Page 12

Planète

2

siNTEs/sipA

Le miel sera surveillé.

L’Europe engluée par le miel OGM La Cour de justice européenne vient de décider qu’un miel contaminé par des abeilles ayant butiné du maïs génétiquement modifié ne peut être vendu sans autorisation. Pour les antiOGM, cela montre que la coexistence entre cultures traditionnelles et OGM n’est pas possible. Crucial alors que l’Europe doit décider si la France peut maintenir l’interdiction du maïs MON810 sur son territoire.

Algues vertes, l’urgence sanitaire L’Agence de sécurité sanitaire de l’environnement et l’Institut national de l’environnement industriel et des risques ont confirmé le danger mortel du gaz issu de la décomposition des algues vertes. “L’urgence est à présent de protéger les populations du risque”, pour l’association Eaux et rivières de Bretagne.

Le pangolin victime de sa laideur

AFp

www.metrofrance.com jeudi 8 septembre 2011

L’avion condamné à voler plus vert Chaque mois, l’indicateur Eco2Climat, créé par Carbone 4 et TF1, mesure l’empreinte carbone des Français Focus sur l’avion, dont les émissions ont grimpé de 4% cet été

NAsA/sipA

Cet été, la crise n’a pas freiné les envies de voyages. Sept millions de Français sont partis à l’étranger, selon Protourisme. Le baromètre Eco2 Climat enregistre une hausse de 4 % des émissions liées à l’aviation de tourisme en juillet. Le secteur aérien représente de 2 % à 3 % du CO2 mondial. Mais les avions émettent aussi des oxydes de soufre et de la vapeur d’eau. Condensée, celle-ci contribue à former des nuages qui retiennent la chaleur, surtout en haute altitude et de nuit. L’impact sur l’effet de serre peut alors doubler. Les avions à hélices, qui volent moins haut, sont à cet égard plus écolos. Le principal levier consiste à économiser le carburant. Cet impératif est d’abord économique : alors que le baril dépasse les 100 dollars, ce poste représente jusqu’à un tiers des coûts pour les compagnies. Les pilotes sont incités à la sobriété : réduire la vitesse, décélérer de manière continue à l’atterrissage, n’emporter que la juste quantité de kérosène pour alléger

Le CO2 sera bientôt décompté Dans le protocole de Kyoto, les émissions de CO2 liées à l’aviation et au frêt maritime international ne sont pas comptées, car il est difficile de les affecter à un seul pays. Mais l’Union européenne doit intégrer en 2012 le secteur aérien dans son marché européen du carbone (ETS) comme la chimie ou les industries lourdes. D’où leur intérêt à polluer moins… l’avion… L’harmonisation du contrôle aérien entre les pays raccourcirait les trajectoires et pourrait faire économiser de 10 à 15 % de carburant. Ce projet de ciel unique européen ne verra pas le jour avant 2025. Au niveau des innovations technologiques, les compagnies tablent plus sur les progrès des constructeurs (aérodynamisme et légèreté des matériaux) que sur les biocarburants, encore balbutiants. Les autres énergies, comme les piles à

Les animaux en voie de disparition ne sont pas égaux devant la compassion humaine. Les mignons pandas et les tigres majestueux bénéficient de plus d’études et de programmes de protection que des espèces comme le pangolin. Ces fourmiliers au corps recouvert d’écailles, prisés par la médecine chinoises, sont pourtant les mammifères les plus menacés par le commerce illégal. Metrofrance.com/pangolin

par passager sont assez proches de celles de la voiture, explique Arnaud Bouffard, consultant du cabinet Carbone 4. Le problème, c’est que cette rapidité incite à parcourir de plus grandes distances et à partir

“Les gens sont moins partis en voiture”

Transavia montre la voie Depuis sa création en 2007, Transavia effectue chaque année son bilan carbone. “Dans notre métier, la réduction des émissions va de pair avec la réduction des coûts”, explique son PDG, Lionel Guérin. Cette compagnie franco-néerlandaise à bas coûts optimise le remplissage des vols et atteint une très honorable consommation de 3 l/km par passager en formant

combustible ou les batteries, sont encore trop lourdes. Les compagnies aériennes ont aussi intérêt à remplir les cabines au maximum. “Souvent, on diabolise l’avion, mais sur mille kilomètres, les émissions

Le commentaire de Jean-Marc Jancovici

bilan carbone

L’animal est menacé.

A haute altitude, les traînées de vapeur accentuent l’effet de serre.

AFp/ FEdOuACh

Optimiser chaque vol.

son personnel navigant à l’écopilotage. A bord des avions, on trouve de la nourriture bio et des photos illustrant la biodiversité en Tunisie, dans les Canaries… Et pour être encore plus écolos, les employés ont été incités à effectuer leurs déplacements Paris-Amsterdam en train plutôt qu’en avion.

anne-aël DuranD www.METROFRANCE.COM

L’indicateur du mois

Légère baisse Bilan de l’empreinte des Français en kilos équivalent carbone/personne/mois.

Les explications du fondateur de Carbone 4, créateur de l’indice Eco2Climat.

“Entre juillet 2010 et juillet 2011, les émissions liées aux déplacements en voiture ont baissé de 6 %, ce qui est beaucoup pour un mois de départ en vacances. Moins de gens sont partis en vacances à cause de la conjoncture. Le transport aérien (+ 4 %) concerne des catégories sociales plus épargnées par la crise. En revanche, la construction de logements neufs a fait

à Bali plutôt que dans le Périgord.” Pour être écolo, l’avion est donc un moyen de transport à utiliser avec modération.

1000

- 0,8 %

un grand bond (+ 17 %). Le bâtiment suit les cycles économiques avec deux ans de décalage, c’est donc le contrecoup de la reprise de 2009.” recueilli par a-a.D.

793 0

786

20110908_fr_cotedazur  

côted’azur ilssontdeplusenplus jeunesetdeplusenplus nombreuxàposséder untéléphonemobile lesspécialistesde lasantérappellentqu’ilest recomman...

20110908_fr_cotedazur  

côted’azur ilssontdeplusenplus jeunesetdeplusenplus nombreuxàposséder untéléphonemobile lesspécialistesde lasantérappellentqu’ilest recomman...