Page 1

19980-C

N ° 4 Janvier 2 0 1 4

BONNES NOUVELLES

SUPPLÉMENT AU JOURNAL D I M A N C H E AGRÉGATION

P 3 0 5

LE CAHIER PAROISSIAL DES DOYENNÉS DE DOUR ET DE BOUSSU

NO :

Ce qui ne vieillit pas en nous et continue de gra ndir jusqu’au bout ? C’est l’enfance, secrètement maintenue ou retrouvée.

0 3 4

DR

Olivier Clément

QUAND LA CATÉCHÈSE FAIT AVANCER PETITS ET GRANDS

19980-TOURNAI-N4-2014-01.indd 1

P3

PARLONS-EN : PATRO SACRÉCŒUR BOUSSU

Camp Bertrix

DR

UNE MATINÉE INTERG RAT IONNELLE OÙ CHACUN A UNE PLAÉNÉ CE

P7

16/12/2013 15:33:07


BONNES NOUVELLES -

DOYENNÉ DE DOUR

DR

2014 sur les pas de Marie Les unes après les autres, les télévisions ont retransmis les scènes des foules rassemblées pour égrener le compte à rebours : «Trois… deux…un… zéro.» Et sous les feux d’artifice, le champagne a coulé tandis que les gens se sont embrassés, répétant le traditionnel «Bonne année… et surtout une bonne santé.» Joie émouvante parce que fragile, joie d’une race humaine angoissée devant l’avenir et dont les vœux mélancoliquement superficiels, mais souvent sincères, restent toujours un peu fatalistes. L’année civile inaugurée ainsi n’est qu’un nouveau tour de piste, avant et après des millions d’autres. Un cycle, celui de la mort et de la vie. En décalage avec l’année civile, l’année liturgique devrait être la façon de nous faire vivre le temps en profondeur. L’avent nous a rappelé que l’histoire a un sens, que les époques passées sont des étapes vers un accomplissement, qu’il faut vivre sans nostalgie du passé en préparant les voies du Seigneur. Noël a fait scintiller une petite lumière dans la nuit : nous ne sommes plus seuls. Dieu s’est glissé dans notre humanité pour mener, avec nous, la grande lutte contre les ténèbres. Aujourd’hui, au seuil de l’année nouvelle, la liturgie nous indique que c’est avec Marie qu’il faudra marcher pour ne pas se perdre. Marie ne prêche pas, elle ne fait pas de grands discours sur le sens de la vie. Bouleversée, jetée dans une aventure imprévisible, elle fait silence. Le message de l’ange, le trouble de Joseph son époux, le voyage, la nuit, la vie et la mort,… : Marie mûrit tous ces événements dans son cœur. Marie est celle qui a su dire oui, qui a été pleinement humaine parce que ouverte jusqu’au bout aux appels du Ciel. Dès lors, l’Église nous invite à nous mettre aujourd’hui à l’école de Marie. À l’école de la Mère du Sauveur, on apprend à obéir, à croire, à espérer et à aimer. On apprend à vivre son baptême, à accueillir Dieu dans sa vie. Marie n’est pas Dieu. Mais elle mntre le chemin pour que Dieu naisse en nous. Elle est celle, la seule d’ailleurs, qui a permis à Dieu d’habiter jusqu’aux fibres les plus subtiles de son être.

01/2014 ~ P. 2

C O N TA C TS

LES SECRÉTARIATS PAROISSIAUX - Dour, Grand-Place 2 Tél. 065/65 34 16 ; fax et tél. 065/65 25 50 e-mail : up.dour@gmail.com Permanences : lundi, mardi et samedi de 9 h à 12 h. - Quiévrain, Place du Parc 13 Tél, fax 065/43 17 90 Permanences : mardi et vendredi de 9 h 20 à 11 h ou contact téléphonique du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h chez M.F. Havet (animatrice en pastorale au service de la catéchèse) : 0473/30 07 74 Site Internet : http://minisite.catho.be/doyennedour

LES PRÊTRES DU DOYENNÉ Abbé Bruno Vandenbulcke, administrateur du doyenné Place du Parc 13 - Quiévrain - Tél. 065/43 17 90 Abbé Pascal Laplanche Rue d’Athis 13 - Athis - Tél. 065/65 42 56 Abbé Thaddée Kumakinga Rue de la Frontière 32 - Blaugies - Tél. 0489/77 23 45

LE SERVICE DE GARDE MÉDICALE commun pour les doyennés de Boussu et de Dour, a été déplacé en page 5, au début de la chronique de Boussu.

2 DATES À NOTER POUR FÉVRIER 2014 Le dimanche 2 février - 2e assemblée des familles Elle aura lieu à Dour, à l’Institut «La Sainte Union» secondaire (entrée par la rue Fleurichamps). La messe sera célébrée à l’église de Dour en fin de matinée. Mais la journée ne sera pas finie. Elle se poursuivra par un repas convivial à l’Institut, repas dont le bénéfice est destiné à la catéchèse.

Le dimanche 16 février Nous célébrerons l’eucharistie d’action de grâce et de remerciement pour le ministère de notre doyen André Van Neste auprès des paroisses de Dour, Quiévrain et Honnelles. La célébration aura lieu à 11 h en l’église Saint-Victor de Dour. Des informations concrètes concernant l’organisation de cette célébration vous seront données au début du mois de janvier.

À WIHÉRIES, LA CHAPELLE SAINT-ELOI EST PRESQUE RECONSTRUITE Les autorités communales ont pris l’initiative de reconstruire la chapelle dédiée à Saint Eloi et ont confié le travail aux ouvriers communaux. Leur savoir-faire, mais aussi la récupération de matériaux d’origine, ont permis de rebâtir la chapelle selon son aspect initial, celui qu’elle avait avant d’être détruite par un bus. Voilà une réalisation où il faut féliciter et remercier les artisans locaux qui, bien plus qu’entretenir le patrimoine, redonnent un souffle à la piété populaire. Les anciens du village se souviennent des processions d’antan fêtant la «Saint-Eloi d’été». D’ici peu de temps, la chapelle sera complètement remise à neuf et l’on s’y retrouvera pour fêter Saint Eloi et invoquer sa protection.

I Abbé Bruno Vandenbulcke

19980-TOURNAI-N4-2014-01.indd 2

16/12/2013 15:33:33


BONNES NOUVELLES -

DOYENNÉ DE DOUR CE L EB R AT I O N S DO M I NI C A LES

Epiphanie du Seigneur Collecte pour l’Église d’Afrique centrale Samedi 4 janvier 18 h, Angre ; 18 h 30, Wihéries Dimanche 5 janvier 8 h 45, Dour chapelle de Trichères 10 h, Athis et Montignies-sur-Roc 10 h 45, Quiévrain ; 11 h 15 Dour Saint-Victor

01/2014 ~ P. 3

Quand la catéchèse invite à bouger

Baptême du Seigneur Samedi 11 janvier 18 h, Baisieux ; 18 h 30, Elouges. Dimanche 12 janvier 8 h 45, Dour chapelle de Trichères 10 h, Fayt-le-Franc et Onnezies 10 h 45, Quiévrain ; 11 h 15 Dour Saint-Victor.

3e Dimanche dans l’année A Nous prions ce week-end pour les défunts de décembre 2013 Samedi 25 janvier 18 h, Angre ; 18 h 30, Elouges Dimanche 26 janvier 8 h 45, Dour chapelle de Trichères 10 h, Blaugies et Autreppe 10 h 45, Quiévrain ; 11 h 15 Dour Saint-Victor.

ABONNEMENT AU JOURNAL DIMANCHE Dans le doyenné de Dour, le montant de l’abonnement est fixé cette année à 29 € pour tout le monde ; mais vous pouvez mettre un peu plus. Pour vous réabonner, 2 possibilités : Payer par la banque au n° BE21 06 82 05 27 8703 de «Journal Dimanche Dour», en indiquant clairement, dans la communication, nom et adresse du destinataire (surtout si vous payez pour une autre personne). Attention, il faut indiquer le nom officiel de la rue et le n° de la maison, sinon la poste ne distribue pas le journal. Ou payer en espèces en remplissant le bulletin d’abonnement disponible dans les églises, les 2 secrétariats du doyenné et les responsables paroissiaux. Vous le glissez dans une enveloppe avec l’argent et vous la confiez la à un responsable paroissial ou à un des secrétariats du doyenné.

Des confirmands dans la lumière.

Une journée pas comme les autres pour les confirmands du doyenné. Le dimanche 17 novembre 2013, les confirmands et leurs familles sont partis à la découverte de l’abbaye de Maredsous. Grâce au dynamique Père François, la matinée a été consacrée à une animation inter-active sur les richesses du sacrement de la confirmation. À midi, le centre d’accueil St Joseph a été apprécié de tous pour la restauration proposée. Ensuite, c’est avec entrain qu’a débuté la visite de l’abbaye sous tous ses angles, des plus insolites aux plus cachés. Cette rencontre s’est terminée par une eucharistie qui nous a tous marqués par sa simplicité et son intensité. Un tout grand merci au Père François et aux parents qui nous ont accompagnés pour ce beau moment de partage. Une chouette expérience à renouveler ! I L’équipe des catéchistes 1er Dimanche de l’Avent - Assemblée des familles Un jour d’exception puisque toutes les familles du doyenné sont invitées à Quiévrain. Dès 9 h, parents et enfants se retrouvent à la salle paroissiale dans différents ateliers organisés par tranche d’âge. La messe festive qui termine la matinée permet à chacun de vivre un moment intense dans une église bien éclairée par le soleil.

DR

Samedi 18 janvier 18 h, Audregnies ; 18 h 30, Wihéries. Dimanche 19 janvier 8 h 45, Dour chapelle de Trichères 10 h, Petit-Dour et Roisin 10 h 45, Quiévrain ; 11 h 15 Dour Saint-Victor.

DR

2e Dimanche dans l’année A

Petits et grands bien actifs à l’assemblée des familles.

19980-TOURNAI-N4-2014-01.indd 3

16/12/2013 15:33:34


BONNES NOUVELLES -

DOYENNÉ DE DOUR Le 24 novembre CÉ L É B R AT I ON S EN S EM A I NE

La messe est célébrée chaque semaine dans le doyenné : Le mardi à 8 h 45 à l’église de Quiévrain ; Le mercredi à 18 h à l’église de Dour ; Le jeudi à 15 h 30 au home «Bienvenue» à Blaugies. En outre, le 2 janvier vers 17 h 30 (après la récitation du chapelet), la messe est célébrée en l’honneur de Notre-Dame de Banneux à la chapelle du Longterne à Dour. Les mardis 7 et 21 janvier, elle est célébrée à 15 h au home «Bon Accueil» à Elouges. Tous les paroissiens sont bienvenus dans les 2 homes. Le chapelet est récité et médité à la chapelle du Longterne tous les jours à 17 h. BA P T ÊM ES

Ils sont entrés dans la famille des chrétiens par le sacrement de baptême.

À Athis le 3 novembre Camille DANHIER, fille de Michaël et de Kristel Weinkauf, route Verte à Blaugies.

À Audregnies le 16 novembre Diana PELAEZ-OLIVA, fille de Frédéric et de Sarah Bruscaglia, rue Avaleresse à Audregnies.

À Blaugies le 8 décembre Mathéo BULTOT, fils d’Aurélien et Ludivine Vandurme, rue Trieu Poulain à Blaugies.

À Dour le 23 novembre, Devon ABRASSART, fils de Lionel et Vanessa Prouveur, rue du Commerce à Elouges. Suzanne DEHAUT, fille de Johann et Jennifer Skrypczak, rue Decrucq à Dour. Amadéo GALLETTI, fils de Michel et Amélie Honnorez, rue de la Grande Veine à Elouges. Aurélien MEUNIER, fils de Sylvain et Francesca Tranchina, rue Culot Quezo à Blaugies.

19980-TOURNAI-N4-2014-01.indd 4

Loana, Maëva et Nolan ANDRE, au foyer de Sébastien et Alisson Rivart, rue du Coron à Dour.

À Elouges le 8 décembre Daisy et Dolorès WAGUET, filles de Danielle Ballarin, rue de la Grande Veine à Elouges.

À Wihéries le 17 novembre, Leandro POULIOS, fils de Grégory et Aurélie Labie, rue du Cornet à Boussu. Théo THIEBAULT, fils de Bruno et Stéphanie Labie, rue Coin du Bois à Elouges. Nous leur souhaitons la bienvenue dans nos communautés paroissiales.

01/2014 ~ P. 4

Mireille Vancœtsem, rue V. Delporte ; funérailles le 11 décembre.

Elouges Mme Rose BAILLET, 92 ans, veuve de M. Jean Allard, rue F. André ; funérailles le 26 novembre ; - Mme Renée MAROIL, 83 ans, veuve de M. Saturnin Dewiers, rue de la Perche ; funérailles le 7 décembre ; - Mme Lise BLOT, 83 ans, rue Royale à Tertre ; funérailles le 11 décembre.

Petit-Dour M. Robert DOYE, 82 ans, époux de Mme Eliane Bauduin, rue du Trieu ; funérailles le 12 novembre.

Onnezies D ÉC ÈS

Autreppe Mme Edith COLMANT, 87 ans, veuve de M. Léon Honorez, rue Chevauchoir ; funérailles le 7 novembre.

Blaugies Mme Stanislawa KALUSNY, 94 ans, veuve de M. Franz Zjezdzalka, home «Bienvenue» ; funérailles le 19 novembre ; M. Michel WERY, veuf de Mme Micheline Marchant, rue Trieu Jean Sart ; funérailles le 19 novembre ; Mme Nathalie BAUDET, 47 ans, épouse de M. Jean Depoortere, route Verte ; funérailles le 25 novembre ; - Mme Viviane CANTINEAU, 72 ans, célibataire, rue du Vieil Atelier à Boussu ; funérailles le 10 décembre.

Dour M. Paul VANCAUWENBERGHE, 72 ans, époux de Mme Ginette Brohée, rue Aimeries ; funérailles le 8 novembre ; M. Guy DELCROIX, 72 ans, époux de Mme Micheline Vilain, rue Henri Pochez ; funérailles le 14 novembre ; M. Willy DUMONT, 69 ans, célibataire, rue du Coron ; funérailles le 26 novembre ; M. Robert LEFEVRE, 83 ans, époux de Mme Jacqueline Brasseur, rue du Marché ; funérailles le 29 novembre ; - M. Daniel LOTH, époux de Mme

Mme Marie-Louise JOSPIN, 83 ans, veuve de M. Louis Dame, rue Elisielle à Angre ; funérailles le 16 novembre.

Quiévrain M. Thierry GIFFROID, 48 ans, rue Cokaert ; funérailles le 7 novembre ; Mme Hilda SOBRY, 82 ans, épouse de M. Cyrille Vandekerckove, rue du Raimbaix à Angre ; funérailles le 9 novembre ; Mme Théole PERZ, 76 ans, veuve de M. Jules Leduc, domiciliée à Mons ; funérailles le 22 novembre ; Mme Alberte PILLARD, 67 ans, épouse de M. Jean-Claude François, avenue du Castel ; funérailles le 3 décembre ; Mme Julia HUSKENS, 81 ans, veuve de M. Albert Jacquart, rue des Tilleuls ; funérailles le 4 décembre.

Wihéries M. Yvon PREVOST, 78 ans, époux de Mme Josiane Allard, rue de l’Église ; funérailles le 23 novembre.

16/12/2013 15:33:50


DOYENNÉ DE BOUSSU S E RV I C E D E G A R D E D U 1 E R AU 31 JAN VI E R 2 0 1 4 P OU R B O U SSU, D O U R , H O NN ELLES ET QU I ÉV RA IN

BONNES NOUVELLES -

01/2014 ~ P. 5

BONNE ANNEE 2014

MÉDECINS Garde fixe : De 8 h à 18 h, Poste de garde de Médecine générale Hôpital du Grand-Hornu Garde mobile : un seul numéro d’appel : SOS médecins : 078/15 73 00

VÉTÉRINAIRES Non communiqué.

PAROISSES DE BOUSSU OFFICES RELIGIEUX Messes dominicales Samedi à 16 h 30 à la Maison du Sacré-Cœur Samedi à 18 h à Saint-Joseph Dimanche à 8 h et 10 h 45 à Saint-Géry Dimanche à 9 h 15 au Carmel Dimanche à 9 h 30 à Saint-Charles Messes en semaine Mercredi à 9 h à Saint-Charles Jeudi à 18 h à Saint-Joseph Vendredi à 18 h à Saint-Géry

SECRETARIAT ET PERMANENCES Rue Léon Figue, 6 Boussu Tél. 065/79 42 91 - mardi, mercredi et vendredi de 10 à 12 h - jeudi, de 18 à 19 h 30

PAROISSE D’HORNU OFFICES RELIGIEUX Samedi : 19 h, Messe dominicale Dimanche : 11 h, Messe Dominicale.

INFORMATIONS GENERALES M. le doyen Delcoigne : 065/79 42 91 Abbé Hinnekens : 065/78 30 86 Journal Dimanche : Georges & Maria Buttol 065/65 38 85

19980-TOURNAI-N4-2014-01.indd 5

J-F K

PHARMACIENS Le 1er jan, Phar. Chevalier, rue Neuve 51 - Boussu Phar. D. Debiève, place Communale 12 - Hensies Le 4, Phar. Blondiau, route de Dour 505 - Boussu-Bois Phar. Brouillard, rue du Stade 17 - Elouges Le 5, Phar. Dehaut, Grand-Place 28 - Dour Phar. Dutron, rue de l’Église 32 - Wihéries Le 11, Phar. Dieu, route de Mons 110 - Hornu Phar. Jospin, avenue du Haut-Pays 107 - Athis Le 12, Phar. Dufrasne, place E. Vandervelde 1 - Dour Phar. Bayart, rue du Commerce 185 - Elouges Le 18, Phar. Delvaux, rue de la Chapelle 33 - Hornu Phar. Lavaert, rue de la Frontière 33 - Blaugies Le 19, Phar. Parisis, route de Dour 549 - Boussu-Bois Phar. Bataille, rue Liévin 26 - Roisin Le 25, Phar. Delrue, rue Grande 48 - Hornu Phar. M. Liégeois, rue V. Delporte 21 - Thulin Le 26, Phar. Manteau, rue du Peuple 14 - Dour Phar. A. Liégeois, rue Ferrer 25 - Thulin

Jésus, venu pour sauver tous les hommes. UNE NOUVELLE ANNEE «On ne possède pas le bonheur comme une acquisition définitive. Il s’agit à chaque instant de faire jaillir une étincelle de joie. Ne l’oublions pas : souris au monde, et le monde te sourira.» (Sœur Emmanuelle) À toutes et à tous, BONNE ANNÉE 2014. On vous souhaite, comme le disait si bien J. Brel : «…des rêves à n’en plus finir et une envie furieuse d’en réaliser quelques uns… d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier… des passions… des silences… de résister à l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque…»

FÊTE DE L’EPIPHANIE La fête de l’Epiphanie nous rappelle la visite des Mages à Bethléem. Elle nous fait comprendre que Jésus est venu SAUVER TOUS LES HOMMES. Le voilà, ce Jésus, qui ne rejette personne, qui nous invite tous, dans sa grande famille sans frontière. Il est notre Etoile, notre Lumière ! «Toi qui es Lumière… mets sur notre terre, ton esprit d’amour.»

SEMAINE DE L’UNITE Témoignage : «Dans les années soixante, j’ai eu la chance de participer aux premières rencontres œcuméniques. Mon souvenir le plus frappant fut le soir d’une rencontre, au temple de Boussu-Bois St-Joseph, à l’occasion de la semaine pour l’Unité où j’ai été surprise de voir et d’entendre nos frères protestants prendre une part active. Il y eut plusieurs prières d’intercession, alors, j’ai pris mon courage à deux mains et, pour la première fois de ma vie, j’ai «inventé», de façon publique, une intention dans ce sens : joie d’être ensemble, différents mais fils d’un même Père. Je fus tellement émue de nous voir réunis, catholiques et protestants, que j’ai pleuré d’émotion et de joie, en remerciant le Seigneur de ce qu’Il avait permis grâce au Concile.» (MAB) Célébration le mercredi 22 janvier, au Temple protestant de Saint-Joseph, à 19 h.

16/12/2013 15:33:50


BONNES NOUVELLES -

DOYENNÉ DE BOUSSU

Mobilisation générale à Saint-Charles Une désacralisation possible de l’église Saint-Charles était évoquée dans un point de l’ordre du jour du Conseil Communal du 14 octobre 2013. Ce point n’a pas été abordé mais une vingtaine de personnes assistaient à ce Conseil, voulant montrer par leur présence leur opposition à cette proposition. En effet, notre église est bien entretenue, la communauté chrétienne y est vivante et active et la fréquentation de l’église est assez importante. Les réactions n’ont pas tardé, dans la presse, par courrier, par contacts personnels. La Fabrique d’Église s’est réunie et a décidé une large consultation des paroissiens et sympathisants afin de proposer des actions concrètes et efficaces. Un peu moins de 100 personnes assistaient à cette réunion, ce 25 novembre, à l’église. Nous avons visionné un montage montrant la vitalité de la communauté de Saint-Charles et notamment les activités, nombreuses et variées, organisées pour les jeunes. L’échange a été fructueux et les participants se sont montrés déterminés à agir vite et fort : une information toutes boîtes, une affiche «Touche pas à mon église !» et une pétition à signer, affirmant notre attachement à Saint-Charles. On a demandé à chacun d’interpeller nos élus.

01/2014 ~ P. 6

PAROISSES DE BOUSSU N O S JO IES Sont entrés dans la famille des enfants de Dieu par le sacrement de Baptême, à Saint-Géry : Emma Lachat de la chaussée de Belle-Vue à Ville-Pommerœul, à Saint-Joseph : Matteo Commiant de la rue de Caraman, Massimo Garcia-Osete du quartier Haute-Borne, Giulian Hoyois de la rue A. Dendal et Léa Zurlo de la rue Bergifossé, Que leurs parents, parrains, marraines et leur communauté paroissiale les aident à grandir dans leur nouvelle vie d’enfants de Dieu. N O S PEIN ES Sont retournés dans la Maison du Père, funérailles célébrées à Saint-Charles : Andrea Alabiso de la rue de Dour à Saint-Géry : Irma Bergnach de la voie d’Hainin, Pierre Biefnot de la rue de Valenciennes, Françoise Doye de la rue Clarisse, Yvette Paulus de la rue F. Dorzée, Stamatios Roussis du quartier Haute-Borne, Concetta Stancanelli de la voie d’Hainin et Sœur Marie-Angèle Vinousse de la maison du Sacré-Cœur, à Saint-Joseph : Yvette Cantigneaux de la chaussée Brunehaut à Bernissart et Bruno Lamboni de la rue de Bavay, Que le Seigneur, bon et miséricordieux, les accueille dans son royaume de Paix et d’amour. PR IER Chaque semaine, en lien avec l’Eucharistie, un temps d’adoration est proposé en paroisse : - à Saint-Charles, le mercredi, de 9 h 30 à 10 h ; - à Saint-Joseph, le jeudi, de 17 h 30 à 18 h et - à Saint-Géry, le vendredi, de 17 h 30 à 18 h. Le mercredi, de 19 h 30 à 20 h 30, à la chapelle de la Maison du Sacré-Cœur, à la rue Bonaventure, réunion de prière : louange, écoute de la Parole de Dieu, adoration du Saint-Sacrement et intercession. Bienvenue à tous et à toutes !

PAROISSE D’HORNU O N T ÉTÉ B A PTISÉS Clara GRADO, fille de Leonardo et Rosana FAZIO, Rue de l’Egalité, 93 à WASMES. Lucenzo BROGNA, fils de Lorenzo et Loredana BARBERIO. Cité Demoustiez, 51 N O U S O N T Q U ITTÉS

DR

Baudouin BLASIAK, Résidence du Moulin de Briques, 9 à BOUSSU. Marie-Thérèse THAUVOYE, rue de Binche, 7. Jean-Claude GOSSART, rue Marius Renard, 149. Jules MARTIN, rue de Warquignies, 41. Sylviane BELLEZ, rue Maréchal Joffre, 165 à COLFONTAINE. Gilda CARROY, rue Alfred Ghislain, 95.

Désacralisation à Saint-Charles ?

19980-TOURNAI-N4-2014-01.indd 6

16/12/2013 15:33:54


BONNES NOUVELLES -

DOYENNÉ DE BOUSSU

01/2014 ~ P. 7

Grand jeu en forêt à Muno en 2013 cré-Cœur n’a-t-elle pas assisté, du haut de son socle ? Les bras largement écartés dans un geste d’accueil pour chacun des patronnés, il est probable qu’emportée dans un élan d’enthousiasme statique, elle ait pris part à l’un ou l’autre match de foot. Surplombant l’un des goals, n’a-t-elle pas été jusqu’à sacrifier ses mains de ciment pour seconder plusieurs générations de gardiens et repousser quelques tirs mal cadrés ? Les «grands jeux» quant à eux se déroulent sur de grands espaces et peuvent durer jusqu’à plusieurs heures. Les terrains de

prédilection sont le terril de «La Cabane» et le parc du Château de Boussu. Les enjeux sont variés, mais il est presque toujours question d’attaque, de défense ou encore de chasse aux dirigeants. Une année de Patro est aussi marquée par les autres temps forts que sont la Saint-Nicolas, les activités spéciales aux vacances de Noël et Pâques et, à la mi-juillet, le camp dans les Ardennes. Evoquons encore l’incontournable «Kermesse aux Boudins», soirée annuelle au cours de laquelle les patronnés présentent un spectacle et plus de trois cents repas sont servis ! Si au détour d’une rue ou sur un quai de gare vous croisez les patronnés de Boussu, il est probable que, de loin, ils vous aient annoncé leur venue en chantant : «Attention, v’là Boussu, faites d’la place, nous arrivons, Vous mesdames, vous mesd’moiselles, vous messieurs, Attention, v’là Boussu, faites d’la place, nous arrivons, Nous sommes les gars d’Boussu, du Patro du Sacré-Cœur. Ah, braves gens, voyez not’ discipline, Voyez nos cœurs, écoutez nos chants ! Ah, braves gens, voyez not’ bonne mine, V’nez au Patro, faites-en autant !» I C-G T

DR

Le Patro du Sacré-Cœur de Boussu est un vieux patro tout neuf. «Vieux» car sa création remonte aux alentours de 1875 ; peu après celle du Collège Sainte-Marie avec lequel il partage un bon bout de la rue Bonaventure. Et «tout neuf» car après sa fermeture au début des années 2000, il a repris ses activités en septembre 2005. Vous pensez bien : un patro qui a enflammé le cœur de centaines de garçons au cours de sa longue histoire ne pouvait pas s’éteindre complètement sans que quelques braises ne couvent encore sous la cendre des souvenirs… Quelques anciens ont donc patiemment soufflé sur ces tisons et encadré les jeunes venus former une nouvelle équipe de dirigeants. Les premières flammes furent vacillantes mais, après huit ans, le feu semble bien reparti. En effet, les dirigeants actuels sont pour la plupart les premiers enfants à être (re-) venus au Patro et les effectifs n’ont jamais cessé de progresser. Ainsi, les réunions qui ont lieu chaque week-end voient actuellement s’égayer une bonne trentaine de patronnés (pour une cinquantaine d’inscrits). Les principales activités du Patro tiennent en quelques mots : «jeux de cour» et «grands jeux», auxquels viennent s’ajouter quelques «sorties» (piscine, patinoire, spectacle pour enfants…) Comme leur nom l’indique, les jeux de cour se pratiquent dans la cour du Collège voisin ou celle du Patro, bordée de magnifiques marronniers. À combien de «barre-Hercule», «ballons immortels», «gagne-terrain» et autres «courses-relais» la statue du Sa-

DR

Parlons-en : le Patro du Sacré-Cœur de Boussu

Messe-veillée autour du feu à Muno.

19980-TOURNAI-N4-2014-01.indd 7

16/12/2013 15:34:00


BONNES NOUVELLES -

DIOCÈSE DE TOURNAI

01/2014 ~ P. 8

Retrouvez l’agenda du diocèse sur www.diocese-tournai.be et l’information en continu sur www.InfoCatho.be

Des festivités en veux-tu en voilà se sont déroulées à Saint-Ghislain pour célébrer les cinquante ans de son église paroissiale. Pendant un an, de décembre 2012 à décembre 2013, une quinzaine d’événements ont eu lieu à l’occasion de ce jubilé. L’un d’entre eux n’est pas passé inaperçu, le geocaching.

Geocache.com

Saint-Ghislain : geocaching dans la cité de l’Ourse

À Saint-Ghislain, la chasse aux trésors a débuté dans les jardins de l’ancienne abbaye. Cinquante ans que la nouvelle église rassemble, fait vibrer et marque la vie des habitants de la petite cité de l’Ourse. Elle vaut bien qu’on lui consacre une année de fête. Aux côtés des activités habituelles se déroulant dans ce genre de manifestation, l’une s’est révélée particulièrement originale, le geocaching.

À la chasse aux géocaches Le geocaching est une vraie chasse aux trésors qui se déroule actuellement un peu partout dans le monde. Il y a 2 276 191 géocaches actives et plus de 6 millions de géocacheurs dans le monde. Cette chasse aux trésors est pratiquée à l’extérieur à l’aide d’appareils GPS. Les participants rejoignent des coordonnées spécifiques où ils tentent de trouver la géocache qui y est dissimulée. Le principe est le suivant : quelqu’un cache à un endroit déterminé une boîte étanche, dans laquelle il place un certain nombre

d’objets, ayant plus ou moins de valeur. Au minimum, la boîte contiendra un «livre de bord» ou «logbook». Ensuite, à l’aide d’un récepteur GPS, il détermine les coordonnées exactes de la cachette, qu’il publie ensuite sur le site Internet : www.geocaching.com. Ces coordonnées seront vues par d’autres personnes, qui, avec leur récepteur GPS, iront à la recherche du trésor caché (la cache). S’ils trouvent la cache, ils signent le «logbook», et ont le droit de prendre un objet, à condition de le remplacer par autre chose. Ainsi, le contenu de la cache change continuellement.

Dans les jardins de l’abbaye Si on trouve des géocaches partout dans le monde, on en trouve également à Saint-Ghislain. C’est ce qui s’est passé lors du 50e anniversaire de la consécration de la nouvelle église. Des géocacheurs ont dissimulé des caches dans des emplacements

qui leur semblaient importants ou qui reflétaient un intérêt spécial du point de vue historique, culturel ou patrimonial. Ces emplacements peuvent être divers. Ils peuvent se trouver dans un parc ou dans une rue en ville, au terme d’une grande randonnée, ou encore dans une fontaine. À Saint-Ghislain, la chasse aux trésors a débuté dans les jardins de l’ancienne abbaye. Grâce au geocaching, il est aujourd’hui possible de découvrir de manière originale l’histoire d’une région et son patrimoine culturel et religieux. Dans l’entité de Saint-Ghislain, plus d’une vingtaine de caches ont été dissimulées dans les bois, les parcs, à proximité de chapelles, d’églises ou de monuments ayant trait au passé et à la culture de cette région. I Sylviane BIGARÉ Plus de renseignements sur : upntertre.be

Médias Catholiques Belges Francophones (mcbf.be) – CCMC asbl – Chaussée de Bruxelles, 67/2 à 1300 Wavre – tel : +32 (0) 10/235 900 – info@mcbf.be Administrateur délégué : Luc Tielemans, diacre – Directeur adjoint : Cyril Becquart - Directeur de la rédaction : Jean-Jacques Durré – Responsable de l’information : Thierry Graulich – Secrétaire de rédaction : Matthieu Hargot – Accompagnement des paroisses : Anne-Françoise de Beaudrap et Thierry Graulich Les contenus rédactionnels et les images fournis par les paroisses et les Unités Pastorales sont publiés sous leur entière responsabilité. Fil info : redaction@mcbf.be – L’actualité en continu : www.InfoCatho.be En coréalisation avec Bayard Service Edition – Parc d’activité du Moulin, allée Hélène Boucher BP60090 – 59874 Wambrechies CEDEX

Sans titre-21 8 19980-TOURNAI-N4-2014-01.indd 8 Ours.indt

16/12/2013 10:05:17 14:29:05 15:34:17 09/10/2013

Bonnes nouvelles janvier 2014