pied dans ces centres névralgiques, tous proches les uns des parLeMeNt européeN autres.

Les six lieux incontournables

JeNNifer Lesieur

www.METROFRANCE.COM

gare du Midi (thalys)

concept et design rue des chartreux La rue des Chartreux recèle de bonnes adresses de créateurs bruxellois. S’il n’y a qu’un concept store à visiter, c’est bien celui-là. hUnting & collecting

Un quartier abordable et sophistiqué

luxe et avant-garde rue antoine-Dansaert Hunting & Collecting

(n° 17) rassemble la fine fleur de la jeune création belge, aussi bien pour les vêtements qu’en matière de déco, tableaux, sacs, gadgets, livres et autres objets non identifiés. Au sous-sol, un petit espace d’exposition accueille également des soirées avec DJ.

Envie d’exclusivités ? Direction la rue AntoineDansaert. nicolas Woit (n° 80)

www.bellerose.be l’espace Bizarre (n° 19b) expose dans ses

a fait ses classes chez Chloé, Mugler et Issey Miyake. Lassé Nicolas Woit de l’hystérie du milieu de la mode, il est retourné dans sa Bruxelles natal pour ouvrir sa boutique et y présenter sa spécialité : les robes. Ses modèles sont splendides, d’inspiration vintage, élégants et pensés dans leurs moindres détails.

www.espacebizarre.com

haut de gamme de la ville, prix à l’avenant. On y trouve tous les créateurs belges de pointe : Kris Van Assche, Raf Simons, Ann Demeulemeester, Dries Van Noten... dans un bel espace façon loft. Une fois n’est pas coutume, les vendeurs, ici, vous toisent froidement et ne vous adresseront la parole que si vous passez en caisse.

www.huntingandcollecting.com Bellerose (n° 11a) est une marque de sport-

swears élégants bien connu des Bruxellois. Hommes, femmes et enfants peuvent piocher sans risque de tomber sur des motifs moches sur acrylique qui gratte. Le coton, le lin et toutes les matières naturelles sont mises en avant, avec un rapport qualité-prix imbattable.

grands volumes un design d’intérieur entre confort traditionnel et haute technologie, bibliothèques abordables et chaises de collection. Les meubles contemporains viennent du monde entier mais les signatures belges sont bien représentées. De nombreux petits objets de déco permettent de ne pas partir les mains vides sans dépenser tout son budget week-end.

www.nicolaswoit.com Juste à côté, stiJl (n° 74) est la boutique la plus

La maison Martin Margiela

Rue de Flandre, l’immeuble de la Maison Martin Margiela (n° 114) se drape de blanc. Le mystérieux créateur est flamand, mais rien n’empêche d’y prendre le pouls du minimalisme belge ! On tourne ensuite rue Léon-Lepage pour flâner chez Mapp (n° 5), un concept store proposant vêtements, accessoires, disques, magazines et design local à tous les prix, plutôt accessibles. Les produits sont souvent exclusifs, accueil adorable à l’appui. www.thisismapp.com

En sortant, on atterrit place du NouveauMarché-aux-Grains, avec les collections de Johanne riss pour la Bruxelloise chic et sophistiquée (www.johanneriss.com), et la boutique Haleluja, axée sur les vêtements éthiques fabriqués à partir de matières recyclées. www. haleluja.be. Beaucoup de pièces sont uniques, et 100 % belges : après tout, c’est bien ce qui nous a amenés là.


34

sport

www.metrofrance.com mardI 15 novEmBrE 2011

Football

3

le sport Le chiffre

15 000 C’est, en milliers d’euros, la somme que Le Monde doit verser au FC Barcelone après condamnation par la justice espagnole. En 2006, le quotidien avait affirmé qu’il existait un lien entre le club catalan et le docteur Fuentes, cité dans l’affaire de dopage Puerto.

Top/Flop

Olivier Giroud

L’attaquant des Bleus et de Montpellier séduit l’Italie. Selon Football.fr, des émissaires de Naples l’auraient supervisé à quatre reprises lors des dernières semaines.

Laurent Blanc met tout à plat

L’équipe de France dispute ce soir contre la Belgique d’Eden Hazard son dernier match en 2011 L’occasion pour le sélectionneur de dresser un premier bilan personnel et sur ses joueurs

Son contrat ? Il botte en touche Le sélectionneur, dont le bail prendra fin après l’Euro, souhaitait qu’il soit renouvelé avant le début de la compétition. Or, Noël Le Graët, le président de la Fédération, n’a fait aucune démarche dans ce sens. Blanc n’a pas souhaité jeter de l’huile sur le feu. “Je trouve indécent que l’on parle de mon renouvellement de contrat car je n’y pense pas. Mon job, c’est de reconstruire l’équipe de France. Mais qui doit aller voir qui en premier ? Si on n’est pas d’accord, on se séparera, c’est la vie. Pour le moment, il n’y a pas de date butoir.” rémy et martIn ? PreSque IndISPenSableS Leurs statistiques en bleu plaident pour eux sous l’ère Laurent Blanc. L’attaquant de l’OM (meilleur buteur tricolore en 2011 avec trois réalisations) et le milieu de terrain de Sochaux (deux buts et trois passes décisives) méritent plus que leur statut de remplaçant. “Ils sont très intéressants car ils éclairent le jeu, mais quand ils entrent il y a aussi la fatigue de l’équipe adverse à prendre en compte. Lorsque Marvin a été titulaire, c’était bien mais il pouvait mieux faire, rappelle Blanc. Indiscutables ? Sur la forme du moment, ils le sont. N’oublions pas qu’il y a des absents.

afp

l’attaquant gauche ? PerSonne ne Se détache Sur le flanc gauche de l’attaque tricolore c’est “kif-kif bourricot”. Que ce soit Florent Malouda ou Franck Ribéry, aucun des deux n’a apporté une réelle satisfaction à ce poste. Je laisse la chance à Ribéry comme j’ai laissé la chance à Malouda”, explique le sélectionneur, avant de prévenir : “Il faudrait aussi qu’on arrête de penser que le poste de milieu gauche est uniquement réservé à Malouda et à Ribéry. D’ici à l’Euro, il y a peut-être un autre joueur qui pourra occuper ce poste. Si ces deux joueurs-là le veulent, il faudra qu’ils soient performants !” anelka ? Il ne l’IntéreSSe PaS Le joueur de Chelsea a purgé sa peine de dix-huit matches de suspension en équipe de France. Mais l’annonce n’a pas vraiment l’air d’enthousiasmer le sélectionneur. “Les textes disent qu’il est sélectionnable. Je pense qu’il intéresse la presse beaucoup plus qu’il ne m’intéresse moi”, s’est contenté de commenter Blanc. laurenT Falla

www.METROfRaNCE.COM

France - Belgique au Stade 0de France, ce soir à 21 heures, en direct sur TF1.

Laurent Blanc semble encore se poser beaucoup de questions sur l’équipe à envoyer à l’Euro.

Hazard : “Je suis fan des Bleus” Peguy Luyindula

Interdit d’entraînement hier par le PSG, l’attaquant, écarté de l’équipe depuis l’été, a été mis à pied à titre conservatoire par son club. Il est convoqué à un entretien préalable de licenciement.

afp

Le milieu de terrain de Lille, 20 ans, brille plus en club qu’en sélection belge. Il s’en explique à l’heure d’affronter la France.

Qu’est-ce que cela vous fait de jouer face à la France ?

Ça fait plaisir. Je vais revoir Yohan (Cabaye), Adil (Rami) et Debuchy. Je pense qu’on a fait une très belle saison l’année dernière ensemble. Jouer contre eux, ce n’est que du bonheur.

Pourquoi avez-vous plus de mal en sélection qu’en club ?

Ce n’est pas que je sois moins bon en sélection. A Lille, je suis là tout le temps, alors qu’en équipe nationale, ce sont des joueurs que je connais un peu moins. Il faut que je

prenne mes marques.

Eden Hazard.

me montrer. On a tous envie de faire un gros match et de prendre du plaisir.

L’équipe de France vous a-telle fait rêver plus jeune ?

Bien sûr. En 1998, quand elle a gagné la Coupe du Monde et en 2000 la Coupe d’Europe, je pense que j’étais leur premier fan car On s’attend à vous voir briller... j’aimais bien Zidane. J’évoC’est vrai, c’est un match lue en France depuis sept particulier pour moi. Pour ans et je l’ai toujours suple groupe aussi. Il n’y aura portée. pas que moi qui voudrait recueilli par l.F

Programme Qualification Euro 2012 Barrages retour Ce soir Croatie - Turquie (match aller 3-0)

20 h 05

Monténégro - R. tchèque (match aller 0-2)

20 h 15

Irlande - Estonie (match aller 4-0)

20 h 45

Portugal - Bosnie (match aller. 0-0)

22 heures


sport



www.metrofrance.com

mARdI 15 noVEmBRE 2011

Boxe

Brahim Asloum : “Laissons les poings parler !” Le champion olympique 2000 manage le Paris United Sa franchise, championne du monde en titre, a ouvert victorieusement ce week-end la deuxième édition des World Series of Boxing... BaUDET/JDD/SIpa

Paris United, la franchise de Brahim Asloum, est tenante du titre de la World Series of Boxing (WSB), championnat du monde amateur des clubs, créé en 2010. Elle a entamé la deuxième édition en battant les Istanbulls (3-2), à Levallois. Rencontre avec le champion olympique 2000... Garder ce titre de champion du monde, c’est l’objectif de la saison ?

Le Paris United de Brahim Asloum veut conserver son titre.

Bien sûr. Il faut continuer à gagner ! Nous visons un deuxième titre d’affilée. Même si l’on sait que l’on sera l’équipe à battre. Mais au-delà, nous voulons faire découvrir de nouveaux talents qui ont intégré le groupe et qui vont monter sur le ring au fil de la saison. Les World Series of Boxing sont la scène

idéale pour mettre sous les projecteurs de jeunes athlètes bourrés de talent. Cela permet de travailler avec les meilleurs amateurs français. Pourquoi avez-vous pris du recul par rapport au secteur sportif ?

N’est-ce pas un problème pour vos boxeurs de s’entraîner pour être prêts mi-novembre alors que les JO se profilent en 2012 ?

C’est difficilement compatible. Je leur conseille de se focaliser pour cette échéance exceptionnelle que sont les Jeux olympiques. Je suis très bien placé pour connaître les émotions que procurent les JO. Nous agirons au cas par cas, dès qu’ils voudront être libérés nous les aiderons à s’entraîner dans les meilleures conditions pour se qualifier. Au niveau du Paris United, on est prêt pour une grande saison. Laissons maintenant les poings parler !

Je veux me concentrer sur l’organisation et la gestion du club pour assurer sa pérennité. Nous avons élargi notre staff, des membres de la Fédération française de boxe collaborent avec nous désormais. Surtout, j’ai souhaité travailler avec des entraîneurs de clubs amateurs. Ils viendront apporter leurs compétences et leurs valeurs. Ils ont de l’expéPRoPos RECUEiLLis rience, et c’est quand même PaR yann BUtiLLon eux qui ont façonné tous nos champions au départ, Prochain match : Mexico City Paris United, le 19 novembre. moi compris !

Télex Rugby. Selon le journal Midi Olympique, l’entraîneur toulousain Yannick Bru et le directeur sportif de Biarritz Patrice Lagisquet devraient bien être les adjoints de Philippe Saint-André à la tête du XV de France. Rugby. L’Australien Matt Giteau (29 ans) et l’Anglais Simon Shaw (38 ans) ont été présentés hier à Toulon. Giteau pourrait être aligné à Castres le 26 novembre. Cyclisme. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) rendra sa décision concernant le contrôle antidopage positif d’Alberto Contador “plusieurs semaines après la fin de l’audience”, prévue du 21 au 24 novembre. Basket. Didier Dobbels, l’entraîneur de Pau-Orthez (15e de Pro A) a été remercié hier. En poste depuis 2009, il avait fait remonter l’Elan Béarnais en Pro A. Basket. Les joueurs de la NBA ont refusé l’ultime proposition faite par les propriétaires des équipes, hier. Cette décision enterre quasiment la saison.

Rugby - Top 14

Eduard Coetzee, le KO de trop

afp

Eduard Coetzee est obligé de dire stop. Le pilier de Biarritz, 32 ans, a annoncé hier à ses coéquipiers qu’il mettait un terme à sa carrière. Sur avis médical. KO à trois reprises en l’espace d’un mois (face aux London Irish en août, puis contre Toulouse, le 16 septembre, et Perpignan, la semaine suivante), le Sud-Africain souffre de maux de tête récurrents. Les neurologues experts de la Ligue nationale lui interdisent de reprendre la pratique du rugby. “Je ne me souvenais de rien. J’ai revu les images après, et je sais que ça a duré deux minutes, le temps pour Perpignan de marquer un essai [...]. Je ne me sens pas bien au moindre effort que je fais”, raconte le natif de Pretoria dans Sud Ouest. En 2009, Raphael Ibanez, l’ancien capitaine du XV de France, avait lui aussi dû raccrocher les crampons pour les mêmes raisons. “Ce n’est pas tant le nombre de commotions qui est dange-

gueule de bois Chaque mardi, dans Metro, retrouvez la chronique de Laurent Bénézech, ancien pilier du XV de France et du Racing.

Une commotion supplémentaire et Coetzee (au centre) s’exposait à de graves séquelles.

reux, c’est leur rapprochement”, précise Jean-François Chermann, spécialiste des commotions chez les sportifs et auteur de KO, le dossier qui dérange (aux éditions Stock). “Normalement, quand on a eu une commotion, les signes disparaissent en quelques

jours, poursuit le neurologue. Plus on en a, plus ces signes — maux de tête, troubles de l’équilibre, pertes de mémoire — durent longtemps. Dans ces cas-là, il y a un risque de troubles de la mémoire ou de syndromes parkinsoniens. Le cas Coetzee doit

servir d’exemple pour qu’un joueur ne soit pas exposé à une nouvelle commotion durant quinze jours, trois semaines...” L’homme fort de la mêlée biarrote, sous contrat jusqu’en 2013, a entendu le message. EMManUEL BoUsqUEt

Heureusement, il y a Toulouse. Sans cette victoire du champion de France, le bilan européen aurait été terrible. Et pourtant logique. D’une part, les clubs du Top 14 sont encore en phase de rodage, ayant récupéré les internationaux français depuis deux semaines, là où les Anglais et les Irlandais sont rentrés depuis un mois. Mais cette excuse n’est pas suffisante. Les clubs gallois ont eu les mêmes contraintes que les nôtres et ils nous battent à trois reprises. La raison, plus profonde, vient d’un système qui fait que “Sans la victoire de l’équipe du pays de Galles est Toulouse, le bilan l’émanation de quatre provinces aux forces mobilisées français aurait été sur la Coupe d’Europe. Les terrible en H Cup.” Français, eux, doivent composer avec un Championnat fatigant physiquement et psychologiquement. Rien d’inquiétant finalement, puisque cet état de fait n’est pas nouveau et, malgré cela, l’équipe qui a remporté le plus souvent la H Cup est française (Toulouse, quatre fois, ndlr). Alors, soyons positifs. Regardons les bonus défensifs collectés par Biarritz, Clermont, Castres et même le Racing Métro comme la possibilité de devancer leurs adversaires lors du match retour. Et même si cette saison européenne s’annonce difficile, il devrait toujours y avoir entre un et trois clubs français en quarts de finale… Retrouvez le blog de Laurent Bénézech sur http://loeildebenezech.metrofrance.com



20111115_fr_paris