Issuu on Google+

Plumet�s magazine

tutoriels - inspiration - création - bazar - DIY - idées -

Manuel d’économie domestique www.plumetismagazine.net

#13 jan./mars 2013


couteau à fromage couteau à beurre

cuillère à gâteau fourchette à gâteau

flûte à champagne verre à vin rouge

assiette à pain

verre à eau

fourchette à poisson

fourchette de table

cuillère à soupe assiette plate couteau à poisson

fourchette à salade

30 cm minimum avec le voisin

2

verre à vin blanc

couteau de table assiette de présentation

30 cm minimum avec le voisin


SOMMAIRE

Contributions / Edito 4 Rencontre avec Henry Ayache, mercier 6 Nuisette de bon aloi 12 Fillettes au bord de la crise de nerfs 16 Jupe Mademoiselle Swan 30 Les conseils avisés de mémé jardin 34 2 indispensables alliés pour tout nettoyer dans la maison 36 Nettoyants alimentaires 38 Éponges de compétition 40 Service de table 42 Composition florale 48 Sachets de lavande 51 Il était une fois Cosette 52 Rencontre avec Granny 58 Le sac à « dodo » 62 Le cube en tissu 66 Le cache-coeur 70 Visite déco 74 Hand painted linen kitchen towels & napkins 78 Ouvrages à lire 84 Le coin des Minus 86 Shopping ménager 88 Ici et là 90 www.plumetismagazine.net

3


Contributions #13 PETITES BROUTILLES http://petites-broutilles.com/

PLUMETIS magazine Numéro 13 janv./mars 2013

MARIA ALLIAUD http://www.flickr.com/photos/mariettis/

Directrice de la publication et de la rédaction Aurélie Soligny Rédaction Iris de Melo - petit Karel&Co Popeline - lespetitesmains Gaëlle Yin Photographe Benjamin Soligny

PAPILLON ET MANDARINE http://www.papillonetmandarine.bigcartel.com/ http://www.minimandarine.com/

JENNY STEFFENS HOBICK http://jennysteffens.blogspot.fr/

La version papier est là ! Print version out now!

LES TRICOTS DE GRANNY http://tricotsdegranny.blogspot.fr/

GAELLE YIN

Merci de ne pas utiliser le contenu et/ou les images sans autorisation.

4

Nous essayons de veiller à ce que tous les liens et références soient exacts, mais si vous constatez des erreurs, n’hésitez-pas à nous en faire part : redaction[at]plumetismagazine.net


EDITO

Guide pratique de la vie usuelle A l’usage des jeunes filles Iris de Melo

Popeline, les petites mains

Le savoir-faire, généralités sur l’économie domestique. La science du ménage L’enseignement de la cuisine L’économie domestique Ces quelques lignes, tirées de la table méthodique des matières de l’ouvrage de Mlle Clarisse Juranville, Le savoir-faire et le savoir-vivre dans les différentes circontances de la vie - Guide pratique de la vie usuelle à l’usage des jeunes filles, me plaisent beaucoup.

Évidemment, vous l’aurez saisi, l’ouvrage date un tout petit peu... Évidemment, il est destiné à des jeunes filles du début du 20e siècle. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6149610s.r=manuel+instruction+fille.langFR

Aurélie Soligny

Mais lorsque l’on voit le nombres de livres contemporains présentant secrets, trucs & astuces de grand-mère pour tout nettoyer dans la maison, se soigner par les plantes, ou que fleurissent sur la toile dans des boutiques kawaï, des cahiers de recettes et de gestion de budget, je me dis que ce type de livre, même daté, est plutôt drôle à lire et fourmille de conseils vraiment utiles. Je ne vais pas pour autant me mettre à faire ma lessive en savon (c’est-àdire qu’on mouille chaque pièce de linge d’eau tiède et qu’on passe du savon dessus, dans tous les sens). Mais figurent, dans cet ouvrage, quelques recettes de liqueurs de ménage, dont un curaçao à base de zeste d’oranges amères, de cannelle, d’eau-de-vie et de clou de girofle, que je vais expérimenter... Je me souviens encore des cerises à l’eau de vie de ma grand-mère.

Benjamin Soligny

Vous trouverez d’ailleurs, dans ce nouveau numéro, les précieux conseils de mémé jardin et de Granny, Une histoire de Cosette , une présentation de plusieurs techniques de la science du ménage, et bien sûr de beaux tutos et illustrations. Un grand merci à Gaëlle, qui a fait son stage à mes côtés, et à qui nous devons les illustrations et de chouettes projets DIY. Zou ! Il est temps de faire son grand ménage de printemps !

Aurélie Soligny www.plumetismagazine.net

5


Savoir faire

TOUTE LA MERCERIE 6


www.plumetismagazine.net

7


Comme tout travail en volume, la menuiserie s’appréhende par le dessin (épure), puis par la réalisation des calibres de débit et de découpage, avant de passer à l’établi

8


La mercerie est tenue par la troisième génération de merciers d’une famille ayant repris, en 1962, l’établissement fondé en 1850. Rencontre avec Henry Ayache, mercier M. Ayache vend galons, rubans, fils et boutons derrière les comptoirs d’origine. La boutique ne désemplit pas. Des coudières, 10 m de ruban, deux bobines de fil blancs, un inventaire à la Prévert. Une dame âgée entre, accompagnée de ses petites filles. Elle souhaite leur offir des petits bracelets de coton ciré avec des breloques. Une fillette voudrait un papillon. On fouille les tiroirs à la recherche de l’objet convoité. Et M. Ayache père de nouer impeccablement le cordon autour du petit poignée.

M. Ayache regrette la sur-consommation qui pousse certains clients à jeter un gilet quand il lui manque des boutons. “Les clients m’expliquent que cela leur coûte plus cher d’acheter des boutons que de racheter un pull. Mais le raisonnement ne tient pas. Quand on vous offre une veste, qu’elle ne vous a rien coûté, vous ne la jetez pas quand il lui manque un bouton.” La mercerie a une clientèle fidèle de gens du quartier, d’habitués ou de célébrités. « Plusieurs stars de cinéma ou de la télé viennent ici chercher un galon, une embrasse ». C’est sympa ! Il nous montre son livre d’or, rempli d’autographes illisibles ou de dessins facilement reconnaissables. “ Je connais tous les produits de ma boutique et les 3/4 des prix. Depuis le temps… Mais la clientèle a changé ; les gens sont agressifs. Les temps sont durs. Les magasins de tissus disparaissent, ainsi que les merceries. Et il y a de moins en moins de boutons sur les vêtements. ” Henry Ayache n’a cependant pas de boutique en ligne. Il ne le souhaite pas. « Un bouton, ça se choisit, il faut voir le style, toucher le tissu. J’ai déjà du mal avec les catalogues de fournisseurs…» Et il nous raconte les déboires de cette cliente, qui a reçu sa commande d’une mercerie en ligne : des aiguilles sans chat. Il sourit... La cliente est revenue lui acheter des aiguilles.

“On a fait des centaines et des centaines de nœuds. Les gens nous apportent parfois des dizaines de bracelets de joailliers et on refait les nœuds. La mode des petits bracelets a relancé la vente des cordons en coton ciré. on a dû rechercher des fournisseurs. En France, car on s’attache à vendre les articles des ateliers français. Même si c’est plus cher. Mais il n’y a pas de secret, si vous voulez des produits de qualité, il faut mettre le prix.”

M. Ayache se méfie des modes. Il a vu tellement de tendances disparaître du jour au lendemain. Bien sûr, il est au courant du renouveau du tricot, du crochet, mais il reste circonspect. « Je ne vend pas de laine. Beaucoup d’éditeurs ont publié des livres anglo-saxons, ça a relancé le tricot. Je ne suis pas sûr qu’il s’agisse d’une tendance pérenne. Et puis, il existe tellement de références, de grosseurs, de qualités. Ca prendrait trop de place dans la boutique pour assurer le suivi des bains.». Car le suivi des articles de la boutique est toujours assuré. C’est aussi pour ça que M. Ayache est reconnu, il a du stock ! Même s’il n’est pas certain que ses enfants reprennent la mercerie, M. Ayache restera mercier, avec de beaux produits serrés dans des casiers, de la passementerie classique, des galons ouvragés et des boutons à 53 euros qui scintillent de 1000 strass.

www.plumetismagazine.net

9


10


Coordonnées TOUTE LA MERCERIE Accessoires Haute Couture Boutons - Boucles - Galons Passementerie pour Ameublement 1, rue Guichard 75016 Paris Les sangles sont posées sur les comptoirs d’origine. Les galons et rubans prennent place sur des rayonnages construits il y a 50 ans.

MAISON FONDEE EN 1850 Tél. : 01 42 88 61 68 Fax. : 01 40 50 95 49

www.plumetismagazine.net

crédits photos  : Benjamin Soligny

HENRY AYACHE

11


Ouvrages pour femmes

taille M

http://www.petitkarel.com/

Nuisette de bon aloi par Petit Karel Fournitures TOP

• 1 m de tissu en coton, soie ou satin fin • De 1 à 2 m (si déco en bas et en haut) de bande de dentelle de 5 à 7 cm de large • Une aiguille large à bout rond • 50 cm de laminette (facultatif) NUISETTE

• 2 cm de tissu • De 1 à 2 m (si déco en bas et en haut) de bande de dentelle de 5 à 7 cm de large • Une aiguille large à bout rond • 50 cm de laminette (facultatif)

Attention, pour réaliser une nuisette, il est important d’utiliser votre tissu dans le biais. Pour cela pliez-le comme un losange. LE TUTO Pour les bandes de dentelle, faire des pinces pour mettre la bande en forme comme sur le patron, endroit contre endroit, et piquer en angle

1. Froncer le bas du bonnet avec des fils de fronce (2 rangs au point le plus large de la machine) en insistant sur le milieu. Coucher la couture vers le dos et sur l’endroit.

12

Faire un petit point de zigzag pour maintenir la couture. Incruster la bande de dentelle en superposant la dentelle sur le bonnet à 1 cm du bord. Piquer sur l’endroit au point zigzag, couper proprement le tissu en laissant une marge de 0,75 cm minimum.


DIY n째1

www.plumetismagazine.net

13


2. Assembler les bonnets sur le devant, endroit sur endroit, au surjet ou point zigzag pour une jolie finition, puis au point droit. Faire un petit cran au niveau de l’incrustation (milieu DVT).

4. Assembler les côtés de votre nuisette en couture anglaise : piquer à 0,5 cm du bord envers sur envers, repasser et retourner la couture et piquer à 1 cm du bord.

Coucher la couture vers le bas et faire une piqûre de maintien à 0,25 cm du bord. 5. Finir soit par un petit ourlet mouchoir sur le bas (cf étape 3), soit par une bande de dentelle (Cf étape 1).

3. Assembler le dos à la bande dos, endroit sur endroit, au surjet ou point zigzag, ensuite au point droit à 1 cm du bord. Coucher la couture vers le bas et piquer à 0,25 cm du bord pour bien maintenir. 6. Faire les bretelles, plier votre bande endroit sur endroit et piquer au point zigzag. Laisser le fil à la fin. Enfiler une aiguille à lacet (à bout rond) et rentrer dans le tube pour retourner votre bretelle spaghetti.

Faites un ourlet mouchoir sur le haut de la bande dos : piquer une ligne au point droit à 0,5 cm du bord, plier une première fois envers sur envers en vous servant de la piqûre comme guide, puis pliez une seconde fois. Piquer ensuite à 0,25 cm du bord. Astuce: pour éviter toute déformation, placer une petite laminette (sorte de petit ruban légèrement élastique très, très fin) dans votre ourlet mouchoir.

14

Coudre vos bretelles sur l’envers en vous référant au cran (cf patron).


Ouvrages pour femmes

un clic sur l’image pour télécharger le patron

Joindre à F2

Ligne DVT

nuisette taille M Dvt 1 x au plis

ligne dos

F1

Milieu DVT et DOS

Petite note 1 CM 1 CM

Couture 1 cm sauf sur les côtés : 1,5 cm pour les coutures anglaises

M

www.plumetismagazine.net

15


Plumetis presents

En Technicolor et Panavision

Fillettes

au bord de la crise de nerfs

16


PAPILLON BONTON, bandeau tressé pour cheveux en vichy, 28 € 01.42.84.42.43 MOULIN ROTY, cuisinière rétro, 239 €, www.moulinroty.fr LÉO LE PIRATE, dînette rouge à pois, 29,80 euros, www.leolepirate.com

www.plumetismagazine.net

Réalisation  et stylisme : Iris de Melo - photographe  : Benjamin Soligny

Saskia:

LILI GAUFRETTE, robe anniversaire en jacquard fluo, du 2 au 12  ans, à partir de 82 euros www.liligaufrette.com

17


Saskia

LILI GAUFRETTE, robe anniversaire en jacquard fluo, du 2 au 12 ans, à partir de 82 euros www.liligaufrette.com Chaussette COLLÉGIEN, du 18 au 35 : 10 €, du 36 au 47 : 14 € http://collegien-shop.fr/chaussetteshautes.html LALÉ, 3 foulards écaille, rose à pois et beige turquoise : en coton à partir de 16 euros et en soie à partir de 25 euros www.lale.fr

Adrian

3 POMMES, perfecto noir, du 3 au 12 ans, à partir de 60 euros www.3pommes.com DIS UNE COULEUR, pull marinière vert/ blanc, à partir de 71.25 euros www.disunecouleur.com Chaussette COLLÉGIEN, du 18 au 35 : 10€, du 36 au 47 : 14 € http://collegien-shop.fr/chaussetteshautes.html SONS+DAUGTERS, lunettes, à partir de 50 € http://wearesonsanddaughters.com/ LEVI’S, Bermuda, du 2 au 16 ans, à partir de 65 € www.levi.com

18


www.plumetismagazine.net

19


20


Francesca

DIS UNE COULEUR, robe tennis bleue, du 3 mois au 8 ans, à partir de 51,25 euros www.disunecouleur.com Chaussette COLLÉGIEN, du 18 au 35 : 10 €, du 36 au 47 : 14 € http://collegien-shop.fr/chaussetteshautes.html

CHIPIE JOSETTE, chaussures, du 19 au  34, à partir de 28,90 € LALÉ, 3 foulard écailles rose à pois et beige turquoise : en coton à partir de 16 euros et en soie à partir de 25 euros www.lale.fr

Saskia

LILI GAUFRETTE, robe anniversaire en jacquard fluo, du 2 au 12 ans, à partir de 82 euros www.liligaufrette.com

Chaussette COLLÉGIEN, du 18 au 35 : 10 €, du 36 au 47 : 14 € http://collegien-shop.fr/chaussetteshautes.html LALÉ, 3 foulards écaille, rose à pois et beige turquoise : en coton à partir de 16 euros et en soie à partir de 25 euros www.lale.fr

www.plumetismagazine.net

21


22


Adèle

KENZO KIDS, robe rétro rose fluo : du 2 A au M, à partir de 95 € www.kenzo.com POM D’API, sabots orange fluo, du 28 au 40, à partir de 79 euros www.pomdapi.fr Chaussette COLLÉGIEN, du 18 au 35 : 10 €, du 36 au 47 :14 € www.collegien-shop.fr

TARTINE ET CHOCOLAT, lunettes de soleil rouges, 50 € www.tartine-et-chocolar.com

Aure

CATIMINI, perfecto en cuir brun, du 4 au 16 ans, à partir de 190 euros www.catimini.com

SUNCHILD, chemise à carreaux du 2 au 12 ans, à partir de 61,25 euros www.sunchild.fr LALÉ, 3 foulards écaille, rose à pois et beige turquoise : en coton à partir de 16 euros et en soie à partir de 25 euros www.lale.fr Lunettes SONS+DAUGTERS, à partir de 50 € http://wearesonsanddaughters.com/ JEAN BOURGET, combi-short, du 2 au 16 ans, à partir de 60 € www.jeanbourget.com CHIPIE JOSETTE, chaussures, du 19 au 34, prix de vente conseillé : 25 €

www.plumetismagazine.net

23


Aure

Adèle

Matias

EASY PEASY, babies blanches, du 24 au 35, à partir de 42,50 euros www.easypeasy.fr

DPAM, polo corail à pois blanc, du 3 au 14 ans, à partir de 10,90 euros www.dpam.com

PAPILLON BONTON, maxi short en coton à rayures jaune et blanc élastiqué

LALÉ, 3 foulards écaille, rose à pois et beige turquoise : en coton à partir de 16 euros et en soie à partir de 25 euros www.lale.fr

SERGENT MAJOR, short en jean, du 2 au 14 ans, à partir de 23,99 euros www.sergent-major.com

PETIT BATEAU, débardeur en coton blanc 78859, à partir de 12 € 0820 200 203

LALÉ, 3 foulards écaille, rose à pois et beige turquoise : en coton à partir de 16 euros et en soie à partir de 25 euros www.lale.fr

Chaussettes COLLÉGIEN, 10 € du 18 au 35 et 14 € du 36 au 47 http://collegien-shop.fr

DIS UNE COULEUR, robe tennis rouge du 3 mois au 8 ans à partir de 51,25 euros www.disunecouleur.com

24

JUNIOR GAULTIER, veste en jean, du 2 A au 16 A, à partir de 100 € www.jeanpaulgaultier.com

PAUL SMITH JUNIOR, veste de costume bleu marine, du 2 A au 16 A, à partir de 175 € www.paulsmith.co.uk


www.plumetismagazine.net

25


26


Adèle

SERGENT MAJOR, robe marine rayée, du 2 au 14 ans, à partir de 27.99 euros www.sergent-major.com,

IKKS, cardigan, du 2 au 14 ans, à partir de 65 € www.ikks.com MELLOW YELLOW, babies en cuir vernis corail, 69 € 01 55 04 79 49 MOULIN ROTY, valise couture, 45 € www.molinroty.com LALÉ, 3 foulards écaille, rose à pois et beige turquoise : en coton à partir de 16 euros, et en soie à partir de 25 euros www.lale.fr

Matias

JUNIOR GAULTIER, veston en jean : du 2 A au 16 A, à partir de 60€ www.jeanpaulgaultier.com LEVI’S, Jean 501, du 2 au 16 ans, à partir de 55€ www.levi.com PETIT BATEAU, débardeur en coton blanc 78859, à partir de 12 € 0820 200 203 PETIT BATEAU, basket bicolore sun PG31 en cuir vert d’eau, 65 € 0820 200 203 Tatouage TATTYOO www.tattyoo.com LÉO LE PIRATE, chaise souris et éléphants,85 euros www.leolepirate.com

www.plumetismagazine.net

27


28


Adèle

Sergent Major, robe marine rayée, du 2 au 14 ans, à partir de 27,99 euros www.sergent-major.com

IKKS, cardigan, du 2 au 14 ans, à partir de 65 € www.ikks.com Mellow Yellow, babies en cuir vernis corail, 69 € 01 55 04 79 49 Lalé, 3 foulards écaille, rose à pois et beige turquoise : en coton à partir de 16 euros, et en soie à partir de 25  euros www.lale.fr Bonton, valise rouge en carton, poignet en métal : 13 € 01 42 22 77 69

Merci à nos acteurs et à leurs mamans, Une parisienne à Vincennes, Yoyo Mom, My baby girl blog et Nieves Contreras / designer

The End Featuring Adèle, Aure, Francesca, Saskia, Adrian et Matias

www.plumetismagazine.net

29


Ouvrages pour enfants

12 ans et +

http://www.papillonetmandarine.bigcartel.com/

Jupe Mademoiselle Swan

par Papillon et Mandarine Jupe en tulle pour les plus grandes, qui se ferme sur le côté par une fermeture éclair. Ce modèle est disponible dans les tailles 12 ans, 14 ans (taille 34), 16 ans (taille 36), 18 ans (taille 38), 20 ans  (taille 40) et tailles 42 & 44.

30

Patron téléchargeable en cliquant sur le dessin


DIY n째2

www.plumetismagazine.net

31


32


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

MESDAMES, POUR UNE TENUE PARFAITE DE VOTRE INTÉRIEUR, UN SEUL MAGAZINE : PLUMETIS


Mémé jardin 91 ans, dans son salon

34


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

LES CONSEILS AVISÉS DE MÉMÉ JARDIN Rencontre avec mémé jardin, une pro du ménage chez qui l’on pourrait manger par terre. Mémé nettoie le tartre des toilettes au rasoir... C’est vous dire le niveau de son exigence. La barre est placée haut ! Dans le temps, à Pâques, on sortait les matelas et la literie au soleil. On les laissait toute la journée. Cela les aérait et les désinfectait. Les draps étaient cousus avec deux lés. On ne trouvait pas de tissu en grande largeur, il y avait donc une couture au milieu. . Quand ils étaient usés, on les retournait. On les lavait puis on les rinçait au «bleu», un activitateur de blanc, avec de l’eau de pluie. On crochetait des bordures sur les coussins, les couvertures, les vêtements. J’ai appris à raccommoder et à repriser fil à fil. Car on ne jetait rien. Les bouts de laine servaient à faire des rayures. Qu’est-ce que j’ai tricoté de pulls rayés !

ASTUCES DE NETTOYAGE On nettoie les cafetières et bouilloires en y faisant chauffer du vinaigre blanc. Bien rincer. On utilise toujours de l’eau déminéralisée pour le

repasser.

fer à

On nettoie le

frigo à l’eau et au savon. De Marseille.

Les carreaux sont faits avec un torchon imbibé de vinaigre blanc. On se débarrasse de la micro-fibres.

poussière avec des torchons en

www.plumetismagazine.net

35


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

2 indispensables alliés pour tout nettoyer dans la maison : bicarbonate de soude et vinaigre blanc !

On nettoie les

radiateurs au plumeau.

Un vieux morceau de flanelle sert à nettoyer les cirés. Le marc de café débouche les On met du savon dans les parfumer. On fait tremper les

bois

éviers.

piles de linge pour les

torchons dans de la lessive

Les herbes aromatiques se congèlent également très bien. Il suffit de cueillir quelques brins de thym, de laurier ou de persil du jardin, de les mettre au congélateur dans un boîte hermétique.

Saint-Marc une journée avant de les laver. Ils restent impeccables.

Comme les cerises -dénoyautées, qui vous permettent de cuisiner des clafoutis toute l’année.

ASTUCES DE CUISINE

Et le pain, qui peut passer congelé au grille-pain. En revanche, on n’oublie pas de sortir les fromages la veille.

On ajoute un peu d’eau à la

béchamel pour l’alléger.

On prépare soi-même son fromage râpé : on achète du conté, on le râpe. On prépare de petites portions que l’on met dans un sachet plastique et on place le tout au congélateur. On sort les sachets au fur et à mesure de ses besoins. Économique et savoureux ! On fait la même chose avec de la

36

l’on prépare, non sucrée, en grande quantité : 1 kg de farine pour 500 g de beurre et une pincée de sel. On fait des pâtons de la taille de son plat. On les met dans des sachets et on les congèle. On les sort la veille pour des tartes salées ou sucrées.

pâte à tarte, que

AU JARDIN On élimine les l’eau.

pucerons avec du produit vaisselle et de

On enfouit marc et filtres à café au pied des Ils s’épanouiront.

rosiers.


moins de 2 euros

vinaigre blanc

Bicarbonate de soude

moins de 5 euros

www.plumetismagazine.net

37


Farine

Peau de banane

Noix

38

Pomme de terre Sel


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

NETTOYANTS ALIMENTAIRES La peau de banane retournée et débarrassée de ses fibres est parfaite pour nettoyer l’argenterie. La farine est un dégraissant : vous pouvez l’utiliser pour nettoyer votre friteuse vide ou les taches de graisse sur les vêtements & chaussures en nubuck. Saupoudrez les taches, laissez sécher, frottez ! Impeccable également pour «éponger» de l’huile renversée. Les noix rebouchent instantanément les rayures sur bois cirés et parquets. Miraculeux ! Le sel permet de nettoyer les carafes. Versez une poignée de gros sel, ajoutez du jus de citron ou un verre de vinaigre. Secouez. Rincez. Pour combattre les marques de petits doigts laissées un peu partout, frottez-les murs non lessivables avec une demi-pomme de terre crue. L’amidon est un nettoyant naturel. Rincez avec une éponge humide.

www.plumetismagazine.net

39


EPONGES DE COMPÉTITION

Éponge en coton Les éponges jaunes classiques sont en fibres naturelles, 100 % coton

gratounette

Réalisation : Aurélie Soligny - photographe : Benjamin Soligny

Les éponges rugueuses sont adaptées au récurage des plats et casseroles

40

Gros travaux Les éponges spéciales gros travaux sont plus résistantes et ont une durée de vie supérieure aux éponges classiques

lavette

Les lavettes en coton permettent de nettoyer vaisselle et surfaces fragiles sans rayer


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

Synthétique

Les éponges synthétiques sont parfaites pour les tapis, moquettes et fauteuils

Micro-fibres

Une éponge en micro-fibres s’utilise sèche ou humidifiée. On ne l’utilise pas avec des produits ménagers et jamais avec de l’eau de javel

Merci à M. ARAMSAMY, du rayon produits ménagers du BHV, pour ses précieux conseils www.plumetismagazine.net

41


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration couteau à beurre

couteau à from

cuillère

assiette à pain

fourchette à poisson

fourchette de table

assiette p

fourchette à salade

30 cm minimum avec le voisin 42

assiette de prés


A TABLE !

mage

e à gâteau fourchette à gâteau

flûte à champagne verre à vin rouge

verre à eau

verre à vin blanc

cuillère à soupe

plate

couteau de table

30 cm minimum avec le voisin www.plumetismagazine.net

Réalisation et illustration : Gaëlle Yin

sentation

couteau à poisson

43


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

44


VASE AU CENTRE

DIY n°3

Présenter des fleurs dans un vase carré ? Rien de plus simple ! Suivez le guide.

www.plumetismagazine.net

45


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

scotch double fac

masking tape et mini pinces à linge

46


ce

cordelette

scotch

perforatrice

www.plumetismagazine.net

47


LE TUTO

Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

Placez un morceau de scotch double face à chaque angle de votre vase. Déroulez la corde en plaçant bien les extrémités sur les morceaux de scotch double face. Remplissez le vase d’eau. Faites un croisillon de lignes et de colonnes de scotch au-dessus du vase en veillant à laisser des trous aux 4 angles. Insérez les fleurs coupées à la hauteur du vase dans chaque espace du damier créé. Confectionnez une étiquette en perforant un morceau de craft et en le décorant avec du masking tape. Faites passer la ficelle dans le trou et accrochez votre étiquette au vase à l’aide de la pince à linge.

48


Matériel • Un vase en verre • De la corde • Une paire de ciseaux • Du scotch double face • Du scotch • Un petit bout de papier cartonné • Une perforatrice • Une pince à linge en bois • Du masking tape

Réalisation : Aurélie Soligny - photographe : Benjamin Soligny / DR

• Un petit bout de ficelle

www.plumetismagazine.net

49


Manuel d’économie domestique DIY - le cahier d’inspiration

SACHETS DE LAVANDE

Ils parfument linge et armoires et se glissent dans les tiroirs. LE TUTO

Réalisation et photographie  : Gaëlle Yin

DIY n°4

50

L’image est déjà inversée. Vous n’avez donc pas besoin de l’imprimer en « miroir ».

Pliez en deux un morceau de tissu blanc. Fixez le motif au fer à repasser. Piquez les bords sur l’envers. Remplissez de lavande séchée. Nouez avec un ruban fin. Vous pourrez télécharger le dessin en cliquant dessus, puis l’imprimer grâce à des feuilles spéciales transfert, pour imprimantes jet d’encre, sur un tissu clair.


www.plumetismagazine.net

51


Document http://les8petites8mains.blogspot.com

Il était une fois Cosette

Par Popeline, les petites mains

Il y a cent cinquante ans, en 1862, paraissait à Bruxelles et à Paris, en trois publications échelonnées entre mars et juin, Les Misérables. Victor Hugo, opposant à « Napoléon le Petit », exilé à Guernesey, déjà considéré comme l’un des écrivains majeurs de son temps, n’a rien écrit depuis 1852. C’est un gigantesque succès de librairie, mené non sans tapage publicitaire ; des extraits paraissent dans des journaux et périodiques ; il est immédiatement traduit en anglais, allemand, italien, espagnol, hollandais, polonais, hongrois et portugais. Les premières éditions sont accessibles aux bourses modestes des classes populaires, qui s’arrachent le livre. On pourrait le comparer au récent phénomène Harry Potter – sauf qu’alors c’était en français et que l’intention se voulait plus politique et sociale que commerciale.

« Tant qu’il existera, par le fait des lois et des mœurs, une damnation sociale créant artificiellement, en pleine civilisation, des enfers, et compliquant d’une fatalité humaine la destinée qui est divine ; tant que les trois problèmes du siècle, la dégradation de l’homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim, l’atrophie de l’enfant par la nuit, ne seront pas résolus ; tant que, dans de certaines régions, l’asphyxie sociale sera possible ; en d’autres termes, et à un point de vue plus étendu encore, tant qu’il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles » 1er janvier 1862, Hauteville House Les réactions des intellectuels au roman sont diverses, contradictoires : on reproche au roman d’être trop sentimental, on dénonce l’invraisemblance des personnages, une intrigue mal construite, une esthétique « chargée » de roman populaire ou de feuilleton, on critique la langue tenue pour « triviale »... En fait, il apparaît bien vite que Les Misérables est d’abord un acte politique et social que chacun interprète selon ses idées. L’oeuvre est si universelle qu’elle a traversé le temps, régulièrement rééditée, adaptée dans le monde entier par le cinéma, puis la bande dessinée et la comédie musicale. La crise économique lui donne une nouvelle dimension. « La Fantine moderne est grecque et surendettée » titre L’Humanité Dimanche dans un article daté d’août 2012.

à g. : Portrait de Victor Hugo à Hauteville House, Guernesey photographie Edmond Bacot, 1862, sur le blog http://pauledel.blog.lemonde.fr/ à dr. : Les Misérables, première page du manuscrit avec annotation de Victor Hugo sur Gallica http://gallica.bnf.fr/, BnF, Paris

52

Cosette, archétype de l’enfance maltraitée Parmi les personnages des Misérables, qui sont devenus des archétypes, figure Cosette. La première édition illustrée de l’oeuvre ne paraît qu’en 1865. Le premier portrait de Cosette,


à g. : Cosette, photographie Edmond Bacot, 1862 - à dr. : Angèle Henri dans Cosette, photographie de L. Vasseur, 1900 Maison de Victor Hugo, Paris - au centre : Cécile Daubray dans Cosette, photographie Étienne Carjat, 1877 sur le blog servatius

dessiné par Gustave Brion, va servir de modèle à toutes les représentations, jusqu’à nos jours. Il montre Cosette debout, revêtue des habits d’une servante d’auberge, qui porte un énorme seau. Sa tenue modeste est assez typique du costume de la fille du peuple ou de la domestique des années 1850. Elle porte une coiffe, un fichu croisé sur son corsage, un tablier sur sa jupe ; elle est chaussée de sabots. Cette version est certainement plus réaliste que celle de 1866, misérabiliste et souffreteuse, de Émile-Antoine Bayard, illustrateur de nombreuses publications de Louis Hachette, notamment la Bibliothèque rose. Celle-ci est pieds nus, en haillons, son seau gigantesque, débordant, impossible à porter. [Voir L’Enfance maltraitée http://www.histoireimage.org/site/oeuvre/analyse. php?i=811&d=61&m=fille sur L’Histoire par l’image].

L’image illustre parfaitement le propos de Hugo, qui accuse la société entière de dévoyer l’enfance populaire en montrant la réalité misérable. Les mères, obligées de travailler, confient leurs enfants à des gardiennes ou des soigneuses, ou à un meneur qui les place à la campagne. Les conditions de vie sont souvent insalubres, les enfants exploités, parfois livrés à la prostitution et poussés à la délinquance. La Cosette créée par Brion va traverser les époques, les modes et les supports. Toutes les Cosette, jusqu’à aujourd’hui, seront représentées dans la même situation, les mêmes vêtements, les mêmes accessoires. Les Misérables, affiche de L. Galice,vers 1900 sur drouot.com

www.plumetismagazine.net

53


Jocelyne Gael est Cosette dans Les Misérables, film de Raymond Bernard, 1933

Noter la représentation de la « bonne petite fille » qui tricote. [Lire sur Les Petites Mains, La représentation artistique de la tricoteuse] http://les8petites8mains.blogspot.fr/2010/12/histoire-dutricot-les-ouvrages-de.html

Les Misérables, comédie musicale de Claude-Michel Schönberg, Alain Boublil et Jean-Marc Natel (paroles en français), et Herbert Kretzmer (paroles en anglais)adaptée de l’oeuvre de Victor Hugo à l’affiche de l’Imperial Theater, Broadway, New York, 2000

Au XIXe siècle, parfois dès l’âge de six ans, les enfants travaillent dans les fabriques, dans les mines, dans les forges, pendant douze à quinze heures par jour, pour un salaire misérable. Inlassablement, par ses pamphlets aussi bien que par ses poèmes, Victor Hugo dénonce la misère et le travail des enfants. On finit par comprendre que la lutte contre le travail des enfants est liée à d’autres facteurs sociaux. Les salaires des parents doivent être suffisants pour nourrir la famille. Il faut occuper les enfants pendant que leurs parents travaillent. On crée des crèches et des écoles... qui doivent être gratuites si on veut que les parents y placent leurs enfants.

En classe, le travail des petits, Henri Jules Jean Geoffroy dit Geo, 1889 Ministère de l’Éducation nationale, Paris [Lire Un modèle de l’Instruction républicaine http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php? i=974&d=1&c=ecole sur L’Histoire par l’image]

54


Classe de garçons, classe de filles▼, école d’Hellemmes (Nord), fin XIXe-début XXe siècle Archives départementales du Nord

Cosette et la poupée, dans Les Misérables, A. Quantin impr., Paris 4 tomes édition illustrée par des gravures d’Adrien Marie et de Gustave Brion, 1880-1883

[Lire Le développement des écoles primaires http://www.histoireimage.org/site/etude_comp/etude_comp_ detail.php?i=279&d=1&c=ecole à la fin du XIXe siècle sur L’Histoire par l’image]

Mais il faudra du temps pour que les mentalités changent. Des enfants de dix à douze ans continueront de travailler dans certaines fabriques jusqu’à la Première Guerre mondiale. Il faudra du temps aussi pour que les petits écoliers pauvres, mais proprement vêtus, peints par Henri Jules Jean Geoffroy à la fin du siècle, remplacent les Gavroche et Cosette en haillons.

Du conte de fées à la naissance d’un nouveau modèle : « la petite fille » L’histoire de Cosette est un conte de fées. Elle tient de Chaperon rouge, du Petit Poucet et de Cendrillon : placée par sa mère très pauvre chez un couple d’aubergiste qui l’exploite, souffre douleur d’une marâtre qui lui préfère ses deux filles et l’envoie de nuit puiser de l’eau, elle ne rencontre ni le loup, ni le prince, mais un ex-bagnard repenti, qui sera son sauveur et fera d’elle une demoiselle de la bonne société. Hugo joue évidemment à fond sur ce registre, et Brion avec lui, d’autant que paraît aussi en 1862 une nouvelle édition des Contes de Perrault, illustrée par les gravures de Gustave Doré. Comme dans un conte, Cosette est l’image archétypale du dénuement matériel et moral absolu. Mais au cœur de cette misère qui nous touche, Hugo met en scène une figure de ce que le XIXe siècle considère comme une « nature » féminine. La scène de la poupée est à ce titre édifiante www.plumetismagazine.net

55


Sophie (Les Malheurs de Sophie, comtesse de Ségur), Horace Castelli, 1859

Denise Zola, photographiée par son père, entre 1900 et 1902 Musée d’Orsay sur Arago, le portail de la photographie

Est-ce un hasard si les trois fillettes les plus emblématiques de notre littérature jeunesse sont nées en même temps ? Sophie, des Malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur – située à l’exacte symétrie sociale de la condition de Cosette – paraît en 1859, Cosette, des Misérables de Victor Hugo en 1862, et Alice, de Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll en 1865. Est-ce un hasard aussi si la première bachelière française, Julie Daubié, est admise en 1862 ? Certes la petite fille a toujours existé, dans la réalité et dans la littérature – on se rappelle le Petit Chaperon rouge de Perrault, qui semble n’être là que pour se faire croquer par le loup, et la Sophie, simple faire-valoir de Émile, de Jean-Jacques Rousseau... Sophie, Cosette et Alice sont des héroïnes, au même titre que les garçons des romans d’apprentissage. Au milieu du siècle, ce processus social nouveau et complexe qui reconnaît la spécificité de l’enfance, touche aussi la fillette, à la fois héroïne et destinataire du roman. Il en est de même des livres et des poupées. Victor Hugo use du personnage de la petite fille pour révolter son lecteur. Doublement prisonnière de son sort, comme enfant et comme femme, Cosette est doublement victime de la société.

56

Alice (Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll), John Tenniel, 1865 sur wikimedia


Jeune mère et ses enfants dans un salon, Gustave Leonhard de Jonghe, vers 1850 Musée d’Orsay sur wikimedia

Gavroche a au moins la liberté de prendre en charge son existence, si misérable soit-elle. Cosette est réduite à l’incapacité et à la passivité auxquelles la condamne son sexe. Le personnage montre d’autant mieux l’étendue des privations que la société lui impose : amour, éducation, santé, sécurité matérielle et morale... Parce qu’elle est l’archétype le plus absolu de ce que cette société peut produire de plus malheureux, Cosette incarne avec une force extraordinaire tous les droits que Victor Hugo revendique pour tous.

www.plumetismagazine.net

57


Qui êtes-vous Granny ? Mon surnom de Granny est bien en lien avec l'arrivée de mes petits-enfants. J'en ai 7. Ils sont la vie et ma passion. Je suis très gâtée. J'ai la chance d'avoir du temps, je tricote pour eux et quasi rien que pour eux. J'ai commencé à tricoter vers 7-8 ans. J'ai eu la chance aussi que le tricot soit enseigné en classe. Je me débrouillais tout seule. J'ai commencé à habiller mes petits colins puis un peu plus grand... jusqu'à réaliser de nombreux pulls... de toutes sortes et pour toute la famille. Et j'ai aussi beaucoup cousu. Le tricot : une passion, entre autres.

58


GRANNY, LE TRICOT, LA VIE, LA PASSION

rencontre

Rencontre avec l’auteur des Tricots de Granny VOUS SOUVENEZ-VOUS DE VOTRE PREMIER TRICOT ? Oui je me souviens de mon tout premier tricot : un petit pull sans manche au point mousse pour un petit colin. Quelques mailles montées, tricotées tout droit, diminuées pour le centre et pouvoir passer la tête, remonter les mailles et continuer pour faire comme le devant, le coudre sur l’envers et lui enfiler, j’étais très fière. ET DU PREMIER QUE VOUS AYEZ OFFERT ? Un des premiers tricots offerts a été, je pense, un châle naissance. C’est ma maman qui m’avait donné toutes les astuces pour le faire, en en ayant elle même confectionné. QUELS CONSEILS VOUS AVAIT DONNÉ L’INSTITUTRICE QUI VOUS A APPRIS À TRICOTER ? En classe on faisait des petits tricots, des carrés. On commençait par le point mousse puis le jersey. Je me souviens même avoir participé à un concours Phildar via l’établissement scolaire, j’avais gagné (mais je ne sais plus ce que j’ai eu).

www.plumetismagazine.net

59


LES FEMMES DE VOTRE FAMILLE TRICOTAIENT-ELLES DÉJÀ  ? COUSAIENT-ELLES ? Ma maman tricotait et cousait beaucoup. Mais dans mes souvenirs, c’est plus en classe et en débrouille que je faisais tout un tas de choses toute seule. J’étais passionnée. Maman avait une machine à coudre (Elna) et à à tricoter que j’utilisais. Je faisais du crochet et du tricotin (pas très utile d’ailleurs). Je couds aussi. J’ai eu très jeune une petite machine à coudre Singer manuelle. J’ai réalisé de nombreux vêtements pour mes enfants. Je couds toujours pour une de mes petites filles. Je réalise des doudous... décos pour les offrir ; il y en a sur mon blog. LE FAIT DE COUDRE OU DE CROCHETER AIDE T-IL À AVOIR DE BONS GESTES POUR LE TRICOT ? Tout ce que j’ai fait enfant et par la suite... ne m’a jamais fait penser que cela pourrait m’aider. Je le faisais spontanément, cela doit être dans ma nature. APPRENEZ (APPRENDREZ)-VOUS À VOS PETITS-ENFANTS À TRICOTER ? COMMENT APPRENDRE AUX ENFANTS ? J’apprends à mes petits-enfants à coudre, tricoter, bricoler, dessiner... Ils adorent. Ils apprennent aussi en me voyant, je suis toujours en train de faire quelque chose et je leur explique pourquoi, comment... QUE PENSEZ-VOUS DES JEUNES FEMMES QUI TRICOTENT EN PUBLIC ? CELA VOUS PARAÎT-IL SAUGRENU, TOUCHANT OU UTILE --LES 3 ? Tricoter en public n’est pas tout à fait mon «  truc  », autant sur la plage qu’ailleurs. Il m’est cependant arrivé de crocheter en salle d’attente. ET DES HOMMES QUI TRICOTENT ? Au Maroc, j’ai vu les hommes et les jeunes garçons tricoter, ils sont doués et j’ai trouvé cela très sympa. Je ne vois pas les hommes tricotant ici et pourtant il m’est arrivé d’en voir certain acheter de la laine et de papoter mailles, n° d’aiguilles, c’est très amusant mais un peu déroutant.

60


QUEL EST LE PLAISIR DU TRICOT ? Le plaisir du tricot, waooo, c’est vaste. C’est acheter la laine, choisir la couleur, interpréter, composer, réaliser. C’est super de voir ce que l’on peut faire avec un fil de laine. Puis bien après, c’est créer. QUEL EST LE SENS LE PLUS SOLLICITÉ DANS LE TRICOT ? L’attention est très sollicitée. il ne faut pas se tromper, savoir toujours ou on en est, calculer, avancer... monter et le grand stress : essayer ;-) TECHNIQUEMENT, QUEL MONTAGE PRÉCONISEZ-VOUS ?

Pour commencer, il faut faire tout "simple". Une écharpe par exemple avec 12 points et au point mousse.

Utiliser des aiguilles n° 5 voir 5,5, de la grosse laine claire, c'est plus cool (avec du noir ou du marine, on ne voit rien). Il faut bien maîtriser le montage de points, s'entraîner beaucoup. Bien regarder comment se forment les points et ne pas avoir peur de faire des trous, à rattraper, c'est comme cela que l'on avance. Puis un peu à la fois aborder le jersey, les côtes, le point de riz,les torsades... les augmentations, les diminutions.

Des petits chaussons, un petit bonnet, une petite brassière... des petites choses pour commencer. Attention ce sont des petits coucous de Granny, je ne suis pas une "pro" ;-)))))

Je monte mes points en faisant une boucle de la main gauche et un retour avant de la main droite. Ce n’est peut-être pas la meilleure technique, mais c’est la mienne et mes finitions sont satisfaisantes. ET SUR LA FAÇON DE TENIR LES AIGUILLES ET LA LAINE  ? Je prends de longues aiguilles en métal, que je serre sous le bras et que je glisse dans mes cheveux pour éviter qu’elles n’accrochent. Je n’aime pas les aiguilles en bambou. Idem pour le crochet que je prends en inox. J’ai essayé les circulaires il y a peu de temps. Je n’y avais jamais pensé. pas très concluant pour moi, on ne se refait pas :) Un petit coucou : ne pas se forcer à tricoter si on en éprouve pas l’envie. Il faut vraiment le ressentir, enfin, je crois  -)))

Un petit conseil : toujours réaliser un échantillon de contrôle avant de lancer le tricot. On tricote + ou - serré et il faut s’en rendre compte. Monter 15 mailles et tricoter 15 rangs pour voir.

www.plumetismagazine.net

61


Ouvrages pour les plus petits

18 mois

62

http://tricotsdegranny.blogspot.fr/


DIY n°5

Sac à «dodo» par Granny

©

Fournitures • Laine Bergère de France - aromalaine coloris paix L0188 - 13 pelotes • Aiguilles n°5,5 (ou 4,5 si on le veut plus serré)

LE TUTO

• Fil double Monter 50 mailles. Tricoter en côtes 2/2 sur 8,5 cm de haut. Continuer au point mousse en augmentant de chaque côté tous les 2 rangs : 4 x 1 maille et 4 x 2 mailles. On a 62 mailles. Tricoter tout droit sur 1,30 m de hauteur. Puis diminuer de chaque côté tous les 2 rang : 4 x 1 maille et 4 x 2 mailles. Continuer en côtes 2/2 sur 8,5 cm de haut. BRETELLES Monter 12 mailles. Tricoter au point mousse sur 10 cm de haut. Faire une 1ère boutonnière en tricotant comme suit : 5 mailles, 1 jeté, 2 mailles ensembles et 5 mailles. Tricoter la ligne suivante comme elle se présente. Tricoter encore 8 rangs et faire une 2ème boutonnière. Tricoter 10 rangs et rabattre les mailles souplement. Faire une 2e bretelle idem. MONTAGE Plier le sac en 2 et coudre chaque côté sur l'envers. Coudre au dos chaque bretelle (sans les trous) en les séparant de 5 cm au centre. Coudre 4 boutons.

www.plumetismagazine.net

63


Ouvrages pour les plus petits

64


Info pratique sac à dodo cousu : + ou - 82 cm de haut 27,5 cm de largeur thorax

www.plumetismagazine.net

65


Ouvrages pour jouer

t.u.

Le cube en tissu par Gaëlle Yin Matériel • Différents tissus (entre 3 et 6 couleurs) • Une paire de ciseaux • Une règle • Un crayon ou une craie de tailleur • Une machine à coudre • De la mousse à rembourrage • Du fil • Une aiguille

LE TUTO

Coupez 6 carrés de 10 x 10 cm.

66

Installez-les de manière à retenir leurs noms.


DIY n째6

Les tissus rose viennent de chez Hema (http://www.hema.fr), le tissu bordeaux de chez Mondial Tissu (http://www.mondialtissus.com).

www.plumetismagazine.net

67


Ouvrages pour jouer

Placez A et B face contre face et placez des épingles pour les maintenir ensemble. Cousez à 1 cm du bord.

Placez B et C face contre face, mettez des épingles et cousez.

Placez C et D face contre face et cousez.

68

Placez B et E face contre face et cousez. Faites bien attention de ne pas déborder sur les autres faces.

Placez B contre F face contre face et cousez.

Placez E contre C et cousez. Puis F et C et cousez.


Continuez comme cela en cousant E avec A, F avec A, E avec D et F avec D. Il ne doit rester qu’une seule ouverture.

Voilà, votre cube est prêt ! Il ne reste plus qu’à trouver des petites mains qui sauront l’apprécier !

Retournez délicatement le cube et remplissez-le avec de la mousse de rembourrage.

Cousez à la main la dernière couture restante en essayant de la faire la plus discrète possible !

www.plumetismagazine.net

69


Ouvrages pour les plus petits

3 mois

http://petites-broutilles.com/

Cache-coeur

par Petites broutilles

70

DIY n째7


Voilà le patron d’un gilet cache-coeur pour une petite fille. Les instructions que vous trouverez ici pour le réaliser ne sont pas transcrites sous la forme classique des modèles de tricot. J’ai trouvé plus pratique de faire une grille des lignes à tricoter, sur laquelle les diminutions ou augmentations sont représentées « visuellement». Comme ça, on sait toujours où on en est, ça m’a paru plus simple en tous cas !

www.plumetismagazine.net

71


Ouvrages pour les plus petits

Fournitures • Dans sa version « rose », c’est de la laine «amande » Cheval Blanc (super douce il y a du cachemire dedans !) ; • Pour la version grise, Bergère de France caline couleur « limaille»

LE TUTO Tricoter en aiguilles 3. POUR LE DOS Montez 75 mailles, pour les manches : 45, pour le devant : 72 (une case = une maille). Faire les premiers rangs au point mousse (l’épaisseur que vous souhaitez – sur la photo c’est 5 rangs), puis continuez en jersey. Chaque fois que vous voyez sur la grille que le rang est rétréci d’une case (= d’une maille) en début ou en fin de rang, tricotez ensemble les deux premières/dernières mailles. Quand un rang est rétréci de plus d’une maille à la fois, rabattez tout simplement les mailles (comment faire ?). Attention pour les parties du « devant » du gilet, pour certaines lignes vous ne serez pas dans le bon sens pour rabattre les mailles demandées (en fait, vous serez dans le bon sens pour la partie droite du gilet, mais pas pour la partie gauche et inversement) : pas de problème ! vous rabattrez le bon nombre de mailles au rang suivant. On ne voit pas la différence à un rang près… POUR LES EMMANCHURES Vous pouvez faire ces diminutions comme expliqué plus haut, mais il est vivement conseillé de s’orienter plutôt vers des diminutions dites «  par surjet  » doubles. Comment faire ? Par exemple, vous devez diminuer de deux mailles les deux côtés de votre manche. La diminution par surjet ne marche que pour les diminutions en fin de rang (sinon la maille rabattue ne sera pas dans le bon sens), donc vous êtes obligé de procéder à ces diminutions sur deux rangs au lieu d’un (pas grave !) Sur l’endroit de votre ouvrage, tricotez tout le rang sauf les 5 dernières mailles, puis : glisser une maille à l’endroit, tricotez les deux suivantes ensemble à l’aide de l’aiguille gauche, rabattez la maille glissée sur la maille obtenue : Voir la démo en video (à partir de la minute 1’30) Sur l’envers, tricotez tout le rang sauf les 5 dernières mailles et faites la même action. J’ai indiqué où faire ces diminutions spéciales par des cases plus claires sur le modèle. Une fois vos 5 pièces tricotées, assemblez-les. Le col sera plus joli si vous relevez les mailles pour tricoter 5 rangs tout le long du col au point mousse (voir comment faire). Et voilà ! Bon courage et surtout n’hésitez pas à me contacter !

72


www.plumetismagazine.net

73


visite privée

UNE MAISON HARMONIEUSE

Dans les Hauts-de-Seine, une maison accueillante respire le calme et la sérénité

74


www.plumetismagazine.net

75


Canapé : Maisons du monde Suspensions : La case de cousin Paul Peintures Castoramara, coloris

gris béton & premier baiser Nappe : Alinéa

76


Des reflets mauves, rosés et lilas pour un gris léger, coloré par les stores fuchsia des fenêtres à l’entrée de la maison. Des teintes que l’on retrouve sur la nappe ou les suspensions. Un dégradé de gris plus soutenu, enfin, dans le séjour. www.plumetismagazine.net

77


Ouvrages pour dĂŠcorer

t.u.

http://jennysteffens.blogspot.fr/

Hand painted linen kitchen towels & napkins Everyday Occasions by Jenny Steffens Hobick In my kitchen, each season I change out accents to make the otherwise neutral room feel more like that particular time of year. Little touches like adding fresh colored kitchen towels and a stack of linen napkins can make a big difference in making the entire room feel like Spring, for example. To be able to keep up with my seasonally evolving kitchen, I have made a variety of custom kitchen linens that boast my favorite color combinations and handstitched monograms. Best of all, this project can be done by the most ungifted artist. 78


DIY n째8

www.plumetismagazine.net

79


80


www.plumetismagazine.net

81


82


Ouvrages pour décorer http://jennysteffens.blogspot.fr/

What you need • fabric paint • brushes • painter’s tape • water • drop cloth or craft paper • linen fabric • sewing machine

Directions

• thread • pair of scissors

Begin by cutting the linen into the size of the item you’d like to make. For a napkin, a 20-inch square is a standard size, and 24 by 30-inches works great for kitchen towels. Allow 1-inch extra around the perimeter for the seam. Place a piece of craft paper on your surface before beginning. Place the linen down and use painter’s tape to create stripes. For a ‘plaid’ effect you’ll need to do the perpendicular stripes in separate phases. To make the paint, mix the color you’d like to use, then dilute it with 2 parts water. Dip your paint brush in the paint, then dab off until almost all of the liquid is off of the brush, leaving only a small amount coating the bristles. This is called a dry brush method. Lightly begin to brush the liquid on with even strokes. Continue until all of the stripes are a homogeneous color and intensity. Remove the tape and repeat to complete your selected pattern. Let the paint dry for several hours. Hem the edges of the linens with a 1/2 seam. Wash in cool water and press. I put an «H» monogram on our napkins with embroidery floss using a simple running stitch.

www.plumetismagazine.net

83


Ouvrages Ouvrages pouràdécorer lire http://www.mespetitesmainsmagazine.net/la-boutique/

Enfin un livre qui regroupe les conseils de grand-mère et les astuces bienêtre ! En effet, après avoir nettoyé sa maison de fond en comble avec des produits naturels, on pourra se relaxer dans un bon bain chaud avec des boules effervescentes maison ou encore de l’huile de bain à la vanille. Donc en plus d’avoir une maison propre, on sera toute belle ! Et tout cela avec des produits sains. Que demander de plus ? Pour les tutoriels un peu plus compliqués, des photos des différentes étapes nous montrent la marche à suivre. Respecter la nature devient alors à la portée de tous ! Mes créations nature : déco, bien-être, maison Sélection du Reader’s Digest (15/03/2012)

84


Erika Knight nous offre ici un très beau livre, à la fois pratique et beau, qui conviendra aux débutantes comme aux confirmées. Ce n’est pas un énième livre sur le crochet aux couleurs de l’arc-en-ciel, il s’agit plutôt ici de modèles aux couleurs sobres, qui trouveront leur place dans toutes les maisons. Les explications sont claires et les photos, magnifiques, motiveront la plus paresseuse des crocheteuses ! Crochet facile en 20 leçons Erika Knight Le Temps Apprivoisé (14/02/2013)

Vous connaissez certainement l’univers de Madame MO, la marque de Pascale Moteki et Agnès Lafaye, deux créatrices qui imaginent des objets d’inspiration japonaise. Elles sont les auteurs d’un livre d’histoires et de petits bricolages à faire soi-même. 12 chapitres pour 12 fêtes traditionnelles japonaises, présentées par 12 courtes histoires. On suit les aventures des personnages de Madame MO, Yoko, Norio, Plüq, Rose et Magnus, tout au long des 12 mois de l’année. Ils nous guident dans 14 activités manuelles avec patrons et instructions complètes et nous présentent 14 recettes rapides. Avec les tutos des fameuses fleurs kanzashi en tissu ou des poupées teru teru bozu, pour avoir beau temps le jour du pique-nique de la fête des cerisiers en fleurs ! A partir de 10 ans Madame MO, les fêtes japonaises. De Pascale Moteki et Agnès Lafaye Editions Picquier jeunesse En librairie le 18 avril.

www.plumetismagazine.net

85


86


Le coin des Minus

TAMPONS FACILES

Fournitures • Bouchons de bouteilles en liège • Emballages intérieurs de paquets de gâteaux

DIY n°9

Le tuto On se sert des différents cartons et emballages de récupération que l’on découpe. On sélectionne ceux à relief, parfait pour l’impression. On invente des illustrations en mélangeant les différents motifs tamponnés d’encres colorées. On finit le dessin, à la main, avec des feutres. Ho, des vagues, des troncs d’arbres, des nuages dans les lignes. Des oiseaux, des plantes ou des poissons dans les ronds. Et là, un bosquet de fleurs derrière une barrière.

Ci-contre, illustration

María Alliaud

http://www.flickr.com/photos/mariettis www.plumetismagazine.net

87


Shopping

Child’s Nail Brush http://www.brookfarmgeneralstore.com/childs-nail-brush/

Keyboard brush http://www.hellopaper.co.nz/product/keyboard-brush

Ivory Smiley Dustpan

http://www.worldmarket.com/product/ivory-smiley-dustpan.do

Torchon en coton illustré par Iris de Moüy http://lamaisondepompon.bigcartel.com/ product/torchon-night-tales

88


Boîte de Nettoyage à Chaussure Redecker http://www.mon-droguiste.com/

Ancien seau de peintre

http://www.chezlesvoisins.fr/product/seau-en-metal

La science du ménage

Ancien if à bouteilles http://broccharme.bigcartel.com/product/egouttoir

Savon de marseille

http://www.deco-design-creatifs.com/fr/enchanter-la-maison-pu/1118-savonde-marseille-marseille-soap.html www.plumetismagazine.net

89


THE purl be 90


ee

THE purl bee

Ici et là

Molly’s Sketchbook: Liberty Hot Pads http://www.purlbee.com/liberty-hot-pads/

Laura’s Loop: Roll and Dash Hankies

http://www.purlbee.com/roll-and-dash-hankies/ www.plumetismagazine.net

91


Dans l e prochain numéro Coquillages et crustacés à découvrir en juillet 2013

THAT’S ALL FOLKS!

Notre actualité : www.plumetismagazine.net www.mespetitesmainsmagazine.net facebook.com/mespetitesmains.magazine twitter.com/plumetismag pinterest.com/plumetis plumetisbazaar.tumblr.com

92


Plumetis magazine Issue #13