Page 1

Left alone


#page 2


#2:36 AM 2 am is for the poets who can’t sleep because their minds are alive with words for someone who’s not here. for the alcoholics drinking themselved into amsnesia to forget someone who left. 2 AM is not for the lovers asleep in each other’s arms. It is for the lonely,the ones who are in love with the loved but are not loved in return.


#page 4


# RAGE Agite,tendu je claque des dents de facon compulsive au point d’avoir arreter de mesurer de combien de centimetres j’ai user mes premolaires du cote droit le moindres bruit me faitr sursoter, mon telephone le voisin qui mets du pink floyd en pleine journee un gamin qui appel sa mere a l’etage du dessus, quelqu’un qui vide ses bouteilles dans la poubelle a verres dans la cours de l’immeuble difficile de faire des prhases de plus de 30 secondes sans perdre le fil difficle de tenir une conversation mais finalemen ca s’explique tout ca ca sexplique toujours .cest le mois de novembre saloep parmis les salopes raitre parmis les traitres qui nous a mis un coup de shlace dans le coeur et dans l’esprit qui nous a infliger une douleur que personne ne devrait avoir a connaitre mais on est plus fort que ca , on perd un membre? le cercle se ressere cest tout.

Cest le mois de decembre qui sy est mis a sont tour, clloabo parmis les collabo petite pute complice et lache mais on crois pas aux maledictions et on continuera a chanter des chants de marins jusqu’a plus avoir de souffles c’est fou parce que ca va trop vite on est pas pres on a besoin de temps pour etre juste metriser la colere la hargne ou le gout amere qui fait mal a la gorge pour reguler tout ca vers quelques chose de plus nobles heureusement il y a aussi toute ses personnes qui ont compris qui nous disent quelles non plus elles veulent plus etre seules j’ai envie de sortir sous la pluie et de crier on est la venez tout le monde ensemble on sera tellement mieux a travers la vie c’est lui qui me dit ca y est jai pris les billets pour l’autre bout du monde ,on pars ca y est et moi je le remercie une nouvelle fois d’exister ,d’exister tel qu’il est c’est mon compagnon de toujours qui me prends pour signer un nouveau pacte qui dit qui peux me sauver si je veux en prenant ma place dans la tombe le jour venu cest cette fille qui me dit que je compte pour elle et importe comment.


Mon absence de courage, Ma cruauté, ma politesse maladive, mon optimisme débile, Mes zèle dangereux, Mes réflexes à la con, Mes accès d’colère, Ma culpabilité bidon, Ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus, De hurler ma peur panique des autres, Ma mesquinerie sournoise, Mes regrets, mes erreurs, Mes névroses, Mes obsessions, mes méta-obsessions, Ma phobie d’la douleur, De la perte, du suicide, De la dépression. Tu nais comme ça, tu vis comme ça, tu cannes comme ça, Seul à poil face à ton r’flet, Avec ton dégoût de toi-même, Ta culpabilité, Et ton désespoir comme seul témoin.

PAGE 7#

Crédits photographies : megh collins


LEFT ALONE- N°Zero.