Page 1

h

se u o

l Mu

t

u

e l l i

– 8 1

J 21

3

1 20


Scènes de rue Mulhouse est une ville qui vibre, qui remue, qui passionne, une ville qui ose. Mulhouse est en pleine mutation et s’offre au plus grand nombre. Mulhouse est un laboratoire artistique géant et un écrin pour des aventures particulières. En accueillant près de 200 artistes et techniciens en ces jours heureux, nous proposons à tous les Mulhousiens et les festivaliers d’écrire ensemble une page de l’histoire commune de notre ville, de participer à cette parenthèse magique, artistique, joyeuse, simple et gratuite, de mettre ses sens en éveil et de se laisser porter, ensemble, par ces spectacles aussi poétiques qu’audacieux. Depuis plusieurs années, Scènes de rue est une plateforme de découverte et d’émerveillement incomparable dans le paysage culturel de notre ville. Que ce soit au travers de projets grandioses et fédérateurs, de propositions plus sensibles ou participatives, dans des lieux symboliques ou des espaces réhabilités ou inconnus, les arts de la rue ont leur place parmi vous, avec vous. La programmation de cette nouvelle édition offrira une place importante au cirque et aux voltiges des corps, des images et des mots. Nous allons ainsi partir à la découverte de lieux uniques, que ce soit aux bains Pierre et Marie Curie, au belvédère de la ville, au milieu d’une forêt ou bien dans des cours cachées du centre historique. De plus, je suis particulièrement heureux du retour de la compagnie Carabosse qui nous émerveillera à nouveau avec leurs sculptures de feu. Pour les enfants, petits et grands !

Pour tous (mais suivez les conseils…) ! 

Pour adultes et adolescents !

Navette

Le soutien à la création dans l’espace public sera également un axe fort de Scènes de rue qui s’affirme comme un festival de référence en région mais aussi au niveau national. Pour ce faire, il est important de souligner le soutien de nos partenaires institutionnels ; le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles, La Région Alsace, le Département du Haut-Rhin et le Programme Culture de la Commission Européenne, et d’envisager avec eux le développement futur des arts de la rue à Mulhouse et en Alsace.

L’édition 2013 du festival Scènes de rue est ambitieuse. Elle reflète la vivacité de la création actuelle dans l’espace public. Aujourd’hui plus que jamais, les lignes bougent, les mutations se montrent, les expériences se vivent... Et si on prenait Scènes de rue comme un laboratoire géant, public, urbain, affirmé d’expériences artistiques à vivre de manière singulière ? Et si on se disait que l’interprétation sensible du monde qui nous entoure pouvait encore nous donner du plaisir et de l’espoir ? Et si on se retrouvait pour ressentir, s’émouvoir, penser, dire et pourquoi-pas, agir ? Cela pourrait paraître bien prétentieux, insolent et pourtant… Et pourtant, en donnant la place et la parole à ces artistes, en vous invitant librement à prendre du plaisir ou à trouver du sens, un sens, nous ne faisons que cela. J’ai entendu il y a peu de temps une « jeune artiste » qui nous disait, lors d’une réunion professionnelle, dans un moment de vérité, de rage et de ras-le-bol : « et pourquoi nous, on ne serait pas gentils ? Et pourquoi on ne serait pas les reflets ou justement les antireflets de notre monde ? Et pourquoi on devrait toujours se rebeller alors qu’on a envie de gentillesse, de partage, de générosité, de solidarité ? » La gentillesse serait-elle folie ? J’ai envie de dire que nous revendiquons cette folie, cette insolence, cette générosité et cette gentillesse. Nous revendiquons cette ouverture aux autres, cette volonté de se rencontrer. Et nous revendiquons la nécessité de l’art dans l’espace public pour le faire. Et nous allons encore une fois cette année, donner les clefs de la ville aux plus fous, aux plus sensibles, voire aux plus lucides d’entre nous… aux artistes. Alors, réservez leur un bon accueil, profitez et prenez soin d’eux, ils se font rares…

Bon festival à tous ! Frédéric Remy Directeur artistique

Jean Rottner Maire de Mulhouse

Membre français du réseau européen Méridians, le festival Scènes de rue s’engage à soutenir des projets de créations transnationales dans l’espace public. Retrouvez l’actualité du réseau sur www.meridiansnet.org

~2~


Cette année, le festival Scènes de rue mettra en perspective le travail de deux compagnies emblématiques des arts de la rue qui utilisent un même langage commun, le feu !

Cie Carabosse © SylvieMonier

Toutefois, il s’agit ici de découvrir deux univers totalement différents, deux écritures singulières et spectaculaires, deux énergies aussi fortes qu’opposées, des formes, des perceptions diverses, des styles esthétiques et musicaux variés...

Cie Carabosse

Installation de feu Samedi 20 ~ 21h30 ➼ Quai d’Isly-Quai d’Oran Installation/spectacle Durée : 2h30 en continu Ce projet d’installation/spectacle enflammé, unique et éphémère transfigurera ce lieu si commun pour en extraire sa singularité, sa poésie, sa force, son étrangeté. Cette rencontre entre l’eau et le feu autour des quais d’Isly et d'Oran sublimés par la compagnie Carabosse, nous embarquera dans ce bout de ville étonnant et en pleine mutation. Cette promenade musicale le long du canal, au milieu des lianes de feu, des pots et des odeurs si légendaires sera à coup sûr un moment magique, à part, dans le festival. Un instant propice à la rêverie et à la douceur qui prendra place au centre de ce terrain de jeu urbain et naturel, minéral et aquatique... Depuis l’installation féérique de la compagnie Carabosse au Parc Salvator, l’idée de faire revenir à Mulhouse cette compagnie emblématique des arts de la rue nous trottait dans la tête. Ce collectif d’artistes, inventeurs, plasticiens, musiciens, tous poètes de la bidouille, a l’art d’enflammer l’espace public, de faire surgir l’humanité, de transformer les échelles, redessiner les perspectives, d’évoquer l’humaine nécessité poétique. Soutiens : le Ministère de la culture : la DRAC Poitou-Charentes ; le Conseil Général des Deux-Sèvres.

Cie Doedel

La Fabrique (Hollande) Samedi 20 ~ minuit ➼ Quai d’Oran Performance de feu et d’eau Durée : 3O min. Dans cette performance de feu et d’eau, les éléments entrent en fusion dans un univers apocalyptique, de facture industrielle. La compagnie nous donne à voir un univers exigeant, brut, violent, où le travail est nécessairement physique, engagé, intrépide. Rythmé par une musique répétitive, les forçats prennent leur poste et la machine se met en marche. Pas à pas, le rythme s’accélère. Les ouvriers s’activent et la structure devient progressivement visible, vivante, explosive. Tandis que les hommes se meuvent dans cette structure, des chutes d’eau et jets de feu surgissent dans l’air; l’atmosphère dans cette fabrique a l’air de s’emballer vers un chaos organisé. Jusqu’à exploser. Une bataille entre les éléments commence. Doedel est une compagnie hollandaise qui jubile, honore, manipule et se joue allègrement du feu à travers des scénographies monumentales. Ils nous offrent une expérience visuelle presque primitive dans une chaleur lourde, sauvage.

~3~


les jeudis du parc

Cie BICEPsuelle

Les Deux du Stade Jeudi 18 ~ 19h30 ➼ Parc Salvator Vendredi 19 ~ 16h & 20h30 ➼ Place de la Concorde Samedi 20 ~ 15h30 ➼ Cour de Lorraine & 19h ➼ Place Dreyfus Cirque d’origine incontrôlée Durée : 45 min. Super Biscotte et Wonder Suzie sont deux hurluberlus participant à une compétition inédite dans le monde sportif. Ces deux acrobates clownesques ont des attributs plein leur bonnet… Wonder Suzie représente l’archétype de l’anti sportive. Même si elle essaye de paraître au mieux, par une voie douce et gestes voluptueux, les effets de l’alcool et la difficulté des épreuves la ramèneront à son état primitif et à de nombreux râles. Super Biscotte est complètement sûr de lui, d’une voix légèrement roque il se prendra pour le sauveur de toutes les situations. Cependant dès que l’occasion se présente, cet homme nous dévoilera ses penchants hyper-féminins. Iris et Damien se sont rencontrés à Paris. Ils ont tout de suite ri. Damien a demandé à Iris s’il pouvait la porter et ils ont encore ri. Toute cette rigolade les submergeant, ils décidèrent sérieusement d’établir un contrat les liant pour le pire du meilleur. Ainsi, la Compagnie BICEPsuelle est née un jour d’avril 2012 (plutôt vers le début du mois)... Avec Damien Morin et Iris Garabédian.

Bovines Documentaire d’Emmanuel Gras Durée : 1h04 Précédé de Révolution de Nadia Jandeau, 9’ et La Pomme rouge de Philippe Muyl, 11’ Jeudi 18 ~ A la tombée de la nuit ➼ Parc Salvator Dans les champs, on les voit, étendues dans l’herbe ou broutant paisiblement. Grosses bêtes placides que l’on croit connaître parce que ce sont des animaux d’élevage. Lions, gorilles, ours ont toute notre attention, mais a-t-on jamais vraiment regardé des vaches ? S’est-on demandé ce qu’elles faisaient de leurs journées ? Que font-elles quand un orage passe ? Lorsque le soleil revient ? A quoi pensent-elles lorsqu’elles se tiennent immobiles, semblant contempler le vide ? Mais, au fait, pensent-elles ? Au rythme de l’animal, au milieu d’un troupeau, «Bovines» raconte la vie des vaches, la vraie. ~4~


Cie Pernette & l’Orchestre Symphonique de Mulhouse

Cie XY

Collaboration artistique pour les Bains Municipaux

Le grand C

Vendredi 19 ~ de 20h30 à minuit / Samedi 20 ~ de 17h à 20h30 ➼ Bains Pierre et Marie Curie Danse et musique Durée : en continu ATTENTION Jauge limitée ! Entrée libre dans la limite des places disponibles Nous sommes très heureux de proposer cette année au festival une visite particulière, musicale et chorégraphique d’un lieu patrimonial emblématique de la ville, les Bains municipaux Pierre et Marie Curie. Imaginé avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, ce rendez-vous propose une suite de pièces musicales, classiques et contemporaines. La chorégraphe Nathalie Pernette s’associe à ce projet en adaptant aux bains sa nouvelle création « La Collection » et en proposant des impromptus fugaces et partagés proposés par des danseurs sortant de l’école du RIDC (Rencontres Internationales de Danse Contemporaine). Orchestre Symphonique de Mulhouse

Ponctuation musicale aux bains Des petites touches et des découvertes, des saveurs inattendues, se mêlent et s’entremêlent au gré de ponctuations rafraîchissantes. Cinq groupes de musiciens de l’Orchestre symphonique offrent un cocktail sucré-salé alternant Bach et Penderecki, Rossini et Kodaly, en passant par Piazzola et Maderna, tissant, avec la chorégraphe Nathalie Pernette, un étonnant dialogue autour de l’eau. Avec Nora Hamouma à la flûte, Manuel Poultier à la clarinette, André Adjiba et Nahomu Kuya aux percussions, Emanuel Drzyzgula et David Zuccolo au violon et Tatiana Leontieva à l'alto sur des compositions d’Elliot Carter, de Minoru Miki, d’Anders Koppel, d’Edith Canat de Chizy, de Gioachino Rossini, d’Astor Piazzola, de Jean-Sébastien Bach & Zoltan Kodaly, de Krystof Penderecki, de Bruno Maderna.

Cie Pernette

La collection

Création en mouvements et en costumes pour l’espace public Cette nouvelle création s’interroge sur les émotions et les sentiments qui s’échappent ou transpirent de chacun de nous, volontairement ou non, potentiellement à tout moment et en tout endroit. La gêne, la colère, la tristesse, le désir, la peur ou encore la joie sont autant d’humeurs ressenties et perceptibles. La danse associée à la musique,

au lieu, au costume tentera une transposition visuelle, tactile et sonore de ces sentiments particuliers et bien connus de tous. Le quotidien basculera dans l’extraordinaire pour révéler les états qui agitent ici un espace si connu, commun et au hasard des rencontres. La compagnie Pernette, sous la direction artistique de Nathalie Pernette, a trouvé sa place dans le paysage national et international de la danse contemporaine. Nathalie Pernette désire que la danse puisse être vue et défendue dans des lieux de natures multiples, ses spectacles sont présentés à la fois sur des grands plateaux nationaux, dans des festivals et dans des lieux urbains ou ruraux, en extérieur comme en intérieur. Cette large diffusion vise à faire connaître et aimer la danse, en abolissant autant que possible les préjugés et les réticences. Son objectif : diffuser le désir de la danse.  Chorégraphie - Nathalie Pernette assistée de Regina Meier. Danseurs : Tatiana Julien, Pauline Le Marchand, Vincent Simon. Sur des musiques de : Wagner, Widor, Bach... et des créations originales de Franck Gervais. Costumes : Nadia Genez - réalisation des costumes de La tristesse : atelier de la Scène Nationale de Besançon. Direction technique : Stéphane Magnin. Coproduction (résidence et aide à la création) - Association NA / Compagnie Pernette - Scène Nationale d'Aubusson / théâtre Jean Lurçat - Atelier 231 / CNAR de Sotteville les Rouen - Le Citron Jaune / CNAR de Port Saint Louis du Rhône - Le Moulin Fondu / CNAR de Noisy-le-Sec - La Paperie / CNAR de St Barthélemy d’Anjou - coopérative 2r2c - Les Usines Boinot / CNAR en Poitou-Charentes - L’Avant-Scène Cognac. Avec le soutien de la DMDTS. La Compagnie est aidée par - le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC de Franche-Comté, le Conseil régional de Franche-Comté, la Ville de Besançon, le Conseil général du Doubs.

~5~

Vendredi 19 ~ 21h45 Samedi 20 ~ 21h30 ➼ Place Franklin Cirque Durée : 1h. Dix-sept acrobates, voltigeurs, équilibristes s’envoient en l’air pour ne jamais redescendre. En quête de hauteur et d’apesanteur, ce « Grand Collectif », unique dans le monde du cirque, explore et renouvelle le genre du porté acrobatique, bousculant le principe du duo et renversant le rapport homme / femme. Travail de lancés, de chutes, de construction et déconstruction de pyramides et de colonnes… Se dévoile ainsi un univers en trois dimensions à la fois sublime, démesuré et empreint d’une folle humanité. Au cours du spectacle, une micro-société se dessine avec ses codes et ses rites surprenants, révélant des personnalités puissantes, sensuelles, drôles et poétiques. Ce ballet audacieux et hors du commun présenté cette fois-ci à la tombée de la nuit, est tout simplement vertigineux ! Une chaîne de virtuosité et d’humanité porte un nom : celui de la Compagnie XY. Présent à La Filature en janvier dernier, ce collectif de dix-sept artistes de cirque a fait des portés acrobatiques la base d’une écriture savante connectant tous les membres de la troupe dans des tableaux d’ensemble gonflés d’énergie. Accompagnés par la musique aérienne de Marc Perrone, les artistes de la compagnie nous proposent une danse des corps d’une force et d’une beauté époustouflante dans cet écrin inauguré l’an dernier, la Place Franklin. Collectif en tournée : Abdeliazide Senhadji, Adria CordoncilloMitjavilla, Airelle Caen, Anne De Buck, Antoine Thirion, Aurore Liotard, Birta Benonnysdottir, Caroline Le Roy, Chloé Tribollet, Denis Dulon , Guillaume Sendron, Mikis Minier-Matsakis, Michaël Pallandre, Romain Guimard, Thibaut Berthias, Tomàs Cardus, Xavier Lavabre. Regard complice : Loïc Touzé. Création musicale : Marc Perrone. Création Lumière : Vincent Millet. Création costumes : Marie-Cécile Viault assistée de Géraldine Guilbaud. Aide acrobatique : Mahmoud Louertani. Production/Diffusion : Peggy Donck et Antoine Billaud. Production : Cie XY . Coproductions et résidences: Le Cirque théâtre d'Elbeuf - La Brèche (Cherbourg)- La Verrerie d’Alès en Cévennes / Coproductions : CIRCa (Auch) – CDN La Comédie de Béthune / Résidences : Maison de la culture de Tournai (Belgique) - La Cascade (Bourg Saint Andéol) - Ecole de cirque de Lomme. Soutiens : le Ministère de la Culture (DGCA –Drac Nord Pas-de-Calais), le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais et l’Adami.


Boxing Piano

PianoCouteaux (Suisse) Le Cubitus du Manchot

© Damien Bossis

Le Manchot Show Vendredi 19 ~ 19h / Samedi 20 ~ 20h ➼ Cour de Lorraine Cirque Durée : 1h. Sorti de son chapiteau, le Ballet Manchot fait son show d’anniversaire de naissance, puisque c’est là en 2009 que la première graine a été plantée. Collectif acrobatique et musical, ce Ballet Manchot à ciel ouvert sera rebaptisé le Manchot Show pour l’occasion. Variations autour des disciplines acrobatiques, ce spectacle explore la rencontre des techniques (bascule, main à main, roue cyr…) avec le mouvement chorégraphique, le jeu, dans une recherche d’un langage corporel original et décalé. Une création musicale inventive, résolument rock’n’roll et engagée donne la réplique aux acrobates. Une aventure artistique et humaine, comme un pied de nez à la complaisance ; une expérimentation du risque, du fragile équilibre, de la force et de la richesse du collectif. Avec Cécile Berthomier, Fitou Jebejian, Pierre-Jean Bréaud, Johann Candoré, Julien Deuxtrois, Janju Bonzon, Guillaume Montels, Julie Garnier, Charlie Denat, Olivier Trapon, Cyril Gilibert, Léa Lachat, Kevin Laval, Nolwenn Donnet-Descartes, Claire Guillet. Régie : Zélie Abadie, Johan Cabalé, Julien Faucher. Costumes : Solenne Capmas. Production : Julie Potier. Administration : Collectif La Basse Cour. Coproductions : La Verrerie d’Alès Pôle National des arts du Cirque Languedoc Roussillon, Espace Culturel Le Champilambart Vallet, Festival Janvier dans les étoiles la Seyne sur mer, Théâtre de Cusset, Communauté de Communes de Valcezard, Festival Renaissances Bar-Le-Duc, Festival Les Elancés, Scènes et Cinés Ouest Provence,. Soutiens : La Ville de Nîmes, le Conseil général du Gard, Le Conseil régional Languedoc Roussillon, Réseau en scène.

Le Cubitus du Manchot

l’Orchestre du Manchot Vendredi 19 / Samedi 20 ~ 23h ➼ Cour de Lorraine Bal sauvage pour 49 bras Durée : 1h. Et si ces joyeux drilles, ces musiciens, acrobates, comédiens, techniciens et gratte-papiers se mettaient à faire un orchestre ? Cette année, ce sera à l’Orchestre du Manchot de ne pas ménager ses efforts, et ses bras, pour vous faire swinguer au son de ritournelles aussi entrainantes que joyeuses. Comme on dit parfois : la joie est communicative et le rythme est dans la peau ! Et à ce niveau-là, soyez certains que le Manchot et son orchestre sauront assurément perpétuer la tradition musicale, dansante et festive de la Cour de Lorraine ! Avec Cyril Gilibert, Léa Lachat, Kevin Laval, Nolwenn Donnet-Descartes, Claire Guillet, Cécile Berthomier, Fitou Jebejian, Pierre-Jean Bréaud, Johann Candoré, Julien Deuxtrois, Janju Bonzon, Julie Garnier, Charlie Denat, Olivier Trapon, Julie Potier, Zélie Abadie, David Couillaud, Sylvain Lemaire.

Et voici le retour en grandes pompes et paillettes du Cubitus du Manchot ! Après avoir emprunté des voies artistiques communes, après avoir usé bien des semelles, des pianos, des boas et des roues de toute sorte... Après avoir dansé, sauté, chanté et joué gaiement, fraichement et collectivement, après avoir bourlingué à travers le pays et ailleurs, après avoir inventé ce fameux ballet tout en rock et en sueur, voilà à nouveau cette drôle de bande qui investit pour notre plus grand plaisir notre nouvelle cour des miracles : le Bousingot ! ~6~

Vendredi 19 ~ 17h & 18h Samedi 20 ~ 17h & 18h30 ➼ Cour de Lorraine Concerto pour une lanceuse de couteaux Durée : 20 min. Le Piano-couteaux est un piano-à-pédale, tournant sur lui-même, actionné par la pianiste. Il y a des cibles sur les cordes, sur le dossier du siège de la pianiste. Les cibles sont sonores, amplifiées par des micros contacts. Les couteaux en se plantant déclenchent diverses cymbales ou autres. Les couteaux s’inscrivent ainsi réellement dans la musique. A réinventer la chair de poule en été ! Et si vous avez de la chance, vous assisterez à la présentation du dernier volet de cette trilogie pianistique. Le Piano-bascule sera un cadeau du hasard… Ce piano acrobate est un piano qui voudrait défier les lois de la pesanteur et faire un salto. Et une planche à bascule, au centre de tout cela, permet à un acrobate de se mesurer à un piano. A mériter au Bousingot ! La compagnie Boxing Piano regroupe des musiciens, des constructeurs, des soudeurs, des plasticiens, des acrobates, des lanceurs de couteaux… Elle explore le piano dans tous les sens, toutes les formes, tous les spectres, pour le faire sortir de son rôle social et physique d’« instrument de salon ». Elle l’emmène dans la rue, le détourne, le transforme en acrobate, en multiples machines musicales ou en fait des pyramides. Parallèlement, les musiciens explorent les infinies possibilités sonores du piano dit «préparé» et composent des musiques propres à chaque piano détourné. Scènes de rue accueille cette année avec jubilation trois de ces inventions, chacune aussi originale que poétique. Constructeur et lanceuse de couteaux : Nathalie Kuik. Musicienne : Géraldine Schenkel. Constructeur : Janju Bonzon. Acrobates : Janju et Fitou. Musicienne : Géraldine Schenkel.

voir aussi page 15


© JP Estournet

Asphalt Piloten

Dark Side of the Moon (Suisse) Vendredi 19 ~ 22h : épisode #1 ➼ Rue Zuber ~ Minuit : épisode #2 ➼ Rdv hall d’arrivée Gare Samedi 20 ~ 22h30 : épisode #3 ➼ Jardin du Musée de l’Impression sur Etoffes Danse Durée : 20 min.

Cirque Inextremiste

Extrémités Vendredi 19 ~ 23h ➼ Cour du lycée Montaigne Spectacle d’équilibre sur planches et bouteilles de gaz Durée : 1h. Les trois protagonistes du Cirque Inextremiste sont totalement, fondamentalement, irrémédiablement givrés, frappés, déjantés… pour notre plus grand plaisir… ou pas ! A-t-on déjà vu sous les pieds d’acrobates pareil capharnaüm de planches de guingois et de bouteilles de gaz ? Ils auraient pu se contenter des traditionnels agrès du cirque. Mais non, leur monde à eux est toujours menacé d’effondrement, perpétuellement soumis à des lois précaires. Car sur ces planches qui roulent, sur ces bouteilles de gaz qui tanguent, tous trois se perchent au prix de roulis de haute mer. Qu’un seul flanche et c’est tout le monde qui tombe. On peut y voir une parabole sur la solidarité. Ou un spectacle à retenir son souffle pour ne rien déranger de ce douteux équilibre. Ou les deux… Création collective de et avec Yann Ecauvre, Sylvain Briani-Colin (ou Jérémy Olivier) et Rémi Lecocq, sur une idée de Yann Ecauvre. Mise en scène, regards extérieurs: Stéphane Filloque, François Bedel. Scénographie : Julien Michenaud, Sébastien Hérouart et Michel Ferandon. Régie : Sébastien Hérouart. Production,administration, diffusion : Géraldine Gallois et Jérôme Souchet.

Cirque Inextremiste

Extension Samedi 20 ~ 17h & 20h ➼ Place de la Réunion Présentation de travail en cours Durée : 1h. Le nouveau spectacle du cirque Inextremiste met en scène les trois protagonistes du précédent spectacle «Extrêmités» pour une nouvelle aventure hautement acrobatique ! En effet, ce coup-ci Rémi compte bien avoir le dessus avec l’aide de la mécanique ! Après la perte de son fauteuil roulant, ce dernier revient sur scène aux commandes d’une mini pelle. Véritable exosquelette, elle devient vite le prolongement de lui-même lui conférant une force ainsi qu’une précision incomparable ! Sa tétraplégie s’efface, laissant place à l’acrobate mécanique, le porteur surpuissant, l’homme agrès ! Création collective de et avec : Yann Ecauvre, Rémi Lecocq et Sylvain Briani-Colin et/ou Jérémy Olivier, sur une idée de Yann Eacuvre. Régie : Sébastien Hérouart. Production/administration : Géraldine Gallois. Diffusion/intendance : Jérôme Souchet

On se rappelle tous de ce fameux terroriste de pacotille qui s’emmêlait les pinceaux et les bouteilles de gaz autour de son trampoline avec son spectacle Inextremiste. Depuis, Yann Ecauvre s’est entouré de deux complices aussi malicieux qu’intrépides. En 2012, ils créent Extrémités, avec pour agrès, des planches et... des bouteilles de gaz ! Dans la même dynamique délirante, un nouveau projet nommé Extension est en création cette année. Ce sont ces deux derniers spectacles que nous accueillons, le premier qui fait un carton, et l’autre, tout frais, tout fou, qui tourne autour d’un nouveau jouet mécanique, un cadeau rêvé pour ces fameux chenapans du cirque… ~7~

Dark Side of the Moon, c’est la face cachée de la lune. Celle qui reste invisible du point du vue terrestre. Cette création interroge les mystères de l’imagination et l’envie de découvrir un ailleurs existant. La ville est le décor naturel et inspire l’univers fantastique mis en scène. Révéler les pierres, ce qui est sombre et invisible mis en lumière dans une féerie en noir et blanc, où la légèreté impressionne le monumental des scènes créées. Dark Side of the Moon est une création féerique originale. La danse, la musique, les installations plastiques et vidéo explorent un monde de créatures fantastiques et mettent en scène l’architecture de la ville. Cette pièce contemporaine est unique et spécialement créée pour la ville de Mulhouse. Asphalt Piloten est une compagnie suisse que nous avons accueillie l’an dernier avec la performance Tape Riot, qui a depuis circulé en Europe. Les performances de cette compagnie menée par Anna Anderegg, qui mixent différentes disciplines artistiques, s’inscrivent toujours dans la ville, dans l’urbain, dans les corps, les images et les sons qui la traversent. Empruntant au street-art, à la performance chorégraphique, à la musique électro et improvisée, à l’art contemporain et monumental, cette compagnie s’inscrit dans des courants artistiques alternatifs et pourtant si reconnaissables. Cette création « in situ » sera un projet tout aussi fort que fragile, et à coup sûr déconcertant, troublant… Direction artistique, danse : Anna Anderegg. Scénographie, art visuel : Hervé Thiot. Univers musical : Marco Barotti. Univers musical - Igor Stepniewski. Danse : Moni Wespi, Laura Keil. Projections : Henne Fritze. Production, coordination : Géraldine Tronca. Costumes : Antoniya Ivanova. Construction/Décors : Alex Leder. Vidéo : Christian Anderegg; Andreas Pfiffner. Soutiens : Ville de Bienne, Canton de Berne, La Ville de Mulhouse, La Paperie. Architecture gonflable : Marco Canevacci / Plastique-Fantastique.


Plan et horaires

JEUDI 19h30 ➼ Cie BICEPsuelle | Les deux du stade Parc Salvator | 45 min ➼ 14

22h ➼ Théâtre de l’Unité | Macbeth Départ navette devant le Parc Salvator | env. 2h30 ➼ 14

21h30 ➼ Projection | Bovines | Parc Salvator ➼ 14

22h ➼ Asphalt Piloten | Dark Side of the Moon/épisode #1 Rue Zuber | 20 min ➼ 15

22h ➼ Théâtre de l’Unité | Macbeth Départ navette devant le Parc Salvator | env. 2h30 ➼ 14

22h30 ➼ Sebastien Wojdan | Marathon Cour rue des rabbins |1h15 ➼ 5

VENDREDI 15h~18h ➼ Olivier Grossetête Préparation de la construction | Salle des Adjudications/ Place de la Réunion | En continu ➼ 9

23h ➼ Le Cubitus du Manchot | l’Orchestre du Manchot Cour de Lorraine | 1h ➼ 1 23h ➼ Cirque Inextremiste | Extrêmités Cour du lycée Montaigne | 1h ➼ 13

15h~20h ➼ Cie des Plumés/Lili Aysan | Jardin Poulette Jardin des Senteurs | En continu ➼ 2

23h30 ➼ Malaxe | Limite de discrétion Place de la Réunion | 30 min ➼ 9

15h~19h ➼ Atelier mobile | Le manège des 1001 nuits Place Lambert | En continu ➼ 8

24h ➼ Asphalt Piloten | Dark Side of the Moon/épisode #2 Rdv Hall d’arrivée - Gare de Mulhouse | 20 min ➼ 17

15h30 ➼ Hijinx Theater | Snooks brothers bank 74, rue du Sauvage | 45 min ➼ 22

SAMEDI

16h ➼ Cie BICEPsuelle | Les Deux du Stade Place de la Concorde | 45 min ➼ 4

10h ➼ Cie Act2 / Catherine Dreyfus | Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

16h, 17h, 18h & 19h ➼ Cie des Plumés | Poules savantes Jardin des Senteurs | 15 min ➼ 2 16h30 ➼ Cie Act2 / Catherine Dreyfus Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

10h30 - 12h30 ➼ Rencontre/débat | Le cirque dans/à la rue ? Ecole des Tonneliers ➼ 6 11h ➼ Cie Act2 / Catherine Dreyfus | Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

17h ➼ Boxing Piano | Piano-couteaux Cour de Lorraine | 20 min ➼ 1

11h - 13h ➼ Atelier mobile | Le manège des 1001 nuits Place Lambert | En continu ➼ 8

17h30 ➼ Cie Act2 / Catherine Dreyfus Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

12h ➼ Cie Act2/Catherine Dreyfus | Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

17h30 ➼ Hijinx Theater | Snooks brothers bank 74, rue du Sauvage | 45 min ➼ 22

14h - 17h ➼ Olivier Grossetête Construction Monumentale Ephémère | Place de la Réunion En continu ➼ 9

18h ➼ La Grosse B | Carte B. Place de la Réunion | 30 min ➼ 9

14h30 - 17h30 ➼ Atelier mobile | Le manège des 1001 nuits Place Lambert | En continu ➼ 8

18h ➼ Boxing Piano | Piano-couteaux Cour de Lorraine | 20 min ➼ 1

15h -20h ➼ Cie des Plumés/Lili Aysan | Jardin Poulette Jardin des Senteurs | En continu ➼ 2

18h30 ➼ Cie Act2, Catherine Dreyfus Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

15h ➼ De Proper Fanfare | Fanfare | Place des Victoires 45 min. ➼ 10

19h ➼ Le Cubitus du Manchot | Le Manchot Show Cour de Lorraine | 1h ➼ 1

15h ➼ Hijinx Theater | Snooks brothers bank 74, rue du Sauvage | 45 min ➼ 22 15h ➼ Cie Act2 / Catherine Dreyfus | Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

19h30 ➼ 1 Watt | Be Claude Rdv à l’arrière du Temple Saint-Etienne | 1h ➼ 9 19h30 ➼ Cie Act2 / Catherine Dreyfus Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

15h30 ➼ Cie BICEPsuelle | Les Deux du Stade Cour de lorraine | 45 min ➼ 1 16h, 17h, 18h & 19h ➼ Cie des Plumés | Poules savantes Jardin des Senteurs | 15 min ➼ 2

20h ➼ La Grosse B | Carte B. Place de la Réunion | 30 min ➼ 9

16h ➼ Cie Act2 / Catherine Dreyfus | Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

20h ➼ Cie la Passante | Rue des dames Cour des Chaines 1h ➼ 3

16h15 ➼ La Grosse B | Carte B | Place de la Concorde | 30 min ➼ 4 16h30 ➼ 1 Watt | Be Claude Rdv à l’arrière du Temple Saint-Etienne | 1h ➼ 9

20h30 - minuit ➼ Cie Pernette/OSM La Collection & ponctuations musicales Bains Municipaux | En continu ➼ 20

17h - 20h30 ➼ Cie Pernette/OSM La Collection & ponctuations musicales Bains Municipaux | En continu ➼ 20

20h30 ➼ Cie BICEPsuelle | Les Deux du Stade Place de la Concorde | 45 min ➼ 4

17h ➼ Boxing Piano | Piano-couteaux | Cour de Lorraine | 20 min ➼ 1

20h45 ➼ Hijinx Theater | Snooks brothers aquatic Place des Tonneliers | 45 min ➼ 6

17h ➼ Hijinx Theater | Snooks brothers bank 74, rue du Sauvage | 45 min ➼ 22

21h ➼ La langue écarlate | 100 ans dans les champs Gymnase Montaigne | 1h30 ➼ 12

17h ➼ Cirque Inextremiste | Extension | Place de la Réunion | 1h ➼ 9 17h ➼ Cie Act2 / Catherine Dreyfus | Parcours chorégraphique Rdv angle rue des Maréchaux/rue du Werkhof | 20 min ➼ 7

21h45 ➼ Cie XY | Le grand C | Place Franklin | 1h ➼ 21

17h30 ➼ De Proper Fanfare | Fanfare | Cour de Lorraine | 30 min ➼ 1

~8~


ch za

'Ill

ed Ru

Rue Wilson

Bonbonnière

Rue d es

Tel l

Av en ue

Ro

ge r

Rue

Poin ca

au ce en m e Cl

eB ed Ru

15 s en

ub

eZ Ru

He

Q

em ov 7N

Rue Jules Ehrmann

re Ga

du

ly 'Is

M

id

ir iro

L al ér én

ec

c ler

uG

.d Av

DIMANCHE

18h30 ➼ Boxing Piano | Piano-couteaux | Cour de Lorraine | 20 min ➼ 1 18h30 ➼ Cie La Passante | Rue des dames | Pl. de la République | 1h ➼ 11

10h30-12h30 ➼ Rencontre/débat | Enjeux environnementaux & acte artistique, entre utopie et réalité ! | Ecole des Tonneliers ➼ 6

19h ➼ De Proper Fanfare | Fanfare | Place de la Réunion | 45 min ➼ 9

11h ➼ Olivier Grossetête | Destruction Monumentale Ephémère Place de la Réunion ➼ 9

19h ➼ Cie BICEPsuelle | Les Deux du Stade | Place Dreyfus | 45 min ➼ 6 20h ➼ Cirque Inextremiste | Extension | Place de la Réunion | 1h ➼ 9

11h30 ➼ Rode boom | L’homme cornu Belvédère | 45 min ➼ 19

20h ➼ Le Cubitus du Manchot | Le Manchot Show Cour de Lorraine 1h ➼ 1

11h45 ➼ Boxing Piano | Pianococktaïl | Belvedère | 45 min ➼ 19

21h ➼ La Grosse B | Carte B. | Place de la Concorde | 30 min ➼ 4

12h30 ➼ La Mondiale générale | Le Braquemard #1 Belvédère | 31 min ➼ 19

21h ➼ Hijinx Theater | Snooks brothers aquatic Place des Tonneliers | 45 min ➼ 6 21h30 ➼ Cie XY | Le grand C | Place Franklin | 1h ➼ 21

13h ➼ De Proper Fanfare | Fanfare Belvédère | 45 min ➼ 19

21h30 - minuit ➼ Cie Carabosse | Installation de feu Quai d’Isly/Quai d’Oran | En continu ➼ 18

13h45 ➼ Boxing Piano | Pianococktail Belvédère | 45 min ➼ 19

22h ➼ Cie la Passante | Rue des dames | Pl. de la Concorde | 1h ➼ 4

14h30 ➼ La Mondiale générale | Le Braquemard #1 Belvédère | 31 min ➼ 19

22h30 ➼ Asphalt Piloten | Dark Side of the Moon/épisode #3 Jardin du musée de l’impression sur étoffes | 20 min ➼ 16

15h30 ➼ Rode boom | L’homme cornu Belvédère | 45 min ➼ 19

23h ➼ Sebastien Wojdan | Marathon | Cour rue des rabbins | 1h15 ➼ 5 23h ➼ Théâtre de l’Unité | Macbeth Départ navette devant le Parc Salvator | env. 2h30 ➼ 14 23h ➼ Le Cubitus du Manchot | l’Orchestre du Manchot Cour de Lorraine | 1h ➼ 1 Minuit ➼ Malaxe | Limite de discrétion Place de la Réunion | 30 min ➼ 9 Minuit ➼ Cie Doedel | La Fabrique | Quai d’Oran | 30 min ➼ 18

~9~

i ua

d'A

lm

a

19 17

a Qu

18

18h ➼ La Grosse B | Carte B. | Place de la Concorde | 30 min ➼ 4

t

16

u1

ed Ru

18h ➼ La langue écarlate | 100 ans dans les champs Gymnase Montaigne | 1h30 ➼ 12

er

'Es

el ed u R

er nn

.J eJ Ru

âle

e br

Av en ue

ois

11

r ato alv

sG ne on

Rue du Man ège

e mm So

ch

Ru e Ru ed es Ru R ab b ed es ins Tr ois R

a

eS Ru

c Par du

el ed Ru

rad

14

B es ed Ru

inne

gro

Rue

10

o al F

roi r

13

réch Ma

Mi

la S ue de RuR eL am ar tin e

ing tal

8

rkh of

du Av.

du

eS ed Ru

7 W e

s Rue de

z

6

Sa

r eu st Pa

Por te

et eM ed Ru

x au ch é r Ma

age auv

m hei

illis

eZ ed Ru

u

rte Po

Pour vos déplacements : pensez transports doux ! Vélocité et Soléa s’associent au festival en proposant des offres privilégiées ! (voir détail page 16)

22

is ou

ne e Sin e d e la u R ue d R

g

e

len

uS ed Ru

ur

on Ly

p ro

l de ard v e l

12

Pr ue du ésident Kennedy Aven

eL Ru

5

s

Bo

re

ai

Sa

Pr eis

ar Colm

u

Cl te in

t

Bo

rs P la neu s la R ce de Tan ger éun lan ion u Bo e t t ie r n He G. Rue Alf du red Eng ge el ssa Pa

4

er

nn

ma

'Eu

9

e Ru

ob

hu Sc

allon

lt ve

Ru ed

Ru eJ ac qu es

Rue de l'Arsenal

i ns phel

se

d an Gr

nt ouve du C

oo

eG Ru

rg

be

en ut

ins

cisca Fran

3

.R Av

Rue

R nt ide

u

eH Ru

e rain

1

2

P

er

du B

e Curi

lsa ce

Lor

és Pr du rd leva

'A

Rue

20

ie Mar

Ru ed

in

en gu

r des O

l

nge

s

e et Pierr

llfu Do

Rue

E Rue

B ou

1 – Cour de Lorraine 2 – Jardin des senteurs 3 – Cour des Chaînes 4 – Place de la Concorde 5 – Cour rue des Rabbins 6 – é cole/Place des Tonneliers/ Place Dreyfus 7–R  dv angle rue des Maréchaux/ rue du Werkhof 8 – Place Lambert 9 – Place de la Réunion 10 – Place des Victoires 11 – Place de la République 12 – Gymnase Montaigne 13 – Lycée Montaigne 14 – Parc Salvator 15 – Rue Zuber 16 – Jardin du MISE 17 – Gare 18 – Quai dIsly/Quai d'Oran 19 – B  elvédère/Sentier du Sommet 20 – Rue Pierre et Marie Curie 21 – Place Franklin 22 – 7 4 rue du Sauvage

21

Rue

Se repérer

Rue

lin

Ru Théâ ed tre e la Av. Sin Clem ne enc eau

u

d Rue

nk Fra

e Av. d

z

t Run

Lib

a el ed lac


Cie Act2 / Catherine Dreyfus

Construction monumentale éphémère en carton

Un R de Rien Un R de Rime Un R de Ruse Un R de Rue

Préparation de la construction ouverte au public : vendredi 19 ~ de 15h à 18h ➼ Salle des Adjudications Levée : samedi 20 ~ de 14h à 17h ➼ Place de la Réunion Destruction : dimanche 21 ~ 11h ➼ Place de la Réunion

Vendredi 19 ~ 16h30, 17h30, 18h30 & 19h30 / Samedi 20 ~ 10h, 11h, 12h, 15h, 16h & 17h ➼ Rdv angle rue des Maréchaux / Rue du Werkhof Parcours chorégraphique Durée : 20 min.

Les constructions monumentales qu’Olivier Grossetête propose sont avant tout des rendezvous donnés à tous, petits et grands, pour bâtir ensemble... une architecture utopique, un rêve de gamin... une performance collective en somme. Ces constructions suscitent l’enthousiasme car on construit du faux mais pour de vrai ! A Mulhouse, cette représentation éphémère et en volume sera fabriquée et édifiée à plusieurs mains, avec des cartons d’emballage. Ces cartons, préparés par des dizaines de participants tout au long de la semaine seront érigés pendant le festival. Soyez sûr que ces rendez-vous seront provocateurs d’un enthousiasme communicatif et d’une détermination collective et bâtisseuse. Et tels des architectes éphémères, de vrais enfants créateurs, nous mettrons tous la main à la pâte pour, au bout du compte, arriver à implanter, comme par magie, une fiction dans notre espace quotidien. Olivier Grossetête est un artiste contemporain mais aussi un grand enfant qui réalise des œuvres qui émerveillent. Des dizaines d’enfants et d’adultes seront les bâtisseurs de l’architecture monumentale et éphémère qu’il aura imaginée pour Mulhouse. Que ce soit tout au long de la semaine, sous forme d’ateliers participatifs, lors de l’édification spectaculaire de ce bâtiment de près de 20 m de hauteur ou lors de sa destruction dans un mouvement collectif, ce projet d’art éphémère nous garantira de bâtir ensemble et de vivre des instants ludiques et fédérateurs. Ne manquez pas ces étapes stupéfiantes, ni la fameuse « destruction » monumentale, génératrice d’un défouloir géant et si libérateur !

Un R de rien est un duo chorégraphique à surprendre au coin d’une rue, qui laisse le corps parler, sans avoir besoin de mots, de musique. Il y a juste la poésie des gestes qui conduit le public sur le fil d’une « histoire » qui se construit pas à pas devant eux. A l’occasion du festival, Catherine Dreyfus a créé autour de ce duo originel un véritable parcours chorégraphique subtil et léger, frais et vivifiant qui investit la ville et donne à voir des fragments de vie, des fragments de danse. Avec une économie du geste et une détermination formelle, les danseurs sanguins, fugaces et plein d’allant nous communiquent leur bonheur d’être. Les corps se dilatent, s’allègent, se croisent et s’entrecroisent pour former une silhouette en perpétuelle évolution. Ils esquissent devant nous une danse envoutante à la découverte de l’autre. Chorégraphe et danseuse, Catherine Dreyfus crée en 2008 la compagnie Act2 et prolonge l’affirmation de sa personnalité artistique et de sa quête esthétique. Musicalité, poésie, fluidité constituent les ingrédients de son travail marqué par un surréalisme teinté d’ironie. La compagnie a été accueillie cette année en résidence pour travailler à la création de leur parcours chorégraphique dans l’espace public. Ce projet consiste à poursuivre le travail du duo Un R de Rien, né en 2010, en créant plusieurs pièces courtes issues de ce vocabulaire chorégraphique. Chorégraphie : Catherine Dreyfus en collaboration avec les interprètes. Distribution : Stéphane Imbert, Claudio Ioanna, Gaétan Jamard, Véronique Laugier et Mélodie Joinville. Production : Act2 - Cie Catherine Dreyfus Soutiens : Conseil Régional d’Alsace , du Conseil Général du Haut-Rhin, du Ballet du Rhin - CCN de Mulhouse, du Centre National de la Danse à Pantin.

~ 10 ~

© Clément Puig

© Vincent Lucas

Olivier Grossetête

1 watt

Be Claude Vendredi 19 ~ 19h30 / Samedi 20 ~ 16h30 ➼ Rdv à l’arrière du Temple Saint-Etienne (déambulation) Théâtre de rue Durée : 1h. Voilà, c’est un homme qui lave une vitre. Une vitrine plutôt, grand modèle. C’est Claude. Corps d’arbalète, grosse pêche. Il nettoie, il racle, il se vautre, il s’épuise, sèche, s’assèche, va au bout de la propreté, de la transparence, comme si, à l’intérieur de lui-même quelque chose voulait devenir aussi radical et prodigieux que le passage de la lumière. En vérité, c’est peut-être son âme qu’il lave. Ou bien, il fait de la place pour quelque chose. Et parce qu’il y engage toute son énergie, le voilà bientôt profondément libre et naturellement connecté avec l’un des plus grands mystères de la constitution humaine : la part féminine. Aucun homme n’est complet sans cette part là et Claude le sait. Dès lors, il n’aura de cesse d’exalter sa part féminine (sa PF). 1 WATT, une compagnie que l’on décrira de burlesque, d’absurde ou de surréaliste ou tout cela à la fois voire même rien de tout cela. 1 WATT, une compagnie qui part explorer un théâtre plein d’énergie, d’élan vital, de fulgurance. 1 WATT, une compagnie qui parcourt et métaphore l’espace public. Avec cette nouvelle création, Be Claude, nous suivons ce sacré comédien, ce maitre du burlesque, Pierre Pilatte, dans une divagation jubilatoire et philosophique qui va emmener son personnage, Claude, vers une sorte de rituel qui se mélange à l’intime et à l’événement du moment, là, dans la rue.  Avec Pierre Pilatte. Mise en scène : Sophie Borthwick. Textes : Jean Cagnard. Composition sonore : Erwan Quintin. Costumes : Sharon Gilham. Production : Claire Joyaux. Merci à Monica Muntaner, Alexandre Théry, Isabelle Antoine, Hélène Rocheteau. Production : 1 Watt. Résidences et coproductions : Culture Commune, Scène Nationale Loos en Gohelle, Pronomade(s), CNAR en Haute Garonne, La Paperie, CNAR à Saint Barthélémy d’Anjou, La coopérative 2r2c à Paris, Le Lieu Noir à Sète, L’Atelline à Villeneuve lès Maguelone, Furies à Châlons en Champagne, Le Citron Jaune, CNAR à PortSaint-Louis-du-Rhône. Soutiens à la production : SACD « Auteurs d’Espace », DGCA/Ministère de la Culture et de la Communication, Conseil Général du Gard, Réseau en Scène et la Diagonale.


© Eric Legrand

Vendredi 19 ~ 21h / Samedi 20 ~ 18h ➼ Gymnase Montaigne Théâtre Durée : 1h30 ATTENTION Jauge limitée ! Retrait des places 30 min. avant le début du spectacle. Aucun retardataire ne sera accepté. Cent ans dans les champs est un spectacle qui prend le réel par les cornes du théâtre, ou l’inverse, et traverse l’histoire agricole de 1945 à… 2045. C’est une épopée de cent ans au cœur du monde agricole qui est ici retracée, avec à l’appui, paroles d’agriculteurs, rappel d’actualités, le tout dans une scénographie toute particulière « pour réveiller la mémoire collective ». De la traction animale à l’ordinateur en passant par la mécanisation, la Langue écarlate rend vivante et ludique cette histoire qui a transformé la vie des agriculteurs mais également modifié la nature de ce que nous avons dans nos assiettes. Accumulant les matériaux, cultivant volontiers leur hétérogénéité et mêlant discours politiques, la Langue écarlate témoigne d’une ruralité en voie de disparition et s’approche de l’histoire par le chemin caillouteux du sensible. La Langue écarlate est un groupe artistique transdisciplinaire qui fonde son travail sur la notion d’infra-ordinaire développée par Georges Perec ou comment inscrire la recherche artistique dans le réel afin de renouer avec les préoccupations du monde. Le champ des formes utilisées pour mener à bien ce travail s’étend du spectacle vivant à l’installation ou au film, sans restriction de nature. 100 ans dans les champs, créé l’an dernier est un spectacle époustouflant, empreint d’une vraie dimension pédagogique, qui ébranle nos certitudes, qui bouleverse et interroge…

La Grosse B

Carte B. Vendredi 19 ~ 18h & 20h ➼ Place de la Réunion Samedi 20 ~ 16h15, 18h & 21h ➼ Place de la Concorde Préforme courte et inter-cies autour de la discipline circassienne, la « bascule coréenne » Présentation de travail en cours Durée : 30 min. Après deux créations au sein de la compagnie BAM, Socrates Minier-Matsakis, artiste circassien, se lance dans le projet fou de réunir une dizaine d'acrobates spécialisés dans la discipline de la bascule coréenne en proposant des « laboratoires » à des différents acrobates issus de compagnies de renom. C’est un de ces laboratoires que nous accueillons cette année à Mulhouse qui se conclura pendant le festival par la présentation d’une forme courte mais spectaculaire et intense ! Ce sera comme un préambule, un avantgoût de leur futur spectacle, une création collective intégrant 11 acrobates et 2 musiciens : Insert Coin ! Ce spectacle est un vrai pari sur une mise en jeu collective où les circassiens seront jetés à corps perdu dans un jeu grandeur nature - ils seront les billes d’un flipper géant. Dans ce collectif qui réunit des artistes des Cie BAM, Galapiat Cirque, Cirque Inextrémiste et du Mouton à 5 Pattes, se trouve un agrès central : la Bascule Coréenne. Dans le cirque, elle devient un jeu où la confiance et

Mise en scène : Hélène Mathon. Auteurs : Hélène Mathon et Benoit Di Marco. Scénographie : Valérie Jung. Son : Thomas Turine. Création lumière : Sylvie Garot. Régie Lumière : Rima Ben Brahim. Cadreuse : Catherine Briault. Régisseur : Léandre Garcia la Molla. Avec Marion Barché, Elsa Bouchain, Guillaume Rannou, Benoît Di Marco. Production : La Langue Ecarlate, la Comédie de Béthune CDN Nord/Pas de Calais. Coproduction : Les Subsistances, CIRCA, Pôle National des Arts du Cirque, Auch, le Théâtre de la Digue à Toulouse. Avec le soutien de la DRAC Midi-Pyrénées, de la Région Midi-Pyrénées, du département du Gers et de la mairie de Gavarretsur-Aulouste. Et la participation artistique du Jeune Théâtre National. Avec le soutien de l’Adami. Administration : Alice Normand / Production-diffusion Florence Bourgeon.

~ 11 ~

© Eric Legrand

100 ans dans les champs

© Samimagine

La langue écarlate

l’écoute sont d’une importance capitale. Si un acrobate veut monter plus haut, ce ne sera jamais sans l’accord, sans le corps de l’autre. Chaque saut est un petit voyage, une prise de l’espace verticale, courbe, diagonale... Si la confiance est grande, alors on peut voyager plus haut et plus loin. On peut aussi multiplier les figures acrobatiques tout comme on peut multiplier les acrobates : ceux-ci peuvent alors interchanger de place et de bascule, dans le jargon, on appelle cela des « Pop Corn ». Mise en piste de Yann Ecauvre et Stéphane Filloque. Acrobates : Socrates Minier-Matsakis, Sylvain Briani Colin, Jonas Séradin, Sébastien Armengol, Chloé Derrouaz, Karim Randé, Yves Marie Le Guen, Thibaud de Prémorel, Julien Favreuille, Charlie Denat, Jonas Julliand, Jérémy Olivier. Musiciens : Jérémy Manche et Pierre Berneron. Mise en piste - Regard extérieur : Yann Ecauvre et Stéphane Filloque. Chargé de production : Sébastien Laussel / Prestacles Prod Production : Cie du Mouton à 5 Pattes. Soutiens : CREAC - Pôle Cirque Méditerranée, Théâtre de Cornouailles – Scène Nationale de Quimper, La Grainerie – Fabrique des Arts du Cirque, Festival Festin 14, Festival Scènes de rue, Ay-Roop – Les Champs Libres, Galapiat Cirque – Festival Tant qu’il y aura des mouettes, Festival Pisteurs d’Etoiles d’Obernai, Le Collectif de la Basse Cour, Le Cirque Electrique, L’Espace Culturel « Le Grand Pré » - Ville de Langueux.


Théâtre de l’Unité

Macbeth Jeudi 18 / Vendredi 19 ~ 22h, Samedi 20 ~ 23h ➼ Départ devant le Parc Salvator Théâtre de rue Durée : env. 2h30 (trajet compris) ATTENTION Jauge limitée ! Retrait des places 30 min. avant le début du spectacle. Aucun retardataire ne sera accepté. Pour vivre à fond cette aventure théâtrale, prévoyez des vêtements chauds et des chaussures adaptées.

Mise en forêt d’Hervée de Lafond et Jacques Livchine. Passage d’anglais shakespearien en langue française : Jacques Livchine. Avec Panxo Jimenez, Catherine Fornal, Xavier Chavari, Eric Prévost, Max Bouvard, Jacques Livchine, Youssri el Yaakoubi, Julie CaZalas, Ludo Estebeteguy, Catherine Fornal, Julie CaZalas, Hervée de Lafond. Création lumière : David Mossé,Benjamin Dreyfus, Paul Deschamps. Effets spéciaux : Panxo Jimenez. Costumes : Maud Mitenne. Régie : Benjamin Dreyfus, Paul Deschamps. Soutiens : la Drac Franche -Comté, le ministère de la culture, la région Franche-Comté, le conseil général du Doubs, la mairie d’Audincourt, et PMA.

Vendredi 19 / Samedi 20 16h, 17h, 18h & 19h ➼ Jardin des Senteurs Cirque et cocottes Durée : 15 min.

Jardin Poulette Vendredi 18 / Samedi 19 ~ de 15h à 20h ➼ Jardin des Senteurs Poulailler artistique Durée : en continu La Cie Des Plumés s’associe à Lili Aysan, artisteplasticienne, à qui le festival a confié l’aménagement du Jardin des senteurs pour proposer un espace convivial qui ravira les petits mais aussi les grands. En étant au plus près des poules, le public aura l’occasion de se poser un instant et de découvrir l’univers de ces animaux. La poule sous toutes les coutures ! Des rencontres se feront d’une part autour des numéros de dressage, mais tout y est fait pour passer un moment de détente et/ou de complicité : ateliers de fabrication, poulailler, livres et jeux à disposition, bar à sirops etc… Parce que rien ne se jette, tout se recyle ! Le festival propose aux enfants de 6 à 12 ans les Ateliers de Lili : confection de marionnettes/poulettes le vendredi à 14h et 15h. Confection de bijoux le samedi à 14h et 15h. Places limitées, réservation sur place 30 min. avant le début de l’atelier. ~ 12 ~

La compagnie Des Plumés met en scène des gallinacées ! Des quoi ? Des poules ! Des poules savantes  ! Elles s’appellent Ernestine, Renée, Ornella, Bree, Wim, Gabin ou Luidji… et sont toutes aussi belles et malicieuses les unes que les autres… Au milieu d’un poulailler à l’air libre, en mêlant à la fois cirque, théâtre, art du clown, Diane Dugard, accompagnée de Juan Cocho va nous présenter des numéros étonnants de dressage de poules, poétiques et drôles. Dans une ambiance tendre et singulière, dans un monde au rythme surprenant, cette artiste de cirque (voltigeuse aérienne et clown) évoluera au milieu des plumes, parfois sur un air d’accordéon, mais avec toujours une simplicité et une naïveté incroyable. La Compagnie des Plumés a été fondée il y a quatre ans, par Diane Dugard qui associe rapidement à son travail celui de Juan Cocho, et celui d’Eric Dugard. La réunion de leurs univers respectifs va donner naissance à leur première création : « Prends-en de la graine », et définir la spécificité de la compagnie : travailler avec des poules vivantes et savantes. La compagnie est actuellement installée en résidence permanente au Centre des arts équestres du cirque de Valerie Fratellini, dans l’Oise, où elle continue à développer son travail.

© Deutsch

Le Théâtre de l’Unité est une équipe historique des arts de la rue portée par la fantaisie contagieuse de Jacques Livchine et d’Hervée de Lafond. C’est une compagnie plus soudée dans le risque que dans le savoir-faire, plus soucieuse d’inventer que de faire carrière, plus prompte aux élans kamikazes qu’à l’autosatisfaction. En 1991, le Théâtre de l’Unité s’installe à Montbéliard. Ils ouvrent le plus sérieusement du monde le premier centre d’art et de plaisanterie de France, une «espèce d’institution anti-institutionnelle». Ils y inventèrent une grande fête, le Réveillon des Boulons, firent fleurir de nouveaux concepts et des événements dont eux seuls possèdent le secret, sans oublier leur culture de l’insolence qui les a très vite fait connaître dans la ville comme des empêcheurs de tourner en rond. Après leur fameux Oncle Vania à la campagne, créé en 2006, qui se joue dans les champs, ils expérimentent cette année un nouvel environnement : la forêt comme porte d’entrée populaire sur l’univers shakespearien.

Poules savantes

© Lili Aysan

Macbeth est une pièce d’une modernité absolue, c’est un véritable outil de décryptage des arcanes du pouvoir et de la nature humaine. Montée par le Théâtre de l’Unité, elle sera jouée à l’air libre, de nuit et en pleine forêt. C’est une pièce de folie, parce qu’il y a le goût du pouvoir, avec l’idée que tous les moyens sont bons pour le prendre, et pour le garder, et que peu à peu le goût du sang rend fou. Dans une forêt, la nuit ? Un cadre parfait pour cette tragédie énigmatique, puissante… Cette atmosphère un brin sinistre, la noirceur de la nuit, le silence des bois se marient à merveille avec la pièce de Shakespeare, toute de fureur, de sang et de larmes. Mais c’est sans compter avec la malice du théâtre de l’unité qui nous mène par le bout du nez dans une épopée aussi drôle que périlleuse, aussi taquine qu’intrépide où les comédiens excellent et où les surprises sont incommensurables…

Cie des Plumés


© Dominique Strée

Cie La Passante

Rue des dames Vendredi 19 ~ 20h ➼ Cour des Chaînes Samedi 20 ~ 18h30 ➼ Pl. de la République & 22h ➼ Place de la Concorde Théâtre intime de rue ~ Durée : 1h.

Malaxe

Limite de discrétion

Malaxe a été fondée par Emeline Guillaud à l’issue de la présentation de ce spectacle lors du Panorama des chantiers de la FAI AR (Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue) en 2011. Ouverte au mélange et à la rencontre, Malaxe affirme un travail de recherche à la croisée des disciplines. Elle s’oriente vers des formes hybrides dans l’espace public et travaille dans un rapport physique aux choses, en confrontant les corps à leur environnement. A Mulhouse, Emeline Guillaud a recréé ce spectacle avec la complicité, l’énergie et l’engagement de rugbymen locaux. Cette chorégraphie singulière pour rugbymen sera probablement un moment rare du festival, profondément intime, certainement troublant… Avec 10 rugbymen locaux. Direction chorégraphique & mise en espace : Emeline Guillaud. Assistante à la mise en scène : Elodie Harauchamps. Danseuse volante : Magali Jullien. Régisseur accroches & contrepoids : Rémy Legeay. Designer sonore : Thomas Barrière. Ingénieur du son / spatialisation: Greg Cosenza. Eclairagiste : Svetlana Boitchenkoff. Chargée de production: Pernette Benard. Avec le soutien de L’aide à la résidence de production de la Direction Générale de la Création Artistique ( D.G.C.A.). Avec la complicité de la FAIAR, GARDEN’S, KARWAN, les Studios de cirque de Marseille, Jules Beckman, Jean-Louis Moro, Clémence Noble, Bastien Ancocina, Marie Martorelli, Linda Chassaigne, Benjamin Marianne et Pascale Bongiovanni.

© Sébastien Armengol

Une équipe de rugbymen pénètre sur un terrain quelque peu atypique. Des marquages y délimitent des zones tant intimes que protectrices. Les joueurs s’y risquent, s’y essoufflent et s’y dévoilent. Peu à peu, le match commence et donne lieu à une véritable chorégraphie. Ici, la femme est au centre, c’est elle qui mène la danse. La partie évolue et l’espace prend une dimension différente lorsqu’avec douceur et légèreté une danseuse vient prendre une place insaisissable. Limite de discrétion est un projet qui place l’humain au centre. Il traite du surpassement et de l’extase que cela procure, des tourments du cœur et de ceux de l’âme, il traite du masculin, des hommes, de ce qu’ils sont, ou devraient être, de leurs fragilités, de ce qu’ils s’autorisent à dévoiler ; mais aussi du féminin, de la femme, du pouvoir, du désir et de la tendresse. Limite de discrétion est une partie pour une équipe de rue-gbymen et deux incarnations de la femme. Dans ce match sans ballon et sans adversité, on se demande finalement : Après quoi court-on ? Qui joue avec qui ?

© La Malaxe

Vendredi 19 ~ 23h30 / Samedi 20 ~ minuit ➼ Place de la Réunion Chorégraphie nocturne en espace public pour une équipe de rugbymen et une danseuse Durée : 30 min.

Le jour, de fugaces apparitions, d’étranges visions, des rencontres insolites. La nuit les dames entraînent le public dans leur étrange ballet. Mi-femmes mi-parapluies, elles suscitent un fourmillement d’intrigues secrètes, d’échanges murmurés et de silences éloquents. Au milieu de l’espace urbain transcendé, elles reçoivent, les yeux dans les yeux, pour une troublante passe théâtrale. La compagnie La Passante est née d’un double désir : le désir de silence dans les formes spectaculaires de rue et le désir d’un échange direct avec chaque spectateur au sein même de l’espace public. Sa recherche s’oriente donc sur la création d’espaces et de textes dans une relation particulière au spectateur. A contre-courant des formes habituelles de rue et de l’énergie citadine, la compagnie La Passante souhaite retrouver l’humain et ce qui le caractérise : son lien avec l’autre. Idée originale et conception : Marcabrune Villa / Mise en scène : Marcabrune Villa et Valérie Surdey / Auteur des textes : Jean-Pierre Dopagne / Comediennes : Valérie Surdey, Marcabrune Villa, Hélène Dedryvère, Laure Bronkart, Anne-Catherine Regniers. Production : Compagnie La passante / Production exécutive : Jean Felix Tirtiaux / Diffusion : Sophie Cosnard / Administration : Humoprod / Coproduction et résidence : Promotion des Arts forains et Centre des Arts Scéniques Namur, Association A la rue, Festival Les Zaccros d'ma rue/ Soutiens : Conseil régional de Midi-Pyrénées, Mairie de Toulouse / Mécénat : Parapluies de Cherbourg.

Sébastien Wojdan

Marathon Vendredi 19 ~ 22h30 / Samedi 20 ~ 23h ➼ Cour Rue des Rabbins Solo de cirque ~ Durée : 1h15 ATTENTION Jauge limitée ! Retrait des places 30 min. avant le début du spectacle. Aucun retardataire ne sera accepté. Dans le solo Marathon, le circassien Sébastien Wojdan, nous propose un hymne à la vie, un message d’espoir en même temps qu’un regard sur sa génération et sur sa dure réalité d’insertion. Inspiré du roman d’Italo Calvino, «Le Baron perché», ce spectacle se présente comme un hymne à la vie et un message d’espoir. Un spectacle imprévisible, où la prise de risque se veut conséquente, et l’émotion omniprésente. Marathon est un cri, celui d’un homme face au monde entier, mais aussi un défi, celui de repousser les lois de la gravité, de la vitesse, de la technicité. Sébastien Wojdan nous offre ce qu’il a de meilleur et de plus beau, il le fait de manière simple et généreuse, sans concession. Sébastien Wojdan fait partie de la cie Galapiat, un collectif de circassiens issus du Centre National des Arts du Cirque dont la première création, Risque Zéro, ne cesse de tourner depuis 2009, tant en France ~ 13 ~

qu’à l’international. Parallèlement à cette aventure collective, Sébastien Wojdan continue sa recherche artistique et enchaine les résidences afin de créer ce solo si personnel et engagé en janvier 2013. Marathon est ainsi le fruit des recherches circassiennes qu’il mène depuis plusieurs années en tant que jongleur, bricoleur de la musique, amoureux du cirque... De et Avec : Sébastien Wojdan. Œil intérieur : Gilles Cailleau. Création lumière : Pierrot Usureau. Régie lumière et accessoires : Pierrot Usureau ou Pauline Aussibal. Sonorisation et accessoires : Franck Beaumard ou Mikaël Remigereau. Construction : Benjamin Bottinelli Hahn et Luc Mainaud. Production et diffusion : Nolwenn Manac’h. Administration : Lucile Mulliez, Emmanuelle Nonet. Production : Association Galapiat Cirque. Coproductions : Le Grand Pré, Scène de Territoire, Le Fourneau, CNAR . Soutiens / accueil en résidence : Carré Magique Lannion Trégor, Pôle national des arts du cirque en Bretagne, Espace Périphérique, Ville de Paris – Parc de la Villette, TRIO…S, scène de territoires pour les arts de la piste – Hennebont / Inzinzac Lochrist, Cirk Eole, Balthazar Centre des Arts du cirque, Le P’tit Cirk, Cirque Melem, Compagnie des Demoiselles, le Théâtre de la Folle Pensée.


© Malwina Matusiewicz

Hijinx Theater

© Malwina Matusiewicz

Snooks (Angleterre) brothers bank Vendredi 19 ~ 15h30 & 17h30 Samedi 20 ~ 15h & 17h ➼ 74, rue du Sauvage Théâtre Durée : 45 min. The Snooks Brothers Bank est un spectacle inspiré de la Banque Tellson dans un conte de Charles Dickens. Entre performance d’acteurs et satyre du monde administratif kafkaïen, The Snook Brothers propose une forme hybride novatrice et clownesque de haut vol. En nous révélant « la triomphante perfection des désagréments administratifs au cœur des arcanes bancaires », nous voilà projeté dans un univers proche du Brazil de Terry Gillian, ou de l’humour « so british ! » des Monty Python ou de Mr Bean. Un pastiche touchant de la routine, du mépris et de l’amour fraternel se déploie et s’emmêle au cœur du public.

Snooks brothers aquatic Vendredi 19 ~ 20h45 / Samedi 20 ~ 21h ➼ Place des Tonneliers Théâtre Durée : 45 min. The Snooks Brothers Aquatic a été créé l’an dernier par le Hijinx Theater à l’occasion des jeux olympiques de Londres. Pour ce nouveau spectacle, les deux hurluberlus des Snooks Brothers sont à la recherche de participants pour leur équipe masculine de natation synchronisée. D’extraordinaires chorégraphies aquatiques, beaucoup d’humour et bien-sûr, les valeurs de l’olympisme ponctueront cette performance « collective ». Dans ce spectacle interactif, qui sera présélectionné dans un certain nombre d’épreuves initiatiques ? Qui sera enfin choisi pour l’épreuve finale ? Hijinx Theater, compagnie établit à Cardiff, au Pays de Galles, crée et produit depuis plus de 30 ans des spectacles mêlant artistes valides et en situation de handicap. Les Snooks Brothers sont une petite partie de leurs activités mêlant pratiques théâtrales et sociales. Le duo de comédiens qui constitue les Snooks Brothers est extraordinaire. Dans ces deux petites formes, ils nous proposent de vrais numéros, sans paroles, avec une finesse et une malice toute britannique… Un vrai coup de cœur !

Atelier mobile

De proper fanfare

Le manège des 1001 nuits

van der (Belgique) vieze gasten

Vendredi 19 ~ de 15h à 19h Samedi 20 ~ de 11h à 13h & de 14h30 à 17h30 ➼ Place Lambert Manège arabo-andalou pour les petits et les grands Présentation de travail en cours Durée : en continu Le manège-théâtre des 1001 nuits est pensé comme un spectacle de rue à part entière et imaginé sur plusieurs niveaux : le manège pour enfants et parents qui vous fera tourner sur d’étranges créatures, le micro-théâtre pour présenter des petites formes de théâtre de marionnettes, d’acteurs et d’objets mais aussi des surprises au cœur du public et des impromptus musicaux. Au son du violon, chevauchez le lion écarlate, reposezvous dans le lit volant, faites-vous croquer les orteils par les djinns ou bien découvrez les contes pour enfants mais aussi réservés aux adultes, dans le tout-petit théâtre lové au cœur de ce manège arabo-andalou. Accueillie en résidence par le CREA à Kingersheim, la compagnie présentera son manège en avant-première lors de Scènes de rue. Cette installation servira de répétition, de présentation d’un travail en cours, inachevé, avant la création définitive du manège et des spectacles s’y déroulant. Fondée il y a plus de dix ans par Vanessa Rivelaygue, l’objectif de la compagnie est de créer des spectacles de théâtre de marionnettes et d’objets tout public et tout-terrain. Depuis, le travail artisanal et plastique a toujours été mis en avant. Avec le manège des 1001 nuits, la compagnie se dote d’un outil scénographique majestueux et d’un écrin à de multiples possibilités d’écriture artistique. Avec Olivier Laurent, Vanessa Rivelaygue, Grégoire Butaye. Soutiens : CNAR de Niort, la Ville de Châtellerault (Service Culturel, CUCS Ville et Etat, CAF), CSC d’Ozon, La Région Poitou-Charente et la Ville de Saverne.

~ 14 ~

Samedi 20 ~ 15h ➼ Places des Victoires, 17h30 ➼ Cour de Lorraine & 19h ➼ Place de la réunion Dimanche 21 ~ 13h ➼ Belvédère Fanfare Durée : 45 min. Une fanfare, comme on en a jamais vu ! Constituée d’une centaine d’énergumènes de tous âges, jouant des instruments aussi différents que contre-nature, incroyablement costumés et colorés, accompagnés par des danseurs, des bateleurs aussi surprenants qu’inventifs, cette bande de joyeux drilles est menée par un chef d’orchestre doté d’une énergie inqualifiable. Leur musique vient de tous les côtés et de tous les coins, le silence n’existe plus. Les musiciens jouent leur répertoire vivifiant avec des instruments, en veux-tu en voilà… Parmi eux, les danseurs suivent la cadence et ça saute, ça piétine, ça roule, bombe, jette, tourne et agite… Bref, vous êtes prévenus, De Propere Fanfare est à Mulhouse et va mettre un souk dont seuls les belges ont le secret ! Ce projet a été créé par un centre socioculturel de la ville de Gent. La musique de cette formation amateur est éclectique et ses compositions inédites. Le chef d’orchestre gère un groupe tout aussi hétéroclite : musiciens, danseurs et clowns composent cette fanfare « de quartier » pour un résultat pétillant, entrainant le public avec elle dans un joyeux charivari.


un Dimanche particulier…

© La Mondiale Générale

Un dimanche particulier, c’est un dimanche pour ne pas s’arrêter comme ça ! Partons à la découverte d’un petit coin de paradis dans les hauteurs. Et comme nous n’imaginons pas notre dimanche au vert sans partager un verre, ou bien s’allonger sur l’herbe pour un pique-nique, nous avons prévu un piano mythique et une fanfare fort en gueule pour nous accompagner.  N’oubliez pas votre panier pique-nique et votre curiosité, on vous attend…

© Satya Roosens

La Mondiale Générale

Le Braquemard #1 12h30 & 14h30 ➼ Belvédère Cirque Durée : 31 min. Kurt Demey & Rode boom 1 artiste, 1 technicien, 1 duo. Un con. Un idiot. C’est une forme courte. Il y a une petite piste, des bastaings de toutes tailles, deux costumes, quelques accessoires, du risque, des grincements, des craquements, le bruit des métronomes, de l’amour, des tripes, et beaucoup de silence. L’idiot veut aller plus haut. Il dresse les bouts de bois. Il commence à monter dessus. Le con offre à l’idiot un nouvel appui dès que celui-ci en a besoin mais chaque marche franchie par l’idiot est ensuite retirée par le con. C’est un numéro sur l’absurdité et la beauté de l’équilibre. Un moment sans question, sans réponse. Aride et esthétique. Juste pour le panorama. Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen sont les deux protagonistes du Braquemard. Ce spectacle sera créé en 2014. Le Braquemard #1 est une forme courte, tout terrain, qui servira de matière originelle à la future création. Alexandre, artiste de cirque, travaille sur les différents rapports physiques et émotionnels liés à l’équilibre au sein des cies Chérid’Amour, Attention Fragile ou Cahin Caha. Tim, régisseur, a tenu, dans plusieurs spectacles, une place entre le régisseur et l’acteur. Naît alors la volonté de se questionner pertinemment, à la genèse du projet sur ce rôle complexe et excitant et sur la création d’une forme à mi-chemin entre le solo et le duo. De et avec : Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen. Costume : Léa Lamer. Finition : Manuel Mazaudier. Ecoregard : Antoine Raimondi. Coproductions : La Verrerie d’Alès en Cévennes - Pôle national du cirque Languedoc Roussillon. Le Cirque Jules Verne - Pôle National du cirque et des arts de la rue Amiens. Soutiens : Théâtre de Jade, CREAC - Théâtre Europe - PNAC Méditerranée, Théâtre Georges Leygues à Villeneuve sur Lot, Regards et Mouvements à Pontempeyrat, Le Bazar Palace, Studio de Cirque.

L’homme cornu

Boxing Piano

(Belgique)

PianoCocktail (Belgique)

11h30 – 15h30 ➼ Belvédère Théâtre d’illusion Durée : 45 min.

11h45 – 13h45 ➼ Belvédère Performance musicale Durée : 45 min.

L’Homme Cornu est un mensonge inventé de toutes pièces qui contient une dose dangereuse de vérité… L’Homme Cornu nous emmène dans un monde de rituels poétiques où la frontière entre imagination et réalité se réduit à un fil. Il dévoile nos pensées de façon mystérieuse. Les hasards deviennent alors des évidences et les mensonges tissent un filet pour y prendre au piège une lueur de vérité. Qu’allons-nous croire ? Que voulons-nous croire ? Si nos pensées peuvent être lues, si nous pouvons être influencés et manipulés, alors... jusqu’où va l’espace public et où commence l’espace privé ?

Le pianocoktail est un piano arrangé de quelques alcools, jus de fruit, doseurs, bouteilles et entonnoirs, rallongé d’une meule à musique, d’un violon à hélice, d’un poivrier-sonnette, d’un gramophone-à-pédale, de doseurs-à-air-comprimé, d’une chaîne de vélo et de quelques dérailleurs. Il est entièrement mécanique et dans cette grosse machinerie, tout est à vue et à voir. Les musiques du pianocoktail dérivent, grincent et se déglinguent comme l’ivresse d’une fin de nuit. Chaque cocktail a sa Musique : On choisit un alcool ou une mélodie et on passe commande au pianiste. A déguster sans modération !

Kurt Demey est artiste plasticien, metteur en scène et performeur. Dans ses derniers travaux, il cherche à utiliser les techniques de l’illusionnisme et du mentalisme comme autant d’outils artistiques. Les spectateurs, qui jouent un rôle actif dans la représentation, sont confrontés à une expérience surréaliste et inexplicable. Se pose en filigrane les questions récurrentes de ce que nous croyons ou voulons croire, de l’existence ou absence du hasard. De cette ‘non-réalité’ naît une réalité nouvelle au sein de laquelle s’affirme l’univers poétique et personnel de Kurt Demey. Une proposition de Rode Boom et Kurt Demey. Avec Joris Vaninckenroye Compositeur et contrebassiste. Avec de l’aide de la Communauté Flamande, Mira mirO, CNAR Boinot Niort et ZART.

~ 15 ~

Constructeur : Nicolas Schenkel. Musicienne : Géraldine Schenkel.

Soléa s’associe au festival et vous permet de vous rendre sur le site gratuitement en transport en commun. Pour cela, rien de plus simple ! Retrait des tickets Festival à l’arrêt du Bus 64 / Gare Centrale de 10h à 14h30 (Départ à 10h08/11h08/ 12h08/12h47/13h07/ 13h27/13h47/14h07/14h27). Descendre à l'arrêt ZOO


Le festival pratique…

Rencontre

L’acte artistique, entre utopie et réalité ?

Attention !

Le centre du festival Vendredi 19 ~ de 16h à 2h Samedi 20 ~ de 12h à 2h ➼ Cour de Lorraine Le Cubitus du Manchot reprend ses quartiers dans la cour de l’école avec l’ouverture cette année du BOUSINGOT, cocon éphémère de débauche spectaculaire et musicale, cabaret sonore pour soirées sous les étoiles et remue ménages des corps... Le bousingot sera le centre du festival mais bien plus encore, ce sera son cœur battant et festif, ce sera le lieu du bistrot ouvert à tous, le coin des rencontres et des causeries, celui de la pêche aux infos , ce sera la cour des miracles et des audaces, la place des rires et des clins d’œil, le fameux parquet de bal et la piste de cirque, la scénographie toute naturelle et drôlement décalée, les bonnes choses à boire d’ici ou d’ailleurs, les petites choses à déguster d’ici et du coin… bref, de beaux moments complices en perspective…

Rencontre

Le cirque dans/à la rue ? Samedi 20 ~ 10h30 ➼ Ecole des Tonneliers Qu’est-ce qui pousse des artistes de cirque à jouer dans l’espace public ? Comment intègrent-ils l’espace public et ses spécificités à leur création ? Ou pourquoi ne le font-ils pas ? Qu’en est-il de la relation singulière aux spectateurs de rue ? Quelles pistes d’évolution pour le développement d’une écriture circassienne en espace public ? Les artistes de cirque sont nombreux à être programmés cette année à Scènes de rue. Dans le cadre d’une table ronde, ils échangent sur la relation à l’espace public et aux publics et à leur prise en compte dans leur processus de création. Table ronde animée par Frédéric Rémy, directeur artistique de Scènes de rue et Anne Gonon, chargée des études et de la recherche à HorsLesMurs. En partenariat avec HorsLesMurs, centre national de ressources des arts de la rue et du cirque

Point info et accueil du public Deux points d’informations sont à votre service, place de la Réunion et cour de Lorraine. Vous y trouverez le programme du festival et pourrez y poser toutes vos questions. De plus, sur les sites de chaque spectacle, notre équipe Accueil Public est présente pour vous accueillir et vous placer afin que vous puissiez profiter au mieux des spectacles.

A l’heure où l’on s’interroge sur le contenu de nos assiettes, les initiatives du monde agricole se multiplient pour développer une agriculture responsable. Quel est le rôle et l’influence de l’artiste dans ces problématiques sociétales ? Dans cette perspective : quelle implication citoyenne, et comment développer les liens entre le monde agricole et les consomm’acteurs ? Un moment d’échange entre artistes et acteurs du monde agricole. En partenariat avec le Plan Climat de la M2A.

Toujours fidèle à son positionnement, le festival continue à mettre en œuvre des actions écocitoyennes qui amènent à la réflexion et surtout à penser notre rapport au monde et aux autres… Après deux années d’engagement, le festival est soucieux de développer sa signature verte et agit naturellement pour limiter son impact sur l’environnement par : la limitation des déchets (utilisation de papier recyclé, de vaisselle dure et de gobelets réutilisables au catering et au bar, limitation des bouteilles plastiques et valorisation de l’eau de Mulhouse), le recours aux circuits courts et aux produits issus de l’agriculture biologique, le tri des déchets (y compris compostage), la promotion des transports en commun (co-voiturage, partenariat avec Vélocité et Soléa).

Vendredi 19 – de 14h (Place de la Réunion)/16h(Cour de Lorraine) à 20h Samedi 20 – de 12h à 20h

Accueil et accompagnement des personnes à mobilité réduite Le festival met tout en œuvre pour que les personnes à mobilité réduite puissent participer au festival.

Renseignements : Service Animation culturelle Tél. 03 69 77 77 50 / scenesderue.mulhouse.fr

Licence n°3-1020057 • Visuel : Laurent Chehere Conception : médiapop • Plan : Adeline Abegg Impression : PubliVal Conseils Imprimé sur papier recyclé Ne pas jeter sur la voie publique

Dimanche 21 ~ 10h30 ➼ Ecole des Tonneliers Rencontre-débat avec Hélène Mathon, femme de théâtre et petite fille d’agriculteurs, metteur en scène de 100 ans dans les champs ; et Emmanuel Gras, réalisateur de Bovines.

Signature verte

Horaires :

Pour suivre toute l’actualité et le programme du Festival, flashez ce code !

Comment les artistes se saisissent-ils des enjeux environnementaux et interrogent le développement de nos sociétés par ce prisme ?

Vous aussi, laissez votre signature verte… Pour vos déplacements, pensez aux transports doux grâce à nos partenaires !

Vélocité s’associe au festival en proposant un abonnement courte durée gratuit du 18 au 21 juillet ! Tous les sites du festival sont situés à proximité d’une station de vélocité. ➼ Plus d’infos sur velocité.fr

Soléa assure les navettes de Macbeth (voir p. 13) et le site du dimanche est accessible gratuitement en bus (voir p. 15). ➼ Pour les lignes régulières : solea.info ➼ Pour le covoiturage : covoiturage.solea.info

Scenes de rue 2013  

Journal-programme du festival Scènes de Rue (18-21 juillet à Mulhouse)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you