Issuu on Google+

19943-C

N ° 1 O c t . - N o v. 2 0 1 3

QUOI DE NEUF ?

SUPPLÉMENT AU JOURNAL D I M A N C H E AGRÉGATION

P 3 0 5

JOURNAL DE l’UNITÉ PASTORALE DE MALMEDY

NO :

0 3 4

«Dieu n’a pas d’autres mains que les nôtres.» Georges Bernanos

ENTRE AUTRES… VOTRE JOURNAL FAIT PEAU NEUVE DES VACANCES POUR LES FAMILLES DÉMUNI

LE MOT DU DOYEN

ES

P3

19943 - Liege - N01 - 10-2013.indd 1

P6 /7

26/09/2013 17:01:18


QUOI DE NEUF ?

UP MALMEDY VOUS TROUVEREZ DANS CE NUMÉRO Page de couverture : Photo prise à l’occasion de la première fête de l’Unité pastorale de Malmedy ce 25 août 2013 De gauche à droite (Bernard, Monique, Jocelyne, Marianne, Paul, Vincent, Marie-Elisabeth, Anna, Henri notre doyen)

10-11/2013 ~ P. 2

De l’entre et de l’autre : vive la fête !

Page 2 : Éditorial De l’entre et de l’autre : vive la fête ! Dans notre région nous aimons nous rassembler…. Page 3 : Le mot du curé : Quoi de Neuf à Malmedy ? Le journal Dimanche fait peau neuve Page 4 : Encore une nouvelle Fête à Malmedy ? Que s’est-il donc passé ce 25 aôut «À la façon des deux vî roucards…»

Page 6 : Curieux groupe que ces familles de toutes origines, cultures et langues qui passent des vacances chaque année à Ligneuville ? Qui sont-ils donc ? Page 7 : Quest-ce qui peut bien pousser cette musulmane à donner son temps commme volontaire ? Aïsha, volontaire radieuse chez «À Place to Live» Page 8 : Information diocésaine Ce cahier joint au journal dimanche est le nouveau relais pour partager la vie communautaire et pastorale du «Grand Malmedy». Cet encart mensuel a pour but de faire le lien entre tous les chrétiens et faire connaitre la vie de nos communautés. Vos questions, suggestions, remarques et commentaires concernant cette édition sont les bienvenus. Veuillez-vous adresser au secrétariat paroissial. Editeur responsable, UP Malmedy et les Médias catholiques de belgique.

DR

Page 5 : Chronique et Agenda Retrouvez toutes les informations pastorales pour la période du 9 octobre au 5 novembre Chez nous, on aime se rassembler : d’apéros en barbecues, de kermesses en «cuh’nées», de tournois de couyon en soirées de concert, notre commune-paroisse fait la fête à chaque occasion. Et l’on se réjouit avant, pendant et après ! Ah, ces rendez-vous nous sont chers : on se rencontre, on se dit les nouvelles (Rin d’noû, ça va ?), on refait le monde… bref, on met de «l’autre» et de «l’entre» dans notre vie qui s’en trouve comme réveillée, élargie, amplifiée ! Chaque saison a ses saveurs et ses couleurs associées à une activité traditionnelle ou informelle qui nous invite tantôt à Bellevaux, tantôt à Malmedy, à Ligneuville ou à Xhoffraix. Et nous marchons par-ci, chantons par-là, mangeons l’omelette ou la choucroute, carnavalisons de tous côtés… Autant de personnes aussi qui téléphonent, organisent, prévoient en coulisses pour que tout se passe bien et que chacun se sente accueilli. Que d’heures de travail bénévole consacrées aux préparatifs, que de compétences mises au service de tous, pour le plaisir du goût, de l’ouïe, de la vue et la joie des participants ! Oui, nous ne sommes pas des îles, nous avons besoin les uns des autres pour que notre quotidien se colore, que nos partages deviennent attention véritable à nos proches, à nos voisins, à notre monde. Comme ragaillardis par cette proximité, quand elle est bienveillante, ensemble nous nous sentons plus libres et repartons plus forts face à une société qui trop souvent court, casse, éteint ou écrase. Ces moments de convivialité, ne trouvez-vous pas qu’ils ont comme un goût de bonheur, un parfum d’évangile ? Ils nous unissent, nous réconfortent, nous bousculent parfois, nous humanisent en profondeur… Et l’on aurait envie de prier comme Frédéric Dard en disant : «Mon Dieu, que votre volonté soit fête !» Un proverbe tadjik dit que le récit de la fête est la moitié de la fête : alors allez vite vivre la moitié de la fête du 25 août, grâce à l’article de Jean-Pierre en page 4 ! I Nicole Piront

19943 - Liege - N01 - 10-2013.indd 2

26/09/2013 17:01:37


QUOI DE NEUF ?

UP MALMEDY

10-11/2013 ~ P. 3

Le Dimanche fait peau neuve… Goûtez et voyez… (Ps. 34, 9)

DR

Le Dimanche fait peau neuve… Dès que la nouvelle nous est parvenue, nous avons été bousculés. Depuis si longtemps déjà, le journal se présentait sous une forme presque immuable, malgré quelques adaptations épisodiques. Cette fois le remaniement est radical…

Après ce qu’il faut bien appeler un coup de massue - et qui nous a d’abord laissés un peu groggy - nous nous sommes dit qu’il y avait là une opportunité à accueillir… En effet, sans arrêt et plus que jamais, nos communautés sont aujourd’hui amenées à se redéfinir quant à leurs fondements, quant à leur mission, quant à leur organisation. N’est-il pas dès lors normal que nos medias suivent le mouvement… et parfois même puissent le provoquer ? À bien des égards, nous pourrions sans doute rester attachés à des traditions qui ont fait leurs preuves… Mais qui donc est notre maître avant tout autre, qui donc doit nous inspirer et nous conduire avant tout autre ? N’est-ce pas le Seigneur… le Seigneur qui nous parle à travers les événements ? Une fois de plus, j’aime ici reprendre ce mot de Pascal : Les

19943 - Liege - N01 - 10-2013.indd 3

événements sont des maîtres que Dieu nous donne… Dans cette refonte «désinstallante» qui nous est proposée, nous avons perçu un appel à nous renouveler, à nous rafraîchir, à risquer… Quand dans notre bonne ville de Malmedy, une maison de commerce change de vitrine, elle ne le fait pas sans quelque inquiétude… Mais ne doit-elle pas le faire pour s’ouvrir à la nouveauté ? Tout le monde comprend qu’il y va de sa survie… Sans doute, ne sommes-nous pas une maison de commerce. Il n’en reste cependant pas moins vrai qu’il importe que nous veillions à la qualité de notre «vitrine», et que comme une maison de commerce nous visions une certaine efficacité en présentant nos «produits»… laissant cependant à Dieu lui-même de «faire les comptes». Je

n’ai aucun scrupule à employer ces termes «économiques» que je n’ai pourtant pas coutume d’utiliser… Pourquoi donc ? Parce que dans les évangiles nous voyons précisément Jésus recourir au même vocabulaire pour évoquer la croissance du Royaume : moissons à engranger, arbres à faire fructifier, domaines à gérer… Une nouvelle vitrine pour le journal Dimanche… Fasse l’Esprit que cette nouvelle vitrine plus que jamais présente de nos communautés des fruits beaux en leur couleur, bons en leur saveur, et surtout nourrissants en leur teneur !… Et que de nombreux passants, attirés, viennent à en goûter… Goûtez et voyez… (Ps. 34, 9) I Henri Bastin

26/09/2013 17:01:40


QUOI DE NEUF ?

UP MALMEDY

10-11/2013 ~ P. 4

DR

– Bonjour, vieux… – Ça va aller ?. – Oh, t’énerve pas. Comment va ? – Ça va. Dis, il y avait quelque chose à Malmedy le dimanche 25 août ? – Les formules 1, sans doute… – Non, il y avait un monde fou à la cathédrale. – Ah oui. C’était la fête de l’Unité pastorale de Malmedy. – Kesako ? – Tu sais qu’il y a de moins en moins de prêtres, que les églises se vident et que depuis quelques temps, le doyen court de paroisse en paroisse. Alors la CUP a… – La quoi ? – La CUP, le Conseil d’Unité pastorale, a décidé, avec le doyen, de réunir tous les paroissiens des différents lieux de culte du grand Malmedy. – Pour quoi faire ? – Pour faire connaissance. Se rencontrer et aussi, célébrer l’eucharistie. «Faire église» quoi ! Alors pendant plusieurs semaines, les membres de la CUP ont réfléchi et imaginé ce qu’on pouvait faire ensemble. C’est ainsi qu’a été organisée la 1re fête de l’Unité pastorale de Malmedy. – Pas mal comme idée, et j’en ai vu du monde ! – Il y en avait, tu peux me croire, et quand tu entrais dans la cathédrale, il y avait un superbe panneau métallisé qui reprenait, avec photos s’il vous plait, les différentes églises et chapelles de Malmedy, sans oublier la cathédrale évidemment ! – Bien… – Et la cathédrale était pleine. Tu aurais vu le monde et l’ambiance… – L’ambiance, en voilà une drôle d’expression pour une messe !

19943 - Liege - N01 - 10-2013.indd 4

DR

Quoi de neuf à Malmedy ?

…Et ils mettaient tout en commun…ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité. Ac2, 44-46 – Pourtant, c’était, à la fois, une ambiance de prière et de joie, je t’assure. De plus, la chorale s’était étoffée de nombreux membres des chorales des villages pour mieux soutenir les chants de l’assemblée et pour que toutes les communautés soient représentées. C’était vraiment bien. Il y avait deux frères du monastère de Wavreumont qui concélébraient ainsi que plusieurs diacres. On a aussi fêté le doyen. – Pourquoi ? – Il fêtait ses quarante ans d’ordination. Alors, à la fin de l’eucharistie, juste avant la bénédiction, on a dû s’asseoir et un petit discours plein de finesse et d’humour retraçait le parcours de notre doyen. Il a reçu une nouvelle étole et une nouvelle aube.

– J’espère qu’ils ont bien pris les mesures parce qu’avec ce qu’il a maigri… – C’est exactement ce qu’il a dit en la déballant ! Ensuite Il a béni l’assemblée et les célébrants ont rejoint l’entrée pour saluer tous les paroissiens. – C’est bien, tout ça ! – Ah, mais ce n’est pas fini ! Qui dit fête, dit aussi apéritif et repas ! – Ah ? – Ensuite on se retrouvait au «Caillou Blanc» pour prendre un verre de sangria et, pour ceux qui le désiraient, partager ensemble un repas sur le principe de l’auberge espagnole. – Comment ? – Tu apportais ta charcuterie, ou ton fromage, et tout était mis en commun. Les petits pains étaient offerts par la paroisse et les boissons étaient très démocratiques. Les scouts de Malmedy servaient les boissons aux tables et il y avait des animations prévues pour les enfants. – J’ai vraiment raté quelque chose ! Quand je pense que j’ai passé la journée chez ma belle-mère ! La prochaine fois, préviens-moi. – C’était la première fois, mais je pense bien que ce ne sera pas la dernière. Tout le monde était très content et puis, il faut aller de l’avant. Ce n’est pas le moment de laisser tomber les bras. Et comme le disait frère Roger à Taizé : «Semez, semez, ne vous occupez pas de la récolte». «À la façon des deux vî roucards…» I J-P Koch

26/09/2013 17:01:50


QUOI DE NEUF ?

UP MALMEDY

VIE DES COMMUNAUTÉS LES LECTIO DIVINA-ECOUTE ET PARTAGE AUTOUR DE LA PAROLE DE DIEU Les tables de la Parole auront lieu : * Ce mercredi 9 octobre à 20 h chez Guy et Anne-Marie Grodent, Rte de Spa 52 à Burnenville. * Ce jeudi 10 octobre à 18 h 30 chez Ida Dosquet, Rue Haute Vaulx 35 à Malmedy. * Ce vendredi 11 octobre à 20 h chez Clément Seffer à Steinbach 109. * Le mardi 15 octobre à 16 h chez Sr Marie-France Feller, Rue Abbé Péters 49A * Le mercredi 16 octobre à 20 h chez Jean et Elisabeth Hugo, chemin du Calvaire 58 à Chôdes * Le jeudi 17 octobre à 20 h chez Herman et Monique Nelles, Avenue des Alliés 35d à Malmedy * Le vendredi 18 octobre à 20 h chez Madeleine Lentz, (Pour les jeunes) Place du Parc 22 à Malmedy * Le vendredi 25 octobre à 20 h chez Ursula Bodarwé, Rte de la Carrière 2 à Arimont * Le mardi 29 octobre à 14 h chez Marie-Elisabeth Bindels, Rue de Bavière 26 à Malmedy * Le jeudi 7 novembre à 18 h chez Marguerite et Hortz Weidisch à Cligneval * Le vendredi 8 novembre à 20 h chez Clément Seffer à Steinbach 109 Invitation cordiale à tous !

ADORATIONS EUCHARISTIQUES PAROISSIALES - Tous les mercredis de 17 h à 17 h 30 à la chapelle de semaine à Xhoffraix. - Tous les mercredis à 19 h à la chapelle de Bévercé. - Tous les mercredis de 19 h à 19 h 30 à la chapelle de Burnenville. - Tous les mercredis de 18 h à 18 h 30 à la chapelle de Chôdes - Tous les jeudis de 18 h 30 à 19 h à la chapelle de Géromont. - Tous les vendredis de 17 h à 18 h à la chapelle de semaine à Malmedy. - Tous les dimanches de 19 h 30 à 20 h à l’église de Ligneuville. Ce dimanche 3 novembre au cours de la célébration de 10 h à la cathédrale, les délégués des différentes communautés de chapelles recevront l’hostie d’adoration pour le mois de novembre..

19943 - Liege - N01 - 10-2013.indd 5

PRIÈRE DU CHAPELET ET DU ROSAIRE DU MOIS D’OCTOBRE À la chapelle de Bévercé, tous les jours à 19 h À la chapelle de Burnenville, tous les mercredis à 19 h 30 À la chapelle de Géromont, tous les jeudis à 19 h 15. À la chapelle de Cligneval, tous les jeudis à 19 h À l’église de Xhoffraix, tous les mardis à 19 h À la chapelle des malades, tous les jours de l’année à 14 h À la chapelle du Grand Fâ, tous les jeudis de l’année à 20 h (Rosaire) À l’église de Ligneuville, tous les dimanches de l’année à 19 h suivi de l’adoration. Chez Amélie et Joseph Piront à Ligneuville, tous les mardis de l’année à 19 h (Rosaire) À la chapelle de Pont, tous les jeudis de l’année à 19 h.

COLLECTE La collecte du dimanche 20 octobre sera faite pour les Oeuvres de la propagation de la foi (Missions) . Merci pour votre générosité !

PRÉPARATION DES BAPTÊMES La rencontre avec les parents qui se préparent au baptême de leur enfant aura lieu ce mardi 24 septembre à 20 h au presbytère. Les célébrations de baptêmes auront lieu le dimanche 10 novembre à 14 h 30 à la cathédrale et si deux groupes 14 h et 15 h 30

RENCONTRES RÉCRÉATIVES * La prochaine rencontre récréative de l’Amicale Chrétienne «Amon Nos Otes» aura lieu le mercredi 25 septembre dès 14 h au réfectoire de l’École Communale Ruelle des Capucins à Malmedy. * La prochaine rencontre de la Farternité des veuves aura lieu le jeudi 17 octobre à 16 h au presbytère

10-11/2013 ~ P. 5

CÉLÉBRATION AVEC MÉMOIRE DES DÉFUNTS DU MOIS DE SEPTEMBRE La célébration eucharistique avec mémoire des défunts du mois de septembre aura lieu le dimanche 27 octobre à 10 h à la cathédrale.

INFORMATION Dates des premières communions 2014 Le dimanche 27 avril 2014 à l’église de Xhoffraix pour les enfants de cette paroisse. Le dimanche 04 mai 2014 à la cathédrale pour les enfants de la ville. Le dimanche 11 mai 2014 à la cathédrale pour les enfants des villages (Burnenville Chôdes - Géromont) Le dimanche 25 mai 2014 à l’église de Bellevaux pour les enfants de ce village et alentours. Le dimanche 1er juin 2014 à l’église de Ligneuville pour les enfants de cette paroisse. Les heures de ces célébrations vous seront communiquées très prochainement !

SACREMENT DE CONFIRMATION 2014 Le sacrement de Confirmation (pour toute l’Unité pastorale du Grand Malmedy) sera donné par Monseigneur Jean-Pierre Delville le dimanche 18 mai à 9 h 30 à la cathédrale de Malmedy.

EN PR ATIQUE Heures d’ouverture du secrétariat de l’Unité pastorale du «Grand Malmedy» Rue J. Steinbach, 3 à Malmedy Tél. 080/33 00 26 LUNDI : ouvert de 10 h 30 à 12 h et fermé l’après-midi MARDI : fermé toute la journée MERCREDI : ouvert de 10 h 30 à 12 h et de 15 h à 17 h JEUDI : fermé toute la journée VENDREDI : ouvert de 9 h à 12 h et fermé l’après-midi

26/09/2013 17:01:56


QUOI DE NEUF ?

UP MALMEDY

PETITS DÉJEÛNERS OXFAM

10-11/2013 ~ P. 6

Des vacances à Ligneuville pour les familles démunies

Le dimanche 20 octobre auront lieu à la salle de la Fraternité de Malmedy les désormais traditionnels «Petits déjeûners-Oxfam». À partir de 8 h et jusqu’à 12 h, les participants, sympathisants et autres pourront goûter à la solidarité en consommant lors de ces déjeûners, les produits équitables des Magasins du Monde-Oxfam. Bienvenue à toutes et à tous !

DIMANCHE, CHAQUE SEMAINE CHEZ VOUS !

Un hebdomadaire d’information catholique pour toute la famille • En quelques pages, regards chrétiens sur l’actualité belge, internationale et vaticane. • Interviews, reportages, opinions. Une diversité d’approches au service de la vitalité du monde chrétien. • Un journal accessible à tous mettant en lumière des témoins, des événements des initiatives qui enrichissent le monde. Pour vous, «Quoi de neuf ?», un Cahier local mensuel inséré dans Dimanche • Tout en couleur, les informations des paroisses et secteurs (contact, horaires, agenda,…) . • Des témoignages de chrétiens engagés en paroisses et dans des initiatives qui donnent du sens. • Une dimension de proximité et de solidarité qui enrichit la vie paroissiale de chacun. Dans le prochain numéro «Quoi de Neuf», vous trouverez toutes les informations pour renouveler votre abonnement. Habituellement, une lettre d’invitation à vous abonner était envoyée vers la mi novembre en toutes boites. Cette année, elle sera remplacée par un exemplaire complet de ce journal dimanche nouvelle formule. Bonne lecture !

DR

Vous découvrez actuellement la nouvelle formule de Dimanche, avec un journal traitant l’actualité nationale et internationale et, ici, votre cahier local. Pour ne perdre aucune information paroissiale, abonnez-vous à Dimanche.

À Place To Live se réjouit de pouvoir organiser des vacances pour des personnes très démunies vivants en Belgique. Nous sommes un groupe de bénévoles et nous organisons ces vacances chaque année pour à peu près 200 personnes qui n’ont d’habitude pas l’occasion de profiter de la nature et de l’espace où leurs enfants peuvent jouer. Le fait de faire des activités, de vivre des rencontres et des partages, de contribuer un peu au projet, de découvrir un côté inconnu de la Belgique et des personnes sympathiques qui y vivent, fait du bien à toutes ces personnes trop isolées et cette expérience les encouragent à s’intégrer d’avantage dans la société et cela surtout là où ils vivent, dans leur propres quartiers. À chaque endroit où nous partons avec un groupe (il y a sept groupes chaque année), on essaie de rentrer en contact avec ce qui existe sur place au niveau communautaire ou associatif. C’est ainsi que nous avons eu la chance de tisser des liens avec les paroissiens de Ligneuville qui nous ont accueillis depuis quelques années avec une chaleur humaine particulière, je dirais qu’ils nous accueillent à bras ouverts et qu’ils nous soutiennent beaucoup ! Aussi de nombreuses personnes habitant la région surprennent nos bénévoles et nos participants par leur grande sympathie et ouverture. Le syndicat d’initiative de la commune de Trois-Ponts et les personnes qui travaillent au hall de sports de Malmédy sont des personnes extra ! On essaie de toujours bien valoriser ce qui nous est offert, mais je dois malheureusement avouer que nos jeunes assez bruyants pendant un jeu de nuit ont vraiment dérangé certains habitants de Ligneuville. Je voudrais bien par ce biais-ci présenter nos excuses ! Selon moi, les personnes de la paroisse essaient vraiment de vivre dans la pratique ce qu’ils croient et cela est un beau témoignage ! I Mieke Vrints

19943 - Liege - N01 - 10-2013.indd 6

26/09/2013 17:01:56


QUOI DE NEUF ?

UP MALMEDY

10-11/2013 ~ P. 7

Volontaire chez À Place to live (Une place pour vivre) breux gestes amicaux, nous recevons des petits gâteaux, des dames viennent chanter et animer les familles,…, c’est très apprécié, merci beaucoup.

Aïcha, tu accompagnes le groupe de familles (70 personnes) en vacance du 16 au 22 août à Ligneuville. Peux-tu te présenter ? Je suis née au Maroc. Mon père a émigré avec moi en Belgique quand j’avais 4 ans. Ensuite j’ai été mariée par lui au Maroc puis divorcée. J’ai rejoint mon père ici en Belgique après ce divorce en 1977. J’ai travaillé comme aide-soignante en salle d’opération.

Comment fais-tu pour avoir autant d’énergie, autant donner de ton temps dans ce travail difficile ? C’est Dieu qui aide, ce n’est pas moi-même… J’aime bien les enfants, j’aime bien de pouvoir faire ce que je peux, pour les enfants qui sont malades, qui sont sans père, qui sont malheureux… toujours. Ce qui est bien aussi, c’est que maintenant il y a plusieurs sous-groupes dans le grand groupe ici, un groupe pour les parents, des groupes pour les jeunes, des groupes pour les mamans seuls avec enfants. Les participants des groupes s’investissent et entrent après avoir vécu des vacances avec nous dans l’organisation. Ils deviennent bénévoles, ils ont vu comment je m’organisais dans la cuisine, et ils font de même dans les différents groupes. Merci Aïcha pour ton témoignage de service pour ces enfants et ces familles.

Tu t’en occupais seul ? Oui les plus grands m’aidaient pour s’occuper des petits. Après cela j’ai commencé à travailler avec le Secours catholique et nous partions deux fois par an avec des groupes d’enfants à la mer… Ensuite j’ai rencontré Mieke et Magda qui m’ont invité à rejoindre ce groupe «À Place To Live». À ce moment-là on partait avec des groupes de 50 à 60 enfants. Je m’occupais des enfants de 8 à 12 ans. Depuis 4 à 5 ans, on a changé la formule, et nous partons avec des groupes composés de familles qui n’ont pas les moyens de partir en vacance. Quel est ta fonction actuelle ? En particulier je m’occupe de contrôler un peu tout : l’ordre, la propreté, et je suis responsable de la cuisine. J’ai une personne ou 2 qui m’aident dans ces tâches. Je n’ai plus le temps de faire les activités et visites avec le groupe, je reste à la maison pour cuisiner. Tu vois il est 1 heure, le repas est terminé, il faut ranger, laver, puis on commence pour le soir. Donc pas le temps de visiter. C’est très fatigant. C’est un travail que je fais avec un bon cœur, tant que j’ai la santé pour le faire.

19943 - Liege - N01 - 10-2013.indd 7

DR

Que fais-tu dans cette organisation «À Place To Live» ? Dans les années 1980-85, je ne faisais pas encore partie de cette organisation. Je m’occupais avec deux religieuses de groupes de 1015 enfants que j’emmenais seule à Ostende, dans les plaines de jeux, à Walibi, etc.

Aïcha au travail !

Qu’est ce qui te motive à faire ce travail ? Ce qui me motive ? Eh bien, j’aime bien les enfants. Surtout les enfants qui n’ont pas de vacances, les enfants qui n’ont plus de père ou de mère suite à une séparation. Chez moi à Bruxelles, il y en a beaucoup dont le papa a abandonné… Je suis heureuse quand je peux m’en occuper. Nous sommes déjà venus souvent à Ligneuville. Nous sommes bien dans ce bâtiment. Il y a beaucoup d’activités possibles, les vélos, la piscine, les jeux…Nous sommes biens accueillis. Nous recevons beaucoup. Voudrais-tu dire quelque chose aux habitants de la région ? Oui merci beaucoup, nous avons de nom-

À Place to live en bref, c’est quoi ?

-Une ASBL fondée en 1998 pour faire face au besoin des familles précaires, en particulier les femmes seules avec enfant (s) à Bruxelles. -Avec près de 200 bénévoles et 4 employés à temps partiel, une aide sociale, juridique, médicale est apportée à ce groupe cible. Plus de 2000 personnes en ont déjà bénéficiés. -Des activités permanentes telles qu’une école de devoir, une maison dans le quartier Tilia, pour l’accueil et les activités. -Des activités régulières telles que des excursions bimensuelles pour les jeunes à la découverte de Bruxelles. -Des vacances pour différents groupes cibles, les jeunes, les familles, les mères avec enfants… -Des formations pour les animateurs

26/09/2013 17:01:58


QUOI DE NEUF ?

DIOCÈSE DE LIÈGE

10-11/2013 ~ P. 8

Retrouvez l’agenda du diocèse sur http://liege.diocese.be et l’information en continu sur www.InfoCatho.be

SDJ Liège

Catéchèse : des pistes pour un renouveau missionnaire Toutes les personnes qui collaborent à la catéchèse sur le terrain sont invitées à réfléchir à un renouveau de la pastorale des sacrements de l’initiation chrétienne, à savoir le baptême, la confirmation et l’eucharistie : cette pastorale ne semble plus tout à fait répondre aux besoins d’aujourd’hui. Nul ne peut le nier : le contexte ecclésial et culturel a fondamentalement changé ces dernières décennies. Il a même tellement changé que devenir, être et rester chrétien ne va plus du tout de soi. Aujourd’hui, pour reprendre une formule de Tertullien, «on ne naît pas chrétien, on le devient», souvent au terme d’un cheminement personnel. Un fameux défi pour l’Église, dont la première mission est de «faire connaître à tous l’amour de Dieu, les inviter à l’accueillir, leur apprendre à y répondre par toute leur vie». Voilà pourquoi nos évêques insistent, depuis quelques années, sur la nécessité d’une réorientation de la pratique catéchétique, celle-ci ne répondant plus tout à fait aux besoins actuels. C’est en tout cas ce que constatent les auteurs d’un document publié mi-septembre et intitulé : Les sacrements de l’initiation chrétienne pour les enfants et les jeunes d’aujourd’hui - Orientations pour un renouveau missionnaire. «Reconnaissons-le», écrivent-ils, «les célébrations du baptême, de la confirmation et de la première communion – généralement très belles – sont souvent vécues comme des moments isolés avec peu d’impact sur la vie concrète, et non comme des étapes sur un chemin de foi personnel.» Or, devenir un chrétien requiert un processus d’initiation, qui demande du temps et de la patience.

Journée confirmation. tienne et nourrit sans cesse la foi.» Ce dont nos contemporains semblent de moins en conscients : «Lors des contacts pastoraux, il apparaît que les demandes ne correspondent pas toujours à ce que l’Église veut offrir par ces sacrements. Le baptême, la confirmation et la première communion sont alors davantage vus comme des rites de passage que comme de réels sacrements qui initient à la vie chrétienne.» Conscients qu’en cette matière complexe, «il n’existe pas de solutions simples ou de stratégies évidentes qui feraient disparaître d’un coup toutes les questions et les difficultés», les auteurs invitent toutes les personnes qui collaborent à la catéchèse sur le terrain à réagir à ce document et aux pistes qu’il contient.

Un tout indissociable Fruit d’un groupe de travail constitué notamment des quatre évêques belges référendaires pour la catéchèse et pour la liturgie1, ce texte commence par rappeler que les trois sacrements de l’initiation chrétienne forment un tout indissociable. «Par le baptême commence la vie nouvelle en Christ. La confirmation la ratifie et la consolide. L’eucharistie accomplit l’initiation chré-

Hospitalité et clarté Les auteurs du document ont bien sûr réfléchi à quelques pistes possibles. Parmi celles-ci : revenir à l’ordre originaire des sacrements (baptême, confirmation et eucharistie), afin de mieux en souligner la cohérence et l’unité, inviter les enfants et leurs parents à participer à la vie de la communauté ecclésiale, être davantage à

l’écoute de leurs questions profondes et de leurs aspirations, proposer aux parents qui demandent le baptême pour leur enfant un parcours initiatique adapté, etc. D’après l’abbé Olivier Windels, responsable du service de la catéchèse à Liège, plusieurs initiatives allant dans le sens de ce que propose ce document ont été prises dans le diocèse. L’unité pastorale de Herve, par exemple, organise, deux à trois fois par an, de grands rassemblements catéchétiques familiaux, appelés TEC (Tous en chemin), qui rassemblent 500 personnes. Autre exemple : l’unité Notre-Dame-des-Sources à Chaudfontaine. «Celle-ci a pour originalité d’offrir une catéchèse de l’enfance en continu, de 6 à 12 ans minimum, et non sectionnée comme cela se fait généralement», explique l’abbé Windels. «Cette unité a également décidé de retarder la première communion. Elle ne se fait plus en première année primaire, mais en troisième. Le but est de faire cheminer les enfants plus longtemps.» I Pascal ANDRÉ 1. Il s’agit des évêques Guy Harpigny, Patrick Hoogmartens, Jozef De Kesel et Jean-Luc Hudsyn.

Médias Catholiques – CCMC asbl – Chaussée de Bruxelles, 67/2 à 1300 Wavre - tel : +32 (0)10/235 900 - info@mcbf.be Administrateur délégué - éditeur responsable : Luc Tielemans, diacre – Directeur de rédaction : Jean-Jacques Durré - Secrétaire de rédaction : Matthieu Hargot Fil info : redaction@mcbf.be – L’actualité en continu : www.InfoCatho.be En coréalisation avec Bayard Service Édition – Parc d’activité du Moulin, allée Hélène Boucher BP60090 - 59 874 Wambrechies CEDEX

Ours.indt 19903 1 - Vert - 10-11-2013.indd 2 19943 - Liège Liege N01 - N01 10-2013.indd 8

26/09/2013 14:47:32 15:11:21 17:02:00


Liege quoi de neuf oct 2013