Issuu on Google+


L'étoile du Petit Prince...

.-Bi."-Cequiesti m port a nt , çanesevoi t pas. . e nsûr . . -C’ e stcommepourl a fl e ur . Sit u ai m esunefl e urquiset r ouvedansuneét o i l e ,c’ e st doux,l ansûrnuit.,.deregarderle ciel. Touteslesétoilessontfleuries. -Bi e -Turegarderas, l a nui t , l e sét o i l e s. C’ e stt r oppet i t chezmoipourquej e t e mont r eoùset r ouvel a mitueainne.C’ e stmi e uxcommeça.Monét o i l e ,çaserapourt o iunedesét o i l e s.Al o rs,t o ut e sl e sét o i l e s, meraslesregarder. . Ellesseronttoutestesamies.Etpuis je vais te faireuncadeau.. Ilrit encore. Lepet imentceseramoncadeau. t princeetle désert- Ah!pet it bonhomme,petit’ebonhommej ’aimeentendrecerire! -Just e . ceseracommepourl au. . -Queveuxt u di r e? -Lesgensontdesét o i l e squinesontpasl e smêmes.Pourl e suns,quivoyagent , l e sét o i l e ssontdes guidesprobl des.Pourd’ aPourmonbusi utresellesnesontr ienquedepet iteslumi’orè.res.Pourd’ aescesét utresquisontsavant s ellaessont è mes. n essmanel l e sét a i e ntdel Mai s t o ut o i l e sl à el l e sset i s ent . Toi-Queveux, tu aurasdesét o i l e scommepersonnen ’ e na. . t u di r e? e ciel,olicommesir a nuit, puisquej eles, puitosiquej lsaventr ’u-Quandt ned’ierle!es,ualregarderasl orsceserapourt iaientt’habioutteeraidansl slesétoile’us.ned’ Tuauras, , deséte rioriaidans lesqui Etilrit encore. -toujoEtquandt u seras consol é ( o nse consol e t o uj o urs)t u seras cont e ntde m’ a voi r connu. Tuseras ursmonami . Tuaurasenvi e der i r eavecmoi . Ett u ouvr i r asparfoi s t a fenêt r e,commeça,pourl e pllesétaisiori.le.s,çamef Ettesamiaistserontbi rireenregardantl el. Aleonvirstulalienurdi toujoursrenét ire!o"nnésdet Etils teecroivoirrontfou.Jet ’auraije ociuéunbi tour".ras:"Oui . , Extrait duPetit PrincedeSaint-Exupéry


S

OMMAIRE

Unebrèvehistoiredel'astronomie Camile Flammarion L'étoile,unsymbole universel L'astrologie Fand'astronomie Spaceopera Starswars Etoilesetbandedessinée Lesétoilesdansla poésie LePetit princedeStExupéry L'Artetlesétoiles Lamusiquedessphères

4 9 12 16 20 24 28 33 38 42 46

50


U

ne brève histoire de l' astronomie. . . Marie-Françoise Feuillet (section multimedia)

modèles mathématiques et des lois simples, développement de la géométrie. Aristote et Platon Dès le début de l'humanité décrivent un univers ordonné dont la Terre, les hommes ont levé les sphérique, est le centre. Les étoiles sont fixées sur yeux vers la voûte céleste et une "voûte céleste". Pour Aristarque de Samos (tenté d'en comprendre les 310 à -230 avant J.C.) par contre, le Soleil est fixe, mystères... au centre du monde. La Terre tourne autour de lui et sur elle-même. Mais son système héliocentré n'aura aucun succès auprès de ses contemporains... Au 3ème siècle avant J.C., la théorie des épicycles (lien http://ressources.univlemans.fr/AccesLibre/UM/Pedago/physique/02/d A partir du 3ème millénaire avant J.C., dans les ivers/ptolemee.html) permet d'affiner le calcul des premières grandes civilisations (Inde, Chine, mouvements des astres. Au 1er siècle après J.C., Sumer, Toltèques, Egypte...) l'étude des astres Ptolémée la reprend dans l'Almageste et décrit un permet de déterminer des unités de temps, modèle complet, toujours géocentré, qui fera d'élaborer des calendriers (lunaires ou solaires) référence jusqu'à la Renaissance. pour régler la vie quotidienne (semailles, crues, récoltes, levée des impôts...) ou calculer les dates Après la chute de l'Empire romain, les savants des fêtes religieuses. Les cosmogonies anciennes arabes prennent le relais, surtout à partir du 9ème placent des puissances surnaturelles au coeur de la siècle. L'astronomie est utilisée par l'Islam création et de la cohésion de l'univers. L'astrologie (détermination du mois de Ramadan...) pour cherche à prévoir le destin des Etats comme des naviguer sur mer ou dans les déserts et l'astrologie individus. L'observation du ciel se fait à l'oeil nu, jouit d'une grande popularité. Ils traduisent les avec des instruments de mesure encore peu précis, textes grecs (qui ne seront redécouverts en Europe mais les Mésopotamiens entreprennent déjà les qu'au 12ème siècle) mais aussi indiens. premiers calculs astronomiques. De cette Ils empruntent à ces derniers le symbole "zéro", observation immédiate, on déduit que la Terre est construisent de grands observatoires (à Bagdad, plate et immobile, que le Soleil et les étoiles (sur Damas, Samarcande...), améliorent et critiquent un axe passant par l'étoile polaire) tournent autour les théories et calculs grecs. On retrouve dans d'elle. Les astres, fixes les uns par rapport aux notre langue la trace de cet âge d'or de autres, sont regroupés en constellations. On repère l'astronomie arabo-musulmane : les mot 'zénith' et aussi des corps célestes 'errants' : les planètes 'algèbre', le nom de plusieurs étoiles (Véga, Vénus, Jupiter, Mars, Mercure et Saturne. Aldébaran, Bételgeuse...). Les échanges commerciaux et culturels diffusent peu à peu ces Les savants grecs du 5ème siècle avant J.C. nouvelles connaissances dans le monde occidental fondent les bases de l'astronomie moderne : médiéval. utilisation du raisonnement scientifique, volonté d'expliquer les mouvements de l'Univers par des

4


Au début du 20ème siècle, la physique moderne décrypte la structure de la matière (radioactivité, électron, rayons gamma, rayons X...). En 1915, Albert Einstein découvre la relativité générale et marque ainsi le début de la cosmologie moderne. A partir de 1925, Edwin Hubble formule l'hypothèse de l'expansion de l'Univers, ouvrant la voie à la théorie du "Big Bang". Dans les années 30, c'est le début de la radioastronomie et l'émergence de la Aux 15ème et 16ème siècles, les humanistes théorie des trous noirs dont l'étude s'intensifie retournent aux sources grecques. Copernic avec De dans les années 60. En 1957, l'ère spatiale débute revolutionibus (1543) marque un tournant : il avec le premier satellite artificiel : Spoutnik 1. décrit un système héliocentré. Son oeuvre connaît Dans les décennies suivantes, l'homme se pose sur un certain succès. Mais elle reste controversée, la Lune (1969), les quasars et les pulsars sont notamment par le grand astronome danois Tycho identifiés, l'interférométrie et les télescopes placés Brahé (1546-1601) qui réalise par ailleurs des en orbite enrichissent ou confirment par leurs observations d'une précision jamais égalée. Galilée observations de nombreuses théories. La première (1564-1642) perfectionne, de son côté, la lunette exoplanète est découverte en 1995 à l'Observatoire astronomique. Il peut désormais décrire les de Haute-Provence. Dans les années 2000, montagnes de la Lune, la Voie Lactée, découvrir de l'existence de la matière et de l'énergie noire sont nouvelles étoiles, des satellites de Jupiter... et il confirmées. défend la thèse copernicienne de l'Univers. Ses An 2012 : après plus de 35 années de périple, la écrits vont connaître un grand succès public et du sonde Voyager 1 est en passe de quitter le système même coup lui attirer les foudres de l'Inquisition... solaire, la première preuve visuelle de l'existence Kepler (1571-1630) reprend les travaux de Brahé et des trous noirs est apportée par une équipe publie des ouvrages prônant l'abandon du système américaine, plus de 750 exoplanètes sont de Ptolémée. Le premier, il énonce un ensemble de répertoriées. Selon la théorie des cordes (lien lois régissant le mouvement des planètes autour http://www.diffusion.ens.fr/vip/pageJ01.html), du Soleil : elles décrivent une orbite elliptique. notre espace-temps aurait plus de 10 dimensions... Mais l'aventure scientifique ne fait que continuer... Aux 17ème et 18ème siècles la révolution vers l'au-delà et l'infini ! copernicienne est acquise, l'observation astronomique se démocratise. Les astronomes Source image : https://commons.wikimedia.org. Représentation de l'étude de s'organisent et se regroupent, échangent dans la lune et des étoiles. Miniature ottomane du 17ème siècle - Bibliothèque toute l'Europe. L'astrologie est rayée des universitaire d'Istanbul (auteur : Istanbul University Library) disciplines académiques. Les instruments se Sources texte : Histoire de l'Astronomie / André et Georges Delobbe. perfectionnent, de grands observatoires sont créés PEMF. : 1994 (collection Periscope). Cote : 520 DEL + Articles (Paris en 1667, Greenwich en 1675). Newton (1642- http://fr.wikipedia.org/wiki/Astronomie 1727) pose le principe de la gravitation universelle http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_ de_ l'astronomie pour expliquer le mouvement des planètes. Il invente aussi le télescope à miroir parabolique et de nouvelles méthodes mathématiques. Au 19ème siècle, les découvertes se multiplient (Neptune en 1846, les astéroïdes...). Le premier catalogue moderne d'étoiles est publié. Il recense plus de 300 000 corps célestes. L'utilisation de la spectographie ouvre la voie à l'astrophysique. La photographie permet de fixer de façon objective l'observation des astres.

5


Sélection bibliographique Agora / réalisation et scénario d'Alejandro

Cosmos : une histoire du cie l / écrit par Leïla

Résumé : 4ème siècle après

Résumé : Histoire des

Amenabar ; avec : Rachel Weisz, Max Minghella, Oscar Isaac, Ashraf Barhom et Michaël Lonsdale. 1 DVD (2 h01mn). Date du film : 2010.

Haddad ; illustré par Guillaume Duprat. - Paris : Seuil, 2009. 132 p.

Jésus-Christ. L'Egypte est sous domination romaine. A Alexandrie, réfugiée dans la grande Bibliothèque, menacée par la colère des chrétiens révoltés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l'aide de ses disciples. Parmi eux, deux hommes se disputent l'amour d'Hypatie : Oreste et le jeune esclave Davus...

représentations du ciel depuis l'Antiquité, telles que les ont décrites et interprétées les géomètres grecs, les astrologues babyloniens, les philosophes modernes, les Indiens

Navajos, etc…

Notre avis : De superbes illustrations toutes en

Notre avis : On pense d'abord avoir à faire à un

douceur (au dessin uniquement), un texte au style agréable et chaleureux qui délivre informations scientifiques et récits mythologiques avec des accents empruntés au conte et à la poésie. Cet ouvrage grand format, original, aborde la cosmogonie de très belle façon.

classique "péplum" aux accents hollywoodiens : costumes et décors grandioses, acteurs de renom, histoires d'amour, intentions clairement perceptibles (la condamnation du fanatisme). Mais, au final, ce film est plus subtil qu'il n'y paraît. Les personnages se révèlent attachants. La réalisation d'Alejandro Amenabar, efficace dans les scènes d'action, rend aussi bien compte du cheminement intellectuel d'Hypatie qu'elle sait égrainer des touches de grâce et de poésie tout au long de l'histoire. La charismatique Rachel Weisz nous embarque dans sa passion scientifique... A voir !

Cote : 523.1 HAD Marie-Françoise Feuillet (section multimedia)

Cote : DVD AGO Marie-Françoise Feuillet (section multimedia)

6


L'Oeil de l'astronome / réalisé par Stan

Notre avis : Un docu-fiction artistiquement

Neumann ; avec Denis Lavant. 1 DVD (1h30mn). Date du film : 2011

réalisé, une atmosphère théâtrale et envoûtante (toutes les scènes se déroulent de nuit...), un Képler formidablement campé par Denis Lavant. Evocation réussie de l'oeuvre du grand astronome et de l'environnement intellectuel et politique de l'époque.

Résumé : Prague, été 1610. Jean Kepler, astronome, peut enfin explorer le ciel grâce au télescope de Galilée.

Cote : 520.92 KEP (DVD Doc) Marie-Françoise Feuillet (section multimedia)

Pour aller plus loin Section adulte Galilée : la naissance d'une étoile / réalisé par Philippe Tourancheau. - Scérén-CNDP/France5 (2007) - 1 DVD documentaire (52mn) + 1 livret. Date du film : 2007. Cote : 520.92 GAL Aux origines du monde : une histoire de la cosmogonie / Jean-Pierre Verdet, Seuil, 2010. 232 p. Cote : 523.12 VER Stellarium / Fabien Chéreau, Johannes Gajdosik (2002) - 1 cédérom PC et MAC. Date : 2002. Cote : 523 STE L'Univers dans une coquille de noix / Stephen Hawking, Odile Jacob, 2009. 211 p. Cote : 523.1 HAW Illuminations : cosmos et esthétique / écrit par Jean-Pierre Luminet, Odile Jacob, 2011. 487 p. Cote : 523.1 LUM La Magie du Cosmos – L'Univers élégant / réalisé par Judd Graham ; d'après les livres de Brian Greene, présenté par Brian Greene. - Arte Editions (2012) – 2 DVD documentaires (5h40). 6 Date des séries : 2011. Cote : 523.1 MAG La Carte céleste de Dunhuang / réalisé par Jérôme Blumberg, CNRS Images, 2009. 1 DVD documentaire (20mn). Date du film : 2009. Cote : 520.9 CAR Revue mensuelle Ciel et Espace (Espace presse)

Section jeunesse Tous sur orbite ! / écrit et réalisé par Nicolas Gessner, Montparnasse,2002. 1 DVD documentaire (6h40mn). Date du film : 1998. Cote : J 525.3 TOU L'univers expliqué à mes petits-enfants / écrit par Hubert Reeves, Seuil, 2011. 135 p. Cote : J 523 REE 7


Webographie http://expositions.bnf.fr/ciel/ :

Ciel et terre, exposition virtuelle de la Bibliothèque Nationale de France.

http://nasaimages.org Nasa Images http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/astronomie-1/d/lastronomie-desanciens_895/c3/221/p1/ L'Astronomie des anciens : dossier sur le site de Futura Science.

A découvrir pendant "Pluie d' étoiles" à la Médiathèque *Vendredi 30 Novembre 2012 - 18h30 / Vidéoprojection du film documentaire de Patricio Guzman “Nostalgie de la lumière” (1h30 - 2010) Dans le cadre du Mois du Film Documentaire 2012 Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu’elle permet de regarder jusqu’aux confins de l’univers. C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi les ossements des prisonniers politiques de la dictature. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d’une probable vie extraterrestre, des femmes remuent les pierres au pied des observatoires, à la recherche de leurs parents disparus…

Public + 12 ans

BrJohnKeat ilante étosile,quen'ai-je ta constance? 8


C

amille Flammarion ou le roman " sidéral" au XIXème siècle Geoffroy Dadier (section adulte) d'où sa passion pour la spectroscopie (étude expérimentale du spectre d'un phénomène physique) ce qui l'amène à mettre en relation des phénomènes physiques entre eux et de définir les bases de l'astrophysique actuelle. Sa curiosité le pousse donc à l'observation méticuleuse du ciel et à la justesse de ses propos qu'il donne à lire au public en 1879 dans son ouvrage " L'astrologie populaire " qui reste à ce jour son plus grand succès. En 1883, il obtient un domaine à Juvisy-sur-Orge sur lequel il fait construire un observatoire qu'il inaugure en 1887. C'est aussi cette même année qu'il fonde la Société Astronomique de France, composée de fervents chercheurs et observateurs. Quant à lui, il parcourt le monde scientifique de conférences en conférences. De ses succès de vulgarisation auprès du grand public, il ne restera malheureusement que peu de choses après la première guerre mondiale. Son nom de scientifique vulgarisateur aura beau avoir atteint le plus grand nombre grâce à la diffusion de ses écrits par les Editions Flammarion, dont Ernest, son frère, est le fondateur en 1867 (en collaboration avec la librairie Marpon), il restera oublié dans les mémoires après les découvertes d'Albert Einstein. Il n'en reste pas moins qu'il est l'un des précurseurs de l'astrophysique moderne et que son sens aigu de la transmission et de la mise à disposition de ses pensées auront eu le plus grand impact sur le lectorat de son époque pour le plus grand plaisir de l'imagination. C'est en effet, l'écrivain, au même titre que Jules Vernes, qui aura fait de la science et notamment de l'astronomie une matière à roman.

Camille Flammarion (1842-1925) est le fils aîné d'une famille de 4 enfants. Il naît le 26 février 1842 à Montignyle-Roi en Haute-Marne. Il vit sa première expérienceastronomique le 09 octobre 1847 à l'âge de 5 ans en observant le reflet d'une éclipse annulaire (ou éclipse centrale : alignement parfait entre le Soleil, la Terre et la Lune) dans un seau d'eau prévu à cet effet par sa mère pour le protéger des rayons du soleil. Cet événement capital pour le jeune garçon va le pousser à l'âge de 16 ans à entrer au Bureau des calculs du très prestigieux Observatoire impérial de Paris en tant qu'élève astronome. En 1862, à l'âge de 20 ans, il publie " La pluralité des mondes habités " qui n'est pas du goût d'Urbain Le Verrier, alors directeur de l'Observatoire et découvreur officiel de la planète Neptune en 1846, et pour qui la question d'autres vies possibles dans l'univers ne semble pas très sérieuse. C'est pourtant à partir de ce succès éditorial que la carrière du jeune Flammarion va débuter et prendre de l'ampleur au fil des ans. Ces interrogations sur de possibles mondes parallèles et sa découverte en 1861 du spiritisme vont le conduire à s'interroger sur les phénomènes physiques et psychiques qui l'entourent. C'est ainsi qu'il affirme en 1869 : " le spiritisme n'est pas une religion, c'est une science dont nous ne connaissons à peine l'a b c", ce qu'il

développera tout au long de ses recherches. Il se consacre donc à l'étude des astres autant qu'aux mondes invisibles non dévoilés à l'oeil nu,

9


Sélection bibliographique Stella / écrit par Camille Flammarion et préfacé

par Danielle Chaperon, Honoré Champion Editeur, 2003.

Camille Flammarion et l'Astronomie Populaire / écrit par Jean Lilensten et Pascal

Goumault, Collection Eurêka, Edition du Sorbier, 1998.

Résumé : Stella, jeune fille

Résumé : La vie de

parisienne éduquée et cultivée dans un milieu aisé, découvre à partir de la lecture d'un ouvrage scientifique une approche du monde qui l'entoure qu'elle avait jusque là ignoré.

Notre avis : A travers " Stella ", roman publié en

Camille Flammarion, l'un des grands vulgarisateurs de l'astronomie et grande figure culturelle et politique de son temps.

Notre avis : Cet ouvrage à destination des

1897, Camille Flammarion nous entraîne dans une double passion : celle de l'amour et celle des amoureux de la science, et plus précisément de l'astronomie. Son message est clair : le monde est pourvoyeur de mystères et ni les enjeux mondains, ni la politique, ni les décorations en tous genres ne sont comparables à la connaissance des phénomènes de la nature. C'est à partir de ce mouvement, qui va de l'ignorance au savoir et qu'incarne Stella, que Camille Flammarion va réussir à transmettre son goût immodéré des sciences tout en écrivant une belle romance.

enfants retrace les très grandes lignes de la vie de l'astronome français, avec l'avantage de les mettre en parallèle avec les différents évènements de l'époque. Il contient en outre, ses principales découvertes et contributions scientifiques et quelques unes des ses pensées philosophiques.

Cote : J 520 LIL Geoffroy Dadier (section adulte)

Cote : R FLAM S Geoffroy Dadier (section adulte)

10


Pour aller plus loin La Science-fiction, aux frontières de l'homme / Stéphane Manfredo, Gallimard (Collection Decouvertes), 2000. Cote : 809.387 MAN Dictionnaire de la science-fiction / Stéphane Nicot, Hachette Jeunesse (Collection Le livre de poche jeunesse), 1998. Cote : J 808.387 GUI L'homme sur Mars : science ou fiction ? / Charles Frankel, Dunod (Collection Quai des sciences), 2007. Cote : 629.45 FRA Jules Verne / Jean-Paul Dekiss, Gallimard Jeunesse (Collection Découvertes), 1999. Cote : 843.7 VER De la Terre à la Lune / Jules Verne, LGF (Collection Le livre de poche), réédition 1989. Cote : R VERN D

Webographie http://www.astropolis.fr/articles/Biographies-des-grands-savants-et-astronomes/CamilleFlammarion/astronomie-Camille-Flammarion.html Une biographie détaillée et très illustrée.

http://www.savoirs.essonne.fr/dossiers/le-patrimoine/histoire-des-sciences/camille-flammarionla-passion-des-etoiles-a-la-portee-de-tous/complement/resources/ Un article agréablement bien écrit.

http://gallica.bnf.fr/Search?ArianeWireIndex=index&p=1&lang=FR&q=camille+flammarion Ses livres numérisés sur le site Gallica de la BNF.

http://www.juvisy.fr/lobservatoire-camille-flammarion/ Son observatoire situé dans la ville de Juvisy-sur-Orge.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/roman_00488593_1976_num_6_11_5032 Etude de son oeuvre.

Unl a créfl é chi t mi e uxl e sét o i l e squ' u ne rivThéodoreJouffroy ière. 11


L

' ETOILE, UN SYMBOLE UNIVERSEL Florence Loizzo (secrétariat) Hélène Malaterre (section jeunesse)

Nous sommes tous nés des étoiles ou des poussières d'étoiles... En effet, selon les astrophysiciens, les premières étoiles seraient nées peu après le Big Bang, donc, de la naissance de l'Univers. Aussi, si les étoiles sont des éléments constituant de la vie sur Terre, nous pouvons comprendre qu'elles fascinent et questionnent les hommes depuis la nuit des temps. Nos ancêtres voyaient dans le ciel un ordre, un système de référence relativement immuable qui mettait à leur disposition des repères très utiles, telles l'étoile polaire ou étoile du nord et l'étoile du berger (bien que cette dernière soit la planète Vénus ! ). Pourtant, le ciel bouge mais de façon totalement imperceptible sur le seul temps d'une vie. De cette apparente fixité, les hommes ont imaginé des figures (les constellations), des signes et des formes afin de se rassurer et se guider. C'est aussi à cause de cela que n'importe quel phénomène astronomique, dont ils ont pu être témoins, a produit sur eux une grande impression. Nos ancêtres voyaient aussi dans ce ciel ce qu'il y avait de plus beau, de plus fort, un lien qui pouvait hisser leur vie, leur condition humaine à un monde divin, surnaturel. - La cosmologie juive reconnut un esprit, un ange en chaque constellation, d'où l'idée que chacun(e) peut avoir une bonne étoile. - Les Mayas définissaient les étoiles comme les esprits de leurs défunts, et plus l'esprit du défunt était élévé plus l'étoile brillait. - Les Incas considéraient les étoiles comme les "servantes" de la Lune, ce pourquoi elles n'étaient visibles que la nuit. - Les Aztèques les associaient à leurs guerriers morts ou sacrifiés et les représentaient avec des têtes de mort. L'étoile cristallise donc nombre de croyances,

d'imaginaires, d'interprétations, et ce dans toutes les civilisations. Sa forte valeur positive en est le point commun. Elle brille, illumine, nous tire vers le haut et nous guide vers le bon chemin. L'étoile à cinq branches, la plus commune, est symbole de quintessence, de perfection. En effet, dans le pentagramme s'inscrit l'Homme debout (ses 5 sens, ses 5 doigts, ses 5 extrêmités), bien campé, bras écartés, en ouverture sur le monde à l'image de " L'Homme de Vitruve " de Léonard de Vinci. On lui prête aussi des pouvoirs magiques, mais, qu'on la renverse et elle devient un signe maléfique, diabolique. L'hexagramme, ou étoile de David, est symbole de sagesse, de vie et de santé. L'étoile est un symbole fort pour de nombreuses religions, mais aussi naturellement pour beaucoup de pays qui l'ont choisie comme emblème sur leurs drapeaux. Une étoile solitaire fait référence à la liberté, à l'indépendance d'un état par exemple. En définitive, sur la terre comme au ciel, les étoiles sont partout et chacun rêve de les atteindre et comme elles, de briller de mille feux : les superhéros l'arborent fièrement sur leurs capes, les shérifs la portent comme gage de leur autorité, les skieurs en herbe dévalent les pistes enneigées pour essayer de la décrocher, les clubs de football y signalent le nombre de leurs victoires, les petits rats travaillent pour obtenir le titre suprême de danseur étoile...

12


Sélection bibliographique

Figures de l'héraldique / Michel Pastoureau,

L'étoile jaune / Carmen Agra Deedy, éd. Mijade,

Résumé : Michel Pastoureau,

Résumé : Au Danemark, la

éd. Gallimard, 1996, 143 p.

2003

archiviste-paléographe, spécialiste d'héraldique, mais aussi du graphisme et des couleurs au Moyen-Age en général, nous introduit à l'art du blason, apparu au XIIe siècle.

Notre avis : La collection Découvertes Gallimard

est déjà un gage de qualité, et si en plus vous y ajoutez le nom de Pastoureau (membre de l'Académie internationale d'héraldique et viceprésident de la Société française d'héraldique), vous êtes sûr d'avoir entre les mains un très bon document. Concis mais complet, illustré d'une riche iconographie, cet excellent livre est essentiel pour comprendre les blasons, leur origine et leur histoire.

communauté juive a été relativement épargnée lors de la Seconde Guerre mondiale. Cachés puis évacués vers la Suède, les Juifs ont pu échapper à la déportation. Le roi Christian X, se rangeant de leur côté, défia à de nombreuses reprises l'occupant nazi. Une légende est née disant qu'il porta l'étoile jaune et incita ses sujets à la mettre.

Notre avis : Mêlant faits réels (le roi Christian

X du Danemark refusa de quitter son île et son peuple pendant l'occupation allemande) et légende (ni le roi ni les Danois n'eurent à porter l'étoile jaune), cet album est là pour ne pas oublier les horreurs et les persécutions vécues pendant la 2nde Guerre Mondiale. L'étoile jaune ou étoile juive découpée selon la forme de l'étoile de David ou sceau de Salomon restera à tout jamais le stigmate d'un peuple harcelé par Hitler et le nazisme. Néanmoins, l'étoile jaune est aussi un récit humaniste qui veut insuffler l'espoir de voir plus de solidarité et de fraternité entre les hommes.

Cote : 929. 6 PAS Florence Loizzo (secrétariat)

Cote : TI DEED Hélène Malaterre (section jeunesse)

13


Pour aller plus loin Adulte Encyclopédie des symboles / dirigé par Michel Cazenave, éd. LGF, 1996. Cote : 133 ENC Dictionnaire des symboles, des mythes et des légendes / Didier Colin, éd. Hachette Pratique, 2006. Cote : REF 398.4 COL Drapeaux : un drapeau, un pays, une histoire / Sylvie Bednar, éd.de la Martinière, 2007. Cote : 929.92 BED Les drapeaux du monde / Eve Devereux, éd. Celiv, 1994. Cote : 929.92 DEV ABCdaire des signes et symboles religieux / Patrick Banon, éd. Flammarion, 2005. Cote : 203.7 BAN Le Code sacré : les secrets de l'art et de la religion décrypté / Tim Wallace-Murphy, éd. Le Préaux-clercs, 2006. Cote : 203.7 WAL Lexique des symboles chrétiens / Michel Feuillet, éd. PUF, 2007. Cote : 246.5 FEU

Jeunesse Drapeaux : les couleurs du monde / Jean Alessandrini, éd. Hatier, 1999. Cote : J 929.92 ALE Drapeaux et pavillons / William Crampton, éd. Gallimard Jeunesse, 1989. Cote : J 929.92 CRA Un jour, un drapeau / Wilde Side Vidéo (2004). Cote : J 910 UNJ (DVD doc) Les drapeaux du monde expliqués aux enfants / Sylvie bednar, éd. De la Martinière, 2008. Cote : J 929.92 BED Tu m'fais pas peur ! / Marol, éd. Seuil, 1994. Cote : J 929.8 MAR Les blasons du monde expliqués aux enfants / Sylvie Bednar, éd. de la Martinière, 2011. Cote : J 929.6 BED Dico des signes et symboles religieux / Patrick Banon, éd. Actes sud junior, 2006. Cote : J 203.7 BAN

14


Webographie http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_%28symbole%29 Les différentes étoiles et leurs portées symboliques.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_

Pour tout savoir sur les drapeaux de chaque pays, et en particulier sur les étoiles qui les composent.

http://chateau-de-lyon.forumactif.com/t8627-les-blasons-signification-des-couleurs-et-des-figures De nombreux blasons disséqués et expliqués.

https://www.youtube.com/watch?v=EmdDfcsbIxQ

Court métrage d'animation de 2° année à l'école Pivaut. Petit conte coloré avec une gentille sorcière, Mamie Chantilly et son Licadron de compagnie. Réalisé en 2011 par Raphaëlle Paty.

uiquis'oriente surl'étoile,neseretourne pas"."Cel LeonarddeVinci 15


L

' Astrologie

L'astrologie est une croyance issue de la nuit des temps. Toujours, l'homme s'est interrogé sur son avenir et sur les éléments naturels qui l'entourent. L'astrologie est un ensemble de traditions qui se basent sur la position des planètes du système solaire afin de les analyser pour prédire des évènements futurs (individuels ou collectifs). On observe que toutes les civilisations se sont servies et se servent encore de l'astrologie comme science, coutume ou croyance. Le monde occidental est l'un des premiers à l'utiliser. D'ailleurs le mot astrologie provient du grec "astron" qui signifie étoile et de "logos" qui signifie quant à lui la notion de "discours". Ces éléments nous permettent de traduire cette notion par "le discours sur les astres". On notera malgré tout, que les premiers écrits mésopotamiens sur le sujet, remontent à 5000 av JC. Ces derniers étaient réalisés sur des tablettes en argile. Dans cette civilisation, comme dans toutes les autres, le mouvement des astres était perçu comme une volonté divine qu'il fallait interpréter. Plus tard, ce sont les babyloniens qui créent le premier horoscope du monde. Durant l'Antiquité, c'est Alexandre le Grand qui la répandra partout en Europe, en Égypte et dans le reste de son empire. Au Moyen Age, l'Église bannit cette discipline comme toutes celles qui versent dans la divination. Cependant, elle continue d'être étudiée par les érudits et les grands de ce monde. Durant la Renaissance, elle devient une science dont Nostradamus est le plus célèbre ambassadeur. Aux XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles, les découvertes en astronomie permettent de distinguer l'astrologie liée à la superstition et à la divination, de l'astronomie liée quant à elle aux sciences. L'idée que l'astrologie entraîne

Romain Bertrand (section animation)

l'obscurantisme est définitivement actée à l'époque des Lumières. Actuellement, l'astrologie s'est scindée en différentes écoles. Les pratiques diffèrent selon la technique, la symbolique, l'objet ou le domaine auxquelles elle est appliquée. On notera bien entendu qu'il existe une multitude d'astrologies à travers le monde. Une des plus connues est l'astrologie chinoise basée sur un cycle de douze ans représenté par douze animaux associés à douze rameaux terrestres : rat, bœuf, tigre, lapin, dragon, serpent, cheval, chèvre, singe, coq, chien, sanglier.

Signes du zodiaque gravure du XVIème siècle

16


L'astrologie occidentale possède quant à elle un L'astrologie indienne est issue des Védas qui zodiaque qui divise l'écliptique (plan de l'orbite de représentent l'ensemble des textes révélés aux la Terre et des autres planètes – sauf Pluton - sages indiens. autour du Soleil) en douze signes astrologiques : bélier, taureau, gémeaux, cancer, lion, vierge, balance, scorpion, sagittaire, capricorne, verseau, poisson. Chaque signe dispose de son propre symbole, ses dates astrologiques, son élément physique. On peut aussi citer l'astrologie maya, arabe, égyptienne et indienne. Chacune possède leur propre croyance et divination liées à leur culture. Ainsi pour les Mayas, on trouve le symbole de la croix signifiant les quatre secteurs cosmiques, les constellations des pléiades. L'astrologie arabe est basée sur la traduction des textes de Claude Ptolémée. Il y a douze signes et sept planètes. On retrouve aussi une nouvelle astrologie dite des couteaux (couteau, poignard, lance, fronde, épée, masse de fer, coutelas, massue, arc). L'astrologie Signes astrologiques chinois égyptienne serait basée sur la corrélation d'Orion en relation avec la position des pyramides.

Thèlme astral

"Lesét o i l e ssontnosancêt r es;noussommes desdécouvert poussiesèresded'élt'oailsteronomi : c'este unecontdesemporaigrandes n e. " TrinhXuanThuan 17


Sélection bibliographique

Astrologie, magie et alchimie / Stierlin, Ed F. Hazan, 1986, 384 p.

Henri

Résumé : Présente des

outils de lecture permettant de décrypter les miniatures médiévales et les grands cycles picturaux à caractère ésotérique d'artistes comme Raphaël, Michel-Ange, Piero di Cosimo ou encore Sandro Botticelli, Johan Heinrich Fussli, William Blake,

L'astrologie : l'histoire, les signes, le thème... et la science / Solange de Mailly Nesle, Ed la Martinière, 1998, 200 p.

Résumé :

A travers l'histoire de l'astrologie, de l'Antiquité à nos jours, l'auteur, issu de l'Académie internationale d'astrologie, aborde les domaines essentiels de cet art divinatoire et donne des précisions sur les notions les plus complexes. Permet aussi une interprétation des planètes, des maisons et une traduction des signes.

Notre avis : Cet ouvrage est très bien conçu

Notre avis : Livre un peu désuet mais qui a su

pour les amoureux des arts. Les visuels sont systématiquement bien commentés. Il permet de jeter un pont entre ces thématiques qui sont pourtant aux antipodes. L'art a depuis toujours essayé de sublimer l'immatériel et le spirituel. Cet ouvrage propose une multitude d'œuvres d'art sur ce sujet. A conseiller même si on n'est pas adepte des sciences occultes.

conserver son coté "beau livre". En effet, même s'il a pris de l'âge, c'est un livre que l'on conserve dans sa bibliothèque. Cet ouvrage, très bien structuré, permet d'aller au fond de chaque domaine du sujet. La symbolique, l'édification, l'évolution à travers l'histoire, le rapport difficile entre astrologie et science, l'interprétation et la pratique et enfin la symbolique zodiacale sont bien résumés.

COTE : 753 BAT

COTE : 133.5 MAI Romain Bertrand (section animation)

Romain Bertrand (section animation)

18


Pour aller plus loin Adulte L'astrologie et le pouvoir : de Platon à Newton / Henri Stierlin, Payot, 1986, 320 p. Cote : 133.5 STI L'astrologie chinoise / Suzanne White, Tchou, 2001, 343 p. Cote : 133.5 WHI Dictionnaire pratique d'astrologie / Catherine Aubier, France Loisirs, 1993, 263 p. Cote : 133.5 AUB Le thème astral / Hélèna Dryburgh, Eyrolles, 2010, 247 p. Cote : 133.5 DRY L'art divinatoire du monde entier / Anne Kether, Flammarion, 2005, 191p. Cote : 133.3 KET Histoire de la voyance et du paranormal / Nicole Edelman, Seuil, 2006, 283 p. Cote : 133 EDE Les arts divinatoires / Djenane Kareh Tager, Plon, 2006, 125p. Cote : 133.3 KAR

Jeunesse Série Les chevaliers du zodiaque / Masami Kurumada, Kana, 1997. Cote : BDJ CHEV (1.....) Série Fruits basket / Natsuki Takaya, Delcourt, 2002. Cote : BDJ FRUI (1......) Le rat m'a dit : la vraie histoire de l'horoscope chinois / Marie Sellier, Picquier, 2008. Cote : C SEL Quatre savants de l'Antiquité : connaissance du ciel, approximation de pi, refonte du calendrier, voyages de découverte / Kang Zhu et Tao Hong et Congying Feng, Le livre du dauphin, 2005, 46 p. Cote : J 951.01 ZHU

Webographie http://fr.wikipedia.org/wiki/Astrologie

Site généraliste pour connaître les bases de l'astrologie.

http://www.signe-chinois.com/

Site pour connaître son signe chinois.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Astrologie_chinoise Site généraliste concernant l'astrologie chinoise.

"Qu' e st c equecet t e ét o i l e ?etonl i t son nomdansunl i v re,etoncroi t l a connaî t r e". JulesRenard

http://www.astrotheme.fr/ascendant et_signe_astrologique.php Site pour calculer son thème astral.

19


E

F

an d' astronomie ?

mbarquement immédiat ! Ariane Sallé (section jeunesse)

Quand les documentaires jeunesse vous éclairent sur les étoiles...

“Ilyapl u sd' é t o i l e sdansl e ci e lquedegrai n s desable surTerre". DanielKunth

Voilà ce que l'on peut apprendre en ouvrant un livre documentaire jeunesse en astronomie. Des ouvrages de vulgarisation, pour se perfectionner en astronomie, il en existe beaucoup dans l'édition jeunesse. Au passage, ces ouvrages sont aussi intéressants pour les enfants que pour les adultes qui ne sont pas férus de sciences mais aimeraient bien en savoir un peu plus sur certaines questions "astrales". Dans l'édition jeunesse, que ce soit d'ailleurs en astronomie ou dans d'autres domaines de la connaissance, les documentaires prennent différentes formes pour expliquer les phénomènes qui nous entourent.

Il y a le documentaire pur, avec un texte uniquement explicatif agrémenté de photos et/ou d'illustrations. Ce type de documentaire s'adresse aux enfants les plus grands, ayant déjà une connaissance en matière d'astronomie et qui désirent l'approfondir. Cependant, pour ceux qui s'y connaissent moins, on trouve des documentaires fiction, qui, comme leur nom l'indique, mélangent une partie histoire (généralement il s'agit d'un récit type aventure) avec une partie documentaire. Dans ce genre d'ouvrages soit la fiction et le documentaire se fondent, soit dans le récit, on trouve des encarts documentaires qui forment des pauses explicatives. Et puis, pour finir, pour les plus fanatiques et les plus passionnés, il y a des ouvrages qui sont de véritables comptes rendus de conférences, tout en restant accessibles à un lectorat d'enfants. L'avantage de ces ouvrages est d'avoir des explications fournies par un grand spécialiste du domaine (astronome) et, au travers d'un système de questions/réponses, d'avoir l'impression de discuter, de dialoguer avec un scientifique.

20


Sélection bibliographique Planètes en vue ! Le système solaire / Texte

Georges et les trésors du cosmos / Lucy et

de Michel Francesconi ; illustrations de Céline Manillier – Ricochet (Collection Ohé la science!) 2012

Stephen Hawking ; illustrations de Gary Parsons – Pocket Jeunesse – 2011

Résumé

et satellite.

Résumé : Annie, fille d'un

: Un documentaire court, qui explique clairement le fonctionnement de notre système solaire et qui aide à distinguer les notions d'étoile, planète

Notre avis : Voici un documentaire simple, à la portée d'astronomes en herbe. En effet, au travers de textes courts largement illustrés, il donne des informations de base en astronomie et soulève quelques interrogations (y a-t-il dans la galaxie une autre planète sur laquelle la vie existe ?). Il a également l'avantage de se terminer par une double page, au texte plus long, qui retrace l'histoire de l'astronomie et éclaire sur l'utilité de cette science. A partir de 5 ans

ils?

grand scientifique, découvre que des choses bizarres sont en train de se passer sur Mars. Aidée de son meilleur ami, Georges, et d'un super ordinateur, ils vont tenter d'élucider les mystères qui se déroulent sur cette planète... car, sait-on jamais, peut-être des extra-terrestres y vivent-

Notre avis : Voici une nouvelle aventure de

nos petits héros, toujours aussi curieux. Cette aventure permet de contenter tout le monde : ceux qui aiment la forme roman et ceux qui aiment les documentaires scientifiques. Ce texte mêle très bien les deux : le récit est régulièrement ponctué de points documentaires qui, dans ce volume, traitent plus de l'exploration spatiale. Autre côté sympathique, une série de belles photographies au milieu de l'ouvrage. Ce livre constitue donc un roman documentaire très attrayant, accessible, pédagogique ; aussi passionnant pour un lectorat d'enfants que d'adultes. Si vous avez aimé cette histoire, nous vous conseillons de découvrir deux autres aventures intitulées " Georges et les secrets de l'univers " et " Georges et le Big Bang ". A partir de 10 ans.

Cote : AD SCI Ariane Sallé (section jeunesse)

Cote : JR HAWK Ariane Sallé (section jeunesse)

21


Le grand univers et nous / Texte de Daniel

Notre avis : Ce documentaire a pour volonté de

Kunth – Bayard (collection Petite conférence) 2005

se mettre à la portée de tous : le texte est très clair, le format "conférence" place l'enfant au même niveau qu'un adulte (auditeur que l'on prend au sérieux) ; le jeu de questions/réponses qui succède à chacune des parties étoffe le propos et rend l'exposé dynamique (interactivité). Cette petite conférence constitue un très bon outil de vulgarisation, qui a l'avantage de prendre les enfants au sérieux ; de donner de l'importance à leur démarche de recherche de savoirs. A partir de 10 ans.

Résumé : Daniel Kunth,

astronome rénommé et directeur de recherche au CNRS, donne une conférence en deux parties sur l'astronomie, avec pour souci de mettre cette science à la portée d'un lecteur plus jeune. La première partie est consacrée à l'univers, la seconde à la relation entre le soleil, les étoiles et nous.

Cote : J 523.1 KUN Ariane Sallé (section jeunesse)

Pour aller plus loin Les mystères du soleil, notre étoile / Textes d'Alain Doressoundiram et de Régis Le Cocguen, Belin, 2010 / Des mêmes auteurs : Seuls dans l'immensité du cosmos ? Cote : J 523.7 DOR La vie d'une étoile / Texte d'Alain Bouquet ; ill. de Charles Dutertre, Ed. Le Pommier (Coll. Les minipommes), 2006. Cote : J 523.8 BOU L'oeil de l'astronome / Texte d'Olivier Sauzereau ; ill. de Yves Besnier, Ed. Belin, 2009. Cote : J 520 SAU Galilée, un oeil dans les étoiles / Texte d'Orietta Ombrosi ; ill. de Sacha Poliakova, Seuil Jeunesse (Coll. Coup de génie), 2006. Cote : J 520 SAU Paroles d'étoiles dans le ciel boréal / Texte de Albane Salleron ; ill. d'Aldée Charbonnier, Ed. Les portes du monde, 2002. Cote : J 292.8 SAL

Et plus généralement sur le ciel... Le ciel raconté aux enfants / Texte d'Elisabeth Roman, La Martinière, 2012. Cote : J 520 ROM Le ciel à petits pas / Texte de Michèle Mira Pons ; ill. de Robert Barborini, Actes Sud Junior (Coll. A petits pas), 2001. Cote : J 523 MIR

22


Webographie www.etoile-des-enfants.ch

Un site sur lequel les enfants peuvent poser tout un tas de questions sur les étoiles et les planètes ; une équipe d'astronomes amateurs se charge de leur répondre.

http://www.astrojuniors.fr/

Un site d'astronomie pédagogique qui propose plein d'activités ludiques autour des planètes et des étoiles.

Ilestgrandt empsderal GuilaumeApol linaire lumerlesétoiles. 23


S

pace Opera Cedric Limousin (section multimedia)

Des Univers sans autres limites que celles de votre imagination ! Tout d'abord il convient de poser que non, le space opera n'est pas un opéra se passant dans l'espace avec moderato cantabile en combinaison d'astronaute ou fosse d'orchestre au fond de Valles Marineris sur Mars ! Il s'agit d'une branche de la science-fiction moderne reprenant certains des ressorts dramatiques des "soap opera" (genre définissant des feuilletons radiophoniques et télévisés états-uniens et canadiens sponsorisés généralement par des marques de savons, d'où le nom). C'est notamment le cas des "cliffhangers" quasi systématiques : chaque fin de chapitre, saison ou épisode laisse les protagonistes en suspens. On s'attendrait presque à voir apparaître "to be continued". Mais plus que dans sa structure, c'est dans son contenu que le space opera se différencie vraiment du reste de la science-fiction "classique". En effet, le genre possède des codes propres qui font le bonheur des amateurs. On y retrouve donc quasi-systématiquement (en italique, le nom d'un cycle ou d'un roman illustrant particulièrement chaque aspect) : *Une technologie hyper-moderne et assumée (vaisseaux interstellaires pensants, armes lasers diverses et variées, Intelligences Artificielles, drones, androïdes, clones ou nanotechnologies sont monnaies courantes) ; le cycle de la Culture

de Ian M. Banks. *Des systèmes politiques complexes et ayant souvent un passé riche et mystérieux impliquant au minimum plusieurs planètes, voire plusieurs systèmes stellaires voire des confédérations rassemblant des galaxies entières... ; le cycle de Dune de Frank Herbert. *Un héros ou une héroïne souvent de la catégorie des "anti-héros", que rien ne prédestine à une quelconque destinée et qui se révèle au cours d'aventures en forme de quête initiatique ; le cycle d'Hypérion de Dan Simmons. Une coterie, un équipage, des associés etc... rassemblant divers talents dont l'utilité est plus ou moins immédiatement apparente (mais rassurezvous, toutes les compétences finiront par servir...) ; Star Trek de Gene Roddenburry. *Un ou plusieurs ennemis implacables et représentant le mal absolu (même si il convient de remarquer que lesdits ennemis ont souvent tendance à s'avérer moins démoniaques qu'au premier abord) ; Star Wars de Georges Lucas. Tous ces aspects se retrouvent aussi dans l'heroïc fantasy (voyez le Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien) qui partage d'ailleurs avec le space opera une forte popularité chez les geeks. Tombé en désuétude après la fin de "l'âge d'or de la science-fiction" (du début des années 30 à la fin des années 50), le genre connaît un nouvel essor depuis les années 1970 et la sortie au cinéma du quatrième épisode de Star Wars ("Un nouvel espoir", voir à ce sujet l'article dédié à cette saga).

24


Souvent relativement politisé, le space opera permet aux auteurs de pousser à l'extrême des problématiques modernes telles que guerres de ressources, écologie, ou encore conquêtes de territoires (où la main de l'Homme n'a forcément jamais posé le pied... le space opera a d'ailleurs beaucoup emprunté aux récits maritimes à ses débuts) tout en se permettant tout ou presque. Une des caractéristiques du genre est d'ailleurs la profusion : nombre de protagonistes, diversité des lieux, durée des sagas etc... sont poussés à leur maximum. C'est d'ailleurs un bon moyen de repérer le space opera : si un ouvrage de SF fait plus de 600 pages ou est composé de multiples tomes, vous avez de bonnes chances d'être en présence d'un représentant du style dont nous parlons !

Sélection bibliographique Notre avis : Délirant, déjanté, incongru et "so

Le guide galactique / Douglas Adams, Gallimard, 2002, 272 p.

Résumé : Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute ; que la planète Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique...

british" ! Douglas Adams nous emmène dans un monde où l'on peut apprendre à voler (il suffit de tomber en ratant le sol...), voyager à travers l'Univers de l'Univers à l'aide des mathématiques issues de l'étude des additions des restaurants (la "bistromathique") ou encore dîner au "Dernier restaurant avant la fin du monde". Initialement conçu pour la radio publique anglaise, cet ouvrage s'est rapidement imposé comme un classique du comique geek, relevant des Monty Python pour le côté absurde, de Star Wars pour ce qui concerne le semblant de guerre spatiale et des règles de la fédération internationale de cricket pour une bonne partie du reste. Bonne lecture et... n'oubliez pas votre serviette !

Cote : R ADAM (G) 1 Cedric Limousin (section multimedia)

25


Le Cycle de Tschaï / Jack Vance, J'ai lu, 2001,

Les enfers virtuels T.1 "Surface" / Iain M.

862 p.

Banks, Laffont, 2001, 397 p.

Résumé : Dans ce "space

Résumé

: Edition intégrale de ce cycle qui voit Adam Reith, après la destruction du vaisseau terrien Explorator IV sur la planète Tschaï, face aux l quatre peuples habitant ce monde...

Notre avis : Conteur et poète à la fois, Jack Vance dépeint un monde sur le déclin qu'un terrien va devoir parcourir malgré lui afin de rentrer sur Terre. Se confrontant aux quatre peuples aliens qui dominent la planète, Adam Reith réalise dans le même temps une quête initiatique, chaque race dépeignant un aspect de la psyché humaine poussée à l'extrême. Eleveurs Chasch, techniciens Wank, chasseurs Dirdir et scribes Pnume se côtoient, s'allient, se combattent parfois mais semblent tous être portés vers un même but...

opera", 2 fils principaux s'entrecroisent et finissent par se rejoindre. Le premier fil conducteur est le destin et a vengeance de Lededje, esclave de Veppers, l'homme d'affaires richissime. Le second fil concerne la lutte entre les tenants des "Enfers virtuels" et leurs opposants...

Notre avis : Voilà un roman flamboyant qui se

déroule dans l'univers de la Culture, société hédoniste et où rien n'est impossible. Mais c'est également une interrogation sur ce qui fait l'Homme et son humanité. A l'heure de FaceBook et des univers virtuels type Second Life ou les Sims, peut-être est-il temps de s'interroger sur ce qui sera possible lorsque la technologie permettra de se passer des écrans ! Et quand tout sera faisable, que deviendra la barrière de l'éthique ?

Un roman d'initiation, parfait représentant d'un sous-genre du space opera : le planet opera qui ne décrit qu'un seul monde.

Cote : R BANK C(8)

Cote : R VANC C

Cedric Limousin (section multimedia) Cedric Limousin (section multimedia)

26


Pour aller plus loin Le Cycle d'Hypérion (1) : Le Cycle d'Hypérion , tome 1 (Hypérion & La chute d'Hypérion) / Dan Simmons ; R. Laffont ; 1991; 991 p. Cote : R SIMM C(1) Ivoire (1) : Ivoire : une légende du passé et du futur. Tome 1 / Michael D. Resnick ; Denoël; 1993 ; 217 p. Cote : R RESN I(1) Dune (1) / Franck Herbert; Robert Laffont ; 1970; 756 p. Cote : R HERB D(1 ) Cycle d'Ender (1) : La stratégie Ende r / Orson Scott Card ; J'ai Lu ; 1986 ; 382 p. Cote : R CARD E(1) Cycle de Fondation (1) : Le Déclin de Trantor / Isaac Asimov ; Omnibus; 1999; 1011 p. Cote : R ASIM F(1) Cycle des Inhibiteurs (1) : L'espace de la révélation / Alastair Reynolds ; Presses de la cité ; 2002 ; 699 p. Cote : R REYN C(1) Au tréfonds du cie l / Vernor Vinge ; Robert Laffont ; 2002; 813 p. Cote : R VING A La guerre éternelle / Joe W. Haldeman ; J'ai Lu ; 1976 ; 281 p. Cote : R HALD G

Webographie

http://www.space-opera.fr/

L'annuaire francophone du space opera.

http://www.cafardcosmique.com/Le-Space-Opera

Un dossier sur ce thème sur l'excellent site du Cafard Cosmique !

http://www.nanarland.com/categorie-2-space-opera.html

Si certains films valent le détour, ce n'est pas toujours pour ce qu'on croit...

La sagesse ne s' a pprendpas, el l e br i l e dansvot r eét o i l e . PaulFleming 27


S

t a r s Wa r s Cedric Limousin (section multimedia)

Genèse d'une épopée moderne On ne présente plus le cycle de Georges Lucas. Même les plus réfractaires aux films de sciencefiction auront entendu parler de la quête du jeune Skywalker et de ses relations... complexes avec son illustre père. Cependant, peut-être reste-t-il encore quelques petites perles qui vous auront échappé dans cette épopée ? Une petite remise en situation tout d'abord : la saga Star Wars est composée initialement d'une trilogie dont le premier volume ( " Star Wars IV, Un nouvel espoir" ) a été réalisé en 1977. Avec ce premier opus, Georges Lucas révolutionne le En effet, au lieu du traditionnel défilement des cinéma à plusieurs titres. noms des acteurs, réalisateurs, scénaristes etc..., Lucas insère un texte déroulant situant l'histoire Dans son financement tout d'abord : Lucas va au sein d'un univers bien plus vaste et ayant déjà proposer à la Fox de renoncer quasi-intégralement sa propre histoire ! Ce générique va devenir la à ses droits d'auteur sur le film en échange des marque de fabrique de l'univers de la saga et droits sur les produits dérivés. Produits dérivés possède lui aussi sa petite histoire puisque Lucas qui vont rapidement représenter une part notable sera attaqué par l'association des scénaristes de l'industrie mondiale du jouet. Gageons que les américains, outrés que leurs noms puissent signataires de cet accord ont du connaître des disparaître des premières minutes de films. années difficiles lors des réunions de directions... D'autant que les mêmes n'ont eu de cesse de Notons aussi que voir apparaître "Episode IV" au refuser les rallonges de budget pour "un petit film tout début du film a du en surprendre plus d'un, de série B qui devrait rapidement sombrer dans les contribuant également à créer le mythe, tout oubliettes de la création artistique qu'il n'aurait comme le fait qu'il est clairement indiqué que cette jamais du quitter" (sic). histoire ne prend pas place dans le futur mais dans le passé ! Mais au-delà de ces péripéties financières, c'est bien sûr pour ses qualités intrinsèques que ce film va marquer son temps et ce dès le générique.

28


Pour crédibiliser son univers, Lucas va également intégrer des effets spéciaux largement supérieurs à tout ce qui avait été vu jusque là. Vaisseaux spatiaux gigantesques, sabres lasers, planète sous deux soleils, extra-terrestres variés et droïdes divers sont servis par une réalisation impeccable. Et le tout sans quasiment aucun traitement informatique post-production (pour les 3 premiers opus du moins). Quasiment tout est fait à la main, des artistes peignant le soleil surnuméraire sur chaque image, les vaisseaux sont (pour les plus grands) des tables de ping-pong recouverts de pots de yaourt, composants d'ordinateurs, jouets pour enfants... Un vrai inventaire à la Prévert ! Ces effets spéciaux, s'ils sont très peu couteux (le fond étoilé est un simple drap noir percé de petits trous), sont par contre extrêmement chronophages et Lucas aura beaucoup de difficultés avec les techniciens londoniens chargés de l'assister. Très éprouvé, il sera même hospitalisé pour surmenage et refusera de réaliser " L'empire contre-attaque " et " Le retour du Jedi".

Il faudra attendre 15 ans pour pouvoir voir "La menace fantôme " dans les salles obscures. Cet épisode initial pose (enfin) les bases de la saga mais ce n'aura pas été sans mal pour la communauté des fans : en effet, Lucas a repris les 3 premiers épisodes afin de "les rendre plus conformes à ce qu'il aurait voulu faire", entraînant d'inénarrables controverses (telles celles du "Han shot first" ou du "Nooo", cf webographie). Simple effet de manche permettant d'engranger des fonds supplémentaires ou réel besoin artistique, on vous laisse juger ! Dernier avatar en date de cette saga, Disney a récemment racheté Lucas Art et a annoncé dans la foulée le tournage d'un épisode VII. Une fois de plus création artistique et finance se rejoignent...

Mais ses efforts sont payants : le public est au rendez-vous et le film est un "carton" énorme. Une communauté de fans se crée quasi-instantanément ; il existe même maintenant des Eglises Jedi se revendiquant de la philosophie des moines guerriers (il faut tout de même remarquer qu'une enquête anglaise a refusé de comptabiliser les padawans au motif que la foi "doit être sincère"). Au vu de certains cosplayeurs, on peut se demander à quel point ladite foi est simulée... Une anecdote (malheureusement) méconnue : un an après la sortie du premier film, Lucas participa à l'écriture d'un téléfilm savoureusement intitulé " Star Wars Holidays " qu'il découvrira lors de son passage à l'écran. Sorte de mélange entre comédie musicale à bas coût, dessin animé niveau étudiant de première année en animation et soap opera des années 60, cet épisode est "E.N.O.R.M.E". Lucas obtiendra même qu'il ne soit jamais rediffusé et intente régulièrement des procès aux fans qui tentent de le faire découvrir. Diffusé une seule fois en France, l'unique copie (disponible sur un célèbre site de vente en ligne) a été cédée au prix modique de 8000€. Pour un enregistrement VHS... quand on vous dit qu'il y a des fans !

29


Sélection bibliographique Faire de la science avec Star Wars / Roland

La Revanche des Sith /Georges Lucas,

Résumé : En utilisant les

Résumé : Comment

Twentieth Century Fox, 2005. 180 mn

Lehoucq, Le Pommier, 2005. 128 p.

Anakin Skywalker, jeune chevalier Jedi, tenté par le côté obscur de la Force, prête allégeance au maléfique Darth Sidious et devient Dark Vador. Apre et ténébreux épisode.

outils de la physique pour décrypter certaines scènes du film Star Wars, l'auteur tente de faire la part entre la science et la fiction, le rêve et la réalité. Il explique comment fonctionne un sabre-laser, quelle est l'énergie dégagée par l'Etoile de la mort, comment se déplacent les vaisseaux interstellaires ou quelle pourrait être la nature de la force des chevaliers Jedi.

Notre avis : Georges Lucas clôt en beauté son

Notre avis : Les bons auteurs de vulgarisation

cycle de "préquelles", dans un déluge d'effets spéciaux. Il parachève son univers et parvient bien plus que dans les deux opus précédents à nous faire ressentir la chute de la République et le passage à l'Empire (qui contre-attaquera 2 épisodes plus tard si vous avez bien suivi). Souvent considéré comme le meilleur de la série, il est difficile de ne pas plonger dans ce long film dense et très complet auquel on pardonnera facilement ses dialogues parfois simplistes.

scientifique ne sont pas si nombreux et Roland Lehoucq est de ceux-là. Toujours d'une approche très simple et bourrés d'humour, chacun de ses ouvrages est une invitation à la découverte. Celui-ci ne fait pas exception à la règle et vous vous plongerez avec bonheur dans les multiples démonstrations savamment décortiquées dans ce savoureux opuscule ! Et non, il ne sera jamais possible de trancher votre saucisson au canif laser, vos voisins s'en plaindraient rapidement...

Cote : DVD STA (3)

Cote : 530 LEH

Cedric Limousin (section multimedia)

Cedric Limousin (section multimedia)

30


Stars wars : la trilogie / John Williams & the

Composées par John Williams, compositeur surrécompensé par Hollywood, les musiques de la saga marquent le renouveau des grandes symphonies orchestrales au cinéma. Et quel renouveau ! Du thème glaçant "The Imperial March" dorénavant toujours associé à Dark Vador, au morceau presque swing du "Cantina Band", l'éventail des compositions couvre un très large spectre ! Rappelez-vous : si dans l'espace personne ne vous entendra crier, on y entend toujours quelques notes de musique.

Skywalker Symphony Orchestra, Sony music, 1982.

Cote : 6.1 STAR 1 Cedric Limousin (section multimedia)

Notre avis : Soyons sincères, si cet album n'était déjà pas à l'époque l'album de l'année, il n'en demeure pas moins intéressant.

Pour aller plus loin Star Wars / Collectif ; C. Lefrancq, 1997, 287 p. Cote : OEUV.ST.002 (Maison de l'image) Star Wars (1) : La Menace fantôme / George Lucas, Twentieth Century Fox, 2004. Cote : DVD STA (1) Star Wars (2) : L'Attaque des clones / Georges Lucas, Twentieth Century Fox, 2002. Cote : DVD STA (2) Star Wars (4) : Un Nouvel espoir / Georges Lucas, Twentieth Century Fox, 1977. Cote : DVDJ STA (4) Star Wars (5) : L'Empire contre-attaque / Georges Lucas, Twentieth Century Fox, 1980. Cote : DVDJ STA (5) Star Wars (6) : Le Retour du Jedi / Georges Lucas, Twentieth Century Fox, 1983. Cote : DVDJ STA (6) La Guerre des étoiles, tome 1 : La trilogie fondatrice / Georges Lucas, Donald Glut et James Kahn, Omnibus, 1995, 1012 p. Cote : R GUER (1) (Magasin)

31


Webographie

http://www.starwars.com/ Le site officiel de la saga.

http://www.anakinworld.com/

Une encyclopédie en français et régulièrement mise à jour.

https://www.youtube.com/user/starwarsholonet Une chaine YouTube dédiée à l'univers StarWars.

http://www.starwars-holonet.com/

Un site de fans, complet et éclectique.

http://culturevisuelle.org/igenerations/archives/1330 Un article sur les controverses liées à SW.

Duchaosnaî t uneét o i l e . Charlie Chaplin 32


E E

toiles et bande dessinée ntre science et. . . poésie Audrey Bouvier (section adulte) Didier Lecerf(section animation)

La bande dessinée est un art qui se prête bien à la science-fiction. Imaginer un futur hypothétique, qu’il soit apocalyptique ou ultra-technologique, est une source intarissable d’idées pour les auteurs, aussi bien du point de vue du scénario que du dessin. Le Space Opera, sous-genre de la SF, va encore plus loin. Il transcende les possibilités. Car placer son intrigue à une échelle interstellaire - ou en tous les cas extra-terrestre - permet d’ouvrir grand les portes de l’imaginaire (par exemple inventer des planètes avec une faune et une flore totalement différentes de la nôtre, comme le fait Léo dans Les mondes d’Aldébaran ) ou au contraire de coller au plus près d’un réalisme scientifique futuriste (vaisseaux ultrasophistiqués, pouvoirs de téléportation etc). La liberté de création y est totale, les codes complètement abolis. Et cela a donné naissance à des séries de grande qualité, incontournables dans l’histoire de la bande dessinée. Certains héros sont même devenus cultes, tels Valérian et Laureline pour la BD franco-belge, Cobra et Albator pour le manga et le Surfer d’argent pour le comics. Quant aux auteurs de Space Opera, certains sont devenus des références, comme l'inoubliable Moebius, alias Jean Giraud, qui nous a quittés cette année.

Outre les BD de Space Opera, nous tenons également à vous présenter dans notre sélection bibliographique deux petits bijoux de poésie, situés à des années-lumière des albums cités cidessus, mais qui ont pourtant fait des étoiles leur thème majeur. Le premier nous retrace avec sensibilité l’épopée scientifique de l’aventure spatiale à travers le destin tragique de la petite chienne Laïka. Quant au second, Viktor, il s’agit d’un petit chef-d’œuvre, étincelant comme une étoile, qui mérite absolument le détour.

33


Sélection bibliographique

Les mondes d'Aldébaran / scénario et dessin

Laïka / scénario et dessin de Nick Abadzis.-

Résumé : Au cours

Résumé : Histoire de

de Léo.- Paris : Dargaud.

Paris : Dargaud, 2009

la chienne Laïka et de la conquête spatiale sur fond de Guerre Froide.

du XXIe siècle, les conditions de vie sur Terre se sont fortement dégradées. La mise au point du "Benevides Transfert" permet le dépassement de la vitesse de la lumière pour les engins spatiaux. Cela marque le début d'une nouvelle ère dans la conquête de l'espace : des planètes habitables et donc potentiellement colonisables sont ainsi découvertes...

Notre avis : Laïka

est le premier être vivant à avoir été envoyé dans l’espace, sans aucun espoir de retour. Cette histoire tragique avait à l’époque ému et révolté la terre entière. Nous étions alors en octobre 1957. Depuis 2007, c’est à notre tour d’être touché par cette histoire que l’on découvre sous un angle nouveau, et ceci grâce à Nick Abadzis, dessinateur britannique d’origine suédoise, jusqu’alors connu essentiellement pour ses contes pour enfants. Cette année-là, il décide en effet de rendre hommage à cette petite chienne qui aura été impitoyablement sacrifiée sur l’autel de l’ambition humaine au travers d’un récit poignant qui en fera pleurer plus d’un. Récompensé par l’Eisner Award du Best Teen Graphic Novel en 2008, l’équivalent du Fauve d’or décerné à Angoulême, ce roman graphique tout en sensibilité et émotion est également une épopée historique et scientifique rigoureuse, celle de la course à l’espace entre l’URSS et les Etats-Unis. Une BD pleine d’humanité à découvrir absolument.

Notre avis : Cette série est unanimement

appréciée par les amateurs du genre, tant du point de vue du graphisme, simple mais efficace, de son univers peuplé de créatures étranges évoluant dans un écosystème majestueux, que du scénario qui reste captivant dans la durée (14 tomes sur trois cycles : Aldébaran, Bételgeuse et Antarès). Léo explore avec succès le thème des tentatives de colonisation de planètes lointaines, tout en jetant un regard critique sur la folie des hommes. Un nouveau cycle, parallèle au premier de la série, commence sous le titre de " Survivants , anomalies quantiques "... Une nouvelle aventure à suivre avec intérêt.

Cote : BDA MOND (1-15) Didier Lecerf(section animation)

Cote : BDA ABAD L Audrey Bouvier (section adulte)

34


Notre avis : Viktor est librement adapté de

Viktor / scénario et dessin de Tommy Redolfi.-

L’étoile de bois , une des dernières nouvelles de

Antony : La boîte à bulles, 2010. (Coll. La malle aux images).

Résumé : Viktor vit avec

sa grand-mère dans la forêt. Par une nuit de violente tempête qui a déraciné les chênes, il découvre, médusé, les étoiles qui scintillent dans le ciel. Emu, il discute avec elles et cherche à les attraper. Il en tombe amoureux. Quand la forêt obscurcit de nouveau le ciel, il la quitte en quête de sa propre étoile, au bord de la mer, dans les villes et sur les tours.

Marcel Schwob, auteur symboliste du début du siècle dernier (1867-1905). Si la trame du récit est conservée, Tommy Redolfi y insuffle son propre imaginaire (il compose notamment une nouvelle fin, très réussie) tout en respectant l’atmosphère envoûtante, décalée et poétique du texte. Cela donne un roman graphique d’une grande force évocatrice, à la beauté étrange et mystérieuse, qui ne laisse surtout pas indifférent. Viktor, petit personnage lunaire, prend vie sous nos yeux et nous émeut dans sa course éperdue vers les étoiles, vers son étoile. Vers l’Amour qui illuminera sa vie. Tout un symbole.

Cote : BDA REDO V Audrey Bouvier (section adulte)

Pour aller plus loin MANGAS L’anneau des Nibelungen / scénario et dessin par Reiji Matsumoto, Kana. (8 vol.). Cote : BDJ ANNE (1-8) Capitaine Albator, le pirate de l'espace / scénario et dessin par Reiji Matsumoto, Kana. (3 vol.). Cote : BDJ ALBA (1-3) La cité Saturne / scénario et dessin par Hisae Iwaoka, Kana. (3 vol.). Cote : BDJ CITE (1-3) Cobra, the Space Pirate / scénario et dessin par Buichi Terasawa, Convini. (20 vol.). Cote : BDA COBR (1-20) Galaxy Express 999 / scénario et dessin de Reiji Matsumoto, Kana. (21 vol.). Cote : BDA GALA (121) Letter Bee / scénario et dessin par Hiroyuki Asada, Kana. (9 vol.). Cote : BDJ LETT (1-9) Planètes / scénario et dessin par Makoto Yukimura, Generation Comics. (4 vol.). Cote : BDA PLAN (14) Prince Norman / scénario et dessin par Osamu Tezuka, Cornélius. (3 vol.). Cote : BDJ PRIN (1-3) Star Wars / scénario et dessin par Toshika Kudo, Delcourt. Cote : BDJ STAR

35


BANDES DESSINEES Aquablue / scénario de Thierry Cailleteau et Régis Hautière ; dessin de Olivier Vatine... [et al.], Delcourt. (13 vol.). Cote : BDA AQUA (1-13) Arzach / scénario et dessin de Moebius, Les Humanoïdes associés, 2007. Cote : BDA MOEB A Arzak / scénario et dessin de Moebius, Glénat, 2010. Cote : BDA ARZA (1) La Caste des Méta-Barons / scénario d’Alexandro Jodorowski et dessin de Juan Giménez, Les Humanoïdes associés. (7 vol.). Cote : BDA CAST (1-7) Le cycle de Cyann / scénario et dessin de François Bourgeon et Claude Lacroix, Casterman. (5 vol.). Cote : BDA CYAN (1-5) Le fléau des dieux / scénario d’Aleksa Gajic ; dessin de Valérie Mangin, Soleil. (6 vol.). Cote : BDA FLEA (1-6) Le garage hermétique / scénario et dessin de Moebius, Les Humanoïdes associés, 2006. Cote : BDA MOEB G La guerre éternelle / scénario de Joe W. Haldeman ; dessin de Marvano, Dupuis. (3 vol.). Cote : BDA GUER (1-3) L'honneur des Tzarom / scénario de Lupano ; dessin de Paul Cauuet, Delcourt. (2 vol.). Cote : BDA HONN (1-2) Les hydres d'Arès / scénario de Corbeyran ; dessin de Alexis Sentenac, Delcourt. (3 vol.). Cote : BDA HYDR (1-3) L’Incal / scénario d’Alexandro Jodorowski ; dessin de Moebius, Les Humanoïdes associés, 2001. (Réunit les 6 vol.). Cote : BDA MOEB I Lone Sloane / scénario de Jacques Lob et Benjamin Legrand ; dessin de Philippe Druillet, Albin Michel ; Drugstore. (5 vol.). Cote : BDA LONE (1-5) Monde d’Edena / scénario et dessin de Moebius, Casterman. (6 vol.). Cote : BDA MOND (1-6) Orbital / scénario de Sylvain Runberg ; dessin de Serge Pellé, Dupuis. (3 vol.). Cote : BDJ ORBI (1-3) Salammbô / scénario et dessin de Philippe Druillet ; adapté de Gustave Flaubert, Albin Michel, 1998. Cote : BDA DRUI S Sky Doll / scénario de Barbara Canepa ; dessin de Alessandro Barbucci, Soleil. (3 vol.). Cote : BDA SKYD (1-3) Les Technopères / scénario d’Alexandro Jodorowski ; dessin de Zoran Janjetov, Les Humanoïdes associés. (8 vol.). Cote : BDA TECH (1-8) Valérian agent spatio-tempore l / scenario de Pierre Christin ; dessin de Jean-Claude Mézières, Dargaud. (19 vol.). Cote : BDJ VALE (1-19)

COMICS Les éternels / scénario et dessin de Jack Kirby, Panini France, 2007. Cote : BDA KIRB E Le surfer d’argent : l'intégrale / scénario de Stan Lee ; dessin de John Buscema, Soleil. Cote : BDA SURF (1-3)

36


Webographie http://resf.hypotheses.org/570 Moebius et le Space Opera

http://blogshumanites.u-paris10.fr/content/alexandro-jodorowsky-prolifique-sc%C3%A9naristede-space-opera Alexandro Jodorowsky et le Space Opera

http://www.plusoumoinsgeek.com/emissions-10-space-opera.html Une émission de + ou - Geek sur le Space Opera

A découvrir pendant "Pluie d' étoiles" à la Médiathèque *Mercredi 5 décembre-20h30 / Lecture "L' étoile de bois" de Marcel Schwob (fin XIXe) Lecture du texte * projection de l'adaptation BD de Tommy Redolfi "Viktor"...

Public + de 12 ans *Vendredi 21 décembre-20h30 / Les courts des grands "Sous les étoiles"

Des courts- métrages à l'occasion du "Jour le plus court"

Public + de 12 ans

Les étosiseunj les sontourretéclrouverl airéesa pour que chacunpui si e nne. AntoinedeSaint-Exupéry 37


L

es étoiles dans la poésie Evelyne Guignabert (section jeunesse)

La Renaissance : La Pléiade ou sept étoiles littéraires

fut très prolifique sur le sujet avec des poèmes tels "Les étoiles" (Rondels, 1875) et "Nuit d'étoiles" (Améthystes, 1863).

Les Pléiades, dans la mythologie grecque sont les sept filles de Pleioné et d'Atlas qui furent métamorphosées en groupe de sept étoiles après leur suicide. Au IIIème siècle avant Jésus-Christ, la Pléiade désignera un groupe de sept poètes grecs d'Alexandrie. En France, au XVIème siècle, Pierre de Ronsard prend l'initiative de regrouper autour de lui et de Joachim du Bellay une "brigade idéale" de sept poètes afin de former une nouvelle Pléiade. Cette constellation de sept étoiles littéraires sera baptisée "Pléiade" en 1553. Le poème "L'Hymne aux étoiles" de Pierre de Ronsard est un exemple de l'art poétique de la Renaissance.

Le XIX ème siècle : Une pluie d'étoiles en poésie Il faut cependant s'attarder sur le XIXème siècle pour découvrir toute la richesse poétique propre au thème des étoiles. En effet, avec le mouvement romantique commencé en France aux environs des années 1820 jusqu'aux années 1850, de nombreux poètes ont été inspirés par les étoiles. Alphonse de Lamartine (1790-1869), Victor Hugo (1802-1885), Alfred de Musset (1810-1857), Théophile Gautier (1811-1872) pour ne citer que les plus connus, ont tous écrit sur les étoiles. Pour Victor Hugo (18021885), dans le poème "Fonction du poète" (in : Les rayons e t les ombres ), l'étoile est considérée comme un guide spirituel : "Car la poésie est l'étoile qui mène à Dieu rois et pasteurs !" (1839). On notera que Théodore de Banville (1823-1891)

Lesétoiles Lesci e uxrespl e ndi s sant s d’ É t o i l e s Auxradi e uxfr i s sonnement s , Ressembl ennentdebl ntàdesfloatnchesvoi s dormantless. Quesi l o Quandl ’ a zurdéchi r esesvoi l e s, Nousvoyonsl e sbl e usf i r m ament s , Lesci euxrespl eindissonnement ssants d’sÉ. toiles Auxradi e uxfr Quelpei n t r emet t r asursest o i l e s, ODi e u!cescl a i r sfour m i l e ment s , Cesfour naisesdedisatmant s les, Qu’ à mesyeuxravi u dévoi Lescieuxresplendissants d’Étoiles? Théodore de BANVILLE Recueil : "Rondels"

38


C'est également le cas de Sully Prudhomme( 18391907 ) qui sublime la beauté des étoiles dans le magnifique poème "La voie lactée" ( Les Solitudes , 1869). Celles-ci sont immortalisées comme des êtres, vivants dans une profonde solitude. Il fait également l'éloge de l'astronome qui, par définition, est à la recherche d'étoiles.

lSursat esttard;l 'adansl stronomeauxvei lesobsteinées,dernier o ur , e ci e loùmeurtl bruCherchedesî it lesd'or, etle frontdansla nuit, Regardeàl'infiniblanchir desmatinées. Sully Prudhomme (Poésies)

Lavoie lactée(LesSolitudes) Auxét o i l e sj ' a idi t unsoi r : «Vousneparai s sezpasheureuses; Vosl ueurs,dansl 'infinoinoiureuses, r, Ontdest endressesdoul Etj e croi s voi r auf i r m ament Undeui lentd' blancmenépardesvi erges Quiport i n nombrabl e sci e rges Etsesuiventlanguissamment. ÊtÊtees-s-vvoust oujoursenpr ière? ousdesast r esbl e ssés? Carcesontdespl e ursdel u mi è re, Nondesrayons,quevousversez. Vousl e sét o i l e s,l e saï e ul e s Descréat u resetdesdi e ux, Vousavezdespl e ursdansl e syeux. . » Ellesm'ontdit :«Noussommesseules, Chacunedenousestt r èsl o i n Dessoeursdontt u l a croi s voi s i n e; Sacl artécaressant e etfinémoie n ; Danssapat rie estsanst Etl ' i n t i m eardeurdesesfl a mmes Expi ruraidi eauxciteuxi:«Jevouscomprends! ndifférents.» Jel e Carvousressemblezànosâmes; Ai nnsiquevouschacunel uentprèsd' it ele, Loi dessoeursquisembl Etl a sol i t a i r ei m mort e l e Brûle ensilencedansla nuit. » Sully Prudhomme

Sully Prudhomme

39


Sélection bibliographique

L'espace cap vers les étoiles / Jean Humenry

Ballade musicale poétique / Jeanne-Marie

et Gaëtan de Courrèges, Comme ci, comme ça, 2009.

Pubellier, Béatrice Maillet et Alain Paulo, Enfance et musique, 2009.

Résumé : Magnifique CD

de poèmes lus ou mis en musique, avec notamment le très beau poème "Pâle étoile du soir" d'Alfred de Musset (1810-1857) lu par Béatrice Maillet.

Résumé

Marianne!

Notre avis : Les poèmes mis en musique sont

: Apolline, Mathieu, Charles et le Professeur Tryphon Tournesol, génial inventeur dans Les Aventures de Tintin vous feront vivre un voyage inoubliable dans la fusée

Notre avis : Un très beau conte musical. Vous

très agréables à écouter avec notamment des musiques douces et cristallines.

découvrirez des chansons poétiques et joyeuses. Elles sont ponctuées par les réflexions pertinentes d' Apolline, Mathieu, deux enfants et Charles, un adulte. Tous vous dévoileront les secrets de notre univers. Des conversations un peu décalées et surréalistes entre Apolline, Mathieu, Charles et le Professeur Tryphon ajoutent une touche d'originalité à ce CD. Votre voyage dans la fusée Marianne sera inoubliable !

Cote : J POE POS Evelyne Guignabert (section jeunesse)

Cote : CM HUME Evelyne Guignabert (section jeunesse)

40


Pour aller plus loin L'endroit où dorment les étoiles / Katsumi Komagata, Trois ourses, 2004. Cote : A KOM

Un album très poétique dans un dégradé de blancs laiteux ou nacrés où la vie des étoiles se dévoile page après page ! Pour petits et grands. Les nains et les géants : 25 poèmes de Victor Hugo /Actes Sud Junior, 2002. Cote : J POE HUG

N

Un recueil de poésies de Victor Hugo, avec un extrait du poème «Les étoiles filantes». Il pleut des étoiles dans notre lit / Inger Christensen, Pentti Holappa, Tomas Tranströmer, Jan Erik Vold, Sigurdur Palsson, Gallimard, 2012. Cote : POE ILPL Découverte de cinq poètes du Grand Nord qui abordent le thème des étoiles.

Webographie http://www.pluiedetoiles.com/

Pluie d'étoiles Editions est une jeune maison d'Edition de poésie créée en 1998 sous la forme d'une association qui aide à la réalisation de recueils de poèmes d'enfants et édite un bulletin annuel regroupant des productions d'enfants.

pages.infinit.net/noxoculi/poesie.html

Site très intéressant avec une compilation de poèmes anglais, américains et français. Les auteurs sont classés par ordre alphabétique. Vous trouverez également à la fin une bibliographie très complète.

www.poesie-francaise.fr

Un site sur la poésie française en général. On peut y lire, pour le plaisir, le très beau poème de Victor Hugo, «Les Etoiles filantes».

Lepoèt e f a i t abst r act i o ndel a réal i t é , al o rs, cerêveurcompt lesiAlmagiphonseEsqui ner. e lesrosétoiles etvamêmejusqu'à 41


L

E PETIT PRINCE DE SAINT E XUPE RY Marie-Laure Alliot-Lugaz (directrice)

"On ne voit bien qu'avec le coeur" d'autres et découvrir le monde. Il croise ainsi, le long de son périple, l'allumeur de réverbère, le businessman, un roi... Tous ces personnages sont autant d'allégories de nos défauts et les rencontres, autant de moyens de partager une vison du monde très humaniste. Un vrai bonheur ! Rappelez-vous : "On ne voit bien qu'avec le coeur, L'essentiel est invisible pour les yeux" ; "Si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. Si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée... Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé".

Le Petit prince d'Antoine de Saint-Exupéry est un

texte mondialement connu. Il fait le bonheur des enfants mais également des adultes. Si vous l'avez lu, vous savez que ce roman initiatique accompagne le lecteur toute sa vie par sa portée philosophique. C'est une incroyable leçon de vie. Le Petit prince a fait non seulement le tour de

nombre de planètes (lors de son voyage initiatique), mais également, le tour d'un nombre incroyable de pays puisque depuis sa parution en 1943, il a été traduit dans plus de 150 langues.

Je suis sûre que ces belles phrases vous sont restées en mémoire et si ce n'est pas le cas, lisez ou relisez le Petit prince , partagez le avec vos amis, vos enfants, vos parents. Pour les fans inconditionnels du Petit prince , il y a pourtant une ombre au tableau : les adaptations en dessins animés et surtout l'utilisation de cette icône, à des fins commerciales (cf les publicités pour Veolia, Réunica, Toshiba...). Ce petit bonhomme, avec toute son humanité, son coeur, ses valeurs, nous appartient à tous et le voir vendu au plus offrant, laisse un goût amer de trahison..

Mais revenons à l'histoire : un personnage blondinet quitte sa planète pour partir en visiter

42


Sélection bibliographique Le petit prince : le grand livre pop-up /

Le petit prince / écrit par Antoine de Saint-

Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard, 2009, 60 p.

Exupéry ; raconté par Gérard Philipe, Editions Isis, 2005.

Résumé : Livre audio du

Résumé : Le texte intégral de

petit prince de SaintExupéry lu par Gérard Philippe.

ce conte poétique et philosophique sur l'enfance, la solitude et l'amitié est illustré d'aquarelles mises en volume.

Notre avis : Une belle façon de découvrir ou

Notre avis : Le principe du pop-up (illustration

redécouvrir le cultissime petit prince, en compagnie de la voix chaleureuse de Gérard Philippe. On trouve également dans ce livre audio des extraits d'autres oeuvres de Saint-Exupéry ( Terre des hommes, Vol de nuit, Pilote de guerre, Adieu Mermoz... ).

animée en 3D) est parfois un gadget d'éditeur. Ici, ce n'est pas le cas. Le texte d'Antoine de SaintExupéry est en version intégrale, les aquarelles animées sont toute en finesse et sensibilité et le pop-up les rend vivantes. Une vraie réussite. Un livre à découvrir et à offrir.

Cote : LA SAIN P

Cote : JR SAIN

Marie-Laure Alliot-Lugaz (directrice)

Marie-Laure Alliot-Lugaz (directrice)

43


Pour aller plus loin

Les différentes versions du petit prince de Saint-Exupéry : Le petit prince / Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard (collection Folio Junior), 1999, 96 p. Cote : JR SAIN Le petit prince / écrit par Romain Victor-Pujebet, adapté d'Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard, 1997, 1 Cédérom. Cote : JR SAIN The little prince / Antoine de Saint-Exupéry, Wordsworth, 1995, 109 p. (Livre en anglais). Cote : JR SAIN ANG

Les autres romans d'Antoine de Saint-Exupéry : Courrier sud / Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard (collection folio), 1999. Cote : R SAIN C Pilote de guerre / Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard (collection folio), 1998. Cote : R SAIN P Terre des hommes / Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard (collection folio), 1972, Grand prix du roman de l'Académie française. Cote : R SAIN T Vol de nuit / Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard (collection folio), 1982, Prix fémina. Cote : R SAIN V

Les essais d'Antoine de Saint-Exupéry : Citadelle / Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard (collection folio), 2000. Cote : 848.03 SAI Lettres à sa mère / Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard (collection folio), 1997. Cote : 846.912 SAI Lettre à un otage / Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard (collection folio), 2004. Cote : 846.912 SAI

Les biographies de Saint-Exupéry : Le Dernier voyage de Saint-Exupéry / Carl Norac et Louis Joos, La Renaissance du livre, 2002. Cote : 843.9 SAI Saint Exupéry : vie et mort du Petit Prince / Paul Webster, Félin, 2000. Cote : 840.912 SAI

44


Webographie www.lepetitprince.com

Site officiel du petit prince, vous y trouverez toutes les informations utiles : de l'histoire de l'oeuvre à des jeux en ligne, jusqu'à une boutique de produits dérivés...

fr.wikipedia.org/wiki/Le_Petit_Prince

Pour une approche succinte mais assez complète de l'oeuvre.

A découvrir pendant "Pluie d' étoiles" à la Médiathèque *Samedi 1 0 novembre 201 2 – 1 0h / Invente ta planète

Réalisation d'un très court métrage animé sur ordinateur. Storyboard, animation et sonorisation sur le thème de la visite d'une planète par le Petit Prince. Il faut impérativement avoir lu le livre auparavant. Attention : l'atelier se déroule sur 3 séances : samedi 10 novembre, samedi 17 novembre et samedi 1er décembre, toujours à 10h.

*Mercredi 1 2 décembre-1 0h30 et samedi 1 5 décembre-1 5h30 / Lecture jeunesse "Au fil d' Ariane"

Quand les étoiles descendent sur Terre, elles nous apportent des histoires...

Public + de 4 ans *Mercredi 19 décembre-10h30 / Les P' tits Z' Animés

Des courts métrages pour enfants.

Public + de 4 ans

Monét ile,çaserapourt AntoinoedeSai nt-Exupéryoiunedesétoiles. 45


L

' art et les étoiles Véronique d'Abrigeon (section jeunesse)

dates importantes : *1963 : Médaille et bourse de l'académie américaine des Arts et des Lettres. *1964 : Médaille d'or «American Architectural Association». *1965 : Walt Disney lui rend hommage en créant une Bande Dessinée, dans Mickey Mouse, le neveu de celui-ci se vante d'avoir un autographe de Fontaine. *1966 : Exposition à la Galerie Myfair de Miami ayant pour thème «le Cosmos et les mystères de l'univers". *1969 : Exposition à la maison des Arts de Chicoutimi. *1973 : Exposition à Dallas. *1975 : Exposition à Beyrouth au Liban. *1977 : Publication du livre "Conspiration et Vous allez me dire : mais qui est cet homme ? lumière – entre l'ombre et la lumière". *1978 : Ouverture d'une galerie d'Art sur la rue Jamais entendu parlé ! Saint-Pierre à Québec : "Galerie Fontaine inc". Voici donc ANDRE FONTAINE : Inauguration de la murale "l'homme et l'univers" à André Fontaine est un artiste d'origine canadienne, l'école François Perrault. enfin plus exactement québécoise, il est né le 6 Exposition "Le Défi aux Etoiles". mars 1926 à Saint-Gédéon, petit village situé au *1983 : Conférence et exposition de toiles à Drummondville. Saguenay-Lac-Saint-Jean, une région du Québec. Il fait des études très brillantes, obtient une *1986 : Exposition dans la Beauce en France. *1987 à 1995 : Expositions maîtrise en psychologie, une maîtrise des Beauxau Canada + Grande Arts, et un doctorat en cosmologie. murale peinte sur la Il a commencé à peindre avec deux grands noms de façade d'un bâtiment dans la peinture : J. Pollok et J. Fresco. Saint Roch à Québec. André Fontaine est le père de son Art : "l'Art *1999 : Exposition à la Cosmonitique", il le crée et le réalise à partir de Bibliothèque municipale son médium "le Texmos" en 1963. du Lac Beauport. Petit éclaircissement sur le "Texmos" : c'est une technique alliant l'ordinateur, le quartz et le rayon laser. Définit comme "peintre cosmique" par les critiques, il a une renommée mondiale. De nombreux prix lui sont attribués, voici quelques J'aurais pu vous parler des artistes du mouvement généraliste de la peinture moderne (1880-1940) avec l'impressionnisme, le post-impressionnisme avec Cézanne, Gauguin ou bien Van Gogh et son "ciel étoilé" de 1889, les symbolistes, les nabis, le fauvisme, l'expressionisme et arrivé aux sources de la peinture contemporaine avec le cubisme(Picasso, Braque, Gris...), le futurisme, le rayonnisme, le vorticisme, l'orphisme, le néoplasticisme, le constructivisme, le suprématisme, le purisme et les autres... Bref, j'aurais pu m'attarder aussi sur la géométrie comparée, non n'ayez pas peur, c'est juste pour vous citer un artiste éclatant de fantaisie : Dürer avec sa sphère de polyèdre. Et bien après maintes recherches, j'ai enfin trouvé l'artiste représentant l'art et les étoiles : André Fontaine.

46


Afin que ses œuvres soient hyperréalistes, il est en liaison avec la Nasa, compose avec l'ordinateur, le quartz et le rayon laser, sa technique lui est propre. Le résultat est bluffant, en tant que spectateurs, nous avons l'impression de faire un voyage à travers l'univers. André Fontaine est aussi un journaliste correspondant de presse internationale, il a été envoyé sur des grands reportages d'événements politiques mondiaux comme la révolution cubaine, la crise de Panama, la guerre civile dominicaine, la construction du mur de Berlin, l'assassinat de JF Kennedy, les lancements à Cap Kennedy, il est membre de la presse à Cap Canaveral. Malgré son acharnement à vouloir révéler des informations sur l'assassinat de JF Kennedy, il a été réduit au silence durant de nombreuses années, mais homme d'action et volontaire, il a continué son art et a été un conférencier de renom. Il décède d'un infarctus le 30 janvier 2005 à Québec.

Sélection bibliographique Quelques mois plus tard, Van Gogh est interné dans un asile de Saint Rémy de Provence. C'est une période critique pour lui, il a des tendances suicidaires mais sa peinture n'en n'est que plus rayonnante. Il peint une autre version "le Ciel Etoilé", où l'on peut voir toute la violence de sa personnalité perturbée, la forme des arbres, des étoiles, du ciel donnent une vision cosmique du tableau. Il est évident que ce tableau n'a pas été peint en toute quiétude. Dans cet ouvrage, vous pourrez découvrir l'œuvre de Van Gogh avec des explications concises sur sa peinture...

L'ABCdaire de Van Gogh / Flammarion, 1997.

Résumé : De A à Z, la vie, l'oeuvre et l'univers du peintre.

Notre avis : La "Nuit

Etoilée" de juin 1889, évoque une préoccupation constante chez Van Gogh, sa peinture transfuge la toile, les couleurs sont intenses, l'utilisation des bleus dominent (bleu de prusse, outremer, et cobalt), les lumières brillent d'un orange intense et les étoiles scintillent comme des diamants.

Cote : 759 VAN Véronique d'Abrigeon (section jeunesse)

47


Dürer / écrit par Peter Strieder, Albin Michel,

On évoquera ici la gravure "Mélancolia", tableau dans lequel Dürer introduit un carré magique, un polyèdre et six pentagones irréguliers. De même, il travaille en collaboration avec des chercheurs et crée des cartes célestes des hémisphères en utilisant la plume et la gouache... Prenez le temps de découvrir cet artiste allemand (1471-1528), qui fut sans aucun doute un surdoué, son œuvre en témoigne...

1990.

Notre

avis

:

Dürer, peintre, graveur, mathématicien, s'est servi de son savoir pour peindre des œuvres assez novatrices pour l'époque.

Cote : 759 DUR Véronique d'Abrigeon (section jeunesse)

Pour aller plus loin Van Gogh / Maurice Pialat, Edition Gaumont, 1992. Cote : DVD VAN Les Artistes ont toujours aimé l'argent / Albrecht Dürer à Damien Hirst : Judith Benhamon, Edition Huet, 2012. Cote : 381.457 BEN Le Cavalier bleu / Hajo Dütchting, Edition Tashen, 2009. Cote : 759.3 DUC Mondrian-De Stijl au centre Pompidou / Beaux Arts Editions, Cote : 759 MON Les Ancêtres liés aux étoiles / Rachid Koraïchi, Edition Acte Sud, 2008. Cote : 709.2 KOR Street Art : un musée à ciel ouvert / Ampre Viaud, Edition Palette, 2011. Cote : 709.5 VIA Comment parler de Vincent Van Gogh aux enfants ? / Anne Corley, Edition le Baron Perché, 2011. Cote : J 759 VAN Kandinsky : les voies de l'abstraction / Nicolas Martin, Edition Palette, 2007. Cote : J 759 KAN Grand bec sur les traces de Mondrian / Wonter Van Reek, Edition Bayard Jeunesse, 2011. Cote : A VAN

48


Webographie http://painterofthestars.blogspot.fr/

Ici vous pourrez découvrir les différents articles journalistiques sur André Fontaine...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Fontaine_%28Qu%C3%A9bec%29 Quelques renseignements de plus sur l'art d'André Fontaine...

http://www.pinacotheque.com/?id=801

Une exposition Van Gogh à la Pinacothèque de Paris.

A découvrir pendant "Pluie d' étoiles" à la Médiathèque *Samedi 3 novembre et 1 décembre 2012 – 14h30 / Ateliers d' arts plastiques "Toiles et étoiles"

Noir, blanc et couleurs flamboyantes seront de mise pour cet atelier

Public + de 5 ans *Samedi 8 décembre-14h / Atelier de gravure avec les Dompteurs de Papier

Public + de 1 2 ans *7 décembre 2012-9 janvier 2013 / Exposition "Gravures en corps céleste" Création des Dompteurs de Papier

Tout public-Entrée libre aux heures d' ouverture de la Médiathèque

Le géni e , c' e st ce qui peut f a i r e voi r l e s étoAl ilesenpl e i n j o ur . phonseEsquiros 49


L

a musique des sphères Anne Leynaud (section arts) Selem Chelloug (section arts)

Boèce (470-525) reprend celle-ci en attribuant cette fois la note ré à la Lune, do à Mercure, si à Vénus, la au Soleil, sol à Mars, fa à Jupiter et mi à Saturne. On retrouve une telle cosmologie dans les cultures orientales, en Inde et en Chine notamment. Au fur et à mesure que la conception de l’univers évolue en se perfectionnant, la musique aussi évolue… Les 7 cordes de la lyre céleste augmentent jusqu’à 15 pour expliquer au-delà des planètes, le ciel, les puissances, les Principautés, Chérubins, Séraphins pour arriver jusqu’à Dieu ! A la Renaissance, cet équilibre idéal entre harmonie et physique devient intenable, compte tenu des progrès dans cette discipline.

C’est Pythagore au VIème siècle avant notre ère qui est le premier à associer la musique et l’astronomie. Ce philosophe, mathématicien de génie, trouve les premières lois acoustiques en partant des 4 sons obtenus avec une corde. A partir de là, il définit la première gamme musicale appelée Tétracorde. Sa fascination pour les rapports numériques dans les harmonies musicales l’amène à tenter d’expliquer de la même manière, les autres phénomènes de la nature, y compris le cosmos. Etant donné qu’il y a autant d’intervalles musicaux qu’il y a de planètes (à l'époque ! ), il suffit de placer celles-ci suivant les rapports harmoniques. Les 7 planètes sont comme les 7 cordes d’une lyre ; en fixant la valeur du ton comme égale à la distance Terre-Lune , les pythagoriciens établissent la première échelle planétaire.

Johannes Kepler énonce les nouvelles lois relatives au mouvement des planètes, mais il reste attaché à l’idée que Dieu est architecte et géomètre, et surtout musicien. Le résultat de ses travaux harmoniques est publié en 1619 sous le titre " Harmonices mundi". Il attribue une note aux planètes non plus en fonction des distances entre elles, mais de leur vitesse de rotation. L’ensemble des planètes constitue un chœur où la basse est dévolue à Saturne et Jupiter, le Ténor à Mars, l’alto à la Terre et à Venus, le soprano à Mercure. En 1772, la loi de Titius-Bode est une nouvelle théorie de l’harmonie planétaire qui s’applique jusqu’à Uranus, mais la découverte de Neptune en 1846 en montre les limites.

50


Du côté de l’astrologie, on retrouve ces liens. Chaque constellation est associée à un instrument de musique : au Verseau correspond le luth, au Bélier, le psaltérion, aux Gémeaux la cornemuse, au Capricorne, la vielle. Voir les magnifiques fresques de la collégiale de Saint Bonnet le Château (près de Saint-Etienne).

signifie la présence d'une étoile de plus grande taille. La mesure de la quantité d'hydrogène ainsi que d'hélium consumés permet d'en préciser la datation. (Voir "sur-la-toile.com") Le cosmos a donc longtemps désigné un univers ordonné et harmonieux. Composer de la musique en pensant à la musique céleste permettait d’élever l’âme des hommes et de les faire vibrer à l’unisson. Cette théorie est reprise à l’heure actuelle dans les mouvements "new age" et ces créations de "musique spatiale".

Aujourd’hui, au moment où ces théories sont un peu désuètes, voilà que grâce au télescope Kepler on peut entendre la symphonie de l’univers… (http://blog.syti.net/index.php?article=460). La captation de minimes variations de lumière qui parviennent des étoiles, telles des ondes sonores, permet d'établir la datation ainsi que le calcul de la dimension des astres. Une tonalité plus basse

Sélection bibliographique Xenakis - Electronic music 1 : la légende d'Eer / réalisé par Bruno Rastoin ; Iannis

Les Planètes, suite pour orchestre, op.32 / Gustav Holst.

Ainsi parlait Zarathoustra, op.30 / Richard

Xenakis , compositeur ; interwiewé par Harry Halbreich, Mode Records, 2005.

Strauss, William Steinberg , direction d'orchestre ; Boston Symphony Orchestra.

Notre avis : "La légende

Notre avis : Cette suite

d'Eer" est une oeuvre électro-acoustique pour bande mangétique 7 pistes, créée pour l'inauguration du Centre Georges Pompidou en 1978. Une musique "cosmique" accompagnée d'un film de Bruno Rastoin, constitué de 350 images réalisées lors de la création de la partition de Xenakis. Un document magnifique !

pour orchestre a été écrite entre 1914 et 1916. Chaque mouvement est nommé et composé d’après une planète et son signe astrologique associé. La musique de Richard Strauss "Ainsi parlait Zarathoustra” est irrémédiablement associé au cosmos depuis le film " 2001 : l'odyssée de l'espace" de Stanley Kubrick.

Cote: 3. XENA 54

Cote: 3. HOLS 24

Anne Leynaud (section arts) Anne Leynaud (section arts)

51


Les Espaces acoustiques / Gérard Grisey ,

Cosmos / Murcof , compositeur, Leaf Label,

compositeur ; Pierre-André Valade , direction d'orchestre ; Ensemble Court-Circuit ; Frankfurter Museumorchester, Musidisc, . 1999.

2007. Contient : Cuerpo celeste ; Cielo ; Cosmos n°1 ; Cometa ; Cosmos n°2 ; Oort.

Notre

avis

Notre avis : J'ai trouvé

: Ce compositeur de musique électronique mexicain est vraiment intéressant. Il tente de retrouver l'apesanteur, la contemplation hallucinée des immensités, sans tomber dans le lounge music. Il essaie de retranscrire une matière sonore cosmique avec minémalisme mais sans provoquer aucun ennui.

sur le site de l'Ircam : (http://brahms.ircam.fr /documents/document/ 21277/), cette magnifique critique : "la musique de Grisey est bien à l'image des astres : tour à tour rythmique, violente, lancinante, hoquetante, incessamment recommencée. Elle est le reflet parfait de l'astronomie moderne qui a dévoilé la fureur cosmique et renvoyé la fragile harmonie des sphères de Pythagore et de Kepler dans la cohorte des illusions d'une humanité innocente et ignorante". Agora 2008. Elle pourrait conclure cette partie sur la théorie autour de la musique des sphères...

Cote: 4.2 MURC 1 Anne Leynaud (section arts)

Cote: 3. GRIS 18 Anne Leynaud (section arts)

Pour aller plus loin Musiques : une encyclopédie pour le XXIème siècle - 4 volumes (n° 3) : Musiques et cultures / dir. de publi. Jean-Jacques Nattiez. - Le Méjan : Actes sud ; [Paris] : Cité de la musique, 2005. - 1166 p. Cote: REF 780.3 MUS (3) Un chapitre consacré aux mythes de la musiques dans la Grèce Antique

Musiques : une encyclopédie pour le XXIème siècle - 4 volumes (n° 4) : Histoires des musiques européennes / dir. de publi. Jean-Jacques Nattiez. - Arles : Actes sud ; [Paris] : Cité de la musique, 2006. - 1514 p. Cote: REF 780.3 MUS (4) Plusieurs chapitres sur «Le temps, la musique et l'histoire» dont un article "Topoi de la théorie musiccale de l'Antiquité au XVe siècle" de Luisa Zanoncelli très intéressant, (p.110 à 140).

52


Webographie http://youtu.be/1AOKPTbZEyA

La médiathèque vous propose un voyage intergalactique en musique avec un décollage rock’n’roll sur ce tube génial des B’52 "Planet claire". Un clip très sympa (avec extraits de bande dessinées et de films de science fiction) vous mettra tout de suite dans l’ambiance.

http://youtu.be/pXSGocWifAg

Un autre morceau très chouette, celui de David Bowie "Space Oddity" écrit en 1969 au moment du lancement d’Appollo 11…

www.topito.com/top-10-songs-chosen-to-orbit-earth

Topito et son top 20 des chansons pour voyager dans l’espace...

http://www.communaute-francophone-star-trek.net/t2769-musique-et-espace-les-chansons

Un article sur les chansons en lien avec l’espace assez complet par un des fans de Star Trek. On y apprend qu’en 2008 la Nasa, pour fêter ses 50 ans et ceux des Beatles, a envoyé la chanson "Accross the universe" en direction de l’étoile polaire. Elle devrait y arriver en 2439…

http://youtu.be/4cHsPCAZlP4

Mais les étoiles, c’est aussi l’idée que les rêves se réalisent, comme dans le film de Pinocchio de Walt Disney : «When you wish upon a star». Voir extrait (images de mauvaise qualité) mais avec la voix magnifique de Louis Armstrong…

http://www.paroles2chansons.com/paroles-jacques-brel/paroles-la-quete.html C’est aussi cette chanson magnifique de Jacques Brel : la Quête

"Brûl e encore,bi e nqu´ayantt o utbrûl é Brûl e encore,mêmet r op,mêmemal Pourat t e i n dreàs´enécart e l e r Pouratteindrel´inaccessible étoile."

Illustration d'Athanase Kircher (1601-1680) Sur la musique des sphères

53


A découvrir pendant "Pluie d' étoiles" à la Médiathèque *Samedi 22 décembre - 1 5h30 / Balade en contes et en musique suivie d'un grand goûter. Quitter la Terre pour s'approcher un peu plus près des constellations... En partenariat avec les écoles de musique d'Aubenas (NEMA et CEMA).

Public + de 4 ans et parents (Vous pouvez apporter un goûter à partager. . . )

"Qu' e st c equecet t e ét o i l e ?Etonl i t son nomdansunl JulesRenardivreetoncroit la connaître. 54



Pluie d'Etoiles