Issuu on Google+

ANET 12 au 20 septembre 2009

Festival d’Art d’Aujourd’hui

La Friche de l’


Edito

2

Yasmina Reza, l’auteur de la pièce à succès « Art », fait dire à l’un de ses personnages : « Tu ne t’intéresses pas à la peinture contemporaine, tu ne t’y es jamais intéressé. Tu n’as aucune connaissance dans ce domaine, donc comment peux-tu affirmer qu’un tel objet, obéissant à des lois que tu ignores est une merde ? » Qui n’a jamais entendu de tels propos souvent aussi définitifs que hâtifs ? C’est pourquoi il faut peut-être dépasser ces jugements à l’emporte pièce : - en renouvelant les conditions de diffusion des œuvres et du coup, pourquoi pas des containers et des chapiteaux, ici, sur notre friche à Anet, - en facilitant le rapprochement entre les artistes et les publics et en organisant des rencontres joyeuses et conviviales, - en aidant à l’éducation et à la formation de la sensibilité avec des ateliers ouverts à tous et notamment aux plus jeunes. C’est en tout cas ce que propose ce festival des Arts d’Aujourd’hui. Olivier Marleix Vice-président du Conseil général, Maire d’Anet

Du 12 au 20 septembre 2009, la première édition de la « Friche de l’Art » a accueilli 4600 visiteurs dont 614 élèves des écoles et collèges de la région. Tout le monde se plaît à reconnaître que ce premier « Festival d’Art d’Aujourd’hui » a fait une entrée remarquée dans le paysage culturel Eurélien. Cette réussite est due à la mise en synergie de plusieurs désirs : LECAP (Loisirs, Ensemble(s), Culture, Art et Patrimoine) qui a lancé l’idée, la Ville d’Anet qui a voulu ce Festival et le Conseil Général, son assemblée départementale et sa direction des affaires culturelles, qui ont permis par une subvention et de précieux conseils que cette manifestation devienne réalité. Le « Festival In » a reçu 20 artistes d’ailleurs et un peu d’ici ayant accepté le challenge d’exposer dans un container. Les 80 artistes amateurs et professionnels d’ici et d’un peu d’ailleurs du « Festival Off » ont clos cette riche aventure artistique et humaine, au cours de laquelle de nombreux liens amicaux se sont tissés. Jean-Pierre Faurie Président LECAP


Pierre Amourette J’ai utilisé les dimensions du container comme point de départ. J’ai construit une installation avec divers matériaux : bidons d’huile de 200 L, laine de mouton, argile, bois de gabarre de la Rance. Cette œuvre veut mettre en scène la violence du monde, le combat pour être le premier à gravir le sommet quitte à tout détruire autour de soi. Et tout ça pour s’apercevoir qu’une fois arrivé en haut, il n’y a rien, seul le temps qui passe sur lequel on n’a aucune prise.

3

Les Crocs - 61 260 Mâle - Tél. 02 37 52 26 80 pamourette@wanadoo.fr www.pierreamourette.com


Pierre Bernard

4

Organisation interne. Sculpture de 30 éléments en coton réalisés au crochet et 15 tiges en acier forgé. Des formes textiles articulées à des tiges en acier forgé s’inscrivent dans l’espace d’un container métallique. C’est comme des organes qui se déploient dans l’espace, accrochés aux parois d’acier du cube, entrailles souples de la raison cubique. C’est comme des mots appareillés ensemble dans une nouvelles géographie du texte, plusieurs chemins sont possible pour une lecture improbable. C’est comme un monde tridimensionnel où s’organisent des lieux et des liens, entre la douceur du coton et le froid de l’acier. C’est comme...

2, rue du Bel-Air 95 280 Jouy-le-Moutier tribu.bernard@free.fr www.transformes.org


Srecko Boban Composer avec un container m’a immédiatement intéressé. J’ai choisi de jouer les contrastes entre l’enveloppe extérieure métallique, froide, industrielle et l’intérieur que j’ai tapissé de tissu noir pour en faire un petit écrin, un espace intime, sobre où mes matières et mes gris colorés pouvaient totalement s’exprimer. Sur les deux lourdes portes grandes ouvertes, mes deux dernières peintures invitaient au voyage.

5

21, rue de la Porte de Dourdan - 28 700 Sainville Tél. 06 08 66 56 42 srecko.boban@aliceadsl.fr http://srecko.boban.peintre.over-blog.com


Erica Boimare

6

Une proposition : exposer dans un container sur une friche « La friche de l’art ». Le concept m’a séduit et j’y ai vu la possibilité d’illustrer mon propos artistique. Cet espace rectangulaire tout en métal, assez conventionnel sur la forme, est un hors-cadre. Il m’a permis une mise en valeur de ma démarche plastique liée à l’urbanisation. En effet, quoi de plus approprié qu’une boîte en métal grise pour recevoir un travail nommé « Berlin, paysages urbains ? ». Le container et les toiles ne font qu’un dans leurs rapports à l’architecture et à la couleur. Les tons gris du lieu, ont laissé les œuvres respirer dans un volume restreint. Ainsi, cette manifestation déplace les codes liés à l’espace d’exposition et recentre le regard du spectateur sur le travail des artistes en luimême.

2a rue Rémi Belleau 28400 Nogent-le-Rotrou Tél. 06 12 61 12 09 boimare.erica@hotmail.fr


Mélanie Casano (Mélas) Mélas artiste percheronne, aime entrer dans la solitude par ces portes silencieuses que sont la peinture et la poésie. Elle rencontre Claude Prévost avec qui elle fonde le collectif « Courant d’Art ». Travaillant essentiellement le bleu, elle décline une mythologie personnelle sur de la toile de jute, animée par la mélancolie et l’ambivalence de l’être. Elle souhaite que son langage suscite, chez celui qui le reçoit, une résonance avec sa propre intériorité, renouant ainsi avec la vie invisible dont l’humain semble s’être malheureusement détourné.

7

La Cour aux Doux le Petit Châtillon 28 400 Saint-Jean-Pierre-Fixe - Tél. 06 78 65 90 18 melas_70@hotmail.com www.melaniecasano.com


Aurélien Cheval Killer Shot Corp Voir le container comme un lieu de vie en constante translation. Qu’est ce qui représente mieux le frénétique mouvement de notre monde que ces coques métalliques formatées aux mesures de nos convenances ? Elles sont entreposées aux bordures de nos microcosmes, en attente de contenance : des coquilles vides, des enveloppes mémorielles où l’on stocke, l’espace d’un voyage, nos intérieurs ou nos marchandises. C’est cela que nous avons montré, ce mouvement sans départ ni point de chute, oscillant entre deux lignes de fuites : trois textes en images, trois destins racontés qui sont trois topographies de ce qu‘est la vie dans son itinérance : une vue infinie depuis un salon sans fenêtres.

8

6, rue de l’Armistice - 94 230 Cachan Tél. 01 49 86 66 81 / 06 65 46 22 07


Tiphaine Descamps Les peintures de Tiphaine Descamps avaient bel et bien leur place sur les parois du container à Anet. En effet la palette de gris des toiles se fondait aux murs de tôle également gris du container soulignant l’esthétisme et l’ harmonie de l’ensemble. Les lignes, les horizons, les droites et les carrés observés sur les tableaux répondaient aux lignes graphiques du cube de fer ! Le côté brut des matières et des rendus des peintures de Tiphaine s’insérait parfaitement à l’esprit industriel et épuré du container. Le spectateur a pu appréhender les toiles de Tiphaine Descamps comme une lecture, les parois du container représentant le livre ouvert, ainsi un comte est né rrrr !!

6 allée des chèvrefeuilles - 28000 Chartres Tél. 06 85 54 98 33 tiph.thom.des@wanadoo.fr - www.tiphainedescamps.com

9


Jean-Pierre Faurie

10

Œuvres in, spectateur off. J’ai fait le choix de ne pas permettre aux visiteurs d’entrer dans le container car je voulais éviter de transformer cet espace en en mini-galerie. J’ai donc utilisé cinq des faces de ce parallélépipède pour installer mes toiles. Appartenant à la série « Carrés de Soi », celles-ci, fonctionnant en triptyque, je les ai peintes en tournant autour pour les grandes, en aplatissant l’image pour les moyennes et en les compressant pour les petites. Je les ai posées au sol, accrochées sur les côtés et au plafond. Mon but a été de mettre en éveil, le « reg-Art » du visiteur afin qu’il puisse décrypter la trame de la mise en scène et ainsi tisser les fils reliant les œuvres les unes aux autres. Qui est qui et qui fait quoi ?…

Le Bourg - 28 480 Miermaigne - Tél. 06 74 25 44 86 lecap28@orange.fr - www.jeanpierre-faurie.com


Edith Gardon

11 Permettre à 20 artistes d’investir des containers comme espace d’exposition m’a semblé une initiative originale, participer à cette expérience artistique m’a enthousiasmée... J’ai apprécié le décalage entre l’utilisation première de ces grosses boîtes (le transport de toutes sortes de marchandises qui doivent voyager) et ce qui nous a été proposé de faire... Transporter le visiteur vers un inconnu, cet univers propre à chaque artiste... Une invitation au voyage. 26, rue des Chaises - 28 000 Chartres ed.gardon@hotmail.fr


Jean-Pierre Guay

12

Si vous « entrez dans la danse », le monde captif et touffu de l’estampe s’anime, et les évocations voluptueuses du corps féminin se multiplient. Des calligraphies, traces inouïes, nées d’une gestuelle en perpétuelle improvisation, répondent aux photographies dérobées sur le vif. Et la main de plus en plus audacieuse s’aventure sur des supports plus résistants : le bois, creusé par les gouges, se charge d’encre en surface, tandis que les plaques de zinc, de cuivre et d’acier, rayées par la pointe-sèche, recueillent la précieuse matière liquéfiée jusqu’au fond des sillons. Magie de l’impression, chaque trait s’habille d’un noir velouté. Effet de miroir, tous les tirages sont inversés, exceptés ceux des sérigraphies. L’atelier Croqu’Vif, c’est tout cela à la fois.

Membre du groupe Graver Maintenant 41 bis, rue Danton - 92 150 Suresnes - Tél. 01 47 72 91 90 croqu-vif@club-internet.fr http://asso.proxiland.fr/croqu-vif www.destampes.com/at/guay


Claudie Gimeno « Des Voiles et des Toiles »… Il y a dans ce titre une promesse de voyage… C’est aux confins de l’imaginaire que Claudie Gimeno nous donne rendez-vous, dans un ailleurs mystérieux et pourtant familier, à l’extrême pointe de notre jetée intérieure, le lieu même de toute rencontre. Parés pour le grand large ? Le souffle de la poésie des œuvres de l’artiste nous emporte au cœur d’une émotion inépuisable car ici, rien ne s’impose et tout nous invite à suivre des chemins de liberté. Peinture généreuse donc, qui n’offre pas à représenter, mais ouvre les regards à l’infini. Frottement des matières, rythme des compositions, ascension des formes, couleurs d’où surgissent des collages audacieux, jaillissement de lumière, tout est mouvement dans cette symphonie chromatique vibrante de vie. Larguez les amarres ! Manu Migone - Artéthik - 2009

20, Grande Rue - 28 130 Soulaires - Tél. 06 26 86 09 25 claudieg@cegetel.net - www.claudiegimeno.com

13


Jean-Luc Giraud

14

Auto-portraits embordurés, Jean-Luc Giraud boxe son miroir. Plus Orphée que Narcisse, il ne se noie jamais dans son image. S’il y plonge, c’est pour en ressortir plus vivant. Il rebondit sur ses reflets, dribble avec ses ombres, se chatouille et s’écorche, épluche ses masques, devient son propre Daumier. Sans jamais se flatter, il se rumine le portrait, n’en finit plus d’entortiller le Même à l’Autre. Ni s’oublier ni se répéter, tel est son destin. Visage à modeler. Incoagulable matière à métamorphoses. Le voilà singe et clown et papy et curé. Jean-Luc en marcel, en bon bourgeois, en pseudo Louis Quatorze. En béret, bicorne froissé, bonnet pas possible, casquette racaille, casque à pointe ou tignasse forestière, il se trépane, s’enturbanne. Sa belle gueule d’humain cabossé, il la déploie sur d’obscures archives, squatte les livres de compte, les vieilles correspondances. Sur le fond de tarte des autres, il étale sa garniture. Alain Golomb 2006

88, rue de la Fosse - 44 100 Nantes Tél. 02 40 73 82 59 Jlgir@aol.com


Yv Léo « Itinerrances », le conteneur comme boîte d’usages improbables, espace d’exposition, squat éphémère… Le support, métal plié, assemblé est habité par les images fantômes des plaques offset, idée d’errance, de migration, de migrance, de déplacement scandé, carapace confuse, hiéroglyphes de l’urgence. Dessin, peinture, tressage conjuguent avec l’effacement, l’usure, la trace, la fatigue, le repentir, la rature. L’existence et l’expérience humaine s’imposent. Le trouble humain glisse sa silhouette, accent d’ombre en effacement de lumière, de dérive suspendue du désir de devenir en chenille processionnaire, marée humaine mémorielle…

15

6, rue Georges - 92 230 Gennevilliers - Tél. 06 74 51 31 41 yveslegros@free.fr


Didier Leplat

16

Graphiste. Né à Courbevoie en 1952. Attrape le virus de la photo en 1962. Ouvre son premier studio photo à Dreux en 1973. En 1986, il découvre l’image de synthèse lors d’un stage aux Arts Déco. Du réel au virtuel, il utilise maintenant la caméra virtuelle de son logiciel 3D, à l’image d’un véritable appareil photo, en choisissant ses focales, sa profondeur de champ et son cadrage. Il crée ses univers en gérant ses matières et en façonnant les lumières comme il le ferait dans son studio avec des boîtes à lumières, des spots et des renvois.

13, rue de la Gare - 28 240 La Loupe Tél. 06 80 05 77 62 didier@didio.biz - www.didio.biz


Pascale Marchesini-Arnal Une histoire insolite et improbable inspirée de la faune africaine vient de voir le jour à la Friche de l’Art d’Anet. Trois vautours perchés, aux postures jubilatoires, semblent dominer un peuple d’autruches ancestrales qui détale tandis que chimpanzés suspendus ou figés dans leur course, et bonobos en tribu vous matent… Qui, d’eux ou de vous, furent les spectateurs ?

17

8, place François-Quesnay - 78 490 Meré Tél. 01 34 86 05 24 / 06 22 46 00 35 arnal.marchesini@wanadoo.fr - www.marchesini-arnal.com


Francis Marshall

18

En 1974, j’ai crée le personnage de Mauricette. D’abord une scène : Mauricette au café, avec son père en train de déguster un café-calva. Puis la suite s’est imposée : la promenade, l’école communale, la confession, la salle d’attente, Mauricette en vélo, Mauricette à table, Mauricette sur la croix pour finir en beauté. Mais Mauricette est voyageuse. Partie de Normandie elle est exposée en 1978 au musée d’Art moderne de la ville de Paris, en 1979 à la Hayward Gallery à Londres, et puis plus récemment en 2000 au musée de Bochum en Allemagne, en 2005 à Helsinki, en 2006 à Bergame, puis un petit tour à Monaco chez le prince Albert, et bien sûr à la Fabuloserie Bourbonnais, à Dicy dans l’Yonne, bien protégée depuis 1984 dans ce musée d’art brut tout à fait hors les normes. Aujourd’hui à Anet ce sont les petits cousins et cousines de Mauricette qui remplissent un conteneur. Merveilleuse rencontre entre Mauricette dans sa chaise et Diane dans son château.

26, rue du Tertre - 95 530 La Frette sur Seine francis.marshall855@orange.fr


Odile Moulin Les sculptures d’Odile Moulin semblent s’échapper du container. Deux silhouettes de grillage, de corps féminin à l’échelle humaine sont suspendues, référence à une immatérialité par le matériau ajouré. L’une à dominante jaune, Flamme, plane au dessus du spectateur. L’autre, Ecume accrochée en diagonale sur la paroi du fond, prend son envol annoncé par une petite sculpture de danseuse avec ruban, Mon cœur balance. A l’extérieur deux oiseaux de grillage, dont les ailes frissonnent au vent dans un jeu d’ombres tremblantes, s’animent. A l’intérieur, des sculptures de même esprit mais de nature variés : Cécilia, en acier, dynamique et élancée par sa forme spiralée règne sur le côté, étincelante de reflets, accompagnée de deux autres plus petites. L’occupation du container est sous le signe de la légèreté du matériau confortant la traduction artistique du thème de l’envol et sublimant le reflet métallique pour en exploiter la notion de lumière.

6, rue Charles Péguy - 28 210 Nogent-le-Roi Tél. 06 03 03 06 25 odile.moulin@laposte.net - www.odile-moulin.odexpo.com

19


Anne-Charlotte du Tillet

20

Exposer dans un container a été une expérience originale et amusante. Les toiles présentées ont été réalisées pour effectuer un accrochage sobre et lisible. C’est donc vers des toiles carrées de 100 x 100 cm que je me suis tournée. Trois de chaque côté du container et une légèrement plus grande pour le fond. Je voulais un rythme de lecture telle une pulsation. « Matière à Mémoire » titre mon travail. Celui-ci raconte le temps qui passe les émotions d’un instant. Elles sont le souvenir et les élans de l’âme, des paysages intérieurs. Tout est caché ou révélé au spectateur mais il est libre de toute interprétation.

La Hallière - 28 250 Digny - Tél. 06 83 41 36 23 acdutillet@yahoo.fr


François Turpault

21 François Turpault s’est emparé du container tel une boîte de Pandore, cette boîte mystérieuse qui fait sortir les présents des profondeurs de l’âme, pour faire surgir ses gardiens de métal, protecteurs de l’humanité. François Tirpault est sculpteur sur métal, son imaginaire le porte vers des contrées bizarres, en un mot, il aime les choses « dingos ». 47, Résidence des Arbres 50440 Omonville-la-Rogue - Tél. 06 80 94 01 88 turpaultfrancois@orange.fr


Marie VDB

22

Les douleurs du corps sont souvent visibles, face à la maladie, les agressions. Les maux du cœur, de l’Ame, sont transparents au regard des autres. Il fallait bien le dire un jour ou l’autre, que la dépression ronge, que le cri est aveugle, qu’un enfant ne supportera pas cette violence, que la souffrance existe sans blessures, que nous sommes seuls tant que rien n’est dit. Alors, montrons. Neuf Diasec, présentés dans le container, invitent à pénétrer l’univers des émotions humaines, celles que l’on cache. L’ambiance sonore, composée par Eric Pailhé pour l’occasion et inspirée des images exposées plonge plus en profondeur le spectateur.

21, Grande Rue - 28 290 Arrou - Tél. 06 60 68 17 22 contact@marievdb.fr - www.artmajeur.com/marievdb/


LECAP remercie Albéric de Montgolfier Président du Conseil général d’Eure-et-Loir

Olivier Marleix Vice Président du Conseil général d’Eure-et-Loir en charge de la culture

L’Assemblée départementale des Conseillers généraux et les services du Conseil général

Maire d’Anet

Aliette Le Bihan Martine Gérard Les élus de la Ville d’Anet et les Services municipaux

Patrick Gérard et l’équipe du Comité des fêtes d’Anet : Claude, Michel et Michel, Georges, Daniel et Daniel, Bernard, André, Christian et Christian, Yvan, Yves, Jean-claude, Paul, Pascal, Jacky, Rodolphe, Michèle, Raymonde, Séverine, Françoise, Danièle, Odile.

Laurent Danchin Critique d’art écrivain

La Friche de l ‘art ANET

Les correspondants de presse

Grains de soleil L’ez-arts Le Club des arts Arts et Couleurs Courant d’art

12 au 20 septembre 2009

flyer10.indd 1

Les enseignants et les élèves

Les associations

Festival d’Art d’Aujourd’hui

Commissaire de l’exposition : Jean-Pierre Faurie Crédit photo : Didier Leplat, Jacques Péraud, Jean-Pierre Faurie, Marie-Claude Jacob, Martine Gérard. Organisation : LECAP Passage Bisson - 28160 Brou lecap28@orange.fr 06 74 25 44 86 - 06 07 34 41 20

23/07/2009 15:25:58

Création - Maquette - Mise en page et impression : Souris Verte 13, rue de La Gare 28240 La Loupe Tél. 02 37 81 15 47 info@souris-verte.fr www.souris-verte.fr

23


LA

Comité des Fêtes

ANET

Organisation

L.E. C.A.P Loisirs Ensemble(s) Culture Art et Patrimoine


Friche de l'Art 2009