Issuu on Google+

SEPR

Médiathèques

SEPR BILAN D'ACTIVITE DES MEDIATHEQUES

2012-2013 Équipe médiathèque Delphine Genoux, Béatrice Fernandez, documentalistes Hélène Hilico, Françoise Fayel, Françoise Lecomte Arfa, Gérard Marignier, Rémy Mathieu, Thierry Poupart et Pascale Vic, aides documentalistes

DG, BF

1 sur 58


SEPR

Médiathèques

SOMMAIRE 1.

Présentation des médiathèques

1.1.

Accueillir

1.1.1. 1.1.2. 1.1.3. 1.1.4. 1.1.5. 1.1.6.

Préambule Amplitude d'ouverture Personnel d'accueil Planning Public accueilli Conclusions

1.2.

Gérer les budgets

1.2.1. 1.2.2.

Financements propres Financements externes

2. 2.1.

Bilan des activités des diverses médiathèques Mettre à disposition des ressources et organiser la diffusion de l’information utile au sein de l’établissement

2.1.1. 2.1.2.

Acquérir, optimiser et mettre à disposition les ressources Organiser la diffusion de l'information

2.2.

Contribuer à former les élèves à la maîtrise de l’information

2.2.1. 2.2.2.

Former et éduquer aux médias Former à l'information-documentation

2.3.

Faciliter l’ouverture de l’établissement sur son environnement éducatif, culturel et professionnel

2.3.1. 2.3.2. 2.3.3. 2.3.4. 2.3.5. 2.3.6. 2.3.7.

Éduquer au développement durable Former et éduquer à la santé Éduquer à la citoyenneté Favoriser l’ouverture culturelle : inciter à la lecture Favoriser l’ouverture artistique et culturelle Favoriser la culture scientifique Former et participer à l’orientation et à l’insertion professionnelle

DG, BF

p3 p3 p3 p4 p4 p4

p5 p5

p6 p 19

p 22 p 25

p 27 p 29 p.30 p 32 p 37 p.41 p 42

2 sur 58


SEPR

Médiathèques

1.

Présentation des médiathèques

1.1.

Accueillir

1.1.1. Préambule Cette année, le bilan des médiathèques de Serin et de Rochaix est commun. En effet, en raison du départ de N Rouquet (aide documentaliste) de grosses difficultés ont été rencontrées quant à son remplacement. Une solution a finalement été trouvée par la mise en place de permanences effectuées par Gérard Marignier. Mais Mr Marignier a validé ses droits à la retraite et a cessé ses fonctions à la SEPR le 31/12/2012. Sur Serin, son remplacement n'a pas été assuré. En conséquence le nombre de plages d'ouverture a été réduit à deux demi journées. Ce temps est trop court pour que l'on puisse en faire un bilan représentatif. Sur Rochaix, son remplacement a été assuré par Rémy Mathieu. L'emploi du temps de cet aide documentaliste n'était pas régulier : il correspondait à ses disponibilités hors temps de cours. 1.1.2. Amplitude d'ouverture : 46 h par semaine Jours d'ouverture Lundi Mardi/Mercredi/Jeudi Vendredi

Heures

Amplitude des ouvertures

11 h -18 h 8 h -18 h 8 h -17 h

7 h par jour 10 h par jour 9h

1.1.3. Personnel d'accueil 2 documentalistes, Delphine Genoux et Béatrice Fernandez et 7 aide-documentalistes

Discipline d’enseignement

Heures /Année

Aide documentaliste

Thierry Poupart

Dessin technique

369,25 h

Aide documentaliste

Gérard Marignier

Maths-Sciences

245 h

Aide documentaliste

Rémy Mathieu

Photographie

296 h

Aide documentaliste

Pascale Vic

Photographie

239,75 h

Aide documentaliste

Hélène Hilico

Maths-Sciences

763 h

Aide documentaliste

Françoise Fayel

Arts appliqués

330,75 h

Aide documentaliste

Françoise Lecomte Arfa

Français

743,75 h

Documentaliste

Delphine Genoux

Documentation

1020 h

Documentaliste

Béatrice Fernandez

Responsable des médiathèques

1600 h

Total

5607,5 h

En moyenne, si l'on considère 40 semaines d'ouverture sur l'année scolaire à raison de 46 heures par semaine, le taux (prévu) de couverture pour chaque heure médiathèque est de 2,78 personnes en moyenne.

DG, BF

3 sur 58


SEPR

Médiathèques

A NOTER : Ce taux ne tient pas compte des permanences effectuées par F. Fayel qui était sur Serin et ne prend en compte qu'une partie des permanences de G.Marignier car il en a assuré une partie sur Serin. 1.1.4. Planning Lundi

D. Genoux - B. Fernandez

D. Genoux - T. Poupart - B. Fernandez - F. Lecomte-Arfa

Mardi

D. Genoux - B. Fernandez - H. Hilico -

D. Genoux - H. Hilico - B. Fernandez - F. Lecomte-Arfa

F. Lecomte-Arfa – T. Poupart - B. Fernandez – D. Genoux

H. Hilico - B. Fernandez – F. Lecomte-Arfa

D. Genoux - B. Fernandez - P. Vic

B. Fernandez - H. Hilico – G. Marignier -

D. Genoux - B. Fernandez – F. Lecomte-Arfa – G. Marignier

P. Vic - H. Hilico - B. Fernandez

Mercredi Jeudi Vendredi

1.1.5. Public accueilli Séances avec professeurs Nbre de séances

Nbre d'heures

Elèves seuls Nbre d'élèves

Nbre d'heures

CFA

LMA

TOTAL

CFA

LMA

TOTAL

CFA

LMA

TOTAL

CFA

Salle multimédia

399

106

505

578,5

151,5

730

5024

1449

6473

0

Salle informatique

427

223

650

586

320

906

6116

3138

9254

0

Salle principale

595

303

898

908,5

475

1383,5

8103

4067

12170

2469

1421

632

2053

2073

946,5

3019,5

19243

8654

27897

2469

TOTAL

TOTAL CFA / LMA

30366

Ces chiffres ne tiennent compte que des élèves en groupe classe (accompagnés de leurs professeurs) et des apprentis dispensés de cours pour lesquels l'emploi du temps prévoit des "permanences médiathèque". De nombreux élèves viennent en toute autonomie. Leur nombre n'est pas évaluable à ce jour pas plus que la durée de leur présence. Elle représente au moins autant que tout le reste réunit. 1.1.6. Conclusions Calcul du ratio heures réalisées/programmées

Heures programmées Heures "absence" Heures réalisées Ratio heures réalisées/ programmées

DG, BF

TOTAL 5238,5 h 376 h 4862,5 h 92,8 %

4 sur 58


SEPR

Médiathèques Analyse des raisons des absences Répartition en fonction des motifs

Répartition en pourcentages

21%

78 Maladie Formation 166

44,50%

Convocation examen

Maladi

Autre

Forma Convo

19%

71

Autre

16% 58

1.2.

Gérer les budgets

1.2.1. Financements propres

MEDIATHEQUE

Abonnements Outils de gestion Documentation générale

Total

14 600 € 1 530 € 15 800 € 31 930 €

1.2.2. Financements externes Actions pédagogiques et culturelles 9 projets "Club culture" Actions citoyennes 2 projets "Ouverture citoyenne" Total Documents achetés dans le cadre des actions culturelles, citoyennes ou à l'internationale (financement région Rhône Alpes) Dans le cadre du budget Formapap : environ 300 € on été consacrés à l'achat d'ouvrages en lien avec le papier ou le carton

DG, BF

115 € 435 € 540 €

5 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.

Bilan des activités des diverses médiathèques

2.1.

Mettre à disposition des ressources et organiser la diffusion de l’information utile au sein de l’établissement

2.1.1. Acquérir, optimiser et mettre à disposition les ressources Répartition des acquisitions "livres"

2.1.1.1. Acquérir Répartition des acquisitions (sauf périodiques)

262

494

Docu men taires

756

Fiction s

23 43

Répartitions des DVD Vidéo

Livre

DVD-Vidéo

Autres 8

15

Documentaires

DG, BF

Fictions

6 sur 58


SEPR

Médiathèques Répartition des documentaires acquis selon la classification Dewey

Ces statistiques tiennent compte de toutes les acquisitions. Celles-ci se répartissent en 2 catégories : ✓ ✓

Les acquisitions Les dons (éditeurs, professeurs…)

12

8

23

1

34

Généralités 29

79

Philosophie Religion

Sciences sociales Langues

Mathématiques-Sciences 50

142

Techniques Arts

19

Littérature Histoire-Géographie

97

Kiosque Onisep

Répartition de la totalité des acquisitions documentaires par cotation Dewey

DG, BF

7 sur 58


SEPR

Médiathèques Coût des acquisitions

0

1 000

2 000

3 000

4 000

5 000

6 000

7 000

8 000

9 000

10 000

8 719 €

Livre

180 €

Au tres

550 €

DVD-vidéo

9 449 €

TOTAL

Coût des acquisitions par support

0

0- Généralités

232 €

1- Philosophie

327 €

2- Religion

5- Maths et sciences

3 024 € 206 € 196 € 1 519 €

238 € 12 € 1 495 € 10 976 €

TOTAL

DG, BF

12000

1 449 €

Bandes dessinées

Roman

10000

269 €

9- Histoire géographie

Kiosque Onisep

8000

496 €

7- Arts

Films de fiction

6000

1 494 €

6- Technologie

8- Littérature

4000

19 €

3- Sciences sociales 4- Langues

2000

Coût des acquisitions par classes de la Dewey

8 sur 58


SEPR

Médiathèques

Les ouvrages scolaires 140 131

Répartition des ouvrages scolaires acquis en fonction des matières 120

100

80

60 44

40

35

20

20

15 11 4

1

1

0 Philosophie

Economie/Droit

Langues

Maths/Sciences

Techniques

Arts

Littérature

Histoire/Géog raph ie

T OTAL

Les abonnements Afin d'anticiper le regroupement de nos deux lieux d'accueil sur un seul site, nous avons rationalisé nos abonnements. Effectivement certains abonnements généralistes (8 en tout) existaient sur les deux sites. Nous avons décidé de ne pas effectuer les réabonnements d'un titre sur les deux. En conséquence, nous avons décidé de souscrire à de nouveaux titres : ✓ Nouveaux titres : L'équipe magazine + L'équipe du samedi Sportmag Femmes en résistance Le Journal de l'orthopédie Les inRocKuptibles La phytothérapie européenne Pointure Visible remplace Icona (arrêt de ce titre) ✓ Bulletinage Depuis la rentrée 2012, toutes les revues sont bulletinées, ce qui permet le prêt informatisé pour l'ensemble des revues dès leur arrivée.

DG, BF

9 sur 58


SEPR

Médiathèques ✓

Nombre d’abonnements 55

Nombre d'abonnements

43 26

Généralistes Métiers

9

Nombre

Administratifs

Pédagogiques

2.1.1.2. Optimiser Renouveler Rappel de L'objectif 5 de l'AXE 1 partie 1 : Renouveler les ouvrages du rayon économie/droit par le désherbage des ouvrages obsolètes et par l'achat de 10 nouveaux ouvrages ✓ ✓

13 ouvrages documentaires ont été acquis Cet objectif a pu être réalisé grâce au concours de Mme Sebih, professeur de droit et de gestion Consulter la liste en ANNEXE 1 page 48

Désherber Rappel de L'objectif 6 de l'AXE 1 partie 1 : Désherber le rayon "romans" Le travail sur la réactualisation du secteur fiction amorcé en fin d'année scolaire 2011-2012 a été poursuivi. Il n'est pas encore terminé et ne sera quantifié que l'année prochaine. Actualiser ✓ Les revues Rappel de L'objectif 4 de l'AXE 1 partie 1 : Créer un répertoire de toutes les revues avec durée et lieu d'archivage Afin d'actualiser le listing de désherbage de toutes les revues, un répertoire a été crée. Il recense toutes les revues : générales, professionnelles, pédagogiques et administratives, auxquelles la SEPR est abonnée. Il met en évidence : les titres, les lieux et durées d'archivage, les coûts, les périodicités, les dépouillements ou non. Voir le document récapitulatif en ANNEXE 2 page 50

DG, BF

10 sur 58


SEPR

Médiathèques

✓ Les documentaires A la rentrée 2013-2014, l'ouverture de nouveaux BTS a amené à réactualiser le rayon philosophie. Effectivement, cette matière est au référentiel de ces BTS. Le rayon des 100 (philosophie) était particulièrement peu fourni (nous avons déjà des classes de niveaux post bac mais elles n'ont pas de philosophie : nous avions 87 ouvrages peu récents. Nous avons donc acquis 23 nouveaux documentaires. Voir le document récapitulatif en ANNEXE 3 page 53 2.1.1.3. Transférer Les livres (documentaires, fictions, BD) et autres supports Rappel de L'objectif 1 de l'AXE 1 partie 1 : Effectuer la totalité du transfert des ouvrages de Serin La totalité des ouvrages du site de Serin a été transférée sur notre base. Il s'agira pour l'année scolaire prochaine de n'avoir qu'une seule base de données. Rappel de L'objectif 2 de l'AXE 1 partie 1 : Effectuer la totalité du transfert des ouvrages des anciens CEI A l'aide des professeurs enseignant les matières concernées (français, histoire/géographie, anglais, maths/sciences, gestion/droit) : ✓ Le désherbage a été effectué : les ouvrages ne correspondant plus aux programmes ont été mis au pilon ✓ Le transfert des autres ouvrages a été réalisé ✓ La mise en place a été effectuée dans les rayons Les revues La seule collection de périodiques qui est dépouillée sur Serin et qui ne l'est pas sur Rochaix est "60 millions de consommateurs". Le transfert virtuel a été poursuivi. De nombreuses collections (Géo, l'Histoire, Le Monde Dossiers et documents…) existant sur les deux sites, nous avons fait un état des lieux des périodiques perdus sur Rochaix et les avons remplacés par ceux de Serin (s'ils existaient). Nous avons ainsi pu récupérer une trentaine de documents. Toutes les revues professionnelles existant sur Serin ont été bulletinées directement sur Rochaix afin d'éviter d'avoir à les transférer en cette fin d'année. 2.1.1.4. Mettre à disposition les ressources Mettre à jour esidoc Rappel de L'objectif 2 de l'AXE 1 parie 2 : Actualiser le portail documentaire esidoc L'établissement est équipé du logiciel documentaire BCDI Collège Lycée réseau version 2.32. Après la mise en ligne du portail documentaire esidoc en février 2012, son enrichissement a été réalisé progressivement. Une mise à jour a été faite par le CRDP Poitiers courant février 2013. Cela a induit une nouvelle ergonomie et une réactualisation des informations.

DG, BF

11 sur 58


SEPR

Médiathèques Bulletiner

Rappel de L'objectif 3 de l'AXE 1 partie 1 : Bulletiner toutes les revues sauf administratives 44 nouvelles collections de périodiques ont été saisies dans la base Elles concernent des collections non dépouillées ni par le CRDP, ni par les documentalistes. Il est à noter que les collections des abonnements concernant les métiers de la coiffure et de la pharmacie (dont l'emplacement est Serin) ont directement été saisies sur la base Rochaix de façon à éviter les manipulations de transfert et de réaffectation de N°d'exemplaire en fin d'année. Voir le document récapitulatif en ANNEXE 4 page 56 Prêts Les documents (périodiques, livres documentaires, BD et romans) font l'objet de prêts Les dictionnaires, DVD vidéo, cassettes vidéo, diapositives ainsi que les ouvrages scolaires ne sont prêtés qu'aux professeurs. Les élèves ne peuvent utiliser les ouvrages scolaires qu'à la médiathèque. Chacun dispose d'une somme d'argent sur sa carte M'Ra afin d'acquérir les ouvrages de la liste de sa classe. 46 ouvrages scolaires ont été affectés à la salle d'études : ce qui permet leur consultation par les élèves qui y travaillent. Ils sont également exclus du prêt. ✓

Évolution des prêts

3000

Répartition des 706 prêts d'œuvres de fiction

2500 2134

2273 2405

2000 1500

420

Bande dessinée

1505

Roman

1000 Film

733 500 341 0

78

208

127 2005

DG, BF

452

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

12 sur 58


SEPR

Médiathèques ✓

Répartition des 2405 prêts en fonction des supports et des statuts des emprunteurs

Répartition des prêts en fonction du statut des emprunteurs Répartition des prêts par supports 267 Périodique

95

257

Livre

1615

Admin istratif

DVD-vidéo

159

Au tres

Autres supports

84 Appren ti(e)

1477 309

Elève

547

Professeu r

900 846 800

Périodiqu e

Livre

DVD-vidéo

Au tre

700

Nombre d'emprunts

600

500 438 400

280

300

259

230 200

150 100 24

4

62

47

38 9

0

5

0

13

0 Administratif

Apprenti(e)

Elève

Prof esseur

T ype d'emprunteurs

DG, BF

13 sur 58


SEPR

Médiathèques

26 36

2 4

4 11

2 1

3

4 7 10

5 1 3 6

21 42

1 38 54

Les nouveaux emprunteurs

22 40 2 125 208

2

70 78

1 3 6

Total

8

Romans

19

Onisep

Films de fiction

11 2 3 54 5 122 32 5 65 183 81 107 174 118 205 104 174 400

BD

15 5 28 19

Histoire Géographie

8 4 5 6

Littérature

14

Arts

22 1 14 16

Techniques

Religion

Philo

1

Maths Sciences

1 1 7 1

Langues

24 12 24 43 2 3 438 546

Sciences sociales

Administratif AFPiA Apprenti(e) Elève FC MANAA Professeur Total

Général

Répartition des 2405 prêts en fonction des statuts des emprunteurs et de la cotation Dewey

Périodiques

135 267 1 27 86 257 35 309 2 39 10 161 1477 420 2405

Répartition nouveaux emprunteurs/statuts

Les emprunteurs sont enregistrés dans la base au fur et à mesure des besoins. Cette année, nous avons enregistré 308 nouveaux emprunteurs. Nous ne choisissons pas de les importer à partir de Sconet puisque ce fichier n'existe que pour le LMA. Il n'y aurait donc pas d'uniformisation entre LMA et CFA

2 7

9

6

6

33 Administratif AFPiA Apprenti(e)

128

Elève Formation continue

117

MANAA Prof esseur

SSEFIS

DG, BF

14 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.1.1.5. Utilisation des outils de suivi des objectifs Ces outils, mis en place l'année dernière, permettent de garder en mémoire mois après mois les actions non encore réalisées et de concentrer nos efforts sur elles. En cours d'année, certains objectifs ont été modifiés pour mieux s'adapter. AXE 1 : Gérer les ressources et diffuser l'information AXE 1 1 : Acquérir, optimiser et mettre à disposition les ressources 6 objectifs ont été définis

AXE 1 2 : Organiser la diffusion de l'information 6 objectifs ont été définis

AXE 2 : Contribuer à former à la maîtrise de l’information, éduquer aux médias, à la citoyenneté et aux TICE Dans cet axe, 5 objectifs ont été définis AXE 3 : Faciliter l'ouverture de l'établissement sur son environnement éducatif, culturel et professionnel Dans cet axe, 1 seul objectif a été défini Obj 1 Obj 2

Evolution des objectifs année 2012 - 2013

Obj 3 Obj 4 Obj 5 Obj 6 Obj 1 Obj 2 Obj 3

Pourcentages

Obj 4 Obj 5 Obj 6

100 90

Obj 1

80

Obj 2

70

Obj 3 Obj 4

60 50 40 30 20 10 0

Mois

DG, BF

Obj Obj 4 Obj 3 Obj 2 1

Obj 5

Obj 6

Obj Obj 4 Obj 3 Obj 2 1

Obj 5

Obj 6

Obj Obj 4 Obj 3 Obj 2 1

Obj 5

Obj 1

Obj Obj 2 1

Obj 5 Obj 1 Obj 1 Obj 2

15 sur 58


SEPR

Médiathèques

Chaque fin de mois, la fiche d'état des objectifs est mise à jour. Elle est affichée dans la salle de travail commune à tous les membres de l'équipe. Elle est expliquée et ainsi chacun peut suivre le travail effectué et mesurer ce qui reste à faire. Exemple d'une fiche mensuelle : celle de fin mai

Ef f e ctu e r l a to ta l i té d u tra n sf e rt d e s o u vra g e s d e Se ri n

Etat des objectifs mai 2013 Pourcentages 100 90

80

Ef f e ctu e r l a to ta l i té d u tra n sf e rt d e s C EI

Bu l l e ti n e r to u te s l e s re vu e s sa u f a d m i n i stra ti ve s C ré e r u n ré p e rto i re d e to u te s l e s re vu e s a ve c d u ré e e t l i e u d 'a rch i va g e

Re n o u ve l e r l e s o u vra g e s d u ra yo n é co n o m i e /d ro i t D é sh e rb e r l e ra yo n ro m a n s

Me ttre e n p l a ce l a si g n a l i sa ti o n sp é ci f i q u e "D e l 'é cri t à l 'é cra n "

70

Actu a l i se r l e p o rta i l d o cu m e n ta i re e si d o c

60

C ré e r e t m e ttre e n l i g n e 1 0 f i ch e s -o u ti l s

50

Pré p a re r l 'e xte n si o n d e l a m é d i a th è q u e

40

In sé re r u n e ru b ri q u e "In f o s cu l tu re l l e s" su r e si d o c Org a n i se r l a ve i l l e d o cu m e n ta i re

30 Me ttre e n p l a ce 1 0 sé a n ce s d e re ch e rch e s d o cu m e n ta i re s a ve c e si d o c

20

C ré e r u n e f i ch e g é n é ri q u e d 'a n a l yse co m p a ra ti ve œu vre l i tté ra i re /f i l m

10

Fo rm a l i se r e t e f f e ctu e r 3 sé a n ce s d e m i se e n re g a rd f i l m /l i vre

0

Fo rm a l i se r e t e f f e ctu e r a u m o i n s 5 sé a n ce s e n l i e n a ve c l a p re sse

Fo rm e r a u m o i n s 5 p ro f e sse u rs à U n i ve rsa l i s, l e Si te TV o u a u TBI Ré a l i se r u n e e n q u ê te d e sa ti sf a cti o n p a r p ro j e t Ré g i o n

Ré a l i se r u n é ta t d e s l i e u x d e l a p o l i ti q u e d o cu m e n ta i re d a n s l 'é ta b l i sse m e n t Fo rm a l i se r l a p o l i ti q u e d o cu m e n ta i re

DG, BF

16 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.1.2. Organiser la diffusion de l’information 2.1.2.1. Communiquer entre les membres de l'équipe de documentalistes et aides documentalistes 6 réunions de concertation de la totalité de l'équipe médiathèque de 3 h chacune ont été organisées. Dates ODJ

Thèmes

10 Septembre 2012

22 Octobre 2012

3 Décembre 2013

La rentrée

Les activités

Pédagogie

Mise en place de la rentrée - Les objectifs - Les priorités - Les thèmes

Mise en place du suivi des projets A partir des thèmes choisis : - Mise en place d'une activité - Les types d'activités

Préparation d'une séance type.

4 Février 2013 La politique documentaire - Intégration de Rémy - État des lieux - Politique documentaire : projet

15 Avril 2013

24 Juin 2013

Les projets

Bilan

- Réorganisation du suivi des projets - Le dispositif Euréka - Bilan travail politique documentaire

- Prévision : faire le bilan et fixer les objectifs pour l'année 2013-2014 - Réalisation : déménagement de Serin

2.1.2.2. Communiquer au sein de l'établissement En plus des moyens habituels de communication utilisés dans l'établissement, nous en avons développé de nouveaux. Nouveau logo Afin de valoriser notre fond documentaire, nous avons crée de nombreux binômes "Roman/film" ou "BD/film" ou "Roman/BD/Film". Nous avons intitulé cette action "De l'écrit à l'écran". L'Objectif 1 de l'AXE 1 partie 2: Mettre en place la signalisation spécifique sur les binômes concernés, traduisait cette action. Une signalisation spécifique a été mise en place pour valoriser ces duos : ✓ Françoise Fayel, aide documentaliste et professeur d'arts appliqués a réalisé un logo qui a été mis en place sur les livres, BD et Films

DG, BF

17 sur 58


SEPR

Médiathèques ✓

L'annotation spécifique "Cursus de l'écrit à l'écran" a été mise en place dans la rubrique "Divers" de la fiche "analyse documentaire" dans BCDI. Les duos films/livres peuvent donc être repérés dans les rayons (livres ou DVD) et à partir du logiciel de gestion bcdi. État de la fiche "exemplaire" du document dans bcdi Ces marquages permettront de pouvoir repérer les duos, mais également comptabiliser les emprunts les concernant. Journée de rentrée du LMA En septembre 2012, pour la 2e année consécutive, les élèves primo-arrivants du LMA ont été accueillis par l’équipe éducative lors d’une journée d’intégration sportive et culturelle. La médiathèque tenait bien-sûr un stand où les jeunes ont du faire preuve d’imagination et de logique pour élucider les tautogrammes, rébus, et puzzles proposés. Ces jeux étaient tous en lien avec la documentation ou les livres. Une quatrième épreuve leur permettait de retrouver les règles de vie de la médiathèque à partir de la signalétique. 2.1.2.3. Communiquer à l'extérieur de l'établissement A l'aide du portail esidoc Cette année le portail documentaire a vraiment servi de faire valoir pour toutes nos activités : ✓ Les nouveautés ✓ Les activités culturelles, d'éducation citoyenne ou à la santé… ✓ Les projets lecture Lors des réunions de l'ARDEP De nouveau, cette année Delphine Genoux a participé aux réunions de l'ARDEP. Chaque fois ces rencontres se déroulent dans un établissement différent. Delphine a suggéré que notre établissement accueille l'une de ces réunions l'année prochaine : cette demande a été actée. Ce sera surement l'une des premières afin que celle-ci se déroule avant le déménagement de la médiathèque pendant la durée des travaux d'extension. Projet à venir Lors d'une réunion de l'équipe, il a été suggéré d'écrire un article afin de le faire paraître dans la revue professionnelle Inter CDI. Cela constituera l'un de nos objectifs pour l'année scolaire prochaine. Avec les équipes des architectes Rappel de L'objectif 4 de l'AXE 1 partie 2 : Préparer l'extension de la médiathèque Dans le cadre de l'extension de la médiathèque, nous avons été amenés à travailler en collaboration avec le cabinet d'architectes de Mr Chabal. L'ergonome a fait l'inventaire de nos taches, Mr Chabal a pris acte de nos demandes quant à nos besoins, l'organisation de nos espaces… Nous avons eu avec lui et son équipe diverses réunions. A ce jour, le projet définitif n'est pas encore finalisé. L'extension sur deux étages était prévue pour la fin de cette année scolaire. La médiathèque devant être délocalisée pour une période d'environ 4 à 6 mois. Les travaux ont été repoussés et n'auront lieu qu'en 2014. La date n'étant pas, à

DG, BF

18 sur 58


SEPR

Médiathèques

ce jour définitivement actée. La médiathèque sera transférée dans l'actuelle salle des professeurs (étant elle-même transférée dans les locaux de la tranche 2 de l'établissement)

2.2.

Contribuer à former les élèves à la maîtrise de l’information

2.2.1. Former et éduquer aux médias 2.2.1.1. Former aux médias lors de séances pédagogiques Rappel de L'objectif 4 de l'AXE 2 : Formaliser et effectuer au moins 5 séances interdisciplinaires en lien avec la presse Les apprentis de 1ère année CAP Vente doivent réaliser au cours de leur formation 3 fiches dans les domaines économique, juridique et social afin de constituer un dossier documentaire "Point Presse"; celles-ci nécessitent donc d’effectuer des recherches. La séance a été préparée en collaboration avec le professeur de Vente Sophie Da Eira pour cibler les besoins des jeunes et leur apporter une aide méthodologique et surtout les inciter à utiliser les ressources à leur disposition. Deux séances étaient prévues avec deux classes différentes. 2.2.1.2. Développer son esprit critique face aux médias" : Projet "Ouverture citoyenne" : "Citoyenneté, liberté d'expression : Ce projet d'éducation aux médias a concerné une classe de 2ème année CAP employé de vente du CFA pour lequel le projet d'établissement prévoit, dans son axe 4, de "placer l'apprenti en situation d'acteur de sa formation et de son entrée dans le monde professionnel". En classe, leur professeur de français A. L. Magat a traité le thème des médias pour présenter le projet. Bertrand Gaudillère, reporter photographe du Collectif Item, a travaillé avec les élèves sur le sens de l'image. Michel Olivier, présentateur du journal télévisé à France télévision, a expliqué aux élèves la construction d'un journal télévisé du choix des reportages à leur réalisation technique en prenant appui sur la projection d'un de ses reportages. Ces acquisitions ont été réinvesties lors d'un atelier de création de "Unes", conduit par le graphiste Yannick Bailly du Collectif Item. Bertrand Gaudillère

2.2.1.3. Réaliser un Kiosque Presse e

Nous avons participé à la 24 Semaine de la Presse et des Médias sur le thème : "Des images pour informer". A ce titre nous avons reçu plus de 70 titres, Plusieurs actions ont été menées pour mettre à l'honneur la presse française et internationale. Dans l'entrée de la médiathèque a été aménagé un point presse avec fauteuils et tables basses sur lesquelles on pouvait trouver les revues envoyées par le CLEMI que chacun pouvait consulter à loisir. Un paravent complétait l'installation avec une présentation de Unes de différents quotidiens internationaux. Une enseigne lumineuse réalisée par les BAC MES signalait l'événement comme chaque année. Ce Kiosque a permis de mettre en avant les divers titres de journaux : régionaux, nationaux et internationaux. Effectivement de grandes bannières verticales ont été réalisées par Rémy Mathieu, professeur de photographie ayant rejoint notre équipe cette année. Elles ont été disposées à proximité du kiosque presse : à l'entrée de la médiathèque.

DG, BF

19 sur 58


SEPR

Médiathèques La presse est mise en avant à la médiathèque

Le Kiosque

L e p a r a ve n t d e s U N E S Presse régionale

DG, BF

Presse nationale

Vue depuis l'entrée de la médiathèque

Presse internationale

20 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.2.2. Former à l'information-documentation 2.2.2.1. Faire des recherches documentaires avec esidoc Rappel de L'objectif 1 de l'AXE 2 : Mettre en place 10 séances de recherches documentaires à l'aide de esidoc Séances interdisciplinaires Outre les séances de présentation de la médiathèque (fonds documentaire, horaires d'ouverture, modalités d'utilisation...) une quinzaine de séances d'initiation à l'utilisation du portail esidoc d'1 h à 2h ont été organisées en début d'année scolaire avec des classes du CFA, du LMA et de MANAA. Elles concernaient par exemple l'optique, le Kosovo, la Comédia dell' Arte ou le jean. De nombreuses séances interdisciplinaires ont également été menées ensuite au fil de l'année scolaire. Elles pouvaient aussi bien concerner les projets culturels qu'une réponse à un besoin des professeurs. Dans le cadre du Club Culture" Du côté de l’imaginaire" Afin de préparer la visite de l’auteur Jean-Yves Loude, une séance de recherches documentaires animée par le professeur-documentaliste a été organisée afin que les apprentis rédigent quelques questions à poser le jour de son intervention. En s’appuyant sur le site internet de l’auteur, les jeunes devaient essayer d’imaginer des questions sur le métier d’écrivain, ses sources d’inspiration, ses techniques d’écriture, son parcours professionnel… Le rôle du professeur-documentaliste était d’orienter les questions vers les rubriques citées précédemment. La séance pédagogique a débuté par un brainstorming autour du métier d’écrivain afin de trouver des questions plus générales ; les questions posées à partir du site étaient plus spécifiquement tournées vers son métier d’ethnologue. 2.2.2.2. Valider des Items du B2i Avec les3ePP Plusieurs items du B2i collège ont été validés à l’occasion des séances d’AP en collaboration avec le professeur de Français. Après les rencontres avec le libraire et l’éditeur de BD, les élèves de 3ePP ont envoyé au professeur-documentaliste un compte-rendu par mail en utilisant une pièce jointe afin de répondre aux exigences du domaine 5 "Échanger-Communiquer". Les items du domaine 4 "Chercher et Sélectionner des informations" ont été validés à l’occasion de recherches documentaires grâce à l’utilisation du portail documentaire esidoc dans le cadre de l’Éducation à l’orientation et de séances en cours d’Éducation civique. En fin d’année scolaire, le professeurdocumentaliste a secondé le professeur principal des 3ePP dans la validation, sur la plate-forme du Rectorat, du Socle commun de connaissances et de compétences qui inclue les compétences TIC des jeunes. Avec les "entrants" La charte informatique a cette année scolaire été intégrée directement dans les dossiers d'inscription de tous les élèves primo arrivants afin qu'ils puissent connaître les usages autorisés dans l'établissement en matière d'informatique. A charge pour chaque professeur principal au lycée, et professeur référent au CFA d'en effectuer une lecture attentive en précisant au besoin la réglementation en vigueur, les droits et devoirs de l'utilisateur. Cette charte devait être signée par les jeunes, et intégrée dans le carnet de bord au CFA, et dans le carnet de correspondance au lycée.

DG, BF

21 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.2.2.3. Former ses pairs L'ensemble des personnels éducatifs Rappel de L'objectif 5 de l'AXE 2 : Former au moins 5 professeurs à l'utilisation d'Universalis ou du Site TV ou de esidoc ou du TBI (Tableau Blanc Interactif) Dans le cadre du séminaire de rentrée, divers ateliers d'acculturation numérique ont été proposés à tout le personnel de l'établissement (CFA et LMA) (professeurs, administratifs). Les personnes ne devant s'inscrire qu'à 2 ateliers maximum, il a été nécessaire de proposer d'autres ateliers en cours d'année. Plusieurs d'entres eux ont été animés par les documentalistes ou aides documentalistes : ✓ L'agrégateur Netvibes (Delphine Genoux) ✓ Le portail esidoc (Béatrice Fernandez) ✓ L'utilisation du TBI (Thierry Poupart) Les nouveaux professeurs formateurs En début d'année scolaire, une séance de 4,5 heures est proposée aux nouveaux professeurs-formateurs du CFA sur l'utilisation de la médiathèque et de ses outils dans le but d'exploiter au mieux les ressources à disposition. Les aides documentalistes et documentalistes ✓ Une formation réalisée par l'INPI concernant la propriété industrielle a concerné Hélène Hilico, aide documentaliste et Delphine Genoux professeur documentaliste. D'une dur��e de 2 jours, cette formation a concerné le droit des marques, des brevets dessins et modèles. Cette formation a également été suivie par les professeurs d'éco-gestion. Le formateur les a également initiés à l'utilisation du kit pédagogique offert et inséré dans notre fonds documentaire. ✓ Gérard Marignier étant parti à la retraite fin 2012, il a été remplacé par Rémy Mathieu. Son emploi du temps n'était pas très régulier. Il a bien-sûr été formé aux différentes tâches quotidiennes de rangement, de traitement des documents dans la base de données documentaires et de participation à des activités culturelles. Son expérience en tant que professeur de pratique professionnelle de photographie a été largement mise à contribution. Il a d’ailleurs pris en charge l’animation proposée par la médiathèque dans le cadre du Printemps des Poètes, de la semaine de la Presse et du Festival de Cannes. ✓ Les réunions de concertation entre documentalistes et aides-documentalistes sont souvent l'occasion d'améliorer nos techniques pédagogiques, c'est pourquoi il a été proposé cette année Un travail de création de fiches-outils. Il a été mené en deux phases. La première a été de jeter les bases de ces fiches : quel contenu? Quelle mise en forme? Pour quel public? Et quelle utilisation? Comment les mettre à disposition? Une réflexion sur la politique documentaire a été conduite en deux parties. o première réunion : les grandes lignes concernant la définition de la politique documentaire et son utilité dans l'établissement ont été rappelées. En prenant appui sur un PPT, un état des lieux a été présenté en suivant les 4 axes : acquisition, accès aux ressources, communication et formation. Une discussion s'est engagée autour de la méthode de mise en place et des moyens de mise en œuvre. Une proposition d'un type de formalisation a été faite. o deuxième réunion : présentation du travail réalisé depuis la précédente réunion à partir du portail documentaire esidoc. La formalisation sous forme de carte heuristique s'est imposée naturellement. Diverses imprécisions sont notées au fur et à

DG, BF

22 sur 58


SEPR

Médiathèques mesure de cette présentation. Les modifications ont été conduites. Ce travail reste à finaliser par une présentation en réunion d'encadrement : le but étant de sensibiliser ce type de personnel. La finalité étant d'informer l'ensemble du personnel. Ce travail sera mis en ligne sur le portail documentaire à l'aide d'une carte heuristique conduisant à un site dédié..

Rappel de L'objectif 1 de POL DOC : Constituer une équipe de pilotage pour relancer la politique documentaire Rappel de L'objectif 2 de POL DOC : Constituer 3 sous commissions : Acquisitions, Information/Communication et Formation Ce deuxième objectif avait été modifié en cours d'année et remplacé par le suivant Celui-ci étant plus réalisable car dépendant de notre seule implication. La constitution des sous-commissions ne dépendant pas uniquement de nous. L'objectif 2 de POL DOC : Formaliser la politique documentaire La documentaliste Delphine Genoux Diverses formations ont été suivies par la professeur-documentaliste ✓ Une formation sur le thème "Accompagnement personnalisé et ateliers cognitifs" a permis d'échanger avec les collègues en charge d'AP au lycée et de leur donner quelques pistes de travail sur l'attention, la perception et la mémorisation. Cette formation a permis de mettre en place, en partenariat avec les professeurs du CFA et pour le secteur tertiaire, des séances d'Accompagnement Personnalisé sur ces thèmes. ✓ Une formation à l'Institut Lumière pour préparer au dispositif "Lycéens au cinéma" a été l'occasion de se familiariser avec le principe de l'analyse filmique et ainsi collaborer plus facilement avec le professeur responsable du dispositif sur la classe de secondes bac photo. Les stagiaires Grâce au programme d’échange "Go for Europe" entre l’Allemagne et la Région Rhône-Alpes, une stagiaire allemande, Christine Honold, a intégré l’équipe de la médiathèque pendant 1 mois au printemps 2013 dans le cadre de ses études en bibliothéconomie. Travaillant déjà en alternance dans une bibliothèque municipale en Allemagne, on a pu lui confier rapidement des activités sur la base de données documentaires. Les tâches quotidiennes de gestion du courrier, bulletinage des revues, prêt et retour de documents, ont pu être assurées sans problème. Elle a également assisté aux séances pédagogiques menées par les professeurs-documentalistes, et participé aux activités en lien avec les projets culturels en cours lors de sa période de stage. ère

En mai, c’est un élève de 1 bac pro Communication Visuelle du LMA qui est venu passer une semaine au sein de la médiathèque, et ce afin d’avoir ses 5 semaines de stage obligatoires puisque son employeur ne pouvait pas l’accepter en entreprise plus de 4 semaines. Il maîtrisait la classification Dewey, il a donc pu prendre en charge le rangement des ouvrages. Il s’est également occupé du bulletinage des revues, et du catalogage des BD de l’Espace Détente, accompagné d’un professeur-documentaliste ou d’un aide-documentaliste.

2.3.

Faciliter l’ouverture de l’établissement sur son environnement éducatif, culturel et professionnel

2.3.1. Éduquer au développement durable 2.3.1.1. La politique environnementale de l'entreprise Comme pour l’année scolaire 2011-2012, les professeurs-documentalistes ont travaillé cette année avec les CQP Crémier sur le thème de la politique environnementale de l’entreprise. Il s’agissait d’effectuer des recherches documentaires sur le sujet, d’élaborer une problématique, de favoriser l’utilisation du portail documentaire esidoc et des ressources de la médiathèque, et de rendre compte en fin de séance sous forme d’exposé du fruit de ses recherches. Le

DG, BF

23 sur 58


SEPR

Médiathèques

sujet en lien avec des préoccupations de société a suscité l’intérêt des jeunes ; ils ont eu cependant du mal à exploiter les documents de la médiathèque car ils ont surtout travaillé sur leur entreprise respective. 2.3.1.2. Couleur, Art et culture Lors d'une visite guidée au Musée des Beaux Arts dans le cadre de leur cours d'arts appliqués avec leur professeur Françoise Fayel, 20 apprenties de la ère classe de 1 année Brevet Professionnel fleuriste se sont intéressées au rôle de la couleur en peinture en fonction des époques. En lien avec leur activité professionnelle, elles ont approfondi leurs connaissances sur le thème de la couleur tant dans les cours de botanique que d'arts appliqués. Elles ont ensuite réalisé un atelier de teinture de tissu. Aidées de Marie Marquet teinturière, archéologue et ethnologue, spécialisée dans l'histoire des techniques du textile et de l'usage des plantes en teintures, les jeunes ont sélectionné des plantes en fonction des couleurs à obtenir. Quelques teintes ont été sélectionnées : jaune (gaude), orangé (oignons), bleu (indigo)... dans le but de reconstituer l'arc en ciel. Elles ont réalisé ces teintures puis coloré les textiles (déjà mordancés) sous forme de nuancier. Dans un second temps elles ont pu mettre en espace leurs tissus et créer une installation dans la Rue des Métiers de l'établissement. Cet atelier de création artistique a été supervisé par la plasticienne Karine Proriol

Choix des plantes

Visite au Musée des Beaux Arts

Bain de teinture

S é c h a g e e t f i xa t i o n

Atelier de teinture avec Marie Marquet

Atelier de mise en espace avec Karine Proriol : installation dans la Rue des Métiers

DG, BF

24 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.3.1.3. Limiter les impressions de documents à la médiathèque Face à la consommation excessive de papier et d’encre de l’imprimante par les élèves comme par les enseignants, il devenait urgent de s’interroger sur des mesures de limitation d’impression. Au sein de l’équipe médiathèque, nous nous sommes concertés pour imaginer des solutions acceptables pour tous : envisager un nombre de photocopies limitées par niveau, avoir la possibilité de surveiller la consommation de chaque emprunteur… Une réunion avec le service informatique, et l’adjointe des services généraux a été organisée pour essayer de mettre en place des mesures plus en cohérence avec le label ISO 14001. Le projet est actuellement à l’étude. 2.3.2. Former et Éduquer à la santé 2.3.2.1. Prévenir les conduites sexuelles à risque chez les adolescents 10 classes du CFA (104 apprentis) et toutes les classes de sec professionnel et de 1 année CAP du LMA (168 élèves) ont participé au projet Prévention Santé "Prévention des conduites à risque chez les jeunes: IST et SIDA". Cette action, habituellement subventionnée par la Région Rhône Alpes ne l'a pas été cette année. Notre partenaire ALS l'a prise en charge directement. Cette action visait à informer les jeunes, pour leur permettre de faire des choix avisés et d’adopter des comportements sexuels responsables. Elle comprenait : Le visionnage du film "Les témoins" pour le LMA ou "Juno" pour le CFA, point de départ d'une réflexion sur les raisons de ces prises de risques lors de rapports sexuels Pour chaque classe une rencontre/débat de 2h réalisée par des professionnels d’ALS, pour sensibiliser et informer sur les risques du SIDA et des IST. Le débat autour du "Mariage pour tous" a permis aux intervenants de prendre appui sur le thème de la prise de risque liée à l'homosexualité. La projection de "VIH Pocket Film" support pédagogique de prévention distribué par la Région. Trois thèmes sont traités : les préservatifs, les prises de risque et l'annonce de la séropositivité sous forme de mini séquences. Chaque mini clip sert de point de départ à un débat avec les jeunes. Distribution de préservatifs à tous Ces temps forts ont concerné aussi bien les classes du CFA que du LMA. La dernière partie de cette action a été réalisée dans la semaine qui suivait le SIDACTION. Les jeunes étaient donc préparés. 2.3.2.2. Prévenir les conduites addictives Monsieur Anthony Demaria de l’ANPAA, Association Nationale pour le Prévention de l’Alcoologie et des Addictions est intervenu dans notre établissement sous la forme de plusieurs actions : Interventions dans les classes Sous la forme de modules de 2 heures le lundi 25 mars 2013 ✓ de 13h00 à 15h avec les secondes BAC photo du LMA (Mme Vic) ✓ de 15h à 17h avec les CAP Employés de Vente CFA (Mme Guillemenet)

DG, BF

25 sur 58


SEPR

Médiathèques

Stand d'informations Le lundi 25 mars 2013, dans la rue des métiers, sur l’heure du repas. Il présentait de la documentation, les effets de l’alcool, du cannabis et autres drogues et permettait d'essayer un simulateur d’alcoolémie Mise en place d’une permanence de l’association ANPAA Mr Demaria est intervenu 3 fois, le vendredi 12 avril, le vendredi 24 mai et une dernière fois le vendredi 14 juin 2013.Les apprenants ont été reçus dans un cadre strictement confidentiel, anonyme et gratuit. Ils ont pu aller consulter Mr Demaria par rapport à une problématique personnelle en lien avec les addictions ou plus largement, s’ils étaient touchés via des personnes de leur entourage familial, professionnel ou autre. 2.3.2.3. Carte M'Ra et pass contraception Au titre de son action pour la prévention et la promotion de la santé des jeunes, la Région a mis en place un Pass contraception-prévention. Ce dispositif s’inscrit dans une politique globale d’accès à la contraception, à la prévention des grossesses précoces et non désirées et des infections sexuellement transmissibles (IST). Plusieurs classes ont été ciblées pour participer à la campagne d'information réalisée par la Région. La déléguée régionale est venue dans les classes pour présenter ce nouveau dispositif. Des affiches distribuées par la Région et installées sur les panneaux d'affichage devant la médiathèque, des informations dans "Brèves de Pré@u" (journal hebdomadaire interne à l'établissement) ont permis de signaler cette nouvelle modalité de la carte M'RA. 2.3.3. Éduquer à la citoyenneté 2.3.3.1. Sensibiliser au droit du travail La Maison de la Justice et du Droit de Lyon a monté un partenariat avec le Conseil des Prud'hommes afin de permettre à des classes de découvrir cette institution. Trois classes, une du lycée (Bac pro 1re photo) et deux autres du CFA (CAP vendeur Magasinier et Métiers Rares) ont participé cette année au projet. Il se déroule en deux temps : une préparation - échange en classe sur le Droit du Travail un après midi au Conseil des Prud'hommes. Les échanges lors des rencontres avec les avocates de la Maison de la Justice ont été constructifs et très animés. Ces élèves et apprentis ont été reçus le 15 et le 18 Avril 2013 par le Président adjoint du Conseil des Prud'hommes qui leur a présenté l'institution et les a conviés à assister à la séance du Conseil de l'après-midi, ce qui les a beaucoup intéressés. De telles découvertes sont à développer pour les années à venir

DG, BF

26 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.3.3.2. Sensibiliser à l'égalité hommes-femmes Cette année encore, un projet "Ouverture citoyenne" au lycée était consacré aux stéréotypes hommes-femmes. Les élèves de 1ères Bac SEN et Mode ont été concernés par ce projet. Dans un premier temps, une séance du jeu citoyen "Équité toi", animée par les professeur-documentaliste et d’Histoire, a été proposée aux 2 classes. Organisés en 4 équipes et réunis autour d'un plateau à la façon d'un jeu de l'oie, les élèves sont amenés à débattre de questions d’égalité ou de violence liées au genre, et réfléchir sur leurs propres comportements. La parole est détendue et chacun se sent libre de partager son point de vue sur un thème soulevé par les cartes de jeu. Les élèves de Mode ont profité de cette séance pour échanger autour d'expériences personnelles ou bien d'exemples de relations dans leur entourage qui ont été victimes de comportements stéréotypés.

A la suite de ce projet un abonnement a été souscrit à la revue "Femmes en résistance" éditée par l'association "Femmes ici et ailleurs"

Pierre Yves Ginet

Un des panneaux de l ' e xp o s i t i o n

L e m a g a zi n e

Jeu Équité toi ?

Dans un deuxième temps : 2 demi-groupes ont été constitués. Chaque ½ groupe rassemblait pour moitié d'élèves de SEN (garçons) et pour l'autre moitié d'élèves de Mode (Filles). Deux interventions de 2h pour chaque ½ groupe ont été réalisées par les intervenantes du CIDFF : A. Navarro et B. Maret. La première, juriste a développé le thème des droits des femmes. La seconde, à l'aide d'un arbre des genres, a échangé avec les jeunes autour des stéréotypes. Pierre-Yves Ginet a présenté son travail de photo-journaliste au service des femmes en résistance depuis 1998. Il a expliqué comment il travaillait dans les pays en guerre, puis a interrogé les élèves sur la place des femmes dans les médias. Des questions avaient été préparées en cours de français lors de la visite de l'expo "La marche des femmes contre le ghetto et pour l'égalité" ; PY Ginet y a répondu de façon approfondie en s'appuyant sur son expérience de témoin de la condition féminine de par le monde. 2.3.3.3. Sensibiliser aux droits des femmes Afin de marquer la Journée de la femme le vendredi 8 mars, nous avons proposé diverses activités accompagnées d'une sélection d'ouvrages sur le thème des femmes : l'histoire de l'évolution des droits des femmes, les femmes artistes (designers, photographes, peintres…), les architectes, les aviatrices…Cette sélection était présentée à la médiathèque dans un espace dédié et matérialisé par l'affiche de l'année. Cette affiche a été réalisée en grand format par Jacques Tranchant professeur de pratique professionnelle d'imprimerie.

DG, BF

27 sur 58


SEPR

Médiathèques Projection du film "Encore elles" en salle des conférences.

Ce film, réalisé par Constance Ryder et Josiane Szymanski de 2010 et d'une durée de 52mn a été projeté lors de 5 séances dans la salle des conférences de l'établissement. 17 classes ont été inscrites et ont assisté à ces projections soit 292 jeunes. Des personnels éducatifs (surveillants et administratifs) ont également participé, sous la forme du volontariat à ces projections. Tous élèves, professeurs et personnels divers furent unanimes quant à la qualité de ce documentaire. Il permit la poursuite du débat dans les groupes classes et fut ensuite emprunté pour être projeté à d'autres groupes. Nous avons regretté que cette date du 8 mars : Journée de la femme coïncide avec les vacances du LMA et que par là même, l'impact de cette action ait été réduit. Résumé du film : 40 ans après la naissance du MLF, qui sont les féministes d'aujourd'hui ? A l'appui d'archives inédites, "Encore elles !" relate l'histoire d'un mouvement qui n'a pas fini d'étonner. Pour la première fois à l'écran, les militantes d'hier et d'aujourd'hui se découvrent. Du droit à l'avortement au port de la burqa, en passant par les discriminations salariales, les combats des femmes font plus que jamais l'objet de débats passionnants. Création d'un badge spécifique Un badge rond en noir et blanc a été crée et distribué à tous les personnels : de direction, administratifs, surveillance et professeurs. Chacun l'a arboré afin de sensibiliser le maximum de personnes à la cause des femmes lors de cette journée.

Sélection d'ouvrages

Jacquette DVD

Badge

2.3.3.4. Sensibiliser au handicap Surveillance d'épreuves de CCF Durant l'année scolaire 2012-2013, l'un des professeurs-documentalistes a été sollicité plusieurs fois pour remplir le rôle de secrétaire lors de CCF d'élèves du lycée. Il s'agissait d'épreuves de PSE et de Sciences pour des jeunes de différentes sections professionnelles ; le rôle du professeur était de relire les consignes de travail, les reformuler au besoin, et saisir sur traitement de textes les informations données par l'élève accompagné. L'augmentation des demandes d'aides pour des jeunes ayant besoin d'un tiers temps et d'un secrétaire ont amené la responsable de la mission Handicap et le chef d'établissement à s'interroger sur le dispositif d'accompagnement des jeunes en situation de handicap.

DG, BF

28 sur 58


SEPR

Médiathèques

Handi-days L'action de sensibilisation Handi day a été mise en place l'année dernière en partenariat avec Marlène Parod, chargée de mission handicap au sein de l'établissement et les professeurs de PSE. Effectivement 81% des personnes souhaitaient réaliser un autre atelier ou participer à une autre action. Cette action s'est donc réalisée sur trois jours au lieu d'un et s'est ainsi nommée Handi-days. Les actions menées l'année dernière ont été reconduites : ✓ Les ateliers ✓ Les conférences ✓ Les rencontres Le partenariat a été reconduit avec les mêmes associations : ✓ l’Association Valentin Haüy (AVH) pour le handicap visuel ✓ le SSEFIS (Service de Soutien à l’Éducation Familiale et à l’Intégration Scolaire) pour le handicap auditif ✓ l’Association des Paralysés de France (APF) pour le handicap moteur. Cette année l'organisation de cette manifestation a intégralement été gérée par Marlène Parod (référente handicap de l'établissement) 2.3.3.5. Participer au Don du sang Cette année encore, nous avons collaboré avec l’ESF (Établissement Français du Sang) Rhône-Alpes en organisant deux campagnes de don du sang le 29 novembre et 14 février sur le site de Rochaix. Dorothée Rostagnat était responsable de l’action. La médiathèque n'a servi que de support logistique. Grâce à la mobilisation de tous, l’ESF a pu prélever et accueillir de nombreux donneurs Dates

Donneurs venus

Donneurs prélevés

Nouveaux donneurs

29 novembre 2012

137

104

87

14 février 2013

184

142

75

2.3.3.6. Éduquer à la "Démocratie participative " Afin d’améliorer les rapports de voisinage, il était urgent de repenser la vie des uns et des autres dans le quartier. Le projet démocratie participative mené par un groupe d’élèves dans la cadre de l’Accompagnement Personnalisé au lycée avait pour but cette année d’imaginer comment mieux communiquer entre voisins, se respecter, s’écouter… L’idée d’un temps festif en fin d’année scolaire était une solution : pique-nique, concert, visite des locaux de la SEPR… Avant la mise en place du projet, il a fallu participer à plusieurs réunions de préparation à l’Hôtel de Région ; un des professeurs-documentalistes y a participé accompagnée du professeur d’atelier en communication visuelle. Rapidement, le Chef de Travaux a pris le relais au niveau de l’encadrement des élèves.

DG, BF

29 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.3.4. Favoriser l’ouverture culturelle : inciter à la lecture 2.3.4.1. Participer à des projets Plusieurs projets culturels en lien avec la lecture ont été conduits cette année afin de toujours contribuer à notre objectif d'incitation à la lecture. Certains profitaient de subvenions régionales car ils avaient été proposés et acceptés dans le cadre de l'appel à projet "Club culture" (cas des deux premiers) et d'autres ont été menés sans budget spécifique. Du côté de l'imaginaire Dans le cadre de ce projet 30 apprentis de pre Bac pro Communication visuelle et productions graphique et imprimée ont pu : ✓ lire l'album "Le voyage de l'empereur Kankou Moussa" ✓ rencontrer l'auteur JY Loude. Cet écrivain voyageur et ethnologue les a emportés dans un périple au Mali à travers la découverte des objets de sa malle de voyageur ✓ réaliser les illustrations de leur conte avec la participation de C Epanya illustrateur de l'album

Ce projet a permis aux jeunes de se confronter au monde du conte et de l'imaginaire.

D é d i c a c e d e C E p a n ya

La fable et le conte sont-ils réservés aux jeunes lecteurs ? Comment passet-on de la tradition populaire à la tradition littéraire ? Comment passe-ton à l'oralité ? Quelles peuvent être les sources d'inspiration ?

Réalisation des illustrations

I n t e r ve n t i o n d e J Y L o u d e s

DG, BF

30 sur 58


SEPR

Médiathèques Autour du livre

Les élèves des classes de pre bac Productions graphique et imprimée ont, dans ce projet dont le sujet était en accord avec leur univers professionnel, laissé une large part à la découverte culturelle. Dans le cadre de leur enseignement, les élèves ont l'habitude de voir le livre comme un objet manufacturé et non artistique. Ce projet a fait appel à leur sens créatif. Une visite au Musée de l'imprimerie leur a permis de découvrir l'histoire de l'imprimerie et des diverses techniques d'impression. Ils ont ensuite rencontré un éditeur lyonnais Lionel Tran des Éditions Terre noire, puis ont participé à un atelier linogravure animé par Eléonore Lithim et un atelier reliure animé par Myriam Basset. Après avoir préparé un dessin à reproduire en cours d'arts appliqués, les élèves l'ont gravé sur le lino puis ont repassé celui-ci au feutre noir indélébile. Les plaques de lino, ont été ramollies sur une plaque de chauffe. Puis c'est l'étape de l'encrage puis, enfin celle de l'impression. Atelier linogravure

Éditions Terre noire

Une reliure

Impression

"Un mois, un auteur" Liste des auteurs sélectionnés en 2012-2013 Agatha Christie

Philippe Squarzoni

Boris Vian

Leïla Sebbar

Amin Maalouf

Mo Yan

Riner Maria Rilke

Aimé Césaire

Brigitte Giraud

Alain Mabanckou

DG, BF

Réalisations Françoise Lecomte Arfa

31 sur 58


SEPR

Médiathèques

Les auteurs ont été choisis en fonction ✓ de l'actualité : Boris Vian et la semaine de la science (voir en page 44), Leïla Sebbar et la Journée de la femme, Aimé Césaire et la Journée de l'abolition de l'esclavage … ✓ de leur présence dans le fonds. Des achats complémentaires ont été effectués. Ils ont permis d'enrichir notre fonds de 52 ouvrages. Voir la liste des acquisitions en page 57 Le Printemps des poètes Des marques pages, des cartes postales ont permis de faire voyager la poésie. Elles ont été distribuées dans les casiers des professeurs et mises à disposition des jeunes à la médiathèque, à l'espace détente et au bureau d'accueil des surveillants. Elles ont été également distribuées à la cafétéria. Des banderoles imprimées de phrases de poèmes célèbres (réalisées par Mr Tranchant professeur de pratique professionnelle en imprimerie), ont été exposées sur la galerie de la Rue des Métiers. Des poèmes courts ont été disposés sur les vitres de la médiathèque et celles de l'espace détente. Printemps des Poètes 2013 "Les voix du poème" Durant cette période, chaque matin, juste avant les cours :   

un poème a été lu par des personnes volontaires. Ces textes étaient diffusés dans tout l'établissement. chaque professeur a reçu dans sa boîte mail un poème et un fichier audio. Il pouvait ainsi le diffuser à sa classe. Le dernier poème : "Le hareng saur" était "signé" (LSF)

Affichage à la médiathèque Affichage dans la Rue des Mé t i e r s

"Le hareng saur"

DG, BF

32 sur 58


SEPR

Médiathèques "Livre ouvert sur..."

Afin de valoriser le fonds documentaire de la médiathèque, améliorer la communication au sein de l'équipe éducative et administrative, et partager des centres d'intérêts communs de façon conviviale, nous avons pérennisé cette année le club de lecture "Livre ouvert sur..." qui met le focus tantôt sur une littérature étrangère tantôt sur un genre littéraire ou un sujet. Livres proposés

Emprunts

La littérature australienne

20 R et 2 BD

40

L'uchronie

11 R et 4 BD

25

La littérature sud américaine

32 R et 7 BD

46

Le voyage

19 R et 7 BD

47

La littérature chinoise

22 R et 6 BD

16

"Livre ouvert sur..."

E xe m p l e s d e n o u ve a u t é s l i t t é r a t u r e s u d a m é r i c a i n e e t v o ya g e Acquisitions

Date

E xe m p l e s d e n o u ve a u t é s littérature chinoise et uchronie Répartition des acquisitions "Livre ouvert sur..."

"livre ouvert sur…"

TOTAL

86

Littérature sud américaine

3

15

17

Littérature chinoise

23

Littérature australienne

20

L'uchronie

15

68

Le voyage

11

Documentaires 0

DG, BF

10

20

30

40

50

60

70

80

90

Bandes dessinées

Romans

100

33 sur 58


SEPR

Médiathèques

Ce projet permet d'enrichir notre fonds en Romans et BD. La sélection des thèmes réalisée par Pascale Vic fait alterner une sélection "littérature étrangère" et une sélection "thématique".

Ventilation des prêts en fonction des thèmes

Ventilation des prêts par type d'emprunteur Nombre d e prêts

140

46

48 Le voyage Uch ron ie Littératu re au stralien n e

120 100 80

Littératu re ch in oise 60

27

24

Littératu re su d américain e 40

20

40

0 Administratif

Apprenti

Elève

Prof esseur

Nous remarquons que les élèves et apprentis empruntent peu dans le cadre de ce projet. Nous avons donc décidé de le mettre physiquement plus en avant en déplaçant l'étagère dédiée : elle sera désormais plus en évidence. Notre objectif étant de les faire plus participer à la lecture des ouvrages sélectionnés mais également aux rencontres. 2.3.4.2. Réaliser une bibliographie thématique En fin d’année scolaire, les professeurs-documentalistes et les enseignants des DMA Habitat et Bijouterie travaillent ensemble à l’élaboration d’une bibliographie sélective à destination des jeunes de 2 années DMA du LMA et du CFA. Le thème de travail prévu pour l'année 2013-2014 est "L'objet du dialogue". A partir de ce sujet, les jeunes doivent développer des pistes de réflexion et de travail afin de réaliser un objet final (bijou ou mobilier) en vue de le présenter lors de leur soutenance. L’équipe de la médiathèque interroge alors le sujet en essayant dans un premier temps de cibler des ouvrages déjà présents dans le fonds documentaire, et dans un deuxième temps en repérant des références à acquérir. Cette bibliographie est ensuite proposée aux étudiants avant leur départ en vacances afin qu’ils puissent commencer de réfléchir à leur projet pour l’année suivante. Cette sélection fait l'objet d'une présentation dans un espace dédié à la rentrée.

DG, BF

34 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.3.4.3. Découvrir le fonds BD Dans le cadre des séances d’AP animées conjointement par le professeur de Français et le professeur-documentaliste, une séquence sur la bande-dessinée et le manga a été proposée aux élèves de 3ePP. De la rentrée scolaire jusqu’aux vacances de Toussaint, les jeunes ont ainsi pu se familiariser avec ce genre littéraire grâce à des activités ludiques et pédagogiques destinées à leur donner le goût de la lecture. 2.3.4.4. Rencontrer des professionnels du livre En fin de séquence sur la bande-dessinée, les élèves de 3ePP ont pu discuter avec un libraire de quartier, et un éditeur de BD (Tanibis) rencontré à l’occasion d’une exposition à la BM du Bachut. Les élèves ont à chaque fois posé des questions sur leur parcours professionnel, les tâches quotidiennes inhérentes au métier, leur relation avec les autres acteurs de la chaîne du livre… Suite à ces rencontres, un compte-rendu écrit a été demandé aux jeunes ; ils devaient l’envoyer par mail au professeur-documentaliste ce qui a permis de valider certaines compétences du B2I Collège. 2.3.4.5. L'association "Montchat philosophe" Notre partenariat avec l'association "Montchat philosophe" s'est poursuivi cette année. Nous avons fait intervenir Mme Virginie Gautier Martinez dans le cadre du projet Soprano "Biennale du design" pour débattre avec les jeunes de la question de l'empathie. 2.3.5. Favoriser l’ouverture artistique et culturelle 2.3.5.1. Éduquer à l'image Plusieurs projets culturels en lien avec l'image ont été conduits cette année. Certains profitaient de subvenions régionales car ils avaient été proposés et acceptés dans le cadre de l'appel à projet "Club culture" (cas des deux premiers) et d'autres ont été menés sans budget spécifique par l'équipe de la médiathèque. De l'écrit à l'écran Rappel de L'objectif 2 de l'AXE 2: Créer une fiche générique d'analyse comparative œuvre littéraire/film Rappel de L'objectif 3 de l'AXE 2 : Formaliser et effectuer 3 séances interdisciplinaires de mise en regard film/BD ou film/roman dans le cadre du projet "De l'écrit à l'écran" En partenariat avec le professeur de Français des 3ePP, le professeur-documentaliste a proposé aux élèves en AP l'étude d'une œuvre littéraire et de son adaptation cinématographique : "Coraline" de Neil Gaiman et le film éponyme d'Henry Selick. L'ouvrage et le DVD font partie du fonds documentaire de la médiathèque et s'inscrit dans le dispositif "De l'écrit à l'écran". L'étude comparée du livre et du film a permis aux jeunes d'apprécier l'histoire de façons différentes ; 6 séances ont composé la séquence pédagogique. En début d'année scolaire, une séance de travail sur "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran" d'EE Schmitt a également été réalisée avec Dorothée Rostagnat, professeur d'Histoire du CFA, afin d'étudier les deux œuvres – livre et film - avec les apprentis en AP.

DG, BF

35 sur 58


SEPR

Médiathèques Lycéens au cinéma

Les 13 élèves de Terminales bac Photo du LMA ont :   

Réalisé une analyse filmique de 3 longs métrages avec des étudiants de l'Université Lumière Lyon 2 : Hors-Jeu, Tetro, Regarde les hommes tomber Participé au Festival de films courts de Villeurbanne Visité des studios de cinéma du Pôle Pixel de Villeurbanne

F e s t i va l d u f i l m c o u r t

D e u x f i l m s a n a l ys é s p a r l e s é l è ve s

L'œil du spectateur Le projet s'adressait à une classe de 2ndes bac Communication Visuelle au nombre de 13. L'objectif du projet était de faire découvrir aux jeunes le patrimoine cinématographique français en visitant un lieu de mémoire proche de leur lycée : l'Institut Lumière, pour lequel nous avons eu une visite guidée. Une seconde au Musée des Beaux-Arts de Lyon a permis d’introduire le projet en axant la découverte des collections permanentes sur le thème "Impressionnisme et naissance du cinématographe". Les élèves ont également été sensibilisés à l'étude de l'image animée en rencontrant divers intervenants et en découvrant des œuvres emblématiques : e

✓ avec les étudiants en cinéma de l'Université Lumière Lyon 2 : présentation de différents métiers du 7 Art, et du thème "la lumière et la couleur au cinéma". ✓ À l'atelier "École spectateur" de l'Institut Lumière : exposé et exercices pratiques sur la manipulation des images Préparer les élèves de 3

ème

Prépa pro à l’oral d’Histoire des Arts du DNB

En début d’année scolaire, il a été décidé en accord avec les professeurs de Français et d’Arts appliqués des 3ePP que l’épreuve anticipée d’HDA du DNB porterait sur le thème Guerre et Art. Plusieurs œuvres d’art ont été étudiées, notamment une œuvre cinématographique, "Le dictateur" de Charlie Chaplin. Le professeur-documentaliste a profité des heures d’AP menées conjointement avec le professeur de Français pour décrire et analyser plusieurs scènes du film et aborder sa genèse. Ce travail a nécessité deux séquences pédagogiques, de la recherche documentaire à l’entraînement oral pour les élèves.

DG, BF

36 sur 58


SEPR

Médiathèques Le festival de Cannes e

Du 15 au 26 mai 2013, s'est déroulé de 66 festival de Cannes. Cette célèbre manifestation dédiée au cinéma a été l'occasion d'une installation dans la médiathèque. Des banderoles de pellicule de film tombant du plafond formaient des rideaux. Une sélection d'ouvrages sur le cinéma complétait ce projet.

"15 au 26 mai 2013

La médiathèque "Fait son festival" Cette période a permis à chacun de découvrir :   L'installation

les affiches de cinéma les films déjà récompensés L'entrée

Les affiches

2.3.5.2. Éduquer à la musique et à l'art lyrique Un jour, un musicien

Les professeurs ont été sollicités pour la réalisation de ce projet Chacun d'entre eux devait écrire une biographie du musicien et un choix d'extraits d'œuvre de son répertoire. Le troisième mardi du mois était dédié à la découverte d'un musicien : sa biographie était présentée à la médiathèque et les extraits étaient diffusés entre 12 et 14 h. Schumann, Beethoven, Rameau et Mozart ont été proposés.

DG, BF

37 sur 58


SEPR

Médiathèques Lycéens et Apprentis à l'Opéra

Deux projets ont été subventionnés par la Région Rhône Alpes. L'un portait sur le CFA dans le cadre du dispositif "Apprentis à l'Opéra" et l'autre sur le LMA dans le cadre du dispositif "Lycéens à l'Opéra"

P o u r l e s l yc é e n s

Plusieurs classes du CFA et du LMA ont bénéficié cette année du dispositif : Au LMA : 2 année de BMA Bijouterie Au CFA : 1 année de BMA Bijouterie 2 année de BTM Photo Avec leur professeur de Français respectif, les élèves et apprentis ont étudié le livret de l’opéra avant d’assister au spectacle. Les spectacles étaient différents : MacBeth de Giuseppe Verdi pour la classe du LMA, et Claude de Thierry Escaich pour les jeunes du CFA. Les apprentis et les lycéens ont visité l'atelier costume de l'Opéra dans l'après midi précédant la représentation.

Atelier costume

Pour les apprentis

2.3.5.3. Éduquer aux arts plastiques Exposition Artothèque Deux expositions ont été empruntées à l'artothèque de la bibliothèque municipale de la Part Dieu ; elles ont chacune été exposées à la médiathèque durant environ un trimestre. Sur la troisième période aucune réservation n'a été programmée étant donné que la médiathèque devait être en travaux et par conséquent délocalisée. Période d'emprunt

Artistes choisis et exposés à la médiathèque

Septembre 2012 à novembre 2012

Sélection d'œuvre thématique "Le point" et sélection d'œuvres photographiques série "Usine Lumière"

Janvier 2012 à mars 2013

R. Hains (La Biennale éclatée), E. Ponce (estampes à la rouille), P. Francis (diptyque)

Un cartel présentait pour chaque exposition l'œuvre des artistes, leur technique et leurs sources d'inspiration. L'objectif de ces expositions est d'attirer le regard pour inciter les jeunes à découvrir plus d'œuvres en musée.

DG, BF

38 sur 58


SEPR

Médiathèques Biennale du design de Saint Etienne

Les 42 élèves et apprentis de BTS et DMA bijouterie ou ébénisterie ont participé à ce projet. La Biennale de St Étienne propose une ouverture sur la création contemporaine et ses méthodologies de réalisation. Cette opportunité, a permis aux jeunes d'entrer en relation avec l'actualité et la diversité des orientations stylistiques, artistiques, sociologiques et sémantiques du design. Ils ont pu s'informer sur l'actualité de l'esthétique (art et design) et participer aux réflexions et aux débats actuels sur notre environnement et sa préservation. Après une rencontre philosophique animée par Virginie Martinez Gautier autour de l'empathie (sujet de la Biennale 2013), les jeunes ont mis en application ce thème lors d'un atelier de création artistique animé par Ruggieda Petrelli (designer). La visite de la Biennale a été l'aboutissement de ce projet.

Visite à la Biennale de St Etienne

Atelier animé par R. Petrelli : designer

Atelier Fimo 10 heures d’atelier fimo en 4 x 2,5 h ont été proposées durant l’année scolaire 2012-2013.

Autour du goût

DG, BF

L’animation en a été confiée au professeur-documentaliste. A chaque fois, un thème était choisi :  le goût durant la Semaine du goût,  les décorations de Noël à l’approche des fêtes de fin d’année (pour deux ateliers consécutifs),  le printemps et la nature pour le dernier atelier de la saison. Les participants étaient aussi bien des enseignants, des élèves que des administratifs. L’échange et la convivialité ont été les maitres-mots de ces séances à l’ambiance très détendue.

Le printemps

Autour de Noël

Delphine Genoux

39 sur 58


SEPR

Médiathèques Semaine du goût

Dans le cadre de la semaine du goût du 15 au 21 octobre, la médiathèque a choisi le thème de l’œuf. Une affiche spécifique a été réalisée. Nous avons choisi de faire découvrir : ✓ Tout sur l’œuf : ressources documentaires, recettes en images, dimensions symboliques et artistiques ✓ Un atelier "fimo" le mercredi 17 octobre de 12 h à 14h pour réaliser d’appétissantes créations … sans calorie. Cet atelier a été animé par Delphine Genoux (documentaliste)

E xp o s i t i o n

Atelier

Sélection d'ouvrages

DG, BF

Fimo

En arts appliqués

40 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.3.5.4. Éduquer aux arts vivants Biennale de la Danse Après avoir lu le roman "La petite gitane" de Cervantes, les jeunes ont pu assister à la vidéoconférence "le Flamenco : de tradition à modernité" à la Maison de la Danse. L'animateur O Chervin a présenté l'histoire de la danse flamenca d'hier à aujourd'hui. Il a mis l'accent sur les rythmes et les chants accompagnant cette danse. Ensuite ils ont assisté au spectacle "La Curva" avec Israel Galvan au TNP dans le cadre de la Biennale de la Danse. Grâce à la projection du film documentaire "Israël Galván : L'accent andalou", les apprentis ont approfondi leurs connaissances sur le parcours d'artiste de ce danseur chorégraphe Dans un dernier temps, la danseuse, chorégraphe et professeure de flamenco Marion Darbas partenaire de la Biennale a animé un atelier de pratique artistique. Les jeunes ont pu apprendre à jouer le rythme de leurs pieds et utiliser leur corps pour dessiner la musique. Elles ont ensuite travaillé un petit enchaînement et fait une initiation découverte des "Sévillanes" danses traditionnelles.

ère

Les apprentis de 1 année de BTS mode ont participé à ce projet par lequel elles ont découvert la modernité de la danse flamenca.

Affiche Biennale

I s r a ë l G a l va n

A t e l i e r a n i m é p a r Ma r i o n D a r b a s

Les spectacles en soirée Durant l'année scolaire 2012-2013, plusieurs spectacles en soirée ont été proposés aux membres de l'équipe éducative mais aussi aux élèves, incités par leurs professeurs. C'était l'occasion pour les jeunes d'utiliser l'avantage "Spectacle vivant" de leur carte M'ra. Il s'agissait des 7 spectacles suivants : Titre Ballet Prejlocaj (Biennale de la Danse) Philippe Decouflé(Biennale de la Danse) Les Sept doigts de la main Fabulous Beast Les trois Richards Via Katlehong Olivia Ruiz

DG, BF

Lieu Célestins Cité internationale Maison de la Danse Maison de la Danse Le Radiant Maison de la Danse Le Radiant

Date 20 septembre 2012 22 septembre 2012 21 novembre 2012 09 janvier 2013 19 février 2013 10 avril 2013 18 avril 2013

Nombre de places 7 8 8 17 12 20 8

41 sur 58


SEPR

Médiathèques

Nos objectifs pour l'année prochaine sont : ✓ De démarcher directement auprès des classes afin de proposer les spectacles : les jeunes peuvent utiliser les 30 :€ "Spectacle vivant" de leur carte M'ra ✓ De diversifier cette sélection en proposant plus de spectacle de théâtre et de musique (variété et classique) ✓ De faire des sélections en accord avec les programmes (histoire et français par exemple). De les proposer aux professeurs afin qu'ils puisent en faire profiter leurs élèves. Trois spectacles ont déjà retenu notre attention dans la programmation 2013-2014 de la Maison de la Danse ; 15 places seront à nouveau proposées pour chaque spectacle. Les spectacles à la Maison de la Danse, de très grande valeur, sont toujours très appréciés. 2.3.5.5. Éduquer au devoir de mémoire ère

Le projet s’adressait à deux classes du CFA : les BAC Pro Pre prothèse dentaire et les CAP 1 année esthétique. Après avoir visionné le film "La colline aux mille enfants" qui raconte comment les habitants d’un village protestant des Cévennes se sont mobilisés pour sauver des dizaines d’enfants juifs, les apprentis sont allés découvrir les nouvelles installations du Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon. L’exposition "Si je t’oublie" interrogeant les lieux de Mémoire, prêtée par la Maison d’ Izieu a été installée dans la Rue des Métiers pendant un mois. Les apprentis se sont ensuite rendus à la Maison d’Izieu, lieu de mémoire de la Résistance dans la Région.

Le résistant Jacques Saurel, enfant au moment de la rafle du Val d’Hiv et de la déportation à Bergen-Belsen, a su captiver les jeunes par son témoignage émouvant. Il les a fait réfléchir à ce pan de notre Histoire.

E xp o s i t i o n " S i j e t ' o u b l i e "

J Saurel : témoin

DG, BF

42 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.3.6. Favoriser la culture scientifique 2.3.6.1. Semaine de la science du 12 au 16 octobre 2012 Espace d'accueil Dans le cadre de la semaine de la science, notre établissement a été centre d'accueil durant 3 jours : les mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 octobre 2012. Le thème des expositions était : "Vous avez dit archéologie ? De la fouille à la restitution", en partenariat avec ✓ la Maison de l'Orient et de la Méditerranée (MOM) ✓ le Centre Interuniversitaire d'Histoire et d'Archéologie Médiévales (CIHAM) 8 ateliers ont été organisés : Un chronomètre à l’échelle de l’homme : le carbone 14 Archéologie et laser scanner 3D La topographie en archéologie, une histoire de points Vie et mort des hommes. Faites parler les squelettes Silex, vous avez dit silex ? Du bloc à l’outil Des animaux et des hommes Dans les cuisines romaines Stratigraphie : le mille-feuille de l’Histoire

27 classes du CFA et du LMA de la SEPR soit 339 élèves ont participé à ces actions :   

6 classes de CAP 15 classes de BAC 6 classes de niveau III

2 classes venant de l'extérieur se sont également inscrites Un tailleur de silex

L'échelle du temps

La Rue des métiers

Exposition : la chimie dans la maison Les étudiants de la classe de MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués) ont réalisé, avec Laurence Berthillier, dans le cadre du cours de sciences appliquées un travail autour du thème : "La Chimie dans la maison". Leurs différentes créations ont été exposées à la médiathèque au cours de la semaine de la science.

DG, BF

43 sur 58


SEPR

Médiathèques

Par tirage au sort, chaque étudiant s'est vu attribué une pièce de la maison pour laquelle il devait faire apparaître la relation entre maison et chimie. Sous forme de maquettes, ce sont le garage, la cuisine, la salle de bain, le jardin, la chambre qui ont ainsi été analysés avec un regard scientifique. Le projet pédagogique a bien-sûr été évalué ; ce sont les connaissances scientifiques, l'originalité de la création, et l'aspect artistique qui ont été pris en compte. Un mois, un auteur : Boris Vian

"Un mois, un auteur" du mois d'octobre a été consacré à Boris Vian Ce choix s'est imposé car cet auteur à la scolarité brillante a franchi avec succès les différentes étapes qui lui permirent de devenir ingénieur. D’abord le baccalauréat, puis préparatoires et l’École Centrale. Un mois, un auteur : Boris Vian

les

classes

Extraits de la sélection

2.3.7. Former et participer à l’orientation et à l’insertion professionnelle 2.3.7.1. L'Accompagnement Personnalisé au LMA L’atelier d’AP au lycée est mené conjointement par un professeur-documentaliste et un professeur de math-sciences sur une plage horaire de deux heures. Il s’intitule "Orientation et insertion professionnelle", le nombre d’élèves varie d’une dizaine à une vingtaine ; il a été proposé aux élèves sur les 3 premières sessions de l’année scolaire. L’objectif de l’atelier est de : rendre les élèves acteurs de leur orientation, d’améliorer leur confiance en eux à l'oral d’acquérir une méthodologie dans la rédaction de CV et lettres de motivation. Cet atelier a également pour mission d’élaborer une stratégie de recherche de stage efficace, de découvrir les acteurs de la démarche orientante, et bien-sûr de partager leurs expériences individuelles. Il s’adresse à des élèves de 2ndes bac pro dans un souci de cohérence avec les critères de la labellisation du LMA. En effet, le niveau Première BAC PRO approfondit l’Éducation à l’orientation avec le projet "Réussir son insertion professionnelle" subventionné par la Région, et le niveau Terminale BAC PRO avec le travail en partenariat avec les Rotary.

DG, BF

44 sur 58


SEPR

Médiathèques

2.3.7.2. L'Accompagnement Personnalisé au CFA Les professeurs en charge d’AP au CFA ont travaillé en début d’année scolaire en partenariat avec le professeur-documentaliste afin d’élaborer un planning organisant le roulement des classes dans les différents ateliers. Trois thèmes ont été retenus : mémorisation – perception, compréhension, communication – zoom attentionnel. Cette année scolaire, 9 groupes d’AP étaient destinataires de cette formation sous l’appellation "Atelier cognitif : comprendre le fonctionnement de son cerveau pour mieux apprendre". L’objectif était d’aider les jeunes à améliorer leurs méthodes d’apprentissage, leur connaissance de soi et surtout qu’ils soient capables de réemployer les conseils donnés en cours et qu’ils comprennent que les connaissances acquises en AP peuvent être transversales. L’Éducation à l’orientation, c’est aussi prendre conscience de ses difficultés, faire son possible pour les réduire et ainsi répondre aux exigences professionnelles du secteur d'activité concerné. Deux autres thématiques étaient initialement prévues "L’attention et ses perturbations passives" et "Les aspects juridiques d’Internet". La 1ère séance ne correspondant pas aux pratiques des jeunes, nous avons décidé de ne pas la proposer à tous les groupes ; quant à la seconde séance, elle était trop complexe. Mémorisation

Perception

Zoom attentionnel

1 bac Commerce B Gpes 1 & 2

2 bac Commerce A Gpes 1 & 2

1 bac Commerce Gpes 1 & 2

1 bac Commerce A Gpes 1 & 2

1 bac Commerce B Gpes 1 & 2

1 bac Commerce A Gpes 1 & 2

1 bac Comm Visu Gpes 1 & 2

1 bac Commerce A Gpes 1 & 2

2 bac Commerce Gpes 1 & 2

Total : 6 séances

Total : 6 séances

2 bac Commerce Gpe 1 Total : 7 séances

2.3.7.3. Module 6h de "Découverte Professionnelle" pour la classe de 3Prépa Pro Dans le cadre du module 6h de "Découverte Professionnelle", il est demandé aux élèves de réaliser un dossier d’orientation comprenant diverses informations sur la formation professionnelle envisagée après leur année de 3e PP (stages effectués, fiche métier, débouchés, lieu de formation …). En partenariat avec le professeur principal de la section, plusieurs séances ont été menées dans le but d’améliorer ce dossier, notamment par la consultation de ressources documentaires appropriées. Une présentation du portail documentaire esidoc et de la sitographie de la rubrique "S’informer sur : L’orientation" a permis aux élèves d’être plus autonomes dans leur recherche documentaire, et de trouver pour certains des informations très pratiques concernant leur poursuite d’études et l’établissement qu’ils souhaitaient intégrer en 2013-2014. 2.3.7.4. Réussir son insertion professionnelle Dans le cadre d'un projet "Réussir son insertion professionnelle" 118 jeunes des classes de pre Bac (ébénisterie, photographie, productions imprimée et graphique, Mode et SEN, prothèse dentaire, communication visuelle et pluri média) et de 1 année DMA bijouterie et ébénisterie.ont été préparés au monde professionnel à partir de 2 axes de réflexion

DG, BF

45 sur 58


SEPR

Médiathèques Maîtriser les outils de recherche d’emploi

Réalisée par Marie Bec (psychologue du travail), cette intervention a comporté deux parties : 2 h en groupe entier puis 2 heures en atelier de 25 jeunes environ. ✓

Présenter des outils CV et lettre de motivation : comprendre le processus global d’un recrutement repérer les logiques transversales sous-tendues par les compétences entre le CV, la lettre de motivation et l’entretien d’embauche connaître la composition d’un CV et d’une lettre de motivation posséder une méthodologie de rédaction des compétences

Posséder une méthodologie de rédaction de la lettre de motivation

Étudier le bassin de l’emploi du secteur professionnel et sensibiliser à la création d’entreprise Deux types d'interventions ont été réalisées auprès du public de Premières années DMA bijouterie et habitat uniquement. ✓ Christine Driot, artisan de la CMA, les établissements Vigoureux, entreprise qui travaille essentiellement avec des magasins de grande distribution, Bruno Alquier Artisan-joaillier et Laurence Oppermann, créatrice de bijoux, présentent chacun leur type d'activité, les démarches à faire pour monter une entreprise … ✓ Catherine Cherpe travaillant en partenariat avec la Chambre des Métiers de l'Artisanat du Rhône, lors d'une intervention de 2h, a présenté les modalités de création et de reprise d'entreprise… Rappel de L'objectif 1 : Réaliser 1 enquête de satisfaction auprès des publics bénéficiaires de chaque action : soit autant que de projets subventionnés par la Région Pour 80 % des projets subventionnés par la région Rhône Alpes, nous avons réalisé des enquêtes de satisfaction. Elles interrogeaient les participants (élèves, apprentis et professeurs participants) sur les divers aspects mis en œuvres dans ces projets : les conditions matérielles, la qualité des interventions, la durée des diverses activités….

DG, BF

46 sur 58


SEPR

Médiathèques

Cette année a permis de finaliser l'intégration du fonds du site de Serin et une partie (2/5) du fonds BD de l'Espace détente. L'année prochaine verra la médiathèque s'agrandir par sa prolongation sur l'étage supérieur. Durant les travaux l'activité sera transférée dans la salle des professeurs devenue libre par son transfert sur la tranche 2 du campus de la SEPR.

De nombreux projets ont été menés cette année. Ils ont couvert la plupart des champs d'investigation et ont concerné :   

le LMA et le CFA tous les niveaux : CAP, BAC pro, BP, BTS ou DMA un grand nombre de secteurs d'activités : industriel (SEN…), tertiaire (fleur, commerce…), Arts (photographie, mode, bijouterie…) santé et beauté (prothèse dentaire…), image/chaîne graphique (PI et PG, communication visuelle)

Une réorganisation des responsabilités des projets fait, que l'année prochaine, nous n'aurons en responsabilité organisationnelle que les projets culturels. Nous avons déposé 5 projets au titre du CFA et 6 au titre du LMA. Bien évidemment nous participerons aux autres projets (éducation citoyenne, par exemple) en réalisant des séances en interdisciplinarité.

Ce bilan d'activité des médiathèques pour l'année scolaire 2012 – 2013 a été réalisé en tenant compte    

Des axes des projets d'établissement Des objectifs fixés pour l'année Des missions des documentalistes Des consignes d'inspection des documentalistes

Nous remercions particulièrement toutes les personnes qui ont travaillé avec nous :     

les professeurs, bien sûr, sans lesquels aucun projet n'est réalisable l'équipe des aides documentalistes les élèves et apprentis les personnels de la vie scolaire : surveillance et espace détente les autres personnels administratifs (logistique, informatique, comptabilité …)

Les objectifs pour l'année scolaire 2013 – 2014 sont consultables sur l'intranet : ntproced, rubrique "médiathèques"

DG, BF

47 sur 58


SEPR

Médiathèques

ANNEXE 1

DG, BF

48 sur 58


SEPR

DG, BF

Médiathèques

49 sur 58


SEPR

Médiathèques

ANNEXE 2

DG, BF

50 sur 58


SEPR

DG, BF

Médiathèques

51 sur 58


SEPR

DG, BF

Médiathèques

52 sur 58


SEPR

Acquisitions "Philosophie" 2012 - 2013 100 fiches pour aborder la philosophie : terminales, 1er cycle universitaire Support Livre Cote 100 BAC BRE Auteurs Éditeurs BREAL Résumé Ce guide de 100 fiches répond aux questions essentielles, permet d'appréhender les mécanismes de la pensée et d'accéder à la démarche philosophique. 3 minutes pour comprendre les 50 plus grandes théories philosophiques Support Livre Cote 101 LOE Loewer, Barry / Antolin, Auteurs Éditeurs Courrier du livre Marie-Noëlle La Caverne de Platon, le Pari de Pascal, le Surhomme Résumé de Nietzsche, la théorie du langage, la Déconstruction, etc. B. Loewer met les plus grands penseurs au défi d'expliquer les théories les plus complexes.

Avoir peur Support Livre Cote 152.46 VER Vermot-Petit-Outhenin, Auteurs Éditeurs Rue de l'échiquier Stéphanie Réflexion sur les différentes situations qui provoquent Résumé la peur, les peurs individuelles ou universelles. Bled philosophie Support Livre Cote 101 DUR Durand, Yohann / Klein, Lisa / Éditeurs Hachette Auteurs Marquer, Ericexpose les concepts et les citations Éducation Résumé L'auteur les plus connues pour chaque notion ou question philosophique

DG, BF

Médiathèques Chouette ! Philo : abécédaire d'Artiste à Zombie Support Livre Cote 110 CHO Auteurs Éditeurs Gallimard-Jeunesse abordées autour des Résumé 26 notions philosophiques sontGiboulées préoccupations des adolescents, des énigmes du vivant et des enjeux du politique. Comment je vois le monde Support Livre Cote 193 EIN Auteurs Einstein, Albert Éditeurs Flammarion Résumé Cet ouvrage rend compte, à partir d'articles écrits entre 1930 et 1935 de ses positions sociales, politiques, religieuses et économiques. Découvrir la philosophie. 2, La culture Support Livre Cote 101 REN Renaut, Alain / Billier, Jean- Éditeurs Auteurs O. Jacob Cassien Résumé Cette série de leçons mêle histoire de la philosophie et problématiques actuelles sur le thème de la culture L'existentialisme est un humanisme ghf Support Livre Cote 142.78 SAR Gallimard Auteurs Sartre, Jean-Paul Editeurs Dans cet essai, Sartre définit sa conception de la Résumé philosophie existentialiste. L'expérience du langage, Wittgenstein philosophe de la subjectivité Support Livre Cote 192 LAR Auteurs Lara, Philippe de Éditeurs Ellipses Résumé L'auteur présente les grands thèmes de réflexion de L. Wittgenstein (1889-1951) comme l'importance du langage pour l'homme. Il étudie leur place dans son œuvre et propose des commentaires d'extraits. 53 sur 58


SEPR La beauté : une éducation esthétique Support Livre Cote 111.85 SCH Auteurs Schiffter, Frédéric Éditeurs Autrement Résumé L'auteur présente une réflexion sur le lien entre expérience et sensibilité à la beauté à travers les souvenirs de l'auteur. La philosophie de A à Z Support Livre Cote 103 PHI Demonque, Chantal / Auteurs Éditeurs Hatier Hansen-Love, Laurence Résumé Les principales notions philosophiques, les concepts clés, les philosophes, les personnages symboliques de la philosophie, les textes de référence sont classés par ordre alphabétique. La République de Platon Support Livre Cote 184 BAD Auteurs Badiou, Alain Éditeurs Fayard La République de Platon est sans doute le texte Résumé le plus connu, le plus traduit et le plus commenté de toute l'histoire de la philosophie. L'auteur a choisi d'inventer un genre nouveau pour rendre au texte de Platon son universalité et sa vivacité sans passer par un commentaire critique. Le corps Support Livre Cote 128.6 LEV Lévine, Elisa / Touboul, Auteurs Éditeurs Flammarion Patricia L'auteur présente un corpus littéraire sur le corps, sa Résumé nature, l'expérience de son propre corps, la maladie, le corps politique et la politique à l'égard des corps et le corps comme révélateur du monde et de l'âme.

DG, BF

Médiathèques Le temps Support Livre Cote 115 GON Auteurs Gonord, Alban Éditeurs Flammarion Résumé Une réflexion sur le temps vu à travers des textes d'Aristote, Bergson, Deleuze, Freud, Hegel, Leibniz... Les 30 plus grands concepts de philosophie expliqués Support Livre Cote 101 TRE Auteurs Éditeurs ESI Résumé De l'art à la mémoire en passant par le bonheur, l'amour, le devoir, l'État, l'histoire et le langage, les notions essentielles de la philosophie sont expliques. Perdre son temps Support Livre Cote 115 HAM Auteurs Hammer, Malcolm Éditeurs Rue de l'échiquier Résumé En examinant ce que veut dire perdre son temps, l'auteur s'interroge sur la notion même du temps. Philosophes : les grandes idées tout simplement Support Livre Cote 101 PHI Auteurs Bonfillon, Pierre-Olivier Éditeurs Prisma presse Résumé Reprenant de manière chronologique les courants philosophiques et proposant des encarts biographiques des plus grands philosophes, l'ouvrage constitue une synthèse illustrée et détaillée de la réflexion humaine. Philosophie : auteurs et thèmes Support Livre Cote 101 PHI Auteurs Éditeurs Sciences humaines Résumé L'auteur présente un panoramaéditions de la pensée

54 sur 58


SEPR philosophique, de Leibniz à Hegel en passant par Kant, Nietzsche et Foucault. Il est complété par des articles thématiques évoquant les grandes notions : la liberté, pouvoir, la morale, science, bonheur, etc. Pour ne plus vivre le sur la planète Taire la : des outilslepour communiquer Support Livre Cote 153.6 SAL Salome, Jacques / Malnuit, Auteurs Éditeurs Albin Michel Françoise J. Salomé dévoile les structures de son enseignement Résumé pour une écologie relationnelle. Il propose de remplacer le système SAPPE (Sourd, Aveugle, Pernicieux, Pervers, Énergétivore) qui régit les rapports humains d'hier et d'aujourd'hui par la méthode ESPERE (Énergie Spécifique Pour une Écologie Relationnelle Essentielle) pour mieux communiquer et Travailler à armes égales : souffrance au travail, comment réagir vivre heureux en société. Support Livre Cote 158.72 PEZ Pezé, Marie / Saada, Rachel / Éditeurs Auteurs Pearson Sandret, Nicolas Cette étude, consacrée à la souffrance au travail, Résumé propose des outils pour réagir : connaître le droit travail, les modalités d'un contrat, savoir reconnaître les techniques de management pathogènes, faire appel à des acteurs de prévention dans et hors de Une histoire de l'empathie : connaissance d'autrui, souci du prochain l'entreprise, etc. Support Livre Cote 152.4 HOC Auteurs Hochmann, Jacques Éditeurs O. Jacob Résumé Ce document dresse un panorama historique des théories de l'empathie, d'un point de vue philosophique, psychologique et neuroscientifique.

Médiathèques Votre travail a-t-il encore un sens ? Support Livre Cote 158.7 VOT Auteurs Éditeurs Philo Editions Traditionnellement, le travail représentait pour Résumé Aristote, Marx ou Arendt le moyen de se construire soi-même en façonnant le monde. Bref, de réaliser la condition humaine. S’ils dressent un constat sans concession, les philosophes, sociologues et psychanalystes interrogés dans ce dossier proposent de revaloriser le savoir-faire de l’artisan face à la dictature du process, de réhabiliter le « bel ouvrage » plutôt que l’évaluation des performances individuelles et d’admettre que tout travail comporte une part irréductible de souffrance.

Une journée philosophique : les grandes notions vues à travers le quotidien Support Livre Cote 101 STE Steffens, Martin / Dulau, Auteurs Éditeurs Ellipses Pierre / Formet, Résumé Une initiationThierry à la philosophie à partir de petits évènements issus du quotidien.

DG, BF

55 sur 58


SEPR

Médiathèques

ANNEXE 4

DG, BF

56 sur 58


SEPR

DG, BF

Médiathèques

57 sur 58


SEPR

Médiathèques

Les élèves du LMA et les apprentis du CFA participent à de nombreux projets initiés par les équipes pédagogiques. La médiathèque est partie prenante dans tous ces projets : achats en rapport avec les thèmes étudiés permettant ainsi l'enrichissement du fonds, séances pédagogiques en partenariat, préparation des visites, soutien logistique (demande d'achats, facturation, prise de RDV …) accueil des intervenants …

DG, BF

58 sur 58


Bilan d'activité des médiathèques 2012 2013