Page 1

un chemin de

lumière bulletin d’information et de prière

Mission Evangélique Braille au service des aveugles et malvoyants francophones

À leur service… 2/2013


meb · un chemin de lumière · 2/2013 Impressum MEB Av. Louis-Ruchonnet 20 CH-1800 Vevey/Suisse Tél. +41 ( 0 )21 921 66 88 Fax. +41 ( 0 )21 922 26 58 www.mebraille.ch info@mebraille.ch Revue trimestrielle « Un chemin de lumière » Publiée par la MEB à Vevey Impression Atelier Grand SA

Abonnement annuel CHF 25.– / € 20.– CCP Suisse CCP 10-1350-1 Banque Crédit Suisse IBAN : CH12 0483 5083 8555 5000 0 BIC : CRESCHZZ80A France + Belgique Chèques et virements adresser à : Banque postale, Centre Financier 69900 Lyon Cedex 20

3

édito Sensibilisation L’une des tâches de la MEB est de rappeler qu’il y a des personnes aveugles et malvoyantes qui ont les mêmes besoins, les mêmes droits et les mêmes désirs que tout le monde. Cette interpellation s’adresse plus particulièrement à l’Église qui dans son essence a une mission à accomplir à leur égard. Dans ce numéro, vous trouverez plusieurs exemples décrivant comment des chrétiens se sont mis à leur service ; des histoires insolites, passionnantes ou salutaires. À chaque fois que l’Église accueille l’un de ces plus petits qui sont Ses frères, nous constatons qu’une bénédiction retombe sur chacun des protagonistes. Si au Nord, de grands efforts ont été réalisés pour rendre l’Église consciente de son rôle à l'égard des handicapés, au Sud, où les Églises doivent faire face à tellement de détresses matérielles, beaucoup reste encore à faire pour qu'elles puissent aider plus concrètement les personnes handicapées de la vue.

No de compte : 13 403 91 V038 IBAN : FR73 2004 1010 0713 4039 1V03 878 BIC : PSSTFRPPLYO

Puissiez-vous trouver, dans ces pages, une inspiration ou une idée à creuser qui, comme une semence, portera son fruit. Le handicap visuel ne doit pas être une fatalité, il y a de la place pour plus de solidarité.

Les chèques en euros peuvent aussi être envoyés sous pli à : MEB, Avenue Ruchonnet 20, CH-1800 Vevey, Suisse

Heinz Rothacher · Secrétaire général

Demandez-nous le rapport annuel 2012 ou visionnez-le en scannant le code ci-contre pour y accéder rapidement.

Crédit photographique : MEB Vevey, sauf mention contraire


4

meb · un chemin de lumière · 2/2013

« Voilà les trésors de l’Église » L'Évangile a joué un rôle capital pour amener nos contemporains à considérer les aveugles comme des personnes à part entière. Dans «La tentation du christianisme1 », son remarquable opuscule cosigné avec Luc Ferry, le philosophe et historien français Lucien Jerphagnon explique comment le christianisme a révolutionné la conception de l'homme: vu auparavant comme un simple rouage mû par un destin implacable au sein de l'univers, l'homme est désormais compris, suite à la révélation biblique, comme une personne voulue et créée par Dieu, avec un projet de vie. Au 3e siècle, le diacre Laurent est un témoin de cette nouvelle conception quand il présente les aveugles comme «les trésors de l'Église». Mais il faudra des siècles avant que l'ensemble des chrétiens et de la société prennent réellement la mesure de ce qu'impliquait pour les aveugles cette révolution des idées. Louis Braille, à la Bronze érigé devant le palais de l'Organisation mondiale de la santé ( OMS ) à Genève.

suite de Valentin Haüy, concrétisa ce changement radical en leur ouvrant les portes de la connaissance par l'invention de l’écriture braille, voici bientôt 200 ans. Aujourd'hui, dans l'hémisphère nord, les œuvres chrétiennes qui ont été bien des fois à l'origine de ce travail social auprès des aveugles, se sont souvent sécularisées et ont été reprises par l'État. Dans les régions où l'Évangile n'a pas encore déployé tous ses effets, seule une minorité d'aveugles sait lire et écrire, et l’Église doit faire tout un apprentissage pour que « ces inutiles » trouvent leur place en son sein. L’Eglise a un rôle important à jouer: aimer les aveugles et révéler leur dignité au monde. La MEB en tant qu’organisation confessionnelle rappelle aux églises qu’elles ont un rôle important à jouer pour les aimer et révéler leur dignité au monde. Au Nord, l'aspect de cet engagement est surtout spirituel : lutte contre la solitude, assistance spirituelle pour qu'ils trouvent un sens à leur existence. Au Sud, il est plus concret : donner aux aveugles des moyens intellectuels et pratiques pour qu'ils puissent retrouver leur dignité.

1 Luc Ferry, Lucien Jerphagnon : « La tentation du Christianisme », Grasset 2009


meb · un chemin de lumière · 2/2013

5

Je ne voulais pas devenir mendiant au ban de la société Carol, aveugle ivoirien, s’est fait remarquer par sa volonté d’apprendre pour devenir indépendant. Fasciné depuis son enfance par le bois, c’est quasiment seul qu’il a appris à confectionner toutes sortes de meubles – un petit génie ! ( Lisez son témoignage dans le livre « Parole aux jeunes » ). Peu à peu, Carol prend de l’assurance, trouve une épouse voyante et fonde une famille… Ses rêves se réalisent. Mais ce bonheur fut de courte durée. Le 2 juin 2011, sa femme met au monde une petite Grâce Abigaël. Tout semble s'être bien passé! Mais durant la nuit, la maman meurt. C'est le drame, l'effondrement. Difficile de s’imaginer, pour nous Suisses, ce que cette situation a pu représenter pour Carol: se retrouver seul, papa aveugle avec une petite fille dans les bras… Sa famille l'a rejeté, celle de sa femme a désapprouvé le mariage et rejette le bébé porteur de malheurs… Une famille de missionnaires l'a heureusement entouré durant ces heures d'épreuve et a aidé Carol et sa fille à partir. C’est au Cameroun que je les ai retrouvés en janvier 2013. Grâce Abigaël, âgée de vingt mois, est en pleine forme ; elle vit dans la famille qui représente la MEB à Yaoundé, nos amis Coco Bertin ( aveugle ), son épouse Cécile Mowa et leurs quatre enfants. Quand à Carol, qui voit sa fille régulièrement, il vit au foyer de l’ONG chrétienne. Là, il a repris son métier de

menuisier et commence à refaire des L’amour paternel de projets pour l'avenir. Pour sûr, la soli- Carol envers sa fille Abigaël est à l’origine darité chrétienne s’avère salutaire ! Les Églises en Afrique prennent de plus en plus conscience qu’elles ont un important rôle à jouer au sein de la société, notamment en accomplissant des actes qui relèvent de la foi, face aux nombreuses croyances coutumières néfastes.

de sa force de s’en sortir.

Heinz Rothacher

Après la tragédie, l’aveugle Carol a repris son métier de menuisier au Cameroun.


6

meb · un chemin de lumière · 2/2013

Aimer, c’est faire grandir le prochain On dit souvent que, durant son histoire, l'Église a aidé les pauvres d'une manière essentiellement condescendante, c'est-à-dire avec suffisance, en prenant bien soin de faire sentir au petit la grâce qu'on lui accordait en lui faisant la charité. Je ne nierai pas que cette manière de faire, très humaine, ait été courante – et le soit encore à certains égards. Mais relevons que cette aide, même empreinte de condescendance, avait au moins le mérite d'exister – et cela était déjà un progrès par rapport à l'Antiquité. Mais il y a plus: l'Église, chaque fois qu'elle a été animée d'un véritable esprit évangélique, a accompagné son aide de l'amour qui respecte et élève. Quand, lors de la persécution de Valérien, en 258, le diacre Laurent fut sommé de re-

mettre au préfet de Rome les trésors de l'Église, il réunit tous les démunis, dont des aveugles que l'Église aidait, et dit en les désignant: «Voici le véritable trésor de l'Église!…» Il témoignait par là de la considération que les chrétiens portaient aux méprisés de leur temps. Les ordres monastiques, puis les institutions de la Réforme, ont témoigné de ce même amour. Qu'on médite cette phrase de saint Vincent-de-Paul à ses filles de la charité: «Les pauvres à qui vous faites la charité, aimez-les tellement qu'ils vous pardonnent la charité que vous leur faites ! ». Henri Hirzel, premier directeur de l'Asile des aveugles de Lausanne, à partir de 1843, manifestait le même esprit d'amour qui relève en cherchant à donner une éducation aux aveugles dans un esprit chrétien. Les responsables des divers partenaires de la MEB, en Afrique, font de même aujourd'hui, quand ils servent les aveugles en leur offrant, avec l'Évangile, une formation scolaire et intellectuelle. Alain Décoppet

Le Christ guérit et réhabilite l’aveugle Bartimée. Evangile arménien de 1301 (Marc 10.42)


meb · un chemin de lumière · 2/2013

Présence hebdomadaire à l’Association « Le Foyer » de Lausanne Madame Éléonore Méan Wildi, pasteur, est aumônier cantonal de l'Éducation spécialisée au sein de l'Église Évangélique Réformée du Canton de Vaud. À ce titre, elle dessert entre autres, « Le Foyer », où vivent plusieurs handicapés de la vue abonnés aux prestations de

«Je vais guider les aveugles sur un chemin, sur des sentiers qu'ils n'avaient jamais suivis. Pour eux, je changerai l'obscurité en lumière et les obstacles en terrain plat. C'est cela mon projet, je n'y renoncerai pas, je le réaliserai.» Esaïe 42.16 la MEB. Outre un accompagnement personnalisé des résidents de cette institution, elle y assure un culte tous les vendredis.

7


Le rôle que peut jouer l’Église en faveur Au Bénin, l’Église catholique se consacre à servir les aveugles, notamment au travers des centres d’éducation et par la diaconie. À Comé, dans le diocèse de Lokossa, la MEB achemine régulièrement du matériel spécifique aux apprenants et aux religieuses aveugles qui accomplissent une tâche à responsabilité, ce qui les valorisent.

Au Cameroun, ce sont les églises évangéliques qui, grâce à notre ONG partenaire, font office de plateformes où les enfants aveugles peuvent s’exprimer publiquement. Participer aux diverses activités ecclésiastiques sont pour eux signes de reconnaissance et d’intégration dans la société.

Au Congo Brazzaville, notre ONG partenaire a créé une chorale de jeunes chanteurs et musiciens aveugles ou malvoyants. Diverses églises locales leurs offrent la possibilité de s’exprimer et de faire la promotion en faveur des personnes handicapées visuelles.

Au Burkina Faso, une petite église rurale est résolument favorable à ce que les aveugles soient acceptés et intégrés en son sein. Encouragés par les membres, ils dansent de joie à tour de rôle pour exprimer leur reconnaissance. Une chaude ambiance typiquement africaine!


des personnes handicapées de la vue La musique a souvent une grande place dans la vie des aveugles. Leur donner la possibilité d’apporter leur contribution à la société, notamment dans le cadre de célébrations religieuses ou de concerts, est un signe tangible de reconnaissance et d’intégration.

La mission de l'Église consiste à transmettre un message d’amour par des signes d’affection fraternelle et de solidarité envers autrui. Elle peut aussi s'exprimer en donnant la possibilité aux aveugles de participer activement et librement à la vie de l’Église.

Lors d’un culte dans une paroisse genevoise, les enfants découvrent que l’on peut lire autrement qu’avec les yeux ! Fortement impressionnés, ils sont littéralement suspendus, non pas aux lèvres, mais aux doigts de Mademoiselle Assimakopoulos qui effectue la lecture en braille.

Regroupant plusieurs personnes aveugles ou malvoyantes, la chorale « Acapellia » est une belle illustration de complémentarité entre handicapés de la vue et voyants. Ils ont participé au culte de reconnaissance, célébré à l’occasion du 150e anniversaire de l’impression du premier ouvrage en braille à Lausanne : une Bible de 32 volumes.


10

meb · un chemin de lumière · 2/2013

Témoin de l’Évangile auprès des aveugles Ce n’est pas par hasard que je suis pasteure dans un ministère auprès des aveugles et malvoyants! Dès mon enfance, j’ai été sensibilisée à la question de l’handicap. Nos voisins avaient un fils polyhandicapé. Adolescente, il m’arrivait de veiller sur lui en l’absence de ses parents. J’avais aussi l’occasion de rencontrer la voisine de mes grands-parents, une ancienne institutrice très malvoyante qui m’a appris à lire; mon père lui avait confectionné des grandes lettres cartonnées pour lui faciliter la tâche. Une fois la lecture acquise, j’ai eu le privilège de lui lire régulièrement des passages bibliques. Cette femme de foi a certainement contribué au fait qu’aujourd’hui je suis pasteure! Dès mon arrivée en paroisse, j’ai été amenée à adapter une catéchèse spécialisée pour une enfant polyhandicapée; cet investissement a été fort apprécié par les parents qui se sont activement engagés dans la vie paroissiale. Pour moi, cela allait de soi que les personnes handicapées ont toute leur place dans l’Église. Depuis huit ans, en collaboration avec M. et Mme Condello, je suis responsable du groupe Bartimée, tout en étant pasteure dans une paroisse d’Alsace du Nord. Ce ministère auprès des aveugles et malvoyants me tient très à cœur car j’ai autant de joie à recevoir qu’à donner.

L’une de mes missions : Organiser avec d’autres des rencontres thématiques et spirituelles, permettant aux déficients visuels de vivre des moments de partages et pour certains de sortir de l’isolement…

Pour moi, le rôle de l’Église est de témoigner de l’Évangile de Jésus-Christ auprès de tout homme, de toute femme, de tout enfant quels qu’ils soient et d’adapter les moyens d’annoncer cet Évangile libérateur aux personnes que nous rencontrons, de sorte que chacun puisse se sentir à l’aise, accueilli et intégré dans les communautés ecclésiales. Que l’exemple du Christ nous presse à agir envers les autres avec sollicitude et bienveillance. Marion Eyermann, pasteure (Union des Églises Protestantes d’Alsace-Moselle)


meb · un chemin de lumière · 2/2013

11

Un aveugle, coordinateur d’une pastorale Pascal Widmer a perdu la vue en deux mois, à l'âge de 15 ans. Ce fut le choc! Si vivre c'est juste souffrir et faire souffrir les autres… c'est totalement insupportable! À quoi bon vivre encore? Au moment où il machinait de mettre fin à ses jours, il entendit la voix de Jésus lui dire clairement: «Pascal, je t'aime!» Parole inattendue qui va le bouleverser, le remplir d’amour: une vie nouvelle et pleine de sens peut commencer pour lui. Il ne juge pas les personnes qu'il rencontre en fonction de leur apparence. Près de Paris, où il a obtenu un diplôme de HEC, il rencontre le pasteur Gilbert Caristan qui lui consacre du temps et l’aide à trouver un travail; ce pasteur a vite compris que Pascal a des capacités qui pourraient être utiles aux personnes voyantes. En effet, comme aveugle, il n'est pas encombré par la vue dans ses relations humaines. Il ne juge pas les personnes qu'il rencontre en fonction de leur apparence. Sa cécité devient un atout qui lui permet d’établir une relation vraie – avec «les yeux» du cœur. Pascal est aussi devenu directeur de Wiz'Love, une chorale Gospel, et pasteur assistant à l’Église «La porte Ouverte» de Draveil, au sud de Paris, qui fait partie de la Fédération des Églises du Plein Évangile en Francophonie (FEPEF).

Il est responsable d'EMPART France qui soutient l'implantation d’Églises en Inde. Contacté par la MEB, suite à la publication de son témoignage dans un journal, il est devenu membre de notre Assemblée Générale et œuvre à promouvoir le ministère de la MEB en région parisienne. Marié à Hélène, père d’un premier enfant, Pascal coordonne aussi la pastorale de la FEPEF en région parisienne. C’est à ce titre qu'il nous a invités à présenter le ministère de la MEB dans son Église, puis le lendemain, à sa pastorale – une vingtaine de responsables. Pascal est un témoin que, si elle est vécue dans l’amour de Dieu, la cécité n’est plus une fatalité face à laquelle il n'y a rien à faire! Regardez la vidéo du témoignage de Pascal sur: www.facebook.com\mebraille

La MEB a rendu visite à Pascal Widmer, ici avec son fils Nathanaël.


12

meb · un chemin de lumière · 2/2013

MEB info Aveugle guéri La chapelle du Croazou ( c’est-à-dire « des croix » ) est la plus petite du Finistère/Bretagne, elle date de 1832. Elle fut construite par François Pont, un habitant du quartier après qu’il eut miraculeusement recouvré la vue. François Pont, aveugle à la suite d’une variole, venait régulièrement prier à cet endroit où il y avait déjà une chapelle.

Église de São Lourenço Cet édifice romain, transformé à l'époque baroque, est entièrement tapissé d'azulejos (catelles de l’art céramique portugais) faits à Lisbonne et datés de 1730. Ceux des murs et de la voûte représentent des scènes de la vie de saint Laurent et son martyre… On reconnaît une scène du chœur qui illustre la guérison des aveugles.


meb · un chemin de lumière · 2/2013

Église et bénévolat Depuis la fin du mois de mars, Madame Jeanine Egger a rejoint le petit groupe de reliure qui se réunit une fois par semaine à la cafétéria de la MEB « transformée » provisoirement en atelier!

Béatrice Tille La doyenne de la MEB, Madame Béatrice Tille, bien qu’âgée est en forme et travaille toujours pour notre mission comme aide bénévole. Elle a été engagée en 1953 par la fondatrice de notre association, Mlle Edith Huber. Aujourd’hui elle reçoit les félicitations de l’Assemblée générale et son président, M. Gérald Cavin, pour le legs de sa maison en faveur de la MEB. Toute la communauté des personnes handicapées de la vue et ceux qui sont actifs à les servir, remercient et apprécient hautement ce geste généreux.

Vacances-retraite 2013 Désirez-vous servir de guide pour accompagner une personne aveugle durant le séjour de vacances à Emmaüs/St-Légier ? Contactez la MEB ou accédez au diaporama par le code ci-dessous.

La corruption tue, mettez-la en lumière ! Rejoignez 1 million de chrétiens en faisant la lumière sur la corruption qui nous affecte tous, et en particulier les plus pauvres. Signez l’appel adressé aux dirigeants du G20 de prendre des mesures concrètes pour promouvoir une plus grande transparence financière: https://signup.exposed2013.com/p/ stoparmut

13


14

meb · un chemin de lumière · 2/2013

Haïti – Enfin une maison ! Mme Gina Perrier, une grand-maman aveugle, vit proche de Port-au-Prince. Elle avait tout perdu durant les secousses sismiques de 2010. Après un temps de désolation, elle reprend ses quartiers avec un sourire non dissimulé: une nouvelle maison est en train de lui être construite, grâce aux dons que la MEB a récoltés et lui a fait suivre. Nous exprimons notre vive reconnaissance à ceux qui ont pensé aux plus vulnérables d’entre les victimes en Haïti.

Salomé: la musique pour le Seigneur Salomé Nashed est une jeune aveugle d'origine copte (chrétiens d'Égypte) qui, avec sa famille, s'est installée à Créteil, au sud de Paris. Sa passion: la lecture en braille et la musique. Ce n’est donc pas un hasard si elle bénéficie de nos prestations depuis sa tendre enfance. En avril dernier, la MEB est allée la visiter au sein de sa famille. Elle fait ses études à l’Institut National des Jeunes Aveugles ( INJA ), tout comme son jeune frère malvoyant. Salomé est engagée dans l'Église évangélique qui les a accueillis, elle et sa famille, à leur arrivée en France. Elle participe notamment à l'animation de la louange lors des cultes dominicaux.

Une première à Kikwit Le diocèse de Kikwit ( RDC ) a mis sur pied deux écoles pour les personnes visuellement handicapées. L’une d’elles s’appelle « Bo-ta-mona » (Ils vont voir, en langue locale Kikongo ). Jérémie Balungisa, notre coordinateur à Kinshasa, à gauche sur la photo, s’est déplacé ( 526 km ) pour organiser un premier camp biblique. 52 enfants aveugles y ont participé et « vu » ce qu'est la Bible en braille, à la grande joie de l’Evêque du lieu, Mgr Edouard Mununu Kasiala. 


! ! ""# $% $&'% $ () *+ ",$- %./& '%/& /''' '%%% % )("+ "012",33/%


JAB 1800 Vevey

PP/Journal CH-1800 Vevey

Réalisation et impression : Atelier Grand SA, Le Mont-sur-Lausanne ( Suisse )

À leur service…

Notre rôle : Être lien entre Églises et aveugles

20, av. Louis-Ruchonnet · CH-1800 Vevey Tél. 021 921 66 88 · Fax 021 922 26 58 www.mebraille.ch

À l’attention du facteur: envois non distribuables à retourner à l’adresse ci-contre


A leur service...  

Bulletin de nouvelles de la MEB 2-2013

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you