Page 1

P o r t f o l i o 2 0 0 9 / 2 0 1 3

M e l i n a DUTTO-LACOUTURE


S O

M

M

A

I

R

E


DUTTO-LACOUTURE Mélina 17 rue des fossés Saint Marcel, 75005 Paris + 33 6 89 28 27 03 / + 33 9 80 90 59 19 melina.duttolacouture@gmail.com Née le 04/03/1991 - Nationalité Française

C U R R I C U L U M

V I T A E


Semestre 4 Maisons à patios (réalisé en binôme) Atelier de F. M A R T I N E Z

L’exercice de la création d’un quartier de maisons à patios nous a permis de prendre conscience de l’importance du travail à plusieurs échelles. Il est indispensable à l’architecte de penser son bâtiment comme élément d’un tissu urbain déjà formé. Nous avons donc décidé de penser notre assemblage comme un ilot ouvert, avec une place centrale, orienté vers le chemin de halage. Des venelles offrant des vues vers la darse desservent chaque maison.


PLAN DE MASSE


La Maison à patios est pour nous celle de l’introspection. Sa richesse réside dans le fait de pouvoir offrir à ses habitants des espaces intérieurs et extérieurs de qualité. Nous nous sommes efforcées de ne garder que l’essentiel: composer avec une enceinte, un mur, un meuble, un toit.


413

C

3, 5, 7 logements : MAISON A PATIO

C

DUTTO-

PLAN DE MASSE e : 1/500ème

B B

A A

PLAN e : 1/50ème


Semestre 6 Habitat individuel groupé (réalisé en binôme) Atelier de L. T O U R N I E

La parcelle qui nous a été octroyée est située dans un village de la périphérie toulousaine. C’est une place publique qui jouxte l’église de Montgiscard. En face de la parcelle, une autre place longeant commerces et cafés. Pour nous, l’enjeu de ce projet a été d’aménager un quartier résidentiel qui dialogue avec une place publique. Il nous a paru intéressant de travailler sur la limite entre ces deux espaces en jouant avec la topographie et différentes typologies de bâti.


Le site choisi offre une vue imprenable sur la vallée du Lauragais. Nous avons donc décidé de nous servir de la topographie de notre parcelle pour descendre en gradins vers cette vallée. Les maisons du coeur d’îlot bénéficient toutes d’une vue depuis des terrasses traversantes Est-Ouest.


La typologie en limite de parcelle a particulièrement retenu notre attention. Nous l’avons pensée comme un élément poreux qui puisse être traversé. Ainsi, nous sommes parties de la figure de projet du U de bâti tourné vers son jardin. Cette typologie est très liée à l’espace public qui se trouve en face, tout en préservant son intimité grâce à des espaces de transition.


Semestre 6 Ville et Cinéma

Réalisation de courts métrages en trinôme

Nous avons réalisé trois exercices afin d’apréhender les différents procédés cinématographiques (plan fixe, travelling) qui permettent de filmer la Ville. Nous avons pu, au cours de cette atelier élargir notre culture du septième Art.


Semestre 7 Ecole d’art et d’architecture Atelier de

J. C.

S A N C H O (ETSA de Madrid)

Le site prévu pour cet exercice se trouve sur les bords de la rivière du Manzanares à proximité du centre ville de Madrid. Il constitue un entre-deux pour le centre culturel en plein essort des anciens abattoirs (Matadero) et le tout nouveau parc qui se déroule le long du Manzanares. C’est donc une parcelle assez enclavée dont la connexion avec le reste de la ville reste peu évidente.


Du fait de la relation forte du site avec le Parc et le centre culturel, le projet de créer une vraie entrée au centre culturel m’a paru intéressant. De plus, une école d’architecture se doit d’être ouverte sur l’extérieur afin de permettre à ses étudiants de rester en contact avec le public. Ainsi, j’ai pensé ce projet comme un passage traversant les bâtiments, une véritable rue inte interne.


secci贸n AA


La répartition de différentes parties du programme se fait selon l’axe Parc/Abattoirs avec une gradation allant du plus public au plus privé. Le projet occupe la quasi totalité de la parcelle et se divise en quatre bâtiments. Des espaces extérieurs de qualité différente permettent des transitions entre les parties du projet.


Projet de Fin d’Etudes : S 9 et 10 Enceinte verticale sur l’île du Ramier Atelier de

B.

D E S M O U L I N

Mon choix s’est porté sur l’île du Ramier au sud de la ville de Toulouse pour ce projet urbain, première étape de mon Projet de Fin d’Etudes. C’est un site exceptionnel de par son rapport à la Garonne mais aussi à la ville qui l’entoure sans l’envahir. L’île est actuellement marginalisée et dépeuplée dans le but d’en faire un nouveau parc pour Toulouse. Compte tenu des grandes qualités du lieu, j’ai voulu chercher une manière de l’habiter.


J’ai imaginé pour cette île une nouvelle silhouette, un paysage de tours qui viendrait enrichir la skyline toulousaine. Ainsi, une muraille de gratte-ciels à l’échelle de Toulouse se tient en périphérie et préserve en son coeur un parc abritant des bâtiments existants dont le programme est en rapport avec l’eau. Des darses viennent interrompre la muraille afin de créer des ports de plaisance largement ouverts sur la Garonne.


Des Tours Plan Masse 0 40

Une Muraille

120

360

Un Parc

Du bâti existant en rapport avec l’eau Axonométrie programmatique

Elévation Ouest

Coupe transversale

0 25

0 25

75

75

225

225


Mon projet architectural vient commencer l’île, comme une proue de bateau fendant l’eau de la Garonne. C’est un endroit stratégique de l’enceinte qui donne à mon édifice le statut de symbole de tout ce qui se tient derrière lui. En tant que début de l’île, mon édifice s’intègre dans la silhouette caractéristique de la ville et atteint la hauteur du clocher le plus haut de la ville, aujourd’hui disparu, dépassant ainsi les deux émergences principales de la skyline toulousaine que sont le clocher de l’hôpital Saint Joseph de La Grave et le celui de la basilique Saint Sernin.


Afin de répondre à la particularité de sa situation, j’ai déterminé un programme spécifique en rapport à la fois avec l’eau et avec le ciel. Ainsi, l’enceinte verticale abrite un spa en partie basse, et au sommet le siège social d’une grande entreprise d’aéronautique. Ces deux fonctions sont liées par un restaurant offrant une vue imprenable sur la silhouette toulousaine. Cet édifice est un lieu de représentation qui établit le lien entre Toulouse Ville sur le fleuve et Toulouse Cité de l’aéronautique, surtout à une époque où l’industrie de l’aéronautique connaît une phase remarquable d’expansion.


V O

Y

A

G

E

S


DUTTO-LACOUTURE Mélina 17 rue des fossés Saint Marcel, 75005 Paris + 33 6 89 28 27 03 / + 33 9 80 90 59 19 melina.duttolacouture@gmail.com Née le 04/03/1991 - Nationalité Française

Portfolio 2013  

Extrait de mes travaux d'école

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you