Page 1

Quality Alliance Eco-Drive Rapport annuel 2011


Préambule

Rien ne vaut l’action

Economiser du carburant: Eco-Drive connaît la route! En roulant selon les principes d’EcoDrive, il est possible d’économiser 10 à 15 % de carburant! Cela fait des années que nous nous engageons pour cette méthode de conduite respectueuse de l’environnement, sûre et économique – avec succès. En 2011 aussi, Eco-Drive a permis d’économiser beaucoup de carburant (malgré des moyens en nette baisse). Outre la méthode de conduite, Eco-Drive explique aussi comment économiser avant de prendre le volant et au volant: pression des pneus, climatisation et barres de toit sont ici quelques-uns des mots-clés. L’influence de ces éléments sur la consommation du véhicule est importante, même s’ils ne sont pas directement liés à la manière de conduire. Néanmoins, ou à plus forte raison, la QAED s’occupe de ces thèmes depuis des années. C’est que le potentiel d’économies de carburant est remarquable aussi dans ces domaines: 3,6 % selon Empa pour ce qui est de la climatisation; 3 % selon les actions de gonflage de la QAED pour ce qui est des pneus. Rouler selon Eco-Drive permet également d’atteindre des économies potentielles de 20 %, sans pour autant conduire plus lentement ou renoncer au confort. Des chiffres impressionnants, des partenariats intéressants, des retours positifs de la part des participants et l’écho du grand public: les raisons sont nombreuses pour continuer à faire avancer Eco-Drive. S’ajoute encore à cela le fait que l’approvisionnement énergétique, notamment depuis les événements tragiques de mars 2011 au Japon, est une question qui revient sur le devant de la scène tant au niveau national qu’international. En 2011, nous avons à nouveau pu compter sur le soutien important de SuisseEnergie, le programme fédéral pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Après dix ans d’existence, SuisseEnergie a revu sa stratégie et établi de nouvelles lignes directrices; Eco-Drive est toujours à bord et nous nous en réjouissons. Ce soutien permet en effet la mise en valeur des potentiels précités. Au nom de la QAED, je remercie chaleureusement SuisseEnergie. Un grand merci également à tous les partenaires et organisations qui soutiennent Eco-Drive. Ainsi qu’aux organisateurs certifiés. – Je vous invite à continuer à soutenir nos activités en 2012. SuisseEnergie est déjà de la partie. Nous nous réjouissons des projets communs – en faveur de l’efficacité et de la sécurité routière!

Chiara Simoneschi-Cortesi Présidente QAED, ancienne conseillère nationale

2

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011

Moins de participants et un impact moindre. Tels sont les chiffres 2011 par rapport à 2010. La raison: les nouveaux conducteurs ne sont plus pris en compte. Et les calculs relatifs aux poids lourds ont à nouveau été adaptés vers le bas. Avec un budget nettement inférieur, l’impact a tout de même été de plus de 42’000 tonnes de CO2. Un résultat dont nous pouvons être fiers! En général, moins d’argent rime avec moins de possibilités! Il en va de même pour Eco-Drive. Certaines activités ont dû être réduites ou tout simplement supprimées. Les centres de perfectionnement n’ont par ex. plus reçu de soutien pour les nouveaux conducteurs. Les activités lors de foires sont presque toutes passées à la trappe, et la baisse des contributions aux participants a réduit les chiffres concernant leur nombre et l’impact. Mais nous avons tout de même enregistré 20’474 participants! En 2011, nous avons traité de la question de la climatisation. Cet équipement, très utile à priori, présente un important potentiel d’économie d’énergie – et de gain en sécurité. L’expérience le montre bien: la plupart des conducteurs ne savent pas (et ne peuvent pas savoir) que leur climatisation refroidit tout d’abord l’air jusqu’à 3 degrés, avant de le réchauffer. Ce qui, dans l’entre-saison et en hiver, autrement dit, lorsque les températures extérieures ne dépassent pas 18 degrés, ne sert à rien et augmente nettement la consommation de carburant. Ce message a été activement, diversement et largement communiqué par la QAED en 2011. Qu’il s’agisse de la climatisation ou de la pression des pneus, diffuser des messages clairs concernant des mesures simples s’avère payant! C’est ainsi que nous touchons un grand nombre de gens très différents. Ces projets ne remplacent bien évidemment pas les activités autour des cours! La QAED a été très active dans la promotion des différentes offres disponibles. – Grâce au sondage de grande envergure mené auprès des moniteurs de conduite à l’automne 2011, nous disposons de nombreuses informations sur la pratique et la formation des nouveaux conducteurs en ce qui concerne Eco-Drive. Même si nous ne pouvons plus soutenir ce groupe cible, il nous tient à cœur. Les premiers résultats sont maintenant connus; ils sont traités dans un groupe de travail qui proposera des mesures. Avec Eco-Drive, il n’y a que des gagnants. Or dans ce domaine, rien ne vaut l’action. C’est pourquoi nous allons continuer à nous battre. Avec intelligence et constance. – Un grand merci à tous nos partenaires nous soutenant dans nos grands et petits projets. En particulier à SuisseEnergie pour son soutien financier et à la conception. Reiner Langendorf Directeur


Rapport annuel 2011 Rapide, moderne, mouvementé Les adaptations de calculs et la réduction du budget ont laissé des traces sur la production de la QAED. Même s’il s’agit d’un changement purement technique, la courbe de notre succès a subi une cassure en ce qui concerne les participants. Pour rappel: depuis 2011, les nouveaux cours ne sont plus pris en compte par la Fondation Centime Climatique. Conséquence pour la QAED: réduction de moitié du budget! Parallèlement, il est procédé annuellement à des réductions de l’impact pris en compte au niveau des véhicules utilitaires lourds. Cette situation est due à la prise en considération de l’impact admis par l’OACP. Les nouveaux conducteurs ne sont plus non plus transférés, que ce soit au niveau du nombre de participants ou de l’impact. Seule la part prise en compte déclarée par la QAED dans les chiffres suivants recule, pas l’impact effectif. Voilà pour la situation de départ. Par conséquent, les 20’474 participants enregistrés et l’impact de 42’345 tonnes de CO2 sont réjouissants. Toujours la même rengaine

Production par groupe cible Particuliers Véhicules utilitaires lourds Moniteurs de conduite Machines de chantier

Participants % Particuliers 18’063 88,2% Véhic. ut. lourds 1’976 9,7% Moniteurs de conduite 391 1,9% Machines de chantier 44 0,2% Total 20’474 100%

t CO2 % 28’729 67,8% 9’890 23,4% 2’924 6,9% 802 1,9% 42’345 100%

Le recul des chauffeurs poids-lourds représente en revanche un bémol à mettre sans aucun doute sur le compte de la nette réduction des contributions. Cependant: selon les estimations de l’asa, près de 10 % des journées de cours reconnues par l’OACP prennent en compte des éléments importants d’Eco-Drive. Quelque 400 moniteurs de conduite et experts ont suivi une formation ou un cours de perfectionnement Eco-Drive. Ce qui est réjouissant compte tenu du fait que ces personnes remplissent un rôle important de «multiplicateurs». Pour ce qui est des chauffeurs poids-lourds, l’objectif du nombre de participants a été dépassé en 2011. Les particuliers, cependant, sont toujours aussi difficiles à atteindre. Nous avons besoin de nouveaux concepts: nous travaillons à un nouveau modèle de cours et souhaitons toucher ce groupe cible par le biais de projets adaptés (comme actuellement avec la climatisation). Les succès remportés par de telles actions ne peuvent hélas être mesurés qu’au niveau qualitatif; ils n’entrent pas dans les calculs de l’impact ou du nombre de participants.

Chiffres-clés 2011 Participants aux cours / économies d’énergie 2011 Participants 20’474 Tonnes de CO2 économisées 42’345 TJ (térajoules) économisées 575 Equivalent wagons-citernes CFF 202 Articles parus sur Eco-Drive 513 Tirage 33’182’000

Organisateurs Voit. tourisme Camions MC* Total Armée 5’183 – – 5’183 ASTAG – 875 – 875 avesco – – 44 44 Bernmobil – 6 – 6 Berufsschule Baden – 14 – 14 Divers Eco-Coachs 41 20 – 61 Driving Center Suisse 10’404 222 – 10’626 Driving Grisons 70 – – 70 Fahrhof Wohlen 77 – – 77 IPC 8 – – 8 L2 FR 21 63 – 84 L2 NE 123 – – 123 Les Routiers Suisses – 84 – 84 MAN – 106 – 106 Mercedes-Benz – 231 – 231 Planzer – 249 – 249 CarPostal – 98 – 98 QAED 383 – – 383 TCS 2’144 – – 2’144 Transports publics – 8 – 8 du canton de Zoug Total 18’454 1’976 44 20’474 * Machines de chantier

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011

3


Rétrospective 2011 Visible et audible Lorsqu’on se retourne sur l’année écoulée, il est toujours étonnant de voir tout ce qui a été pensé, planifié et réalisé. Il en va de même pour la QAED. Nous avons été présents sur le marché avec de nombreuses mesures. En voici une petite sélection.

Application L’application Eco-Drive a été adaptée et actualisée. Elle a jusqu’ici été téléchargée quelque 50’000 fois, dont env. 15’000 fois rien qu’en Suisse. On continue à compter près de 350 téléchargements chaque semaine.

Certifications

Simulateurs et foires

Avec Les Routiers Suisses, un nouvel partenaire a été certifié comme organisateur dans le domaine des véhicules utilitaires lourds. Plusieurs instructeurs camions et véhicules légers ont passé avec succès audit et examen. Toutes nos félicitations!

Comme mentionné plus haut, les activités menées lors de foires ont nettement été réduites. Les simulateurs totalisent tout de même plus de 120 jours d’utilisation. Le Simu-Truck et le SimuLight (avec 6 et 7 simulateurs) ont en outre été fortement mis à contribution dans la formation deux phases.

Sondage auprès des moniteurs de conduite En automne 2011, les moniteurs de conduite ont été interrogés sur l’intégration d’Eco-Drive dans la formation des nouveaux conducteurs et sa prise en compte par les experts lors de l’examen de passage. Des questions leur ont également été posées quant à leurs attentes par rapport à la QAED. Les premiers résultats sont maintenant connus: il est réjouissant de constater que la plupart des Eco-Coachs souhaitent prolonger leur certificat et sont satisfaits de la collaboration avec la QAED (voir aussi «Cours pour spécialistes»). Le taux de retour, à savoir 19,5 % des 1604 moniteurs de conduite enregistrés (soit 313 personnes) est également un point positif à relever. Un groupe de travail est actuellement occupé à proposer des mesures basées sur les résultats obtenus. Mini-flyer Le mini-flyer a été remanié. Il présente de manière très compacte les conseils éco concernant la méthode de conduite, la climatisation, la pression des pneus, etc.

Nouveaux médias Un concours d’idées en ligne a été lancé sur Atizo (www.atizo. ch). Plus de 400 idées ont été recueillies. Certaines sont si intéressantes que nous les avons intégrées à la planification annuelle 2012 ou directement dans des projets en cours. Conseil éco Depuis l’automne 2011, un conseil éco est publié chaque mois dans le journal «auto-illustrierte». Pour le plus grand plaisir de la QAED! Mailing Toutes les entreprises du canton de Zurich comptant entre 10 et 300 collaborateurs ont reçu un mailing de la QAED. Son contenu: une offre spéciale pour les cours d’une demi-journée et les cours combinés d’une journée. Le taux de réponse est légèrement en deçà des attentes. Mais cela a permis de nous faire connaître auprès d’un gros client, qui forme désormais plus d’une centaine de participants. Supercard Coop Les clients Coop peuvent désormais faire valoir les points accumulés grâce à leur Supercard sur des cours Eco-Drive. Même si seuls quelques personnes ont profité de cette offre, la QAED estime que les retombées de cette action sont très importantes du point de vue de la communication. Newsletter

Livre de présentation Le livre de présentation est terminé! Il présente les règles et la mise en pratique d’Eco-Drive de manière claire, créative et conviviale. Le livre de présentation est conçu comme un guide de formation destiné aux moniteurs de conduite, un support pour les cours pratiques et théoriques. Les Eco-Coachs ont reçu leur exemplaire fin 2011.

4

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011

La newsletter est parue à trois reprises. Elle a été envoyée à plus de 2000 adresses e-mail, avant tout des moniteurs de conduite, mais également des organisations, des partenaires et d’autres personnes intéressées. Chaque édition aborde des thèmes d’actualité et met en évidence les offres de cours de la QAED. Les réactions reçues et les inscriptions montrent que la newsletter est bien perçue. Seniors Des cours (en collaboration avec Pro Senectute Argovie et Grisons) ont été organisés. Les commentaires sont très positifs.


Rétrospective 2011 (suite)

ment distribué à cette occasion. Cette action a permis de faire plus de 1000 contacts. Climatisation Telle est la priorité de 2011/2012. De nombreux conducteurs ne savent pas que la climatisation consomme de l’énergie supplémentaire même s’il fait plus froid à l’extérieur que dans le véhicule. L’air est en effet toujours refroidi jusqu’à 3 degrés. La recommandation d’Eco-Drive: pas de climatisation au-dessous de 18 degrés, sauf si le pare-brise est embué. L’explication technique là-derrière est trop complexe pour la plupart des automobilistes. C’est pourquoi nous avons opté pour un slogan simple et clair: «dès 18»! Le slogan doit éveiller la curiosité des automobilistes.

Dameuses Un cours pilote organisé en hiver 2010 / 2011 à Toggenburg et des courses d’essai effectuées en Valais ont permis de mettre en place de tels cours. Un nouveau cours pilote a aussi eu lieu début 2012; il a servi de base pour l’élaboration d’une offre de cours plus précise pour d’autres intéressés.

Consommation climatisation véhicules essence

Température extérieure

< 18 degrés

> 18 degrés

Total

7,00 %

3,00 %

10,00 %

Hors agglomération

1,50 %

1,3028ºC %

2,80 %

Autoroute

0,75 %

0,55 %

1,30 %

Moyenne

3,60 % 23ºC

1,80 % 3ºC

5,40 %

En agglomération

ECOWILL La QAED est membre de l’Advisory-Board du projet européen ECOWILL. Ce projet a pour but de promouvoir Eco-Drive auprès des nouveaux et anciens conducteurs dans les pays participants. La formation des instructeurs en fait partie. Par sa participation à ECOWILL, la QAED renforce son réseau international et exploite des synergies avec d’autres pays.

Consommation climatisation véhicules diesel

Température extérieure

< 18 degrés

> 18 degrés

Total

Action «Barres de toit»

En agglomération

3,90 %

0,60 %

4,50 %

Au cours du 1 trimestre 2011, plusieurs week-ends d’action ont eu lieu en coopération avec le Marathon de ski de l’Engadine et les remontées mécaniques du Titlis: des promoteurs 28ºC aidaient les automobilistes à charger leurs skis sur leur voiture tout en les informant qu’il était important de démonter les barres de toit tout de suite après utilisation. Un flyer était égale3ºC 23ºC

Hors agglomération

1,50 %

0,80 %

2,30 %

Autoroute

0,80 %

0,4014 % ºC

1,20 %

Moyenne

2,10 %

0,60 %

2,70 %

er

Potentiel d’économies en 23ºC cas d’arrêt de la climatisation 3ºC (basé sur la consommation annuelle, source Empa)

Entre-saison 3 –18 ºC + 5 %

consommation supplémentaire avec climatisation

0 %

consommation supplémentaire sans climatisation

Inutile

14 ºC

14 ºC 23ºC

23ºC

3ºC

Fonctionnement de la climatisation

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011

5


Perspectives 2012 Les objectifs sont fixés: c’est parti! 17’000 participants et un impact d’environ 43’000 tonnes de CO2! Tels sont les objectifs de la QAED pour 2012. Ambitieux, mais pas irréalistes. Il faut juste de nombreuses mesures fortes. Qui sont d’ailleurs déjà planifiées. En voici une petite sélection. Climatisation

UPSA Le projet «AutoEnergieCheck» de l’UPSA soutient les objectifs de la QAED. Les garagistes participant au projet seront formés par la QAED, partenaire de l’opération. Et les automobilistes se verront proposer une offre spéciale de cours.

Le projet sera reconduit à l’automne 2012. Lorsque les températures recommenceront à descendre et que la climatisation perdra de son utilité, nous ferons une petite piqûre de rappel aux automobilistes. Nous tablerons surtout sur des partenariats et différentes newsletters. Des apparitions lors de foires seront aussi au programme. Arrêt du moteur Arrêter le moteur en cas d’attente! Ce thème sera repris. La QAED est en train d’en élaborer les principes et prépare une action pour 2013. Dameuses Après les tests et les cours pilotes, un paquet de mesures est proposé pour l’hiver 2012 / 2013; son but: atteindre au mieux ce nouveau groupe cible. Machines de chantier

Website et film

Des journées-découverte seront proposées à ce groupe cible. Pour ce faire, la QAED peut compter sur un partenariat avec avesco et l’ASTAG. Des démonstrations théoriques et pratiques d’Eco-Work (machines de chantier), avec présence d’un stand d’information, seront organisées dans quatre régions de Suisse. L’ASTAG fournira des informations théoriques sur l’utilisation d’Eco-Drive avec des véhicules utilitaires et tiendra un stand d’information.

www.ecodrive.ch est la principale plateforme d’information de la QAED. Le site s’adresse à tous les groupes cibles (particuliers, entreprises, partenaires et spécialistes). La communication et l’information par voie électronique devient toujours plus importante. Nous allons poursuivre nos efforts dans ce domaine. Notre site Internet sera sans cesse réactualisé. Un film expliquant Eco-Drive en quelques minutes sera intégré en 2012. Nous vérifierons également si la tendance de l’Internet mobile nécessite des adaptations. Newsletter Les cercles intéressés recevront régulièrement la newsletter avec des informations sur les activités et les nouveautés d’Eco-Drive. Particuliers Les particuliers sont très difficiles à atteindre. Un nouveau concept de cours, plus adapté aux besoins, sera examiné et lancé dans une région-test. Il s’agit d’un training intensif bref. Règlement technique Ce règlement constitue le fondement des activités de la QAED en termes de formation et de perfectionnement des spécialistes et de cours en général. Il sera révisé et adapté aux besoins actuels.

6

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011


Comptes annuels 2011 Compte des résultats du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2011 Recettes Contributions SuisseEnergie / Centime Climatique* Contributions des membres Recettes des cours Autres recettes Total des recettes

2011 CHF 1’171’997.10 14’049.88 124’020.00 144’530.05 1’454’597.03

2010 CHF 2’613’982.80 14’576.95 118’475.00 246’429.75 2’993’464.50

Dépenses Cours Centre administratif Commissions Projets Ordinateurs de bord / Informatique Marketing / Vente / Imprimés Foires / Simulateurs Entretien simulateurs Divers Total des dépenses

315’010.20 357’255.99 66’445.20 239’547.09 15’513.30 195’445.26 203’999.71 23’615.01 26’086.01 1’442’917.77

1’067’656.51 473’315.20 94’724.25 276’947.55 79’913.88 362’372.08 548’925.12 7’419.35 69’336.85 2’980’610.79

11’679.26

12’853.71

Résultat financier

* Recettes provenant des contributions SuisseEnergie/Centime Climatique et de l’impact / provisions durables de Centime Climatique

Bilan au 31 décembre 2011 Actifs CHF PC 87-412297-5 PC 87-791823-5 PC 87-511605-2 PC 92-769960-1 Créances de prestations à des tiers Avoirs d’impôt anticipé Contributions impact durable Compte de régularisation des actifs Total des actifs

2011 CHF 1’257’708.17 – 11.68 965’501.25 21’150.80 3’869.90 2’412’965.00 44’855.20 4’706’062.00

2010 1’001’883.18 19.80 108.93 959’375.00 14’523.00 3’375.23 4’888’862.00 7’916.60 6’876’063.74

Passifs Engagements de prestations à des tiers 73’070.85 Versements 2’412’976.05 Compte de régularisation des passifs 2’136’212.35 Capital de l’association 83’802.75 – Etat au 1.1.2011 72’123.49 – Excédent des recettes 2011 11’679.26 Total des passifs 4’706’062.00

179’957.85 4’167’285.00 2’456’697.40 72’123.49

6’876’063.74

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011

7


Les gens veulent une solution rapide et infaillible

Interview avec Martin Weilenmann, docteur en ingénierie mécanique Empa

A quel moment la climatisation est utile dans une voiture? Et quand est-ce qu’elle consomme de l’énergie sans rien apporter? Ces questions ont été examinées par Martin Weilenmann, docteur en ingénierie mécanique Empa, et son équipe. M. Weilenmann, l’Empa est une institution de recherche rattachée à l’EPF. Pouvez-vous nous dire brièvement quels sont ses domaines d’activité? L’Empa est principalement active dans la recherche sur les matériaux, du bois au revêtement routier, en passant par le métal, le plastique, la céramique ou le textile. Une partie de l’Empa travaille dans le secteur de l’environnement et se consacre plus particulièrement à la qualité de l’air. Et qu’est-ce que l’Empa a à voir avec la conduite automobile? Dans le domaine de la qualité de l’air, nous avons un département «moteurs à combustion»; c’est d’ailleurs là que je travaille. Nous étudions comment améliorer le moteur à combustion pour qu’il pollue moins et consomme moins d’énergie. Nous menons des projets en collaboration avec l’industrie; il s’agit de recherche et développement. Mais nous avons aussi des projets avec les autorités, p. ex. avec l’Office fédéral de l’environnement, l’Office fédéral de l’énergie, etc. Ces projets sont axés sur les questions suivantes: Que se passe-t-il réellement sur la route? Qu’en est-il de la pollution générée par les voitures?

les conditions météo ne nécessitent pas la climatisation, c’està-dire lorsque les températures sont inférieures à 18 degrés. Il y a en Suisse toujours plus de climatiseurs automatiques, qui nécessitent juste d’indiquer la température souhaitée, l’appareil s’occupant seul du reste. Et il y a des climatiseurs manuels où l’on gère tout soi-même. Dans les deux cas, si la climatisation n’est pas éteinte activement, elle fonctionne en arrière-plan toute l’année durant. Le message est simple: dès le moment où l’on n’a plus trop chaud en voiture, lorsqu’il fait env. 18 degrés à l’extérieur, la climatisation n’est pas indispensable. www.climauto18.ch donne à voir et à entendre ce que vous savez de la climatisation et ce que vous recommandez. Y a-t-il eu des réactions par rapport à cette démarche? Oui, quelques bureaux de presse ont souhaité des détails. Il y a aussi eu des personnes qui voulaient des détails techniques. En ce qui concerne l’industrie automobile en général, l’Europe est «tourmentée» par la crise de l’euro, la guerre des prix, la perte d’emplois. Est-ce que l’efficacité énergétique est vraiment un thème prioritaire? Le fait est qu’en 2011, la plupart des entreprises automobiles ont vendu plus de véhicules que jamais. Je ne crois pas à cette crise; il s’agit plus d’alarmisme. En tant que région du monde la plus forte économiquement, nous devrions – la Suisse et toute l’Europe – avoir une vraie marge pour nous occuper aussi de la problématique du climat. Qui le fera sinon nous?

Sur mandat de l’OFEV, vous avez mené une étude sur le thème des «climatiseurs de voiture». Quels sont pour vous, en tant que chercheur, les principaux résultats obtenus? Le mandat qui nous a été confié était d’établir un modèle applicable à l’échelle européenne: quelle est la consommation supplémentaire générée par la climatisation, en fonction d’un certain climat? Nous avons désormais des chiffres pour différentes températures et différents taux d’humidité, et nous pouvons dire quelle est la consommation supplémentaire lorsque la climatisation est enclenchée.

Mais qu’en est-il dans les faits? Nous, chercheurs, sommes pleinement occupés à fournir de bonnes informations. Et c’est aux «intermédiaires», comme les politiques, de les interpréter et de les traiter correctement. Dans le monde d’aujourd’hui, hélas, les vraies questions sont volontiers évacuées et mises de côté pour n’importe quelle euphorie passagère. Il y a quelques années par exemple, on a découvert le véhicule à pile à combustible, et tous les problèmes étaient résolus. Puis, on a remarqué que ça ne fonctionnait pas vraiment. Ce qui était prévisible. Et maintenant, nous touchons à la fin de l’euphorie générée par le véhicule électrique. Ces dernières années, on pensait résoudre tous les problèmes avec ce genre de moteur. Maintenant, on se demande d’où tirer le courant. S’il provient des énergies fossiles, à savoir le pétrole ou le charbon, nous avons aussi un problème de CO2. Malheureusement, les vagues d’euphorie continueront à affluer car les gens veulent une solution rapide et infaillible. Nous devons nous faire à l’idée qu’une telle solution n’existe pas, et faire de petits pas efficaces.

Quels enseignements peuvent en tirer les automobilistes? Lorsque la climatisation fonctionne (calcul effectué sur une année entière, donc aussi en hiver), elle engendre une surconsommation de près de 5,5 %. Ce qui est étonnant, c’est que 2/3 de cette surconsommation, donc 3,6 %, sont générés quand

Que se passe-t-il à l’heure actuelle? Reconnaissez-vous des tendances? Nous avons eu la chance d’avoir durant 100 ans des véhicules adaptés à toutes les situations: la même voiture servait à aller faire ses courses, à se rendre au travail et à partir en vacances.

8

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011


Interview suite

Une spécialisation est en train d’apparaître. A l’avenir, il y aura un moyen de transport spécifique pour les déplacements de proximité et un autre pour les vacances et encore un autre pour les transports. Un autre aspect: tous les secteurs techniques doivent travailler main dans la main pour produire des véhicules aussi peu énergivores que possible. Est-ce que les principaux partenaires tirent tous à la même corde? Bonne question. En fait, chacun regarde à soi. Le fabricant veut faire du profit. Le consommateur veut un bon produit au meilleur prix. Et le législateur veut être réélu et ne s’attaque peut-être pas aux questions désagréables. Ce sont des obstacles qui nous ralentissent. Tendance ou pas, que faut-il faire absolument selon vous? En ce qui concerne le trafic, nous avons déjà bien avancé. Nous devons continuer à avancer et faire des véhicules plus légers et plus économiques. Il faut aussi mettre une certaine pression sur les gens: bonnes gens, roulez moins et passez vos loisirs autrement. Il faut aussi prendre des mesures dans d’autres secteurs consommateurs d’énergie comme la technique du bâtiment. Je pense à l’isolation des bâtiments, à de nouvelles formes de chauffage, etc. Il y a un réel besoin de rattrapage dans ce domaine. Comment les résultats et les informations concernant votre travail sont-ils transmis aux consommateurs pour qu’ils en comprennent la teneur? Notre bureau de presse traduit les rapports de recherche en langage courant. Les autorités sont aussi actives. Et nous sommes

bien sûr ravis lorsque des organismes amis, comme Eco-Drive, le TCS, l’ATE, reprennent à leur compte certains thèmes et diffusent des messages au grand public sur leur budget RP. Pour en revenir à l’efficacité énergétique, que peut faire Quality Alliance Eco-Drive dans ce domaine selon vous? Beaucoup de gens utilisent leur voiture comme un engin de sport et ne veulent pas se laisser dicter leur conduite. C’est un travail de longue haleine de faire prendre conscience aux gens qu’ils doivent rouler Eco-Drive. Et qu’il faut utiliser la voiture de manière plus consciente. Qu’attendez-vous de la part de Quality Alliance Eco-Drive? Eco-Drive fait du bon travail. Mais je me demande quel est l’impact de l’information/motivation seule. Ce qui est bien la mission d’Eco-Drive. Et quel impact on atteint seulement avec une certaine pression. Ce qui serait la mission du législateur qui dirait: nous voulons une conduite plus économique. Et si cela ne se fait pas de manière volontaire: limiter les autoroutes à 100 ou augmenter le prix du carburant. Il faut sûrement les deux: information et répression. Avez-vous des souhaits concernant les automobilistes? Rouler en anticipant n’est pas encore très répandu. Conduire, c’est facile. Peut-être trop. Les gens sont peu au fait de la technique et de comment elle peut être utilisée. Je souhaiterais que tous ceux qui conduisent se renseignent. Et qu’ils sachent au moins quand il est nécessaire de mettre des gaz ou pas.

www.climauto18.ch www.empa.ch

Interview: Angela Cadruvi

L’équipe Eco-Drive Centre administratif

Présidence

Chiara Simoneschi-Cortesi

Michel Alder

Reiner Langendorf

Regula Zehnder Herter

Cornelia Tignonsini

Ancienne conseillère nationale, Présidente QAED

Moniteur de conduite, Vice-président, Directeur technique QAED et contact Romandie

Directeur

Diplôme fédéral de publicitaire; gestion du bureau, marketing et communication

Diplôme fédéral d’assistante de direction; gestion du bureau, organisation des cours, organisation des salons

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011

9


Rapport de l’organe de révision

Rapport de l’organe de révision sur le contrôle restreint à l’assemblée générale des membres de l’Association Quality Alliance Eco-Drive, 8004 Zurich

En notre qualité d’organe de révision statutaire, nous avons contrôlé les comptes annuels (bilan et compte d’exploitation) de l’Association Quality Alliance Eco-Drive pour l’exercice arrêté au samedi 31 décembre 2011. La responsabilité de l’établissement des comptes annuels incombe au comité directeur alors que notre mission consiste à contrôler ces comptes. Nous attestons que nous remplissons les exigences légales d’agrément et d’indépendance. L’un de nos collaborateurs a participé à la tenue des comptes durant l’année écoulée. Il n’a cependant pas prêté son concours au contrôle restreint de ces comptes. Notre contrôle a été effectué selon la Norme suisse relative au contrôle restreint. Cette norme requiert de planifier et de réaliser le contrôle de manière telle que des anomalies significatives dans les comptes annuels puissent être constatées. Un contrôle restreint englobe principalement des auditions, des opérations de contrôle analytiques ainsi que des vérifications détaillées appropriées des documents disponibles dans l’entreprise contrôlée. En revanche, des vérifications des flux d’exploitation et du système de contrôle interne ainsi que des auditions et d’autres opérations de contrôle destinées à détecter des fraudes ne font pas partie de ce contrôle. Lors de notre contrôle, nous n’avons pas rencontré d’élément nous permettant de conclure que les comptes annuels, qui présentent par ailleurs un bénéfice de CHF 11’679.26, ne sont pas conformes à la loi et aux statuts.

OBT AG

Fraesy Föhn Expert réviseur agréé Directeur de la révision

Michael Tremp Expert réviseur agréé

Rapperswil, 5 avril 2012

OBT AG, Fischmarktplatz 9, 8640 Rapperswil

10

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011


Membres au 31.12.2011

Membres collectifs ASTAG, 3000 Berne 14 auto-schweiz auto-suisse, 3001 Berne Automobil Club der Schweiz ACS, 3000 Berne 13 A-Z Verkehrsschule St. Gallen AG, 9403 Goldbach bpa Suisse, bureau suisse de prévention des accidents, 3008 Berne Centre L2-Chablais-Valais, 1890 St-Maurice Deutscher Verkehrssicherheitsrat e.V., D-53222 Bonn Driving Center Schweiz, 5745 Safenwil Erdöl-Vereinigung, Union Pétrolière, 8001 Zurich FRE Fédération Romande des Ecoles de Conduite, 1007 Lausanne GVEC, 1003 Lausanne IPC, 1950 Sion IPC-ESR, F-31140 Saint-Loup-Cammas Lehrverband Logistik 2, 3602 Thoune Les Routiers Suisses, 1026 Echandens MAN Véhicules Industriels (Suisse) SA, 8112 Otelfingen Mercedes-Benz Suisse SA, 8952 Schlieren Ostschweiz. Fahrlehrer-Verband ofv, 9000 St-Gall SFV / ASMC Schweiz. Fahrlehrer-Verband, 3011 Berne Springer Transport Media Schweiz GmbH, 8055 Zurich Tiefbauamt des Kt. ZH, Fachstelle Lärmschutz, 8152 Glattbrugg TCS Sécurité routière, 1214 Vernier VCS – ATE – ATA, 3360 Herzogenbuchsee VSR CSR Conseil suisse de la sécurité routière, 3001 Berne

Souhaitez-vous plus d’informations?

Membres individuels Becker Salvatore, ATS Auto-Techn. Schulung, 4417 Ziefen Haueter Fritz, moniteur de conduite, commission d’audit QAED, 3661 Uetendorf Hendrichs Unnus, Safe Driving S.A., 6703 Osogna Keller Alfred, SIMUTECH Anstalt für Fahrsimulatoren, FL-9494 Schaan Kupferschmied Peter, 5079 Zeihen Langendorf Reiner, ecoprocess, 8004 Zurich Leuenberger Hans-Jürg, moniteur de conduite, 3613 Steffisburg Prospero Aldo, Scuola Guida Camion, 6702 Claro Rechberger Peter, moniteur de conduite sur camions, 3072 Ostermundigen 2 Roulet Bernard, Auto-école de Pully, 1009 Pully Simoneschi-Cortesi Chiara, présidente, 6949 Comano Vukovic Miroslav, Fahrschule Fairplay, 4057 Bâle Waldmeier Werner, président de la commission d’audit QAED, 3011 Berne

Impressum

A l’adresse www.eco-drive.ch, vous trouverez des informations détaillées sur Eco-Drive ainsi que des documents au format PDF.

Rapport annuel Eco-Drive 2011 Editeur et centre d’information Suisse alémanique Quality Alliance Eco-Drive Badenerstrasse 21, 8004 Zurich Tél. 043 344 89 89, Fax 043 344 89 90 info@eco-drive.ch, www.eco-drive.ch Rédaction Angela Cadruvi, www.angelacadruvi.ch, et Quality Alliance Eco-Drive Mise en page / Réalisation MCC Maurer Creative Concepts AG 8032 Zurich, www.mcc.ch Photos Aimin Tang (page de titre) Peter Koch (page 5) Avesco (page 6 gauche) UPSA (page 6 droite)

Quality Alliance Eco-Drive

Rapport annuel 2011

11


Quality Alliance Eco-Drive Badenerstrasse 21, 8004 Zurich Tél. 043 344 89 89, fax 043 344 89 90, info@eco-drive.ch Centre d’information Suisse romande Michel Alder, tél. 027 322 41 33, contact@ipc-alder.ch Centre d’information Tessin Aldo Prospero, tél. 079 620 96 56, aprospero@swissonline.ch www.eco-drive.ch

Eco-Drive Rapport annuel  

Eco-Drive Rapport annuel

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you