Issuu on Google+

SuSannah Ireland / rex /rex/SIpa, afp

LoiSirS, SortieS... noS adreSSeS du week-end {page 14}

Art conteMporAin la fIac ne connaîT paS la crISe {page 12}

MuSique Sefyu, rap de Grand frère {page 13}

côte d’Azur

vendredi 21 octobre 2011 n°1462 www.metrofrance.com Min 13° Max 21°

Sefyu

GeTTy SerGeI GrITS/ap/SIpa

ne jetez pas ce journal sur la voie publique : offrez-le à votre voisin !

metro est imprimé sur du papier 100% recyclé.

La Libye libérée de Kadhafi Après deux mois de traque, le dictateur a été tué hier lors de combats à Syrte La Libye peut enfin commencer sa reconstruction {page 04}

Rugby : une finale pour l’histoire Le XV de France affronte les All Blacks dimanche pour le titre de champion du monde Battre les Néo-Zélandais à domicile relèverait de l’exploit Mais les Bleus ont à cœur de prouver qu’impossible n’est pas français {page 18}

afp

Le bilan d’une rentrée scolaire agitée

Fermetures de classes, manque de remplaçants... tour d’horizon des dossiers chauds {page 06}

Les stars au chevet des Indignés Du rappeur Kanye West à l’acteur Alec Baldwin, les célébrités se relaient auprès des manifestants qui campent à New York {page 10}


événement

La Libye tourne

3

TRIPOLI

Syrte

Bani Walid Sabha

Benghazi LIBYE

ÉGYPTE

Le chiffre

ALGÉRIE

l’actu

TUNISIE

Kadhafi, dictateur en fuite, a été tué hier à Syrte dans sa région d’origine Un moment historique pour un pays qui doit désormais se reconstruire

500 km

C’est, en millions, le nombre de fonctionnaires qui étaient appelé hier à élire leurs représentants. Un scrutin inédit, car, désormais, seuls les syndicats ayant recueilli le plus de voix pourront négocier et signer des accords.

Elle l’a dit LE SAux LIONEL/SIPA

“Il n'y aura pas d'accord de gouvernement avec le PS si nous ne sommes pas d'accord sur le fait qu'il faut sortir du nucléaire.” eva joLy, La candidate du mouvement europe écoLogie-Les verts, hier, à propos des discussions menées avec Les sociaListes en vue de 2012.

Sur le Web • paludisme : une équipe de chercheurs a mis au point un vaccin. metrofrance.com/ paludisme • hauts revenus : la taxe exceptionnelle sur les riches votée metrofrance.com/riches • michel sardou envisage de voter à gauche en 2012 metrofrance.com/sardou

Un chapitre long de quarante-deux ans s'est clos hier en Libye. “Nous annonçons au monde que Kadhafi est mort aux mains des révolutionnaires” dans la région de Syrte, a indiqué hier le Conseil national de transition (CNT). Une annonce suivie par la diffusion de photos et de vidéos montrant sa dépouille. Les télévisions AlArabiya et Al-Jazira ont aussi diffusé des images le montrant blessé, lors de sa capture. De son côté, le ministre de la Défense, Gérard Longuet, a indiqué que c’est l'aviation française, à la demande de l'Otan, qui a “stoppé” le convoi au sein duquel se trouvait Kadhafi, avant les accrochages au sol. A Syrte, Benghazi et Tri-

poli, la nouvelle a été accueillie par un concert de klaxons et des embrassades. “Je n'en crois pas mes yeux. C'est fini, c'est fini...”, lance le serveur d'un hôtel de la capitale. Des dizaines de combattants proCNT ont paradé, tirant en l'air avec différents types d'armes, de la kalachnikov à l'artillerie lourde. Le vice-ministre du Transport du Conseil national de transition, Faouzi Bettamer, a même dû suspendre le trafic aérien à cause de ces tirs, qui ont fait plusieurs victimes parmi les habitants de Tripoli. Les alliés ont salué la mort du dictateur. Nicolas Sarkozy a parlé d'une “étape majeure” pour la libération de la Libye. Mais après la joie, tous

“L’opération de l'Otan sera terminée à partir du moment où le CNT proclamera la libération du territoire libyen.”

Le ministre des affaires

s'inquiètent déjà de la suite des événements. “Nous espérons que le peuple pourra vivre dans une nouvelle ère de paix et de démocratie”, a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle. Et dans ce processus, le rôle du CNT sera primordial. Son chef, Moustapha Abdeljalil, doit proclamer, “au plus tard aujourd’hui, la libération du pays et donner des détails sur la mort de Kadhafi”, a déclaré hier le chef de l'exécutif du CNT, Mahmoud Jibril. “Maintenant, il faut penser à la Libye de demain. Nous avons perdu assez de temps, ça suffit”, résume Mohamed, 24 ans. “J'espère que les forces politiques se mettront d'accord très vite sur le futur du pays, dit-il au moment où des craintes commencent à se faire sentir sur une éventuelle lutte de pouvoirs entre tribus et régions, et entre les islamistes et les libéraux. C'est aujourd'hui que commence la vraie révolution.

Que signifie la mort de Kadhafi ?

C'est un événement fondateur. La cible, c'était Kadhafi. Sa mort symbolise la fin de son régime. Tant qu'il était vivant, ses partisans pouvaient y croire. S'attendait-on à cette fin ?

On ne pouvait pas imaginer qu'il se laisserait capturer. Kadhafi avait été traumatisé par l'arrestation de Saddam Hussein et ne voulait pas subir cette humiliation. Mais on pensait qu'il se cacherait plus longtemps. Sa mort arrange tout le

STEvE BENT / REx FEATuR/REx/SIPA

aLexandre zaLewski

étrangères français, aLain

www.METROFRANCE.COM

juppé, hier sur france info.

“Sa mort est le symbole de la fin de son régime” Delphine Perrin est membre de l’Institut universitaire européen de Florence et chercheuse associée à l’Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman.

Un leader fantasque, avec une main de fer

Le colonnel Kadhafi, en 2009, lors d’une cérémonie.

dR

personne ne pouvait s'exprimer, il n'y a aucune culture politique. Il faut des élections, des partis, mais quelles forces politiques peuvent se présenter à part le CNT ? Et en son sein, il y a une forte diversité et des possibimonde, car le Conseil natio- lités de destruction. nal de transition (CNT) Qu'en est-il de la reconstrucn'était pas prêt à le transfé- tion économique ? rer à une Cour pénale interToutes les entreprises nationale. étrangères sont intéressées. Que restera-t-il de Kadhafi ? Il y a déjà une compétition On ne garde que l'image énorme pour le marché du d'un fou sanguinaire. Tout le pétrole. L'inquiétude est plumonde a oublié depuis long- tôt politique et sociale : comtemps sa révolution. Il a eu ment reconstruire l'unité du pendant des années une pays ? Comment apprendre image très positive dans les à vivre différemment, avec pays en développement car la liberté d'expression, voire il était la voix des sans voix, de religion, le droit des mais il a énormément déçu. femmes ? Comment faire Qu'est-ce que ça va changer ? pour que la reconstruction Tout ! La Libye a tout à ap- économique profite à tout le prendre. Dans un pays où monde ? anne-aëL durand

Le plus ancien dirigeant du continent africain n'est plus. Le colonel Kadhafi dirigeait la Libye d'une main de fer depuis presque 42 ans. C'est en 1969 qu’il renverse, à 27 ans, le roi Idriss Ier. En 1977, le jeune colonel proclame la “Jamahiriya”, avec le peuple qui “gouverne” par le biais de comités populaires élus. Fantasque, théâtral, le “Frère guide” aime raconter son enfance sous une tente de bédouins et se présente indifféremment en uniforme militaire ou en gandoura, la robe traditionnelle des Bédouins. Ce chantre du panafricanisme rompt avec l'Occident, en soutenant des régimes dictatoriaux. La rupture avec les Occidentaux est con-

sommée en 1988, avec l'attentat de Lockerbie qui fait 270 morts, puis, en 1989, avec celui du vol 772 UTA, qui fait 170 morts. La Libye devient alors un “Etat terroriste” et est sous embargo international. Il faut attendre 2003 pour que le “Guide de la révolution” change de stratégie. Il reconnaît la responsabilité de la Libye dans les attentats. Fort des richesses pétrolières de la Libye, il connaît un regain de popularité à l'étranger, et réussit même, en 2008, à obtenir des excuses de l'Italie pour la période coloniale, un an après avoir été accueilli en grande pompe à Paris avec sa tente et ses “amazones”, par le président Sarkozy. a.z


www.metrofrance.com

veNdredi 21 oCTobre 2011

0

la page du Guide aFP

En guerre depuis huit mois 15 Février 2011 : La révolution libyenne débute dans l'Est, à Benghazi. Des manifestations contre le régime y sont violemment réprimées. Une semaine plus tard, deux ministres rejoignent la rébellion. Des dizaines de personnalités politiques et militaires feront de même. 10 mars : La France est le premier pays à reconnaître le Conseil national de transition (CNT), créé fin février par l'opposition à Benghazi.

Les partisans du CNT, hier à Syrte, où le colonel Kadhafi a trouvé la mort (médaillon).

17 mars : L'ONU autorise un recours à la force pour protéger les civils. Dès le lendemain, les partisans du dictateur attaquent Benghazi, “capitale” des rebelles. La coalition passe à l'offensive contre les pro-Kadhafi qui se replient vers

Rex FeatuRes/Rex/sIPa

23 du même mois, les rebelles prennent la résidence de Bab al-Aziziya, QG de Kadhafi, qui s’enfuit.

1er septembre : L'ONU et les grandes puissances débloquent quinze milliards Abdel Jalil, n° 1 du CNT. de dollars d'avoirs libyens gelés pour le CNT. Une sel'ouest. maine après, Kadhafi, son fils Seif Al-Islam et son beau11 mai : Après deux mois de frère Abdallah Al-Senoussi siège et de combats, la ré- sont visés par une “notice bellion prend l'aéroport de rouge” d'Interpol après un Misrata (à l’est de Tripoli). mandat d'arrêt de la CPI. 29 juin : La France reconnaît avoir parachuté des armes aux rebelles dans les montagnes de Nefoussa (sud-ouest de Tripoli).

15 septembre : Nicolas Sarkozy et le Britannique David Cameron se rendent en Libye. Le 16, l'ONU reconnaît à son tour le CNT. 17 octobre : Bani Walid, au 20 août : Début de l'offen- sud-est de Tripoli, est “totasive rebelle sur Tripoli, avec lement libérée”, selon la rél'appui aérien de l'Otan. Le bellion. a.Z


0

Femme blessée par balles : un suspect arrêté eure-et-Loir. L’homme soupçonné d’avoir tiré à plusieurs reprises mardi sur son ex-femme, en Eureet-Loir, a été interpellé mercredi soir par le GIGN. Mardi, sur une petite route de campagne au sud de Chartres, un homme casqué avait stoppé la voiture d’une femme de 40 ans, professeur de français, qui circulait avec à son bord sa fille âgée de 8 ans. Il avait brisé la vitre côté conducteur avant de tirer à deux reprises à bout portant sur la conductrice et de prendre la fuite.

Marche blanche à Mayotte

hommage. Environ 5 000 personnes ont participé hier à une marche blanche en hommage au manifestant mort mercredi à Mamoudzou. Ali el-Aziz, 39 ans, est décédé après des échauffourées avec la police, dans le cadre du mouvement contre la vie chère qui agite l’île depuis trois semaines. Ces troubles sociaux donnent lieu à des grèves, à des manifestations, et à des barrages. Une enquête judiciaire a été ordonnée par le procureur de la République de Mayotte.

Vite dit Benoist Apparu Secrétaire d’Etat au Logement, sur LCI hier : “Je ne suis pas convaincu que ce soit une bonne idée de ne plus retirer les points pour les petites vitesses.” aujourd’Hui, L’inViTé de juLien arnaud à 7 H 45 esT arno KLarsFeLd, présidenT de L’oFFice Français de L’immigraTion eT de L’inTégraTion

En bref

Trois ans ferme pour un chauffard procès. Un jeune conduc-

teur qui avait percuté et tué un gendarme fin 2009 lors d’un contrôle routier dans l’Yonne a été condamné hier. Il a été condamné à trois ans de prison et à cinq ans d’interdiction de permis pour “homicide involontaire”

monde

www.metrofrance.com vendredi 21 octobre 2011

L’Education sous tension

Les vacances de la Toussaint débutent aujourd’hui Un mois et demi après une rentrée agitée, retour sur les sujets qui fâchent profs et parents d’élèves SIPA

Metro dresse un premier bilan avec les syndicats de professeurs et les associations de parents d’élèves. • une tension “apaisée”,

par endroits seuLement.

Le mois de septembre a été marqué par de nombreuses occupations d’établissements pour l’ouverture ou contre la fermeture de classes (1 500 dans le primaire). La plupart des conflits locaux sont “apaisés”, selon Valérie Marty, de la Peep (Parents d’élèves de l’enseignement public). Mais il reste des situations “très tendues”, dit Frédérique Rolet, du Snes-FSU (Syndicat national des enseignements de 2nd degré). Dans certains collèges et lycées, il manque encore des professeurs de mathématiques, de physique et de latin. • Le maLaise des profs. Une étude parue hier – et critiquée par le ministère – fait état de 17 % d’enseignants en situation d’épuisement physique, mental et émotionnel, contre 11 % dans les autres professions. Les raisons : les suppressions de postes (66 000 depuis que Nicolas Sarkozy est président), la hausse des heures supplémentaires contraintes, l’isolement croissant des enseignants. par le tribunal correctionnel d’Auxerre.

Le braqueur de chopard condamné

Justice. L’auteur du bra-

quage éclair commis en 2009 chez le célèbre joaillier parisien Chopard a été condamné hier soir par la cour d’assises de Paris à huit ans de prison. Aïssa Bendjaber, 54 ans, s’était présenté armé d’un pistolet factice. Il avait emporté un butin de 6,8 millions d’euros.

A la rentrée 2011, 1 500 classes de primaire ont été supprimées.

Mais aussi l’absence de formation initiale ou les difficultés à obtenir une formation continue. Thierry Cadart, du Sgen (Syndicat général de l’Éducation nationale et de la Recherche publique) -CFDT, estime qu’“on n’est pas loin de la rupture”. • L’épineuse question des rempLacements. Déjà plus de 4 000 demi-journées de cours ont été perdues depuis la rentrée à cause des

professeurs absents non remplacés, selon la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Élèves des écoles publiques). Et le problème risque de s’amplifier avec les épidémies saisonnières car “le contingent de remplaçants est asséché”, explique Sébastien Sihr, du SNU (Syndicat national unitaire des instituteurs professeurs des écoles). En cause : les suppressions de postes (6 000 en primaire lors de cette rentrée) et l’utilisation

des remplaçants pour pal- croître les inégalités”, exlier le manque de profes- plique Jean-Jacques Hazan, seurs. de la FCPE. •

Les parents perdent confiance. “L’école pâtit

d’une image de plus en plus dégradée”, estime Valérie Marty. “Les parents constatent la réduction des moyens et la hausse des effectifs par classe. Ils ne comprennent pas les intentions du ministère. D’où le recours croissant à des cours privés, ce qui ne fait qu’ac-

aLexandra bogaerT www.METROFRANCE.COM

Vous auriez dû lire dans votre journal une interview du ministre de l’Education nationale Luc Chatel réalisée par des lecteurs de Metro. Au dernier moment, le ministre s’est désisté, refusant de parler d’éducation avec ses interviewers.

Sarkozy joue les pères la pudeur Elle s’appelle Julia. Carla Bruni-Sarkozy a dévoilé hier soir sur son site Internet le prénom de sa fille, née la veille. Un peu plus tôt lors d’une visite en Mayenne, Nicolas Sarkozy avait indiqué qu’il laissait “le plaisir” de cette annonce à la maman. Toutes deux “vont très bien”, s’est-il borné à indiquer, exprimant “une joie d’autant plus profonde qu’elle est privée”. Car le Président, qui n’a pas modi-

fié son agenda, s’en tient à la “Ma référence, c’est règle définie par l’Elysée : le couple que aucune communication officielle autour de l’enfant. forment Lionel C’est la première dame elle- Jospin et sa femme, même qui s’était chargée de Sylviane dévoiler le secret de Polichinelle, en soulignant des Agacinski.” mains son ventre rebondi au La compagne de François G8 de Deauville. C’est elle HoLLande, VaLérie TrierweiLer, aussi qui a répété que le dans paris maTcH nouveau-né serait protégé des médias. “L’électorat l’idylle présidentielle avec conservateur avait été cho- Carla Bruni, rappelle Arnaud qué par la mise en scène de Mercier, professeur en com-

munication à l’université de Metz. Aujourd’hui il en fait le moins possible sur le côté people”. Si les politologues s’accordent à dire que cet heureux événement n’influera en rien sur 2012, l’image du chef de l’Etat pourrait en bénéficier. Plusieurs ministres ont commenté la nouvelle hier. “Un président bien dans sa vie, c’est un cadeau pour notre pays”, a souligné Gérard Longuet. giLLes danieL


0

Télex télévision. Cinq mois

après le passage à la télévision numérique terrestre, plus de 98 % des Azuréens sont “couverts”. Il reste environ 10 000 foyers, généralement dans les vallées et le haut pays, qui ne bénéficient pas d’une réception satisfaisante. “La meilleure solution pour eux est de passer par une réception satellite, qui bénéficie pendant encore un mois d’une aide de 250 euros, sans condition de ressources”. Pour ce faire il faut appeler le 0970 818 818. social. Les anciens Abattoirs de Nice accueilleront les concerts et les débats organisés à l’occasion du contre-sommet du G20. Un accord a été trouvé hier entre le collectif organisateur et la préfecture. Le site sera prêté gratuitement par Nice, tandis que le conseil général mettra à disposition les gymnases des collèges Pasteur et Bon Voyage pour héberger environ 850 militants.

régions

www.metrofrance.com vendredi 21 octobre 2011

Côte d’Azur

La police municipale dans le collimateur

Eric de Montgolfier poursuit un policier municipal de Nice qui avait causé un accident au cours d’une intervention Le procureur insiste sur le caractère secondaire de ces missions M.B.

Les municipaux font-ils du zèle au risque de provoquer des accidents ? C’est la question que devra trancher le tribunal correctionnel de Nice le 13 décembre prochain. Le procureur Eric de Montgolfier a en effet décidé de poursuivre pour “blessures involontaires pendant soixante jours” le policier municipal qui a provoqué un accident au cours d’une intervention, le 30 septembre 2010. Ce soir-là, une agression Le policier est poursuivi pour “blessure involontaire”. au couteau est signalée à Nice-Nord. Plusieurs équipages de police municipale les lieux. L’un des véhicules du tramway percute alors se rendent en urgence sur circulant sur la plateforme une voiture et la projette sur

un piéton qui traversait, le blessant sérieusement. “Fallait-il rouler au pas et qu’il y ait un drame faute d’intervention rapide ? demande Sarah Baron, la secrétaire générale adjointe du Syndicat national de la police municipale. Lorsqu’il a freiné sur la plateforme du tramway, le véhicule a glissé et il y a eu cet accident malheureux. Il s’est rendu à l’hôpital et est resté en contact avec la victime, c’est un fonctionnaire exemplaire”, affirme la syndicaliste. “L’objectif de l’intervention est louable, note le pro-

cureur, mais légalement cela pose problème et je veux que cela cesse. La police municipale a pris l’habitude d’intervenir sans instruction d’un officier de police judiciaire, ce qu’elle n’a pas le droit de faire”. Et le magistrat de souligner que “la sécurité c’est la force de l’Etat, pas de la ville. La police municipale est une police d’appoint”. En juin dernier, dans une affaire similaire, un fonctionnaire de la police nationale a été relaxé. Le procureur a fait appel. michel bernouin

www.METROFRANCE.COM

La photo de la semaine

Défilé gourmanD pour le salon Du chocolat par françois loock “Chaud cacao ! Le Salon du chocolat s’est ouvert hier sur un défilé de stars façon burlesque. Une cérémonie glamour où des émules de la reine du strip-tease, Dita Von Teese, accompagnaient des personnalités telles que Malika Ménard, Miss France 2010, ou Clara Morgane. Si cela vous a mis en appétit, le salon se tient porte de Versailles, à Paris, jusqu’au 24 octobre.”

w w w. m e t r o r e p o r t e r. f r


monde

0

Télex Grèce Des manifestations anti-austérité massives ont repris pour la deuxième journée d’affilée, à quelques jours d’un rendezvous crucial à Bruxelles pour le pays et la zone euro. Des violences au cours desquelles un homme est mort ont eu lieu en marge des manifestations. Otage Gérard Longuet, ministre de la Défense, a affirmé hier que les

ravisseurs de Marie Dedieu, l’otage française morte en Somalie, cherchaient “à vendre sa dépouille”. Il a précisé que l’armée française ne mènerait pas de “représailles”. ETA Hier, l’organisation armée basque ETA a annoncé “l’arrêt définitif de son activité armée” dans un communiqué publié par le journal basque Gara. En plus de 40 ans de lutte pour l’indépendance du Pays basque, le groupe a fait plus de 800 morts. Mix et reMix

Dessin de Mix et Remix, paru dans L’Hebdo (Suisse).

Comment la campagne électorale est-elle perçue hors de nos frontières ? Grands discours, petites phrases, coups de griffe... Dans l’émission “Elysée 2012 vu d’ailleurs ”, Christophe Moulin fait chaque semaine le tour de la presse internationale. A retrouver le vendredi à 14 h 10 sur LCI et sur TF1News.fr.

www.metrofrance.com vENDREDI 21 OCTObRE 2011

A Wall Street, les stars rejoignent les Indignés Le campement de Wall Street est devenu un passage obligé pour les célébrités… Engagement politique ou intérêt médiatique ?

Plus d’un mois que les indignés occupent le square Zuccotti, à deux pas de la bourse de New York. Le mouvement, qui ne finit pas de s’étendre partout dans le pays, attire ces derniers temps de plus en plus de stars. On se souvient de la venue du documentariste Michael Moore, de l’actrice Susan Sarandon ou de son ancien mari, l’acteur Tim Robbins, dès les premières heures de l’occupation. “Je suis honoré d’être là avec vous, a lancé le réalisateur de Capitalism, a Love Story. Dans cent ans, les gens se souviendront que vous êtes venus sur cette place, et que vous avez commencé le mouvement.” Fortement engagés à gauche depuis de nombreuses années, présents lors de nom-

sipa

Le rappeur Kanye West au milieu des manifestants.

breux combats anticapitalistes ou pacifistes sous l’ère Bush, leur accueil a été des plus chaleureux. Les manifestants étaient ravis d’obtenir un peu de la visibilité médiatique qui leur faisait tant défaut au début de leur action. Mais la donne a changé. La vague de contestation a pris de l’ampleur

partout dans le pays et les médias, qui les occultaient complètement il y a encore deux semaines, campent désormais avec les Indignés, parfois dans l’attente qu’une manifestation ne dégénère. Avec eux est arrivée une nouvelle vague de stars : le rappeur Kanye West, por-

tant chemise Givenchy et chaînes en or, et l’actrice de la série Gossip Girl Penn Bagley. Dernier venu, lundi, l’acteur Alec Baldwin… “Certains ont compris que le vent tournait et que notre mouvement attirait la sympathie d’une partie importante de la population”, estime Madeleine, une manifestante visiblement peu émue de voir l’aîné des frères Baldwin. Il se murmure que ce dernier aimerait se présenter à la mairie de New York. Il s’est montré assez nuancé lors de sa visite. “Le capitalisme vaut la peine”, a même lancé l’acteur sur son twitter, après avoir quitté les lieux. renaud CeCCotti-riCCi

à new york


reportage



www.metrofrance.com

vendredi 21 octobre 2011

A Sidi Bouzid,

lagronde révolution toujours Lamine bouazizi devant les panneaux électoraux de Sidi bouzid. photos j.D/metro

Fiers d’être les instigateurs de la révolution tunisienne, les Bouzidiens se montrent de plus en plus déçus et impatients La faute à une situation sociale précaire et à un quotidien inchangé Suspicieux face aux élections de dimanche, ils n’hésitent pas à menacer de reprendre la rébellion en cas de déception

L

a révolution a débuté le 17 décembre, pas le 14 janvier” (date de la fuite de Ben Ali) : le slogan est porté par tous les murs de Sidi Bouzid, ou peu s’en faut. Manière de rappeler que c’est ici, dans ce cheflieu de 40 000 habitants, à plus de 250 km de la capitale, qu’est né le Printemps arabe. “On a parfois l’impression qu’à Tunis on veut oublier que, pendant dix jours, nous avons mené le combat seuls”, témoigne Lamine Bouazizi, professeur à l’Institut national du patrimoine. Alors, pour qu’on n’oublie rien, rien n’a été effacé. Rebaptisée Mohamed Boua-

“Beaucoup ont l’impression que les anciens benalistes sont revenus.” lamine Bouazizi

TUNISIE

zizi*, l’artère principale de cette oasis urbaine perdue au milieu des vergers d’amandiers et d’oliviers porte les stigmates des combats. Sur toutes les administrations, écoles ou commissariats, subsistent les appels au soulèvement. A l’ombre des ficus, toutes les terrasses bruissent de discussions politiques. “Depuis dix mois, la politique est omniprésente, on débat de tout et de n’importe quoi”, opine Sayf Nsiri, 34 ans, blogueur durant la révolution.

Mais, pour Lamine Bouazizi, le temps de l’euphorie est révolu. “Cette liberté d’expression, c’est le seul gain de la révolution. Car les problèmes de l’ère Ben Ali, eux, persistent.” Enclavée au centre du pays, la ville n’a pas de zone industrielle. Seuls les innombrables garages des faubourgs, et le marché, dont les étals envahissent le moindre recoin du centreville, témoignent d’une faible activité économique. Avec plus de 8 000 diplômés sans emploi, triste record national, Sidi Bouzid n’a cessé de voir le chômage s’amplifier. La révolution est devenue permanente. Sit-in, manifestations et piquets de grève se succèdent dans les hôpitaux, les écoles et les administrations. Cette semaine encore, le tribunal a fermé ses portes quelques heures. “Les revendications sont toujours les mêmes : titularisation du personnel vacataire, hausse des sa-

laires et améliorations des conditions de travail”, détaille maître Khaled Aouaïania, avocat à la Cour de cassation. Quant aux élections de dimanche (huit sièges à l’Assemblée constituante sont en jeu), elles n’inspirent pas plus d’optimisme. Seulement la moitié des électeurs potentiels se sont inscrits et un seul mot revient dans leur bouche : “Méfiance”. “Beaucoup ont l’impression que les anciens benalistes sont revenus”, témoigne Lamine. Quant aux autres, surtout dans les campagnes, ils iront voter Ennahda [le parti islamiste], persuadés que l’islam est attaqué”, se désole-t-il. Julien Descalles en tunisie

* Jeune vendeur ambulant tunisien qui s’est immolé le 17 décembre 2010. sa mort est à l’origine des émeutes qui concourent au déclenchement de la révolution tunisienne.

Focus

Les bonnes ondes d’Al Karama “Votez pour qui vous voulez, mais votez !” Née le 27 septembre dernier, la radio Al Karama (la Dignité) affiche clairement son engagement. “On veut que le citoyen puisse prendre la politique en main”, témoigne Rabah Hajlaoui, son directeur. Dans le studio, qui sent toujours la peinture fraîche, une vingtaine de journalistes, d’animateurs et de techniciens se succèdent pour offrir un temps d’antenne rigoureusement identique aux 65 listes en lice. Mais la radio, qui émet à 40 kilomètres à la ronde, a d’autres visées que le scrutin de dimanche.

Ainsi, ses locaux sont le refuge du centre stratégique de développement de Sidi Bouzid, sorte de think tank de l’après-révolution. Il y a un mois et demi, ce dernier a envoyé au gouvernement ses propositions en matière d’économie locale, fruit du travail de près de 300 collaborateurs. J.D


culture

2

J.L./METRO

afp

la culture Musique

Justin Bieber chante Noël L’idole des teenagers publiera le 1er novembre Under the Mistletoe, un album de quinze chansons inspirées par les fêtes de Noël. Y figureront deux duos, avec Usher et Mariah Carey.

Top/Flop

Matt Damon

Plus rien ne l’arrête ! A l’affiche le 9 novembre de Contagion, l’acteur s’apprête à faire ses débuts derrière la caméra avec une fiction sociale qu’il a écrite avec John Krasinski, la star de la série The Office.

L’artiste japonaise Yayoi Kusama est à l’honneur à la galerie Victoria Miro de Londres.

Sans titre, de Pilar Albarracin, à la galerie Valois.

J.L./METRO

Tour Bruxelles, de Wim Delvoye, chez Perrotin.

afp

Ann, dancer, de Julian Opie, l’un des 2 800 artistes contemporains exposés.

A la Fiac, l’art reste une valeur sûre

La 38e Foire d’art contemporain, qui a ouvert hier à Paris, attire toujours les acheteurs

Courtney Love

La chanteuse vient d’être condamnée à payer près de 70 000 euros de dommages et intérêt à un bijoutier new-yorkais après avoir “oublié” de lui rendre des pièces qu’il lui avait prêté pour un gala de charité.

Des ânes, des tours, des créatures bicéphales, des corps écartelés... Il y avait du beau monde à la Fiac pour son ouverture publique. Au milieu de ces créatures d’apocalypse, des êtres avec deux bras et deux jambes déambulaient sous les verrières du Grand Palais, sourire aux lèvres : les galeristes et les collectionneurs. Ne leur parlez pas de crise : elle ne les concerne pas. Sophie Hasaerts, directrice de l’antenne bruxelloise de la galerie Nathalie Obadia, explique cette embellie : “La suppression de la cour Carrée du Louvre en a déçu certains, mais le fait que la Fiac soit resserrée sur le Grand Palais est une bonne chose pour nous. Beaucoup d’ache-

teurs ont choisi la Fiac plutôt que la Frieze (la très courue Foire d’art contemporain de Londres, ndlr), car ils savent qu’ici il y a une garantie de qualité, une vraie légitimité.” Le public change-t-il ? “Les gens se montrent très curieux. Et les collectionneurs français sont majoritaires. Si on veut acheter ici, on est tout simplement heureux !” Ce n’est que le premier jour, mais presque toutes les œuvres exposées dans la galerie sont déjà vendues. Non seulement la crise n’empêche pas les achats, qui se chiffrent entre 1 500 et 5 millions d’euros, mais elle les encourage. D’abord pour se faire plaisir : une œuvre se doit d’avoir un impact émotionnel. Chez Emma-

500

C’est, en millions d’euros, le chiffre d’affaires mondial du marché de l’art contemporain en 2011. Il y a dix ans, il n’était “que” de 92 millions d’euros. nuel Perrotin, un grand tableau récent de Takashi Murakami, fourmillant de couleurs et de mouvement, est parti pour une somme “comprise entre 2 et 3 millions d’euros”, et un collier de Jean-Michel Othoniel pour 80 000 euros. La Tour Bruxelles, de Wim Delvoye,

elle, est toujours en vente – 800 000 euros, et on ne marchande pas s’il vous plaît. Dans le costume du banquier, l’investissement est à peu près sûr. Selon Hervé Odermatt, ancien galeriste et marchand parisien, “pour l’art, il n’y a jamais de crise quand on a les bonnes choses. La France n’est pas le nombril du monde. Il y a de plus en plus de millionnaires en Chine”, souligne-t-il. Les Chinois semblaient absents hier, mais quelques têtes connues ont montré leur nez, en tant que simples amateurs d’art : Martine Aubry, admiratrice de l’œuvre d’Anish Kapoor, a déclaré à l’AFP que “l’art, c’est tout sauf la cerise sur le gâteau, c’est le cœur d’une société.

Beaucoup d’œuvres mettent en cause la surconsommation, la surfinanciarisation.” Pendant ce temps, Jean-Luc Delarue achetait un petit multiple trouvé dans une jeune galerie pour quelques centaines d’euros. Et quand on n’a pas un euro sur soi ? On ignore le tarif d’entrée, prohibitif, mais qui n’empêche pas de faire longuement la queue dans le froid, et on visite la Fiac dite “hors les murs” gratuitement : des sculptures inédites se sont posées au jardin des Tuileries et au jardin des Plantes. JEnniFEr LEsiEur

www.METROfRaNCE.COM

Fiac, jusqu’au 23 octobre. Entrée : 32 euros (plein tarif), 16 euros (tarif réduit). Fiac.com




www.metrofrance.com vendredi 21 octobre 2011

“Celui qui sou�re, c’est celui qui se bat” Récompensé en 2009 aux Victoires de la musique dans la catégorie “révélation du public”, Sefyu revient avec Oui je le suis... Un troisième album où il apparaît apaisé Entretien avec un incontournable du hip-hop Les titres de vos trois albums se répondent : Qui suis-je ?, Suis-je le gardien de mon frère ? et aujourd’hui Oui je le suis. Comment doit-on interpréter cette affirmation ?

Déjà par une certaine rigueur au niveau du choix des sons. Sur cet album, j’ai fait intervenir beaucoup de musicos. Et j’ai aussi essayé d’affirmer de manière très directe certaines choses que je suggérais seulement dans mes précédents albums. Il y a certains thèmes que je n’arrivais peut-être pas à aborder avant, et que j’arrive mieux à cerner aujourd’hui. Un morceau comme “Société secrète”, c’est la conséquence de plusieurs expériences, de voyages dans des pays plus ou moins pauvres, d’un cheminement qui m’a permis de développer un peu mon point de vue. Est-ce qu’un parallèle existe

comme un grand frère ?

entre cette évolution professionnelle et une évolution plus personnelle ?

Disons que j’ai beaucoup plus conscience de mes responsabilités. Les nombreux échanges avec des jeunes à travers toute la France, dans des forums, des débats, m’ont fait mûrir. J’essaye de ne pas tomber dans la pos-

Je me considère plutôt comme un “avertisseur”. Je ne veux pas faire la morale ou expliquer aux gens comment ils doivent fonctionner, parce que, moi non plus, je ne cesse jamais d’apprendre. Seulement, j’ai une expérience que j’essaie de faire valoir à travers mes textes, en parlant de l’histoire de nos parents et de leurs enfants déracinés, dans “Malik et Boubacar”, ou en rappelant, dans “Société secrète”, que les vrais afp délinquants ne sont pas à ture du rappeur qui va sys- chercher parmi ceux qui tématiquement défendre souffrent le plus... les mecs des quartiers. Mon Dans le morceau “Fuck Sefyu”, petit frère, pour qu’il vous vous en prenez à ceux avance, il faut parfois que je qui critiquent négativement lui rentre dedans. Au- votre musique. Ça n’a pas jourd’hui, je pense que ce- changé depuis votre Victoire lui qui souffre, c’est celui de la musique ? qui se bat. Je me sers de ce morceau C’est le rôle d’un rappeur, pour lister les propos péjod’éduquer son prochain ratifs qu’on entend sur le

hip-hop dans certains médias. “Fuck Sefyu”, c’est fuck le rap. Et, aujourd’hui, c’est un véritable boycott. On ne peut même pas passer à des heures de grande écoute, nous sommes toujours traités comme une sorte de communauté. Dans les programmations, t’as toujours Sefyu avec Oumou Sangare, le rap avec la world music...

A vos débuts, vous cachiez une partie de votre visage avec une casquette, parce que votre père ne voulait pas que vous soyez rappeur. Comment vit-il votre succès ?

Il n’écoute pas, mais il est fier. Ce n’est sans doute pas ce qu’il avait espéré, mais au moins je ne suis pas en train de zoner ou en prison. Il sait que je travaille, et ça lui fait plaisir. Hamza Hizzir

www.METROfRaNCE.COM

Bio express 1981 Naissance de Youssef Soukouna, dit Sefyu, le 20 avril à Aulnay-sous-Bois. 1998 Longtemps ailier gauche, il s’installe à Londres pour effectuer des essais dans des clubs de foot anglais. Une grave blessure l’oblige à mettre un terme à sa carrière. 2004 Membre du collectif G-huit, il se fait connaître en participant à l’album La Fierté des nôtres, de Rohff. 2006 Il publie son premier album, Qui suis-je ? 2008 Suis-je le gardien de mon frère ?, son deuxième album, entre directement à la première place du top albums. 2009 Sefyu remporte une victoire de la musique dans la catégorie “artiste ou révélation du public”.


1

week-end

Côte d’Azur

Ces poissons qui vous font de beaux pieds

SuSannah Ireland / rex /rex/SIPa

Au départ, j’ai hésité. Offrir mes petons en pâture à une centaine de poissons affamés, je n’étais pas très chaud… même dans une eau à 28 °C. Et puis au hasard de mes pérégrinations j’ai rencontré Aurélie, une jeune femme dynamique qui a ouvert un salon de coiffure-institut de beauté rue Lamartine, à Nice. Elle m’a vanté les vertus de cette esthétique bio et j’ai fini par me jeter à l’eau, enfin mes pieds. Rendezvous est pris pour une séance de fish spa. Une fois

mon jean retroussé, Linda commence par me désinfecter les pieds avec une solution hydro-alcoolique, en s’assurant que je ne souffre pas d’eczéma ou de vilain psoriasis. Il ne reste plus qu’à plonger mes petons dans le bac et à attendre, un peu tendu. Visiblement, mes poissons jeûnaient depuis trois jours tellement ils se ruent sur mes peaux mortes : au bout de dix secondes, des grappes remontent le long de mes mollets, d’autres surfent entre mes doigts de pied, et les plus voraces s’attaquent à ma voûte plantaire. L’effet est surprenant mais agréable, je ressens juste un léger chatouillis.

Très vite, je me détends, je laisse travailler les “poissons-docteurs”, comme on les surnomme au ProcheOrient d’où ils sont originaires, et je discute avec ma voisine (tiens, ses poissons à elle ont l’air rassasié, ils commencent à la laisser tranquille…). Au bout d’un quart d’heure (durée d’une séance découverte au tarif de 18 euros), je renfile mes chaussettes. Mes pieds de bébé me disent merci. VincenT-XAVier MorVAn French harmony, 30, rue lamartine à nice. ouvert du mardi au samedi, de 10 heures à 19 heures Tél. : 04 93 76 15 68.

Une séance découverte de fish spa dure quinze minutes.

La boutique dr

Le temple du rétro chic, à des prix très doux.

Les Mistinguettes pour vous distinguer S’habiller en robe de créateur, sans se ruiner… tentant non ? Dorothée et Rachel l’ont bien compris en ouvrant leur boutique Les Mistinguettes en plein cœur du vieux Nice. Le style est rétro chic tant pour la déco que pour les vêtements. “On voulait vendre des articles

uniques, de jeunes créateurs qui ne sont pas encore très connus et les rendre accessibles au public.” Manteaux griffés Fairly, petites robes d’Orion London, bijoux, sacs, tout est là pour vous transformer en une véritable fashionista. Pour les prix, comptez de 100 à 200

euros pour une robe ou encore 300 euros le manteau. Pas si cher que ça lorsque vous êtes certaine de repartir avec une création qui ne sera portée que par vous. AnouchkA Filk

Les Mistinguettes 12, rue du Pont-Vieux à Nice


www.metrofrance.com

VEnDrEDI 21 oCTobrE 2011

Trop bon !

Genre. Subject

Rendez-vous

Un Andidote au mal-manger

Braderie au Suquet

cannes. L’association

f.b/metro

C’est un petit coin préservé. Loin de l’agitation des alentours du Palais des festivals, L’Antidote de Christophe Ferré – l’ancien chef de l’Amandier à Mougins, entre autres – a de quoi ravir les gourmets les plus affirmés. La carte évolue en fonction de ce que le “toqué” déniche au marché et les mets sont soignés. Originale, la michette de tomate mozzarella juste tiédie est servie avec sa salade de

mesclun. Quant à la brandade de morue gratinée au parmesan, elle y est à tomber. Cette affaire de famille (Christophe Ferré s’y est lancé avec sa sœur et son épouse) a donc pas mal de choses pour elle. Et aussi son prix : 21 euros, l’entrée, le plat plus le dessert, à midi ! faBIen BInacchI

l’Antidote

1

60, boulevard d’Alsace à Cannes. Tél. : 04 93 43 32 19. Menus : 17, 21, 28 €.

Village du Suquet organise dimanche sa traditionnelle braderie dans les rues de ce quartier emblématique. Déballage et mise en place des stands autorisés à partir de 8 heures, début des ventes à 9 heures. Les Suquetans pourront exposer devant leur porte. Infos : 06 75 93 82 84.

Tout savoir sur le solaire

Des découvertes et expériences seront proposées aux enfants. dr

La Cité des sciences vient à vous Du parc de la Villette à l’Eco-Parc de Mougins, il n’y aura qu’un pas à partir de demain. Jusqu’au 11 mars, le site accueille des expositions conçues à la Cité des Sciences, à Paris : le “Village des sciences” pour les 5-12 ans, les “Inventomobiles” pour mettre en éveil ses cinq sens avec des manipulations interactives, ou encore la Mission Archéo, une enquête pour jouer les Indiana Jones dès 7 ans. Tarifs : 7 euros pour les adultes, 5 euros pour les enfants. Infos : www.mougins.fr

nice. La Maison de l’environnement (31, avenue Castellane), organise ce soir, à 18 h 30, une conférence sur l’énergie solaire. Mélanie Dutrieux, conseillère de l’espace Info énergie de la ville, répondra aux questions du public.


16

programmes

TF1

France 2

14.55 Téléfilm

: Jusqu’à ce que le crime nous sépare Thriller de James Steven Sadwith. 1991. USA. 90 mn. Avec Harry Hamlin. 16.35 Série : Les frères Scott 17.25 Série : Grey’s Anatomy 18.20 Jeu : Une famille en or 19.05 Jeu : Le juste prix Présentation : Vincent Lagaf’. 20.00 Journal

20.50 Jeu : Koh-Lanta Présentation : Denis Brogniart. Après quinze jours de jeu, les aventuriers restent soudés.

16.15 Série : Rex «Seuls au monde». Avec Kaspar Capparoni. 17.10 Jeu : Seriez-vous un bon expert ? 17.55 Divertissement : On n’demande qu’à en rire Présentation : Laurent Ruquier. 18.55 Jeu : N’oubliez pas les paroles Présentation : Nagui. 20.00 Journal

20.35 Téléfilm : Rituels meurtriers Policier d’Olivier Guignard. 1h20. Avec Éric Elmosnino, F. Loiret Caille.

France 3 15.05 Série

: L’instit «Demain dès l’aube». Avec Gérard Klein. 16.45 Jeu : Slam 17.30 Jeu : Des chiffres et des lettres 18.10 Jeu : Questions pour un champion 18.50 Journal : 19/20 20.00 Journal : Tout le sport 20.10 Feuilleton : Plus belle la vie

20.35 Magazine : Thalassa Présentation : Georges Pernoud, Laurent Bignolas et Sabine Quindou. À Granville.

www.metrofrance.com venDreDI 21 ocTobre 2011

Canal+ 17.55 Magazine

: Jour de Coupe du monde 18.45 Information : (c) Le JT 19.10 Magazine : (c) Le grand journal 20.05 Divertissement : (c) Le petit journal Présentation : Yann Barthès. 20.30 Magazine : (c) Le grand journal, la suite

20.55 Film : Moi, moche et méchant Animation de Pierre Coffin et Chris Renaud. 2010. USA. VM. 1h35.

France 5/Arte 16.30 Série

doc. : Explora «La Russie». 17.30 Magazine : C à dire ?! 17.45 Magazine : C dans l’air ARTE

19.00 Information : Arte Journal 19.30 Magazine : Globalmag

Présentation : Émilie Aubry. 19.55 Série doc. : Un billet de train pour «Israël».

20.40 Téléfilm : Carlos Biographie d’Olivier Assayas. 2009. Fr. 1h55 (3/3). Avec Edgar Ramirez.

M6 16.50 Série : Missing : disparus sans laisser de traces «Virus mortel». Avec Vivica A. Fox. 17.40 Divertissement : Un dîner presque parfait 18.45 Magazine : 100 % mag Présentation : Estelle Denis. 19.45 Information : Le 19 45 20.05 Série : Scènes de ménages Avec Loup-Denis Elion.

20.45 Série : N.C.I.S. : Enquêtes spéciales «Mort au long cours». Avec Mark Harmon, Michael Weatherly.

LA SÉLECTION DE LA TNT TMC 16.20 Divertissement : Les maçons du cœur 18.00 Série : Alerte Cobra «Flashback». 18.50 Série : Monk Avec Tony Shalhoub. 20.40 Série : Une femme d’honneur «Bébés volés»

- «Une ombre au tableau». Avec Corinne Touzet (photo), Romaric Perche, Claude Petit. 0.20 Magazine : Suspect n°1 Présentation : Jacques Legros. 1.55 Série : Close to Home «Méthodes musclées».

W9 16.00 Série : Malcolm Avec Frankie Muniz. 17.00 Série : Smallville Avec Tom Welling. 19.30 Série : Les Simpson 20.40 Magazine : Enquête d’action

Au sommaire notamment : «Braquages et guerre des gangs : enquête sur les nouveaux caïds» - «Les paparazzis du crime». Présentation : Marie-Ange Casalta (photo).

nT1 19.35 Série

: Les nouvelles filles d’à côté «Adeline forever»-«La balance». Avec Christiane Jean. 20.40 Divertissement : Catch Attack (photo). «Raw» - «Smackdown». 0.20 Documentaire : Man vs Wild : Seul face à la nature «Fans vs Wild» - «Norvège».

FRAnCE 4 16.50 Série : Friends Avec Jennifer Aniston. 17.45 Feuilleton : Plus belle la vie 18.40 Série : J.A.G Avec David James Elliott. 20.15 Série : Samantha oups ! 20.35 Divertissement : Génération télé 80 (photo).

Présentation : Cyril Hanouna. 22.10 Spectacle : Dany Boon en parfait état 0.30 Série : Being human, la confrérie de l’étrange «L’éxécuteur» - «Esprit es-tu là».

DiRECT 8 18.10 Divertissement : Le zapping 18.45 Magazine : Morandini ! 20.00 Divertissement : Les perles du Net 20.40 Divertissement : Les maîtres du rire

(photo). Présentation : Cécile de Ménibus. 22.45 Spectacle : Paris fait sa comédie «Les inédits du gala d’ouverture 2007». 0.30 Magazine : Morandini !

nRJ12 18.30 Série : Stargate SG-1 20.35 Magazine : En quête

de vérité Au sommaire notamment : «Les oubliés de l'A6 : un serial Killer dans la nature» - «Rose : autopsie d'une tragédie». Présentation : David Jacquot (photo). 0.20 Téléréalité : Les anges de la téléréalité 3

GULLi 19.35 Série : Dr Quinn, femme médecin 20.25 Jeunesse : Gulli mag 20.35 Film : Un chien à la Maison Blanche

(photo). Comédie de Bryan Michael Stoller. 2010. USA. 94 mn. Avec Eric Roberts, Eliza Roberts. 22.15 Série : Championnes à tout prix «Les sélections». Avec Chelsea Hobbs. 23.00 Divertissement : L’école des fans 23.50 Magazine : G ciné

FRAnCE 5 20.00 Magazine 20.35 Magazine

: Entrée libre : On n’est pas que des cobayes Présentation : Agathe Lecaron (photo), Vincent Chatelain et David Lowe. 21.30 Documentaire : Hélène Carrère d’Encausse «Pour l’amour des mots». 22.30 Magazine : C dans l’air 23.40 Documentaire : L’aventure Greenpeace

DiRECTSTAR 18.20 Série : One Piece 20.35 Téléfilm : La chute d’Hypérion Action. 2008.

USA. 80 mn. Avec Thomas Calabro (photo). 22.05 Téléfilm : Traque en haute montagne Action de Rex Piano. 2004. USA/Can. 96 mn. 23.35 Magazine : Star Report


détente L’horoscope

www.metrofrance.com

Vendredi 21 oCtobre 2011



Météo

© Nic olas Richoffer

audRay gaiLLaRd

Bélier

C’est un feu d’artifice de négociations… De fil en aiguille, vous marquez des points.

Taureau

Qui de la Lune ou de Mercure va vous mettre le plus en boule ? Fait rare, vous avez des moments d’impatience.

Gémeaux

La Lune chez vous se heurte à Mercure. Que ce soit en privé ou en public, vous avez raison, les autres ont tort.

DEVENEZ REPORTER, METRO ACHÈTE VOS PHOTOS

Mots fléchés n° 386 / Moyen QUI BARBENT UN AFRICAIN

ASSOCIER BON TRIMESTRE

PLANTE DE CHINE PRÈS DE

Cancer

Vous avez une solution adaptée à chaque problème, tout le monde vous veut.

Lion

Vous perdez toute notion de raison… Votre nature panier percé est plus allumée que jamais, vous craquez.

BÊTE À BONNET

Balance

Vous voulez transgresser les tabous pour provoquer des réactions. Vous observez et riez en douce.

MÉGAOCTET

Sagittaire

Vous avez la langue bien pendue… Elle siffle comme les serpents !

Capricorne

Vous avez les mots pour rire, aimer, convaincre ou rassurer.

Verseau

Aujourd’hui vous devez approfondir vos idées pour mieux les faire passer.

Poisson

Mercure, le messager, vous fait porter une invitation. Mettez-vous sur votre 31 et allez vous amuser. Plus d’horoscope Numérologie gratuite : découvrez tous les aspects de votre personnalité sur astrocenter.metrofrance.com

Envoyez-nous vos photos. Si celles-ci sont publiées dans votre quotidien Metro, nous vous rémunérons. Rendez-vous sur www.metroreporter.fr Conditions générales d’utilisations consultables sur www.metroreporter.fr

ROMANESQUE MAUVAIS PIANO ENSEMBLE DE LIGNES SURFACE

w w w. m e t r o r e p o r t e r. f r

QUI EST ÉLOQUENT

EAU D’ÉVREUX

CONTENT CELA RESTE À TOUCHER ZONE ARIDE AGENCE SPATIALE

ÉTOURDIE CAP À TENIR JEUNE VOLATILE

MIS EN MIETTES À TRIBORD EN MER

TRAVAUX EN COURS ATTAQUE

ADMINISTRER BOÎTE À IDÉES

Scorpion

Vous êtes capables de merveilles, si vous gardez confiance en vous.

BIEN TRANQUILLES

BARJOS

Vierge

Vous êtes passés maître dans l’art de la manipulation, trop forts !

FUSIONNERA FRAISE PRÉCOCE

ADRESSE

FILS D’ADAM

Vous avez été témoin d’un événement d’actu, sportif, insolite, d’un fait divers ?

FIS DE LA PLACE

DÉSAVEU

UNITÉ D’ÉCLAIREMENT

ARTICLE ATTRIBUT DE REQUIN FORBAN

UNIQUE AUDESSUS DE LA ÉCHELLE DE PHOTOGRAPHE

SANS RIEN NI PERSONNE

Metro Edition Côte d’Azur Edité par : SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris -Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod - Directrice générale : Sophie Sachnine - Impression : Dans le réseau imprim'vert par M.O.P, ZI cinquième avenue 3 bld de l’Europe, 13127 Vitrolles - Publicité commerciale : 01 55 34 45 16 - Publicité culture : 01 55 34 45 18 Publicité emploi & formation : 01 55 34 45 04 - Diffusion : 01 55 34 45 00 - E-mail distribution : distribution@publicationsmetro.fr - E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr Relations médias : Agence Frédéric Henry Communication, Tél. : 01 55 34 24 24 - Rédacteur en chef : Christophe Joly - Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues -Rédacteurs en chef adjoints : Jennifer Gallé (Suppléments et pages thématiques), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Web), Jérôme Vermelin (Culture), Alexandre Zalewski (News) - Chef de service : Alexis Picard - Reporters natio : Alexandra Bogaert, Adrien Cadorel, Gilles Daniel, Anne-Aël Durand - Reporter Nice : Michel Bernouin Rédaction : Olivier Aubrée, Thibault Barbieri, Marie Bley, Emmanuel Bousquet, Sébastien Coca, Laurent Falla, Claire Gignan, Sylvain Grateau, Rania Hoballah, Muryel Jappont Louis-Marie, Judith Korber, Jennifer Lesieur, Françoise Marmouyet, Tristan Michel, Talia Soghomonian, Boris Tampigny, Céline Waldberg Rédaction web : Hamza Hizzir, Marie Morizot, Nicolas Vanel - Photographe : Nicolas Richoffer Rédaction : 04 93 80 09 58 Fax rédaction : 04 93 80 10 08 - Service commercial : 04 93 80 09 18 - E-mail : prenom.nom@ publications-metro.fr - Courrier rédaction Nice : 30 avenue Jean-Médecin, 06000 Nice

Old & New Technology, Canada

BOUQUINÉ UTILISÉ POUR MONTRER

Solution n° 385 N I F O R M E C O M M G E N O U D R G U E T N U E G I R L T L T A V E L I I I T R A I N E N N E

A P P P L L E A L E S I S S A R I A T D E B T U A O E D C I G A R E R E R T B P I N E E R O D E R R A N P I L A M I N U T E R M I O P E R E

Retrouvez toutes les solutions des mots fléchés et des sudokus sur metrofrance.com

Voici l’image du jour du Metro Photo Challenge, le plus grand concours photo du monde, qui fête cette année sa cinquième édition. Le gagnant est wheeler.laura, dans la catégorie “technologie”. Lecteurs-photographes, c’est à vous de jouer ! Vous pouvez participer sur metrofrance.com/challenge




Coupe du monde Rugby

3 le sport Le chiffre

1/12 C’est la cote des All Blacks chez les bookmakers. Les Bleus eux sont à six contre un. Un bel investissement pour les amateurs de sensations fortes.

Top/Flop

Stephen Jones

A 33 ans, le Gallois n’a visiblement toujours pas l’intention de mettre un terme à sa carrière internationale et va reprendre avec son club de Llanelli

J-2

Avec ces Bleus

Le XV de France défie les Blacks en finale de la Coupe du monde Dans un stade acquis à ses héros locaux, les Français seront de petits outsiders Toutefois, ces derniers ont des raisons de croire au miracle Invincibles. Supérieurs. Archi motivés. Dimanche, les Bleus de Marc Lièvremont s’attaquent, ni plus ni moins, à l’Everest du rugby mondial. C’est l’avis unanime. Mais l’histoire a prouvé qu’impossible n’était pas français. Et ils sont quelques-uns, en 1979 pour la première fois, en 1994 pour l’unique “doublé” tricolore ou dernièrement en 2009, à s’être imposés sur les terres hostiles des Maoris. Tous l’assurent : le salut viendra du combat. “En 1979, on s’était fait balayer à Christchurch, une semaine plus tôt. Au moment du deuxième test, la presse néo-zélandaise se demandait si son équipe allait nous passer quarante ou

1994 les All Blacks n’ont plus perdu dans leur stade fétiche de l’Eden Park depuis la victoire des Bleus cette année-là.

soixante points, raconte le demi de mêlée Jérôme Gallion, auteur du premier essai qui a fait vaciller les All Blacks pour la première fois à Auckland (24-19). La seule chose qui pourrait inquiéter les hommes de Graham Henry cette année, c’est qu’ils aient ce même excès de confiance. Or ils nous ont passé vingt points en poule (27-17), ce qu’on a montré face au pays de Galles ne les a pas inquiétés. Si on ne met pas tout ce qu’on a dans le combat, avec une hargne féroce, on va prendre une déferlante...” Il est évident que toute l’ovalie du Commonwealth ne mise pas une livre sur nos Français. D’Angleterre au pays de Galles, en passant par l’Australie, tous pensent que les Néo-Zélandais, chez eux, vingt-quatre ans après leur premier et unique titre mondial, vont soulever le trophée Webb Ellis aux dépens du XV de France. “Il faut se servir de ce rôle d’outsider pour recentrer les énergies sur le combat. Contre eux, il n’y a

eMMaNuel BouSquet www.METROFRANCE.COM

Dussautoir (à droite) et ses coéquipiers y croient.

tF1, dimanche dès 10 heures

Pourquoi les All Blacks sont si forts Trente-neuf essais inscrits en six matches : les Néo-Zélandais ont marqué plus du double d’essais que le XV de France jusqu’à présent. Un ratio offensif impressionnant qui peut s’expliquer....

par l’influence des îliens Dans le groupe des trente pour cette Coupe du monde, Jérome Kaino est né aux Samoa américaines, Mils Muliaina et Isaia Toeava aux Samoa. Depuis les années 90 et l’arrivée massive des joueurs originaires des îles

Dan Carter

Forfait depuis le dernier match de poule, la star a déclaré : “J’étais tellement dévasté que je ne voulais plus rien savoir sur la compétition.”

que ça qui compte. Même Marc Lièvremont ne parle plus du jeu, mais de l’essentiel, c’est-à-dire le combat. Si les All Blacks reculent, ils ont de grandes chances de les embêter. Après, est-ce que ce sera suffisant ? C’est une autre histoire”, explique Laurent Bénézech, pilier du XV de France qui a battu les All Blacks sur leurs terres deux fois d’affilée. La méthode est rustique, mais les Français, chauffés à blanc pendant toute cette semaine, savent l’appliquer. “On aime bien la difficulté. C’est comme ça qu’on arrive à se sublimer, à aller chercher le meilleur de nous-mêmes, à croire à l’impossible”, rêve à voix haute Vincent Clerc, qui était comme quatorze autres de ses coéquipiers à Dunedin, un soir de juin 2009 quand le XV de France a battu pour la dernière fois les All Blacks (27-22). L’exploit estil possible cette fois ? Apparemment oui...

Sonny Bill Williams gETTy

du Pacifique, le rugby néo- Si on les trouve virtuoses, zélandais (même si la c’est que ce sont d’énormes tendance s’est ralentie), bosseurs.” jusqu’alors de culture “britannique”, s’est enrichi de ces inspirations. “Génétiquement, les Samoans, les Fidjiens ou les Tongiens ont une ossature très dense couplée à une explosivité étonnante, le tout donne un rapport poids-vitesse intéressant pour le rugby, explique le manager biarrot Patrice Lagisquet, finaliste en 1987 à Auckland avec le XV de France. Les All Blacks ont réussi le métissage entre les qualités physiques des îliens et une façon d’apprendre le Ma’a rugby très analyNonu tique, à l’anglosaxonne. gETTy

par des physiques hors normes “La première fois où je suis rentré dans la salle de musculation au club d’Auckland, je me suis demandé si on ne préparait pas les Championnats du monde de bodybuilding”, se souvient l’ancien international Christian Califano (72 sélections). Considéré comme le meilleur pilier du monde, il a passé une saison au Pays du long nuage blanc, en 2001, avec les Blues. Symbole criant de cette dimension physique : pour la même taille, à titre de comparaison, Maxime Mermoz (1,82 mètre), le centre français, rend quinze kilos à son homologue All Black, le Maori Ma’a Nonu (91 kilos contre 106). e.B


www.metrofrance.com venDreDi 21 ocToBre 2011



tout reste possible AfP

Où suivre la finale A Saint-Denis, au Stade de France, sur un écran géant de 92 m2. Il faut s’être enregistré au préalable sur le site stadefrance.com. A Paris, au Théâtre Claude Levi-Strauss du Quai Branly. Les spectateurs sont également invités à découvrir L’exposition “Maori, Leurs trésors ont une âme” en accès libre et gratuit toute la journée. A Paris, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, la Fédération française de rugby organise “Tous en finale avec le XV de France” dimanche de 9 heures à 17 heures. A Toulouse, les supporters des Rouge et Noir et du XV de France sont invités à vibrer en direct sur les écrans géants du stade Ernest-Wallon. A Bordeaux, les amateurs de rugby se rendront place de la Victoire pour soutenir l’équipe de France devant un écran géant. A Strasbourg, le Zénith se met aux couleurs du rugby. L’entrée est gratuite.

Les équipes 15 •

FRANCE

14 • Clerc

Médard

13 • Rougerie

12 • Mermoz

10 • Parra

9 • Yachvili 8•

7•

Harinordoquy

Bonnaire

4 • Nallet

3 • Mas

2•

1 • O. Franks

2•

Servat

Mealamu

4 •Whitelock

1•

Woodcock

5 • Thorn 7•

8•

Nonu

McCaw (cap)

Read

9 • Weepu

12 •

Poux

3•

6 • Kaino

11 • Kahui

Dusautoir (cap)

6•

5 • Papé

NLLE ZELANDE

11 • Palisson

10 • Cruden

13 • Smith 15 • Dagg

14 •

Jane

Les Wallabies vont-ils bondir sur le podium ? L’équipe d’Australie, opposée au pays de Galles, a l’occasion de terminer la Coupe du monde sur une bonne note, en cas de succès lors du match pour la troisième place aujourd’hui à Auckland. Contrairement au XV de France, qui avait abordé sans enthousiasme ce rendez-vous pour l’honneur lors des deux dernières éditions, en 2003 et 2007, finissant à chaque fois sur une déroute, face aux All Blacks (40-13) et à l’Argentine (34-10), les Diables rouges et les Wallabies assurent avoir laissé leurs regrets de côté. Au moins le temps d’une soirée. Aujourd’hui à partir de 9 h 30

A Auckland on attend “un match digne” La Fédération française de rugby a prévu 5 000 supporters du XV de France dans les travées d’un Eden Park quasi exclusivement voué aux All Blacks dimanche. Dans les rues de la plus grande ville de l’île, ces Français, qui n’ont pas hésité à aller au bout du monde, doivent eux aussi, à leur façon, assumer la demifinale gagnée sans la manière face au pays de Galles la semaine dernière : “On se fait un peu chambrer”, explique Jean-Bernard Maron, 57 ans, arrivé de Bordeaux avec son épouse . “A la base, le Néo-Zélandais aime bien le Français, mais il le juge à travers son rugby. Et là, la qualification aux dépens

Rob GRiffith/AP/SiPA

des Gallois a offert une mauvaise image et le local l’a ressenti autant que nous. Ils nous respectent toujours un peu, mais on attend de la part des Français un match digne, dimanche”, continue le chef d’entreprise, ancien trois-quart de l’US Marmande. Ce final en apothéose viendrait conclure idéalement un sé-

jour entamé le 6 octobre dernier dans un pays, une ville, “où le rugby est une religion”. “Toutes les voitures sont décorées de petits drapeaux aux couleurs des nations présentes, pas un des pavillons en bois, typiques d’Auckland, n’a oublié son fanion, suivant les origines de ses occupants. Si je devais faire une comparaison, ça ressemble aux fêtes de fin d’année chez nous en France", s’étonne le Bordelais. Une victoire dimanche sous un soleil printanier, avec un premier sacre mondial pour les Bleus, ce serait un peu Noël avant l’heure, à l’autre bout de la planète. E.B


sport



www.metrofrance.com veNDReDi 21 oCTobRe 2011

Rugby

La vie sans Sébastien Chabal

Le Racing Métro retrouve Colombes pour accueillir Toulon, demain Toujours privés de leur troisième ligne, les Franciliens devront tenter de contenir des Varois irrésistibles Titulaire deux fois seulement cette saison, Sébastien Chabal ne sera toujours pas de la partie face aux Toulonnais, demain. A 33 ans, le troisième ligne centre est encore en délicatesse avec son épaule gauche. “On préfère utiliser Sébastien à 100 % plutôt que pas totalement guéri et risquer une rechute”, a commenté l’entraîneur des avants, Philippe Berbizier. Concernant le colosse barbu, c’est donc le principe de précaution qui prévaut. Lui qui n’a été mis sur la feuille de match qu’à trois reprises cette saison n’a plus foulé une pelouse du Top 14 depuis pratiquement un mois. La dernière fois, c’était au stade Yvesdu-Manoir, lors de la victoire face aux promus lyonnais, le 23 septembre dernier (25-12). Et c’est aussi le dernier succès en date des Ciel et Blanc en Championnat. Car depuis qu’ils ont délaissé leur antre, les hommes de Pierre Berbizier n’y arrivent plus. Battus à Bayonne (27-23) puis à Bordeaux la semaine dernière (22-18), le Racing Métro cale et ce n’est vraiment pas le moment. Le RC Toulon qui arrive à Colombes impressionne.

AfP

mais face à des Toulonnais qui ne rêvent que d’intégrer les six premières places du Top 14, les coéquipiers de Chabal vont devoir s’employer à colmater les brèches et, plus que tout, à gagner ce match pour rester dans le bon wagon. Ils quitteront ensuite leur terrain pour deux nouveaux déplacements, dont un à Castres. eMManuel bousquet www.metRofRAnce.com

Programme & classement Top 14 - 8e journée Aujourd’hui à 20 h 45 Perpignan - Clermont

Demain à 14 h 15 Toulouse - Bordeaux Brive - Bayonne Biarritz - Lyon Montpellier - Castres Agen - Paris Racing Métro - Toulon (à 16 h 15)

Pts J

G

N

P Dif

1. Castres

26

7

6

0

1

2. Clermont

25

7

6

0

1

74

3. Toulouse

23

7

5

0

2

27

4. Toulon

20

7

4

1

2

70

5. Perpignan

17

7

4

0

3

-35

6. Racing Métro 16

7

3

0

4

21

7. Stade français 15

7

3

1

3

-16

8. Agen

7

3

1

3

-22

15

59

9. Brive

13

7

2

0

5

17

10. Bordeaux

13

7

3

0

4

-42

11. Montpellier 12

7

2

1

4

-13

12. Bayonne

11

7

2

1

4

-33

13. LOU

10

7

1

1

5

-25

14. Biarritz

8

7

1

1

5

-82

Rallye

La guerre d’Espagne est déclarée Fantastique. Le rallye d’Espagne, qui débute aujourd’hui, s’annonce très très chaud. Avant-dernière manche du Championnat du monde WRC, il va mettre aux prises trois pilotes qui se tiennent en trois points et qui ne rêvent que d’une chose : le titre. Le septuple champion du monde, le Français Sébastien Loeb, compte 196 points, comme le Finlandais Mikko Hirvonen, alors que son compatriote et coéquipier,

AfP

Loeb sous pression.

Sébastien Ogier, pointe à trois longueurs (193). La bagarre sera totale. Olivier Quesnel, le patron de Citroën Racing, assure d’un ton ferme : “La plus grande erreur que nous pourrions commettre serait de nous tromper d’adversaire. Mikko Hirvonen aborde le rallye d’Espagne avec le même nombre de points que Sébastien Loeb. Le danger vient de lui et de personne d’autre ! Dans ces conditions, nous devons

miser toutes nos chances sur le pilote possédant à ce jour le plus de points au Championnat du monde des pilotes. Ce pilote, c’est Loeb.” L’Alsacien a besoin de ce soutien. Même s’il est invaincu en Espagne depuis 2005, il reste sur une série de contre-performances, inhabituelle pour lui : crevaison en Allemagne, sortie de piste en Australie et problème de moteur en France. Ses rivaux en ont

Landis, ruiné, esquive son procès

Rob GRiffith/AP/SiPA

Floyd Landis.

Le cycliste américain Floyd Landis, jugé hier à Nanterre pour l’espionnage du Laboratoire national antidopage français et sous le coup d’un mandat d’arrêt, n’a pas assisté à son procès pour des “raisons économiques”, a fait valoir un membre de son entourage. Landis, dont la victoire au Tour de France 2006 avait été annulée après un contrôle positif à la testostérone, “n’a plus un dollar en poche après les multiples procédures engagées à ce sujet avec l’Agence d’arbitrage américaine indépendante”, a-t-il expliqué. Le coureur aurait dépensé 1,6 million d’euros en frais de justice pour tenter de prouver son innocence, ce qui l’aurait ruiné.

Télex

Sans Sébastien Chabal, ici face à Clermont en septembre dernier, le Racing Métro ne gagne plus.

Quand les Racingmen trinquaient pour leur indiscipline sur le terrain du plus petit budget du Top 14 , les Varois, eux, étrillaient Perpignan 38-0. L’hécatombe qui plombe le collectif varois en troisième ligne (en plus de Missoup, suspendu à titre provisoire par la Ligue nationale, Fernandez Lobbe, et Van Niekerk sont à l’infirmerie) doit être perçue comme un soulagement du côté des Franciliens. Impériaux en attaque,

Cyclisme

profité, Ogier s’imposant en Allemagne et en France, et Hirvonen en Australie. “Nous n’avons jamais cessé de répéter qu’il fallait que nous restions sur nos gardes et que rien ne serait joué avant la fin, explique Olivier Quesnel. Les événements nous ont malheureusement donné raison. Sébastien Loeb reste le grand favori. Certes, il est au pied du mur, il a la pression, mais il sait gérer ce genre de situation.” Metro

Tennis. Marion Bartoli a parfaitement réussi ses débuts à Moscou, en se qualifiant hier pour les quarts de finale. Si elle remporte ce tournoi, la Française sera qualifiée pour le Masters féminin. Tennis. Le Suédois Robin Söderling, encore sous le contrecoup de sa mononucléose, a déclaré hier forfait pour le tournoi de ParisBercy dont il est le tenant. Football. Sao Paulo a été choisi hier par la Fifa pour le match d’ouverture du Mondial 2014, tandis que la finale sera jouée à Rio au mythique Maracana. Football. Qatar Sports Investments (QSI), le nouveau propriétaire du PSG, a annoncé hier le report au 4 novembre de l’assemblée générale du club qui doit entériner la désignation de Jean-Claude Blanc comme directeur général. Football. Le défenseur de Sochaux Damien Perquis, qui a obtenu la nationalité polonaise, va saisir la justice de ce pays contre l’exgardien de la sélection Jan Tomaszewski qui l’avait traité de “déchet français”.


sport



www.metrofrance.com veNDreDi 21 octobre 2011

Football

Kevin Gameiro a un appétit d’ogre

afp

Le PSG reçoit Dijon ce dimanche en Ligue 1 Son attaquant international compte bien en profiter pour affirmer son rang de meilleur buteur du Championnat Malgré la masse de projecteurs braqués sur lui, il n’y a pas que Javier Pastore au PSG. Kevin Gameiro l’a très joliment rappelé la semaine dernière à tous ceux qui l’avaient oublié. A Ajaccio, l’avant-centre s’est offert le triplé. Il ne s’agissait que du deuxième de sa carrière en Ligue 1. L’exploit, réalisé à la manière des plus grands renards des surfaces, l’a directement propulsé sur le toit du classement des buteurs. “Je suis content de ce triplé un peu à la façon d’Inzaghi, nous lâche-t-il avec le sou-

rire. J’espère juste que ce n’est pas mon dernier.” Du coup, avant la réception de Dijon, ce dimanche au Parc des Princes, l’ancien Lorientais émarge à huit réalisations. Gameiro trône juste devant le Lyonnais Bafétimbi Gomis et le Montpelliérain Olivier Giroud (7 buts). “C’est sûr que ça fait plaisir, nous avoue-t-il, un peu gêné, mais fier de lui. Ça faisait longtemps que j’attendais ce moment. Maintenant, je suis lancé.” Le sérial buteur, qui jusqu’ici était sur des char-

BRatislava - psG : 0-0 (liGue euRopa)

Un triste PSG européen Déception en Slovaquie. Le PSG s’est contenté du match nul hier contre Brastislava qui était pourtant largement à sa portée. On était en droit d’attendre plus de ce PSG-là. Mais l’équipe de Kombouaré a laissé bien trop de place à l’approximation pour espérer contrarier des Slovasques recroquevillés sur leurs bases. Pourtant, Kombouaré avait aligné un onze de départ proche de celui qui officie en

L1. Sauf qu’un seul être vous manque et tout est dépeuplé. La non-titularisation en pointe de Gameiro, préservé pour dimanche et remplacé par Erding, a pesé lourd sur l’inefficacité parisienne. Les expulsions de Chantôme (64e) et de Tiéné (80e) également. Le PSG peut s’en vouloir mais conserve toutefois la seconde place du groupe F. l.F

bons ardents, compte bien profiter de la venue des Dijonnais, lesquels affichent la deuxième plus faible défense du Championnat dérrière Sochaux. Les Bourguignons comptabilisent, en effet, vingt buts concédés quand les Parisiens, eux, n’en ont pris que huit. C’est donc une belle opportunité qui est offerte à l’attaquant pour définitivement s’extraire de l’ombre de Pastore, le crack argentin. “Aujourd’hui, le plus dur, c’est de rester à cette place, affirme Gameiro. J’ai bien l’intention de finir la saison meilleur buteur. C’est pourquoi il faudra être sérieux, ne pas s’enflammer et respecter toutes les équipes.” Le natif de Senlis (Oise) est ultradéterminé. Certainement parce que ses deux dernières saisons lui avaient laissé un goût amer. “J’ai raté le titre de meilleur buteur deux saisons d’affilée, explique-t-il. J’espère bien que la troisième sera la bonne.” lauRent Falla

www.metrofrance.com

Auteur d’un triplé lors de la dernière journée, Kevin Gameiro est en pleine forme.

Rennes - Celtic Glasgow : 1-1.

Marseille : une saison en enfer ?

Deschamps est menacé. afp

“Ce sont des morts-vivants sur le terrain !” Le constat de ce fan écœuré du virage nord après la défaite contre Arsenal (1-0, en Ligue des champions) n’est pas loin de la vérité. Mercredi, l’OM était sans vie et sans envie. Les supporters surent pourtant se montrer patients et exemplaires dans le vent glacé et la pluie. Malgré le piètre spectacle, les chants étaient vibrants... Mais l’OM, cette saison, se cherche toujours une âme sur la pelouse. Cela commence à exaspérer tout le monde. Hier, un groupe de supporters, les Winners, a demandé le départ de Di-

dier Deschamps dans un communiqué. Le groupe constate que l’OM n’est toujours pas une équipe. Et se demande comment des joueurs (Lucho fait-il exprès d’être aussi fantomatique ? ) peuvent encore avoir la confiance du coach. Une autre question se pose : DD a-t-il encore la confiance de ses joueurs ? “Il y a du boulot, reconnaissait l’entraîneur des Marseillais sonné après la défaite face aux Gunners. Il va falloir évacuer ça pour préparer la rencontre contre Ajaccio où l’on sera dos au mur.” Mercredi soir, la majorité des joueurs a

préféré garder le silence. Ces dernières semaines, l’Olympique de Marseille ne va plus “droit au but”, mais sûrement droit dans le mur ! Avec l’extérieur, la communication du club fait tout pour protéger au maximum joueurs et dirigeants. Seul Benoît Cheyrou avait tenté de tout secouer avant Toulouse. En vain. Le renfermement sur soi de l’OM est en train de couler une équipe qui suscite, de plus en plus, indifférence, voire mépris auprès de ses fans. Et c’est bien cela le plus préoccupant. luCien dettoRi, à maRseille

Programme & classement

Pts J

G

N

P Dif

23

10

7

2

1

2. Montpellier 20

10

6

2

2

8

3. Lyon

20

10

6

2

2

7 7

1. PSG

11

4. Lille

19

10

5

4

1

Ligue 1 - 11e journée Demain (19 heures, Foot+)

5. Rennes

18

10

5

3

2

6

6. Toulouse

18

10

5

3

2

2

Bordeaux - Brest Caen - Montpellier Marseille - Ajaccio Nancy - Nice Saint-Etienne - Valenciennes Sochaux - Evian

7. Lorient

16

10

4

4

2

3

8. Caen

15

10

4

3

3

2

9. Saint-Etienne 13

10

3

4

3

-3

10. Auxerre

12

10

2

6

2

2

11. Sochaux

12

10

3

3

4

-6

12. Dijon

11

10

3

2

5

-9

A 21 heures, sur Orange Sport

13. Nice

10

10

2

4

4

1

Lorient - Toulouse

14. Valenciennes 9

10

2

3

5

0

15. Marseille

10

1

6

3

-2

9

Dimanche (17 heures, Foot+)

16. Brest

8

10

0

8

2

-2

Auxerre - Rennes PSG - Dijon

17. Evian TG

8

10

1

5

4

-5

18. Bordeaux

8

10

1

5

4

-6

A 21 h, sur Canal+

19. Ajaccio

7

10

1

4

5

-10

Lille - Lyon

20. Nancy

5

10

0

5

5

-6



20111021_fr_cotedazur