Page 1

V

ED

ITO

C’était pa rK en 2004. ast a Un 4 avril. C’était le 3ème match de l’asso dans sa jeune histoire. Nono entrait à peine dans sa période de front-quipousse, Dick Byrne courait comme un lapin. C’était face à l’Esprit Canari. Ça s’appelait déjà TAA. Et c’était le début d’une histoire.

V

A

LA

UN

E

C

7O

1 LE

09

0 T2

AUXERRE/ BORDEAUX

Dick et Jéjé ont bien bossé. Les deux assos ont SOMMAIRE - CMB N°2 grandi. Les matchs dans la fange de terrains marécageux ont fait place aux douceurs de synthétiques > Edito propices au beau jeu. Les Vince, Peusnooo, Waooo, > Déplacement du jour ont laissé la place aux Big, Kuyen, et autres Blacks- > Le Choix sur la Date heep. L’état d’esprit est resté. Avec ceux de la pre- > Sur le Zinc mière heure, Gibaldi et Nono, infatigables et fidèles. > Ca c’est fait ! (TAA) Je me souviens de mon premier Trophée Alliance Atlantique. J’étais déjà plus tout jeune, mais j’en avais encore sous la semelle. Je débarquais dans l’asso. J’ai fait ma place dans l’équipe. Le coach, Cubi, m’a sélectionné. J’ai tout de suite compris ce qu’était le TAA. Ça a quelque chose de particulier… Le vestiaire n’est pas le même qu’à l’habitude. Les vannes fusent avec moins d’impact. Les visages retiennent leur crispation. Le cœur bat un peu plus fort. J’ai vêtu la tunique marine. J’étais ému comme un gosse. Le coach nous galvanise avec ses mots teintés d’honneur et d’espoir. On se sent plus fort. On a peur, aussi. Il n’est pas question de ne pas être à la hauteur. Il faut y aller. Alors on y va. On se tape dans les mains, on crie pour évacuer sa rage. Et on joue. Un vrai match d’hommes, avec de l’intensité, du jeu, du fair-play aussi…. Et une victoire au bout du suspense, après les tirs au but. J’étais épuisé, physiquement et nerveusement. On s’est pris dans les bras. Depuis, j’en ai joué cinq, des TAA. J’ai perdu le dernier, pour le dernier match de ma « carrière » de joueur. C’est terrible de perdre un TAA. Aussi terrible que le bonheur qui vous submerge au coup de sifflet final d’une victoire… J’ai vu la joie des adversaires, j’ai vu la peine dans les yeux de mes partenaires. J’ai compris ce que c’était, le TAA.

> Trophée Alliance Atlantique XI > Coin-Coin Obscur > Coin-Coin Divertissement

V

p.1 p. 2 p. 5 p. 6 p. 8 p. 9 p. 10 p. 11

DEPLACEMENT DU JOUR

Après avoir bu la tasse (et non un «vert») dans le Forez, à Sainté, nos gigis passeront peut-être allumer un cierge dans la Cathédrale Saint-Etienne patron des maçons, paveurs et fondeurs (qui font de la fonderie et pas une course de fond) - dans la capitale de l’Yonne : Auxerre.

Guy Roux et sa grosse paire


Déplacement du Jour Auxerre

par Ludo

Le Festival Aux Zarbs ayant lieu chaque année en juillet, les marine et blanc n’iront pas écouter Tryo, Micky Green, Didier Super et autres Ogres de Barback et pourront se concentrer au maximum pour commencer une nouvelle série de victoires. L’AJA est considéré, à juste titre, comme éleveur de champions : Cissé - Kapo - Fadiga - MexèsBoumsong début 2000, Charbonnier - Blanc - West - Lamouchi - Saib - Sylvestre - Laslandes-Guivarc’h en 1996, Cocard - Vahirua - Baticle - Martins - Prunier - Martini quelques années avant... Et surtout ce fameux duo Emile Louis - Francis Haulme qui semait la terreur sur tous les terrains dans les années 80 !

Aujourd’hui, les choses ont changé, et ce sont de quasi-inconnus qui feront face à nos joueurs ! Outre le couturier Jean-Louis Scherrer, Auxerre a vu la naissance de deux femmes aux destinées diamétralement opposées : l’une, Isabelle Alonso, est connue pour être chroniqueuse de Laurent Ruquier et, surtout, pour être une membre fondatrice des «Chiennes de Garde» ; l’autre, Carol Ficatier, fut Playmate de Playboy en décembre 1985 !

2

CMB N°2


Déplacement du Jour Auxerre

par Ludo

A voir ou à visiter (ou pas...) « Au temps des mammouths » INFOS PRATIQUES Ouvert : du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30 (ainsi que le dimanche aux mêmes horaires)

Le château-musée et ses remparts

Les plus beaux spécimen de rhinocéros laineux et d’ours des cavernes

L’art culinaire en Bourgogne

Escargots fourrés au naturel

CMB N°2

Jusqu’au : 17 janvier 2010

Tourisme sexuel en Bourgogne

L’effet boeuf

3


Déplacement du Jour Auxerre

par Thévy

Se relever, et vite. Après leur défaite 3-1 à Geoffroy Guichard, les Girondins ont perdu la tête du championnat et leur invincibilité qui courait depuis le 7 Mars 2009 (3-0 à Toulouse). Aujourd’hui, et après une trêve internationale bien méritée, Bordeaux se déplace à Auxerre. Objectif : Montrer que l’épisode SaintÉtienne n’était qu’une simple erreur de parcours. Et cela ne sera pas simple ! Du coté de l’AJA, la saison semble belle et bien lancée. En effet, après un début de saison catastrophique avec 0 point et aucun but marqué après trois journées suite à des défaites face à Sochaux, Lens et Lyon (1-0, 2-0 et 3-0), les joueurs de Jean Fernandez se sont réveillés. Ils restent sur une série de cinq matchs sans défaite en championnat et même sur deux victoires consécutives face à Grenoble à l’abbé Deschamps et à Rennes. Les auxerrois pointent donc à la 10e place du classement de ligue 1. Un vrai défi donc pour les Girondins, qui devront se méfier de cette équipe et surveiller comme le lait sur le feu l’ex futur espoir de l’équipe de France, Benoit Pedretti qui a marqué lors des deux dernières rencontres. En gagnant, les marine et blanc se rassureraient et engrangeraient la confiance nécessaire quatre jours avant la réception du Bayern Munich en Ligue des Champions.

4

CMB N°2


le

Choix sur la Date

par Youpla

Aujourd’hui le 17 octobre 2009, jour de la Saint Baudoin (rigolez pas je connais des mecs qui s’appellent comme ça), nous nous rendons en Bourgogne et plus précisément à Auxerre, chef-lieu de L’Yonne (et du pinard). Le 17 Octobre, une date comme les autres me direz-vous ?! Pas pour tout le monde, savez-vous que le 17 octobre de l’année 1967 madame Tauziat donnait naissance à Nathalie, future (ou pas) championne du tennis français. C’est également un 17 octobre, 12 ans plus tard que naissait Kimi Raikkonen, Champion du monde F1 en 2007…Le 17 Octobre n’a pas connu que des succès, la preuve en est avec l’année 1972 qui fut un échec monumental. En effet le 17 octobre 1972 restera comme la date de naissance de 3 gars aux destins pas si différents : Eminem, rappeur américain, Wyclef Jean, chanteur haïtien et Tarkan, chanteur turc.

Malheureusement, le 17 octobre raisonne pour certains comme une date tragique. En effet il y a exactement 160 ans disparaissait Frédéric Chopin le grand compositeur Polonais. Le 17 Octobre 1965 vit s’éteindre Laure Diebold, née Laure Mutschler, résistante française (Mado), qui fut la secrétaire de Jean Moulin, elle avait 50 ans. Rapidement d’autres dates clés (mouais ou pas j’ai envie de dire) :

• 17 Octobre 1610 : Couronnement de Louis XIII à Reims • 17 Octobre 1793 : Défaite des Vendéens à Cholet. (A cette époque Nantes se situait en Vendée) • 17 Octobre 1860 : Naissance du British Open de Tennis • 17 Octobre 1931 : Al Capone, gangster américain, est condamné à 11 ans de prison pour évasion fiscale. • 17 Octobre 1933 : Albert Einstein arrive comme réfugié aux États-Unis, après avoir fuit le régime nazi en Allemagne • 17 Octobre 1948: En match amical de football, au stade de Colombes, la France et la Belgique font match nul sur le score de 3-3 • 17 Octobre 1979 : Mère Teresa, reçoit le prix Nobel de la paix • 17 Octobre 2003 : Dernier épisode et fin de la série télévisée Buffy contre les Vampires • 17 octobre 2007 : Thierry Henry devient le meilleur buteur de l’équipe de France (43 buts) en marquant 2 buts face à la Lituanie pour les qualifications de l’euro 2008 à la Beaujoire (Nantes). Il devance Michel Platini (41 buts). • 17 Octobre 2009 : Dans un stade en fusion, les Girondins de Bordeaux écrasent l’AJ AUXERRE 4 buts à 1 (triplé de Cavenaghi et but de Jurietti)

Et pour finir, sachez que le 17 octobre est la journée nationale du don d’organes…

ALORS LES GARS CE SOIR DONNEZ DE LA VOIX !!!!!! CMB N°2

5


Sur le Zinc

par Kasta

Guy Roux & Jean-Louis Gasset. L’un est l’icône du pays icaunais, l’autre le gouailleur occitan depuis 3 ans à Bordeaux. L’un cultive le bonnet de laine et la vérité assénée à coup de charentaise dans la gueule, l’autre, c’est l’olive coincée dans les bajoues et la couperose du quinqua… (de la bouteille). Retrouvons-les tous les deux au hasard d’un bistro auxerrois, un matin automnal au cours duquel chacun des deux nous livre sa vision du foot, de la vie, du chablis… Un bistrot. 11h. Tables en formica rouge délavé et pieds de fer forgé. Guy Roux, poussant la porte du troquet : Tu vois Jean-Louis, c’est ici que je viens me ressourcer après mon jogging matinal…782 mètres entre la rue du groin et la boulangerie. C’est que le pain est bien chaud à 7h du matin… ...Salut Roger (il fait la bise au patron), bonjour Janine (il claque la bise à la femme du patron), tiens, on va s’asseoir là (dit-il à Jean-louis, sans le présenter) - C’est sympa ici. (Jean Louis à l’accent chantant du pays occitan) - Tu bois quoi Jean-Louis ? - Oh moi tu sais, une petite mauresque, ce sera parfait - D’accord. Roger, sors nous une bouteille de Chablis avec trois verres stp ! -… Roger apporte la bouteille et 3 verres.

- Mais dis-moi Guy, tu buvais pas de la Cristalline toi ? - Moi ?! (Il se gausse à la façon d’un Philippe Bouvard). Christophe Cocard est le seul qui le croit encore, hin hin hin, mais non, le secret de ma longévité, c’est ça ! (il montre le verre et le lève pour trinquer) A la tienne Jean-louis ! - A la tienne Guy ! Mais dis-moi encore, juste une petite chose, le troisième verre là, c’est pourquoi faire ? - Ah, celui-là ?! C’est pour moi. -… - Bien oui, y’a mon verre, le tien, et celui de mon grand-père. Je tenais beaucoup à lui. Et lui, tenait beaucoup à son verre de Chablis matinal. Je lui rend hommage tous les matins en perpétuant son souvenir (Et le Guy Roux d’incliner la tête, en respect pour son aïeul…)

- Dis-moi Guy, comment t’as fait pour que l’AJA, qu’était une belle équipe de sidérurgistes, devienne une équipe de vrais joueurs de D1 ? - Disons que j’avais mes méthodes…(Il ressert les deux verres déjà vides). - Nan, parce que nous à Montpellier, avec Nicollin, on a tout essayé hein, on a offert des caisses de vin héraultais à Noël, on invitait les femmes des joueurs au hammam, l’été on organisait des sorties pédalo à Palavas-les-flots… bon, à un moment ça a marché, à l’époque de Lolo Blanc et Thierry Laurey, mais bon, qu’est-ce que tu veux, ils se sont habitués et après y réclamaient plus que des mises au vert dans les hôtels de luxe… Y disaient que l’air y était meilleur… moi je crois que les peignoirs étaient plus doux, les 6

CMB N°2


Sur le Zinc tongs offertes et les hôtesses plus gentilles… (Jean-Louis termine le verre cul-sec). C’est vrai qu’elles étaient gentilles ! (il s’esclaffe de rire) - Ah bah moi à Ausserre (Guy Roux ne prononce pas le x) c’est tout le contraire… Il faut dire qu’on avait à peine de quoi se payer des chasubles. Alors on n’allait guère à l’hôtel.Tout juste en auberge. Et c’est pour ça que ça a marché… (Il remplit les verres). Fils et petit-fils de colonel, ça vous pose un homme. C’est un secret pour personne, mais je les tenais par les roubignoles… Il m’est arrivé d’aller chercher Jean-Marc Ferreri en boite de nuit la veille d’un match… Je surveillais les compteurs de leurs voitures pour voir s’ils n’allaient pas au bal de Saint-Florentin… J’ai aussi quelques fois avancé l’heure de l’entraînement vers 5-6 h du matin, pour qu’ils s’habituent aux frimas de l’hiver avant un match européen en Allemagne de l’est…. L’hiver, notre petit matin est bien frais, je dois dire. Comme ce Chablis. - Ah ouais, quand même… Et Jean-louis s’en ressert un petit… - Oui oui… - Mais avec Canto, ça s’est passé comment ? parce qu’avé nous, bin, c’était parfois tennnndu ! - Eric ? un bon petit… Bien sûr, il m’a donné du fil à retordre… un jour, ce devait être en 86, il a manqué un entraînement pour aller bécoter la standardiste du club… Je le surprend en train de déloger le rouge à lèvres de la demoiselle, et il me dit : Monsieur Guy, je travaille le face-à-face dans la surface de vérité… Un garnement … Il remplit les verres. Ils débordent. - Et ouais, moi c’est pareil… Bon, il a fait une saison avé nous, mais y nous en a fait voir des grises et des cuites, des jaunes et des fraiches, des…(il réfléchit). Enfin, il nous en a fait voir… (Jean-Louis essuie son front luisant sous les effluves du Chablis)

- Tiens, autre chose, je me souviens d’un stage à Chatillon-en-Bazois (oui, on n’allait pas loin pour des raisons économiques), on était installé tout près d’un internat pour jeunes filles… Je planquais toute la nuit dans le hall menant au dortoir pour surveiller les possibles fugitifs. J’avais une chaise-longue, une couverture, un thermos, et un livre de Paul-Emile Victor. - Ah. L’aventure sans bouger d’un fauteuil, c’est le top ! (Jean-louis Gasset pique un fou rire interminable) - …. (Guy Roux observe Gasset devenir écarlate en haussant les sourcils). Bon, c’est

pas tout, mais Madame a préparé un Coq au vin pour ce midi… Tu déjeunes avec nous Jean-Louis ? - (riant) Hé bé pourquoi pas, tant qu’y a du vin, ça va bieng !!! - Alors viens ! Mais avant, si tu pouvais régler l’addition… (Ils repartent bas-dessus bras dessous)

CMB N°2

7


par Dick Byrne

Ça, c’est fait

Trophée Alliance Atlantique Le Trophée Alliance Atlantique dit ‘TAA’ est la rencontre qui oppose les équipes de foot des associations de supporteurs en Ile de France, les nantais de « l’esprit canari » et les bordelais des MBIDF. Cet événement, attendu par les membres des deux associations, a lieu tous les 6 mois. Ce trophée est né de la volonté de deux amis d’enfance, l’un Nantais (Jéjé) et l’autre Bordelais (Dick Byrne). Le TAA I fut disputé en avril 2004. Malgré une équipe plus que bancale nous avons dominé 4-2 l’esprit canari jusqu’ici invaincu… 6 mois plus tard on en rajoute en leur collant un sévère 5-2 en Nocturne. Pour relancer l’intérêt de ce trophée nous acceptons de nous faire battre par les volatiles lors du TAA III (2-3). Bien sûr le Coach de l’époque (Dick Byrne) donne immédiatement sa démission auprès de son président (qui n’était autre que lui-même). Le président nomme El Cubi à ce poste. Au TAA IV nous récupérons notre précieux bien aux tirs au but après un match d’une grande qualité des deux côtés (1-1). Le mensuel So foot fera un article sur ce match… Le nouveau coach est à l’aise avec son effectif. Le TAA V restera dans toutes les mémoires tant les deux équipes ont livré un combat hors du commun pour ce niveau (3-2), L’EC mérite cette victoire contre une équipe MBIDF très affûtée. A partir du TAA VI, bah c’est simple… Comme en L1… Bordeaux décolle et Nantes s’écroule : QUELQUES CHIFFRES : Mbidf - Esprit Canari

TAA VI : 4-0 TAA VII : 4-1 TAA VIII : 4-0 TAA IX : 5-1

7G-2N-2P 43 BP - 20 BC

Meilleur buteur bordelais : Pauleta22 (8 buts)

Que de la bonne vieille branlée signée MBIDF By Cubi. Entre temps, on aura pris soin de changer de trophée. La solidité du premier laissant à désirer, le coach opta pour une nouvelle coupe… en verre ! Pour le TAA X (qui coïncide avec les 5 ans de l’asso), on décide de frapper un grand coup en organisant le TAA à l’extérieur histoire de remotiver les oisillons : ce sera à la Jonelière, le centre d’entrainement du FCN ! Le match fut formidable comme toute la journée/nuit. Les Jaunes remportent enfin un nouveau TAA aux tirs au but (3 – 3) C’est le dernier match de Coach Cubi (qui avait annoncé son retrait avant le match)

La période Coach Kasta commence… 8

CMB N°2


Trophée Alliance Atlantique XI

par Kasta

11 octobre 2009

«Portes ouvertes à Marne-la-coquette» La 11e édition du Trophée a lieu à Marne-la-coquette. Derrière ce nom pour le moins distrayant, se cache une petite bourgade paisible. Le terrain, une pelouse de fort belle facture, près d’un Pierofrey étang où barbotent oies et canards, à fort potentiel en termes de magret cuit et mi-cuit. A lieu inhabituel, horaire inhabituel, puisque nos gaillards ont rendez- Marilyn - Kuyen - Dam - Mehdi Riera - Big vous à 9h30.Tout le monde est présent et à l’heure au rendez-vous, et ce sera la Kamel première satisfaction du coach, qui en appellera d’autres. Pauleta - Yohan - Nono Dans le vestiaire, on se prépare, le coach en appelle entre autres à la fierté du scap’, l’honneur de défendre les couleurs de l’asso, et annonce la compo. Remp : Gibal, Konio, Thévy

A tous les coups on marque

Début de match plutôt dominé par nos joueurs, la vitesse de nos attaquants posant quelques problèmes aux adversaires. Un coup franc aux 25 m de Kuyen, repoussé par Doug’ (dit jéjé le nantais) et Nono, en embuscade, glisse le ballon dans le soupirail. 7e 1-0 Les nantais ne tardent pas à réagir, une ouverture en profondeur prend à défaut nos défenseurs, et excentré sur le côté gauche, l’attaquant glisse le ballon au devant de Pierofrey, sorti à sa rencontre. 14e 1-1 Qu’à cela ne tienne, Nono décide de reprendre victorieusement un centre au cordeau de Pauleta. 18e 2-1 Dans la foulée, L’EC pousse, leur jeu court nous faisant mal dans les intervalles. Un corner, une reprise de volée, la barre transversale sauve Pierofrey. Sur le contre, qualifié à juste titre après la partie de «moment qui tua les nantais» par kuyen, enverra Pauleta inscrire le 3e but d’une belle frappe du gauche. 22e 3-1 A partir de là, je crois que bon : Un coup franc de kamel repris par Yohan qui ouvre pour l’occasion son compteur but. 28e 4-1 La bataille est néanmoins rude, les nantais ont des occases, mais notre gardien sort de beaux arrêts. Quant à nous, nous marquons sur presque chaque tentative. A la suite d’une touche, Yohan récupère la boule, pivote, frappe du droit, se retrouve sur le cul, position admirable pour voir son ballon filer tout droit en lucarne. La toile d’araignée n’y aura pas résisté, comme l’a commenté le papa de Riera. 39e 5-1 A la mi-temps, quelques gouttes de pluie au milieu des bananes.

Jéjé souscrit un Forfait 9

Le début de deuxième mi-temps voit les canaris réagir avec orgueil. Mais notre vigilance et notre réorganisation tactique auront fini de les décourager. Sans compter qu’un centre de Yohan échappe à jéjé. 55e 6-1 Puis Yohan récupère la boule aux 30m, et s’en va crucifier jéjé d’une pichnette habile. 63e 7-1 Le 8e but reviendra à Kamel, qui battra le portier canari, de près, sur un service de Yohan. 68e 8-1 Dam, à l’occasion d’une de ses montées, parachèvera le score côté MBIDF, à l’affût dans la surface. 77e 9-1 S’ensuit une période troublée, des changements de joueurs, la fatigue, le sentiment du devoir accompli côté marine, et l’orgueil canari qui voient les nantais revenir au score, d’abord sur un pénalty, 80e 9-2 puis sur deux contres habilement menés, au milieu d’une défense aux abonnés absents. 81e 9-3, 85e 9-4. Cela ne gâchera pas la fête. On a bien tenté d’en inscrire un 10e, mais Jéjé a souscrit un forfait 9. Et il est vrai que jéjé a arrêté bon nombre de tentatives sur la fin (Thevy, Kuyen).

Un belle victoire, amplement méritée, pour un groupe à l’état d’esprit remarquable. CMB N°2

9


Coin-Coin Obscur

par Tow

Dewaere ça va,Troyes bonjour les dégats... Le stade de l’Abbé Deschamps a été un haut lieu du football (il a accueilli une demi finale de coupe de l’UEFA et a vu évoluer Laslandes), ce n’est pas une surprise; ce qui est plus surprenant c’est que ce stade champêtre fut, il y’a maintenant trente ans, la scène du tournage du film « Coup de tête », réalisé par Jean Jacques Annaud, l’une des meilleures productions cinématographiques ayant le football pour toile de fond (il y a aussi « Mondial X » mais c’est un autre genre). Ce long métrage montre les coulisses d’un club de football semi-amateur d’une autre époque, en se focalisant sur les (mes)aventures de l’un de ses joueurs, incarné par le génial Patrick Dewaere, dont la vie se modifie en fonction de ses performances sur le pré. Par souci de réalisme, certaines images proviennent d’une véritable rencontre du championnat de seconde division opposant les auxerrois à leurs voisins de Troyes. C’est l’occasion de voir les supporteurs de l’époque, qui visiblement avaient le droit de picoler dans les tribunes, eh ouais ça fait rêver ! Là où le réalisme prend un coup dans la gueule c’est lorsque l’on voit Patrick Dewaere, balle au pied, tirant un corner ou faisant une touche. Mais c’est là son seul défaut, car dans le reste du film il est irréprochable, bien aidé par de savoureux dialogues. Ce film a maintenant trente ans, et son tournage marque un tournant dans la vie des deux clubs. Auxerre accédera l’année suivante à la première division pour ne plus la quitter, alors que le club Troyen disparaitra provisoirement pour quelques années (il renaitra en 1986, atteignant même l’élite avec leur superbe maillot « Baguepi ») Si on devait retenir une scène ça serait celle où un supporter gerbe sur le chauffeur du bus qui les mène au stade. Parce qu’elle a un potentiel comique évident (un mec qui gerbe c’est toujours drôle) et aussi parce qu’elle peut convaincre José de rouvrir la porte des chiottes dans le bus, s’il ne veut pas vivre la même situation. Mais bon je dis ça, je dis rien... « La victoire au bout du pied et la gloire au fond des filets, l’ennemi désemparé, nous vaincrons nous serons les premiers allez Trincamp Trincamp Trincamp BUT !!! » 10

CMB N°2


le

Coin-Coin Divertissements

Croisade

Dans Ton Cocktail Jacqueline

Première apparition en déplacement : aucune idée, mais sans doute très tôt Testé par : le fond du bus depuis toujours Ingrédients du Cocktail: - 3,5 litres de vin blanc - 1 litres de limonade - 0,5 litres de sirop de grenadine HORIZONTALEMENT 1 Défenseur central passé à l’ennemi cet été 2 Nombre de membres composant le bureau de l’association / Grand joueur brésilien, devenu entraineur (du Japon notamment) 4 Nombre de titres (hors D2) / Prénom du n° 27 actuel 6 Défenseur latéral portugais 7 Nom d’un milieu international des années 80 9 Club espagnol jamais rencontré / Nom de l’entraineur actuel 10 Prénom d’un joueur emblématique 11 ** Avant Guingamp / Prénom d’un gardien champion 12 Initiales d’un attaquant girondin passé par l’AJA / Négation VERTICALEMENT 1 Initiales d’un joueur emblématique de 96 / Nombre de victoires consécutives record 2 N° de Carasso dans la langue du prochain adversaire européen 3 Premier déplacement européen cette saison / Attaquant rennais qui nous a causé des misères cette année 4 Premier adversaire de la saison 5 Prénom d’un ancien joueur international belge 6 Nom d’un milieu surnommé Ibou 7 Ni une victoire ni une défaite 8 Lettres avant Alkmaar / Nom d’un gardien emblématique 9 Nom d’un milieu international belge 10 Un Milan battu en 96 / N°27 prénommé Jean-Pierre 11 Ancien défenseur devenu entraineur / Club battu 4-0 cette année 12 Défenseur central désormais niçois

CMB N°2

Préparation : Préparez la recette du Cocktail Jacqueline directement en bouteilles. Dans une bouteille de 5 litres, verser: 3,5 litres de vin blanc de qualité ordinaire - 1 litre de limonade -0,5 litre de sirop de grenadine. Puis mélanger énergiquement le tout en faisant attention en ouvrant le bouchon aux dégagements gazeux.

Tu t’es vu quand t’as re-bu ?

11


CMB N°2 Auxerre / Bordeaux Le 17 octobre 2009 Editeur : MBIDF (www.mbidf.com) Redacteur en chef : Kasta Rédacteur en chef adjoint : Dick Byrne Directrice artistique / maquettiste : Choupikoi Rédacteurs : Ludo, Youpla, Thévy, Van Gogh, Mafalda, Tow. Merci à tous ceux qui ont contribué au CMB N°2

Profile for Marine et Blanc IDF

CMB n°2  

CMB n°2 - 17 octobre 2009 Déplacement à Auxerre

CMB n°2  

CMB n°2 - 17 octobre 2009 Déplacement à Auxerre

Profile for mbidf
Advertisement