Page 1

La presse en parle

2012


Janvier 2012 Depuis fin avril, la médiathèque propose des balades poétiques – Bruz vendredi 20 janvier 2012

Pourquoi ? Comment ? Outre le groupe de lecture qui sélectionne certains ouvrages achetés par la médiathèque, Claire Leroy, responsable du secteur adulte, anime depuis fin avril 2011 des rencontres poétiques. Qui est à l'origine de cette initiative ? « Bernard, un adhérent fidèle de la médiathèque, nous a sollicités pour initier ces rencontres. L'idée nous a paru intéressante » explique Claire Leroy. Une offre a donc été faite par l'intermédiaire de la feuille hebdomadaire La semaine à Bruz. « Je suis à un moment de ma vie où je désire partager la poésie » indique Bernard, pour motiver sa demande. Non seulement il est un grand lecteur de poésie, mais il en écrit également depuis longtemps. Comment fonctionne le groupe ? Composé de six à sept personnes, le groupe, qui peut encore s'étoffer de quelques participants, se réunit à la médiathèque un mardi toutes les six semaines, hors vacances scolaires, de 18 h 30 à 20 h. Chacun est libre de lire à voix haute un ou plusieurs poèmes. Certains préfèrent seulement écouter. Les textes lus sont très divers : plein d'humour avec l'auteur Bernard Bretonnière, rempli d'espoir avec Andrée Chedid, plus classique avec Jean Pellerin... « Certains textes demandent à être relus, car compliqués d'accès » reconnaît Claire Leroy. « Je vais lire des passages d'un ouvrage d'Agnès Schnell sur la relation avec sa mère, cette lecture n'est pas particulièrement gaie » prévient Carmen. Après chaque lecture, en toute simplicité, chacun peut donner son opinion en quelques mots.


Quelles sont les motivations des participants ? Tous aiment la poésie, bien entendu. Cependant, pour Carmen, qui écrit et publie des poèmes, « le groupe permet de partager les lectures, c'est une souffrance de lire du beau, toute seule dans son coin ». « La poésie a besoin d'être dite et de surcroît au cours de ces rencontres, nous découvrons des textes méconnus » surenchérit Bernard. Côté médiathèque, Claire Leroy conclut : « Des idées d'achats d'ouvrages poétiques sont retenues à la suite de ces réunions. » Source : Ouest-France


Des bénévoles font la lecture aux écoliers du Champ-l'Evêque - Bruz mardi 31 janvier 2012

L'initiative Sept seniors lisent des histoires au groupe scolaire du Champ-l'Evêque les lundis et mardis. Ils interviennent depuis un an auprès des enfants de la maternelle dans le cadre de « Lire et faire lire ». Cette opération est développée, dans chaque département, par la Ligue de l'enseignement et l'Union nationale des associations familiales (UNAF), deux réseaux associatifs nationaux. Un projet éducatif Ces bénévoles, âgés de plus de 50 ans, accueillent au sein de la maternelle des groupes de 3 ou 4 enfants et leur lisent une ou deux histoires, chantent des comptines ou jouent. Chaque intervention dure une trentaine de minutes. « Nous empruntons de livres à la médiathèque, et bénéficions des conseils de Marie-Pierre Rete, responsable du rayon jeunesse », explique Marie-Annick. « Nous puisons aussi dans notre propre bibliothèque » complète Marie-Claude. Rencontre entre générations Trois des sept seniors expliquent leurs motivations : « Il faut aimer les enfants, c'est la base de tout », souligne Michel. Marie-Claude ajoute : « Prendre du plaisir à lire est indispensable. Avant de venir, je lis plusieurs fois les livres pour leur montrer les images tout en leur contant l'histoire ». « Les enfants nous considèrent un peu comme leurs grands-parents et se confient à nous » indique Marie-Annick. Nouvelles notions Après avoir raconté l'aventure d'un lapin, Michel explique qu'il est herbivore. « Ah je croyais qu'il mangeait du chocolat ! » s'exclame un petit garçon. « Ces lectures sont des prétextes pour aborder des sujets divers », conclut Marie-Annick. Source : Ouest-France


Février 2012 Lire pour partager entre générations 9 février 2012

Source : La Vie du 09/02/2012


Lecture: le prix Chronos a réuni enfants et seniors - Bruz samedi 11 février 2012

Le vote du prix Chronos dont la thématique « Grandir, c'est vieillir ; Vieillir, c'est grandir » permet de réunir enfants et seniors autour de la lecture, a eu lieu jeudi à la médiathèque. Avec un vote officiel, bulletins, isoloirs et urnes. Quatre classes de CE2 des groupes scolaires publics Champ l'Evêque, Jacques Prévert, Vert Buisson et de l'école privée de ce dernier quartier ont participé à cette opération. Ils ont rencontré depuis quelques mois deux personnes âgées de la résidence pour seniors La Girandière et quatre résidents de l'Ehpad. « Pour cette version du prix Chronos, les relations entre enfants et seniors ont été très interactives et se sont nouées essentiellement autour des livres », précise Chrystèle Thomas, animatrice de la Girandière. Les Bruyères. Sur les quatre albums de la sélection, les suffrages du vote bruzois se sont portés sur öko, un thé en hiver, de Mélanie Ruffen.

Source : Ouest-France


La médiathèque veut donner le goût de lire aux tout-petits - Bruz lundi 27 février 2012

Pourquoi ? Comment ? Depuis septembre 2011, la médiathèque a mis en place un nouvel accueil des tout-petits pris en charge par les assistantes maternelles des deux associations bruzoises qui peuvent disposer d'une carte d'accès gratuite. Pourquoi avoir changé la formule ? Les assistantes maternelles adhérentes aux deux associations sont accueillies avec les enfants dont elles ont la responsabilité depuis l'ouverture de la médiathèque. « Il était important de repenser cet accueil », explique Nathalie Lheureux directrice de la médiathèque. Marie-Pierre Rête, responsable de l'espace jeunesse, a mis en place un nouveau projet. Organisant annuellement le prix Chronos, elle a rebondi pour ce nouvel accueil sur un principe similaire : y faire se rencontrer des seniors, des enfants et leurs nounous. Ce concept novateur a séduit Évelyne Resmond-Wenz intervenante à Ker Lann qui a réalisé au cours d'une des séances un stage pratique avec des futures éducatrices de jeunes enfants. Comment se déroule l'accueil ? Marie-Pierre Rete et six seniors bénévoles se relaient pour accueillir 35 à 45 enfants chaque premier jeudi matin de chaque mois. Les séances durent 45 minutes. Elles commencent par deux lectures ou par une comptine animée et dansée. « L'enfant n'est pas spectateur, il devient acteur de l'animation », explique Marie-Pierre Rete. Ensuite vient un temps de liberté où les petits s'approprient l'espace, les livres et les adultes présents. Certains choisissent un livre sur les petites étagères adaptées à leur hauteur et se le font lire par un adulte. « Nous sommes alors la voix du petit », indique Marie-Pierre Rete. D'autres se contentent de ranger ou de sortir tous les livres à leur portée. À l'issue de la séance, les nounous empruntent des ouvrages. Sur demande, il peut leur être préparé une sélection de livres sur des thèmes particuliers. Quel est l'avis des intervenants ? Albertine Fallucca, assistante maternelle depuis janvier seulement, explique: « Un lien s'est créé tout de suite entre ma petite fille et une senior, les enfants sont plus attentifs aux histoires lues. Cette séance me donne aussi d'autres idées d'histoires à raconter. ». « Le projet est intéressant, il permet aux jeunes enfants d'être en contact avec de nombreux livres, de les toucher et d'avoir le plaisir d'écouter des histoires », se réjouit Danielle Roblot, une senior bénévole. Source : Ouest-France


Reprise des ateliers multimédias à la médiathèque - Bruz lundi 27 février 2012

À la médiathèque, les ateliers multimédias ont repris la semaine dernière par une initiation à Internet. « L'objectif en est de favoriser l'accès aux nouvelles technologies en s'initiant aux bases de l'outil informatique afin de découvrir les différentes formes d'expression et d'information », explique Émilie Le Mieux, l'animatrice de ces ateliers. Ces derniers ont lieu les samedi matin et mardi soir. Ils se déroulent sur 1 h 30 à 2 h et visent à faire manipuler les usagers pour qu'ils soient en mesure d'effectuer des recherches simples. Les thèmes des prochaines séances sont la retouche photo en ligne en avril et mai, le tableur OpenOffice Calc en septembre et l'Administration en ligne au dernier trimestre 2012 Source : Ouest-France


Mars 2012 Des animations pour les 50 ans de l'indépendance de l'Algérie - Bruz jeudi 01 mars 2012

La médiathèque et le Grand Logis proposent diverses animations pour les 50 ans de l'indépendance de l'Algérie en mettant en valeur la culture algérienne et les liens entre les sociétés civiles de part et d'autre de la Méditerranée. À la médiathèque, présentation d'ouvrages et exposition Du 2 au 27 mars, les usagers de la médiathèque peuvent emprunter la sélection de documents se trouvant sur la table de présentation. Ils vont y trouver des livres, des magazines, des CD et des films se rapportant à l'histoire, à la géographie et à la culture algérienne. L'exposition Algérie d'aujourd'hui, voyages de la Méditerrannée au Sahara de deux voyageurs Claire et Reno Marca tombés amoureux du pays à la fin des années 2000 est visible du 6 au 20 mars. Photographies, dessins, objets du carnet de voyage et leur livre Algérie, soyez les bienvenus y sont à découvrir. Lectures orientales pour les enfants et échanges autour de la littérature algérienne Les petites histoires du mercredi le 7 mars, de 10 h 30 à 11 h pour les petits jusqu'à 5 ans et le 14 mars de 16 h 30 à 17 h pour les enfants de 6 à 10 ans sont consacrées aux aventures d'Abou Kassem et de Nasreddine. Sur réservation, les adultes vont pouvoir assister à la rencontre du groupe de lecture Des livres et vous pour échanger autour des romans algériens. Le bar du théâtre du Grand Logis va être le lieu de deux lundis à thème. D'abord Le lundi de la découverte, le 5 mars, est animé par Roland Nivet du Mouvement de la Paix sur le thème L'engagement des citoyens et la solidarité franco-algérienne. Cette association, engagée pendant la guerre d'Algérie, a repris depuis les années 1990 des liens privilégiés avec des associations luttant contre le terrorisme. Musique, le 19 mars dans le cadre du lundi musical, avec Jean-Claude Lemenuel ethnomusicologue et directeur d'Archipels, Maison d'arts et cultures du monde à Caen, il va inviter le public entre tradition et modernité, entre domaines savants et populaires à découvrir des répertoires musicaux algériens : arabo-andalou, chaäbi, raï, musique des Kabyles, des Chaouis... Le Cinéma le Grand Logis a programmé deux films dans le cadre de cette animation. Le premier Ici on noie les Algériens est projeté le 8 mars à 18 h. La cinéaste Yasmina Adi y met en lumière une vérité encore taboue. Le second long-métrage Mascarades, est programmée le 11 mars à 17 h. Avec humour et légèreté, Lyes Saleme a réalisé une peinture burlesque et sensible du quotidien d'un petit bled algérien où Mounir, le fanfaron, cherche la reconnaissance de ses pairs. Source : Ouest-France


Petites histoires du mercredi sur le thème de l'Algérie – Bruz samedi 10 mars 2012

Dans le cadre des petites histoires du mercredi, Maire-Pierre Rête a raconté aux jeunes enfants présents plusieurs contes, ayant pour thème l’Algérie, tels « Les babouches d’Abou Kassem » dans un décor approprié avec robes orientales pendues aux murs, des tapis sur le sol et sur les canapés et une musique algérienne passant en boucle. La séance s’est terminée en dansant au son du tambourin. Source : Ouest-France


Lire c'est chouette : bientôt des livres dans la rue - Bruz jeudi 22 mars 2012

Lire c'est chouette, événement développé par la médiathèque et l'élue déléguée aux associations cultures Catherine Almin, se déroulera du mardi 29 mai au 5 juin. L'objectif de ce projet, né en juin 2011 à l'initiative d'une enseignante bruzoise, est de mobiliser les Bruzois autour de la lecture en mettant à disposition des livres dans des lieux insolites : rue, abris de bus, commerces... Ces dépôts d'ouvrages très divers s'accompagneront de lectures variées, de déclamation de poésies en français mais aussi en breton et en langues étrangères. « La nature des lectures pourra être insolite comme la formulation d'une recette de cuisine ou la consultation à voix haute d'une carte routière », explique Catherine Almin. Ces animations seront effectuées par des associations et par des particuliers. Des enfants participeront aussi en raconter des histoires à d'autres jeunes, les établissements pour seniors, l'Ehpad et la Girandière, participeront aussi au projet. Contact : Marie-Pierre Rête, coordonnatrice du projet. Tél. 02 99 05 30 60. Mail : mariepierre.rete@ville-bruz.fr Source : Ouest-France


Trois classes du public découvrent le théâtre – Bruz mercredi 28 mars 2012

En partenariat avec la médiathèque, la comédienne Hélène Bothorel de la compagnie Staccato prend en charge trois classes de CM2 des groupes scolaires Champ-l'Evêque et Jacques-Prévert dans le cadre de la découverte du théâtre en tant que genre littéraire. Cette démarche a pour objectif de faire étudier aux élèves une œuvre de Gérard Wajcman, Le voyage de Benjamin, et d'en écrire, avec l'aide des enseignants, la dernière scène. Par divers jeux réalisés en classe, ils ont aussi appréhendé le théâtre. « Avec cet atelier, les jeunes apprennent à écouter, à fixer leur voix et à prendre confiance en eux », explique une des enseignantes participantes. Le 6 avril, les enfants des deux groupes scolaires se retrouveront au Grand Logis pour jouer la dernière scène imaginée par chaque classe, après avoir assisté à la représentation par la compagnie Staccato des autres scènes de la pièce de théâtre. Source : Ouest-France


Le lien fonctionne à merveille Mars-Avril 2012

Source : Vivre à Bruz n°166


Avril 2012 Décoder économie et politique au Lundi de la découverte – Bruz jeudi 19 avril 2012

Dans le cadre des Lundis de la découverte, la médiathèque organise le 23 avril, une rencontre-débat animée par Pascal Glémain, enseignant-chercheur à l'Essca Uco, maître de conférences des Universités et Docteur-HDR en économie (Rennes 2 UEB). Pascal Glémain fait partie du réseau Pekea dont les membres cherchent à humaniser l'économie en interrogeant une économie sociale et solidaire. Ce réseau a un statut consultatif auprès des Nations Unis. Lors de sa prestation, destinée à un large public, il expliquera les mots de la sphère économique largement utilisés depuis la crise de 2008 : néolibéralisme, financiarisation, crise de la dette... Lundi 23 avril, 20 h 30, cafétéria du Grand-Logis, rencontre-débat. Entrée libre, réservation conseillée. Source : Ouest-France


Mai 2012 Toute la ville se mobilise pour faire vivre le livre - Bruz lundi 21 mai 2012

Une priorité : se démarquer Du 29 mai au 5 juin, l'opération Lire c'est chouette propose des rencontres autour du livre à divers endroits de la ville. « À l'été 2011, la directrice d'une école de la ville était venue nous rencontrer afin de monter un projet autour du livre », se souvient Nathalie Lheureux, directrice de la médiathèque. Il s'agissait alors d'organiser la venue de personnes extérieures. « Mais pour nous démarquer des autres événements du genre, nous avons réfléchi à un projet porté par la Ville qui associerait les habitants et les acteurs bruzois de la culture ». Sortir le livre de la médiathèque Pour définir le projet, un comité de pilotage a été mis sur pied, avec la médiathèque mais aussi un collectif d'habitants, des associations, des élus, le service jeunesse de la ville, le CCAS, des commerçants... À partir d'octobre, les rencontres se succèdent à raison de deux par mois. « L'originalité du projet réside dans le fait qu'il ait été construit avec les habitants. Ensuite, il permettra au livre de sortir de la médiathèque pour rencontrer un public qui ne va pas spontanément vers lui ». Du livre, partout et pour tous Textes déclamés depuis le balcon de l'Hôtel de ville, au parc de la Herverie, en résidence senior ou à l'espace rencontre du Vau Gaillard... Goûter littéraire à la ferme, découverte de littérature internationale et bretonne au CCAS, création d'un roman-photo au service jeunesse... Entre son contenu et la diversité des lieux qu'elle investit, la programmation est clairement destinée à séduire un public de tout profil. Des ouvrages seront également disséminés aux quatre coins de la ville. Libre à chacun de s'en emparer, de les découvrir puis de les replacer ailleurs après avoir ajouté ses propres coups de coeur. Le samedi 2 juin, place au rallye littéraire pour mêler littérature et déplacement pédestre ou cyclable. Du côté de la librairie Page 5, on se propose même de réaliser un trombinoscope décalé de lecteurs : accompagné de votre ouvrage favori, mettez-vous en situation puis prenez-vous en photo - sans lésiner sur l'humour. Le résultat fera l'objet d'un affichage entre la mairie et la place Pagnol. Lire c'est chouette, du 29 mai au 5 juin. Programme sur le site de la ville : http://www.ville-bruz.fr/Participation au trombinoscope décalé de lecteurs au 02 99 52 67 40 ou page5@wanadoo.fr Source : Ouest-France


Lire c’est chouette ! Mai-Juin 2012

Source : Vivre à Bruz n°167


Juin 2012 L'auteure Isabelle Kreidi en dédicace ce samedi – Bruz vendredi 01 juin 2012

Actuellement, l'opération Lire c'est chouette mobilise les acteurs culturels de la commune. C'est donc tout naturellement que la librairie Page 5 organise une séance de dédicace, samedi 2 juin. Cette fois, c'est l'auteure Isabelle Kreidi qui se prête au jeu des signatures sur couverture. Native de l'Allier, elle vit en Vendée où elle enseigne la philosophie. Elle présentera ses deux premiers ouvrages, intitulés Plage non surveillée et Page blanche. Deux romans faisant la part belle à l'exploration des sentiments humains et dans lesquels les femmes tiennent le haut du pavé. 24 heures avant la fête des Mères, cette séance de dédicace se justifie donc pleinement. Samedi 2 juin, de 11 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h, dédicace à la librairie Page 5, place de Bretagne. Source : Ouest-France


Lire c'est chouette : des lectures sur le thème des animaux à la ferme – Bruz Lundi 4 juin 2012

Dans le cadre de l'opération organisée par la médiathèque Lire c'est chouette, l'association de l'Orguenais La sauce de quartier et la maison de l'enfance de Carcé ont invité les Bruzois à partager des lectures sur le thème des animaux chez Louis et Marie-Thérèse Foulon à la ferme de Bel Air. Des adultes et des jeunes ont lu poésies, albums enfantins pour le plus grand plaisir de la quarantaine de spectateurs présents, dont plus de vingt enfants. Entre chaque lecture, Simon, un jeune saxo, et Philippe Sudri, accordéoniste diatonique des Gallos du Boël, ont réalisé des intermèdes musicaux. L'après-midi s'est poursuivi par un goûter. Les participants ont ensuite assisté à la traite des vaches. « Nous avons tout de suite accepté la proposition de cette animation, car nous avons l'habitude d'organiser des visites de la ferme à des enfants », expliquait MarieThérèse Foulon, l'exploitante de la ferme de Bel Air. Source : Ouest-France


Quand un âne permet d'amener les enfants vers le livre - Bruz lundi 04 juin 2012

Reportage Vendredi, le quartier du Vert Buisson a reçu la visite d'un acteur culturel... pas comme les autres. Dans le cadre de l'opération Lire c'est chouette, c'est en effet un âne qui s'est chargé de promouvoir le livre ! Sur une initiative de la Ville, l'association jacquolandaise Ane (Association nature environnement, NDLR) avait été sollicitée pour cette animation. Provoquer la curiosité Rendez-vous était donc donné à 17 h, à la plaine de jeux du quartier, pour assister à la performance du conteur Guy Feugueur, en provenance de Liffré. Avant de revêtir sa tenue de scène, Guy est revenu sur l'apport de l'âne en termes d'incitation à la lecture : « Il provoque la curiosité des enfants et va donc les amener plus facilement vers le livre. » Une théorie qui ne se dément pas lorsque, à peine sortis des salles de classe, les enfants découvrent l'animal. L'auditoire se forme. Avant la retraite, Guy Feugueur avait consacré de nombreuses années aux histoires contées en tant qu'intermittent du spectacle. Cette fois, c'est un conte des frères Grimm qu'il propose. Variations de la voix, grandes envolées gestuelles, sans oublier une fréquente exclamation, « cric ! », à laquelle chacun se doit de répondre « crac ! » pour démontrer qu'il suit bien le fil de l'histoire : oui, conter est véritablement un art. Balade littéraire avec Orion D'ailleurs, il n'en faut pas moins pour capter durablement l'attention des plus jeunes. Car si l'âne les amène facilement vers le livre, il est aussi celui qui peut les en écarter ! Bon prince, d'autant qu'il affichait lui-même une volonté de se dégourdir les sabots, le dénommé Orion a donc accueilli des enfants littéralement conquis à son bord pour quelques mètres de balade... Livre en main, naturellement ! Après cette première étape, la joyeuse troupe s'est dirigée vers la place centrale du Vert Buisson pour répéter l'opération auprès d'autres auditeurs. Avec Orion, le conte est bon ! Source : Ouest-France


En bref, les autres points traités au conseil municipal – Bruz jeudi 07 juin 2012

Clinique vétérinaire. Il y en avait une au Vert Buisson et une dans le centre, il y aura bientôt une 3 ême clinique à Bruz, au 19, avenue Alphonse Legault. Un permis de construire a été délivré le 5 avril au nom de la SCI 140 Cats, qui veut y construire l'établissement sanitaire et un logement sur 750 m 2 de parcelles. La ville va acquérir 70 m 2 de ce terrain pour y aménager des places de stationnements le long de l'avenue Legault ainsi qu'un accès à la parcelle. Grand Logis. Tous les tarifs des spectacles augmentent sauf les spectacles jeunes public (qui restent à 8 € plein, 6,50 € réduit) et scolaires (4 €). Les seniors qui payaient également 4 € sont relevés à 6,50 €. L'entrée au cinéma évolue également de 50 centimes, passant à 6 € plein et 5 € réduit. La carte fidélité 5 places ou 10 places entraînera 30 centimes d'augmentation pour chaque ticket. Pas de changement en revanche pour les tarifs bar à l'intérieur du Grand Logis. Ateliers cirque. Les deux ateliers proposés par le Grand Logis, dans le cadre de son projet culturel d'éducation artistique, sont renouvelés la saison prochaine. Ils ont lieu le mercredi de 14 h 15 à 15 h 30 pour les 7/9 ans et de 15 h 40 à 17 h 25 pour les 10/14 ans, au Cosec Tabarly. 10 participants maximum pour chaque. Les tarifs tiennent comptent du quotient familial de 30 € à 150 € par an pour les petits et de 51 € à 201 € pour les plus grands. Les familles non Bruzoises paient le tarif le plus élevé. Le versement se fait par trimestre. Médiathèque. 1 412 documents de la bibliothèque (livres, périodiques, CD, cédéroms...) en mauvais état, obsolètes ou au contenu inexact vont être retirés des rayons. Les documents déclassés sont ensuite détruits ou donnés à des associations qui en ont fait la demande. On appelle cette opération le « désherbage ». Elle se pratique également dans d'autres communes pour faire de la place, renouveler les collections et rester ainsi en adéquation avec les centres d'intérêts du public, et avoir des documents en bon état dans les bacs ou étagères. À Bruz, le désherbage a eu lieu entre le 17 novembre et le 12 mai : 575 périodiques adultes, 217 romans adultes et 156 CD adultes ont ainsi été retirés. Le Mouvement de la Paix, l'Épicerie sociale, le CCAS et l'École intercommunale de musique Rive Sud devraient ainsi en bénéficier. K.M. Source : Ouest-France


Une première radio pour les critiques littéraires en herbe à Bruz jeudi 14 juin 2012

Lundi après-midi, le Grand Logis s'est mué en studio d'enregistrement radio. 14 élèves, du CP au CM2 et de tous les groupes scolaires de la ville, ont en effet participé à l'enregistrement d'une émission pour Radio Laser. Ils y ont présenté leurs coups de cœur littéraires de l'année. Répétitions en salle de classe Mais il faut avant tout remonter à la rentrée de septembre, lorsque les établissements scolaires réalisent des achats d'ouvrages auprès de la médiathèque. « On a demandé aux élèves d'élire leurs coups de coeur, raconte Marie-Pierre Rête, de la médiathèque. Soit une douzaine d'ouvrages à lire, en plus de ceux prévus par les programmes scolaires. » Sept classes se sont prêtées au jeu. En ligne de mire, la possibilité pour 14 élèves de participer à une émission littéraire, avec le concours de Radio Laser. « Les volontaires se bousculaient », se souvient Corinne Guégan, enseignante et directrice de l'école élémentaire du Vert Buisson. « Il a fallu procéder à un tirage au sort. » Puis, place aux premières répétitions en salle de classe. Début juin, on a donc tenté d'y recréer au plus près les conditions d'une session d'enregistrement. Lundi matin, dernière répétition sur le lieu d'enregistrement. Après l'enthousiasme débordant, place aux premières montées d'adrénaline. Puis vient le moment de l'émission ; pendant trois quarts d'heure, les critiques littéraires en herbe se succèdent face à deux cents camarades et autour de Germain Lechaussé, qui a trouvé les enfants « particulièrement à l'aise malgré une préparation relativement courte ». Des enseignants « bluffés » Du côté des enseignants, on est « bluffé », voire « époustouflé » par la performance. Qu'en est-il des protagonistes ? « On est prêt à recommencer ! », assurent les enfants. Si l'opération s'est soldée par un net succès sur scène, elle est aussi exemplaire en coulisses, puisqu'elle a rassemblé établissements publics et privés sous l'étendard de la lecture. L'émission sera diffusée lundi 18, à 16 h, et sera disponible ensuite sur le site web de Radio Laser. Source : Ouest-France


La médiathèque au service des seniors de l'Ehpad - Bruz jeudi 28 juin 2012

À l'Ehpad les Bruyères, mardi, l'après-midi a été bien remplie. Les seniors ont participé à la dernière séance de lecture publique de la saison. Non sans regrets. Cette animation est le résultat de la collaboration entre la médiathèque et l'animateur de l'Ehpad, Radomir Cvetkovic, développée plus activement depuis le début de l'année. Depuis quelques années, Maryvonne Guilheux, bénévole à l'Ehpad et à la médiathèque, assurait le prêt d'ouvrages auprès des seniors des Bruyères. Mais en début d'année, la médiathèque a formalisé et élargi le partenariat avec l'Ehpad en proposant mensuellement un portage le jeudi et une séance de lecture publique le mardi. Source : Ouest-France


Octobre 2012 Les changements climatiques sur les animaux - Bruz lundi 08 octobre 2012

La médiathèque reprend le cycle des lundis de la découverte. Ce soir, dans le cadre du festival des sciences, elle propose une soirée-débat animée par Joan Van Boaren, biologiste à l'UMR-CNRS Ecobio, université de Rennes1, sur les animaux dans les régions tempérées face aux changements climatiques. Les températures vont s'élever, la fréquence des inondations, des canicules et des vagues de froid va augmenter... Comment les espèces animales et végétales vont-elles réagir face à ces changements ? Favorisées par ces conditions, certaines deviendront envahissantes alors que d'autres peuvent disparaître, au risque de modifier toute la chaîne alimentaire. À travers deux exemples concrets, Joan Van Baaren éclairera le public sur ces questions. Lundi 8 octobre, 20 h 30, bar du Grand Logis. Soirée-débat Les animaux dans les régions tempérées face aux changements climatiques. Entrée libre, réservation conseillée. Contact : 02 99 05 30 60, mail : mediatheque@ville-bruz.fr Source : Ouest-France


Les croyances populaires en Bretagne à la médiathèque – Bruz samedi 13 octobre 2012

La médiathèque propose, chaque année, diverses actions culturelles. À partir du 16 octobre, elle invite les Bruzois à s'intéresser aux croyances populaires en Bretagne. « Toute l'équipe réfléchit aux thématiques permettant de mettre en avant nos collections », explique Nathalie Lheureux, responsable de la structure. « Parmi celles-ci figure la Bretagne. Le sujet étant vaste nous l'avons affiné en traitant la magie ou la croyance en la sorcellerie dans leur aspect positif : porter chance, protéger, guérir. À l'heure d'internet, certaines pratiques anciennes sont toujours d'actualité, nous désirons conduire le public à y réfléchir ». Contes et lectures à hautes voix En fil rouge, la médiathèque présente une exposition d'objets et de documents du 16 octobre au 10 novembre. Le musée de Bretagne prête des objets relatifs à des croyances sacrées comme l'épingle de pardon et la statuette de Saint-Cloud, ou profanes tels les colliers de protection. Des ouvrages sur le sujet sont aussi empruntés à la bibliothèque des Champs Libres. Ensuite, quatre temps forts se dérouleront pendant cette même période. Le 17 octobre, les adolescents et les adultes sont invités à 18 h 30 au bar du Grand Logis à écouter des contes dits par Xavier Lesèche. Pour les plus jeunes, deux rendez-vous sont prévus pour des lectures à voix haute, Christiane Martin le 17 octobre à 10 h 30 et Marie-Pierre Rête le 24 octobre à 16 h 30. Ronan Mancec animera un atelier d'écriture le 27 octobre de 10 h à 13 h pour tout public à partir de 16 ans. Il incitera les participants à s'exprimer à partir de photographies. Enfin, le 29 octobre au bar du Grand Logis, dans le cadre des lundis de la découverte, Dominique Camus abordera le sujet : Magie et sorcellerie en Bretagne aujourd'hui. Pour ces deux dernières animations, il est impératif de réserver, les places étant limitées. Du 16 octobre au 10 novembre, médiathèque : Croyances populaires en Bretagne. Entrée libre. Réservations au 02 99 05 30 60. Le programme est disponible sur le tout nouveau site de la médiathèque : www.mediatheque-bruz.fr Source : Ouest-France


Les Bruzois ont de l'imagination à la médiathèque – Bruz mardi 30 octobre 2012

Dans le cadre de l'animation ayant pour thème les croyances populaires en Bretagne, réalisée par la médiathèque, huit Bruzois ont participé à un atelier d'écriture, samedi, animé par Ronan Mancée. Ce dernier leur a proposé d'écrire sur le thème « Porter chance, guérir ou protéger ». Après la présentation de chacun, Ronan Mancée a procédé à quelques exercices d'échauffement en demandant de constituer des listes de mots sur la chance. Ensuite, il est entré dans le vif du sujet en proposant des photos prises en Bretagne par Yann Champeau et représentant des églises, des paysages et des personnages. Chaque participant en a choisi une pour constituer le décor de l'histoire. Et certains mots leur étaient imposés. L'étape suivante a consisté à imaginer une action contemporaine et à réaliser le portrait d'un personnage en renseignant des rubriques un peu décalées (haleine, sommeil...). Ce texte devait permettre de convaincre de la véracité de la magie un journaliste incrédule ! Les résultats ont été stupéfiants et les sujets évoqués très divers : miracle, magie, pèlerinage, tradition ancienne... À l'issue de l'atelier, chacun a lu sa production. Les commentaires fusent. « Je me suis retrouvée à faire une dissertation », indique une participante. Charles, lycéen : « L'écriture est plus libre qu'au lycée et ce n'est pas noté ». Véronique « voulait découvrir comment un auteur construisait un texte ». « Écrire au sein d'un atelier est plus moteur que seule dans son coin », conclut Catherine. Source : Ouest-France


Décembre 2012 Film d'animation : c'est parti pour la 19 e édition ! - Bruz mercredi 12 décembre 2012

Le Festival national ouvre ses portes ce mercredi pour une semaine de projections, expos et ateliers. Introduction cosmique à la médiathèque. Lundi c'était le branle-bas de combat à la médiathèque bien qu'elle fût fermée au public. Dans le cadre du Festival national du cinéma d'animation, une exposition a été mise en place. Elle concerne la série télévisée Pok et Mok déjà diffusée sur Canal + familly et qui sera visible début 2013 sur France 3. Coproduit par la société de production rennaise Vivement Lundi ! et par Alphamin, cette série de 78 épisodes raconte les aventures de Pok et Mok. Mok est un petit garçon de 8 ans vivant avec son père Ernest, sa mère Pénélope et Pok sa drôle de petite bestiole toute velue. Les deux complices découvrent l'écocitoyenneté à travers des situations quotidiennes (tri sélectif, covoiturage, économie d'énergie, etc.) rendues délirantes grâce à leur imaginaire farfelu. « Dans chaque épisode, un sujet écologique est évoqué en arrière-plan mais humour et intrigue se retrouvent sur le devant de la scène pour intéresser le jeune public. Cette série s'adresse à des enfants âgés de 7 à 12 ans », explique la réalisatrice de la série, Isabelle Lenoble qui l'a créée avec Erik Zilliox. Les aventures de Pok et Mok Sur tout un mur de la médiathèque, diverses planches sont affichées, elles expliquent le mécanisme de l'animation. Deux maquettes représentant la salle de bains et la cuisine de la maison sont aussi exposées. Ces dernières ont été photographiées et les personnages animés y ont été intégrés.Les maquettes sont particulièrement réalistes : ainsi dans la cuisine, il y a deux poubelles pour le tri sélectif. Un écran de télévision complète l'exposition pour découvrir des épisodes de Pok et Mok. « Pour ne pas perturber l'activité de la médiathèque, la diffusion est sans son, les enfants très intéressés pourront prendre le casque mis à disposition pour profiter de la sonorisation », précise Isabelle Lenoble. Jusqu'au 9 janvier, médiathèque municipale. Exposition sur la série télévisée Pok et Mok. Source : Ouest-France


Initiation aux techniques du son avec la médiathèque – Bruz lundi 24 décembre 2012

« Silence, moteur, action ! ». Un plateau de tournage s'est-il installé salle Molière samedi après-midi au Grand Logis ? Non il s'agit d'un atelier sons animé par Audrey Celot, intervenante de l'association Les pruneaux ne poussent pas dans les arbres. Une douzaine de personnes s'y familiarise aux techniques de prise de son, de doublage et de bruitages. À l'initiative de la médiathèque, douze jeunes de 7 à 15 ans et un adulte mettent en soin un extrait de la série animée Pok et Mok dont une exposition est visible jusqu'au 5 janvier dans ses locaux. Avant de commencer les enregistrements, les participants ont découvert les trésors de la mallette apportée par Audrey Celot. On y trouve des objets étonnants tels des grelots, des gobelets plastiques, des noisettes ; des tiges métalliques... Puis l'animatrice leur demande de suggérer des bruitages en rapport à l'extrait de la série : « Pour les jouets qui tombent du placard, on pourrait faire tomber les objets de la mallette », indique un des jeunes. Audrey Celot terminera le montage ultérieurement et fournira une copie à chaque participant.

Source : Ouest-France

La presse en parle 2012  

Articles sur la Médiathèque de Bruz parus dans la presse en 2012.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you