Page 1

VOOLP 2016Â : LE BILAN


Quelques chiffres : 74 lieux en Alsace 32 conteurs/compagnies dont 12 de la région Grand Est Bas-Rhin : 59 spectacles 27 conteurs/compagnies Haut-Rhin : 17 spectacles 5 conteurs 769 spectateurs (45 spectateurs en moyenne) 5 spectacles complets 2 spectacles peu fréquentés (moins de la moitié de la jauge et en dessous de la moyenne) Taux de remplissage global : 61 % Budget artistes Haut-Rhin : 8750 Euros (dont 6950 Euros pris en charge par la MD68) Une très grande majorité de spectacles gratuits accessibles aux personnes à mobilité réduite (1 spectacle payant dans le Haut-Rhin). Médiathèque départementale du Haut-Rhin : - prise en charge des cachets d'artistes dans 14 cas sur 17 pour favoriser une programmation dans les petites et moyennes structures aux ressources limitées ou inexistantes - prise en charge de la logistique technique - diffusion d'un programme papier - encart publicitaire dans le J.D.S. - réalisation d'une affiche personnalisée pour chaque spectacle


AURELIE LOISEAU « STRONG DOUDOU » Strong doudou ! est un tour de piste en hommage aux doudous du petit monde coloré et poétique d'Ilya Green. À plumes, à poils, gros ou petit, doux ou piquant ... A l'aide d'un tablier et d'un téléphone textile, la conteuse propose un tour de comptines, berceuses et jeux de doigts, rythmé avec chaque doudou-surprise qui sort des poches. Et toi, tu l'aimes comment ton doudou ? Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? De 18 mois à 3 ans

« NE DANS UNE ORANGE » Moi, je suis née, mais toi ? Tu viens d'où ? Du ventre de ta maman, d'une rose ou d'un chou ? Ce spectacle commence par des questions existentielles et nous parle de l'amour et du fruit, de la naissance et de la différence avec beaucoup de gourmandise ! L’univers d’Aurélie Loiseau est pétillant et poétique. Chaque histoire est un tissage vivant oscillant entre bruitages, travail gestuel et jeux de rythme. A partir de 3 ans

« IL PLEUT DES COQUELICOTS » Cette histoire se passe en Italie à Cinicatti. Trois sœurs rencontrent le loup, Maké il lupo, dans les bois, en allant voir leur Mama malade… Cette rencontre les plongent dans une rêverie rouge, entre contes courts, comptines et jeux de doigts en mémoire. Cette version ludique et poétique du Petit Chaperon rouge évoque la construction de l'être et cette part d'enfance qui agit au coeur même de la vie d'adulte. Tout public à partir de 7 ans


DNA : 26/10/2016

Alsace : 26/10/2016


Bibliothèque de Lautenbach-Schweighouse : « Un spectacle qui a remporté un franc succès... des rires, de l'émotion. Un jeu de la comédienne formidable.. une conteuse théâtrale »


JEROME AUBINEAU « C’EST QUAND QU’ON ARRIVE » Ce spectacle nous emmène au coeur d'une ferme, bercée par le rythme des moissons où il n’est pas facile pour Thomas de grandir à l'ombre d'un géant : son père, le plus beau, le plus fort… Une histoire qui n'est pas la nôtre et pourtant universelle. Jérôme Aubineau raconte ses aventures avec tant d'humour, de poésie et d'énergie qu'il embarque tout naturellement son auditoire dans ce savoureux voyage initiatique. Tout public à partir de 9 ans

« J’VEUX PAS DORMIR » Sylvain ne veut pas dormir… il voit une ombre au fond du couloir, et le lit bouge ! Pour créer ce spectacle, Jérôme Aubineau a interrogé des enfants qui lui ont prêté leurs rêves et leurs cauchemars et confié quelques-unes de leurs stratégies pour ne pas aller se coucher. Il y a ajouté ses propres fantasmes, transposé le tout dans un univers cartoon, et rock’n roll, et donné naissance au 1er péplum en pyjama du 21ème siècle. Tout public à partir de 7 ans


DNA : 3/11/2016

Alsace : 6/11/2016

Alsace : 8/11/2016


Bibliothèque de Lutterbach : « Excellent spectacle et intervenants charmants »


L'ARBRE SUR LA MAIN « ALICIA ET SON PAYS AUX MERVEILLES » C'est bientôt Noël et la petite Alicia est venue passer quelques jours chez son père, directeur du plus grand magasin de jouets de New York. Son papa étant très occupé, Alicia décide de faire sa liste au Père Noël toute seule, en arpentant les 5 niveaux du magasin… Alors qu'Alice aux pays des merveilles vient de fêter ses 150 ans, cette histoire pleine de rebondissements détourne le conte initial, en dressant une caricature de notre société de consommation. Tout public à partir de 7 ans

« PANIQUE A LA BIBLIOTHEQUE » Myriam et Martin se font inscrire de force par leurs parents à la bibliothèque pour y passer leurs vacances. Pauvres enfants ! D'autant plus que la bibliothécaire est la terrible Patator. Avec elle, la lecture rime avec aventure.  Inspirée du roman d'Eoin Colfer, cette histoire terrifique, diabolique et bibliothéconomique est surtout très comique ! Tout public à partir de 6 ans


DNA : 3/11/2016

DNA : 25/10/2016


Bibliothèque de Chalampé : « On s'est senti aspiré par l'artiste, être dans la bibliothèque nous a mit dans l'atmosphère »

Médiathèque du Val d'Argent : « En ce qui concerne Muriel Tholozan : enthousiaste, à l’écoute. Muriel s’est impliquée en dehors de la seule représentation d’Alicia puisqu’elle s’est déplacée au collège Reber (avec lequel la Médiathèque du Val d’Argent était en partenariat) en amont de la représentation pour un échange avec les élèves. »


INNOCENT YAPI « LE PONT DE LA FRATERNITE » Quelque part là-bas en Asie, on raconte que le pont de la fraternité n'aurait pas dû exister. Il a été bâti à la place d'un mur par un voyageur inconnu. En empruntant ce pont, le conteur Innocent Yapi nous invite à un voyage à la rencontre d'histoires et de légendes du monde, qui créent entre nous des liens du cœur afin de construire un monde de coopération, en lieu et place des murs qui nous séparent. A partir de 6 ans

« LA SORCIERE ORANGE » L’amour peut-il changer le cœur d’une mère aimante en sorcière ? Innocent Yapi nous invite à jeter un regard de compassion sur notre nature profonde et à une nouvelle réflexion sur ce que faisons au nom de l’Amour qui nous anime… Un chemin initiatique accompagné par un véritable griot du Burkina Faso et illustré par une création numérique, réalisée par le Centre AudioVisuel des Dominicains de HauteAlsace. A partir de 6 ans

« LE LAC AUX ETOILES » Ce voyage, dans lequel se mêlent des histoires d’hommes et d’animaux venus des contrées lointaines d’Afrique, d’Europe et d’Amérique, nous invite à croire aux rêves impossibles. C’est un appel à la solidarité, au courage et à l’imaginaire dans l’espoir que, demain, chacun apportera la richesse de sa différence aux autres. Un spectacle vivant et interactif, par l’un des conteurs les plus populaires d’Alsace. Tout public à partir de 6 ans


Bibliothèque de Petit-Landau : « Le conteur s'est bien mis en scène, a été captivant et fait participer le public qui s'est laissé prendre au jeu, a prolongé son spectacle à la demande.  Que du positif dans l'organisation.»

Les Dominicains de Haute Alsace : « Nous a permis de découvrir un artiste conteur de qualité Nous a permis de faire découvrir au conteur notre savoir faire dans le domaine des arts numériques (videomapping) »


CAHINA BARI

« El Oued ! El oued ! » C’était dans le désert, au sortir de la « guerre d’Algérie », au temps de l’Oued et de son quartier, au temps béni de la vie ensemble, de la peine et du rire partagés… Il n’y avait pas d’électricité ni d’eau courante, pas de viande ni de pain tous les jours. Mais il y avait de l’espoir, de la musique et de la poésie. En toile de fond se déroule une galerie de portraits hauts en couleur où le rire l’emporte toujours sur les larmes. Tout public à partir de 14 ans


DNA : 2/11/2016

Alsace : 2/11/2016

DNA : 1/11/2016


Bibliothèque d'Illfurth : « Très à la hauteur des attentes, tant celles de la bibliothèque que du public. C'était parfait. Une conteuse merveilleuse. Et les échanges "après spectacle" très enrichissants et chaleureux. Une très bonne soirée. »

Médiathèque de Bantzenheim : « La conteuse a su captiver le public avec son jeu tout en finesse : Aucun décrochage et très bonne interprétation. Une conteuse généreuse, dynamique et professionnelle. Un spectacle de qualité, chaleureux, émouvant et amusant Le son et les lumières mises en place par l'intervenant MD68 ont vraiment mis en valeur le tout. »


Les retours des bibliothèques sont globalement positifs. A revoir : - Supports de com (affiches, programmes) diffusés trop tardivement (15 jours) - Pas de visibilité du festival « off »

Merci à toutes et à tous.

Voolp 2016 bilan  
Advertisement