__MAIN_TEXT__

Page 1

V

ed

i

to On pa 10 rK 20 aura I ast A a tout eu. Mais 5M 1 vraiment. e El D’abord 2009. Un cru excepN U tionnel. Record de victoires conséLA A cutives, un titre de champion de France, V une coupe de la Ligue, champion d’automne dans la foulée loin devant des poursuivants à la ramasse, LENS / victoire à Munich sans trembler, victoire face à la Bordeaux Juve à la maison, en patron, premier de poule de League des Champions, on les a bouffés, surclassés, SOMMAIRE - CMB N°5 tous, on y était, on était intouchables, la presse n’en donnait que pour Bordeaux et on en buvait du pe> Edito tit lait. Et puis vint 2010. Putain de début d’année 2010. La dinde aux marrons pas digérée, le foie gras avarié, le champagne frelaté, des vacances prolongées, on a cru qu’on continuerait de gagner, sans jouer. On s’est vus trop beaux, ouais. On a oublié la somme d’efforts qu’il avait fallu pour arriver au sommet, la somme d’efforts qu’il fallait pour y rester. On a oublié l’humilité du vainqueur qui se doit de confirmer. Trop de melon dans cette déconfiture. Sans doute. Le goût amer du gâchis. Et les sardines ramassent les miettes, nous enlèvent le titre des mains, nous dépossèdent aussi de la Moustacup. Et les quenelles nous barrent la route en ¼ de finale de Ligue des Champions.Y’a de quoi se les bouffer à cru.

> Déplacement du jour > Le Ch’ti de poche > Dans Ton Club > Zoom sur un membre > Section Foot > Coin-Coin Vocabulaire > Coin-Coin Divertissements

Putain d’année 2010. On ressort les vieilles for- V mules : Le plus chiant finalement, c’est le match. Car pour le reste, ça va bien, merci. Et le déplacement d’aujourd’hui est une nouvelle occasion de le montrer. Sortez les binouzes, une bonne crasse pinte, comme y disent dans l’ch’nord, donnez de la voix, de la joie, des bises à la voisine, l’accolade au voisin, maintenant, là, qu’on gagne ou qu’on perde, parce qu’après c’est trop tard, hein, c’est le dernier match, alors allez-y parce que finalement, le foot, c’est pas grand-chose, c’est même pas bien grave, ça devrait pas être grave. Le CMB est là pour se le rappeler. On a la recette de la tarte aux maroilles, le Président en shorty dans les eaux turquoises, une photo de Tony Vairelles, tout va bien donc. On aura tout eu, oui. Et c’est ça qu’est bon.

BLAGUE DU JOUR

A l’école pres de bethune, l’institu teur demande au petit bilout d’aller au tableau pour corriger un problème : - Ton père achète 10 litres de vin à 1,50 € le litre. Combien ça lui fait ? - Oh, avec min père, cha li fait 2 jour s, hein !

p.1 p. 2 p. 4 p. 5 p. 6 p. 8 p. 10 p. 11


Déplacement du Jour Lens

par Ludo

Le rideau tombe sur cette saison 2009-10 de Ligue 1 Nous savons déjà que nous ne conserverons pas notre titre et que nous ne jouerons pas la Ligue des Champions l’année prochaine. Toutefois, notre équipe peut encore jouer la League Europa. Cela passe par une victoire à Lens, notre hôte du jour, ce que nous n’avons pas fait depuis la saison 1998-99, année joyeuse pour les supporters bordelais. Une pluie incessante il y a 3 ans, un nul synonyme de seconde place au championnat et la relégation du RC Lens il y a 2 ans… Ces dernières années, le stade Félix Bollaert ne nous a pas vraiment gâté. Toutefois, Lens, c’est un club à part dans le paysage footballistique français…

Des joueurs aux coupes de cheveux improbables

Cons sanguains

Des arguments imparables pour attirer les joueurs

Et t’as pas vu mon slip !

Des entraineurs mythiques

2

CMB n°5


Déplacement du Jour Lens

par Thévy

Pour accrocher l’Europe ! Qui l’aurait cru ? Qui en début de saison aurait pu pronostiquer que les Girondins se battraient à l’heure de la dernière journée pour une place en Ligue Europa ? Une équipe aussi flamboyante en Aout 2009 qu’elle ne l’était en mai, une équipe capable de renverser des montagnes sur la scène européenne et à qui rien ne faisait peur ; oui mais Houston, la navette a explosé en vol… Plus capable de gagner après une défaite L’Europa League ? C’est cool ouais ... avec un goût plus qu’étrange en Coupe de la Ligue, les Girondins surfent sur leur confortable avance… Mais à force de stagner, on en finit par ne plus savoir avancer. Aujourd’hui les marine et blanc pointent à la 6e place et vont jouer pour une place en Ligue Europa alors qu’ils étaient lancés sur la voie royale du titre… Pour ne pas retomber dans les bas fonds du milieu de tableau et rester compétitif, cette place qualificative pour la Ligue Europa est primordiale. Elle se jouera donc lors de la dernière journée au Stade Félix Bollaert de Lens face à une équipe sang et or qui n’a plus rien à jouer cette saison. Les nordistes pointent à la 14e place et sont d’ors et déjà sauvés. Bordeaux qui se doit toujours de retrouver son football n’a pas perdu depuis maintenant 3 matchs même si l’on sent toute la fébrilité de la formation de Laurent Blanc. En résumé, Bordeaux doit donc gagner pour avoir une chance d’être européen et espérer un nul de Montpelier au Parc des Princes ou une défaite de Lyon qui reçoit Le Mans. Et comme toute dernière journée offre son lot d’adieux, ce Lens-Bordeaux sera sans doute la dernière occasion de voir Marouane Chamakh avec le scapulaire sur la poitrine.

CMB n°5

3


Le Ch’ti de Poche

Par Vangogh

« Mooning »

Si t’es nin contint té mettras tin cul au vint ! (Si t’es pas content, tu mettras ton cul au vent)

« L’ abus d’alcool »

I pos pus parler i’est morzif (Il peut plus parler, il est ivre mort)

« Le picon c’est bon mais...»

Chti qu’i piche conte el vint, cha li rkét toudi su sin néz (Celui qui pisse contre le vent, ça lui retombe toujours dessus)

« Bienvenu dans le nord »

I fait cru (Il fait froid et humide) Avec toute chette drach, in n’a pas fini d’marcher dins l’berdoule (Avec toute cette pluie, il a pas fini de marcher dans la boue)

Chanson locale :

Au Nord c’étaient Les Corons La terre c’était le charbon Le ciel c’était l’horizon Les hommes des mineurs de fond Nos fenêtres donnaient sur des f’nêtres semblables Et la pluie mouillait mon cartable Mais mon père en rentrant avait les yeux si bleus Que je croyais voir le ciel bleu J’apprenais mes leçons la joue contre son bras Je crois qu’il était fier de moi Il était généreux comme ceux du pays Et je lui dois ce que je suis - Refrain Et c’était mon enfance et elle était heureuse Dans la buée des lessiveuses Et j’avais les terrils à défaut de montagne D’en haut je voyais la campagne Mon père était gueule noire comme l’étaient ses parents Ma mère avait des cheveux blancs Ils étaient de la fosse comme on est d’un pays Grâce à eux je sais qui je suis - Refrain -

4

Y’avait à la mairie le jour de la kermesse Une photo de Jean Jaurès Et chaque verre de vin était un diamant rose Posé sur fond de silicose Ils parlaient de trente six et des coups de grisou Des accidents du fond du trou Ils aimaient leur métier comme on aime un pays C’est avec eux que j’ai compris - Refrain -

CMB n°5


Dans Ton Club

Par Dick Byrne

Ça gâche souvent (Jean Floch charcuterie pour Sedan) rarement ça l’embellit… c’est le sponsor principal maillot. Nous qui achetons des maillots et qui sommes fiers de les porter dans les rues de la capitale, nous savons que le sponsor maillot est très important. Car oui ,TOI tu a eu la honte avec ton Panzani sur ton petit ventre… Mais pense aux nantais qui se tapent des boites d’interim, des réparateurs de pneu ou des boites de locations de matériel de chantiers sur le petit bidon rempli de petits beurres… Glamour? Un peu d’histoire de notre maillot, enfin de nos sponsors maillots… En 1970, le premier équipementier arrive avec le coq sportif mais le maillot reste vierge. Puis en 1974 tout change avec le premier sponsor maillot ! Le café de Cote d’ivoire ! Rien que ça ! Des restes du colonialisme peut-être... Ce sponsor (le même que Nantes à la même période) va rester pendant 2 ans. Les résidences Merlin Aquitaine investissent donc dans la publicité et pourquoi pas dans l’équipe de Bordeaux qui commence à faire bonne fugure au classement de premier division… Quatre ans plus tard, une autre entreprise spécialisée dans l’appartement en bord de mer: MALARDEAU nom mythique qui sonne à nos oreilles… Dans une vielle interview le PDG de l’époque avouait en pinçant les lèvres un investissement global d’un million de francs (152 000€;) pour la saison 81-82 (une autre époque quoi) Malardeau va nous accompagner jusqu’en 1985 où il partagera le maillot avec Sud radio, station basée à Toulouse (comme l’entreprise Malardeau d’ailleurs… les puristes apprécieront). En 1986 c’est l’âge d’or des girondins, l’équipe passe de plus en plus à la TV française et européenne donc l’arrivée d’un grand sponsor est logique, ça sera OPEL qui a pendant très longtemps voulu avoir la meilleur équipe dans chaque championnat. Le constructeur automobile restera notre partenaire pendant 6 ans ! Mais c’est la chute (paf !) des problèmes divers nous envoient au pays des nantais… Opel se casse… on s’en fout nous on a SHOP SALON avec comme équipementier Ligne 7, et ça c’est la classe (ou pas… ) Arrive donc la période Afflelou avec comme sponsor : PANZANI… ouais super… pourquoi pas un détergeant aussi ? Ok. On va mettre sur le cœur une marque de détergeant… VRAI ouais ok.. Super... Après 3 ans de pâtes aux œufs frais, on passe aux lunettes du patron. Très rapidement on retrouve nos couleurs marines avec une marque étrange pour le reste de la France WAÏTI jus de fruits… Marque locale qui restera fidèle pendant 3 ans pour laisser très brièvement la place à GTS Omnicomn un obscur operateur téléphonie/ internet. En 2001 commence le 21° siècle, mais on s’en fout, c’est surtout le début de la période téléphone portable SIEMENS (avec leur grand truc bleu ciel qui gratte le bidon) pendant 4 ans puis leur concurrent américain MOTOROLA. Et enfin le présent : KIA depuis 4 ans

KES KIA ? tu n’aimes pas les sponsors maillots ? CMB n°5

5


par Kasta

Zoom sur un Membre Gibaldipontin Gibaldipontin, comment tu t’intitules et pourquoi d’abord ?

Je m’appelle Cyrille. Je suis né à Clermont Fd et j’ai vécu pendant des années à Pontgibaud (Puy de Dôme). Les habitants de cette commune de 800 âmes s’appellent les Gibaldipontins, d’où mon pseudo. T’es qui au fait ?

Je suis auvergnat. J’ai 36 ans. Je suis membre des MB IDF depuis mars 2004. Je suis entré au bureau en février 2005, trésorier de décembre 2005 à juin 2007 et depuis juillet 2007 président. Etre Président c’est bien comme fonction ?

C’est usant mais je suis très heureux de participer à l’évolution de cette association. Un troisième mandat, tu y penses en te rasant ?

Désolé mais je ne me rase pas. De temps en temps je taille ma barbe.

Un président sûr de ses choix

Comment tu as connu les MBIDF ?

J’ai reçu des infos via la mailing liste du site Les Girondins.com. J’ai assisté à une retransmission TV dans l’ancien local (Paris 17ème). J’ai participé à mon 1er déplacement à Bruges le 25 mars 2004. Depuis je suis fan. Ton meilleur souvenir FCGB et/ou MBIDF ?

Le déplacement mythique à Eindhoven (quelle fiesta dans les bars de la ville). Bien évidemment le titre l’an passé à Caen. La victoire au tournoi MB IDF en 2008 (une belle osmose dans notre équipe). Tes passions dans la vraie vie ?

Les voyages (certaines mauvaises langues disent que je suis toujours en vacances), le cinéma (Jean-Paul Belmondo, Louis de Funès, Star Wars …), l’ASM Clermont Auvergne (en attente du bouclier de Brennus). Giresse ou Zidane ?

Alain Giresse, l’idole de mon enfance, celui qui m’a fait aimer les Girondins de Bordeaux. Huard ou Dropsy ?

Dropsy, il faisait quand même beaucoup moins de boulette guéguette. Ton plus grand trip avec Bordeaux et/ou les MBIDF ça serait quoi ?

Une victoire en coupe d’Europe. Un match avec les MB IDF en lever de rideau des pros à Chaban-Delmas Lescure. Chante-nous ta chanson de supporteur préférée.

L’hymne du Virage Sud. Que fais-tu dans (ou derrière) les buissons ?

Le plus souvent je pisse.

6

CMB n°5


Zoom sur un Membre Gibaldipontin Tu deviens supporter de Clermont-Foot, tu emportes quoi avec toi : ton CD, ton DVD, ton livre ?

Je n’écoute pas trop de musique. Probablement un DVD. Il faut reconnaître que je ne comprends pas trop la question. Vivement que Clermont Foot soit en Ligue 1 pour organiser un déplacement avec passage à Pontgibaud. Ton jour de paye ?

Une fois par mois, généralement le 24 ou 25 du mois. Il faut reconnaître que c’est toujours un grand moment. String ou tanga ?

Je ne porte ni l’un ni l’autre. Je dirais réponse D : slip. C’est mon dernier mot Jean-Pierre. Ton plat préféré ?

Des lasagnes. Ou au moment des fêtes du foie gras poêlé. Ta « football club de vannes » préférée ?

Peut-être qu’en ¼ de finale d’une coupe on ira en car à Vannes. Et qui sait le tour suivant on ira en car à Sceaux. Pourquoi le mot « phonétique » ne s’écrit-il pas comme il se prononce ?

Aucune idée. Pour la prononciation je demanderai peut-être à Darch, le fan de Plymouth. Avant la création, Dieu il faisait quoi ?

C’est pénible ces questions. Je n’en sais rien. Dieu existe-t-il ? Pas sur. Pourquoi on tombe toujours sur la caisse de supermarché qui a un problème ?

Ca vient de m’arriver ce matin en faisant mes courses. J’ai l’impression que c’est la même chose avec le péage (voir avec le GPS de Mario).

Opération séduction aux Caraïbes (Mais qui prend la photo ?)

D’après toi, le trou du cul du monde est-il poilu ?

Faudrait voir ça chez un supporter marseillais. En ce moment, c’est facile d’en trouver, les « sardines » sont partout. Dis-nous Gibaldi, tu pars en vacances, très bien, mais qui prend les photos ?

Celui ou celle qui est juste derrière l’appareil. Parfois y’a personne quand je mets le déclenchement automatique.

CMB n°5

7


Section Foot

par Gibaldipontin

Il reste encore des places pour vous inscrire au tournoi. Tout le monde est convié ! La seule condition est d’être membre de l’association. En fonction du nombre d’inscrits, les responsables de la section foot s’occuperont de répartir les joueurs dans différentes équipes. Seront présentes :

ÎÎ Deux équipes avec les joueurs habituels (réparties pour que les deux équipes soient d’un même niveau) probablement coachés par Kasta et Gibaldipontin ÎÎ Une équipe « Old School » (avec quelques joueurs expérimentés comme Xavier, Loic, Goléador...) ÎÎ Une équipe «Fond du bus» (avec Mikou, Jussie, Fernando, Duga, Pam, ...)

Pour vous inscrire, il suffit d’indiquer votre présence sur le forum dans la rubrique Section Foot. PS : Si vous ne jouez pas au foot et que vous voulez nous aider à l’organisation, n’hésitez pas à le dire. On aura besoin de gens pour tenir la feuille des scores, d’arbitre, ... Merci à vous

8

CMB n°5


Bambu Cup VI

par Kasta

Alors ouais, c’est une taule et les messins ont payé fort le prix de notre déroute voici deux semaines face aux canaris. Mais pour que tout le monde ne crie pas au génie trop vite, saluons dès à présent l’équipe de Metz Capitale qui ne lâcha vraiment qu’en fin de match, puisque le score était encore de 2-1 à la 82ème minute... L’observateur averti répondra toutefois que si sanction tardive il y eût, elle aurait pu survenir beaucoup plus tôt tant les occasions marines de tuer le match furent nombreuses. Après plusieurs occasion, Yohan en convertit une, et pas la plus simple, à la suite d’une belle reprise suite à une ouverture de Pauleta. 8e 1-0. Dans la foulée, Pauleta est trouvé sur son côté gauche dans la surface, et son tir croisé frappe le montant avant de franchir la ligne, 11e 2-0 Après quoi, la première occasion messine intervint suite à un bon mouvement, mais Piero s’interposa sans trop de mal (14e). Les occasions sont majoritairement marines, encore par Yohan, ou Nephtalie entré à la demi heure de jeu à la place d’Aaron, blessé - après un relais avec Nono (34e) et enfin Goa dans le temps additionnel. Bilan de la première période, 12 occases, deux buts, il sera temps en deuxième mi-temps d’améliorer le ratio. Entre Hope Dreams à la place de Nono et c’est reparti comme en 40, ce qui tombe bien au lendemain de la célébration de la victoire alliée, mais ne nous égarons pas, le foot c’est pas la guerre. Quoique des fois... Une légère altercation renverra un joueur de chaque côté sur la touche, aux alentours de l’heure de jeu. Avant cela, cinq occasions nettes de notre côté manquent encore une fois de tuer le match, notamment une reprise de volée se Hope qui échoue sur la barre sur un centre de Pauleta. (67e). Les messins poussent pour revenir et nous procédons en contre. Puis les MC vont faire passer un certain frisson dans le dos des spectateurs bordelais, en revenant au score à 20 mn de la fin. 70e 2-1 Encore deux occasions mbidf, puis une balle d’égalisation sauvée par le genou de Piero et enfin, enfin, après 17 occasions, le 3ème but libérateur intervient par Yohan. 82e 3-1 Nous savions que le 3ème but bordelais serait un coup au moral de grenats courageux, et ce fut le cas, puisque nous avons ensuite enquillé les buts comme on enfile des perles : Yohan encore 83e 4-1, et 86e 5-1, puis Pauleta 88e 6-1... Gibaldi, entré à 10 minutes du terme, parachevant la marque à la 90e 7-1 Score difficile pour nos amis messins, mais victoire méritée pour nos couleurs. L’après-midi décline lentement sous un chêne autour de binouzes et de gâteaux. Merci à Nono et Gibaldi pour l’arbitrage et aux supporteurs (Koh, Goalie, Fernando, Mlle Konio, Julie et Nico) CMB n°5

9


Coin-Coin Vocabulaire

par Kasta

Primesautier-ère [ PRIM-SO-TYE ] De prime (premier) et sauter (sauter, donc). A ne pas confondre avec Christian Sautter, mais ce dernier prend deux t, un à la menthe et l’autre nature, donc ça va. Pour la confusion, ça devrait aller. Je m’y emploie. Il est du reste adjoint au Maire de Paris chargé de l’emploi, mais tout ceci nous éloigne. Primesautier, comme son étymologie nous l’indique, signifie donc qui se détermine, qui agit, qui parle ou qui écrit de premier mouvement, sans délibération, sans réflexion préalable. A cela, deux façons d’envisager la chose. Soit t’as la classe, soit tu l’as pas. Quand t’as pas la classe, ta primesautière spontanéité –notez le pléonasme- te ferait passer pour un con sans cervelle. Quand tu l’as – et je sais de quoi je parle - ta réactivité et ta truculence toutes primesautières sont un délice pour tes semblables. Mais laissons la plume primesautière de l’écrivain vous en décrire l’usage : Et quelle finesse, quelle force ne sent-on pas dans tout ce qui sort des profondeurs de la Russie, […] ; où règne l’esprit russe, vif, hardi, primesautier, cet esprit qui n’a pas sa langue dans sa poche, ne couve pas ses mots comme une poule ses poussins… C’est donc par ses mots que l’auteur russe Nicolas Gogol, dans Les Âmes mortes, rendait grâce à la qualité de l’esprit russe, si loquace à la conversation, si prompt à s’épancher, bref, à son caractère primesautier. En substance et avec un peu moins de tact, la vivacité d’esprit et de langue peut se comprendre comme étant tout simplement l’apanage de grandes gueules qui l’ouvrent à tort et à travers, surtout quand l’alcool de seigle et d’orge transpire de leurs veines. Question de classe, donc. Toutefois, reconnaissons le style primesautier du joueur de football slave, qui conjugue habileté technique et vitesse d’exécution. Ainsi, pourrait-on dire d’un dribble d’Arshavin : Oh, quel geste primesautier ou encore devant un centre instantané de Zhirkov : Sa reprise primesautière est une merveille. Mais qu’en est-il du joueur de Lens, ou plus largement, du style nordiste ? Et quid de l’élan primesautier du cousin lensois pour sa proche cousine, du lever de coude primesautier du ch’ti, de son phrasé primesautier ou de sa cassolette de moules ? Et quid de la prime offerte au membre du gang bang qui a l’honneur d’entamer les hostilités et de sauter la meuf en premier ? A cela, je vous laisse le soin de répondre au terme d’une réflexion certainement non primesautière. Sachez toutefois que cette définition n’est qu’un leurre et que ce mot contient douze lettres, qu’il est l’anagramme de rien du tout, et qu’au scrabble, bah, je sais pas combien de points il obtient car cette information fait désormais défaut dans mes sources, d’habitude si primesautières à me fournir l’information.

10

CMB n°5


le

Coin-Coin Divertissements

Coin-Coin Obscur

Dans Ta Cocotte Tarte au Maroilles

Synopsis : Le monde sait désormais que l’inventeur milliardaire Tony Stark et le super-héros Iron Man ne font qu’un. Malgré la pression du gouvernement, de la presse et du public pour qu’il partage sa technologie avec l’armée, Tony n’est pas disposé à divulguer les secrets de son armure, redoutant que l’information atterrisse dans de mauvaises mains. Avec Pepper Potts et James «Rhodey» Rhodes à ses côtés, Tony va forger de nouvelles alliances et affronter de nouvelles forces toutes-puissantes... Avis : Le premier opus nous faisait découvrir un nouveau superhéros, ou plutôt anti-héros tant cet énergumène se fiche de rester discret et fait preuve de vantardise. Dans cette suite, dont on pouvait craindre qu’elle soit du niveau (général) des suites de ce genre de film (c’est-à-dire décevante), Jon Favreau a trouvé les moyens de redynamiser la vie de son personnage, et nous offrir un numéro 2 de belle facture... Si l’on retrouve Robert Downey Jr et Gwyneth Palthrow, exit Terrence Howard et place à Don Cheadle, ainsi que Scarlett Johanson, Mickey Rourke et Samuel L. Jackson, rien que ça ! Les effets spéciaux sont toujours très réussi, et la bande-son (à base d’AC/DC, Daft Punk et Beastie Boys) est un vrai régal pour les oreilles !

Ingrédients (pour 4 personnes) : 1/2 cube de levure de boulangerie 15 cl de lait 1 sucre 250 g de farine 1 oeuf 1 pincée de sel 40 g de beurre fondu 250 g de maroilles poivre Préparation : Emmietter la levure dans le lait tiède et ajouter le sucre Mélanger la farine et le sel, ajouter l’oeuf et le beurre, verser la levure et pétrir à la main, ajouter si besoin un peu de lait ou de farine pour obtenir une boule de pâte souple. Laisser reposer 15 minutes dans un endroit chaud. Etaler le pâte en rond, la poser sur une tourtière et laisser lever une heure dans un endroit chaud Répartir le maroilles coupé en tranches, poivrer et cuire environ 30 minutes à four chaud

Mini-Taquin Découpe ton CMB et reconstitue le visage de ce joueur mystère. (Si tu le fais c’est que tu es bourré)

CMB n°5

11


Retrouvez les MBIDF

CMB N°5 Lens / Bordeaux Le 15 mai 2010 Editeur : MBIDF (www.mbidf.com) Redacteur en chef : Kasta Rédacteur en chef adjoint : Dick Byrne Directrice artistique / maquettiste : Choupikoi Rédacteurs : Ludo, Van Gogh, Youpla, Gibal, Mafalda. Merci à tous ceux qui ont contribué au CMB N°5

Profile for Marine et Blanc IDF

CMB n°5  

CMB pour le déplacement à Lens

CMB n°5  

CMB pour le déplacement à Lens

Profile for mbidf