Page 1

Un privé à Babylone Richard Brautigan


Un privé à Babylone Richard Brautigan

Quand Brautigan, contestataire et démystificateur, s’en prend au roman policier, c’est irrésistible ! Un détective privé et fauché rêve de Babylone. Un mystérieux client vient de faire appel à lui pour une affaire, la première depuis des mois, ce qui va lui permettre non pas de manger à sa faim, ni de payer son loyer en retard, ni de rembourser tous les amis qu’il a tapés de quelques dollars, mais d’embaucher enfin une superbe secrétaire, d’acheter une voiture rutilante et de se faire graver une plaque à son nom, « C. Card, détective privé »... Autant dire que chez Brautigan, les clichés trépassent plus vite que les humains, qu’une insolente bonne humeur fleurit à chaque page et qu’Un privé à Babylone est un joyau qui semble sorti d’un air de Tom Waits. Brautigan donne droit aux rêves les plus fous en rivalisant d’humour et de trouvailles avec ce style qui procure un dangereux phénomène d’accoutumance. Son écriture est simple et facile, fait fi de toutes les contraintes stylistiques. Il évoque les choses derrière les choses, les émotions derrière les apparences, le rêve mélancolique d’un homme seul, et la poésie est omniprésente, dans son sens le plus noble et le plus immédiat. Brautigan, un type un peu branque qui ne peut plaire à tout le monde, mais un branque avec du panache. Et ces branques-là, on les dévore avec délectation. Entre mauvais goût et loufoquerie, le rire ne s’absente jamais très longtemps. Un vrai régal pour amateurs de polar pas comme les autres !

5€ Prix TTC France

Couverture American Classic  

Couverture du livre «Un Privé à Babylone» de Richard Braudigan. Déclinaisons des visuels sur une sucette d’abribus et une PLV magasin suspen...