Page 1

Maison pour tous 1 étage (accès ascenseur) 86 av. André Bonnin Tel : 02 99 41 05 67 mediatheque@ville-chantepie.fr fr h!p://www.chantepie.fr/mediatheque eq eque


LES MORUES DE TITIOU LECOQ AU DIABLE VAUVERT, 2011 – 449 p. R-LEC

Ema, jeune, journaliste, branchée, féministe et « délurée », n’accepte pas la mort par suicide de son amie d’enfance Charloe. Membre fondateur du club des Morues qui regroupe des femmes très différentes qui se retrouvent pour faire la fête, boire, parler des hommes, rédiger une charte féministe et l’appliquer dans la vie, Ema va mener une enquête. Ce qui sera l’occasion et le prétexte pour l’auteur de parler poliques publiques, désillusions, renoncements, vies virtuelles, amours réels, sexe et amié… Un premier roman assez réussi malgré le style très oral. C’est drôle, dynamique, très contemporain. Contrairement à ce que l’on pourrait penser en découvrant la couverture, ce n’est ni un livre pour les filles, ni un livre pour les jeunes, c’est bien plus que ça…

Les membres du Club, passionnés de liérature et amateurs de découverte, se réunissent 5 fois par an pour échanger et débare des livres que l’équipe de la Médiathèque leur a proposé. Entre chaque rencontre, une trentaine de romans et de bandes dessinées, parmi les nouveautés parues, sont mis à leur disposion. Ils sont lus, dévorés ou abandonnés, puis criqués. Voici les tres qu’ils ont aimés, les tres qui ont fait polémique ou les tres qu’ils souhaitent vous faire découvrir… Merci aux membres du club pour leur parcipaon tout au long de cee année… C’est un réel plaisir de parciper à ces échanges enflammés ! Bonne lecture à tous !

16

1


LE TURQUETTO DE METIN ARDITI ACTES SUD, 2011 - 280 p. R-ARD

Ce livre s’inspire d’un tableau exposé au Louvre « l’homme au gant ». Ce tableau semble avoir été a!ribué à tort à l’un des plus grands peintres de la Renaissance véni"enne : Le Ti"en… Vers 1519, Elie SORIANO vit à Constan"nople. Né de parents juifs en terre musulmane, il ne peut vivre sans dessiner. Les lois sacrées des juifs et des musulmans lui interdisant la représenta"on, il émigre à Venise. Il change de nom, révèle son talent et devient le « Turque!o ». Il produit une œuvre admirable. Devenu célèbre, au sommet de sa gloire, survient un incident qui révèle sa judéité. Il est jugé pour parjure et condamné à mort. Aidé par un admirateur, il parvient à s’enfuir et revient sur sa terre natale. Un livre érudit et passionnant.

ET PUIS PAULETTE DE BARBARA CONSTANTINE CALMANN-LÉVY, 2012 – 320 p. R-CON

Ferdinand sauve par hasard la vie de sa voisine Marcelline. La méfiance des débuts laisse pe"t à pe"t place à l’a!en"on et à l’ami"é. Il l’accueille chez lui. Suivront, Guy, Simone, les soeurs Lumières et puis Paule!e... Des hommes et des femmes, âgés, jeunes créent ce!e étrange communauté. On découvre ce!e coloca"on intergénéra"onnelle, ces individus complémentaires et compa"bles, et on se laisse joyeusement porter par ces histoires simples et a!achantes. Un livre plein d’op"misme et émouvant. Un beau roman.

2

ROOM D'EMMA DONOGHUE STOCK, 2011 – 399 p. R-DON

Un enfant de 5 ans nous raconte, dans son langage, la vie dans « sa pièce ». Au fil des pages, on comprend que l’enfant vit dans cet environnement depuis sa naissance, on comprend que l’enfant et sa mère sont séquestrés dans ce!e pièce. Malgré l’abominable réalité, sa mère a tout fait pour créer un simulacre de normalité. Mais Jack grandit… Un roman fort. Un beau récit sur l’amour maternel, la résistance à l’horreur et la volonté de ne pas laisser l’inhumain gagner sa vie.

QUELQUE CHOSE POUR LE WEEK-END DE SÉBASTIEN GENDRON LA BALEINE, 2011 – 291 p. R-GEN

Des pingouins qui sniffent de la cocaïne, un notable qui brûle d’envie de se débarrasser de sa femme… La rencontre sera détonante !

15


e BANDES DESSINÉES

LES IGNORANTS D’ETIENNE DAVODEAU FUTUROPOLIS, 2011 - 264 p. A/BD-DAV

Une année dans la vie d’E!enne et Richard… Au fil des saisons, le lecteur les découvre : le premier auteur de bande dessinée et le second vigneron. Le lecteur découvre une année de partage, d’échanges sur leur passion, leur savoir-faire, leur éthique de vie. Finalement, nombreuses sont les similitudes entre l’ac!vité du vigneron et celle de l’auteur de bande dessinée. Un travail long et solitaire ponctué de salons où l’on croise es!més confrères, amateurs éclairés, et ces curieux spécimen, buveurs d’é!que#es ou chasseurs de dédicaces On retrouve avec beaucoup de plaisir le pinceau de Davodeau. Et que l’on soit bédéphile, œnophile ou rien de cela, on savoure ce pet bijou de liérature…

Certainss les ont aimés d’autres moins… moins ff mais ils n’ont pas laissé le lecteur indifférent… LE RETOUR DE SILAS JONES DE TOM FRANKLIN ALBIN MICHEL, 2012 – 385 p. R-FRA

Portrait de deux hommes du Mississipi : Silas, noir, policier, issu d’un milieu pauvre et Larry, blanc, garagiste, né dans une famille aisée. Dans leur enfance, ces deux hommes ont été amis et se sont perdus de vue depuis que Silas a qui#é la région. Vingt ans plus tard, de retour sur le lieu de sa jeunesse, Silas mène une enquête sur la dispari!on d’une jeune fille blanche et croise de nouveau Larry. Dans ce#e pe!te bourgade du Sud, la ségréga!on n’est pas toujours là où on croit la trouver… C’est un roman magnifique qui se dévore et se savoure. La justesse des mots et la puissance évocatrice de cee belle plume nous transportent.

14

3


EUX SUR LA PHOTO DE HÉLÈNE GESTERN ARLÉA, 2011 - 273 p. R-GES

Hélène a 37 ans. Son père est décédé. Sa belle-mère est hospitalisée. En rangeant des papiers dans l’appartement familial, elle découvre une photo qui l’intrigue : une femme entourée de deux vainqueurs lors d’un tournoi de tennis en Suisse. Elle pense que ce!e femme est sa mère biologique dont personne n’a jamais voulu lui parler. Alors, elle publie une pe"te annonce afin d’obtenir des informa"ons sur ce!e photo. Contre toute a!ente, un homme lui répond. Stéphane, scien"fique en Angleterre, y reconnaît son père. Commence alors un échange épistolaire, où de page en page, se découvrent les pans de l’histoire de Natalia, et où se "sse un lien de plus en plus fort, de plus en plus in"me, entre Hélène et Stéphane. C’est l’histoire d’un secret de famille. Un très beau livre…

DU DOMAINE DES MURMURES DE CAROLE MARTINEZ GALLIMARD, 2011 - 208 p. R-MAR

En 1187, Esclarmonde, quinze ans, doit se marier avec un homme à la réputa"on graveleuse. Arrivée au pied de l’autel, en signe de refus, elle se tranche l’oreille et demande à devenir recluse. Une cellule est alors aménagée a!enante à la chapelle du château. Voyant en elle la nouvelle sainte, elle deviendra une figure embléma"que, celle que tous veulent rencontrer … Après « Cœur cousu », son précédent roman aux mul!ples prix dont celui d’« Étonnants Voyageurs », Carole Mar!nez s’ini!e au roman moyenâgeux. Elle nous livre un texte d’une grande puissance poé!que, à la lisière du songe et du mys!que.

4

UNE ÉTOILE AUX CHEVEUX NOIRS D'AHMED KALOUAZ ROUERGUE, 2011 – 107 p. R-KAL

Un homme décide de parcourir la France en mobyle!e, de la Bretagne, où il vit, jusqu’à Grenoble. Il part rejoindre sa mère qui, à 84 ans, va être déménagée de l’appartement familial. Tout au long du chemin, il se remémore son enfance et raconte l’histoire de ce!e femme, immigrée algérienne dans les années 60. Son voyage en mobyle!e, forcément lent, se prête à l’émergence des souvenirs. Et ce!e traversée sera ponctuée par de jolies rencontres. Un roman délicat, tendre et doux. Un roman plein de pudeur qui sonne juste.

HÉLOÏSE EST CHAUVE D'ÉMILIE DE TURCKEIM HÉLOÏSE D'ORMESSON, 2012 - 218 p. R-TUR

Héloïse est peut-être chauve (!), mais ça décoiffe ! Lorsqu'elle tombe sous le charme de son pédiatre à l'âge de 5 mois (si, si), on peut se douter que sa vie amoureuse sera hors normes. Eh bien, ce sera encore plus que ça... Un roman vraiment à part et décapant.

13


CARTONS DE PASCAL GARNIER ZULMA, 2012 – 182 p. R-GAR

UNE DISPARITION DE HISHAM MATAR DENOËL, 2012 – 229 p. R-MAT

Coup de coeur des bibliothécaires Brice déménage. Il qui#e Paris, à contrecœur, pour une maison au cœur d’un pe"t village montagnard. Il a#end sa femme, journaliste, par"e en reportage en Egypte. Où est-elle? Ce#e maison, il l’avait choisie avec elle, pour elle. Son absence, l’arrivée dans ce#e vaste bâ"sse vide, dans ce village triste, conduisent lentement Brice vers le black-out. Il squa#e dans son garage et sort des cartons ce dont il a besoin à l’instant T… La rencontre avec Blanche, spectre de l’enlisement provincial, autre naufragée qui projete sur lui un ancien drame familial, n’arrangera rien. L’ul"me roman de Pascal Garnier… On y retrouve son style concis, son humour féroce. Un roman envoûtant…

p

PLUS LÉGER QUE L'AIR DE FEDERICO JEANMAIRE LOSFELD, 2011 - 221 p. R-JEA

Kmal Pasha el-Alfi, dissident poli"que sous une dictature arabe, et ancien ministre de la monarchie égyp"enne a été enlevé. Son fils Nuri, adolescent à l’époque, n’a de cesse d’élucider le mystère. Devenu adulte, il se remémore la passion coupable qu’il nourrissait pour la seconde femme de son père ainsi que la mort inexpliquée de sa mère, rongée par une mystérieuse tristesse. Peu à peu, il lève le voile sur un faisceau de non-dits entretenu par son entourage. Cee histoire fait écho à celle de l’auteur dont le père dissident libyen, a disparu dans les geôles de Khadafi il y a 21 ans et n’a jamais été retrouvé.

e BANDES DESSINÉES

Dans la rue, une vieille femme est agressée par un jeune garçon de 14 ans. Il espère trouver dans son appartement une belle somme d’argent. Mais la vieille dame sera plus rusée que lui. Il finira enfermé dans la salle de bain. Sa libéra"on ne s’effectuera qu’à la seule condi"on d’écouter l’histoire de sa vie. Un roman à la fois drôle et drama"que. Un roman inaendu dont l’idée de départ, originale, se terminera de manière surprenante…

12

ATAR GULL DE FABIEN NURY ET BRÜNO DARGAUD, 2011 – 86 p. A/BD-NUR

Coup de coeur des bibliothécaires

Arraché de son clan pour devenir une marchandise, le jeune Atar Gull est vendu par un négrier sur un marché. Esclave apprécié de ses maîtres pour sa force et son endurance au labeur, il trouve sa place sur la planta"on jusqu’au jour où un évènement tragique change à jamais son des"n. Sa condi"on et son apparente servitude deviennent alors les meilleurs alliés de ses desseins. La dureté de son être et son chagrin accrus par l’âpreté de l’esclavage, le portent jusqu’au bout de son amère vengeance. Aussi belle sur la forme qu’effrayante sur le fond, cee adapta"on laisse désabusé face à une telle violence, et interroge sur la fragile fron"ère entre le bien et le mal.

5


e

PORTUGAL DE CYRIL PEDROSA DUPUIS, 2011 – 255 p. A/BD-PED

MON FRÈRE ITALIEN DE GIOVANNI ARPINO BELFOND, 2011 – 220 p. R-ARP

Simon Muchat est un jeune auteur de bandes dessinées. Par ailleurs animateur scolaire, il se morfond et n’a plus goût à rien. Sa compagne, Claire, le trouve peu inves et sans movaon. Originaire du Portugal, le mariage d’une cousine restée au pays lui fournit un prétexte pour aller visiter un pays dont il ignore tout, et lui permet de retrouver la chaleur d’une famille oubliée depuis longtemps. Malgré la barrière de la langue, Simon décide de passer seul quelque temps au Portugal afin de trouver des réponses aux quesons qu’il se pose. Beaucoup de tendresse et d’humour dans ce très beau récit autobiographique, pe!t chef-d’œuvre de l’année 2011.

A Turin, Carlo Botero, veuf, instuteur à la retraite, vit seul avec son chat Staline. Un jour, sa fille lui demande de la débarrasser de son ex-mari, et pour ce faire, elle lui fournit un revolver. Agressé dans une ruelle, il se fait dérober son arme. Il fait alors la connaissance de Raffaelle Cardoso, un homme corpulent, venu d’un village isolé. Lui aussi a été envoyé par sa descendance pour tuer et ainsi laver l’opprobre familial. Un roman plein d’ironie et d’humour.

BANDES DESSINÉES

RÊVES OUBLIÉS DE LÉONOR DE RECONDO WESPIESER, 2011 – 169 p. R-REC

En 1936, Ama, Aïta, son mari et leurs trois enfants vivent heureux à Irun. Mais l’Histoire va bouleverser leur vie : le pays basque espagnol tombe aux mains des franquistes… Obligés de fuir, en laissant tout derrière eux, ils gardent l’espoir d’un retour. Malgré les difficultés quodiennes, les peurs et les désillusions, ils survivent parce qu’"Être ensemble, c’est tout ce qui compte". Ama, la mère de famille, écrit ses douleurs, ses secrets et ses doutes dans un pet carnet. Le lecteur découvre, avec l’alternance des chapitres, ses confidences puis la vie de ce#e famille immigrée. L’écriture sensible, tout en retenue, donne à ce beau roman une intensité et une profondeur par!culières.

6

LE HÉRON DE GUERNICA D'ANTIONE CHOPLIN ROUERGUE, 2011 – 158 p. R-CHO

1937. Basilio vit à Guernica, pete ville du Pays Basque Espagnol. Il aime avant tout peindre des hérons au bord des marais. En ville, on dit de lui qu’il a du talent… Un man, Basilio se rend au marché avec l’espoir de rencontrer Célesna, jeune ouvrière dont il est amoureux. Pour séduire la belle, il veut peindre un héron exceponnel. Mais au loin, les premiers avions fascistes commencent à sillonner le ciel. Il est irrésisblement a%ré par les événements qui vont se produire et qu’il veut voir de ses propres yeux. Il va assister à la destrucon totale de Guernica. Un livre sombre mais un texte délicat, sub!l, plein de poésie.

11


SKODA D'OLIVIER SILLIG BUCHET-CHASTEL, 2011 – 101 p. R-SIL

C’est la guerre, dans un pays qui n’est pas nommé. A la suite d’un bombardement et après quelques hésita!ons, un soldat recueille un bébé dans une voiture dont les occupants sont morts. Tout au long de son errance, le jeune homme va être confronté à la brutalité et à la sauvagerie. Et au milieu de ce"e souffrance, il découvrira l’amour et la tendresse… Un roman très court mais d’une grande puissance. Une histoire intemporelle. Un livre choc !

A découvrir... DANS LES FORÊTS DE SIBÉRIE DE SYLVAIN TESSON GALLIMARD, 2011 – 266 p. R-TES

Sylvain Tesson décide de vivre 6 mois dans une cabane au bord du lac Baïkal, en hiver, loin de tout confort et coupé du monde. la La liste du matériel indispensable à sa survie fait penser à un inventaire à la Prévert : hache, nourriture, livres et un certain nombre de bouteilles de vodka… ha Sa vie est partagée entre la contempla!on de la nature, les tâches quo!diennes, les promenades avec ses chiens et les rares visites de ses lointains voisins. pr Chronique de cet exil, de ce"e vie en autarcie au milieu de nulle part, avec comme Ch objec!f de répondre à ce"e ques!on : ai-je une vie intérieure ? ob Sylvain Tesson nous fait partager ce"e expérience avec beaucoup d’humour. Sy

10

7


e BANDES DESSINÉES

HABIBI DE GRAIG THOMPSON CASTERMAN, 2011 – 671 p. A/BD-THO

฀ Zam et Dodola, deux enfants esclaves, trouvent refuge en plein désert sur une épave de bateau. Ensemble, ils survivent loin du monde, apprennent à se connaître et peu à peu naît entre eux un véritable amour. Brusquement séparés, ils vivront cet épisode comme une déchirure. Mais le douloureux parcours à vivre pour se retrouver ne fera que renforcer le lien qui les unit. Craig Thomson nous livre un roman graphique dense et impressionnant, d’une rare originalité. La richesse de la narraon et la force visuelle de ses illustraons magnifiques rendent ce conte oriental parculièrement magique. Un vrai joyau de lecture !

STONER DE JOHN WILLIAMS DILETTANTE, 2011 – 380 p. R-WIL

A la fin du XIXe siècle, le jeune William Stoner est admis à l’université pour y étudier l’agronomie mais il y découvre la li#érature anglaise. Ce sera pour lui un choc et une révéla!on. Sans l’aval parental, il deviendra enseignant par amour des belles le#res. Humble et effacé, il est écrasé par la méchanceté de sa femme et la haine d’un collègue. Ce n’est pas un grand rigolo, ce Stoner, pourtant, il est furieusement sympathique et a#achant. Face à ses élèves, il devient habile et loquace, généreux et séduisant. Homme de devoir, il consacrera sa vie à essayer de leur transme#re ses valeurs. Un roman que l’on pourrait qualifier de classique, il a été écrit en 1965, mais quelle contemporanéité !

VIE ANIMALE DE JUSTIN TORRES J. LOSFELD, 2012 – 141 p. R-TOR

฀฀ C’est l’histoire d’une famille marginale pleine de bruit et de fureur… L’histoire de trois frères subissant les accès de colère et de tendresse de leurs parents… Sous forme de courts chapitres, le lecteur découvre la vie quo!dienne de la fratrie. On suit le narrateur, le benjamin de la famille, de ses 7 ans jusqu’à l’adolescence. L’osmose entre ces trois frères est traduite par l’u!lisa!on du « on ». Puis, au moment où le narrateur prend conscience de son individualité, on glisse doucement vers le « je ». Un roman original avec un style percutant. Une histoire touchante, poignante parfois révoltante qui ne vous laissera pas indifférent !

8

9

Coups de coeur Club des lecteurs 2012  

Cette sélection de romans et bandes dessinées est le résultat de nombreuses heures d'échanges au sein du Club des lecteurs de la médiathèque...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you