Page 1

19943-C

N ° 2 Nov.-Déc. 2 0 1 3

QUOI DE NEUF ?

SUPPLÉMENT AU JOURNAL D I M A N C H E AGRÉGATION

P 3 0 5

JOURNAL DE l’UNITÉ PASTORALE DE MALMEDY

NO :

«Le vrai bonheur, le bon heur qui dure, ne peut se trouver qu’en expérimentant Dieu et en faisant l’expérience de Son amour.»

0 3 4

DR

Auteur inconnu

POUR NE RIEN MANQUER : ET SI ON S’ABONNAIT… ?

19943-Liege-N2-11-2013.indd 1

P2

NOTRE UNITÉ PASTORALE CHANGE DE NOM

DR

DR

POUR RECEVOIR «QUO ET DIMANCHE EN 2014 I DE NEUF»

P9

25/10/2013 09:30:30


QUOI DE NEUF ?

UNITE PASTORALE DE MALMEDY DAN S C E NU M ÉR O Page 2 : Tu te rappelles ? Page 3 : Nouvel horaire Le mot du curé : Dieu au quotidien Page 4 : Communication Communauté Sainte-Croix aux chemins des Fagnes Page 5 : Témoignage d’un paroissien en marche vers Compostelle Page 6-7 : L’Unité pastoralle en pèlerinage à Banneux Page 8 : Horaire des célébrations du mois Page 9 : Notre Unité pastorale change de nom Page 10 : Communications Page 11 : Témoignages Dieu au quotidien

Tu te rappelles ?

Cette information remplace la feuille mensuelle qui était envoyée en toutes boites les années précédentes.

19943-Liege-N2-11-2013.indd 2

DR

ABONNEMENT OU RÉABONNEMENT AU JOURNAL HEBDOMADAIRE DIMANCHE ET AU CAHIER LOCAL MENSUEL «QUOI DE NEUF» Ce numéro a été envoyé en toutes boites afin de vous faire découvrir ce journal qui apporte un regard différent sur le monde et vous tenir informés de l’activité de l’Église locale en Belgique, dans le diocèse de Liège ainsi que dans notre Unité pastorale. Il se veut accessible et intéressant pour tous, jeunes ou moins jeunes, familles ou personnes isolées… Le cahier local «Quoi de Neuf» que l’on pourrait aussi appeler album de nos paroisses vous fera découvrir les activités qui se sont déroulées dans notre ville ou nos villages, ainsi que l’agenda de tout ce qui s’y vivra. Pour vous abonner, il suffit de verser la somme de 29 euros sur le compte de la caisse paroissiale, Rue Jules Steinbach, 3 à 4960 Malmedy : BE11 00 10 71 13 7048 en mentionnant dans la communication, le nom et l’adresse d’expédition de la personne abonnée et la mention «abonnement 2014» ou par tél. 080 33 00 26. Cette somme vous permettra donc de recevoir 46 numéros du journal dimanche et 11 «Quoi de neuf» en 2014. Le versement doit être effectué pour le 6 décembre au plus tard.

11-12/2013 ~ P. 2

Et de la nuée une voix se fit entendre (Mc 9, 7) L’autre jour, tu faisais tes courses dans une grande surface. Une vieille dame, désemparée, t’a demandé comment couper un pain à la machine ; tu le lui as montré et elle t’a dit : «Que Dieu vous bénisse !» C’était tellement rare, cette manière de remercier, que tu en as été toute retournée de joie… : j’étais là. Un jeune hôte t’a parlé de ce vieux prêtre, décédé maintenant, qui était dans une maison de retraite à Malmedy et qui l’avait si bien aidé un jour de tempête où, n’en pouvant plus, il était allé chercher auprès de lui un peu de réconfort : tant de bonté, de confiance l’avait irradié, restauré… : j’étais là. Et votre court partage à son sujet fut ressenti comme un moment de grâce, un cadeau… : j’étais là. Et cette commerçante du centre-ville qui t’expliquait : «Lorsque le magasin est fermé le matin et que le livreur trouve porte close, il dépose tous les paquets chez le voisin et celui-ci me les rapporte aimablement l’après-midi. Alors, je lui porte un petit café»… : j’étais là. Et cette brume matinale d’automne, enveloppant d’un voile le paysage de collines de ton enfance. Cela t’a émerveillée et tu es restée un long moment à le contempler silencieusement… : j’étais là. Et cette journée de jeûne et de prière que François a proposée pour la paix en Syrie. Tu sais bien que je priais avec vous de tout mon cœur d’enfant, hanté par la souffrance qui me fait mal, si mal… : j’étais là. Tu vois, je ne m’écris pas en lettres majuscules, mais en mots et gestes minuscules qui tissent entre vous, entre nous, le fil du bonheur : trop de présence, trop de bruit porterait atteinte à ta liberté et j’y tiens tellement… Tellement, que je voyage incognito sur tes chemins de joies et de peines, je circule ainsi de l’un à l’autre, déposant de la tendresse par-ci, offrant de la douceur par-là, ouvrant un sentier de délivrance par ailleurs et je t’accompagne, mine de rien. Chut ! Ecoute, encore et encore : je suis là tout près…, tout prêt, je viens… I Nicole Piront

25/10/2013 09:30:59


UNITE PASTORALE DE MALMEDY

QUOI DE NEUF ?

11-12/2013 ~ P. 3

Dieu au quotidien NOUVEL HORAIRE DES CÉLÉBRATIONS À PARTIR DE CE MOIS DE NOVEMBRE

DR

C ÉLÉB R ATIO N S D U TEMPS O R DINAIRE

Dieu au quotidien : tel est le thème de ce deuxième cahier de notre unité pastorale… Ne sommes-nous pas à une époque où nous éprouvons bien des difficultés à vivre le quotidien ? Il nous faut sans cesse de l’extraordinaire, du nouveau, de l’inédit. Cette mentalité passe aussi dans nos communautés chrétiennes. Ainsi, dans le domaine de la liturgie, il nous faudra des moments «vibrants», des messes «emballantes», «féériques», «magiques»… Dans le domaine de la spiritualité, il nous faudra des expériences qui «touchent», des signes «parlants», «éclatants»… Dieu, pour être accepté, doit se plier aux exigences de la publicité, des slogans qui «passent bien», des vitrines qui «font choc»… Et pourtant !… Et pourtant, notre Dieu, notre Dieu tel qu’il se dévoile de plus en plus dans l’histoire d’Israël jusqu’à se révéler pleinement en Jésus n’est-il pas le Dieu qui s’accorde si bien au «banal», à «l’ordinaire», à la modestie des «jours qui passent», à la petite voie du quotidien ?… Je pense que ce n’est assurément pas un hasard que ces lignes me viennent au jour de la fête de la petite Thérèse… Thérèse de l’Enfant Jésus n’est-elle pas celle qui nous conduit si bien à ne pas chercher Dieu dans les grandes révélations, dans les grands miracles, dans les grands desseins, mais bien dans la petitesse du quotidien ?… Thérèse de l’Enfant Jésus… Thérèse du Dieu rencontré dans la banalité des jours sans prétention : des jours sans date à faire mémoire, des jours sans exploit à faire valoir, des jours sans vertu à faire gloire… Dieu caché, sans tonnerre ni éclairs, tout petit dans la crèche du quotidien… Le reconnaissons-nous ? Et voici que le Seigneur passa. Il y eut un grand ouragan, si fort qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, en avant du Seigneur, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan; et, après l’ouragan, un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ; et après le tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n’était pas dans le feu ; et, après le feu, le bruit d’une brise légère. Dès qu’Elie l’entendit, il se voila le visage avec son manteau… (1 R. 19, 11-13) I Votre curé, Henri Bastin

19943-Liege-N2-11-2013.indd 3

Tous les samedis à 18 h à la cathédrale - Messe des familles Tous les dimanches à 10 h à la cathédrale et à 10 h 45 à l’église de Ligneuville 1er dimanche du mois à 8 h 30 à l’église de Bellevaux 2e dimanche du mois à 8 h 30 à l’église des Capucins 3e dimanche du mois à 8 h 30 à l’église de Xhoffraix 4e dimanche du mois ainsi que parfois le 5e à 8 h 30 à l’église des Capucins La messe en allemand : tous les dimanches à 10 h à l’église des Capucins (sauf le jour des Confirmations) C ÉLÉB R ATIO N S D ES JO U R S D E F Ê T E

TOUSSAINT-NOËL-PÂQUES ASCENSION-PENTECÔTE-ASSOMPTION La veille de ces jours de fête (sauf Ascension et Assomption) à 18 h à la cathédrale. Le jour même de ces fêtes à 8 h 30 à l’église des Capucins, à 10 h à la cathédrale, à 10 h également en allemand à l’église des Capucins et à 10 h 45 à l’église de Ligneuville. C ÉLÉB R ATIO N S EN SEMA INE Lundi : Pas de messe - Mardi : à 8 h à la chapelle de semaine - Mercredi : à 8 h à la chapelle de semaine - Jeudi : à 18 h en alternance à la chapelle des malades et à la Clinique Vendredi à 18 h à la chapelle de semaine

DATES DES PREMIÈRES COMMUNIONS 2014 Le dimanche 27 avril à 10 h 30 à l’église de Xhoffraix pour les enfants de cette paroisse. Le dimanche 4 mai à 10 h à la cathédrale pour les enfants de la ville. Le dimanche 11 mai à 10 h à la cathédrale pour les enfants des villages (Burnenville Chôdes - Géromont) Le dimanche 25 mai à 10 h 30 à l’église de Bellevaux pour les enfants de ce village et alentours. Le dimanche 1er juin à 10 h 30 à l’église de Ligneuville pour les enfants de cette paroisse.

SACREMENT DE CONFIRMATION 2014 Le sacrement de Confirmation (pour toute l’Unité pastorale du Grand Malmedy) sera donné par Monseigneur Jean-Pierre Delville le dimanche 18 mai à 10 h à la cathédrale de Malmedy.

DATES DES TEMPS FORTS EN 2014 Retraite paroissiale au foyer de Charité à Nivezé : du vendredi 21 mars à 18 h au dimanche 23 mars à 16 h Conférences de carême : mercredi 12 mars ; jeudi 20 mars ; jeudi 27 mars ; jeudi 3 avril et jeudi 10 avril. Toutes à 20 h à la Salle du Caillou Blanc Pèlerinage à Lourdes : du 15 au 21 août Concernant le pèlerinage à Banneux et la fête de l’Unité pastorale, les dates vous seront communiquées ultérieurement.

25/10/2013 09:31:02


QUOI DE NEUF ?

COMMUNAUTÉ SAINTE-CROIX AUX CHEMINS DES FAGNES PA R O I S S ES D E WA I M ES, FAYMO N V ILLE, O N DE N VA L-T HI R I M ON T, R O B ER TV ILLE-OV IFAT ET SO U R B R O D T

COMMUNICATIONS En raison du pèlerinage à Cologne «sur les traces de Ste Thérèse-Bénédicte de la Croix», patronne de notre Communauté Ste-Croix qui fête ses 10 ans, la messe du 9/11 à 18 h 30 à Sourbrodt est supprimée. Aux différentes messes du dimanche 10/11, il y aura collecte spéciale pour l’Enfance handicapée et après la messe de 10 h 30 à Waimes, bénédiction des chevaux (fête de la St-Hubert au Cercle Equestre). Notre évêque Monseigneur Jean-Pierre Delville donnera le sacrement de Confirmation le dimanche 24/11 au cours de la messe de 10 h 30 à Sourbrodt, à 23 jeunes de notre Communauté Ste-Croix qui se sont préparés depuis un an. Pour cette occasion, les jeudis 7, 14 et 21/11 à 20 h au local paroissial de Sourbrodt, il y aura répétition des choristes. Les nouveaux confirmands qui commencent cette année leur cheminement sont aussi invités à cette célébration. La messe Temps Forts d’entrée en Avent pour les enfants, les familles et les catéchèses de 1re Communion et Confirmation de toute la Communauté Ste-Croix, aura lieu le samedi 30/11 à 17 h 30 à l’église de Waimes.

CARNET Nous aurons la joie d’accueillir dans notre Communauté par le baptême : • dimanche 17/11 à 14 h 30 à l’église de Faymonville : Léa Lerho, Arthur Lien et Baptiste Xhayet • dimanche 3/12 à 14 h 30 à l’église de Waimes : Rémy Lemperez et Justin Milon

LES AUTRES RENDEZ-VOUS À VENIR Jeudi 14/11 à 20 h au presbytère de Waimes, réunion de préparation pour les baptêmes de décembre. Adoration : vendredi 28/11 à 19 h 30 à Thirimont et mardi 3/12 à 19 h 30 à Robertville Lectio Divina chez Clément Seffer à Steinbach, vendredi 8/11 et vendredi 13/12 à 20 h Groupe de prière Padre Pio, samedi 9/11 et samedi 7/12 après la messe de 18 h 30 à Sourbrodt L’Echo de Renastène vous invite au concert de gala organisé pour son 140e anniversaire, dans la salle du Barassociés à Ovifat le samedi 7 décembre à 20 h. Invités : le «gospel action team», les guitaristes Marilyn Henkinet et David Van Lochem. Soirée de prière pour la Paix dans nos familles et dans le Monde, dimanche 8/12 à 20 h chez Odile Gazon à Ovifat

11-12/2013 ~ P. 4

CHERS ABONNÉS ET FIDÈLES LECTEURS DU « DIMANCHE » Vous avez par vous-mêmes constaté les changements qui se sont opérés dans la présentation et le contenu du journal «Dimanche». Ceux-ci ont assez fortement bousculé nos habitudes… Nous avons été contraints, par exemple, de confier la publication de nos «intentions de messe» à l’Echo (Vlan) ainsi qu’une partie de nos annonces paroissiales. Cependant, à côté de notre toutes-boîtes trimestriel gratuit «LES CLOCHERS» qui demeure l’instrument de communication principal de notre Communauté Sainte-Croix (unité pastorale de Waimes) et sa vitrine, il nous semble utile et important de continuer de proposer un outil d’information comme le «Dimanche», offrant un regard chrétien sur l’actualité religieuse et sociale du monde. Cet outil est d’ailleurs voulu et soutenu par nos évêques (c’est un lien avec les autres communautés, doyenné, diocèse et Église universelle). Je souscris donc au mot du doyen Henri Bastin cité en première page de l’édition du 29 septembre (N°33), en ajoutant que la multiplicité des moyens d’information et de communication est une richesse qu’il ne faut pas négliger aujourd’hui, car un chrétien non informé ou mal informé est vulnérable dans une société où chacun est invité à se faire son propre jugement. Le moment de vous abonner ou vous réabonner est arrivé ! Pour ce faire, j’invite donc tous les paroissiens et paroissiennes de notre unité qui le souhaitent à lire tous les renseignements nécessaires qui se trouvent à la page 2 de ce cahier local ou à contacter le secrétariat de l’Unité pastorale de Malmedy, rue Steinbach 3 (080/33 00 26). Le prix de l’abonnement à l’édition paroissiale du «Dimanche» est fixé à 29 euros. Merci de votre intérêt et de votre soutien aux «Médias catholiques» I Votre curé, Bernard Pönsgen

19943-Liege-N2-11-2013.indd 4

25/10/2013 09:31:02


QUOI DE NEUF ?

UNITE PASTORALE DE MALMEDY

11-12/2013 ~ P. 5

Chemin de terre, chemin de foi

Pourtant, ce 12 mars, cela semblait plutôt mal commencer : du verglas empêchait les avions de décoller de Charleroi vers Bordeaux ou vers ailleurs, d’ailleurs. Imaginez une foule qui attend à l’aéroport, de 14 à 22 h. C’est long. Dans cette foule, un grand marcheur devant l’Eternel et un homme d’affaires affairé. Un brin de conversation s’ébauche, la curiosité s’en mêle et voilà que surgissent des questions, beaucoup de questions au pèlerin, espèce rare sans doute dans le milieu de travail du second. Tout le monde est transféré à Bierset, tard, et «on» s’inquiète soudain : – Où irez-vous loger à Bordeaux ? – Il y aura bien un coin dans l’aéroport, répond Alfred. «On» disparaît un moment, le temps d’un coup de fil à sa secrétaire. – Voilà, une chambre vous est réservée à l’hôtel. –…? Bordeaux, 2 h 45 du matin. – Venez, j’ai une voiture de location, je vous emmène à l’hôtel. Arrivé à la réception, Alfred veut régler la note. Impossible. «On» a déjà payé la chambre. Et le petit-déjeuner ! – Pensez à moi sur le chemin : moi, je n’ai pas le temps de le faire… Et le Bon Samaritain disparaît, ayant bien évité de révéler son nom. Une histoire parmi tant d’autres. Et comment rendre compte de la richesse de toutes ces expériences vécues au long des différents pèlerinages ? Peut-être en allant à la source… Six heures tapantes. Alfred démarre et c’est parti pour une heure de prière. À voix haute. Une dizaine pour celui-ci, une autre pour celle-là, une troisième à cette intention particulière… Tout le chapelet y passe, entrecoupé de chants qui rythment la cadence. On ne va donc pas s’étonner :

19943-Liege-N2-11-2013.indd 5

DR

Frais comme le vent, simple comme le bonjour qu’il offre à ceux qu’il croise sur le chemin de Compostelle, voici notre «Alfred, Belgique», ainsi qu’il se présente aux autres pèlerins. Une sixième fois, Alfred Schütz a fait cette année, du 12 mars au 4 avril, les 850 km qui séparent Saint-Jean-Pied-de-Port de Saint-Jacques.

Sur les pas de Saint Jacques de Compostelle… entamé comme cela, le jour ne peut que faire pleuvoir des grâces sur les rencontres. Car en plus, Alfred a l’oreille attentive et l’écoute patiente. C’est José de Marseille, par exemple, qui épanche toute la détresse de son divorce et la séparation si douloureuse d’avec ses deux filles qu’il ne voit plus. Alfred marche, Alfred prie… et soudain, une prière en écho… – Depuis vingt ans, je n’avais plus prié, dit José. À Noël, cette année-là, une carte est arrivée à Malmedy : «Je suis en vacances avec mes filles…» C’est Martine, venue d’Allemagne avec Michel, son petit garçon de dix ans qui, enchanté des récits de son voisin-pèlerin, a demandé comme cadeau de Noël de pouvoir aller lui aussi à Compostelle. Pour contribuer aux frais du voyage, il est allé régulièrement pelleter la neige chez sa vieille voisine, qui lui a offert 20 euro en plus : «Avec cela, tu paieras une glace à une personne que tu auras rencontrée en chemin et que tu aimes bien.» Devinez qui l’a reçue ? Alfred, bien sûr, tout confus de se voir offrir une glace par un si petit bonhomme qui s’en faisait un point d’honneur et une joie !

Alfred est intarissable: le chemin, c’est d’abord les personnes, pas le kilométrage ! C’est aussi et tout autant le silence et la solitude qui délicatement apaisent et fécondent, secrètent la sérénité et permettent l’ouverture confiante. Les petits miracles fleurissent alors, chefs-d’œuvre d’attentions qui ponctuent le parcours : une marcheuse en déconfiture arrive pourtant à bon port, parce qu’il lui a mieux arrimé le sac ; de parfaits inconnus, reconnaissant en lui un pèlerin, l’invitent à leur table et c’est Emmaüs. Tiens, la pelouse à Malmedy a été tondue spontanément par un ami ! Chaque jour, à midi pile, c’est aussi l’Angélus, récité en chaîne avec d’autres, de Belgique et d’ailleurs. «chemin de terre, chemin de foi» : le chant de Compostelle déroule ses couplets sur les riches heures vécues ardemment et culmine à la messe à Saint-Jacques où arrivent, profondément émus et heureux, ceux que la route a lentement mûris, élagués, simplifiés, libérés… Merci à toi, Alfred-aux-semelles-de-vent, compagnon de saint Jacques. Merci à toi aussi, Gerta, douce compagne en filigrane sur la route des étoiles ! I Nicole Piront

25/10/2013 09:31:02


UNITE PASTORALE DE MALMEDY

QUOI DE NEUF ?

11-12/2013 ~ P. 6

Pèlerinage de notre Unité pastorale à Banneux : première journée...

19943-Liege-N2-11-2013.indd 6

DR DR

Un temps de recueillement à la chapelle de semaine et nous nous mettons en route vers Bévercé. Treize pèlerins d’âges divers dont l’entrain et le sourire vont repousser les nuages. Non, il ne pleuvra pas… ou à peine… ce jour-là, et encore moins le lendemain. Nous gravissons le flanc de la colline et atteignons, essoufflés, le plateau de Bernister, où nous attend notre «ân (n) e» de service. Fidèle au poste, elle nous approvisionnera régulièrement en boissons et biscuits. Requinqués, nous plongeons vers la vallée de l’Eau Rouge pour remonter ensuite vers Hockai. Eh oui, depuis Malmedy, un pélé à Banneux, c’est un peu comme un parcours de montagnes russes. Jean-Marie, notre vicaire, nous a proposé de méditer les mystères lumineux tout au long de cette journée. Aussi notre marche est-elle ponctuée de brefs temps d’arrêt, de silences et de prière. La pause de midi se fait à Hockai, dans un petit café dont le gérant est bien sympathique. Après cela, nous aurions pu emprunter le Ravel jusqu’à Nivezé. Rien de plus simple ! Eh bien, non ! Un petit (?) détour par la vallée de la Hœgne nous est proposé par nos deux guides et nous embrayons. Grosses pierres, passages boueux, racines entremêlées nous obligent à rester concentrés sur notre marche. Belle expérience pour rester présents à l’instant présent ! Notre regard capte cependant aussi toutes les beautés naturelles du parcours. C’est peu avant Sart que nous quitterons la Hœgne pour remonter vers le Ravel et, par là, atteindre le Foyer de Charité de Nivezé, où nous est réservé un chaleureux accueil comme à l’accoutumée. Jean-Marie s’en va… M. le doyen prend le relais. Sa proposition pour après le souper ? Je vous le donne en mille ! Une lectio divina. Ce soir-là, alors que les unes s’écroulent de fatigue et vont très vite rejoindre leur ange gardien dans le sommeil, les autres passent encore un moment convivial autour d’une… bonne «blanche» !

DR

En ce vendredi 20 septembre, nous voici rassemblés, grands marcheurs devant l’Eternel, sur le parvis de la cathédrale de Malmedy avant d’entamer notre périple de deux jours qui nous mènera à Banneux.

25/10/2013 09:31:06


UNITE PASTORALE DE MALMEDY

QUOI DE NEUF ?

11-12/2013 ~ P. 7

DR

Samedi 21 septembre. Notre équipe s’est renforcée. Nous sommes 18 marcheurs et 2 voitures à prendre le départ de Nivezé. Parcours facile jusqu’au lac de Warfaaz, paisible au petit matin. La montée à travers bois vers Balmoral va s’avérer difficile et même périlleuse. C’est l’occasion de se manifester notre solidarité en tendant la main à celui qui nous suit. Derrière le Radisson Blu, nos deux accompagnatrices motorisées ont tout ce qu’il faut pour nous faire oublier l’effort réalisé dans les bois. Ce jour-là, de Spa à Banneux, nous méditerons les mystères joyeux. Entre les dizaines de chapelet, chacun est invité à rencontrer plus particulièrement les paroissiens qu’il ne connaît pas encore. Le soleil est de la partie. Il agrémente notre marche à travers les forêts majestueuses. Après avoir atteint la vallée, nous longeons la ligne de chemin de fer. Les ruines du château de Franchimont se dressent fièrement à l’horizon. C’est vers 12 h 30 que nous arrivons à Theux. Anne et Tatjana ont dressé pour nous les tables dans la cantine d’une école. Elles ont préparé soupe et café. Les gaufres d’Ida nous seront servies en dessert. Quelques personnes nous rejoignent pour la lente ascension à travers prés et bois jusqu’au sanctuaire marial. Devant la source, quelle agréable surprise d’être accueillis par les nombreux paroissiens venus en voiture ! Tous, nous participerons à la messe que M. le doyen et Jean-Marie concélébreront à la Chapelle du Message. Et enfin, après la liturgie, c’est à Chaityfontaine que nous sommes invités à nous retrouver dans une ambiance conviviale autour d’une tasse de café et d’un morceau de gâteau. Nombreux furent ceux et celles qui, pour ce goûter, ont confectionné une de leurs spécialités. Last but not least, qu’aurions-nous fait sans notre «Gentille Organisatrice» Christiane, qui a déployé tous ses talents afin que chacun/e puisse trouver place dans la bonne voiture à l’aller et au retour ? Que la Vierge des Pauvres, à qui nous avons adressé nos prières, continue de veiller sur nous, sur nos proches et sur notre Unité pastorale !

DR

... et seconde journée de marche.…

DR

I Josette Zégels

19943-Liege-N2-11-2013.indd 7

25/10/2013 09:31:39


QUOI DE NEUF ?

UNITE PASTORALE DE MALMEDY

CALENDRIER DES CÉLÉBRATIONS EUCHARISTIQUES DU MOIS Mercredi 6 novembre à 8 h à la chapelle de semaine Jeudi 7 novembre à 18 h à la chapelle de la Clinique Vendredi 8 novembre à 18 h à la chapelle de semaine, celle-ci est précédée d’une heure d’adoration 32e dimanche ordinaire Samedi 9 novembre à 18 h à la cathédrale - Messe des familles Dimanche 10 novembre à 8 h 30 à l’église des Capucins à 10 h à la cathédrale, celle-ci sera animée par la Chorale Caecilia de Géromont à l’occasion de la fête du Saint patron de la chapelle de Géromont à 10 h à l’église des Capucins - Messe en allemand à 10 h 45 à l’église de Ligneuville à 14 h et 15 h 30 à la cathédrale, célébration des baptêmes Lundi 11 novembre Fête de l’Armistice à 10 h à la cathédrale - Célébration eucharistique à 10 h à l’église de Xhoffraix - Moment de prière pour les victimes des deux guerres Mardi 12 novembre à 8 h à la chapelle de semaine Mercredi 13 novembre à 8 h à la chapelle de semaine Jeudi 14 novembre à 18 h à la chapelle des malades Vendredi 15 novembre à 11 h 30 à la cathédrale - TE DEUM chanté à l’occasion de la fête du Roi à 18 h à la chapelle de semaine, celle-ci sera précédée d’une heure d’adoration 33e dimanche ordinaire Samedi 16 novembre à 15 h à la Salle du Caillou blanc, 1re rencontre avec les jeunes confirmands à 18 h à la cathédrale - Messe des familles avec les Confirmands

19943-Liege-N2-11-2013.indd 8

Dimanche 17 novembre À 8 h 30 à l’église de Xhoffraix à 10 h à la cathédrale, celle-ci sera animée par la Royale Caecilia à l’occasion de la fête de Sainte Cécile à 10 h à l’église des Capucins - Messe en allemand à 10 h 45 à l’église de Ligneuville, celle-ci sera animée par la Chorale Ste Cécile de Ligneuville à l’occasion de la fête de Sainte Cécile Mardi 19 novembre à 8 h à la chapelle de semaine Mercredi 20 novembre à 8 h à la chapelle de semaine Jeudi 21 novembre à 18 h à la chapelle de la Clinique Vendredi 22 novembre à 18 h à la chapelle de semaine, celle-ci sera précédée par une heure d’adoration Fête du Christ, Roi de l’Univers Samedi 23 novembre à 18 h à la cathédrale - Messe des familles Dimanche 24 novembre à 8 h 30 à l’église des Capucins à 10 h à la cathédrale avec mémoire des défunts du mois d’octobre à 10 h à l’église des Capucins Messe en allemand à 10 h 45 à l’église de Ligneuville Mardi 26 novembre à 8 h à la chapelle de semaine Mercredi 27 novembre à 8 h à la chapelle de semaine Jeudi 28 novembre à 18 h à la chapelle des malades Vendredi 29 novembre à 18 h à la chapelle de semaine, celle-ci est précédée par une heure d’adoration 1er dimanche de l’Avent Samedi 30 novembre à 18 h à la cathédrale - Messe des familles à 18 h à l’église de Bellevaux Rencontre conviviale autour de l’Évangile entre enfants, parents, grands-parents, parrains, marraines… (Une première expérience…) à 19 h 30 à la chapelle de Pont.

11-12/2013 ~ P. 8

Dimanche 1er décembre à 8 h 30 à l’église de Bellevaux à 10 h à la cathédrale avec remise de l’hostie d’adoration aux représentants des différentes chapelles à 10 h à l’église des Capucins - Messe en allemand à 10 h 45 à l’église de Ligneuville à 18 h à l’église des Capucins - Messe selon le rite ancien Mardi 3 décembre à 8 h à la chapelle de semaine Mercredi 4 décembre à 8 h à la chapelle de semaine Jeudi 5 décembre à 18 h à la chapelle de la Clinique Vendredi 6 décembre à 18 h à la chapelle de semaine, celle-ci sera précédée par une heure d’adoration Les célébrations eucharistiques dans les homes vous seront communiquées plus tard.

ADORATIONS EUCHARISTIQUES PAROISSIALES - Tous les mercredis de 17 h à 17 h 30 à la chapelle de semaine à Xhoffraix. - Tous les mercredis à 19 h à la chapelle de Bévercé. - Tous les mercredis de 19 h à 19 h 30 à la chapelle de Burnenville. - Tous les mercredis de 18 h à 18 h 30 à la chapelle de Chôdes - Tous les jeudis de 18 h 30 à 19 h à la chapelle de Géromont. - Tous les vendredis de 17 h à 18 h à la chapelle de semaine à Malmedy. - Tous les dimanches de 19 h 30 à 20 h à l’église de Ligneuville. Le dimanche 1er décembre au cours de la célébration de 10 h à la cathédrale, les délégués des différentes communautés de chapelles recevront l’hostie d’adoration pour le mois de décembre.

25/10/2013 09:32:07


QUOI DE NEUF ?

UNITE PASTORALE DE MALMEDY

11-12/2013 ~ P. 9

Notre unité pastorale accueille son nouveau nom !

DR

Désormais, nous ne dirons plus «Unité pastorale du ‘Grand Malmedy’», mais bien «Unité pastorale Saint-François au pied des Fagnes»… Déjà le cœur du Malmédien doit vibrer, en retrouvant les mots de son chant : Tot lâvâ à pîd dès Fagnes…

«Unité pastorale Saint-François au pied des Fagnes»… C’est en marchant le long de la Hoëgne vers Banneux, lors du pèlerinage du 21 septembre, que ce nom est tout doucement monté au cœur de plusieurs… Ce nom a été de suite bien accueilli. Saint François, le poverello, le petit frère universel, n’est-il pas le saint qui, entre tous, rallie les suffrages ? Le saint doux et humble, désarmé… et désarmant… Notre Église n’a-t-elle pas besoin de ce saint désarmé et désarmant en ces temps où, à bien des égards, elle doit se reconstruire dans la fidélité à l’Évangile ? N’est-ce pas ce que le pape François a voulu signifier en choisissant le nom du petit pauvre d’Assise ?… Il faut en effet se rappeler l’épisode

19943-Liege-N2-11-2013.indd 9

de la rencontre entre François et le Christ de la chapelle de San Damiano. Pendant que François prie devant le crucifix, il entend le Seigneur lui dire : «François, va, répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruine.». François se met de suite à restaurer de ses mains le petit sanctuaire de San Damiano, Mais bientôt, il découvrira que le Seigneur l’invite à rebâtir la grande Église du monde avec ses frères. «François, va, répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruine.»… François est déjà venu une première fois chez nous ! Il est venu à travers ses frères, les Capucins, qui dans les années 1600, entreprirent un lent travail de reconstruction spirituelle sur la ville et sur la région profondément ébranlées dans leurs racines de foi par les mutations

culturelles et religieuses de l’époque, auxquelles s’ajoutait le relâchement des religieux et des prêtres. «François, va, répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruine.»… François ne viendrait-il pas nous visiter à nouveau, en ces temps où nos communautés sont confrontées, comme jamais, à tant de défis ?… J’aime le voir se proposer tout modestement, comme autrefois avec ses frères Capucins, pour être à nouveau le compagnon de route et le gardien de nos communautés… : «Je vais vous aider à réparer la maison…». Merci, petit frère François, pour ce beau nom, tendre et fort, que tu nous as soufflé à l’oreille, lors de notre pèlerinage à Banneux ! I Votre curé, Henri Bastin

25/10/2013 09:32:07


QUOI DE NEUF ?

UNITE PASTORALE DE MALMEDY

VIE DES COMMUNAUTÉS LES LECTIO DIVINA-ECOUTE ET PARTAGE AUTOUR DE LA PAROLE DE DIEU (Évangile du dimanche qui suit la lectio) Les tables de la Parole auront lieu : * Le vendredi 1er novembre à 20 h chez Paul et Rosa Dumoulin à Hédomont. * Le jeudi 7 novembre à 18 h chez Marguerite et Hortz Weidisch à Cligneval. * Le mercredi 13 novembre à 20 h chez Guy et Anne-Marie Grodent, Rte de Spa 52 à Burnenville * Le jeudi 14 novembre à 18 h 30 chez Ida Dosquet, Rue Hte Vaulx, 35 à Malmedy * Le vendredi 15 novembre à 20 h chez Clément Seffer à Steinbach 109 * Le mardi 19 novembre à 16 h chez Sr Marie-France Feller, Rue Abbé Péters 49A à 17 h chez Jean-Pierre et Monique Koch à Lamonriville, 14 à 20 h chez Benoît et Anna Antoine, Grand-Rue 23 à Ligneuville * Le mercredi 20 novembre à 20 h chez Jean et Elisabeth Hugo, chemin du Calvaire 58 à Chôdes * Le jeudi 21 novembre à 20 h chez Herman et Monique Nelles, Avenue des Alliés 35d à Malmedy * Le vendredi 22 novembre à 20 h chez Madeleine Lentz, (pour les jeunes) Place du Parc 22 à Malmedy * Le mardi 26 novembre à 14 h chez Marie-Elisabeth Bindels, Rue de Bavière 26 à Malmedy * Le mercredi 27 novembre à 18 h 30 chez Yvonne Solheid, Rue de la Tournerie, 2 à Xhoffraix * Le vendredi 29 novembre à 20 h chez Francis et Marie-Rose Aleff, chemin du Château 14 à Arimont * Le jeudi 5 décembre à 18 h chez Marguerite et Hortz Weidisch à Cligneval.

19943-Liege-N2-11-2013.indd 10

11-12/2013 ~ P. 10

* Le vendredi 6 décembre à 20 h chez Paul et Rosa Dumoulin à Hédomont. Invitation cordiale à tous !

La collecte du 24 novembre sera faite pour l’Action catholique. Merci pour votre générosité !

FÊTE DE L’ARMISTICE

RENCONTRES RÉCRÉATIVES

À l’occasion de la fête de l’Armistice ce 11 novembre, une célébration eucharistique aura lieu à 10 h à la cathédrale et un temps de prière pour les victimes des deux guerres aura lieu à 10 h à l’église de Xhoffraix.

PRÉPARATION DES BAPTÊMES La rencontre avec les parents qui se préparent au baptême de leur enfant aura lieu le mardi 26 novembre à 20 h au presbytère. Les célébrations de baptêmes auront lieu le dimanche 8 décembre à 14 h 30 à la cathédrale et s’il y a deux groupes 14 h et 15 h 30

RENCONTRE AVEC LES CONFIRMANDS La 1re rencontre aura lieu le samedi 16 novembre à 15 h à la salle du Caillou Blanc

CÉLÉBRATION AVEC MÉMOIRE DES DÉFUNTS DU MOIS D’OCTOBRE La célébration eucharistique avec mémoire des défunts du mois d’octobre aura lieu le dimanche 24 novembre à 10 h à la cathédrale.

COLLECTES La collecte du dimanche 10 novembre sera faite pour l’Enfance handicapée. La collecte du samedi 17 novembre sera faite pour la catéchèse.

* La prochaine rencontre récréative de l’Amicale Chrétienne «Amon Nos Otes» aura lieu le mercredi 27 novembre dès 14 h au réfectoire de l’École Communale Ruelle des Capucins à Malmedy. * La prochaine rencontre de la Fraternité des veuves aura lieu le jeudi 21 novembre à 16 h au presbytère

JOURNÉE POUR LES PERSONNES SÉPARÉES, DIVORCÉES OU REMARIÉES Ce lundi 11 novembre de 9 h à 17 h 30 à Wavreumont, rencontre des chrétiens, séparés, divorcés, remariés : «Vivre la famille après la rupture» avec Geneviève Schlifflers, Consultante en relations humaines - Renseignements et inscriptions chez M. A. Dehovre au 080/31 91 63 ou 0473/77 02 05 alexisdehovre@skynet.be Prendre son pique-nique. PAF : 13 euros pour le 6 novembre au plus tard ou 15 euros si payement le jour même Avec le soutien du Service diocésain des couples et familles du diocèse de Liège Heures d’ouverture du secrétariat de l’Unité pastorale du «Grand Malmedy» Rue J. Steinbach, 3 à Malmedy Tél. 080/33 00 26 LUNDI : ouvert de 10 h 30 à 12 h et fermé l’après-midi MARDI : fermé toute la journée MERCREDI : ouvert de 10 h 30 à 12 h et de 15 h à 17 h JEUDI : fermé toute la journée VENDREDI : ouvert de 9 h à 12 h et fermé l’après-midi

25/10/2013 09:32:18


QUOI DE NEUF ?

UNITE PASTORALE DE MALMEDY Beaucoup pensent que Dieu est le grand absent de notre monde et de nos vies. Pourtant ce n’est pas l’expérience que j’en fais depuis quelque temps. Dieu au quotidien pour moi c’est, par exemple : • Rendre Jésus présent lors d’une réunion professionnelle, par exemple en l’imaginant assis à la table, et constater après coup que les participants étaient étonnamment paisibles ou respectueux, ou qu’une solution inattendue surgit pour résoudre le problème débattu. • Consacrer quotidiennement un long moment à Dieu et m’en trouver soudainement joyeux, paisible ou serein malgré les nuages ou les tempêtes qui encombrent mes journées. • Remettre à Dieu quotidiennement l’agenda de mes journées et observer avec émerveillement à quel point tout se goupille dans un timing idéal. • Recevoir l’aide adéquate au moment opportun. • Avoir une vie remplie de rencontres enrichissantes et l’impression de bénéficier d’une famille élargie s’étendant bien au-delà des liens familiaux classiques. • Jouir d’un profond sentiment de liberté malgré les contraintes innombrables de la vie. • Faire l’expérience que tout concourt à mon bien : que ce soient des grâces ou des embûches, des victoires ou des échecs. • Me trouver dans des situations inattendues (souvent bien inconfortables) et constater après coup que c’était le moyen idéal de me faire grandir. • Voir à l’occasion que des choses qui paraissaient impossibles se réalisent quand même, en particulier des guérisons, des conversions…

11-12/2013 ~ P. 11

Entrer dans la danse de Dieu… au quotidien Dieu au quotidien ? Ma marraine de baptême, qui avait eu une vie parsemée de grandes souffrances (veuvage, dépression), me confia un jour que chaque matin en s’arrachant du lit, elle disait une Ave, parfois tout endormie, parfois en pleurant, une autre fois en riant, toute guillerette. Mettre Dieu au centre de sa vie : il m’arrive maintenant de me lever et demander à Dieu de me bénir, c’est-à-dire d’imprégner de son poids (littéralement de sa gloire) toutes les situations que je vais rencontrer, les personnes avec qui j’entrerai en contact. Ne pas rougir de sa foi, la dire tout simplement : ce n’est pas l’imposer, mais vivre une liberté intérieure que donne Jésus-Christ. Lorsque vous êtes à la messe, il peut vous arriver de regarder distraitement les personnes qui reviennent de la communion. Regardez -les, présentez leur vie à Dieu. Il m’arrivait l’autre jour avant la messe de bougonner parce que des personnes étaient en train de parler et cela troublait ma méditation ; je me suis dit : au lieu de bougonner, présente à Dieu tout ce qu’elles disent. Il y a peut-être une souffrance, une joie, un conseil formulé qui sera peut-être un déclic. Autant pour la personne qui écoute que pour la personne qui parle. La parole de Dieu : lire la parole du jour. Savoir que des milliers de personnes lisent la même parole. C’est à la longue, dans la fidélité que celle-ci peut nous façonner, nous imprégner. La précéder d’une prière à l’Esprit saint. Le respect de la personne en profondeur : savoir que le Christ face à une telle personne l’aurait peut-être remise debout, l’aurait regardée. Lorsque vous écoutez une personne, ne pas trop vite parler de vous, peut-être ne pas donner un conseil, surtout ne pas juger : «tu aurais dû…», «moi je…». Vais-je vous surprendre ? S’écouter soi-même ! L’Esprit saint peut vous cadrer dans cette démarche. Détecter les vraies intentions qui nous habitent face à une médisance, (la frontière entre une médisance et une calomnie est parfois très mince !), face à un désir de vengeance subtile. Détecter en soi les appels discrets que vous adresse le Père dans le quotidien : dire bonjour de façon très chaleureuse, respecter le code de la route parfois de façon scrupuleuse (300 morts par an en moins en Belgique si tout le monde respectait de façon stricte les limitations de vitesse), reconnaître en chaque être un fils aimé de Dieu. Bon vent même si cela risque de tanguer !. I Jean-Luc Lepiece

Et tant de choses très réelles encore… Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito (Albert Eisnstein). Ce qui me rend heureux, c’est de reconnaitre la présence de Dieu chaque jour. I Bernard Houbiers

19943-Liege-N2-11-2013.indd 11

25/10/2013 09:32:19


QUOI DE NEUF ?

DIOCÈSE DE LIÈGE

11-12/2013 ~ P. 12

Retrouvez l’agenda du diocèse sur http://liege.diocese.be et l’information en continu sur www.InfoCatho.be

CMK : trois lettres qui changent la vie

Créé en 1983, le CMK prolonge la mission des capucins, qui occupaient autrefois les lieux. Par son nom, il rend hommage à Maximilien Kolbe, un martyr de la Seconde Guerre : ce franciscain polonais a fait don de sa vie pour sauver un père de famille. Centre de formation et d’éducation, le CMK multiplie les activités pour rendre espoir à ceux qui l’ont perdu. Pour nombre d’enfants nés dans une famille immigrée, le premier obstacle est avant tout culturel. Un grand nombre d’entre eux n’a pas accès à des livres. C’est dire si le rôle joué par la bibliothèque du CMK est crucial, puisqu’elle permet aux enfants de «s’approprier le livre», selon les mots de la coordinatrice des lieux, Nathalie Rock. Face à la nécessité impérieuse de soutenir la scolarité de ces enfants qui grandissent dans des familles où le français n’est pas maîtrisé, une école de devoirs a été créée en septembre dernier. Accessible deux jours par semaine, celle-ci ouvre ses portes à une vingtaine d’enfants, le mardi de 16 à 18 h et le mercredi de 14 à 16 h.

Appel aux bénévoles À côté des dons en espèces sonnantes et trébuchantes, une invitation est lancée aux nouveaux bénévoles qui pourraient compléter les rangs de tous ceux qui œuvrent discrètement dans le Centre. Si les enseignants sont les bienvenus, cet appel est plus général. Il concerne tous ceux qui ont envie de s’impliquer pour soutenir la scolarité des plus jeunes. Les écouter, les motiver, les encourager dans leur travail, voilà le nerf de l’action. Car ce ne sont pas tant les compétences pédagogiques qui sont en jeu que les compétences relationnelles, comme le souligne Nathalie Rock. Au côté des élèves du cycle de l’enseignement primaire, on y rencontre aussi des adolescents plus âgés qui cherchent un lieu paisible et un adulte disponible. Alors, si vous avez un peu de temps et une grande qualité d’écoute, bienvenue à l’école de devoirs du CMK ! Si les dons de vêtements sont nombreux

CMK

Véritable institution au sein de la société verviétoise, le Centre Maximilien Kolbe (CMK) déploie une foule d’initiatives pour venir en aide aux plus démunis. Cette association sans but lucratif du doyenné de Verviers est chargée de la défense de la justice et de la solidarité. Elle lutte contre l’exclusion sociale et soutient les défavorisés, souvent oubliés à l’ère de la consommation.

À la découverte des livres, un des nombreux ateliers organisés par le CMK. et appréciés, force est de constater qu’un gros tri reste indispensable pour écarter les vêtements déchirés, tachés, souillés, en un mot, inutilisables. Et puis, comme l’hiver est à nos portes, c’est aussi l’occasion de rappeler que les dons de couvertures ou de vêtements chauds sont particulièrement utiles en cette saison.

La détresse n’a pas de frontière «On donne quand on peut donner», précise Nathalie Rock. Alors que les dons des particuliers connaissent une diminution, le nombre de demandes ne cesse, à l’inverse, d’augmenter, avec, notamment, des achats qui doivent être faits pour compléter le matériel scolaire des enfants inscrits à l’école des devoirs ou les colis alimentaires. Le CMK vient en aide à près de 300 familles (elles étaient 240, il n’y a pas si longtemps…).

L’essentiel de la population secourue relève de l’immigration (seulement 2 % des nécessiteux sont d’origine belge). D’où l’idée de lutter contre l’analphabétisme, en mettant sur pied des activités d’alphabétisation, ainsi que des ateliers de lecture et d’écriture. En Belgique, 10 % de la population souffre d’illettrisme et éprouve de réelles difficultés à lire un énoncé, aussi simple soit-il. Dans ces conditions, la pauvreté et l’exclusion ne cesseront de grandir si l’on n’y remédie pas de manière drastique et concrète. Un écrivain public propose d’ailleurs ses services gratuitement, tous les lundis de 14 à 16 h. Cela permet d’aider à comprendre une missive officielle ou rédiger un courrier, même en russe ou en arabe. Inscrit dans sa région, le Centre Maximilien Kolbe ne cesse de jeter des ponts, en organisant des conférences, des expositions… À voir ou à découvrir ! I Angélique TASIAUX

Médias Catholiques Belges Francophones (mcbf.be) – CCMC asbl – Chaussée de Bruxelles, 67/2 à 1300 Wavre – tel : +32 (0) 10/235 900 – info@mcbf.be Administrateur délégué : Luc Tielemans, diacre – Directeur adjoint : Cyril Becquart - Directeur de la rédaction : Jean-Jacques Durré – Responsable de l’information : Thierry Graulich – Secrétaire de rédaction : Matthieu Hargot – Accompagnement des paroisses : Anne-Françoise de Beaudrap et Thierry Graulich Les contenus rédactionnels et les images fournis par les paroisses et les Unités Pastorales sont publiés sous leur entière responsabilité. Fil info : redaction@mcbf.be – L’actualité en continu : www.InfoCatho.be En coréalisation avec Bayard Service Edition – Parc d’activité du Moulin, allée Hélène Boucher BP60090 – 59874 Wambrechies CEDEX

Sans titre-21 2 19943-Liege-N2-11-2013.indd 12 Ours.indt

24/10/2013 15:55:01 25/10/2013 10:05:17 09:32:20 09/10/2013

Quoi de neuf novembre 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you