Page 72

La filière bois

meubles ne s’approvisionnent pas auprès des scieries locales. Cela s’explique en partie par une absence d’offres de produits correspondant à leurs besoins. De plus, ces scieries ne travaillent que peu avec les exploitants forestiers locaux du fait de la faiblesse de cette activité dans le Nord DeuxSèvres et de la proximité du port de La Rochelle (1er en France pour l’importation de produits forestiers). Il est alors difficile de mener une action commune sur l’ensemble de la filière. Ensuite, un second élément important concerne plus particulièrement la menuiserie. Aujourd’hui, bien qu’elle soit toujours considérée comme une activité de travail du bois, les pièces en bois ne représentent qu’une part marginale des chiffres d’affaires des entreprises locales. De plus, l’arrivée de nouveaux matériaux tels que le PVC ou l’aluminium, a permis à des acteurs d’autres secteurs (plasturgie, métallurgie) de pénétrer ce marché. Aujourd’hui, les acteurs de la menuiserie sont très hétéroclites. Ce phénomène s’observe moins sur le nord Deux-Sèvres, où pour la plupart l’origine se trouve dans la menuiserie bois. Enfin, au niveau des fabricants de meuble, là aussi la nature des fabricants est assez diversifiée. Mais dans ce cas là, ce phénomène est propre au nord Deux-Sèvres et à son histoire. Du fait de la diversification cohérente et de l’essaimage, certains acteurs se sont diversifiés de la métallurgie vers le mobilier pour les collectivités. C’est pour cette raison que certains acteurs ont deux activités : le travail de pièces métalliques et la fabrication de mobilier. Le fait d’avoir des acteurs aux natures différentes dans une même filière peut compliquer les possibilités d’intervention et d’accompagnement pour les collectivités, car ils ne sont pas régis par les mêmes conventions collectives, les mêmes contraintes…

Matrice SWOT ou les enjeux de la filière bois-ameublement nord deux-sévrienne L’analyse détaillée de la filière bois-ameublement sur le nord Deux-Sèvres a permis de faire ressortir des éléments clés de son fonctionnement. En s’appuyant sur une étude de filière nationale, il est alors envisageable d’émettre des stratégies pour son développement. La matrice en annexe présente les forces et faiblesses de la filière au niveau local et national (définies sous les termes « opportunités » et « menaces »).

Les forces et faiblesses de la filière locale La première force de la filière bois locale est de pouvoir disposer de l’ensemble des segments de la filière de manière plus ou moins importante. L’activité de seconde transformation est la plus significative. Ses établissements (meubles et menuiseries) connaissent pour la plupart une croissance forte tant au niveau de l’activité que des emplois. Les acteurs locaux se caractérisent par des stratégies de différenciation verticale et/ou horizontale fortes, notamment positionnement sur du surmesure pour les menuisiers qui limite la concurrence extérieure par un besoin de réactivité accru. La concurrence locale est réduite du fait de choix de circuits de distribution différents selon les fabricants de menuiseries ou de positionnement sur les marchés pour le meuble. Les firmes locales sont aussi marquées par une circulation importante du personnel intérimaire. Ce phénomène est enrichissant pour les entreprises car il peut être à l’origine de transferts de savoir-faire et de l’amélioration de méthodes de travail. Enfin, plus particulièrement pour les menuiseries, la plupart des fabricants sont positionnés sur les trois types de matériaux principaux (bois, PVC, aluminium). Au niveau des faiblesses, l’activité sylvicole apparait comme très faiblement développée. Le nord Deux-Sèvres est un territoire peu boisé (Deux-Sèvres est un des départements les moins boisés de France). De plus, la propriété foncière est atomisée. Au niveau des emplois des acteurs de la seconde transformation, ils sont essentiellement peu qualifiés et les salaires proposés sont plutôt faibles. En matière de recrutement, des difficultés sont observées sur les postes à responsabilités. Enfin, pour les menuisiers, la visibilité est réduite. Cette situation s’explique par leur choix de se positionner sur du sur-mesure.

70

Prospective Nord Deux-Sèvres  

Rapport final de l'action de prospective territoriale conduite par les 3 MDE du Nord Dexu-Sèvres.

Prospective Nord Deux-Sèvres  

Rapport final de l'action de prospective territoriale conduite par les 3 MDE du Nord Dexu-Sèvres.

Advertisement