Issuu on Google+

Un joli conte

Fin d’hiver

{ numĂŠro 3 } 1


2


LES FONDATRICES

LAETITIA DHERS RĂŠdactrice en chef

MAYLIS LOPEZ Directrice artistique

www.cliclachop.com @LaetiCliClacHop

www.vie-de-miettes.fr @May_l

3


t er v l ei l so u d is a r d u o v e “J es èr éi th es d et es ll te en d es D er m e d d r o b e d s to o h p es D “ er iv ’h d in d r a j n o m s n a D H. Salvador

4


Le joli édito

Parce que le froid qui picote encore les joues, Parce que le soleil qui frappe à la fenêtre, Parce qu’on se sent tout à coup drôlement pleines d’énergie et de vie, Parce qu’on aime ces journées éphémères entre l’hiver et le printemps,

On a voulu ce numéro, à l’image de cet entre-deux, débordant de vie, de poésie et de créativité. Pour vous, on a capturé sa beauté éphémère, on a fait fleurir nos émotions. On a déposé minutieusement le tout dans ce numéro trois. On espère fort vous enchanter.

Oh, bonjour Printemps !

Laeti May

& 5


6


Le sommaire

MISE EN BOUCHE Sarah Aeren de traumaeren.blogspot.fr & Solène Allard de sobi-graphie.fr

RÉ-CRÉATION Les oiseaux en papier par Vanessa de lesgambettessauvages.com Mon joli châle par Sophie de thetrendychalegallery.blogspot.fr Interview des Pommettes du chat

LIFESTYLE Paris, c’est mon village par Audrey de etsionsepromenait.com Six livres pour les beaux jour par Juliette de jenesaispaschoisir.com Des couleurs dans l’assiette par Jessica de dollyjessy.com Bienvenue chez Caroline et Gabriel par Hélène et Julien de heju.fr Parenthèse glacée avec Priscilla de mercredie.com Bonjour Printemps par Lauriane de youmayloveit.com

7


L

es collines sont nappées d’une brume blanche, c’est l’aube. Parfois ça ne part plus, elles sont baignées comme ça, auréolées de fumées, de lumière, couronnées de petits oiseaux noirs. Ces collines ont l’odeur des montagnes mais leur terre est dorée. C’est là que le soleil s’est endormi,

ici, entre les ruines romaines et quelques oliviers. C’est l’hiver où il ne neige jamais, c’est l’hiver sur la Méditerranée. Ici les vergers sont vivants même en janvier, il y a de gros arbres aux feuilles patinées comme du cuir qui donnent des fleurs blanches au parfum si léger. Puis arrivent des baies rondes, jaunes et juteuses comme des soleils, c’est le temps des néfliers. C’est lorsque tu viens dans ce pays au moment où il n’attend plus personne. C’est quand les plages sont nues et la mer sans bateaux. C’est la saveur des arbousiers qui fleurissent en février. Quand le reste du monde attend sous la bourrasque, la pluie nourrit les lits des rivières enfouies, les steppes se couvrent de mousse et de jasmin rosé, de chèvrefeuille et de laurier. Il y a des millénaires, les Oueds étaient des océans, il n’y avait pas d’hiver. Il n’y avait que l’eau, le roulis des vagues et la botanique mystère des fonds marins, sans aucune saison ni rien. Sur les toits plats s’empilent des tapis tissés comme autant de couvertures bigarrées. Il fait froid mais l’on dort dehors, peu importe le gel. Tes pieds sont peut-être glacés mais ton cœur est si chaud de te sentir vivante. Entendre cette nature, t’en éprendre. Les chiens se blottissent contre toi, les enfants ont les petits cheveux collés au front, il n’y a que l’odeur rassurante du thé fort et sucré, du pain dans le four à pierre, des amandes grillées. Te nourrir, respirer, saisir. Saisir dans le froid cet hiver sans festins. Seulement le silence du matin au rythme des troupeaux qui vont et viennent sur les chemins. Parfois un autobus se perd entre deux villages, alors les fleurs des aloès sont comme des lanternes qui rougeoient dans le soir. C’est un jardin qui ne meurt jamais, c’est l’hiver sur la Méditerranée.

8


Texte : Sarah Aeren de traumaeren.blogspot.fr Illustration : Solène Allard de sobi-graphie.fr

9


10


Ré-

création 11


Des oiseaux dans mon intérieur

{ Ré-création }

12


LES OISEAUX D E PARPVANESSA A PDEI E R LESGAMBETTESSAUVAGES.COM

MATÉRIEL - du papier origami (ici MUJI) - des bâtonnets en bois pour brochettes - du masking tape

1- Faire plusieurs perruches avec le papier origami (détail en ligne sur unjoliconte.fr/oiseaux). 2 - Couper les bâtonnets en différentes longueurs (en conservant le bout pointu). 3 - Fixer le bâtonnet avec un morceau de masking tape contre l’intérieur de l’aile de la perruche. 4 - Les disposer dans les pots. BONUS Vous pouvez faire une perruche en origami dans une grande feuille de feutrine épaisse - 305 mm x 305 mm - en marquant les plis à l’aide d’un fer à repasser. Vous ajouterez quelques points de couture pour conserver la tête et les pattes pliées.

13


Mon joli trendy châle PA R S O P H I E D E T H E T R E N D Y C H A L E G A L L E R Y . B L O G S P O T. F R

MATÉRIEL - Une paire d’aiguilles #12 - 200gr de laine Breaking the wool “La Merveilleuse” - Le châle se tricote en double.

1 - Montez 3 mailles et tricotez-les. 2 - Tricotez 2 mailles - faire une augmentation - tricoter la dernière maille - vous obtenez 4 mailles. 3 - Tricotez 3 mailles - faire une augmentation- tricoter la dernière maille - vous obtenez 5 mailles. 4 - Continuez jusqu’à 80 cm environ de hauteur en partant de la pointe. 5 - Rabattez les mailles très souplement. Réalisation des pompons 1 - Coupez 6 brins de laine de 40 cm pour chaque pompon. 2 - Pliez-les en deux et passez-les à la main dans la maille de la pointe à chaque pointe de coté du châle. RETROUVEZ ÉGALEMENT SOPHIE SUR BREAKINGTHEWOOL.COM

14


15


16


17


18


Les pommettes du chat RENCONTRE AVEC UNE CRÉATRICE

Sophie, tu peux nous dire qui es-tu ?

Toutefois la création a toujours été présente dans ma vie surtout par le biais du dessin, de la photo.

Je m’appelle Sophie, j’ai trois enfants et j’habite

Plus concrètement les choses se sont imposées à

dans le nord-est de la France.

moi il y a quelques années... Et portée par la confi-

Je suis une personne réservée, volontaire et éner-

ance de mon mari, je me suis lancée !.

gique ! J’aime la simplicité et la tranquillité. Je travaille au dernier étage de mon appartement

En parlant d’enfant, quelle petite fille étais-tu ?

où j’ai aménagé mon atelier, c’est souvent le bazar J’étais plutôt une petite fille sage, joyeuse et

mais je m’y sens bien !

rêveuse ! A l’école, la maîtresse m’appelait : « la petite pouLes pommettes du chat, en voilà un nom ?

pée de porcelaine » !

Comment l’as-tu choisi ? Vous ne serez pas trop étonnée si je vous confie

Tes petits personnage s’appellent « Ernest, Er-

que ce nom fait écho à mon chat Shanty ! Toujours

nestine, Séraphin »... tu aimes les vieux prénoms !

à mes côtés (d’ailleurs au moment où j’écris il est

Le « vintage », la « nostalgie » sont sources

lové contre moi)

d’inspiration pour toi ?

Les pommettes du chat, c’est mon chat qui sourit ! C’est vrai que je suis une « nostalgique », un peu trop d’ailleurs. Créer des objets décoratifs tous aussi poétiques

Mon enfance c’est un peu mon paradis perdu et

les uns que les autres, cela t’es venu comment ?

c’est parfois douloureux de vivre dans le passé

C’est un rêve d’enfant ?

mais paradoxalement c’est une source inépuisable d’inspiration de même que tout ce qui m’entoure,

Ce n’est pas un rêve d’enfant. Petite je rêvais d’être

les enfants, la nature, la vie...

danseuse étoile ou peintre...

Cela fait un doux mélange !

{ Ré-création }

19


Faire des séries limitées et faites main, c’est une

enfants, les emmener à l’école, puis je rentre et

volonté de ta part ?

je savoure le calme en sirotant un petit thé !

Personnellement j’apprécie les cadeaux « fait main

Ensuite, c’est parti : j’allume mon ordi, réponds aux

». J’imagine la personne qui les a pensés, dessinés,

mails, organise ma journée, prépare une liste (je fais

cousus, emballés... De cette façon, je trouve que

beaucoup beaucoup de listes !). Même si je travaille

l’objet a une toute autre valeur. Pour l’instant j’aime

seule, j’aime qu’il y ait une certaine rigueur dans

travailler de cette façon.

mon travail.

 Puis, je prépare les commandes en musique !

 Quand estimes-tu qu’un prototype est commercialisable ?

Enfin, je récupère les enfants. Si je n’ai pas terminé ce que j’avais prévu, je me remets au travail après le diner, j’aime aussi travailler le soir...

Lorsqu’un prototype est terminé, je le laisse quelques jours sans y toucher. Puis j’y reviens et si

RETROUVEZ SOPHIE :

en le voyant j’ai hâte de le photographier, c’est qu’il

- LESPOMMETTESDUCHAT.BLOGSPOT.FR

me plaît et qu’il est prêt !

- LESPOMMETTESDUCHAT.BIGCARTEL.COM

D’ailleurs, dans l’atelier des Pommettes du chat, y-a-t-il une journée-type ? La journée commence à fond (je déteste me lever et je me couche souvent trop tard... donc le matin je me lève à la dernière minute !) : préparer les

20


21


22


Life style 23


24


Paris, c’est mon village PAR AUDREY FELIX DE ETSIONSEPROMENAIT.COM

Je ne suis pas parisienne d’origine. Lorsque j’ai emménagé à Paris, j’ai boudé le métro et préféré les déplacements à pied, à rollers, ou à vélo. J’ai parcouru la ville en long en large et en travers, emprunté les petites rues planquées, poussé les portes cochères, flâné dans les jardins et parcs de la capitale… C’est la meilleure façon selon moi de vraiment bien connaître Paris. Je ne me suis jamais arrêtée ! Depuis, j’ai évidemment mes petites habitudes, des quartiers que j’affectionne plus que d’autres, des bonnes adresses où je retourne régulièrement… Ce que j’affectionne particulièrement dans Paris, c’est que pour une grande ville, il y a beaucoup d’endroits où l’on se sent comme à la campagne. Les quartiers comme Belleville, Ménilmontant, Charonne, Montmartre, Vaugirard (qui étaient des communes indépendantes avant l’annexion de 1860) ont conservé cet esprit village que j’aime tant. Allez, je vous glisse quelques unes de mes bonnes adresses ?

25


LE CAFÉ LAURENT 33 RUE DAUPHINE 75006 PARIS Parmi les endroits que j’aime fréquenter en hiver, il y a le café Laurent, dans l’hôtel d’Aubusson, au coeur du quartier de Saint-Germain-desPrés. J’adore me poser dans le grand salon, une pièce grandiose avec ses énormes poutres au plafond, ses tapisseries aux murs, sa cheminée monumentale et ses meubles d’époque. Des concerts de jazz ont lieu chaque jeudi, vendredi et samedi soir dès 18h30. Et le mercredi le café organise une soirée “un piano/une voix” de 21h à 23h30.

LA PETITE FABRIQUE 15 RUE DES VIGNOLES 75020 PARIS Dans un autre style, je conseille le restaurant bio La Petite Fabrique, dans le 20ème arrondissement. J’y vais régulièrement depuis son ouverture. J’adore le lieu à la déco soignée, la nourriture saine et divine, l’accueil chaleureux, et un argument de choc pour moi : l’endroit est très spacieux alors on n’est pas les uns sur les autres !

26


27


28


LA MAISON KARRENBAUER 13 RUE DE CHARONNE 75011 PARIS Une autre adresse que je recommande vivement, dans le quartier de Bastille cette fois, il s’agit de la Maison Karrenbauer, un salon de thé au look rétro et chaleureux. Idéal pour faire une pause lors d’un après-midi shopping et qui change du traditionnel Starbucks. On peut y déguster de délicieuses confiseries, spécialités de la maison.

THE 7TH - TERRASS HÔTEL 12 RUE JOSEPH DE MAISTRE 75018 PARIS Et quand reviendront les beaux jours, j’aurai plaisir à retourner à la terrasse de l’hôtel 4 étoiles, le Terrass Hôtel, car elle offre l’un des plus beaux points de vue sur tout Paris. Pas étonnant vu son emplacement idéal sur la butte Montmartre. Pour accéder au 7ème ciel, ou plutôt au 7ème étage, il faut attendre le mois d’avril, en évitant les jours de grand vent. Une fois perché sur le rooftop du 7th, savourez un bon cocktail et admirez le splendide panorama, le tout en parfaisant votre bronzage.

29


30


31


32


DE LA LECTURE

POUR LES BEAUX JOURS PAR JULIETTE DE JENESAISPASCHOISIR.COM

“Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe” disait Jules Renard. A l’arrivée des beaux jours, l’occasion semble parfaite d’en planter quelques-unes supplémentaires, vous ne trouvez pas ? Pour l’occasion, j’ai pioché parmi mes livres préférés : de ceux qui laissent une trace, mais qui sont en même temps suffisamment légers pour la saison. Le printemps n’est définitivement pas fait pour les ouvrages trop sérieux !

LES ATTAQUES DE LA BOULANGERIE DE HARUKI MURAKAMI

Belfond (17€) Deux courtes nouvelles pour se familiariser avec l’univers du génial Haruki Murakami. Dans la première, deux complices, tiraillés par une faim obsédante, décident de braquer une boulangerie. Mais tout ne va pas se passer comme prévu... Dans la deuxième, nous retrouvons l’un des protoganistes et son épouse. La faim est de nouveau là, impérieuse. Serait-ce un châtiment ? Les conséquences du premier cambriolage ? Pour lever la malédiction, ils décident de recommencer. Mais en pleine nuit, difficile de trouver une boulangerie ouverte... Ces deux récits frôlent l’absurde et se dévorent en un court trajet de métro ! 10-18 nous en offre ici une bien jolie édition superbement illustrée.

33


AYA DE YOPOUGON - MARGUERITE ABOUET ET CLÉMENT OUBRERIE

Folio BD et Gallimard Jeunesse Côte d’Ivoire, fin des années 1970. Aya a 19 ans, et elle est aussi sérieuse que ses amies sont délurées. Autour d’elle gravite une ribambelle de personnages plus ou moins attachants : Innocent, le coiffeur homosexuel qui rêve de partir pour la France ; Moussa le bon à rien ; Félicité, la domestique d’une timidité maladive qui participe au concours de Miss Yopougon... On suit leurs péripéties et leur évolution, on découvre la place des femmes dans la société ivoirienne et on se rend compte que nos préoccupations ne sont pas si différentes qu’on le croit d’un continent à l’autre. Rarement une bande dessinée ne m’aura autant captivée : Aya, ce sont 6 tomes remplis d’humour, de tendresse et de révolte, qui montrent un visage méconnu et réjouissant de l’Afrique.

LE CERCLE LITTÉRAIRE DES AMATEURS D’ÉPLUCHURES DE PATATES DE MARY-ANN SCHAFFER ET ANNIE BARROWS

Domaine étranger (8€80) Les romans aux titres interminables ont le vent en poupe ces temps-ci. Celui-ci est un vrai petit bijou ! Juliet est écrivain, et vit à Londres. Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, elle entame une correspondance avec les habitants de l’île de Guernesey. Pendant l’Occupation, pour sauver leur vie, ces derniers ont inventé un faux club de lecture... avant de finalement se prendre au jeu. Ce roman est une suite de lettres entre ces protagonistes. C’est très drôle, touchant aussi, on s’attache à tous ces personnages : on voudrait que ce livre ne se termine jamais !

34


JEUX DE PISTE ET ÉNIGMES À PARIS

Hachette Tourisme (10€50) Être touriste dans sa propre ville, c’est une chouette idée. Mais le faire d’une façon un peu différente, c’est encore mieux ! Jeux de piste et énigmes à Paris est un guide d’un genre particulier : il permet de découvrir la capitale autrement, hors des sentiers battus. En résolvant des énigmes relativement simples, vous allez d’un point à un autre, découvrant au passage des endroits méconnus de Paris. Une version “monuments” existe pour l’hiver (musée du Louvre, Opéra Garnier ou encore Notre-Dame), mais pour les beaux jours, privilégiez la version par arrondissement, idéale pour profiter du soleil ! On aimerait que ces parcours existent dans toutes les villes de France : pour le moment, une seule autre version est disponible, celle de Londres.

L’ENCHANTEUR DE RENÉ BARJAVEL

Gallimard (8€40) Le jeu de mots est facile, mais ce livre va vous enchanter ! Dans ce roman, René Barjavel réinterprète à sa façon la quête du Graal, la vie de Merlin (l’Enchanteur) et les légendes des chevaliers de la Table Ronde. Dit comme ça, ça ne fait pas forcément rêver. Mais tout y est romancé, on vogue d’aventures incroyables en batailles effrayantes. Sans oublier une belle histoire d’amour... La légende côtoie le réel, et Barjavel distille de nombreux et hilarants anachronismes. Et surtout, quel suspense... !

35


Le coup de coeur

CHRONIQUES DE L’OISEAU À RESSORT DE HARUKI MURAKAMI

Belfond (23€50)

Toru Okada, jeune chômeur à la vie ordinaire, se retrouve confronté à un tas d’événements inexplicables suite à la disparition de son chat. Au cours de son cheminement, il rencontrera des personnages hauts en couleur et découvrira un puits magique dans lequel il se réfugiera pour méditer. On oscille en permanence entre le réel et le fantastique, ne sachant jamais très bien de quel côté de la barrière on se situe. Sans doute le livre le moins “léger” de ma sélection, il n’en reste pas moins le roman le plus magnifique que j’aie jamais lu.

36


37


Des couleurs dans l’assiette P A R J E S S I C A D E D O L LY J E S S Y. C O M

{ Lifestyle }

38


{ Lifestyle }

39


{ Lifestyle }

40


Crème de potimarron et champignons, graines de courge Profitons des derniers instants de l’hiver avec la douceur du potimarron au travers d’une recette légère mais qui n’oublie pas d’être gourmande.

INGRÉDIENTS Pour 4 personnes 1 potimarron 2 champignons de Paris 1 CS de crème fraiche Quelques graines de courge ou de tournesol 1 cube de bouillon de volaille Eplucher et découper le potimarron en petits morceaux. Les faire cuire dans une casserole d’eau bouillante avec le cube de bouillon. Après 10 mn, planter un couteau pour vérifier la cuisson. Lorsque le potimarron est cuit réserver les 3/4 du bouillon dans un récipient, et mixer le potimarron. Ajouter progressivement un peu de bouillon, saler, poivrer et mixer jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Ajouter la crème fraiche et mélanger une dernière fois. Faire revenir dans une poêle quelques minutes les champignons émincés en fines tranches avec un peu de beurre. Verser la crème de potimarron dans les assiettes, déposer les champignons et les graines de courge.

{ Lifestyle }

41


Saumon et jardin de légumes et sa sauce au beurre blanc citronnée Des légumes qui se font passer pour de jolies fleurs de toutes les couleurs, autour d’un poisson tout rose qui nage au milieu d’une mare citronnée.

INGRÉDIENTS Pour 2 personnes - 1 échalote - 8 cLde vin blanc - Jus d’un citron - 70 g de beurre salé froid en dés.

- 2 pavés de saumon - 1 carottes - 1 courgette - 1 betterave rose crue - 1 topinambour - Ciboulette

Préchauffer le four à 220 °C. Eplucher la carotte, la betterave et le topinambour. A l’aide d’une mandoline découper de fines tranches (2 à 3 mm) de tous les légumes. Former une papillote en aluminium avec les courgettes, et une autre avec les carottes et le topinambour en veillant à assaisonner les légumes avant de fermer les papillotes. Faire cuire la première une dizaine de minutes et la deuxième une vingtaine de minutes. Assaisonner les tranches de betterave avec un peu de jus de citron et découper des disques à l’aide d’un emporte pièce. Découper les pavés de saumon en morceaux, les badigeonner avec un peu d’huile d’olive, du sel et du poivre. Les enfermer dans de l’aluminium en formant une papillote et faire cuire 8/10 mn. Pendant la cuisson du saumon, verser dans une casserole l’échalote émincée, le vin, le jus de citron et faire chauffer à feu moyen jusqu’à évaporation des 3/4 du jus (faire attention de ne pas colorer les échalotes). Ajouter les morceaux de beurre en les incorporant en fouet: ils fondent et la sauce se forme. Mélanger une trentaine de secondes et cesser le feu. Déposer un filet de sauce dans l’assiette, les morceaux de saumon. Enrouler les bandes de légumes sur elles-même pour former des bouquets (plier en 2 les disques de topinambour avant de les enrouler), les poser à côté du saumon puis déposer les disques de betteraves. Décorer avec la ciboulette émincée et le restant de sauce.

{ Lifestyle }

42


{ Lifestyle }

43


{ Lifestyle }

44


Barres fondantes au citron Quoi de mieux que le citron pour finir l’hiver en beauté ? Des notes acidulées pour une recette si simple et pourtant étonnamment gourmande qui séduira à coup sûr les amateurs de citron !

INGRÉDIENTS Pour une vingtaine de barres À réaliser dans un moule à brownie rectangulaire (20X30 cm environ) Pour le fond sablé 226 g de beurre mou 100 g de sucre 270 g de farine Pour la couche crémeuse au citron 180 g de sucre Jus de 2 ou 3 citrons (en fonction de votre goût) Zeste de 2 citrons 30 g de farine 4 gros oeufs Préchauffer le four à 180°C. Fond sablé Tapisser le moule de papier d’aluminium et graisser le papier à l’aide de beurre fondu. Dans un bol, mélanger le beurre mou, le sucre et la farine afin de former une pâte et l’étaler pour recouvrir tout le fond du moule. Faire cuire 15/20 minutes, le gâteau doit dorer légèrement. Réserver. Couche au citron Verser la farine, le sucre, les zestes et le sel dans un bol. Ajouter les oeufs, le jus de citron et bien mélanger. Verser la préparation sur la couche de pâte cuite et enfourner pour 20 minutes. Laisser refroidir et démouler. Découper les bord du gâteau pour avoir des bords bien lisses puis découper des rectangles. Une fois refroidis, les saupoudrer de sucre glace et déguster !

{ Lifestyle }

45


{ Lifestyle }

46


Chez Caroline et Gabriel

{ Lifestyle }

47


{ Lifestyle }

48


Bienvenue chez Caroline et Gabriel

PAR HÉLÈNE PINAUD & JULIEN SCHWARTZMANN CRÉATEURS DU BLOG WWW.HEJU.FR

Caroline et Gabriel, deux jeunes designers, habitent un appartement strasbourgeois de style Art Nouveau. Du haut de leurs 25 ans, ils ont eu la chance de dénicher un bien au charme intemporel avec ses grands volumes atypiques et son parquet d’époque. Alors qu’ils n’ont emménagé que depuis quelques mois, leur intérieur est déjà à leur image et respire la créativité ! Les détails graphiques et l’accumulation d’objets en tout genre lui donnent une atmosphère branchée et décalée. Le style des années 50 et le design scandinave les font particulièrement craquer, notamment pour leur rapport au motif. Comme pour leur lieu de vie, le couple a choisi des objets chargés d’histoire. Avec leur budget serré, ils aiment flâner à Emmaüs et parcourir les brocantes alsaciennes à la recherche de belles pièces vintage. Leur dernière trouvaille ? Une table à manger acquise pour seulement quelques euros, un brin abîmée … Caroline a alors eu la bonne idée de teindre le plateau avec de l’encre de chine pour lui redonner une seconde jeunesse. Désormais, la table s’accorde parfaitement aux chaises Tapiovaara récupérées dans la cave de ses grands-parents. Une association détonante qui en rendrait jaloux plus d’un ! Au-delà de leur passion commune pour le vintage, le couple parsème leur intérieur des créations de chacun. Ils aiment être entourés de couleurs et de motifs que Caroline décline sur de multiples supports grâce à la sérigraphie. Après avoir imaginé des affiches, de la vaisselle et des coussins pour son home sweet home, Caroline espère étendre sa collection et pouvoir vendre ses créations très prochainement …

{ Lifestyle }

49


{ Lifestyle }

50


{ Lifestyle }

51


{ Lifestyle }

52


{ Lifestyle }

53


{ Lifestyle }

54


Parenthèse

glaciale

Le froid. La nature. Sauvage parfois, accueillante selon l’endroit. Les vêtements, eux, sont doudous pour toujours.

{ Lifestyle }

55


{ Lifestyle }

56


{ Lifestyle }

57


{ Lifestyle }

58


{ Lifestyle }

59


{ Lifestyle }

60


{ Lifestyle }

61


{ Lifestyle }

62


AV E C P R I S C I L L A D E M E R C R E D I E . C O M P H O T O G R A P H I E S PA R A M Y L E A N G

Un grand merci à Morgane et à l’équipe de Sézane ainsi qu’à la boutique U and I de Lyon. Tenue 1 : tutu DIY + pull en cachemire Monoprix Tenue 2 : Robe Sessun (dispo chez U and I ) Tenue 3 : Robe Sézane + écharpe personnelle Bracelets l’Atelier 13

{ Lifestyle }

63


Bonjour

Printemps

64


Le soleil qui frappe à la fenêtre, la luminosité retrouvée, les terrasses de café qui débordent : c’est officiel, le printemps est là. Et si, on donnait à notre chez soi un air de printemps ? P A R L A U R I A N E D E Y O U M A Y L O V E I T. C O M 65


M

on appartement, c’est mon univers, mon petit monde à moi. J’aime faire en sorte que mon chez moi soit le plus cosy, agréable et doux possible ! Les couleurs sont claires, les objets sont en harmonie les uns avec les autres, tout est travaillé. J’aime disposer ma déco d’une

certaine manière, puis finalement tout chambouler et recommencer à composer avec les objets. Mais pour que tout soit le plus douillet possible, je mélange canapé moelleux, tapis coloré, plaid tout chaud, coussins par milliers et évidemment, mon amour de chat tout doux ! Dehors, le ciel change de couleur et passe du gris au rose, la jolie vue sur Montmartre adopte les couleurs de la mi-saison. Les petites plantes s’installent un peu partout dans mon appartement, la minette s’endort au soleil, moi je troque ma tisane bien chaude contre un smoothie coloré, ça y est le printemps pointe le bout de son nez ! RETROUVEZ AUSSI LAURIANE SUR : INSTAGRAM.COM/LAURIELAURIANE ET LAURIANEBUEB.FR

{ Lifestyle }

66


{ Lifestyle }

67


{ Lifestyle }

68


{ Lifestyle }

69


70


A nos fabuleux contributeurs http://traumaeren.blogspot.fr http://www.sobi-graphie.fr http://lesgambettessauvages.com http://thetrendychalegallery.blogspot.fr http://lespommettesduchat.blogspot.com http://www.etsionsepromenait.com http://www.jenesaispaschoisir.com http://dollyjessy.com http://heju.fr http://mercredie.com http://youmayloveit.com

71


72


73


74


Un joli conte n°3