Page 1

19 976-B

N ° 8

Les jeunes ont besoin d’être accueillis et accompagnés dans leur recherche de sens

(Monseigneur Harpigny dans une lettre aux professeurs de religion)

Mai 2014 SUPPLÉMENT AU JOURNAL D I M A N C H E AGRÉGATION

N O  :

P 3 0 5  0 3 4

7 À VOUS JOURNAL DE LA RÉGION PASTORALE CENTRE-SOIGNIES

DR

UNITÉS PASTORALES DE SOIGNIES-LE ROEULX, BRAINE-ECAUSSINES, BINCHE-ESTINNES, L A L O U V I È R E - N O R D , VA L D ’ H A I N E , L E S P R I E U R É S , E T M O R L A N W E L Z

P4

DR

Formation diocésaine pour la pastorale des funérailles

P9

DR

Diocèse de Tournai

Dans l’UP des Prieurés visite de l’église de Feluy

P 15

Echos en images de l’UP Binche‑Estinnes

DIEU AIME LES ÉLECTIONS !


RÉGION PASTORALE DU CENTRE

7 À VOUS 05/2014 ~ P. 2

Le 25 mai, nous accomplirons notre devoir citoyen d’électeurs. Nous resterons toujours insatisfaits : les gouvernements sont menés par des coalitions et chaque composante doit faire des concessions. Notre région, notre pays, notre Europe ne sont pas des îlots séparés du reste de la planète et il y a aussi toutes les contraintes à prendre en compte. La politique reste l’art du possible. Par contre, nous ne pouvons accepter que des mandataires servent leurs intérêts plutôt que ceux de la population et que l’image de la vie politique soit ternie. Eveillons positivement la génération montante à la noblesse de la gestion politique au service des citoyens. Gardons contact avec nos mandataires, soyons conséquents avec cette délégation de gestion. Ne faisons pas le lit des populismes et de toutes formes de dictature, celle de la finance incontrôlée notamment. Le livre des Actes des Apôtres parcouru pendant ce temps de Pâques s’ouvre ainsi : «‌Après avoir donné ses instructions aux ‌Apôtres qu’Il avait choisis». Si l’expression souligne que l’Église se reçoit de l’initiative de son Seigneur «‌Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et institués pour que vous alliez‌» Jn 15,16, au fil des pages, nous découvrons les dif‑ férents modes d’élection pour traduire ce choix du Christ. Pour suppléer au départ de Judas, «‌on tira au sort parmi 2 candidats et le sort tomba sur Matthias qui fut adjoint aux onze Apôtres.‌» Ac 1,26. Prenant en compte le service social de la communauté, «‌on en choisit sept qu’on présenta aux Apôtres et à qui on imposa les mains‌» Ac 6,7. Devant les réticences d’accueillir Saül le persécuteur converti et d’accepter l’initiative déconcertante du Seigneur, la Parole l’emporte : «‌cet homme est ‌ un instrument que je me suis choisi» Ac 9,16. Dans la même «‌stupeur‌» l’Église accueille, choisit des païens prenant acte qu’ils ont reçu l’Esprit saint. Ac 10,45. Et cela continue : «‌réservez‑moi Barnabas et Saül pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés‌». Dans chaque Église, «‌ils leur désignèrent (à main levée) des anciens‌» Ac, 14,23. «‌Ils décidèrent de choisir dans leurs rangs, des délégués‌» Ac 15,22. Dé‑ signation, tirage au sort, vote à main levée : toutes les formes ont été expérimentées dans l’Église des débuts. S’y jouent la grâce de Dieu et la liberté des hommes ; le concile de Jérusalem se conclura dans ses décrets : «‌L’Esprit saint et nous‑mêmes avons décidé‌» Ac 15,28

Diocèse de Tournai

En campagne pour les élections

Synode diocésain 5e session. Touchés par ce Christ qui nous révèle Dieu qui fait confiance aux hommes, imprégnés de son Esprit, nous nous investissons dans la construction de l’homme et de l’huma‑ nité. Partageons le regard créateur et libé‑ rateur de Dieu. Nous croyons en un Dieu qui croit en l’homme et c’est pourquoi, loin de fuir le monde sous le prétexte de sa malice, nous nous prêtons au travail de l’Esprit qui renouvelle la face de la terre. Nous sommes au cœur de notre vocation en Église : être signe, sacrement de cette vie en abondance que Dieu nous offre en Jésus‑Christ. Cet enjeu qu’est l’avenir de l’homme et du monde, si cher au cœur de Dieu, nous appelle à faire Église, à veiller à ce qu’elle soit lieu source et d’envoi dy‑ namisant pour la qualité de notre présence dans la société. Nous touchons là à l’objectif majeur du synode et à ce que doit permettre la mise en application des décrets promulgués par l’évêque. Le chantier dépasse largement une restructuration de la vie en Église ; il est celui d’une refondation. Que ce temps de Pâques nous inspire par‑ ticulièrement. Il nous branche sur ce Christ

venu se solidariser à notre humanité, nous offrant de passer avec lui de tout ce qui étiole, rétrécit, détruit, tue au jaillissement de vie. C’est l’œuvre de l’amour qui trouve son expression la plus parlante sur la croix. La vie jaillit en abondance du côté ouvert du Christ. Le vainqueur de la mort nous laisse le souffle de l’Esprit pour que nous renouvelions la face de la terre. Comme les premiers chrétiens, embau‑ chons‑nous mutuellement sur le chantier dans la diversité et la complémentarité de toutes les compétences et charismes ! Le livre des Actes nous dit leur ingénio‑ sité créatrice dans leur style de vie et leur organisation. Que d’initiatives sont nées, que de bouleversements ont été reçus, que d’adaptations ont été pratiquées, que d’expériences ont été tentées ! La logique fut celle du provisoire habité par la perspective que Jésus appelait le Royaume. «‌Invente avec ton Dieu l’avenir qu’Il te donne‌» : découvre et crée ! «‌Pas d’action sans contemplation et pas de contemplation authentique qui n’engage à l’action.‌» II José Bouchez


RÉGION PASTORALE DU CENTRE

7 À VOUS 05/2014 ~ P. 3

DR

Un concert exceptionnel d’un chanoine, Jean‑Michel Cabau !

La collégiale St Vincent de Soignies a été célèbre du XVe au XVIIIe siècle pour la beau‑ té de la musique qui agrémentait les offices journaliers des chanoines et pour l’extrême qualité des voix d’enfants qui étaient formés au sein de l’école de chant organisée par le chapitre, la Chantrerie. Les empereurs et les rois de toute l’Europe sont venus chercher à Soignies les petits chanteurs dont ils avaient besoin pour en‑ richir leurs chapelles musicales et les mu‑ siciens adultes pour l’accompagnement instrumental et les compositions adaptées aux festivités de leurs cours. Jean‑Michel Cabau, un chanoine musicien du début du XVIIIe siècle, ressortira cette année de l’anonymat où il est plongé depuis 300 ans. Il est contemporain de Jean‑Sé‑ bastien Bach, Antonio Vivaldi et Georg‑Frie‑ drich Haendel, les maîtres de la musique baroque. Par la qualité de son écriture musi‑ cale, il peut être comparé aux compositeurs français de la même époque : Marc‑Antoine

Charpentier, Richard Deladande, Marin Marais, Jean‑Philippe Rameau, François Couperin. Il mit ses talents au service de la collégiale de Soignies mais aussi de l’église Ste Elisa‑ beth de Mons au moment de sa reconstruc‑ tion après l’incendie de son centenaire. Les manuscrits de ses œuvres ont été retrouvés dans les fonds musicaux de St Vincent de Soignies, de Ste Elisabeth de Mons mais aussi de Ste Gudule de Bruxelles et de St Aubin de Namur et sont conservés à la Bibliothèque Royale, au Conservatoire de Bruxelles et aux archives du Royaume de Mons. Trois concerts spirituels sonneront le réveil de ce compositeur local attachant le samedi 24 mai à 20 h à la collégiale de Soignies, le dimanche 29 juin à 15 h à l’abbaye de Bonne‑Espérance et le samedi 18 octobre à 20 h à l’église Ste Elisabeth de Mons. Ils permettront d’apprécier l’interprétation enthousiaste du Petit Chœur et de chan‑

teurs solistes confirmés accompagnés par le Concert Bourgeois sous la direction d’Yves Wuyts. Pour le concert de Soignies, places en pré‑vente au prix de 12 € chez Cordo Véro, rue Chanoine Scarmure, 52 à Soignies 067/33 31 69 et 15 € le jour du concert. Une formule All‑In comprenant la visite de la Collégiale et de son musée, un repas convivial et l’entrée au concert est proposée au prix de 25 €. Le rendez‑vous est alors fixé à 16 h 30 à la collégiale. Les bénéfices réalisés seront intégralement destinés au Dépannage Alimentaire de Soi‑ gnies. Renseignement : Emmanuel Hachez : 067/33 29 26 ou manu_hachez@hotmail. com - Formation diocésaine à la pastorale des funérailles à Soignies voir page 4 - eucharisties Dominicales à 17 h à Bonne‑Espérance tous les dimanches jusqu’au 12 octobre. Le 4 mai chants grégoriens


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 4

UNITÉ PASTORALE SOIGNIES - LE RŒULX

Pastorale des funérailles : formation Session de formation diocésaine pour les personnes désireuses de participer à la pastorale des funérailles ou qui y sont déjà engagées. Cinq soirées : Anthropologie et sociologie de la mort avec Patrick Willocq La Parole de Dieu proclamée dans la litur‑ gie des funérailles avec Germain Bienaimé Approche chrétienne de la mort. Une soirée théologique avec Philippe Vermersch Le rituel des funérailles : sa théologie et sa mise en œuvre avec Patrick Willocq La pastorale et la liturgie des funérailles, une responsabilité de tous, avec Michel Vinckier et une équipe Une matinée complémentaire d’allure très pratique, sera destinée aux personnes ap‑ pelées à conduire une célébration. Elle se déroulera un samedi avant‑midi, dont la date sera communiquée ultérieurement. Les jeudis 25 septembre, 2, 9, 16, et 23 octobre 2014 Les rencontres auront lieu à l’étage du cercle Saint Vincent, 15 rue chanoine Scarmure 7060 Soignies. L’accès se fait par le portail de gauche. Les locaux appe‑ lés «locaux de l’aumônerie» sont situés à l’étage et sont en nombre et volume suf‑ fisants. À 50 m de part et d’autre, large possibilité de parking. Il est demandé aux personnes désireuses de s’inscrire de prendre préalablement contact avec le prêtre responsable de l’Unité pastorale.

EQUIPE D’ANIMATION PASTORALE Responsable : abbé José Bouchez, curé doyen, Membres : Marie‑France Gosset‑Roland, Liliane Mousset‑Charlier, Jean‑Paul Brasseur, Philippe Castermant, prêtre, Sabine Vandendooren‑Van Hecke, Nicole Debruyne‑Alard

SECRETARIAT INTERPAROISSIAL - Pour les 10 paroisses de Soignies : Lundi, mardi, mercredi, jeudi de 9 h à 12 h, le samedi de 10 h à 11 h 30. fermé le vendredi. rue H. Leroy 8, à Soignies ; tél. 067/332 668 ; fax : 067/331 157 ; mail : upsoignies@skynet.be. - Pour les 5 paroisses du Rœulx : Le samedi de 10 h à 11 h 30 pl. de la chapelle, 2, Le Rœulx. Tél. 064/662 341 Fax : 064/677 498 ; mail : secretariatinterparoissial. up.lerœulx@skynet.be. site : http://www.soignieslerœulx.be

PARTAGEONS NOS JOIES Au cours de l’eucharistie dominicale ou lors d’une célébration baptismale communautaire, nous avons accueilli dans l’Église de Dieu : - Hugo LEROY (SOI), Maxime JANSSENS (Thoricourt), Séraphin LIMBOURG (Meslin l’évêque) Il y a promesse de mariage entre - Nicolas Laurent et Amélie Klein - Abel Ferreira et Emilie Vandamme - Damien Hayot et Maïté Lebœuf‑Lejeune - Grégory Onkelinx et Aline Pieyns - Nicolas Laurent et Amélie Klein - Damien Hayot et Maïté Lebœuf‑Lejeune

DR

AGENDA MARDI 6 mai à 20 h Conseil de la confrérie au cercle St Vincent MERCREDI 7 à 19 h 45 Cup à Thieu (salle située près du presbytère). JEUDI 8 à 13 h 30 Equipe Funérailles à l’aumônerie VENDREDI 9 à 11 h : Célébration profession de foi des élèves de La Source à 16 h 30 Collégiale Réconciliation pour les confirmands et rencontre avec l’abbé G. Tesolin. MERCREDI 14 à 19 h 45, réunion pour les parents demandant le baptême de leur bébé, à la salle paroissiale de Soignies Carrières, rue Général Henry, 27 B. MARDI 20 mai à 20 h, Louvignies Conseil de Fabrique à la salle Paroissiale. VENDREDI 23 à 11 h Confirmation des jeunes de l’école La Source SAMEDI 24 à 20 h, Collégiale St Vincent : Concert «Cabau» MARDI 27 mai à 20 h Comité de la procession (cercle St Vincent).


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 5

UNITÉ PASTORALE SOIGNIES - LE RŒULX

Au service du Serviteur

Cet appel lancé par le fondateur de la congrégation des Jé‑ suites nous interpelle d’autant plus que l’évêque de Rome, le pape François, est issu de cet ordre. Nous fréquentons régulièrement les messes dans nos paroisses. Or, l’organisation des assemblées liturgiques n’est pas le fait du hasard. Il y a derrière ces célébrations, une prise en charge plus large que la seule prestation des prêtres qui sont au service des 15 clochers. De nombreuses bonnes volontés se sont mises au service de leurs paroisses et apportent à celles‑ci un témoignage souvent discret de leur engagement. Qu’elles en soient sincèrement remer‑ ciées. Il y a donc des «‌Marie‌» qui sont des «‌Marthe‌». Heu‑ reusement. Comme pour les prêtres, le nombre de ces serviteurs de l’ombre est en singulière diminution. La limite d’âge et de santé ont hélas raison de leur engagement qui ne trouve guère de relais dans les assemblées dominicales restantes. Profitons du temps du Carême et de Pâques où la Transfi‑ guration, la Résurrection et la Pentecôte disent le monde ressuscité dans le Christ par l’Esprit, pour nous laisser interpeller. L’occasion nous est donnée de nous prêter à transfigurer le monde en y plongeant, en sortant de notre co‑ quille, en quittant la couette confortable de la prière domi‑ nicale ou quotidienne comme nous y invite le pape François dans son exhortation apostolique «‌La joie de l’Évangile‌», et en sortant hors du Cénacle comme les Apôtres au jour de Pentecôte pour prendre place «‌à la périphérie ». Non pas de manière démonstrative mais de manière efficace en se mettant, les manches retroussées, au service du chantier qu’est l’Église, de son unité pastorale, comme nous y invitent les recommandations de notre évêque Guy en conclusion du Synode diocésain.

Cet appel s’adresse tout particulièrement à toutes celles et tous ceux qui ont récemment mis un terme à des carrières professionnelles et qui peuvent avec leurs expériences de la vie civile rendre encore bien des services à une commu‑ nauté chrétienne dont ils et elles dépendent depuis tant d’années. Pas uniquement parce qu’il s’agirait d’un juste retour des choses, mais parce qu’il s’agit de permettre à celles et ceux qui nous suivent de trouver les relais d’une continuité nécessaire. Les tâches sont nombreuses, variées et complémentaires. Certaines plus discrètes que d’autres. Cela va de l’anima‑ tion des célébrations ou des temps de prière à l’accom‑ pagnement des personnes fragiles, des personnes sur le chemin de la foi, à la permanence d’accueil au sein de notre collégiale. Il y a également l’accueil au secrétariat interparoissial ou différentes fonctions au sein de celui‑ci (comptabilité, gestion ou support informatique), et là il y en a pour tous les goûts et toutes les formations profes‑ sionnelles. Que l’invitation qui termine nos assemblées dominicales : «‌Allez dans la paix du Christ‌» stimule notre service et notre engagement. L’interpellation de St Ignace de Loyola n’est pas banale. Il pose la question : «‌Quid agam ?‌» «‌Que fais‑je ?‌» Maintenant que j’ai prié, que j’ai lu un extrait d’une lettre de St Paul, une page de l’Évangile, que j’ai même partagé le repas du Seigneur où j’ai été invité. Que fais‑je ? Bien avant St Ignace, St Jacques nous le rappelait : «‌Mes Frères, si quelqu’un prétend avoir la foi, alors qu’il n’agit pas, à quoi cela sert‑il ?‌» Quelques mots plus loin l’Apôtre poursuit : «‌Celui qui n’agit pas, sa foi est bel et bien morte‌». Et maintenant, que fais‑je ? Nunc quid agam ? Bien à vous, II Xavier Deswaef Président du CLP de St. Vincent. Soignies

DR

DR

«‌QUID AGAM ?‌» (St Ignace de Loyola)

Pour l’accueil, on embauche !


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 6

UNITÉ PASTORALE SOIGNIES - LE RŒULX EUCHARISTIES DOMINICALES 3e Dimanche de Pâques SAMEDI 3 : 14 h, Carrières : mariage de Étienne Caballero et Christelle Van De Walle 17 h Carrières en union à Optat Podevyn 18 h 30 Collégiale 19 h Chaussée Notre-Dame DIMANCHE 4 MAI : 9 h Neufvilles Gage en union à la famille Desenfans 9 h 15 Casteau 9 h 15 Naast, en union à Josse Nactergal 10 h 45 Collégiale 10 h 45 Horrues 10 h 45 Neufvilles‑St‑Nicolas 10 h 45 Thieusies en union au Collectif de fabrique Pas d’eucharistie à Louvignies

4e Dimanche de Pâques SAMEDI 10 : 17 h Carrières en union à Albert de Savoye 18 h 30 Collégiale 19 h Chaussée Notre-Dame DIMANCHE 11 MAI : 9 h Neufvilles Gage en union à Céline Gaudissart 9 h 15 Louvignies 9 h 15 Casteau en union à Athanase Dequesne 10 h 45 Collégiale 10 h 45 Horrues en union au Collectif de Fabrique 10 h 45 Neufvilles Saint‑Nicolas en union à Jacqueline Villée (demandée par l’Oeuvre des messes) et à la famille Van Damme‑Lefebure Pas d’eucharistie à Thieusies, ni à Naast

5e Dimanche de Pâques SAMEDI 17 : 17 h Carrières 18 h 30 Collégiale en union à la famille Naubert‑Massart 19 h Chaussée Notre-Dame DIMANCHE 18 MAI : 9 h Neufvilles Gage en union à Jules Dubar 9 h 15 Naast 9 h 15 Louvignies en union à Hélène Lechien 10 h 45 Collégiale en union à Samuel Coutinho‑Martins, Manuel Moreira‑Marques, Martine Poulain, Marie‑Ghislaine et Fernand Dujardin‑Lecomte, en remerciement au Sacré‑Cœur 10 h 45 Horrues en union à la famille

D’Horruette‑Blondiau 10 h 45 Thieusies en union à la famille Pilette - Dewandel Pas d’eucharistie à Neufvilles Saint‑Nicolas ni à Casteau

6e Dimanche de Pâques SAMEDI 24 : 12 h Collégiale mariage de Gaëtan Soddu et Jennifer Debroux 17 h Carrières en union à Jean‑Yves Mertens 18 h 30 Collégiale, messe des familles en union aux époux Mogenet‑Lepropre 19 h Chaussée Notre-Dame DIMANCHE 25 MAI : 9 h 15 Naast 9 h 15 Louvignies 9 h 15 Casteau 10 h 45 Collégiale en union à Jules Vangansbergt, Marie‑Agnès Vangansbergt et à Victor Lucas 10 h 45 Neufvilles Saint‑Nicolas en union à Francine Dath (Oeuv. des messes) 10 h 45 Thieusies en union à Ernest Colson Pas d’eucharistie à Horrues, Neufvilles‑Gage Remarque : Ces prévisions, arrêtées le 3 avril, sont susceptibles de modifications. Merci de votre compréhension.

EN SEMAINE SOIGNIES Collégiale St Vincent Lundi : 9 h eucharistie, de 19 h 30 à 21 h groupe de prière «Jésus Source de vie» Mardi à 8 h 35 chant de l’office des Laudes suivi de l’eucharistie Mercredi : 18 h chapelet, 18 h 30 eucharistie suivie d’un temps d’adoration jusqu’à 19 h 30 Jeudi : 9 h eucharistie Vendredi : 9 h eucharistie, à 20 h, ts les 2es et 4es vendredi du mois, prière des familles, couvent des franciscaines, rue P.J.Wincqz, 2A VENDREDI 9 Mai, pas d’eucharistie 11 h Célébration Profession de foi des élèves de l’école La Source VENDREDI 23 Mai, pas d’eucharistie 11 h, Confirmation des jeunes de l’école La Source NEUFVILLES Saint‑Nicolas Mercredi à 9 h eucharistie Le jeudi, les célébrations de funérailles sont conduites par une équipe de laïcs mandatés par l’évêque, pour ce service

d’Église. Elles ne comporteront dès lors pas l’eucharistie. Celle‑ci, selon le choix de la famille, sera célébrée en communion avec le défunt le samedi ou le dimanche suivant.

PARTAGEONS NOS PEINES Nous ont quittés pour la maison du Père : - Simone MANDERLIER, 92 ans, épouse d’Arthur Coupin, chemin du Tour, 22 à Soignies - Josette HONORE, 84 ans, épouse de Jean Dubois, Rue de Lens, 147 à Casteau - Joannes BAEKELANT, 81 ans, Rue du Moulin, 2 à Naast - Jacques VANBEVER, 64 ans, Rue Jean de la Fontaine, 30 b3 à Soignies - Marcel LECLERCQ, 92 ans, veuf de Madeleine Blanchart, Rue de la Maladrée, 43 à Houdeng‑Gœgnies - Marie DEZGADO, 69 ans, épouse de Jean‑Pierre Berdoux, Rue Grégoire Wincqz, 48 à Soignies - Mireille MATHEUS, 76 ans, veuve de Désiré Gorez, Chée de Lessines, 29 à Soignies - Guido POELAERT, 66 ans, Grand‑Place, 9 Le Rœulx - Hélène VAN LIEFFERINGE, 89 ans, Rue Chanoine Scarmure, 2a à Soignies - Maria PETIT, 90 ans, veuve de Georges Dauby, Grand chemin, 61 à Neufvilles - Jeanne VANHERREWEGGE, 89 ans, veuve d’Yvon Fourmarier, Rue Charles Stiernon, 16 à Eccaussinnes - Renelde SCOUFLAIRE, 89 ans, veuve de Camille Rembaux, Rue Reine de Hongrie, 5 à Neufvilles - Benoît COUSIN, 47 ans, époux de Valérie Hubert, Rue de Glatimont, 52 à Naast - Hélène ADAMS, 74 ans, veuve de Marcel Englebin, Rue du Pontin, 3 à Horrues - Damien LHEUREUX, 31 ans, chemin de l’inquiétude, 4/2-1 à Mons - Josette VANDERSTRATE, 76 ans, veuve de Claude Gaudissart, Rue de Neufvilles, 198 à Soignies - André DAROS, 58 ans, Rue Notre‑Dame, 8 à Casteau - Carl HENNEBERT, 48 ans, époux d’Isabelle Porreweck, Rue du Thy 8 à Lens - Raymonde FOUCART, 100 ans, veuve de Marius DE BOCK, Rue de la Place, 12 à Montignies‑lez‑Lens - Léopold LION, 76 ans, époux de Nicole Descamps, chemin des Aulnées, 56 à Soignies - Victoria DELMOITIEZ, 91 ans, veuve de Walter Bricourt, Rue Grégoire Wincqz, 321 à Soignies


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 7

UNITÉ PASTORALE SOIGNIES - LE RŒULX LE RŒULX JEU 1/5 : 18 h 30 Euch. pr des défunts DIM 4 : 11 h Euch du 3e dim. de Pâques. 1res communions et baptême JEU 8 : 18 h 30 Euch. pr une intention particulière DIM 11 : 11 h Euch. du 4e dim. de Pâques pr Emilie DUQUENE JEU 15 : 18 h 30 Euch. pr des défunts DIM 18 : 11 h Euch. du 5e dim. de Pâques : prof. de foi JEU 22 : 18 h 30 Euch. pr une intention particulière DIM 25 : 11 h Euch. du 6e dim. de Pâques pr des défunts. Prof. de foi GOTTIGNIES SAM 3/5 : 19 h Euch. du 3e dim. de Pâques LUN 5 : 9 h Euch. SAM 10 : 19 h Euch. du 4e dim. de Pâques LUN 12 : 9 h Euch. SAM 17 : 19 h Euch. du 5e dim. de Pâques LUN 19 : 9 h Euch. SAM 24 : 19 h Euch. du 6e dim. de Pâques LUN 26 : 9 h Euch. M I G N A U LT SAM 3/5 : 17 h 30 Euch. du 3e dim. de Pâques en l’honneur du Sacré‑Cœur et pour la famille THUMULAIRE MER 7 : 9 h Euch. pr des défunts SAM 10 : 17 h 30 Euch. du 4e dim. de Pâques MER 14 : 9 h Euch. pr des défunts SAM 17 : 17 h 30 Euch. du 5e dim. de Pâques pour l’abbé LABENNE, Ida LANGELÉ, Jacqueline DESMET et Firmin LABENNE MER 21 : 9 h Euch. pr des défunts SAM 24 : 17 h 30 Euch. du 6e dim. de Pâques THIEU SAM 3/5 : 17 h 30 Euch. du 3e dim. de Pâques MAR 6 : 9 h Euch. pr des défunts. SAM 10 : 17 h 30 Euch. du 4e dim. de Pâques MAR 13 : 9 h Euch pr des défunts SAM 17 : 17 h 30 Euch. du 5e dim. de Pâques MAR 20 : 9 h Euch. pr des défunts SAM 24 : 17 h 30 Euch. du 6e dim. de Pâques MAR 27 : 9 h Euch. V I L L E‑S U R ‑H A I N E VEN 2/5 : 11 h Euch. au Home St Jacques DIM 4 : 9 h 15 Euch. du 3e dim. de Pâques VEN 9 : 9 h Euch. DIM 11 : 9 h 15 Euch. du 4e dim. de Pâques VEN 16 : 11 Euch. au Home St Jacques DIM 18 : 9 h 15 Euch. du 5e dim. de Carême. 1res communions. VEN 23 : 9 h Euch. DIM 25 : 9 h 15 Euch. du 6e dim. ordin. C O M M U N I C AT I O N

Ils sont retournés à la Maison du Père Le Rœulx - TALBOT Marie‑Thérèse, épse SMIDTS Gabriel, 24 rue Verte. Décédée le 25/03 à l’âge de 85 ans

Mignault - MERCIER Jean, époux de Ginette TONDEUR, Petite Hollande 3, Naast. Décédé le 24/03 à l’âge de 57 ans Thieu - BOURLARD Fernande, veuve de Robert FLAMENT, rue des Aulnois 35. Décédée le 12/03 à l’âge de 96 ans - HOC Roger, époux de Maryse DUMONT, Colline St Pierre2. Décédé le 21/03 à l’âge de 66 ans - DEMOUSTIEZ Gilberte, veuve de Victor LAMBERT, rue de ville 59 à Gottignies. Décédée à Neufvilles le 29/03 à l’âge de 89 ans.

Ils s’uniront par le sacrement du mariage Le 10 mai à 12 h au Rœulx : Frédéric GOLISANO et Elisa DESMETTE

Baptêmes Des enfants recevront le baptême et communieront pour la première fois : - Le samedi 3/5 à Gottignies : Rachel et Samuel DESMYTER ainsi qu’Esther MALAK - Le dimanche 4/5 au Rœulx : Noah LEVANTE

Réunions - Mardi 29/4 à 20 h : les parents dont les enfants seront baptisés au mois de mai se réunissent à la cure du Rœulx - Mercredi 30/4 à 20 h à la cure du Rœulx : CLP des 5 paroisses - Mercredi 7/5 à 19 h 45 à Thieu : CUP - Mercredi 21/5 à 20 h à la cure du Rœulx : rencontre pour les parents dont les enfants seront baptisés en juin - Mercredi 21/5 à 16 h à Soignies : EAP - Jeudi 29/5, fête de l’Ascension. Pèlerinage à Notre-Dame de Creuse. Départ de l’église à 16 h. La messe est célébrée à la chapelle à 17 h. Goûter convivial après la messe

Catéchèse - Le samedi 3/5, les enfants, en première année de préparation à la prof. de foi, sont attendus pour une marche «‌aux couleurs de l’Évangile‌» qui se terminera par la messe à Gottignies à 19 h. Rendez‑vous à 14 h en l’église du Rœulx - Le 4/5 11 h au Rœulx : première communion d’un groupe d’enfants - le 18/05 à ville sur Haine : première communion pour Léonie POULAIN ; MANGIONE Guilia et POLAIN Mathéo du Rœulx - Le 25/5 11 h au Rœulx : prof. de foi d’un groupe de jeunes ‌- Le 1er juin : «‌Dimanche autrement» pour tous les âges, à l’église du Rœulx. Rendez‑vous à 10 h. Céléb. euch. à 11 h. - Les 21 et 22 mars, on s’était donné rendez‑vous pour un temps de retraite avec les jeunes de Mignault, Thieu, Gottignies, ville et Le Rœulx qui exprimeront bientôt leur foi devant leurs communautés. C’est avec le Mystère de la Passion proposé le vendredi soir à la collégiale de Soignies, puis avec l’Évangile de la Samaritaine le samedi matin que nous sommes entrés dans ce week‑end riche en questions et en réflexion sur ce que Jésus apportait de neuf dans notre monde. Etonnant de se rendre compte que Dieu avait soif de nous… Qu’il était la source mais qu’à notre tour, nous pouvions laisser l’eau vive jaillir en nous. Belles et engageantes prof. de foi en perspectives après avoir reçu ce si bel évangile de Saint Jean ! Quand on prend conscience, avec un jeu de relais, que chacun est nécessaire pour transmettre l’Évangile…

A vos agendas - DIM 8/6 : fête de la PENTECOTE : confirmation pour toute l’Unité pastorale en la collégiale de Soignies


UNITÉ PASTORALE BRAINE - ECAUSSINES

7 À VOUS 05/2014 ~ P. 8

10.198 € au profit d’action Damien ! C’est 254 vies sauvées

DR

Les participants au projet… Trois écoles sélectionnées dans la région.

Julien Grégoire se souviendra encore longtemps de son périple avec action Damien.

DR

Du 28 septembre au 6 octobre dernier, j’ai participé à un voyage en Inde, dans la ré‑ gion du Tamil Nadu (sud‑est du pays) au sud de Chennai (Madras), dans le cadre d’un Triangle action Damien. Un triangle, c’est un séjour où 3 partenaires partent à la découverte des projets de l’ONG dans un des pays où action Damien est active : 1 élève de 5e secondaire et un professeur de 3 écoles de la région du Centre, accompagnés d’un guide membre d’action Damien, vont témoigner de leurs impressions quant au fonctionnement de l’ONG et partager leurs émotions et sentiments personnels par rap‑ port aux différences culturelles devant les caméras d’Antenne Centre TV. C’est donc face à une réalité très poignante, à un monde inégalitaire que nous et surtout nos jeunes allaient être confrontés, dans un pays où la misère règne en maître et où les 2 maladies principales de la pauvreté contre lesquelles action Damien lutte de‑ puis 1964 se développent encore : la lèpre et la tuberculose. Même si la lèpre est en diminution un peu partout dans les 14 pays (en Asie, Afrique et Amérique du Sud) où travaille l’ONG, même si elle ne tue plus, cette maladie mutile, déforme, handicape, et va encore bien souvent de pair avec l’ex‑ clusion sociale. Il y a actuellement en Inde 700 colonies de lépreux, environ 130 000 nouveaux cas détectés l’an dernier. 55 % des cas de lèpre se trouvent en Inde. Pa‑ rallèlement, la tuberculose fait d’énormes ravages et est en pleine recrudescence avec environ 2 millions de victimes dans le monde entier. Un tiers de la population mondiale est infecté par cette maladie dont le germe ne se développe que modérément dans un corps sain. La maladie se déclare réellement chez 10 % des personnes infec‑ tées. Si elle n’est pas traitée, la tubercu‑ lose est fatale à une personne sur deux. En Inde, 4 personnes attrapent la tuberculose chaque minute. Chaque 3 minutes, 2 in‑ diens en meurent. La richesse du programme vécu sur place, tel que l’ONG l’avait pensé, résidait dans la rencontre avec les populations souffrantes et le personnel soignant, personnel local formé par action Damien. (…) II Julien GREGOIRE Lire la suite sur le site Internet www.indbe.be

DR

Cette année, l’Institut Notre‑Dame de Bonne‑Espérance a récolté une somme impressionnante, une énorme contribution qui entretiendra l’espoir dans le Cœur des plus démunis…

Les jeunes ont soigné les patients lépreux…


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 9

UNITÉ PASTORALE DES PRIEURÉS

L’église Sainte‑Aldegonde de Feluy Il fut remplacé dans la deuxième partie du XIVe siècle par une église gothique. Jeanne de Trazegnies la fonda en l’honneur de la Sainte vierge. L’évêque de Cambrai approu‑ va cette fondation le 25 mars 1368. Elle était moins haute que l’actuelle. Au début du XVIe siècle il fallut remplacer le clocher roman qui menaçait de tomber. La nouvelle tour porte la date de 1555, comme l’indique la clé de voûte. La voûte est un spécimen assez rare dans nos contrées dite Plantagenet. Une tourelle dont la porte était marquée d’un arc flamboyant contenait l’es‑ calier donnant accès au clocher. Le 10 janvier 1580, des calvinistes icono‑ clastes menés par Denis van den Tympel, venus de Bruxelles ravagent l’église de Feluy après avoir pillé et incendié les couvents de Nivelles. Autels, statues et livres sont dé‑ truits. L’église fut rebâtie en 1586 avec trois nefs séparées par des colonnes. Grâce à une collecte, l’église fut en outre dotée d’une cloche. L’autel Sainte‑Aldegonde fut recons‑ truit en 1589. La réparation de la toiture ayant été provisoire, la ducasse de 1598 marqua la reprise des travaux. Une gravure d’Adrien de Montigny à vienne montre le vieux clocher massif de style roman percé de petites fenêtres, séparé du bâtiment de l’église. En 1631, les autels sont ornemen‑ tés et principalement celui d’Aldegonde. En 1635, l’autel de la Sainte vierge est restauré grâce aux dons de Jean Gauldre. La chaire, installée en 1707 existe toujours. Mais l’incendie initial avait causé de grands dégâts à la tour. Elle fut rénovée en 1722, faisant disparaître les dernières traces de style gothique. On enferma la tour dans l’église et on fit placer des portes sur les cô‑ tés des nefs. En 1742, l’intérieur de l’église fut carrelé. Auparavant les pierres tombales constituaient une sorte de carrelage. Mais cela ne suffit pas, l’église s’effritait toujours. Il faudra la reconstruire. La comtesse de Blois fit restaurer le bâtiment en faisant voûter la nef et le chœur. Elle fit construire une nouvelle sacristie et une chapelle par‑ ticulière (chapelle Madame). A la Révolution française, la région est an‑ nexée. La chanoinesse de Nivelles part en exil. Les livres paroissiaux de baptêmes, ma‑ riages et décès sont saisis et constitueront la base de l’état civil actuel. L’abbaye de Bonne Espérance dont dépendait depuis toujours l’église de Feluy est fermée et ven‑

DR

Une église primitive fut donnée par Robert et Hugo d’Harvengt en 1177 à l’abbaye de Bonne‑Espérance. Une maison de cure existait au Moyen‑Âge dont il n’est rien resté, mais on sait que le temple roman était orienté le chœur à l’est.

Feluy, c’est aussi un beau village à visiter… due. Le 8 septembre 1797, le curé et le vicaire s’enfuient. L’église est fermée faute de clergé. Le culte se poursuit néanmoins en privé, dans des fermes. Plus tard l’autorité pu‑ blique désignera un prêtre jureur, c’est à dire ayant prêté serment aux idéaux révo‑ lutionnaires, Jacques Vanden Berghen, un carme de nivelles n’ayant plus de couvent. Mais cela ne dura pas car la population montrait son mécontentement. Il sera rem‑ placé par l’abbé Philippe‑Joseph Vermozen qui fut aussi instituteur. Avec le concordat de 1801, l’ancien curé reprendra sa place après moult rebondissements.En 1825, deux cloches sont offertes par Augustin Frize. En 1827, à l’occasion du placement des orgues, on construisit le jubé. En 1858, une nouvelle restauration est décidée. Mais elle ne fut effective qu’en 1887 alors que tout menaçait de s’effondrer. Au cours du XIXe siècle, de nombreux dons vinrent agré‑ menter l’église d’œuvres d’art. En 1907 et 1908, de grands travaux sont effectués à l’intérieur. La tribune est enlevée

et en la remettant dans la tour, on lui donne son emplacement définitif. En 1911, l’église est repeinte. En 1940, un obus traverse la toiture du chœur sans exploser. En 1943, les allemands enlèvent les deux cloches of‑ fertes par M. Frize. Elles seront remplacées en 1955. L’église contient des œuvres qui constituent le reflet de son histoire : quelques statues du XVIe siècle, le tabernacle Renaissance, ajouré aux armes de Bousies, des pièces d’orfvrerie de l’époque Louis XIV, des statues en terres cuites du 16e et en bois du 18e, des lustres en cuivre originaux et quelques beaux ta‑ bleaux, des pierres tombales illustrent la vie des familles notables de Feluy dès 1604. Depuis les restaurations continuent et en 1977 on fêta le 8e centenaire de la paroisse. Les éléments de cet article sont tirés de divers bulletins de la Société de recherche historique et folklorique de Seneffe, ainsi que de l’ouvrage «Petite histoire des hommes, des noms de lieux» par Alain Graux. Ce dernier est consultable à la bibliothèque d’Arquennes.


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 10

UNITÉ PASTORALE VAL D’HAINE

DR

IL EST RESSUSCITE, IL EST VIVANT ! Chez nous au Val d’Haine, nous venons de célébrer avec joie la fête du passage de la mort à la vie : la Résurrection de notre Seigneur Jé‑ sus‑Christ ! Tous avec nos bou‑ gies allumées dans nos maisons et nos cœurs, nous célé‑ brons le Christ «lumière du monde». Nous écoutons avec joie les paroles du Christ : «Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie» (Jn 8, 12). Nous exultons de joie en Jésus, mort et ressuscité, qui nous sauve et illumine «nos petites nuits» de tristesses et de conflits. Nous sommes invités à nous réjouir, à être dans la joie. Mais certains pourraient nous demander : pour quelle raison se réjouir ? Oui, ils sont nombreux nos frères et sœurs qui sont inquiets et tristes à cause du poids de la maladie ou de l’âge, à cause des in‑ compréhensions et difficultés en famille. Nous pouvons leur dire, prenez courage, Pâques nous donne de regarder la vie au‑ trement, d’une manière nouvelle, un regard de foi et d’espérance sur les nouvelles situa‑ tions de la vie. Cette Résurrection du Christ que nous célébrons, c’est le fondement même de notre foi. Comme il l’a fait avec les femmes de l’Évangile (cf. Lc 24, 1-12), le Christ ressuscité veut se montrer à chacun et à notre grande famille du Val d’Haine. Saint Paul le souligne en s’adressant aux Corinthiens : «Il est apparu à Céphas, puis aux douze, puis à cinq cents frères à la fois, puis à Jacques et enfin en dernier lieu, à moi l’avorton». Le Christ notre vie, Il est donc accessible pour chacun de nous. Si nous nous conformons à Lui, alors Il nous donne la vie et nous serons toujours dans la joie. Saint Paul qui a goutté à cette joie, nous enseigne : «Soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez‑moi vous le redire : soyez dans la joie» (Ph 4, 4). La joie reçue, la joie à donner à nos frères et sœurs. II Père Etienne NTALE.

COORDONNEES Responsable : P. Etienne NTALE, Vice‑doyen, P. Mario GADDA, P. Ferdinand MUSHAGALUSA, Jeannine CORNEZ‑NAVEAU, Bénédicte DUBUISSON, Guy LARUELLE, Myriam NARO, Antonio PASSARELLO, Benoît PHILIPPE et Thierry PATERNOSTER. (membres de l’EAP). Prêtre auxiliaire : P. Gérard LALEMAN, l’Abbé Gilbert VALS et l’Abbé Jean‑Claude BROOTCORNE. Secrétariat : 1 rue St Martin 7110 Strépy. Tél. 064/66 26 09 et Fax : 064/26 75 14. E‑MAIL : unipast_valdhaine@yahoo.fr Site du Val d’Haine : www.upvaldhaine.be BIENVENUE DANS NOTRE FAMILLE…

MAURAGE : Marco GALLEZ, de la rue des Peupliers à Thieu. Elizia VAZ BATISTA, de la rue Belle Tête à Ecaussines. Florine PIRON, de la rue Ste Anne à Maurage. Néo CHRISTIAENS, de la rue Scoumanne à Strépy‑Bracquegnies.

HAINE SAINT PIERRE : Lucie GOBERT, de la rue Zulmar Hecq à Epinois. Christina et Anna‑Maria et Valentina LA IACONA, de la Chée de Mons à Haine‑St‑Paul. Kylian CLAUS, de la rue Jean Schyns à Haine‑St‑Paul. Mathias MARIN, de la Chée de Mons à Haine‑St‑Paul.

SAINT‑GHISLAIN : Isaia CALLARI, de la Chée de Redemont à Haine‑St‑Pierre. Dario RESTIVO, de la Chée de Mons à Haine‑St‑Paul. Lisa RUTIGLIANO, de la rue Georges Ledant à Haine‑St‑Pierre.

STREPY : Leandro GANGITANO, de la rue du Bois d’Huberbu à Trivières. Alexandre COTON, de la rue de la Croisette à Strépy‑Bracquegnies. Ambre DURIEUX, de la rue Raymond Cordier à Thieu. VONT S’UNIR PAR LE SACREMENT DU MARIAGE…

STREPY : Le samedi 3 mai à 13 h.00 : Olivier CORNEZ et Bénédicte GAMBY. Le samedi 31 mai à 13 h.00 : Julien LEROY et Jessica DANYLUK.

BOUSSOIT : Le samedi 24 mai à 13 h.30 : Arnaud MASURE et Léonie PECORA. PARTIS NAITRE AU CIEL…

MAURAGE : Edmond JEANMART, de la rue de l’Entraide à Maurage, décédé à l’âge de 66 ans. Giovanni CIAMCI, du Hôme l’Espoir, rue des Canadiens à Strépy‑Bracquegnies, décédé à l’âge de 87 ans. Pietro CAPACCHI, de la Route de Mons à Bray, décédé à l’âge de 87 ans. Giovanni AIELLO, de la rue du Rœulx à Maurage, décédé à l’âge de 82 ans. Yvette FLANDROIS, de la rue des Braicheux à Maurage, décédée à l’âge de 86 ans.

HAINE‑ST‑PIERRE : Raymond VERMOERE, de la rue du Chêne à Haine‑St‑Paul, décédé à l’âge de 84 ans. Bronislaw CZAK, de la rue Vital Laurent à Haine‑St‑Pierre, décédé à l’âge de 77 ans.

STREPY : Emile SCAUFLAIRE, de la rue Ravin Madelon à Strépy‑Bracquegnies, décédé à l’âge de 81 ans. Georgette DINCQ, de la rue des Sports à Strépy‑Bracquegnies, décédée à l’âge de 87 ans. Jacques SCHRAM, de la rue d’Anderlues à Leval, décédé à l’âge de 67 ans. Giuseppina LAURICELLA, de la rue Léon Houtard à Houdeng‑Aimeries, décédée à l’âge de 76 ans. Giuseppe CALUCCI, de la Cité Plein Air à Strépy, décédé à l’âge de 87 ans.


S d d

SUR

UNITÉ PASTORALE VAL D’HAINE STREPY : Emile SCAUFLAIRE, de la rue Ravin Madelon à Strépy‑Bracquegnies, décédé à l’âge de 81 ans. Georgette DINCQ, de la rue des Sports à Strépy‑Bracquegnies, décédée à l’âge de 87 ans. Jacques SCHRAM, de la rue d’Anderlues à Leval, décédé à l’âge de 67 ans. Giuseppina LAURICELLA, de la rue Léon Houtard à Houdeng‑Aimeries, décédée à l’âge de 76 ans. Giuseppe CALUCCI, de la Cité Plein Air à Strépy, décédé à l’âge de 87 ans.

CHAPELLE SAINT‑VAAST : Biagio CAMPAGNA, de la rue des Chataigniers à St Vaast, décédé à l’âge de 56 ans. Jacques LECOMTE, de la Place Ed. Bantigny à Manage, décédé à l’âge de 81 ans. Léona MAINIL, de la rue du Tir à Houdeng‑Gœgnies, décédée à l’âge de 90 ans. Zoé CHAPEAU, de l’Avenue de l’Europe à St Vaast, décédée à l’âge de 92 ans. Marcel VANDENBOSCH, décédé à l’âge de 84 ans.

BOUSSOIT : Gérard VANDAULE, de la rue Grande à Boussoit, décédé à l’âge de 79 ans.

TRIVIERES : Olivier DUPON, de la rue Emile Cornez à Trivières, décédé à l’âge de 42 ans. Bertha CLOSTERMAN, de la rue des Lots à La Louvière, décédée à l’âge de 93 ans.

SAINT‑GHISLAIN : Clément DE WIT, de la rue Balasse à Strépy‑Bracquegnies, décédé à l’âge de 89 ans.

Jeudi 29 mai de 11h à 12h: Eurovision de la Solennité de l’Ascension depuis l’église SaintJacques à Tournai (Diocèse de Tournai). Prédicateur: Fr Philippe Cochinaux, dominicain.

7 À VOUS 05/2014 ~ P. 11

LA COURSE PASCALE… Nous vivons dans un monde où tout le monde est stressé ou pour le moins pressé. On court, on court, mais on n’a plus le temps de vérifier le but vers lequel on court ni de rencontrer celles et ceux qui participent à la même Chaque dimanche course où l’on n’a temps pour rien. du 4 mai au 8plus juinlede 10h05 à 11h En lisant le récit de la résurrection de Jésus en saint Jean, j’ai eu l’im‑ sur «La Première» et «RTBF International» pression que les premiers témoins avaient la même maladie que nous. depuis l’église Sainte-Croix à Ixelles Il y a Marie‑Madeleine qui se lève de petit matin pour aller au tombeau. (Archidiocèse de Malines-Bruxelles) Dès qu’elle trouve celui‑ci vide, elle court avertir Pierre et Jean qui à leur Podcasts sur RTBF “La Première” tour piquent un sprint jusqu’au tombeau. Comme Jean est plus jeune, il arrive le premier. Toutefois, c’est Pierre qui est le plus audacieux et qui entre dans le tombeau pour vérifier. Il nous ressemble, ce Pierre. Nous aussi, nous aimons vérifier. Mais c’est Jean, le plus jeune qui a le plus de mémoire et qui, voyant le linceul et le suaire, se souvient de ce que Jésus avait dit. «Il vit, et il crut» nous rapporte l’Évangile. SURjournellement Je m’interroge sur les causes de leur course. Nous courrons parce qu’il faut arriver à temps au travail ; par ce que les magasins se ferment à six heures ; par10h45 ce qu’on ne va jamais vite assez il faut du Dimanche 4 mai de à 11h30: 3e dimanche decar Pâques rendement et il faut gagner sa croûte, etc. Et plus nous allons vite, plus depuis l’église de Sart-Eustache à Fosses-la-Ville (Diocèse nous devons courir. de Namur). On nous met des casse‑vitesses et des limitations pour nous arrêter dans notre course sur la route où nous espérons trouvere la gloire, l’avoir, le Dimanche 11 mai de 10h45 à 11h30: 4 dimanche de pouvoir. Pâques l’église Saint-Jean-Baptiste Porto-Vecchio Or, nos amisdepuis de Jésus sont motivés tout autrement. à C’est l’amour de leur (Corse 20). maître et ami qui leur donne des ailes. Il ne faut pas oublier que Marie‑Ma‑ deleine a pu commencer une toute autre vie depuis sa rencontre avec le Dimanche 18 mai à 11h30: 5e de dimanche Seigneur. Que Pierre a vudele 10h45 pardon dans le regard son Maîtrede qu’il venait de renier. Jean, lui, n’avait pas perdu une parole(FR du 56). testament du Pâques depuis l’église Saint-Pierre à Arradon Jeudi saint, car il se tenait tout proche de Jésus et c’est sans doute pour cela qu’il crut le au11h matinà de Pâques. Dimanche 25premier mai de 12h: 6e dimanche de Pâques Nos trois amis ont accompli leur course pascale, pour une prime quel‑ depuis l’église ND d’Espérance à Cannesni(FR 06). conque, ni pour une victoire ou une couronne. Ils ont couru parce qu’ils aimaient toujours celui qu’ils suivaient de près depuis de longs mois et Jeudi 29 mai de 11h à 12h: Eurovision de la Solennité de au quel, malgré leur faiblesse, ils étaient très attachés, ils l’aimaient l’Ascension depuis l’église Saint-Jacques à Tournai (Diocèse vraiment. de Tournai). Prédicateur: Fr Philippe Cochinaux, «Aimer» se dit «diligere» en latin. Faire quelque chose dominicain. avec diligence, c’est la réaliser rapidement et avec amour. Tous les amoureux vrais savent que l’amour donne des ailes. Les artistes de l’art baroque ont mis des ailes à leurs angelots qui portent l’amour. Les fêtes pascales devraient nous donner des ailes pour retrouver le Vivant et pour porter cette Bonne Nouvelle à quiconque à des oreilles. Loin de numéro du 27 avril nous de nous prendre pour des anges ailés. Nous pourrions quand‑même, Regards chrétiens sur l’actualité malgré notre poids, devenir davantage des messagers de la vie. II Père Gérard LALEMAN

Édition spéciale “canonisations” en vente sur boutique.catho.be

minisite.catho.be/canonisations Visitez le site spécial CANONISATIONS

Ne manquez pas les émissions

J E l J T P C

C d d s I d à M


UNITÉ PASTORALE LA LOUVIÈRE - NORD Samedi 3 mai à 16 h 30 à St Géry à Houdeng‑Gœgnies fête des 1res communions et baptêmes

Dimanche 4 mai à 10 h à St Antoine à Bouvy fête des 1res communions

7 À VOUS 05/2014 ~ P. 12

Mai : le mois des fêtes de la Foi ! Pour les familles, ce mois de mai est synonyme de fête. Comment vivons‑nous cela en tant que chrétien et comment accompagnons‑nous ces familles ?

Dimanche 4 mai à 11 h à St Joseph à La Louvière‑centre fête des Professions de foi

Dimanche 11 mai à 10 h à Ste Barbe à Bois du Luc Fête des 1res Communions et des Prof. de foi

Dimanche 11 mai à 10 h 30 au Sacré Cœur à La Croyère fête des 1res Communions et des Professions de foi et baptême @Jacques Bihin

Dimanche 11 mai à 10 h 30 à St Géry à Houdeng‑Gœgnies Fête des 1res Communions et des Prof. de foi

Samedi 17 mai à 16 h 30 à NotreDame de la Compassion à Jolimont fête des 1res Communions et des Professions de foi

Samedi 17 mai à 16 h 30 à St Géry à Houdeng‑Gœgnies fête des 1res communions et baptêmes

Dimanche 18 mai à 10 h 30 au Sacré Cœur à Besonrieux fête des Professions de foi

Dimanche 18 mai à 11 h à St Joseph à La Louvière‑centre

Temps pascal, temps de de la résurrection, temps de la joie, temps de la fête. Après l’hiver et les temps de rencontres catéchétiques, les familles se prépa‑ rent à vivre les fêtes de la foi. Pour beaucoup, c’est l’occasion de se retrouver dans l’église, de prier et célébrer un beau moment. Comment, en tant que communauté chrétienne, pouvons‑nous laisser transparaître notre joie de vivre du Christ ressuscité ? Églises fleuries, bien nettoyées, bien aménagées pour accueilir petits et grands, chants joyeux et signifiants, lectures et prières adaptées, tout est mis en œuvre pour fêter le Christ ressuscité et rayonner de la joie pascale. Qu’offrir à une enfant ou un adolescent qui vit une étape de foi ou reçoit un sacrement ? Pour ces occasions, la librairie Siloé vous accueille et vous conseille avec un large choix de livres de qualité (La belle histoire de Jésus Maïté Roche - Je découvre l’Évangile - Mon premier Théo - L’album de ma première communion - Jésus qui est‑il ? - La prière, c’est facile, Jésus qui est‑il ? ) N’hésitez pas à la contacter du lundi au samedi de 9 h à 12 h au 152 rue Gustave Boël à La Louvière - 0477 496 660.

fête des 1res communions et baptêmes

Dimanche 25 mai à 10 h à Ste Barbe à Bois du Luc Fête des 1res Communions et des Prof. de foi

Dimanche 25 mai à 10 h à St Antoine à Bouvy fête des 1res communions et Professions de foi et baptêmes

Jeudi 29 mai à 10 h 30 à St Joseph à La Louvière‑centre Célébration des Confirmations

fête des 1res communions

DR

Dimanche 1er juin à 10 h 30 au Sacré Cœur à Besonrieux


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 13

UNITÉ PASTORALE DE MORLANWELZ

Les activités hospitalières et caritatives sont la mission principale des chevaliers… Une histoire pluriséculaire L’Ordre de Saint‑Jean de Jérusalem, communauté monastique consacrée à la gestion de l’hôpital pour l’assistance des pèlerins en Terre sainte, fut créé en 1048. Il devint indépendant sous la conduite de son fondateur, le bienheureux frère Gé‑ rard. À travers la bulle papale du 15 fé‑ vrier 1113, Pascal II plaça l’hôpital de Saint‑Jean sous la tutelle du Saint‑Siège,

DR

Mais qu’est‑ce donc que l’Ordre souverain de Malte ? Une confrérie qui vient de fêter ses 900 ans… Le 15 février 1113, le pape Pascal II (1099-1118) signait la bulle «‌Pie Postulatio Voluntatis‌», reconnaissant officiellement l’Ordre de Malte, ordre reli‑ gieux hospitalier et catholique de cheva‑ lerie. Quelques 4.000 membres et volon‑ taires de l’Ordre ont rencontré Benoît XVI le 9 février 2013 au Vatican pour fêter cet anniversaire. L’Ordre souverain de Malte est le suc‑ cesseur de l’Ordre des Hospitaliers de Saint‑Jean de Jérusalem, fondé en Terre sainte pendant les croisades. Il s’agit d’un ordre religieux hospitalier et d’un ordre ca‑ tholique de chevalerie. Sujet de droit inter‑ national, installé à Rome depuis 1834, il entretient des relations diplomatiques avec plus de 100 États, dont le Saint‑Siège. Il est également présent auprès de l’ONU, de l’Union européenne et d’autres orga‑ nisations internationales. Les activités hospitalières et caritatives sont la mission principale des chevaliers. Actifs dans 120 pays, ils y possèdent des fondations, des hôpitaux et des dispensaires. Pour remplir sa tâche, l’Ordre de Malte est fort de près de 13.500 membres, de 80.000 volon‑ taires permanents, de quelque 25.000 médecins, infirmières, aides‑soignantes et bénévoles. Aujourd’hui, l’une de ses mis‑ sions principales est d’intervenir en tous lieux lors de catastrophes naturelles et dans les conflits armés.

DR

Accompagner l’Ordre de Malte

Les camps d’été, c’est aussi possible avec l’Ordre de Malte !

lui permettant d’élire librement ses chefs, sans interférence de la part d’autres au‑ torités laïques ou religieuses. L’hôpital devint ainsi un ordre religieux laïc, dont les membres étaient liés par les trois vœux monastiques : pauvreté, chasteté et obéis‑ sance. La Croix blanche à huit pointes devint son symbole et l’est encore au‑ jourd’hui. En 1291, après la perte de la Terre sainte, l’Ordre Hospitalier de Saint‑Jean déménagea son siège sur l’île de Chypre. Mais le désordre régnant le conduisit à déplacer son siège à l’île de Rhodes, qu’il acquit en 1310. Après six mois de siège de l’armée du sultan Soliman le Magni‑ fique, les Chevaliers furent contraints de quitter l’île en 1523. Ce n’est qu’en 1530 que l’ordre prit possession de l’île de Malte. En 1565, les Chevaliers défendirent l’île pendant le siège des Ottomans. Il dura plus de trois mois. Deux siècles plus tard, lors de la campagne d’Egypte de 1798, Napoléon Bonaparte envahit Malte à cause de sa position stratégique. Après avoir occupé Messine, Catane puis Ferrare, l’Ordre s’installa définitivement à Rome. L’assistance hospitalière s’in‑ tensifia à partir de la seconde partie du XIXe siècle. II SB avec Apic


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 14

UNITÉ PASTORALE DE BINCHE-ESTINNES C O N TA C T S M.le doyen M.Diricq, rue Haute, 5 - 7130 Binche (064/33 23 01) M.l’abbé J.F.Gysels, rue Enfer, 2 - 7120 Estinnes‑au‑Val (064/55 90 87) M.l’abbé E.Kenda, rue de Walhain, 89 7130 Buvrinnes (064/61 10 80) M.Ch.Wiederkehr, animatrice en pastorale, responsable de la catéchèse : 0470/10 03 68 Site Internet de l’Unité pastorale : www. diocese‑tournai.be/binche‑estinnes QUELQUES GRANDS R E N D E Z ‑ VO U S - Soyez attentifs à l’horaire des messes en ce mois de mai car les célébrations de la foi de nos enfants amèneront quelques changements d’horaire : lisez donc bien le feuillet distribué au début du mois dans toutes les églises, ainsi que le site Internet de notre UP : www.diocese‑tournai.be/ binche‑estinnes. - La saison 2014 a repris à la basilique de BONNE‑ESPERANCE : chaque dimanche : eucharistie à 17 h, précédée de la prière du chapelet à 16 h 40. Durant les 2 mois d’été, les chorales sont particulièrement invitées pour chanter la messe. Les Mélomanes se produiront le dimanche 29 juin, pour la fête de St Pierre & Paul. Le premier dimanche du mois : messe chantée en grégorien. Infos : 0472/36 69 44 ou bonaspes.basilique@ evechetournai.be. - Une HALTE SPIRITUELLE est proposée par l’Abbaye de Soleilmont le SAMEDI 3 MAI, de 9 h 30 à 17 h : «Apprendre à prier avec le cœur» : journée animée par l’Abbé Jacques Hospied. Infos et inscriptions : 071/38 02 09 ou sol. communaute@belgacom.net. - La JOURNEE MONDIALE DE PRIERE POUR LES VOCATIONS aura lieu le 4e dimanche de Pâques appelé aussi le «DIMANCHE DU BON PASTEUR» : 11 MAI. Chaque chrétien a la mission de prier le Bon Pasteur d’envoyer des ouvriers à sa moisson, surtout en ces temps de «crise des vocations». La collecte de ce WE sera destinée à soutenir la pastorale des vocations. - Jeudi 22 mai : messe en l’honneur de Ste Rita à 10 h à la Collégiale St Ursmer à Binche, avec bénédiction des roses. Il y aura également une célébration à Bray (chapelle St Joseph) à 18 h. - Un NOUVEAU SPECTACLE de LUC AERENS et sa troupe CATECADO sera présenté le DIMANCHE 25 MAI après‑midi à la Maison Diocésaine de MESVIN. Il sera consacré à St François et Ste Claire d’Assise, dont la vie a inspiré notre pape François et tant de jeunes

générations encore aujourd’hui. Une très belle occasion de redécouvrir à la fois ce qu’est le théâtre religieux burlesque et ces deux «monuments» de la sainteté dans leur vérité et leur humilité : Claire et François d’Assise. Covoiturage organisé au départ de Binche : infos : Maryse Hinque : 064/36 71 64. - La fête de l’ASCENSION aura lieu le JEUDI 29 MAI : célébrations le mercredi à 17 h 30 à Ressaix et à 19 h à Estinnes‑au‑Val et le jeudi à 8 h 30 chez les Sœurs de Bonne‑Espérance, à 10 h 45 à la Collégiale St Ursmer, à Estinnes‑au‑Mont ainsi qu’à Buvrinnes et Peissant (Professions de foi et 1res communions), ainsi qu’à 17 h à la basilique de Bonne‑Espérance. - Une VEILLEE DE PRIERE préparatoire à la Pentecôte aura lieu le MERCREDI 4 JUIN à 19 h à l’église de Péronnes‑Village.

AGENDA DE NOS PAROISSES OU LE TROUVER ? - Il est affiché au fond de votre église chaque mois - Il est consultable sur notre site Internet : www.diocese‑tournai.be/binche‑estinnes

CELA S’EST PASSE CHEZ NOUS De nombreux rendez‑vous ont émaillé le Carême dans notre Unité pastorale : vous en verrez un petit florilège en images sur la page ci‑contre.

LA VIE DANS NOTRE UNITE PASTORALE ONT ETE ACCUEILLIS DANS LA COMMUNAUTE CHRETIENNE PAR LE BAPTEME : Olivia ROMBAUX à Saint‑Ursmer à Binche Lorenzo NAVEZ, Maïko DITURI et Olivia DUBREUX à Estinnes‑au‑Val Justine BOUDART à Faurœulx Maelya GREGORINI à Péronnes‑Village Loïck DEGUEILDRE à Vellereille‑le‑Sec Bienvenue à ces nouveaux baptisés et à leur famille

L’EVANGILE DE LA RESURRECTION À ETE PROCLAME LORS DES FUNERAILLES DE : Renée LEJEUNE au Sacré‑Cœur à Binche Nadia LONGO, Colette PATTE, Gisèle DAUCHOT et Giuseppa CRIMI à Saint‑Ursmer à Binche Elisabeth MELLAERTS à Buvrinnes

Denise FITVOYE, Berthe BAILLY et Marthe HEGLEBROECK à Bray‑Cité Yvonne LEJUSTE à Epinois Raymonde PIETTE et Elisabeth DEBECQ à Estinnes‑au‑Mont Bertha BAUDOUX, Madeleine VOITURON et Agnès LAVOLLE à Estinnes‑au‑Val Jules SABLON à Faurœulx Ernest TRESIGNIE à Haulchin Pierre VANDEWALLE, Raimondo CERNERO et Jacqueline COLPAERT à Péronnes‑Village Raymonde LEBLANC, Emile DELLEAU et Germaine TILMANT, Vito TRIBUZIO et Elia BEVETON à Ressaix Rose‑Louise DUEE à Rouveroy Marie‑Thérèse DURANT et Maurice GILLET à Vellereille‑les‑Brayeux Enzo PROFETTA et Marcel RICHE à Waudrez Aux familles éprouvées, nous présentons nos condoléances chrétiennes

A MÉDITER : «Mieux vaut construire l’avenir que de reconstruire le passé !»


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 15

UNITÉ PASTORALE DE BINCHE-ESTINNES

Quelques magnifiques temps forts de la vie de notre unité pastorale

DR

Veillée de prière du Carême autour de la tapisserie du Brésil à Haulchin.

DR

Assemblée catéchétique pour tous à Binche.

En regardant les photos ci‑contre, vous reconnaîtrez sûrement l’un ou l’autre ren‑ dez‑vous de notre Unité pastorale auquel vous avez participé au cours du Carême. Epinglons cette opération «Oh ! Hisse ! Oasis !» pour soutenir nos mouvements de jeunesse à l’Oasis : aidons‑les à construire des sanitaires décents, en versant un don au n°BE6377 85 93 61 5908 de l’Unité pastorale Binche‑Estinnes, rue Haute, 5 à Binche, avec la mention : «Coup de pouce à l’Oasis». MERCI d’avance pour le geste de solidarité que vous poserez envers les jeunes de chez nous.

L’Oasis, lieu de rencontre des mouvements de jeunesse de notre Unité pastorale.

La fête de St Joseph a été solennisée à Bray.

DR

DR

Journée de retraite pour les Professions de foi à Mesvin.

DR

DR

Autant de beaux moments de célébration et de convivialité qui nous rassemblent en une même famille : celle de notre Unité pastorale qui est appelée à devenir notre «‌Paroisse‌» nouvelle… selon les décrets du synode diocésain. «‌Seul, c’est écrasant, ensemble, tout est possible !‌»

Célébration festive de l’Annonciation à Bonne‑Espérance.


7 À VOUS 05/2014 ~ P. 16

DIOCÈSE DE TOURNAI

Diocèse de Tournai

Retrouvez l’agenda du diocèse sur www.diocese-tournai.be et l’information en continu sur www.InfoCatho.be

Deux nouveaux diacres Notre diocèse compte désormais deux nouveaux diacres : Gérard Bracke (de Montignies-sur-Sambre) et Antonio Miceli (de Quaregnon). Mais un diacre, qu’est-ce que c’est ? Explications. Les premiers diacres ont été institués par les apôtres pour le service du petit groupe des premiers chrétiens. Les évêques étant les successeurs des apôtres, ils poursuivent cette transmission encore aujourd’hui en ordonnant des diacres permanents. C’est ainsi que les 16 et 30 mars, notre évêque Monseigneur Harpigny, a ordonné deux fidèles qui se préparaient à cet office depuis plusieurs années.

Pourquoi des diacres «permanents»?

Si les diacres ont été institués dès les premières heures du christianisme, ils n’ont pas toujours eu le même rôle. D’un rôle exclusivement dédié au service, le diaconat est progressivement passé au stade final de la préparation à la prêtrise. Encore aujourd’hui, les séminaristes qui vont devenir prêtres sont d’abord ordonnés diacres un an avant de recevoir la prêtrise. Lors de

cette année de «stage», on dit qu’ils sont «diacres en vue du sacerdoce». Une des innovations du concile Vatican II a été de créer une autre catégorie de diacres : les diacres permanents. Choisis parmi les hommes de plus de 35 ans, ces diacres sont dits «permanents» car ils resteront diacres toute leur vie. Mais contrairement à une légende tenace, un diacre ne peut pas se marier. C’est même l’inverse : un homme marié peut devenir diacre, mais un diacre célibataire ne peut pas se marier ensuite. Une règle bien illustrée par les deux nouveaux diacres du diocèse : si Antonio Miceli est marié avec Angelina, Gérard Bracke est célibataire… et entend bien le rester.

Une mission de service

Monseigneur Harpigny a rappelé que le diacre n’est pas un adjoint du curé, ni un «sous-prêtre». Principalement dédié

La prostration : l’abandon à Dieu en imitant Jésus Christ, mort et ressuscité et la confiance dans la communion des saints.

au service, leur champ d’action peut être très vaste : accompagnement spirituel des familles, visite aux malades ou aux prisonniers, entraide et travail social, etc. La mission du diacre est d’apporter la Bonne Nouvelle du Christ dans les lieux où le désespoir a pris le dessus, ou encore d’apporter un surplus de foi chez ceux qui sont en recherche. Mais ce service se situe aussi dans la liturgie : le diacre peut donner le sacrement du baptême ou présider au sacrement du mariage. Dans une messe solennelle, c’est le diacre qui lit la partie la plus importante : l’Évangile. Le plus beau côté de sa mission de service ? Distribuer l’eucharistie, lors de la communion ou en dehors de la messe. C’est ainsi que le diacre accomplit sa mission d’apporter Dieu aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui. I Matthieu Bruynseels

Médias Catholiques Belges Francophones (mcbf.be) – CCMC asbl – Chaussée de Bruxelles, 67/2 à 1300 Wavre – tel : +32 (0) 10/235 900 – info@mcbf.be Administrateur délégué : Luc Tielemans, diacre – Directeur adjoint : Cyril Becquart - Directeur de la rédaction : Jean-Jacques Durré – Responsable de l’information : Thierry Graulich – Secrétaire de rédaction : Matthieu Hargot – Accompagnement des paroisses : Anne-Françoise de Beaudrap et Thierry Graulich Les contenus rédactionnels et les images fournis par les paroisses et les Unités Pastorales sont publiés sous leur entière responsabilité. Fil info : redaction@mcbf.be – L’actualité en continu : www.InfoCatho.be En coréalisation avec Bayard Service Edition – Parc d’activité du Moulin, allée Hélène Boucher BP60090 – 59874 Wambrechies CEDEX


7 à vous mai 2014  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you