Page 60

60

maxibasketnews

Jean-François Mollière

CÔTÉ JARDIN

« L’Euro 2003 m’a fait un mal fou. Je voulais expliquer pourquoi ça s’était cassé au moment de l’Italie »

Les diplômes

24 heures dans la peau d’un autre

Je suis prof d’EPS, j’ai le diplôme supérieur de l’INSEP, j’ai un DEA de sociologie et un DEUG de psycho. J’ai fait ça en étant prof. J’ai toujours pensé qu’on n’arrête pas d’étudier. Mais, franchement, aucun de ces diplômes ne m’a servi.

Michel Platini. Un jour de l’Euro 84 où il réalise la plus belle performance que j’ai vue d’un sportif français, de tous les temps. Notamment les trois buts contre la Yougoslavie à Saint-Étienne.

Un livre

« Même pour 10 millions d’euros je refuserais de faire faire le travail par quelqu’un d’autre et dire que c’est moi qui l’a fait. »

Plutôt un auteur, Stephan Zweig. C’est une merveille.

Un film culte « Seul au Monde » avec Tom Hanks. Il tombe avec son avion sur une île et il faut qu’il survive.

Le dernier concert Goldman à Antarès. Ça remonte !

Un autographe C’est ce que j’ai appris qui est intéressant. Là, je donne des cours à la fac de Marseille. Je suis responsable du secteur de haut niveau. Ce qui me donne l’occasion de fréquenter des sportifs de différents horizons. On a des médaillés olympiques puisqu’on a des nageurs, et Laëtitia Le Corguillé en BMX.

Ce qui te fait rire J’adore les jeux de mots. C’est très simple, très nul, mais ça me fait rire.

La plus grosse bêtise à l’école

Trois personnes avec qui dîner Obligatoirement Coluche. Georges Brassens. Et Pierre Desproges. Les trois sont morts !

Un truc anti-stress

D.R.

D.R.

D.R.

Penser à la saison suivante. Comment je vais refaire l’équipe.

D.R.

J’étais dans un lycée pilote où il y avait beaucoup de liberté, donc c’était dur de faire des bêtises. Il n’y avait pas de déconne, on était en autodiscipline. Disons qu’à la récré, je continuais parfois à jouer au basket au lieu d’aller en maths. On m’avait demandé d’expliquer pourquoi je n’étais pas allé en maths et j’avais dit qu’un match, ça se menait jusqu’au bout. C’était une raison valable, c’était accepté. On avait une très grande liberté pour accéder à l’autonomie.

D.R.

1 - Pierre Desproges 2 - Michel Platini 3 - Sophie Marceau 4 - Lévrier Afghan 5 - Steven Spielberg

Ça m’est arrivé une fois de demander un autographe lorsque j’étais gamin, celui de Josip Skoblar. Je l’ai toujours ! J’allais voir tous les matches de l’OM de l’époque Magnusson/Skoblar.

1

2

3

4

5

MaxiBasketNews#5  

French Basketball Magazine

MaxiBasketNews#5  

French Basketball Magazine

Advertisement