Page 1

DĂŠmocratie Gransoise Elections municipales Programme 2008-2014


Auprès de tous les Gransois et depuis dix-neuf ans, cette action s’exprime ainsi : écoute compréhensive, donnant lieu à l’impulsion de projets gérés et évalués.

Gransoises,Gransois, chers amis,

La politique, c’est l’agir dans la cité. C’est l’initiative en vue de l’exercice de la liberté. C’est aller vers ce qui n’est pas encore, en conciliant les diversités. Pour moi, cet agir politique est fondé tant par les valeurs républicaines familiales que par mes convictions travaillées année après année : démocratie et laïcité. Cette lecture éclaire l’ensemble de mon engagement faisant du bien public et du vivre ensemble une question précieuse.

Je veux préserver l’esprit de Grans, valoriser nos campagnes et nos collines en conciliant une économie attractive. Je veux offrir aux gransois tranquillité et sérénité.

Depuis quatre ans, de nombreux femmes et hommes se mobilisent par delà les partis, par delà les clivages, dans le respect des convictions politiques, philosophiques et religieuses de chacun.

Cette énergie s’exprime dans ce programme. Prenez plaisir à le découvrir. Avec vous, faisons-le vivre. Bien à vous, Eric Cameler.

CAMELER éric 47 ans, facteur

LECLERC-LANGERON REBOUL Patrick, 47 ans, Muriel Professeur 40 ans, en technologie Professeur en économie

PRIN-GAUTIER Brigitte 52 ans, cadre

GELLY Jean-Marc 44 ans, Médecin hospitalier

GENY Lison 18 ans, Etudiante en histoire

MATTA Robin 18 ans, Etudiant en Lettres

JOFFE Josianne 50 ans, Ressources humaines

CHAUVET Fréderic 48 ans, Ingénieur CNRS


MARTINEZ Sandrine 33 ans, Cadre administratif

EVARISTE Georges 52 ans, Contrôleur aérien

MEFFRE Agnes 47 ans, Agent des douanes

ALONSO Francis 59 ans, Cadre BTP

CHARBONNIER Marie-Madeleine 62 ans, retraitée

ANGELLINI-MARTIN MARTINEZ Christophe 40 ans, Jacqueline Chef d’entreprise 64 ans, retraitée

DALLE-VEDOVE Gérard 57 ans, Chef de chantier

RAILLON Georges 50 ans, Chimiste

FABRE Jocelyne 52 ans, Mère au foyer

GALLI-BOUCHARDON TROJA Raphaël Corradine 44 ans, 64 ans, Policier Municipal Retraitée

SUAU Géraldine 37 ans, Assistante sociale

RIZZO Robert 49 ans, Technicien

MALHOMME Magali 44 ans, Agent de sécurité

TOZZI Bernard 54 ans, Professeur

VAUDIN Colette 80 ans, retraitée

NICOL Jean-Claude 63 ans, retraité


NOTRE CONCEPTION DE LA DEMOCRATIE LOCALE

« Concilier démocratie participative et représentative » Le premier magistrat du village doit être proche de ses concitoyens, en étant à leur écoute et en permettant à chacun de participer au devenir de Grans.

C’est pourquoi, nous souhaitons un maire de proximité, débattant des questions soulevées, respectueux des positions de chacun, jusqu’à les retrouver dans la mise en œuvre concrète des projets. Du “diagnostic partagé” à “la pratique de la décision”

Nous créerons les conditions favorables à la prise en compte de l’expression des Gransois. Pour cela, il est autant nécessaire de

s’accorder sur les causes d’un problème que sur les moyens d’y répondre.

Pour faciliter ce “diagnostic partagé” et les “solutions à y apporter” nous opérationnaliserons des comités de quartiers, des commissions extra municipales et lancerons un “observatoire citoyen”.

Par ailleurs, chaque fois que seront mis en place une action ou un projet, nous l’évaluerons.

“Diagnostic partagé et alternance sont les garants d’une expression plurielle, démocratique et active”


URBANISME

Sommaire

“Les préoccupations des gransois au cœur du projet”..................6

ENVIRONNEMENT ET ECO-CITOYENNETE

“Vivre dans un cadre préservé”.......................................................8

SECURITE – TRANQUILLITE – RESPECT

“Des droits élémentaires pour chacun, une exigence pour tous”..10

ECONOMIE

“ Développer une politique attractive”............................................12

POLITIQUE CULTURELLE LOCALE

“Concilier tradition et modernité”..................................................14

VIE ASSOCIATIVE

“ L’expression de la vie Gransoise”..................................................16

ENFANCE –JEUNESSE

“L’enfant d’aujourd’hui est le citoyen de demain”.......................18

LES SENIORS

“Mémoire de notre temps et de notre village”...............................20

ACTION SOCIALE COMMUNALE

“ Pour une vie quotidienne plus simple”..........................................22


URBANISME

« Les préoccupations des Gransois au cœur du projet communal»

La gestion de l’urbanisme doit reposer sur un véritable projet communal qui place l’homme au cœur de la cité. Elle doit également permettre une cohérence entre les objectifs de la commune en termes de préservation et de développement du patrimoine. Or, trop souvent, cette gestion s’appuie sur une cartographie et devient un distributeur de valeurs foncières. Elle est potentiellement source de conflits. C’est pourquoi, nous proposons de concilier un développement durable sur le plan environnemental et efficace sur le plan socioéconomique. Notre environnement

• Préserver notre patrimoine agricole et notre espace naturel : historiquement, Grans est un village agricole. Notre environnement est l’héritage de nos anciens. Véritable rempart contre une urbanisation accrue, le maintien de l’agriculture permettra une préservation de notre “poumon vert”. C’est aussi un gage de qualité de vie.

6

Traversé par la Touloubre, Grans doit se protéger des crues annoncées. Nous réaménagerons ses berges en fonction des prévisions a maxima évaluées par le plan de prévention des risques naturels.

• Concilier constructions individuelles et petits logements locatifs : nous sommes pour un développement mesuré de l’urbanisme. Les parcelles constructibles en zones urbaines seront prioritaires. Notre choix étant de maintenir nos jeunes et nos ainés dans le village, les logements locatifs seront de petites tailles, T1 à T2, à des prix raisonnables.

Nos déplacements

• Oxygéner le centre ville et le parking de l’Ecole : le cours Camille Pelletan, tout comme le boulevard Victor Jauffret sont régulièrement engorgés. Aux nuisances, bruits, stress, etc., se rajoute une détérioration de la qualité de l’air.


Dès lors, il devient nécessaire d’agir. ous modifierons le sens de circulation du parking du Foirail en créant une sortie différente.

Notre économie

•Favoriser le maintien de l’activité agricole : résister à la pression foncière en créant des conditions favorables pour l’implantation des jeunes agriculteurs.

•Dynamiser l’activité commerciale du village : conforter notre commerce de proximité en proposant des déplacements alternatifs et un stationnement repensé.

•Valoriser la dimension touristique : aménager les berges de la Touloubre en développant des itinéraires de promenades et de découvertes.

Le parking du Foirail est régulièrement saturé aux heures d’entrée et de sortie de l’école.

Nous repenserons le stationnement situé près des commerces, notamment en instaurant une zone gratuite à durée limitée sur les places en épi.

• Créer les conditions nécessaires au développement de la zone d’activités de Camp-Jouven : idéalement située entre la RN113 et les sorties d’autoroutes, cette zone est partiellement inoccupée.

Afin d’attirer de nouvelles entreprises nous aménagerons les réseaux : pluvial, eau, électricité, asEnfin, nous développerons les modes de déplacement sainissement, voierie, signalisation. Nous aménagerons les entrées sur la route de Lançon, rond point et voies d’acalternatifs : pistes cyclables et chemins piétonniers. cès. “En fluidifiant la circulation, nous améliorerons au La zone sera arborée en bordure de départementale. quotidien santé, qualité de vie et bien être”.

7


ENVIRONNEMENT ET ECOCITOYENNETE

« Vivre dans un cadre préservé »

Aujourd’hui, la terre, l’air et l’eau sont reconnus “Bien Commun”. Notre combat pour la défense de l’environnement, notamment pour le maintien d’un poumon vert entre Grans et Salon n’est plus à démontrer. Désormais ce “capital vie” dépend aussi des élus.

C’est pourquoi, nous nous engageons à améliorer la qualité environnementale de la commune en préservant et en valorisant le patrimoine agricole.

L’arrosage des prairies apporte à la nappe phréatique les deux tiers de ses besoins. Pour tous les Gransois, tributaires de cette nappe, l’urbanisation de la zone des Paluns (projet Carrefour ou autre) serait catastrophique. Elle provoquerait l’assèchement des puits et des forages.

De plus, une mauvaise gestion des eaux de pluie sur des hectares goudronnés entraineraît la pollution de la nappe et un risque d’inondation du village.

8

Les paluns.: une zone naturelle de 19 hectares à préserver

C’est pourquoi, nous privilégierons le maintien des terres à l’arrosage et veillerons à la pérennisation de l’agriculture traditionnelle (maraîchage, foin de Crau, pastoralisme). “Ainsi, La zone des Paluns restera une zone agricole”.

La colline Gransoise participe aussi de la qualité de notre poumon vert”. La préserver passe par une collaboration étroite entre les


propriétaires, les services de l’état, la municipalité, les comités feu, et les usagers : cavaliers, vététistes, chasseurs (la gestion de l’activité chasse leur sera rendue, s’ils le souhaitent). De plus, nous inciterons les troupeaux à venir pâturer sur les parcelles communales, afin de participer au débroussaillage.

Points d’Apports Volontaires de “tri sélectif” (P.A.V).

Afin de favoriser le recyclage de nos déchets verts, nous envisageons la mise à disposition de broyeurs composteurs.

Enfin, pour une meilleure gestion des ressources naturelles, les nouvelles constructions municipales répondront à des normes de “Haute Qualité Environnementale”.

Fragile comme toute la forêt méditerranéenne, l’entretien de la colline et sa surveillance requièrent plus que jamais une attention soutenue. Pour les bâtiments existants, nous évaluerons leur consommation (eau et énergie). Chemins pédestres, pistes cyclables, aménagement des berges de la Touloubre, permettront de redonner aux Dès que cela sera nécessaire et possible économiquement, gransois l’envie de se promener en toute sécurité dans un nous envisagerons d’autres modes de production cadre préservé. d’énergie : panneaux solaires, géothermie. Pour allier écologie et esthétique, nous enfouirons les ...Demain

Aujourd’hui...

9


« Des droits élémentaires pour chacun, une exigence pour tous »

SECURITE – TRANQUILLITE – RESPECT

Grans, comme toutes les communes environnantes, est confronté à des problèmes d’incivilité et de délinquance. Si la sécurité, la tranquillité pour chacun sont un droit élémentaire, elles sont une exigence pour nous. Seule la présence humaine est réellement dissuasive.

C’est pourquoi nous travaillerons à la coordination des services de l’Etat et de la Police Municipale afin de démultiplier leur présence dans le village.

technologiques. En effet, nous sommes concernés autant par les feux de forêts (Colline de Grans), les inondations (Touloubre), les mouvements de terrain (zone sismique) que par les risques industriels et chimiques (Lavéra, Fos, Berre).

Nous proposerons également un service “Tranquillité Vacances” qui permettra aux Gransois de quitter leur domicile plus sereins. La sécurité dans notre village passera aussi par un diagnostic “lumière” en vue d’améliorer l’éclairage public. Prévention des risques Majeurs

Il s’agit de prendre en compte les risques auxquels la commune peut être exposée, qu’ils soient naturels ou

10

Les berges de la Touloubre : embellir, rénover et sécuriser


C’est pourquoi, nous informerons les Gransois du Plan Car cette route, typiquement provençale est aussi belle que dangereuse. Communal De Secours. En particulier, nous insisterons sur les moyens d’alerte Afin de sécuriser cet accès tout en conservant son cachet, ainsi que sur la mise en œuvre des mesures de sécurité. nous sommes déterminés à mettre tout en œuvre pour construire un projet cohérent, avec les services de l’Etat, les La Sécurité Routière communes, les riverains, le syndicat des arrosants… • Des espaces urbains plus sûrs et mieux partagés.

Chaque Gransois peut mesurer le danger des différents accès au village.

Entrer et sortir de Grans par la route départementale 19 (G.Richier), la rue de l’égalité (cimetière) la route de la gare (Mary Rose) ou la route de Salon sont toujours un moment dangereux. C’est pourquoi nous réaménagerons ces entrées.

Pour éviter la gêne due à la circulation des poids lourds dans le village, nous renforcerons la signalétique dès les sorties d’autoroute. • La route des platanes

Enfin et surtout aménagement.

nous

travaillerons

à

son

La route des platanes : un moment difficile à appréhender.

“En raison du danger, s’il y a un combat à mener ce sera celui-ci”.

11


ECONOMIE

«Développer une politique attractive »

L’emploi, l’activité économique et le commerce, sont au cœur de la vie de la cité et de ses habitants. Ils sont garants de ressources, d’équilibre, de confiance en l’avenir, au niveau collectif et individuel.

C’est pourquoi nous allons dynamiser le village en conjuguant l’engagement de tous, la préservation du patrimoine et l’essor économique.

Nous travaillerons plus particulièrement deux secteurs : L’économie intercommunale

Nous continuerons le développement de Clesud et activerons la mise en place de la plate forme multimodale : rail-route.

En raison du nombre d’emplois non pourvus sur cette zone, nous ouvrirons une maison de l’emploi afin de mettre en relation les entreprises, les agences “d’intérim” et les demandeurs d’emploi.

12

Clésud : Activer le ferroutage pour attirer les entreprises.


L’économie communale

- en favorisant les rencontres avec les commerçants pour impulser des manifestations événementielles ous attirerons les entreprises extérieures sur la zone (reconstitution historique par exemple). artisanale de Camp Jouven (route de Lançon), en créant les conditions nécessaires pour son développement : - en mettant en valeur nos productions locales : (moulin à réhabilitation des réseaux (électricité eau et assainisse- huile, moulin à blé, miellerie), agricoles (foin de crau, ment) et mise en place d’une signalisation efficace. vergers) et pastorales. Nous conforterons les commerces de proximité, De plus, dans le but d’améliorer la gestion du service des éléments incontournables à la vie du village : eaux, nous ferons un état des lieux du réseau d’adduction et d’assainissement.

13


POLITIQUE CULTURELLE LOCALE

«Concilier tradition et modernité »

De par son histoire, ses croyances et ses légendes Grans est au cœur du triangle sacré Aix-Arles-Avignon.

Il s’agit d’encourager la sauvegarde et la mise en valeur de notre patrimoine :

Il est également ouvert sur Marseille, porte de la - architectural : nous voulons mettre en valeur les façades Méditerranée et sur l’Etang de Berre. Grans est donc Gransoises par l’enfouissement et la dissimulation des depuis toujours le fruit d’un métissage et d’un brassage réseaux. culturel imprégné des traditions des pays : -d’Aix en Provence : histoire romaine, Paul Cézanne et Festival International d’Art Lyrique… -d’Arles et pays de Crau : pastoralisme et traditions taurines - d’Avignon : Rhône, cité des Papes, théâtre -de Salon de Provence : Nostradamus, Adam de Craponne… C’est pourquoi notre village mérite une vie culturelle conciliant tradition et modernité. Elle se laisse la possibilité de dépasser les frontières de l’intercommunalité pour créer un véritable lien entre les Gransois -nouveaux et anciens-

14


Nous soutiendrons les initiatives des propriétaires de bories et de cabanons Gransois afin de préserver notre patrimoine agricole. - Intellectuel, poétique artistique : trois personnalités de notoriété internationale ont trouvé leur inspiration dans la campagne Gransoise : Auguste Saurel et Mas Felipe Delavouët. (félibre), Germaine Richier (sculpteur).

Il s’agit aussi d’encourager les nouvelles formes d’expressions culturelles : -En s’appuyant sur nos félibres et notre sculpteur, nous créerons le «Festival du livre et de la sculpture», événement majeur du pays salonnais. - Nous créerons, en parallèle au Conservatoire, une école de musique pour une approche plus ludique des instruments. Les deux se situeront dans l’ancienne école élémentaire. - Le centre Pablo Neruda deviendra une résidence d’artistes permettant un échange équitable entre les créateurs et la commune. Dans ce même bâtiment, nous mettrons à disposition des salles de travail et des locaux de répétitions. -Nous optimiserons la salle de projection du centre Robert Hossein en mettant en place un cinéma d’art et essai, des conférences culturelles –sur les thèmes Sciences, Sciences humaines et Sciences de l’Art.

“La visée de ce programme est de s’approprier les œuvres de nos anciens et de leur permettre de vivre”.

15


Associations

«L’expression de la vie Gransoise»

La vie associative crée et entretient le lien social. Elle a C’est pourquoi, nos associations sont essentielles à la vie vocation à souligner les besoins non satisfaits et à traduire démocratique du village. les aspirations nouvelles. Ce lien peut être ludique, Notre projet est de favoriser la lisibilité de la vie solidaire, citoyen …. associative...

Il permet aux Gransois, femmes et hommes, alliant dynamisme et dévouement, de se fédérer, de s’organiser et En créant un lieu ressource qui sera : d’agir. Pour les associations - une aide administrative, juridique et matérielle - une présentation des activités et des projets -une mutualisation possible des ressources et des compétences Pour tous les Gransois - Un lieu d’expression de leurs aspirations - Un point de documentation et d’information sur toutes les associations existantes. - Une aide à la création. 1Tout en facilitant l’attribution de l’aide municipale.

16


Les Conseils d’Administration des Associations sont actifs et irremplaçables. Ce dynamisme sera favorisé par la municipalité.

Dans ce cadre là, toutes les aides municipales, tel le prêt de matériel, seront attribuées en fonction de l’intérêt général.

De plus, pour que les Ecoles, le centre de loisirs, les associations sportives puissent utiliser pleinement un stade pelousé, nous envisageons son implantation au plus près du centre du village.

Enfin, Grans se distingue régulièrement par ses participations et ses trophées remportés lors des manifestations équestres. Grans est fier de ses champions en “concours complet” , en “labour” et en “horse Ball”.

Ainsi, ces sports, symboles de l’énergie Gransoise doivent être développés. Nous envisageons de lancer, en partenariat avec les associations existantes et le centre équestre, la création d’une école de Horse Ball. “La vitalité d’une démocratie se mesure au dynamisme de ses associations”.

17


enfance jeunesse

« L’Enfant d’aujourd’hui est le citoyen de demain »

Chaque famille doit concilier emploi du temps des enfants et vie professionnelle des parents.C’est tout le sens de notre politique en direction de l’enfance et de la jeunesse. C’est pourquoi nous proposons de contribuer à une bonne articulation entre la scolarité, la culture et les loisirs de nos jeunes Gransois.

Les familles ont donc besoin de modes de garde appropriés. Ainsi, les services et les équipements consacrés à la petite enfance doivent s’adapter au plus près des besoins des Gransois. Dans ce cadre-là, nous proposons : - d’augmenter la capacité d’accueil de la crèche (multi accueil). PETITE ENFANCE - de promouvoir d’autres modes de garde en aidant à Aujourd’hui les modes de vie des familles se modifient : l’installation d’Assistantes Maternelles ; et en facilitant la création, d’une association de “ Baby Sitting”. flexibilité du travail, déplacement, monoparentalité… ENFANCE-ECOLE

La municipalité est responsable du cadre éducatif scolaire par la mise à disposition et l’entretien des locaux des écoles. Au-delà de cette obligation, notre attention se porte sur les besoins et les aspirations des familles en matière de réussite éducative et d’épanouissement des enfants. Ainsi, pour permettre aux parents de concilier vie

18


professionnelle et vie familiale nous allons élargir JEUNESSE l’amplitude des horaires d’accueil du périscolaire et accueillir tous les enfants à la cantine quelle que soit la C’est avant tout le temps des projets, de l’expérience et de l’apprentissage de l’autonomie. C’est pourquoi la situation des parents. commune apportera un concours systématique, tant dans le domaine de l’emploi, de la formation et du loisir, que Pour permettre aux enfants de concilier vie scolaire et bien-être nous allons développer l’aide aux devoirs, dans la transmission des valeurs républicaines. permettre l’apprentissage des langues étrangères dès la maternelle et dynamiser l’apprentissage des nouvelles Nous mettrons en place un Conseil communal des jeunes (CCJ). dont nous aurons ensemble déterminé les technologies. De plus, en partenariat avec les agriculteurs et la cantine règles de fonctionnement. Ce conseil travaillera à municipale, une alimentation à base de produits l’élaboration de projets majoritairement décidés. Dans le cadre du Local jeunes, outre les activités traditionnels sera proposée. Par ailleurs, nous nous engageons à favoriser l’action des existantes, nous créerons une bourse aux emplois saisonniers. Nous développerons les aides aux projets : initiatives associations des parents d’élèves. de solidarité locale, projets humanitaires, projets européens et jumelages. La question de la scolarité est une préoccupation majeure. Nous organiserons pendant les vacances des stages intensifs, d’accompagnement, de remise à niveau et de soutien scolaire. En partenariat avec des structures existantes comme “espace santé jeunes”, nous mettrons en place des campagnes “jeunes et conduites addictives”, “ journée mondiale contre le sida”, “ journée des droits de l’enfant” et “travail de mémoire sur l’histoire de notre pays”.

19


les séniors

« Mémoire de notre temps et de notre village »

A Grans, la population des seniors connait une augmentation importante. Certains peuvent être très actifs, alors que d’autres, suite à une perte d’autonomie ou à la disparition de leur conjoint, se retrouvent isolés. C’est pourquoi, nous serons à leurs côtés quelles que soient leurs situations.

ous ouvrirons au cœur du village : La maison des Anciens

Lieu permanent de rencontres et d’échanges. Elle sera ouverte tous les jours du lundi au vendredi. Un animateur à temps plein coordonnera et animera la vie de la maison. Pourvue d'une salle de restauration elle permettra, à ceux qui le souhaitent, de prendre leurs repas en commun. Un guichet unique

Son objet sera de renseigner et d’orienter les anciens et leurs familles souvent déroutées face à la multiplicité des dispositifs d'aides possibles -dossier de demande APA, téléassistance, portage repas, etc.…Un service de navette municipale

20

Permettant le transport du domicile vers la Maison des Anciens, le marché, la mairie, la poste, les commerces et l’Hôpital.


Par ailleurs, l’expérience de nos anciens est une richesse à partager. Nombreux sont ceux qui veulent s’investir en mettant une partie de leur temps et de leur compétence au service du village. C’est pourquoi nous mettrons en place Le conseil des sages.

Il sera une instance de concertations, de réflexions et d'études dans tous les domaines touchant à la vie de la cité. Leurs propositions seront soumises au Conseil Municipal.

“Nous sommes persuadés que les échanges et la solidarité entre les générations constituent le meilleur rempart contre l’indifférence et l’isolement.”

21


ACTION SOCIALE COMMUNALE

«Pour une vie quotidienne plus simple »

La force d’une démocratie se mesure à la diversité de ses expressions. Une municipalité doit permettre ce pluralisme. C’est pourquoi nous mettrons tout en œuvre pour que chacun soit écouté et conseillé, indépendamment de sa condition sociale ou de la nature des difficultés rencontrées.

Pour cela, nous aménagerons les trottoirs et rendrons accessibles tous les bâtiments publics et nous favoriserons aussi les déplacements extérieurs à la commune. De manière plus générale, nous respecterons la législation en matière de handicap.

La solidarité municipale s’exprimera enfin, dans les cas Pour ce faire, nous organiserons une “solidarité active “ de recherche d’emploi ou de logement. Nous activerons pour tout citoyen touché par les aléas de la vie. Outre les réseaux de formation et d’aide au déplacement. les dispositifs d’aides existants -gérés par le CCAS-, nous proposerons des lieux de paroles et d’échanges à la per- Pour l’attribution des logements locatifs, nous proposerons sonne et en direc- une commission autonome veillant au suivi des dossiers, tion des familles. dans le respect des règles déontologiques. Par ailleurs, nous La mise en place de ces dispositifs fera l’objet d’évaluaporterons nos ef- tions. forts en direction des personnes à “Ainsi, exemplarité et écoute attentive seront mobilité réduite. les fondements de notre politique sociale”

22


»

Notre équipe, Ouverture et Dynamisme

23


Not force

vu le candidat - saphoto.fr production

Concilier art de viv et efficacité

programme  

programme politique municpales grans