Issuu on Google+

p01_juin13 sup immo q_PRESENCES 28/05/13 17:17 Page1

www.presences-grenoble.fr

UNE VOLONTÉ D’ACHAT CONTRARIÉE PAR LA CONJONCTURE page 3 NOUVEAUX LOCAUX, NOUVEAUX DÉFIS ? page 9

SUPPLÉMENT AU N° 246 | JUIN - JUILLET 2013


n a d u a v i s Le G r

ique m o n o c é n l’exceptio

44 hectares

de terrains viabilisés La Buissière (7 ha) Eurékalp (3 ha) Grande Île (25 ha) Pruney (7 ha) Pôle Bois (2 ha)

Un environnement

Soutien aux jeunes

privilégié

entreprises 2 pépinières d’entreprises

Accès facile

avec des espaces modulables et des services partagés.

Bassin d’emplois diversifiés Nature préservée Qualité de vie

3 ateliers relais

à vocation industrielle et artisanale.

Aéroport de Genève

Genève

Lyon

A41

Gare TGV Gare TGV

A43

A7

Chambéry

Aéroport Grenoble St-Geoirs

UD AN Le GR ÉS IVA com mun es com mun auté de

A48

Grenoble A49

Valence Gare TGV

Presence-210x285-EcoGresi.indd 1

n Le Grésivauda Crolles Fabre - 38920

GRÉSIVAUDAN

Gare TGV

Turin

390, rue Henri 85 61 56 - Fax : 04 76 08 l. Té : 04 76 90 51 esivaudan.fr

economie@le-gr

w w w.l e -g re s iv

a u d a n .f r

© New Deal - RC Grenoble. Photos : cielstudio.com, shutterstock, X - droits réservés.

Aéroport St-Exupéry

07/05/13 14:28


p03a07_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 11:23 Page3

Une volonté d’achat contrariée par la conjoncture Sur un marché freiné notamment par l’incertitude et des stocks insuffisants, l’immobilier d’entreprise reste aujourd’hui dominé par l’acquisition. Les professionnels s’attendent à une année 2013 délicate, tout en regardant avec un optimisme nuancé les projets futurs.

© Fotolia

“L

e marché en 2013 ressemble à celui de 2012, c’est un marché de crise économique. Quand le chômage augmente, l’immobilier d’entreprise baisse mécaniquement”, pointe Hugues de Villard, président de l’agence grenobloise Axite CBRE. “La demande est à l’égal de l’activité globale”, confirme Christophe Blanchard, président du cabinet Antès, à Saint-Martin-le-Vinoux. Après avoir enregistré une contraction de la commercialisation de l’ordre de 28 % en 2012, les acteurs de l’immobilier d’entreprise s’attendent à une stabilisation du volume des transactions cette année. La faible visibilité économique limite les décisions et, surtout, l’offre et la demande ne s’accordent pas toujours. C’est notamment le cas du marché des bureaux. “La location de bureaux est en berne, car les stocks de seconde main ont augmenté, notamment sur des secteurs convoités comme Inovallée”, évoquent les professionnels de la Fnaim Entreprises, qui estiment à 50 % la baisse des

PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013 | 3


p03a07_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 11:23 Page4

BILAN 2012

© M. Brichet

locations dans le tertiaire sur le premier semestre 2012. De plus, les grandes superficies sont quasiment introuvables à la location. À l’inverse, la vente de bureaux a plutôt le vent en poupe, en particulier les bureaux de petite superficie. Il s’agit souvent d’acquisition patrimoniale. Schéma classique : les dirigeants achètent des bureaux pour leur retraite future en transférant le coût des mensualités de remboursement du crédit dans le loyer de l’entreprise. “La rareté

La vente de bureaux a plutôt le vent en poupe, en particulier les bureaux de petite superficie. Il s’agit souvent d’acquisition patrimoniale

Locaux d’activités : la pénurie ? Une demande pour l’achat qui se heurte à une offre adaptée insuffisante : le diagnostic est le même pour les locaux d’activités. En 2012 et sur le premier semestre 2013 encore, c’est l’acquisition qui reste plutôt bien orientée. Les ventes de locaux d’activités sont même passées largement devant les locations au regard des mètres carrés. Cette tendance devrait s’affirmer en raison des taux de crédit qui restent exceptionnellement attractifs. La région grenobloise souffre toutefois d’un déséquilibre géographique qui affecte l’offre. “L’arc qui va de Fontaine et Seyssinet-Pariset à Eybens en passant par Échirolles est très demandé, en raison de la proximité avec les axes routiers, les transports en commun et le centre-ville, mais l’offre y est insuffisante ou inadaptée”, regrette Guillaume Woutaz, directeur de l’agence grenobloise Arthur Loyd. “Les clients qui changent de locaux veulent

SÉLECTION JUIN-JUILLET Saint-Martin-d’Hères - Pic de Belledonne À VENDRE OU À LOUER

Beau projet de construction d’un immeuble de bureaux de 1 350 m² divisibles à partir de 450 m2. Idéalement situé et desservi par 2 lignes de tramway.

n

© G. Brunet

des offres neuves disponibles intra-muros ralentit toutefois la progression du marché, qui se concentre essentiellement à Bouchayer-Viallet aujourd’hui”, témoigne Sylvain Michalik, directeur de l’agence BNP Paribas Real Estate.

Petite halle : rénovation et création d’un hôtel d’entreprises dans la ZAC Bouchayer-Viallet .

investir dans des bâtiments récents, de cinq ou dix ans maximum, mais on ne les trouve pas à l’acquisition”, confirme Hugues de Villard. Les chefs d’entreprise déplorent en particulier l’absence quasi totale de locaux à Meylan et Montbonnot et l’ancienneté des bâtiments en rive gauche de la vallée du Grésivaudan. Ces lacunes profitent à l’entrée nord de Grenoble. Actipole, à Veurey-Voroize, demeure d’autant plus convoité que sa localisation permet aux entreprises de s’épargner les exaspérants bouchons aux abords de l’agglomération. Ce sont toutefois des petites superficies qui s’écoulent le plus souvent : “Les grosses opérations se sont raréfiées avec la réduction des marges des entreprises et de leur trésorerie”, observe Sylvain Michalik.

Locaux d’activités et bureaux

Pont-de-Claix - ZI des Îles

Montbonnot - Inovallée

À LOUER

À LOUER

Au cœur de la ZI des Îles, beau bâtiment d’activité mixte de 2 937 m2 sur son terrain clos et sécurisé de 5 668 m2, avec bureaux de 662 m2 en R+1.

www.realestate.bnpparibas.fr

4 | PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013

Au cœur de la zone Inovallée, immeuble récent de 8 528 m2 , situé prés de l’INRIA, et divisible à partir de 500 m2. 390 places de stationnement.

www.transaction.grenoble@bnpparibas.com


p03a07_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 15:28 Page5

BILAN 2012

Chiffres clés du marché 2012

© Fotolia

Bureaux • Grenoble intra-muros reste le premier marché de la transaction avec 28 % des m². • 25 % de la demande placée en bureaux se concentrent sur Meylan et Montbonnot. • Transaction moyenne : 250 m² (stable). • 70 % du stock sont destinés à la location. • Prix moyen du m² à la vente : 1 900 à 2 400 euros, en légère hausse (loyers stables).

Locaux d’activités • Demande moyenne comprise entre 200 et 500 m². • Stock en baisse de 20 %. • Prix moyen du m² à la vente : 750 à 950 euros, en hausse (loyers stables). Source : Fnaim Entreprises.

- 7906 - 05-2013 - Photo : iStockphoto

Un marché freiné dans son élan Si la dynamique à l’achat se maintient, les propriétaires peuvent se montrer rétifs à la vente, notamment en raison du nouveau régime fiscal des plus-values immobilières, jugé peu incitatif. Autre facteur mis à l’index : les nouvelles réglementations, qui complexifient les démarches et freinent les initiatives. “La difficulté première aujourd’hui est d’identifier tous les arcanes réglementaires pour éviter de construire des châteaux en Espagne”, évoque encore Christophe Blanchard, qui constate l’allongement des délais d’obtention des permis de construire. Enfin, au plan local, les professionnels insistent sur les tensions du foncier. Une problématique qui n’est pas neuve à Grenoble, mais qui, dans un décor marqué par le flou économique, accentue son caractère limitatif. D’une façon générale, le ralentissement de la demande influe sur le démarrage des opérations : “Les délais de précommercialisation se rallongent. Quand le client demande six lots mais qu’il faut précommercialiser le double pour lancer les travaux, les livraisons sont différées, parfois de manière importante”, insiste Hugues de Villard. D’autres spécificités grenobloises contrastent le marché. En particulier la baisse importante du nombre de places de stationnement sur les nouvelles zones d’activités limiterait l’attractivité de celles-ci. “Pour des activités sédentaires, avec le développement du réseau de transport public,

PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013 | 5


p03a07_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 11:24 Page6

© V. Thibaut/La Métro/DGDCOM

BILAN 2012

À Saint-Egrève, Vence Ecoparc (20 hectares) mixe les activités de production et de services. Bien desservi par les axes de transports et disposant d’un hôtel de 72 chambres, le parc offre un potentiel d’accueil pour une cinquantaine d’entreprises.

diminuer les parkings est une bonne chose. Pour les prestataires de services qui génèrent de nombreux déplacements journaliers, indissociables de leur activité, l’approche spatiale est forcément différente”, rappelle Christophe Blanchard. Enfin le coût global peut aussi diminuer les ardeurs. “On se situe à Grenoble bien au-dessus du marché moyen en France, même si la qualité des opérations neuves est là, comme à Vence Ecoparc, à Saint-Égrève”, observe Sylvain Michalik.

Bernin

Proche de Soitec, immeuble de bureaux, locaux techniques et salle blanche (60 m²) sur 671 m² SHON. Terrain d’environ 4 200 m². À vendre. Bureaux et salle blanche disponibles à immédiate proximité. Nous consulter.

Des chantiers pour l’avenir Pour les professionnels, le renouvellement urbain apparaît comme l’un des facteurs de redynamisation du marché : “Les terrains disponibles sont situés sous des bâtiments qui n’ont plus de valeur économique, compte tenu de leur obsolescence technique”, estime Christophe Blanchard. Le projet Giant est attendu impatiemment pour relancer le marché des bureaux intra-muros à partir de 2015. Et d’ici là ? “Il reste heureusement des zones en développement,

Saint-Marcellin

Bâtiment de stockage de 4 870 m² au sol sur un terrain de 17 795 m². Structure béton, 5 quais, sprinklers, chauffage, bureaux cloisonnés. Prix intéressant. À vendre.

ANTES : 36 D, rue des Vingt Toises - 38950 Saint-Martin-le-Vinoux Tél. : 04 76 75 44 66 - Mobile : 06 07 45 99 91 - E-mail : antes-immo@orange.fr

6 | PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013


p03a07_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 14:56 Page7

BILAN 2012

Le renouvellement urbain apparaît comme l’un des facteurs de redynamisation du marché meylanais d’Inovallée ouvre des perspectives sur la rive droite de l’Isère. Un nouveau programme BBC chemin de Malacher doit être livré d’ici une quinzaine de mois. En débloquant de nouveaux terrains limitrophes aujourd’hui inondables, les travaux en cours pour la protection contre les crues pourraient amplifier cette dynamique à plus long terme dans le Grésivaudan. Reste une inconnue de taille : le retour de la croissance économique à l’échelle nationale et européenne, seule à même de relancer durablement le marché de l’immobilier d’entreprise. n R. Gonzalez

Les investisseurs répondent présent “Le marché de l’investissement se porte plutôt bien”, résume Robert Di Foggia, président de la Fnaim 38 Entreprises et directeur associé d’Axite CBRE. L’année 2013 bénéficie en effet du report de projets importants, portant sur plusieurs milliers de mètres carrés. En mai, ce sont ainsi une fois et demie les volumes totaux de 2012 qui étaient déjà engagés, concernant aussi bien bureaux que locaux d’activités. Des investisseurs essentiellement privés, et surtout locaux, à l’affût des opportunités, dotés de moyens importants. La faiblesse relative actuelle des rémunérations des produits bancaires classiques conforte le choix des investisseurs privés dans la pierre : “Dans ce contexte, ils deviennent moins exigeants quant à la rentabilité des biens immobiliers”, pointe Guillaume Woutaz. “En revanche le marché grenoblois de l’immobilier d’entreprise intéresse peu d’investisseurs institutionnels actuellement”, remarque Robert Di Foggia. À noter qu’environ 2 % du marché de l’investissement sont occupés par des étrangers, Suédois et Américains surtout, selon la Fnaim 38.

ESPACES POUR ENTREPRENDRE

RÉALISATIONS EN COURS BUREAUX ET LOCAUX D’ACTIVITÉS À VENDRE OU À LOUER • MONTBONNOT - 4 400 m2 de bureaux • VEUREY-VOROIZE - 1 600 m2 de bureaux • GONCELIN - 2 100 m2 de locaux d’activités

61, avenue des Tirignons 38570 Goncelin - 04 76 97 28 49 - www.batimmo.net PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013 | 7

© DR

notamment au sud de l’agglomération”, pointe Hugues de Villard. Ainsi, au Pont-de-Claix, le programme Acti 2 Ponts propose 24 lots de locaux d’activités neufs à la vente. Le parc d’Oxford, qui jouxte la Presqu'île, devrait lui aussi apporter un grand ballon d’oxygène : “Sur cette zone attractive de 35 000 m2, nous réalisons une opération en blanc de 3 500 m2, qui sera livrée à l’automne 2014”, dévoile Sylvain Michalik. Enfin, la requalification entamée du versant


p08_appia publi juin13 si q_Layout 1 30/05/13 17:02 Page8

PUBLI-REPORTAGE PRÉSENCES

ZOOM SUR…

© DR

ICA ET APPIA CONSTRUCTION Étudier, concevoir et construire Lorsque Jean Marceaux, au parcours commercial confirmé, se lance dans l’aventure, en 1994, il n’imagine pas 20 ans plus tard intervenir sur le territoire national pour des entreprises internationales et capitaliser sur plus de 100 bâtiments construits aujourd’hui dans la région… Ica et Appia Construction sont le fruit des expériences capitalisées d’une équipe d’architectes, ingénieurs et techniciens au service des maîtres d’ouvrages, désireux de construire des bâtiments industriels. Focus sur le parcours atypique d’un entrepreneur visionnaire, stratège, aux valeurs citoyennes… De la simple page blanche, à la réalisation de bâtiments industriels… “Vous savez, explique Jean Marceaux, PDG de ICA et Appia Construction, nous partons toujours d’une simple page blanche… Nous sommes capables d’accompagner tout investisseur ou chef d’entreprise dans la construction d’un bâtiment industriel ou logistique, d’une salle blanche ou la réhabilitation d’un local… Depuis la phase de réflexion jusqu’au cahier des charges, nous veillons à optimiser son projet en termes budgétaires, fonctionnels et planning.” Des valeurs humaines très ancrées Aller toujours plus loin… Au-delà de la qualité demandée… Le perfectionnisme, l’exigence sont les leitmotivs des équipes d’ ICA et Appia Construction. Passionné par son métier et par ailleurs partenaire du FCG Grenoble Rugby depuis 12 ans, Jean Marceaux cultive au quotidien les valeurs de combativité, de pugnacité et l’esprit d’équipe. “J’aime transmettre notre savoir à des jeunes collaborateurs”, poursuit-il … J’aime donner une âme à notre travail et bien construire ce que nous avons imaginé. Toujours rechercher l’excellence !”

La capacité à intégrer un contexte normatif et environnemental complexe Une veille technologique et réglementaire pointue et régulière permet aux réalisations d’ICA et Appia Construction d’être parfaitement conformes aux évolutions permanentes du bâtiment. Que ce soit la réglementation thermique 2012 ou les nouvelles règles sismiques, rien n’échappe à la sagacité des équipes de Jean Marceaux. Et ses clients maîtres d’ouvrages en attestent… Ils sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à le solliciter, que ce soit dans la région (La Maison du rugby à Montbonnot) ou sur le territoire national. Tantôt constructeur, tantôt promoteur, Appia Construction vient d’achever un des six bâtiments du parc d’activité Acticentre �� Saint-Martin-d’Hères. Une expertise qui paye Tout récemment, il vient de signer un très beau contrat avec le groupe pharmaceutique Rexam pour construire une importante unité de production au Tréport en Seine-Maritime : 6 000 m2 de surface au sol dont 3 000 m2 de salle blanche (ISO7).

8 | PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013

Et il n’a pas hésité à emmener avec lui des entreprises grenobloises pour participer au projet. Et 2013… ? Son chiffre d’affaires prévisionnel frôlera les quelque 25 M€ !

Jean Marceaux, PDG de ICA et Appia Construction.

340, rue Aristide-Bergès - ZA du Pré-Millet 38330 Montbonnot-Saint-Martin Tél. : 04 76 77 66 25


p09a14_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 15:29 Page9

© M. Brichet

Nouveaux locaux, nouveaux défis ? S’installer dans de nouveaux locaux représente une étape clé. Que ce soit lors de sa création ou d’une relocalisation, le lieu reflète l’image et même l’identité de l’entreprise. Quels sont les critères de choix qui entrent en jeu ? Les contraintes liées à l’activité prennent-elles le pas sur d’autres facteurs ?

our de nombreuses entreprises, l’emplacement demeure le critère numéro un d’une implantation réussie. Être approvisionné correctement et livrer ses marchandises le plus commodément possible s’avère en effet primordial en terme de productivité. Pour cela, rien ne vaut la proximité d’autoroutes, même si l’encombrement des voies d’accès peut poser problème. Pour les commerces grand public, mais aussi pour beaucoup d’entreprises qui opèrent en B to B, être vu depuis l’autoroute constitue aussi un avantage concurrentiel. Dans un souci de proximité, d’autres enseignes font le choix de s’installer en cœur d’agglomération, ou près d’une gare pour faciliter la venue de leurs clients.

P

Autre aspect crucial relatif à l’emplacement : la facilité d’accès pour les salariés. Si la voiture reste souvent indétrônable pour se rendre au travail, la proximité des transports en commun ou des pistes cyclables réduit les embouteillages et permet d’être en cohérence avec des valeurs de développement durable ou de qualité de vie au travail que certaines entreprises entendent porter. Une tendance lourde : le souhait de s’installer dans un espace accueillant, arboré, en rupture avec l’effet “zone industrielle”. Un dirigeant souhaite en effet pouvoir recevoir ses clients ou partenaires dans des lieux les plus valorisants possibles. Une exigence qui représente une vraie contrainte pour les professionnels de l’immobilier d’entreprise.

L’emplacement, le nerf de la guerre En termes d’image de marque, l’emplacement se révèle décisif. Car l’adresse indiquée sur les courriers est bien plus qu’un code postal : elle renseigne parfois sur le type d’activité de l’entreprise, met en valeur le dynamisme d’une région. Bref, elle fait partie de l’identité de l’entreprise. Certaines sociétés qui opèrent dans la vente à distance ont par exemple le souci de permettre à leurs clients d’identifier rapidement la provenance de leurs commandes en s’implantant en cœur de ville.

Les atouts d’une bonne cohabitation… Autre contrainte de poids : garder un œil sur les implantations voisines. Faire cohabiter dans un même espace une entreprise industrielle et un immeuble de bureaux peut en effet constituer un pari risqué. Comment, justement, faire cohabiter des entreprises aux tailles et aux activités diverses, parfois incompatibles ? Certaines zones d’activités, comme Inovallée, ont formé dès leur origine un comité d’agrément, qui choisit les entreprises susceptibles de s’installer, pour

Notre sélection de bâtiments à louer ou à vendre

GRENOBLE EUROPOLE Surface de 78 m à vendre Bon standing Possibilité de location de parking Proximité immédiate tramway et bus Disponibilité : immédiate 2

PONT DE CLAIX Très belle surface à usage atelier/stockage de 2 937 m2 2 quais, 2 portes, hauteur 3,9 à 6 m Terrain clos de 5 668 m2 Disponibilité : octobre 2013

SEYSSINS Immeuble indépendant de 900 m2 Terrain privatif. Proche rocade et transports en commun. 700 m2 de bureaux et 200 m2 d’atelier Disponibilité : immédiate

04 76 46 47 00 www.axite.fr grenoble@cbre.fr

PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013 | 9


p09a14_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 11:03 Page10

LOCAUX D’ACTIVITÉS Motte Viandes ancre sa croissance sur son territoire

© F. Ardito

En 1997, Christian Boudes, charcutier sur le plateau matheysin, nourrit le projet de développer une offre en grande distribution. Lorsque Laurent Jonnet reprend l’entreprise en 2005, elle compte quatre salariés et 30 clients. “Aujourd’hui, nous avons 18 salariés, plus de 100 clients et une cinquantaine de produits… Nous commencions à être vraiment à l’étroit.” Pour rester en cohérence avec l’image de l’entreprise, la société n’a jamais envisagé de quitter le territoire matheysin. “Tous nos salariés vivent sur le plateau”, explique-t-il. “Et nous favorisons des fournisseurs locaux : les œufs viennent de Saint-Sébastien, le lait de Sousville.” La société a trouvé un bâtiment adapté grâce à la contribution de Matheysine Développement, qui a pris en charge les travaux de gros œuvre et la rénovation des locaux dont la collectivité est propriétaire. Les normes d’hygiène drastiques inhérentes au secteur de l’agroalimentaire ont également entraîné des travaux d’aménagement importants. Mais aujourd’hui, Motte Viandes dispose de 800 m2 de production, et d’une extension de 300 m2 dédiée au stockage, à l’emballage et au commercial. Un espace de vente directe a même été aménagé. “Nous avons énormément gagné en productivité, ce qui nous a déjà permis de lancer deux nouveaux produits”, se félicite Laurent Jonnet.

Crédit photo Architecte : Babylone avenue - Illustrateur : Jacques Rival - Promoteur : CFA NACARAT

LES PARCS D’ACTIVITES DE L’AGGLOMERATION GRENOBLOISE :

LE TERREAU DE VOTRE IMPLANTATION Di sponib immé ilité

Vous recherchez des conditions optimums pour développer votre entreprise ou vous implanter, Grenoble-Alpes Métropole vous propose ses espaces d’activités répartis sur l’ensemble de son agglomération. VEUREZ-VOROIZE VEUREZ-VOROIZE

diate

DIRECTION LYON / VALENCE

ACTIPOLE

VENCE ECOPARC

5,9 HA DISPONIBLES

2,6 HA DISPONIBLES

VOCATION : Parc multi-activités et technologique.

ENTREPRISES/EMPLOIS : 91 entreprises et 2 350 salariés. Entreprises implantées : Sofradir, Ulis, Dauphiné Libéré....

VOCATION : Parc multi-activités de haute qualité environnementale (démarche AEU).

A48 A48 ACTIPOLE ACTIPOLE 64,4 HA HA

OFFRE IMMOBILIÈRE : Un village d’entreprises avec des bâtiments d’activités et de bureaux à la location ou à la vente.

NO NOYAREY YAREY

ENTREPRISES/EMPLOIS : SAINT-EGRÈVE SAINT-EGRÈVE

VENCE ECOPARC 22HA 22HA

Un potentiel d’accueil de 50 entreprises et près de 700 emplois. Entreprises implantées : SIEBEC, Coffrage +, Alt’o + A venir Photoweb.

DIRECTION GRENOBLE

Direction du Développement Économique et de l’Innovation Guillaume TERSOU 06 09 7 1 39 77 - 04 76 59 57 98 - guillaume.tersou@lametro.fr

10 | PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013

lametro.fr


p09a14_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 11:03 Page11

LOCAUX D’ACTIVITÉS apporter une cohérence et créer des clusters d’activités. Centr’Alp a préféré “s’ouvrir non seulement aux entreprises technologiques mais aussi désormais à tout type d’entreprises d’ingénierie”, rappelle Jean-Paul Bret, président de la communauté d’agglomération du Pays voironnais. Le pôle Emat (Études, mobilité et animation des territoires), à la CCI de Grenoble, accompagne en outre les opérateurs pour les guider dans des problématiques telles que le stationnement des véhicules, la signalétique, etc. Mais l’accompagnement peut aller plus loin. Ainsi, sur Actipôle à Veurey-Voroize et Noyarey, la démarche de la CCI s’est-elle enrichie d’une offre d’animation. Ce qui a permis la mise en place de services partagés, tels un service de gardiennage ou d’assurances mutualisées. Si la mutualisation des services est un souhait pour les entreprises, elle reste toutefois difficile à mettre en place d’un point de vue opérationnel. Centr’Alp a peut-être poussé le plus loin cette approche, puisque la zone d’activités de 5 000 entreprises et 34 000 emplois propose “une crèche, une salle de sport, trois hôtels, huit restaurants, un service médical, un bureau de poste attaché au centre de tri existant”, poursuit Jean-Paul Bret. Les promoteurs valorisent également le dialogue entre les entreprises d’un même site. “Dans la dernière zone que nous avons construite, à VeureyVoroize, constituée de 16 lots d’activité et de 20 entreprises,

des services de gardiennage, d’entretien des espaces verts et d’assurance des bâtiments ont vu le jour”, souligne ainsi Sébastien Sorrel, gérant de Batimmo. Un restaurant va aussi être intégré. Des territoires périphériques plein d’atouts À côté des pôles bien en vue tels que Technisud, Inovallée ou le Pays voironnais, d’autres territoires émergent. Au Pontde-Claix, une zone d’activité sera livrée en 2014, avec un

À côté des pôles bien en vue, d’autres territoires émergent projet architectural qui concilie unicité des structures et modularité des ateliers. Espace Royans, à Saint-Just-de-Claix, affiche aussi un beau dynamisme en territoire rural, entre Drôme et Isère. Matheysine Développement, qui a accompagné la reconversion du territoire par une politique de soutien à l’immobilier d’entreprise, affiche ses atouts : accessibilité, prix attractifs, cadre montagnard… “Cette politique, héritage de l’histoire des charbonnages, a permis à 45 entreprises de s’installer en 40 ans, générant environ 1 500 emplois”, précise Fabrice Marchiol, président de Matheysine Développement.

L’AGENCE IMMOBILIÈRE SPÉCIALISÉE EN TRANSACTIONS Référencée par les plus grands CARREFOUR - ZARA - MANGO NESPRESSO - FRANPRIX

Emplacement, Marques & Entreprises

04 76 12 29 29

• Spécialiste de la franchise • Développeur d’enseignes • Courtage de prêt professionnel • Asset Manager : régie de murs commerciaux et arbitrages d’actifs, expertises

2, bd Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE www.patrick-atlan-conseil.fr patrick.atlan@gmail.com

Nos métiers : - Transaction de locaux commerciaux - Location et régie de murs commerciaux - Gestion de patrimoine immobilier - Expertises - Montage de dossiers Business Plans - Crédits Pro GRENOBLE

VALENCE

CHAMBÉRY

LYON

MONTÉLIMAR

AVIGNON

NIMES

PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013 | 11


p09a14_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 11:03 Page12

LOCAUX D’ACTIVITÉS

© JM. Blache

Métalstone ajoute sa pierre à l’édifice Céline Pons et Patrick Martin, fondateurs de Métalstone (Saint-Vincent-de-Mercuze, CA 2012 : 573 k€) ont attendu un peu plus de quatre ans pour construire leur propre marbrerie. “Nous avons trouvé un terrain proche de notre lieu de résidence, dans une zone d’activité à taille humaine”, raconte la codirigeante. Le projet a inclus l’installation d’outils performants : pont roulant, isolation thermique, système de recyclage de l’eau et de traitement des boues… Une vaste mezzanine permet de stocker les palettes et le carrelage, jusque-là entreposés à l’extérieur, au risque d’être altérés par le gel ou le soleil. Autre ajout, une vitrine d’exposition commerciale. “Auparavant, il nous fallait nous déplacer chez nos clients. Désormais, nous pouvons montrer sur place notre savoir-faire, nos innovations et les nouvelles pierres.” Les dirigeants ont porté une attention particulière à la qualité de vie au travail, en installant notamment des douches, indispensables dans ce type d’environnement. Aujourd’hui, Métalstone compte un salarié en plus des deux cogérants. “Nous exerçons un métier pour lequel nous avons du mal à trouver du personnel. La perspective de travailler dans de bonnes conditions va nous permettre d’attirer davantage de personnes qualifiées”, explique Céline Pons, qui espère à terme recruter six salariés.

Que ce soit en zone périphérique ou au cœur des centres économiques névralgiques, l’heure est en tout cas à la rationalisation et la personnalisation des espaces. Les promoteurs se doivent de jongler entre la réalité économique du marché de l’immobilier, les nouvelles normes et les souhaits des entrepreneurs. “Il y a quelques années, créer des locaux industriels se résumait à construire des “boîtes”, toutes identiques, et à en mettre un maximum dans un minimum d’espace”, résume un professionnel. Mais tout a bien évolué depuis ! Et notamment, à l’heure où de nouvelles normes environnementales s’imposent aux bâtiments d’entreprises neufs, repenser la structure, l’ossature et les matériaux de construction devient une priorité.

12 | PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013

Les réglementations changent la donne Il est interdit depuis 2012 de construire sans respecter les normes acoustiques et thermiques en vigueur (loi Grenelle), avec des impacts en termes d’économies d’énergie, de qualité de vie au travail… et de prix. “Nous construisons des bâtiments étanches à l’air, ce qui requiert une grande précision”, analyse un acteur de l’immobilier d’entreprise. Plusieurs critères sont désormais particulièrement scrutés : ambiance thermique avec des systèmes de VMC double flux, ambiance visuelle avec des matériaux clairs et un coefficient de lumière naturelle suffisant, ambiance acoustique avec des isolants phoniques performants, réduction des polluants par l’utilisation de peintures Ecolabel ou de moquettes à faible


p09a14_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 11:03 Page13

LOCAUX D’ACTIVITÉS

Agence conseil en ergonomie et spécialiste des conditions de travail, Idénéa (Meylan, CA 2012 : 681 k€) a souhaité impliquer ses six collaborateurs dans le déménagement de l’entreprise, en 2011. Pour Damien Huygue, codirigeant, il s’agissait d’abord d’établir un diagnostic et de se questionner sur les habitudes de travail : combien de temps les salariés passent-ils dans l’entreprise ? Lorsqu’ils sont dans les locaux, ont-ils besoin de confidentialité, de calme, ou au contraire d’échanger ? “Nous avons choisi le mobilier, les couleurs, la disposition des espaces, il était très important que les gens s’approprient leur lieu de travail”, souligne-t-il. Au bout d’un an à peine, des éléments ont été remis en question, le mobilier déplacé, les espaces personnels renouvelés. “Il ne faut pas avoir peur de faire vivre l’espace dans le temps”, rappelle le dirigeant. L’activité de l’entreprise évolue en permanence, l’aménagement doit pouvoir s’adapter aux nouvelles réalités. “Nous avons par exemple construit un grand îlot central, resté vide jusqu’à présent, mais qui sera bientôt transformé en espace dédié à la créativité et au bricolage.”

© JM. Blache

Idénéa a choisi sa posture

Engagement

Energie positive + Partenaire de vos projets immobiliers

Confiance

Écoute

Confort

Qualité Innovation

Fiabilité

© Bruno Ramain

Conseil

Pérennité

Alpha, bâtiment à énergie positive réalisé dans le Parc Sud Galaxie à Échirolles. Architecte : Tomasini Design

Tél. : 04 76 23 97 00 - www.urbiparc.com PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013 | 13


p09a14_sup immo juin13 q_PRESENCES 31/05/13 14:54 Page14

LOCAUX D’ACTIVITÉS dégagement de COV (composés organiques volatils). Du confort pour plus d’efficacité À côté des critères de localisation, de nouvelles priorités font dès lors leur apparition, au premier rang desquelles figurent les facteurs humains et environnementaux. En milieu industriel, où le travail est souvent répétitif et physique, l’environnement est tellement contraignant qu’il ne peut être négligé. C’est paradoxalement dans le tertiaire que les progrès restent à faire, là où, encore trop souvent, “les conditions de travail se résument à une chaise et un bureau”, alerte ainsi Damien Huygue, dirigeant du cabinet d’ergonomie Idénéa. Sous couvert de transparence et de convivialité, l’open space a parfois été un prétexte pour réduire la taille des postes individuels. Turn over, stress… les impacts peuvent être importants et, depuis trois ou quatre ans, les bureaux de quatre à huit personnes sont privilégiés. Autre tendance : “Le travail collectif a lieu de plus en plus souvent hors des salles de réunions, dans des espaces informels pour faciliter la créativité.” Améliorer la qualité de vie au travail pour une meilleure performance reste un enjeu d’avenir. Quant aux constructions, la tendance pourrait être à la réhabilitation d’immeubles anciens, afin d’éviter de grignoter toujours plus de terrains et de rapprocher l’activité économique des cœurs d’agglomération. n É. Chardonnet

ÉDITÉ PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE GRENOBLE 1, place André-Malraux, BP 297 38016 Grenoble Cedex 1 Tél. : 04 76 28 28 76 www.presences-grenoble.fr presences@grenoble.cci.fr Commission paritaire 2111 Adep ISSN 0981-1869 Directeur de la publication Jean Vaylet Direction du magazine Françoise Blanc Rédactrice en chef Élisabeth Ballery Attachée de direction Carole de Montal Secrétaire de rédaction Julie Mourey Graphiste-maquettiste Michel Brichet Réviseur Claire Bleux Photos Franck Ardito, Jean-Marc Blache, sauf mentions Photo de couverture Michel Brichet Rédacteurs Élise Chardonnet, Richard Gonzalez Publi-rédacteurs Marie-Hélène Boissieux, Philippe Napoletano Publicité Emmanuelle Trichet (28 50), Sylvie Tourtet (28 63)

Abonnements (28 76) Photogravure Michel Brichet Épreuves numériques Trium (Seyssinet-Pariset) Impression et façonnage Savoy Offset (Annecy-le-Vieux) Présences est imprimé sur un papier PEFC, dont le bois utilisé pour sa fabrication provient de forêts gérées durablement. Routage Actisère (Voiron) Distribution La Poste, Géodiffusion Toute reproduction, totale ou partielle, de Présences, sans autorisation, est interdite.

La diffusion du magazine Présences (34 000 exemplaires) est certifiée par l’Office de justification de la diffusion (OJD).

Courtier en financement au service des professionnels n Accompagnement et diagnostic projet n Recherche de financement professionnel n Négociation du meilleur taux de crédit n Accompagnement post-création n Partenariats bancaires nationaux

www.finanxia.fr Lyon - 2, petite rue de la Rize - 69100 Villeurbanne - lyon@finanxia.fr - Tél. : 04 37 43 50 23 Grenoble - 16, rue Lesdiguières - 38000 Grenoble - grenoble@finanxia.fr - Tél. : 04 58 00 17 70 14 | PRÉSENCES 246 supplément immobilier d’entreprise | juin - juillet 2013


p15_tercelia juin13 si 210x285 q_new 30/05/13 17:03 Page1


S’I M P LA N T E R EN

P AY S V O I R O N N A I S

CENTR’ALP

DiverCité

3 r aisons de vous impl anter dans le Pays V oironnais Afin de répondre au plus près aux besoins des entreprises, le Pays Voironnais a développé un parc destiné à la production et à l’innovation, Centr’Alp ; un quartier dédié au tertiaire public et privé, DiverCité ; et un espace innovant pour les activités du sport et des loisirs, Inolab.

Inolab

DiverCité

Centr’Alp : Thierry Chenu.

© New Deal Grenoble.

DiverCité : Architecte SCP Grange Scritori / Plurimmo.

Inolab : CR&ON Architectes, Bruno Blain Promotion, Pluralis.

Centr’ALP

Genève

Lyon Aéroport St-Exupéry

Gare TGV Aéroport Grenoble St-Geoirs

Chambéry Voiron Gare TGV

Grenoble Gare TGV

Valence

CONTACTS : Coralie Bernard - coralie.bernard@paysvoironnais.com Sébastien Venet - sebastien.venet@paysvoironnais.com www • paysvoironnais • com - Tél. : 04 76 27 94 30 Presences210x285-3 sites.indd 1

24/05/13 16:07


presence juin 2013