Page 1

Les femmes héroïnes d’opéra

Dans l'histoire de l'opér a la femme tient un rôle import ant même si son statut reflète sa position d ans la société, ainsi les femmes sont souvent placées d ans un rôle second ai re et pou rt ant elles sont de vérit ables hé roïnes... et peu d’opér as ont une fin heu reuse pou r elles !, en voici plusieu rs exemples

Médiathèque Rhône-Crussol Guilherand-Granges Mars 2012


Les femmes Héroïnes

Dans l'histoire de l'opér a la femme tient un rôle import ant même si son statut reflète sa position d ans la société, ainsi les femmes sont souvent placées dans un rôle second aire et pou rt ant elles sont de vérit ables hé roïnes... et peu d’opér as ont une fin heu reuse pou r elles, en voici plusieu rs exemples :

• La Traviata de Giuseppe Verdi (1813-1901) : 3 VER 35 Opér a en 3 actes Livret de Francesco Ma ri a Piave d'ap rès La Dame a u x Ca mélias d'Alexand re Dumas fils. Composition : 1853, révisé en 1854

Résumé :

Lors d'un bal, Alfredo Germont rencont re la courtisane Violetta. Le coup de foud re récip roque ne semble déboucher sur rien de concret, m ais le t rouble s'installe chez Violetta. Quelques mois plus t a r d, Violett a et Alfredo s'aiment d ans une villa des environs de Paris. Bientôt, le père d’Alfredo dem ande à la jeune femme de se sacrifier, sans rien dire à son fils, pou r l'avenir de leur famille. Ce dernier croit à la t r ahison de son a mie. Lors d'une rencont re d ans une salle de jeux, Alfredo l'injurie. Le jour du ca rn aval, Violetta reçoit la visite d'Alfredo. Son père lui ayant tout avoué, il vient se réconcilier et se faire p a r donne r. Mais la m al adie a fait son oeuvre, Violett a meu rt d ans ses b r as L'oeuvre

La Traviata est un opér a politique, une réflexion sur le statut de la femme dans un monde dominé pa r les hommes. Le livret s'inspire d'une actu alité brûlante : le rom a n La Dame a u x Camélias d'Alexand re Dumas fils, ainsi que de la pièce homonyme, écrite postérieu rement. Dumas y conte, dans une fiction, à la fois rom anesque et biogr aphique, la vie d'une demi-mond aine : Ma rie Duplessis (de son vrai nom Alphonsine Plessis). Par les chemins de la p rostitution, la jeune femme effectue une fulgu r a nte ascension sociale. Ma rie a vingt a ns qu and elle devient, pendant quelques mois, la m aît resse d'Alexand re Dumas fils. Incap able de suivre le t r ain de vie luxueux de sa liaison, l'écrivain doit la quitter. Peu de temps ap rès, minée pa r la phtisie, Ma rie meu rt, complètement r uinée. En 1848, Dum as lui voue un rom an culte puis, qu at re a ns plus t a r d, une pièce de théât re : Ma rie Duplessis se t r a nsforme en Ma rguerite Gautier, la Dame a ux Camélias.


Madame Butterfly de Giaccomo Puccini (1858-1924) : 3 PUC 35 ou 782.1 PUC

Opér a en 3 actes Livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica, rep résenté pou r la p remière fois à La Scala de Milan le 17 février 1904.

Résumé :

Officier de la m a rine a mé ricaine en poste a u Japon, Pinkerton se m a rie à une japon aise, Cio-Cio-San, dite Butterfly. Mais Pinkerton, loin de son Amérique n at ale, ne p rend p as ce m a ri age a u sérieux, cont r ai rement à son épouse qui ab a ndonne pou r lui famille et religion. Pinkerton obtient un fils de Cio-Cio-San, m ais retou rne a ux Etats-Unis. Constante d ans son a mou r, Cio-Cio-San, all ant à l’encont re des funestes a ugu res de Suzuki, a ttend patiemment, pendant t rois a ns, le retou r de Pinkerton, en p ren ant soin de leu r enf ant. Lorsque Pinkerton revient a u Japon, c’est pou r récupére r son fils et le r a mener a ux Etats-Unis en compagnie de sa nouvelle épouse, a mé ricaine elle a ussi. Butterfly, désespérée, leu r ab andonne son enfant et, une fois seule, se donne la mo rt.

Carmen de Georges Bizet (1838-1875) : 3 BIZ 35 ou 782.1 BIZ

Opér a en 4 actes Livret d'Henri Meilhac et Ludovic Halévy, d' ap rès la nouvelle Carmen, de Prosper Mérimée. La p remière rep résentation eut lieu sous la direction d'Adolphe Deloffre.


Résumé :

Carmen, jeune bohémienne et g r a nde séduct rice, n’en est p as moins une femme rebelle qui déclenche une bag a r re d ans la m anuf actu re de t ab ac où elle t r availle.Le b rigadier Don José, cha rgé de la mener en p rison, tombe sous le cha r me et la laisse s’échappe r. Pou r l’amou r de Carmen, il va ab andonner sa fiancée Micaëla, déserter et rejoind re les cont reb andiers.Mais il est dévoré pa r la jalousie et, Carmen va se lasser de lui et se laisser séduire p a r le célèbre tore ro Escamillo…

Aïda de Giuseppe Verdi (1813-1901) : 3 VER 35

Opér a en 4 actes. Création : 2 4 décemb re 1871 à l’Opér a du Caire, création en Italie le 8 février 1872 à la Scala de Milan.

Résumé :

Le géné r al en chef de l’a rmée égyptienne Radamès et l’esclave Aida s’aiment. La m aît resse de cette dernière, Amneris, fille de Pha r aon, voudr ait bien épouser le soldat et ne soupçonne p as que sa servante est en fait p rincesse d’Ethiopie alo rs que leu rs deux n a tions viennent d’ent re r en gue r re. Aida est déchirée ent re son a mou r et son devoir. Le combat tou r ne à l’avant age des Egyptiens qui font p risonnier le p rop re père d’Aida. Pha r aon accorde la m ain de sa fille à Radamès qui obtient en retou r le pa rdon des Ethiopiens. Avant de s’enfuir avec son père, Aida obtient de Radamès des inform ations capitales sur les positions de l’a rmée. Déshonoré, le soldat se laisse a r rête r, refuse le p a r don d’Amneris et se laisse ente r re r vivant d ans une crypte soute r r aine. Tandis que les p rêt res scellent la d alle qui l’engloutit à tout jam ais, il découvre Aida venue se laisser enfer me r avec lui.


Norma de Vincenzo Bellini (1801-1835) : 3 BEL 35 ou 782.1 BEL

Opér a en 2 actes Livret de Felice Romani, d'ap rès la t r agédie d'Alexand re Soumet Norm a ou l'Infanticide.

Résumé :

L'action se déroule en Gaule sous l'occupation rom aine, et expose l'int rigue a mou reuse qui lie Pollione, p roconsul rom ain, à Norm a , son a ncienne compagne, et à la jeune Adalgisa. À cette int rigue, se mêle le soulèvement du peuple gaulois cont re l'occupant, mené p a r le d ruide Oroveso. Norm a, g r a nde p rêt resse du temple d ruidique qui a eu (romp ant ses vœux de chasteté) deux enf ants de Pollione, p roconsul rom ain, découvre que son a m a nt est a mou reux d'une jeune p rêt resse, son a mie, Adalgisa. Norm a tente de le convaincre de renoncer à Adalgisa et de lui revenir, m ais il refuse. Norm a avoue alors publiquement sa faute et est cond amnée à mo rt. Pollione est conda mné pou r avoir pou rsuivi Adalgisa dans le temple et monte a u bûcher avec Norm a.

La belle Hélène de Jacques Offenbach (1819-1880) : 3 OFF 35

Opér a en 3 actes Livret de Ludovic Halévy et Henri Meilhac.


Résumé :

A Spa rte, toutes les jeunes filles sont en émoi. Un jeune berge r, Pâ ris, a reçu comme cadeau de Vénus la possibilité d'avoir l'amou r de la plus belle femme du monde. Or Hélène, la femme du roi de Spa rte, Ménélas, est justement la plus belle femme a u monde. N'ayant p as réussi à aime r son m a ri et se dout ant que ce jeune berge r lui ser a destiné, elle l'attend. Lorsque celui-ci a r rive à la cour, c'est le coup de foud re. Calchas, un g r and p rêt re, lui p rête son aide et envoie le m a ri d'Hélène en mission dans un end roit reculé. Hélène tente de résister à l'amou r de Pâ ris et son jeu de séduction. Cependant elle l'aime et dem ande à Calchas de lui envoyer un rêve où elle pou r r a voir Pâ ris. Celui-ci, qui a tout entendu, se déguise en esclave et la ret rouve alo rs qu'elle est endormie. A son réveil elle croit rêver le songe p romis pa r Calchas. Mais son m a ri a r rive et, fou de r a ge, chasse Pâ ris. Vénus est alo rs out r agée ca r les hommes n'ont pas respecté les règles qu'elle a édictées. Elle plonge la Grèce d ans des tou r ments sentiment aux. Pour remédier à cela, un or acle venu de l'île de Cythère (et qui n'est a ut re que Pâ ris déguisé) dem ande à Ménélas de laisser p a r ti r sa femme sur cette île pou r quelque temps. Ils pa r tent tous les deux à la dem ande du peuple g rec. Dans le bateau, Pâ ris dévoile son identité. Maintenant elle est à lui.

Roméo et Juliette de Charles Gounod (1818-1893) : 3 GOU 35

Opér a en 5 actes Livret de de Jules Barbier et Michel Car ré d'ap rès le d r a me-homonyme de Shakespea re, créé à Paris a u Théât re-Lyrique le 27 av ril 1867.

Résumé :

Malg ré la h aine qui dévore les Capulet et les Mont aigu, Roméo et Juliette succombent a u coup de foud re lors d’un bal. Bravant la volonté de leurs familles, les jeunes a m a nts décident de s’unir devant Dieu d ans le plus g r a nd secret. Mais les rivalités et les p rovocations ent re clans redoublent : lorsque Tybalt, cousin de Juliette, tue Mercutio, a mi de Roméo, ce dernier n’a d’aut re choix que de le venger et de f r appe r à son tou r Tybalt. Roméo est banni, m ais Juliette justifie et pa rdonne son acte. Face a u m a ri age forcé que son père a p révu pou r elle, Juliette décide d’avaler un puissant n a rcotique qui la fait passer pou r morte. Devant le corps de Juliette conduit a u tombeau, Roméo s’empoisonne, persuadé de la mo rt de


sa bien aimée : la jeune fille s’éveille alo rs, et voyant Roméo expire r, se perce le sein. Ils entonnent un dernier duo puis s’éteignent enlacés.

Lulu de Alban Berg (1885-1935) : 3 BER 35

Lulu est un opér a dodécaphonique d'Alban Berg, sur un livret du compositeu r inspiré

de Die Büchse der Pandor a (La Boîte de Pandore, 1902) et Erdgeist (L'Esprit de la ter re, 1895) de Frank Wedekind, composé ent re 1929 et la mort de Berg en 1935. Il est resté t rès p a r tiellement inachevé et fut créé sous cette forme en 1937 à l'Opér a de Zurich.

Résumé :

Chaque acte des deux pièces rep résente une étape dans l’ascension et la déchéance de la jeune femme. Elle a été recueillie à l’âge de douze a ns pa r Schön, un int rigant, qui fait bientôt d’elle sa m aît resse, et la m a rie a u riche docteu r Goll. À la mo rt de celui-ci, elle épouse le peint re Schwa rz, tombé a mou reux de Lulu en faisant son port r ait. Persuadé de l’innocence et de la pu reté de la jeune femme, il se t r a nche la gorge lorsqu’il ap p rend la vérité sur son passé et sa rel ation avec Schön. Soucieux de lui t rouver un a m a nt suffisamment riche, celui-ci la lance d ans une ca r riè re théât r ale. Elle joue dans une revue écrite p a r Alwa, le fils de Schön, m ais inter rompt la rep résent ation lorsqu’elle ape rçoit d ans une loge son a m a nt en compagnie d’une jeune fille de bonne fa mille qu’il entend épouser p a r inté rêt. Elle oblige Schön à romp re et à l’épouser, elle. Désorm ais, elle h abite sous son toit. Mais la m aison est f réquentée pa r d’aut res personn ages, hommes et femmes : Schigolch, dont on ne sait pas s’il est le pè re de Lulu ou un vieil a m a nt (sans doute les deux), l’athlète Rodrigo Quast, le lycéen Hugenberg, Alwa lui-même, et la comtesse Geschwitz, éperdument éprise de Lulu. Schön, qui découvre les multiples liaisons de sa femme, veut la cont r aind re a u suicide et lui donne son revolver. Mais c’est elle qui le tue. Puis elle implore Alwa : “Ne me laisse p as tomber a ux m ains de la justice. Ce ser ait domm age pou r moi ! Je suis encore jeune. Je te ser ai fidèle toute m a vie. Je n’app a r tiend r ai qu’à toi seul. Rega rde-moi, Alwa. – Homme, reg a r de-moi, reg a r de-moi !” Ainsi se termine L’Esprit de la ter re. Condamnée à neuf a ns de réclusion, Lulu s’évade g r âce a u dévouement de la comtesse Geschwitz. Elle s’enfuit avec Alwa à Paris, où elle vit sous un faux nom et fréquente banquiers, jou r n alistes, m a rquis, comtesses, ainsi qu’une bohème interlope; elle subit le chant age des hommes qui g r avitent a utou r d’elle: Casti-Piani, qui a vécu à ses dépens, men ace à p résent de la dénoncer si elle n’accepte pas de t r availler dans une m aison close a u


Caire; Rodrigo Quast lui réclame de l’a rgent, Schigolch voud r ait de nouveau p a rt age r son lit. Lulu échappe de justesse à la police et se réfugie à Londres avec Alwa et Schigolch. Tous t rois végètent d ans une misér able soupente, et Lulu fait le t rottoir. La comtesse Geschwitz les rejoint d ans l’espoir de ti re r Lulu de son avilissement, m ais meu r t avec elle sous le couteau de Jack l’Évent reu r.

Didon et Enée de Henry Purcell (1659-1695) : 3 PUR 35

Opér a en 3 actes Livret de Nahum Tate.

Résumé :

L’argument se passe à Carthage d ans le pal ais de Didon, qui avoue à sa suivante Belind a son t rouble pou r le p rince t royen Enée.Dans une g rotte, la m agicienne et ses sorcières oeuvrent à la destruction de l’insupport able bonheu r du couple royal.Elles dépêchent un esprit qui, sous les t r aits de Mercu re, enjoint le p rince de p a r ti r a u plus vite conqué rir l’Italie.Enée se soumet cont re son g ré à l’ord re de Jupiter et décide de pa rtir le soir même.Les m a rins, compagnons d’Enée, se p rép a rent à quitte r Carth age.Les sorcières se réjouissent de la réussite de leur plan et p rojettent de fai re somb re r le n avire d’Enée.Le p rince a nnonce à la reine son dépa rt.Elle refuse d’entend re ses explications et se donne la mo rt.

Iphigénie en Tauride de Christoph Willibad von Gluck (1714-1787) : 3 GLU 35

Opér a en 4 actes Livret de Nicolas François Guilla rd


Résumé :

Pou r obtenir des vents favor ables pou r la flotte g recque a u début de la Guer re de Troie, Agamemnon avait sacrifié sa fille Iphigénie à la déesse Diane. Il avait néanmoins sauvé Iphigénie secrètement et l’avait envoyée à Tauride, où il fit d’elle une p rêt resse. Rendue fu rieuse p a r la p rétendue mo rt de sa fille, Clytemnest re avait tué son époux, Agamemnon. Oreste, f rè re d’Iphigénie, avait alo rs tué sa mè re pou r venger la mo rt de son père. Obsédé pa r un or acle qui av ait p rédit sa mo rt des m ains d’un étr ange r, Thoas, roi de Tauride, obligeait Iphigénie à sacrifier tous les étr ange rs qui se p résent aient en son royaume. Fuyant de la vengeance des Euménides, Oreste et son a mi Pylade, font n auf r age f ace a ux côtes de Tauride a u cours de la tempête…

Porgy and Bess de George Gershwin (1898-1937) : 3 GER 35

Livret de Ira Gershwin et de Edwin DuBose Heywa rd

Résumé :

Au début du XXe siècle, d ans le ghetto noir de Catfish Row, à Cha rleston (Caroline du Sud). Porgy, un jeune infirme, aime en secret Bess, compagne du brut al Crown. Ce de r nier, ay ant poigna rdé un homme a u cours d'une p a rtie de dés, doit p rend re la fuite ; Bess accepte la p rotection de Porgy, et ne t a rde pas à répond re à son a mou r. Mais Crown décide de rep rend re la jeune femme p a r la force, cont r aign ant Porgy à le tue r.


Laissée à elle-même, Bess tombe sous la coupe du gandin Sportin'Life, qui l'ent r aîne à New York. Porgy se lance sur leu rs t r aces…

Lakmé de Léo Delibes (1836-1891) : 3 DEL 35

Opér a en 3 actes Livret en f r a nçais d'Edmond Gondinet et Philippe Gille d' ap rès la nouvelle de Pier re Loti

Résumé :

Un ja rdin ombr agé, situé sur la rive du fleuve et entou ré d'une palissade en bambou ; un temple est à moitié dissimulé p a r mi les a rb res. Il s'agit du refuge secret du b r a h m a ne rebelle, Nilakanth a a uquel les Brit anniques ont inte rdit de p r atiquer sa religion, et de sa fille, la p rêt resse Lakmé, Hadji, le serviteu r de Nilakanth a, et Mallika, l'esclave dévouée de sa fille, font ent re r fu rtivement les quelques Indiens fidèles qui désirent encore p r atiquer leur culte sous la direction du p rêt re p roscrit. Alors que Nilakanth a songe à sa vengeance, Lakmé p rie leu rs dieux Dourg a, Siva et Ganeça, puis le p rêt re renvoie les fidèles avec sa bénédiction. Nilakanth a croit dévotement que sa fille possède un don pa rticulier pou r inte rcéder a u p rès des dieux. Une fois seul avec elle, il l'informe qu'il doit se rend re à la ville pou r veiller a ux derniers p répa r a tifs de l'import a nte fête religieuse et de la p rocession qui doivent avoir lieu le lendem ain. Il lui p romet d'êt re de retou r avant la nuit. Lakmé suggère à Mallika de passer la journée en ba rque sous le dôme de végétation fleu rie qui omb r age le fleuve ; pou r honore r le dieu, elles se mett ront à la reche rche du lotus bleu, fleu r sacrée de Ganeça. Elles montent alors d ans la ba rque et s'éloignent. •

Lucia di Lammermoor de Gaetano Donizetti (1797-1848) : 3 DON 35

Opér a en 3 actes Livret en italien de Salvato re Camm a r a no, d' ap rès le rom an La Fiancée de Lammer moo r de Walter Scott.


Résumé :

L'action se p asse en Écosse, à la fin du XVIIe siècle. Au petit m atin, Enrico Ashton, Lord de Lammermoor, accomp agné de son m aît re d' a r mes Norm anno et de son chapelain Raimondo Bidebent, ordonne à ses hommes de fouiller les alentou rs des r uines du château de Ravenswood ca r on lui a signalé la p résence d'un inconnu rôd a nt d ans les pa r ages. Resté avec ses p roches, il leu r confie ses tou r ments : sa sœur Lucia refuse la m ain de Lord Artu ro Bucklaw, qui pou r r ait assu re r la fo rtune de sa famille, que de m a uvais choix politiques ont mise en pé ril. Norm anno lui révèle que Lucia aime en secret Edga rdo, seigneu r de Ravenswood, dont Enrico a usu rpé les ter res et qui est un ennemi juré de sa famille. Enrico laisse éclater sa h aine et sa colère, que vient renforcer la confirm ation de ses soupçons : le mystérieux rôdeu r n'est a ut re qu'Edga rdo lui-même (ai r de fu reu r d'Enrico « Crud a, funesta smania » : « Cruelle, funeste colère » puis cabalett a de vengeance « La pietade in suo favore » : « La pitié en sa faveur »). Raimondo l'invite vainement à l'indulgence.Peu ap rès, a u bo rd d'une font aine, d ans le pa rc du château de Lamme rmoor, Lucia, accompagnée de sa suivante .Alisa, a ttend Edga rdo. Sa suivante la met en ga rde cont re les risques qu'elle encou rt. Lucia évoque la légende d'une jeune fille qui a u r ait été assassinée pa r un Ravenswood et dont elle croit avoir ape rçu le fantôme (cavatine « Regnava nel silenzio » : « Le silence régn ait »), m ais, pleine de son a mou r pou r Edga rdo, elle n'accorde p as d'impo rt ance à l'inte rp rét ation funeste qu'Alisa fait de cette légende (cabaletta « Quando r a pito in estasi » : « Quand, t r a nsportée d'extase »). Edga rdo a r rive et a n nonce son dépa rt p récipité pou r défend re la cause des Stua rt en France…

• La dame blanche de François Adrien Boieldieu (1775-1834) : 3 BOI 35 Opér a en 3 actes Livret de Eugène Scribe


Résumé :

La scène se p asse en Écosse en 1759, d ans un village de mont agne. La Dame blanche est une statue mystérieuse du château ayant app a r tenu a ux différents comtes d'Avenel, et le peuple la croit un esprit p rotecteu r de la famille et de toute la localité. L'intend ant Gaveston, à qui est confiée la g a rde du château, médite d'en devenir p rop riétaire et fait org aniser une vente a ux enchères afin de pouvoir s'en emp a re r à bon compte. Mais à son dessein s'oppose secrètement Anna, orpheline p rotégée pa r les Avenel, ca r elle a ju ré à la comtesse mou r a nte de veiller sur les d roits de son fils, que ce même Gaveston av ait fait dispa r aît re du village. Aussi fait-elle pa rvenir à Dickson – un fermier qui se croit le débiteu r de la Dame blanche pou r un bienfait reçu – une mystérieuse invit ation à se t rouver a u châte au la nuit suivante. Il n'ose pas. Mais un jeune officier, Georges Brown (on découvrir a plus t a rd qu'il est l'hé ritier des Avenel) s'offre pou r alle r à sa place. Venu a u rendez-vous, il est exhorté p a r le fantôme de la Dame blanche - dont Anna s'est donné l'app a rence - à acheter le château, avec p romesse qu'il obtiend r a la somme nécessaire, et, en récompense, l'amou r d'une jeune fille qu'il aime lui-même. La vente publique a lieu, et a p rès des enchères mouvementées le mett ant a ux p rises avec Gaveston, Georges Brown a le dessus et achète le château pou r 5 0 0 0 0 0 f r a ncs. Le lendemain, qu and sonne l'heu re du paiement, la Dame blanche app a r aît et offre à Georges la somme, p rise d ans le t résor secret du château. Gaveston, fu rieux, a r r ache le voile qui dissimule le visage d'Anna ; a p rès quoi, il ne lui reste plus qu'à p a rti r. L'œuvre se ter mine p a r les noces d'Anna et de Georges, a u milieu des chants et d anses des p aysans.

Tosca de Giacomo Puccini (1858-1924) : 3 PUC 35

Opér a en 3 actes Livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d' ap rès la pièce de Victorien Sa rdou. Il fut créé le 14 janvier 1900 a u Teatro Costanzi de Rome.


Résumé:

L’action se déroule en 1800, à Rome. Le jeune peint re Ma rio Cava r adossi donne refuge d ans sa villa à Cesa re Angelotti, un p risonnier politique qui vient d’échappe r à ses geôliers. Sca rpia, chef de la police, est sur ses t r aces. Une indiscrétion de la belle Tosca, m aît resse de Cava r adossi, lui a pp rend la complicité des deux hommes. La police a pu se saisir de Cava r a dossi ; m ais le peint re refuse de t r a hi r son compagnon. Sca rpia inter roge alors Tosca, affolée p a r les cris de douleu r de son a m a nt mis à la to r tu re. Elle révèle le secret du refuge d’Angelotti. Sca rpia lui p ropose alors un odieux m a rché : si elle accepte de se donne r à lui, Ma rio a u r a la vie sauve (son peloton d’exécution ser a muni de balles à blanc). Tosca, révulsée, acquiesce : m ais à peine Sca rpia at-il signé le laissez-passer qui permett r a a ux deux a m a nts de quitte r Rome, qu’elle le poign a r de. Tosca se rend a u château Saint-Ange, pou r a nnoncer à son a m a nt p risonnier qu’ils pou r ront bientôt p rend re la fuite. Ma rio n’au r a qu’à jouer fidèlement son rôle : se tenir devant le peloton d’exécution puis feind re la mort. Hélas ! Sca rpia a t r a hi sa pa role : l’exécution a lieu à balles réelles. Tosca, t rompée, se jette du h aut de la citadelle.

Médée de Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) : 3 CHA 35

Opér a en 5 actes Livret de Thomas Corneille

Résumé :

Jason, p rince de Thessalie et Médée, p rincesse de Colchos , pou rsuivis pa r la h aine des Thessaliens à la suite des crimes de Médée, sont venus chercher la p rotection de Créon, roi de Corinthe. Médée se plaint à sa confidente Nérine que Jason s'éloigne d'elle. Nérine lui f ait valoir que Jason ne fait qu'essayer de se concilier Créuse, la fille du roi Créon. Jason a r rive et explique qu'il est essentiel de se concilier les bonnes g r âces de Créuse ca r elle règne entièrement sur l'esprit de son père. Il dem ande à Médée de donner à Créuse une robe qui lui a beaucoup plu. Médée accepte. Après le dépa r t de Médée, c'est a u tou r de Jason de se plaind re à son confident Arcas : l'amou r de Médée l'eff r aie d'aut a nt plus que ses sentiments le portent vers Créuse. Créon a r rive et a n nonce l'a r rivée d'Oronte, p rince d'Argos, p romis à Créuse, m ais ne dissuade p as Jason


d' aimer celle-ci. Une fanf a re a nnonce Oronte qui décla re venir p a r a mou r pou r Créuse. Créon lui dem ande de d' abord l'aide r à combatt re les Thessaliens. Choeu r de guer riers corinthiens et Argiens qui convient Jason à les mener à la victoire…Médée, en p résence de Nérine, se réjouit de ses succès et se p répa re à pousser sa vengeance à l'extrême en immolant ses enfants aimés de Jason. Créuse vient implore r la pitié de Médée pou r Corinthe dont elle p révoit le m alheu r. Elle accepte même la condition posée pa r Médée : renoncer à épouser Jason. Cléone vient a nnoncer que, dans une crise de folie, Créon s'est suicidé ap rès avoir tué Oronte. Créuse crie son hor reu r à Médée. Médée touche Créuse de sa b aguette et s'en va. La robe de Créuse se t r a nsforme en robe de feu, et Créuse expire ent re les b r as de Jason. Celui-ci crie vengeance. Médée s'élève dans les ai rs su r un cha r tiré pa r deux d r agons et signale à Jason qu'elle a poigna rdé ses enfants. Toutes les statues se brisent. Des Démons a r rivent de tous côtés, des torches à la m ain, qui mettent le feu a u p al ais. Puis ils dispa r aissent, la nuit tombe sur des r uines et des pluies de feu.

La dame de pique de Piotr Ilyich Tchaikovski (1840-1893) :3 TCH 35

Opér a en 3 actes D’ap rès la nouvelle de Alexand re Pouchkine.

Résumé :

Au cou rs d'une soirée de jeu, de jeunes hommes de la bonne société r usse du XIXe siècle p a rlent ent re eux du pouvoir que détiend r ait la comtesse Anna Fédotovna, g r a nd-mè re d'un des interlocuteu rs, Tomski. Cette femme a u r ait le don de deviner à l'avance les t rois p roch aines ca rtes tirées a u cou rs d'un jeu de h as a rd. Fasciné p a r les perspectives de richesse que pou r r ait lui a mene r ce pouvoir, Herm a nn, jeune officier du génie, use de tous ses cha r mes pou r cou rtiser Lizaveta Ivanovna, jeune demoiselle de compagnie a up rès de la comtesse, afin de pouvoir s'app rocher de cette comtesse et lui soust r ai re son secret. Au cou rs d'une soirée, alors qu'il a rendez-vous avec Ivanovna d ans sa chamb re, il s'int roduit d ans l'aut re porte, et se cache d ans un cabinet de t r avail. Après plusieu rs heu res d' attente, il ent re d ans la chamb re de la comtesse pou r découvri r le secret. Paniquée sous la men ace d'une a r me, celle-ci s'effond re et meu rt.


Le soir de l'ente r rement de la comtesse, Herm ann a une vision, d ans laquelle la comtesse ent re chez lui et lui révèle le secret et les fameuses ca rtes : le t rois, le sept et l'as. Mais en échange, elle lui fait p romett re d'épouser sa pupille, Lisavéta, et de ne plus jouer. Sû r de lui et de sa vision, il joue avec succès les deux p remières ca rtes. En jouant toute sa fortune sur l'as, la t roisième ca rte, il voit alors que la t roisième ca rte tirée est la d ame de pique. Il s'effond re, r uiné, et sombre d ans la folie. Dans un hôpital, il m a r monne : « t rois, sept, as ; t rois, sept, d ame ». Lizaveta Ivanovna épousa un fort aim able jeune homme et Tomski épousa la p rincesse Pauline.

Pelléas et Mélisande de Claude Debussy (1862-1918) : 3 DEB 35

Opér a en 5 actes Livret de Mau rice Maeterlinck.

Résumé :

Golaud est un p rince veuf qui vit d ans un château somb re et t riste où rôdent la m al adie et la mo rt. Son g r and-père, le roi Arkel, voudr ait lui voir épouser une p rincesse d'un royaume cont re lequel ils sont en guer re. Lors d'une chasse, il rencont re une jeune fille qui pleu re a up rès d'un lac. Elle s'appelle Mélisande. Golaud lui p ropose de venir h abite r a u château familial et l'épouse. Mais Pelléas, son f rè re, tombe a mou reux de la belle. Golaud, fou de r a ge en a pp ren ant, de la bouche de son p rop re fils, que son f rè re et sa femme se voient en cachette, décide de les tue r. Il les su rp rend p rès de la font aine des aveugles, tue Pelléas et blesse Mélisande. Il la r a mène a u château m ais les portes sont fermées et ils doivent a ttend re dehors. Ils s'endo r ment cont re la porte. Le portier les découvre enfin et p révient le roi Arkel, le g r a nd-père de Golaud. Avant de mou ri r, Mélisande met a u monde une petite fille.


Alcyone de Marin Marais (1656-1728) : 3 MAR 35

Opér a en 5 actes Livret de Antoine Houda r de la Motte

Résumé :

Ceix, le roi de Trachines, va épouser Alcyone, fille d'Éole, m ais le jour du m a ri age, le m agicien Phorb as (dont les aïeux régn aient a ut refois à Trachines) fait surgir des fu ries des Enfers et le pal ais est r av agé p a r le feu. Pensant que le ciel ne consent pas à son m a ri age, Ceix s'en va t rouver Phorb as pou r lui demande r conseil. Le m agicien lui dit d'aller su r l'île de Cla ros pou r consulte r Apollon ; ce qu'il fait. Entre temps, Phorb as eng age Pelée — a mi de Ceix — à p rofiter de l'absence du roi pou r séduire Alcyone, m ais celui-ci s'y refuse : il ne peut être à la fois heu reux et coupable. Les jours passent. Alcyone se désespère de l'absence de Ceix. Au cours d'une cérémonie religieuse, elle tombe d ans un p rofond sommeil et voit en songe Ceix péri r d ans une tempête. Désespérée, elle pense à se suicider m ais Phosphore, le pè re de Ceix, descend du ciel pou r lui a nnoncer le retou r imminent de son fils. Quand plus t a rd on découvre effectivement le corps inanimé de Ceix su r le rivage, Alcyone, qui le croit mo rt, se tue. Mais Neptune sort de l'onde et re donne vie à tout le monde.

Manon de Jules Massenet (1842-1912) : 3 MAS 35

Opér a en 5 actes Livret de Henri Meilhac et Philippe Gille d’ap rès le rom an de l’Abbé Prévost


Résumé :

Deux voyageu rs a r rivent à l’auberge où Guillot et Brétigny, accompagnés des act rices Poussette, Javotte et Rosette, festoient. Arrivent des voyageu rs et Lescaut qui doit accomp agner sa cousine Manon a u couvent. Guillot lui fait comprend re qu’il est riche et qu’il peut lui donne r tout ce qu’elle désire. Lescaut recomm a nde à Manon qui a dmire les bijoux des act rices d’êt re t rès p rudente. Entre le Chevalier Des Grieux qui s’éprend immédiatement de Manon. Ils s’enfuient à Pa ris tous les deux. Des Grieux a d resse une lett re à son père p a r laquelle il dem ande l’autorisation d’épouser Manon. Brétigny confie à Manon que le père du Chevalier compte enlever son fils et qu’il se p ropose d’installer Manon d ans le confort. Lors d’une fête populaire à Paris, Brétigny accompagne Manon. Elle surp rend une conversation ent re Brétigny et le pè re du Chevalier et elle a pp rend que le Chevalier va ent re r a u séminaire. Elle dem ande alors qu’on l’y conduise. Dans la chapelle, le père de Des Grieux tente de dissuade r son fils de rent re r d ans les ord res. Manon ent re alo rs à son tou r et le Chevalier lui fait des rep roches...

• Samson et Dalila de Camille Saint Saëns (1835-1921) : 3 SAI 35 Opér a en 3 actes Livret de Ferdinand Lemaire

Résumé :

Prisonniers des Philistins, les Hébreux implorent le Dieu d’Israël. Samson, valeu reux hé ros, tue Abimélech et encou r age les siens à se rebeller cont re les Philistins. Le peuple d’Isr aël rompt alo rs ses chaines et p a rvient à s’enfuir – sous les men aces vipérines du Grand Prêt re de Dagon qui jure vengeance. Celui-ci ret rouve la voluptueuse Dalila, décidée à séduire Samson, de façon à percer le secret de sa force – d ans le seul but de venger son peuple. Dans un duo débord ant de lyrisme, Dalila fait chavire r le cœu r du hé ros qui, m alg ré les mises en g a rde d’un vieilla rd hébreu, succombe à son a mou r… et a u piège tendu p a r la belle : à peine a-t-il dévoilé que sa force réside d ans sa chevelu re que Samson est a r rêté, ses cheveux coupés et ses yeux crevés. Dans sa p rison, implor a nt le


p a r don pou r sa faiblesse, il p rie pou r la libér ation de son peuple. Puis, touché pa r la foi, il ret rouve subitement sa force lors d’un bal philistin, et pa rvient à fai re écrouler leu r temple ; Dalila et son peuple sont a néantis

La somnambula de Vincenzo Bellini (1801-1835) : 3 BEL 35

Opér a en 2 actes Livret de Felice Romani

Résumé :

Dans un village suisse a u début du 19è siècle ; Les villageois sont en liesse, on célèb re le cont r at de m a riage qui unir a Amina , orpheline élevée pa r Teresa, la p rop riétai re du moulin du village, et Elvino, u jeune p rop riétaire du voisinage. Mais ces p rép a r a tifs remplissent de fiel le cœur de Lisa, la tenancière de l’auberge, ca r elle est a mou reuse d’Elvino…Le cont r at est signé pa r les époux et leurs témoins et, Elvino passe un a nneau a u doigt d’Amina…Un bel ét r a nge r en h abit d’officier usagé fait son ent rée. Il souh aite que ses chevaux soient nou r ris avant d’aller a u château. La route est m auvaise et la nuit app roche. Sur les conseils des villageois, soutenus p a r Lisa, l’officier accepte de reste r à l’auberge pou r la nuit. L’officier n’est a ut re que Rodolphe, le seigneu r du château…

Louise de Gustave Charpentier (1860-1956) : 3 CHA 35

Opér a en 4 actes Livret de Saint-Pol-Roux.


Résumé :

L'opér a n a r re l'amou r de Louise, jeune coutu rière pou r un jeune poète de la « bohème », Julien qui h abite dans la m aison d'en face. Les p a rents s'opposent de toutes leu r forces à leu r m a ri age, Louise pa rt agée ent re son désir a mou reux et le souci de ne p as causer de chag rin à ses pa rents finit pa r fuir le domicile familial et t rouve a up rès de son a m a nt un bonheu r qu'elle célèbre d ans le fameux ai r du début de l'acte III: de p uis le jour o ù je m e suis d o n née, toute fleurie se m ble m a destinée.... Louise est couronnée « reine de la Bohème » a u cours d'une fête dite « le couronnement de la muse » qui est brut alement inter rompue p a r l'a r rivée de la mè re qui a pp rend à sa fille que le père est g r avement m al ade et qu'il a besoin de la revoir. Louise accepte de retou rne r chez ses pa rents. Le père empli d'une immense nostalgie chante la berceuse qu'il chant ait jadis à sa fille chérie, c'est un passage bouleversant, le sommet de l'œuvre et un des sommets de l'a r t lyrique. Le père qui s'obstine toujours à refuser d'aff r a nchir sa fille et cette de rnière s'aff rontent violemment, le pè re excédé chasse Louise et c'est sur la vision de cet homme b risé que tombe le rideau final.

L’Ialienne à Alger de Gioacchino Rossini (1792-1868) : 3 ROS 35

Opér a en 2 actes Livret de Angelo Anelli


Résumé :

Mustaf à, Bey d’Alger et plus que las de sa femme, la docile Elvira, cha rge le Capitaine des corsaires de lui t rouver une de ces piquantes Italiennes. Le h asa rd du d r a m m a giocoso po rte su r ses rives Isabella, une Italienne d’une beauté sans égale à la recherche de son fiancé Lindoro, que Mustafà retient justement captif d ans son sér ail. Le Bey destine en effet ce dernier à sa femme Elvir a, espér ant ainsi s’en déba r r asser définitivement. Isabella, flanquée de son assomm ant sigisbée Taddeo, qu’elle fait p asser pou r son oncle afin de le sauver du pal, s’en remet à son pouvoir de séduction. Elle entend bien p rofiter de la cou r m al ad roite dont l’assaille le sultan pou r rep rend re les aff ai res en m ain et rét ablir les couples d ans leur configu r a tion originelle. Reste a ux a mou reux à s’échappe r du sér ail en endorm a nt la méfiance du souver ain : lors d’une t ruculente m asca r ade de cérémonie, Mustaf à est a dmis a u sein de la conf ré rie des « Pappa t aci » (littér alement : « bouffe et t ais-toi »), et forcé à m ange r, boire et se t ai re, quoi qu’il a dvienne. Succomb ant à la to rpeu r de l’alcool, t andis que les Turcs de sa suite sont déjà ivres mo rts, il laisse les a m a nts p rend re la fuite en compagnie de ses esclaves Italiens exhortés à la sédition p a r la jeune femme. Mustaf à se résout à revenir à Elvir a et à renoncer à jam ais a ux Italiennes.

• Véronique de André Messager (1853-1929) : 3 MES 35 • Opér a comique ou opérette en 3 actes Livret de Albert Vanloo et Georges Duval

Résumé :

A Pa ris et à Romainville en 1840. Dans la boutique du fleu riste Coquena rd, à l’enseigne du « Temple de Flore ». Coquena rd a ttend avec impatience sa nomination de capitaine de la g a r de n ationale t andis que sa femme, la belle Agathe, s’app rête à romp re avec son a m a n t le vicomte Florestan de Valaincourt. Celui-ci doit, en effet, se m a rier ca r son oncle, un import ant personn age de la cour, las de payer ses dettes, l’a sommé de choisir ent re la m ain d’Hélène de Solanges et cinq a ns de p rison...Mais Florestan ne songe p as à s’esquiver. Il épouser a cette Hélène que lui a désignée son oncle et qu’il n’a jam ais vue, p rob ablement une « petite dinde » sortie d’un couvent de p rovince, port ant pant alons jusqu’aux chevilles…


Turandot de Giacomo Puccini (1858-1924) : 3 PUC 35

Opér a en 3 actes Livret de Giuseppe Adami et Renato Simoni d’ap rès la fable de Carlo Gozzi

Résumé :

Turandot est inspiré d’un conte de fées a ncien où une cruelle p rincesse orient ale tu ait tous ceux qui l’aim aient. La beauté de la p rincesse Turandot est légendai re, ses p réten d ants viennent de tous les pays pou r la courtiser à Pékin. Mais avant de l’app rocher, ils doivent subir une épreuve. S’ils peuvent résoud re t rois énigmes, ils obtiend ront à la fois la m ain de la p rincesse et le t rône de Chine. Mais s’ils échouent ce ser a la mo rt…

Thaïs de Jules Massenet (1842-1912) : 3 MAS 35

Opér a en 3 actes Livret de Louis Gallet d’ap rès le rom an d’Anatole France.

Résumé :

Un refuge de cénobites d ans la pl aine de Thèbes, sur les bords du Nil.Les pères finissent leu rs rep as.Une des places est vide, celle d’Athan aël qui est allé à Alexand rie.A son retou r, il r aconte le scand ale p rovoqué d ans la cité pa r une courtisane, célèbre act rice et d anseuse : Thaïs.En fait, Athan aël a connu cette femme quand il était jeune et h abit ait Alexand rie, avant de se consacre r a u seigneu r.Il est obsédé pa r son souvenir et rêve de l’a r r acher à sa vie de débauche…En a r rivant à Alexand rie, Athan aël rencont re un a mi, Nicias, qui est l’am ant de Thaïs jusqu’à la fin de la semaine : il a acheté son a mou r pou r cette du rée…Mais Athan aël s’est t rompé, ce n’était pas l’amou r de Dieu m ais la jalousie


qui l’anim ait d ans son ent rep rise. De retou r à la Thébaïde, a p rès qu’il a accompagné Thaïs a u couvent, il ré alise qu’il est épris d’elle…Il se p récipite vers le couvent où Thaïs est su r le point d’expire r ; il veut l’a r r ache r à la mort et lui p a rle de son a mou r. Elle meu r t, et il s’effond re à son côté.

La cenerentola de Gioacchino Antonio Rossini (1792-1868) : 3 ROS 35

Opér a en 2 actes Livret de Jacopo Ferretti d’ap rès celui en f r a nçais qu’Etienne avait écrit pou r la Cend rillon d’Isoua rd.

Résumé :

Quand le rideau se lève, Cenerentola (Cend rillon) p rép a re du café tout en chant a nt un ai r plein de mélancolie. Alidoro, a mi et conseiller du roi, ent re, déguisé en mendiant. Les deux sœu rs le renvoient avec r udesse, t andis que Cenerentola, p rise de pitié, lui off re à boire. Cela exaspère ses sœurs. Leur que relle est inter rompue pa r l’a r rivée de la suite du p rince. Clorind a et Thisbe sont persu adées que celui-ci ne pou r r a p as résister à leu rs cha r mes. Elles n’écoutent que d’une oreille le récit que leu r fait leur père d’un rêve qu’il vient d’avoir et courent se faire belles pou r le p rince. Celui-ci a r rive, sous le costume de son valet, Dandini, et t rouve Cenerentola seule. C’est le coup de foud re…


Les femmes héroïnes d'opéra  

Sélection de CD et DVD d'opéra ayant pour héroïne des femmes.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you