Issuu on Google+

JEUDI 11 FÉVRIER 2010 Prière de réexpédier sans annoncer la nouvelle adresse

JA 1211 GENÈVE 8

NO 34 • 143E ANNÉE • CHF 2.50 www.lecourrier.ch

L’e s s e n t i e l , a u t r e m e n t . INTERNATIONAL

VAUD

Un directeur du Centre de Vallorbe renvoyé Le directeur de l’assistance au Centre de requérants de Vallorbe, Pierre-Alain Lunardi, à été licencié courant janvier. L’intéressé affirme toutefois qu’il avait déjà pris la décision de démissionner. Parmi ses griefs à l‘encontre du centre, M. Lunardi cite le manque d'infrastructures, des salaires trop bas pour engager des personnes qualifiées et un processus de recrutement inadéquat. page 2

SUISSE

L’Algérie menace de juger des Français pour crimes coloniaux

Volte-face de l’UDC sur les salaires abusifs

La colonisation française en Algérie continue de susciter des tensions entre les deux pays. Une proposition de loi émanant de plus de cent vingt députés algériens prévoit la criminalisation du colonialisme français ainsi que la création de tribunaux

L’entrepreneur Thomas Minder, qui a lancé l’initiative contre les rémunérations abusives des grands patrons, a reçu un soutien de poids. Il a en effet conclu un accord avec la direction de l’UDC, jusqu’ici opposée à toute limitation des salaires, qui prévoit le dépôt d’un contreprojet indirect mis au point par le parti blochérien. Les autres partis gouvernementaux dénoncent une manœuvre politique. page 5

spéciaux pour juger les responsables. Une initiative très mal perçue par le gouvernement et les députés français, alors que ces derniers ratifiaient au même moment une convention pour relancer la coopération entre Paris et Alger. page 7

CULTURE

GENÈVE

Le 1er Mai genevois tombe dans l’indigence

La scène musicale stambouliote s’affranchit des clichés

page 12

La fête genevoise du 1er Mai va-t-elle délaisser le traditionnel parc des Bastions? La Ville de Genève a en effet décidé de ne plus accorder la gratuité pour la location du matériel de fête mais de se limiter à un rabais de 50%. Un coup dur pour le comité d’organisation, déjà dans une situation financière difficile, qui envisage de délocaliser la manifestation dans une des grandes communes de périphérie. page 3

INTERNATIONAL

Forte mobilisation des fonctionnaires grecs L’appel à la grève lancé par les syndicats de fonctionnaires grecs a été suivi massivement hier. Selon la confédération syndicale ADEDY, 70% de ses 500 000 adhérents ont participé au mouvement de protestation, et 10 000 personnes ont manifesté à Athènes. Les travailleurs du secteur public protestaient contre le plan d’austérité édicté par le gouvernement et destiné à réduire les déficits publics. page 6

CINÉMAS

page 8

RADIO-TÉLÉVISION

page 10

GROS PLAN

page 11

Le saxophoniste turc Ilhan Ersahin, au club Babylon d’Istanbul. La scène stambouliote reflète les multiples facettes de la capitale culturelle turque.

rédactions ➔ Genève 022 809 55 66 ➔ Vaud 021 683 08 85 ➔ Neuchâtel 032 724 60 50/51

abonnements ➔ 022 809 55 55

publicité ➔ 022 809 52 32

DR

courriels ➔ abo@lecourrier.ch ➔ redaction@lecourrier.ch ➔ pub@lecourrier.ch ➔ mortuaires@lecourrier.ch

Le quotidien Le Courrier est édité à Genève par la Nouvelle association du Courrier (NAC), association sans but lucratif • Direction, administration et rédaction à Genève: 3, rue de la Truite, case postale 238, 1211 Genève 8 • Rédaction vaudoise: 1, place Grand Saint-Jean, case postale 6772, 1002 Lausanne • Neuchâtel: 3, av. de la Gare, 2000 Neuchâtel • Tarifs abonnements: normal pour un an (285 éditions): CHF 373.– (promotionnel de première année: CHF 299.–); AVS/AI/chômage/moins de 26 ans: CHF 285.–; étudiantEs/apprentiEs: CHF 195.–; abonnement de soutien: CHF 493.–; essai de 2 mois: CHF 30.–. Dons: CCP 12-1254-9


2

VAUD

LE COURRIER JEUDI 11 FÉVRIER 2010

Depuis son arrivée au centre de requérants d’asile de Vallorbe, Pierre-Alain Lunardi avait notamment créé des cours de français et des activités sportives. KEYSTONE

Un chef du CEP de Vallorbe remercié ASILE • Directeur de l’assistance aux requérants au Centre d’enregistrement, Pierre-Alain Lunardi vient d’être licencié. Ce protagoniste de «La Forteresse» exprime ses critiques sur l’organisation voulue par Berne. LAURENCE BRON

Directeur de l’assistance au Centre d’enregistrement et de procédure (CEP) de Vallorbe, Pierre-Alain Lunardi a été licencié en janvier. L’entreprise privée ORS confirme avoir mis fin à son contrat «d’un commun accord». Cette société est mandatée par l’Office fédéral des migrations pour l’encadrement et l’hébergement des requérants d’asile dans les CEP de la Confédération. Pierre-Alain Lunardi avait été remarqué par le public pour sa présence dans le documentaire «La Forteresse» du réalisateur Fernand Melgar, film qui narrait la vie du centre vallorbier. Regrettant l’absence d’un responsable en ressources humaines et le manque d’infrastructures du centre, Pierre- Alain Lunardi affirme qu’il

EN BREF

UN ESPOIR CONTRE LE CANCER CHEZ L’ENFANT SOLIDARITÉ Chaque année en Suisse, le cancer touche plus de 250 enfants. Même si trois sur quatre d’entre eux survivront, cette maladie reste l’une des principales causes de mortalité des enfants. A l’occasion de la Journée internationale du cancer de l’enfant, l’Association romande des familles concernées (ARFEC) organise une marche de solidarité, lundi 15 février à Lausanne. Animations dès 14 h à la petite patinoire du Flon. Puis à 17 h 45, cortège en direction du CHUV (collation offerte). On peut se munir de lampes de poche, pour «allumer une lumière» de l’espoir. AMO

NOUVEAUX BULLETINS VEVEY 1900 électeurs veveysans recevront aujourd’hui du nouveau matériel de vote pour les votations du 7 mars. A la suite d’un problème de mise sous pli, ils ont reçu un bulletin incomplet, comprenant les trois objets fédéraux, mais non l’objet communal. ATS

avait déjà pris – en novembre 2009 – la décision de démissionner. «Un de mes adjoints a été licencié en octobre par mon supérieur pour des motifs peu clairs. Je suis déçu que ma direction n’ait rien fait pour savoir si ce qu’il lui était reproché était vrai ou pas. J’ai donc défendu mon adjoint, mais des tensions se sont ensuite créées au sein de l’équipe. Ma décision de démissionner a été prise lorsque j’ai vu ma direction fuir ses responsabilités», précise Pierre-Alain Lunardi.

«Salaires trop bas» L’Office fédéral des migrations (ODM) ne commente pas l’information. La société ORS, entreprise privée, est seule responsable de la gestion de son personnel, explique-t-on à cet offi-

«J’ai été déçu par ma direction» PIERRE-ALAIN LUNARDI

ce fédéral. Les salaires proposés par ORS, entreprise de services payée par la Confédération, sont plus bas qu’à la Croix-Rouge, qui effectuait jusqu’en 2005 les mêmes tâches qu’ORS. «Les salaires d’ORS sont trop bas pour que l’on puisse engager des personnes qualifiées. Parmi les assistants, il y a

peu de personnes formées dans le domaine social, beaucoup ont un CFC dans la restauration ou sont simplement formées sur le tas», confie Pierre-Alain Lunardi. Il déplore également le processus de recrutement et les «moqueries» que subissent les candidats lorsqu’ils expriment des prétentions salariales. Selon lui, les quelque 300 collaborateurs d’ORS effectuent leur travail de façon professionnelle, mais n’ont pas les moyens de s’adapter.

Pour un nouveau centre Pierre-Alain Lunardi porte un regard sans concession sur son action et l’avenir des CEP: «Le fonctionnement du centre est difficile. Berne devrait se poser les bonnes questions au niveau

UDC LAUSANNOISE

Claude-Alain Voiblet prépare sa candidature à l’exécutif JÉRÔME CACHIN

Le secrétaire général de l’UDC vaudoise Claude-Alain Voiblet se dit prêt à briguer un fauteuil au sein de l’Exécutif lausannois lors des élections communales du printemps 2011. «Notre objectif est de réunir 15% des voix», explique Claude-Alain Voiblet. «Si pour y arriver, il faut que je sois candidat, avec d’autres personnes, alors oui, je le serai.» L’UDC lausannoise, qui compte 8 sièges au Parlement de la ville de Lausanne depuis les élections de 2006, veut ainsi doubler son score en 2011. Claude-Alain Voiblet, principale figure de l’UDC lausannoise, est le chef du groupe au parlement communal, et président de la section du district. Sa volonté de revendiquer un des sept sièges de l’Hôtel de Ville n’est pas une surprise dans la capitale vaudoise: dans cette

Le mouvement étudiant en voie d’extinction? UNI DE LAUSANNE • Une assemblée n’a attiré qu’une petite poignée d’étudiants. MARIE DESTRAZ

course, il n’a pas de rival au sein de son parti. Le leader UDC place ses espoirs dans une négociation avec le Parti libéralradical (PLR) lausannois. L’objectif de l’UDC serait ainsi de présenter une liste d’union de trois candidats comprenant deux candidats PLR. De son côté, le PLR se prépare déjà à lancer plusieurs candidats, dont le sortant Olivier Français, seul élu de droite au sein de la municipalité roserouge-verte. La question des alliances est ouverte: «Si l’UDC refait une campagne du type de celle des moutons noirs, alors le PLR ne pourra pas s’associer à l’UDC», prévient pour sa part Marlène Bérard, présidente du PLR lausannois. Une commission examine les candidatures à l’investiture, dont le dépôt est clos. Le PLR déciderait en mai, selon Marlène Bérard. I

politique. Comme la loi interdit de faire de l’intégration, on parle d’«occupation». Il serait donc plus judicieux d’accélérer la procédure d’asile. Mais si la décision d’augmenter à 90 jours la durée maximale de séjour dans les CEP est prise, Berne devra prévoir davantage d’activités et de mesures d’accompagnement, et même ouvrir un nouveau centre.» En attendant de trouver un nouveau directeur de l’assistance, il est remplacé par son homologue de Chiasso, qui partagera son temps entre le centre tessinois et le centre vaudois. Depuis son arrivée au centre, PierreAlain Lunardi dit s’être battu pour «faire bouger les choses», notamment avec la création de cours de français et des activités sportives. I

Claude-Alain Voiblet. KEYSTONE

Sans surprise, les étudiants ne se pressaient pas au portillon hier dans l’après-midi, pour participer à l’assemblée générale du mouvement initié en novembre (notre édition d’hier). L’auditoire ne comptait qu’une petite vingtaine de personnes. A l’ordre du jour figuraient la question des revendications et des actions en vue de la rentrée. Mais pour l’instant, le mouvement n’est pas parvenu à formuler des revendications définitives. La poignée d’étudiants lausannois a également discuté d’un projet de journal réunissant des contributions de plusieurs mouvements d’étudiants en Suisse. Sous le titre «Indisciplinarités», cette publication pourrait connaître un premier numéro à la rentrée, à la fin du mois. OutreSarine le tirage prévu est de 21000 exemplaires, contre 1000 à

Lausanne. Après deux heures de discussions, la vingtaine d’étudiants réunis se sont fixé pour objectif de lancer des actions visibles à partir du 4 mars. A la suite des actions du mois de novembre, le mouvement avait mis sur pied des groupes de travail. Ces groupes étaient censés formuler des revendications écrites, ainsi que réfléchir à des actions. Mais lors de l’assemblée générale d’hier, le bilan de ces groupes était inexistant. «De toute façon, ce n’est pas avec vingt personnes que l’on peut décider des actions», commentait un étudiant. Les participants ont décidé de se réunir la semaine prochaine pour une nouvelle assemblée générale. D’ici là, les étudiants qui s’étaient mobilisés l’année passée sauront-ils retrouver le chemin des grandes assemblées? I


LE COURRIER

GENÈVE

JEUDI 11 FÉVRIER 2010

Le tram de Meyrin demande une rallonge de 430 mètres

Subvention réduite de moitié pour le 1er Mai des Bastions

CONSEIL D’ÉTAT • Une demande de concession a été déposée auprès de l’autorité fédérale compétente en matière de rail. Coût du tronçon: 10 millions de francs. PHILIPPE BACH

La ligne de tram qui dessert Meyrin devrait être quelque peu étendue. Le Conseil d’Etat a décidé hier de déposer un dossier de concession d’infrastructure ferroviaire en vue de prolonger la ligne Cornavin-Meyrin vers le lieu-dit de Champs-Fréchet. La ligne fonctionne déjà depuis quelques mois. Le tronçon mis à l’enquête serait long de près de 430 mètres. Son coût est évalué à environ 10 millions de francs, explique Christophe Genoud, secrétaire général adjoint du Département de l’intérieur et de la mobilité.

Une expertise de 2008 Lors de l’étude visant à amener le rail à Meyrin, des débats avaient eu lieu – en des termes parfois vifs – sur le tracé le plus adapté. Cette polémique avait été alimentée par les propriétaires du centre commercial, qui estimaient leurs intérêts lésés. Mais aussi par certains habitants, plus particulièrement ceux de Champs-Fréchet. Ces derniers perdaient une desserte en bus en ligne directe. Soucieux de calmer le jeu, le canton avait commandé en 2008 une expertise du tracé du tram. L’étude avait conclu au bien-fondé de l’itinéraire retenu et donc désavoué les propriétaires du centre commercial. Mais elle avait également estimé qu’il ne convenait pas d’exclure un futur prolongement en direction des immeubles pétitionnaires. C’est cette option qui est donc remise au goût du jour. La mise à l’enquête de la demande de concession – qui devrait intervenir dans le courant du mois de mars ou d’avril – vise notamment à récolter les avis des riverains de la commune et chiffrer plus précisément le projet. En revanche, ce prolongement ne permettra pas de desservir le futur quartier des Vergers. La ligne de tram en direction du Cern, connue sous le nom de «Direttissima», qui circule sur la route de Meyrin est, elle, encore en procédure d’autorisation. Le délai de recours se termine la semaine prochaine.

En trait plein, la ligne en circulation. En traitilliés, les lignes en chantier ou à l’étude. Le tronçon décidé hier par le Conseil d’Etat est celui situé dans le haut du plan. DR

HUMEUR

Le Conseil d’Etat a encore: • demandé au Conseil fédéral de tester le vote par internet sur une plus grande échelle. Actuellement, une limite de 20% de l’électorat est imposée au canton. I

Trop parler nuit? Difficile de décrypter la communication du Conseil d’Etat. Depuis le renouvellement du collège gouvernemental, le traditionnel point de presse du mercredi est remplacé par un communiqué plus souvent qu’à son tour. Lorsqu’il n’y a pas d’actualité, rien à dire. Hier, effectivement, le menu n’était pas copieux. Inutile de déranger la presse pour si peu. En revanche, des sujets comme la scolarisation forcée des enfants roms ou lorsque le canton fait la fine bouche et dédaigne la manne fédérale pour dédommager les chômeurs qui, du coup, se trouvent privés de 120 jours d’indemnités, auraient mérité un peu plus d’assiduité. Dans le premier cas, le sujet est explosif. Le cas des enfants de la route arrachés à leurs parents

EN BREF LOGEMENTS

550 habitations projetées à Chêne-Bourg, Thônex et Lancy Quelque 550 logements sont projetés dans le canton de Genève, soit 200 à Chêne-Bourg et Thônex et 350 à Lancy sur une superficie totale d’environ 57 900 mètres carrés. Le Grand Conseil doit encore donné son feu vert aux modifications des limites de zones. Les communes de Chêne-Bourg et Thônex ont donné un préavis positif à la modification des limites de zone du périmètre situé à la rue François-Jacquier, a indiqué hier le Conseil d’Etat. A Lancy, le périmètre concerné figure dans le plan directeur communal comme secteur à développer. Outre des logements, ce nouveau quartier accueillera aussi des activités commerciales et artisanales. ATS

PUBLICITÉ

Dimanche 14 Fevrier 2010 Diner Spectacle Saint Valentin une soiree originale en amoureux... 85 chf / pers (menu et Spectacle) Info et Resa : 022 741 33 33 www.palaismascotte.ch

3

par l’association Pro Juventute, puis placés de force dans des familles qui les ont souvent pris pour de la simple main-d’œuvre, est encore dans toutes les mémoires. La moindre des choses aurait été de bétonner ce dossier et d’expliquer en quoi la démarche – mal ressentie – ne peut pas être comparée sans autres à ce passé peu glorieux. Concernant le sort des demandeurs d’emploi, la position de Genève est au mieux incompréhensible, au pire arrogante et antisociale. Dans ce cas, peut-être que l’absence de communication est voulue. On ne va pas, en plus, avertir les chômeurs qu’on est en train de les tordre un peu plus. PHILIPPE BACH

MANIFESTATION •La fête des travailleuses et travailleurs pourrait envisager une délocalisation en périphérie

Pour sa vingtième édition, la désormais traditionnelle Fête du 1er Mai au parc des Bastions devra se serrer la ceinture, comme l’a révélé la Tribune de Genève dans son édition du 10 février. En application d’un nouveau règlement, la location du matériel de fête de la Ville est désormais payante, avec un rabais de 50%, au lieu de la gratuité en vigueur jusqu’à l’an passé. Pour le comité d’organisation, cette différence correspond de fait à une réduction de près de la moitié des subventions de la ville. Avant l’application du nouveau règlement du magistrat Pierre Maudet, en avril 2008, le comité d’organisation des Fêtes du 1er Mai bénéficiait de la gratuité totale sur la location du matériel de fête, qui inclut la logistique et l’installation. Avec le nouveau dispositif, tout organisateur identifié comme parti politique ou syndicat se voit facturer ces prestations, avec un rabais de 50%. Les organisateurs du 1er Mai devront donc débourser la moitié des 12 000 francs de la location, soit 6000 francs. «Nous avions déjà un trou de 3000 francs dans notre budget de 2009, je ne vois pas comment nous pourrons nous en sortir cette année», observe le syndicaliste Claude Reymond, membre du Comité d’organisation. Des économies internes, notamment sur le prix des stands, sont difficilement envisageables selon lui. Pour faire face, le comité entend agir sur deux plans: une lettre envoyée à tous les partis représentés au Conseil municipal demande que la question soit transmise aux magistrats, qui pourraient décider d’une possible subvention. D’autre part, les organisateurs ont lancé un appel d’offres aux communes pour connaître leurs conditions de location de matériel de fête, et même, le cas échéant, envisager la possibilité d’accueillir la manifestation sur leur terrain. «Quelques personnes du comité, encore minoritaires, verraient assez bien la fête se dérouler dans des communes de périphérie, comme Meyrin, Onex ou Vernier», admet Claude Reymond. «Ce serait l’occasion de renouer avec une population qui peine à se reconnaître dans les revendications de la gauche, et dont nous nous sommes éloignés. Et également une façon de s’installer dans l’arrière-cour d’une forteresse du MCG...» Les gens, habitués à la manifestation au centre-ville, se déplaceront-ils pour l’occasion? Le syndicaliste veut croire en la capacité de son comité à mobiliser ses membres et ses sympathisants, si telle devait être sa décision. KK

DOUANES

Une saisie record de faux médicaments Les douanes suisses ont mis la main sur un important trafic de faux médicaments. Plus de 17 000 boîtes de pilules contrefaites ont été saisies dans un entrepôt à Genève en juin dernier. Il s’agit de la plus importante affaire de ce genre découverte en Suisse. La vente de ces faux médicaments aurait rapporté plus de 2 millions d’euros. Les pilules étaient périmées, a précisé hier devant les médias le directeur des douanes de l’arrondissement III, Jérôme Coquoz. Ces médicaments étaient vraisemblablement destinés à être écoulés sur le marché européen. Les douaniers helvétiques ont fait leur découverte lors d’un contrôle de routine dans un entrepôt où sont stockées des marchandises non-dédouanées. Deux lots de cartons remplis de médicaments ont alors attiré leur attention. Ils ont soupçonné avoir affaire à des contrefaçons en vérifiant leur provenance.

L’un avait été envoyé depuis l’Ile Maurice via le Liban, l’autre avait été expédié de Singapour. Les notices explicatives où figurent la composition, la posologie et les contre-indications, contenaient par ailleurs de grossières fautes d’orthographe. Ces différents indices ont conduit les douaniers à transmettre des échantillons à Swissmedic pour analyse. Les résultats ont levé les derniers doutes. Le médicament pour prévenir les thromboses ne contenait aucun principe actif, celui utilisé pour traiter la schizophrénie était pour sa part sous-dosé. Ces faux médicaments constituent un véritable danger pour la santé des personnes qui les prennent, a souligné M. Coquoz. Selon le directeur des douanes de l’arrondissement III, il y a de grandes probabilités que le crime organisé se cache derrière ce trafic aux ramifications internationales. ATS

PÉTITION

Le chômage plutôt que l’assistance «Nous sommes venus défendre nos droits et pas seulement notre dû.» Dans la bouche d’un chômeur, l’exhortation prend tout son sens. Lors du rassemblement tenu hier midi devant l’Office régional de placement du Bouchet, trois témoignages de personnes sans emploi ou à l’assistance ont mis de la chair sur les revendications des syndicats. Le piquet d’une bonne cinquantaine de participants a inauguré la récolte de signatures sur la pétition adressée aux autorités genevoises pour réclamer l’allongement de la couverture de chômage de 400 à 520 jours, comme le permet la loi fédérale dans le but de retarder l’arrivée en «fin de droit» et à l’aide sociale. Outre cette demande relativement simple, les syndicalistes ont fustigé la prochaine révision de la loi sur l’assurance-chômage, laquelle prévoit quelque 800 millions de francs d’économie sur les prestations. Les orateurs ont aussi abondamment critiqué le projet de loi liquidant le Revenu minimum genevois d’aide sociale alloué aux chômeurs arrivés en fin de droit. MSI / DR


4

SUISSE

LE COURRIER LA LIBERTÉ • JEUDI 11 FÉVRIER 2010

ÉVASION Sous la pression, le secret bancaire s’est réduit comme peau de chagrin. Mais cela FISCALE n’entrave en rien l’évasion fiscale, qui emprunte d’autres canaux, décrit Myret Zaki.

«Le secret bancaire étaitla cible facile» PROPOS RECUEILLIS PAR LINDA BOURGET

Fini le secret bancaire. A force de taper dessus, l’OCDE, le G20 et les autres ont eu sa peau. La mort du symbole n’entrave cependant en (presque) rien l’industrie globalisée de l’évasion fiscale. Telle est la démonstration que fait Myret Zaki dans «Le secret bancaire est mort, vive l’évasion fiscale»*, paru hier. Selon la rédactrice en chef adjointe de «Bilan», le volume des avoirs transfrontaliers non déclarés placés en Suisse serait en effet de l’ordre de 1100 milliards de dollars, sur un total d’environ... 13 700 milliards. Le secret bancaire a été massacré au nom de la lutte contre l’évasion fiscale. Un mort pour rien? Myret Zaki: Exactement. Le secret bancaire helvétique a été une cible facile à abattre, parce que la Suisse ne peut compter sur aucune grande puissance pour assurer sa protection. Contrairement par exemple à Hong Kong, juridiction la plus compétitive du monde au niveau fiscal, qui reste d’une extrême opacité. Le modèle anglo-saxon des trusts (montages permettant à celui qui place son argent de ne plus apparaître comme le propriétaire des fonds) a

largement supplanté le «compte en Suisse» sur le marché de l’évasion fiscale. Pourquoi? Parce que les trusts garantissent un niveau de confidentialité supérieur. En passant par un trust au Panama, aux Seychelles ou dans le Delaware (USA), il est possible de placer de l’argent dans une banque, sans que celle-ci n’ait l’obligation de connaître le bénéficiaire de ces avoirs. Un trust au Guatemala est même indétectable! Et les opérateurs de ces juridictions démarchent les clients jusqu’en Suisse. Les trusts sont pourtant bien présents à Genève? Techniquement, aucun trust n’est domicilié à Genève. En revanche, les banques – en particulier les grandes – font appels à des gestionnaires de trusts opérant depuis la Suisse. En principe, la Suisse est peu compétitive pour ces activités, car les exigences en terme de transparence sont relativement élevées. Mais on peut douter de la rigueur avec laquelle les règles sont suivies. Au sein des banques suisses, ces trusts peuvent-ils être une alternative pour les clients étrangers que le secret bancaire ne couvrira bientôt plus? Très partiellement. Les trusts ne sont en effet

avantageux que pour les clients dont la fortune dépasse le million d’euros. Les très riches pourront toujours s’offrir ces montages complexes et onéreux, mais légaux. La situation va en revanche devenir plus difficile pour les personnes moyennement fortunées, qui profitaient jusque là du secret bancaire. Si elles tiennent à échapper au fisc, elles devront sans doute recourir à des procédés illégaux. Dans ces conditions, sur quels créneaux la finance suisse doit-elle miser pour assurer son avenir? La place financière helvétique est de plus en plus marginalisée, et le poids de la Suisse dans le monde de la gestion de fortune est appelé à sérieusement diminuer. Certains établissements essaient de se concentrer sur les très grosses fortunes. Et le secteur porteur des «hedge funds» (variété de fonds spéculatifs) tend aussi à se développer, parce que les conditions sont plus favorables ici qu’à Londres ou ailleurs. Mais pour l’heure, aucune solution miracle ne se dessine. I *Myret Zaki: Le secret bancaire est mort, vive l’évasion fiscale, 213 p., éd. Favre.

Myret Zaki: «Le poids de la Suisse dans le monde de la gestion de fortune est appelé à sérieusement diminuer.» DR

> Lire aussi en page 6.

RÉACTIONS

L’état de santé du secret bancaire vu par MICHEL DÉROBERT

MARTINE BRUNSCHWIG GRAF

ALAIN BERSET

HENRI TORRIONE

> Secrétaire général de l’Association des banquiers privés suisses

> Conseillère nationale libérale-radicale genevoise

> Conseiller aux Etats socialiste fribourgeois

> Professeur de droit fiscal à l’Université de Fribourg

«Les conventions de double imposition en passe d’être ratifiées vont recalibrer le secret bancaire. Mais seulement au niveau fiscal, et vis-à-vis de certains pays. Nous pouvons vivre avec. Et si des clients étrangers devaient retirer leurs avoirs de Suisse, dans bien des cas ce ne serait pas les banques qui seraient pénalisées, mais le pays. Nombre d’établissements ont les moyens de suivre leurs clients sur d’autres marchés. Et les emplois que ces transferts généreraient ailleurs seraient perdus pour la Suisse. Quant à la concurrence des trusts et autres montages – si ceux-ci sont comme souvent illégitimes – je pense qu’elle ne sera pas de longue durée. Les Etats qui luttent contre la fraude ou la soustraction s’attelleront sans doute bientôt à la clarification de ces structures.» LBT

«Le secret bancaire n’est pas mort, ne serait-ce que parce qu’il est inscrit dans la Loi fédérale sur les banques. Il repose sur un rapport de confiance entre Etat et citoyens, et protège la sphère privée des clients de banques suisses. En ce moment, certains gouvernements étrangers mettent la morale au premier plan et, au nom de la lutte contre l’évasion, tapent sur ce secret bancaire. Par commodité, et parce que nous sommes dans un contexte de guerre économique. Mais pour un Etat qui s’engage réellement contre l’évasion, la première chose à faire est de remettre en question son propre système de taxation. Sans compter que d’autres puissances, tels que les Etats-Unis, ont dans certaines juridictions (ndlr: Delaware, Wyoming, Nevada) des systèmes bien plus complexes et opaques que le nôtre.» LBT

«Pour les clients de l’étranger, le secret bancaire est indubitablement mort. Et je ne serais pas étonné que l’on discute prochainement de sa raison d’être pour la clientèle de Suisse: il est en effet difficile d’opposer à nos autorités fiscales la distinction entre fraude et évasion, alors que celle-ci n’est plus pertinente face à leurs homologues étrangères. Cela dit, les pays qui nous entourent usent de méthodes inacceptables pour faire pression sur le secret bancaire. Je peux imaginer qu’un Etat ayant besoin d’argent essaie de faire respecter son droit par ses citoyens sur son propre sol. Mais je ne comprends pas l’incohérence de Nicolas Sarkozy et d’Angela Merkel. Ces deux représentants de la droite ont vanté le modèle suisse durant leur campagne. Mais aujourd’hui, au lieu de s’en inspirer, ils tirent à boulets rouges dessus.» LBT

«Le secret bancaire n’est pas mort, mais la distinction entre fraude et soustraction, vis-à-vis des pays étrangers, n’a plus cours. Or la crise actuelle est liée à un manque de clarté entre fraude et soustraction au sein même du droit suisse. Le secret bancaire peut en effet aussi être levé dans certains cas de soustraction (ndlr: évasion), selon les articles 190 à 192 de la loi sur l’impôt fédéral direct. Cette ambiguïté pose d’immenses problèmes. Elle a été utilisée par le Conseil fédéral pour justifier le transfert de la majorité des 4450 dossiers de clients UBS aux USA. Une décision annulée par le Tribunal administratif fédéral, car la convention de double imposition qui lie les deux pays est moins flexible que le droit suisse au niveau de la distinction entre fraude et soustraction.» LBT

PARTENARIAT

L’UN DES DERNIERS QUOTIDIENS INDÉPENDANTS DE SUISSE ROMANDE

Offrir l’essai J’aime Le Courrier et souhaite le faire découvrir en offrant l’abonnement d’essai de deux mois au prix de CHF 30.– Du 18 au 21 février 2010

2050

Mes coordonnées (adresse de facturation):

J’offre cet abonnement à (adresse de livraison):

la collision différée...

NOM ET PRÉNOM >

NOM ET PRÉNOM >

Livret : Philippe de Rougemont et Dominique Ziegler Composition : Yves Massy

ADRESSE >

ADRESSE >

Réservations : 079 467 22 21 www.fanfareduloup-orchestra.ch

NPA ET LOCALITÉ >

NPA ET LOCALITÉ >

TÉLÉPHONE >

TÉLÉPHONE >

E-MAIL >

E-MAIL >

NO D’ABONNÉ-E > Rue de la Rôtisserie 10 – 1204 Genève

Coupon à retourner à: Le Courrier • Service des abonnés • CP 238 • 1211 Genève 8 ou par courriel à: abo@lecourrier.ch


LE COURRIER

SUISSE

LA LIBERTÉ • JEUDI 11 FÉVRIER 2010

L’initiant s’accorde avec l’UDC SALAIRES ABUSIFS • L’UDC s’allie au père de l’initiative contre les rémunérations abusives,Thomas Minder,pour présenter un contre-projet indirect.Manœuvre tactique? CHRISTIANE IMSAND

Coup de théâtre hier à Berne: toute la direction de l’UDC, Christoph Blocher en tête, s’est présentée devant la presse pour annoncer la conclusion d’un accord avec l’entrepreneur Thomas Minder, père de l’initiative contre les rémunérations abusives des grands patrons. L’accord porte sur la reprise d’une partie des revendications de l’initiative dans le cadre d’une révision de la législation sur les sociétés anonymes. Présent aux côtés de l’ancien conseiller fédéral, Thomas Minder affirme qu’il retirera son texte si les Chambres fédérales adoptent ce contre-projet indirect. A défaut, l’UDC s’engage à soutenir l’initiative Minder devant le peuple.

Méfiance et incrédulité En concluant cette alliance surprenante, l’UDC tient compte d’une opinion publique largement favorable aux thèses de Thomas Minder. Les autres formations politiques rétorquent par la méfiance et l’incrédulité. «C’est de la poudre aux yeux», s’exclame le socialiste fribourgeois Alain Berset. «Jusqu’ici, l’UDC n’a jamais bougé le petit doigt pour lutter contre les salaires indécents des grands patrons. Elle a même empêché une limitation des bonus lorsque cette question a été abordée par le Conseil des Etats. Thomas Minder s’est fait embobiner par manque d’expérience politique. C’est une manœuvre pour repousser la date de la votation populaire après les élections fédérales de l’automne 2011.»

L’esprit de l’initiative Thomas Minder se défend d’avoir fait des concessions importantes. Selon lui, la réforme concoctée par l’UDC correspond à l’esprit de son initiative. A l’instar de cette dernière, relève-t-il, elle combat les excès salariaux des top managers en renforçant le droit de regard des actionnaires sur les rémunérations de la direction et des conseils d’administration. Force est de constater que ce contre-projet indirect va nettement plus loin que la réforme du droit des actionnaires proposée par le Conseil fédéral et amendée par le Conseil des Etats. Cela ne suffit pas à amadouer la gauche, qui s’apprêtait à soutenir l’initiative Minder. «Je ne considère pas les démocrates du centre comme des partenaires fiables», déclare Alain

URANIUM ENRICHI

Christoph Blocher et Thomas Minder: une alliance surprise présentée hier à Berne. KEYSTONE/PETER SCHNEIDER Berset. A défaut, le PS réitère son soutien à l’initiative des Jeunes socialistes qui demande que personne dans une entreprise ne puisse gagner plus de douze fois le salaire de base.

TROIS QUESTIONS À...

Christophe Darbellay, président du PDC

La volte-face de Blocher Les partis du centre ne sont pas plus tendres. La présidente du groupe libéral-radical, Gabi Huber, se dit stupéfaite du revirement de Christoph Blocher. «A la fin du mois de janvier, souligne-t-elle, l’ancien conseiller fédéral déclarait à la «Weltwoche» que l’initiative Minder porte atteinte au principe de responsabilité. Il affirmait que les assemblées générales se mêleraient de questions du ressort des seuls conseils d’administration. Comme par exemple le montant des salaires des cadres supérieurs. Aujourd’hui, il dit exactement le contraire.» La manœuvre de l’UDC a eu pour effet de jeter le PLR dans les bras du PDC. Le Parti libéral-radical a ainsi annoncé hier qu’il se ralliait à l’idée d’un contre-projet direct, avancée par le PDC. Les partis vont encore affiner leur tactique pour répondre à ce qu’ils considèrent comme une provocation de l’UDC. I

> Le PDC et son président Christophe Darbellay préconisent l’adoption d’un contre-projet direct, de niveau constitutionnel, pour contrer l’initiative Minder.

1. L’alliance entre l’UDC et Minder pour un contre-projet indirect, via une révision du droit des SA, change-t-elle la donne? Pas du tout. Les projets Minder et Blocher c’est blanc bonnet, bonnet blanc. C’est une solution bâtarde insatisfaisante et finalement dangereuse pour l’emploi en Suisse. En outre, elle n’offre pas la garantie de retrait de l’initiative Minder puisque tout dépendra des débats au parlement. Nous n’avons donc aucune raison de nous priver de notre meilleur atout. Le peuple doit avoir le choix entre l’initiative Minder et le contre-projet direct.

2. Pourquoi les emplois sont-ils menacés par cette réforme? Tant l’initiative Minder que le contreprojet de l’UDC conduisent à la mise en place d’un droit dissuasif pour les entreprises qui veulent venir s’installer ou qui veulent continuer à investir et

COURGENAY

créer des emplois chez nous. Elles n’auraient aucun intérêt à le faire dans un pays qui veut mettre leurs actionnaires sous la tutelle de l’Etat. Par ailleurs, la réforme ne s’attaque pas au risque de prise de pouvoir d’un petit actionnaire étranger qui pourrait menacer une grande société suisse. Avec Blocher et Minder, un petit groupe d’actionnaires détenant une douzaine de pour cent d’UBS pourrait décider de déplacer le siège en Arabie saoudite.

PHOTOS PUBLICITAIRES

Le Conseil de la presse est saisi A la suite de l’enquête de La Liberté sur la collusion entre les images d’information de l’agence photographique Keystone et la publicité, Impressum, le syndicat professionnel des journalistes, dépose plainte auprès du Conseil de la presse. Propriété à 40% de l’Agence télégraphique suisse (ATS), Keystone diffuse des photographies commerciales sous couvert d’images d’information ordinaires. Selon Impressum, un tel procédé pourrait contrevenir à la Déclaration des devoirs et droits des journalistes dont l’article 10 interdit de confondre le métier de journaliste avec celui de publicitaire. Cette disposition impose au journaliste de n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs publicitaires. Cette déclaration est reconnue par les éditeurs suisses qui sont à la fois les clients de Keystone et les propriétaires de l’ATS, poursuit le communiqué. «On prendra contact avec l’ATS et sa filiale Keystone pour éclaircir la situation», explique le directeur d’Impressum, Urs Thalmann. «Le syndicat va aussi consulter les rédacteurs en chef et les éditeurs via Presse Suisse (organisation qui regroupe les patrons de presse). Si cette pratique est avérée, c’est un énorme scandale.» En 2007, le Conseil de la presse, statuant sur une plainte déposée par l’association «info-en-danger», avait dénoncé l’amalgame croissant des messages rédactionnels et publicitaires. De son côté, Presse Suisse avait approuvé une ligne de conduite qui stipulait ceci: «Tous les acteurs – rédactions, éditeurs et publicitaires – manifestent leur volonté d’adopter dans leurs usages professionnels ou leur manière d’agir le principe d’une transparence totale à l’égard du public.» Par ailleurs, Presse Suisse s’engageait à veiller à ce que les consommateurs de médias soient toujours en mesure d’identifier quels contenus sont de nature rédactionnelle et lesquels sont influencés commercialement, c’est-à-dire financés par des tiers.» La balle est donc dans le camp du Conseil de la presse, qui doit se pencher sur ces photos publicitaires diffusées sous couvert d’images d’information. SAH

3. En quoi le contre-projet du PDC se distingue-t-il de ces propositions? Notre contre-projet combat les rémunérations excessives et renforce le pouvoir des actionnaires sans mettre en danger des milliers d’emplois en Suisse. Ceux qui défendent vraiment les emplois et l’économie nous soutiendront. Minder et Blocher jettent le bébé avec l’eau du bain.

EN BREF CHEMINS DE FER

Une pétition pour la ligne du Tonkin L’association Sauvons le Tonkin a remis hier à l’Assemblée nationale française à Paris une pétition munie de plus de 6000 signatures demandant la réouverture de la ligne du Tonkin, entre Evian et Saint-Gingolph (VS). En parallèle une étude est en cours pour un projet de RER. ATS

PROPOS RECUEILLIS PAR CI

NEUCHÂTEL

Greenpeace avait dit vrai

L’hôtel est à vendre

Metalor biffe 110 emplois

Axpo reconnaît que l’uranium enrichi en Russie et utilisé dans la centrale nucléaire de Beznau, en Argovie, provient en partie de réacteurs de recherche ou de surgénérateurs russes. Par ailleurs, des déchets nucléaires suisses finissent dans des centrales nucléaires russes. Tel est ce qu’ont montré des recherches auprès de l’entreprise Areva, qui livre le combustible retraité à la centrale suisse. L’uranium russe enrichi vient seulement en partie de sources militaires – comme de bateaux de l’armée russe – mais pas d’anciennes armes nucléaires, a indiqué Axpo hier.

L’hôtel de la Gare de Courgenay (JU), devenu légendaire par la chanson et le film sur la «Petite Gilberte de Courgenay», est à vendre. La fondation propriétaire a mis une annonce en ce sens hier dans le Tagblatt de la ville de Zurich. La Fondation «Gilberte de Courgenay» est contrainte de vendre par manque d’argent, notamment parce qu’un prêt est arrivé à échéance, a expliqué hier son président Bruno Klausli. Le vice-président et responsable des finances, Moritz Schmidli, a récemment injecté des montants considérables afin d’exécuter les travaux d’entretien nécessaires pour cet hôtel placé sous la

La société neuchâteloise Metalor va fermer sa division horlogerie et joaillerie au mois de mai prochain. La direction a annoncé hier la suppression de 110 emplois, soit le quart de l’effectif à Marin et Neuchâtel. La société, active dans le traitement des métaux précieux, a justifié sa décision par le ralentissement des affaires en 2009 dans la sous-traitance horlogère. Aucun repreneur potentiel n’a été trouvé à ce jour. Metalor a invoqué aussi le rapatriement à l’interne chez ses clients des activités de soustraitance. A l’avenir, le groupe se concentrera sur ses divisions affinage, traitement de surface et électrotechnique. ATS

ATS

5

protection des historiques.

monuments

L’exploitante de l’hôtel et du restaurant retire des recettes de ses activités mais cela ne suffit pas pour financer les travaux d’entretien et de rénovation, a ajouté Bruno Klausli. La fondation cherche donc une solution viable. La commune de Courgenay s’est montrée intéressée à l’achat de l’hôtel de la Gare, mais son offre a été jugée insuffisante. Après quatre ans de fermeture, l’hôtel de la Gare de Courgenay avait rouvert en avril 2001 en présence de représentants des autorités cantonales et fédérales. AP

LES BAYARDS (NE)

Le TGV percute une auto La ligne TGV Berne-Paris via Neuchâtel a été fermée presque toute le jour, hier, suite à une collision entre une voiture et la

rame à grande vitesse survenue mardi soir aux Bayards. Le trafic ferroviaire n’a pu être rétabli qu’à 17 h 30. ATS/KEYSTONE


6

INTERNATIONAL

LE COURRIER

LA LIBERTÉ • JEUDI 11 FÉVRIER 2010

Les fonctionnaires ne veulent pas payer pour la «ploutocratie» GRÈCE • Les travailleurs du secteur public se sont fortement mobilisés hier contre le plan

EN BREF

IOULIA TIMOCHENKO APPELÉE À LA DÉMISSION UKRAINE Le chef de l’opposition ukrainienne Viktor Ianoukovitch a engagé hier Ioulia Timochenko à quitter son poste de premier ministre. Mais les partisans de sa rivale refusent de concéder la défaite au scrutin présidentiel de dimanche. ATS

d’austérité de leur gouvernement. L’Europe est prête à soutenir Athènes.

TREIZE MORTS DANS UN ATTENTAT-SUICIDE

Aéroports et écoles fermées, administrations au ralenti, urgences saturées, la Grèce a vécu hier une journée de grève massive, à l’appel des syndicats de fonctionnaires. Le mouvement contestait le plan d’austérité du gouvernement annoncé après la découverte de trous inédits dans la trésorerie nationale. Alors que la Grèce a été mise sous tutelle par Bruxelles, le premier ministre grec George Papandréou a réitéré, à la veille du sommet européen, sa détermination à réduire un déficit public estimé à près de 13% du PIB. Selon la confédération syndicale ADEDY, 70% de ses 500 000 adhérents ont participé hier au mouvement de protestation. Ecoles, hôpitaux, perceptions des impôts et représentations ministérielles en région étaient en grève, de même que plusieurs milliers de contrôleurs aériens, douaniers ou médecins. Le trafic des trains était fortement perturbé sur les lignes nationales, mais les transports en commun circulaient normalement. Les chauffeurs de taxi d’Athènes comptent de leur côté débrayer aujourd’hui, et le secteur privé le 24 février.

PAKISTAN Au moins 13 personnes, dont sept policiers, ont été tuées dans un attentat-suicide visant leur véhicule dans le nord-ouest du Pakistan. L’armée combat dans cette région les talibans alliés à al-Qaïda. ATS

RAIDS AÉRIENS ISRAÉLIENS À GAZA PROCHE-ORIENT L’aviation israélienne a mené hier avant l’aube plusieurs raids dans la bande de Gaza. Ces opérations militaires ont été menées en représailles après des tirs de roquettes palestiniens contre le sud d’Israël, a indiqué le porte-parole de l’armée. ATS

LE JOURNALISME D’INVESTIGATION EN DEUIL Quelque 10 000 manifestants ont défilé dans les rues d’Athènes pour réclamer le retrait des mesures antisociales contenues dans le plan d’austérité proposé par le gouvernement. KEYSTONE

«Guerre contre les travailleurs» Dès le début de la matinée, des milliers de retraités et de grévistes se sont rassemblés place Syntagma, dans le centre d’Athènes. «C’est une guerre contre les travailleurs. Nous répondrons par la guerre, jusqu’à ce que la politique ait changé de voie», a expliqué Christos Katsiotis, membre d’un syndicat ouvrier affilié au Parti communiste. Pour Alexandros Potamitis, 57 ans, retraité, «ce ne sont pas les employés qui ont pris tout l’argent, c’est la ‘ploutocratie’1. C’est donc à elle de le rendre.» Ils seront finalement quelque 10 000 à manifester dans la capitale pour réclamer le retrait des mesures antisociales contenues dans le plan d’austérité. «Nous ne paierons pas pour la crise», proclamaient des banderoles. «Ces mesures sont injustes et nous poursuivrons notre lutte tant que le gouvernement ne changera pas de politique», a affirmé le secrétaire général d’ADEDY, Ilias Ilio-

poulos, en laissant entendre que son syndicat se joindrait le 24 février à la grève du secteur privé. «Ils avaient promis que les riches paieraient, mais c’est aux pauvres qu’ils vont prendre l’argent. C’est contre cette politique que nous luttons, pas contre les efforts pour sortir de la crise», a-t-il assuré. A Thessalonique, deuxième ville du pays, quelque 5000 personnes se sont aussi rassemblées.

forcement de la lutte contre l’évasion fiscale. La crise globale a rattrapé la Grèce d’autant plus fort que les gouvernements précédents ont maquillé les comptes publics pour permettre l’intégration du pays à la zone euro. La découverte de ce hiatus a engendré une spéculation effrénée contre la dette grecque et renchéri les emprunts contractés par Athènes.

Comptes maquillés

Hier, à l’issue d’un entretien avec le président français Nicolas Sarkozy à l’Elysée, George Papandréou a confirmé sa détermination à «mettre ce programme d’austérité en œuvre dans tous ses détails». Le dirigeant grec a fixé l’objectif de déficit à 8,7% du PIB en 2010. Il s’est en revanche abstenu de la moindre allusion à une aide de l’Union européenne (UE). La question faisait l’objet d’intenses spéculations.

Le plan d’austérité du gouvernement du Parti socialiste (PASOK), qui a succédé aux conservateurs en octobre dernier, prévoit notamment un recul de deux ans de l’âge du départ à la retraite, à 63 ans d’ici à 2015, le gel des salaires des fonctionnaires, des coupes budgétaires, une diminution des dépenses publiques, la mise en place d’impôts supplémentaires et un ren-

L’Europe à la rescousse

Le premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, qui assure la présidence tournante de l’UE, a indiqué hier soir que les pays européens, en particulier ceux de la zone euro, allaient «soutenir» la Grèce. Il a insisté sur la nécessité d’«une réponse unie en Europe et dans l’Eurogroupe». Plusieurs sources européennes laissaient entendre hier soir que les gouvernements européens étudiaient plusieurs options, dont celle d’une aide bilatérale. La rare participation du président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, à la réunion de jeudi semble confirmer les prémisses d’un accord bien accueilli par les marchés financiers. BPZ/AGENCES 1 Gouvernement par les plus fortunés (timocratie). Etat d’une société où l’influence politique des riches, la puissance de l’argent sont prépondérantes (Robert).

FRANCE Le journalisme français d’investigation a perdu l’une de ses figures. Philippe Madelin est décédé mardi 9 février, annonce son épouse sur son blog. Agé de 74 ans, ce spécialiste des services secrets et de la raison d’Etat collaborait encore à Rue89, le site d’information de Pierre Haski. Formé à l’Agence France Presse, Philippe Madelin a longtemps travaillé comme journaliste indépendant, pouvant ainsi se consacrer à des enquêtes approfondies qui seront sa marque de fabrique. Une quinzaine d’ouvrages, dont le fameux L’or des dictateurs, paru en 1993, lui valurent la reconnaissance de ses pairs mais aussi quelques ennuis avec le pouvoir. Viré de TF1 en 1995, il n’apparaissait plus que dans des médias confidentiels et s’était spécialisé sur la «Chiraquie», le réseau de pouvoir entourant l’ex-président français. BPZ

Eradication du secret bancaire réclamée STRASBOURG • Le Parlement européen a voté hier à une écrasante majorité une résolution sur la promotion de la bonne gouvernance fiscale. Une tuile pour le Luxembourg et la Suisse. TANGUY VERHOOSEL, BRUXELLES

AFGHANISTAN

Plus de 160 morts dans des avalanches Les cadavres de 165 personnes au total ont été dégagés d’un site d’avalanches survenues lundi dans le nord de l’Afghanistan, alors que des centaines de personnes ont été blessées. Les recherches d’éventuelles autres victimes sont en cours, ont indiqué hier les autorités de Kaboul. Les coulées de neige sont survenues dans le secteur du col de Salang, à environ 3400 mètres d’altitude, qui relie

Kaboul au nord de l’Afghanistan. «Selon le dernier bilan, au moins 165 de nos concitoyens ont été tués et 135 blessés», a déclaré Suraya Dalil, ministre de la Santé publique par intérim. Une tempête de neige avait immobilisé de nombreux véhicules sur cette route de la chaîne himalayenne de l’Hindou Kouch. Les avalanches ont surpris les automobilistes dans leurs véhicules. AFP/KEYSTONE

C’est en vain que l’eurodéputée démocratechrétienne luxembourgeoise Astrid Lulling a dénoncé «un nouvel impératif: la coloscopie généralement obligatoire en matière fiscale». Comme prévu, l’Assemblée des Vingt-Sept a adopté hier à une majorité écrasante – 554 voix contre 46 et 71 abstentions – une résolution réclamant l’éradication du secret bancaire et des «paradis fiscaux». La Suisse est évidemment visée. La résolution n’est pas juridiquement contraignante, mais apportera assurément de l’eau au moulin de la Commission européenne et de la toute grande majorité des Vingt-Sept, qui sont favorables à l’abolition du secret bancaire et ont commencé dans ce cadre à exercer une très forte pression sur le Luxembourg et l’Autriche. Les eurodéputés reconnaissent que les pressions exercées par le G20 et l’OCDE sur les «paradis fiscaux» afin qu’ils assouplissent leur secret bancaire «ont débouché sur quelques résultats prometteurs»: le Luxembourg, la Suisse, etc. ont tous dû se résigner à appliquer les standards de l’OCDE en matière d’échange sur demande, de renseignements bancaires. Ces résultats demeurent toutefois «insuffisants», selon Strasbourg.

Le Parlement «estime que l’Union européenne devrait encourager activement l’amélioration des normes de l’OCDE afin que l’échange multilatéral automatique d’informations devienne la règle à l’échelle mondiale», dès 2014 si possible. Les Vingt-Sept devraient montrer l’exemple, poursuit la résolution en rappelant que le Parlement s’est déjà prononcé, en 2009, en faveur d’une réforme en profondeur de la réglementation européenne sur la fiscalité de l’épargne (en cours de révision) qui contraindrait le Luxembourg et l’Autriche à supprimer leur secret bancaire le 1er juillet 2014. Hier, les eurodéputés ont en outre adopté – ici aussi à une écrasante majorité (561 voix pour, 97 contre, 15 abstentions) – un rapport sur la coopération administrative en matière fiscale qui réclame, dans un premier temps, l’extension de l’application du principe de l’échange automatique d’informations entre administrations aux revenus du travail, aux rémunérations exécutives, aux dividendes, aux plus-values, aux royalties, à tous les produits d’assurancevie, aux pensions et à la propriété de biens immobiliers. La réglementation européenne en la matière est elle aussi en cours de révision.

Le renforcement de la législation communautaire «permettra de définir les principes politiques et éthiques en vertu desquels les pays tiers seront invités à faire preuve de bonne gouvernance dans le domaine fiscal», souligne le texte du Parlement. Les eurodéputés appellent dans ce contexte les Vingt-Sept à «accélérer» la (re)négociation et la conclusion d’accords antifraude avec la Suisse, le Liechtenstein, Andorre, Saint-Marin et Monaco. Pour Strasbourg, il ne s’agit toutefois que d’un début, car «les efforts de l’Union pour combattre les paradis fiscaux et la fraude fiscale ne seront couronnés de succès que si les mêmes règles (l’échange automatique d’informations) s’appliquent à tous». Mais comment convaincre des Etats non membres de l’UE de jouer le jeu? Le Parlement «demande instamment que l’Union européenne examine diverses formes de sanctions et d’incitations» qui pourraient leur être imposées. En particulier, et ça intéressera la place financière suisse, il «estime que la commercialisation dans l’Union de fonds alternatifs domiciliés dans un pays tiers doit être liée (…) à l’application effective en vertu d’une obligation légale, du principe de l’échange automatique d’informations». I


LE COURRIER

INTERNATIONAL

LA LIBERTÉ • JEUDI 11 FÉVRIER 2010

La colonisation jamais digérée FRANCE/ALGÉRIE • Alger songe à juger des responsables de crimes coloniaux. Emoi à Paris où cette nouvelle tension s’ajoute à la liste des irritations mutuelles. BERNARD DELATTRE, PARIS

Nouvelle crispation entre la France et l’Algérie, dont les relations ont toujours connu des hauts et des bas. Et, une fois encore, c’est d’histoire et précisément de la colonisation française (1830-1962) dont il s’agit. Comme cela avait été le cas en 2005, quand Alger avait dénoncé le vote par le Parlement français d’une loi rendant hommage au «rôle positif de la présence (coloniale) française outre-mer, notamment en Afrique du Nord» – loi finalement abrogée par le président Chirac. Cinq ans après, c’est à nouveau une initiative législative qui sème le trouble, mais elle émane cette fois du Parlement algérien. Signée par 125 députés, dont certains issus des partis au pouvoir, une proposition de loi «criminalisant le colonialisme français» veut «créer des tribunaux spéciaux pour juger les responsables de crimes coloniaux, ou les poursuivre devant les tribunaux internationaux».

Fortes réactions en France Mardi, cette initiative des députés algériens a fait sensation auprès de leurs homologues français, au moment où ceux-ci ratifiaient une convention relançant la coopération technique, culturelle et éducative entre les deux pays. «Insultant!», «inacceptable!», ont tonné plusieurs élus de la majorité, furieux notamment que «des tribunaux d’exception» puissent juger des Français. «Je regrette cette proposition», a réagi le ministre de l’Immigration, Eric Besson. C’est «une initiative particulièrement inquiétante et incompréhensible», s’est insurgé son collègue responsable des Anciens combattants. Qui a parlé de «charge antifrançaise outrancière, profondément blessante, insultante pour nos compatriotes rapatriés et pour notre mémoire nationale». Après le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner mardi, hier, le porte-parole du gouverne-

Rencontrant le président algérien Bouteflika à la fin 2007, Nicolas Sarkozy avait déjà quelque peu crispé ses hôtes sur la colonisation. Mais la crise actuelle a peut-être des origines plus récentes. KEYSTONE

«Insultant!», «inacceptable!», ont tonné plusieurs élus de la majorité ment a tenté de calmer le jeu, en notant que l’exécutif algérien ne s’était pas encore prononcé sur ce texte «qui a suscité de l’émotion dans notre pays». Il n’empêche, à Paris hier, l’on glosait sur les raisons du report de la visite de Bernard Kouchner à Alger, qui était prévue en février. Il faut dire que, récemment déjà, ses collègues de l’Intérieur et de l’Immi-

gration avaient reporté de pareils déplacements. Et qu’à la demande de l’Algérie, la création de la Commission parlementaire algéro-française vient d’être gelée.

Les raisons de la colère En visite en Algérie à la fin 2007, le président Sarkozy, s’il y avait dénoncé le système colonial «injuste par nature», avait quelque peu crispé ses hôtes en se refusant à toute repentance sur le sujet. Mais la résurgence présente du contentieux colonial entre les deux pays a peut-être, en coulisses, des explications moins liées au passé qu’à l’actualité.

Alger n’a pas apprécié que la France inscrive l’Algérie sur la liste des pays à risque pour les transports aériens, en raison du terrorisme (voir notre édition du 5 février). Et le régime Bouteflika a pu être gêné par la levée en France du secret-défense sur l’assassinat, en 1996, des moines français de Tibéhirine. Levée qui a relancé l’enquête judiciaire sur ce drame à l’époque attribué aux islamistes du GIA, mais dont on s’est toujours demandé s’il n’avait pas été une macabre mise en scène des services militaires algériens – dont nombre de responsables de l’époque sont, aujourd’hui encore, proches du pouvoir à Alger. I

7

ITALIE

Le retour au nucléaire fait face à une vive opposition Le gouvernement italien a approuvé définitivement hier le décret sur les modalités de retour au nucléaire. Mais l’opposition à l’atome reste vive dans la péninsule qui y avait renoncé il y a plus de vingt ans par référendum après la catastrophe de Tchernobyl. «Le conseil des ministres a approuvé de manière définitive le décret qui détermine le parcours à suivre pour relancer le nucléaire», a indiqué le ministère du Développement économique. La construction des centrales démarrera en 2013 et leur mise en service est prévue en 2020. Le parlement avait adopté la loi sur le nucléaire l’été dernier, mais le gouvernement devait encore fixer de nombreux critères. Le décret détermine les «critères généraux» de localisation des futures centrales, la question la plus épineuse. Ils devront ensuite être détaillés par l’agence de la sécurité nucléaire et les entreprises choisiront les sites sur cette base. Le décret impose par ailleurs aux entreprises qui gèreront les centrales de financer leur démantèlement et prévoit la création en Italie d’un dépôt et d’un centre de traitement des déchets. Le gouvernement a ensuite prévu des mesures de compensation économique (baisses d’impôts, énergie moins chère...) pour les zones qui accepteraient d’accueillir une centrale. Et il promet que tout se fera avec «une large participation des régions, des collectivités locales et de la population à travers des consultations». Mais malgré ces promesses de «transparence», le programme nucléaire fait face à une vive opposition dans la Péninsule et promet d’être un des dossiers «chauds» des élections régionales de la fin mars alors que le conflit est ouvert sur ce sujet entre les régions et le gouvernement. Onze régions sur vingt ont déposé un recours contre le programme nucléaire auprès de la Cour constitutionnelle. Mais le gouvernement s’est défendu en attaquant à son tour la semaine dernière devant la Cour constitutionnelle trois régions de gauche (Pouilles, Campanie et Basilicate) ayant adopté des lois interdisant la construction de centrales sur leur territoire. Selon un récent sondage auprès de 1002 personnes, seuls 37% des Italiens sont favorables à la construction d’une centrale dans leur région et 53% sont contre. ATS/AFP

IRAN

La manifestation de tous les dangers

L’Iran fête aujourd’hui l’anniversaire de la République islamique. KEYSTONE JEAN-PIERRE PERRIN

La bataille est annoncée et chaque camp s’y est préparé du mieux qu’il peut. Du côté du régime islamique, les forces de l’ordre et les bassidjis, les milices islamiques utilisées dans la répression des manifestations, avaient déjà commencé hier à prendre position dans le centre de Téhéran, découpé en secteurs pour faciliter la répression. Du côté de l’opposition, même si la peur pèse beaucoup sur la détermination de ses partisans, la mobilisation battait aussi son plein par le bouche-à-oreille, les SMS, les mails, les tracts et même, pour la première fois, des lettres adressées par la poste. L’occasion de cet affrontement, que les observateurs estiment inévitable, est déjà tout un symbole: le 31e anniversaire de la République islamique. Si le pouvoir entend prouver qu’il tient la rue, l’opposition, dont la stratégie est

de profiter systématiquement des rassemblements officiels pour se faire entendre, est bien décidée à le défier sur ce même terrain. Pour remporter la bataille, le pouvoir a tout misé sur sa capacité à faire peur. Venues de province et réputées plus brutales, des unités de bassidjis ont commencé, elles aussi, à se déployer. Et, surtout, ces derniers jours, les arrestations se sont multipliées. «Les policiers du régime arrêtent tout le monde: les militants, les anciens prisonniers, les journalistes, les féministes, les membres d’une même famille… D’autres sont envoyés en «exil intérieur» dans de petites villes de province, où ils doivent se présenter au commissariat toutes les six heures. Bien sûr, les gens ont peur», s’inquiète Reza Moini, un chercheur iranien de Reporters sans frontières. «Les

opposants, aussi se préparent: ils apprennent par exemple à couper les fils des hautparleurs (qui retransmettent les cérémonies), à se débrouiller face à la police.» Comme lors des précédentes marches, que les médias ont interdiction de filmer, le pouvoir n’a pas non plus mâché ses mots: pas question de tolérer la moindre «manifestation du mouvement vert», la couleur de l’opposition. «Toute voix, toute couleur ou tout geste contraires à la révolution islamique», lors des défilés, seront «rejetés par le peuple. Ceux qui chercheraient à protester le 11 février sont des agents de l’étranger», a lancé le général Hossein Hamedani, un haut responsable des pasdaran, l’armée idéologique du régime, visée par de nouvelles sanctions financières américaines rendues publiques hier. Ce qui laisse aussi penser que le pouvoir utilisera sa force sans retenue, c’est qu’il n’a même pas daigné relever les récentes déclarations des deux principaux chefs de file de l’opposition, Moussavi et Mehdi Karoubi, qui avaient modéré leurs positions sur l’élection contestée d’Ahmadinejad et lui proposaient un compromis. Les deux hommes, dont la plupart des conseillers ont été arrêtés, ont donc appelé leurs partisans à descendre dans la rue. «Participons tous aux cérémonies d’anniversaire calmement et fermement, avec patience et sans violences verbale et physique», a ainsi demandé Karoubi. Par «les emprisonnements, passages à tabac et autres tactiques d’affrontements mises en oeuvre au nom de l’islam, le régime islamique fait mal à l’islam», a renchéri Moussavi en réponse aux avertissements du pouvoir. © LIBÉRATION

ATTENTAT DU 11 SEPTEMBRE

Publication de nouvelles photos De nouvelles photos aériennes du 11 septembre, certaines encore inédites, ont été publiées par ABC News. La chaîne de télévision américaine avait demandé il y a un an à l’Institut national des standards et de la technologie (NIST) d’accéder à son fonds d’images, en vertu de la Loi américaine sur la liberté

de l’information (FOIA). Les douze premières photos diffusées sur le site internet de la télévision sont difficiles à regarder. Prises depuis les hélicoptères qui survolaient la zone, elles témoignent de l’horreur de ces attaques aériennes, qui ont fait 2800 morts en 2001. AP/KEYSTONE


8

MÉMENTO

LE COURRIER JEUDI 11 FÉVRIER 2010

CINÉMAS GENÈVE CAROUGE HANS ERNI, UN PEINTRE DANS LE SIÈCLE. De Raphaël Blanc. Avec Hans Erni, Doris Erni, Karl Bühlmann. VF 16:40, 18:55, 21:10. (7/12) 77 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 16:30, 18:45, 21:00. (7/7) 94 min BIO

GENÈVE

INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VO 13:30. (7/12) 134 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 16:00. (7/7) 98 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 13:45, 18:30. (7/7) 94 min OU SONT PASSÉES LES MORGANS?. De Marc Lawrence. Avec Hugh Grant, Sarah Jessica Parker,. VF 18:00. (7/10) 103 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 16:00, 20:40. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 18:15, 20:45. (12/14) 128 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 20:30. (16/16) 102 min

BAS LES MASQUES. De Richard Brooks.Avec Humphrey Bogart, Kim Hunter,.VO20:30. (10/12) CARRIE, UN AMOUR DÉSÉSPÉRÉ. De William Wyler. Avec Laurence Olivier, Jennifer Jones,. VO 19:15. (NC/NC) GOOD NIGHT AND GOOD LUCK. De George Clooney. Avec Patricia Clarkson, George Clooney, Jeff Daniels. VO 22:00. (14/14) 93 min LE CHANT DE BERNADETTE. De Henri King.Avec Vincent Price, William Eythe,.VO16:30. (10/12) L’HOMME AU COMPLET GRIS. De Nunnally Johnson. Avec Jennifer Jones, Gregory Peck,. VO 21:15. (10/12)

COCO CHANEL & IGOR STRAVINSKY. De Jan Kounen. Avec Anna MOUGLALIS, Mads Mikkelsen, Grigori Manoukov. VF 20:30. (12/16) 119 min

R. du Général-Dufour 16 ☎022 320 78 78

Grand-Rue 25 ☎021 808 53 55

CAC VOLTAIRE

BRILLANTE ETOILE. De Jane Campion. Avec Kerry Fox, Abbie Cornish, Ben Whishaw. VO 14:00, 16:15, 18:30, 20:45. (7/16) 120 min

CENTRAL

Chantepoulet 23 ☎022 908 04 30

LE RUBAN BLANC. De Michael Haneke. Avec Ulrich Tukur, Burghart Klaussner, Christian Friedel. VO 20:30. (14/16) 144 min SIN NOMBRE. De Cary Fukunaga. Avec Paulina Gaitan , Edgar Flores, Kristian Ferrer. VO 18:30. (14/14) 96 min CINÉLUX

Bd. de Saint-Georges 8 ☎022 329 45 02

INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VO 13:30, 16:00, 18:30, 21:00. (7/12) 134 min CITY

Pl. des Eaux-Vives 3 ☎022 736 89 20

A SERIOUS MAN. De Joël & Ethan Coen. Avec Michael Stuhlbarg, Sari Lennick, Richard Kind. VO 16:30, 18:45, 21:00. (12/16) 105 min LE REFUGE. De François Ozon. Avec Isabelle Carré, Melvil Poupaud, Louis-Ronan Choisy. VF 17:30, 21:15. (14/16) 88 min LES HERBES FOLLES. De Alain Resnais. Avec Sabine Azema, Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric. VF 14:15. (7/16) 104 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 14:00, 16:15, 18:30, 20:45. (7/7) 94 min TALES FROM THE GOLDEN AGE. De Constantin Popescu, Rãzvan Mãrculescu, Hanno Höffer, Ioana Uricaru, Cristian Mungiu. Avec Avram Birãu, Ion Sapdaru , C. Chirilã. VO 14:30. (7/10) 150 min THE MARSDREAMERS. De Richard Dindo. VO 19:25. (16/16) 86 min LES SCALA

R. des Eaux-Vives 23 ☎022 736 04 22

LE CONCERT. De Radu Mihaileanu. Avec Melanie Laurent, Aleksei Guskov, Dimitry Nazarov. VO 15:45, 18:15, 20:45. (7/10) 123 min NORD-SUD

Servette 78 ☎022 733 19 00

ALVIN ET LES CHIPMUNKS 2. De Betty Thomas. VF 13:15. (7/10) 89 min AVATAR 3D. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 14:30, 18:00, 21:30; VO 13:00, 16:45, 20:45. (12/12) 165 min BROTHERS. De Jim Sheridan. VF 13:00, 15:30, 18:15, 21:15. (14/14) 110 min GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 15:30, 18:30, 21:45. (12/16) 132 min I LOVE YOU PHILIPP MORRIS. De John Requa, Glenn Ficarra. Avec Ewan McGregor, Rodrigo Santoro, Jim Carrey. VF 13:15, 15:30, 18:00, 20:30. (12/14) 97 min IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, Jason Bateman. VF 13:30, 21:30. (7/12) 110 min INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 16:00, 22:00; VO 13:00, 19:00. (7/12) 134 min L’AUTRE DUMAS. De Safy Nebbou. Avec Gerard Depardieu, Melanie Thierry, Benoit Poelvoorde. VF 13:45, 16:30, 19:00, 21:30. (NC/NC) 104 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 13:45, 16:30, 19:15. (7/7) 98 min LE LIVRE D’ELI. De Allen & Albert Hughes. Avec Denzel Washington, Gary Oldman, Michäel Gambon. VF 21:30. (14/16) 115 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 13:45, 16:30, 19:00. (7/7) 94 min OU SONT PASSÉES LES MORGANS?. De Marc Lawrence. Avec Hugh Grant, Sarah Jessica Parker,. VF 16:00, 18:45. (7/10) 103 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 16:30, 19:15; VO 13:45, 22:00. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 13:00, 15:45, 18:45, 21:45; VO 21:30. (12/14) 128 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 13:30, 16:00, 21:00; VO 18:30. (16/16) 102 min Av. Louis-Casaï 27 ☎0901 30 20 10

PATHÉ BALEXERT

GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 14:30, 17:30, 20:30. (12/16) 132 min IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, Jason Bateman,. VO 14:00, 16:30, 19:00, 21:30. (7/12) 110 min L’AUTRE DUMAS. De Safy Nebbou. Avec Gerard Depardieu, Melanie Thierry, Benoit Poelvoorde. VF 13:00, 15:30, 18:00, 21:00. (NC/NC) 104 min R. Confédération Centre 8 ☎0901 30 20 10

PATHÉ REX

A SERIOUS MAN. De Joël & Ethan Coen. Avec Michael Stuhlbarg, Sari Lennick, Richard Kind. VO 13:30, 16:00, 18:30, 20:45. (12/16) 105 min BROTHERS. De Jim Sheridan. VO 19:15, 21:45. (14/14) 110 min I LOVE YOU PHILIPP MORRIS. De John Requa, Glenn Ficarra. Avec Ewan McGregor, Rodrigo Santoro, Jim Carrey. VO 13:30, 16:00, 18:30, 20:45. (12/14) 97 min INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VO 15:30, 21:15. (7/12) 134 min LE LIVRE D’ELI. De Allen & Albert Hughes. Avec Denzel Washington, Gary Oldman, Michäel Gambon. VO 13:15, 16:00, 18:45, 21:30. (14/16)115 min PAS SI SIMPLE. De Nancy Meyers. Avec Alec Baldwin, Meryl Streep, Steve Martin. VO 13:00, 18:30. (10/14) 120 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 13:00, 15:45. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VO 13:00, 16:00, 19:00, 21:45. (12/14) 128 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VO 13:00, 15:30, 18:00, 20:30. (16/16) 102 min Bd. James-Fazy 33 ☎0901 30 20 10

PATHÉ RIALTO

VAUD AIGLE AVATAR. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 14:15. (12/12) 165 min

COSMOPOLIS

Chemin de Novasalles ☎021 467 99 99

AUBONNE

REX

BEX

Société coopérative Le cinéma de Bex Avenue de la Gare 4A ☎024 463 14 92 GRAIN D’SEL

CHATEAU-D’OEX SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 20:30. (12/14) 128 min EDEN

R. du Cinéma ☎026 924 63 68

LAUSANNE LE RUBAN BLANC. De Michael Haneke. Avec Ulrich Tukur, Burghart Klaussner, Christian Friedel. VO 19:00. (14/16) 144 min BELLEVAUX

PAS SI SIMPLE. De Nancy Meyers. Avec Alec Baldwin, Meryl Streep, Steve Martin. VF 15:00. (10/14) 120 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 17:30, 20:00. (16/16) 102 min CAPITOLE

Av. du Théâtre 6 ☎021 312 51 32

ALICE N’EST PLUS ICI. De Martin Scorsese. Avec Kris Kristofferson, Diane Ladd, Alfred Lutter. VO 21:00. (NC/NC) LA COULEUR DE L’ARGENT. De Martin Scorsese. Avec Tom Cruise, Paul Newman, Robert Agins. VO 18:30. (14/14) 119 min QUELLE NUIT DE GALÈRE. De Martin Scorsese. VO 15:00. (NC/NC) CINÉMATHÈQUE SUISSE

AVATAR 3D. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 13:00, 16:45, 20:30. (12/12) 165 min FROM PARIS WITH LOVE. De Pierre Morel. Avec John Travolta, Jonathan Rhys-Meyers, Kasia Smutniak. VF 21:00. (NC/NC) 93 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 13:15, 15:40, 18:15. (7/7) 98 min LE LIVRE D’ELI. De Allen & Albert Hughes. Avec Denzel Washington, Gary Oldman, Michäel Gambon. VF 20:40. (14/16) 115 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 13:00, 15:20, 17:50. (7/7) 94 min OU SONT PASSÉES LES MORGANS?. De Marc Lawrence. Avec Hugh Grant, Sarah Jessica Parker,. VF 18:20. (7/10) 103 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 13:00, 15:45, 21:15; VO 18:30. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 14:45, 18:00, 21:00; VO 20:45. (12/14) 128 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 13:30, 16:00, 21:10; VO 18:45. (16/16) 102 min Rue du Port-francs 16 ☎021 614 33 33

PATHÉ FLON

A SERIOUS MAN. De Joël & Ethan Coen. Avec Michael Stuhlbarg, Sari Lennick, Richard Kind. VO 16:20, 18:45, 21:10. (12/16) 105 min ALVIN ET LES CHIPMUNKS 2. De Betty Thomas. VF 13:00. (7/10) 89 min ARTHUR ET LA VENGEANCE DE MALTAZARD. VF 13:10. (NC/NC) BRILLANTE ETOILE. De Jane Campion. Avec Kerry Fox, Abbie Cornish, Ben Whishaw. VO 14:00. (7/16) 120 min BROTHERS. De Jim Sheridan. VO 16:30, 19:00, 21:30. (14/14) 110 min GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 15:10, 18:00, 20:50. (12/16) 132 min HANS ERNI, UN PEINTRE DANS LE SIÈCLE. De Raphaël Blanc. Avec Hans Erni, Doris Erni, Karl Bühlmann. VF 13:00, 19:20. (7/12) 77 min I LOVE YOU PHILIPP MORRIS. De John Requa, Glenn Ficarra. Avec Ewan McGregor, Rodrigo Santoro, Jim Carrey. VO 16:50, 19:10, 21:30. (12/14) 97 min IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, Jason Bateman,. VF 13:30, 16:00, 21:00; VO 18:30. (7/12) 110 min INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 18:20; VO 15:20, 21:20. (7/12) 134 min KERITY, LA MAISON DES CONTES. De Dominique Monféry. VF 14:20. (NC/5) 77 min L’AUTRE DUMAS. De Safy Nebbou. Avec Gerard Depardieu, Melanie Thierry, Benoit Poelvoorde. VF 13:15, 15:40, 18:10, 20:40. (NC/NC) 104 min LE REFUGE. De François Ozon. Avec Isabelle Carré, Melvil Poupaud, Louis-Ronan Choisy. VF 15:00, 21:15. (14/16) 88 min PETITE ZONE DE TURBULENCE. De Alfred Lot. Avec Michel Blanc, Gilles Lellouche, Mélanie Doutey. VF 14:10. (12/14) 108 min PLUS LÀ POUR PERSONNE. De Jean-Laurent Chautems. Avec Yvon Back, Caroline Gasser,. VF 17:15. (16/16) 85 min R. du Petit-Chêne 27 ☎021 614 33 33

CINÉTOILE

Ch. du Viaduc 1 ☎021 661 10 76

LE SENTIER TRÉSOR. De François Dupeyron, Claude Berri, Isabelle Nanty. Avec Alain Chabat, Mathilde Seigner, Fanny Ardant. VF 20:30. (7/10) 85 min

LA BOBINE

LE CONCERT. De Radu Mihaileanu. Avec Melanie Laurent, Aleksei Guskov, Dimitry Nazarov. VO 20:00. (7/10) 123 min

Rte Aloys-Fauquez 4 ☎021 647 46 42

GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 16:15. (12/16) 132 min I LOVE YOU PHILIPP MORRIS. De John Requa, Glenn Ficarra. Avec Ewan McGregor, Rodrigo Santoro, J. Carrey. VF 18:45, 21:00. (12/14)97 min INVICTUS. De Clint Eastwood.Avec Morgan Freeman, M. Damon, R. Hobbs.VF21:00. (7/12) 134min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 13:00, 15:00, 17:00, 19:00. (7/7) 98 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 13:30, 16:00, 18:15. (7/7) 94 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 13:30, 16:00, 20:45. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 15:00, 18:00, 20:45. (12/14) 128 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 14:00, 16:15, 18:30, 20:45. (16/16) 102 min

PATHE GALERIES

CARNET D’UN FRAGEMENT SONORE. De Samantha Granger. VF 14:00, 18:00. (NC/NC) LA VIDA LOCA. De Christian Poveda. VO 20:00, 22:00. (16/16) 90 min PEPPERMINTA. De Pipilotti Rist. Avec Sven Pippig, Sabine Timoteo, Susanne Wuest. VO 16:00, 20:00, 22:00. (14/16) 84 min THE DUST OF TIME. De Théo Angelopoulos. Avec Bruno Ganz, Michel Piccoli, Willem Dafoe. VO 14:00. (16/16) 125 min THE MARSDREAMERS. De Richard Dindo. VO 16:30, 18:15. (16/16) 86 min Rue du Maupas 4 ☎021 311 29 30

ZINEMA

LAUSANNE-PRILLY ALVIN ET LES CHIPMUNKS 2. De Betty Thomas. VF 13:00. (7/10) 89 min AVATAR. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 13:00, 20:30. (12/12) 165 min BROTHERS. De Jim Sheridan. VF 18:45. (14/14) 110 min

LEYSIN OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 17:00. (7/7) 94 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus.Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman.VF20:00. (NC/NC) 118min LE REGENCY

Mercure Classic Hôtel ☎024 493 06 06

MONTREUX ALVIN ET LES CHIPMUNKS 2. De Betty Thomas. VF 15:30. (7/10) 89 min IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, Jason Bateman. VO 18:00. (7/12) 110 min INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 20:30. (7/12) 134 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 15:15, 18:00, 20:45. (NC/NC) 118 min

MORGES

ODÉON

Pl. Charles-Dufour ☎021 802 60 50

NYON INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 18:30. (7/12) 134 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, A. Bassett. VF 13:45, 16:15. (7/7) 98 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 16:15, 21:15. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 18:30, 21:15. (12/14) 128 min CAPITOLE

R. Neuve 5 ☎022 362 62 44

ORBE FROZEN RIVER. De Courtney Hunt. Avec Michael O’Keefe, Melissa Leo, Misty Upham. VO 20:30. (12/16) 97 min

URBA

Rue des Terreaux 36 ☎024 441 34 02

ORON-LA-VILLE

CINEMA D’ORON

PAYERNE AVATAR. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 14:00. (12/12) 165 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 13:30. (7/7) 98 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 16:00, 18:30. (7/7) 94 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 13:45, 17:45, 20:45. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 21:00. (12/14) 128 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 18:00, 20:30. (16/16) 102 min APOLLO

PULLY LE CONCERT. De Radu Mihaileanu. Avec Melanie Laurent, Aleksei Guskov, Dimitry Nazarov. VO 18:30. (7/10) 123 min CITY CLUB

VEVEY IN THE AIR. De Jason Reitman.Avec George Clooney,Jason Bateman,.VF20:45. (7/12) 110min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 15:30, 18:15. (7/7) 94 min R. de Lausanne 17 ☎021 923 87 87

LE BROADWAY

Batiment Panorama ☎244 95 60 40

NEUCHÂTEL LA CHAUX-DE-FONDS THE DUST OF TIME (LA POUSSIÈRE DU TEMPS). De Théo Angelopoulos. Avec Bruno Ganz, Michel Piccoli, Willem Dafoe. VO 18:15. (16/16) 125 min VIOLENT DAYS. De Lucile Chaufour. Avec Frédéric Beltran, Franck Musard, François Mayet. VF 20:45. (16/16) 104 min CINÉMA ABC

R. du Coq 11 ☎032 967 90 42

INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 17:30, 20:30. (7/12) 134 min

A SINGLE MAN. De Ford Tom. VO 18:00, 20:30. (NC/NC) AVATAR 3D. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 13:15; VA 20:15; VO 16:45. (12/12) 165 min DER GROSSE KATER. De Wolfgang Panzer. VO 16:00. (12/10) LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 14:00. (7/7) 98 min

BÉVILARD PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, U. Thurman. VF 20:00. (NC/NC) 118 min PALACE

R. Aimé Charpilloz 13 ☎032 492 27 92

MOUTIER WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 20:30. (16/16) 102 min

R. de Serre 68

Rue Francillon 29 ☎032 941 35 35

PLAZA

I LOVE YOU PHILIPP MORRIS. De John Requa, Glenn Ficarra. Avec Ewan McGregor, Rodrigo Santoro, Jim Carrey. VF 18:15, 20:15. (12/14) 97 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 16:00. (7/7) 98 min LE REFUGE. De François Ozon. Avec Isabelle Carré, Melvil Poupaud, Louis-Ronan Choisy. VF 18:15. (14/16) 88 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 15:00, 17:45, 20:30. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 14:45; VO 20:30. (12/14) 128 min

APOLLO

Fbg. du Lac 21 ☎032 710 10 33

AVATAR 3D. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 15:00, 20:00. (12/12) 165 min ARCADES

Fbg de l’ Hôpital

GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 17:30. (12/16) 132 min INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 14:30, 20:30. (7/12) 134 min BIO

Fbg du Lac 27 ☎032 710 10 55

BROTHERS. De Jim Sheridan. VF 20:15. (14/14) 110 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 15:45, 18:00. (7/7) 94 min REX

Fbg de l’ Hôpital

WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 15:00, 17:45, 20:30. (16/16) 102 min

STUDIO

TAVANNES

TRAMELAN SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 20:00. (12/14) 128 min

A SERIOUS MAN. De Joël & Ethan Coen. Avec Michael Stuhlbarg, Sari Lennick, Richard Kind. VO 20:30. (12/16) 105 min INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 18:00. (7/12) 134 min

LA GRANGE

OU SONT PASSÉES LES MORGANS?. De Marc Lawrence. Avec Hugh Grant, Sarah Jessica Parker,. VF 18:00. (7/10) 103 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 20:30. (16/16) 102 min

LIDO

BERNE

VALAIS

BERNE

PATHÉ WESTSIDE

BIENNE COEUR DE JENIN. De Leon Geller. VO 17:45. (NC/NC) SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VO 14:45, 20:15. (12/14) 128 min

APOLLO

PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 18:00; VA 15:30; VO 20:30. (NC/NC) 118 min TEMPÊTE DE BOULETTES GÉANTES 3D. De Phil Lord, Chris Miller. VA 13:30. (7/7) 90 min Neuengasse 40 ☎032 322 10 16

BELUGA

IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, Jason Bateman,. VO 17:45, 20:15. (7/12) 110 min LA FEMME AUX 5 ÉLÉPHANTS. De Vadim Jendreyko. VA 15:15. (NC/NC) VALENTINE’S DAY. De Garry Marshall. Avec Julia Roberts, Bradley Cooper , Jessica Biel. VO 15:00, 17:30, 20:15. (NC/NC) R. Centrale 32A ☎032 323 66 55

CRANS-MONTANA PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, U. Thurman. VF 18:30. (NC/NC) 118 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 16:00, 21:00. (16/16) 102 min CINÉCRAN

☎027 481 11 12

MARTIGNY PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, U. Thurman. VF 20:30. (NC/NC) 118 min CASINO

Av. de la Gare 17 ☎027 722 17 74

SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 20:30. (12/14) 128 min CORSO

Av. Gd-St-Bernard 32 ☎027 722 26 22

LIDO

CINÉMA THÉÂTRE

FERNEY-VOLTAIRE IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, J. Bateman,. VF 16:30. (7/12) 110 min INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 18:30. (7/12) 134 min L’AUTRE DUMAS. De Safy Nebbou. Avec Gerard Depardieu, Melanie Thierry, Benoit Poelvoorde. VF 14:00, 19:30. (NC/NC) 104 min LA NOSTALGIE DE L’ANGE. De Peter Jackson. Avec Mark Wahlberg, Rachel Weisz, Susan Sarandon. VF 14:00, 21:00. (NC/NC) 128 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 14:00. (7/7) 94 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener. VF 17:00, 19:15. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 21:30. (12/14) 128 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 17:30, 21:30. (16/16) 102 min C.C. La Poterie ☎+33 450 40 84 86

PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, U. Thurman. VF 20:30. (NC/NC) 118 min MONTHÉOLO

R. du Coppet 1 ☎024 471 22 60

SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 20:30. (12/14) 128 min PLAZA

Pl. Centrale 7 ☎024 471 22 61

CINÉMA VOLTAIRE

GEX PAS SI SIMPLE. De Nancy Meyers. Avec Alec Baldwin, Meryl Streep, Steve Martin. VO 18:45. (10/14) 120 min TETRO. De Francis Ford Coppola. Avec Klaus Maria Brandauer, Vincent Gallo, Maribel Verdu. VO 21:00. (NC/NC) 127 min Avenue de la Gare ☎+33 450 41 89 49

MONTHEY

CINÉMA LE PATIO

SAINT JULIEN LE BEL AGE. VF 20:30. (NC/NC) R. A. VIII de Savoie 7 ☎+33 450 75 76 75

ROUGE & NOIR

THÉÂTRE/CONCERTS THÉÂTRE E

SIERRE

GENÈVE

IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, J. Bateman,. VF 20:30. (7/12) 110 min

PIÈGE MORTEL, D’IRA LEVIN, MISE EN SCÈNE DE SARA BARBERIS, PHILIPPE COHEN ET JULIEN OPOIX, 20h30 mardi, vendredi, samedi; 19h mercredi et jeudi; relâche dimanches et lundis, 22.01.2010-13.02.2010.

BOURG

Av. Max-Huber1 ☎027 455 16 18

PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, U. Thurman. VF 20:30. (NC/NC) 118 min CASINO

WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 18:30, 20:30. (16/16) 102 min CAPITOLE

R. des Cèdres 10 ☎027 322 32 42

GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 17:45. (12/16) 132 min INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 20:15. (7/12) 134 min LES CÈDRES

R. des Cèdres 10 ☎027 322 15 45

OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 19:00. (7/7) 94 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 21:00. (12/14) 128 min LUX

R. des Cèdres 10 ☎027 322 15 45

AVATAR 3D. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VO 20:45. (12/12) 165 min IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, Jason Bateman,. VO 15:45, 21:15. (7/12) 110 min PAS SI SIMPLE. De Nancy Meyers. Avec Alec Baldwin, Meryl Streep, Steve Martin. VO 16:00, 21:00. (10/14) 120 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VO 17:00. (12/14) 128 min VALENTINE’S DAY. De Garry Marshall. Avec Julia Roberts, Bradley Cooper , Jessica Biel. VO 18:30. (NC/NC) WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VO 13:00, 15:30, 18:00, 20:30. (16/16) 102 min

Zentralstrasse 51A ☎032 322 61 10

LE CINÉMATOGRAPHE

SION

DELÉMONT

R. Pré-Guillaume 2 ☎032 422 27 10

ROYAL

Grande Rue 28 ☎032 481 43 29

R. du Cinema 1 ☎032 487 45 61

GAMINES. De Eleonore Faucher. Avec Amira Casar, Sylvie Testud, Jean-Pierre Martins. VF 16:30. (NC/NC) 107 min LA MERDITUDE DES CHOSES. De Felix Van Groeningen. Avec Johan Heldenbergh, Koen De Graeve,. VF 18:40, 20:30. (NC/NC) A côté du Casino

Av. Général-Guisan 19 ☎027 455 14 60

JURA

R. des Granges 13 ☎032 422 11 29

ESPACE NOIR

LA ROUTE. De John Hillcoat. Avec Robert Duvall, Charlize Theron, Guy Pearce. VF 20:00. (14/16) 119 min

SCALA

R. de la Serre 52 ☎032 916 13 66

GAUMONT ARCHAMPS

DIVONNE

ST-IMIER SIN NOMBRE. De Cary Fukunaga. Avec Paulina Gaitan , Edgar Flores, Kristian Ferrer. VF 20:00. (14/14) 96 min

I LOVE YOU PHILIPP MORRIS. De John Requa, Glenn Ficarra. Avec Ewan McGregor, Rodrigo Santoro, Jim Carrey. VF 18:15, 20:15. (12/14) 97 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 16:00. (7/7) 98 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 15:00, 17:45, 20:30. (NC/NC) 118 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 15:45, 18:00, 20:15. (16/16) 102 min

INVICTUS. De Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Robert Hobbs. VF 16:30, 19:15, 21:55. (7/12) 134 min L’AUTRE DUMAS. De Safy Nebbou. Avec Gerard Depardieu, Melanie Thierry, Benoit Poelvoorde. VF 14:00, 16:30, 19:30, 22:00. (NC/NC) 104 min LA NOSTALGIE DE L’ANGE. De Peter Jackson. Avec Mark Wahlberg, Rachel Weisz, Susan Sarandon. VF 14:00, 16:30, 19:30, 22:00. (NC/NC) 128 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 14:00, 16:00, 18:00, 20:00. (7/7) 98 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 14:00, 16:00, 18:00, 20:00, 22:00. (7/7) 94 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 14:00, 16:30, 19:30. (NC/NC) 118 min PLANÈTE 51. De Jorge Blanco. VF 14:00. (NC/NC) PROTÉGER ET SERVIR. De Eric Lavaine. Avec Carole Bouquet, Clovis Cornillac, Kad Merad. VF 14:00, 16:00, 18:00, 20:00, 22:00. (NC/NC) 90 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 14:00, 16:30, 19:30, 22:00. (12/14) 128 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 14:00, 16:30, 19:30, 22:00. (16/16) 102 min

LE CINOCHE

R. du Clos 1 ☎032 493 73 73

AVATAR 3D. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 15:00, 20:00. (12/12) 165 min

ASTOR

A SERIOUS MAN. De Joël & Ethan Coen. Avec Michael Stuhlbarg, Sari Lennick, Richard Kind. VO 20:45. (12/16) 105 min AVATAR. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 15:00. (12/12) 165 min BRILLANTE ETOILE. De Jane Campion. Avec Kerry Fox, Abbie Cornish, Ben Whishaw. VO 18:15. (7/16) 120 min BROTHERS. De Jim Sheridan. VO 20:45. (14/14) 110 min GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 18:00. (12/16) 132 min JASPER, PINGOUIN EXPLORATEUR. De Eckart Fingberg. VF 15:45. (NC/5) 80 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, A. Bassett. VF 13:30, 15:45. (7/7) 98 min LE REFUGE. De François Ozon. Avec Isabelle Carré, Melvil Poupaud, Louis-Ronan Choisy. VF 18:30. (14/16) 88 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 15:00, 18:00, 20:45. (12/14) 128 min

REX

Quai du Bas 92 ☎032 322 38 77

EDEN

R. de la Serre 83 ☎032 913 13 79

PALACE

T. WyttenBach-Strasse 4 ☎032 322 01 22

CORSO

R. Jaquet-Droz 14

OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 16:00, 18:15. (7/7) 94 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 20:30. (12/14) 128 min

Fbg du Lac 7 ☎032 710 10 88

GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 20:00. (12/16) 132 min LES HERBES FOLLES. De Alain Resnais. Avec Sabine Azema, Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric. VF 20:00. (7/16) 104 min

Avenue de Lavaux 36 ☎021 728 69 69

VILLARS GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 19:30. (12/16) 132 min

NEUCHÂTEL

ALVIN ET LES CHIPMUNKS 2. De Betty Thomas. VF 14:00. (7/10) 89 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, A. Bassett. VF 13:45, 16:15. (7/7) 98 min PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE. De Chris Columbus. Avec Pierce Brosnan, Catherine Keener, Uma Thurman. VF 16:30, 18:45, 21:00. (NC/NC) 118 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 18:30, 21:15. (12/14) 128 min

Grand Rue 6 ☎026 660 28 43

REX

R. Jean-Jacques Rousseau 6 ☎021 925 88 99

A SERIOUS MAN. De Joël & Ethan Coen. Avec Michael Stuhlbarg, Sari Lennick, Richard Kind. VO 18:00. (12/16) 105 min WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VO 20:30. (16/16) 102 min

HOLLYWOOD

Grand-Rue 92 ☎021 965 15 62

Le Bourg 13 ☎021 907 73 23

WOLFMAN. De Joe Johnston. Avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving. VF 20:45. (16/16) 102 min

VERBIER KERITY, LA MAISON DES CONTES. De Dominique Monféry. VF 17:00. (NC/5) 77 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 17:00. (12/14) 128 min CINÉMA DE VERBIER

FRANCE VOISINE

Casino-Théâtre (42, rue de Carouge), 022 793 54 45

MAIS N’TE PROMÈNE DONC PAS TOUTE NUE + FEU LA MÈRE DE MADAME, DEUX COMÉDIES DE GEORGES FEYDEAU, MISE EN SCÈNE DE MICHEL FAVRE, 19h mercredi, 19h jeudi, 20h30 vendredi, 15h et 20h30 samedi sauf le 20 février, 17h30 dimanche, relâche les lundis et mardis, 27.01.2010-20.02.2010. Théâtre Para-Surbeck (43, rue Louis-Favre), 022 740 00 75, www.theatre-ad-hoc.ch

«HOLOCAUSTE», TEXTE DE CHARLES REZNIKOFF, MISE EN SCÈNE DE PATRICK HELLER, A 20h, sauf dimanche à 19h; relâche lundi, 02.02.2010-14.02.2010. Théâtre de l’Usine (11, rue de la Coulouvrenière), rés. tél. 022 328 08 18, www.theatredelusine.ch

LES JONGLEURS DE MOTS, CRÉATION ALAIN CARRÉ, 20h30 mercredi, jeudi, vendredi, samedi; 17h15 dimanche; relâche lundi et mardi, Dimanche 21 février représentation à 15h au lieu de 17h15. 03.02.2010-28.02.2010. Cologny, Théâtre du Crève-Coeur (16, chemin de Ruth), 022 786 86 00, www.theatreducrevecoeur.ch

MARLÈNE AVEC AMOUR, MISE EN SCÈNE D’OLIVIER PÉRIAT, Théâtre musical par la Cie Encore Raté. 20h30 du mercredi au samedi; 18h dimanche; relâche lundi et mardi. 10-28,02.2010. Théâtre T50 (ruelle du Couchant), 022 735 32 31

BAB ET SANE, DE RENÉ ZAHND, MISE EN SCÈNE DE JEAN-YVES RUF, 19h me/je, 20h30 ve, 19h sa, 17h di. Relâche mardi 16 février. Représentation lundi 15 février 20h30, 10-20.02.2010. Théâtre Le Poche Genève (7, rue du Cheval-Blanc), 022 310 37 59, www.lepoche.ch, billetterie@lepoche.ch, location Service culturel Migros Genève (rue du Prince)

ANNEMASSE LA MERDITUDE DES CHOSES. De Felix Van Groeningen. Avec Johan Heldenbergh, Koen De Graeve,. VO 18:30. (NC/NC) LES CHATS PERSANS. De Bahman Ghobadi. Avec Negar Shaghaghi, Ashkan Koshanejad, Hamed Behdad. VO 21:00. (NC/NC) 101 min

L’HOMME QUI RIT, D’APRÈS VICTOR HUGO, MISE EN SCÈNE ET MANIPULATION ISABELLE CHLADEK, Kamishibaï et figurines, Pour ados et adultes. 19h me, je et ve; 19h samedi; 17h dimanche. Représentation également mardi 16 février à 19h. 10.02.2010-21,02.2010.

CINÉ ACTUEL

TMG Théâtre des Marionnettes de Genève (3, rue Rodo), 022 418 47 77, www,marionnettes.ch, location Service culturel Migros Genève (rue du Prince 7) ou Stand Info Balexert

MJC centre, r. du Mai 3 ☎+33 450 92 10 20

GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 21:30. (12/16) 132 min LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE. De Ron Clements, John Musker. Avec john goodman, Keith David, Angela Bassett. VF 19:30. (7/7) 98 min OCÉANS. De Jacques Perrin, Jacques Cluzaud. VF 19:30. (7/7) 94 min SHERLOCK HOLMES. De Guy Ritchie. Avec Jude Law, Robert Downey Jr., Mark Strong. VF 21:30. (12/14) 128 min R. du Clos-Fleury ☎+33 450 95 51 20

SALEVE

ARCHAMPS AVATAR 3D. De James Cameron. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Zoe Saldana. VF 14:00, 17:30, 21:00. (12/12) 165 min BROTHERS. De Jim Sheridan. VF 13:45, 16:00, 18:00, 20:00, 22:00. (14/14) 110 min GAINSBOURG (VIE HEROÏQUE). De Joann Sfar. Avec Laetitia Casta, Eric Elmosnino, Doug Jones. VF 22:00. (12/16) 132 min IN THE AIR. De Jason Reitman. Avec George Clooney, J. Bateman,. VF 22:00. (7/12) 110 min

VIRGINIE, DE MICHEL ANDRÉ, 20h jeudi en faveur de l’association H2O Energies; ve 20h, entrée libre, petite restauration dès 18h30; sa 20h en faveur de l’association Start; di 15h, entrée libre. Org.: Les Compagnons de la Tulipe Noire, 11.02.2010-14.02.2010. Théâtre PItoëff (54, rue de Carouge), www.tulipenoire.ch

JULES ET MARCEL, 20h30, Philippe Caubère et Michel Galabru. 11,02.2010-13.02.2010. Théâtre Forum Meyrin (1, pl. des Cinq-Continents), location Service culturel Migros Genève ou Stand Info Balexert

BIENVENUE CHEZ NOUS, 20h30, et dimanche 17h, 11,02.2010-13.02.2010. Théâtre Cité-Bleue (46, avenue de Miremont), Cité Universitaire, www.bienvenuecheznous.net

SPECTACLES ONÉSIENS, PATRICK LAPP, «L’ENSEIGNEUR», HUMOUR, MISE EN SCÈNE DE MARTINE JEANNERET, Relâche lundi 15 février. 20h30. 11.02.2010-20.02.2010. Onex, espace culturel Le Manège (127, route de Chancy), 022 879 59 99, www.spectaclesonesiens.ch, loc. Service culturel Migros Genève, Stand Info Balexert, Migros Nyon La Combe


LE COURRIER

MÉMENTO

9

JEUDI 11 FÉVRIER 2010

VAUD «LE SILENCE», DE NATHALIE SARRAUTE, PRÉCÉDÉ DE «ICH STERBE», TIRÉ DE «L’USAGE DE LA PAROLE», MISE EN SCÈNE D’ARMAND DELADOEY. 20h30 mardi, vendredi, samedi; 19h mercredi, jeudi; 18h dimanche. 05.02.2010-21.02.2010. «AVRACAVABRAC», SOIRÉES D’IMPROVISATION THÉÂTRALE. 21h du me au sa. Avec l’équipe d’improvisateurs de Casting. 10-13.02.2010. Lausanne, Théâtre 2.21 (10, rue de l’Industrie), 021 311 65 14

BLOUP ? OU QUAND ON RÊVE À DEUX D’ÊTRE SEUL. 20h30 du jeudi au samedi, 17h dimanche. Spectacle quadrilingue avec chansons en français, anglais, italien, allemand. 11-14.02.2010. Lausanne, Théâtre du Vide-Poche, 077 454 47 15

MON COLOCATAIRE EST UNE GARCE, 20h30 je, ve et sa; 17h di, 11.02.2010-14.02.2010.

LES JEUDIS DU PIANO, RÉCITAL LAURENCE FOLLONIER (SUISSE), 20h30 jeudi. Programme: JS Bach, Mendelssohn, Beethoven, Schumann, 11.02.2010. Palais de l’Athénée, 022 310 41 02, www.athenee.ch

RÉCITAL ALEXANDRE THARAUD, SÉRIE «ALTERNATIVES CLASSIQUES», Domenico Scarlatti, Frédéric Chopin, 20h30. 11.02.2010. CONCERT DE L’OSR, TCHAÏKOVSKI ET CHOSTAKOVITCH. 20h. Dir.: Neeme Järvi. Violon: Boris Brovtsyn. 12.02.2010. Victoria Hall (rue du Général-Dufour)

JEAN-SÉBASTIEN BACH INTERPRÉTÉ AU MARIMBA, 20h, avec des percussionnistes du CIP, Damien Darioli, Loïc Defaux et Florian Feyer. Durée 1h, entrée libre. 12.02.2010. Genthod, salle communame (29, rue du Village), www.genthod.ch, www.cipercussion.ch

Nyon, Théâtre du Funambule (quai des Alpes), 079 248 75 67, wwwa3a.ch, theatre@a3a.ch

NEUCHÂTEL LE PRINTEMPS, DE DENIS GUÉNOUN, 19h de mecredi 10 à vendredi 12 février; 16h samedi 13 et 16h dimanche 14 février, 10-14.02.2010.

VAUD CONCERT DE L’OSR, TCHAÏKOVSKI ET CHOSTAKOVITCH. 20h15. Dir.: Neeme Järvi. Violon: Boris Brovtsyn. 11.02.2010. Lausanne, Théâtre de Beaulieu (av. Bergières)

«MUSIQUES EN FÊTE»

Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

DANSE GENÈVE MATRIOSKA, CHORÉGRAPHIE DE TIAGO GUEDES, Tout public dès 6 ans. 15h me, 18h ma, je et ve; 17h sa et dimanche, 03-10.02.2010. OPÉRA, CHORÉGRAPHIE DE TIAGO GUEDES ET MARIA DUARTE. 20h30. 12-13.02.2010. Salle des Eaux-Vives (82-84, rue des Eaux-Vives), 022 320 0606

LE CONTE DE CENDRILLON, DE FRANK MARTIN, D’APRÈS LES FRÈRES GRIMM, 20h, Chorégraphie et mise en scène d’Antonio Gomes, 12.02.2010-13.02.2010. BFM (2, place des Volontaires), loc. Service culturel Migros Genève (7, rue du Prince)

VALAIS ROUGE DÉSIR, CHORÉGRAPHIE DE FERNANDO CARRILLO, 20h30 du 11 au 13 février, 17h dimanche 14 février. 11.02.2010-14.02.2010. Sierre, Les Halles, 027 455 70 30, www.leshalles-sierre.ch, location Service clients Manor Sierre

GENÈVE ITALIE, MUSIQUES EN FÊTE,Samedi 13 et dimanche 14 février 15h17h stage de tamburello et percussions de Sicile par Salvatore Meccio; concerts enregistrés par RSR Espace 2,11-13.02.2010. LE DON DE LA TRADITION, CONFÉRENCE-DÉMONSTRATION PAR FABRICE CONTRI ET STEFANO VALLA. 18h30. ITALIE DU NORD, DUO VALLA SCURATI, HAUTBOIS ET ACCORDÉON DE L’APENNIN, COMPAGNIA TRALLALERO, LA SQUADRA, CHANTS POLYPHONIQUES DE LIGURIE. 20h30. 11.02.2010. ITALIE DU SUD, ENSEMBLE ANNA STRATIGÒ, MUSIQUE DES ARBÉRÈCHES (ARBËRESH), ALBANAIS DE CALABRE, ANTICHE FERROVIE CALABRO-LUCANE, MUSIQUE DE FÊTE DE CALABRE. 20h30. 12.02.2010. CANTU A CHITERRA, JOUTE VOCALE DE SARDAIGNE, CONFÉRENCE DÉMONSTRATION PAR ÉDOUARD FOURÉ CAUL-FUTY. 18h30. SARDAIGNE, LUIGI LAI, LAUNEDDAS SARDES, CANTU A CHITERRA, JOUTES VOCALES DE SARDAIGNE. 20h30. 13.02.2010. Alhambra (10, rue de la Rôtisserie), www.adem.ch

JAZZ

GENÈVE Temple de St-Gervais, Genève

AMR/Sud des Alpes (10, rue des Alpes)

FESTIVAL LES JEUNES PARMI LE JAZZ. 05.02.2010-13.02.2010. ATELIERS JAZZ DES COLLÈGES ROUSSEAU ET ANDRÉ-CHAVANNE. 20h jeudi. ATELIER JAZZ DU COLLÈGE DE STAËL. 21h30 jeudi. 11.02.2010. ATELIERS JAZZ DES COLLÈGES CLAPARÈDE ET ÉMILIE GOURD. 20h. CROON ON. 21h30, Ernie Odoom, Cyril Moula, Manu Hagmann, Nelson Schaer. 12.02.2010. ATELIER JAZZ DU COLLÈGE VOLTAIRE. 20h. HOPEPROJECT. 21h30. 13.02.2010. Grand-Lancy, Centre Marignac (28, avenue Eugène-Lance), salle de La Plage, 022 794 55 33

J.-C. ROSSIER QUARTET, 19h jeudi, 11.02.2010. Les Enfants Terribles (24, rue Prévost-Martin), 022 321 85 10

THE QUARTET, DUCROT, LOSEGO, MEYER, WESPI, CLASSIC JAZZ, Dès 21h, 12.02.2010.

GENÈVE NK + ERNIE ODOOM. 21h30 concerts du lundi 8 au jeudi 11 février. Avec Manu Gesseney, saxo-

La direction de l’OFPC et les collègues du service d’orientation

ont le profond regret de faire part du décès de

Madame Christine OTHENIN-GIRARD

et présentent à sa famille et à ses proches leurs sincères condoléances.

Monsieur René Louis SIMONET

vous exprime toute sa reconnaissance et vous remercie sincèrement de l'avoir soutenue dans son deuil.

CONVOIS FUNÈBRES GENÈVE

Aurélia Baeza Moya, décédée à 73 ans, les obsèques auront lieu en Espagne. Camille Berchten, décédée à 100 ans, les obsèques ont eu lieu dans l’intimité de la famille. Michèle Jehoram, décédée à 77 ans, cérémonie d’adieu en la chapelle du Centre funéraire de Saint-Georges à 15h. Pierrina Joséphine Martinge-Krebs, décédée à 82 ans, cérémonie d’adieu en l’église catholique de Troinex à 10h30. Serge Merguin, décédé à 84 ans, cérémonie d’adieu au Centre funéraire de SaintGeorges à 14h. Josette Meynet, née Duret, décédée à 88 ans, cérémonie religieuse en l’église Saint-Françoisde-Sales, à Chêne-Bourg, à 10h30. Marie-Thérèse Millet, Genève. Hélène Périsset, née Flury, décédée à 60 ans, cérémonie religieuse en la chapelle du Centre funéraire de Saint-Georges à 16h15. Valentin Roma Abal, décédé à 54 ans, Genève. Mirella Salone, née Giancola, décédée à 57 ans, cérémonie religieuse en la chapelle de «La Provvidenza», à Carouge (34, rue Jacques-Dalphin) à 10h. JURA

Pierre Maître, décédé à 63 ans, messe d’adieu en l’église de Glovelier à 14h. André Monthoux, décédé à 57 ans, Courtételle, la cérémonie d’adieu a eu lieu dans la stricte intimité de la famille. Alain Saunier, décédé à 50 ans, messe et dernier adieu en l’église de Chevenez à 14h. Joseph Voyame, cérémonie d’adieu en l’église de Bassecourt à 14h. VAUD

Isabelle Brauch-Martin, décédée à 84 ans, Prangins. Gilbert Chesaux-Tahiri, Lausanne. Georgette Colomb, Lausanne. Francisco Coronel-Castiella, Lausanne. Marie-Louise Delacrétaz-Piccot, décédée à 96 ans, cérémonie religieuse à la chapelle Saint-Roch, à Lausanne, à 16h. René Ebbo, Brent. Philippe Guex, décédé à 83 ans, Carrouge. Hélène-Jeanne Pérusset, née Rosset, décédée à 99 ans, obsèques au temple de Nyon à 14h. Hilde Petterson-Luscher, Nyon. Charly Pion, décédé à 69 ans, Allaman. Simone Raboud-Page, décédée à 91 ans, Clarens, Renens, Broc (FR), Lausanne. Fritz Sidler, Clarens. Raymonde SieglerDesvignes, décédée à 90 ans, Ollon. Marguerite Zaugg, Lausanne. BIENNE ET JURA BERNOIS

Bluette Charpilloz, décédée à 85 ans,

enterrement au cimetière de Bévilard à 13h45, suivi du culte en l’église réformée.

NEUCHÂTEL

Jeanne Biollay, née Rotzetter,

décédée à 84 ans, messe des funérailles en l’église catholique de Peseux à 15h. Paulette Brand, née Liniger, Les Geneveys-sur-Coffrane, La Chaux-deFonds, Les Hauts-Geneveys, Lerbach (Allemagne), Brügg, décédée à 75 ans, cérémonie d’adieu au temple de Saint-Jean (1, rue de l’Helvétie), à La Chaux-de-Fonds, à 15h. Camille Schneiter-Pluss, décédé à 67 ans, cérémonie d’adieu au temple de Saint-Blaise à 14h.

12 février GENÈVE

Marguerite Clavien, née Allera,

décédée à 87 ans, cérémonie religieuse en l’église Sainte-Croix, à Carouge, à 14h30. Georges Stouder, décédé à 64 ans, cérémonie religieuse en l’église Saint-Joseph (place des EauxVives) à 10h. Elise Tardin, décédée à 95 ans, cérémonie religieuse en la chapelle du Centre funéraire de SaintGeorges à 11h. Roger Weber, décédé à 85 ans, cérémonie religieuse au temple de Jussy à 14h30. Enrica Williams, décédée à 60 ans, cérémonie religieuse en l’église Saint-Hippolyte du Grand-Saconnex à 14h30. JURA

Nelly Miserez-Wattelet, décédée à 88 ans, messe et dernier adieu en l’église de Saignelégier à 14h. Madeleine White-Rion, messe d’adieu en l’église paroissiale de Courfaivre à 14h.

VAUD

Jean-Pierre Dumont-Favre, décédé à

85 ans, culte au Centre funéraire de Montoie, à Lausanne, chapelle B, à 15h, honneurs à 15h30.

13 février

No Comment Bar (21, rue de Bourgogne), www.aboutnocomment.com, www.worldvillage.eu, 078 738 52 80

GOSPEL AND SPIRITUAL MUSIC, 20h30 recette entièrement reversée à MSF Suisse. 12.02.2010. Temple des Eaux-Vives

ÉCO-QUARTIER JONCTION GENÈVE PROJETS DU CONCOURS D’ARCHITECTURE POUR UN ÉCO-QUARTIER À LA JONCTION, De 11h à 18h mardi, mercredi, vendredi et samedi; de 11h à 20h jeudi; accès libre, 09.02.201027.02.2010. Forum Faubourg Ville de Genève (6, rue des Terreaux-du-Temple)

NEUCHÂTEL

VAUD RENDEZ-VOUS RUE DU NORD, 17h, 22.11.200904.04.2010. Théâtre 2.21, Lausanne ☎ 021/311 65 14

LIVE ASAF AVIDAN & THE MOJOS + SUPPORT TAMAR EISENMAN. Portes 20h30. Concert dès 21h. after show Citizen D. 11.02.2010. Lausanne, Bleu Lézard (10, rue Enning)

FINANCEMENT PRIVÉ ET PUBLIC DE LA CULTURE, MIXITÉ OU DIVORCE ? QUEL RÉGIME LA CULTURE DOIT-ELLE ADOPTER ?, 20h jeudi. Avec Yvette Jaggi vs Marc Bloch, 11.02.2010. La Chaux-de-Fonds, Club 44 (64, rue de la Serre), 032 913 45 44, www.club-44.ch

ENFANTS / TOUT PUBLIC VAUD

GENÈVE JAM ROOTS SKA REGGAE, Portes 20h, entrée libre, 11.02.2010. FESTIVAL ÉCOLES DE MUSIQUE. Portes 19h30. L’EPI, le Bus Magique, l’AMR, l’ETM et le Blueschool. 12.02.2010 et 13.02.2010.

LES MERCREDIS DES CONTES AU MUSÉE MONÉTAIRE CANTONAL, 15h30, 18.11.2009 28.04.2010. Musée Monétaire cantonal, Lausanne ☎ 021/316 39 90

Meyrin, Undertown (place des Cinq-Continents)

UK HIP HOP, Portes 23h, dans le cadre du Festival Black Movie, 12.02.2010. ASTROFONIC TOUR. Portes 21h. 13.02.2010. LA CAVE 12 À L’ÉCURIE (# 143), CARTE BLANCHE # 64 JEANPIERRE. 21h, début 21h30. 12.02.2010. l’Ecurie de l’Ilot 13 (14, rue de Montbrillant), www.cave12.org

CHANSON / VARIÉTÉ GENÈVE «COEUR À CHOEUR», AVEC LA CHORALE DES BAINS, MISE EN SCÈNE DE SYLVIE ZAHND, 20h30 jeudi, vendredi, 19h samedi/dimanche, supplémentaire le mercredi 17 février à 20h30. 06.02.2010-19.02.2010. Carouge, Alchimic (10, av. Industrielle), 022 301 68 38, www.alchimic.ch

«MÉMOIRES BLESSÉES» «MÉMOIRES BLESSÉES», 28.01-14.02.2010. LES BRIGADES INTERNATIONALES DANS LA GUERRE D’ESPAGNE, IMAGES RÉCUPÉRÉES. Exposition photographique (guerre d’Espagne, 1936-1939). 28.01.2010-28.03.2010. TROISIÈME NUIT DE WALPURGIS, de karl kraus. Adaptation, mise en scène et jeu de José Lillo. (à partir de mardi 2 février). 02.02.201014.02.2010. MÉMOIRES DE LA COLONISATION. 18h30, projection du film «Afrique à vendre, Afrique à prendre, le Gabon des Français», d’André Gazut et Pierre-Pascal Rossi (1978, production TSR). Projection suivie à 20h d’un débat avec l’historienne Catherine Coquery Vidrovitch et présentation de la collection Passé-Présent des éditions Agone. 11.02.2010. Théâtre Saint-Gervais (5, rue du Temple), 022 908 20 00, www.saintgervais.ch

11 février

GENÈVE CONCERT DE SOUTIEN POUR HAÏTI, Vendredi 12 février entrée gratuite, 21h. Avec Licia Chery, chanteuse haïtienne, et le collectif genevois d’afrobeat Afro Be, concert puis jam session, 12.02.2010.

CONFÉRENCES

POP / ROCK

GENÈVE

Très touchée par votre présence, vos pensées d'affection, vos marques de sympathie et vos dons, la famille de

GENÈVE GRAND-PÈRE, DE GUY JUTARD, De 1 à 3 ans. Marionnettes à fils longs. Durée 23 min. Me 3 février 11h, 15h, 17h. Je/ve 10h30, 15h, 16h30. sa 11h, 15h, 17h, di 11h, 15h, 17h (sauf di 14 et di 21 février, seulement 11h et 15h). NB, mercredi 10 février seulement à 11h et 15h. Relâche lundi. 03.02.2010-21.02.2010. TMG Théâtre des Marionnettes de Genève (3, rue Rodo), rés. tél. 022 418 47 77, www,marionnettes.ch

«L’OISEAU DU MATIN», D’ALEXIS CHEVALIER ET ALAIN SABAUD, MISE EN SCÈNE D’ANOUCHKA CHENEVARD SOMMARUGA. 19h30 vendredi 5 février, 17h samedi 6 et 17h dimanche 7 février. 19h30 mardi 9 février, 15h mercredi 10 février, 19h30 vendredi 12 février, 17h samedi 13 février, 11h et 17h dimanche 14 février. Durée 1h15. Avec 21 jeunes comédiens de 6 à 18 ans. Tout public dès 5 ans. Pa rle Théâtrochamp, théâtre d’enfants et adolescents. 05.02.2010-1402.2010. Chêne-Bougeries, salle communale Jean-Jacques Gauthier (1, route du Vallon), 022 349 49 82, toc@theatrochamp.ch

% 118 % 117 % 144 % 143 % 147

GENÈVE

Pharmacies de garde jusqu’à 23h:

Pharmacie de la Clef-d’Arve, 110 rue de Carouge, 022 320 65 06 Pharmacie du Soleil, Eaux-Vives, 34, rue de Montchoisy, 022 786 46 48

Livraison urgente de médicaments:

week-end + chaque nuit de 19h à 8h: appelez le 144 ou 1818 Médecine : ☎ 022 372 33 11 ou téléphone ☎ 022 382 33 11. Hôpital cantonal, Rue Micheli-du-Crest 24, 24h24

SOS Médecins à domicile:

☎ 022 748 49 50. 24h24, SOS Infirmières: ☎ 022 420 24 64. 24h24 Maternité: ☎ 022 382 42 36, (Obstétrique/accouchements) ☎ 022 382 68 16 (Gynécologie) Bd de la Cluse 32. 24h24 Pédiatrie: ☎ 022 382 45 55 , Hôpital des enfants, rue Willi-Donzé 6 24h24 Lu-ve de 18h à 24h, week-end et jours fériés de 08h à 24h (téléphone obligatoire): ☎ 022 305 04 58 ,Clinique des Grangettes, ch. des Grangettes 7, Chêne-Bougeries ☎ 022 719 61 00, Hôpital de la Tour, av. J.-D. Maillard 3, Meyrin

VAUD AUBONNE & ROLLE

Pharmacies urgence 24h24

dimanche de 10h à 12h & de 17h à 18h : Pharmacies d’Aubonne ou du Marché à Aubonne ou Pharmacie de l’Ile à Rolle. Renseignements ☎ 079 301 27 28 Médecin de garde, Aubonne ☎ 0848 877 987 Médecin de garde, Rolle ☎ 021 822 11 11

16 février GENÈVE

Giuseppe Spagnolo, céérmonie à

l’église de La Provvidenza, à Carouge, à 19h.

VERTICALEMENT 1. Préfère le cœur au trèfle. 2. N’attend pas l’hiver pour faire des boules-de-neige. Lecture du rabbin. 3. Passagers. 4. Fait fortement sentir sa présence. Un peu de vert au milieu de beaucoup de jaune. 5. Enveloppe protectrice. Donnée d’abord, gagnée ensuite. 6. Impression donnée à la presse. Cap vers Alicante. 7. Source d’erreur. Indiens de souche. Le magnésium. 8. Avancerai en liquide. 9. Diminutif pour collectif. Mesure qui n’est plus à prendre. 10. N’importe qui. Victime d’un sabreur de faîte. SOLUTIONS DU N° 1593 HORIZONTALEMENT 1. REDOUBLANT. 2. ECOUTEUR. 3. COLI. CIPPE. 4. REMÉMORÉES. 5. EUE. ETEND. 6. ARNICA. TEL. 7. TA. DANS. SE. 8. INVENTENT. 9. OTA. VERT. 10. NÉNÉ. SEMÉE. VERTICALEMENT 1. RÉCRÉATION. 2. ECOEURANTE. 3. DOLMEN. VAN. 4. OUÏE. IDE. 5. UT. MÉCANO. 6. BÉCOTANT. 7. LUIRE. SÈVE. 8. ARPENT. NEM. 9. PÉDESTRE. 10. TRÈS. LÉ. TÉ.

NEUCHÂTEL

Cours

Devises

Achat

Théâtre de la Poudrière (22, quai Ph.-Godet), Neuchâtel, rés. tél. 032 724 65 19

USA

USD

1.0028

Europe

EUR

1.4612

RoyaumeUni

GBP

1.6330

Japon

JPY

1.0995

RENCONTRE LITTÉRAIRE GENÈVE RENCONTRE AVEC L’ÉCRIVAIN EUGÈNE DURIF, AUTEUR DE «LAISSE LES HOMMES PLEURER», 19h30. dans le cadre de Lettres Frontière, 11.02.2010.

COURS DES MONNAIES

AIGLE & BEX/VILLENEUVE

Pharmacie de garde:

dimanche de 11h à 12h & de 17h à 18h Pour les urgences exclusivement, en dehors de ces heures, appelez le 024 463 22 25 (pharmacien(ne) Pharmacie du Centre, Aigle Médecin de garde,☎ 024 468 86 88

LAUSANNE

Pharmacie ouverte jusqu’à 22h :

A la Gare, pl. de la Gare 9, ☎ 021 324 20 20

Pharmacie ouverte jusqu’à 24h :

10 février 2010 Vente Cours USA 1.0270 Euro RoyaumeUni 1.4966 Japon 1.6722 Or Argent 1.1253

Achat 0.9800 1.4400 1.5900 1.0700 36’806 597.50

Vente 1.0500 1.5000 1.7100 1.1600 37’056 609.50

Prévision jusqu'à jeudi soir: Romandie, Valais: nuageux, faibles chutes de neige jusqu'en plaine, un peu plus fréquentes sur le Nord de la région, en Suisse centrale et orientale. Belles éclaircies bassin lémanique et Valais. A l'aube -5°, -2° au mieux de la journée sur le Plateau, 0° Valais. 2000 m. -16°. Bise parfois forte sur bassin lémanique. Nord-est modéré à fort montagne, faible à modéré Alpes valaisannes.

Evolution probable du vendredi au lundi: Romandie, Valais: vendredi changeant, nombreux nuages, quelques flocons. Belles éclaircies bassin lémanique et Préalpes. Assez ensoleillé et sec en Valais. Max. 0°. Samedi, dimanche part. ensoleillé. Tendance bise. Bien ensoleillé en Valais. Max. 1°. Lundi assez ensoleillé sur le Plateau, bien ensoleillé en Valais. Max. 1°. Météosuisse

24 SA, av. de Montchoisi 3, ☎ 021 613 12 24

Urgence médicament de 23h au matin :

☎ 021 213 77 77 Médecine: ☎ 02 /345 22 22. Policlinique médicale universitaire, rue du Bugnon, ☎ 021/314 60 60 Urgences: ☎021 314 66 66 (entrée rue du Bugnon 44) 24h24 Médecins de garde: ☎ 021/213 77 77. 24h24 Maternité: ☎ 021/314 35 05, (Obstétrique/accouchements), av. Decker 24h24 Pédiatrie: ☎ 021 627 28 29, Hôpital de l’enfance, Montétan 16, 24h24

NYON

Pharmacie de garde:

Lu-Sa jusqu’à 19h30 Di & fériés 10h30-13h & 17h-19h30

Information et Urgence avec ordonnance en dehors des heures, ☎ 022 361 16 21 (police)

Médecin de garde p/enfants ☎ 022/318 50 70 jusqu’à 22h

Médecin de garde, district de Nyon ☎ 0848 133 133

Médecin de garde, Terre Sainte, Coppet, ☎ 0848 133 133 Hôpital ☎ 022/994 61 61

EXPOSITIONS

Ouvert sans interruption 7jours/7 de 10h00 à 17h00

étoiles», avec Corinne Charbonnel, astrophysicienne (UniGE et CNRS), jeudi 11 février, 12h30-13h30, Espace Fusterie (temple), www.epg.ch, diaporama, dialogue avec le public, entrée libre.

William W. Linthicum Un Américain amoureux de la Suisse

SOIREE DANSANTE

Cathédrale Saint-Pierre, site archéologique

Peintures et dessins du 29 janvier au 14 février 2010. Vernissage : vendredi 29 janvier dès 18h30. Heures d’ouverture : Mercredi de 15h à 18h. Vendredi de 18h à 20h. Samedi et dimanche de 15h à 18h. LE CLIN D’ŒIL, Espace exposition, Chemin Neuf 20, 1246 CORSIER. (Parking à l’école primaire – Bus G depuis Rive) Contact-rendez-vous : 079 331 26 47

CONFÉRENCES / DÉBATS Rencontres de la Fusterie Administration et rédaction à Genève: 3, rue de la Truite, CP 238, 1211 Genève 8 Réd. ☎ 022/809 55 66 – fax: 022/329 42 74 Adm. ☎ 022/809 55 55 – fax: 022/809 55 67 Internet: www.lecourrier.ch E-mails: Abonnements: abo@lecourrier.ch Rédaction: redaction@lecourrier.ch Courrier des lecteurs: lecteurs@lecourrier.ch

Billets USD EUR 1£ JPY 1 kg 1 kg

MÉTÉO

Bibliothèque de la Jonction (boulevard Carl-Vogt 22), site www.lettresfrontiere.net

APPELS D’URGENCE Service du feu Police secours Urgences sanitaires, ambulances La Main tendue (24h24) sos enfants

HORIZONTALEMENT 1. Gage de fiabilité. 2. Aurait une issue favorable. 3. Ses pieds le font souvent souffrir. Il peut être servi à l’ombre. 4. Arrivée à bon port. Fut capitale pour les Moldaves. 5. Visite Florence avant Pise. Retombé en enfance. 6. Elle s’attaque aux arbres fruitiers. 7. Police au pied du mur. Autant que les péchés capitaux. 8. Grec ancien. Avertit la meute. 9. Repères pour les géologues. Le tiers de la moitié. 10. Court sur la peau. Réfléchit.

L’ÎLE AU TRÉSOR, D’APRÈS ROBERT LOUIS STEVENSON, ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE D’YVES BAUDIN, 15h les mercredis 10 et 17 février; 17h les samedis et dimanches 13, 14, 20 et 21 février, 10.02.2010-21,02.2010.

GENÈVE

Denis Zenhausern, décédé à 53 ans, cérémonie de recueillement au Centre paroissial oecuménique de Meyrin à 10h30.

MOTS CROISÉS NO 1594

CONCERTS SOUTIEN HAÏTI

Le Contretemps (1, rue des Savoises), org.: AGMJ

Zoo, l’Usine (4, place des Volontaires)

CLASSIQUE CULTES CANTATES, 10h, 06.12.2009 - 06.06.2010.

phone alto; Aina Rakotobe, saxophone; Nelson Schaer, batterie; Ernie Odoom, chant. Entrée libre, soirées de concert offertes. 08-11.02.2010. ATELIERS DE L’AMR EN CONCERT. 20h30 mercredi 10 et jeudi 11 février, entrée libre. 10.02.2010 et 11.02.2010.

Rédacteur en chef: Fabio Lo Verso. Direction administrative: Annelise Carrel Diaz, Frédérique Bouchet. Editeur: Nouvelle Association du Courrier (NAC), Genève. Président: Florio Togni. Imprimeur: Atar Roto Presse, Genève. Tirage contrôlé REMP 2009: 8766.

«Pouponnières stellaires. Dernières nouvelles de la formation des

Gran Noche Latina Special St-Valentin Grand spectacle de salsa avec deux champions internationaux, Dj Chicho. Samedi 13 fév., Salle du Môle dès 20h30, entrée 14.-

CONCERT Chapelle de Collex-Bossy Ch. de la Fruitière, Dimanche 14 février à 17h. JULIEN PAILLARD accordéoniste. Une petite histoire autour de l’accordéon du Baroque à nos jours. Concert - présentation. Entrée libre, verrée offerte, collecte à la sortie.

Attention, dès janvier 2010, le bloc-notes change d'adresse Cette rubrique publicitaire paraît le jeudi dans Le Courrier et La Tribune de Genève, au prix de 15.- + TVA 7.6% la ligne, pour les deux journaux. Ces communications, réservées aux sociétés genevoises sans but lucratif, aux galeries et lieux d'expositions publics genevois ainsi qu'aux établissements offrant de l'animation, doivent être remises au plus tard le mardi avant 10h précédant la parution, à Le Courrier - publicité: 3 rue de la Truite - CP 238 - 1211 Genève 8. Tél: 022 809 52 32, Fax: 022 809 55 67, Email: bloc-notes@lecourrier.ch


10

LE COURRIER Le Courrier

TÉLÉVISION

Jeudi JEUDI 11 fŽvrier 2010 TSR1

TSR2

20.10

JEUDI 11 FÉVRIER 2010

TF1

France 2

Temps présent

Toi et moi... et Dupree

20.40

20.45

Le journal EuroNews Tout le monde aime Raymond Dolce vita Top Models Alex Santana, négociateur Film TV. 10.40 Quel temps fait-il ? 11.05 Les Feux de l'amour 11.50 Le Rêve de Diana 12.15 Plus belle la vie 12.45 Le journal 13.25 Toute une histoire 14.30 Arabesque 15.25 7 à la maison Rêves et revers. 16.15 Desperate Housewives Halloween: la nuit des voisins. 17.05 Plus belle la vie 17.35 Dolce vita 18.10 Tapis rouge 18.30 Top Models 18.55 Couleurs locales 19.30 Le journal

6.30 Mabule 10.25 Les Zozios 12.00 Mabule Déclic. 12.30 tsrinfo 12.45 Quel temps fait-il ? 13.20 Le journal 13.55 tsrinfo OU Coupe de l'America 15.25 Santé 15.50 T.T.C. (T outes taxes comprises) 16.20 A bon entendeur

6.20 BB3B 6.45 TFou 8.30 Téléshopping 9.20 Le Destin de Lisa 4 épisodes. 11.05 La ferme Célébrités en Afrique 12.00 Attention à la marche ! 13.00 Journal 13.55 Les Feux de l'amour 14.50 Les Deux Visages

20.10 Temps présent

20.40 Toi et moi... et Dupree

7.00 7.05 7.55 8.20 8.50 9.10

Magazine. Reportage. 1 h 5. Au sommaire: Le schuss de la peur. Le terrible accident du skieur suisse Daniel Albrecht a semé le doute: les descendeurs prennent-ils trop de risques? - Afghanistan, l'enfer au féminin.

Haricots frais en hiver: effets pervers! 16.55 Melrose Place Amour et jalousie. 17.45 Les Simpson A bas la baby-sitter. Homer le baron de la bière. 18.35 Smallville Injustice. 19.30 Le journal 20.00 Banco Jass 20.10 Myster Mocky présente... Le diable en embuscade.

Film. Comédie. EU. 2006. Réal.: Anthony Russo et Joe Russo. Avec : Owen Wilson, Kate Hudson, Matt Dillon. Un couple de jeunes mariés voit sa vie commune perturbée par l'arrivée du meilleur ami de l'époux.

de Christie Film TV. Suspense. EU. 2007. Réal.: Douglas Jackson. 1 h 45. 16.35 New York police judiciaire Couples. 17.25 Monk Inédit. Monk fait des blagues. 18.15 La ferme Célébrités en Afrique 19.05 Le juste prix 20.00 Journal 20.37 C'est ma Terre Série. Policière. Fra. 2009. Réal.: Jean-Michel Fages. Inédits. Etoiles filantes. - Ascendant gémeaux. Avec : Isabel Otero, Hassan Koubba. Lola, heureuse gagnante d'un jeu télévisé, a pris ses quartiers dans un palace.

20.35

A vous de juger

France 3

M6

20.35

EuroNews Ludo Ludo vacances Plus belle la vie 12/13 Drôle de 13H En course sur France 3 Hippisme. 13.45 Inspecteur Derrick Actes d'amour. 14.55 La Malédiction de la Panthère rose Film. Comédie. GB. 1978. Réal.: Blake Edwards. 1 h 40. 16.35 Culturebox 16.40 Slam 17.10 Un livre, un jour 17.15 Des chiffres et des lettres 17.50 Questions pour un champion 18.30 18:30 aujourd'hui 18.45 19/20 20.00 Tout le sport 20.10 Plus belle la vie

6.00 7.05 7.15 8.10 8.35 9.55 11.10 11.35 12.45 12.50 13.45

M6 Music M6 Kid Disney Kid Club M6 Clips M6 boutique Absolument stars Caméra café 2 La Petite Maison dans la prairie Le 12.45 La Petite Maison dans la prairie La Loi d'une mère Film TV. Drame. EU. 2003. Réal.: Joanna Kerns. 1 h 45. 15.30 Le patron, c'est moi ! Film TV. Comédie. All. 2006. Réal.: Yasemin Samdereli. 1 h 50. 17.20 Le Rêve de Diana 17.50 Un dîner presque parfait 18.50 100% Mag 19.45 Le 19.45 20.05 Caméra café 2

La naissance de l'Amérique du Nord. 16.30 Chico, un gipsy peu ordinaire 17.25 C l'info 17.30 C à dire ?! 17.45 C dans l'air 19.00 Arte journal 19.30 Globalmag 19.50 Le fugu Inédit. Un poisson mortel.

20.35 A vous de juger

20.35 Louis la Brocante

20.40 Medium

20.35 Magnolia

23.30

Inédit. Une poupée de chiffon. 18.04 CD'aujourd'hui 18.05 En toutes lettres 19.00 N'oubliez pas les paroles 20.00 Journal

Magazine. Information. Comment va la France? Invités: X. Bertrand, F. Hollande. A un mois du premier tour des élections régionale, Xavier Bertrand et François Hollande se rencontrent sur le plateau d'Arlette Chabot.

6.00 6.45 8.40 11.10 11.40 13.00 13.30

Film TV. Drame. Fra. 2005. Réal.: Patrick Marty. Louis et le cordon bleu. Avec : Victor Lanoux. Au cours des «Journées internationales du goût», Louis fait la connaissance de Clara Wagner.

Série. Fantastique. EU. Ma femme cette inconnue (inédit). - Dent pour dent (inédit). - Tuer ensemble. - Le tourbillon de la vie. Avec : Patricia Arquette, Jeffrey Tambor, Miguel Sandoval, Maria Lark. Allison s'évanouit sur une scène de crime.

Le court du jour Banco Jass Lackawanna Blues Film TV. Drame. EU. 2005. Réal.: George C Wolfe. Avec : S. Epatha Merkerson, Marcus Carl Franklin, Mos Def. Les années 50 dans une petite ville de l'Etat de New York. Un jeune homme apprend la vie auprès d'une femme qui s'occupe des déshérités d'un quartier noir. 0.15 Plans-Fixes

22.30

Alice Nevers, le juge est une femme Série. Policière. Fra. 2009. Réal.: Denis Amar. 1 heure. Avec : Marine Delterme, Jean-Michel Tinivelli, Jean Dell, Anne Roussel. L'homme en blanc. Loïc Lardenois a été retrouvé mort dans un bois, le crâne fracassé, une arme de la Seconde Guerre mondiale à la main. 23.30 Les Experts : Miami

22.50

Nelson Mandela au nom de la liberté Documentaire. Politique. Fra. 2008. Réal.: Joël Calmettes. 1 h 35. Inédit. Sur un commentaire de Feodor Atkine. Quel homme se cache derrière la figure emblématique de Nelson Mandela? Comment, né pauvre en 1918, devintil l'un des hommes les plus écoutés de la planète? 0.30 Journal de la nuit

22.30 22.55

Soir 3 Ce soir (ou jamais !) Magazine. Culturel. Prés.: Frédéric Taddeï. En direct. 1 h 5. Dans la 4e saison de «Ce soir (ou jamais!)», on retrouve les rubriques habituelles de l'émission et des nouveautés font leur apparition comme la rubrique «L'image du jour». 0.00 Tout le sport 0.10 Chabada Magazine.

23.55

TV5MONDE

TCM

ZDF

RTPI

TMC

RTL 9

EUROSPORT 10.30

Game With A Purpose. 11.00 Olympic Countdown. 13.30 Tournoi WTA de Paris-Coubertin. Tennis. 8es de finale. En direct. 21.00 Olympic Countdown. 21.15 Eurogoals Flash. 21.25 Watts. 21.35 This Week on World Wrestling Entertainment.

CANAL+ 18.15

Les Simpson (C). Enfin clown. 18.40 Le JT de Canal+ (C). 19.05 Le grand journal de Canal+ (C). 19.55 Les Guignols de l'info (C). 20.10 Le grand journal, la suite (C). 20.50 Dirty Sexy Money. Inédit. 3 épisodes. 22.55 Flashpoint . Inédit.

PLANETE 16.25

La Grèce antique, origine de notre civilisation ?. 17.30 Vivre de sang froid. 18.20 Biotiful planète. 19.15 Bandes de lémuriens. 19.45 Ondes de choc (saison 2) . 20.40 La garde rapprochée d'Hitler. 22.25 Les Germains. 23.25 Les Germains.

Batman : l'alliance des héros. 17.50 Ben 10 : Alien Force. 18.15 Les supers nanas Zeta. 18.40 Floricienta. 19.30 Quoi de neuf, Scooby-Doo ?. 19.55 Teen Titans . 20.20 Batman. 20.40 The . Film. PoliPledge cier. 22.40 Kes . Film. Drame.

RSI1 18.00 18.10

Telegiornale flash . Zerovero. 19.00 Il Quotidiano . 19.40 Contesto . 20.00 Telegiornale . 20.40 Attenti a quei due . 21.05 Falò. 22.30 Autobomba a Beirut : Chi ha ucciso Rafic Hariri ?. 23.25 Telegiornale notte. 23.45 Hos. Film. Thriller. tage

SF1 18.00

Tagesschau . 18.15 5Gegen5. 18.40 Glanz & Gloria. 18.59 Tagesschau-Schlagzeilen. 19.00 Schweiz aktuell . 19.25 SF Börse . 19.30 Tagesschau . 20.05 Das Wunder von Andermatt . 21.00 Einstein . 21.50 10 vor 10 . 22.20 Aeschbacher.

ARD 19.20

Das Quiz mit Jörg Pilawa. 19.45 Wissen vor 8 . Wie löscht man brennendes Öl in der Pfanne? 19.55 Börse im Ersten. 20.00 Tagesschau . 20.15 Männer lügen nicht . Film TV. Comédie. 21.45 Kontraste. 22.15 Tagesthemen.

17.00 Heute . 17.15 Hallo Deutschland. 17.45 Leute heute . 18.00 SOKO Stuttgart . Blattschuss. 19.00 Heute . 19.25 Notruf Hafenkante. Wehrlos. 20.15 Mer losse d'r Dom in Kölle. 22.30 Heute-journal . 23.00 Maybrit Illner.

RSI2 17.45 L'occhio indiscreto . 18.40 Le sorelle McLeod . 19.25 Monk. Il Sig. Monk e la signora della porte accanto. 20.10 Squadra med : il coraggio delle donne . Medici di razza. 21.00 Vi Presento Joe Black . Film. Drame. 23.55 My Name Is Earl.

SF2 17.00 Familienstreit de luxe. 17.25 Die Simpsons . 17.50 Scrubs : Die Anfänger. 18.15 Der Lehrer. 18.40 Die Geheimnisse von Whistler. 19.30 Tagesschau . 20.00 . Save the Last Dance Film. Comédie dramatique. 21.55 Box Office. 22.20 Sport aktuell.

TVE I 16.00 16.25

Saber y ganar. Amar en tiempos revueltos. 17.15 España en 24 horas. 18.00 Noticias 24 horas Telediario internacional. 18.30 Cuéntame cómo pasó. 19.45 Recetas de Cocina. 20.00 Gente. 21.00 Telediario 2a Edicion. 22.00 El tiempo.

Magnolia

6.00 Les z'amours 6.30 Télématin 9.05 Des jours et des vies 9.35 Amour, gloire et beauté 9.55 C'est au programme 11.00 Motus 11.30 Les z'amours 12.00 Tout le monde veut prendre sa place 12.50 Les jeux à l'essai 13.00 Journal 13.55 Consomag 14.00 Toute une histoire 15.15 Comment ça va bien ! 16.20 Rex Inédit. Journal intime. 17.10 Paris sportifs 17.15 Rex

22.30 22.35 22.40

17.25

20.35

Medium

Esprits criminels Série. Policière. EU. Avec : Joe Mantegna, Paget Brewster, Shemar Moore. Chasse aux sorcières. - Alter ego. L'équipe se rend dans l'Indiana afin d'aider les autorités à arrêter un incendiaire qui sème la terreur. 22.45 Tard pour Bar 23.45 Le journal 23.55 Plans-Fixes 0.50 Couleurs locales

Questions pour un champion. 17.00 360° GEO. 18.00 TV5MONDE, le journal. 18.25 L'invité. 18.35 Rumeurs. 19.00 La Petite Vie. 19.30 Journal (TSR). 20.00 Catherine. 20.30 Journal (France 2). 21.00 L'objet du scandale. 22.55 TV5MONDE, le journal.

ARTE

20.40

Louis la Brocante

21.15

16.30

F5

11.00 14.00 15.00

Praça da Alegria. Jornal da tarde. Amanhecer. 16.00 O preço certo. 17.00 Portugal no Coração. 19.00 Portugal em directo. 20.00 Paixões proibidas. 21.00 Telejornal . 22.00 O que se passou foi isto. 22.30 Jogo duplo. 23.30 Canadá contacto.

RAI1 16.15 La vita in diretta. 18.50 L'eredità. Variétés. 20.00 Telegiornale . Information. Journal. 20.30 Affari tuoi. Divertissement. 21.10 Don

Matteo. Série. Policière. Bravi ragazzi. - Una dura prova per Don Matteo. 23.30 TG1. 23.35 Porta a porta.

RAI2 17.40

Art Attack. 18.00 Meteo. 18.05 TG2 Flash L.I.S.. 18.10 Rai TG Sport. 18.30 TG2. 19.00 Squadra Speciale Cobra 11. Un'ombra dal passato. 20.00 Il lotto alle otto. 20.30 TG2. 21.05 Anno Zero. 23.20 TG2. 23.35 Palco e retropalco : Sunshine. Sunshine.

16.15

Les maçons du coeur : Extreme Makeover Home Edition. 18.00 Alerte Cobra. 18.50 Las Vegas. Inédit. Gaz à tous les étages. - L'ivresse du . pouvoir. 20.40 Ghost Film. Comédie. Inédit. 22.50 Patrick Swayze : les dernières confessions .

SAT1 17.30 Schicksale, und plötzlich ist alles anders. 17.55 Eine wie keine. 18.25 Anna und die Liebe. 18.55 Das Sat.1 Magazin. 19.30 K 11, Kommissare im Einsatz. 20.00 Sat.1 Nachrichten. 20.15 Der goldene Kompass . Film. Fantastique. 22.25 Kerner.

MTV 19.20 19.45

Room Raiders. Ma life. 20.40 Les nerfs à vif. 21.05 Le casting de l'horreur. 21.30 Nitro Circus. 22.00 South Park . 22.25 South Park . 22.50 Testostérock. Catch. 23.10 Les Lascars. 23.15 MTV Crispy News. 23.25 Hits MTV.

MEZZO

BBC E

17.00

16.00

Marc-Antoine Charpentier, un automne musical à Versailles. 19.00 «La Lyra d'Orfeo» de Luigi Rossi. Concert. Classique. 20.30 Frank Sinatra. Inédit. 21.30 The Edsel Show : Frank Sinatra. Inédit. 22.35 Jazz Icons : Coleman Hawkins. Concert. Jazz.

Doctors. 16.30 EastEnders. 17.10 Casualty. 18.00 Casualty. 19.00 The Weakest Link. 19.45 Doctors. 20.15 EastEnders. 20.45 Massive. Inédit. 21.15 Carrie and Barry. 21.45 Jack Dee : Live at the Apollo. 22.30 The Mighty Boosh. 2 épisodes.

Turbo Magazine. Automobile. Prés.: Dominique Chapatte. Invité: Clovis Cornillac. Au sommaire: «La nouvelle BWM série 5». «Les Français et l'auto». - «La circulation des poids lourds». - «Une journée en Maserati Gran Turismo». - «Le match: Citroën C5 break contre Opel Insignia Tourer»... 1.05 M6 Music/ Les nuits de M6

17.25 Les Destins du coeur. La conspiration. 18.15 Top Models . 18.45 K 2000. Belle mais pas bête. 19.40 Friends. Celui qui a fait on ne sait quoi avec Rachel. - Celui qui vit sa vie. 20.35 Red Corner . Film. Thriller. 22.40 Puissance catch. International Raw.

6.50 Ludo Zouzous 8.45 Expression directe MEDEF. 8.55 Les maternelles 10.00 Allô Rufo 10.10 Les routes de l'impossible 11.10 Ours des terres arctiques 12.00 Ludo 13.30 Le magazine de la santé 14.25 Allô, docteurs ! 15.00 La route des cerisiers en fleurs 15.30 Superscience

Film. Drame. EU. 1999. Réal.: Paul Thomas Anderson. Avec : Tom Cruise, Julianne Moore. Sur le point de mourir, Earl Partridge, magnat des médias, n'a plus qu'un désir: revoir son fils qu'il a jadis abandonné.

One Shot Not Magazine. Musique. Prés.: Manu Katché et Alice Tumler. 55 minutes. Au sommaire: Alice Russell. Elle a collaboré avec Roy Ayers, The Roots, De La Soul ou le Quantic Soul Orchestra. - Skip The Use. Un rock délirant mais dansant, telle est la musique des Lillois de Skip The Use. Féfé. - Patrice. 0.25 Tracks 1.25 Mika en concert

Léman bleu 10.00 Boucle de 18h 16.00 Les Bouffons de la Confédération 16.30 Débat citoyen 17.00, 20.30 Grand Conseil du canton de Genève 19.00 Genève à chaud 19.30 Le Journal 19.45 La météo de Maria 19.50 Sport Mag 20.05 Ticket, Popcorn & Grand Ecran 20.00 Genève en images 23.00 Rediffusion de la boucle de 19h

TVM3 14.00 TVM3 Hits. 15.00 Collectors. 16.00 Pas si bête. 16.05 TVM3 Music. 16.30 DVDWOOD. 17.05 Génération TVM3. 18.00 Ida Corr dans Best of. 18.30 Altitubes + M3 Pulse en direct. 19.30 Playlist. 20.00 Les clefs de l'avenir. 22.00 TVM3 Cool + M3 Love en direct.

SWR 19.45

Aktuell. Magazine. Information. 20.00 Tagesschau . Information. Journal. 20.15 Stockacher Narrengericht. Divertissement. 21.00 Alleh Hopp !. Divertissement. Prunksitzung der Saarbrücker Karnevalsgesellschaft «M'r sin nit so».

RTLD 17.30 Unter uns. 18.00 Explosiv. 18.30 Exclusiv. 18.45 RTL aktuell. 19.05 Alles, was zählt. 19.40 Gute Zeiten, schlechte Zeiten. 20.15 Alarm für Cobra 11, die Autobahnpolizei. 21.15 Countdown, die Jagd beginnt. 22.15 Bones, die Knochenjägerin.

RADIOS La Première 5.06 Journal 8.33 On en parle 9.30 Médialogues 10.06 Rien n’est joué 11.06 Les dicodeurs 12.06 Chacun pour tous 12.09 Les Zèbres 12.30 Journal 13.03 A première vue 14.06 Un dromadaire sur l’épaule 15.06 Histoire vivante 16.06 Aqua concert 17.06 Impatience 18.00 Forum 19.06 Radio Paradiso 20.03 Devine qui vient dîner 21.03 Drôles d’histoires 22.03 La ligne de cœur 22.30 Journal

Espace 2 6.06 Matinales 8.06 La place du village 9.06, 19.06 Babylone 10.06 L’humeur vagabonde 10.30 A vue d’esprit 11.06 Entre les lignes 12.06 Dare-dare 12.35 Le mange-disques 13.00 Journal 13.30 Méridienne 14.06 Musique en mémoire 15.06 Musique d’abord 17.06 D’un air entendu 18.03 La plage 20.00 Pavillon suisse 22.30 Journal 22.42 JazzZ 0.03 Musique en mémoire 1.03 Les nuits d’Espace 2


LE COURRIER

GROS PLAN

LA LIBERTÉ • JEUDI 11 FÉVRIER 2010

11

UNION EUROPÉENNE

LES FAUXPAS DE LADIPLOMATE EN CHEFFE Trois mois après son arrivée à la tête de la diplomatie européenne, Catherine Ashton est déjà traitée de «Mme Nobody». Peu visible, elle souffre de la compétition avec les prérogatives de M. Barroso, notamment. JEAN QUATREMER, BRUXELLES

La baronne Ashton of Upholland n’a pas caché son immense étonnement lorsqu’elle a appris, le 19 novembre 2009, sa nomination à l’éminent poste de haut-représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité créé par le Traité de Lisbonne. Alors commissaire européenne au Commerce, elle n’a pu bredouiller que quelques mots devant des médias tout aussi sidérés par l’annonce de sa promotion à la tête de la diplomatie de l’Union: «Je n’ai pas préparé de discours écrit», dit-elle, ajoutant qu’elle ne savait pas «quoi dire». On comprend la surprise de Catherine Ashton, 53 ans, qui n’avait pas brigué cet honneur...

Promotion étonnante Cette parfaite inconnue sur la scène européenne et internationale n’a dû sa promotion qu’au forfait de son compatriote David Milliband, chef de la diplomatie britannique; à de subtiles manœuvres d’appareils, et à sa qualité de femme, puisqu’il fallait assurer au sommet de l’Union un semblant de parité. Auditionnée par le Parlement européen, elle a confirmé qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait faire de ce cadeau empoisonné que venaient de lui offrir les 27 chefs d’Etat et de gouvernement, un cadeau doté d’un salaire de 260 000 euros par an (plus les allocations, les indemnités de résidence, etc.). Près de trois mois ont passé depuis sa nomination à la tête de la diplomatie européenne. Aujourd’hui, elle doit être investie de sa seconde casquette: le Parlement européen, réuni à Strasbourg, vient d’élire formellement la nouvelle commission Barroso, dont elle est vice-présidente chargée des Relations extérieures. Mais déjà, les jugements se font sévères à Bruxelles devant ce qui apparaît comme de l’amateurisme, voire de l’incompétence.

La foire aux gaffes Catherine Ashton n’a toujours pas réussi à endosser le costume de son nouvel emploi. Elle a multiplié les impairs. Ainsi, le séisme en Haïti aurait dû être l’occasion pour elle de se placer sur le devant de la scène et de signifier que l’Union était enfin sortie de sa paralysie institutionnelle. Or, vendredi 15 janvier, alors que la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, se rend à Haïti pour manifester son soutien à l’île ravagée, Lady Ashton est rentrée au pays. Pour des entretiens au Foreign Office et surtout pour retrouver sa famille. Car il n’est pas question que celle-ci vienne vivre à Bruxelles.

Catherine Ashton n’a toujours pas réussi à endosser le costume de son nouvel emploi de haut-représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité. KEYSTONE Depuis qu’elle a remplacé le brillant Peter Mandelson au poste de commissaire au Commerce en octobre 2008, elle est devenue une habituée de l’Eurostar et des chambres d’hôtel bruxelloises. Mais ce qui passait alors inaperçu est devenu une faute politique. L’Union européenne, qui fournit l’essentiel de l’aide à Haïti (430 millions d’euros contre 100 millions de dollars pour les Etats-Unis) et la majorité des équipes de secours, est politiquement absente pour cause de week-end londonien…

Maladresse avérée Lundi 18 janvier, reprenant la main sur le dossier, Lady Ashton convoque une conférence de presse pour annoncer les chiffres de l’aide européenne.

Mais elle est tellement confuse que Miguel Angel Moratinos, le chef de la diplomatie espagnole dont le pays assure la présidence tournante de l’Union, se fait un plaisir de la reprendre pour expliquer la situation. Et en trois langues, alors qu’Ashton est incapable de parler

guère porté: le 25 janvier, Catherine Ashton n’était pas non plus à Montréal pour la conférence des donateurs à Haïti, préférant déléguer le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, ravi qu’on lui laisse la vedette. Depuis trois mois, elle circule essentiellement entre la capitale belge et Londres. Sauf le 21 janvier, où elle s’est rendue à Washington, pour son premier déplacement hors d’Europe, afin de rencontrer la secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, avant même d’avoir été sur les terrains qui intéressent les Américains (Irak, Afghanistan…). «On lui a proposé dès le 20 novembre d’effectuer des voyages pour rencontrer ses interlocuteurs et sentir

Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait faire de ce cadeau empoisonné autre chose que l’anglais… Le lendemain, le président de la Commission, José Manuel Durão Barroso, envoyait sur le terrain son commissaire au Développement, Karel De Gucht, histoire de marquer son territoire. La leçon n’a

Quand elle parle, elle «dit des conneries»... Lady Ashton, qui prévoit d’aller au Proche-Orient en mars, ne cache pas qu’elle n’a pas l’intention de faire 300 000 km par an comme son prédécesseur, l’Espagnol Javier Solana. «Quel mal y a-til à vouloir concilier vie professionnelle et familiale?» dit-on dans son entourage. Dans un job normal, c’est compréhensible. Mais un ministre des Affaires étrangères qui ne voyage pas, cela n’existe pas. Surtout qu’en l’occurrence, il y a tout à construire. L’idée du Traité de Lisbonne est de créer un véritable poste de ministre des Affaires étrangères s’appuyant sur un service diplomatique européen fort de plusieurs milliers de fonctionnaires et doté d’un réseau d’ambassades

européennes. Il va donc falloir fusionner des services de la Commission et du Conseil des ministres. Un travail titanesque. Autant dire qu’une présence permanente est requise, au moins dans la phase d’installation, qui risque de durer plus de deux ans. «Ses absences ne seraient pas un problème si Ashton s’était entourée de cadors. Or, ce n’est pas le cas, explique un haut fonctionnaire européen. Son chef de cabinet, le Britannique James Morrisson, qui était déjà au commerce avec elle, est quasi inconnu sur la scène diplomatique.» Il n’a échappé à personne qu’elle avait recruté pour moitié des Britanniques. Pour couronner le tout, la plupart

cains, c’est l’Afghanistan, l’Iran, l’Irak. Et là, Ashton est absente», analyse un diplomate européen. Elle évite de déplaire à une capitale en prenant une position trop tranchée. Et quand elle parle, elle dit «des conneries», relève brutalement un fonctionnaire français.

En matière de diplomatie, José Manuel Barroso marque également son territoire, parfois aux dépens de Catherine Ashton. KEYSTONE des membres de son cabinet sont des spécialistes des Balkans, alors que ce n’est clairement plus un sujet de politique étrangère… «Ce qui intéresse nos partenaires, et notamment les Améri-

La semaine dernière, elle a réaffirmé qu’elle continuait à soutenir l’entrée en guerre de son pays contre l’Irak, une déclaration qui a dû plaire à Washington, mais moins à Berlin, Bruxelles ou Madrid… Bref, «elle n’a pour l’instant ni l’équipe, ni la profondeur, ni l’intention de faire de ce poste ce qu’il aurait dû être», juge un diplomate européen qui redoute qu’elle «tue» le job. JQ

la situation, note un diplomate bruxellois aguerri. Mais elle a refusé.» Résultat, les «tiraillements» observés au sein de l’UE depuis sa nominatin commencent à agacer à l’extérieur de l’Union. Barack Obama vient de le signifier sans ménagement aux Européens en décidant de ne pas se rendre au sommet annuel Union européenne/Etats-Unis qui devait avoir lieu à Madrid, les 24 et 25 mai. Officiellement, pour des raisons de calendrier, presque aussi officiellement afin de manifester son agacement devant l’incapacité de l’Europe à parler d’une seule voix. Le message des Etats-Unis est clair: que les Européens mettent de l’ordre dans leur maison et on parlera de puissance à puissance. © LIBÉRATION

DES REPROCHES À ATTÉNUER Certes, Catherine Asthon a des circonstances atténuantes. Elle est à la fois présidente du Conseil des ministres des Affaires étrangères et vice-présidente de la Commission. Si on compte toutes les réunions auxquelles elle doit participer et les débats au Parlement européen, son agenda est déjà surchargé, dit-on dans son entourage. En plus, elle doit bâtir une institution qui n’existe pas. Tout cela lui prend du temps, c’est pourquoi elle ne peut pas être partout à la fois. Un fonctionnaire du Conseil des ministres renchérit: «N’importe qui dans la même situation aurait les mêmes difficultés.» Ashton doit se tailler une place alors que la Commission rêve de faire main basse sur le futur service diplomatique européen et que les Etats font tout pour lui savonner la planche, ajoute-t-il. JQ


12

CULTURE

LE COURRIER JEUDI 11 FÉVRIER 2010

Istanbul brouille les pistes MUSIQUE • Héritière d’un patrimoine unique,la dynamique scène stambouliote façonne les nouveaux visages de la capitale européenne de la culture 2010. CLÉMENT GIRARDOT

Le documentaire Crossing the Bridge – The Sound of Istanbul (2005) du réalisateur allemand d’origine turque Fatih Akin a révélé au grand public la richesse musicale de la capitale culturelle de la Turquie. Le personnage principal du film est Istanbul, passerelle entre l’Europe et l’Asie, dont le son est une alchimie entre l’Orient et l’Occident. La métaphore du pont est devenue quasiment une idéologie officielle, promue à grand renfort de campagnes publicitaires. «C’est devenu un cliché, affirme le guitariste Selim Saraçoglu. C’est une part de la vérité mais les médias et le gouvernement ont rendu cela tellement ringard.» Pour avoir une visibilité internationale depuis Istanbul, il faut bien souvent rentrer dans la case fusion-musique world et se conformer ainsi à la vision des auditeurs occidentaux: «On ne trouve pas du tout que notre son est oriental, expose Deniz Öztürk du duo électro Fuji Kureta, mais sur le site Last FM, on nous classe sous world music. Si on était de Malmö, personne ne nous catégoriserait ainsi.»

Le jury littéraire du Syndicat français de la critique de cinéma a remis lundi le Prix du meilleur livre-album 2009 à Hervé Dumont pour L’Antiquité au cinéma. Vérités, légendes et manipulations. Dans cette ambitieuse encyclopédie, qui recense et analyse pas moins de 2200 films, l’ancien directeur de la Cinémathèque suisse propose une réflexion passionnante sur notre rapport à l’histoire à travers ses représentations audiovisuelles les plus diverses (lire la «une» du Mag du 17 octobre dernier). MLR

«Bab et Sane» au Poche Après leur passage au Théâtre Vidy-Lausanne en juin (lire notre critique du 17 juin 2009), Habib Dembelé et Hassane Kassi Kouyaté sont à nouveau Bab et Sane, cette fois au Poche. La pièce s’inspire d’un fait divers: deux gardiens étaient restés cloîtrés dans la propriété lausannoise de l’ex-président zaïrois Mobutu après la chute de ce dernier en 1997. Cette pièce écrite par René Zahnd et mise en scène par Jean-Yves Ruf raconte l’exil forcé de deux hommes que la parole et l’imaginaire aident à survivre. MOP Jusqu’au 20 février, Théâtre Le Poche, 7 rue du ChevalBlanc, Genève, ☎ 022 310 37 59, www.lepoche.ch.

FESTIVAL DU FILM

Berlinale: soixantième! Le trompettiste français Eric Truffaz et le saxophoniste turc Ilhan Ersahin au club Babylon. DR épingle à tirer en raison de sa position géographique et de son histoire: «Plus je regarde, plus je vois qu’il y a eu tellement de civilisations à la fois en Anatolie et à Istanbul, déclare le compositeur Erdem Helvacioglu. Dans un sens, il y a beaucoup de couches de sons. Ça, tu ne peux pas le trouver à San Francisco et Los Angeles. Ici à Istanbul, nous avons des milliers d’années d’histoire et c’est un des points qui me donne le plus d’inspiration.» Les évènements contemporains ont aussi façonné le paysage musical: «Le coup d’Etat de 1980 a

Le compositeur Erdem Helvacioglu dans son home studio. DR

Peyote, du son piquant Dans la jungle des pubs à cover band et des clubs bling-bling florissant dans le quartier de Beyoglu (le centre nocturne d’Istanbul), Peyote est une bouffée d’air frais pour les amateurs de musique. Mais mieux vaut ne pas avoir peur des décibels en entrant dans ce temple de la scène underground d’Istanbul ni de rentrer tard chez soi, car les concerts commencent rarement avant minuit. Petit tour du propriétaire: au rez-de-chaussée, un bar électro où se produisent les meilleurs DJ locaux, à l’étage, une salle de concert intimiste, passage obligé des groupes en vue, et tout en haut, une terrasse conviviale. Ce club a été la couveuse des plus

«L’Antiquité» distinguée

THÉÂTRE, GENÈVE

tué la vie culturelle du pays : tous les effets de 68, tout l’environnement musical rock des années 1970, toute la Beat Generation a été effacée, raconte un membre du collectif ska Bandista. De nombreux artistes ont été interdits. Des musiciens, des producteurs, des journalistes ont été enfermés et torturés. Entre les années 1980 et le début des années 1990, rien ne s’est passé dans ce pays.» Dans l’effervescence des années 1970, la musique psychédélique et le rock occidental ont été mélangés aux rythmes traditionnels, ce qui a donné naissance au rock anatolien. L’influence psychédélique se remarque toujours chez de nombreux groupes. Des exemples d’hybridation se retrouvent aussi, de manière surprenante, dans la musique populaire: «Il y a une sorte de genre dominant «pop turque» depuis 30 ans, explique Sinan Sakizkli, le producteur du label indépendant Baykus. Elle est principalement inspirée par la guitare flamenco. Tu n’entends pas de musique espagnole mais les progressions sont tirées du flamenco.»

«Un air de Star Wars»

Berke Can Ozcan du groupe rock 123 lors d’un concert dans une piscine. DR

PRIX LITTÉRAIRE À HERVÉ DUMONT

Hervé Dumont, L’Antiquité au cinéma. Vérités, légendes et manipulations, Nouveau Monde éd. (Paris) et Cinémathèque suisse (Lausanne), 2009, 688 pp. En vente en librairie, à la Cinémathèque ou sur www.cinematheque.ch/antiquite

Riche héritage musical «Il y a beaucoup de groupes qui ne sont pas inspirés par la musique turque, constate Barkin Engin de la formation rock Replikas. Je peux comprendre que pour les Européens, la fusion est très attrayante, les auditeurs français en particulier aiment cela.» Mais tous les projets musicaux s’inscrivant dans cette tendance sont loin d’être des réussites: «C’est comme servir deux ingrédients de deux cuisines différentes ensemble, décrit Burak Tamer de Replikas. Si c’est bon je vais le manger, mais sinon je préfère le concept original.» Durant cette dernière décennie, la fusion a été une mode globale dans laquelle Istanbul avait son

EN BREF

grandes formations turques de la dernière décennie: Mor ve Ötesi, Baba Zula et Replikas. L’impact de ce lieu sur la scène stambouliote est énorme: «Peyote a ouvert la voie aux petits groupes plus éclectiques qui ont développé un nouveau son», affirme Reha Öztunali. En pleine crise du disque, Peyote vient de lancer son propre label qui est déjà une référence pour le rock indépendant turc. Depuis 2008, deux albums au compteur: celui de Replikas (Zerre) et celui du groupe de «noise» Proudpilot (Monsters Exist). CGT www.myspace.com/peyotenevizade

Le développement des musiques actuelles remonte à la fin des années 1990, en parallèle à l’arrivée d’Internet et à l’ouverture de la Turquie au monde extérieur. La culture jeune s’est imprégnée du rock, du metal, du hip-hop, du reggae... Dans le même temps, la silhouette de la ville se transforme radicalement. Les politiques néolibérales engendrent une grande ségrégation spatiale. L’établissement de millions de migrants anatoliens dans d’immenses faubourgs construits à la hâte brouille les frontières entre espace urbain et rural. Le visage de la mégalopole tentaculaire de 12 millions d’habitants devient de plus en plus difficile à discerner: «Istanbul ressemble à certaines villes de Star Wars avec des créatures d’origines différentes qui y vivent, formule Deniz du groupe rock DDR. Ce n’est pas à propos des ethnies mais idéologiquement ou intellectuellement, les gens sont comme des créatures.

L’architecture est comme cela aussi, tu vois un bâtiment moderne moche qui côtoie une vieille maison en bois...» Par ailleurs, les gitans sont présents depuis des siècles à Istanbul. Ils constituent une part indissociable de l’identité musicale de la cité. Ils viennent pourtant d’être expulsés de leur quartier historique Sulukule pour cause de rénovation urbaine. «Les musiques gitanes sont des musiques connues par tous, déclare le musicien français installé à Istanbul Smadj. Si tu fais un recensement des musiciens qui jouent tous les jours, tu as entre 70 et 80% de musiciens gitans. Istanbul et la Turquie dansent et jouent ces musiques depuis très longtemps mais on ne les accepte pas forcément dans tous les lieux.»

Un grand bac à sable De même pour les musiques des autres minorités, kurde ou alévie notamment. Si elles sont pratiquées plus ouvertement aujourd’hui, elles ne feront pas l’affiche des salles à la mode ou des grands festivals. Malgré l’hégémonie de la pop, la scène alternative est particulièrement vivante à Istanbul avec des dizaines de groupes évoluant dans tous les styles et des salles de concert underground. La cité aux multiples facettes devient comme un grand bac à sable pour les amateurs de musique: «A Istanbul, il y a une confusion d’identités si tu le vois en négatif, confie Reha Öztunali, coordinateur des musiques actuelles pour la Saison de la Turquie en France. Si tu cherches une identité nationale, il y a une confusion. Mais de l’autre côté, c’est une richesse où les jeunes découvrent qu’il existe des gitans, des Kurdes, des Arméniens, une musique turque traditionnelle, une musique du palais ... Pour les jeunes, c’est un immense atelier où ils peuvent tout découvrir et, en même temps, continuer d’écouter Radiohead, Muse...» poursuit-il. «Istanbul est une ville dure... et c’est une source d’inspiration, conclut le rappeur APO. Mais l’important est: Comment tu vois Istanbul toi-même? Quels aspects de la ville tu vois?» I

La projection du film chinois Tuan Yuan donne ce soir le coup d’envoi du 60e Festival de Berlin (11 au 21 février). Le nouveau long métrage de Wang Quan’an, lauréat de l’Ours d’or en 2007 avec Le Mariage de Tuya, côtoie en compétition les derniers films très attendus de Roman Polanski (The Ghost Writer) et Martin Scorsese (Shutter Island) – annoncés pour début mars sur les écrans romands. La Suisse est par ailleurs représentée à Berlin par Cosa voglio di più de Silvio Soldini et le documentaire Aisheen, tourné en 2009 dans la bande de Gaza par Nicolas Wadimoff et Béatrice Guelpa (nous y reviendrons mardi prochain). MLR www.berlinale.de

CITÉ-BLEUE, GENÈVE

Concert théâtral Un concert théâtral en 14 chansons aux styles divers qui se veutplein d’humour et d’émotion doublé d’un spectacle explorant les mystères de l’amour et les problèmes du couple. Tel est Bienvenue chez nous, mis en scène par Laurent Malot d’après un scénario original écrit par le dramaturge Francisco Leonarte. MOP Jusqu’au 14 février, Théâtre Cité-Bleue, 46, avenue de Miremont, réservations sur www.bienvenuecheznous.net

ROCK / METAL À LAUSANNE

Tandem Kruger-Ventura Quand Ventura, l’une des plus attachantes formations vaudoises d’indie rock, fait équipe avec Kruger, poids lourds en devenir du metal national, cela donne l’affiche du Romandie ce vendredi. L’occasion pour Kruger de vernir son quatrième album, For Death, Glory, And The End Of The World (Listenable/Irascible), un truc beuglant et martelant à vous coller une migraine ou la banane, selon affinités. RMR Ve 12, 21h, Le Romandie, Lausanne. www.leromandie.ch

CHANSON ROMANDE

Décès de Montangero L’auteur compositeur interprète écrivain et sculpteur valaisan Bernard Montangero est décédé dans sa 79e année. Auteur de plus de 300 chansons, il a côtoyé les plus grands noms de la chanson française, comme Barbara, Edith Piaf, Georges Brassens, Jacques Brel. Il «monte» à Paris au début des années 1950 et se fait un nom dans le milieu du cabaret qu’il fréquente une quinzaine d’années. Chansonnier au verbe truculent et à l’allure soixante-huitarde, il revient en Suisse et écume les scènes romandes des années 1970 et 1980. Un problème de santé l’en éloigne jusqu’au début du siècle. Il se consacre alors davantage à l’écriture et à la sculpture. Outre ses chansons, l’artiste laisse à la postérité trois recueils de nouvelles, des scénarios de dessins animés, des pièces de théâtre, trois albums vinyl et un CD. Une biographie, signée par Jacques Tornay, doit paraître cette année. ATS


Istanbul - musique