Page 1

19911-A

N ° 4 janvier 2 0 1 4

BONNES NOUVELLES

SUPPLÉMENT AU JOURNAL D I M A N C H E AGRÉGATION

Unités Pastorales Grain de Sénevé, de la Woluwe, Stockel au Champ et Wezembeek

NO :

«Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasse r de ses chaînes, c’est vivre d’une façon qui renforce la liberté des autres.» (Nelson Mandela)

0 3 4

mcbf

P 3 0 5

LE CAHIER PAROISSIAL DU DOYENNÉ DE BRUXELLES NORD-EST

LE 5 JANVIER 2014, JOURNÉE DE L’AFRIQUE

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 1

P7

DR

P4

PAGE 11 : CONCERT A CAPELL A À WEZEMBEEK OPPEM

LA SOLIDARITÉ, C’EST L’AFFAI RE DE TOUS !

DR

DR

DÉCOUVERTE DE L’HISTOIRE DE JOSEPH, À LA MAISON DE LA PAROLE

P1 1

13/12/2013 10:10:03


catho-bruxelles.be

Être baptisé à tout âge, c’est possible ! Vous n’êtes pas encore baptisé ? Il n’est jamais trop tard pour devenir chrétien. Chaque année, de nombreux adultes sont baptisés lors de la Vigile Pascale. Le Catéchuménat est le Service qui accueille toutes les nouvelles demandes de baptêmes d’adultes. Dans chaque région de Bruxelles, une personne a accepté de coordonner les efforts en ce domaine. Vous pouvez donc vous adresser à elle pour tout renseignement ou question qui se poserait à vous. Pour le doyenné Bruxelles NORD-EST : Geneviève CORNETTE (02/242 05 40 ; genev. cornette@skynet.be) Pour cette année 2014, quelques dates clés : - Samedi 1er mars 2014 (9 h 15-12 h 30) : Rencontre avec notre évêque pour tous les catéchumènes baptisés à Pâques 2013 (rue de la Linière, 14). - Dimanche 9 mars 2014 (Cathédrale St-Michel, 15 h) : Célébration de l’Appel Décisif. Les catéchumènes doivent être là à 14 h. - Dimanche 27 avril (15 h), dimanche in albis : Célébration des nouveaux baptisés (néophytes) avec notre évêque. - Samedi 14 juin (9 h 30-16 h) : Assises du catéchuménat. Thème : aider les catéchumènes à découvrir la Bible, avec Régis Burnet, professeur d’exégèse à l’UCL et journaliste à Kto. Invitation aux accompagnateurs et à ceux qui souhaitent le devenir. Lieu : École St-Thomas — 31 rue du Gd Serment, 1000 BXl. Témoignage de Julie, baptisée lors d’une veillée pascale précédente : Durant mon enfance, j’ai mené ma petite route sur le chemin de la foi, seule, dans mon coin. Je ne ressentais pas encore le besoin de recevoir le baptême. Puis je suis arrivée à l’âge adulte, et par la suite, je suis devenue maman. Il m’a semblé tout naturel que mon enfant puisse connaître un jour la joie du baptême et d’entrer dans la grande famille de Dieu. Par le projet du baptême de ma fille et aussi certains évènements de la vie, je me suis sentie prête à ouvrir totalement mon cœur et ma confiance en Dieu, me tourner vers lui et être à son écoute. Pour moi, la foi, au delà de la confiance que j’ai en Dieu et de la paix qu’il m’apporte, c’est comme une lumière, une flamme, qui me guide, qui m’éclaire.

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 2

BONNES NOUVELLES -

01/2014 ~ P. 2

Monseigneur Kockerols appelle à davantage de solidarité

(c) Kœn Cauberghs

DOYENNÉ BRUXELLES EST

Monseigneur Kockerols en visite à l’association «Chez Nous». Début décembre, en cette période d’Avent, Monseigneur Jean Kockerols a pris la plume pour inviter les personnes de bonne volonté à lutter contre la pauvreté. «Le baromètre du bien-être de 2013 nous montre l’ampleur de la pauvreté : 33,7 % des bruxellois vivent avec un revenu sous le seuil de pauvreté, une augmentation de 5,4 % en un an. Cette situation est inacceptable ! Le besoin d’habitation sociale est énorme ce qui entraine un trop grand nombre de personnes vivant ensemble dans des appartements trop petits et insalubres ou pire encore déambulant sans abri. Il s’agit d’une injustice sociale ! Nous ne parvenons pas non plus à garantir un accueil satisfaisant aux personnes cherchant une vie meilleure et des perspectives d’avenir. Dès lors, ils squattent des bâtiments où ils vivent dans des conditions d’hygiène très précaires, pour être en fin de compte mis brusquement à la porte. C’est inhumain ! Jamais encore, notre société n’a eu autant de possibilités. Jamais encore, elle n’a produit autant de richesses. Et pourtant, l’abîme qui sépare les pauvres des riches s’accroît, même dans notre pays. Notre responsabilité n’a donc jamais été aussi grande. Nous devons redistribuer les richesses et cela va de pair avec la solidarité. J’aimerais interpeller toutes les personnes de bonne volonté et en particulier tous les chrétiens de Bruxelles afin de lutter contre la pauvreté. Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons incarner «la bonne nouvelle annoncée aux pauvres». Une société vivante se caractérise par une implication d’ordre diaconal sans ambiguïté. Offrir un droit aux démunis est plus important que leur offrir l’aumône, plus important aussi que leur offrir la charité. Garantir des droits aux personnes défavorisées réclame un engagement citoyen clair sur le court et le long terme. Dans cet esprit, je vous invite à soutenir concrètement les campagnes d’Entraide et Fraternité / Vivre Ensemble, le projet d’habitat social Bethléem, et les nombreuses initiatives visant à offrir des nouvelles chances aux personnes vivant dans la pauvreté. C’est ainsi que nous mettrons en œuvre l’appel du pape François : choisir clairement la solidarité avec les personnes fragilisées et touchées par la pauvreté. À partir d’une conversion personnelle vers le souci des pauvres, nous devons réussir à mobiliser suffisamment de solidarité au sein de notre société afin d’offrir des droits aux plus démunis et leur rendre leur dignité humaine. Ce n’est qu’à ce moment- là qu’il y aura une place pour eux à l’auberge de Bethléem. Ce n’est qu’à ce moment- là que ce sera Noël pour tout le monde.»

13/12/2013 10:10:21


UNITÉ PASTORALE DE LA WOLUWE HO RAI RE D ES M ESSES D A N S N OTR E U N I T É PA STO R A LE LUNDI 8 h 15 ND des Grâces* 11 h ND de la Vallée 18 h St François MARDI 8 h 30 Ste Famille* 11 h ND de la Vallée 18 h St François 18 h 30 ND des Grâces* MERCREDI 8 h 45 ND des Grâces* 11 h ND de la Vallée 18 h St François & St Lambert* JEUDI 8 h 30 Ste Famille* 11 h St Pierre* & ND de la Vallée 18 h St François 18 h 30 ND des Grâces*

VENDREDI 8 h 35 St Pierre 8 h 45 ND des Grâces* 11 h ND de la Vallée 18 h St François SAMEDI 11 h ND de la Vallée 17 h 30 St François 18 h Ste Famille & ND des Grâces 18 h Fraternité des Douze Apôtres (Rite oriental) DIMANCHE 8 h 30 ND des Grâces 9 h 30 Ste Famille 11 h St Lambert, St Pierre & ND des Grâces *Sauf en juillet & août

AU T RES T EM P S D E P R I ÈR E À St Pierre Le mardi et le mercredi de 8 h 35 à 8 h 55 : Prière des Laudes. L’église est ouverte du mardi au vendredi de 9 h 0 à 11 h. Soirée d’adoration le 1er mardi de chaque mois de 20 h à 21 h. À St François Temps d’adoration du lundi au vendredi de 11 h à 12 h et de 15 h 30 à 17 h 30, le samedi de 11 h à 12 h et de 15 h 30 à 16 h 45 et le dimanche de 15 h 30 à 17 h 30. À la Ste Famille Temps d’adoration le dernier jeudi du mois après la messe de 8 h 30 et jusque 9 h 30. À St Lambert Soirée d’adoration le 3e vendredi du mois de 20 h à 21 h. À ND des Grâces Confessions : les vendredis 17 h 30 -18 h 30. Chapelet du lundi au samedi à 18 h. Adoration : lundi et mercredi : 9 h 15-10 h ; mardi, jeudi, vendredi : 15 h-16 h ; dimanche : 20 h 30-21 h 30. Prière des Mères : Le 1er vendredi du mois hors congés scolaires, à l’oratoire de 14 h 15 à 15 h puis adoration jusqu’à 18 h. Prière du renouveau «Laudato Si» : le mercredi à 20 h à l’oratoire.

BONNES NOUVELLES -

01/2014 ~ P. 3

Les douze coups de minuit de la Saint-Sylvestre À la Saint-Sylvestre, nous franchissons le seuil de la nouvelle année, avec une certaine nostalgie parce qu’une année vient de nous quitter, mais aussi avec de la joie parce qu’un renouveau nous attend. Traditionnellement, les familles et les amis s’échangent les vœux et prennent de bonnes résolutions pour l’année à venir. L’ambiance de la dernière soirée de l’année est bien complexe, surtout pour les croyants. Gratitude et espérance, tristesse et joie, nostalgie et attente se donnent rendez-vous aux douze coups de minuit. Nous rendons grâce à Dieu du plus profond de notre cœur pour tous les bienfaits qu’il nous a accordés au cours des douze mois qui se sont écoulés. C’est la seule fête qui évoque toute une année. On pourrait dire également que la Saint-Sylvestre est la fête du Temps qui passe, la bénédiction de notre temps terrestre. C’est pourquoi j’ai l’impression que nous ne la fêtons pas correctement. À vrai dire il faudrait l’accueillir en silence, en tendant l’oreille comme on attend la première neige, les premiers flocons au début de l’hiver, ou comme si l’on voulait percevoir le chant des étoiles. Peut-être c’est ainsi que le semeur écoute, dans le silence de la nuit, la croissance du blé… Pourtant, la dernière soirée de l’année est devenue une fête bruyante : l’heure du carnaval avec danse, musique et feux d’artifice. Il ne faut pas donc s’étonner que le lendemain apporte pour beaucoup de gens la tristesse du désenchantement. La Saint-Sylvestre devrait rester une fête de vraie joie. Dieu nous donne du temps pour approfondir notre foi afin qu’elle produise des actes. Jésus-Christ nous accompagne dans tous les choix de notre vie à tout moment. Il est minuit. La Terre vient de terminer sa boucle et va recommencer un nouveau cycle. Au dessus de nous, le firmament comme une boule de cristal. Nous nous tournons vers Lui, Maître du mouvement et du Temps. Et n’oublions pas, même dans le plus grand vacarme de la Saint-Sylvestre, que dans un silence parfait, Dieu, le berger céleste, conduit doucement ses troupeaux d’étoile vers les pâturages de la nouvelle année. Je vous souhaite à tous une année nouvelle, pleine de la grâce de Dieu et de sa bénédiction. «Que Dieu vous bénisse et vous garde. Que Dieu fasse pour vous rayonner son visage et vous fasse grâce. Que Dieu vous découvre sa face et vous apporte la paix» (Nombres 6, 22-27). I Père Istvan Havas

ADRE S S ES D ES LI EUX D E C U LTE Église Notre-Dame des Grâces : Avenue du Chant d’Oiseau 2, 1150 Bruxelles Église de la Ste-Famille : Place de la Ste-Famille, 1200 Bruxelles Église St-Lambert : Place du Sacré-Cœur, 1200 Bruxelles Église St-Pierre : Parvis St Pierre, 1150 Bruxelles Chapelle St-François : Avenue du Père Damien 31, 1150 Bruxelles Fraternité des 12 Apôtres : Rue Eggerickx 16, 1150 Bruxelles Chapelle Notre-Dame de la Vallée : Woluwe Shopping Center

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 3

13/12/2013 10:10:45


BONNES NOUVELLES -

UNITÉ PASTORALE DE LA WOLUWE

01/2014 ~ P. 4

Que faire ce week-end avec nos (petits) enfants ?

Pour les familles avec enfants un peu plus grands, rendez-vous le samedi soir à 18 h à la Ste Famille, pour une messe animée par la chorale de Luc Gœseels. Chaque samedi, un couple de parents prépare la célébration et propose une animation aux enfants rassemblés au pied de l’autel. Notons aussi, que le 2e dimanche du mois à la Ste Famille, la messe de 9 h 30 est animée par une chorale internationale : une expérience à vivre aussi avec les enfants. À Notre-Dame des Grâces, les familles avec jeunes enfants se retrouvent dans l’oratoire pour suivre la messe : les enfants sont proches de l’autel mais peuvent lire et jouer s’ils le désirent, sans déranger l’assemblée. Le samedi à 18 h, la messe est plus spécialement préparée pour les familles, avec une messe «8-12» le dernier samedi du mois : prochain rendez-vous le 25 janvier. À Notre-Dame toujours, le 26 janvier à 11 h

©mcbf.be

Messe des Enfants - Messe des Familles Une messe spéciale pour les familles avec jeunes enfants a lieu le 1er dimanche du mois, à St Pierre à 11 h. Il s’agit d’un moment de communion avec toute la paroisse. Chaque mois, une réunion de préparation a lieu quelques jours avant la messe pour discuter les textes et coordonner l’animation. Après la messe, on partage le verre de l’amitié, occasion de passer un moment convivial. Prochain rendez-vous le dimanche 2 février (pas de Messe des Enfants en janvier à cause du congé scolaire). Contact : Géraldine de Jamblinne 04 76 67 91 86.

aura lieu la messe des Jeunes Musiciens. Enfin, dans chaque paroisse, les enfants en catéchèse de préparation à un sacrement participent à la «Messe caté» une fois par mois : une messe préparée pour eux et avec eux. Les parents y sont toujours cordialement invités pour accompagner leur enfant. Nouveau parcours biblique ! «Liberté, Égalité, Fraternité» Promenade-découverte dans l’histoire de Joseph : voir, sentir, goûter, toucher, écouter… Après «Jacob, l’homme qui est né deux fois» et «Noé, l’homme qui devint humain», c’est Joseph, fils de Jacob, qui nous servira de guide. Le parcours se déroule comme les deux autres à l’Église du Divin Sauveur, avenue de Roodebeek, 267 à 1030 Bruxelles.

Il dure deux heures trente. La PAF est fixée à 2,50€ par personne (si possible). Par qui ? L’équipe Bibl’enJEux de la Maison de la Parole du doyenné de Bruxelles Nord-Est, (lieu d’accueil, d’échange, de formation, de documentation pour des personnes en recherche de sens et leurs accompagnateurs ou accompagnatrices). Pour qui ? Tout public : enfants (à partir de 8 ans, sauf s’ils accompagnent des frères ou sœurs plus âgés), jeunes et adultes, écoles, familles, groupes de catéchèse, passants…, les chercheurs de sens, chrétiens ou non. Pour quoi ? Découvrir de manière ludique et créative combien un personnage biblique a de choses à nous dire et combien il est proche de nous. Joseph n’est pas un héros. C’est un humain comme nous, avec ses doutes, ses errements, ses joies, ses douleurs, ses problèmes familiaux. Comment ? 1. Vivre des expériences, éprouver des émotions, être interpellés et questionnés. 2. Écouter un conteur ou une conteuse qui racontera l’histoire de Joseph, expérience faite.

DR

Renseignements et inscriptions : Maison de la Parole, rue Madyol, 11 1200 Bruxelles - 00 32 (0) 2 762 05 87 ou 00 32 (0) 476 37 05 62 C kikayone@bxl.catho.be ou reinhilde191 150@yahoo.fr Permanence : mercredi 15 h-18 h, sauf pendant les vacances scolaires.

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 4

13/12/2013 10:10:46


BONNES NOUVELLES -

UNITÉ PASTORALE DE LA WOLUWE F O I RE AU X I NFO S Dimanche 29 décembre à 10 h 30 à la Ste Famille : Messe bilingue à l’occasion de la Fête de la Ste Famille, célébrée par Pater Johan Dobbelaere et le Frère Benjamin Kabongo, à l’intention de M. Antoine JANSSEN, ses enfants Yves et Véronique, ainsi que pour les membres décédés de la Fabrique d’église. Dans les autres paroisses : Messes aux horaires habituels. Mardi 31 décembre à 18 h à la Chapelle St François : Messe d’action de grâce en cette fin d’année 2013. Mercredi 1er janvier : Messes d’action de grâce à l’occasion de la Nouvelle Année (Fête de Marie Mère de Dieu) aux horaires dominicaux habituels. Dimanche 5 janvier (Fête de l’Épiphanie) : Journée de l’Afrique. Collecte au profit des Églises de la région des Grands Lacs (Congo, Burundi, Rwanda). Mercredi 8 janvier de 10 h à 10 h 45 à la cure de St Lambert : Réunion de l’EPU, l’équipe pastorla d’unité, qui assure la coordination de nos 4 paroisses. Vos suggestions ou questions sont toujours les bienvenues auprès de nos prêtres, de Claire Buxin et de nos délégués : Cécile Nyssen (Ste Famille), Diane Somborn (Notre-Dame), Colette Gerling (St Pierre) et Etienne Sohier (St Lambert). Mardi 7 janvier à 20 h à St-Pierre : Veillée d’adoration suivie du sacrement de la Réconciliation. Ces veillées ont lieu tous les 15 jours, alternativement à St-Pierre (1er mardi) et à St-Lambert (3e vendredi). Contact : Gaëtan Delvaux de Fenffe et Martin Brochier. WE des 10, 11 & 12 janvier : Campagne des Îles de Paix (Vente de modules au profit de projets de solidarité). LE dimanche 12 janvier, comme tous les deuxièmes dimanches du mois à St Lambert, a lieu une vente de produits Oxfam après la messe dominicale. Lundi 13 janvier à 14 h 30 à la salle Ste Famille (Rue Hoton, 11 - 1200 Bruxelles) : Rencontre amicale mensuelle. Chaque second lundi du mois, une eucharistie célébrée en toute simplicité dans le salle par le Père Istvan précède un goûter fraternel. Un moment de pur bonheur, en toute convivialité.

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 5

Vendredi 17 janvier à 20 h à St-Lambert : Veillée d’adoration. Ces veillées ont lieu tous les 15 jours, alternativement à St-Pierre (1er mardi du mois) et à St-Lambert (3e vendredi du mois). Contact : Gaëtan Delvaux de Fenffe et Martin Brochier. Du samedi 18 au samedi 25 janvier : Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens. Le thème de cette année : Le Christ est-il divisé ? (1 Corinthiens 1,1-17).

01/2014 ~ P. 5

Maison d’Alliance Une autre manière d’approcher les textes bibliques, les lire, les chanter, les prier, s’exprimer de manière personnelle à partir de ceux-ci, voici l’objectif poursuivi. Le tout est suivi d’un repas fraternel (chacun apporte un plat) suivant le modèle de la Primitive Église (Actes 2, 48). En principe, deux jeudis par mois. Début de la rencontre : 18 h 55. Renseignements et contact chez Marie-Annick et Bernard DUBOIS 02 762 14 07.

Mercredi 22 janvier à 20 h 15 à Notre-Dame des Grâces : Troisième soirée du cycle des Conférences franciscaines : «Conseils de Saint François pour un chemin de vie et de Joie. Une charité radicale : admonitions 8 à 11, 13, 15, 18 et 25. Patience, soumission dans la relation à autrui, amour des ennemis» par Titi Mateva, Fraternité Séculière, Liège. WE des 25 & 26 janvier : Vente de stylos au profit de l’Action Damien, qui lutte contre la lèpre et la tuberculose. 6€ la pochette de 4 marqueurs. Cette année, l’asbl a 50 ans ! N O U S C O N TA C TER PRÊTRES CORESPONSABLES Benjamin KABONGO (responsable de l’UPW) - 04 78 33 61 39 Giovanni Battista BETTONI 04 75 48 04 33 Christian BUFFONI - 02 761 42 54 Ivan COLSOUL - 04 74 21 19 85 Istvan HAVAS - 04 87 61 40 63 Ildephonse NDIMINA - 04 77 69 34 11 DIACRE Benoît NYSSEN - 02 771 40 95 ANIMATRICE PASTORALE Claire BUXIN - 04 74 89 04 45 ACCUEIL & PERMANENCE St-Lambert & Ste-Famille : 02 770 15 71 Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h St-Pierre : 02 770 07 05 Le vendredi de 9 h 30 à 11 h 30 Notre-Dame des Grâces : 02 761 42 75 Du lundi au vendredi de 9 h à 11 h 45 SIGNES DE FOI Pour les personnes sourdes et malentendantes Pierre FRANCOIS - 02 772 71 08 www.catho.be/ftp/paroisses/bxl/oisbr328

13/12/2013 10:10:48


UNITÉ PASTORALE DE STOCKEL-AUX-CHAMPS

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 6

BONNES NOUVELLES -

01/2014 ~ P. 6

13/12/2013 10:10:53


BONNES NOUVELLES -

UNITÉ PASTORALE DE STOCKEL-AUX-CHAMPS

2014 : Rétrospectives et perspectives

01/2014 ~ P. 7

LA SOLIDARITE C’EST L’AFFAIRE DE TOUS Les Fêtes de Fin d’Année ne sont déjà plus qu’un souvenir. La plupart d’entre nous ont pu vivre des moments de chaleur avec leurs proches : qui ne songe encore avec nostalgie aux illuminations, aux sapins, aux cadeaux, aux menus de fêtes…? Quoi de plus normal, dirons-nous… ?

Nous voici à la charnière de 2013 et 2014. C’est à la fois le temps des rétrospectives et des perspectives. En regardant dans le rétroviseur de l’Église, on pointera notamment l’élection du pape François au gouvernail romain. avec l’immense Espérance qu’ont fait (re) naître ses premiers écrits et gestes. Et si l’on met son GPS sur «perspectives 2014», on verra poindre à l’horizon d’octobre un Synode consacré à la famille. Je pointe ces deux événements pour les mettre en perspective avec notre Unité pastorale. Je nous invite à ouvrir le livre de 2014. Sans doute ressemble-t-il à un agenda dans lequel chaque page blanche contient déjà la promesse de ce que nous pourrons y écrire au fil des jours. Peut-être aussi ressemble-t-il au «Livre» (c’est-à-dire la Bible) que les chrétiens reconnaissent comme la Parole de Dieu capable d’éclairer les routes de notre quotidien. Certainement que ce livre est celui que nous allons écrire, ensemble et personnellement, pour y laisser la trace de ce qui fera la trame des prochains mois. N’avez-vous pas l’impression qu’il y a une «Histoire Sainte» (la nôtre) qui ne demande qu’à s’écrire et se vivre aux rythmes de cette nouvelle année 2014. Bonne année à toutes et tous !

Dans ce quartier, des bénévoles, membres des Equipes Solidarité de NotreDame de Stockel et de Saint-Paul, souhaitent manifester activement la solidarité et le partage inter-quartier, et ce, dans l’esprit de Saint Vincent de Paul. Ces équipes, toujours à l’écoute, désirent aider les personnes résidant à proximité dans les problèmes qu’elles rencontrent au quotidien : la solitude la pauvreté la précarité croissante des familles et des personnes âgées… Elles accompagnent ces personnes dans leurs démarches administratives et participent à l’accueil des étrangers.Elles soutiennent aussi des œuvres et des projets sociaux dans lesquels sont impliqués des habitants du quartier et collaborent avec le CPAS de Woluwe Saint Pierre. Des initiatives concrètes ont déjà été lancées, notamment à la Maison Paroissiale du «250» avenue Parmentier : ◗ un Marché de Noël a eu lieu début décembre : ce fut l’occasion de partager un peu de convivialité, mais aussi de découvrir des idées de cadeaux ; ◗ le 25 décembre, un Goûter de Noël a accueilli les personnes isolées désirant échanger un peu de chaleur humaine ; ◗ le Vestiaire, ouvert à tous, chaque mercredi après-midi, permet d’acquérir des vêtements de seconde main de bonne qualité, à tout petits prix ; ◗ une distribution de colis alimentaires, tous les derniers jeudis du mois (sous certaines conditions) ; ◗ un suivi scolaire pour les enfants à partir de 6 ans qui le souhaitent.

I Abbé Philippe Mawet Responsable de Stockel-aux-Champs.

Les recettes éventuelles de ces activités bénéficient intégralement aux projets des Equipes Solidarité. À votre tour, vous pouvez aider : en effet ces équipes ne sont pas toujours au courant de toutes les situations. N’hésitez pas à les informer des cas de détresse ou de solitude. Elles vous en seront reconnaissantes. Une permanence à l’écoute des besoins est assurée tous les vendredis de 14 h à 18 h, rue Henri Vandermaelen, 25. Nous vous souhaitons une heureuse année 2014. I Les Equipes Solidarité de Notre-Dame de Stockel, Sainte-Alix et Saint Paul

DR

Renseignements : - Secrétariat paroisse Saint Paul : 02/770 06 88 - Secrétariat paroisse Notre-Dame de Stockel : 02/772 87 37

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 7

13/12/2013 10:10:54


BONNES NOUVELLES -

UNITÉ PASTORALE DE STOCKEL-AUX-CHAMPS

QUEL EST TON «GENRE» (GENDER) ? C’est ce jeudi 21 novembre dernier, aux Fraternités du Bon Pasteur, que la paroisse Sainte-Alix avait invité le Chanoine Olivier Bonnewijn, président du séminaire diocésain de Malines-Bruxelles, professeur à l’IET, théologien et philosophe, pour aider les quelque 70 participants à y voir un peu plus clair sur l’actuelle question du «gender» (du «genre»). «J’aborderai le sujet en tant que philosophe», précisa d’emblée l’orateur. «En fait, ajoutera-t-il, c’est ici la question de l’identité humaine qui est posée ; c’est une nouvelle anthropologie qui est déjà une façon de prendre position». L’axiome fondamental est l’opposition qu’on établit, sans jamais la démontrer, entre nature et culture. Dans cette optique, l’homme et la femme se définissent comme des «produits artificiels», chacun devant choisir (!) le type d’identité qu’il veut vivre. «Le grand problème du ’gender’, c’est qu’il instaure la confusion, et la confusion engendre la violence. Il y a aujourd’hui, poursuivra Olivier Bonnewijn, un grand aveuglement par rapport à cette question… car on est véritablement dans un autre univers de pensée». Et l’orateur de redire l’importance de ne pas se situer au niveau seulement intellectuel dans ce débat mais aussi au niveau spirituel. Pour les théoriciens du «gender», il n’y a que des rôles… et des rôles que nous inventons pour nous-mêmes ; nous devenons, au plan de notre identité, des… travestis (!). Comme chrétiens, il nous faut pouvoir entrer en dialogue sans pour autant renier nos convictions (ce qui ne serait plus du dialogue !) et tout en restant vigilants En conclusion, l’orateur invita l’assemblée à rester vigilante et lucide par rapport à ces questions bien présentes sur le marché mondial des idées. I À partir de notes prises par Philippe Mawet

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 8

COMMENT, DONC, DEVIENT-ON CHRETIEN ? L’Unité pastorale de Stockel-aux-Champs avait invité un des prêtres coresponsables de l’ Unité, l’abbé Paul De Clerck, par ailleurs théologien et liturgiste, à éclairer l’actuel débat qui concerne, en Église, les «sacrements de l’initiation chrétienne» (baptême, confirmation et eucharistie). Cette rencontre eut lieu ce mercredi 27 novembre dernier aux Fraternités du Bon Pasteur. Après un mot d’introduction de l’abbé Philippe Mawet, l’intervenant insista d’emblée sur le fait» qu’être chrétien n’est pas une évidence». Evoquant les sacrements de l’initiation chrétienne, il précisa que l’ordre «normal» de ces Sacrements, c’est le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Il nous faut donc procéder aujourd’hui à une «correction» de l’ordre actuel qui fait passer l’eucharistie avant la confirmation. L’abbé Paul De Clerck fit alors un rappel historique pour montrer que cette inversion était assez récente puisqu’elle ne datait que du pontificat de Pie X au début du XX° siècle. En fait, dira-t-il, «baptême et confirmation sont, avec l’eucharistie qui en est un ’couronnement’, une même célébration». Les orthodoxes -et les chrétiens d’Orient- ont gardé une seule et même célébration de ces trois sacrements là où les catholiques de rite latin ont mis au point un processus - une pastorale - qui voulait davantage rejoindre la croissance du (jeune) chrétien. Il reste qu’aujourd’hui le catéchuménat (qui propose un cheminement à des adultes voulant «devenir chrétiens») a retrouvé cette unité de ces sacrements conférés dès lors dans une seule et même célébration. Dans le document intitulé «les sacrements de l’initiation chrétienne», le but des évêques de Belgique est de «remettre les choses en place», c’est-à-dire dans le «bon» ordre.

01/2014 ~ P. 8

nouveau modèle dans des communautés appelées à devenir toujours plus catéchisées et catéchisantes ? C’est dans ce contexte qu’il fut aussi question de la profession de foi (qui n’est pas un acte sacramentel) comme étape importante -et réitérable- du cheminement de foi. En conclusion, l’abbé Paul De Clerck insista sur trois points du «devenir chrétien» : - il ne s’agit pas d’abord ici d’une question d’âge (la célébration de ces sacrements ne peut être cantonnée dans telle ou telle tranche d’âge) - ce qui importe, c’est de revitaliser les démarches sacramentelles - ce «nouveau modèle» veut aussi tenir compte que le «devenir-adulte» s’est fortement allongé (on crée aujourd’hui des initiatives pour jeunes de… 18 à 35 ans !) «L’important, concluera l’orateur, c’est de répondre à l’appel de Dieu ; c’est la foi vivante». I Rapport : Philippe Mawet

Cet exposé donna lieu à de nombreuses questions de la part de l’assemblée et surtout des catéchistes présents. Quelle sera la catéchèse qui pourra rejoindre ce

13/12/2013 10:11:07


DR

2014 ! 365 fois Bonne Année ! * L’année neuve commencera bien ! Dès que sonneront les douze coups de minuit, les premières paroles que nous prononcerons seront des paroles de Bénédiction ! Nous allons souhaiter du Bien aux autres ! Les embrassades vont fuser et les GSM tinter jusqu’à saturer le réseau au milieu des crépitements des feux d’artifice. * Minuit et une minute : si nous ouvrions tout de suite cette année neuve à la grâce de Dieu ? Le premier texte religieux proposé le 1er janvier sera précisément un texte de Bénédiction. Livre des Nombres : «que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi Son Visage, qu’Il se penche vers toi ! Que le Seigneur tourne vers toi Son Visage, qu’Il t’apporte la paix» Et si nous prenions comme bonne résolution de vivre chaque «bonjour» sur ce modèle, comme une bénédiction ? Multiplier chaque jour les paroles de bienveillance ? Et multiplier les «merci» parce que tout est grâce et que rien n’est dû ? * Au fond, question : combien de paroles allons-nous créer en 2014? Vont-elles revêtir nos activités et nos relations d’un «corps glorieux» avec la joie que cherchent les Mages ? Avec leur OR, aurons-nous la force intérieure d’offrir aux autres un travail bien fait ? Avec leur MYRRHE, renoncerons-nous à la toute-puissance, seule mort vraiment demandée par le Christ au profit de la simple bonne volonté ? Avec leur ENCENS, serons-nous ouverts aux valeurs du cœur qui ne meurent pas et qui ouvrent les portes à l’étonnement de Pâques ? * 2014…Bonne année à nous, grains de Sénevé : que notre simple présence dans nos communautés paroissiales nous rappelle par la grâce de Dieu que notre Histoire est unique et que notre désir d’aimer les autres est sacré… Bonne année pour la réussite de vos projets ! Bonne année au rythme de la liturgie qui fera de chaque jour un jour original ! Bonne année, en collégialité et en confiance mutuelle dans vos équipes ! Bonne année à vous, lecteurs de cet éditorial. Que la Paix de Dieu vous habite maintenant, au cœur de votre lecture, et qu’elle soit l’étalon-or de tous vos choix ! I Abbé François Lagasse de Locht

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 9

BONNES NOUVELLES -

01/2014 ~ P. 9

«Je te bénis, Père...

DR

UNITÉ PASTORALE GRAIN DE SÉNEVÉ

…d’avoir révélé ces choses aux tout-petits…» Echos de la première messe des tout petits - le 16 novembre - Chapelle du Divin sauveur La chapelle du Divin Sauveur avait de la peine à contenir deux ou trois dizaines de tout-petits enfants et leurs parents. Pour la première fois, l’Unité pastorale du «Grain de Sénevé» célébrait l’Eucharistie pour les plus jeunes de nos communautés. Des chants repris en chœur par les enfants et les grands, un récit de l’Évangile - Bar Timée - raconté par la parole et par l’image, la liturgie du Pain, racontée, elle aussi, une foule joyeuse et désordonnée de petits venus chercher leur bénédiction, des familles qui s’attardent un peu après la célébration… les mamans qui avaient soutenu le projet étaient à la fête. Les autres membres de l’équipe baptême aussi. C’est dans ce petit groupe qui prépare les parents à la démarche de demande du baptême pour leur nouveau-né que la décision a été prise de proposer cette célébration pour les petits enfants. Son but ? Répondre à ce défi d’habiter le temps qui sépare le baptême de la première Communion. Dans beaucoup de cas, ce sont des années où bien peu de chose se passe ; ni du côté des familles, ni du côté des assemblées paroissiales. Offrir des jalons pour donner progressivement le goût de se rassembler, d’entendre la Parole et de célébrer le Pain à des enfants qui apprennent à devenir humains nous semble un bon chemin. Si le cœur vous en dit, les prochaines célébrations auront lieu les 18 janvier, 15 février, 15 mars et 14 juin 2014 à 17 h à la Chapelle du Divin Sauveur, rue Aimé Smekens 82, 1030 Bruxelles. Informations : • Secrétariat du Divin Sauveur : 02/734 11 94 du lundi au vendredi de 10 à 12 h • Secrétariat de Saint Henri : 02/734 47 63 du mardi au vendredi de 9 h.30 à 11 h.30

13/12/2013 10:11:10


UNITÉ PASTORALE GRAIN DE SÉNEVÉ

AGENDA Dimanche 5 janvier, 9 h à 12 h (salle Quo Vadis + église DS) Matinée de catéchèse et messe des familles

Lundi 6 janvier à 16 h 15 (av.Lambeau 108) Réunion du groupe biblique «Timothée»

Lundi 6 janvier à 20 h (secrétariat paroissial du DS) Réunion de l’équipe pastorale locale DS

Mardi 7 janvier à 20 h (av.Lambeau 85) Préparation de la réunion de catéchèse SH

Mercredi 8 janvier à 20 h 15 (secrétariat paroissial du DS) Réunion de l’Equipe Pastorale d’Unité

Samedi 11 janvier à 14 h 30 (Parvis St-Henri 18) Fraternité des malades et handicapés

Dimanche 12 janvier (église SH) Messe en Unité pastorale

Lundi 13 janvier à 14 h (av.du Sagittaire 10) Réunion vie Montante chez Lucette Klein

Mardi 14 janvier à 20 h 15 (secrétariat paroissial du DS) Réunion de préparation au baptême

Mercredi 15 janvier à 20 h 15 (av. de mars 64) Réunion de l’Equipe Pastorale locale SH

Vendredi 17 janvier à 20 h (Parvis St-Henri 18) Réunion de l’équipe des Visiteurs

Samedi 18 janvier à 17 h (chapelle du DS) Messe des tout petits

Dimanche 19 janvier de 9 h à 12 h (salle Quo Vadis + église DS) Réunion catéchèse SH et eucharistie à 11 h

Mardi 21 janvier à 20 h 15 (av.Lambeau 108) Réunion du groupe biblique «Barùk»

Mardi 21 janvier à 20 h (secrétariat paroissial du DS) Réunion de préparation de la matinée de catéchèse et messe des familles (DS)

Samedi 25 janvier à 14 h (Av. G. Henri 383) Première rencontre avec les parents et les enfants qui se préparent à leur première communion (SH)

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 10

BONNES NOUVELLES -

01/2014 ~ P. 10

Nos Equipes à votre service… Nos permanences Au Divin Sauveur : 269 av. de Roodebeek, du lundi au vendredi, de 10 h à 12 h (02/734 11 94) A Saint-Henri : 18 Parvis St-Henri, les mardis, jeudis et vendredis, de 9 h 30 à 11 h 30 (02/734 47 63) Nos Prêtres Jacques t’SERSTEVENS, curé (02/734 47 63) François LAGASSE de LOCHT (02/762 17 08) L’Equipe Pastorale d’Unité du Divin Sauveur Françoise KESTEMAN (02/733 17 59) Guy LAUWENS (02/734 52 91) Guy LETHE (02/733 38 98) Geneviève MARICHAL (02/735 07 76) Julienne TSHILANDA (02/736 98 22) Denise VERLAENEN (02 779 05 89) Marie-Rose et Robert WARICHET (02/770 77 13) Paul WAUTELET (pwautelet@skynet.be) Anne-Marie YKMAN (paroisse.ds@skynet.be) L’Equipe Pastorale de Saint-Henri Marion BERTRAND (02/732 32 28) Gonzague de LEUSSE (02/735 43 09) Guy DENEUMOSTIER (02/762 99 50) Véronique et Philippe LAPORTE (02/736 45 55) Helen O’SHERIDAN (0477/413.767) Jacques t’SERSTEVENS, curé (02/734 47 63) L’Equipe Pastorale d’Unité «Grain de Sénevé» Marie-Rose et Robert WARICHET (02/770 77 13) Guy LETHE (02/733 38 98) Paul WAUTELET (pwautelet@skynet.be) Véronique et Philippe LAPORTE (02/736 45 55) Helen O’SHERIDAN (0477/413.767) Jacques t’SERSTEVENS, curé (02/734 47 63)

Vous avez dit «Réseau» ? Cela couvait depuis quelques mois. À l’interpellation de l’une d’entre nous, notre attention a été attirée sur toutes ces personnes qui gravitent autour de nos communautés ou nos assemblées. Celles qui n’ont plus passé le seuil de nos églises depuis longtemps, personnes que la maladie, la vieillesse ou autres difficultés écartent de nos rencontres, personnes qui vivent des deuils, nouveaux venus dans la paroisse, inconnu rencontré au hasard qu’un dialogue rapide a accroché. Cette appel rejoignait le souci que portait l’équipe pastorale d’unité : il ne suffit pas de vivre la communauté le mieux possible ; encore faut-il qu’elle rayonne. Après réflexion avec une petite équipe, nous avons imaginé la création d’un «réseau» dont feraient partie autant les personnes en mal de rencontre que tout (e) paroissien (ne) qui se veut attentif (ve) à ceux qui l’entourent, notamment ceux qui ont besoin de recréer des liens. Ce «réseau» est, on le voit, très souple et répond à une priorité : le contact humain, la relation entre les personnes, l’écoute respectueuse. Chaque activité organisée par l’une de nos communautés peut être l’occasion de contacts informels. Une structure très légère est mise en place pour recueillir les offres et les demandes de service ainsi que leur coordination. La confidentialité est évidemment de rigueur. Ce sont les secrétariats des deux paroisses qui assurent cette fonction de coordination : Pour le Divin Sauveur : les lundi et mardi de 10 h à 12 h au 02 734 11 94 Pour Saint Henri : les jeudi et vendredi de 9 h 30 à 11 h 30 au 02 734 47 63 En dehors de ces heures : 02 733 85 19

13/12/2013 10:11:11


L’Avent à St Joseph Cette année durant les 4 dimanches de l’Avent, les œuvres paroissiales ont organisé une collecte d’«objets» destinés à constituer des colis cadeaux qui ont été remis aux bénéficiaires du restaurant social «Snijboontje». Nous avons demandé aux paroissiens d’apporter pour les différents dimanches de l’Avent - 1er/12 : 1 bâton de chocolat - 8/12 : 1 savon corporel -15/12 : 1 écharpe ou 1 paire de gants ou 1 bonnet 70 cadeaux (35 hommes, 35 femmes) ont été remis le 19 juillet à des familles qui se retrouvent au Snijboontje. Toute la paroisse a participé. Les paroissiens pour la récolte Les écoles, avec la participation de Catherine Vandamme qui a réalisé des cartes de vœux avec les enfants (Snijboontje dit que c’est ce qui fait le plus plaisir !) La Bergerie et la Liturgie pour la déco des sachets cadeaux La post KT pour l’emballage des cadeaux. Une camionnette de l’asbl est venue chercher les paquets le mercredi 18/12 après-midi à la cure. Les 1re Communions et les KT ? ils ont décoré les cadeaux de mini dessins et d’autres trouvailles !

BONNES NOUVELLES -

01/2014 ~ P. 11

CONCERT MELTING BOX À ST JOSEPH Un couple de Wezembeek voulait fêter ses 20 ans dans leur maison à Wezembeek… et ils ont voulu le faire en accueillant leurs amis et la chorale Melting Vox. Amusant. Le midi, après la grand-messe de 10 h 30, ils ont accueilli les amis du quartier, les voisins, et à 15 h, ils avaient organisé dans l’église st Joseph un très beau concert qui a ravi les 300 participants… Pris par les chants a-capella, les spectateurs ont été véritablement médusés par la finesse des voix et la beauté des voix et des mélodies. Mais cela se sentait que les gens étaient accueillis, et que c’était en fait une grande fête de l’amitié paroissiale.

DR

PAROISSE SAINT-JOSEPH WEZEMBEEK PAROCHIE SINT-JOZEF WEZEMBEEK

Concert Mellting Box à St Joseph.

Repas des briques E DI TO Comme je l’ai dit l’autre jour, Jésus n’est pas né pour faire la fête. Il est venu au monde pour y être présent, pour que Dieu s’y fasse homme et pour que tout homme devienne Dieu. Oui, c’est un mystère profond : Dieu, le Roi tant attendu, tant annoncé par les prophètes, est un Dieu enfant, Dieu Emmanuel, Dieu avec les hommes, Dieu parmi nous. Mais alors, ne le voyons-nous pas ? Là où il est : au milieu des pauvres, au milieu des réfugiés, au milieu des couples séparés, au milieu des familles en tension, au milieu des malades, au milieu de l’Église qui se reconnaît pécheresse aussi. En quatre mots, il est venu apporter la foi, l’espérance, la charité et la Paix… À découvrir aux messes Nœl ! Le défi de chaque année est faire de la fête de Noël l’occasion d’une vraie rencontre avec Dieu. Cela vaut bien quelques semaines de préparation que nous appelons l’Avent. L’occasion de faire la fête solidaire avec d’autres. Que les vœux échangés soient aussi des moments de vraie fraternité et de foi. Aussi, je vous souhaite à chacun et à chacune, une sainte fête de Noël et une Heureuse année 2014.

L’automne s’est terminé par un «repas des briques», les «pierres vivantes» de la paroisse. 90 personnes, choristes, lecteurs, catéchistes, équipe des baptêmes, conseil de fabrique, œuvres paroissiales, mouvements de jeunesse, écoles, bibliothèque, tennis… tous ceux qui animent la vie paroissiale étaient là.

We pour couples We pour couples de moins de 10 ans de mariage«cheminer au long terme en couple» Du V.28 (20 h) au D.30 (17 h) mars 2014 Animateur : Père Tommy Scholtes. Détails dans le prochain numéro.

DR

I Tommy Scholtes sj, curé

Crèche de Noêl à Wezembeek.

19911 - Bruxelles - n04-01-2014.indd 11

13/12/2013 10:11:12


VICARIAT DE BRUXELLES

BONNES NOUVELLES -

01/2014 ~ P. 12

Retrouvez l’agenda du vicariat sur www.catho-bruxelles.be et l’information en continu sur www.InfoCatho.be

Ces nouveaux Prémontrés de l’abbaye de la Cambre Depuis le 20 octobre dernier, l’abbaye de la Cambre à Bruxelles est devenue le nouveau prieuré de trois chanoines prémontrés. Appelés aussi les Norbertins, ils ont été invités par l’Église catholique de Bruxelles pour renforcer l’Unité pastorale Sainte-Croix à Ixelles.

La Cambre : monastère et paroisse «La Cambre a été pendant six cents ans un monastère et depuis une centaine d’années, c’est devenu une paroisse. L’idée de Monseigneur Kockerols, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles, était d’appeler des personnes qui réconcilient ou qui réunifient l’aspect monastique et l’aspect paroissial», raconte frère Hugues. Monseigneur Jean Kockerols a ainsi fait appel aux chanoines réguliers. «Nous avons une organisation qui relève du type monastique, mais nous avons en même temps une activité sacerdotale, ministérielle en parallèle. Nous menons une vie de prière dans l’église, nous y célébrons l’eucharistie et l’office et, en harmonie avec cela, nous prenons soin des tâches pastorales qui nous sont confiées dans l’Unité pastorale de la Sainte-Croix», poursuit-il.

Au service de l’Église et des personnes S’intégrer dans une nouvelle paroisse est pratique courante chez les chanoines réguliers. Ils sont en effet souvent appelés à venir en aide aux pastorales locales et à assurer les ministères presbytéraux. Leur

mission est donc autant tournée vers l’intérieur, leur communauté, que vers l’extérieur. «Les Prémontrés, en tant que chanoines réguliers, ont toujours été liés aux villes, aux sanctuaires, aux collégiales. Aux endroits où passaient les gens, rappelle frère Hugues. On a une mission d’éducation au sens où on remet dans les mains du peuple de Dieu le trésor que l’Église lui donne pour avancer vers le Christ. Et tous les prêtres le font, nous ne sommes pas les seuls. Récemment, par exemple, aux vêpres, nous étions une grosse vingtaine de personnes dont certaines étaient vraiment émerveillées de redécouvrir la prière de l’Église, la prière des vêpres. C’est quelque chose qui est malheureusement ignoré de beaucoup de chrétiens.»

Une communauté à trois Originaires de l’abbaye de Leffe, les frères Hugues et Tanguy ainsi que le père Rupert (du prieuré Chelmsford en Angleterre) forment à eux trois une petite communauté qui viendra renforcer l’actuelle Unité pastorale Sainte-Croix. Leur arrivée vient également renforcer la paroisse Notre-Dame de la Cambre. «Moi, à Leffe, je n’étais pas impliqué en paroisse. J’ai vécu pendant trente et un ans la vie canoniale à l’intérieur du monastère où j’exerçais toute une série de tâches nécessaires à la vie interne du monastère. Je vois ce changement comme un appel de Dieu, qui choisit ceux qu’Il veut et les envoie où Il veut aussi. Au sein d’une vie religieuse, on vit dans l’obéissance. Une obéissance dans le sens d’un appel qu’on reçoit, qu’on laisse mûrir et auquel on essaie de répondre avec tout son cœur tout simplement», confie le prieur. Les trois prémontrés sont installés à l’abbaye depuis le 20 octobre dernier. Frère Hugues nous révèle ses premières impressions. «C’est très désarçonnant car nous sommes trois. C’est vraiment le strict mini-

DR

Petit retour dans le passé. En 1211, Norbert de Xanten fondait à Prémontré (Picardie) une communauté de chanoines réguliers, fidèles à la règle de saint Augustin. À la manière de saint François d’Assise, Norbert s’était dépouillé «de tout pour pouvoir annoncer l’Évangile. Il est allé voir le pape qui résidait à Saint-Gilles du Gard à l’époque et il a reçu, à ce moment-là, la permission de prêcher partout», explique frère Hugues, nouveau prieur de la Cambre. Depuis, les communautés prémontrés se sont multipliées partout en Europe. En Flandre, elles sont plus nombreuses qu’en Wallonie. À Bruxelles, c’est en l’abbaye de la Cambre que l’Ordre vient d’établir un nouveau prieuré.

Frères Hugues. mum pour former une communauté. À trois, nous avons toutes les tâches domestiques de la maison à assumer et la maison n’est pas petite ! Il faut s’occuper du nettoyage et des repas, ce qui prend du temps. Je crois surtout qu’on a beaucoup de bonheur d’être ici. C’est un cadre merveilleux pour prier. On sent que la prière des moniales qui ont vécu à la Cambre imprègne les murs. Nous sommes heureux parce que beaucoup de gens sont touchés par cette prière et se mettent à venir et à participer à l’office. C’est un petit nombre qui semble croître pour le moment. C’est beaucoup de joie de pouvoir servir le peuple de Dieu.» I Sophie TIMMERMANS

Médias Catholiques Belges Francophones (mcbf.be) – CCMC asbl – Chaussée de Bruxelles, 67/2 à 1300 Wavre – tel : +32 (0) 10/235 900 – info@mcbf.be Administrateur délégué : Luc Tielemans, diacre – Directeur adjoint : Cyril Becquart - Directeur de la rédaction : Jean-Jacques Durré – Responsable de l’information : Thierry Graulich – Secrétaire de rédaction : Matthieu Hargot – Accompagnement des paroisses : Anne-Françoise de Beaudrap et Thierry Graulich Les contenus rédactionnels et les images fournis par les paroisses et les Unités Pastorales sont publiés sous leur entière responsabilité. Fil info : redaction@mcbf.be – L’actualité en continu : www.InfoCatho.be En coréalisation avec Bayard Service Edition – Parc d’activité du Moulin, allée Hélène Boucher BP60090 – 59874 Wambrechies CEDEX

19901 - Vert.indd 6 19911 - Bruxelles n04-01-2014.indd 12 Ours.indt 1

12/12/2013 09:36:04 13/12/2013 10:05:17 10:11:16 09/10/2013

Bonnes nouvelles janvier 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you