Page 1

chevalin/tf1, evrard/sipa, afp

télévision “masterchef” fait recette {page 22}

dossier spécial roulez avec la voiture des autres {page 24}

football le losc voit l’europe s’éloigner {page 31}

provence

jeudi 3 novembre 2011 n°2094 www.metrofrance.com Min 16° Max 19°

Le Lillois Sow

BD

Pico Bogue

s’invite à la rédac

ne jetez pas ce journal sur la voie publique : offrez-le à votre voisin !

metro est imprimé sur du papier 100% recyclé.

Le héros de Roques et Dormal a posé son regard malicieux sur l’actualité {p. 18}

Le G20 au secours de la zone euro Les grandes puissances se réunissent à partir d’aujourd’hui à Cannes Enjeu prioritaire du sommet : la crise de la dette européenne {page 04}

Charlie Hebdo brûlé mais pas coulé La rédaction du journal s’est installée hier dans les locaux de Libération après l’incendie criminel de son siège {page 06}

Immigrés turcs d’Allemagne : l’heure du bilan La Turquie et l’Allemagne ont célébré hier les 50 ans du traité ayant permis l’arrivée des “travailleurs invités” {page 10}


événement

Le G20 doit sauver l’actu Le chiffre

13

e

C’est le rang de Nicolas Sarkozy au célèbre classement des personnalités les plus influentes du magazine américain Forbes. Le président de la République est le premier des Français, mais arrive loin derrière la chancelière allemande Angela Merkel (4e). Sans surprise, Barack Obama arrive en tête.

Les vingt plus grandes puissances économiques de la planète sont réunies pour deux jours à Cannes L’essentiel de leurs discussions sera consacré à la crise de la dette qui menace l’Union européenne

Le point d’orgue de la présidence française du G20. Un sommet ambitieux, voire historique, instaurant un nouvel ordre monétaire mondial. Voilà ce qu’aurait dû être le sommet réunissant aujourd’hui et demain, à Cannes, les vingt plus grandes puissances économiques mondiales. Mais la grave crise de la zone euro bouleverse la donne. Le grand raout ne respectera pas l’agenda minutieusement concocté par la France depuis des mois. Au terme de ces deux jours de discussions, ses membres devaient notamment s’accorder sur une réforme fiscale internationale et consentir à un effort sur l’aide au dévelop-

Dette : les 4 maillons faibles de la zone euro Poids de la dette en pourcentage du PIB

150

100

Vite dit

pement. Ils auraient aussi dû discuter d’un socle de protection sociale universelle. Ces sujets seront éclipsés par un seul thème : le sauvetage de la zone euro et de ses dix-sept Etats membres. Après plus d’un an et demi de crise, le plan arraché le 27 octobre par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, au bout d’une longue nuit de négociations, semblait en mesure de remettre l’Europe sur les bons rails. Cet accord effaçant la moitié de la dette grecque avait été présenté par le président français comme le texte qui allait sauver “pas simplement l’Europe (mais) le monde entier de la catas-

— 142,8 %

%

BEBERT BRUNO/SIpa

119 %

96,8 % 93 %

75

50

“Je suis contre l’accord (sur la Grèce), en même temps je reste dans la zone euro et je ne suis pas en faillite.” jean leonetti, ministre des affaires européennes, sur lci Hier. aujourd’Hui, l’invité de julien arnaud à 7 H 50 est dominique bussereau, député ump.

Sur le Web • dsk descendant d’un gérant de maison close... un ouvrage analyse la généalogie des politiques. metrofrance.com/genealogie • de la morphine en sucette pour calmer la douleur des soldats américains. metrofrance.com/sucettes • les locaux de Charlie Hebdo ont brûlé. diaporama sur metrofrance.com/charlie

00

grèce

italie

Belgique portugal

“ça risque d’être un G20 pour rien, uniquement consacré au sauvetage de la zone euro.”

Henri sterdyniak, économiste

trophe”. Las. L’annonce surprise, lundi dans la soirée, d’un référendum national sur cet accord par le Premier ministre grec a douché les espoirs de l’Union européenne de présenter un front uni au G20. “Le programme ambitieux de Nicolas Sarkozy va donc passer au second plan. Il sera difficile de faire passer des mesures fortes”, estime Henri Sterdyniak, chef du département économie de la mondialisation à l’Observatoire français des conjonctures économiques. “Ça risque d’être un G20 pour rien, uniquement consacré au sauvetage de la zone euro”, poursuit-il. “Il serait cependant erroné de dire que tout allait bien depuis le 27 octobre et que Georges Papandréou est venu tout gâcher”, estime l’économiste Nicolas Véron,

membre du laboratoire d’idées européen Bruegel. Cet accord est selon lui “insuffisant pour calmer les marchés sur le long terme” car “il ne valide pas le rachat par la Banque centrale européenne de la dette publique de la zone euro”, point sur lequel les dix-sept Etats membres sont en désaccord. Et c’est bien faute de s’entendre que les Européens, loin d’être en posi-

tion de force, vont devoir batailler pour obtenir, lors de ce G20, le soutien financier d’autres grandes puissances, la Chine en tête. Et ce, alors même que les analystes s’accordent à dire que la zone euro, excédentaire, a les moyens de se remettre à flot toute seule. Selon eux, c’est avant tout une question de volonté politique. alexandra bogaert www.METROfRaNCE.COM

Pression maximale sur Papandréou Entre le couple Merkel-Sarkozy, improvisé garant de la zone euro, et Georges Papandréou, surnommé “le roi du chaos” par la presse grecque, le dialogue de sourds s’est poursuivi hier, en prélude au G20. Au point que leur réunion cannoise, aux allures de convocation du chef de gouvernement grec, a éclipsé la grandmesse internationale qui s’ouvre aujourd’hui. En cause : la volonté du Premier ministre grec de convoquer un référendum sur le plan de sauvetage de son pays (100 milliards d’euros débloqués d’ici à 2014). Le couple franco-allemand espérait reprendre la main sur le dossier, en changeant notamment la future question posée au peuple grec, à savoir la sortie ou non de

l’euro. Hier soir, tandis que la réunion s’éternisait, Papandréou ne paraissait pas prêt à cette concession, affirmant que “la question porterait sur le plan de sauvetage”. En fait, seul le calendrier semble négociable. La consultation pourrait être avancée à décembre, et non plus avoir lieu début 2012. De quoi répondre à la menace du FMI concernant la suspension de toute aide avant la tenue du référendum. A commencer par les 8 milliards d’euros attendus pour novembre et reportés sine die. Surtout, le Premier ministre grec est très isolé. Sur le plan intérieur d’abord, où son gouvernement joue sa tête demain, lors d’un vote de confiance au Parlement. Sur le plan international en-

afp

Le Premier ministre grec Papandréou hier à Cannes.

suite, les pressions s’étant succédé hier, par l’entremise de Christine Lagarde, présidente du FMI, ou de José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne. Fait inédit, la porte semble même ouverte à un retour à la drachme, à entendre François Fillon : “Les Grecs doivent dire vite et sans ambiguïté s’ils choisissent ou non de garder leur place dans la zone euro.” “Un jeu dangereux, prévient l’économiste Christian de Boissieu. Qui dit que les marchés ne se polariseraient pas alors sur les autres maillons faibles de la zone ? ” Autant de positions qui seront débattues ce matin sur la Côte d’Azur, lors d’un mini-sommet de la zone euro improvisé sur le cas grec. julien descalles


www.metrofrance.com

jeudi 3 novembre 2011

05

d’urgence la zone euro roques et Dormal

Ces sommets qui ont fait date • 1976 : Les pionniers

Le 27 juin 1976, le château de Rambouillet accueille le premier Groupe des six de l’histoire. Sous la férule de Valéry Giscard d’Estaing, les chefs d’Etat ou de gouvernement américain, japonais, ouest-allemand, italien et anglais s’engagent à se réunir chaque année afin de traiter des problématiques économiques. Cette réunion est la conséquence du premier choc pétrolier (1973). • 1998 : La russie entre en jeu

Associée aux réunions en marge des G7 (les six fondateurs et le Canada) depuis 1994, la Russie rejoint officiellement le groupe de discussion lors du sommet de Birmingham (Grande-Bretagne). Celui-ci se déroule du 15 au 17 mai 1998.

• 1999 : pLace au G 20

A Washington, le G20, associant les principales économies industrialisées et les pays émergents, est créé, lors d’une réunion des ministres des Finances du G8. Une initiative qui fait suite à une décennie de crises financières. Les membres du G20 sont les pays du G7 et douze Etats émergents (Afrique du Sud, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Chine, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Mexique, Russie et Turquie). La vingtième place est occupée par l’Union européenne. • 2001 : un mort à Gênes

En marge de la conférence de Gênes (Italie), en juillet 2001, les affrontements entre altermondialistes et forces de l’ordre font une victime parmi les oppo-

sants. Parallèlement, le G8 crée un Fonds de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose. Preuve de la diversification des ordres du jour traités, depuis les questions politiques jusqu’à celles de santé. • 2008 : La crise financière

Le 15 novembre 2008, les chefs d’Etat ou de gouvernement du G20 se réunissent à Washington, faillite de Lehman Brothers oblige. Le G20 représente aujourd’hui 85 % du PIB mondial. • 2010 : La réforme des banques

Lors du sommet de Séoul (Corée du Sud), en novembre, une feuille de route pour réformer le système bancaire et les grandes institutions financières est validée par les membres du G20. J.D


0

France

URMaN LIONEL/SIpa

www.metrofrance.com Jeudi 3 Novembre 2011

Le rire de Charlie Hebdo résiste au feu Alors qu’un incendie vraisemblablement criminel a détruit ses locaux, la rédaction du journal satirique défend son numéro controversé

Charb, le directeur de la rédaction, hier devant les locaux.

Charlie Hebdo ne fait pas rire tout le monde. Près de trois ans après la polémique née de la publication des caricatures de Mahomet dans ses colonnes, l’hebdomadaire satirique payerait-il à nouveau son traitement éditorial de l’islam ? Alors que son numéro, rebaptisé Charia Hebdo, paraissait hier en kiosque, un incendie a ravagé la nuit précédente les locaux de la rédaction, situés dans le XXe arrondissement de la capitale. Selon les premiers éléments de l’enquête, un cocktail Molotov aurait été jeté peu après 1 heure du matin, réduisant en cendres le rez-de-chaussée et le premier étage de la rédaction. Deux individus auraient été vus par un

témoin quittant les lieux en courant peu avant l’apparition des flammes. Au dire du directeur de la rédaction, le dessinateur Charb, le sinistre serait directement lié au numéro spécial charia. L’hebdomadaire souhaitait, à sa façon, “fêter la victoire” du parti islamiste Ennahda en Tunisie, et la “promesse du président du Conseil national de transition que la charia serait la principale source de législation en Libye”. Dans le même temps, le site Internet du journal a été attaqué peu après 5 heures du matin. Plusieurs hackers ont substitué à la page d’accueil une photo de La Mecque et le message “pas d’autre Dieu qu’Allah”. Selon plusieurs

“Il ne faut pas céder à la peur. Cet incendie me donne envie de persévérer. Le droit au blasphème fait partie de l'ADN de la démocratie.” Antonio Fischetti, journAliste à Charlie hebdo

sources proches de l’enquête, l’attaque pourrait être imputée à un collectif de hackers basé en Turquie. Accueillie depuis hier matin dans les locaux du quotidien Libération, la rédaction n’aurait souhaité aucune mesure de sécurité particulière. Pendant que la classe politique dénonçait

afp

En bref Bataille au Parlement sur le budget de la sécu social. L’Assemblée natio-

Jean-Noël Guérini.

Jean-Noël Guérini poussé vers la sortie politique. La direction du PS a confirmé hier la mise en retrait du parti du président du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini. Elle lui a demandé de démissionner de ses fonctions, a déclaré hier le porte-parole du parti, Benoît Hamon. “Je resterai en fonction et j’accomplirai mon mandat jusqu’au bout”, a rétorqué Jean-Noël Guérini. Ce dernier est mis en examen pour prise illégale d’intérêts et association de malfaiteurs dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux impliquant son frère Alexandre.

nale a adopté hier le projet de financement de la sécurité sociale pour 2012, qui prévoit un déficit ramené à 13,9 milliards. Mais la commission des affaires sociales du Sénat, à majorité de gauche, a rejeté la quasitotalité du texte. Elle le juge “indigent, irresponsable et irréaliste”, car se fondant sur des hypothèses économiques trop optimistes.

l’explosion d’AZF jugée en appel justice. La société Grande

Paroisse, filiale du groupe Total, est jugée en appel à partir d’aujourd’hui à Toulouse pour l’explosion de l’usine chimique AZF. Cette dernière avait fait 31 morts et 2 500 blessés en septembre 2001. En première instance, le propriétaire de l’usine avait été jugé “moralement coupable mais pénalement innocent”.

unanimement une “attaque de la liberté de la presse”, Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur, a assuré hier que “tout sera(it) fait pour retrouver les auteurs de cet attentat”. La rédaction prévoit d’organiser, cet aprèsmidi à 15 heures, une “conférence de rédaction publique” au Théâtre du Rond-Point des Champs-Elysées, afin d’évoquer le futur du journal. Le médecin urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo, s’est dit certain que le titre sortirait à nouveau mercredi prochain. Il compte d’ailleurs proposer ce titre à la une : “Même pas peur”. Adrien cAdorel

www.METROfRaNCE.COM

eclaircie sur le marché de l’auto économie. Les immatricu-

lations de voitures neuves ont connu un sursaut inattendu de 2,8 % en octobre en France. La baisse sur l’ensemble de l’année devrait n’être que de 3 à 5 %, selon de nouvelles prévisions du Comité des constructeurs français d’automobiles.

Autorité parentale reconnue pour une compagne homo justice. Une juge de

Bayonne a accordé hier à une femme pacsée avec une autre l’autorité parentale conjointe sur les jumelles de cette dernière. Si le parquet ne fait pas appel, ce jugement marquera un important revirement de jurisprudence.

nouveaux crédits pour la réunion incendie. En visite à La

Réunion, hier, la ministre de l’Outre-Mer, MarieLuce Penchard, a annoncé de nouveaux crédits pour la surveillance du parc national ravagé par le feu, ainsi que pour l’indemnisation des éleveurs.


régions

0

Provence Télex marseille. Mardi soir, un

jeune homme de 19 ans a été blessé par balle au niveau des jambes. Ce sont les pompiers qui l’ont pris en charge sur l’autoroute, alors que la voiture qui devait le déposer à l’hôpital d’Aubagne était tombée en panne. Le jeune homme aurait été victime d’une tentative de règlement de comptes ou d’intimidation.

70

C’est le nombre de jeunes chirurgiens européens qui participent jusqu’à samedi au 20e European Board, au palais du Pharo. L’objectif de ce séminaire dédié à la chirurgie réparatrice est de former les jeunes praticiens aux techniques de pointe.

Bidonvilles : il y a urgence

Un colloque est organisé aujourd’hui à Marseille pour mieux faire face aux situations de très grande précarité L’objectif : apporter des réponses pérennes Un collectif d’associations et de travailleurs sociaux se réunit aujourd’hui aux Pennes-Mirabeau. Les participants vont faire un point sur la situation des populations précaires à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône, et réfléchir sur les solutions applicables pour “humaniser” les bidonvilles. S’ils sont moins vastes que dans les années 60, les bidonvilles des années 2000 posent toujours les mêmes problèmes : la précarité et les conditions d’hygiène. Dans le département, entre 2 000 et 2 500 personnes, principalement des Roms, vivraient dans ces campements. Le plus grand bidonville est situé sur le plateau de l’Arbois, près de la gare SNCF d’Aix-en-Provence. Après les reconduites à la frontière, l’été dernier, les Roms sont revenus. Chassés, ils survivent désormais sur

POCHARD PASCAL/SIPA

“Les bidonvilles sont là. Plutôt que de les détruire et d’empêcher les enfants d’être soignés et éduqués, on peut peut-être les structurer...” Dominique michel, conseiller

technique De l’association D’aiDe à l’enfance aDDap 13

Un camp de Roms dans le XIVe arrondissement de Marseille.

les trottoirs de Marseille, notamment autour du marché aux puces. Marion Bonnet, coordinatrice de la mission Roms de l’Association méditerranéenne pour l’insertion sociale par le logement (Ampil), gère depuis juillet une unité transitoire d’hébergement. Dans un hangar du IIIe arrondissement de

Marseille, loué grâce aux aides de la Fondation AbbéPierre et de la Région, une dizaine de familles se sont installées. “A leur arrivée, les voisins étaient méfiants. Maintenant, tout se passe bien.” Dominique Michel, conseiller technique de l’Addap 13, une association d’aide à l’en-

fance, se veut réaliste : “Les bidonvilles sont là. Plutôt que de les détruire et d’empêcher les enfants d’être soignés et éduqués, on peut peut-être les structurer en petites unités, pour ne pas gêner les riverains, et proposer un minimum de dignité à ces familles. Cela se pratique déjà en région pa-

risienne, à Orly, avec des sites en auto-construction. C’est une piste à creuser.” myriam tricoci

www.METROFRANCE.COM

le colloque, intitulé “la précarité et l’extrême pauvreté aux con�ns de le société et du droit”, est réservé aux professionnels. il se déroule aujourd’hui, à partir de 9 heures, aux pennes-mirabeau.


www.metrofrance.com

JEUDi 3 NOvEmbRE 2011

Ile-de-France

L’image du jour

Les “policiers menteurs” réclament la clémence

justice. Condamnés, fin

Des militants altermondialistes ont organisé une baignade symbolique, hier, à Nice. afp

Nice

Les anti-G20 se jettent à l’eau

Un groupe d’environ 25 altermondialistes, défendant la souveraineté alimentaire des pays du Sud, se sont baignés symboliquement sur une plage de Nice, hier, emmenés par un faux Sarkozy en maillot arborant la pancarte “Le G20 est frileux, il ne prend pas de risque”. Les militants, parfois grelottants, ont ensuite exposé leurs préoccupations devant les caméras des journalistes. Pour Jean-Paul Sornay, président de Peuples solidaires et faux président de la République, “chaque pays du Sud devrait avoir une réserve alimentaire nationale”. Et les questions alimentaires devraient être discutées au sein de l’ONU, plus transparente, et non du G20, trop restreint. afp

2010 à Bobigny, à des peines de six mois à un an de prison ferme pour avoir menti et accusé à tort un homme, sept policiers ont demandé hier à la cour d’appel de Paris d’annuler leur condamnation, à leurs yeux injustifiée, ou de réduire leur peine, “disproportionnée”. En septembre 2010, à Aulnay-sous-Bois, ils avaient, dans un procès-verbal, incriminé le conducteur d’une voiture qu’ils poursuivaient. La fin du procès est prévue ce soir.

Nord

Un centre social incendié fait divers. Le centre so-

cial d’une commune proche de Douai a été incendié à l’aide d’une voiture-bélier dans la nuit de

lundi à mardi. La façade du bâtiment et le toit sont en grande partie calcinés, mais il n’y a pas eu de blessé. Le véhicule “s’est encastré dans le hall d’entrée, constitué de baies vitrées. Puis il a été incendié, ce qui a mis le feu au bâtiment”, a précisé le maire de la commune, Christian Entem. Un local associatif et l’entrée d’un bailleur HLM ont également fait l’objet de dégradations cette même nuit. Aucune interpellation n’a eu lieu pour l’instant.

Nord

Alerte à la drogue tueuse fait divers. L’Agence ré-

gionale de santé (ARS) enquête sur les morts suspectes de trois jeunes adultes en quatre jours dans le Nord. Des décès qui pourraient être liées à une consommation de substances psychoactives. “Trois autopsies auront lieu en fin de semaine. Nous faisons le tour des hôpitaux et des services

0

de secours pour récolter des informations”, a déclaré une porte-parole de l’ARS. Une enquête judiciaire et des analyses pour connaître la nature des produits utilisés sont en cours. Il pourrait s’agir de substances mal coupées. Les résultats devraient être connus en début de semaine prochaine.

Provence

La louve morte a été empoisonnée

fait divers. La louve dont

le cadavre avait été découvert en septembre dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été empoisonnée. Des analyses toxicologiques menées sur cet animal ont révélé la présence d’un poison, a indiqué l’association de protection du loup Ferus. Le produit toxique aurait été dissimulé dans un appât. L’association Ferus avait porté plainte contre X pour destruction d’espèce protégée auprès du procureur de la République.




monde

www.metrofrance.com JEUdi 3 nOvEmBrE 2011

Une intégration à travailler

L’Allemagne et la Turquie ont célébré hier les cinquante ans de l’accord sur les “travailleurs invités” Mais l’installation de ces immigrés turcs a posé des défis que la société allemande peine encore à relever “Cet accord a changé notre pays”, a reconnu Angela Merkel. Elle recevait hier en grande pompe le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan pour le cinquantenaire du pacte ouvrant les portes de l’Allemagne aux travailleurs turcs. C’était le 31 octobre 1961. L’Allemagne de l’Ouest, en plein boom économique, est alors en manque de main-d’œuvre. Après avoir recruté en Italie ou en Grèce, la République fédérale se tourne vers la Turquie. Jusqu’en 1973, près de 2,65 millions de Turcs tentent leur chance auprès du bureau de recrutement basé à Istanbul. Seuls 650 000 d’entre eux obtiendront un poste. Ces employés bon marché ne sont pas considérés comme des immigrés mais

comme des “travailleurs invités”. Une fois leur mission remplie, ils devront repartir. Pourquoi donc se soucier de leur intégration ? Au contraire, les écoles offrent des cours de turc à leurs enfants pour mieux les préparer au retour. Le hic, c’est que ces “invités” sont finalement restés. Et l’absence d’une réelle politique d’intégration pendant des décennies a eu des conséquences désastreuses. Certes, sur 2,5 millions de personnes d’origine turque dans le pays, les exemples de bonne intégration ne manquent pas. Mehmet Daimagüler en fait partie. Arrivé avec ses parents étant enfant, il a fait des études à Harvard avant de devenir avocat. Mais ça ne l’empêche pas d’affirmer que “l’intégration est un échec”. Si lui a réussi, il constate que beaucoup de ses compatriotes se sont simplement “résignés”. Certains chiffres sont éloquents : 30 % des majeurs

d.B/Metro

repOrtage

“L’Allemagne est ma patrie” En 1961, seules 281 personnes d’origine turque vivaient à Berlin. Aujourd’hui, elles sont 180 000. Du coup, dans certains quartiers, comme à Neukölln, on sent parfois un petit parfum d’Anatolie. On ne compte plus les bars à chichas et les épiceries turques. Zehra, 25 ans, travaille dans l’une d’elles. Arrivée à l’âge de deux ans en Allemagne, elle se sent parfaitement intégrée ici. “C’est ma patrie”, assure la jolie jeune fille dans un allemand dénué d’accent. Elle est toutefois bien consciente qu’il n’en est pas de même pour tous les Turcs du quartier : “Beaucoup parlent peu, voire

pas, l’allemand, même parmi mes collègues. Quand mon grand-père est arrivé il y a cinquante ans, il n’avait pas le choix, il devait apprendre la langue. Maintenant, à Berlin, on peut vivre au quotidien juste en parlant turc.” “Mais la plupart cherchent vraiment à s’intégrer”, assure Julius, travailleur social dans le

quartier. Et pour les aider, il existe une kyrielle d’associations comme le foyer pour jeunes de Julius : des centres interculturels pour parents et enfants, des groupes de soutien pour pères ou pour retraités, etc. En bref, le “multikulti” semble encore avoir de beaux jours devant lui dans la capitale allemande.

d’origine turque en Allemagne n’ont aucun diplôme. Et seuls 16 % d’entre eux ont le bac. L’Allemagne a toutefois fini par reconnaître ses erreurs. En 2005, elle a mis en place des “cours d’intégra-

tion”. Au programme : six cents heures d’allemand et quarante-cinq heures d’histoire du pays. Cependant, pour une réelle insertion des migrants, la population va aussi devoir y mettre du sien. Et ce n’est pas gagné.

Selon une étude de l’université de Bielefeld, un Allemand sur deux juge qu’il y a trop d’étrangers dans le pays.

Le marché turc de Berlin, hier.

Le patron de WikiLeaks en voie d’extradition Julian Assange est de plus en plus menacé par un procès en Suède, où il est recherché pour une affaire de viol et d’agressions sexuelles présumées. La Haute Cour de justice de Londres s’est prononcée hier en faveur de l’extradition du fondateur australien du site WikiLeaks, fer de lance de la publication de documents confidentiels sur Internet. A l’annonce de ce verdict attendu, le patron, assigné à résidence au Royaume-Uni, est resté impassible. Son avocat a annoncé qu’il ferait appel auprès de la Cour suprême, la plus haute juridiction britannique. Depuis le début de cette affaire, dans laquelle il doit être entendu comme témoin, Assange dénonce “une machination politique”, affirmant que les deux jeunes Suédoises qui l’accusent ont eu avec lui “des relations sexuelles pleinement consenties”.

getty

Julian Assange, hier, à la sortie de l’audience.

Cette décision est un nouveau coup dur pour Assange et WikiLeaks. Le site, rendu célèbre il y a un an par la révélation de plus de 90 000 documents américains secrets sur la guerre en Afghanistan, est au bord de la faillite, faute de financement. Plusieurs de ses comptes en banque ont été bloqués, notamment par PayPal et Visa. Et WikiLeaks de crier au complot des institutions financières. Olivier cabrera

Un Français arrêté et jugé

Rudolphe Charlot, un partisan d’Assange de 23 ans, a comparu devant un juge hier pour avoir pris des photos avec son téléphone lors de l’audience. Il a été condamné à une demijournée de détention mais laissé libre, le juge ayant pris en compte le temps passé en garde à vue.

d.b

débOrah berliOz à Berlin

Télex Japon Des signes de fission en chaîne ont été détectés dans un réacteur accidenté de Fukushima, a annoncé hier l’opérateur Tepco. Si la quantité d’énergie émise est faible, l’incident prouve que tout danger n’est pas encore écarté. Syrie Les autorités ont accepté le plan de sortie de crise proposé par la Ligue arabe, s’engageant notamment à mettre fin à la répression. Mais les violences ont fait 34 nouvelles victimes hier. Etats-Unis Herman Cain, un des favoris de la primaire républicaine, a reconnu hier un arrangement dans les années 1990 avec une femme qui l’accusait de harcèlement sexuel. Proche-Orient La décision d’Israël d’accélérer la colonisation en rétorsion de l’adhésion de la Palestine à l’Unesco a créé un tollé international hier. Même Washington, le principal allié d’Israël, s’est dit “très déçu”.


2

planète

www.metrofrance.com jeudi 3 Novembre 2011

Etudiants, qu’allez-vous faire pour la planète ?

Entreprises pour l’environnement et Metro lancent leur septième prix étudiant Cette année, les candidats doivent expliquer comment ils comptent rendre durable leur prochain métier Quatre lauréats seront primés Nous sommes sept milliards aujourd’hui, nous serons neuf ou dix milliards en 2050. Réchauffement climatique, pollution, raréfaction de l’eau… les défis sont immenses et les ressources de la planète ne suffiront pas à couvrir nos besoins. Dans ce contexte, comment les étudiants, qui arrivent sur le marché du travail, peuvent-ils agir dans leur métier pour assurer un avenir durable à la planète ? C’est le thème retenu pour la septième édition du prix Entreprises pour l’environnement-Metro. Les étudiants de toutes filières peuvent y participer, en remettant un rapport avant le 15 mars 2012. Les fi-

“Quand on parle de 2050, les étudiants pensent que c’est de la science-fiction. C’est important de réfléchir aussi à court terme, dès 2020, car c’est un compte à rebours.” Luc SEmaL, anciEn LauRéat

En bref

Les catastrophes sont bien liées au climat

nalistes seront ensuite invités à présenter leur projet à l’oral le 28 juin devant un jury présidé par Hubert Reeves, astrophysicien et farouche défenseur de l’environnement. Les entreprises partenaires, AXA, Mobivia et Bayer, remettront des prix de 5 000, 3 000 et 2 000 euros aux trois meilleurs projets. Exceptionnellement, un prix spécial 20e anniversaire d’EpE (3 000 euros, remis par Solvay) ouvre la possibilité de concourir en groupe. “C’est une bonne expérience de présenter un projet devant un jury d’industriels”, témoigne Sébastien Palazot, récompensé en 2011 pour un rapport sur la neige artificielle. Plus les projets sont concrets, plus ils ont une chance d’aboutir. Sandra Bony, qui avait travaillé sur la biodiversité dans les espaces verts en 2010, a transmis son rapport à la mairie de Villeneuve-d’Ascq. Pour Damien Lambert, lauréat 2007, “le prix EpE-Metro n’est pas resté un concours, c’est devenu une entreprise”. L’ancien centralien a

Jackpot pour les Renault électriques

Roques & DoRmal

L’intitulé du sujet 2012 “En 2050, qu’aurez-vous fait pour la planète ?” Vous aurez 60 ans, nous serons près de 10 milliards sur Terre. Au rythme actuel, nous aurions besoin de trois planètes. Heureusement, vous aurez agi ! Quelle innovation ou évolution aurez-vous apportée dans votre métier ou votre secteur (énergie, habitat, mobilité, agriculture, santé, finance...), dès les dix prochaines années, pour maîtriser les risques associés à cette croissance ? Votre réponse, précise et concrète, peut être technique, économique, diplomatique ou réglementaire.

investi les 5 000 euros de son prix dans le bureau d’études Amoes, spécialiste de l’efficacité énergétique des bâtiments. annE-aëL DuRanD

www.metRoFRaNCe.Com

Ce marin écolo a de la bouteille a-a.D./metRo

Auto. La Kangoo élec-

trique de Renault lancée vendredi dernier démarre fort. L’Etat et des entreprises françaises ont comGIEC. Pluies torrentielles, mandé 15 637 Kangoo ZE sécheresse, ouragans, cani- sur quatre ans, dans le cacules… tous ces événedre d’un achat groupé ments extrêmes sont liés pour lancer la filière. La au réchauffement climaPeugeot Ion décroche tique et devraient s’aggra- 3 074 commandes. ver dans les prochaines années, selon un rapport du Groupe d’experts pour le climat (Giec), qui paraît EAu. En adoptant une aliavant le sommet de Durmentation végétalienne ban, qui débute le 28 no(sans viande, poisson, œuf vembre. Les pics de ou produits laitiers), on chaleur vont devenir plus économise 5 300 litres fréquents, avec une d’eau par jour, et non par hausse de 3 °C d’ici 2050 an, comme indiqué par eret jusqu’à 5 °C d’ici 2100. reur la semaine dernière.

Erratum

Christophe Nodé-Langlois sur son canoé, à Calvi.

Traverser l’Atlantique sur des bouteilles vides, c’est le pari fou de Christophe Nodé-Langlois. “Mes élèves de lycée technique étaient choqués par la pollution, mais ils se sentaient impuissants. J’ai voulu leur montrer qu’il était possible d’agir contre les mégadéchets de plastique en mer”, explique cet enseignant de région parisienne, présent la semaine dernière au Festival du vent de Calvi, pour trouver des partenaires. Aidé par des jeunes en insertion, Christophe a construit deux radeaux, avec des tuyaux de PVC récupérés sur des chantiers, une poubelle en guise de siège et des bouteilles de soda vides pour assurer la

88

C’est le nombre de bouteilles vides utilisées pour le canoé flottaison. Dans un premier temps, il va s’en servir pour descendre la Seine au printemps 2012, avant de s’attaquer à la traversée de l’Atlantique. S’inspirant de l’expérience d’Alain Bombard, “naufragé volontaire” dans les années 50, il compte se laisser dériver durant deux ou trois mois au gré des courants sur un radeau souple composé de 3 000 bouteilles. Départ prévu dans un an. a-a.D.

www.bouteillesalamer.org


14

débat

Tribune libre

www.metrofrance.com jeudi 3 novembre 2011

Vox pop.

Que vous inspire le numéro spécial de Charlie Hebdo ?

PAST REAU SE PAYE

Nadir

Eva Joly, miss catastrophE

L

Yael

Réginald,

27 ans, autoentrepreneur

42 ans, directrice commerciale

32 ans, chômeur

Je trouve déplacé de s’attaquer à des sujets aussi sensibles que la religion. Ces actes excessifs favorisent l’intégrisme. Je suis pour la liberté d’expression, mais il ne faut pas empiéter sur celle des autres.

C’est irrespectueux de jouer avec la religion. Mais ça crée la polémique. Et la, ça fait parler d’eux. Est-ce que les gens auraient tant parlé du titre s’ils n’avaient pas fait cette une ? Certainement pas.

Charlie Hebdo est libre de parler des sujets qui lui plaisent, c’est la liberté d’expression. Mais les conséquences sont graves. Dévaster les locaux d’une rédaction pour ça, je trouve que c’est démesuré.

Publier ce numéro, c’était risqué. D’autant que le journal s’était déjà fait épingler pour des caricatures sur l’islam. Il fallait évidemment s’attendre à des représailles.

Chaque semaine, Tanguy Pastureau s’amuse avec les sujets qui font jaser.

orsque Eva Joly était rentrée de son voyage à Fukushima, elle n’avait pas compris pourquoi personne ne voulait plus lui serrer la main avant de l’avoir passée au compteur Geiger. Invitée à dîner chez ses amis, elle mangeait dans la cuisine et devait crier dans un mégaphone à ses hôtes, installés dans le salon, qu’elle désirait du sel. Bref, depuis qu’elle était devenue phosphorescente la nuit et qu’elle pouvait allumer un poste de radio uniquement en restant dans la même pièce, l’ambiance avait changé autour d’elle. Elle s’en réjouissait plutôt : en cas de coupure de courant durant les fêtes, elle savait qu’il lui suffirait de s’introduire la prise de la guirlande électrique du sapin dans le nez pour la faire clignoter. Eva Joly posa l’une des quatre mains qui lui avaient poussé au Japon sur l’épaule de son assistant, qui s’effondra en convulsant. “Kevin, a-t-on des nouvelles de François Hollande, que j’ai invité à venir avec moi à Fukushima ?” Le jeune homme, sonné, se releva. “Oui, madame Joly. Il nous a dit qu’il préférait la Corrèze pour les vacances, puis il a demandé qu’on ne l’appelle plus jamais. Il a peur.” Eva Joly le regarda de ses trois yeux glacials. “Fukushima, La “Alors, invitez-le à La RéuRéunion... Désor- nion. Il y fait beau et il n’y mais, voir Eva Joly a aucune radiation.” Après la zone contaminée quelque part de Fukushima, elle était en signifiait qu’une effet sur le point de s’envoler pour La Réunion, lieu de tercatastrophe ribles incendies. La candidate venait ou allait d’Europe écologie s’était spéavoir lieu dans le cialisée dans la visite des lieux de catastrophe. Elle périmètre.” comptait d’ailleurs se rendre vite dans le studio d’enregistrement du prochain Lady Gaga et auprès des bottes de Francis Lalanne qui, à force de transpirer des pieds en dansant sur TF1, en avait fait une arme chimique redoutable au moment où il les retirait. Désormais, voir Eva Joly quelque part signifiait clairement qu’une catastrophe venait ou allait avoir lieu dans le périmètre. Ainsi, alors qu’elle buvait une limonade, un week-end, en bord de mer, la population effrayée s’était jetée dans l’océan en l’apercevant, pensant qu’un tremblement de terre allait survenir. Puis, lorsqu’elle s’était éloignée du littoral, les habitants, prenant cela pour un message, s’étaient réfugiés en masse vers l’intérieur des terres, craignant un tsunami. Le temps qu’Eva Joly pousse la porte de son boucher, celui-ci, terrorisé, avait déjà appelé les pompiers pour signaler un départ de feu. Cela juste avant qu’un suicidaire ne s’accroche à son cou en attendant qu’un météorite ne leur tombe pile dessus. Pour tous, elle était devenue l’équivalent d’un chat noir qui passerait sous une échelle. Eva Joly sourit de ses 130 dents à son assistant, qui portait un masque à gaz. “Kevin, tu es le seul à ne pas avoir peur de moi. Je te remercie.” Le jeune homme, depuis le bunker où il s’était retranché, lui dit, dans l’interphone : “Mais je vous en prie, madame Joly.”

Termeh

28 ans, meunier

Le courrier du cœur

“Nous avons évoqué trois pièces de théâtre, jeudi 27 octobre, sur le quai de DenfertRochereau. Je rêverais d’écrire la scène 2 avec vous et de replonger dans vos yeux.”

béni soit ce pneu crevé promenade. Un jeudi de

septembre où il faisait encore chaud, je promenais mon chien, et toi tu passais à vélo. Au moment où nos regards se sont croisés, tu as crevé. De ce fait, bureau. J’ai toujours rêvé nous avons échangé queld’un grand blond. Dès que ques mots (tu es de Saintje t’ai vu, j’ai su que ça Fons), et en partant je t’ai apled@hotmail.fr pourrait être toi. Je te dit “à bientôt peut-être”, croise tous les jours au bu- regard a croisé le tien et tu m’as répondu “oui, dans ce rayon de friandises, le monde est petit”. Si tu reau mais je n’ose pas t’aborder. Je fais exprès de et mon soufe s’est coupé. te reconnais, laisse un Mon pauvre cœur, qui prendre tout mon temps message ! avait cessé de battre depuis béquille en préparant mon thé le longtemps, s’est remis matin, dans l’espoir de te soudainement à vivre. Nos croiser dans la “cuisine”, bouchent n’arrivaient pas mais dès que tu apparais, je me sens tellement bête, à créer des sons tant nous je ne sais dire qu’un “bon- étions intimidés. Puis arrivés tous deux au rayon des jour” poli. J’espère que tu biscuits bio, comme attitramway. Lundi soir, après auras le courage qu’il me rés par une force magnéune journée de boulot manque pour engager la tique, nous avons regardé bien ennuyeuse, un ange conversation. timidement le même paest apparu et a lé très l’assistante si timide quet de biscuits sans dire vite. Effectivement, nous un mot, évitant tout croisommes montés à Citésement de regards tant la Universitaire (T3), et le tension était forte. Depuis, hasard a fait que je me je n’arrive plus ni à trousuis trouvé à côté de toi. supermarché. Ce lundi ver le sommeil ni à manTon frais minois et ta dou17 octobre, vers 18 heures- ger, je ne cesse de penser ceur m’ont interpellé dans 18 h 30, nos regards se sont à vous. J’ai tellement enmon cœur, mais je n’ai croisés dans un Monoprix vie de vous revoir. Si vous pas osé te faire retirer tes rue Saint-Lazare, où je pas- vous reconnaissez, SVP, écouteurs an de t’adressais acheter des chips avant redonnez-moi le goût à ser quelques mots de doude prendre mon train. la vie. ceur. Je suis descendu à Comme dans un rêve, mon sabrinalabelle1@hotmail.fr Porte-de-Choisy en empor-

te croiser dans la cuisine

tu avais tes écouteurs, dommage

magnétisme dans les rayons

Nelson

Votre avis Un référendum en Grèce sur le plan de sauvetage européen, selon vous, c’est... ▶ 49

%

Démocratique

▶ 18 % Démagogique ▶ 33 % Dangereux ▶ metrofrance.com

tant le rêve de pouvoir te revoir... un jour ? Au plaisir. Stef2Paris. s_2paris@hotmail.com

très beau brun train. Ouahh, très beau

brun croisé le 26 octobre sur la ligne Bruxelles-Tournai de 17 h 45 ! Un pull vert sur une chemise à carreaux, un jean noir et des baskets noires. Nous sommes descendus à deux en gare de Tournai. J’espère te revoir très bientôt, très beau brun. brun

Bertschy / Dupuis


détente



L’horoscope

www.metrofrance.com jeudi 3 noVeMbre 2011

Météo

© Nic olas Richoffer

audRay gaiLLaRd

Bélier

Le ciel vous protège, par ici le bonheur. L’atmosphère est décontractée, vos échanges sont teintés d’humour.

Taureau

Charme, sens pratique, créativité : vous concoctez un mélange explosif et efficace.

Gémeaux

Ce jour est une promesse si vous êtes un cœur disponible. Tentez voter chance sans la prendre trop au sérieux.

Mots fléchés n° 393 / Difficile COMPTEGOUTTES ROUTE EN MER

HORMONE PIED DE BICHE

ORIFICE ÉCOLE POUR PROFS

PARTIE DEPUIS PEU

Lion

Journée gourmande à vivre. Ne vous en privez pas. Pourquoi pas une soirée festive ?

Vierge

UN SENS ÉLÉMENT D’UN CORDON

Ce n’est pas le jour pour faire tapisserie. Votre vie relationnelle est riche de nouveautés.

Scorpion

Les événements arrivent dans le désordre et bousculent vos prévisions.

Sagittaire

Vénus l’amoureuse est chez vous. Vous avez le diable au corps et le cœur enflammé.

Capricorne

Tout ce qui sort de l’ordinaire et de la routine vous intéresse. Vous ne voulez pas passer à côté d’une opportunité.

Verseau

Aujourd’hui, c’est la vie au grand galop. Relations sociales chaleureuses au menu.

Poisson

Difficile de vous concentrer, vous avez la tête ailleurs. Vous risquez de multiplier les erreurs. Plus d’horoscope Numérologie gratuite : découvrez tous les aspects de votre personnalité sur astrocenter.metrofrance.com

POSSESSIF

SIMPLES

Vous avez été témoin d’un événement d’actu, sportif, insolite, d’un fait divers ? Envoyez-nous vos photos. Si celles-ci sont publiées dans votre quotidien Metro, nous vous rémunérons. Rendez-vous sur www.metroreporter.fr

TROP EXTRA MAUDITES

Conditions générales d’utilisations consultables sur www.metroreporter.fr

A DONC PLU BITTER ARMA LE BATEAU

ENTRÉ DANS LE CORPS GENTIL MONSTRE AU COIN DU MUR

Une pointe de fantaisie rafraîchit l’ambiance du foyer.

Balance

NANANS DU MANS

CRAINTE DU MARIN GUIDE DE POINTE

Cancer

Côté activités, soyez courageux(se). Gardez l’esprit libre et ayez confiance en vous.

DEVENEZ REPORTER, METRO ACHÈTE VOS PHOTOS

IL TAILLE SOUVENT UNE BAVETTE

w w w. m e t r o r e p o r t e r. f r

NUIT INSCRIPNOIRE TIONS SUR LA INCRUSCROIX TATION A SA FÊTE EN ASIE IL TIENT TÊTE BOUT DE MATIÈRE FEMME DE TROIE

FRUIT DE MÈRE L’OTAN AILLEURS

CANCANER TITRE D’ALLIAGE ADRESSE

IL SUIT LE CANAL CAPACITÉ RÉDUITE

Fantasia, Portugal

FOURNIT UN JOB PERROQUET PROMISE

CONSTERNÉ LE STÉRADIAN COMPTER DES BILLES

DEVISE

BIEN REFAITE REDIRE SUR SCÈNE

Metro Edition Provence Edité par : SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Päris - Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod - Directrice générale : Sophie Sachnine - Impression : Dans le réseau imprim'vert par M.O.P, ZI cinquième avenue 3 bld de l’Europe- 13127 Vitrolles - Publicité commerciale : 01 55 34 45 16 - Publicité culture : 01 55 34 45 18 Publicité emploi & formation : 01 55 34 45 04 - Diffusion : 01 55 34 45 00 - E-mail distribution : distribution@publicationsmetro.fr - E-mail rédaction : courrier@ publications-metro.fr Relations médias : Agence Frédéric Henry Communication, Tél. : 01 55 34 24 24 - Rédacteur en chef : Christophe Joly Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues Rédacteurs en chef adjoints : Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Web), Jérôme Vermelin (Culture) - Chef de service : Alexis Picard - Reporters natio : Alexandra Bogaert, Adrien Cadorel, Gilles Daniel, Anne-Aël Durand - Reporters Marseille : Alexandre Nasri - Rédaction : Olivier Aubrée, Thibault Barbieri, Marie Bley, Emmanuel Bousquet, Sébastien Coca, Laurent Falla, Claire Gignan, Sylvain Grateau, Rania Hoballah, Muryel Jappont Louis-Marie, Judith Korber, Jennifer Lesieur, Françoise Marmouyet, Tristan Michel, Thomas Richet, Talia Soghomonian, Boris Tampigny, Céline Waldberg - Rédaction web : Hamza Hizzir, Nicolas Vanel - E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr Courrier rédaction : 60 cours Pierre Puget, 13006 Marseille.

Solution n° 392 E O T I G A G C E

E N T A C H L I E S R C O L O J E U E T

A A S B S T A A I T G I E S E B A C U E R D U R E S

A J A S S E S N T T E I F R R I E Y U S A S E K G A M M E R S E P E E N S U I T

Retrouvez toutes les solutions des mots fléchés et des sudokus sur metrofrance.com

E S S O R

E T I E N A N U E T O N I N E E S

Voici l’image du jour du Metro Photo Challenge, le plus grand concours photo du monde, qui fête cette année sa cinquième édition. Le gagnant est emeteesse, dans la catégorie “innovation”. Lecteurs-photographes, c’est à vous de jouer ! Vous pouvez participer sur metrofrance.com/challenge


culture

2

la culture Musique

Amy Winehouse, bientôt un album d’inédits L’album posthume de la chanteuse, disparue en juillet dernier, sortira le 5 décembre. Intitulé Lioness: Hidden Treasures, il contient des titres inédits, des reprises et des duos avec NAS, Questlove des Roots et Tony Bennett.

Top/Flop

Intouchables

Le film d’Eric Nakache et Olivier Toledano a réuni 13 911 spectateurs hier à la séance de 14 heures à Paris et dans sa périphérie, soit le meilleur démarrage pour un film français cette année.

Rihanna

D’après un de ses proches, cité par The Sun, ses médecins lui auraient recommandé “d’arrêter l’alcool et les boîtes de nuit”, au risque de tomber gravement malade. La chanteuse publiera un nouvel album, Talk That Talk, le 21 novembre.

“Pico Bogue est l’enfant qu’on aurait aimé être” Dominique Roques et Alexis Dormal sont les auteurs de Pico Bogue, petit héros de bande dessinée drôle et philosophe A l’occasion de la sortie cette semaine de Légère contrariété (Dargaud), ce duo créatif étonnant a illustré les pages de cette édition de Metro Qui est Pico Bogue ? Une pure fiction ou un personnage inspiré de votre relation mèrefils ? Dominique Roques : C’est

difficile de répondre à cette question car Pico est tellement proche de nous ! Ce personnage, c’est à la fois un regard au sens large sur la vie et un regard très intime sur notre famille. Alexis DoRmAl : C’est le résultat de plusieurs envies, la première étant une forme de “pied de nez” à l’existence. Pico, c’est l’enfant qu’on aurait aimé être. Il nous permet de revivre notre jeunesse et de prendre notre revanche sur certaines situations vécues. D.R : Avec lui, on s’imagine aussi comment on se débattrait dans la vie si on redevenait enfant. Il a un regard faussement naïf sur la vie ? A.D : Il est naïf... et il ne

l’est pas. On fait en sorte que chaque personnage de la BD soit “humain” et pas caricatural. C’est notre moteur humoristique. Avec Pico, on est toujours en décalage. On ne sait jamais s’il va nous surprendre par sa douceur... Ou sa férocité drolatique ! Cette incertitude se traduit dans son aspect visuel. Son visage est innocent mais sa chevelure donne l’impression de quelque chose qui se consume perpétuellement. On dirait qu’il n’a pas conscience de cette folie qui sommeille en lui. De même, je lui ai fait un petit poitrail bombé pour montrer de l’assurance tandis que ses pieds ressemblent à des pe-

“Nous avons des lecteurs variés, avec des enfants, des grands-parents, des jeunes couples... On a tous un Pico en nous et il ne faut pas se prendre au sérieux.” alexis Dormal

tites baguettes fines et fragiles.

Dominique, aviez-vous une expérience de romancière ou de scénariste avant de travailler sur Pico Bogue ? D.R : Aucune, je n’avais ja-

mais écrit avant Pico. Mais je lisais beaucoup, tout en prenant des petites notes pour ne pas oublier les choses. Mes personnages jusqu’alors... c’était mes enfants. Ce n’est pas bien de dire ça, non ? (Rires.) Alexis, vous avez donc aidé votre mère à “accoucher” de ses talents d’écriture ? A.D : (Sourire.) On peut

dire ça ! Au début, je me comportais même comme son père, puisque je la renvoyais écrire dans sa chambre lorsque ses idées n’étaient pas abouties. Je pense qu’on s’est amélioré l’un l’autre, en se corrigeant, en se suggérant des idées. Pico est une construction commune, née du hasard. Ma mère m’a montré deux ou trois gags qu’elle avait écrits, je me suis mis à dessiner. Et puis la machine s’est emballée ! Pico Bogue, ça veut dire quoi au fait ? D.R : Au départ, j’avais en-

vie de quelque chose de piquant. J’étais en train de lire l’exobiographie de René de Obaldia dans laquelle il parle de l’un de ses ancêtres qu’on appelait Pico Del Oro, c’est-à-dire “bouche d’or”. J’ai trouvé que ça allait bien puisque notre personnage parle beaucoup. A.D : Quant à Bogue, ça vient de la bogue châtaigne, à laquelle sa chevelure ressemblait pas mal au départ. La sonorité des deux mots réunis nous plaisait. Pico va-t-il devenir un héros de dessin animé comme d’autres héros de BD avant lui ? A.D : Les Armateurs, les

producteurs des films de Kirikou, ont acheté les droits du personnage et viennent de réaliser un pilote que je trouve absolument superbe. Il a été présenté il y a peu au MIP TV et j’espère que ça

Dominique Roques et Alexis Dormal. NiCOlAs RiChOFFER/METRO

va marcher. J’avais beaucoup d’appréhension mais j’ai tout de suite adoré les voix qu’ils ont données aux personnages. Et puis ils ont eu la bonne idée de mélanger des gags existants et des gags inédits, en préservant l’esprit de la BD qui s’adresse à toutes les générations. Lors des dédicaces, nous avons la file de lecteurs la plus variée, avec des enfants, des grands-parents, des jeunes couples et des familles complètes. Avec l’idée qu’on a tous un Pico en nous et qu’il ne faut pas se prendre au sérieux. Jérôme vermeliN

www.METROFRANCE.COM

Notre avis

Un minihéros plein d’esprit ◼◼◼◼◻ Depuis La Vie et moi en 2008, Pico Bogue s’est imposé comme l’un des garnements les plus singuliers de la bande dessinée. A la fois craquant et frondeur, tendre et impertinent. Dans ce cinquième tome intitulé Légère contrariété, Pico et sa sœur Ana Ana se mettent très en colère lorsque leurs parents déci-

dent de partir sans eux en vacances. Comment osentils ? Le début d’une série de petites revanches cruelles et de savoureuses réflexions sur l’existence qui font tout le sel de l’univers imaginé par Dominique Roques et Alexis Dormal. Leur Pico grandit (un peu) mais n’a certainement pas fini de refaire le monde sous son incroyable tignasse. Et c’est tant mieux ! J.v


www.metrofrance.com

jeudi 3 novembre 2011



Goncourt ou livre d’histoire ? Le prix Goncourt 2011 est revenu hier à L’Art français de la guerre (Gallimard), une volumineuse fresque historique d’Alexis Jenni Une récompense qui souligne une tendance lourde de l’édition hexagonale Et à la fin, c’est Gallimard qui gagne. Alexis Jenni a remporté le prix Goncourt hier pour son premier roman, L’Art français de la guerre. Ce choix confirme une tendance lourde dans l’édition française de ces cinq dernières années : le roman d’histoire — à ne pas confondre avec le roman historique. Avec une nette préférence pour la Seconde Guerre mondiale, tendance que les prix littéraires honorent depuis Les Bienveillantes (Goncourt 2006) à HHhH (Goncourt du premier roman 2010), en passant par Hammerstein (Meilleur livre de l’année 2010 de Lire). La guerre d’Algérie et la France des années 60 comme toile de fond ne sont pas en reste : Le Club des incorrigibles optimistes a raflé le Goncourt des lycéens en 2009. Et voilà qu’un roman

Alexis jenni, prix Goncourt 2011. AFp

réunit guerre, colonies et chronique sociale. L’Art français de la guerre est un récit d’aventures et de réflexion sur l’héritage des conflits coloniaux, une longue

Coup de cœur BD

Nuit saNg bleu

Jean-PhiLiPPe LefeVre La nuit pâlit, le sang jaillit, Hollywood la magnifique se vide de ses rêves et de sa sève. Welcome dans les décors de la came et de la mitraille, welcome dans un polar noir et sans espoir, welcome dans le cœur palpitant de Blue Estate, aux éditions Ankama. Ce premier tome est une mise en bouche à l’acidité frappante et cinglante, cet Hollywood que l’on découvre est un hymne à la déchéance, les journaux people, des carrières de misère, des criminels en pagaille. Vous suivrez le détective Roy Devine Jr engagé par la starlette déchue Rachel Maddox. Entre Mafia sans frontières, arnaque mal ficelée, stripteaseuse camée et grande gueule, le LAPD est sur les dents. Ce premier album nous présente donc les nombreux personnages, on prend vite goût à ces

univers profondément sombres, notamment grâce à un graphisme tonitruant. Les éditions Ankama nous démontrent une nouvelle fois leur capacité à s’imposer dans la cour des grands, on en redemande !

retrouvez l’émission “un monde de bulles” tous les vendredis à 23 heures sur Public sénat.

fresque de 630 pages entre Indochine et Algérie, un chant inspiré, baigné de sang et de combats, une méditation sur l’identité nationale et ces vingt ans de

guerres qui marquent encore les esprits aujourd’hui. Ce premier roman a demandé cinq ans de travail à Alexis Jenni, agrégé de biologie et dessinateur à ses

dans ses tiroirs. Le roman, exigeant mais encensé par la critique, a déjà été vendu à plus de 56 000 exemplaires. Il devrait bientôt faire beaucoup mieux : un Goncourt se vend en moyenne à 400 000 exemplaires. Et l’appétit des lecteurs pour l’histoire se poursuivra avec le prix Renaudot, revenu à Emmanuel Carrère pour son Limonov (POL), biographie d’un écrivain russe jusque-là quasi inconnu en France, qui fut tour à tour voyou en Ukraine, poète underground, clochard puis valet de chambre d’un milliardaire new-yorkais avant de devenir écrivain branché à Paris et chef d’un heures, qui se considérait parti ultra nationaliste russe. jusqu’ici comme “un écri- Pas vraiment un roman, vain du dimanche”. Jenni donc, mais quelle histoire... n’a pourtant jamais cessé Jennifer Lesieur d’écrire depuis vingt ans, www.METROFRANCE.COM “de petites choses” restées




sorties

www.metrofrance.com jeuDi 3 novembre 2011

Provence

La renaissance du muet en musique dr

MUSIqUE. Quel est le rapport entre un film de Charlie Chaplin, l’opéra de Toulon et les musiques actuelles ? Le Festival international des musiques d’écran (Fimé). Depuis sept ans, deux musiciens cinéphiles, Luc Benito et Laurence Recchia, organisent des rencontres artistiques qui relient leurs deux passions. Chaque année, ils choisissent un thème autour duquel ils construisent leur festival. 2011 est consacré aux actrices du cinéma muet. Les “Divines” occupent le devant de l’affiche pour “redonner grâce à ces films ouDu classique pour Charlie Chaplin. bliés”, explique Luc Benito. “C’est l’occasion aussi de donner, par ce biais, un espace de création aux musi- pianiste devant un écran. s’effacent. On vient voir ayant vu un film. Cela apciens.” Car on est loin de “Ce que nous aimons, au quelque chose de vieillot et porte du sens.” l’image d’Épinal d’un vieux Fimé, c’est que les a priori on ressort de la salle en Parmi les films de la sé-

Et aussi dr

Uplift Spice de passage musique. Uplift Spice est

composé de Chiori, chanteuse à la voix incroyable, de Yookey le guitariste, de Tovita, le batteur, et de son petit frère Kenji à la basse. Ils connaissent un énorme succès dans leur pays, le Japon. Le groupe propose un rock singulier dans un univers électrique. Ils viennent de réaliser un premier album et entament une tournée européenne qui passe ce soir par Marseille.

Ce soir, à 20 h 30, au Poste à Galène, 103, rue Ferrari, IIIe. Tarifs : de 25 à 28 euros. Plus d’informations sur www.leposteagalene.com

Tchekov à Martigues

concert. Un classique de

Tchekhov, Oncle Vania, prend ses quartier au

lection, on retrouve pour moitié des ciné-concerts existants, et pour l’autre des créations nouvelles réalisées pour l’événement. Un festival accessible à tous, enfants compris. “Il y a peu de musique classique, finalement. On travaille avec des artistes que l’on a envie d’entendre. Le ressenti est différent en fonction de chacun. Entre le film et le musicien, au final, c’est un troisième objet qui est proposé au spectateur, une chose singulière.” Comme L’Age d’or, de Bunuel, accompagné de musique électronique… M. TRICOCI-ROBERT

www.meTroFraNCe.Com

Du 4 au 13 novembre, à Toulon et dans son agglomération. Tarifs : de 5 à 20 €. Plus d’infos sur www.�mefestival.fr

Théâtre des Salins. Du vaudeville au drame, dans un équilibre parfait entre humour et mélancolie, Tchekhov dépeint le ressentiment, la vacuité, les destins flétris. Pour porter les mots du poète, le metteur en scène et comédien Serge Lipszyc a voulu “une équipe d’acteurs comme un orchestre, avec un soliste virtuose, Robin Renucci”. Le samedi 5 novembre, à 20 heures, au Théâtre des Salins, 19, quai Paul-Doumer, à Martigues. Tarifs : de 15 à 30 euros. Plus d’infos sur www.theatre-des-salins.fr

Bandonéon au Roll’ Studio enfants. Avis aux ama-

teurs de bandonéon, cet instrument de musique à vent et à clavier qui rappelle l’accordéon, le duo Intermezzo investi le Roll’ Studio, samedi, pour un moment dépaysant. Marielle Gars, au piano et Sébastien Autemayou au bandonéon font partager leur univers musical atypique, entre classique, jazz et tango. Samedi 5 novembre, à 18 heures, au Roll’ Studio, 17, rue des Muettes, IIe. Entrée 10 €. Infos sur www.rollstudio.fr

Solat.

Tour musical du pays d’Aix Jusqu’au 19 novembre, le festival Tour du pays d’Aix propose une programmation éclectique, du hip-hop au jazz en passant par le rock. Patrick Daraji, de l’association Aix’Qui ? et organisateur du festival, explique : “Nous avons souhaité cette diversité autant pour les genres musicaux que pour les groupes qui montent sur scène, puisque les jeunes talents du coin assurent les premières parties des têtes d’affiche.” Parmi celles-ci, ne manquez pas, samedi, à Bouc-Bel-Air, Solat, du “hip opéra”, qui navigue entre gros son, textes incisifs et comédie.

Jusqu’au 19 novembre, tarifs : de 5 à 7 € sur place. Début des concerts à 21 heures. Plus d’infos sur www.aixqui.fr

C’est gratuit

Carlos romera wild

Les routes d’Antonin Artaud

EXPOSITION. Antonin Artaud est né à Marseille. Il a marqué son siècle dans le champ de l’écriture et du théâtre. Philosophes, psychiatres et hommes de théâtre vont essayer de retracer son parcours hors du commun durant deux journées de rencontres, vendredi et samedi, à la bibliothèque départementale. Pour accompagner ces réflexions, une exposition de photographies de Carlos Romera Wild, intitulée “Artaud, le chemin de Tarahumara”, est visible jusqu’au 7 janvier à la bibliothèque départementale. Enfin, une balade littéraire sera organisée dimanche. A la bibliothèque départementale, rue Mirès, IIIe. Plus d’infos sur www.biblio13.fr


DEVENEZ REPORTER, METRO ACHÈTE VOS PHOTOS Vous avez été témoin d’un événement d’actu, sportif, insolite, d’un fait divers ? Envoyez-nous vos photos. Si celles-ci sont publiées dans votre quotidien Metro, nous vous rémunérons. Rendez-vous sur www.metroreporter.fr

Conditions générales d’utilisations consultables

© Nicolas Richoffer

sur www.metroreporter.fr

w w w. m e t r o r e p o r t e r. f r




médias

www.metrofrance.com jeudi 3 novembre 2011

La recette du succès

La deuxième saison de “Master Chef” s’achève ce soir sur TF1, forte de plus de 5 millions de téléspectateurs

Thierry Lachkar, président de Shine France qui produit “Master Chef”, dresse pour Metro un bilan de la deuxième saison de l'émission qui se termine ce soir sur TF1.

rendu compte que le niveau des candidats était encore plus élevé. Nous avons encore eu cette année des gens qui ont su rester vrais et passionnés de cuisine. Il y a d’ailleurs beaucoup d’anciens candidats qui ont Les audiences changé de vie. C’est une “La deuxième saison de grande fierté pour nous.” “Master Chef” a réuni 5,1 millions de téléspecta- Le jury teurs cette année, contre 4,4 “Cette année, les membres millions l’année dernière. du jury (les chefs Frédéric Nous avons donc gagné 700 Anton et Yves Camdeborde 000 télespectateurs. Nous et le critique culinaire Sébassommes parvenus à fidéliser tien Demorand) ont été de durablement le public et à vrais ambassadeurs du proinstaurer un véritable ren- gramme car ils sont désordez-vous pour les téléspecta- mais connus du grand teurs.” public. Ils ont réussi à faire passer leur enthousiasme et Les candidats leur passion pour la cuisine. “Nous avons reçu 24 000 Ils ont bien compris ce qu’on candidatures cette année attendait d’un jury.” contre 18 000 pour le lancement de l’émission, ce qui Les épreuves prouve le succès de l’émis- “Nous sommes parvenus à sion. On s’est également conserver les fondamentaux

de l’émission tout en apportant de la nouveauté. Cela passe notamment par la variété de épreuves : la “mystery box”, les tests de reconnaissance de goût ou encore les tests sous pression. Sans oublier les épreuves en extérieur.” une troisième saison ?

“Rien n’est encore signé avec TF1. Mais j’espère qu’il y aura une troisième saison car je n’imagine pas le contraire. S’il y avait une saison supplémentaire, on ferait tout pour conserver l’ADN du programme, c’està-dire parler de cuisine tout en transmettant des valeurs positives comme le partage, la convivialité, la générosité et le plaisir.” rania hoballah

www.METROFRANCE.COM

Ce soir à 20 h 50 sur TF1


programmes TF1 14.55 Téléfilm

: Présomption d’innocence Comédie dramatique de Louis Bolduc. 2007. USA. 16/9e. 90 mn. 16.35 Série : Les frères Scott «Entretien et réparation». 17.25 Série : Grey’s Anatomy 18.20 Jeu : Une famille en or 19.05 Jeu : Le juste prix 20.00 Journal

20.50 Téléréalité : MasterChef Présentation : C. Rousseau. «La finale». Les finalistes vont devoir relever trois défis.

France 2 15.10 Magazine

: Comment ça va bien ! Présentation : S. Bern. 16.15 Série : Rex 17.10 Jeu : Seriez-vous un bon expert ? 17.55 Divertissement : On n’demande qu’à en rire 18.55 Jeu : N’oubliez pas les paroles Présentation : Nagui. 20.00 Journal

20.35 Mag. : Envoyé spécial Notamment : «Harcèlement scolaire : la face cachée des cours de récréation».

France 3 15.05 Série : Inspecteur Barnaby 16.45 Jeu : Slam 17.30 Jeu : Des chiffres et des

lettres 18.00 Série : Ouifi 18.10 Jeu : Questions pour un champion 18.50 Journal : 19/20 20.00 Journal : Tout le sport 20.10 Feuilleton : Plus belle la vie

20.35 Film : Poséidon Catastrophe de Wolfgang Petersen. 2005. USA. 1h38. Avec Kurt Russell, J. Lucas.

www.metrofrance.com

JeuDI 3 noveMbre 2011

Canal+ 18.20 Série

: (c) Mon oncle Charlie «Troubles érectiles». Avec Charlie Sheen, Jon Cryer. 18.45 Information : (c) Le JT 19.10 Magazine : (c) Le grand journal 20.10 Divertissement : (c) Le petit journal 20.35 Magazine : (c) Le grand journal, la suite

20.55 Série : The Event «Le cauchemar d’Elias». Avec Jason Ritter, Sarah Roemer, Laura Innes, Scott Patterson.

France 5/Arte

M6

Présentation : Emilie Aubry. 19.55 Série doc. : Natures fortes

: Miss météo Comédie de François Bouvier. 2005. Can. 90 mn. 16.55 Série : Missing : disparus sans laisser de traces 17.40 Divertissement : Un dîner presque parfait 18.45 Magazine : 100 % mag 19.45 Information : Le 19 45 20.05 Série : Scènes de ménages

20.40 Film : Le secret de Brokeback Mountain Drame d’Ang Lee. 2004. USA. VM. 2h14. Avec Heath Ledger.

20.45 Série : The Good Wife «Les corps étrangers». Avec Julianna Margulies, Archie Panjabi, Christine Baranski.

16.30 Documentaire

: Larves, grillons, scorpions : les steaks de demain ? 17.30 Magazine : C à dire ?! 17.45 Magazine : C dans l’air ARTE

19.00 Information : Arte Journal 19.30 Magazine : Globalmag

15.30 Téléfilm

LA SÉLECTION DE LA TNT TMC 18.00 Série : Monk Avec Tony Shalhoub. 20.40 Film : La neuvième porte Fantastique

de Roman Polanski. 1999. Fr/Esp. 127 mn. Avec Johnny Depp (photo), Emmanuelle Seigner. 23.00 Série : New York, police judiciaire «Liberté écourtée» - «Le prix à payer». Avec Jerry Orbach. 0.40 Magazine : Ma drôle de vie «Handicap : comment trouver la force de se battre ?». Présentation : Alexia Laroche-Joubert.

W9 18.50 Sport

: Football Ligue Europa. «Paris-SaintGermain (France)/Slovan Bratislava (Slovaquie)». Au Parc des Princes (Paris). 20.50 Film : Jeu fatal Policier de Roel Reiné. 2008. USA. 96 mn. Avec Steven Seagal (photo). 22.30 Film : Hard Luck Policier de Mario Van Peebles. 2006. USA. 115 mn. Avec Wesley Snipes. 0.30 Magazine : Résumé des matchs

nT1 19.35 Série : Les nouvelles filles d’à côté 20.40 Film : Mars Attacks ! Science-fiction

de Tim Burton. 1996. USA. 105 mn. Avec Jack Nicholson (photo), Glenn Close, Annette Bening. 22.40 Série : True Blood «Ne m’abandonne jamais» «La fin du voyage» - «Le goût du sang».

FRAnCE 4 18.40 Série 20.15 Série 20.35 Série

: J.A.G Avec David James Elliott. : Samantha oups ! : FBI : portés disparus «Le coupable idéal» - «Voie de garage» - «Repentirs». Avec Anthony LaPaglia, John Krasinski (photo). 22.45 Magazine : Touche pas à mon poste Présentation : Cyril Hanouna. 0.15 Magazine : Une semaine d’enfer 1.40 Musique : Les Francofolies de La Rochelle

DiRECT 8 18.45 Magazine : Morandini ! 20.00 Divertissement : Les perles du Net 20.30 Divertissement : Very Bad Blagues 20.40 Magazine : A chacun son histoire... «Leur vie

dérange» - «Strip teaseur, actrice de films X, photographe de charme : ils mènent une double vie» (photo) - «Jusqu’où aller pour arrondir ses fins de mois ?». Présentation : Karine Ferri.

nRJ12 18.40 Série : Stargate SG-1 Avec Michael Shanks. 20.35 Magazine : Tellement vrai Au sommaire

notamment «Sexe, drague, beauté : ils sont accros» (photo). Présentation : M. Delormeau. 0.10 Téléréalité : Les anges de la téléréalité 3 I Love New York

23

GULLi 20.25 Jeunesse : Gulli mag 20.35 Film : Le prince du Pacifique

Comédie d’Alain Corneau. 2000. Fr. 90 mn. Avec Thierry Lhermitte (photo), Patrick Timsit (photo). 22.20 Film : Au suivant ! Comédie de Jeanne Biras. 2004. Fr. 90 mn. Avec Alexandra Lamy. 23.55 Série : Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman «Trou de mémoire». 0.35 Dessin animé : Linus et Boom

FRAnCE 5 20.25 Magazine 20.35 Magazine

: C à vous, la suite : La grande librairie Présentation : François Busnel (photo). 21.35 Documentaire : Pierre Desproges, «Je ne suis pas n’importe qui...» 22.45 Magazine : Ma vie d’artiste 23.10 Magazine : C dans l’air 0.20 Série doc. : Planète sous influence «La Terre».

DiRECTSTAR 18.20 Série : One Piece 20.35 Film : L’impasse Drame

de Brian De Palma. 1995. USA. 140 mn. Avec Penelope Ann Miller, Al Pacino (photo), Sean Penn (photo). 23.00 Film : Mélodie pour un meurtre Thriller de Harold Becker. 1989. USA. 108 mn.


plus



www.metrofrance.com jeudi 3 novembre 2011

spécial mobilité

& auto

Se déplacer en voiture autrement

Développement durable aidant, les idées nées du premier siècle de pratique automobile sont de plus en plus remises en cause Passage en revue des pistes qui mènent du “tout-auto” à la mobilité dossIer réalIsé Par PatrIck BlaIn

La nouveauté

Acheter sa voiture la nuit Pour relancer l’activité, la Communauté de madrid vient d’autoriser les commerçants à ouvrir quand bon leur semble. “Fenomenal !” s’est enthousiasmé le patron de la fédération des concessionnaires ibériques, qui a préconisé à ses adhérents d’ouvrir la nuit.

Ça fait rêver dr

Le héros et l’infini Porter le nom d’un double champion du monde de F1, cela crée des obligations. Le FX “Sebastian vettel” d’infiniti (photo) est donc passé en salle de musculation pour devenir le Suv le plus performant du monde, avec 420 chevaux et 300 km/h. Fiers de leur bébé, les dirigeants de la marque de prestige de nissan ont décidé de le commercialiser. reste à connaître le prix, en sachant que la FX50AT est à partir de 78 600 euros. P.B

Louer plutôt qu’acheter

Penser global, penser mobilité pOuzet/SIpa

Idée reçue : en ville, malgré l’efficacité des transports en commun, avoir sa voiture reste un mal nécessaire. Idée nouvelle : sa voiture ? Non. Mieux : une voiture partagée. Et des services qui vont avec. Caisse commune, lancée en 2008 dans des parkings parisiens, fut la pionnière. De Besançon à Toulouse, toutes les grandes métropoles françaises ont désormais leur système d’autopartage. En arguant qu’une voiture partagée remplace entre six et huit voitures ventouses dans les artères des cités. La clientèle ? Des citadins qui ne veulent ou ne peuvent pas utiliser leur véhicule, des touristes, ou encore des personnes sans voiture. La plupart des véhicules et utilitaires proposés en location sont à moteur thermique, et les tarifs bon marché, qu’il s’agisse de l’abonnement (une dizaine d’euros) ou de la location (1,50 euro l’heure et 0,31 euro le kilomètre pour une Twingo rennaise). Mais les énergies propres gagnent du terrain. Comme à Lyon, où, début 2012, le réseau Car2go proposera 200 Smart électriques. Ou comme à Paris, dont le parc Autolib’, entré en ser-

COrBIS

Idée reçue : sa voiture, il faut en être propriétaire. Idée nouvelle : la prochaine, on la loue !

vice il y a un mois, est constitué à 100 % de micro-voitures électriques mises au point par le groupe Bolloré. Ce souci d’une ville plus verte a un prix : la première demi-heure en Bluecar est à 5 euros minimum. Pas donné. Mais bien moins cher encore que la possession de sa voiture, ou le recours à un loueur classique. Beaucoup combinent la location d’une automobile aux autres modes de déplacement, vélo, bus, tramway. A La Rochelle, il est même possible de traverser le port à bord de navettes électriques. Du coup, d’autres acteurs sont entrés dans la danse : loueurs (location à l’heure chez Avis), constructeurs. A l’image de PSA dont l’offre “Mu by Peugeot”, par exemple, s’étend à la location de vélos ou de scooters. L’ère de la mobilité ne fait que commencer.

Familière au monde de l’entreprise, la location longue durée (LLD) à destination des particuliers part de loin. Moins d’un automobiliste sur cent y a recours aujourd’hui. Deux raisons à cela. D’abord, le sentiment général qu’il faut posséder sa voiture, en dépit du taux de dépréciation qui l’affecte à chaque tour de roue. Et l’incapacité des conducteurs à prévoir leur kilométrage annuel. Or les mensualités pratiquées par les loueurs sont bâties sur cette prévision. Mais la donne est en train de changer. Avec le renfort du champion Fernando Alonso, la Fiat 500 truste les écrans de pub TV du moment. L’offre figure en haut de l’écran à la fin du spot : 159 euros par mois pour cinq ans de location, avec un apport de 400 euros. Pour Opel aussi, l’heure est aux grandes manœuvres. Trente-deux de ses modèles sont désormais proposés à la location pour des durées s’étalant de trois à cinq ans. Il n’y a pas d’apport initial, seulement un dépôt de garantie (600 ou 700 euros) restitué au retour de la voi-

ture. Les mensualités sont fonction du prix d’achat du véhicule neuf et de la durée du contrat. Une petite Corsa Diesel 5 portes revient ainsi à 179 euros chaque mois, un monospace Mériva à 229 euros. Le constructeur allemand a tourné la difficulté du kilométrage annuel en facturant, de manière uniforme, tous les kilomètres parcourus au même tarif de 0,08 euro. Soit 88 euros par mois sur la base de la distance moyenne annuelle des automobilistes français (13 000 km). Outre l’économie réalisée, la LLD présente l’avantage d’englober nombre de prestations par ailleurs coûteuses. Le contrat Opel-Cetelem prévoit l’entretien de la voiture, l’assistance en cas de panne et le remplacement de pneus. Enfin, la LLD exempte de l’exercice délicat de la revente.


plus



www.metrofrance.com jeudi 3 novembre 2011

spécial mobilité

Le nouvel élan du covoiturage Idée reçue : une voiture, un occupant. Normal : je n’ai pas les mêmes horaires que mes voisins ou mes collègues de bureau. Idée nouvelle : favoriser tout ce qui permet de partager une voiture pour aller travailler et réduire les coûts comme les embouteillages. L’idée, il faut le reconnaître, n’est pas neuve. Les mégapoles américaines ont, depuis longtemps, dédié une voie de leurs highways aux voitures occupées par deux personnes au minimum. La nouveauté, c’est la force sans précédent que le mouvement est en train de prendre chez nous. Dans les parcs d’activité, des entreprises ont fait du regroupement des besoins de transport de leurs

Troquer son véhicule Le contrôle technique façon Ryanair sur Internet

salariés un élément de leur politique sociale. Les agglomérations aussi ont pris des initiatives, comme ces aires de stationnement mises à la disposition des automobilistes qui mutualisent leur voiture. Sur Internet, deux sites au moins encouragent le covoiturage entre particuliers et/ou entre salariés. 123envoiture, en partenariat avec la SNCF, a même mis au point un dispositif inédit à la gare de Houdan, dans les Yvelines. Nombre d’habitants des alentours prennent leur véhicule pour atteindre la gare et prendre le train afin de se rendre au travail. Ces sites proposent donc d’amener ou de ramener d’autres passagers. www.123envoiture.com www.covoiturage.fr pouzet/sipa

Idée reçue : chasse gardée des grandes enseignes, le contrôle technique est aussi inévitable que cher. Idée nouvelle : et pourquoi pas un contrôle low cost ?

Idée reçue : une vieille voiture, il faut l’emmener au bout. Idée nouvelle : plutôt que de la brader, je peux l’échanger contre une autre plus adaptée à mes besoins. Vous êtes un jeune couple pas trop argenté qui souhaite troquer sa stricte deux-portes contre un monospace compact à l’arrivée de bébé ? Ce site est fait pour vous. “Il veut la vôtre, vous voulez la sienne, alors vous êtes faits pour vous entendre”, clamait son slogan lors de son lancement, en avril. Bien sûr, les annonces recèlent

plus de véhicules de génération ancienne au kilométrage d’au moins 100 000 km que d’occasions récentes. Et l’offre n’est pas immense. Trouver un break Citroën du côté de l’Ardèche va peut-être nécessiter d’élargir la recherche. Mais une interface de site fonctionnelle va y contribuer. A noter : le dépôt d’annonces demeure, pour l’instant, gratuit. Sachez également qu’outre les voitures, le site affiche quatre pages pleines d’offres de deux-roues. onechange nosvoitures.com

On connaissait Dacia et les loueurs automobiles low cost. Depuis peu, il y a aussi le contrôle technique à prix cassés. Et bien cassés : la gamme des prestations offertes s’échelonne de 1 à 48,50 euros, à comparer aux 65/75 euros habituellement pratiqués par les grandes enseignes du secteur. L’initiative est signée d’un garagiste basé à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques. Si le forfait à 1 euro est du domaine de l’improbable, l’économie moyenne à réaliser sur un contrôle varie de 25 à 50 %. Le principe est simple. Plus on réserve à l’avance sur le site CTeasy.com, plus les tarifs s’adoucissent. Attention : à l’image de ce qui se pratique dans l’aérien ou à la SNCF, tout

rendez-vous non honoré entraîne la perte de la somme, payée d’avance. Si on n’est pas sûr de son coup, mieux vaut souscrire l’option “rendez-vous modifiable”. Non seulement l’établissement offre une vaste plage d’horaires d’ouverture, il propose également des formules variées, comme le paiement en deux fois sans frais ou même le “all inclusive” comprenant la contre-visite. En outre, l’ergonomie du site est une franche réussite. A quand l’extension du modèle au-delà des frontières du Pays basque ? CTeasy.com




plus

www.metrofrance.com jeudi 3 novembre 2011

spécial mobilité

La location entre particuliers pouzet/sipa

Idée reçue : la location de voitures est l’affaire des professionnels. Idée nouvelle : et si des propriétaires partageurs faisaient affaire avec des conducteurs aux besoins occasionnels ? Une voiture reste immobilisée en moyenne 22 h 30 par jour. Or l’auto représente chaque année un poste lourd dans le budget des ménages : 5 744 euros pour la possession d’une simple Clio. Pourquoi ne pas alléger un peu cette dépense en donnant sa voiture en location aux heures où elle n’est pas utilisée ? Partant de ce constat, trois opérateurs proposent, depuis le printemps dernier, le même service : mettre en relation, via un site Internet, des propriétaires souhaitant louer occasionnellement leur véhicule et des automobilistes ayant besoin d’une voiture de manière ponctuelle. Laissés à l’appréciation des propriétaires, les tarifs sont très abordables. Sachez qu’il est possible de louer à partir de 3 euros de l’heure ou de 15 euros la journée, plus quelques

centimes par kilomètre parcouru. Selon les systèmes, les coûts d’assurance et d’essence sont facturés en plus ou intégrés à la prestation. L’abonnement annuel s’élève à 20 euros pour Buzzcar et à 50 euros pour Livop. Chez Citizencar, seuls les locataires paient les droits d’adhésion, au forfait (12 euros/ mois pour un an) ou à l’unité (12 euros par location). En échange de ce droit d’entrée plus élevé, les utilisateurs de Citizencar sont les seuls à ne pas payer de commission sur la transaction. Les contraintes existent. A commencer par les conditions d’âge ou le nombre de points requis sur le permis pour prétendre louer. Avec le système Buzzcar, le propriétaire doit prendre un premier rendez-vous avec le locataire pour lui remettre les clés de voiture, puis en fixer un autre pour récupérer ces clés. Livop et Citizencar, en revanche, ont choisi une autre méthode : l’ouverture par carte électronique. Plus besoin de clés, donc plus besoin de se déplacer pour le loueur adhérent.

Charge cependant à ce dernier de payer l’installation du coûteux appareillage électronique (149 euros chez Citizencar) permettant de déverrouiller la voiture. Pour les trois opérateurs, le smartphone est obligatoire car une connexion Internet est indispensable pour recevoir les codes de reconnaissance. Des points faibles demeurent également. Certains modèles proposés sont d’âge vénérable et affichent un kilométrage élevé. Faute d’une offre encore suffisante, tout l’Hexagone n’est pas encore couvert. Impossible de trouver une voiture dans le département de l’Oise, par exemple. Reste que, même avec des opérateurs en rodage, les résultats sont là. Un gros millier de voitures se sont ajoutées au parc des loueurs traditionnels. Et les tarifs pratiqués ouvrent à un bien plus grand nombre de personnes l’accès à la mobilité. 73,21 euros pour trois jours et 21 centimes le kilomètre en Mini décapotable, qui peut s’aligner ? www.livop.fr, www.buzzcar.fr et www.citizencar.fr.


30

sport

www.metrofrance.com JeuDI 3 NOveMbRe 2011

Football - Ligue des champions

3

le sport

Lille près de sortir de l’Europe Le champion de France, encore une fois trop tendre, n’a pas fait le poids face à l’Inter Milan hier Battu, le LOSC, dernier de son groupe, voit ses chances de quali�cation s’éloigner

AFP

Le chiffre

40

C’est, en millions, le nombre de followers (suiveurs) du Portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid) sur Twitter et Facebook. Soit 15 millions de plus que Leo Messi (Barcelone). Top/Flop

Diego Maradona

L’Argentin a adressé hier une lettre à Antonio Cassano, le joueur du Milan AC victime d’un AVC et qui va être opéré du cœur. Il a souhaité le “revoir au plus vite heureux derrière un ballon.”

2 1

inter milan

lille

La chance ne sourit pas toujours aux audacieux. Hier, Rudi Garcia en a fait la cruelle expérience... au plus mauvais moment dans cette campagne européenne. Sur la pelouse de San Siro, le coach nordiste a pourtant misé sur l’offensive pour décrocher cette hypothétique victoire qui lui aurait épargné la mission quasi impossible qui l’attend. Avec Cole et Hazard sur les côtés et le duo Jelen-Sow associé devant, cette configuration devait faire vaciller des Interistes, leaders de ce groupe, mais englués dans la médiocrité dans leur Championnat. Mais rien n’y a fait. Pas même la réussite qui a permis à Landreau de ne pas être battu dans son duel avec l’Argentin Milito (2e), sauvé par sa transversale. Autre avertissement sans frais quand le ballon, frappé par Zarate, lui a glissé sous le ventre, finissant sa course du bon côté du petit filet (18e). Comme les Lillois n’ont pas semblé comprendre le message, ils ont fini par payer leur désinvolture. Sur

Sur corner, Walter Samuel saute plus haut que Mavuba et ouvre le score pour l’Inter Milan. Le LOSC ne s’en remettra pas.

un corner tiré par Sneijder, Samuel, le défenseur central des Nerazzuri, s’élève plus haut que tout le monde (et surtout plus haut que Rio Mavuba) et ne laisse aucune chance à Landreau (19e, 1-0). Les occasions immanquables, ratées coup sur coup par Milito (47e, 49e), n’ont pas suffi à redonner aux Lillois les raisons d’y croire. Et quand Zanetti, à l’expé-

rience, déborde et trouve Milito au centre pour signer le deuxième but milanais (65e, 2-0), les Dogues à qui il a manqué un brin de maturité, ont compris que leur chance était passée. Ce n’est pas le but de De Melo (83e, 2-1) qui a changé le cours de l’histoire... emmanuel bousquet

www.metroFrAnce.com

Classement

Résultats

Ligue des champions 4e journée Groupe B Pts J

Hier soir

G

N

1. Inter Milan 9

4

3

0

1

2

2. CSKA Moscou 5

4

1

2

1

2

3. Trabzonspor 5

4

1

2

1

-2

4. Lille

4

0

2

2

-2

2

P Dif

B. Munich - Naples Villarreal - Manchester City Trabzonspor - CSKA Moscou Inter Milan - Lille Manchester United - O. Galati Benfica Lisbonne - FC Bâle Lyon - Real Madrid Ajax Amsterdam - D. Zagreb

3-2 0-3 0-0 2-1 2-0 1-1 0-2 4-0

Lyon a tendu l’autre joue

0 2

John Terry

La police britannique a ouvert une enquête contre le défenseur de Chelsea. Il est soupçoné d’avoir proféré des injures racistes à l’encontre d’Anton Ferdinand, le joueur des Queen’s Park Rangers.

lyon

Ronaldo face à Gonalons. AFP

real madrid

C’est une première. Jamais le Real ne s’était imposé à Gerland. Depuis hier, c’est chose faite. C’est aussi une confirmation : ce Madrid version 2011-2012 est une grande équipe et l’OL évolue plusieurs crans en dessous.

Après la claque reçue à Santiago Bernabeu il y a quinze jours (4-0), les Lyonnais ont donc tendu l’autre joue. Diminués par les forfaits (Lisandro, Bastos, Cissokho et Pied), les hommes de Rémi Garde sont rapidement mis en difficulté et cèdent sur un coup franc plein axe de Ronaldo (24e, 1-0). Sans Lovren, sorti sur blessure (34e minute), la défense lyonnaise souffre un peu plus et s’en remet à Lloris, plusieurs fois décisif devant Benzema. En seconde mi-temps, les

Lyonnais montrent de meil- le Real, et s’ouvrir les portes leures intentions mais ne des huitièmes de finale. marquent pas. Côté espagnol sébastien coca on opère en contres. Sur l’un d’eux, Ronaldo est légèrement accroché dans la surClassement face et transforme le penalty e (69 ,2-0, ). Le match est plié. Avec cette défaite, Lyon, Ligue des champions troisième de son groupe, 4e journée s’inflige deux matches couGroupe D perets : contre l’Ajax le Pts J G N P Dif 22 novembre et à Zagreb le 7 décembre. Il faudra pren- 1. R. Madrid 12 4 4 0 0 10 dre des points pour espérer 2. AFC Ajax 7 4 2 1 1 3 4 4 1 1 2 -4 accrocher la deuxième place, 3. Lyon la première étant trustée par 4. D. Zagreb 0 4 0 0 4 -9


sport Football - Ligue Europa

Rugby - Top 14

A Paris, la Coupe n’est pas pleine

Rokoçoko, le All Black basque

AFp

AFp

Dominateurs en Ligue 1, les Parisiens peinent cette saison dans les Coupes La réception de Bratislava, ce soir en Ligue Europa, peut inverser la tendance

Avant, c’était ainsi : le PSG était un amoureux inconditionnel des matches de Coupe. Cette saison, Paris ne séduit plus dès qu’il quitte les terrains du Championnat. Pire, il s’est fait récemment écarter de la Coupe de la Ligue à Dijon (3-2), club pourtant promu en Ligue 1. Ce soir, au Parc des Princes, le PSG retrouve Bratislava en Ligue Europa, qui l’avait gêné au match aller (0-0). Trois idées pour retrouver ses sensations... • Accorder un réel

crédit à lA ligue europA

Brillants et efficaces en Championnat, décevants voire pathétiques en Ligue Europa, alors que cette Coupe est un objectif pour les dirigeants qataris. C’est à se demander si les Parisiens n’auraient pas choisi leur compétition, à l’exemple d’un Pastore moins influent sur la scène européenne qu’en Ligue 1 ? “Je ne suis pas d’accord, lâche Kombouaré, le coach du club, passablement agacé. A Bratislava, on a tout fait pour gagner. L’im-

Tennis

Joe Rokoçoko.

plication des joueurs a été forte puisqu’à l’arrivée il y a même eu des expulsions. Les joueurs donnent tout.” • dAns les buts, douchez doit être plus décisif

Sur la scène européenne, Salvatore Sirigu laisse sa place à Cédric Douchez au poste de gardien. Mais si le premier rassure en Ligue 1, le second, en Coupe, n’est pas exempt de tout reproche. Douchez s’est déjà incliné six fois en trois matches (3-1 contre Salzbourg, 2-0 à Bilbao et 3-2 à Dijon). “Ces matcheslà, je les attends avec impatience, se défend l’ancien Rennais. C’est l’occasion pour moi de retrouver les sensations du terrain. C’est une compétition qui m’est offerte par le coach, à moi de faire le nécessaire.” • devAnt, erding ne convAinc pAs

Pour Kombouaré, la compétition européenne est le moyen de garder son effectif à niveau et impliqué. Les plus utilisés soufflent sur le

Au match aller, Mevlut Erding (à gauche) avait peiné face à la défense de Bratislava.

banc pendant que les autres gagnent en temps de jeu. Mais ce turn-over a pour l’instant tendance à faire perdre en qualité. La faute à certains remplaçants comme Mevlut Erding, qui n’est pas au niveau de Kevin Gameiro, l’habituel titulaire. “Concernant Mev’ (Mevlut Erding) j’attends toujours plus de lui, avoue Kombouaré. Mais j’ai une grande confiance en ses

qualités et en son implication. Je ne suis pas inquiet, il fait ce qu’il faut pour redevenir efficace.” LauRent faLLa

www.METroFrANCE.CoM

PSG-Bratislava : à suivre ce soir, à 19 heures, sur W9. De son côté, Rennes rencontre le Celtic Glasgow, à 21 h 5, sur Canal+Sport

Voile. Transat Jacques Vabre

Intraitable à domicile Le PSG est invaincu depuis 17 rencontres à domicile sur la scène continentale (10 victoires, 7 nuls), et une défaite 4-2 face à l’Hapoel Tel-Aviv FC lors de la phase de groupes de la Coupe UEFA 2006-2007.

Ils mettent les voiles !

Federer en rodage

Lancé dans la reconquête de sa première place mondiale, Roger Federer n’a pas encore trouvé son rythme de croisière. Hier, au tournoi de Bâle, le Suisse est venu à bout du Finlandais Jarkko Nieminen (66e à l’ATP) même s’il a concédé un set (6-1, 4-6, 6-3). Le désormais 4e joueur mondial s’est qualifié pour les quarts de finale de “son” tournoi, celui de sa ville natale, qu’il a remporté à quatre reprises (2010, 2008, 2007, 2006).

1

www.metrofrance.com

JEudi 3 novEMBRE 2011

Sortis du port du Havre, 35 voiliers ont pris la mer pour joindre le Costa Rica. ©A.CourCoux

La Transat Jacques Vabre a quitté le port du Havre, hier. Avec trois jours de retard sur le programme initial, une flotte de 35 voiliers a pris la mer, mettant le cap sur le Costa Rica. Pour cette dixième édition, l’ancien skieur Luc Alphand s’est joint à cette aventure qui couvre 4 730 milles (soit 8 760 kilomètres). Avec le skipper Marc Thiercelin, il tentera de rallier Puerto Limon à partir du 14 novembre, date où sont attendus les premiers bateaux.

L’ailier des All Blacks Joe Rokoçoko (68 sélections) est arrivé lundi soir à Bayonne, son nouveau club. Hier à midi, il a rejoint ses partenaires en stage à Capbreton (Landes) avant de se soumettre à la visite médicale obligatoire et aux tests physiques et médicaux. Les joueurs bayonnais, parmi lesquels le demi de mêlée gallois Mike Phillips, le pilier All Black Neemia Tialata et l’arrière international Cédric Heymans, retrouveront Jean-Dauger cet après-midi. Puis ils profiteront d’un long week-end de repos à partir de demain en raison du report par précaution médicale (une épidémie d’oreillons plombe le Top 14) du derby basque face à Biarritz initialement prévu samedi.

Télex Football. Laurent Blanc annonce aujourd’hui (14 heures) la liste des joueurs retenus pour France-Etats-Unis (vendredi 11 novembre) et France-Belgique (mardi 15 novembre), en amical. Rugby. Des arbitres britanniques dirigeront les matches de la 10e journée de Top 14 qui se déroule vendredi et samedi. Comme la saison dernière, cette collaboration entre les fédérations a pour but d’uniformiser l’arbitrage. Tennis. Les invitations (wild cards) pour le Masters de Paris-Bercy (du 7 au 13 novembre) ont été attribuées à trois joueurs français : Benneteau, Chardy et Mannarino. Economie. Le magazine Forbes a dévoilé le classement des 70 personnes les plus puissantes du monde. Blatter (Fifa, 63e), Rogge (CIO, 68e) et Usmanov (Fédération internationale d’escrime, actionnaire d’Arsenal, 70e) sont les représentants du monde sportif.


20111103_fr_provence  

Immigrésturcs d’Allemagne: l’heuredubilan dossierspécial roulezavecla voituredesautres LehérosdeRoquesetDormalaposésonregardmalicieuxsurl’ac...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you