Page 1

✶✶ 792145548

21 79

792145548

792145548

7 ✶921✶4554 8

8

7921

792145548 8 4 5 79

45 1 2

8 54 5 14

7 ✶921✶4554 8

2 79

T I M AD NE O✶ ✶

792145548

792145548

8

4554

7921

ADMIT ONE ✶

792145548

8

7 ✶921✶4554 8

792145548

✶✶✶

548

4554

7921

792145548

✶ ✶

792145548

45 7921

ADMIT ONE ✶

7 ✶921✶4554 8

792145548

✶✶✶

792145548

5548

8

✶✶✶

54

2

79

45

✶8 ✶ 54

5 14

792145548

8 54 45 21792145548 79

21

79214

8

4554

7921

5548

MAXI BASKET N°34 - AOÛT 2011 DOM : 5,60 € - BEL : 5,40 € - Port.cont : 5,20 €

792145548

79214

✶ ✶

✶ ✶

792145548

✶✶✶

792145548 ✶

ADMIT✶ ON✶EADMIT ON✶E

T I M E D A ON ✶ ADMIT ✶ E ON✶ ADMIT ✶ ✶ ON✶EADMIT ✶ ADMIT ✶ E ON ADMIT ADMIOTN✶ E ✶ ✶ ON✶E ON✶E ✶ ADMIT ADMIOTN✶ E 3:HIKNME=\UZUU^:?a@a@n@o@a; ON✶E ✶

8 54 45 21792145548 79

792145548

79

8

792145548

54

8

ADMIT ✶ ONE ADMIT ✶ ON✶E

45

4554

792145548

2

79

21

7921

5 14

79

✶✶✶

8

54

792145548

4554

ADMIT ONE ✶

✶✶✶

792145548

7 21✶455 ✶9✶ 48

8

8

7921

54

4554

T I M AD NADMIT O ✶EONE

1 ✶ ✶ ✶ 92 7

45

792145548

✶ ✶ 792145548

UIDE

48

5 45

21

792145548

ADMIT ON✶E

79

8

4554

7921

E

8 54

5

14

2 79

792145548

T I M AD NE O✶ ✶

8

54

✶ ✶

T I M AD NE O✶

21

79

45

792145548

79214 5548

792145548

5 45

48

ADMIT ON✶E

✶✶✶

48 5 45

21

792145548

ADMIT ON✶E

79

✶✶✶

792145548

✶✶✶

8

8 8 4554 54 7921 45 21792145548

79

✶✶✶

792145548

5548

✶ ✶

✶ ✶

2

79

E MODE D EMPLOI ✶ ✶

8

54

5 14

ADMIT ✶ ON✶E ADMIT ✶ TOUT✶ ASUR N✶E O D M I T LES BLEUS ✶ ADMIOTN✶ E T I M E ON✶E D A ON ✶ ✶

54

8

8 54 45 21792145548

79214

792145548

ES STATISTIQUES

✶ ✶

LE GUIDE DE L’EURO 792145548

NTERVIEW CROISÉE

ADMIT ON✶E ADM✶ IT ✶ E N O ✶ ADMIT ✶ ✶ T MIOTN I MADE ✶ E D A ONO✶NE ✶ ✶

45

8 54 45 21792145548

792

4554

79

✶✶✶

21

792145548 79

7921

ADMIT I ✶ BATUM ON✶E NICOLAS &AANTOINE DMIT DIOT ✶ A ON✶E... L G TV ... ... L ✶ DMI...TL ’ ADMIOTN✶ E ON✶E

14554 8

LES ROSTERS ... LES COMMENTAIRES✶ ...✶ LES PALMARÈS ✶

✶✶✶

792145548

T I M E D A ON ✶ ✶

#34

AOÛT 2011

79

T I M E D A ON ✶ ✶

48

5 45

M 03247 - 349- 2F:15,00 E 7

www.basketnews.net


Photos : JF Molliere FFBB par Agenzia Ciamillo-Castoria

ÉDITO • MAXI-BASKET 03

ENTRE NOUS Par Pascal LEGENDRE

P

au est une ville bénie pour l’équipe de France. Rappelez-vous de l’Euro 1999. De ces huit minutes de folie furieuse contre la Slovénie, de cet embrasement du Palais. Les Bleus y vécurent trois jours absolument inoubliables. Et puis, dix ans plus tard, un 14 août, il y eut cette soirée dantesque où les Français retournèrent les Italiens comme pizzaïolo préparant sa pâte. Les Bleus étaient qualifiés pour l’Euro et allèrent communier sous la tente avec le bon peuple béarnais. L’équipe de France s’y sent tellement bien à Pau qu’elle a conclu un partenariat avec la ville et prend systématiquement ses quartiers d’été à la Villa Navarre désormais propriété en partie de Boris Diaw. Où pourrait-on voir 1.500, 2.000 personnes assister à un simple entraînement et en quête des autographes des joueurs, sinon à Pau ? À Limoges, peut-être. Où pourrait-on comptabiliser 7.500 spectateurs en plein mois de juillet pour un simple match de préparation contre le Canada, qui a tourné au bain de sang ? Nulle part ailleurs puisque Paris-Bercy à cette date-là est fermé. Rassurons-nous, Pau n’est pas un cas isolé, et l’équipe de France est un «Magic Circus» qui plaît aux foules qui la connaissent. Le lendemain, pour leur second match face au Canada, le Palais des Sports de Toulouse, en manque de basket pro, a accueilli 4.700 spectateurs et en a refusé trois milliers. On regrette toujours et encore l’étroitesse de nos salles. Le Sportica de Gravelines est définitivement indigne de recevoir une équipe nationale de ce calibre. La fédération française a toujours eu la capacité de mobiliser ses licenciés pour ce type d’événements et mélangé aux supporters des clubs pros, cela constitue une armée de fans d’apparence solide. Formidable ? Désolé, en vous racontant ma propre expérience de gâcher le tableau. Fin juillet, j’étais en vacances dans une station balnéaire de la LoireAtlantique et je ne voulais absolument pas manquer les deux premières sorties des Bleus. J’ai déniché un restau qui avait une télé à écran plat et j’ai convaincu le chef de rang de mettre Sport +, tout en réservant la table la plus proche – à

Directeur de la publication Gilbert CARON Directeur de la rédaction Pascal LEGENDRE (p.legendre@norac-presse.fr) Rédacteur en chef Fabien FRICONNET (f.friconnet@tomar-presse.com) Rédacteur en chef-adjoint Thomas BERJOAN (t.berjoan@tomar-presse.com) MAXI-BASKET EST édITé pAr SArL NOrAC prESSE

Siège Social : 3 rue de l’Atlas – 75019 PARIS. CApITAL : 25 000 euros prINCIpAuX ASSOCIéS : Print France Offset, Le Quotidien de Paris éditions, Investor.

huit bons mètres tout de même. J’ai vu les matches dans des conditions pas optimales mais satisfaisantes. Que croyezvous qu’il arriva ? Personne, je dis bien personne, n’est venu jeter un œil à l’écran et encore moins s’installer pour découvrir Parker and Co. Pire, une famille, le mari, la femme et les trois garçons m’ont fusillé du regard quand ils ont su que j’avais «réservé» la télé et qu’ils ne pouvaient pas ainsi mater le Trophée des Champions de foot que proposait une autre chaîne. Un véritable crime de lèse-majesté. L’apparition de Joakim Noah, la signature de Nicolas Batum à Nancy, la présence habituelle de Tony Parker, ont créé un peu de buzz autour de l’équipe de France. Mais ne rêvons pas ! Qui sait dans le «grand public», comme on l’appelle, que le championnat d’Europe est programmé du 31 août au 18 septembre ? Qui est capable de situer la Lituanie sur une carte ? Qui connaît le formidable engouement de ce petit pays pour ce sport ? Qui sait que l’Espagne présente une équipe dans la lignée de celle de 2008 qui avait fait trembler la Dream Team américaine de Kobe Bryant et LeBron James ? Qui a notion que le niveau européen n’a jamais été ausssi fort ? Que le leader de l’équipe d’Allemagne, Dirk Nowitzki, est tout simplement aussi le meilleur joueur de la NBA (désolé Derrick Rose)? Que seuls les deux premiers de l’Euro seront directement qualifiés pour les Jeux Olympiques, que quatre équipes supplémentaires, pas une de plus, pourront participer à un tournoi de qualification en juillet 2012, et que cela va donner lieu à une sacrée foire d’empoigne? Que le basket-ball est en Europe le deuxième sport après le foot ? Le basket n’est pas sur TF1, M6 ou France Télévisions mais confiné à une chaîne payante, Canal + Sport prenant désormais le relais de Sport + pour l’équipe de France. C’est toujours et plus que jamais en France une affaire de spécialistes. Ce «Guide de l’Euro» est là pour vous mettre les papilles en ébullition et vous faire profiter à fond de cette compétition fabuleuse. Entre nous. l

RÉDACTION DE PARIS 3 rue de l’Atlas - 75019 Paris Téléphone : 01-73-73-06-40 – Fax 01-40-03-96-76 RÉDACTION DU MANS 75 Boulevard Alexandre & Marie Oyon BP 25244 - 72005 LE MANS CEDEX 1 Téléphone : 02-43-39-16-21 – Fax 02-43-85-57-53

JOURNALISTES

Thomas BERJOAN, Thomas FÉLIX (01-73-73-06-47), Fabien FRICONNET, Florent de LAMBERTERIE (01-73-73-06-46), Pascal LEGENDRE (02-43-39-16-26), Antoine LESSARD, Pierre-Olivier MATIGOT, Laurent SALLARD. RÉDACTION AUX USA Jérémy BARBIER (Chicago), Pascal GIBERNÉ (New York). Correspondants à l’étranger David BIALSKI (USA), Giedrius JANONIS (Lituanie), Kaan KURAL (Turquie), Pablo Malo de MOLINA (Espagne), Streten PANTELIC (Serbie), Bogdan PETROVIC (Serbie); Yannis PSARAKIS (Grèce), Sran SELA (Israël), Stefano VALENTI (Italie).

ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO Yann CASSEVILLE, Samuel HAURAIX et Romain MOLINA. SECRÉTAIRE DE RÉDACTION Cathy PELLERAY (02-43-39-16-21 - c.pelleray@norac-presse.fr).

RÉALISATION GRAPHIQUE Conception charte graphique Philippe CAUBIT (tylerstudio) Direction artistique Thierry Deschamps (Zone Presse) Maquettiste Cyril FERNANDO

ABONNEMENTS

Laurence CUASNET (02-43-39-16-20, abonnement@tomar-presse.com) Tomar Presse – Service abonnements - B.P. 25244 72005 LE MANS CEDEX 1

AOÛT 2011 SOMMAIRE #34

04

MODE D’EMPLOI

08

GUIDE TV

10

LES 24 ÉQUIPES

26

LES BLEUS

66

MOI JE:RONNYTURIAF

72

INTERVIEW CROISÉE : NICOLAS BATUM & ANTOINE DIOT

80

EURO’09

photos de couverture : Jean-François Mollière / ffbb, NBAE via Getty Images, Pascal Legendre.

PUBLICITÉ RÉGIE Hexagone Presse 12 rue Notre-Dame des Victoires – 75002 Paris Patrick GOHET (09.54.04.72.66), hexagone@hexagonepresse.com Loïc BOQUIEN (06.87.75.64.23), lboquien@hexagonepresse.com

IMPRESSION ROTO PRESSE NUMERIS 36 Boulevard Schuman – 93190 Livry Gargan

RÉGLAGE À JUSTE TITRES : Badice BENARBIA (04 88 15 12 42) b.benarbia@ajustetitres.fr COMMISSION PARITAIRE : 1110 K 80153 RCS : Paris B 523 224 574 ISSN : 1271-4534. Dépôt légal : à parution

La reproduction des textes, dessins et photographies publiés dans ce numéro est la propriété exclusive de Maxi-Basket qui se réserve tous droits de reproduction et de traduction dans le monde entier.


04

maxi-basket

Le programmE Groupe A

Groupe B

Panevezys,

Groupe C

Siauliu Arena (5.500 places)

Groupe D

Alytus

Alytaus Arena (5.500 places)

Klaipeda

Klaipedos Arena (5.486 places)

Photos / FIBA Eur

ope

Panevezio Arena (5.684 places)

Siauliai

Grande-Bretagne

Allemagne

Bosnie-Herzégovine

Belgique

Espagne

France

Croatie

Bulgarie

Lituanie

Israël

Grèce

Géorgie

Pologne

Italie

Macédoine

Russie

Turquie

Lettonie

Monténégro

Slovénie

Qualifié 1*

Ukraine

Qualifié 2*

Serbie

(*) Un tournoi de repêchage opposait, entre les 9 et 24 août, le Portugal

, la Finlande

et la Hongrie

. Les deux premiers étaient qualifiés.

premier tour Groupe A Mercredi 31 août Espagne – Pologne Turquie – Qualifié 2 Lituanie – Grande-Bretagne Jeudi 1er septembre Qualifié 2 – Espagne Grande-Bretagne – Turquie Pologne – Lituanie Vendredi 2 septembre Espagne – Grande-Bretagne Qualifié 2 – Pologne Turquie – Lituanie Dimanche 4 septembre Grande-Bretagne – Qualifié 2 Pologne – Turquie Lituanie – Espagne Lundi 5 septembre Grande-Bretagne – Pologne Espagne – Turquie Qualifié 2 – Lituanie

Groupe C 14h15 16h45 20h00 en direct sur 14h15 16h45 20h00 14h15 en direct sur 16h45 20h00 14h15 16h45 20h00 en direct sur 14h15 16h45 en direct sur 20h00

Groupe B Mercredi 31 août Serbie – Italie France – Lettonie Allemagne – Israël Jeudi 1er septembre Lettonie – Serbie Israël – France Italie – Allemagne Vendredi 2 septembre Serbie – Israël Lettonie – Italie France – Allemagne Dimanche 4 septembre Israël – Lettonie Italie – France Allemagne – Serbie Lundi 5 septembre Israël – Italie Lettonie – Allemagne Serbie – France

14h15 en direct sur 16h45 en direct sur 21h45 en différé sur 20h00 14h15 en direct sur 16h45 en direct sur 21h45 en différé sur 20h00 en direct sur 14h15 16h45 en direct sur 20h00 en direct sur 00h00 en différé sur 14h15 16h45 en direct sur 21h45 en différé sur 20h00 14h15 en direct sur 16h45 20h00 en direct sur 23h15 en différé sur

Mercredi 31 août Monténégro – Macédoine Grèce – Bosnie-Herzégovine Croatie – Qualifié 1 Jeudi 1er septembre Bosnie-Herzégovine – Monténégro Qualifié 1 – Grèce Macédoine – Croatie Samedi 3 Septembre Qualifié 1 – Bosnie-Herzégovine Grèce – Macédoine Croatie – Monténégro Dimanche 4 septembre Macédoine – Qualifié 1 Monténégro – Grèce Bosnie-Herzégovine – Croatie Lundi 5 septembre Qualifié 1 – Monténégro Grèce – Croatie Macédoine – Bosnie-Herzégovine

14h30 17h00 20h00 14h30 17h00 20h00 14h30 17h00 en direct sur 20h00 en direct sur 14h30 17h00 20h00 14h30 17h00 20h00

Groupe DMercredi 31 août Mercredi 31 août Slovenie – Bulgarie Belgique – Géorgie Russie – Ukraine Jeudi 1er septembre Bulgarie – Belgique Géorgie – Russie Ukraine – Slovenie Samedi 3 septembre Ukraine – Bulgarie Slovenie – Géorgie Russie – Belgique Dimanche 4 septembre Bulgarie – Russie Géorgie – Ukraine Belgique – Slovenie Lundi 5 septembre Géorgie – Bulgarie Slovenie – Russie Ukraine – Belgique

17h00 14h30 20h00 14h30 17h00 20h00 14h30 17h00 20h00 17h00 14h30 20h00 14h30 17h00 20h00


06

maxi-basket

DEUXième tour

Vilnius, Vilniaus Arena

• À l’issue du premier tour, les trois premières équipes e de chaque groupe sont qualifiées pour le deuxième tour. Le Groupe A croise avec le Groupe B (celui des Bleus) et le Groupe C avec le Groupe D. Les résultats des matches du premier tour disputés entre les équipes encore en lice sont conservés. • Toutes les rencontres du deuxième tour sont disputées à Vilnius, dans la Vilnius Arena (11.000 places).

FIBA Europe

• Les horaires de diffusion télé sont communiqués sous réserve de modification. Si l’équipe de France est toujours en lice, ses matches seront et en différé sur diffusés en direct sur .

GROUPE E Mercredi 7 septembre 3e Groupe B – 1er Groupe A 2e Groupe B – 2e Groupe A 3e Groupe A – 1er Groupe B Vendredi 9 septembre 1er Groupe A – 2e Groupe B 3e Groupe B – 3e Groupe A 2e Groupe A – 1er Groupe B Dimanche 11 septembre 1er Groupe B – 1er Groupe A 2e Groupe A – 3e Groupe B 2e Groupe B – 3e Groupe A

GROUPE F Jeudi 8 septembre 3e Groupe D – 1er Groupe C 2e Groupe D – 2e Groupe C 3e Groupe C – 1er Groupe D Samedi 10 septembre 1er Groupe C – 2e Groupe D 3e Groupe D – 3e Groupe C 2e Groupe C – 1er Groupe D Lundi 12 septembre 1er Groupe D – 1er Groupe C 2e Groupe C – 3e Groupe D 2e Groupe D – 3e Groupe C

14h30 en direct sur 17h00 en direct sur 20h00 14h30 en direct sur 17h00 en direct sur 20h00 14h30 17h00 20h00

14h30 en direct sur 17h00 en direct sur 20h00 en direct sur 14h30 17h00 20h00 en direct sur 14h30 17h00 en direct sur 20h00

PHASE FINALE Kaunas, Kauno Arena • Toutes les rencontres des quarts de finales sont disputées à Kaunas, dans la toute nouvelle Kauno Arena (14.400 places). • Les horaires de diffusion télé sont communiqués sous réserve de modification. Si l’équipe de France est toujours en lice, ses matches seront diffusés en direct sur et en différé sur . • Les matches de l‘équipe de France en quart, demi et . finale pourraient être diffusés sur Un accord entre les chaînes pourrait également permettre la diffusion de la finale, voire de la demi-finale, sur FIBA Europe

.

QUARTS DE FINALE Mercredi 14 septembre A 1er Groupe E – 4e Groupe F B 2e Groupe F – 3e Groupe E Jeudi 15 septembre C 2e Groupe E – 3e Groupe F D 1er Groupe F – 4e Groupe E

FINALES 17h00 en direct sur 20h00 en direct sur 22h45 en différé si équipe de France

Perdant E – Perdant F

Finale pour la 5e place

17h00 20h00

Dimanche 18 septembre

Finale pour la 3e place Perdant G – Perdant H

Finale

14h30

Vainqueur G – Vainqueur H

14h00

DEMI-FINALES Vendredi 16 septembre G Vainqueur A – Vainqueur B H Vainqueur C – Vainqueur D

Finale pour la 7e place Vainqueur E – Vainqueur F

17h00 en direct sur 20h00 en direct sur ou 22h45

PLACES 5 à 8 Jeudi 15 septembre E Perdant A – Perdant B Vendredi 16 septembre F Perdant C – Perdant D

Samedi 17 septembre

16h30 COLOURS PANTONE

20h00 en direct* sur ou 22h45 Head, shoes

Shorts, t-shirt

Body, Eyes, shapes

Pantone 122 C

Pantone 355C

Pantone 1495C

Body shadows, mouth

Eyes

Pantone 172C

Pantone Black C

Ball

Qualification pour les J.O. 2012 de Londres :

• Les 2 équipes finalistes sont directement qualifiées pour les J.O. Les équipes classés de 3 à 6 disputeront le tournoi Pré-olympique. Pantone 172C

16h30 en direct sur 20h00 en direct sur ou 22h45 FINALES

*


08

maxi-basket

EuROBASKET Le palmarès depuis 1935

Année Lieu

Or

Argent

Bronze

Top scoreur

Moy,

2009 Katowice (Pologne)

Espagne

Serbie

Grèce

Pau Gasol (Espagne)

16,9

2007 Madrid (Espagne)

Russie

Espagne

Lituanie

Dirk Nowitzki (Allemagne)

24,0

2005 Belgrade (Serbie)

Grèce

Allemagne

France

Dirk Nowitzki (Allemagne)

26,1

2003 Stockholm (Suède)

Lituanie

Espagne

Italie

Pau Gasol (Espagne)

25,8

2001 Istanbul (Turquie)

Yougoslavie

Turquie

Espagne

Dirk Nowitzki (Allemagne)

28,7

1999 Paris (France)

Italie

Espagne

Yougoslavie

Alberto Herreros (Espagne)

19,2

1997 Barcelone (Espagne)

Yougoslavie

Italie

Russie

Oded Katash (Israël)

22,0

1995 Athènes (Grèce)

Yougoslavie

Lituanie

Croatie

Sarunas Marciulionis (Lituanie)

22,5

1993 Munich (Allemagne)

Allemagne

Russie

Croatie

Sabahudin Bilalovic (Bosnie)

25,0

1991 Zagreb (Yougoslavie)

Yougoslavie

Italie

Espagne

Nikos Galis (Grèce)

32,4

1989 Rome (Italie)

Yougoslavie

Grèce

U.R.S.S.

Nikos Galis (Grèce)

35,6

1987 Athènes (Grèce)

Grèce

U.R.S.S.

Yougoslavie

Nikos Galis (Grèce)

37,0

1985 Stuttgart (Allemagne)

U.R.S.S.

Tchécoslovaquie

Italie

Drazen Petrovic (Yougoslavie)

25,1

1983 Nantes (France)

Italie

Espagne

U.R.S.S.

Nikos Galis (Grèce)

33,0

1981 Prague (Tchécoslovaquie)

U.R.S.S.

Yougoslavie

Tchécoslovaquie

Mieczyslaw Mlynarski (Pologne)

23,1

1979 Turin (Italie)

U.R.S.S.

Israël

Yougoslavie

Micky Berkowitz (Israël)

22,4

1977 Liège (Belgique)

Yougoslavie

U.R.S.S.

Tchécoslovaquie

Kees Akerboom (Pays-Bas)

26,7

1975 Belgrade (Yougoslavie)

Yougoslavie

U.R.S.S.

Italie

Atanas Golomeev (Bulgarie)

22,9

1973 Barcelone (Espagne)

Yougoslavie

Espagne

U.R.S.S.

Atanas Golomeev (Bulgarie)

22,1

1971 Essen (Pays-Bas)

U.R.S.S.

Yougoslavie

Italie

Edward Jurkiewicz (Pologne)

22,6

1969 Napoli (Italie)

U.R.S.S.

Yougoslavie

Tchécoslovaquie

George Kolokitas (Grèce)

22,7

1967 Helsinki (Finlande)

U.R.S.S.

Tchécoslovaquie

Pologne

George Kolokitas (Grèce)

22,9

1965 Moscou (U.R.S.S.)

U.R.S.S.

Yougoslavie

Pologne

Radivoj Korac (Yougoslavie)

21,7

1963 Wroclaw (Pologne)

U.R.S.S.

Pologne

Yougoslavie

Radivoj Korac (Yougoslavie)

26,6

1961 Belgrade (Yougoslavie)

U.R.S.S.

Yougoslavie

Bulgarie

Radivoj Korac (Yougoslavie)

24,0

1959 Istanbul (Turquie)

U.R.S.S.

Tchécoslovaquie

France

Novacek (Roumanie)

19,5

1957 Sofia (Bulgarie)

U.R.S.S.

Bulgarie

Tchécoslovaquie

Skerzik (Tchécoslovaquie)

13,8

1955 Budapest (Hongrie)

Hongrie

Tchécoslovaquie

U.R.S.S.

-

-

1953 Moscou (U.R.S.S.)

U.R.S.S.

Hongrie

France

-

-

1951 Paris (France)

U.R.S.S.

Tchécoslovaquie

France

Stiapas Butautas (U.R.S.S.)

1949 Le Caire (Égypte)

Égypte

France

Grèce

Fedon Mattheou (Grèce)

13,7 -

1947 Prague (Tchécoslovaquie)

U.R.S.S.

Tchécoslovaquie

Egypte

-

-

1946 Genève (Suisse)

Tchécoslovaquie

Italie

Hongrie

-

-

1939 Kaunas (Lituanie)

Lituanie

Lettonie

Pologne

Heino Veskila (Estonie)

1937 Riga (Lettonie)

Lituanie

Italie

France

-

1935 Genève (Suisse)

Lettonie

Espagne

Tchécoslovaquie

Livo Franceschini (Italie)

13,7 12,4


Enfin un ballon

Décathlon - SA à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 10 250 000 euros, 4 Bvd de Mons 59650 Villeneuve dʼascq. RCS Lille 306 138 900

concu pour les enfants

NO CON TRAUM L’A NC ATIS ET PPR U P ANT SANPERMEETNTISSOUR . S R DE JOAGE ISQ UER UE

S.

IE

E. T I L AIN I CIA E C P M A IP S N F GR E I ISE U QA PR ENT

LEM

POIDS PLUME.

20 % PLUS LEGER QU’UN AUTRE BALLON.

Retrouvez ce produit en vente dans tous les magasins

et sur decathlon.com

* Prix maximum conseillé applicable dans les magasins DECATHLON situés en France métropolitaine. Le produit présenté est disponible dans les magasins suivant habituellement le rayon ou la game concernés ou sur commande.

D ETU

L


10

maxi-basket

Jean-François Mollière / FFBB


EUROBASKET 2011 • maxi-basket 11

24 équipes

des stars et des Bleus

Sur la ligne de départ, un record de 24 équipes, des immenses stars comme Dirk Nowitzki et Pau Gasol, une Espagne favorite qui a à cœur de se venger d’un Mondial 2010 décevant, des Bleus gonflés d’espoirs, le tout sur une terre peinte en orange strié de noir, la Lituanie ; ce championnat d’Europe s’annonce volcanique.

Nando de Colo et les Bleus ont deux cibles : une médaille à l’Euro et une qualification pour les J.O. de Londres.


12

maxi-basket

LE RETOUR DU GRAND BLOND

Groupe B Allemagne

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Heiko Schaffartzik

1,83

1

27

ALBA Berlin

Steffen Hamman

1,94

1

30

FC Bayern München

Per Günther

1,84

1/2

23

Ratiopharm Ulm

Philipp Schwethelm

2,01

2

22

FC Bayern München

L’Allemagne peut encore le faire

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

17e

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

11e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

10e

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

5e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

8e

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

2e - Argent

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

9e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) 3e - Bronze

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

4e

106 points !

• Lucca Staiger est encore un jeune joueur mais il est loin d’avoir connu une carrière linéaire. Il est tout d’abord l’homme d’une légende invérifiable que nombre de journalistes allemands se plaisent à rapporter. Alors âgé de 16 ans, ce pur shooteur, aurait plombé ses adversaires de 106 points dans un match de championnat junior ! Il évoluait alors avec le club de Ehingen et bénéficia suite à ce coup de sang de quelques minutes en D2 Allemande. Un bien pour un mal puisque, par la suite, parti vers la NCAA et Iowa State, il passa une année sur le banc en tant que Red Shirt pour avoir transgressé le code amateur universitaire qui veut qu’un jeune joueur jouant en NCAA ne doit jamais avoir joué en tant que professionnel.

Le saviez-vou s

E

t l’Allemagne redevient grande ! Plus forte qu’en 2005 ? Depuis que le grand blond, Enrichies de deux sorties alias Dirk Nowitzki, a annoncé internationales, les classes 88, Lucca son retour au sein de la Mannschaft, Staiger, Tim Ohlbrecht, et 89 avec les chances de voir nos voisins Tibor Pleiss, Robin Benzing et Philipp germaniques se sortir du groupe B, Schwethelm ont largement progressé voire d’accéder aux quarts de finale, sur le plan international. Dans la se sont considérablement accrues. raquette, Jan-Hendrik Jagla a tenu Absent depuis 2008, et les Jeux parfaitement le poste 4 en l’absence Olympiques de Pékin, le joueur de du Wunderkid des Mavericks et Dallas a comblé les attentes des a effectué ses deux meilleures fans allemands en matière de balle compétitions, tournant même en orange, d’abord en devenant le premier Turquie à 13,8 pts, 6,2 rbds et 3,0 pds. Allemand à remporter le titre NBA puis L’ajout des deux stars NBA, Nowitzki et en décidant de faire son come back Kaman (dont la venue est toujours liée en sélection. Et pour cause, depuis à celle de Notwitski) devrait apporter trois ans, et deux compétitions, Dirk à l’équipe d’Allemagne ce complément Bauermann, coach germanique, galère d’expérience et de talent qui lui fait

?

un peu. À la tête de l’Allemagne depuis encore défaut. Cette alliance de huit saisons, l’autre Dirk a eu beau tout jeunesse et d’expérience allant jusqu’à Lucca Staiger 1,95 2 24 ALBA Berlin tenter sans sa star pour rester au niveau, faire dire à certains observateurs que Johannes Herber 1,95 2 28 Skyliners Frankfurt cela n’a pas été la même chanson. l’Allemagne serait plus forte et mieux Robin Benzing 2,09 3 22 FC Bayern München Abandonné par Nowitzki, Bauermann équipée qu’en 2005, année où la Konrad Wysocki 2,02 3 29 Turow Zgorzelec (POL) savait qu’il devait lancer dans le grand Mannschaft avait réussi à rapporter bain des jeunes et donner un nouvel l’argent européen, c’est dire. Sven Schultze 2,06 4 33 ALBA Berlin élan à sa sélection. Si toute l’Allemagne Autre élément important, l’annonce du Dirk Nowitzki 2,13 4 33 Dallas Mavericks (NBA, USA) a fermé les yeux devant les décevants retrait de Dirk Bauermann de la sélection Jan-Hendrik Jagla 2,11 4/5 30 FC Bayern München résultats de l’Euro 2009 (une seule après cet Euro. Le coach germanique a en Tim Ohlbrecht 2,10 4/5 23 Telekom Baskets Bonn victoire pour cinq défaites), le Mondial effet indiqué qu’après huit ans à la tête Tibor Pleiss 2,15 5 22 Brose Baskets Bamberg 2010, où les Allemands avaient reçu de la Mannschaft, il allait laisser sa place Chris Kaman 2,13 5 29 Los Angeles Clippers (NBA, USA) une wildcard, a surpris plus d’un et se consacrer au FC Bayern Munich, Coach : Dirk Bauermann (53 ans) observateur. Talentueux, bagarreurs, nouvelle machine de guerre allemande. accrocheurs, les Allemands décrochent Cette nouvelle est loin d‘être anodine, une première victoire de prestige car le coach allemand bénéficie d’une Délaissés depuis deux compétitions, les jeunes contre la Serbie, argentée à l’Euro aura importante en sélection et nombre Allemands ont beaucoup perdu mais ont aussi 2009 et future quatrième du Mondial, de résultats lui sont imputables. C’est lui beaucoup appris. Le retour de l’idole, Dirk remportant d’un point, 82-81, une qui a réussi à fédérer autour de la star Nowitzki, aux affaires, avec Chris Kaman dans grosse bataille. Et même si, par la suite, Nowitski en trouvant toujours le juste ton sa valise, devrait donner un nouvel élan à la les jeunes Allemands n’ont pas été sur et en dehors du terrain. Seul moyen Mannschaft qui, se replace clairement dans plus convaincants que ça (trois défaites de le retenir ? Décrocher un résultat qui la course aux quarts avec, en ligne de mire, dont une face à l’Angola, victoire face pourrait l’emmener à terminer l’aventure une place au tournoi qualificatif pour les J.O. à la Jordanie), le groupe de Bauermann à Londres. Ses hommes en sont a montré des qualités et qu’il faudra capables. l Par Thomas FÉLIX compter avec lui dans le futur.

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts Jan-Hendrik Jagla 5 26 24-46 52,2 13-20 8-14 6,2 3,0 1,0 0,4 2,0 13,8 Heiko Schaffartzik 5 23 15-45 33,3 12-30 5-6 2,4 2,8 0,8 2,6 9,4 Tibor Pleiss 5 20 15-34 44,1 11-12 6,0 0,2 0,6 1,0 1,6 8,2 Tim Ohlbrecht 5 21 13-24 54,2 6-13 8-13 4,4 0,8 0,4 0,8 1,0 8,0 Lucca Staiger 4 15 10-22 45,5 6-16 3-3 1,0 0,3 0,3 1,3 7,3 Demond Greene 5 22 14-35 40,0 4-14 4-5 2,0 0,8 0,2 1,0 7,2 Steffen Hamann 5 24 11-22 50,0 0-4 5-7 1,8 3,4 0,8 2,0 5,4 Christopher McNaughton 5 14 10-17 58,8 7-9 2,6 0,2 0,6 1,6 5,4 Robin Benzing 5 18 8-25 32,0 4-13 3-3 1,4 0,6 0,2 0,2 0,4 4,6 Philipp Schwethelm 5 16 7-15 46,7 6-13 2-2 0,6 1,0 0,6 0,6 4,4 Elias Harris 5 17 7-13 53,8 0-2 3-3 2,0 0,6 0,2 0,4 0,8 3,4 Per Günther 3 5 0-4 0,0 0-1 0,7 0,3 Totaux 5 - 134-302 44,4 51-126 59-77 30,6 13,6 5,6 2,8 14,8 75,6


Tilo Wiedensoh

ler / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 13

Dirk

Nowitzki

Groupe B

Allemagne


14

maxi-basket

Groupe B

Belgique

OBJECTIF SECOND TOUR

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Jorn Steinbach

1,84

1

22

Sam Van Rossom

1,88

1

25

Generali Okapi Aalstar

CAI Zaragoza (ESP)

Beye Tabu-Eboma

1,84

1/2

26

NGC Cantu (ITA)

Roel Moors

1,90

1/2

33

Antwerp Giants

pour cet Euro, et ils peuvent en être déficit cruel de talent sur le poste 3 qui va obliger Axel Hervelle à se décaler satisfaits. Dimitri Lauwers 1,88 2 32 Air Avellino (ITA) Pour attaquer cette première échéance souvent. Marcus Faison 1,96 2 33 BC Oostende continentale depuis 1993, la Belgique Allez, tout n’est pas noir pour nos voisins Quentin Serron 1,90 2 21 BC Oostende pourra compter sur tout son monde. du plat pays. Car si, dans le groupe Guy Muya 1,90 1/3 28 Liege Basket Marcus Faison, le vétéran américain, D, la Slovénie et la Russie paraissent véritable homme à tout faire de la sélection inabordables, il n’en est pas de même Jean Mwema 1,95 3 22 Antwerp Giants l’année dernière, meilleur marqueur avec pour l’Ukraine, la Géorgie et la Bulgarie. Randy Oveneke 2,00 3 25 Antwerp Giants 10,8 points en qualif’. Mais aussi son duo D’autant plus que la Belgique connaît Axel Hervelle 2,04 4 28 Bizkaia Bilbao (ESP) d’intérieurs,Thomas Van Den Spiegel et bien ces deux dernières équipes pour Christophe Beghin 2,06 4 31 Spirou Charleroi Axel Hervelle, très expérimentés après les avoir battues lors des qualifications Maxime De Zeeuw 2,05 4 24 Gent des passages dans les plus grands clubs l’année dernière et elle avait même fini Thomas Van Den Spiegel 2,14 5 33 BC Oostende européens. Ajouté au retour de l’icône avec 3 victoires pour une seule défaite Didier Ilunga Mbenga 2,10 5 31 New Orleans Hornets (NBA, USA) Didier MBenga, le NBAer depuis déjà huit face au duo. Coach : Eddy Casteels (51 ans) saisons, qui va apporter sa puissance « L’objectif est simple », conclut physique à l’intérieur, indispensable à ce Jacques Ledure, « donner notre meilleur niveau de compétition. Avec une raquette et passer le premier tour. Et les joueurs De retour après une absence de 18 ans, “les très dense, les Belges auront de quoi ont vraiment envie de faire quelque Lions”, surnom de la sélection belge, ont voir venir. Reste que pour le coach Eddy chose, alors on est confiant. » Pour un bataillé ferme pour se qualifier dans les 16 Casteels, qui s’attache depuis des années retour sur la grande scène européenne, avant d’apprendre que l’Euro passait à 24 à la tête de la sélection à mélanger la Belgique frapperait un grand coup équipes. Pas rancuniers, les Belges viennent subtilement jeunesse et expérience, si elle se propulsait au second tour à l’Euro pour apprendre, mais ils comptent bien mais, depuis leur victoire contre le la tâche ne s’annonce pas simple. rendre la vie difficile à leurs adversaires et voisin français, les Belges ont changé visent une qualification au second tour. d’état d’esprit. Alors pourquoi pas ? l

« Ils ont une réelle envie de faire quelque chose ensemble. »

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifiée

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Non qualifiée

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Non qualifiée

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

?

Car si les tous les joueurs ont répondu La victoire contre la France en août présent à l’appel de coach Casteels, 2009 a été le déclencheur pour que chacun loue comme le premier nous », avoue Jacques Ledure, artisan de la réussite belge ces manager général des Lions, dans une dernières années, ils n’ont aucune interview donnée à un confrère belge. expérience à ce niveau de compétition, Habituée aux batailles de qualification, ce qui devrait faire cruellement la Belgique a pris conscience qu’elle défaut. « Nous avons quand même pouvait battre des gros pendant des points forts », rétorque Jacques la campagne de qualification pour Ledure. « Nos joueurs se connaissent l’Euro 2009 et depuis ne fait plus très bien et possèdent une grande de complexes. « C’est un tournant complémentarité. Ils ont réalisé qu’ils car avant on savait que l’on avait fait pouvaient gagner ensemble et des des progrès mais nous n’avions pas joueurs comme Lauwers, Van Rossom, de victoire référence. Là, les joueurs Moors ou Beghin ont une bonne se sont surpassés et cela nous a aidés expérience européenne. » Bien sûr, pendant la campagne de qualification mais la Belgique présente quelques à l’Euro 2011. » En prenant conscience points faibles notables. Un âge de ses de leurs progrès, les Belges sont cadres élevé qui peut jouer dans une parvenus à se qualifier sur le terrain campagne longue et difficile, et un

«

Jacques Ledure

Pas inabordable

Le saviez-vou s

Par Thomas FÉLIX

Double champion NBA

• Ils ne sont pas nombreux les Européens – présents à l’Euro lituanien – à porter des bagues NBA, ils sont quatre (cinq si Mahinmi venait à participer) ! Derrière Tony Parker et ses trois bagues de champion obtenues avec les San Antonio Spurs (2003, 2005, 2007), on trouve l’Espagnol Pau Gasol avec deux titres obtenus avec les Los Angeles Lakers en 2009 et 2010 et Dirk Notwitzki avec un titre glané cette année en 2011 avec Dallas. Le quatrième ? Didier MBenga, le Belge. Deux titres aussi, obtenus avec Los Angeles et Pau Gasol en 2009 et 2010. Seul ombre au tableau, si les trois premiers nommés ont été des acteurs principaux de chaque titre, MBenga a lui ciré le banc le plus souvent.

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts Marcus Faison 8 27 31-57 54,4 12-26 12-16 3,5 1,8 1,6 0,3 2,0 10,8 Christophe Beghin 8 21 31-56 55,4 4-6 19-26 3,0 1,1 0,5 1,5 10,6 Beye Tabu-Eboma 8 24 26-57 45,6 15-34 16-21 1,9 2,0 1,3 1,8 10,4 Axel Hervelle 8 30 29-80 36,3 6-32 12-17 5,4 1,8 1,0 0,3 1,8 9,5 Sam Van Rossom 8 25 27-39 69,2 11-19 7-8 2,1 2,3 1,5 0,1 1,1 9,0 Dimitri Lauwers 8 13 15-39 38,5 13-32 13-16 1,0 1,6 0,5 0,8 7,0 Roel Moors 8 22 16-38 42,1 3-9 14-17 1,9 1,5 0,9 1,6 6,1 Thomas Van Den Spiegel 6 13 13-31 41,9 0-1 3-10 3,2 0,5 0,3 0,3 0,5 4,8 Guy Muya 8 12 14-19 73,7 3-5 2-4 0,8 0,6 0,4 0,3 0,8 4,1 Randy Oveneke 6 7 7-12 58,3 2-5 2-2 0,8 0,5 0,3 3,0 Jef Van Der Jonckheyd 7 13 5-13 38,5 4-12 1-2 1,7 0,9 0,7 0,3 0,6 2,1 Yannick Driesen 3 3 0-1 0,0 2-2 0,7 Totaux 8 - 214-442 48,4 73-181 103-141 24,0 14,1 8,5 1,4 12,4 75,5


Castoria / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 15

Axel

Hervelle

Groupe C

Belgique


16

maxi-basket

SANS PRESSION

Groupe C

vine Bosnie-Herzégo Nom

L’effectif

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Sasa Vasiljevic

1,88

1

32

BC Donetsk (UKR)

Aleksej Nesovic

1,89

1/2

26

Buducnost (MON)

Diego Kapelan

1,90

1/2

24

Mc Neese State (NCAA, USA)

Ernest Bremer

1,88

1/2

30

Krasnye Krylia (RUS)

Nemanja Gordic

1,93

2/1

22

Lottomatica Roma (ITA)

présent (heureusement), ses compères la Bosnie, cela pourrait être différent Mirza Teletovic et Goran Ikonic ont cette année. En combinant le talent Henry Domercant 1,94 2 30 Spartak St Petersburg (RUS) passé leur tour. Pour sa part, Ratko et l’expérience des quatre joueurs Goran Ikonic 1,96 2 31 KRKA Novo Mesto (SLO) Varda n’a disputé que deux matches cités précédemment avec la jeunesse Nehad Dedovic 1,98 2/3 21 Lottomatica Roma (ITA) (13,5 pts et 5,4 rbds de moyenne). des nouveaux venus, des résultats Il faudra d’ailleurs faire avec le peuvent être attendus. Nihad Dedovic, Mujo Tuljkovic 2,03 3 32 PBG Basket Poznan (POL) forfait de ce dernier, qui a quitté le jeune meneur de Rome doit devenir Mirza Teletovic 2,05 3/4 25 Caja Laboral Vitoria (ESP) prématurément le groupe. Ce départ la révélation de son équipe pour Kenan Bajramovic 2,05 4 30 Lietuvos rytas (LIT) sera compensé par deux retours rester dans la continuité de sa bonne Adnan Hodzic 2,03 4 23 Lipscomb (NCAA, USA) bénéfiques à l’effectif, car on ne parle saison. De plus, la propension du Edin Bavcic 2,09 4/5 27 Aris Salonique (GRE) pas de joueurs dominants uniquement groupe à prendre bon nombre de ses Elmedin Kikanovic 2,10 4/5 22 Sans club dans leur sélection, mais de stars tirs derrière la ligne à trois-points Coach : Sabit Hadzic (54 ans) des joutes européennes en club. en fait une menace permanente. Le premier, leader de cette équipe, Si la mire est bien réglée, ils peuvent Mirza Teletovic. L’ailier de Vitoria prendre feu, et les Domercant, La Bosnie-Herzégovine fait son retour à reste sur une excellente saison avec Teletovic et Ikonic ne se feront pas l’Eurobasket après six ans d’absence. Emmenée le club basque (15,5 pts, 5,5 rbds en prier pour rallumer la mèche dès qu’il par un quatuor brillant sur la scène Euroleague), ex MVP de la Copa del le faudra. Enfin, en tant que petit européenne cette année, la tâche ne sera Rey, il est la pièce maîtresse de cette poucet dans cette compétition, à la pourtant pas facile. équipe bosnienne. Shooteur accompli, vue des résultats précédents, cette il ne se cantonne pas à ce rôle, équipe bosnienne n’a rien à perdre Par Frédéric TRIPODI perçant volontiers les défenses avec en venant à cet Euro, toute victoire des pénétrations bien senties. Goran est bonne à prendre et ravira les fans. Ikonic, dernier MVP du Final Four de Une troisième place dans ce groupe C epuis son indépendance en l’EuroChallenge n’est pas en reste, n’est pas utopique, puisqu’ils n’ont 1992, la Bosnie n’a jamais l’arrière tournait sur la compétition à pas hérité de la pire des poules, alors brillé au niveau européen. 13,6 points, 2,1 rebonds et 1,9 passe. comptez sur eux pour jouer leur carte Sa meilleure performance sur la “L’ancien” de 31 ans peut encore faire à fond. l scène continentale reste à ce jour du mal aux défenses… Quant au jeune une huitième place acquise en 1993 Nemanja Gordic, il évoluait à Rome après un match de classement perdu dans un club d’Euroleague, et tournait contre… la France. Depuis, le plafond à 9,7 points et 2,5 passes par match, • Mirza Teletovic peut prendre feu est à la 13e place, voire pire, puisque donc les compétitions européennes, à tout moment et détient le record l’équipe reste sur deux absences il connaît et il ne demande qu’à de tirs à trois-points inscrits dans un en 2007 et 2009. La campagne progresser. Henry Domercant a lui match d’Euroleague avec 9. Il se classe de qualification de l’année dernière fait du bon travail l’année dernière à égalité avec Saulius Stombergas et n’est d’ailleurs pas là pour rassurer en portant sa sélection à bout de bras Thomas Kelati. Avec 9 tirs primés sur puisqu’elle s’est faite dans la douleur en l’absence de ces trois déserteurs 13, il signe une meilleure performance d’un été, leur retour ne devrait donc (3 victoires en 8 matches). que Kelati qui a réalisé un 9/19, mais Une phase de qualification difficile, faire que du bien. il n’atteint pas la perf’ de Stombergas, c’est sûr. Mais quoi de plus normal qui lui, avait rendu la copie parfaite quand trois des quatre meilleurs de 9/9. Rien de vraiment surprenant Expérience joueurs sont absents ou ne disputent pour Teletovic qui tente 60% de ses tirs et jeunesse derrière la ligne. pas la totalité des matches  ? Alors que Henry Domercant était bien Si l’année dernière a été difficile pour

?

D

Le saviez-vou s

Teletovic, Ikonic, des cadors dans les compétitions européennes.

Les dix dernières compétitions 2010

Tireur d’élite

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifiée

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Non qualifiée

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

13e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

15e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

13e

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur Henry Domercant Ratko Varda Kenan Bajramovic Nemanja Gordic Nihad Dedovic Edin Bavcic Aleksej Nesovic Feliks Kojadinovic Milan Milosevic Ermin Jazvin Dino Hodzic Bozo Durasovic Miralem Halilovic Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 32 36-101 35,6 17-50 28-35 2,0 1,5 1,8 2,6 14,6 8 23 40-86 46,5 1-13 27-41 5,3 0,4 0,3 0,3 1,5 13,5 8 29 35-78 44,9 12-30 22-25 5,0 1,0 0,4 0,1 2,9 13,0 2 25 8-18 44,4 6-9 4-4 1,0 2,0 0,5 13,0 6 27 29-52 55,8 9-21 7-9 4,3 1,3 2,2 0,2 1,7 12,3 7 24 23-46 50,0 7-16 18-26 5,9 0,9 0,7 0,6 0,4 10,1 8 30 14-39 35,9 4-20 12-16 3,1 3,1 1,4 0,3 2,0 5,5 8 23 6-26 23,1 3-18 15-20 2,9 3,4 0,6 2,3 3,8 7 12 6-12 50,0 0-4 2-5 1,6 0,3 0,1 0,9 2,0 7 9 6-16 37,5 0-1 1,6 0,3 0,1 0,3 1,7 2 5 1-1 100,0 1,0 1,5 1,0 1 1 1 2 8 - 204-475 42,9 59-181 135-182 29,9 12,5 6,8 1,4 14,0 75,3


Ciamillo&Castori a / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 17

Mirza

Teletovic

Groupe C

vine Bosnie-Herzégo


18

maxi-basket

Groupe D Bulgarie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Plamen Aleksiev

1,80

1/2

27

Cherno More

Earl Rowland

1,88

1/2

28

Vanoli (ITA)

Chavdar Kostov

1,96

2

23

Kavala (GRE)

MISSION QUASI IMPOSSIBLE

l’invitation. Impulsée par Filip Videnov, Moins à la fête en Grèce (3,2 pts, 2,0 rbds leader par défaut et seul Bulgare au- à Kavala) mais attendu de pied ferme au Zlatin Georgiev 1,95 2 26 Levski Sofia dessus des dix points de moyenne pays, Chavdar Kostov est déjà considéré Bozhidar Avramov 1,96 2 21 Lukoil Academik Sofia (19,5 pts à 57,3%, 5,1 rbds, 2,5 pds), comme un international accompli (9,5 pts, Filip Videnov 1,96 2/3 31 Prokom Gdynia (POL) la campagne fut laborieuse (4 victoires, 2,8 rbds l’été dernier). À seulement 21 ans, Ivan Lilov 1,96 2/3 23 Rilski Sportist 4 défaites). À part peut-être contre Bozhidar Avramov marche dans les mêmes Aleksandar Georgiev 2,02 3 21 Levski Sofia la Belgique (1 victoire, 1 défaite), jamais pas. En couveuse dans les rangs de Sofia, Kaloyan Ivanov 2,05 4 25 Cajasol Sevilla (ESP) le collectif bulgare n’afficha le niveau d’un ce deuxième arrière a pointé le bout du postulant à l’Euro. Et pourtant… nez en EuroChallenge cette année (5,5 pts, Dejan Ivanov 2,05 4/5 25 Montegranaro (ITA) Comme si elle avait totalement 2,0 rbds, 1,8 pd). Conscient que les états Nikolay Varbanov 2,09 5 26 Tundja Yambol redistribué les cartes, la nouvelle formule de service de sa jeune garde demeurent Tencho Banev 2,09 5 31 Lukoil Academik Sofia de la compétition attise l’ambition des tout de même un peu légers pour titiller Coach : Rosen Barchovski (51 ans) plus petites nations. « Nous avons de plus les cadors du groupe, Rosen Barchovski grandes chances de succès cette fois », ne relâche pas la pression. « Je veux de pense Videnov, l’un des six rescapés la discipline, de l’enthousiasme, de la   de l’édition 2009. « C’est notre heure. » motivation et un bon travail d’équipe. Nous Trop faible pour faire illusion en 2009 (-18,3 pts En réalité, il est certainement encore un avons besoin de trois victoires à l’Euro. » en moyenne) la Bulgarie ne doit son retour peu trop tôt. Désistements et retraites Ni le manque d’expérience ni la faiblesse à l’Euro qu’à la refonte de la compétition. En concurrence avec la Géorgie et l’Ukraine pour des cadres obligent, la fédération évidente des intérieurs n’assombrissent responsabilise une génération intrigante le positivisme bulgare. «  J’espère que un strapontin en deuxième semaine, la nouvelle mais bien trop tendre pour vraiment nous serons au second tour  », exprime génération bulgare devrait prendre quelques bousculer la hiérarchie. Au sein de cette Videnov. « Tout peut arriver. Si nous avons leçons utiles pour l’avenir. nouvelle vague, les jumeaux Ivanov un peu de chance, quelques trois-points, Par Jérémy BARBIER (25 ans) font déjà figure de vétérans. un jeu de passes solide, je pense que Expatriés dans des championnats nous pouvons y parvenir. » En résumé, la ême Pini Gershon n’a étrangers de valeur, Dejan (13,4 pts et Bulgarie passera le cut si elle joue cinq pas réussi à transformer 8,0 rbds à Montegranaro) et Kaloyan matches au-dessus de ses moyens. Dans le plomb en or. Grand (5,0 pts et 4,2 rbds à Séville) prennent très le cas contraire – le plus probable – elle bataillera pour une ou deux victoires tout architecte en 2008 de la qualification à cœur leur rôle de leaders. pour l’Euro polonais, le guide du Maccabi en posant les fondations d’un nouveau n’y a fait qu’un passage éclair : 4 jours, projet. D’autres s’en contenteraient… l Aveugles ou 3 matches et 3 défaites dans les grandes ambitieux ? largeurs. -12 contre la Pologne, -28 devant la Turquie, -15 face à la Lituanie. « Nous avons beaucoup de joueurs jeunes • La Bulgarie n’a plus gagné un match Clap de fin et… début de conflit. Dans et talentueux  », assure le pensionnaire officiel dans un championnat d’Europe la foulée de la débâcle, Gershon de Lega. «  La Bulgarie a besoin de ces depuis le 25 juin 1989. Contre les Pays-Bas réclama un staff technique plus étoffé. nouveaux gars, des joueurs qui ont (91-86), elle avait alors arraché la septième Rosen Barchovski La fédération refusa, Pini claqua quelque chose à prouver chaque jour  », place d’une compétition légèrement la porte. En février 2010, à six mois des enchérit son frère. «  Je suis surpris de tronquée (8 participants). Bredouilles au qualifications, Rosen Barchovski héritait voir combien ils ont progressé depuis un retour des campagnes 1991, 1993, 2005 et d’un groupe amputé du naturalisé Earl an. » Le compliment vise directement Ivan 2009, les Lions débarquent en Lituanie sur Rowland, option n°1 pendant l’Euro Lilov, 11e homme des qualifications l’été une série de 14 revers consécutifs (-13,1 (17,7 pts, 3,0 rbds et 3,0 pds). Todor dernier (6,3 pts en 11,0 min). Petite vedette pts en moyenne). Seulement quatre de ces Stoykov (12,0 pts, 4,3 rbds) et Vasco dans son pays, le jeune arrière a terminé défaites ont été concédées par un écart Evtimov (4,0 pts, 8,6 rbds), starters deuxième scoreur du championnat bulgare de moins de huit points. en Pologne, déclinèrent également cette saison (20,1 pts, 4,7 rbds, 3,4 pds).

M

Les dix dernières compétitions 2010

22 Ans de disette

Le saviez-vou s

?

« Je veux de la discipline, de l’enthousiasme, de la motivation »

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

16e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

11e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

9e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

7e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

10e

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur Filip Videnov Chavdar Kostov Earl Calloway Kaloyan Ivanov Deyan Ivanov Stefan Georgiev Aleksandar Georgiev Ivan Lilov Zlatin Georgiev Nikolay Varbanov Asen Velikov Bozhidar Avramov Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 27 55-96 57,3 18-44 28-34 5,1 2,5 1,0 0,1 2,6 19,5 8 23 24-44 54,5 13-21 15-21 2,8 0,6 1,0 1,4 9,5 8 29 23-67 34,3 13-31 16-21 3,1 4,3 2,1 0,1 2,1 9,4 6 27 18-52 34,6 3-19 14-22 7,3 1,3 0,8 0,2 0,8 8,8 8 21 21-62 33,9 2-15 23-34 3,6 0,9 0,4 0,5 1,4 8,4 8 19 18-37 48,6 0-1 15-19 3,3 0,5 0,5 0,1 2,1 6,4 6 21 15-26 57,7 1-7 7-10 4,2 1,2 0,3 1,0 6,3 4 11 4-7 57,1 3-5 14-14 1,5 1,3 1,0 1,3 6,3 7 19 11-20 55,0 6-13 8-8 1,3 0,7 1,4 0,1 1,0 5,1 8 12 10-23 43,5 11-14 2,4 0,1 0,4 0,3 0,5 3,9 7 11 5-14 35,7 4-12 7-8 0,9 1,7 0,3 1,1 3,0 4 6 2-4 50,0 1-2 4-4 0,3 0,8 0,8 2,3 8 - 206-452 45,6 64-170 162-209 31,6 13,9 8,3 1,4 14,4 79,8


Castoria / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 19

Kaloyan

Ivanov

Groupe D Bulgarie


20

maxi-basket

LA PEUR DE PERDRE

Groupe C Croatie

L’effectif

Taille Poste Âge Club en 2010-11 1,80

1

26

Cedevita Zagreb

1,85

1

29

Unics Kazan (RUS)

Rok Stipcevic

1,86

1

25

Cibona Zagreb

Marko Car

1,88

2

25

K.K Zadar

Bojan Bogdanovic

2,02

2

22

Cibona Zagreb

Marko Tomas

2,01

2/3

26

Fenerbahçe Ulker (TUR)

Simon Krunoslav

1,97

3

26

K.K. Zagreb

Damjan Rudez

2,03

3

25

Cedevita Zagreb

Zoran Vrkic

1,92

3

24

Olimpija Ljubljana (SLO)

Damir Markota

2,09

3/4

25

Olimpija Ljubljana (SLO)

Luksa Andric

2,08

4

26

Galatasaray (TUR)

Stanko Barac

2,17

5

25

Caja Laboral Vitoria (ESP)

Ante Tomic

2,17

5

24

Real Madrid (ESP)

Luka Zoric

2,05

5

26

K.K. Zagreb

Coach : Josip Vrankovic (42 ans)

Quart de finaliste lors des trois dernières éditions, la Croatie n’a jamais réussi à concrétiser les ambitions d’une génération aussi talentueuse que dispersée. En quête d’une nouvelle dynamique après un Mondial décevant, la sélection a sacrifié plusieurs anciens sur la route de l’Euro.

Par Jérémy BARBIER

T

oujours fourrée en embuscade mais jamais récompensée à l’arrivée, la Croatie perd peu à peu son statut de poil à gratter. Au pays des Kukoc, Petrovic et Radja, Sans Ukic l’attente a pourtant déjà trop duré. ni Radosevic « Nous savons que nous n’avons gagné aucune médaille depuis environ 15 ans », La cure de jouvence profite regrette Ante Tomic, le pivot du Real. également à Marko Kar « C’est de ça que vient la pression. (16,3 pts en ligue adriatique) Tout le monde attend quelque chose et Damjan Rudez (13,2 pts de notre part mais chaque année, nous en Eurocup), deux vedettes du revenons les mains vides. Nous voulons championnat national. Pour simplement casser cette malédiction. » les mettre en valeur, Vrankovic Et effacer au passage la prestation comptait sur l’expérience et la vista mollassonne du Mondial turc (2-4). de Roko Ukic, meilleur distributeur Successeur de Jasmin Repesa à du pays et scoreur n°1 à l’Euro la tête de la sélection après l’Euro 2009 (13,6 pts). Las, victime d’une 2009, Josip Vrankovic a entamé de fracture du pied, le meneur du grands travaux de rénovation. Après Fenerbahçe ne verra pas Alytus.

« C’est une très bonne chose d’avoir beaucoup de joueurs du même âge » Ante Tomic

Les dix dernières compétitions 2010

un premier ravalement juste avant Même punition pour Leon Radosevic, le Mondial – au revoir Nikola Vujcic, touché à une cheville. Ukic sur le flanc, Sandro Nicevic, Mario Kasun, Nikola Vrankovic devrait titulariser Dontaye Prkacin –, le technicien a passé la Draper, MVP de l’Eurocup la saison deuxième couche dès l’annonce de dernière (15,1 pts, 6,2 pds, 4,6 rbds). sa présélection. Déjà rétrogradés Titulaire de son passeport croate dans la hiérarchie des Mondialistes, depuis peu, le natif de Baltimore a Marko Banic (6,6 pts, 4,3 rbds), plutôt bien mené ses premières capes Kresimir Loncar (5,8 pts, 2,1 rbds), Davor en préparation. Autre bonne nouvelle, Kus (3,0 pts) et Zoran Planinic (2,0 pts la sélection repart en campagne avec et 1,5 pd) ont ainsi gentiment été Marko Popovic, Bojan Bogdanovic poussés vers une retraite internationale et Marko Tomas, les trois meilleurs anticipée. Place aux jeunes et un pointeurs de l’été 2010. « Nous avons effectif où seul Marko Popovic (29 ans) une équipe jeune mais expérimentée », a vécu plus de 26 printemps. « C’est estime Popovic. « Nous sommes une très bonne chose d’avoir beaucoup meilleurs que l’an dernier, nos joueurs de joueurs du même âge », juge Tomic. ont tenu des rôles importants dans leur « Nous nous connaissons bien, nous club respectif. » Même en rodage, avons grandi ensemble. » Le malheur la Croatie possède suffisamment de des anciens fait le bonheur de deux big talents pour s’extirper des poules et men référencés en Euroleague, Damir atteindre le Top 8. Il faudra ensuite Markota (8,3 pts, 4,5 rbds) et Stanko conjurer le mauvais sort du match Barac (11,3 pts, 5,3 rbds), absents des couperet. « Je pense que nous avons campagnes 2009 et 2010. Également beaucoup appris de l’année dernière », protégée par Luka Zoric, MVP de la ligue explique Tomic. « Nous n’avions peutadriatique, et Ante Tomic, joueur majeur être pas assez de patience sur le au Real, la peinture a des centimètres terrain et assez de confiance les uns à revendre et beaucoup de fautes envers les autres. » L’éternel outsider précieuses à distribuer. pourra-t-il enfin maîtriser sa peur de l’échec ? l

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

14e

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

6e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

6e

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

6e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

7e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

11e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

7e

?

Dontaye Draper Marko Popovic

Kukoc en renfort

• À la demande de Josip Vrankovic, son ancien camarade en sélection, l’ancien vicechampion olympique est venu prodiguer de précieux conseils à la nouvelle génération. « Nous avons de bonnes relations, je voulais donc qu’il travaille avec nous pour montrer un peu de sa philosophie et aider nos jeunes joueurs », explique le sélectionneur. L’ancien Bull n’a pas hésité à mouiller la chemise pour quelques leçons particulières. « Nous parlons de tout puis nous travaillons sur le terrain et il montre quelques mouvements. » Aux jeunes Croates d’en faire bon usage…

Le saviez-vou s

Nom

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur Marko Popovic Bojan Bogdanovic Marko Tomas Roko-Leni Ukic Ante Tomic Luka Zoric Luksa Andric Marko Banic Kresimir Loncar Davor Kus Zoran Planinic Rok Stipcevic Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 6 20 27-46 58,7 15-32 16-20 3,3 2,0 0,8 0,2 1,7 14,2 6 24 26-47 55,3 14-30 4-6 2,8 1,0 0,7 0,7 11,7 6 29 20-52 38,5 9-29 7-11 4,0 1,8 0,8 0,2 1,3 9,3 6 28 20-53 37,7 5-20 8-11 2,7 3,5 1,2 1,7 8,8 6 20 22-49 44,9 7-13 6,0 0,7 0,8 0,7 2,7 8,5 3 18 11-17 64,7 1-6 5,3 0,3 0,7 1,3 7,7 4 17 11-19 57,9 0-4 6-9 2,8 0,3 0,8 0,3 1,3 7,0 6 22 18-40 45,0 4-6 4,3 0,3 0,2 0,2 0,7 6,7 6 14 14-38 36,8 3-9 4-4 2,2 0,5 0,2 0,5 5,8 6 14 5-16 31,3 4-11 4-4 0,5 1,3 0,8 0,3 3,0 4 11 3-7 42,9 1-4 1-2 0,8 1,5 0,3 1,3 2,0 2 7 0-2 0,0 0-2 0,5 6 - 177-386 45,9 51-141 62-92 31,0 12,5 6,2 1,7 11,8 77,8


Roman Kruchinin /Ep

silon/Getty Ima

ges

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 21

Marko

Popovic

Groupe C Croatie


22

maxi-basket

INTOUCHABLE ?

Groupe A Espagne

L’effectif

2009. En vérité, hormis la Lituanie chez défense au jeu intérieur d’une sélection elle, la Serbie, voire la Turquie – toutefois déjà redoutable sous les cercles. peu à l’aise loin de ses bases –, aucune Intégré très tôt dans les plans de Sergio Ricard Rubio 1,90 1 20 Regal F.C. Barcelona nation ne peut prétendre s’aligner face à Scariolo, l’ancien joueur de PrisséSergio Llull 1,90 1/2 23 Real Madrid la “ÑBA“. Sur le papier, entendons-nous Mâcon a obtenu sa naturalisation Víctor Sada 1,92 1/2 27 Regal F.C. Barcelona mi-juillet et a prêté serment sur la bien. Juan Carlos Navarro 1,91 2 31 Regal F.C. Barcelona Rarement une sélection aura paru aussi Constitution à la fin du même mois. Rudy Fernandez 1,95 2/3 26 Portland Blazers (NBA, USA) complète, sur chaque ligne. Absent On n’imagine pas qu’il peinera Fernando San Emeterio 1,99 3 27 Caja Laboral Vitoria lors des deux dernières compétitions à s’intégrer dans un groupe qui se Carlos Suarez 2,02 3 25 Real Madrid pour soigner son corps fragile, José connaît sur le bout des doigts puisque, Manuel Calderon est de retour et c’est entre le Mondial 2006 et le Mondial Victor Claver 2,05 3/4 22 Power Electronics Valencia une nouvelle d’importance pour Sergio 2010, l’Espagne n’a utilisé, en tout et Serge Ibaka 2,07 4/5 21 Oklahoma City Thunder (NBA, USA) Scariolo qui, arrivé après les Jeux de pour tout, que 18 joueurs, dont 13 ont Felipe Reyes 2,03 4/5 31 Real Madrid 2008 à la suite d’Aito, n’a pas encore eu pris part à au moins quatre des cinq Pau Gasol 2,15 5 31 L.A. Lakers (NBA, USA) loisir de coacher le meneur des Raptors. compétitions disputées. Dans le même Marc Gasol 2,13 5 26 Memphis Grizzlies (NBA, USA) Calderon va faire un bien fou à un poste temps, la sélection a été commandée Coach : Sergio Scariolo (40 ans) où Ricky Rubio, en dépit de ses multiples par trois coaches différents (Pepu talents, peine souvent à choisir le rythme Hernandez, Aito Garcia Reneses adéquat et à faire les bons choix, sans et Scariolo), avec un égal bonheur, Sur le papier, la meilleure équipe depuis parler de ses limites dans le tir extérieur. la preuve que les joueurs savent la “Grande Yougoslavie” ? Pas loin, pas loin... se prendre en main. Calderon est donc rassurant. Ce qui est en revanche incontestable, c’est Ceci étant dit, un titre se gagne sur que l’Espagne, cette fois au complet, est le terrain. Et, pour faire la fine bouche, Toujours le même ultra favorite pour conserver son titre. on peut se demander qui jouera groupe José Calderon et Pau Gasol sont de retour, le rôle du “poste 3 défenseur de Serge Ibaka arrive en renfort. Écœurant ! Deuxième “spot“ où l’Espagne grande taille“, naguère tenu par Alex améliore encore son arsenal  : la Mumbru, et Carlos Jimenez avant lui. Par Fabien FRICONNET raquette. Au poste 4, Victor Claver On se demande aussi si les flèches devrait prendre du galon car la envoyées, toujours au bon moment, sélection a perdu Jorge Garbajosa. par Garbajosa ne vont pas manquer. a Yougoslavie (version Serbie- Il n’est pas 100% assuré que cette Quoi qu’il en soit, au regard du tableau, Monténégro), l’Italie, la perte soit totalement compensée, on peut être assuré que l’Espagne sera Lituanie, la Grèce et la Russie en attendant, bien sûr, l’intégration a minima en demi-finale. Après… l s’y sont cassé les dents. Depuis 1997, de Nikola Mirotic, appelé à devenir aucune nation n’est en effet parvenue incontournable dans les années qui à conserver son titre européen. Seuls viennent (quel luxe  !). En revanche, trois pays ont réussi cet exploit dans sous les arceaux, c’est l’abondance. l’Histoire (la Yougoslavie, l’URSS et la Marc Gasol a encore franchi un cap • Les Espagnols ont longtemps été les Lituanie pré-soviétique), dont deux ont en playoffs, Pau Gasol est un monstre grands “loseurs” du basket international. disparu depuis. Au passage, on notera du basket international, et voilà que Ils ont en effet perdu les six premières que six nations seulement ont remporté déboule Serge Ibaka. finales d’Euro qu’ils ont disputées  : plus d’un championnat d’Europe. Le Congolais, qui est monté en régime contre la Lettonie en 1935 (à Genève), L’Espagne peut entrer dans ce club très la saison dernière avec le Thunder, la Yougoslavie en 1973 (Barcelone), a livré des playoffs de très haute volée fermé. l’Italie en 1983 (Nantes) et 1999 (Paris), la Lituanie en 2003 (Stockholm) et la Tout autre résultat serait d’ailleurs une pour un joueur si jeune  : 22 points, Russie en 2007 (Madrid). Il faut ajouter grande déception, voire un camouflet 16 rebonds et 4 contres face à Denver, à cela une défaite (fort logique) en pour une équipe qui domine le basket 16 points, 11 rebonds et 5 contres face finale des Jeux de 1984 (contre les USA FIBA comme seules la Yougoslavie et à Memphis, ou encore 9 blocks dans à Los Angeles), puis en finale des Jeux de l’URSS l’avaient fait auparavant : l’or en un seul match toujours contre Denver. 2008 (contre les USA à Pékin). 2006, l’argent en 2007 et 2008, l’or en Il apporte de la valeur athlétique et de la Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

José Manuel Calderon

1,92

1

29

Toronto Raptors (NBA, USA)

Le saviez-vou s

?

L

Les joueurs savent se prendre en main.

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

6e

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

1er – Or

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

2e – Argent

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

2e – Argent

2006

Mondial

Saitama (JAP)

1er – Or

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

4e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

7e

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

2e – Argent

2002

Mondial

Indianapolis (USA) 5e

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

3e – Bronze

Ils ont beaucoup perdu

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts Juan Carlos Navarro 8 24 40-90 44,4 20-46 35-40 1,3 3,0 0,9 1,9 16,9 Rudy Fernández 9 26 44-71 62,0 18-39 34-37 6,0 1,7 1,8 0,2 1,4 15,6 Marc Gasol 9 24 44-75 58,7 27-48 6,4 1,2 0,7 2,3 1,7 12,8 Jorge Garbajosa 9 22 25-55 45,5 17-36 8-11 2,1 1,0 0,2 0,3 1,2 8,3 Fran Vazquez 9 15 30-38 78,9 11-22 4,8 0,6 0,4 1,6 0,8 7,9 Felipe Reyes 9 17 22-52 42,3 2-6 12-21 5,9 0,7 0,9 0,1 1,3 6,4 Sergio Llull 9 17 15-45 33,3 7-27 4-6 1,2 1,8 0,7 0,2 1,1 4,6 Ricky Rubio 9 25 13-47 27,7 2-17 12-14 3,1 5,1 1,4 0,1 2,1 4,4 Alex Mumbru 9 12 12-33 36,4 5-18 8-8 2,0 0,9 0,2 0,7 4,1 Fernando San Emeterio 7 11 11-20 55,0 1-6 2-3 1,9 1,3 0,1 0,7 3,6 Victor Claver 5 4 5-6 83,3 1-1 1-5 0,4 0,2 0,4 2,4 Raúl Lopez 9 10 7-16 43,8 3-11 1-1 0,9 1,6 0,2 0,8 2,0 Totaux 9 - 268-548 48,9 76-207 155-216 35,2 18,2 7,4 4,9 13,6 85,2


FIBA Europe / Cia

millo-Castoria

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 23

Pau

Gasol

Groupe B Espagne


24

maxi-basket

MADE IN NBA

Groupe B France

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Andrew Albicy

1,78

performante. Il reste que le fils de Yannick pour l’instant très agressif. Et je pense ne possède aucune expérience du jeu que c’est comme ça qu’il est le meilleur, Antoine Diot 1,90 1/2 22 Le Mans Sarthe Basket international et que sa panoplie offensive quand justement le fait de vouloir créer Tony Parker 1,88 1 29 San Antonio Spurs (NBA, USA) est frustre. Il va incontestablement ne lui fait pas occulter le fait d’être tueur Nando de Colo 1,95 1/2 24 Power E. Valencia (ESP) bonifier la sélection nationale, va-t-il pour et décisif. » Nicolas Batum 2,03 3 22 Portland TrailBlazers (NBA, USA) Ce qui menace souvent les Français, c’est autant la transcender ? Mickaël Gelabale 2,00 3 28 ASVEL Lyon-Villeurbanne L’équipe de France n’aura jamais été aussi de se voir trop beau, de croire qu’aligner Charles Lombahé-Kahudi 1,99 3 25 Le Mans Sarthe Basket made in NBA – 6 joueurs appartiennent un maximum de NBAers suffit à démolir Boris Diaw 2,03 4 29 Charlotte Bobcats (NBA, USA) à la ligue américaine et Gelabale y a l’opposition avant même le premier entreFlorent Piétrus 2,02 4 31 Power E. Valencia (ESP) séjourné une saison et demie –, aussi deux. La déculottée face à l’Espagne (-24) Ian Mahinmi 2,08 4/5 25 Dallas Mavericks (NBA, USA) athlétique, aussi costaude à l’intérieur, début août aura eu le mérite de faire Joakim Noah 2,11 5 26 Chicago Bulls (NBA, USA) et aussi à même d’imprégner sa marque prendre conscience à chacun de l’étendue défensive. Rappel  : il y a deux ans de la tâche à accomplir pour monter sur Kevin Séraphin 2,06 5 21 Washington Wizards (NBA, USA) en Pologne, la France avait été l’équipe le podium. Beaucoup d’interrogations Ronny Turiaf 2,06 5 28 New York Knicks (NBA, USA) qui avait encaissé le moins de points sont encore en suspens au moment Coach : Vincent Collet (48 ans) (66,8), n’autorisant l’opposition qu’à de rentrer dans cet Euro. Les Bleus shooter à 41,6% de réussite (3e). ne vont-ils pas souffrir de leur manque Souvent cités parmi les outsiders, d’habitude du jeu international (seuls impressionnants athlétiquement et surtout de Colo et Piétrus ont disputé l’Euroleague défensivement, les Bleus sont revenus Participer n’est en 2010-11) ? De l’absence de shooteurs bredouilles de leurs campagnes estivales depuis pas gagner purs  ? De leur « Parker dépendance » dix ans, sinon en 2005. Avec une équipe à forte À l’Euro’09 justement, les Français avaient offensivement ? Du syndrome du match coloration NBA, peuvent-ils remonter sur le gagné 8 de leurs 9 matches – mais perdu couperet (5 quarts ou huitièmes de finale podium et même se qualifier directement pour les le décisif en quart contre l’Espagne –, perdus en 7 matches depuis dix ans) ? J.O. de Londres ? un record du tournoi mal récompensé. La France est recordwoman en termes Depuis le roster s’est enrichi de Joakim de participations à l’Euro (34). Sauf que Par Pascal LEGENDRE Noah et aussi de Mickaël Gelabale qui ses dauphins, c’est-à-dire l’Italie (33), n’était pas encore pleinement remis d’une l’Espagne (27), la Yougoslavie (25) et même la Tchécoslovaquie (24) ont tous grave blessure au genou. a Dream Team française,symbiose Les joueurs majeurs – sinon Nicolas gagné au moins une fois l’or. À quand la des générations “81-83“ et “87- Batum qui n’a que 22 ans – sont dans fin du signe indien ? l 90“, rêvée par tous les fans s’est- leur prime et la génération Parker sait que elle mise en place ? Pas tout à fait. Il lui l’Histoire ne lui repassera plus les plats. fera tout de même défaut Mickaël Pié- Si elle veut aller aux Jeux Olympiques, trus, Yannick Bokolo alors que le sort de c’est tout de suite ou probablement • Le rêve de Boris Diaw est connu : battre Ronny Turiaf, blessé à la main au tournoi jamais. Pour l’instant, en une décennie, le nombre de sélections de sa mère, de Londres, n’était pas encore scellé au elle n’a ramené qu’une médaille, Elisabeth Riffiod, soit 247, obtenues moment de l’écriture de ces lignes. Ian en bronze, d’un Euro, et beaucoup de 1967 à 80. Le fils a débuté sa série Mahinmi était à même de prendre sa de désillusions. Un bon indice, la forme le 23 janvier 2002 à Wloclawek, face à la affichée d’emblée par Boris Diaw, place. Pologne en qualif’ de l’Euro, et si tout se Toutefois, une dernière pièce a été un pilier fondamental des Bleus, de par passe bien, il en sera à 143 à l’issue de cet ajoutée au puzzle début août après tant son talent mais aussi son engagement Euro. Sachant que Boris a 29 ans depuis d’années d’attente et de frustration  : pour la sélection. « Boris n’a jamais mis avril, s’il poursuit sa trajectoire sur le Joakim Noah, pivot émérite des Chicago autant de points que cette année », disait même rythme, il lui faudrait attendre Bulls, a rejoint les Bleus. Au-delà du buzz Vincent Collet en milieu de préparation. ses 36 ou 37 ans pour dépasser maman. médiatique, Noah apporte de la taille, de « Il score mais ça ne l’empêche pas de Le pari réclame également que la France se qualifie désormais systématiquement l’intensité, de l’envergure défensive et de créer. Dans la mentalité, Boris est d’abord pour les J.O. et les Mondiaux. la valeur ajoutée au rebond. Un secteur tourné vers les autres. Mais par bonheur où la France n’a pas été jusque-là très et j’espère que ça va continuer, il est 1

21

Paris Levallois

L

Les dix dernières compétitions 2010

Le rêve du fils

Le saviez-vou s

?

L’équipe de France n’aura jamais été aussi made in NBA

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

13e

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

5e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

8e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

5e

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

3e – Bronze

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

4e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

6e

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur Nicolas Batum Mickaël Gelabale Nando de Colo Boris Diaw Alain Koffi Ali Traore Yannick Bokolo Ian Mahinmi Florent Pietrus Andrew Albicy Fabien Causeur Edwin Jackson Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 6 29 24-56 42,9 9-28 18-25 3,2 2,2 1,3 0,7 2,8 12,5 6 27 23-40 57,5 10-18 11-12 4,0 2,0 0,5 0,5 1,5 11,2 6 23 18-37 48,6 9-21 8-8 1,8 2,2 0,8 1,8 8,8 6 30 20-51 39,2 7-22 4-7 5,7 3,7 1,3 0,5 2,5 8,5 6 19 16-28 57,1 19-25 4,3 0,3 0,3 0,3 1,2 8,5 6 13 14-31 45,2 4-11 1,5 0,3 0,2 1,5 5,3 6 17 8-23 34,8 4-13 7-12 0,5 2,3 0,8 0,3 1,3 4,5 6 13 9-14 64,3 9-10 3,2 0,3 0,7 0,5 1,0 4,5 4 22 4-14 28,6 0-2 10-10 4,8 1,5 0,5 1,0 4,5 6 11 5-12 41,7 4-7 5-7 1,0 1,0 0,5 0,2 0,8 3,2 3 4 1-3 33,3 1-3 0-2 0,7 0,3 1,0 6 4 2-7 28,6 1-5 0,2 0,2 0,2 0,8 6 - 144-316 45,6 45-119 95-129 28,8 15,7 7,0 3,0 15,2 71,3


Jean-François

Mollière / FFBB

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 25

Tony

Parker

Groupe B France


26

Jean-Franรงois Molliere / FFBB

Tony Parker

MAXI-BASKET


LES BLEUS • MAXI-BASKET

CITATIONS & QUOTES

BEST OF CES DÉCLARATIONS ONT ÉTÉ RECUEILLIES CES DERNIÈRES ANNÉES DANS MAXI-BASKET, BASKETNEWS, BAM ET MVP BASKET. REGROUPÉES, ELLES APPORTENT UN ÉCLAIRAGE NOUVEAU SUR DES JOUEURS QUE L’ON CONNAÎT SI BIEN, LES BLEUS. Propos collectés par Pascal LEGENDRE Photos de Jean-François MOLLIÈRE

ANDREW

ALBICY « En préparation, Toupane nous avait dit : “regardez Antoine Diot l’année dernière, si vous êtes bon, vous serez peut-être appelé ensuite par Vincent Collet.“ Moi, je n’ai même pas calculé, l’équipe de France, ça me paraissait totalement hors de portée. » « J’ai toujours le même objectif et je ne le perds pas de vue. J’ai envie d’aller en NBA et je vais tout faire pour. » « L’ASVEL et Cholet s’étaient également positionnés mais le BCM s’est intéressé à moi dès le départ et ils ont fait le nécessaire pour m’avoir. J’ai beaucoup apprécié le fait que Christian (Monschau) m’appelle. Il m’a expliqué le projet, m’a décrit tous mes défauts et mes qualités, ça m’a un peu surpris. » « J’ai préféré rester en France pour montrer ce que je vaux et m’affirmer cette année. C’est un championnat que je connais où j’espère avoir du temps de jeu et puis faire une coupe d’Europe et avoir deux matches dans la semaine, c’est très intéressant pour moi. »

NICOLAS

Jean-François Molliere / FFBB

BATUM « Je me souviens encore quand je regardais les maillots des stars dans les magazines… Aujourd’hui, c’est moi. » « Un prof avait dit que j’étais un papillon car je survolais les cours. J’avais des facilités, j’écoutais en cours, mais je n’apprenais pas vraiment. Depuis la classe de 6 e, je veux être basketteur. » « Je pense que la médaille la plus importante, c’était le premier titre, le titre de champion d’Europe cadets. Tout le monde s’attendait à une victoire de la Turquie,

de l’Espagne, de la Russie, de la Lituanie. Nous, on était évalué à la 5-6e place. » « Je reste calme parce que ça part vite. Quand on est allé au Rookie Transition Program, ils nous ont expliqué plein de trucs et ça fait réfléchir. C’est vrai qu’on a un bon salaire, mais il faut faire attention. On ne sait jamais ce qui peut arriver. » « J’aimerais calquer ma carrière sur celle de Tony Parker. Jusque-là, j’ai suivi un peu le même parcours : MVP de l’Euro juniors, révélation au Hoop Summitt, drafté en fin de premier tour puis rapidement titularisé… Vu la carrière qu’il fait, c’est quelqu’un que j’admire, bien sûr. Si je ne réalise que la moitié de ce qu’il a fait, je serai déjà content. »

NANDO

DE COLO « Kunter a eu le courage de me lancer et je pense le lui avoir bien rendu derrière. » « Meneur, c’est le poste sur lequel j’ai commencé et que j’ai quitté lors de ma dernière année espoir. C’est un poste où tout le monde m’attend maintenant et j’ai envie de continuer dans cette voie-là, avoir mon poste, plutôt que d’alterner en 1-2 et au final, ne pas vraiment savoir où me situer. » « Déjà en tant que meneur, je suis plutôt grand, ce qui est une qualité, et puis en attaque, je peux alterner entre mon shoot, mon drive et la passe, ce qui me permet de mieux exploiter mon jeu offensif. » « J’ai connu Erman Kunter, Neven Spahija, des coaches qui sont très durs avec leur équipe et Pesic est encore un cran au-dessus. Mais à la fin tu gagnes des matches, donc il n’y a rien à dire. » « En Europe, entre Cholet et Valencia, j’ai eu l’occasion de jouer dans toutes les coupes d’Europe. Il ne me reste plus qu’un championnat inexploré, c’est la NBA. »

27


28

MAXI-BASKET

BORIS

DIAW

« Mon père est avocat au barreau de Dakar. Il est parti à ma naissance. C’est peut-être aussi pour cela que je ne l’ai pas vécu comme un manque, contrairement à mon frère. Moi, j’ai connu une situation monoparentale dès le début. » « Dans une classe de trente, quand tu es le seul à être un petit peu bronzé, tu n’as pas d’autres choix que de te souvenir de tes racines. » « J’ai toujours voulu faire du basket mais ma mère ne m’y a jamais poussé. J’avais beau la suivre partout, elle m’a d’abord inscrit à d’autres sports : rugby, escrime, judo. J’ai tout abandonné une fois que j’ai signé à Talence. » « Pour le jubilé de ma mère en 93, j’ai envoyé un courrier à Magic Johnson. Il ne m’a jamais répondu. » « Mon surnom c’est Babac. Ça vient de Babacar, mon deuxième prénom, celui de mon parrain. » « Je me ronge les ongles. J’en suis arrivé à me bouffer la peau. Eh oui, je suis stressé. » « Contrairement à ce que l’on peut penser, j’ai une hygiène de vie de sportif de haut niveau, sinon je ne pourrais pas jouer autant. » « C’est loin d’être un poids, il ne faut pas exagérer, mais on a l’impression que plus on a d’argent plus on a des problèmes d’argent. Comment l’utiliser ? Comment le placer ? Comme ne pas le perdre ? Il faut savoir garder les pieds sur terre. » « J’ai toujours voulu un grand club de basket à Bordeaux. C’est une grande ville. On mérite d’être au plus haut niveau, d’être en Pro A. » « Je n’aime pas rester les bras croisés. Je ne voulais pas être l’actionnaire principal et ne rien faire. Je préfère comme ça parce que si on se plante, ce sera de ma faute. Je suis responsable devant les joueurs, le staff, les bénévoles, les élus, bref devant Bordeaux. »

ANTOINE

DIOT

« Mon père m’appelait bip-bip lorsque j’étais benjamin. Sur la vivacité des appuis, même si je ne suis pas un grand meneur, j’arrive à rivaliser avec les plus petits. » « J’étais un bon élève. Je pense que c’est dû à l’éducation de mes parents. Ils sont tous les deux profs de sport. Le soir, il n’y avait pas de télé avant d’avoir fini les devoirs. Ça m’a permis d’aller jusqu’au Bac. » « La JL Bourg, c’est le club de mon cœur. On était un groupe de potes toujours ensemble. On ne manquait jamais un match de l’équipe Une, toujours au même endroit dans les gradins. » « Je suis très déconneur. J’aime beaucoup charrier, tout prendre à la rigolade. J’ai toujours été un gars qui parle. Je peux dire qu’on sait toujours que je suis là. » « Je suis perfectionniste. Si je me fixe un objectif, même très élevé, aux shoots par exemple, et qu’il faut que je reste une heure, une heure et demie dans la salle, j’y reste pour l’atteindre. » « On sous-estime le temps réel qu’il faut pour revenir à 100%. Cette période d’arrêt ne change pas la perception du jeu, mais on réagit un peu moins vite. » « Je n’aime pas que l’on dise de moi que je suis hautain. Même si ça vient de n’importe qui, ça me touche, ça me fait une petite pique au cœur, ça fait mal car ce n’est pas dans ma nature. J’essaye de rester le plus humble possible. »

MICKAËL

GELABALE « J’ai commencé à 6 ans dans mon club en Guadeloupe à Pointe Noire. Je ne connaissais pas de basketteur hormis Jim Bilba. » « J’ai fait un CAP menuiserie. Je voulais au départ m’orienter vers la cuisine mais avec le basket, on m’a dit que c’était impossible et c’est pour cela que j’ai changé. Mais j’aime bien cuisiner, préparer des bonnes choses comme le colombo, ma spécialité. » « Mon shoot préféré, c’est devenu le fade away (jump shoot en reculant). Parce que quand j’étais blessé au genou, c’était un mouvement que j’ai beaucoup travaillé quand je n’arrivais pas trop à courir, quand je n’arrivais pas trop à forcer sur ma jambe. » « Quand tu dois t’exprimer en anglais, tu finis par avoir mal à la tête. » « Attention quand ça explose ! Je peux même sortir des choses que je ne pense pas quand je suis en colère. » « La D-League, c’est un peu comme la NBA, beaucoup de déplacements, de matches, mais ce n’est pas intéressant. Tu peux être en confiance toute l’année mais si t’es en D-League, personne ne va te reconnaître. »

CHARLES

LOMBAHÉKAHUDI « C’est une coutume africaine de coller le nom de son parrain à celui de son père. Lombahé, c’est le nom de mon parrain. Mon frère (Henri) possède un deuxième nom plus compliqué qu’on ne met pas, Kandolo Okonda, alors que moi, c’est resté. » « J’avais un corps sec mais tracé qui était amené à se développer. À Cholet, j’étais plus fin mais on voyait que ça pouvait s’améliorer. J’ai travaillé, à Cholet, à Évreux. Et après, ça se conserve. »


LES BLEUS • MAXI-BASKET

« J’ai pensé un temps à jouer pour la République démocratique du Congo. J’ai discuté cette année (2010) au cours d’un dîner avec Christian Eyenga de Badalone, qui va en sélection régulièrement, mais rien de plus. Maintenant, plus besoin de réfléchir, je suis avec la France. » « Ma blessure m’a embêté dès le début de saison. Ce sont des micro-fissures au niveau des lombaires, quelque chose qui arrive en principe aux enfants donc pour les adultes, c’est embêtant. J’ai subi deux infiltrations, je prends des médicaments tous les jours. »

un seul match NBA quand il a dit que Chicago n’aurait pas dû me drafter. Personnellement, je trouve ça dur de parler des jeunes comme ça. Mais en même temps, il avait écrit qu’il mangerait ce fameux article avec de la sauce salsa si j’assurais avant trois ans. Au moins, il a respecté sa promesse. »

TONY

PARKER

« J’ai très vite compris que mon père était très aimé des gens. Mais, avec ma sœur, nous ne voulions pas le partager. Je le considère comme mon meilleur pote. » « Mon père, c’est mon ami. Il me laisse apprendre de mes expériences. Il m’a donné son amour du travail. Je me souviens quand j’étais jeune, il me disait que les gens avaient l’habitude de lui dire que son service était

« Gamin, je rêvais d’être joueur NBA. Ça m’a pris tôt, vers 7, 8 ans. Depuis j’ai toujours voulu être champion NBA. » « Quand mon père m’envoyait acheter une baguette de pain, je ne revenais pas avec des bonbons. Mes parents sont divorcés et mon père nous laissait souvent seuls à la maison quand il allait travailler. Je restais donc avec mes frères, mais on ne faisait pas de bêtises. » « S’il n’y avait pas eu le basket, j’aurais joué au foot ou au football américain. Je me serais bien vu receveur. On y jouait avec mes frères dans le jardin. On plaçait des petits papiers dans l’herbe pour faire les yards et tout. »

un don du ciel. Mais les gens ne réalisaient pas qu’il a dû travailler comme un forcené pour avoir un bon service. Ce n’est pas venu tout seul, il faisait 500 services par jour. » « J’habitais à Neuilly avant de venir à New York. Neuilly, c’est un endroit où j’ai été couvé grâce à mon père. La vie était facile. Quand je suis arrivé à New York, j’ai pu vivre ma propre expérience sans être le fils à papa. Là-bas, les gens ne savaient pas qui j’étais, qui était Yannick Noah. Alors qu’en France même si je gagne dix titres NBA, je serai toujours le fils de Yannick Noah. » « New York, c’est ma ville. Elle est dans mon cœur. » « J’ai été séduit par Chicago avant de venir ici. Je kiffais l’équipe, les joueurs. Je kiffe l’endroit et j’ai de la famille ici. Le frère de mon grand-père, ses enfants sont là. Cameroun Connexion. » « À Chicago, j’ai eu une histoire amusante avec un journaliste du Tribune. Je trouve cela un peu bizarre qu’un gars juge quelqu’un de 21 ans qui vient tout juste de réaliser son rêve. Je n’avais pas encore joué

« Je porte le numéro 9 depuis que je suis tout petit. Le même que mon parrain, Jean-Pierre Staelens (exinternational, auteur de 71 pts dans un match de 1 ère division, un record). » « Le côté français m’a appris à être humble, à rester les pieds sur terre, alors que la culture américaine m’a permis de croire en mes qualités, d’avoir toujours confiance en moi tout en restant les pieds sur terre. » « Au début Tim Duncan ne savait pas trop quoi penser de moi. Il se demandait comment un type de 19 ans venu de France allait pouvoir l’aider à gagner le titre. Et puis, il a fini par me faire confiance. » « Je ne lis pas beaucoup mais j’aime bien Le Petit Prince. Ma Vie de Magic Johnson aussi… » « Pierre Vincent m’a appris à jouer à cinq, à connaître le vrai basket, le jeu posé et à devenir un leader. » « Être All-Star, ça fait toujours plaisir, c’est une forme de reconnaissance – qui vient des coaches, en plus – mais gagner avec les Bleus, c’est mon but ultime. »

JOAKIM

Jesse D. Garrabrant/NBAE via Getty Images

NOAH

29


30

MAXI-BASKET

FLORENT

KÉVIN

« Ma grand-mère a toujours été là pour nous élever et nous garder dans le droit chemin, et malgré cette période difficile, on a tout de même eu une enfance assez heureuse. » « Mickaël, c’est quelqu’un en qui j’ai confiance à 100% et vice versa. Je serais capable de donner ma vie pour lui. On a toujours tout vécu ensemble, galéré ensemble, et le voir à ce niveau, c’est une fierté par rapport à ce qu’on a connu quand on était jeunes, la perte de notre mère… » « Je suis fier d’avoir été formé dans le Béarn. » « Tout le monde le sait : le coach (de Malaga) n’a pas confiance en moi et ne sait pas m’utiliser. C’est à se demander pourquoi il m’a recruté. Mais la troisième année a été pire que les deux autres. Je m’attendais à mieux et je n’ai rien compris. J’étais dans un système où on me demandait uniquement de défendre et d’aller au rebond. Je n’ai pas joué au basket mais au hand-basket. » « Moi, je veux gagner des titres, jouer dans des gros clubs. » « Je souhaite finir ma vie en Espagne. Ma femme s’y sent bien, mon fils parle aussi bien français qu’espagnol, c’est une vie qui nous correspond vraiment. » « J’aime bien tout ce qui est mode. Les lunettes, j’en ai un paquet, les fringues je n’en parle même plus, j’ai une bonne cinquantaine de paires de chaussures. » « Le truc qui m’énerve, c’est l’égoïsme. Je pense être quelqu’un d’assez généreux et les gens qui ne pensent qu’à leur personne, ce ne sont pas des gens avec qui j’aime être. »

« Quand j’ai commencé le basket, je n’étais pas vraiment à fond dedans. D’autant qu’en même temps, je suivais un cursus de pompier. » « Je n’étais pas un bon élève, pas du tout, il faut être honnête. » « Je ne bois pas d’alcool. Mes parents m’ont élevé ainsi et puis je n’aime pas vraiment ça. » « Au centre de formation de Cholet, ils me trouvaient un peu arrogant parce que je leur répétais “vous verrez, je deviendrai pro“. Mais ce n’était pas de l’arrogance, c’était de la motivation. C’est là-bas que j’ai voulu faire du basket mon métier. » « Une saison rookie, c’est moins dur pour les Américains. Je ne parlais pas vraiment anglais, ils en faisaient exprès de me parler et moi je ne comprenais rien, je faisais “OK, OK“. » « En NBA, à l’intérieur, il faut être honnête, ce sont des monstres. Si tu n’as pas le physique, tu as du mal. J’arrive plus à m’exprimer dans ce contexte. Je peux défendre et avoir un impact dans ce secteur. » « Je cuisine bien. Je fais beaucoup de choses, c’est ma mère qui m’a appris. »

PIÉTRUS SÉRAPHIN

RONNY

TURIAF « J’ai un trop plein en moi que j’ai besoin d’évacuer par le sport. C’est pour cela que je me prenais des claques de mes parents quand j’étais petit. J’étais toujours à faire des bêtises, à toucher à tout, à crier et à courir partout. » « J’ai commencé par le foot parce que moi j’adore le foot. » « Dès que je suis arrivé à l’INSEP, j’ai songé à devenir professionnel. Quitte à partir loin de ma famille, autant aller au bout. Sinon, je restais en Martinique et cul nu sur la plage ! » « Quand les médecins m’ont parlé de cette hypertrophie cardiaque, je me suis dit “encore une haie qu’il va falloir que je saute“ (…) Je n’avais pas envie de mourir. J’étais trop jeune pour partir et laisser les miens. J’ai rencontré le chirurgien qui m’a tout expliqué. Je lui ai dit de faire attention car, s’il se ratait, il y aurait du monde pour lui donner des coups de bambou. Il a eu un peu la pression ! De mon côté, j’ai eu confiance en lui et arrêté d’avoir peur. » « Avec toutes ces pilules que je devais avaler, je n’étais pas toujours moi-même. Je me suis fâché deux ou trois fois avec ma mère, j’ai été con. » « Je n’ai pas voulu écouter les médecins. Ils me disaient que je ne rejouerais pas au basket. J’ai dit “oui monsieur“ et dans ma tête j’ai pensé “c’est ça, on va voir“. » « L’équipe de France m’a toujours tenu à cœur et d’entendre que j’avais refusé d’y jouer, ça m’a vraiment fait mal parce que cela ne me correspond pas. » « C’est une histoire de potes (avec Boris Diaw), le basket nous a tout donné et on voulait rendre en apportant notre pierre à l’édifice. Ça passe par Bordeaux et, s’il y a encore beaucoup de travail, on compte bien arriver tout en haut. » ●

Boris Diaw.


Jean-Franรงois Molliere / FFBB

w.


32

maxi-basket

Groupe D Géorgie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Giorgi Gamqrelidze

1,85

1

25

Giessen (ALL)

Marquez Haynes

1,91

1/2

25

Élan Chalon (FRA)

Anatoli Boisa

1,95

2/1

27

Army Sport Club

George Tsintsadze

1,92

2/1

25

TU/Rock (EST)

MIRACLE OU DÉBâCLE ?

Istanbul pour remercier en personne NBA depuis douze ans, c’est le basket les heureux bienfaiteurs. que je connais le mieux. » Dans cette Manuchar Markoishvili 1,96 2 24 Cantu (ITA) Le temps des accolades aujourd’hui configuration, George Tsintsadze (5,5 pts, Lasha Parghalava 1,90 2 24 Sokhumi Tbilisi) terminé, la Géorgie défend sa légitimité. 2,9 rebonds et 2,6 passes) naviguera Levan Patsatsia 1,98 3 22 Troy University (NCAA, USA) « Nous réalisons parfaitement que nous entre le poste de deuxième arrière Viktor Sanikidze 2,03 3/4 25 Virtus Bologna (ITA) ne pouvons pas gagner l’Euro mais nous et quelques attributions à la mène. y allons pour gagner des matches.  » Sixième homme actif à Cantú (9,8 pts), Tornike Shengelia 2,07 4 19 Verviers-Pepinster (BEL) Les bizuts ne se lancent pas totalement Manuchar Markoishvili devrait rester Nikoloz Tskitishvili 2,12 4/5 28 Lagun Aro GBC (ESP) à l’aveuglette. Leur premier test, l’option n°1 en sortie de banc (11,3  pts Vladimir Boisa 2,09 4/5 30 Olimpija Ljubljana (SLO) ils le passeront contre la Belgique, leur l’été dernier). À moins que les big men Zaza Pachulia 2,10 5 27 Atlanta Hawks (NBA, USA) bourreau des dernières qualifications remplaçants n’intensifient un peu leurs Giorgi Shermadini 2,16 5 22 Olimpija Ljubljana (SLO) (64-74 puis 63-86). Mais ce n’est qu’après efforts ? Prêté à Ljubljana la saison Nika Metreveli 2,11 5 20 Spiga Rimini (ITA) deux duels a priori inabordables contre dernière, Giorgi Shermadini (7,4 pts et Coach : Igor Kokoskov (39 ans) la Russie puis la Slovénie que la Géorgie 3,4 rbds en Euroleague) aura à cœur de jouera véritablement sa tête. En cas prouver qu’il mérite une petite place de hold-up contre l’Ukraine, elle pourrait dans la raquette du Pana. Entre Nikoloz Depuis 1991 et son indépendance, jamais faire quitte ou double face à la Bulgarie, Tskitishvili (6,5 pts et 5,3 rbds en 2010) la Géorgie ne s’était présentée au départ une formation battue deux fois il y a et Tornike Shengelia, récent MVP de d’une compétition majeure. Le nouveau format un an (83-79 puis 94-83). Un scénario l’Euro espoirs en Division B (29,9 pts et du championnat d’Europe lui ouvre la porte impossible ? 12,0 rbds), coach Kokoskov a quelques d’un univers totalement inconnu. Est-ce options pour ne pas prendre l’eau sous vraiment un cadeau ? l’arceau. Pour le reste, il faudra bricoler. Par Jérémy BARBIER Marquez Haynes Faiblarde sur la ligne arrière, dépourvue en renfort ! de vrais snipers, cette sélection découvre u terme d’une campagne Peut-être pas, à condition que Zaza l’élite européenne avec un banc très qualificative valeureuse mais Pachulia et Viktor Sanikidze soient tous light. Même en maximisant les forces de encore un peu juste (5v-3d), les deux dans de très bons soirs. Un six ou sept joueurs majeurs, il lui faudra les compères de Zaza Pachulia s’étaient peu sur la retenue en NBA (4,4 pts en un petit exploit pour prolonger cet Euro résignés à subir l’incertitude d’un ultime 16 min), Pachulia a pour habitude d’utiliser initiatique. l tournoi qualificatif. C’était sans compter la sélection comme défouloir (15,8 pts et sur la refonte de l’Euro. En décidant 7,5 rbds l’été dernier). À ce jour, Sanikidze d’étendre à 24 le nombre des participants, a toujours été son lieutenant fidèle et la FIBA a accordé une wild card inespérée efficace. La troisième vedette aura un petit à un pays abonné jusqu’alors aux joutes accent US puisque, comme de coutume, • Premier Européen à avoir décroché de la Division B. «  C’est la première un nouveau naturalisé défendra l’honneur un poste d’assistant coach en NCAA (Missouri, 1999) puis premier étranger fois dans l’histoire de la Géorgie de “sa“  Géorgie. Après Shammond embauché pour seconder un coach qu’une équipe jouera un championnat Williams, Melvin Sanders ou Taurean US sur les bancs NBA (Clippers, d’Europe  », rappelle Merab Ratishvili, Green, c’est Marquez Haynes qui profite 2000), Igor Kokoskov aime se décrire l’ancien président de la fédération. « Vous du petit tour de passe-passe administratif. en pionnier. Champion NBA dans pouvez comprendre ce que cela signifie, « Cette expérience est incroyable », jure le staff de Larry Brown aux Pistons quelle joie cela a apportée aux joueurs l’ancien Chalonnais. « L’entraîneur m’aide (2004), le Serbe naturalisé américain et à tout le monde dans le pays. Vous à améliorer des petites choses dans mon partage aujourd’hui son temps entre pouviez entendre les klaxons des voitures jeu. » Phoenix et la Géorgie. « À mon retour toute la nuit. » L’histoire raconte qu’au Assistant à Phoenix depuis trois ans, Igor après chaque été, j’ai l’impression que lendemain de sa nuit de noces, Zaza Kokoskov prône un basket résolument je reviens en étant un meilleur coach. » Pachulia aurait fait le voyage jusqu’à tourné vers l’offensive. «  Je suis en

A

Le saviez-vou s

?

C’est la première fois dans l’histoire de la Géorgie qu’une équipe jouera un championnat d’Europe

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifiée

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Non qualifiée

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Non qualifiée

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

Un coach champion NBA

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts Zaza Pachulia 8 29 39-82 47,6 0-1 48-71 7,5 1,8 0,9 0,5 3,0 15,8 Viktor Sanikidze 8 33 37-72 51,4 7-26 20-27 9,4 1,5 1,5 1,3 1,4 12,6 Manuchar Markoishvili 8 25 28-62 45,2 13-32 21-24 3,0 1,5 0,8 1,4 11,3 Taurean Green 8 28 26-61 42,6 11-35 25-31 2,4 2,5 0,4 1,5 11,0 Nikoloz Tskitishvili 8 19 18-45 40,0 9-29 7-8 5,3 0,5 0,1 0,4 0,6 6,5 George Tsintsadze 8 26 16-50 32,0 5-22 7-8 2,9 2,6 0,8 0,1 3,5 5,5 Giorgi Shermadini 8 11 14-18 77,8 12-17 3,1 0,1 0,4 0,5 5,0 Tornike Shengelia 8 13 16-31 51,6 2-6 5-12 2,9 0,5 0,4 0,6 1,1 4,9 Giorgi Gamqrelidze 8 14 4-17 23,5 1-6 6-9 0,8 1,1 0,4 1,1 1,9 Nika Metreveli 2 3 1-2 50,0 1,0 Anatoli Boisa 3 4 2-4 0,3 0,3 0,7 Kote Tugushi 2 4 0-4 0,0 0-3 Totaux 8 - 199-444 44,8 48-160 153-211 37,3 12,1 5,3 3,3 14,1 74,9


Castoria / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 33

Zaza

Pachulia

Groupe B Géorgie


34

maxi-basket

Groupe A

e Grande-Bretagn

Nom

L’effectif

Taille Poste Âge Club en 2010-11

AVEC DENG, mais SANS GORDON

Ogooluwa Adegboye

1,98

1

23

St Bonaventure (NCAA, USA)

Andrew Lawrence

1,85

1

21

Charleston (NCAA, USA)

puisqu’il était déjà là en 2007 à l’Euro également, les progrès de Matthew (la Grande-Bretagne était alors en Bryan-Amaning, fort joueur d’une division B) ainsi qu’aux qualifications en petite fac US (15,3 pts, 8,0 rbds avec Nate Reinking 1,83 2 37 Mersey Tigers 2008 et 2010. À chaque fois, Deng avait Washington), ceux de Daniel Clark qui Kyle Johnson 1,95 2 22 Long Island (NCAA, USA) cartonné, en dépassant allègrement a commencé à émerger cette saison Luol Deng 2,06 3 26 Chicago Bulls (NBA, USA) la barre des 20 points de moyenne. En à Estudiantes (7,9 pts en Eurocup) ainsi Andrew Sullivan 2,03 3/4 31 Mersey Tigers revanche, il n’a encore jamais pris part à que Ryan Richards, autre transfuge Laurence Ekperigin 2,01 3/4 23 Biella (ITA) une compétition de top niveau puisqu’il de l’équipe des U20 et drafté en 2010 Daniel Clark 2,08 3/4 22 Estudiantes (ESP) avait manqué l’Euro 2009 en Pologne, par les Spurs. Pas ridicule, mais pas Joel Freeland 2,08 4 24 Malaga (ESP) et que son pays n’était pas qualifié non plus extraordinaire. Matthew Bryan-Amaning 2,06 4 23 Washington (NCAA, USA) l’année dernière au championnat du Au final, si cette équipe a quelques monde. Saura-t-il maintenir son impact arguments à faire valoir, elle a Ryan Richards 2,12 4/5 20 Monthey (SUI) à l’échelon supérieur ? On connaîtra cependant le malheur de figurer dans Robert Archibald 2,11 5 31 Malaga (ESP) le groupe A, de loin le plus relevé. bientôt la réponse. Eric Boateng 2,03 5 25 Austin Toros (D-League, USA) Un groupe où, a priori, l’Espagne et Coach : Chris Finch (41 ans) la Lituanie semblent hors de portée, Zéro pression de même que la Turquie même si celle-ci Toujours pas d’équipe au complet pour les Les Britanniques auront de toute se plante souvent lors des compétitions Britanniques même si Luol Deng va enfin façon bien besoin d’un Deng dominant jouées hors de ses bases. Dans tous les disputer une compétition de top niveau. Sans car, sans Gordon, les lignes arrière cas, les Britanniques n’auront aucune doute trop juste pour s’extirper d’un groupe sont plus que dépourvues. Le fidèle pression. Ils vont surtout s’étalonner incroyablement relevé mais un bon premier serviteur Nate Reinking est toujours là en vue de “leurs” Jeux Olympiques, vrai test en vue des Jeux de Londres. mais à 37 ans, son rôle sera sans doute l’année prochaine à Londres, pour plus important dans le vestiaire que lesquels ils sont déjà qualifiés en tant Par Florent de LAMBERTERIE sur le terrain. Idem pour Mike Lenzly, que pays hôte. Cet Euro leur servira en nette perte de vitesse. C’est donc donc avant toute chose de répétition vers la jeunesse que Chris Finch a misé générale. Avec Luol Deng, cette fois. l epuis sa réapparition au plus en convoquant une floppée de jeunes haut niveau européen en 2008, universitaires et en sélectionnant la Grande-Bretagne alimente les Devon Van Oostrum, peut-être la fantasmes chaque été. Si sur le papier, future révélation de cet Euro. Âgé d’à l’association de Ben Gordon et de Luol peine 18 ans et doté de jambes de Deng peut faire frémir, la Couronne n’en feu, ce gamin né en Hollande a séduit a pour le moment jamais profité. Ce ne son coach lors de l’Euro U20 de la sera pas le cas cette année non plus division B (13,1 pts, 7,1 rbds, 5,0 pds) • Non, vous ne rêvez pas. Le rappeur puisqu’après un temps d’hésitation, où il a claqué quelques tomars assez Snoop Dogg, son acolyte Warren G ainsi on sait désormais que l’arrière des effrayant. Bien sûr, ce prospect ne que le triple-sauteur britannique Phillips Pistons ne sera pas du voyage en connaît rien au haut niveau mais Finch Idowu ont sévèrement corrigé plusieurs Lituanie. La fédération britannique n’a croit en lui, au point de le préférer membres de l’équipe britannique de finalement pas pu régler les problèmes à Flinder Boyd, vu en Pro  B par le basket en 3x3. Bon, c’était dans une pub d’assurances de Ben Gordon qui, passé et taulier de l’équipe nationale réalisée par Adidas en vue des Jeux de toutes façons, avait visiblement ces dernières années. Affaire à suivre. Olympiques, et c’était pour de faux, bien entendu. Mais la vidéo est plutôt d’autres chats à fouetter. En revanche, La raquette offre davantage de sympa, donc on vous invite à la regarder son ex-coéquipier des Bulls, Luol Deng, sécurité avec la paire d’intérieurs de (tapez « all 2012 snoop dogg » dans la barre sera bien de la partie. Ce n’est pas Malaga Joel Freeland/Robet Archibald de recherche sur Youtube.) la première fois que l’ailier d’origine (respectivement 13,9 et 8,2 pts en soudanaise revêt le maillot britannique Euroleague cette saison). À suivre Devon Van Oostrum

1,90

1/2

18

Vitoria (ESP)

Mike Lenzly

1,89

1-2

30

Nymburk (CZE)

?

D

Le saviez-vou s

À chaque fois qu’il est venu, Deng a cartonné.

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

13e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Non qualifiée

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Ne participait pas

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Ne participait pas

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Ne participait pas Ne participait pas

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Ne participait pas

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Ne participait pas

Snoop Dogg les a torchés !

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur Luol Deng Pops Mensah-Bonsu Nate Reinking Daniel Clark Ogooluwa Adegboye Andrew Sullivan Flinder Boyd Kieron Achara Justin Robinson Eric Boateng Matthew Bryan-Amaning Devan Bailey Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 39 51-132 38,6 22-56 57-89 8,3 3,1 1,9 0,9 4,1 22,6 8 35 56-110 50,9 3-11 39-64 13,5 1,6 1,4 1,3 3,4 19,3 8 33 42-76 55,3 18-37 14-19 1,9 2,0 0,9 0,1 1,6 14,5 8 24 25-53 47,2 12-30 12-14 4,8 0,5 0,3 0,9 1,6 9,3 8 21 11-33 33,3 3-11 13-16 1,4 1,5 0,8 1,1 4,8 8 24 14-30 46,7 0-7 8-26 4,4 1,1 0,6 0,6 0,9 4,5 8 18 7-22 31,8 4-12 5-10 0,8 1,4 0,1 0,8 2,9 8 9 4-13 30,8 2-5 3-4 1,6 0,1 0,3 0,4 0,3 1,6 5 4 3-4 75,0 2-2 0,4 0,6 1,6 4 4 2-2 100,0 1,3 0,3 0,3 1,0 4 2 1-3 33,3 2-4 1,5 0,3 0,5 1,0 1 1 0-1 0,0 8 - 216-479 45,1 66-171 153-246 38,1 11,5 6,1 4,3 14,5 81,4


Castoria / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 35

Luol

Deng

Groupe A

e Grande-Bretagn


36

maxi-basket

DéCIMÉE MAIS PAS ABATTUE

Groupe C Grèce

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Konstantinos Sloukas

1,87

1

Nick Calathes

1,98

1

21

Aris Salonique

22

Panathinaikos

Nikolaos Zisis

1,97

2/1

28

Montepaschi Siena (ITA)

Kostas Vasileiadis

2,00

2/3

27

Bizkaia Bilbao (ESP)

Le saviez-vou s

?

Coup du sort, Vassilis Spanoulis, Dimitris Mavroeidis, le pivot de Bilbao (9,1 meilleur marqueur hellène au Mondial pts, 4,6 rbds en 18 min d’Euroleague) appelé Michail Bramos 1,98 2/3 24 Gran Canaria 2014 (ESP) turc (13,7 pts) déclare forfait sur en remplacement de Baby Shaq. Et pour Stratos Perperoglou 2,03 3 27 Panathinaikos blessure, suivi de Kostas Tsartsaris puis peu que Nick Calathes fasse son retour, la Kostas Papanikolaou 2,01 3 21 Olympiakos de Loukas Mavrokefalidis. N’en jetez sélection hellène aura de sérieuses garanties Pat Calathes 2,08 3/4 26 VAP Kolossos plus, la coupe est pleine ! Ah ben non, à faire valoir. voilà Sofoklis Schortsanitis qui quitte le Invaincue à la mi-août en préparation, Kostas Kaimakoglou 2,06 3/4 28 Panathinaikos rassemblement pour cause d’épouse avec des victoires sur l’Italie, Israël, Antonis Fotsis 2,09 4 30 Panathinaikos malade sans date de retour, ce qui ou encore la Russie, la Grèce a déjà Kostas Koufos 2,18 5 22 Denver Nuggets (NBA, USA) a eu le don d’énerver passablement presque réussi à surmonter ses Dimitrios Mavroeidis 2,09 5 26 Bizkaia Bilbao Basket (ESP) Elias. « Je veux qu’il soit clair qu’il n’a problèmes et à redonner le sourire Ian Vougioukas 2,11 5 26 Panathinaikos pas attendu d’avoir la permission pour à Elias Zouros, qui se déclarait « ravi Ioannis Bourousis 2,13 5 28 Olympiakos partir », a-t-il déclaré ulcéré alors qu’il du travail que nous effectuons chaque Coach : Ilias Zouros (45 ans) doit déjà composer en préparation sans jour ». Dans un groupe où il suffira Nick Calathes en délicatesse avec une de mettre derrière soi la Macédoine, cheville et Stratos Perperoglou à qui son le Monténégro et un qualifié pour passer Délaissée, abandonnée, blessée, la Grèce va genou fait des misères. en quarts, tandis que les matches face devoir composer avec un groupe largement à la Croatie et à la Bosnie en ouverture remanié pour cette échéance continentale seront de belles batailles, les Grecs Les jeunes dans mais, même réduite à la portion congrue, devraient répondre présent. Tant mieux, le grand bain il faudra se méfier de la sélection hellène car il ne fait aucun doute que si la Grèce à cet Euro. Car si les Grecs furent aux Mais, bien que décimée, et pour autant que prouve qu’elle a le niveau, le pays abonnés absents au Mondial turc (11e), ils ont l’on préfère regarder le verre à moitié plein, se prendra au jeu, et les fans pourraient toujours répondu présent lors des échéances la Grèce présente quand même quelques peut-être alors les pousser un peu plus européennes. atouts. Tout d’abord, elle garde une colonne loin. l vertébrale expérimentée, avec le capitaine Par Thomas FÉLIX Antonis Fotsis, Nikos Zizis ou encore le pivot Ioannis Bourousis, tous trois présents en 2009 et 2010. Ensuite, la Grèce peut • Dans la veine du grand Nick Galis, ’été est chaud en Grèce. Agité compter sur un réservoir de jeunes talents né dans le New Jersey, la légende du par de nombreux troubles qui devrait pouvoir s’exprimer. Le jeune pivot basket grec, la sélection hèllene n’a politiques et financiers, le pays NBAer Kostas Koufos, déjà présent à l’Euro jamais hésité à faire appel à la diaspora traverse une période délicate que devait en 2009, s’est aguerri en NBA et a effectué grecque installée sur le continent adoucir, toutes proportions gardées, des sorties pleines en préparation avec américain. Cette année, pas moins de la perspective de voir la sélection hellène notamment une victoire contre la Pologne quatre “Américains” faisaient encore entamer l’Euro. Il n’en est rien. Accablée où il termine meilleur marqueur avec partie du roster à la mi-août. Les frères par les défections et les blessures, 12 points. Derrière, Kostas Papanikolaou Calathes, Nick le meneur prodigue du Panathinaikos né en Floride passé par l’équipe grecque fait face à la colère qui, à 21 ans, vaut déjà 3,9 pts, 3,0 rbds Florida State l’année où en sortait Joakim et à l’incompréhension des fans car en 14 minutes d’Euroleague avec Noah, rejoint cette année par son grand chaque jour semble apporter son lot l’Olympiakos au poste 3, ou encore le frère Pat, lui aussi né en Floride et évoluant la de mauvaises nouvelles à Elias Zouros, meneur Kostas Sloukas (21 ans) ancien saison dernière à Kolossos. Ensuite, le pivot Elias Zouros l’ancien entraîneur du Paris Levallois. de l’Olympiakos parti trouver du temps Kostas Koufos né dans l’Ohio et évoluant à Le néo coach de la sélection a dû faire de jeu du côté de l’Aris Thessalonique Denver ainsi que Michail Bramos né dans face à la retraite de Theo Papaloukas, puis et de l’Eurocup. En résumé, la Grèce va le Michigan passé par Ohio State avant de au départ du MVP de l’Euroleague Dimitris présenter une raquette très sérieuse avec rejoindre l’Europe et la Grèce en 2009. Diamantidis, deux défections de poids. l’association Bourousis-Koufos, mais aussi

L

« Je suis ravi du travail que nous effectuons chaque jour »

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

11e

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

3e - Bronze

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

5e

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

4e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

2e - Argent

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

1er - Or

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

5e

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

5e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Pas qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

5e

Filière américaine

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur Vassilis Spanoulis Sofoklis Schortsanitis Giannis Bourousis Nikos Zisis Dimitris Diamantidis Antonis Fotsis Kostas Tsartsaris Kostas Kaimakoglou Nick Calathes Giorgos Printezis Stratos Perperoglou Ian Vougioukas Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 6 29 26-50 52,0 13-31 17-21 1,0 2,3 1,2 2,5 13,7 4 20 17-31 54,8 14-28 4,8 0,3 1,3 0,3 3,3 12,0 6 23 21-57 36,8 9-30 13-15 6,3 0,7 0,8 0,3 1,0 10,7 6 28 25-56 44,6 6-21 6-10 3,0 2,2 0,3 1,3 10,3 6 29 20-43 46,5 12-34 8-12 3,5 3,8 1,5 0,5 1,3 10,0 3 24 8-21 38,1 6-14 3-4 6,0 0,7 1,0 0,7 0,3 8,3 6 18 14-29 48,3 2-5 7-14 3,8 1,2 0,7 0,7 0,2 6,2 5 9 8-13 61,5 6-8 2-2 2,6 0,2 0,2 0,2 4,8 6 13 11-27 40,7 0-10 5-8 2,2 2,5 0,7 0,2 0,7 4,5 5 9 8-19 42,1 2-10 1-1 1,6 0,4 0,4 0,4 3,8 6 15 8-21 38,1 1-9 4-8 2,0 1,0 0,5 0,3 3,5 3 9 2-6 33,3 2-2 2,7 0,3 1,0 0,7 2,0 6 - 168-373 45,0 57-172 82-125 32,8 14,7 7,7 2,7 10,5 79,2


Ciamillo & Cas toria / FIBA Eur ope

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 37

Antonis

Fotsis

Groupe C Grèce


38

maxi-basket

ATTENTION, DANGER !

Groupe B Israël

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Yuval Naimy

1,87

1

26

Hapoël Jérusalem

Yogev Ohayon

1,87

1

24

Hapoël Jérusalem

Afik Nissim

1,80

1/2

30

Nymburk (CZE)

Yotam Halperin

1,96

2/1

31

Olympiakos (GRE)

à Mons-Hainaut. L’Allemagne, dès le points en 22 matches d’Euroleague à premier jour, devra être sur ses gardes. eux deux. Quand ceux-là sont touchés Tal Burstein 1,98 2 31 Maccabi Tel-Aviv La France aussi, le 1er septembre par l’euphorie, il y a le feu dans le camp Guy Pnini 2,01 3 28 Maccabi Tel-Aviv adverse. Dans le style, Afik Nissim, qui (deuxième journée). David Bluthenthal 2,01 3/4 31 Maccabi Tel-Aviv On connaît les réserves d’usage : fait son retour en sélection, se pose là. Omri Casspi 2,03 3/4 23 Cleveland Cavaliers (NBA, USA) manque de profondeur dans l’équipe Avec Nymburk, l’ancien champion de et absence de pivot d’impact. Pour France avec Strasbourg (2005) a livré Lior Eliyahu 2,05 4 26 Maccabi Tel-Aviv ce qui est du premier point, on va voir une bonne petite saison d’Eurocup  : Uri Kokia 2,02 4 30 Hapoël Jérusalem que cela n’est pas si évident. Pour le 12,6 points et 2,4 passes. Elishay Kadir 2,03 4 23 Maccabi Haifa deuxième, en effet, Yaniv Green risque Tal Burstein, arrière-ailier polyvalent Yaniv Green 2,06 5 31 Maccabi Tel-Aviv de se sentir bien seul avec, a priori, au jeu très pur, ne s’est jamais Robert Rothbart 2,17 5 25 Maccabi Haifa uniquement Robert Rothbart derrière totalement remis des blessures qui l’ont Coach : Arik Shivek (55 ans) lui, l’ancien Parisien ayant pour lui sa accablé ces dernières saisons, mais son taille (pour le reste, on jugera sur pièce). académisme s’accordera très bien avec Un petit de la poule B, celle de la France ? Et pour ne rien arranger, Green, diminué l’impact de Yotam Halperin, un peu Oui mais gare ! Avec une rotation serrée physiquement par des blessures, est borduré dans la rotation d’Olympiakos, de joueurs de top niveau (Casspi, Halperin, sous le microscope et, en cas de pépin, mais qui peut être un danger public Bluthenthal, Eliyahu, Green, etc.), Israël a tout le vétéran et ancien Manceau Ido quand il a les clés. Eliyahu, lui, a fait de l’empêcheur de tourner en rond. un bon retour au Maccabi (10,9 pts et Kozikaro pourrait être appelé. 3,8 rbds), après une saison à s’ennuyer Par Fabien FRICONNET sur le banc de Vitoria. Casspi attendu On laisse le mot de la fin à Green, qui ’est ainsi, Israël est le petit En revanche, coach Shivek, assisté résume assez bien la situation sur le site du groupe, avec la Lettonie, d’Oded Katash, a du beau monde de la FIBA Europe : « Les gens ont dit, de surtout depuis que Dirk sous la main. «  Aux postes 1, 2, 3 tous temps, que nous n’avions aucune Nowitzki est revenu faire de l’Allemagne et 4, nous avons de très bons joueurs. » chance, mais nous avançons et faisons un candidat aux quarts de finale, et plus De fait, Israël peut jouer les yeux dans du bon travail. C’est la magie de l’équipe si affinités. Les représentants de l’État les yeux avec presque n’importe qui nationale. Nous pouvons reproduire cela. israélien n’ont en effet pas atteint les en alignant des pointures comme Afik Nous savons qui nous allons jouer, nous quarts de finale de l’Euro depuis 2003, Nissim, Yotam Halperin et Tal Burstein avons déjà l’Allemagne en tête. » l ni disputé une compétition mondiale. à l’arrière, les shooteurs Guy Pnini Sur les cinq dernières éditions du et David Bluthenthal dans l’aile, et Lior championnat d’Europe, Israël n’a Eliyahu dans la raquette ; sachant que • À l’Euro 1997, une équipe de France ramené “que” huit victoires en vingt- Raviv Limonad a quitté la sélection en décimée par les blessures avait été quatre matches, aucune en 2009. Et cours de route. Avec, évidemment, battue deux fois par Israël. D’abord qu’importe que, parmi les victimes, le joyau Omri Casspi pour faire de en poule (82-88) puis en match de on retrouve la Slovénie, la Russie, tout, et très bien le faire, même si sa classement (84-91). Israël s’était l’Espagne (en 2005  !), la Serbie et la présence à l’Euro restait très incertaine appuyée à fond sur Oded Katash, auteur Croatie, et qu’importe que, hormis en au moment de boucler ce numéro pour Yaniv Green de 34 points et 4 passes puis 27 points 2009, elle soit toujours sortie du premier cause de blessure. Du talent, du cœur, et 4 passes ; mais aussi, calamité, sur le tour indemne, Israël est un petit. et de l’expérience puisque, comme pivot Tomer Shteinhaur, bon joueur mais Mais un “petit gros”, alors. Car il ne souvent, la sélection s’appuiera à fond enfin peut-être pas au point de défoncer va pas faire bon croiser les joueurs du sur le Maccabi Tel-Aviv, finaliste de la raquette française en temps normal : méconnu coach Arik Shivek, qui a déjà l’Euroleague. 17 points au premier match, 19 points et 12 rebonds au second. eu affaire à l’équipe nationale dans Avec les Jaunes, Pnini et “Blu“ ont artillé les catégories de jeunes et qui officie comme des petits fous : 74/167 à trois-

C

Les dix dernières compétitions 2010

L’enfer des Bleus

Le saviez-vou s

?

« C’est la magie de l’équipe nationale »

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

16e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

11e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

9e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

7e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

10e

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur Omri Casspi Lior Eliyahu Yotam Halperin David Blu Tal Burstein Guy Pniny Yuval Naimy Yaniv Green Uri Kokia Raviv Limonad Yogev Ohayon Boris Rothbart Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 29 43-102 42,2 13-35 36-48 5,3 1,4 1,3 0,5 1,8 16,9 8 23 47-80 58,8 0-1 17-21 5,9 1,5 0,9 0,3 0,9 13,9 8 27 32-63 50,8 14-30 23-26 2,5 3,3 1,3 0,3 1,5 12,6 8 23 23-57 40,4 7-24 11-13 4,3 1,0 1,0 0,8 8,0 8 24 21-43 48,8 11-22 8-12 3,3 3,1 1,6 0,1 2,0 7,6 8 22 18-50 36,0 13-32 12-17 4,0 0,9 0,6 0,1 0,5 7,6 8 18 20-45 44,4 6-17 10-16 2,0 2,4 0,6 0,9 7,0 8 11 12-27 44,4 6-12 2,5 0,1 0,5 0,4 0,1 3,8 8 10 7-12 58,3 8-14 2,5 0,3 0,6 0,1 0,3 2,8 5 8 6-13 46,2 0-3 1-1 1,4 0,6 0,2 0,6 2,6 8 9 7-17 41,2 0-1 3-6 0,5 1,9 0,6 0,6 2,1 1 2 1,0 8 - 236-509 46,4 64-165 135-186 33,5 16,1 9,1 1,8 9,8 83,9


Castoria / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 39

Omri

Casspi

Groupe B Israël


40

maxi-basket

LE BOUT DU TUNNEL

Groupe B Italie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Antonio Maestranzi

1,78

1

27

Montegranaro

Andrea Cinciarini

1,92

1

25

Montegranaro

Luca Vitali

2,01

1

25

Lottomatica Roma

Giuseppe Poeta

1,92

1

26

Virtus Bologna

Marco Belinelli

1,96

2

25

New Orleans Hornets (NBA, USA)

évolué avec l’équipe fanion. Un renfort dans le cinq. À moins que le Romain majeur que l’ex-Knick, passé chez les Luca Vitali ne mette tout le monde Marco Carraretto 1,97 2 34 Montepaschi Siena Nuggets en cours de saison dernière d’accord. Marco Mordente 1,90 2/1 32 Armani Jeans Milano (15,6 pts en NBA). “Gallo“ apportera Constat similaire au poste de pivot. Daniele Cavaliero 1,88 2 27 Montegranaro sa polyvalence intérieure-extérieure Après les forfaits de Gigli et Crosariol, à une équipe par ailleurs riche en l’Italie ne dénombre que deux Daniel Hackett 1,99 2/3 24 Scavolini Pesaro shooteurs (Maestranzi, Belinelli, pivots de métier, l’un d’eux (Andrea Danilo Gallinari 2,08 3/4 23 Denver Nuggets (NBA, USA) Carraretto, Mordente, Datome et Renzi) évoluant en bas de tableau Luigi Datome 2,03 3 24 Lottomatica Roma Bargnani). de deuxième division  ! Par défaut, Stefano Mancinelli 2,03 3/4 28 Armani Jeans Milano De fait, Simone Pianigiani, l’entraîneur Bargnani, jamais aussi à l’aise que Andrea Bargnani 2,13 4/5 26 Toronto Raptors (NBA, USA) à succès de la Montepaschi Siena, loin de la raquette, sera décalé à ce Marco Cusin 2,11 5 26 Scavolini Pesaro quintuple champion d’Italie en titre, poste, Mancinelli œuvrant au poste 4. Andrea Renzi 2,07 5 22 Verona (Lega 2) possède trois gros atouts dans la L’absence d’un axe 1-5 performant, Coach : Simone Pianigiani (42 ans) manche. De ceux capables de vous de taille et de puissance, contraint retourner et vous plier un match en Pianigiani à proposer un basket moins de deux. En préparation, contre atypique, fait de mobilité et de prise Emmenée par son trio de NBAers, Belinellila Pologne, Belinelli a claqué 22 de ses de risque extérieure. Bargnani-Gallinari, la squadra a les moyens 30 points dans le seul dernier quart. Il faudra bien cela pour que cette de repartir de l’avant après plusieurs années Gare à la Squadra le jour où ses trois “Redeem Team” italienne devance au noires. Il lui faudra toutefois masquer ses expatriés auront la main chaude. moins trois adversaires pour s’extirper faiblesses aux postes-clés de meneur et de pivot La rotation extérieure a de la tenue, du groupe B. Le chemin vers les J.O., pour émerger d’un groupe très relevé. avec Daniel Hackett, meilleur scoreur l’objectif affiché de la Squadra, est Par Antoine LESSARD italien de la Lega (14,1 pts à Pesaro) encore bien loin.  l dont ce sera le baptême du feu, et puis encore les anciens, a Squadra Azurra traverse la Carraretto, Mordente. La densité est plus grave crise de son histoire. telle au poste d’arrière shooteur, que • Deux internationaux italiens sont Depuis leur médaille d’argent Pianigiani a jugé bon de se passer les rejetons d’anciens joueurs aux J.O. d’Athènes, les Italiens n’y des services de Pietro Aradori, professionnels. Rudolph “Rudy”  Hackett sont plus. Pas un petit quart de finale le jeune talent de la Montepaschi. (58 ans), New-Yorkais de naissance, le à se mettre sous la dent. Pire, un paternel de Daniel, est passé furtivement par l’ABA puis la NBA avant de se poser ratage cinglant lors des qualifications Squadra cherche dans la Botte entre 1979 et 1989. Sur ses – à rallonge – pour l’Euro 2009. Leur meneur 9 saisons passées dans la Lega, à Forli, première absence à ce stade depuis Livorno, Reggio Emilia et San Giorgio, cet 1961. Près d’un demi-siècle ! Les sources d’inquiétude du intérieur de 2,06 m a compilé 15,7 points Cette campagne 2011 est celle de tous sélectionneur italien sont ailleurs. et 8,2 rebonds de moyenne. Le père de les espoirs. Pour la première fois, les Le pays se cherche désespérement Danilo Gallinari, Vittorio, a fait partie trois joueurs italiens de NBA seront un meneur de jeu d’envergure. de l’aventure du grand Milan au début des réunis sous le même maillot. Si Marco Le manque de talent est assez flagrant années 80. Ce grand défenseur a notamment Belinelli a toujours répondu présent à ce poste. Titulaire l’an passé, participé au triplé championnat d’Europe des depuis le Mondial 2006, et Andrea Antonio Maestranzi sort d’une saison clubs, championnat d’Italie, coupe d’Italie en Bargnani fait quelques apparitions morose avec Montegranaro. Son 1987. Une figure reconnue dans l’histoire de la – la dernière remarquable à l’occasion coéquipier, Andrea Cinciarini, moins “serie A”. des qualifs’10, avec 24,1 points par shooteur mais plus complet et meilleur match – jamais Danilo Gallinari n’a défenseur, pourrait lui souffler la place

Le saviez-vou s

?

L

Les J.O., l’objectif affiché de la Squadra.

Les dix dernières compétitions Compétition

Fils de...

Lieu

Résultat

2010

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifiée

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

9e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

9e

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

9e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

2e - Argent

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

3e - Bronze

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

11e

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts Andrea Bargnani 8 31 76-145 52,4 11-30 30-41 6,6 0,5 0,5 2,0 2,0 24,1 Marco Belinelli 8 32 41-98 41,8 9-41 33-44 4,3 3,0 1,6 2,0 15,5 Antonio Giovanni Maestranzi 8 24 19-54 35,2 15-41 10-10 1,3 2,5 0,8 0,6 7,9 Stefano Mancinelli 7 23 24-46 52,2 3-11 4-8 2,7 1,7 1,0 0,4 1,1 7,9 Jacopo Giachetti 5 14 5-15 33,3 3-8 17-19 1,8 1,0 0,2 0,8 6,0 Marco Mordente 8 18 12-31 38,7 8-21 8-8 1,9 0,9 0,3 1,0 5,0 Angelo Gigli 8 15 13-27 48,1 4-11 6-10 3,6 0,5 0,8 0,3 0,5 4,5 Marco Carraretto 8 21 11-32 34,4 5-21 4-4 2,5 1,0 0,6 0,1 0,5 3,9 Luca Vitali 3 8 2-8 25,0 2-7 2-2 0,3 0,3 0,3 2,7 Tomas Ress 7 10 5-16 31,3 1-3 7-11 2,4 0,4 0,1 0,1 2,6 Andrea Crosariol 8 8 5-7 71,4 9-14 2,0 0,1 0,1 0,3 0,3 2,4 Pietro Aradori 6 7 3-11 27,3 0-5 3-4 1,0 0,3 0,2 1,5 Luigi Da Tome 2 12 0-6 0,0 0-4 2-2 3,0 1,0 0,5 0,5 1,0 Giuseppe Poeta 2 5 0-1 0,0 2-2 1,0 Totaux 8 - 216-497 43,5 61-203 137-179 29,4 11,5 6,0 3,3 8,6 78,8


Castoria / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 41

Andrea

Bargnani

Groupe B Italie


42

maxi-basket

DÉSINTÉGRÉS !

Groupe B Lettonie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Edgars Jeromanovs

1,91

1

25

Perikos/Arhelaos (GRE, D2)

Janis Strelnieks

1,91

1

21

BK Ventspils

Le saviez-vou s

?

pour Armands Skele, un an pour Berzins, physiquement pour s’exprimer chez les Biedrins et Kaspars Kambala. hommes mais sait-on jamais. Janis Blums 1,90 1 29 Bizkaia Bilbao (ESP) À ce triste tableau, il faut ajouter les Dessous, la Lettonie s’attend Dairis Bertans 1,91 2/1 21 VEF Riga départs à la retraite des vieux soldats, à souffrir. Ce qui était son point fort Mareks Jurevicus 1,97 2 26 Tezenis Verona (ITA, Lega 2) Uvis Helmanis, Aigars Vitols, Sandis avec le tandem Kambala-Biedrins Rihards Kuksiks 2,01 3 23 Arizona State (NCAA, USA) Valters. C’est une équipe désintégrée est (re)devenu sa faiblesse notoire. Akselis Vairogs 1,95 3 26 BK Ventspils en plein vol que récupère le nouveau Entre intérieurs sans génie (Veselovs, Davis Bertans 2,08 3/4 18 Olimpija Ljubljana (SLO) sélectionneur, Ainars Bagatskis (ex Selakovs) ou encore bien verts Dijon) l’an passé. Une équipe A’ (Freimanis, Berzins, Blaus), on ne Ivars Timermanis 2,02 3/4 29 BC Rakvere Tarvas (EST) qui, irrémédiablement, souffre lors voit pas bien qui pourra alimenter Rolands Freimanis 2,11 4 23 Huesca (ESP) des qualifications pour l’Euro 2011. la marque dans la peinture et stopper Pavels Veselovs 2,07 4/5 28 BK Valmiera Trois victoires pour cinq défaites, les big men adverses. La présence Martins Meiers 2,06 4/5 20 Liepaja dont de sérieux bouillons (-30 face de Kaspars Berzins (10,0 pts et 7,0 rbds Arturs Berzins 2,04 5 23 BK Ventspils au Monténégro, -36 contre Israël). en Eurocup) aurait permis de limiter Lauris Blaus 2,04 5 21 BK Ventspils Un improbable repêchage sauvera la casse. Pas de chance, l’ex banni est Andrejs Selakovs 2,10 5 23 VEF Riga forfait sur blessure. Un souci de plus finalement la peau des Lettons. Coach : Ainars Bagatskis (44 ans) pour coach Bagatskis. Un bon cran en dessous de tous ses adversaires L’attraction Bertans du premier tour, la Lettonie ne peut Orpheline de ses cadres historiques, amoindrie La jeune équipe balte, 24 ans se fixer aucun objectif de résultat. dessous suite au forfait de sa star, Andris de moyenne d’âge, a encore été Un seul mot d’ordre  : apprendre Biedrins (Golden State Warriors), la jeune profondément remaniée par rapport et revenir plus forte dans deux ans. l sélection lettone arrive à l’Euro dans la peau à l’été dernier. Sept départs pour du petit poucet. Profil bas pour les voisins autant d’arrivées. Le poste 1 est de loin baltes. le plus riche – le seul à niveau ? – avec Par Antoine LESSARD le retour de Janis Blums. Le meneur de Bilbao, vétéran de l’équipe à 29 ans, forme une paire sérieuse avec le jeune patron du BK Ventspils, Janis • Il y a dix ans, la Lettonie avait créé a campagne 2009 a laissé Strelnieks (10,1 pts, 3,7 rbds et 4,1 pds la sensation à l’Euro 2001 en éliminant des traces en Lettonie. Des en EuroChallenge). son voisin lituanien lors du match de trous béants dans le roster Les lignes extérieures sont plus barrages pour les quarts de finale. letton. Flashback. En pleine préparation chiches. En chef de file, l’universitaire Derrière leur grand spécialiste maison, pour l’Euro polonais, Kaspars Berzins Rihards Kuksiks (10,0 pts et 2,0 rbds Ainars Bagatskis (17,2 pts et 56,0% à est éjecté de la sélection pour à Arizona State), meilleur scoreur des 3-pts sur la compétition) et la jeune comportement non professionnel. Entre qualifs. Derrière lui, Mareks Jurevicus révélation Kaspars Kambala (19,0 pts autres incartades, le jeune intérieur a (12,3 pts en A2 italienne) et l’arrière et 9,0 rbds), les Lettons avaient fracassé plusieurs portes de chambres du VEF Riga, Dairis Bertans (9,5 pts illuminé l’Euro de leur adresse derrière d’hôtel. Son camarade de chambrée, et 2,7 pds en Eurocup). L’Euro sera la ligne : 11/18 en poule contre la Slovénie, Andris Biedrins ainsi que plusieurs peut-être l’occasion de voir à l’œuvre et 14/22 contre la Lituanie de Jasikevicius, cadres de l’équipe contestent la décision pour la première fois le frère cadet de Stombergas et Siskauskas, balayée 94 à 76. et se rebellent contre le coach Kestutis ce dernier, Davis. De loin le meilleur En revanche, en quarts, les Lettons allaient Kemzura. À l’Euro, l’ambiance délétère prospect du pays. Un ailier de 2,08 m exploser d’entrée contre les Yougoslaves, plombe la sélection, sortie dès le premier dominant dans sa catégorie d’âge qui convertissaient leurs douze premiers tour. Aussitôt de quoi la Fédération (15,3 pts et 6,4 rbds au Mondial U19 tirs primés  ! 13-37 après 10 minutes, 78-114 lettone décide de suspendre les fauteurs cet été), plus jeune drafté NBA de la au final. Les Lettons avaient trouvé leurs de troubles. Trois ans sans équipe promotion 2011 (42e choix récupéré par maîtres. nationale pour Kristaps Valters, deux ans San Antonio). Le gamin est encore frêle

L

À l’Euro 2009, l’ambiance délétère plombe la sélection.

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

13e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

13e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

13e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

13e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

8e

Feu d’artifice en Turquie

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur Rihards Kuksiks Janis Strelnieks Ronalds Zakis Kaspars Berzins Ingus Bankevics Raitis Grafs Rolands Freimanis Andrejs Selakovs Ernests Kalve Mareks Jurevicus Dainis Bertans Edgars Jeromanovs Rinalds Sirsnins Janis Kaufmanis Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 26 39-79 49,4 23-46 5-12 3,4 1,8 0,8 1,1 13,3 8 27 28-69 40,6 6-22 20-28 4,4 4,9 1,0 0,1 1,9 10,3 8 18 25-57 43,9 1-9 20-23 3,0 0,6 0,3 1,0 8,9 8 20 26-56 46,4 8-21 9-18 5,0 1,0 0,8 0,8 1,6 8,6 8 18 17-42 40,5 7-24 21-27 2,3 1,1 0,5 1,6 7,8 5 14 12-18 66,7 1-2 4-6 1,8 0,4 0,6 5,8 8 16 17-43 39,5 2-12 9-15 3,0 0,5 1,0 0,1 1,8 5,6 5 11 11-15 73,3 6-11 2,4 0,2 0,4 0,6 0,8 5,6 7 11 7-19 36,8 2-8 19-25 2,4 0,7 0,6 0,4 0,3 5,0 8 16 12-27 44,4 3-11 11-13 2,0 1,5 0,4 0,1 1,4 4,8 8 17 11-29 37,9 3-14 11-14 1,8 0,5 0,5 1,4 4,5 6 13 11-31 35,5 3-9 0-7 1,8 1,3 1,0 1,0 4,2 4 12 3-12 25,0 1-8 3-3 2,3 1,5 0,5 2,3 2,5 1 10 0-2 0,0 0-1 1,0 8 - 219-499 43,9 60-187 138-202 32,0 14,6 6,9 2,3 14,5 79,5


Castoria / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 43

Information Tarkett France - Service Information, Documentation, Echantillons 2, rue de l’Égalité, 92748 Nanterre cedex 410 081 640 RCS nanterre Tél. : 01 41 20 42 49 - fax : 01 41 20 47 00 e.mail : infodoc@tarkett.com

www.tarkett-sports.fr

Omri

Casspi

Groupe B Lettonie

*UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DU SOL SPORTIF

Tarkett Sports est heureux de voir son parquet inauguré par l’équipe de France de Basket-ball à l’occasion de son stage de préparation au Championnat d’Europe.


44

maxi-basket

INJOUABLE ?

Groupe A Lituanie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Mantas Kalnietis

1,94

1

24

Zalgiris Jaunas

Sarunas Jasikevicius

1,92

1

35

Fenerbahçe (TUR)

Tomas Delininkaitis

1,92

1/2

29

Zalgiris Kaunas

Rimantas Kaukenas

1,94

2

34

Montepaschi Siena (ITA)

Martynas Pocius

1,93

2

25

Zalgiris Kaunas

Mindaugas Lukauskis

1,98

2/3

32

Oldenbourg (GER)

Simas Jasaitis

2,01

3

29

Lietuvos rytas

Paulius Jankunas

2,05

4

27

Zalgiris Kaunas

Ksystof Lavrinovic

2,09

4

31

Montepaschi Siena (ITA)

Darius Songaila

2,04

4

33

Philadelphia 76 ers (NBA, USA)

Darjus Lavrinovic

2,12

4/5

31

Fenerbahçe (TUR)

Robertas Javtokas

2,11

5

31

Power E. Valencia (ESP)

Marijonas Petravicius

2,07

5

31

Olimpia Milano (ITA)

Jonas Valanciunas

2,10

5

19

Lietuvos rytas

Coach : Kestutis Kemzura (41 ans)

Revenue sur le devant de la scène l’été dernier avec une jolie médaille de bronze gagnée au championnat du monde en Turquie, la Lituanie vise cette fois l’or européen avec une équipe taillée en conséquence. Un gros favori, surtout à domicile.

mais le lobbying de coach Kemzura Kaukenas était le top-scoreur de Sienne, exercé tout au long de l’année a fini par demi-finaliste de l’Euroleague cette porter ses fruits. Le joueur ne cache pas saison et Pocius celui du Zalgiris. Quant non plus que l’idée de revenir en équipe à Jasaitis, rappelons simplement qu’il nationale pour disputer l’Euro devant était All-Star en Lituanie cette saison son public a compté dans son choix. et en Turquie l’année d’avant. On en À désormais 35 ans bien tassés, Saras oublierait presque que Siskauskas a pris n’est plus le joueur dominant qu’il sa retraite internationale. À l’intérieur, fut par le passé. Mais son charisme, ça file carrément le tournis. Déjà bien sa capacité à transcender ses fournie avec le sculptural Javtokas et le coéquipiers et surtout sa gouaille solide Jankunas, la raquette lituanienne restent intacts. Saras sur le terrain, enregistre les retours de Songaila, c’est l’assurance de faire péter les Petravicius et des jumeaux Lavrinovic, plombs à quelques joueurs adverses, soit le top niveau européen. Sans compter et aussi à quelques arbitres… Enfin, que le néo drafté Valanciunas, qui vient la troisième raison est que cette équipe d’écraser le championnat du monde des moins de 19 ans, aura son mot à dire dans est tout simplement redoutable.

la bataille. De quoi voir venir. Alors certes, Linas Kleiza et Jonas Retours en pagaille Maciulis, hyper importants l’an dernier en Après une 11e place quelconque à l’Euro Turquie, ne seront pas de la partie pour Par Florent de LAMBERTERIE 2009, peu de monde était prêt à parier cause de blessures. Mais on le répète sur les Lituaniens lors du Mondial turc encore une fois, la Lituanie ne sera pas l’an dernier. La sélection marquait le pas bonne à prendre en septembre, pas et se présentait amputée de nombreux bonne du tout. l utant le dire tout de suite, joueurs majeurs. C’était sans compter ça va être insupportable de sur le savoir-faire de Kestutis Kemzura jouer la Lituanie à l’Euro. et sur l’explosion d’une génération Et ce pour plusieurs raisons. montante qui n’a perdu qu’un seul match La première, c’est que les Baltes vont en Turquie (en demi-finale contre les • La Lituanie se classe tout en haut évoluer à domicile, devant des travées États-Unis). Un parcours qui a incité des meilleures nations sur la scène remplies de maillots verts. Quand on le retour de plusieurs absents, dont continentale. Un constat véridique, mais sait que d’ordinaire, le public lituanien Jasikevicius. Si bien que la mouture qui demande quelques explications. est celui qui se déplace en plus grand actuelle allie jeune garde et vieux Officiellement, l’URSS a remporté nombre – et qui fait le plus de bruit – briscards, et les places valent désormais 14 fois l’Euro mais le pays n’existe plus, lors des compétitions à l’étranger, très, très cher. Coach Kemzura a ainsi tout comme la Yougoslavie (5 titres) on n’imagine même pas le niveau choisi de ne pas conserver des pedigrees et la Serbie-Monténégro (3 titres). de décibels et d’hostilité que vont tels Martynas Gecevicius, Renaldas Les Baltes sont donc leaders grâce devoir supporter les futurs adversaires Seibutis ou encore Donatas Motiejunas, à leurs trois médailles d’or, devant de la Lituanie. La deuxième raison, c’est excusez du peu. Mais le roster a toujours l’Italie et la Grèce (2 chacun). Les deux le retour de Jasikevicius en sélection. une sacré gueule. Encore sous-cotés premières furent remportées en 1937 et 1939, Le meneur qui n’a plus porté le maillot il y a peu, Kalnietis et Delininkaitis avant l’annexion par l’Union Soviétique, national depuis les Jeux Olympiques de – la traction arrière du Zalgiris – sont la dernière en Suède en 2003. 2008 avait tiré un trait sur la sélection devenus des valeurs sûres avec le temps.

Le saviez-vou s

?

A

On n’imagine même pas le niveau de décibels et d’hostilité que vont devoir supporter les futurs adversaires de la Lituanie.

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

3e – Bronze

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

11e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

4e

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

3e – Bronze

2006

Mondial

Saitama (JAP)

7e

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

5e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

4e

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

1er – Or

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

12e

Meilleure nation d’Europe

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts Linas Kleiza 9 31 66-126 52,4 13-34 26-34 7,1 1,4 1,1 0,1 2,3 19,0 Mantas Kalnietis 9 25 28-71 39,4 13-36 19-22 3,0 3,4 0,8 0,2 2,1 9,8 Martynas Pocius 9 21 30-55 54,5 13-28 13-17 2,6 1,6 0,2 1,6 9,6 Jonas Maciulis 9 21 27-62 43,5 9-29 18-26 2,9 1,8 1,4 0,3 1,6 9,0 Simas Jasaitis 7 23 18-42 42,9 8-17 9-12 5,0 1,0 0,1 1,0 7,6 Tomas Delininkaitis 9 17 19-38 50,0 9-22 21-27 1,8 1,8 0,4 0,1 1,1 7,6 Paulius Jankunas 9 20 28-57 49,1 1-9 6-9 5,0 1,3 0,3 0,8 1,0 7,0 Martynas Gecevicius 7 13 15-42 35,7 9-25 7-8 1,4 0,9 0,3 0,4 6,6 Tadas Klimavicius 7 13 10-21 47,6 7-12 2,9 0,6 0,6 0,6 0,9 3,9 Robertas Javtokas 8 15 13-29 44,8 3-7 4,0 0,4 0,1 0,5 0,9 3,6 Martynas Andriuskevicius 2 13 3-5 60,0 1-2 4,5 0,5 0,5 0,5 1,5 3,5 Renaldas Seibutis 8 12 10-19 52,6 4-8 3-5 0,8 0,9 0,4 0,3 0,5 3,4 Totaux 9 - 267-567 47,1 79-208 133-181 34,8 14,4 5,7 2,8 13,0 82,9


Ciamillo & Cas toria / FIBA Eur ope

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 45

Sarunas

Jasikevicius

Groupe A Lituanie


46

maxi-basket

TRACTION ARRIÈRE GRAND LUXE

Groupe C Macédoine

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Bo McCalebb

1,83

1

Vlado Ilievski

1,90

1

26

Montepaschi Siena (ITA)

31

Olimpija Ljubljana (SLO)

Dimitar Mirakovski

1,80

1

30

Rabotnicki

Aleksandar Kostoski

1,88

1

23

Torus Skopje

Darko Sokolov

1,90

2

25

Feni Indistrija

les meneurs les plus respectés et en réserve, Samardziski (12,1 pts, respectables d’Euroleague (10,8 pts 8,5 rbds en ligue turque) et Nikolovski, Marko Simonovski 1,90 2 22 Rabotnicki et 4,1 pds cette saison). Au passage, mais la patte extérieure de Gecevski Damjan Stojanovski 1,97 3 24 Lukoil Academic Sofia (BUL) Ilievski jouera la deuxième compétition éclairait le jeu, donnait une autre Vojdan Stojanovski 1,94 3 24 Feni Indistrija internationale de sa carrière, douze dimension à cette équipe. En l’état, ans après son baptême du feu lors la Macédoine ne dominera pas Gjorgij Cekovski 2,02 4 32 Levski Sofia (BUL) de l’Euro’99 en France. Le premier dessous mais devrait au moins tenir Pero Antic 2,10 4/5 29 Spartak St Petersburg (RUS) disputé par ce pays de deux millions le choc dans un groupe C ouvert à tous Predrag Samardziski 2,14 5 25 Olin Edirne (TUR) d’habitants, indépendant depuis 1991. les vents. Kiril Nikolovski 2,10 5 23 MZT Skopje Le jeune Vlado n’avait que 19 ans à Sur les ailes, en revanche, le déficit Coach : Marin Dokuzovski (51 ans) l’époque et opérait derrière la paire de joueurs référencés est patent. Darko Vrbica Stefanov- Petar Naumoski. Sokolov, les jumeaux Stojanovski. Rien Renforcée par le tandem Bo McCalebb et Deuxième joker de luxe, Bo McCalebb. de nouveau par rapport au dernier Vlado Ilievski, la Macédoine aligne une équipe Du lourd  ! Blessé une partie de la Euro, où le trio avait pesé une petite séduisante, bien qu’en manque d’ailiers de fort saison avec Sienne, l’Américain au douzaine de points, avec une très calibre. Une bonne tête de poil à gratter au double passeport est revenu juste faible réussite derrière l’arc. On touche demeurant. à temps pour disputer le Final Four là une limite évidente de la sélection. puis les playoffs de la Lega, et Il faudra la surpasser d’une manière Par Antoine LESSARD participer au nouveau sacre national ou d’une autre pour atteindre, cette de la Montepaschi. McCalebb fois, les quarts de finale. l a rejoint la sélection sur le tard après l’Euro 2009, la Macédoine s’être préparé individuellement dans avait failli créer la sensation. son ancienne fac de New Orleans. Tombeurs des Israëliens au Ce dynamiteur de défense – 23,5 pts premier tour, puis de l’Allemagne au en qualifs avec deux pointes à 30 et second, Vrbica Stefanov et les siens 35 points – est le parfait complément • Un été en sélection en échange avaient raté de peu la qualif’ pour les de Ilievski. Un meneur gestionnaire d’un passeport. Plusieurs joueurs quarts de finale après avoir fait trembler d’une part, un incroyable booster nord-américains ont accepté ce deal officieux pour acquérir un précieux la Russie  : 69-71 au final et une très offensif de l’autre : la Macédoine est sésame. Ce passeport européen que l’on sévèrement armée à ce poste. honorable 9e place ex-aequo. monnaye très cher dans certaines ligues De cette équipe surprenante, il reste européennes. En 2007, Mike Wilkinson un noyau de sept joueurs. Le vieux a rendu service lors des qualifs pour À l’aile, rien Stefanov a pris sa retraite. En contrel’Euro. Jeremiah Massey lui a succédé de nouveau partie, la Macédoine a gagné deux en 2009 (11,7 pts et 4,8 rbds à l’Euro). Les meneurs de top niveau européen. Quid des forces intérieures  ? Lors deux faisaient équipe cette saison au Blessé en 2009, Vlado Ilievski effectue des matches de qualifications (5vLokomotiv Kuban Krasnodar, en Russie, son grand retour en équipe nationale. 3d, 2e derrière la Grande-Bretagne), où ils étaient grassement rémunérés. L’été Pas besoin de dresser le portrait, la sélection n’a pas tant souffert dernier, l’ancien Roannais et Nancéien, ni de définir l’importance de ce meneur du départ de Jeremiah Massey. Marques Green, a joué les intérimaires sobre et académique qui a fréquenté La défection de Todor Gecevski deux matches avant de céder sa place quelques-unes des meilleures écuries est en revanche un vrai coup dur. à Bo McCalebb. En cas de besoin, la sélection continentales (Barça, Bologne, Sienne, La sélection se retrouve orpheline se garde sous le coude Darius Washington et Efes Pilsen à la rentrée après un de ce bon bûcheron aux mains de (Roma). Sympatique réservoir. passage à Ljubljana) et figure parmi velours. La Macédoine a de bons jeunes

Le Saviez-vous ?

À

McCalebb : gestionnaire et incroyable booster offensif.

Les dix dernières compétitions Compétition

Lieu

Résultat

2010

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

9e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Non qualifiée

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Non qualifiée

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

Non qualifiée

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

Joker US

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur Bo McCalebb Pero Antic Todor Gecevski Predrag Samardziski Riste Stefanov Dimitar Mirakovski Darko Sokolov Vojdan Stojanovski Gjorgij Chekovski Damjan Stojanovski Marques Green Dimitar Karadzovski Aleksandar Kostoski Marko Simonovski Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 6 31 49-91 53,8 6-17 37-46 3,8 3,2 2,0 2,3 23,5 8 31 41-98 41,8 15-41 24-37 5,8 2,0 1,4 0,4 2,6 15,1 7 21 34-71 47,9 10-24 11-14 4,1 1,1 0,4 0,3 1,1 12,7 7 20 26-49 53,1 0-1 15-26 6,3 0,6 0,4 1,0 1,6 9,6 2 21 6-12 50,0 4-10 1,5 0,5 1,0 0,5 8,0 8 14 15-41 36,6 9-26 4-4 1,0 2,1 0,3 0,6 5,4 8 30 14-39 35,9 9-24 6-13 2,9 1,6 1,4 1,4 5,4 8 24 10-29 34,5 6-19 4-5 2,9 0,9 1,4 0,1 0,3 3,8 8 15 10-35 28,6 4-18 5-16 2,9 0,6 0,5 0,1 0,9 3,6 6 19 5-14 35,7 4-12 5-6 3,5 0,7 1,0 0,2 0,2 3,2 2 29 2-13 15,4 0-6 2-4 1,5 6,5 3,5 2,5 3,0 2 3 2-2 100,0 0,5 0,5 2,0 2 3 1-1 100,0 1-1 1,0 0,5 0,5 1,5 3 6 1-5 20,0 1-5 0,7 1,0 8 - 216-500 43,2 69-204 113-171 31,0 13,8 9,3 1,9 10,9 76,8


Castoria / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 47

Bo

McCalebb

Groupe C Macédoine


48

maxi-basket

Groupe C

Monténégro

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Vladimir Mihailovic

1,94

1/2

21

Buducnost Pogdorica

Omar Cook

1,88

1/2

29

Power E. Valencia (ESP)

Boris Bakic

1,96

1/2

25

Crvena Zvezda (SRB)

Goran Jeretin

1,92

2/1

31

Lokomotiv Kuban (RUS)

UN OUTSIDER DE PLUS

a construit un groupe solide et stable. a gratifié Valence de sa bonne défense, Il l’a qualifié mais finalement, a laissé et ses qualités en vision de jeu. Sead Sehovic 1,96 2 22 Buducnost Pogdorica à son assistant Dejan Radonjic, le soin En Euroleague, il a compilé 8 points, Vlado Scepanovic 1,95 2 35 Panallinios (GRE) de diriger le groupe à l’Euro. Radonjic 5,6 passes décisives et 1,8 interception. Vladimir Dasic 2,08 4/3 23 Lottomatica Roma (ITA) espère avant tout que sa sélection À l’aile, le jeune Vladimir Dasic (23 ans), Suad Sehovic 1,96 3 24 KK Bosna (BIH) montre son meilleur visage lors de la spécialement si utilisé en poste 3, compétition. Le challenge est énorme s’avère difficile à contenir, tant grâce à Milos Borisov 1,99 3 25 Hemofarm Vrsac (SRB) Milko Bjelica pour le coach du Buducnost Podgorica, son explosivité qu’à sa taille (2,08 m). 2,06 4 27 Lietuvos rytas (LTU) tant sportivement qu’historiquement. Mais les adversaires devront aussi se Vladimir Dragicevic 2,05 4/5 25 Buducnost Pogdorica Mais il connaît déjà bien le groupe méfier de Milos Borisov, le fidèle joueur Nikola Pekovic 2,09 5 25 Minnesota Wolves (NBA, USA) d’Hemofarm qui, depuis le début de la pour le moins prometteur. Slavko Vranes 2,30 5 28 UNICS Kazan (RUS) préparation, monte en puissance dans Nikola Vucevic 2,10 5 20 Southern California (NCAA, USA) les matches amicaux. Vladimir Golubovic 2,13 5 25 Banvit BK (TUR) Petit pays En Lituanie, dans ce contexte et avec Coach : Dejan Radonjic ( 41 ans) mais costaud ces bons joueurs, le groupe peut se Avec, au premier plan, le pivot des transcender. « Nous somme un petit Timberwolves, Nikola Pekovic. Il fait pays mais nous avons fini premiers de Comme si l’Euro n’était pas assez relevé, son retour à la maison FIBA après une notre groupe au tour qualificatif. On le Monténégro s’invite en Lituanie. Et pour saison à se frotter aux pivots NBAers nous dit maintenant que nous devons la première compétition majeure de son aux côtés de Darko Milicic et Kevin aller jusqu’à la médaille. Je pense que histoire, la bande à Nikola Pekovic compte bien Love. Il reprend son rôle de leader. nous devons accéder au deuxième tour. jouer les trouble-fêtes de la compétition. Sans problème pour celui qui a derrière Et alors, tout sera possible », a déclaré lui cinq participations Euroleague avec Nikola Pekovic à FIBA Europe. Dans Par Claire PORCHER le Partizan et le Panathinaikos (de 2005 tous les cas, l’équipe nationale du à 2010). Lors du sacre du club grec Monténégro est en route pour écrire la ’ascension est fulgurante. en 2009, il a fini dans le meilleur cinq genèse de son histoire. l En trois ans, le Monténégro de la compétition avec une moyenne a passé toutes les étapes sans de 13 points (63,4% aux tirs à 2-pts) et encombre pour faire partie de l’aventure 3,8 rebonds en seulement 18 minutes. • Vlado Scepanovic (35 ans), est lituanienne. Promue de la deuxième Pekovic permet au Monténégro d’avoir le vétéran de la présélection. Et le seul division en 2009, l’équipe nationale est sous la main une belle arme offensive de l’équipe ayant joué sous le maillot restée invaincue (13 victoires) jusqu’à sous le cercle sitôt le ballon transmis de la Yougoslavie, de la Serbiel’année dernière, lorsque, malgré dans son jardin, poste bas. Alors Monténégro et, à présent, du deux – courtes – défaites contre Israël que Vladimir Dragicevic a été pour Monténégro. Avec l’équipe yougoslave, et l’Italie, les Monténégrins se sont le moins efficace au tour qualificatif il a été champion du monde en 1998, avant qualifiés pour l’Euro. En terminant avec une réussite de 78,8 % aux de piquer le bronze européen à la bande premiers du tournoi qualificatif. Une tirs à 2-points (13 pts et 5,6 rbds en à Rigaudeau en 1999. Accompagné surprise ? Pas vraiment. Car si la jeune 20 min). Une raquette qui promet. de son compatriote Predrag Drobnjak nation indépendante depuis 2006 En ligne arrière, Radonjic peut compter (qui vient de prendre sa retraite Nikola Pekovic va participer au premier Euro de sa sur deux playmakers de qualité avec internationale), il a participé aux Jeux courte histoire, ses joueurs n’ont pas l’expérience du meneur Goran Jeretin de Sydney ainsi qu’à l’Euro 2001 en finissant attendu la Lituanie pour se forger une (31 ans) qui s’était énervé à 3-points meilleur marqueur de la finale (19 points pendant les qualifications (52,4%) et le forte expérience européenne. à 80%). À la disparition de la Yougoslavie, En fait, depuis le début, le groupe a naturalisé Omar Cook. Après Malaga Vlado Scepanovic a joué aux Jeux d’Athènes peu changé. Peu à peu, l’ancien boss (meilleur passeur de l’ACB avec 5,7 et à l’Euro 2005 pour la Serbie-Monténégro. du Partizan Belgrade, Dusko Vujosevic, pds en 2009/2010), cette saison, Cook

Le Saviez-vous ?

L

« Je pense que nous devons accéder au deuxième tour. »

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifié

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifié

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Ne participait pas

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Ne participait pas

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Ne participait pas

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Ne participait pas

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Ne participait pas Ne participait pas

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Ne participait pas

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Ne participait pas

À travers l’histoire

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur Nicola Pekovic Vladimir Dragicevic Goran Jeretin Omar Cook Vladimir Dasic Ivan Koljevic Milos Borisov Predrag Drobnjak Suad Sehovic Ivan Maras Slavko Vranes Milko Bjelica Vladimir Mihailovic Vladimir Golubovic Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 24 51-81 63,0 58-74 5,1 0,8 0,6 0,5 2,5 20,0 8 20 41-52 78,8 0-2 22-29 5,6 0,6 0,6 0,4 1,5 13,0 7 23 23-48 47,9 11-21 16-20 2,6 3,1 1,1 1,6 10,4 8 32 16-57 28,1 10-40 20-26 2,3 6,1 1,3 2,5 7,8 8 22 21-57 36,8 7-23 13-16 5,3 1,1 0,9 0,1 1,6 7,8 2 8 3-5 60,0 1-2 4-4 0,5 1,5 1,5 5,5 8 18 16-47 34,0 8-31 3-4 5,1 0,8 0,6 0,6 5,4 8 12 14-38 36,8 6-16 8-12 1,6 0,8 0,3 0,4 5,3 8 21 13-32 40,6 9-25 3-8 3,9 0,6 0,5 0,9 4,8 1 8 1-1 100,0 2-2 1,0 1,0 4,0 8 11 8-16 50,0 4-6 2,8 0,3 0,1 0,9 1,0 2,5 7 8 6-10 60,0 1-3 4-5 2,0 0,3 0,7 2,4 7 7 2-4 50,0 0-1 1-4 0,3 0,1 0,3 0,7 6 5 1-4 25,0 2-6 1,3 0,2 0,2 0,7 0,7 8 - 216-452 47,8 53-164 160-216 37,1 14,5 6,0 2,3 14,0 80,6


Ciamillio Castori a / FIBA Europe

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 49

Nikola

Pekovic

Groupe C Monténégro


50

maxi-basket

ÇA SE COMPLIQUE !

Groupe A Pologne

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Lukasz Koszarek

1,87

1

27

Pepsi Caserta (ITA)

Robert Skibniewski

1,83

1

28

SKS Polpharma

Tomasz Snieg

1,88

1

22

AZS Koszalin

Piotr Pamula

1,94

1/2

21

AZS Warszawa

des Magic aux Suns, Gortat avait le championnat national. Et seul l’Asseco gagné plus de responsabilités et de Prokom Gdynia, champion depuis 2004, Lukasz Wisniewski 1,86 1/2 27 PBG Basket Poznan temps de jeu. Une nouvelle dimension se mesure aux meilleurs Européens. Avec Dardan Berisha 1,93 2 22 Anwil Wloclawek qui aurait été bénéfique en équipe Prokom, le vétéran Piotr Szczotka (30 Thomas Kelati 1,94 2/3 28 Khimky Moscow Region (RUS) nationale. Pour résumer : la Pologne ans), Adam Lapeta et Adam Hrycaniuk Adam Waczynski 1,99 2/3 20 Trefl Sopot perd ses deux meilleurs marqueurs et ont atteint les playoffs de l’Euroleague rebondeurs des qualifications (16,6 pts en 2010 s’inclinant contre l’Olympiakos Piotr Szczotka 2,00 3/4 30 Asseco Prokom Gdynia et 7,6 rbds pour Lampe et 18 pts et 8,9 en quart. Michal Gabinski 2,02 3/4 24 Stalowa Wola rbds pour Gortat). Dur. Ainsi, le pivot Adam Hrycaniuk, Adam Jaroslaw Mokros 1,99 3/4 21 LKS Lodz Sur la liste des absents, il faut encore Lapeta et Damian Kulig se sont vu Pawel Leonczyk 2,03 4 24 Energa Czarni rajouter l’ailier du Besiktas Michael remettre les clés de la raquette Damian Kulig 2,01 4/5 24 PBG Basket Poznan IgnerskI (opération au coude) ou Filip polonaise. C’est certain que la frontline Adam Hrycaniuk 2,06 4/5 27 Asseco Prokom Gdynia Dylewicz. N’en jetez plus ! Seuls n’aura pas la même dimension sans Adam Lapeta 2,15 5 23 Asseco Prokom Gdynia quatre joueurs de la liste d’Ales Lampe et Gortat. Alors que c’était l’une Coach : Ales Pipan (52 ans) Pipan ont participé aux qualifications : des principales armes de l’équipe. Lukasz Koszarek, Thomas Kelati, En nombre de rebonds, la Pologne était Dardan Berisha et Adam Hrycaniuk. avant-dernière du classement de l’Euro Début juillet, Marcin Gortat confirmait qu’il Pour diriger le jeu, l’ancien coach 2007. Deux ans après, avec le duo aux irait à l’Euro 2011. C’était alors un ouf de de la Slovénie peut compter sur son manettes, elle finissait deuxième... soulagement pour les Polonais. Mais à presque playmaker Lukasz Koszarek (Caserta) Et comme si cela ne suffisait pas, quinze jours de l’Euro, la mauvaise nouvelle qui, avec son jeu complet, a compilé la Pologne a hérité du groupe A. tombe : The Polish hammer ne participera pas 10,6 points, 3,1 rebonds et 4,5 passes L’Espagne, la Turquie et la Lituanie sont à l’aventure lituanienne. décisives en qualifications. hors de portée. Et sans ses leaders, Par Claire PORCHER la qualification pour le deuxième tour s’avère très compromise. Les multiples Peu d’expérience défections confirment que cet Euro ’Euro semble mal engagé européenne sera l’occasion pour tous et notamment pour le groupe d’Ales Pipan. Les difficultés s’accumulent Thomas Kelati (Khimki 2010/2011) est pour les plus jeunes d’engranger alors que le groupe ne doit sa présence le nouveau naturalisé de la ligne arrière le maximum d’expérience. Pour préparer en Lituanie qu’au passage de 16 à 24 après David Logan (15,5 pts à l’Euro au mieux les prochaines campagnes. l équipes. Les absences pleuvent du côté 2009). C’est un des seuls joueurs ayant des Polonais. Pendant l’édition 2009, une expérience des coupes européennes. Maciej Lampe avait fait parler son Il a notamment joué en Espagne avec • C’est dans les années 60 que le basket expérience Eurocup (encore cette saison l’Unicaja Malaga en 2008/2009 (11,8 pts polonais s’est le plus fait remarquer. avec 15,6 pts et 8 rbds avec le champion en Euroleague) et a gagné l’Eurocup la La Pologne s’est classée aux 7e (1960) Unics Kazan) et Euroleague (8 pts avec le saison suivante avec Valence (8,3 pts, et 6e places (1964 et 1968) aux Jeux Maccabi Tel-Aviv en 2009/2010). Mais 3 rbds et 41,8% à trois-points). Bon Olympiques, et à la 5e place au Mondial Lampe ne viendra pas à l’Euro cette shooteur, il est capable de grosses 1967. Et c’est entre 1963 et 1967 qu’elle année, et ce n’est pas le seul. performances derrière l’arc comme en remporte trois des quatre médailles Car la Pologne va devoir jouer sans mars 2009 (Top 16 contre la Roma) avec de son histoire  : l’argent en 1963 et le son franchise player : Marcin Gortat. son 9/19 ! Enfin, Dardan Berisha (6,9 aux bronze à domicile en 1965 et en 1967. La fédération polonaise ne peut en qualifs) sera aussi l’un des nouveaux fers Mieczyslaw Lopatka est l’un des joueurs effet prendre en charge l’assurance de lance de la Pologne. incontournables de cette époque. Il a du joueur de Phoenix (foutu lock-out) De plus en plus de Polonais jouent à même fini meilleur marqueur du Mondial nécessaire pour qu’il prenne part à l’étranger mais la quasi totalité des uruguayen de 1967 avec 19,7 points. l’Euro. Avec son transfert en décembre joueurs de la présélection évoluent dans

L

La belle époque

Le saviez-vou s

?

Une histoire d’assurance.

Les dix dernières compétitions

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011)

Compétition

Lieu

Résultat

Joueur

2010

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

Marcin Gortat

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

9e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

13e

Lukasz Koszarek

8

32

30-72

Dardan Berisha

8

24

21-44

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

Michal Chylinski

3

25

5-13

MJ Min 8

34

Tirs

%

3pts

LF

57-89

64,0

0-2

30-37

Rbds Pds Ints Ctrs 8,9

1,6

0,4

2,3

BP

Pts

2,0

18,0

Maciej Lampe

8

31 51-120

42,5

10-37

21-28

7,6

1,1

0,1

0,6

1,6

16,6

Thomas Kelati

8

34

49,2

20-38

22-26

2,8

2,8

1,3

-

1,9

12,8

41,7

18-44

7-10

3,1

4,5

0,9

0,1

2,4

10,6

47,7

10-29

3-5

1,6

1,8

0,6

0,1

1,8

6,9

38,5

4-9

2-2

3,3

1,3

0,7

-

2,7

5,3

30-61

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Non qualifiée

Lukasz Majewski

8

15

6-15

40,0

4-12

7-8

1,4

0,4

0,1

-

0,5

2,9

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

Filip Dylewicz

8

9

6-18

33,3

2-7

8-11

1,5

0,5

0,8

0,3

0,4

2,8

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

Non qualifiée

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

Kamil Chanas

3

7

3-5

60,0

1-1

-

0,3

0,7

0,3

-

1,3

2,3

Adam Hrycaniuk

8

7

5-11

45,5

-

8-10

1,4

-

0,3

0,3

0,6

2,3

Krzysztof Szubarga

2

15

0-6

0,0

0-4

2-4

1,5

4,0

-

0,5

0,5

1,0

Totaux

8

-

214-454

47,1

69-183 110-141 30,0 14,4

4,8

3,8

12,8

75,9


FIBA Europe / Cas toria / Parausic

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 51

Lukasz

Koszarek

Groupe A Pologne


52

maxi-basket

Avec les deux K

Groupe D Russie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Anton Ponkrashov

2,00

1

25

Spartak Saint-Pétersbourg

Dmitri Khvostov

1,90

1

22

Dynamo Moscou

Sergei Bykov

1,90

1/2

28

CSKA Moscou

Alexey Schved

1,96

1/2

22

CSKA Moscou

été sélectionnés (Holden, Morgunov, là, d’une part. Un souci peut se poser Pashutin, Savrasenko, Samoylenko, au pivot, d’autre part. Enfin, le banc Vitaly Fridzon 1,95 2 25 Khimki Moscou Shabalkin et Padius). Et pourtant, le apporte-t-il toutes les garanties sur les Evgeny Voronov 1,93 2 25 Krasnye Samara coach américano-israélien croit que la postes extérieurs ? Alexey Zozulin 2,01 2/3 28 Spartak Saint-Pétersbourg Russie peut reprendre son titre. Il l’a Au centre, Blatt comptait s’appuyer sur Sergei Monya 2,04 3 28 Dynamo Moscou annoncé. une paire Mozgov-Kaun, soit presque Après des Jeux 2008 bâclés (une seule 4,30 m d’un alliage physique-talent Victor Keyru 2,00 3 27 Dynamo Moscou victoire, contre l’Iran), son équipe impressionnant et terriblement usant. Andrei Kirilenko 2,06 3/4 30 Utah Jazz (NBA, USA) a obtenu des résultats tout à fait Mais le second, qui pesait quand même Viktor Khryapa 2,05 4/3 29 CSKA Moscou convenables (quart de finale à l’Euro 10,4 points et 6,3 rebonds au Mondial Andrei Vorontsevich 2,07 4 24 CSKA Moscou 2009 et au Mondial 2010) au regard l’an dernier et quasi autant en Euroleague Timofey Mozgov 2,15 5 25 Denver Nuggets (NBA, USA) des absences, majeures, de Kirilenko et avec le CSKA, est touché au mollet. Il a Coach : David Blatt (52 ans) Khryapa, les deux moteurs. Or ces deux- dû se faire opérer et ne pourrait être sur là, même s’ils ont manqué le début de la pied que pour début septembre, ce qui préparation, sont de retour. « Pour nous, a contraint Blatt à renoncer à l’une de Championne d’Europe en 2007, la Russie, qui c’est comme boucler la boucle car, après ses deux tours jumelles. Il faudra donc bénéficie des retours des deux “K“, Kirilenko l’Euro et les Jeux, nous n’avons pas pu faire avec Andrei Vorontsevich, plus un et Khryapa, entend rééditer. On est moins compter sur ces joueurs », expliquait 4 qu’un 5. Un joueur épatant, quoi qu’il optimiste que coach David Blatt mais son équipe Blatt sur le site de la FIBA Europe. en soit, qui a brillé en Euroleague avec le sera, en effet, très difficile à manœuvrer. «  Nous sommes donc excités à l’idée CSKA : 10,5 points et 4,3 rebonds, avec Un outsider, qui a des chances d’être la de les avoir avec nous, particulièrement une fiche effrayante dans les tirs à troismeilleure formation de sa partie de tableau. car, ces dernières années, nous avons points (20/35). eu de bons résultats avec des joueurs Reste aussi à trouver de la rentabilité Par Fabien FRICONNET plus jeunes, moins expérimentés. chez les “seconds couteaux“, les Ceux-là se sont développés et ils sont Fridzon, Khvostov, voire Zozulin si Blatt orcément, pour la Russie de maintenant prêts à jouer au plus haut le conserve, le joueur ayant séché le David Blatt, l’équipe de 2007 niveau et je pense qu’ils comprennent premier camp d’entraînement sans est la référence. On comprend à quel point ces deux joueurs (Kirilenko donner de mot d’excuse. Le talent est bien. Andrei Kirilenko et ses coéquipiers et Khryapa) vont nous renforcer. » là, pas de doute, mais l’escouade de avaient vécu l’Euro espagnol sur un De fait, les Monya, Vorontsevich, 2007 était blindée en vétérans. l petit nuage, ne concédant qu’une Ponkrashov, Bykov ont pris du galon. seule défaite (69-81 contre l’Espagne en poule), battant la Serbie, Israël, la Sans Kaun • Alors qu’Andrei Kirilenko avait été élu Grèce, le Portugal et la Croatie dans MVP de l’Euro 2007, un choix légitime les tours préliminaires, puis sortant la Pour autant, les questions ne (18,0 pts, 8,6 rbds, 2,4 pds, 2,2 ints et France en quart et la Lituanie en demi, manquent pas. Elles ne concernent pas 1,8 ctre), David Blatt n’avait cessé de avant de cueillir l’Espagne en finale sur nécessairement le premier tour, très répéter que son joueur-clé, le “MVP un panier de J.R. Holden (60-59). Un abordable (poule D avec la Bulgarie, moral“, si l’on peut dire, était Viktor premier titre pour la Russie, auparavant l’Ukraine, la Géorgie, la Belgique et la David Blatt Khryapa. À l’occasion des trois matches finaliste de l’Euro 1993 et des Mondiaux Slovénie), ni nécessairement le second couperets de fin de compétition, celui 1994 et 1998. (Grèce, Croatie, Monténégro), mais qui évoluait alors aux Bulls avait tourné De cette équipe-là, il ne reste que plutôt après, quand il faudra croiser à 12,6 points, 8,0 rebonds, 4,6 passes cinq joueurs dans la présélection 2011 avec les rescapés des terribles poules et 2,3 interceptions, avec une adresse de Blatt (Kirilenko, Khryapa, Monya, A et B (Espagne, Turquie, Lituanie, remarquable (56,5%), notamment à troisPonkrashov et Bykov), les autres Serbie, Allemagne et, on l’espère, points (8/15 en trois matches). ayant soit arrêté soit n’ayant pas France). Car J.R. Holden n’est plus

F

Viktor, le vrai héros

Le saviez-vou s

?

« Pour nous, c’est comme boucler la boucle »

Les dix dernières compétitions

Stats cumulées (lors du Mondial 2010)

Compétition

Lieu

Résultat

Joueur

2010

Mondial

Istanbul (TUR)

7e

Timofey Mozgov

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

7e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

9e

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

1er - Or

MJ Min 9

21

Tirs

%

3pts

LF

44-70

62,9

0-1

29-37

Rbds Pds Ints Ctrs 4,4

-

0,3

1,0

BP

Pts

1,6

13,0

Sergey Monya

9

31

30-70

42,9

24-48

17-17

5,0

2,7

0,6

1,3

1,7

11,2

Aleksandr Kaun

7

21

27-45

60,0

-

19-32

6,3

0,1

0,4

0,6

1,6

10,4

Andrey Vorontsevich

9

26

31-64

48,4

11-25

7-8

6,6

1,2

1,2

0,2

1,2

8,9

Vitaly Fridzon

9

17

22-61

36,1

10-32

13-13

1,8

1,4

1,0

0,1

1,0

7,4

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

Sergey Bykov

9

24

21-58

36,2

5-21

15-19

3,1

3,1

0,8

-

2,7

6,9

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

8e

Anton Ponkrashov

9

26

17-66

25,8

3-29

23-27

1,9

5,1

0,3

0,1

1,9

6,7

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée 8e

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

2002

Mondial

Indianapolis (USA) 10e

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

5e

Alexey Zhukanenko

4

11

9-14

64,3

1-1

5-6

1,5

0,3

-

0,8

1,3

6,0

Evgeny Voronov

9

16

17-31

54,8

2-5

11-15

2,1

0,6

0,7

0,1

0,6

5,2 3,9

Dmitriy Khvostov

9

15

12-27

44,4

9-20

2-2

1,3

1,6

0,4

-

1,1

Evgeny Kolesnikov

6

4

0-7

0,0

0-6

-

0,8

0,2

0,2

0,2

0,5

-

Totaux

9

-

230-513

44,8

65-188 141-176 32,3 16,0

5,8

3,8

13,8

74,0


Ciamillo & Cas toria / FIBA Eur ope

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 53

Andrei

Kirilenko

Groupe D Russie


54

maxi-basket

Groupe B Serbie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Stefan Markovic

1,95

1

23

Benetton Treviso (ITA)

Aleksandar Rasic

1,93

1/2

27

Lietuvos rytas (LTU)

Milos Teodosic

1,95

1/2

24

Olympiakos (GRE)

Milenko Tepic

1,98

2

24

Panathinaikos (GRE)

DIX ANS DÉJÀ

du voyage (Teodosic, Markovic, Tepic, Milenko Tepic, néo-champion d’Europe Marjanovic…) Mais c’est surtout avec le Panathinaikos. Cette équipe Uros Tripkovic 1,95 2 24 Unicaja Malaga (ESP) l’année suivante, lors du retour d’Ivkovic a tout : taille, vitesse, jeu de transition, Ivan Paunic 1,94 2 24 Novgorod (RUS) sur le banc, que la jeune troupe a adresse, dureté défensive, science de Dragan Milosavljevic 1,97 2/3 22 Partizan Belgrade véritablement pris son envol, et de jeu, sang-froid et peut-être le meilleur Marko Keselj 2,05 3 23 Olympiakos (GRE) quelle manière. Médaillés d’argent coach sur le circuit international. Seule à la surprise générale en Pologne, ombre au tableau, les incertitudes Nemanja Bjelica 2,09 3/4 23 Caja Laboral Vitoria (ESP) les Serbes ont terminé 4e au dernier concernant Novica Velickovic Novica Velickovic 2,05 3/4 24 Real Madrid (ESP) championnat du monde, à une marche et Nemanja Bjelica. Le premier, Dusko Savanovic 2,04 4 27 Power E. Valencia (ESP) du podium certes mais en s’offrant en échec au Real mais indispensable Milan Macvan 2,03 4/5 21 Maccabi Tel-Aviv (ISR) tout de même le scalp des Espagnols l’an dernier lors du Mondial turc était Nenad Krstic 2,13 5 28 Oklahoma City Thunder (NBA, USA) en quart de finale, grâce à un shoot au toujours très incertain au moment Boban Marjanovic 2,22 5 23 Zalgiris Kaunas (LTU) buzzer de Milos Teodosic, déjà entré d’écrire ces lignes, le second a passé Kosta Perovic 2,17 5 26 Barcelone (ESP) dans la légende du basket international une saison quasi blanche à Vitoria Coach : Dusan Ivkovic (67 ans) depuis. Si bien qu’après ces deux galops et nul ne sait aujourd’hui quel sera son d’essai, l’heure est venue de gagner niveau en Lituanie. Mais malgré cela, un titre et ce n’est pas coach Ivkovic les Serbes restent de sérieux candidats, Dix ans après leur dernier titre continental, qui dira le contraire. Ce monument des prétendants logiques à une place la Serbie arpente l’Euro dans la peau d’un du basket avait initialement prévu de sur le podium. Tout autre résultat des grands favoris. Pour sa troisième vraie lâcher son poste après le Mondial, serait, plus encore qu’une déception, campagne, la nouvelle génération plavi mais devant les difficultés rencontrées une véritable régression sur l’échiquier a l’occasion de rejoindre ses glorieuses aînées. par la fédération serbe, il a choisi de du basket européen. Avec 25 ans Par Florent de LAMBERTERIE poursuivre l’aventure, gracieusement et demi de moyenne d’âge, ce groupe s’il vous plaît. Il y a encore certains pays n’a sans doute pas encore réalisé tout son potentiel et aura probablement où l’honneur national n’a pas de prix… encore de longues années devant lui ela fait désormais dix ans que en cas d’échec. Mais dix années sans les Serbes n’ont plus remporté 25 ans et demi titre pour la Serbie, c’est déjà dix l’or européen. À l’époque, les de moyenne d’âge années de trop. l héros s’appelaient Dejan Bodiroga, Peja Stojakovic, Milan Gurovic ou encore Les adversaires en revanche risquent Vlade Divac, absent en 2001 mais de prendre très, très cher. Car pour présent l’année suivante à Indianapolis, jeune qu’elle soit, cette équipe a du • La Serbie est l’une des équipes qui a où les “Yougos“ se sont offert le titre talent à tous les postes. À la mène posé le plus de problèmes aux Bleus dans de champions du monde. Depuis cette où Teodosic, révélation de 2009, son histoire puisqu’en 61 confrontations époque pas si éloignée mais qui doit a pris le pouvoir en Europe. Sur les ailes (décompte arrêté avant le match amical sembler à des années-lumière pour où Tripkovic est de retour en sélection à Londres), la France ne s’est imposé que un si grand pays de basket, de l’eau a et où Keselj avait cartonné l’été dernier 18 fois face à ce pays autrefois connu coulé sous les ponts et les champions en Turquie. Dans la raquette enfin, sous le nom de Yougoslavie et encore, d’hier ont tous quitté la sélection pour où le duo composé du late boomer 15 victoires furent obtenues en amical. laisser place à une nouvelle génération. Dusko Savanovic (top-scoreur de En réalité, la France n’a battu les Serbes Une jeune garde qui a déjà commencé Valence en Euroleague) et du NBAer en compétition officielle que trois fois  : à écrire sa propre histoire. En 2007, Nenad Krstic ne devrait avoir que peu 59-39 en 1953 à l’Euro, 67-60 l’année suivante lors du naufrage de l’Euro espagnol d’équivalents. Sans compter la flopée au championnat du monde de Rio et 74-71 en où les Serbes avaient plié bagages de “réservistes” que constituent le géant huitième de finale de l’Euro 2005, à Novi Sad. à la fin du premier tour, certaines Pekovic, le chien de garde Ivan Paunic, de ces jeunes pousses étaient déjà la “caisse” de Milan Macvan ou encore

C

Les dix dernières compétitions 2010

La bête noire

Le saviez-vou s

?

Ivkovic a choisi de poursuivre l’aventure, gracieusement s’il vous plaît.

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

4e

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

2e - Argent

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

13e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

11e

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

9e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

11e

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

6e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) 1er - Or*

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

1er - Or*

* Yougoslavie (Serbie + Monténégro). De 2003 à 2006 (Serbie-Monténégro).

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur Nenad Krstic Dusko Savanovic Novica Velickovic Milos Teodosic Marko Keselj Aleksandar Rasic Kosta Perovic Milan Macvan Nemanja Bjelica Milenko Tepic Stefan Markovic Ivan Paunic Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 6 24 25-52 48,1 0-1 31-44 7,5 0,8 0,7 1,3 13,5 9 18 37-73 50,7 10-27 19-24 3,9 1,2 0,7 1,6 11,4 9 23 42-92 45,7 7-29 11-18 4,7 2,1 1,3 0,6 1,2 11,3 7 28 30-68 44,1 15-46 4-5 3,4 5,6 1,6 0,1 2,6 11,3 9 19 35-55 63,6 21-35 9-12 3,1 0,8 0,2 0,4 11,1 9 24 25-48 52,1 18-34 18-19 1,7 3,9 1,1 1,2 9,6 9 15 26-45 57,8 15-19 3,3 0,2 0,3 0,9 0,8 7,4 7 13 15-28 53,6 1-4 9-11 1,4 1,1 0,1 0,3 1,0 5,7 9 15 18-27 66,7 7-13 8-11 2,8 0,7 0,4 0,8 5,7 9 17 13-45 28,9 6-21 12-14 2,8 1,8 0,2 1,3 4,9 9 18 9-20 45,0 2-9 9-18 2,3 2,2 0,2 0,1 1,3 3,2 7 12 7-16 43,8 2-6 2-2 1,3 0,3 0,4 2,6 9 - 282-569 49,6 89-225 147-197 34,3 18,1 6,9 2,1 12,7 88,9


Roman Kruchinin /Ep

silon/Getty Ima

ges

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 55

Milos

Teodosic

Groupe B Serbie


56

maxi-basket

Groupe D

Slovénie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Goran Dragic

1,90

1

25

Houston Rockets (NBA, USA)

Jaka Lakovic

1,86

1

23

Regal F.C. Barcelona (ESP)

Luka Rupnik

1,83

1

18

Geoplin Slovan Ljubljana

Zoran Dragic

1,96

1/2

22

KRKA Novo Mesto

Sasa Ozbolt

1,91

1/2

22

Olimpija Ljubljana

Jaka Blazic

1,96

1/2

21

Geoplin Slovan Ljubljana

Samo Udrih

1,95

2

32

Olimpija Ljubljana

Klemen Prepelic

1,91

2

18

Helios Domzale

OBJECTIF À LA HAUSSE

sont grandes pour l’Euro lituanien, Erazem Lorbek, Uros Slokar et Matjaz il se peut que les fans slovènes aient Smodis auront fort à faire pour calmer quelque peu été refroidis en prenant les ardeurs des jeunes loups. Goran Jagodnik 2,03 3/4 27 Olimpija Ljubljana connaissance des nombreux forfaits Bien sûr dans une poule D assez faible, Edo Muric 2,02 4 19 KRKA Novo Mesto ou non-sélections tombant les uns les Slovènes ne devraient pas avoir Matjaz Smodis 2,05 4/5 31 CSKA Moscow (RUS) après les autres. Attention, la liste est trop de difficultés à prendre l’une Erazem Lorbek 2,10 4/5 27 Regal F.C. Barcelona (ESP) belle : Bostjan Nachbar, Domen Lorbek, des deux premières places. D’autant Uros Slokar 2,10 4/5 28 Manresa (ESP) Sani Becirovic, Gasper Vidmar, Emir plus que durant les précédentes Mirza Begic 2,10 5 26 Real Madrid (ESP) Predldzic, Beno Udrih, Sacha Vujacic compétitions, la sélection a presque Coach : Bozidar Maljkovic (59 ans) et Primoz Brezec. Impressionant et systématiquement survolé les phases déprimant à la fois. Déprimant pour de poules. On peut parier que la tête les supporters de savoir que ces noms du groupe se jouera contre la Russie. clinquants ne seront pas de la partie. En ce qui concerne les autres matches, En terminant dans le dernier carré de Mais pas de soucis, malgré la petite le légendaire coach serbe Bozidar l’EuroBasket’09, la Slovénie suscite bon nombre taille du pays (2 millions d’habitants), Maljkovic devrait pouvoir procéder d’attentes deux ans plus tard. Cependant, des absences de marque pourraient handicaper le réservoir est impressionnant, même aux ajustements nécessaires pour la si les remplaçants ne sont peut-être suite de la compétition. Gare toutefois l’équipe de Bozidar Maljkovic. pas du calibre des déserteurs et autres à l’excès de confiance, malgré toutes Par Frédéric TRIPODI rejetés. Et puis, certains tauliers sont les attentes et le talent certain dont toujours là, alors pas de panique. regorge l’équipe, une surprise est vite Une ligne arrière solide Goran Dragic arrivée. l et Jaka Lakovic, deux noms que l’on ’équipe qui avait subi risque d’entendre durant cet Euro. l’historique remontée de la Les meneurs auront le pouvoir dans Grèce en quarts de finale cette sélection slovène, même s’ils sont de l’Eurobasket 2007 a évolué. La excellemment bien entourés (notament compétition de 2009 en est la preuve, par l’ailier Jaka Blazic et les intérieurs les Verts ont réussi à se créer leur propre Erazem Lorbek et Uros Slokar), ils • À chaque rencontre entre les deux identité sur la scène continentale dans auront la responsabilité du jeu, que joueurs dans la ligue américaine, on a droit à quelques coups bien sentis de l’ombre de leurs cousins serbes. Certes, ce soit la construction ou le scoring. part et d’autre. Selon Dragic, la rivalité ils ont échoué au pied du podium, une En l’absence de Bostjan Nachbar remonte en fait au dernier Euro, Sacha nouvelle fois contre leurs boureaux et Sani Becirovic, (respectivement 2e “The Machine” Vujacic aurait été vexé de l’édition précédente, mais c’est un et 4e meilleurs scoreurs lors des que Goran ait été sélectionné pour classement plein de promesses qui en derniers Mondiaux), les deux joueurs la compétition alors que pour sa part, dit long sur les ambitions que peuvent devront prendre une dimension il avait été coupé. Ne préférant pas dire avoir les hommes de Bozidar Maljkovic. supérieure afin de porter la sélection le nom de son compatriote devant les Une équipe pleine de talents, capable vers la place qu’elle mérite. Avec une journalistes, Vujacic avait alors appelé son de doubler chaque poste en conservant ligne arrière qui a connu une cure de rival “le gamin dans l’autre équipe”. Bon la même intensité, une expérience jouvence, puisque 4 des 7 extérieurs choix de Maljkovic d’avoir une nouvelle fois sensiblement égale et un basket tout ont 22 ans ou moins (Goran Dragic, fait l’impasse sur la “Machine”, l’ambiance aussi performant… Lorsque l’équipe 25 ans faisant figure de vétéran) aurait été tendue… est au complet. Si les ambitions les tauliers que sont les intérieurs

Le saviez-vou s

?

L

Sans Nachbar, la porte s’ouvre pour Dragic .

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

8e

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

4e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

7e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

12e

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

6e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

10e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

15e

Dragic/Vujacic : l’amour fou

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur Goran Dragic Bostjan Nachbar Jaka Lakovic Sani Becirovic Primoz Brezec Uros Slokar Miha Zupan Gasper Vidmar Samo Udrih Hasan Rizvic Goran Jagodnik Jaka Klobucar Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 9 28 37-86 43,0 10-36 30-42 3,3 4,1 1,1 2,7 12,7 9 27 39-80 48,8 15-37 15-22 4,0 0,9 0,6 0,3 1,0 12,0 8 28 30-68 44,1 22-53 13-18 1,4 2,3 1,0 2,0 11,9 9 23 20-49 40,8 7-22 33-35 3,0 3,1 1,6 2,0 8,9 9 20 31-49 63,3 1-2 10-15 4,6 0,1 0,2 0,1 0,7 8,1 8 21 20-44 45,5 5-13 16-18 4,8 0,6 0,4 0,1 0,9 7,6 9 17 21-43 48,8 8-19 6-7 3,1 0,8 0,6 0,1 0,4 6,2 9 14 21-39 53,8 0-1 10-19 3,2 0,3 0,6 0,3 1,7 5,8 7 16 13-30 43,3 6-17 3-6 0,9 1,0 0,6 1,1 5,0 5 8 4-9 44,4 4-5 2,4 0,2 0,2 0,6 0,4 2,4 6 10 5-18 27,8 2-8 2-2 1,7 0,5 0,3 0,5 2,3 5 10 2-9 22,2 1-8 1-2 0,6 0,2 0,6 0,8 1,2 9 - 243-524 46,4 77-216 143-191 30,1 13,2 6,9 1,3 12,9 78,4


FIBA Europe / Cas toria / Parausic

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 57

Goran

Dragic

Groupe D Slovénie


58

maxi-basket

Groupe A Turquie

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Kerem Tunçeri

1,94

1

32

Efes Pilsen Istanbul

Ender Arslan

1,90

1

28

Efes Pilsen Istanbul

Baris Ermis

1,92

1/2

26

Banvit BK

Cenk Akyol

1,93

1/2

24

Efes Pilsen Istanbul

Omer Onan

1,94

2

33

Fenerbahçe Ülker Istanbul

Sinan Guler

1,93

2

27

Efes Pilsen Istanbul

L’ARGENT AU MONDIAL ET APRES ?

Pourtant sur le papier, encore une fois, et notamment de l’adaptation d’Enes l’équipe a de la gueule. Les 12 Géants Kanter (19 ans). Le jeune prodige rejoindra à de l’aventure 2010 seront là. Ou presque : la fin du lock-out son compatriote Mehmet Ersan IIyasova 2,08 3/4 24 Milwaukee Bucks (NBA, USA) Kerem Gonlum s’est blessé pendant la Okur à Utah (numéro 3 de la draft et premier Cevher Ozer 2,04 4 28 Besiktas Cola Turka préparation. Bogdan Tanjevic laisse sa étranger). En attendant, après une saison Omer Asik 2,14 5 25 Chicago Bulls (NBA, USA) place à son assistant coach Orhun Ene, blanche (inéligible à la NCAA à cause Semih Erden 2,11 5 25 Cleveland Cavaliers (NBA, USA) ancien joueur pro et actuel entraîneur de son ancien contrat pro avec Fenerbahçe), Enes Kanter 2,08 5 19 Utah Jazz (NBA, USA) de Banvit. C’est ainsi la fin de la le pivot a des fourmis dans les jambes Oguz Savas 2,08 5 24 Fenerbahçe Ülker Istanbul reconstruction entreprise par Tanjevic en et Orhun Ene lui offre l’opportunité Coach : Orhun Ene (44 ans) 2004 qui s’est soldée de la plus belle des (derrière Omer Asik, Semih Erden manières avec la médaille d’argent. Même ou encore Oguz Savas) de se confronter si capitaine Tanjevic, devenu coordinateur à la crème du basket européen. La Turquie, vice-championne du monde, doit technique de l’équipe, ne quitte pas tout Oui, la Turquie a de bons arguments à faire confirmer. Et l’enchaînement de bons résultats à fait le navire. Côté effectif, absent de valoir pour affronter le copieux groupe A. n’a jamais été le point fort des Turcs qui devront, dès l’entame de la compétition, assurer l’équipe nationale depuis l’Euro 2007, Elle peut écrire une nouvelle page de son Mehmet Okur ne foulera pas non plus histoire si elle conserve l’ultra motivation leurs prestations dans un groupe A très relevé. les parquets lituaniens. C’est le seul élève et la dynamique du Mondial. Et donc Par Claire PORCHER NBAer manquant à l’appel de coach Ene : remonter sur un podium européen, dix Omer Asik, Semih Erden, Hedo Turkoglu ans après la médaille d’argent en Turquie, e beau parcours au Championnat et Ersan Ilyasova sont de la partie. dernière compétition internationale du du monde turc a enflammé Si l’importance du leadership de la star coach Ene en tant que joueur. Il ne tient tout un peuple et confirmé une Turkoglu n’est plus à prouver, l’efficacité qu’à eux de prouver qu’ils peuvent atteindre montée en puissance, programmée par d’Ilyasova, 24 ans, non plus. La Turquie leur objectif : ramener la qualification pour Bogdan Tangevic. Mais un an après, ne peut pas se passer de son énergie, les Jeux Olympiques, attendue par tout quelle est la place de la Turquie dans le de ses rebonds bien sûr mais aussi de sa un peuple. l basket européen ? Bien sûr, ce n’est pas polyvalence. L’année dernière, l’intérieur parce qu’on se classe première équipe avait intelligemment shooté de près européenne d’un Mondial qu’on gagne comme de loin en finissant avec un 16/33 • La Turquie voyage mal. Les deux (seules) l’Euro suivant. Cela serait trop facile et (48,5%) à trois-points, au-dessus de son médailles de l’histoire du basket turc ont été pas drôle. Et la qualification pour les Jeux pourcentage à deux (43,9%). acquises à domicile  : l’argent du Mondial est loin d’être acquise pour quiconque 2010 et de l’Euro 2001. Pour ce dernier, vu le haut niveau de la compétition. le soutien du public avait aidé Kutluay and Quoi qu’il en soit, il faut faire mieux que Pas de J.O. depuis 1952 Co à gérer les money-time : + 5 points contre la 8e place de 2009. Et autant la ferveur En 2010, les Turcs ont affiché de solides l’Espagne, + 2 points face à la Croatie en quart du public a porté l’équipe à domicile, automatismes grâce à leur expérience et +1 face à l’Allemagne en demi. Entre les autant les Turcs doivent à présent commune en équipe nationale mais aussi deux médailles, des mauvais classements se méfier de cette pression (trop ?) lourde en championnat turc. De bonnes bases dans à l’Euro : 12e à Stockholm, 9e à Belgrade, 11e à Madrid, et enfin une anormale 8e place sur leurs frêles épaules de Big men ou un groupe qui sera complété et sûrement en Pologne. Si la Turquie veut se qualifier d’un quelconque excès de confiance. enrichi par des jeunes prometteurs, dans les pour les Jeux, elle devra confirmer qu’à l’extérieur Dans tous les cas, l’irrégularité des meilleurs prospects européens. Le staff s’est aussi, elle peut s’imposer. résultats passés impose scepticisme dit très satisfait de la montée en puissance ou du moins prudence. des rookies pendant la préparation Emir Preldzic

2,04

3

23

Fenerbahçe Ülker Istanbul

Hidayet Türkoglu

2,08

3

32

Orlando Magic (NBA, USA)

?

L

Le saviez-vou s

Turkoglu et Ilyasova toujours leaders.

Les dix dernières compétitions 2010

Le mal du pays

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

2e - Argent

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

8e

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

11e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

6e

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

9e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

12e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) 9e

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

2e - Argent

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur Ersan Ilyasova Hidayet Türkoglu Ömer Onan Semih Erden Ömer Asik Kerem Tunçeri Sinan Güler Ender Arslan Oguz Savas Kerem Gönlüm Cenk Akyol Baris Ermis Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 29 34-74 45,9 16-33 23-32 7,6 0,5 1,1 0,3 0,5 13,4 9 26 34-84 40,5 20-48 23-32 4,2 3,4 1,0 0,3 1,2 12,3 8 24 27-59 45,8 12-31 11-15 0,9 1,4 0,8 0,8 9,6 9 20 30-48 62,5 22-36 4,6 1,2 0,2 0,8 2,1 9,1 9 19 32-58 55,2 16-43 6,9 0,7 0,3 1,2 1,0 8,9 8 22 17-42 40,5 11-27 9-10 2,1 4,0 1,5 1,0 6,8 8 15 21-37 56,8 7-17 3-4 1,6 2,1 2,1 0,3 1,0 6,5 9 17 19-39 48,7 13-28 5-14 0,3 1,9 0,4 1,0 6,2 8 13 19-30 63,3 3-3 8-15 1,5 0,8 0,1 1,1 6,1 8 18 12-25 48,0 0-2 9-14 4,4 0,9 0,5 0,4 0,8 4,1 6 12 7-16 43,8 4-11 0,8 0,3 0,8 0,2 0,3 3,0 5 7 4-7 57,1 1-3 2-3 0,6 1,0 0,4 0,2 0,8 2,2 9 - 256-519 49,3 87-203 131-218 33,0 16,6 8,1 3,4 10,6 81,1


Garrett Ellwood

/ NBAE via Get

ty Images

EUROBASKET 2011 • maxi-basket 59

Ersan

IIyasova

Groupe A Turquie


60

maxi-basket

Groupe D Ukraine

L’effectif

Nom

AVEC FRATELLO, ON PEUT ESPÉRER

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Denys Lukashov

1,89

1

22

Budivelnyk

Dmytro Zabirchencko

1,90

1

28

Budivelnyk

Maksym Vilkhovestskyi

1,88

1/2

22

Dnipro Dnepropetrovsk

Steven Burtt

1,86

2

27

Dnipro Dnepropetrovsk

Oleksandr Kolchenko

1,96

2

22

Khimki OPZ Yuzny

Oleksandr Lypovyy

1,94

2

19

BC Donetsk

Artur Drozdov

1,99

3

30

Vanoli Cremona (ITA)

Maksym Pustozvonov

1,99

3

24

Azovmash Mariupol

les Jaune et Bleu sachant que l’objectif il a tout de même réussi à réaliser pour cet Euro est de construire de bonnes performances (11,7 pts et une sélection capable de devenir 2,7 rbds). Encore plus jeune, Kyrylo Oleg Saltovets 2,00 4 34 BC Donetsk compétitive dans les années à venir. Fesenko (2,12 m, 24 ans) a pu prendre Danylo Kozlov 2,07 4/5 28 Dnipro Dnepropetrovsk Une performance à cet Euro 2011 serait le même avion que son coach, en Oleksiy Pecherov 2,13 5 25 Olimpia Milano (ITA) en fait un bonus. Alors dans un groupe D provenance des États-Unis, plus Kyrylo Fesenko 2,12 5 24 Utah Jazz (NBA, USA) plus qu’ouvert, les prétentions de précisément de l’Utah. Même si ses Viacheslav Kravtsov 2,12 5 24 BC Donetsk second tour sont réalistes. On peut quatre saisons n’ont pas été fournies Coach : Mike Fratello (64 ans) en toute logique prévoir que la Slovénie en temps de jeu (8 min pour 2 pts de et la Russie règneront en maîtres sur moyenne), il symbolise le futur de sa ce groupe, mais la Belgique, la Georgie sélection et gageons que coach Fratello En confiant les rênes de la sélection à Mike et la Bulgarie sont des adversaires très misera sur lui durant cet Euro. Enfin, le Fratello, l’Ukraine arrive pleine d’ambition à cet abordables. Une bonne surprise n’est quatuor ne serait pas au complet sans Euro. Sa mission : Danylo Kozlov (2,07 m, 28 ans), qui n’a pas à exclure pour les fans ukrainiens. (re)dorer le blason. jamais quitté son pays pour tâter de la Par Frédéric TRIPODI balle, toujours fidèle à Dnepropetrovsk. Une raquette Ses aptitudes aux shoots de loin compétitive pourraient être précieuses. Plusieurs Attention aux passages dans la générations, pour un seul objectif  : a star de l’Ukraine ne sera pas raquette  ! Les intérieurs ukrainiens préparer le futur. l sur le terrain mais bien sur ont du répondant. L’expérimenté le banc. Paradoxal  ? Non, car Serhiy Lischchuk (2,10 m, 29 ans), à la tête de cette équipe se trouve une reçoit (et donne) des coups sous les icône du basket mondial, Mike Fratello, paniers européens depuis six ans. le coach aux 1215 matches NBA Et depuis deux ans, il apporte ses et entraîneur de l’année 1986 avec les talents à l’équipe de Valence avec une Atlanta Hawks, qui a également été moyenne de 6,3 points et 4,9 rebonds • Bien entendu, Mike Fratello n’a aucun lien administratif avec l’Ukraine, en consultant sur les chaînes NBC et TNT. en 21 matches. Présent avec son prononçant son nom, on peut se douter Bien sûr la tâche qui lui est confiée n’est équipe depuis dix ans, il a progressé que ses ancêtres sont plutôt originaires pas des plus faciles puisque l’équipe pour prendre le statut de leader, d’Italie que des bords de la mer Noire. qu’il coachera fera son retour sur la qu’il assume pleinement désormais. Pourtant, son arrivée à la tête de la scène internationale après six ans À ses côtés dans la raquette, il pourra sélection n’est pas le fruit du hasard. d’absence. Il devra donc sortir quelques compter sur Oleksiy Pecherov (2,13 m, En effet, le coach a eu sous ses ordres ruses tactiques dont il a le secret 25 ans) qui a connu dans sa carrière deux monuments du basket ukrainien, et user de tout son savoir pour emmener les deux plus grandes ligues du Alexandre Volkov tout d’abord durant son équipe le plus loin possible dans monde, la NBA durant trois saisons la saison 89-90 avec les Hawks puis Vitaly successivement avec les Wizards tout la compétition. Potapenko trois saisons durant avec les Si des rêves de podium ne seraient que d’abord, puis avec les Timberwolves. Cavaliers de 96 à 99. Voilà de quoi faciliter pure fiction, bousculer la hiérarchie Si sa saison passée avec Milan a été les discussions… d’un groupe D est envisageable pour quelque peu gâchée par des blessures, Andriy Agafonov

2,07

4

25

Budivelnyk

Serhiy Lischuk

2,10

4

29

Power E. Valencia (ESP)

Le saviez-vou s

?

L

Lyshchuk, un leader d’expérience.

Les dix dernières compétitions 2010

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifiée

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Non qualifiée

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

13e

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

14e

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

16e

Ukrainian connection

Stats cumulées (lors des qualifs à l’EuroBasket 2011) Joueur MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts Serhiy Lishchuk 8 22 43-80 53,8 8-19 28-41 6,3 0,1 0,5 1,5 2,1 15,3 Oleksiy Pecherov 5 23 21-54 38,9 10-20 17-19 6,0 0,8 0,6 0,8 1,2 13,8 Maksym Pustozvonov 8 21 28-52 53,8 8-15 10-16 1,6 1,1 0,5 1,5 9,3 Dmytro Gliebov 8 26 25-58 43,1 3-22 15-24 2,6 3,3 1,1 2,6 8,5 Kyrylo Fesenko 6 17 17-29 58,6 11-21 4,7 1,5 0,8 1,3 1,5 7,5 Denys Lukashov 8 28 20-34 58,8 6-9 5-6 4,0 3,0 0,8 2,8 6,4 Andriy Agafonov 8 18 17-38 44,7 2-10 12-14 3,1 1,0 0,4 0,4 0,9 6,0 Sergiy Gladyr 4 22 3-21 14,3 2-14 10-12 3,0 1,3 0,3 1,0 4,5 Vyacheslav Kravtsov 8 12 14-20 70,0 1-1 5-8 2,5 0,8 0,3 0,9 1,5 4,3 Rostyslav Kryvych 6 12 6-21 28,6 6-16 2,3 0,7 0,8 0,5 3,0 Olexiy Onufriyev 6 8 7-17 41,2 3-12 1-2 1,5 0,2 0,2 0,2 3,0 Dmytro Zabirchenko 8 21 5-15 33,3 5-14 2-2 1,9 1,3 1,1 1,8 2,1 Totaux 8 - 206-439 46,9 54-152 116-165 33,6 13,3 6,5 4,4 16,0 72,8


Abonnez-vous à Maxi-Basket Plus simple, plus pratique, j’arrête quand je veux : Le paiement par prélèvement automatique !

Recevez 12 n°

4,90 c par mois

Et je reçois en cadeau supplémentaire

Pour 49 € au lieu de 60 €

soit 18% de réduction 1 BD basket dunk

Votre cadeau

LE LIVRE D’OR 2010 Edition prestige « Beau Livre » 120 pages, 180 photos

Valeur : 29 €

Réalisé pour la première fois par la rédaction de BasketNews !

BULLETIN À RETOURNER À : NORAC PRESSE – SERVICE ABONNEMENTS – B.P. 25244 - 72005 LE MANS CEDEX 1 Mes coordonnées : Nom :

Prénom :

Recevez Maxi-Basket ou Maxi-Basket + BasketNews

Ville

Code postal

E-Mail :

+

Tél. :

Né(e) le : Paiement par carte bancaire

N° Expire fin

Je choisis mon abonnement et mon mode de paiement Je m’abonne à Maxi-Basket et je choisis le paiement par prélèvement automatique. Soit 4,90 $ par mois. Je remplis l’autorisation ci-contre et je joins un R.I.B. Je reçois en cadeau Le Livre d’Or du Basket 2010 et une BD. Je m’abonne à Maxi-Basket et je règle mon abonnement en une seule fois, soit 49 $ par chèque bancaire ou postal ou par Carte Bancaire. Je reçois en cadeau Le Livre d’Or du Basket 2010.

Je m’abonne à BasketNews + MaxiBasket et je choisis le paiement par prélèvement automatique. Soit 10,90 $ par mois. Je remplis l’autorisation ci-contre et je joins un R.I.B. Je reçois en cadeau Le Livre d’Or du Basket 2010 et une BD.

Clé* *clé : les 3 derniers chiffres figurant au dos de votre carte bancaire.

Autorisation de prélèvement J’autorise l’établissement teneur de mon compte à prélever sur ce dernier le montant des avis de prélèvements mensuels établis à mon nom, qui seront présentés par Norac Presse. Je vous demande de faire apparaître mes prélèvements sur mes extraits de compte habituels. Je m’adresserai directement à Norac Presse pour tout ce qui concerne le fonctionnement de mon abonnement. Titulaire du compte Organisme créancier : Norac Presse - 3, rue de l’Atlas - 75019 Paris NOM : N° national d’émetteur : 580138

Date et signature obligatoire :

Je m’abonne à BasketNews + Maxi-Basket et je règle mon abonnement en une seule fois, soit 120 $ par chèque bancaire ou postal ou par Carte Bancaire. Je reçois en cadeau Le Livre d’Or du Basket 2010.

PRÉNOM : ADRESSE :

VILLE : CODE POSTAL :

(*) : Le prélèvement automatique est réservé à la France métropolitaine (engagement minimum de 12 mois sur cette offre). Au-delà de 12 mois, mon abonnement sera reconduit tacitement sauf demande contraire adressée par courrier à : Norac Presse – Service Abonnements – BP 25244 – 72005 LE MANS CEDEX 1. Tarifs étranger et DOM TOM (par carte bancaire uniquement) : Maxi-Basket : 55 $. BasketNews + Maxi-Basket 150 $. Cadeau sous réserve de disponibilités. Cadeau étranger : adresse française uniquement. Renseignements abonnés : 02-43-39-16-20 ou abonnement@tomar-presse.com

☛ Plus d’offres d’abonnements sur www.basketnews.net

MAXI-BASKET 34

Adresse :


62

MAXI-BASKET

FINLANDE, PORTUGAL ET HONGRIE POUR 2 PLACES

LES DERNIERS STRAPONTINS APRÈS 3 MATCHES SUR SIX DANS LE DERNIER TOURNOI QUALIFICATIF, LA FINLANDE (2V-0D) ET LE PORTUGAL (1V-1D) AVAIENT MIS DE SÉRIEUSES OPTIONS SUR LES DERNIERS TICKETS POUR LA LITUANIE. SAUF MIRACLE, LA HONGRIE (0V-2D) N’EN SERA PAS. POUR CES ÉQUIPES, LA QUALIFICATION EST DÉJÀ UNE MÉDAILLE EN SOI ET IL PARAÎT BIEN IMPROBABLE DE VOIR PLUS HAUT.

SPORTS

Par Thomas BERJOAN

Filipe

Pascal Allée / HO T

Da Silva

D

epuis 34 ans, on n’a vu la Finlande qu’une seule fois dans le tournoi final d’un Eurobasket. C’était en 1995, en Grèce. L’équipe avait perdu ses six confrontations. Au moment de notre bouclage, jeudi dernier, l’équipe drivée par le meneur Teemu Ranniko, un habitué de l’Euroleague, avait remporté ses deux premiers matches de l’ultime tournoi qualificatif la mettant aux prises en matches allers-retours avec le Portugal et la Hongrie. Sauf surprise, une égalité des trois équipes à 2v-2d, la Finlande a donc fait ses bagages pour la Lituanie. Dans le cadre d’un Euro élargi à 24 équipes, les hommes de coach Henrik Dettmann, passé par Dijon récemment, sont à leur place. Pour l’ultime campagne de qualification pour l’Euro 2009, il faut se rappeler que les Finlandais avaient fait tomber la France (77-73) chez eux à Vantaa. « Cette qualification est une opportunité unique pour nous », expliquait d’ailleurs Kimmo Muurinen à nos confrères de Basketball World News. « Une qualification pourrait créer un engouement dans notre pays et le basket pourrait devenir un sport majeur en Finlande. On va jouer contre des gars qu’on a l’habitude de voir à la télévision, dans les journaux. C’est un peu intimidant, mais j’ai appris que, quel que soit l’adversaire, on fait toujours de

Les dix dernières compétitions 2010

Qualifs

Portugal

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur Heshimu Evans Miguel Miranda Carlos Andrade Filipe da Silva Joao Santos Antonio Tavares Miguel Minhava Elvis Evora Pedro Pinto Paulo Cunha André Pinto Jaime Silva Mario-Gil Fernandes Nuno Cortez Francisco Jordao Jose Costa David Gomes Miguel Graça Fernando Sousa Jose Barbosa José Silva Marco Goncalves Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 29 40-69 58,0 37-53 7,0 1,6 1,0 0,3 3,3 16,7 10 29 38-103 36,9 24-75 17-29 4,3 1,7 1,5 0,1 2,7 11,7 9 27 31-73 42,5 20-48 20-35 4,2 1,4 1,1 0,2 2,6 11,3 2 20 5-8 62,5 3-5 3-4 4,0 4,5 0,5 8,0 10 29 24-70 34,3 18-48 11-13 3,2 0,9 1,0 0,3 1,3 7,7 2 16 5-17 29,4 2-7 1-2 1,0 2,5 6,5 7 19 18-42 42,9 1-13 7-14 2,0 3,6 1,0 0,7 6,3 2 23 4-10 40,0 3-4 1,0 0,5 1,0 3,0 5,5 7 16 12-39 30,8 2-14 2-5 1,4 2,1 1,1 1,9 4,0 2 22 3-15 20,0 0-2 2-3 8,0 0,5 1,0 1,0 4,0 2 11 3-5 60,0 1-3 2,5 0,5 3,5 6 14 6-26 23,1 6-21 3-6 0,8 0,8 0,8 1,0 3,5 7 19 7-34 20,6 6-28 4-4 0,7 1,1 0,6 1,1 3,4 8 13 11-24 45,8 2-4 3-4 2,1 0,5 0,8 0,1 0,8 3,4 5 8 6-16 37,5 2-9 2-3 0,6 0,6 3,2 2 13 1-10 10,0 1-5 3-4 0,5 2,5 0,5 3,0 8 16 3-12 25,0 0-5 3-8 2,1 0,3 0,9 0,1 1,1 1,1 2 4 1-4 25,0 0-2 0,5 0,5 1,0 2 4 0-1 0,0 0,5 0,5 1 7 0-1 0,0 0-1 1,0 1,0 1,0 2 5 0-2 0,0 0-2 0-4 0,5 1 6 1,0 2,0 10 - 218-582 37,4 88-292 121-195 30,0 12,6 8,3 1,2 15,6 64,5

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifié

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifié

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifié

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

9e

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifié

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Non qualifié

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifié

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

Non qualifié

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifié

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Non qualifié

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Minguel Minhava

1,98

1

27

Sport Lisboa Benfica

Jose Costa

1,88

1/2

37

Porto Ferpinta

Filipe da Silva

1,93

1/2

31

Evreux (FRA, PRO B)

Antonio Tavares

1,83

2

35

Sport Lisboa Benfica

Tomas Barroso

1,80

2

20

Casino Figueira Ginasio

Carlos Andrade

1,98

2/3

32

Porto Ferpinta

Fernando Sousa

1,92

3

30

Academica de Coimbra

Miguel Miranda

2,05

4

32

Porto Ferpinta

Paulo Cunha

2,00

4

31

Vitoria Guimaraes

Jorge Coelho

2,00

4

32

CAB Madeira

Claudio Fonseca

2,06

4/5

21

Vitoria Guimaraes

Nuno Cortez

2,06

5/4

28

Ovarense

Elvis Evora

2,05

5

33

Sport Lisboa Benfica

Marco Goncalves

2,06

5

27

Casino Figueira Ginasio

Coach : Mario Palma (61 ans)

V T A P Sa To


EUROBASKET 2011 • MAXI-BASKET 63

Pour eux, une victoire équivaudrait au titre notre mieux. Et puis, il n’y a aucune pression pour nous de jouer contre les géants d’Europe. » Le jeu des Finlandais repose sur une attaque équilibrée, avec six joueurs entre 8,0 et 12,3 points ainsi qu’une bonne alternance entre shoots extérieurs et pilonnage intérieur. Le groupe est expérimenté et possède une belle cohésion. En revanche, le manque de talent pur et de qualités athlétiques ne fournit aucune garantie pour la prochaine étape.

Une dernière pour le Portugal ?

astoria / G.Ciam

illo

À moins que la Hongrie ne gagne ses deux derniers matches, c’est le Portugal qui accompagnera les Finlandais en Lituanie. Les Lusitaniens avaient déjà réussi l’exploit de se qualifier pour la phase finale en 2007, au cours de l’Euro espagnol qui regroupait alors uniquement les 16 meilleures équipes d’Europe. Et les coéquipiers du meneur Filipe da Silva, le Laurent Sciarra portugais, MVP français ›››

Agenzia Ciamil lo-C

Les dix dernières compétitions 2010

Petteri

Koponen

Qualifs

Finlande

Compétition

Lieu

Résultat

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifiée

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Non qualifiée

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Non qualifiée

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur Teemu Rannikko Sasu Salin Shawn Huff Gerald Lee Tuukka Kotti Petteri Koponen Hanno Möttölä Petri Virtanen Antti Kanervo Kimmo Muurinen Mikko Koivisto Vesa Mäkäläinen Tuomas Iisalo Antti Nikkilä Petri Heinonen Samuel Haanpää Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 8 25 24-63 38,1 14-41 36-41 1,6 2,8 0,9 0,1 3,0 12,3 8 20 28-59 47,5 16-31 15-20 2,8 0,8 1,1 0,1 1,5 10,9 10 28 40-79 50,6 13-35 15-22 5,7 1,0 0,9 0,1 1,6 10,8 10 24 37-85 43,5 0-1 31-39 3,8 0,6 0,8 0,2 1,7 10,5 10 23 34-66 51,5 0-0 13-27 7,0 0,8 1,6 0,3 2,0 8,1 2 24 5-19 26,3 1-9 5-6 2,5 4,5 0,5 2,5 8,0 2 19 6-17 35,3 3-5 2,5 3,5 7,5 9 15 17-47 36,2 15-34 16-18 1,0 1,1 0,7 1,8 7,2 8 15 10-30 33,3 5-18 6-10 1,4 0,6 0,4 1,4 3,9 10 17 14-35 40,0 3-5 7-10 3,5 0,7 0,3 0,3 1,3 3,8 9 9 8-22 36,4 6-17 5-5 1,0 0,6 0,2 0,3 3,0 8 13 9-15 60,0 5-10 3,0 0,4 0,4 0,1 2,9 9 10 9-23 39,1 6-17 1-2 1,0 0,3 0,7 2,8 10 10 8-21 38,1 7-8 1,8 0,2 0,1 0,1 0,7 2,3 1 2 1,0 1 11 0-3 0,0 0-2 10 - 249-584 42,6 76-215 162-218 34,8 9,3 6,8 1,5 16,2 74,2

Nom

Non qualifiée

L’effectif

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Teemu Rannikko

1,89

1

30

Petteri Koponen

1,94

1

23

Cimberio Varese (ITA) Virtus Bologna (ITA)

Petri Virtanen

1,83

1/2

30

Kataja

Antti Kanervo

1,92

1/2

22

Kataja

Sasu Salin

1,90

1/2

20

Olimpija Ljubljana (SLO)

Mikko Koivisto

1,94

2

24

Torpan Pojat

Tuomas Iisalo

1,95

2

29

Honka Espoo Playboys

Shawn Huff

1,98

3

27

Forli (ITA, LEGA2)

Tuukka Kotti

2,05

4

30

Naturhouse Ferrera (ITA, LEGA2)

Kimmo Muurinen

2,02

4

30

Frankfurt Skyliners

Vesa Mäkäläinen

2,00

4

24

Karhu Kauhajoki

Gerald Lee

2,08

5

23

Snaidero Udine (ITA)

Antti Nikkilä

2,10

5

33

Pyrinto Tampere

Coach : Henrik Dettmann (43 ans)


64

MAXI-BASKET

›››

de la Pro B en 2011, avaient alors remporté deux matches, contre la Lettonie et Israël. Les hommes forts de l’équipe étaient alors sensiblement les mêmes qu’aujourd’hui. Avec deux ans de plus, cette équipe expérimentée commence à basculer de l’autre côté de la colline. Six des sept meilleurs marqueurs au cours des derniers matches de préparation sont tous nés avant 1980. Avec le rythme infernal de cet Euro nouvelle formule, l’enchaînement va être particulièrement cruel pour les vieilles jambes de cette équipe qui développe un jeu très posé, sous la houlette de celui qui a coaché l’Angola avec beaucoup de succès au début des années 2000. Pour être clair, cette équipe de vétérans peut parfaitement faire un coup sur la compétition, mais pas deux. Pour finir, la Hongrie restera très probablement absente de l’Euro pour la sixième fois consécutivement. Sa dernière apparition remonte en 1999 où elle avait terminé à la 14e place de l’édition française. L’aide du meneur américain naturalisé Obie Trotter n’a pas été suffisante, en tout cas sur les deux premiers matches de l’ultime tournoi. À suivre toutefois, l’évolution du jeune leader de l’équipe, Adam Hanga (2,00 m, 22 ans), prometteur (14,8 pts, 5,4 rbds, 3,1 pds et 1,8 int en 10 matches). l

astoria

Les dix dernières compétitions

ElioCastoria / Age

nzia Ciamillo-C

Compétition

Adam

Hanga

Qualifs

Hongrie

Stats cumulées (lors du Mondial 2010) Joueur Adam Hanga Akos Horvath Obie Trotter Peter Lorant Marton Fodor David Vojvoda Akos Keller Marton Bader Andras Molnar Krisztian Wittmann Zsolt Szabo Gergely Toth Zoltan Trepak Gabor Soos Adam Toth Milan Csorvasi Totaux

MJ Min Tirs % 3pts LF Rbds Pds Ints Ctrs BP Pts 10 28 54-109 49,5 13-35 27-43 5,4 3,1 1,8 0,5 2,8 14,8 10 29 46-95 48,4 22-38 8-11 3,2 2,3 1,3 0,2 2,1 12,2 2 31 8-21 38,1 2-7 5-8 5,0 2,0 4,0 0,5 4,5 11,5 10 32 48-114 42,1 5-22 14-25 6,4 2,3 1,0 0,2 3,3 11,5 9 16 21-47 44,7 13-31 8-12 1,3 2,0 0,4 1,0 7,0 10 22 24-58 41,4 9-33 10-14 1,9 1,0 0,8 0,1 2,1 6,7 10 14 26-40 65,0 0-5 7-13 3,9 0,6 0,4 0,5 0,9 5,9 2 16 4-7 57,1 4-7 4,5 1,0 5,5 10 13 13-37 35,1 2-18 12-14 2,3 0,6 0,1 0,2 0,8 4,0 4 11 6-17 35,3 3-10 1,3 1,3 3,8 8 15 7-32 21,9 1-17 3-6 3,1 0,1 1,1 0,3 0,6 2,3 8 15 6-20 30,0 3-13 2-6 2,1 0,1 0,5 0,1 0,3 2,1 1 8 1-2 50,0 0-0 2,0 1,0 2,0 4 3 1-1 100,0 1-1 0,3 0,8 5 8 1-7 14,3 0-2 1-2 1,6 0,6 0,4 1,4 0,6 2 6 0-3 0,0 0-0 0-2 0,5 0,5 10 - 266-610 43,6 78-239 97-156 34,2 13,1 8,2 2,1 15,7 70,6

Lieu

Résultat

2010

Mondial

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

2009

EuroBasket

Katowice (POL)

Non qualifiée

2008

Jeux Olympiques

Pékin (CHN)

Non qualifiée

2007

EuroBasket

Madrid (ESP)

Non qualifiée

2006

Mondial

Saitama (JAP)

Non qualifiée

2005

EuroBasket

Belgrade (SRB)

Non qualifiée

2004

Jeux Olympiques

Athènes (GRE)

Non qualifiée Non qualifiée

2003

EuroBasket

Stockholm (SWE)

2002

Mondial

Indianapolis (USA) Non qualifiée

2001

EuroBasket

Istanbul (TUR)

Non qualifiée

L’effectif

Nom

Taille Poste Âge Club en 2010-11

Krisztian Wittmann

1,84

1

26

Kecskemeti

Marton Fodor

1,92

1/2

29

Szolnoki Olaj

Obie Trotter

1,88

1/2

27

Szolnoki Olaj

Adam Hanga

2,00

2/3

22

Albacomp Szekhesfehervar

Akos Horvath

1,93

2/3

30

Szolnoki Olaj

Gabor Soos

2,00

2/3

26

Kaposvari

David Vojvoda

1,94

2/3

20

Atomeromu

Andras Molnar

1,94

2/3

27

Soproni

Zsolt Szabo

2,02

4

25

Soproni

Gergely Toth

2,08

4

21

Zalakeramia ZTE KK

Akos Keller

2,08

4/5

22

Albacomp Szekhesfehervar

Peter Lorant

2,06

4/5

25

Autocid Ford Burgos (ESP, LEB ORO)

Adam Toth

2,08

4/5

22

Zalakeramia ZTE KK

Marton Bader

2,10

4/5

23

Szolnoki Olaj

Zoltan Trepak

2,10

5

34

Szolnoki Olaj

Coach : Branislav Dzunic (47 ans)


POUR LES VRAIS FANS DE BASKET Les stats de tous les joueurs et Le bilan de toutes les compétitions en EUROPE

LES media guides FIBA officiels

EuroleaguE EUROCUP EUROCHALLENGE CHAMPIONNATS NATIONAUX ÉquipeS nationales ÉquipeS nationales JEUNES

19€ + frais de port

LA BIBLE DES STATS 

MEDIA

132 pages couleur

GUIDE

Pantone 122

GROUP B

NOUVEAU

and ended the tourplayed at home 1999 when France and bronze medal ver since EuroBasket shows” both during the semi-final “no opportunities - despite nament with two missing some great is as tough made a habit of between sports games, they have where competition develop in a country helping basketball and huge events with rugby, handball as anywhere else. popular enthusiasm French hoops competes In addition to football, or Rolland Garros in tennis. Meanwhile Games in Sydney de France the 2000 Olympic such as the Tour bad luck. During at 3 am European back by sheer Dream Team was for a has been held game versus the million were anticipated silver, the final up when up to 15 when they won viewers stayed despite time, meaning 800,000 powerhouse game. basketball of Tony daytime or evening merely a potential France remains ‘golden generation’ at Eleven years later, The great 1982-born They lost to Lithuania or so NBA players. having a dozen yet so far from success.at the same stage when been so near and lost have later Co and years Parker and two fall to a last second in the semi-finals remaining only to EuroBasket 2003 but still didn’t with 40 seconds lost only once by seven points years ago they leading Greece fallen to the eventual shot. While two France has always Dimitris Diamantidis In fact, since 2003, all of its get onto the podium. of having almost EuroBasket champion. 2011, France is facing the prospect Piétrus who suffered a Mike run Ahead of EuroBasket with the notable exception of winning NBA play-off roster, club’s the in his top players who missed Rodrigue Beaubois, players knee injury, and very complementary France has two with a broken foot. draftee Nando De behind Tony Parker, Albicy, while Spurs At the guard spots Andrew and stars Antoine Diot seasons. who in former youth over the past two also Nicolas Batum, well in the ACB Mike Gelabale and Colo has played Boris Diaw, are former Sonic, will be missed, Waiting in the wings the Trailblazers. Though Piétrus can always help. with Team, and De Colo imitated is quietly improving there for the National first” way of thinking, on Diaw’s “team who is also always France can count At power forward,

2010 FIBA World

Final Round

–1 5th place (8 W Preliminary Round b. Germany 2009 France Sept-7th Sept-8th 2009 Sept-9th 2009

France b. Latvia France b. Russia

Qualifying Round

France b. F.Y.R.O.M. Sept-11th 2009 France b. Croatia Sept-13th 2009 France b. Greece Sept-15th 2009

Quarter-Final

Spain b. France

Semi-Final for

5th place

Sept-17th 2009

Sept-19th 2009

France b. Turkey

5th place Final Sept-20th 2009

France b. Croatia

2009 EuroBasket Games 2008 Olympic

70-65 60-51 69-64 83-57 87-79 71-69 86-66 80-68 69-62

Player Nicolas Batum Mickael Gelabale Nando De Colo Boris Diaw Alain Koffi Ali Traore Yannick Bokolo

Ian Mahinmi Florent Pietrus Andrew Albicy Fabien Causeur Edwin Jackson Totals

ed Championship Accumulat

COACH

Statistics

France than what been better with who has always by Florent Piétrus, competition. the center spot he shows in club for once be at could therefore enthusiasm, Joakim Noah’s France’s strength a traditional weakness. a great asset, while Ronny which has been are strength and energy starter, will for sure do the job. size, defensive a and center rather than from Virtus Roma, Turiaf, as a back-up potential of Ali Traoré, Kevin Seraphin, Add to this the offensiveof Washington Wizards rookie has ever had. front-line France eventually the potential is probably the best an injury on August and you have what Turiaf picking up not change with just won the NBA This would does Ian Mahinmi, who being replaced by 18 and possibly especialbasketball fans, title with Dallas. French among in shared Optimism is widely their insurance negotiations Federation resolved ly since the French NBA lock-out. It’s difficult to say the wake of the expect from France? know they genuinely as we can So what there. However the potential is although once more, doesn’t equate to success.l only too well, potential

14€

Pts BS TO Rb As St FT 2.8 12.5 3pts 0.7 % 3.2 2.2 1.3 G Min FG 18-25 1.5 11.2 9-28 0.5 42.9 4.0 2.0 0.5 6 29 24-56 8.8 11-12 1.8 57.5 10-18 1.8 2.2 0.8 6 27 23-40 8-8 8.5 2.5 9-21 0.5 48.6 5.7 3.7 1.3 6 23 18-37 4-7 8.5 1.2 7-22 0.3 39.2 4.3 0.3 0.3 6 30 20-51 5.3 19-25 1.5 57.1 1.5 0.3 0.2 6 19 16-28 4-11 4.5 1.3 0.3 45.2 0.5 2.3 0.8 6 13 14-31 7-12 4.5 1.0 4-13 0.5 34.8 3.2 0.3 0.7 6 17 8-23 9-10 4.5 1.0 64.3 4.8 1.5 0.5 6 13 9-14 3.2 10-10 0.8 0-2 0.2 28.6 1.0 1.0 0.5 4 22 4-14 5-7 1.0 4-7 41.7 0.7 0.3 6 11 5-12 0-2 0.8 1-3 33.3 1-3 0.2 0.2 0.2 3 4 15.2 71.3 1-5 28.6 2-7 15.7 7.0 3.0 6 4 95-129 28.8 45-119 45.6 6 - 144-316

40

Toujours Disponibles

th

Height: 1.75 Position: Guard 07/01/90 Date of birth: Kotor Place of birth: KK Jedinstvo Club Team 2010-11: erleague) (Montenegro-Sup Podgorica (MontenegroCareer: Buducnost Jedinstvo Superleague, 2008-11),KK 2004-11) erleague, (Montenegro-Sup

Height: 1.73 Guard Position: Shooting 14/01/89 Date of birth: Podgorica Place of birth: Gospic Croatia Club Team 2010-11:

8th 5th Bronze Medal Did not qualify

(Croatia-A1)

4th Did not qualify 6th

Podgorica (Montenegro-

Career: Buducnost Jolly Sibenik (CroatiaSuperleague 2005-09), (Greece-A1, 2010) A1),FEA Neas Halkidonas 2010-11) (Croatia-A1, Gospic Croatia

ROSTER Women in European Championship for her player at the U20 as the top scorer nother stand out She Aleksic finished 2009, Snezana her development. Gdynia during has continued gained expetwo years since where she firstly team and in the Croatian league she had already the switch to the Women, a competition Gospic Croatia. recently made Sibenik in EuroCup Women with rience with Jolly then EuroLeague to become a Buducnost and surely destined featured in with minutes, she is in years to come. managed limited the National Team While she only during the Women and for National Team regular in EuroLeagueten minutes per game for the team needs to play a shot when the She managed who can make someone Baletic needs and is someone player if Coach Qualifying Round to be an important in the tournament. it. She could prove of a zone defence to take advantage Rb As Pts FT 3pts 2pts STATS - 4.7 Min TEAM G 1-4 1.0 NATIONAL 3-6 3.0 2-2

A

Year

2009 2011

13 10

3 6

Competition

DIVISION B DIVISION A

EUROPEAN CLUB

COMPETITION STATS G Min

Season Club (competition) Podgorica (ECW)

2007-08 Buducnost (ECW) 2009-10 Jolly Sibenik (ELW) 2010-11 Gospic

31 29 9

8 6 9

3-5

2pts

17-36 3-16 1-5

1-12

3pts

14-33 7-22 0-6

the Qualifying last summer during to on the court once court time in years hile she only got surely see more any Vujadinovic will manage to find Round, Marija the final cut or Buducnost at the she does not make come, even if She moved from to during this tournament.her minutes in the Adriatic League youth significant minutes increase had success at and managed to results. She has turn of the year through with some encouraging of backcourt players coming and good effect and of the new generation could use some help. Energetic they level and is one Baletic. an area in which bench by Coach for Montenegro, be utilised off the approach could aggressive, her

W

NATIONAL TEAM Year

2011

STATS

G

Min

2

1

Competition

DIVISION A

EUROPEAN CLUB

COMPETITION STATS G Min

Season Club (competition) Podgorica (ECW)

2008-09 Buducnost

8

6

2pts

3pts

FT

0-1

-

0-2

2pts

3pts

FT

4-10

0-2

-

Rb

As

Pts

-

-

-

Rb

As

Pts

0.5 0.3

1.3

9-12 1.7 0.5 FT

Rb

As

Pts

11.8 18-22 2.4 1.5 5.5 6-6 2.8 2.0 0.7 0.1 0.2 -

JElEnA CULAFIC

MASA STANISIC JOSE CALDERoN

Vincent COLLET

Height: 1.75

Position: Guard 08/06/89 Height: 1.72 Date of birth: Nationality: French Berane Position: Guard Place of birth: 06/06/63 Unattached. 08/11/91 Date of Birth: Date of birth: Club Team 2010-11: Sainte-Adresse Podgorica Niksic Place of birth: Pro A) Place of birth: Dubrovnik Niksic Career: Buducnost ASVeL (France – Height: 1.90 Team 2010-11: ZKK Roling 2005-09), Ragusa Team 2010-11: (France-Pro A, 1998& Club (Montenegro-A1, coach, Le Mans Banja Luka (Bosnia Position: Point A, 2000-08), ASVEL Career: Assistant Guard Superleague)(Montenegro (Montenegro (Croatia-A1, 2009-10), Le Mans (France-Pro Strasbourg iG Date of birth: 2010) ZKK Roling Niksic 2000), Head-coach, 28/09/81 Career: Herzegovina-D1, (France-Pro A, 2008-10), Place of birth: Lyon-Villeurbanne Villanueva2006-11) Superleague, de la Serena Team 2010-11: Toronto Raptors (France-Pro A, 2011) French national team (2009-2011) (USA-NBA) Career: Alicante (Spain-LEB, 1999-2000), International Career: self-evi(Spain-ACB, 2000-01), Alicante appeared to be the head coach about the and 2001-02), Tau CeramicaFuenlabrada (Spain-ACB, nomination as at a high tempo Some had reservations the head incent Collet’s Vitoria (Spain-ACB, who likes to play 05), Toronto Raptors basketball fans. going to be handling or shooting an all action guard (USA-NBA, 2005-11) 2002dent for most French was potentially elena Culafic is game. She is happy whereby Collet would be his boss, to score in a numwho reprein all areas of the talent capacity and yet Parker the strange situation contribute rising not has Team, can did She his comeback is another young to in EuroCup Women play defence. Parker for the National However, this unlikely situation head date she is yet Masa Stanisicwith the National the ball and can TeamTo coach of Tony by her performances José, as a for for Montenegro. ineteen year old who missed playersEuroBasket as evidenced president of ASVEL. numbers. Culaficalso in his 12 year career previous news fledgling professiogeneration of herand different ways to 2009 in his role as vice some impressive for the first time having spent for him and for sents the next the 2010 FIBA with ber of chemistry in World Championship competition where she posted helped the U20 team win promotionU18 Collet was fired Spain. The had an opportunity in European lack of offensive last long after at two seasons have get to playpast she also hasn’tis good the Qualifying for Buducnost where she and not suffered from a Meanwhile game which “game and joy for the former star level had club 2007. the in of youth Bleus” been all play during at Women Vitoria. her hometown player struggling Torontonal careerof with coach. “Les tournaHe from the science beennot been chosen toabout fun She is knocking impressed the European Championship bothered game during the Raptors side, and eitherhas than decent pro since profited having by injuries come. Team lost some brings. A more over 20 point per Division A at coach experienced Calderon years but have a but could be of his confidence. the National her time will surelyandsurprise inclusion for National Team teacher” Collet year, she averaged remainssummer. Nevertheless, Round last summer However, be a the level that same freak” and “match his coaching career with former last one of the smartest (2006, 2009), team player, a leader in the frame to Round once in the Qualifying playmakers on the court, the players started Championships in the U20 European around, a true oneisofnever She only played again. himself, Collet won two French 2011. She played the door andand from ment. and a French present themselves.on shy taking big her potential once Calderon Le Mans. He has 2006 and 2010) certainly benefit shots EuroBasket Women has that at knack would back to showcase andwhen roster they 2004.which is rather important Alain Weisz, in Copa del Rey, in for the final picking Rb As Pts during FT up the2009 in both 2001 and although a sprinGdynia As (the French 3pts for a Spanish adequate 2pts Women tempo, the opportunity, squadinwhich loves if given - 1.0 2.0 Coach of the Year TEAM STATS two Semaine des G Min finishingpace, but which has tons Championship 0-1 to run and push expect if she is given the NATIONALCompetition 1-1 he was also named start with the National Team, of weapons a major tournament 7 1 up the the half-court Cup (2004) while the Year experience offor would reasonably but It was a crushingNATIONAL TEAM STATS the isn’t afraid to put all the guardoffense as well. a nice but frustrating is Pts DIVISION A and Height: had games, As time 2011 player Rb has nine 2.15 by bench in FT Collet loss ruined YEAR COMPETITION kling of 3pts IQ for a young 7.3 COMPETITION STATS G Min 2pts Championship with only onePosition: aCenter good basketball shot. 2002 19-22 1.8 1.4 EUROPEAN CLUB World Championship EuroBasket 2009 / Power Forward After FIBA World final nod. Has Ga MIN 2PTS 3PTS 8.7 or take an outside 2011. 22 15-32 3-11 8 against Spain. Date of birth: for a EuroBasket 2003 18-25 3.8 3.0 Season Club (competition) FT RB AS 0-8 Semi-Final Round ball on the floor 6 and7 penetrate Podgorica (ECW) PTS Quarter-Final defeat 3-4 33 17-49 expectations06/07/80 6 3-7 2003 Rb As Pts 2-2 0.7 0.7 2007-08 Buducnost Podgorica (ECW) FT European Championship 2 Collet has greatPlace of birth: Barcelona 17 3pts 2-7 2.8 1-4 G 1-2Min 3.0 2pts key absences, 2004 2008-09 Buducnost Olympic Games NATIONAL TEAM 6 STATS Team 2010-11: 21 2.0 5-10 4.0 Los Angeles Lakers competition 3-13 NT in8-8 2005 official Competition EuroBasket 7 2.3 1.8 4.5 Year 31 with (USA-NBA) the Senior 15-24 8-25 15-19 2006 - Never World Championship 6 played 2.7 2.6 9.9 32 14-28 STATS Rb As Pts FT Career: F.C. Barcelona 7-22 14-20 3pts 2007 2pts EuroBasket 9 COMPETITION 2.0 2.3 20 18-26 4-14 G Min 10.5 EUROPEAN CLUB 1997-2001), Memphis (Spain-ACB, 2008 Olympic Games 9 2.0 3.2 25 21-34 19-38club 17-21 competitions 7.2 Season Club (competition) 2001-08), Los Angeles Grizzlies (NBA, 12-16 2.1 2.6 6 played in European EUROPEAN CLUB 12.3 Lakers (2008-11) COMPETITION STATS- Never 21 9-19 7-21 5-5 1.7 1.2 SEASON CLUB 7.3 (COMPETITION)

V

41

C

MAriJA VUJADINOVIC

IC SnEzAnA ALEKS Pantone 172C

Tied 9 5th Did not qualify

TEAM STAR

Nicolas Batum

Pantone Black

Ball

Achievement

2010-11 Birthdate Team Spurs (NBA) Height (m.) Position 17/05/82 San Antonio 1 1.86 17/01/89 Le Mans 1 1.93 Levallois 21/03/90 Paris 1 (ESP) 1.78 Power E. Valencia 1-2 23/06/87 (USA) 1.95 Dallas Mavericks 4-5 05/11/86 2.08 03/11/88 Strasbourg Ian Mahinmi 2 (NBA) 1.89 Portland Trailblazers Abdoulaye M’Baye 2-3 14/12/88 2.04 Lyon-Villeurbanne 22/05/83 ASVEL Nicolas Batum 3 2.00 19/07/86 Le Mans Mickaël Gelabale 3 (NBA) 1.98 Charlotte Bobcats Charles Lombahe-Kahudi 4-3 16/04/82 (ESP) 2.03 Vitoria and Valencia 19/01/81 Boris Diaw 4 1.99 Roma (ITA) 28/02/85 Virtus Florent Pietrus 5 2.06 Bulls (NBA) 25/02/85 Chicago Ali Traore 5 2.11 York Knicks (NBA) 13/06/83 New Joakim Noah 5 2.07 Wizards (NBA) Ronny Turiaf 07/12/89 Washington 5 2.06 Kevin Seraphin Collet Coach: Vincent

+ frais de port

www.norac-presse.fr

Pantone 355C

C

Player Tony Parker Antoine Diot Andrew Albicy Nando De Colo

E

How did they qualify? EuroBasket 2009, L)

12€ Sur

Istanbul Katowice Beijing Madrid 2007 EuroBasket Saitama Championship 2006 FIBA World Belgrade 2005 EuroBasket Athens 2004 Olympics Stockholm 2003 EuroBasket Indianapolis championship 2002 FIBA World Istanbul 2001 EuroBasket

Championship 2010 FIBA World

Pantone 172C

Pantone 1495C

EUROPE events

Place

Year Event

Last Call for Parker? and France

With Tony Parker, Nicolas Joakim Noah, Diaw, Batum, Boris and Ronny Turiaf NBA three other the roster, players on be a France could legitimate contenpodium. der for the But this “Parker ” has Generation renmissed so many 2003, dez-vous since injuries or because of s, mental weaknesse time are the sands of for them running out to finally deliver.

dès maintenant téléchargez Le FIBA ReGISTER en PDF pour

Last 10 FIBA / FIBA

ALL

Eyes

Body shadows, mouth

Body, Eyes, shapes

Shorts, t-shirt

Head, shoes

GLOBAL PARTNERS

TB TE BASKE

GUIDE

E COLOURS PANTON

FRANCE CELEBRA

MEDIA

188 pages couleur

MONTENEGRO

148 pages

Le profil de toutes les équipes et de tous les joueurs et joueuses !

GROUP A

■ ■ ■ ■ ■ ■

EUROBASKET

J

N T

PAU GASOL

P

au Gasol is the biggest ever basketball years, he has legend in Spain. led the National In the last ten Team to a FIBA title (2006), a silver World Championship medal in the in EuroBasket competitions (2001, 2008 Olympic Games and four medals golden one of 2003, 2007 and 2009. Of course 2009), including he has also had level, winning two the plenty of success NBA championships as club fact, the only two with the Lakers times Pau did not in 2009 and 2010. spend the summer only two times In Spain did not capture with Spain were certainly call that the any medals (2005 being influential! and 2010). You can dous amount of In the NBA, Pau respect but the has gained a trementrue nature of his better player in game makes him the international an even context, where skill, smarts and his combination determination of turns him into he struggled a the ultimate weapon. size, bit during the first When week of EuroBasket and when he shifted 2009, Spain did back too; After the disappointment to his domination mode, Spain was untouchable. of the NBA play-offs revenge. That this year, Pau spells trouble for is hungry for everyone not in a Spain vest. NATIONAL TEAM STATS

2001-02 Fuenlabrada (Korac Cup) 2002-03 Vitoria (Euroleague) 2003-04 Vitoria (Euroleague) 2004-05 Vitoria (Euroleague)

NBA STATS

SEASON NBA Team

2005-06 Toronto Raptors 2006-07 Toronto Raptors 2007-08 Toronto Raptors 2008-09 Toronto Raptors 2009-10 Toronto Raptors 2010-11 Toronto Raptors

G MIN

10 17 19 22

2PTS

3PTS

FT RB AS 21 16-29 11-25 PTS 21 30-58 13-32 22-23 2.4 2.6 8.7 22 24-46 15-37 28-32 2.4 1.4 7.5 27 83-168 32-76 44-53 1.4 2.0 7.2 58-69 3.4 2.6 11.6

G MIN

64 77 82 68 68 68

2PTS

65

3PTS

FT RB AS 23 125-269 7-43 PTS 21 238-430 25-75 78-92 2.2 4.5 5.5 30 288-523 79-184 117-143 1.7 5.0 8.7 34 238-442 82-202 109-120 2.9 8.3 11.2 27 206-397 68-171 151-154 2.9 8.9 12.8 31 205-440 57-156 83-104 2.1 5.9 10.3 88-103 3.0 8.9 9.8

SERGIO LLULL Height: 1.90 Position: Point Guard / Shooting Guard Date of birth: 15/11/87 Place of birth: Maó

YEAR COMPETITION Team 2010-11: Real Madrid (Spain-ACB) 2001 G MIN 2PTS European Championship Career: Ricoh Manresa 3PTS 2002 FT RB AS 7 31 31-58 World Championship Manresa (Spain-ACB, (young teams), Ricoh PTS 7-25 38-51 2003 9 30 51-79 9.7 0.9 17.3 European Championship (Spain-LEB1, 2006-07),2005-06), Ricoh Manresa 6-18 52-76 2004 6 31 50-77 7.8 2.4 19.1 Olympic Games Real Madrid (Spain-ACB, 5-8 2007-2011) 40-59 7.5 0.8 2006 7 32 48-74 World Championship 25.8 3-9 52-71 7.3 1.1 2007 8 27 65-100 EuroBasket 22.4 0-3 alling him the “ultimate 40-60 9.4 1.4 2008 9 28 54-87 Olympic Games 21.3 5-8 fireman” would 46-65 7.0 2.2 2009 8 28 64-94 kind of insulting EuroBasket be 18.8 for his overall 29-47 1.1 1.8 9 26 61-92 talent but, EUROPEAN CLUB still, Llull is a man 19.6 4-9 COMPETITION STATS 34-61 8.3 1.2 for all types of SEASON CLUB (COMPETITION) Versatile (he can 18.7 missions. even defend on play both guard a small forward), 1999-00 F.C. Barcelona G MIN 2PTS positions, and consummate clutch energetic, a hard-nosed 3PTS 2000-01 F.C. Barcelona (Euroleague) 21 13 FT RB AS player, Llull fears 31-51 5-15 PTS (Euroleague) to the roof for no one. This 1.90m defender and a 14-23 2.1 0.3 6 26 34-49 NBA STATS spectacular blocks, 4.3 dynamo can jump 4-8 31-42 6.0 0.7 rush to the rim dunks or rebounds, SEASON NBA Team 18.5 in order to get hit big three-pointers, the foul, defense. 2001-02 Memphis take care of the G MIN 2PTS He is just what Grizzlies ball, and plays the doctor ordered 2002-03 Memphis FT RB AS 82 37 550-1059 3PTS then, that he has great for any top level PTS Grizzlies become, over the 2003-04 Memphis team. No surprise, 82 36 568-1106 1-5 338-477 8.9 2.7 17.6 unquestioned regular years, Real Madrid’s Grizzlies 2004-05 Memphis 78 31 502-1034 1-10 416-565 8.8 2.8 19.0 fans favourite on the Spanish Grizzlies and an National Team. 2005-06 Memphis 56 32 356-689 4-15 365-511 7.7 2.5 17.7 NATIONAL TEAM Grizzlies STATS 1-6 282-367 7.3 2.4 2006-07 Memphis 80 39 597-1182 YEAR COMPETITION 17.8 Grizzlies 2007-08 Memphis 59 36 459-847 3-12 425-617 8.9 4.6 20.4 2009 G MIN EuroBasket Grizzlies 2PTS 3PTS 2007-08 L.A. Lakers 39 37 275-542 3-11 299-400 9.8 3.4 20.8 2010 FT RB AS World Championship 9 12 10-16 PTS 2008-09 L.A. Lakers 4-9 27 34 196-332 4-15 176-215 8.8 3.0 18.9 4-5 0.8 0.4 9 EUROPEAN CLUB 17 8-18 4.0 2009-10 L.A. Lakers 7-27 COMPETITION 81 37 591-1043 0-1 116-147 7.8 3.5 18.8 4-6 1.2 1.8 4.6 STATS SEASON CLUB (COMPETITION) 2010-11 L.A. Lakers 65 37 452-839 1-2 343-439 9.6 3.5 18.9 2007-08 Real Madrid G MIN 2PTS 3PTS 82 37 592-1117 0-5 286-36211.3 3.4 18.3 2008-09 Real Madrid (Euroleague) FT RB AS 1-3 354-43010.2 15 8 10-21 PTS 3.3 18.8 0-6 2009-10 Real Madrid (Euroleague) 19 19 25-44 19-50 15-19 0.4 0.9 2.3 2010-11 Real Madrid (Euroleague) 18 21 33-50 28-67 25-27 1.1 2.2 6.9 (Euroleague) 23 28 57-125 34-99 21-29 1.2 2.0 9.5 58-69 2.3 3.0 22 11.9

C

DISPONIBLES en téléchargement

14€

pour

+ frais de port

9€ Sur

www.norac-presse.fr BON DE COMMANDE À RETOURNER AVEC MON RÈGLEMENT À : NORAC PRESSE – GUIDES FIBA – B.P. 25244 – 72005 LE MANS CEDEX 1 MA COMMANDE

Quantité

Prix unitaire

TOTAL

EUROBASKET 2011 (Guide EuroBasket masculin) X 14,00 $ EUROBASKET 2011 WOMEN (Guide EuroBasket féminin) X 14,00 $ FIBA EUROPE REGISTER 2011 X 19,00 $ FIBA EUROPE REGISTER 2010 X 14,00 $ FIBA EUROPE REGISTER 2009 X 14,00 $ FIBA EUROPE REGISTER 2008 X 14,00 $ FIBA EUROPE REGISTER 2007 X 14,00 $ FIBA EUROPE REGISTER 2006 X 14,00 $ FIBA EUROPE REGISTER 2005 X 14,00 $ EUROPEAN BASKETBALL GUIDE 2004 X 14,00 $ EUROPEAN BASKETBALL GUIDE 2003 X 14,00 $ EUROPEAN BASKETBALL GUIDE 2002 X 14,00 $ *FRAIS DE PORT UNIQUE (UN ARTICLE OU PLUS, UN SEUL TARIF) 3,00 $ MONtant TOTAL à régler

Je choisis mon mode de paiement n Chèque à l’ordre de Norac Presse n Carte bancaire N° Expire fin

Clè*

*clé : les 3 derniers chiffres figurant au dos de votre carte bancaire.

NOM : PRÉNOM : ADRESSE :

VILLE : CODE POSTAL :

PAYS :

E-MAIL : TÉL. (mobile ou fixe) :

ÂGE :

Je peux aussi commander sur www.norac-presse.fr

(rubrique boutique)


JF Mollière / FFBB

66 MAXI-BASKET


MOI JE • MAXI-BASKET 67

RONNY TURIAF DIX ANS DÉJÀ

« DU PUR BONHEUR » EN 2001, RONNY S’ENVOLAIT POUR LES ÉTATS-UNIS. DE LA NCAA À LA NBA, DE L’INSEP À L’ÉQUIPE DE FRANCE, LE PIVOT DES BLEUS — DONT LA PRÉSENCE À L'EURO N'ÉTAIT PAS CERTAINE AU MOMENT DE NOTRE BOUCLAGE — VIT UN RÊVE ÉVEILLÉ DEPUIS UNE DÉCENNIE, UN RÊVE À MILLE LIEUX DE CE QUE POUVAIT IMAGINER CE GAMIN DE MARTINIQUE FAN DE BERNARD LAMA, DES SIMPSON… ET DES PARTIES DE PING-PONG ENDIABLÉES. Propos recueillis par Florent de LAMBERTERIE, à Pau


68

MAXI-BASKET

«

Ce sont dix années de pur bonheur, dix années où j’ai dû m’adapter à un nouveau style de vie et durant lesquelles j’ai vécu des moments très, très, très durs et aussi très passionnels. Ça ne me paraît pas loin du tout, mais ça ne me paraît pas proche non plus. C’est juste un constat, oui, ça fait dix ans que je suis aux États-Unis. Mais ça ne va pas au-delà, les seuls moments où j’en prends un peu plus conscience, c’est quand je retourne à mon université et que je vois l’évolution : la nouvelle salle, les nouveaux joueurs arrivés après moi, les nouveaux bâtiments qui ont été construits. Là je me dis, tiens, ça n’existait pas à mon époque. On dit souvent qu’en Martinique, c’est facile de capter des chaînes américaines mais je vais te dire la vérité, là où j’ai grandi, il n’y avait pas trop de chaînes de télé. Chez moi, on en captait trois. Canal+, c’était uniquement le dimanche après-midi pour regarder les Simpson. Donc la proximité américaine, de ce point de vue, zéro. Mes premiers matches de basket, je les ai regardés chez un pote, en 1998, ça devait être Utah contre Michael Jordan, et encore, deux minutes vite fait. D’ailleurs, mon rêve de gamin c’était d’être le nouveau Bernard Lama (célèbre gardien de but de l’équipe de France dans les années 90, ndlr). J’ai toujours adoré le foot, j’ai

joué longtemps gardien et Bernard Lama, il avait une aisance, un flow, un charisme qui m’ont interpellé dès mon plus jeune âge. J’ai failli tomber dans les pommes quand je l’ai rencontré. Il ne le sait d’ailleurs pas mais pour moi, ça restera toujours mon idole. Et puis à 14 ans, mon père m’a dit : Ronny, tu arrêtes le foot et tu joues au basket. J’étais nul, je ne savais pas jouer au basket et quand je suis arrivé à l’INSEP, ce choix de partir aux États-Unis n’était peut-être pas aussi ferme mais il était déjà là. J’ai aussi toujours eu cette fascination pour les langues étrangères, j’ai toujours aimé apprendre à parler d’autres langues, je ne sais pas pourquoi. Je voulais parler anglais et, lors de la dernière année à l’INSEP, je me suis dit que je n’étais pas encore assez fort pour jouer chez les pros. Je ne me sentais pas prêt, il fallait que je continue à bosser et la meilleure solution pour moi, c’était de partir continuer à bosser à l’étranger, en l’occurrence en NCAA. Ensuite, c’est clair que ça aide de voir les matches NBA, ce que j’ai commencé à faire avec Tony Parker et les autres à l’INSEP. En moi, il y avait un dragon et j’ai donné à manger à ce dragon en regardant du basket américain. J’avais aussi vu un reportage sur les universités américaines qui montraient le show… Je me suis dit : allez !

“ JE DONNERAIS MA VIE POUR GONZAGA ”

Ronny en NBA avec Boris Diaw et Tony Parker.

Repères Né le 13 janvier 1983 à Fort-de-France (Martinique) • Taille : 2,06 m Poste : pivot 85 sélections en équipe de France • Clubs : Centre Fédéral’1998-01 Gonzaga (NCAA)’2001-05 Los Angeles Lakers (NBA)’2005-08 Golden State Warriors (NBA)’2008-10 New York Knicks (NBA) depuis 2010 • Palmarès : Médaille d’or à l’Euro juniors 2000 Médaillé de bronze à l’Euro junior 2002 Champion de la WCC (West Coast Conference, NCAA) 2002, 2004 et 2005 Élu joueur de l’année en WCC (NCAA) 2005 Élu MVP du tournoi WCC (NCAA) 2004 Élu dans le meilleur cinq WCC (NCAA) 2003, 2004 et 2005


MOI JE • MAXI-BASKET 69 Pour une histoire de ping-pong… À 17 ans, je savais que certaines universités me suivaient. Gonzaga mais aussi Florida State, UConn, North Carolina… Ils commençaient à m’envoyer des bouquins, on discutait. Un jour lors de ma dernière année à l’INSEP, j’ai fait un mauvais match, quelque chose comme douze points, six rebonds.... On avait eu une réunion avec Richard Billant. Il m’a rapporté que les scouts des facs qui me suivaient avaient dit que je m’énervais trop, que je n’avais pas fait un bon match, bref qu’ils ne me recruteraient plus. Pendant ce temps-là, Gonzaga, que je ne connaissais pas du tout à ce moment-là, continuait de m’appelait en me disant : tu es la priorité. Le samedi d’après, je fais l’un des meilleurs matches de ma vie et d’un coup, tout le monde revient. « On te veut Ronny ! » Moi, je suis quelqu’un qui marche beaucoup à l’affectif, au relationnel, donc ce n’était pas possible. « La semaine dernière, vous m’avez dit que j’étais nul, que j’avais une mauvaise attitude sur le terrain, je ne veux plus vous

voir. » À partir de ce moment, je ne parle plus qu’à Gonzaga, Pepperdine, Saint Mary’s et University of Miami. Je fais mes visites, tout se passe bien et j’arrive à Gonzaga. Là, l’assistant coach vient me récupérer et me demande si j’aime jouer au ping-pong. Je joue au ping-pong depuis que je suis petit et ça va, je ne joue pas mal, donc je dis oui. On joue, je le tape, je le tabasse. À un moment, je lance un énorme coup droit, paw ! (Ronny mime le geste de la main droite) La balle touche à peine le coin, le point est pour moi. Sauf que le coach court, court, il saute, sauve le point et marque. Il était par terre, moi je rigolais et puis il se relève. Il s’était déboîté le coude, il était en sang, il fallait l’emmener à l’hôpital. Je suis éclaté de rire et je lui dis : je vais signer à Gonzaga. Il n’aurait pas fait ça, je te dis la vérité, je ne serais pas venu. Miami était mon choix numéro un au départ et je devais aller les visiter après Gonzaga mais finalement je n’y suis même pas allé.

“ QUAND TU MARCHES DANS LA RUE À NEW YORK, HUIT PERSONNES SUR DIX VONT TE DIRE QUELQUE CHOSE, QUE CE SOIT POSITIF OU NÉGATIF. C’EST UNE GARANTIE. ”

Barry Gossage/NBAE via Getty Images

À six dans une voiture Gonzaga, j’y retourne tous les ans, chaque été, en général une semaine. Pendant la saison, c’est juste impossible. J’ai une maison là-bas, je bosse un peu avec les joueurs. Cette année, j’y suis retourné pour un événement caritatif, j’ai fait un dîner de gala et j’ai participé à un tournoi de trois contre trois. J’étais juge du concours de dunks, j’ai commenté la finale, la demi-finale… On dit souvent que l’université américaine te marque à vie et c’est tout à fait ça. C’est MON université, je me l’approprie et personne ne me le retirera. Comment expliquer… C’est la première année où je m’entraînais dur, où mon amour pour le basket a un peu vacillé. Je me suis posé des questions parce que les demandes physiques et mentales sont tellement intenses en université américaine mais il y a aussi tous ces moments grandioses où tu vas au NCAA tournament, où tu gagnes les finales de conférence, où tu dois aller gagner à l’extérieur ton dernier match pour remporter la saison régulière… Ce sont des moments qui resteront gravés en moi à vie. C’est un truc qui n’est comparable à rien d’autre, c’est vraiment spécifique à la fac, je donnerais ma vie pour Gonzaga, sûr et certain, ce n’est pas un cliché. Si aujourd’hui on me dit : il faut que tu partes… OK. L’expérience NBA, ce n’est pas la même chose, c’est différent. C’est différent parce qu’en NCAA, t’as 18 ans, parce qu’on est six à vivre dans le même appartement, on était tous dans les mêmes galères, on s’entassait dans une voiture pour aller au mall (les énormes centres commerciaux américains, ndlr), pour s’acheter des casquettes, des maillots de l’époque… C’est pas pareil, ce côté vie étudiante entre potes, il n’existe plus. Ce sont des moments inoubliables qui resteront gravés quoi que je fasse, quoi que je dise. Au-dessus de ça, il n’y a même pas le soleil. La NBA, c’est un autre délire et pourtant, j’ai joué aux Lakers et aux Knicks. En termes de passion et de hype, il n’y a pas mieux. Mais la NBA, c’est plus un truc personnel dans un cadre d’équipe. Gonzaga, c’est l’inverse. C’est différent parce qu’en NBA, il y a la recherche d’un titre, des enjeux économiques grandioses… Et puis il y a du mouvement. On est un peu moins de 500 joueurs en NBA et il y a un minimum de trente joueurs qui rentrent chaque année dans la ligue via le premier tour de draft. Donc ça veut dire que chaque année, tu as un minimum de trente


70

MAXI-BASKET

joueurs qui sortent. Il y a toujours ce renouveau, tu ne peux pas avoir cette attache avec tes coéquipiers que tu connais en université quand tu passes quatre ans avec des gens. C’est ton côté personnel qui passe un peu en premier alors qu’à Gonzaga, c’est l’équipe avant tout. Pour comparer, on va dire que je suis toujours en contact avec 90% de mes anciens coéquipiers de Gonzaga. En NBA, je suis en contact avec 50% de mes anciens coéquipiers. Ce renouvellement rend les choses beaucoup plus difficiles même si aux Lakers, c’était encore différent parce qu’on était tous un peu jeunes, tous un peu dans les mêmes délires, ça ressemblait beaucoup à une atmosphère de college.

Pau, tout là-haut Si New York et Los Angeles sont sans doute les deux équipes en NBA qui génèrent le plus de passions, c’est tout de même un peu différent d’une franchise à l’autre. Les Knicks, c’est une religion à New York. Ils pensent, dorment, respirent, réfléchissent, rêvent New York Knicks et New York Yankees (l’équipe de baseball de New York). Ce qui veut dire que, quand tu es dans la rue, huit personnes sur dix vont te dire quelque chose, quoi qu’il arrive, que ce soit positif ou négatif. C’est une garantie. De l’autre côté, Los Angeles est aussi une religion mais ça ne va pas aussi loin que New York. C’est plus un show, c’est différent, difficile à décrire quand tu ne le vis pas. Disons que quand je sortais dans la rue à Los Angeles, les gens venaient parfois me voir alors qu’à New York, c’est garanti. Le mieux entre les deux ? Moi, je suis quelqu’un qui aime gagner donc c’est sûr que les années aux Lakers ont été meilleures sportivement, on ne va pas se voiler la face. Mais je pense que si ça marche aussi bien sportivement à New York, ça peut être complètement énorme. D’un autre côté, je n’ai pas vécu la victoire finale avec Los Angeles puisque j’ai perdu en 2008 contre Boston, 4 matches à 2, donc je n’ai pas encore vécu ce niveau intergalactique qu’ont dû être les années suivantes. Mais New York, le Madison Square Garden, ça reste la Mecque du basket donc j’ai hâte de voir ce qu’on peut faire. J’ai vu un petit peu ce qu’on a fait sur la fin de saison et j’ai déjà senti l’électricité. Si on va plus loin… Cet engouement, je le ressens aussi en équipe de France mais à une échelle moindre. On est là pour deux mois, on va faire quatre, cinq matches en France mais c’est tout. Par rapport à une saison NBA où tu joues au minimum 41 matches à la maison, forcément, c’est dur de comparer. Si l’équipe de France jouait toute l’année, j’aurais ressenti ça bien plus. Il y a quand même ce match à Pau contre la Belgique, en 2009, pour se qualifier à l’Euro. Là-dessus, je vais être simple, net et précis, c’est un sentiment que je n’ai jamais retrouvé. Il y avait cette symbiose avec le public qui était inimaginable mais surtout cette symbiose avec mes coéquipiers. Je ne suis en aucun cas en train d’amoindrir ce que j’ai ressenti avec le public, parce que c’était vraiment grandiose d’entendre scander mon nom pendant de longues minutes sur le terrain, mais ce que j’ai vécu personnellement en 2009… Nous étions vraiment dos au mur et je ne vais pas mentir, pas grand monde ne croyait en nous. Mais nous étions tous soudés. Je me rappelle avant ce match dans le vestiaire, nous nous sommes retrouvés avec Boris, Tony, moi, c’était vraiment intense, nous étions tous calqués les uns sur les autres. Quand tu as ce feeling, cette sensation de savoir ce que l’autre va faire, où, quand, le basket devient beaucoup plus facile. On en parle encore aujourd’hui entre nous. Un moment parfait. Si on arrive à faire plus de résultats, cet engouement sera encore plus intense.

Noah Graham/NBAE via Getty Images

Petite mise au point Le maillot bleu, c'est un honneur pour moi, depuis que je suis tout petit. Ça a commencé avec Lucien Legrand. Ma première campagne à Montde-Marsan, où Lucien nous faisait faire des pompes 24 heures sur 24, c'est là qu'est née cette envie de pouvoir briller avec ce maillot. Je me souviens aussi de l'Euro en France, en 1999. J'y étais avec Boris Diaw et je regardais les gars. Tariq Abdul-Wahad, Mous Sonko, Alain Digbeu, Cyril Julian C'est là


où je me suis vraiment dit : « un jour, si je pouvais y être ! » Un truc qui m'avait particulièrement marqué c'est que j'avais fait une photo avec Vlade Divac. Je l'ai encore cette photo. Cette équipe de France, elle m'a fait souffrir, oui. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle ne m'apporte rien. J'ai faim de médailles, je ne vais pas te mentir. J'ai gagné quand j'étais en collège, je suis fier de pouvoir dire que je suis champion de Martinique, je suis aussi champion de Guyane Je suis un battant, je veux gagner. Et avec Tony on se le dit souvent, quand on va gagner, parce qu'on va faire tout ce qu'on peut pour y arriver, ça va vraiment valoir quelque chose parce qu'on sera passé par des moments difficiles. En revanche, quand on me dit que l'équipe de France n'a gagné “que“ une médaille de bronze (Ronny s'était quelque peu énervé lors du media day organisé à l'INSEP en juillet après qu'un journaliste lui ait fait remarquer que l'équipe de France n'avait remporté qu'une médaille de bronze à l'Euro 2005, ndlr) Il fallait juste faire un point, faire comprendre aux gens qu'il ne faut pas dénigrer ce que mes copains ont fait en 2005. Étant donné que c'est l'année où je me suis fait opérer à cœur ouvert, ça me touche d'autant plus parce que je n'ai pas été là pour les aider. Tout journaliste a le droit d'émettre des conclusions et je respecte toutes les façons de voir les choses mais c'est

Rocky Widner/NBAE via Getty Images

MOI JE • MAXI-BASKET 71

le “que“ qui me dérange parce que remporter une médaille à un Euro, qui est pour moi l'une des compétitions les plus difficiles qui soit, c'est dénigrer le travail qui a été fait. Mes copains, ils se sont battus pour aller chercher cette médaille et les résultats de l'équipe de France nous ont beaucoup plus affectés que ceux qui sont aux alentours. Il ne faut pas croire qu'on rentre chez nous en se disant : « c'est bon ». On y pense beaucoup plus souvent que ce que les gens veulent le dire. Nous aussi, on veut gagner ! Et ça, je n'ai pas toujours l'impression que les gens le comprennent. On est dix millions de fois plus déçus que n'importe qui d'autre quand on passe à côté parce que nous, on a goûté à la victoire. On sait ce que sait. On en reparle tout le temps de la médaille d'or à l'Euro juniors en 2000, on y a regoûté en 2005, ça donne faim, ça donne envie de gagner. C'est pour ça que quand les gens disent vous n'avez fait “que“. Mais on essaie ! On répond présent. Et l'année dernière, je tiens à le dire, quand on m'a fait part de certains commentaires, « Ronny ne veut pas venir en équipe de France, il n'a pas mal au genou », non ! Il faut que les gens sachent que, quand je rate l'équipe de France, ce n'est pas par choix. J'ai fait les A' en 2006 pour pouvoir intégrer les A à la demande de Claude Bergeaud, pour prouver que j'étais en forme. Tant que mon corps répondra présent, je serai là. En revanche, je ne peux pas être frustré d'avoir raté cette médaille de bronze parce que moi, j'ai failli mourir. Il faut relativiser les choses. Ma mère, mes sœurs, aujourd'hui encore elles en parlent. J'ai échappé à la mort, ce qui me permet aujourd'hui de revenir au charbon avec mes coéquipiers pour essayer de gagner à nouveau. On ne peut pas être frustré par rapport à ça. » l

JF Mollière / FFBB

“ J’AI ÉCHAPPÉ À LA MORT, CE QUI ME PERMET AUJOURD’HUI DE REVENIR AU CHARBON AVEC MES COÉQUIPIERS, POUR ESSAYER DE GAGNER À NOUVEAU.”


Pasal Legendre

72

MAXI-BASKET MAXIBASKETNEWS


INTERVIEW • MAXI-BASKET 73

ANTOINE DIOT NICOLAS BATUM (LE MANS)

(PORTLAND & NANCY)

LES GRANDS ENTRETIENS DE MAXI L’UN, ANTOINE, FUT MVP EUROPÉEN EN CADET. L’AUTRE, NICOLAS, FUT LE MEILLEUR JUNIOR CONTINENTAL DE SA GÉNÉRATION. UN MOIS LES SÉPARE. TOUS LES DEUX ONT MOISSONNÉ LES MÉDAILLES EN JEUNE ET SE SONT RETROUVÉS ENSEMBLE UN TEMPS AU MANS. SI ANTOINE EST TOUJOURS AU MSB, NICOLAS EST DEVENU UN ÉLÉMENT MAJEUR DES PORTLAND TRAIL BLAZERS MAIS, EN RAISON DU LOCK-OUT EN NBA, IL A SIGNÉ AU SLUC NANCY. AVANT DE SE RETROUVER ÉVENTUELLEMENT POUR UNE FOIS FACE-À-FACE, LES VOICI DE NOUVEAU RÉUNIS POUR ALLER COMBATTRE EN LITUANIE. Propos recueillis par Pascal LEGENDRE, à Pau.


74

MAXI-BASKET

Ê

tes-vous en contact permanent durant l'année ? Antoine Diot : On s’envoie des messages, quand il fait de belles actions je mets des petits textes sur Facebook. Même si ce n'est pas tous les jours, on a passé de très longues années ensemble et on n'a pas coupé les liens, on connaît les évolutions de l'autre. Tu regardes ses matches ? AD : Le plus possible. Si c'est Portland qui passe à la télé, j'aurais tendance à regarder plus que si c'est une équipe où je ne connais personne. Je n'ai pas le NBA League Pass, je regarde quand Canal diffuse des matches. Nicolas Batum : Ils font des résumés sur msb. fr et je les regarde tous les week-ends. Bien sûr, je suis les résultats, j'ai l'application iphone de la LNB. Je regarde en live, que ce soit lui, Edwin (Jackson), Abdou (Mbaye). C'est clair que je suis Le Mans plus particulièrement. Nicolas, tu te souviens de votre première rencontre ? C'était pour un stage avant l'Euro cadets en 2004 ? NB : J'ai joué pour la première fois avec Antoine à Divonne-les-Bains, chez toi (il le regarde). C'était le plus jeune de l'équipe et je me souviendrai toujours du speaker qui a dit « l'enfant du paaayyyssss » C'est qui ce mec ? AD : On avait une équipe assez exceptionnelle et on s'est entendu tout de suite. Je n'ai pas de souvenir spécial de Nicolas mais je sais qu'on était dans le même délire, on rigolait tous ensemble. A partir de quand avez-vous compris que vous faisiez partie d'une génération exceptionnelle, les 88-89 ? NB : Quand on a gagné l'Euro cadets. AD : Pour toi, c'est si tôt que ça ? Pour moi, c'est le titre junior quand on a vraiment confirmé. NB : Mannheim ! AD : Oui, le tournoi de Mannheim. En 2006. Là, on a confirmé tous les espoirs que l'on avait en nous. Avant, c'était un peu une surprise. En cadets, personne ne nous attendait, personne n'avait mis une pièce sur nous alors que les années suivantes, on a répondu présent. NB : Oui, on gagne le tournoi de Mannheim, deux mois après on est champions d'Europe juniors. On se dit « c'est sûr, on est les boss d'Europe ! » À partir de quand avez-vous envisagé de devenir professionnel ? AD : J'ai toujours vécu les années les unes après les autres. Bien sûr, quand je suis rentré à l'INSEP je savais que j'aurais à la sortie la perspective d'aller dans un club pro. Donc on y pense plus ou moins surtout la dernière année.

Jean-François Mollière

JE VAIS BOSSER ENCORE PLUS POUR ESSAYER DE LE REJOINDRE OUTREATLANTIQUE UN JOUR.

Certains jeunes sont venus au basket car ils étaient grands, mais vous deux, vous vous êtes toujours intéressés à votre sport, à ses clubs, ses champions ? NB : C'est familial. Mon père était basketteur pro, tous mes oncles, mes cousins jouaient au basket, ma maman aussi quand elle était plus jeune. J'étais un peu obligé. J'ai voulu faire du foot, ben non (rires). Heureusement ! Je regardais les matches à la télé, j'ai toujours été abonné à Maxi-Basket, je lis BasketNews depuis que j’ai 18 ans. AD : La famille y est pour beaucoup, le contexte fait que l'on a été plongé dedans petit. La passion nous colle à

la peau. Certains ne regardent pas systématiquement les matches qui passent à la télé, nous on ne les rate pas, même si tu connais le score car on aime ça, tout simplement. Est-ce que l'univers pro correspond à ce que vous imaginiez gamins ? AD : Je ne vis pas dans un rêve, mais presque. Je fais ce que j'aime faire, tous les jours je vais sur le terrain et en plus je gagne bien ma vie. Je n'en attendais pas plus. NB : Le monde pro correspond à ce que j'attendais, à ce que j'observais, aux deux ou trois trucs qu'on m'avait racontés. Les bonnes, les mauvaises choses, les pièges, c'est comme ça dans tous les métiers du monde. Comme le dit Antoine, on gagne notre vie avec notre passion. C'est magnifique ! Et la NBA, c'est ce que tu attendais ? NB : Oui. On est préparé à ça. Dès que tu arrives, tu as la fameuse réunion avec le programme des rookies. On te met tout de suite au courant de ce qui va t'arriver, des risques vis-à-vis de l'entourage, ta nouvelle famille. AD : Les gens qui viennent plus par intérêt que parce qu'ils te veulent du bien. Il faut faire attention. Antoine, Nicolas t'avait-il influencé dans ton choix de venir au Mans ? AD : Bien sûr. J'avais beaucoup hésité avec Dijon. Ce n'est pas que je préfère Nico à Abdou (Mbaye) et la priorité, ce n'était pas d'aller dans un club où je connaissais du monde, mais c'est sûr que de le retrouver a fait un peu pencher la balance et m'a surtout rassuré dans mon choix. En plus avec Nico, Yannick (Bokolo), Alain (Koffi), Jérémy (Leloup), il y avait une équipe très jeune, je me suis mis tout de suite dans le bain. Nicolas m'a beaucoup aidé la première année, notamment du fait que je n'avais pas mon permis. On allait toujours à la salle ensemble. Sur le terrain, retrouvez-vous encore des automatismes, des tics que vous aviez en jeunes ? NB : Bien sûr. On joue ensemble tous les ans depuis 2004, en saison ou l'été. Y'a la petite passe, le petit regard, des connections que tu n'as pas forcément avec d'autres joueurs dans cette équipe de France. AD : Je sais ce qu'il aime faire, que si on a un rebond, que ça court, il sera toujours devant. Je sais qu'il aime bien couper dans le dos sous le cercle pour choper la balle. Je sais qu'il donne très souvent une solution dans la raquette quand il y a un drive. Tout ça, c'est venu au fur et à mesure du temps. Vous avez eu tous les deux des problèmes médicaux ou des alertes. Dans ces moments-là, avez-vous douté de la suite de votre carrière ? NB : J'ai joué sept mois avec mon problème d'épaule cassée. Lorsque je me suis fait opérer, McMillan (Nate, le coach) m’a dit, « tu as ta place, c'est toi le numéro 3 qui est start. » Seulement plus l'année passait et plus (Martell) Webster jouait de mieux en mieux, alors je suis revenu un mois et demi en avance. Le 25 janvier au lieu du 5 mars. Ça commençait à devenir chaud pour moi, il fallait que je revienne le plus vite possible. C'est vrai qu'aux États-Unis, on dit « si tu t'endors, tu es mort »… NB : C'est vrai. Tu peux être une star, le chouchou du public, du coach, à un certain match, et le lendemain


INTERVIEW • MAXI-BASKET 63

Tu es allé en juin à Los Angeles dans le cabinet de Fabrice Gautier, l'ostéo de l'équipe de France ? AD : Oui, deux semaines et demie. Ça s'est vraiment bien passé. Vous avez fait de la cryothérapie à l'INSEP. Quelles sensations ? NB : Le chiffre -110 te fait peur. AD : Finalement, je n'ai pas trouvé ça si dur que ça mais, en revanche, les bénéfices sont énormes pour une première semaine de stage NB : On a eu zéro courbature Oui, c'est impressionnant. D'habitude, tu as mal partout les deux ou trois premiers jours. AD : Pas de jambes lourdes alors qu'on a super bien bossé là-bas. D'habitude, quand tu reprends, tu as toujours le petit talon qui commence à chauffer, le tendon qui te fait mal, là rien. NB : Quand je vais retourner là-bas (à Portland), je vais dire « achetez ça ! » Antoine, tu as été élu MVP d'un Euro cadets. Franchement, depuis ta carrière a-t-elle pris la trajectoire que tu espérais ? AD : Oui, je suis en pro et mon but à la base était de vivre de ma passion. C'est clair que je ne veux pas m'arrêter là, je suis plutôt ambitieux. Certains diront « ouais, il ne fait pas ce qu'on attend de lui », j'ai eu ce problème médical qui m'a plutôt gêné pendant la saison, ça a peutêtre retardé les choses. Je ne suis plus très jeune mais encore jeune (22 ans). J’ai encore envie de poursuivre ma progression, en prenant le temps, on verra… En jeunes, tu étais un leader, considéré comme un joueur mûr. Si je te dis que tu es encore un chien fou, qui ne contrôle pas encore son tempo, tu es d'accord ou pas ? AD : Oui, oui. C'est un peu bizarre mais c'est mon jeu qui est comme ça. Je prend pas mal de risques, de plus en plus mesuré, j'apprends tout simplement le métier de meneur de jeu. Ce n'est pas la même chose de mener une équipe de Pro A que de cadets. Tu n'as pas été déçu de ne pas avoir été drafté ? AD : Un petit peu, j'aurais bien aimé connaître la joie d'une draft, mais ce n'est pas une fin en soi. Çe ne va pas m'anéantir, au contraire je vais bosser encore plus pour essayer de le rejoindre outre-Atlantique un jour (il regarde Nicolas). Tu as envie que 2011-2012 soit la saison que l'on attendait en 2010-11 ? AD : C'est exactement ça. Je pense que l'équipe de France me fait du bien, c'est une bouffée d'air. J'espère faire une grosse année et après, on verra bien ce qui arrivera.

Nicolas, qu'en penses-tu ? NB : Ça suit son cours. J'ai connu Antoine quand il est arrivé au Mans, plein de promesses. C'est vrai qu'il a eu son problème au dos qui l'a freiné. Beaucoup de gens me disaient « pourquoi Vincent Collet prend Antoine Diot en équipe de France ? » Je répondais, « c'est tout simplement le meilleur meneur français que l'on a dans le championnat de France. » C'est le seul qui a une expérience Euroleague, qui peut gérer un tempo, qui peut jouer des deux côtés, et c'est pour ça qu'il est derrière Tony Parker. Vincent sait ce qu'il peut faire, moi j'ai toujours confiance en Antoine, et je suis sûr que cette année, ça va être la sienne. Et toi, Antoine, que penses-tu de l'évolution de Nicolas ? AD : Il m'étonne d'année en année. Il a maintenant une très grande importance dans le jeu de Portland, beaucoup de responsabilités et ça se répercute en équipe de France. On a vraiment besoin de lui pour aller là où on veut aller. Nicolas, tu as eu une croissance qui s'est prolongé tardivement. Depuis quand as-tu ton corps d'adulte ? NB : Je ne l’ai pas encore, je crois (rires). J'ai encore de la masse à prendre J'ai quasiment fini de grandir

>>>

Jusqu'à quel âge as-tu grandi ? NB : Cette année ! J'ai commencé la saison à 2,01 m, je suis à 2,03 m/2,04 m. Là, je pense que c'est fini, je vais être trop grand. Tu vas pouvoir jouer pivot !? NB : Déjà j'ai commencé deux matches en 4 cette année en NBA. D'accord, il y avait une blessure. Combien de kilos as-tu pris depuis ton départ du Mans ? NB : Une petite dizaine en trois ans Naturel ! AD : Contrairement à certains, il n'a pas gonflé C'est ce qui fait sa force : il est longiligne, peut-être que s'il prenait plus, il perdrait un peu de sa vivacité. Vous auriez pu vous retrouver ensemble au Mans l'année prochaine, mais tu as préféré Nancy qui est qualifié pour l'Euroleague. Tu n'as pas envisagé de jouer dans un grand club comme le Pana ou le Barça ? NB : Si. J'ai posé la question Mais je crois que lorsqu'on a commencé à parler, les grosses cylindrées ne voulaient pas miser sur un mec pour deux, trois ou quatre mois. Ils n'avaient pas envie de mettre beaucoup d'argent sur un mec et de le voir se barrer juste après. Après, comme je l'ai expliqué, je voulais jouer l'Euroleague avec un club français, être près de ma famille, mes amis, ça fait trois ans que je suis tout seul avec ma copine à l'autre bout du monde. J'avais envie de retrouver le territoire français, la Pro A. Et maintenant qu'il n'y a pas la NBA, la meilleure compétition du monde, c'est l'Euroleague. C'est légitime que j'aille à Nancy. Comment es-tu tenu au courant de l'évolution du lock-out, par ton agent, le syndicat des joueurs, la presse ? NB : Par les médias. Je regarde les sites américains, ESPN. Je reçois aussi des mails de l'association des joueurs, deux ou trois comptes rendus qui disent la même chose à chaque fois. On attend qu'un truc, un

COMME LE DIT ANTOINE, ON GAGNE NOTRE VIE AVEC NOTRE PASSION. C’EST MAGNIFIQUE ! Jean-François Mollière

plus rien. Ça va très, très vite. Il faut être prêt, bosser. Je suis donc revenu fin janvier et j'étais starter début février ; j'ai fait mon record en carrière quinze jours plus tard alors que j'aurais encore dû être blessé. AD : Je n'ai pas eu vraiment de peur. Les gens que j'ai vus ont été plutôt optimistes et m'ont dit que ça ne servait à rien que je sois opéré (d’une hernie discale). Je sais que c'est une blessure handicapante, que je vais devoir bosser dessus toute ma carrière si je ne veux pas que ça me gène. Je vais tout faire pour oublier ça, en faisant des exercices de gainage, en travaillant avec les kinés, les ostéos.


64

MAXI-BASKET

« J’AI COMMENCÉ LA SAISON À 2,01M, JE SUIS À 2,03M/2,04M. LÀ, JE PENSE QUE C’EST FINI, JE VAIS ÊTRE TROP GRAND. » NICOLAS

Jean-François Mollière

Dans l’appartement au décor très sommaire d’Antoine, en décembre 2007.

bon deal pour les joueurs et les propriétaires et que la saison reprenne, voilà.

on dort chez nous, mais on mange ensemble tous les midis, il y a un grand buffet.

Qu'en penses-tu Antoine de l'extérieur ? AD : Je suis impressionné par la puissance du syndicat des joueurs. Le syndicat en France essaye d'évoluer et ça serait vraiment bien que l'on aille vers ça, toutes proportions gardées. Ils sont prêts à aller jusqu'à la grève NB : Là-bas, on n'appelle pas ça un syndicat, mais une union. Le mot est vraiment très fort. On est vraiment derrière Billy Hunter qui manage ça très bien. Chaque équipe a une sorte de délégué de classe, nous on a envoie Marcus Camby, c'est lui qui nous représente à des réunions. Il a déjà vécu ça en 1999, il a 15 ans de NBA, c'est la meilleure personne pour nous représenter.

Quel type de rassemblement préfères-tu ? NB : L'équipe nationale n'existe que pendant deux mois, c'est pourquoi on est ensemble aussi longtemps en stage pour préparer une compétition qui va durer quinze jours, trois semaines cette fois. En NBA, c'est une saison entière, on se voit tous les jours, de septembre à juin, on a le temps de tisser des liens. Après la vie est différente d'un club européen. À part durant le training camp, on n'a qu'un entraînement par jour, le matin, après on peut jouer cinq matches en sept jours, c'est différent. Il faut savoir gérer ton corps, ta fatigue. La première année est dure, après tu as le rythme.

Nicolas, avec les Blazers, as-tu déjà effectué des stages de longue durée ? NB : Sachant que certains arrivent au mois d'août, on commence le training camp les 28-29 septembre, la saison reprend un mois plus tard. On est ensemble la première semaine, huit-neuf jours, sur place à Portland, alors que les Lakers par exemple vont à Hawaï. On dort dans un hôtel qui est juste à côté de la salle d'entraînement, on mange ensemble, on part à l'entraînement ensemble, pour tisser des liens. Après

Vous avez été habitué à presque tout gagner en jeunes. Pour l'instant en seniors, vous n'avez pas encore passé le cap des quarts de finale. La génération Parker l'a fait une seule fois en 2005. Ça doit vous manquer ? NB : Ça fait quatre ans qu'on n'est pas monté ensemble sur un podium AD : Le mixte de la génération de Tony et de la nôtre doit faire quelque chose de bien. On a une grosse équipe cette année, on le sait, il y a énormément d'attente car


INTERVIEW • MAXI-BASKET 65 l'équipe de France n'a pas fait quelque chose depuis les J.O. et Belgrade. On va tout faire pour monter sur le podium, sur la plus haute marche. Nicolas, est-ce que les médias de Portland s'intéressent à toi quand tu es avec l'équipe de France ? NB : Ils me suivent par twitter ! Ils ne m'ont pas interviewé depuis que je suis rentré en France, mais il y en a un ou deux qui vont sans doute venir à l'Euro et d'après ce que l'on dit, il y en a même qui vont venir à Nancy. Ils sont très intrigués par l'Europe, ils ont déjà fait des reportages sur Rudy (Fernandez) et moi dans notre pays respectif. Je les avais retrouvés à Paris. Nicolas, tu retournes tous les étés à Pontl'Evêque. Comment es-tu perçu par les gens là-bas ? Tu es le petit Nico ou la star de la NBA ? NB : Quand je reviens à Pont-l'Evêque, je reviens chez moi, pour me ressourcer, et je suis perçu comme le petit Nico qui revient voir sa mère, la famille, qui va à la boulangerie chercher ses croissants le matin. Les gens me posent des questions, mais c'est « bonjour Nico, comment ça va ? » On ne me saoule pas par rapport à ce que j'ai maintenant.

Et toi Antoine, tu envies Nicolas qui est en plein rêve américain ? AD : Je suis très content pour lui. Peut-être que je vais connaître ça un jour ou l'autre. Je vais tout faire pour le rejoindre. J'ai fait quelques entraînements cet été aux États-Unis, avec coach Dave Miller, que connaît très bien Fabrice (Gautier, l'ostéo) mais, pour l'instant, je n'y ai jamais joué un match. Savez-vous quand vous jouerez l'un contre l'autre cette année ? NB : (tout de go) 19 novembre ! Au Mans. C'est ma mère qui m'a dit ça. AD : Il a coché les dates ! Tu appréhendes ce match-là ? NB : Ça va faire bizarre. C'est le club qui m'a formé, qui m'a lancé. Le fait que je signe à Nancy pour les raisons que j'ai évoquées est peut-être mal perçu par certaines personnes là-bas. Chacun a sa liberté de penser. Ça va me faire plaisir de rejouer à Antarès. On va essayer de gagner le match. AD : Moi, tout ce que je sais, c'est qu'on va les taper ! Et taper Nicolas. (Rires). NB : J'en parlerai à John Linehan avant le match. AD : Et moi à Charles (Lombahé-Kahudi) ! l

« MOI, TOUT CE QUE JE SAIS, C’EST QU’ON VA LES TAPER ! ET TAPER NICOLAS. » ANTOINE

COULISSES Le lieu Villa Navarre à Pau Le jour Samedi 6 août L’heure 11h à 12h Le décor Un magnifique salon transformé en salle de conférence de presse


TOURNOI 5 CONTRE 5 17/18 SEPTEMBRE 10:00 - 19:00

PARIS - PLACE DE L’HÔTEL DE VILLE REJOIGNEZ LA NBA POUR UNE VÉRITABLE EXPÉRIENCE DE BASKET

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT !

adidas PERFORMANCE STORE CHAMPS ELYSÉES 22 AVENUE DES CHAMPS ELYSÉES, 75008 PARIS

PARTICIPATION OUVERTE À TOUS NOMBRE DE PLACES LIMITÉ

ET AUSSI

FOOTLOCKER 3-POINT SHOOTOUT adidas SLAM DUNK CONTEST

www.5united.nba.com 5United-Paris@nba.com 06 76 14 14 11

© 2011 NBA Properties Inc. All Rights Reserved


BULLETIN D’INSCRIPTION

Nom d’équipe Type d’équipe ALL STAR*

homme oui

femme non

mixte

(en permanence 2 filles sur le terrain)

* Uniquement pour les équipes adultes de bon niveau

CHAMPS D’INFORMATIONS POUR LE CAPITAINE D’ÉQUIPE PLUS SIX JOUEURS Sexe Nom Age Numéro de téléphone

homme

femme Date de naissance

Signature du joueur

Taille (en cm)

(capitaine d’équipe uniquement)

Signature du représentant légal si mineur

Adresse postale Ville et code postal Adresse email Si vous ne souhaitez pas que les données vous concernant soient utilisées par la NBA et transmises à nos partenaires, cochez cette case:

2 Sexe Nom Age Adresse postale

homme

 Signature du joueur

femme Date de naissance

Taille (en cm) Signature du représentant légal si mineur Ville et code postal

Adresse email Si vous ne souhaitez pas que les données vous concernant soient utilisées par la NBA et transmises à nos partenaires, cochez cette case:

3 Sexe Nom Age Adresse postale

homme

Signature du joueur

femme Date de naissance

Taille (en cm) Signature du représentant légal si mineur Ville et code postal

Adresse email Si vous ne souhaitez pas que les données vous concernant soient utilisées par la NBA et transmises à nos partenaires, cochez cette case:

4 Sexe Nom Age Adresse postale

homme

 Signature du joueur

femme Date de naissance

Taille (en cm) Signature du représentant légal si mineur Ville et code postal

Adresse email Si vous ne souhaitez pas que les données vous concernant soient utilisées par la NBA et transmises à nos partenaires, cochez cette case:

5 Sexe Nom Age Adresse postale

homme

 Signature du joueur

femme Date de naissance

Taille (en cm) Signature du représentant légal si mineur Ville et code postal

Adresse email Si vous ne souhaitez pas que les données vous concernant soient utilisées par la NBA et transmises à nos partenaires, cochez cette case:

6 Sexe Nom Age Adresse postale

homme

 Signature du joueur

femme Date de naissance

Taille (en cm) Signature du représentant légal si mineur Ville et code postal

Adresse email Si vous ne souhaitez pas que les données vous concernant soient utilisées par la NBA et transmises à nos partenaires, cochez cette case:

7 Sexe Nom Age Adresse postale

homme

 Signature du joueur

femme Date de naissance

Taille (en cm) Signature du représentant légal si mineur Ville et code postal

Adresse email Si vous ne souhaitez pas que les données vous concernant soient utilisées par la NBA et transmises à nos partenaires, cochez cette case: NBA 5 UNITED TOUR 2011 PROTOCOLE D’ACCORD Le participant soussigné (ci-après « le participant ») inscrit à la manifestation de basket-ball dénommée « NBA 5 United Tour », devant se tenir les 17 et 18 septembre 2011 Place de l’Hôtel de ville à Paris (ci-après, « l’événement »), ainsi que ses parents, son représentant légal ou son agent ou tout autre mandataire, sont expressément informés par les présentes des conditions suivantes qu’ils acceptent sans réserves : 1. A titre liminaire, les parents ou le représentant légal du participant ou son agent déclare être d’accord pour que celui-ci participe à l’événement. 2. Il est expressément reconnu et compris que les participants seront engagés dans des activités qui impliquent des risques de blessures graves, y compris et de façon non exhaustive, des risques d’incapacité permanente, voire de graves pertes économiques et sociales qui pourraient résulter non seulement d’actions propres du participant, de son inaction ou de sa négligence, mais aussi des actions, inactions ou de la négligence des autres ainsi que du fait des règles du jeu ou de l’état des locaux ou du matériel utilisé. Il peut exister d’autres risques non encore connus du participant, de son parent ou représentant légal ou agent, ainsi que des risques raisonnablement imprévisibles à la date des présentes. 3. Dans les limites prévues par la loi et notamment de l’article L 321-1 du Code du sport, le participant accepte tous les risques inhérents à la pratique du basket-ball et accepte la responsabilité personnelle de tous les préjudices qu’il pourrait subir en relation avec lesdits risques. 4. Il est entendu que le participant n’est pas le préposé de l’organisateur de l’évènement. Le participant, ainsi que ses parents ou représentant légal ou agent ou héritiers acceptent expressément par la présente de renoncer à engager la responsabilité de l’organisateur en relation avec un quelconque dommage corporel ou matériel subi par le participant au cours de l’évènement. Cette renonciation à engager une quelconque action vaut également à l’égard de la NBA Properties, Inc, la basket-ball Association, des membres de ses équipes, de la Fédération internationale, des associations de basket-ball, des sponsors de l’événement, des licenciés de l’événement (y compris et de façon non exhaustive les médias titulaires de droits) et de chacune de leurs entités et filiales, des administrateurs, des agents, des dirigeants, des propriétaires et employés, des autres participants, des arbitres, du personnel technique, des formateurs, du personnel de sécurité, des sponsors, et le cas échéant, de tout autre propriétaire et locataire des locaux utilisés dans le cadre de l’événement. La participation à l’évènement est incessible et nominative et est soumis à des conditions de disponibilités. En outre, il est expressément entendu que l’événement peut ne pas avoir lieu (en raison d’un cas de force majeur ou d’une autre raison indépendante de la volonté de l’organisateur). Dans cette hypothèse, le participant renonce à rechercher une quelconque responsabilité de l’organisateur ou des personnes ci-dessus citées. Il est entendu que le présent accord d’exclusion de responsabilité ne saurait conduire à exclure ou à restreindre l’organisateur ou les personnes citées plus haut (NBA Properties, Inc, etc.) à engager la responsabilité du participant pour notamment décès ou blessures résultant d’une négligence ou pour fraude ou tromperie. 5. Il est entendu que le Participant sera tenu d’indemniser l’organisateur ou toutes personnes citées plus haut (NBA Properties, Inc, etc.) en cas d’un quelconque préjudice subi par l’un d’eux du fait du participant au cours de l’événement ou à la suite d’une cause quelconque relative à sa participation. 6. Le participant est informé que l’organisateur a procédé à une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) sous le numéro 1523583. Le participant autorise l’organisateur à utiliser ou faire utiliser ou reproduire ou faire reproduire, son nom, son image, sa voix, ses

déclarations, ses données personnelles et sa prestation sportive dans le cadre de l’évènement en vue de toute exploitation directe ou enregistrée ou sous forme dérivée de l’épreuve et ce, sur tout support, dans le monde entier, par tous les moyens connus ou inconnus à ce jour, et pour toute la durée de protection actuellement accordée à ces exploitations directes ou dérivées par les dispositions législatives ou réglementaires, les décisions judiciaire ou arbitrale de tout pays ainsi que par les conventions internationales actuelles ou futures, y compris pour les prolongations éventuelles qui pourraient être apportées à cette durée, sans que le participant puisse demander une compensation financière. Conformément à la loi “informatique et libertés” n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, chaque participant peut librement et à tout moment modifier les informations le concernant en adressant une demande en ce sens par lettre recommandée avec accusé réception à l’organisateur. 7. Pour s’engager à l’évènement, le participant doit présenter une licence délivrée par la Fédération Française de Basket-ball (fournir une photocopie qui sera conservée par l’organisation). Dans tous les autres cas, il est obligatoire de fournir un certificat médical, datant de moins d’un an à la date de l’évènement, comportant la mention « non contre-indication à la pratique du basket-ball en compétition » (fournir une photocopie qui sera conservée par l’organisation). 8. Les participants qui n’auraient pas d’assurance personnelle couvrant leurs dommages corporels, notamment les non-licenciés à la fédération française de basket-ball, peuvent souscrire à cette formule de garantie proposée par l’assureur de l’organisateur. Il est hautement recommandé aux participants de souscrire une telle assurance de personne et de vérifier que l’étendue de la garantie est suffisamment adaptée à leurs besoins. 9. Le participant, ses parents, son représentant légal ou son agent autorise l’organisateur à fournir à celui-ci les soins médicaux d’urgence si nécessaire. 10. Le participant s’engage expressément à fournir à l’organisateur et aux personnes citées plus haut (NBA Properties, Inc, etc.) toute information relative à sa personne demandée par l’intermédiaire d’un site internet géré par un des membres de l’organisation. 11. En cas de difficultés dans l’exécution des obligations figurant au présent contrat, les parties rechercheront avant tout une solution amiable. Dans l’hypothèse où elles n’y parviendraient pas, tous litiges ou contestations auxquels la présente convention pourrait donner lieu tant sur sa validité que sur son interprétation, son exécution ou sa réalisation, seront portés devant le tribunal compétent de Paris, auquel les parties font expressément attribution de juridiction. 12. Le présent contrat est soumis au droit français, à l’exception du traitement des informations personnelles du participant. La langue de la présente convention est le Français, même si celle-ci venait à être traduite dans une langue étrangère. Je reconnais expressément avoir lu ou m’être fait lire la présente convention dans une langue que je comprends. J’accepte sans réserve l’ensemble des termes de ladite convention, notamment en ce qu’elle contient une clause d’exclusion de garantie de l’organisateur dans les limites du droit français. Le participant est informé du fait que les informations concernant sa personne et fournies ci-dessus peuvent être sauvegardées pour l’informer des manifestations futures équivalentes à la présente manifestation ou cédées à des sponsors et autres partenaires de l’organisateur dans ce but ou dans un but publicitaire et, notamment, à la National Basketball Association (NBA). Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, le participant peut exercer son droit d’accès et de rectification auprès de l’organisateur.


80

maxi-basket

l’EuroBasket 2009 en chiffres

Pascal Allée / Hot Sports

7 au 20 septembre 2009 en Pologne

Premier tour Groupe A

Grèce b. Macédoine Croatie b. Israël Macédoine b. Israël Grèce b. Croatie Croatie b. Macédoine Grèce b. Israël Classement 1 Grèce 2 Croatie 3 Macédoine 4 Israël

86-54 86-79 82-79 76-68 81-71 106-80 G-P 3-0 2-1 1-2 0-3

Groupe B

Russie b. Lettonie France b. Allemagne Allemagne b. Russie France b. Lettonie France b. Russie Lettonie b. Allemagne Classement 1 France 2 Russie 3 Allemagne 4 Lettonie

Diff. +22.0 +3.0 -13.0 -12.0

81-68 70-65 76-73 60-51 69-64 68-62 G-P 3-0 1-2 1-2 1-2

Groupe C

Slovénie b. Grande-Bretagne Serbie b. Espagne Slovénie b. Serbie Espagne b. Grande-Bretagne Espagne b. Slovénie Serbie b. Grande-Bretagne Classement 1 Slovénie 2 Serbie

3 Espagne 4 Grande-Bretagne

G-P 2-1 2-1

Diff. +6.3 +1.7 -2.6 -5.4

72-59 66-57 80-69 84-76 90-84 77-59 Diff. +6.0 +5.4

2-1 0-3

Groupe D

Pologne b. Bulgarie Turquie b. Lettonie Pologne b. Lettonie Turquie b. Bulgarie Turquie b. Pologne Lettonie b. Bulgarie Classement 1 Turquie 2 Pologne 3 Lituanie 4 Bulgarie

+1.7 -13.0

90-78 84-78 86-75 94-66 87-69 84-69 G-P 3-0 2-1 1-2 0-3

Diff. +18.0 +1.7 -1.4 -18.3

deuxième tour Groupe E

Russie b. Croatie Grèce b. Allemagne France b. Macédoine Macédoine b. Allemagne Russie b. Grèce France b. Croatie Russie b. Macédoine France b. Grèce Croatie b. Allemagne Classement 1 France 2 Russie 3 Grèce 4 Croatie 5 Macédoine 6 Allemagne

Groupe F

Turquie b. Espagne Serbie b. Pologne

G-P 5-0 3-2 3-2 2-3 1-4 1-4

62-59 84-76 83-57 86-75 68-65 87-79 71-69 71-69 70-68 Diff. +9.2 +0.0 8.6 -1.4 -11.8 -4.6

63-60 77-72

Slovénie b. Lettonie Espagne b. Lettonie Slovénie b. Pologne Turquie b. Serbie Serbie b. Lettonie Espagne b. Pologne Slovénie b. Turquie Classement 1 Slovénie 2 Turquie 3 Serbie 4 Espagne 5 Pologne 6 Lituanie

81-58 84-70 76-60 a. p. 69-64 89-79 90-68 69-67 G-P 4-1 4-1 3-2 3-2 1-4 0-5

QUARTS De FINALE Serbie b. Russie Slovénie b. Croatie Espagne b. France Grèce b. Turquie

Places 5 à 8

France b. Turquie Croatie b. Russie

Diff. +9.2 +6.4 +1.6 +6.0 -10.0 -13.2

79-68 67-65 86-66 76-74 80-68 76-69

Demi-finalEs Serbie b. Slovénie Espagne b. Grèce

96-92 82-64

FinalES

Finale pour la 7 place e

Russie b. Turquie

Finale pour la 5e place France b. Croatie

Finale pour la 3e place Grèce b. Slovénie

Finale

Espagne b. Serbie

89-66 69-62 57-56 85-63

CLASSEMENT FINAL Équipe

G-P

Diff.

1

Espagne

7-2 +10.9

2

Serbie

6-3

+2.1

3

Grèce

6-3

+6.0

4

Slovénie

6-3

+6.2

5

France

8-1

+6.0

6

Croatie

4-5

-0.2

7

Russie

5-4

+2.0

8

Turquie

5-4

+2.6

9

Allemagne

1-5

-4.8

-

Pologne

2-4

-6.3

-

Lituanie

1-5

-8.5

-

Macédoine

2-4

-9.3

13

Lettonie

1-2

-5.3

-

Israël

0-3

-12.0

-

Grande-Bretagne 0-3

-13.0

-

Bulgarie

0-3

-18.3

Le 5 de l’EUROBASKET Vassílis Spanoulis Milos Teodosic Rudy Fernandez Erazem Lorbek Pau Gasol (MVP)


Rétro EUROBASKET 2009

TOP-STATS Évaluation

Joueur

Pascal Allée / Hot Sports

1 Pau Gasol 2 Marcin Gortat 3 Erazem Lorbek 4 Ersan Ilyasova 5 Milos Teodosic 6 Tony Parker 7 Rudy Fernandez 8 Simas Jasaitis 9 Lucasz Koszarek 10 Jaka Lakovic 11 Marijonas Petravicius 12 Pero Antic 13 Vassilis Spanoulis 14 Roko-Leni Ukic 15 Omer Asik 16 Ioannis Bourousis 17 Nenad Krstic 18 Maciej Lampe 19 Heiko Schaffartzik 20 Kelly McCarty

Pau Gasol, top scoreur et MVP.

Interceptions

Points

Joueur

Équipe

Moy.

1 Pau Gasol

Espagne

18.7

2 Tony Parker

France

17.8

3 Erazem Lorbek

Slovénie

16.4

4 Ersan Ilyasova

Turquie

16.1

5 David Logan

Pologne

15.5

6 Marcin Gortat

Pologne

14.3

7 Milos Teodosic

Serbie

14.1

8 Vassilis Spanoulis

Grèce

14.1

9 Jaka Lakovic

Slovénie

14.0

10 Roko-Leni Ukic

Croatie

13.6

11 Rudy Fernandez

Espagne

13.6

12 Nenad Krstic

Serbie

13.4

13 Juan Carlos Navarro

Espagne

13.2

14 Omer Asik

Turquie

12.8

15 Marijonas Petravicius Lituanie

12.8

16 Heiko Schaffartzik

Allemagne 12.7

17 Simas Jasaitis

Lituanie

18 Pero Antic

Macédoine 12.5

19 Kelly McCarty

Russie

12.5

20 Bostjan Nachbar

Slovénie

12.2

12.5

Rebonds

Équipe

Moy.

1 Marcin Gortat

Joueur

Pologne

10.8

2 Pau Gasol

Espagne

8.3

3 Erazem Lorbek

Slovénie

7.4

4 Ersan Ilyasova

Turquie

7.3

5 Ioannis Bourousis

Grèce

7.3

6 Pero Antic

Macédoine

6.7

7 Omer Asik

Turquie

6.3

8 Jan-Hendrik Jagla

Allemagne

6.3

9 Antonios Fotsis

Grèce

6.1

10 Maciej Lampe

Pologne

6.0

Passe décisives

Équipe

Moy.

1 Milos Teodosic

Joueur

Serbie

5.2

2 Anton Ponkrashov

Russie

4.9

3 David Logan

Pologne

4.5

4 Tony Parker

France

4.4

5 Lucasz Koszarek

Pologne

4.3

6 Vasileios Spanoulis

Grèce

4.2

7 Ricky Rubio

Espagne

3.9

8 Boris Diaw

France

3.8

9 Jaka Lakovic

Slovénie

3.8

10 Steffen Hamann

Allemagne

3.8

Joueur

1 Rudy Fernandez 2 Tony Parker 3 Ksistof Lavrinovic 4 Kelly McCarty 5 Sergey Monya

Balles perdues

Joueur

1 Vassilis Spanoulis 2 David Logan 3 Hidayet Turkoglu 4 Boris Diaw 5 Tony Parker

Contres

Joueur

1 Pau Gasol 2 Marcin Gortat 3 Marc Gasol 4 Ersan Ilyasova 5 Timofey Mozgov

Équipe

Moy.

Espagne Pologne Slovénie Turquie Serbie France Espagne Lituanie Pologne Slovénie Lituanie Macédoine Grèce Croatie Turquie Grèce Serbie Pologne Allemagne Russie

21.7 21.3 20.3 19.4 15.9 15.3 15.3 14.0 14.0 13.2 13.2 13.0 12.9 12.9 12.9 12.9 12.8 12.8 12.7 12.5

Équipe

Moy.

Espagne France Lituanie Russie Russie Équipe

Grèce Pologne Turquie France France Équipe

Espagne Pologne Espagne Turquie Russie

2.1 1.8 1.7 1.6 1.6 Moy.

3.9 3.3 2.6 2.6 2.4 Moy.

2.2 2.0 1.3 1.3 1.3

Tirs

(Minimum 5 tentés par match)

Joueur

1 Jeremiah Massey 2 Simas Jasaitis 3 Marijonas Petravicius 4 Omer Asik 5 Pau Gasol 6 Patrick Femerling 7 Timofey Mozgov 8 Sofoklis Schortsanitis 9 Marcin Gortat 10 Nicolas Batum

Équipe

Pct.

Macédoine Lituanie Lituanie Turquie Espagne Allemagne Russie Grèce Pologne France

73.5 68.2 67.5 66.7 66.3 62.9 58.8 58.6 56.3 54.2

Tirs à 3-points

(Minimum 2 tentés par match)

Joueur

1 Simas Jasaitis 2 Jonas Maciulis 3 Vitaliy Fridzon 4 Lucca Staiger 5 Heiko Schaffartzik

Équipe

Pct.

Lituanie Lituanie Russie Allemagne Allemagne

66.7 58.8 58.6 57.1 54.8

Lancers-francs

(Minimum 2 tentés par match)

Joueur

1 Ksistof Lavrinovic 2 Robin Benzing 3 Ersan Ilyasova 4 Ender Arslan 5 Rudy Fernandez

Équipe

Pct.

Lituanie Allemagne Turquie Turquie Espagne

93.8 91.7 90.0 90.0 88.0

Retrouvez la gamme ZAMST en magasin de sport.


82

1- Espagne (7-2) Joueur

GP

MIN

Totaux

9

Pau Gasol Rudy Fernandez Juan Carlos Navarro Felipe Reyes Marc Gasol Ricky Rubio Alex Mumbru Sergio Llull Jorge Garbajosa Carlos Cabezas Victor Claver Raul Lopez

2- Serbie (6-3) Joueur

Milos Teodosic Nenad Krstic Novica Velickovic Uros Tripkovic Milenko Tepic Kosta Perovic Miroslav Raduljica Milan Macvan Nemanja Bjelica Ivan Paunic Stefan Markovic Bojan Popovic

Totaux

3- Grèce (6-3) Joueur

Vassilis Spanoulis Sofoklis Schortsanitis Yannis Bourousis Antonis Fotsis Nikos Zisis Stratos Perperoglou Kostas Koufos Giorgios Printezis Andreas Glyniadakis Kostas Kaimakoglou Nick Calathes Yannis Kalampokis

Totaux

9 8 9 9 9 9 8 9 7 7 7 7

GP

9 9 9 9 9 9 7 9 9 9 9 5 9

GP

9 9 8 9 9 9 5 9 3 5 8 8 9

4- Slovénie (6-3) Joueur

Erazem Lorbek Jaka Lakovic Bostjan Nachbar Goran Dragic Domen Lorbek Primoz Brezec Samo Udrih Uros Slokar Goran Jagodnik Jurica Golemac Matjaz Smodis Jaka Klobucar

Totaux

5- FRANCE (8-1) Joueur

Tony Parker Nicolas Batum Boris Diaw Nando De Colo Ronny Turiaf Ali Traore Florent Pietrus Antoine Diot Alain Koffi Yannick Bokolo Ian Mahinmi Aymeric Jeanneau

Totaux

6- Croatie (5-4)

GP

9 9 9 4 8 9 9 7 9 9 2 4 9

GP

8 9 8 9 9 9 8 8 9 7 2 9 9

26 28 28 20 19 23 15 12 19 11 6 13 -

255-538

MIN

Tirs

25 23 27 22 25 14 6 13 18 14 16 6

31 37 28 22 24 17 18 19 10 14 7 7

3-PTS

LF

45,8 58,6 41,9 43,9 34,6 42,1 52,6 50,0 66,7 52,9 35,3 52,9

17-39 5-21 12-36 5-21 9-22 0-1 3-12 3-7 2-11 2-7

45,8

58-177

Tirs

Pct

3-PTS

-

225-497

MIN

Tirs

31 29 30 16 19 13 25 15 15 11 12 8 -

27 22 24 13 13 16 21 22 22 13 7 11

GP

MIN

Totaux

9

-

34 23 19 29 25 20 18 12 15 10 7 2

Joueur

GP

MIN

Totaux

9

-

7 9 9 8 9 9 9 7 9 6 6 5

77,0

Pct

52,7 41,7 47,9 52,0 36,1 61,1 35,6 40,7 43,3 42,9 -

Joueur

Ersan Ilyasova Ömer Asik Hedo Türkoglu Ender Arslan Kerem Tunçeri Oguz Savas Semih Erden Ömer Onan Sinan Güler Engin Atsür Baris Hersek Bekir Yarangüme

69-207

84,2 71,1 76,5 75,0 76,5 81,1 87,5 87,5 85,7 40,0 80,0 66,7

59-112 35-84 34-71 13-25 13-36 22-36 16-45 11-27 13-30 9-21 0-4 0-6

-

8- Turquie (5-4)

43,4

19-43 0-1 17-44 18-43 7-28 4-10 3-12 1-6 0-16 0-4

82,9 60,0 69,6 82,4 71,1 76,9 88,9 72,7 40,0 63,6 100,0

8,3 3,5 1,9 5,3 5,7 2,2 1,8 0,8 2,9 0,4 0,9 1,0

PD

BP

INT

36,4

1,2 2,1 2,6 1,1 1,4 3,9 0,4 0,4 1,0 1,4 0,6 2,7

17,3

0,1 2,1 1,3 0,8 0,7 1,4 0,4 0,1 0,7 0,3 0,9

RBD

PD

2,6 4,8 4,9 0,9 2,9 2,3 0,9 1,9 5,1 1,7 3,0 0,6

PD

LF

RBD

12,8

Pts

9- Pologne (2-4)

INT

16,1

37,2

Ctr

BP

34,2

71,5

79,8

13,2

RBD

4,2 0,2 1,1 0,9 1,3 1,3 0,9 0,6 2,0 0,9

4,4

8,1

1,3 0,2 1,4 0,1 0,9 0,6 0,3 0,2 1,0 0,6 0,7 0,6

2,7 3,4 7,3 6,1 3,7 2,9 3,0 2,4 0,7 2,2 2,1 1,6

Pts

2,2 18,7 0,3 13,6 - 13,2 0,2 8,1 1,3 6,7 0,1 5,9 0,1 4,1 - 4,0 0,1 3,7 - 2,4 0,1 2,0 - 1,4

5,2 1,6 1,9 1,2 1,2 0,7 0,1 0,9 1,1 0,3 1,8 0,2

9- Macédoine (2-4)

Ctr

1,9 1,1 1,4 0,9 1,7 1,9 0,6 0,9 0,4 1,1 0,9 0,7

Joueur

Pero Antic Jeremiah Massey Vrbica Stefanov Todor Gecevski Darko Sokolov Vojdan Stojanovski Dimitar Mirakovski Riste Stefanov Dime Tasovski Predrag Samardziski Damjan Stojanovski Pero Blazevski Totaux Joueur

30 23 28 21 23 14 17 23 15 16 13 12

45-110 34-70 22-49 21-55 24-51 25-41 17-32 14-34 14-30 10-20 2-4 4-9

232-505 Tirs

44-96 25-54 23-56 21-36 20-55 22-34 21-39 15-46 17-39 9-27 5-13 5-13

227-508 Tirs

31-79 40-68 26-45 26-71 22-65 18-54 16-26 16-24 11-31 8-21 0-3 -

214-487 Tirs

41-81 50-75 30-91 26-53 19-50 20-37 18-40 13-40 14-33 7-18 4-13 4-11

246-542

45,3

9-17 28-61 15-39 2-11 7-20 3-6 7-29 5-14 10-22 1-9 0-1 0-4

87-233

77,8 77,8 75,0 64,3 87,5 100,0 81,8 60,0 100,0 70,0 100,0 62,5 76,1

Pct

3-PTS

LF

40,9 48,6 44,9 38,2 47,1 61,0 53,1 41,2 46,7 50,0 50,0 44,4 45,9 Pct

45,8 46,3 41,1 58,3 36,4 64,7 53,8 32,6 43,6 33,3 38,5 38,5 44,7 Pct

39,2 58,8 57,8 36,6 33,8 33,3 61,5 66,7 35,5 38,1 43,9 Pct

50,6 66,7 33,0 49,1 38,0 54,1 45,0 32,5 42,4 38,9 30,8 36,4 45,4

11-38 8-22 11-25 10-27 5-13 9-21 0-1 4-8 3-5

61-160 3-PTS

10-26 13-33 9-21 1-1 1-1 10-23 5-16 1-3 2-6

52-130 3-PTS

10-30 17-29 15-38 7-21 3-16 10-13 3-7 4-16 0-1 0-2 -

69-173 3-PTS

13-29 11-33 8-22 12-31 1-7 6-22 6-14 6-12 1-6 1-5

65-181

71,9 50,0 55,6 82,4 50,0 50,0 72,2 66,7 71,4 50,0 50,0 100,0 63,4

7,4 3,0 4,7 2,8 2,0 1,8 2,0 4,0 1,9 1,7 1,5 1,3

72,2

32,1

LF

RBD

66,1

33,3

75,7 65,5 73,1 69,2 55,3 75,7 47,1 81,8 50,0 50,0 -

2,3 2,1 3,8 4,4 2,1 3,0 3,9 1,7 2,6 1,8 1,4 2,3

5,5 4,6 2,7 3,8 3,1 2,3 2,3 1,9 2,4 2,6 1,5 0,5

LF

RBD

67,3

33,9

90,0 31,9 85,0 90,0 85,7 71,4 66,7 60,0 100,0 70,0 100,0

7,3 6,3 4,2 0,9 1,4 3,0 2,9 1,0 2,1 0,7 2,7 1,4

PD

3,8 2,4 3,6 0,1 0,7 0,4 0,3 1,8 0,2 0,5 0,6 0,9

14,2 PD

0,8 0,3 1,1 1,0 3,2 4,9 1,0 0,4 0,6 0,1 -

13,3 PD

0,9 0,6 2,6 1,6 3,7 0,6 0,4 0,9 0,6 1,5 0,2 0,4

12,4

Tirs

75,6

Ctr

Pts

9- Allemagne (1-5)

2,2

75,9

Heiko Schaffartzik Jan Hendrik Jagla Patrick Femerling Demond Greene Sven Schultze Robin Benzing Lucca Staiger Tim Ohlbrecht Steffen Hamann Elias Harris Konrad Wysocki Tibor Pleiss

Ctr

Pts

1,4 0,7 1,0 0,8 0,3 0,7 0,6 0,3 0,6 1,6 0,5

3,9 2,2 1,0 1,2 1,4 0,8 0,8 0,7 1,6 0,8

7,7

14,2

BP

INT

PD

RBD

146-363

2,3

13,9

15,8

-

MIN

INT

0,1 14,1 0,8 11,9 0,4 10,4 0,3 8,4 - 7,6 0,1 5,7 0,8 5,6 - 5,4 - 4,7 - 4,2 0,1 4,1 - 3,3

Totaux Joueur

5,7

1,3 2,4 1,2 2,0 0,8 0,6 0,7 0,4 0,2 1,4 0,5 0,5

10,7

0,6 16,4 - 14,0 0,1 12,2 0,3 9,3 - 5,9 0,7 5,6 - 5,3 0,4 5,1 - 4,4 0,2 2,9 - 2,0 - 1,3 2,0

75,2

BP

INT

Ctr

Pts

1,8 0,6 0,4 1,0 0,6 0,4 1,1 0,8 0,2 0,6 0,5 0,6 7,4

2,4 1,4 2,6 1,2 1,7 0,9 0,9 0,8 0,7 0,3 1,0 0,8

13,6

BP

INT

6,2

12,2

BP

INT

6,8

13,9

1,5 0,4 0,5 0,8 0,3 0,7 0,3 0,3 1,0 0,5 0,3

1,6 0,7 0,6 1,6 0,8 0,6 0,7 0,3 0,1 0,1 -

1,1 2,0 2,3 1,5 1,1 1,1 0,8 1,1 0,4 0,6 0,6 -

0,9 1,2 1,2 1,6 2,3 1,8 1,2 0,8 0,8 1,1 -

BP

INT

7,3

11,3

1,1 0,4 1,1 1,1 1,1 0,1 0,4 0,7 0,8 0,3 0,8 0,2

1,3 1,7 2,6 1,0 0,6 1,7 1,1 0,4 0,3 0,5 0,7 -

- 17,8 1,0 9,6 0,1 7,5 - 7,3 1,1 7,1 0,1 6,8 0,1 6,5 - 5,1 0,8 4,2 0,3 3,7 - 3,0 - 1,4

6

GP

6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 3 6

35 35 28 25 24 11 12 19 4 8 11 2

6

-

Kaspars Kambala Kristaps Janicenoks Andris Biedrins Armands Skele Kristaps Valters Janis Blums Uvis Helmanis Ernests Kalve Arturs Stalbergs Aigars Vitols

GP

3 3 3 3 3 3 3 2 3 3

24 32 30 21 28 18 21 15 13 3

159-353 Tirs

14-28 11-30 10-21 9-23 5-21 7-19 2-11 0-2 0-6 0-1

72,8

Totaux

-

58-162

Ctr

Pts

Joueur

GP

MIN

Tirs

2,3

71,8

Totaux

3

-

Ctr

Pts

3,3

71,7

3,4

- 13,6 - 10,2 0,1 8,5 0,5 6,8 0,3 6,6 0,3 6,3 0,1 5,9 - 5,8 0,3 5,3 0,5 3,0 0,1 2,3 0,1 1,7

0,1 12,5 1,3 11,0 0,2 9,8 1,0 8,4 0,1 8,0 - 7,4 0,1 5,6 0,1 4,9 0,2 3,3 0,1 2,7 -

Pops Mensah-Bonsu Nate Reinking Robert Archibald Mike Lenzly Jarrett Hart Joel Freeland Andrew Betts Flinder Boyd Kieron Achara Andrew Sullivan Nick George

13- Israël (0-3) Joueur

Lior Eliyahu Tal Burstein Yotam Halperin Ido Kozikaro Raviv Limonad Gal Mekel Yaniv Green Yuval Naimy Guy Pnini Amit Tamir Moshe Mizrahi Moran Roth Totaux

3 3 3 3 3 3 2 3 2 3 2

GP

3 3 3 3 3 3 3 1 3 3 1 3 3

Pts

2,7

74,7

Totaux

E.J. Rowland Todor Stoykov Filip Videnov Dejan Ivanov Stefan Georgiev Kaloyan Ivanov Dimitar Angelov Vasco Evtimov Boyko Mladenov Chavdar Kostov Bozhidar Avramov Stanislav Slaveykov

MIN

34 32 23 19 15 29 20 11 16 7 3 1

17-34 13-25 9-20 6-12 6-15 6-12 4-12 6-10 3-4 5-14 0-3

75-161 Tirs

-

92-169 Tirs

3

-

3 3 3 3 3 3 1 3 1 3 3 3

38 33 30 22 15 13 18 22 13 12 4 3

21-44 11-28 14-40 13-38 10-17 5-20 1-3 5-13 2-3 1-9 0-2 0-1

83-218

PD

LF

PD

68,2

3-PTS

LF

70,8

34,8

LF

RBD

Pct

3-PTS

50,0 36,7 47,6 39,1 23,8 36,8 18,2 -

2,0 6,3 3,8 2,0 3,5 1,7 1,2 2,2 2,8 2,3 1,8 1,0

35,8

19-65

Pct

3-PTS

LF

46,6

19-44

59,5

25,7

Pct

3-PTS

LF

RBD

46,2 57,1 85,7 50,0 50,0 100,0 66,7 50,0 -

PD

4,8

14,5

2,0

70,3

BP

INT

Ctr

Pts

6,5

16,2

2,3

73,7

BP

INT

Ctr

Pts

0,5 0,8 0,5 0,5 1,7 1,0 0,5 0,7 0,7 0,2 0,3

34,7

11,7 PD

4,0 1,0 4,0 1,7 4,3 1,3 2,0 0,3 2,5 2,7 -

6,7 2,3 0,7 3,3 1,3 3,7 5,0 1,3 1,3 -

15-40

73,6

Pct

3-PTS

LF

38,1

17-72

68,2

38,3

0,7 1,3 2,3 1,0 1,7 0,3 1,5 1,3 1,7 -

11,3 PD

5,3

14,0

2,0

62,3

BP

INT

Ctr

Pts

4,3

13,7

3,3

64,7

BP

INT

Ctr

Pts

1,3

79,3

1,0 0,7 0,3 0,7 1,5 0,7 -

28,0

16,7

RBD

PD

11,7

0,7 12,8 0,3 12,5 - 8,8 - 8,3 0,3 8,0 - 7,7 0,3 6,2 - 5,0 0,2 4,2 0,7 4,2 - 2,0 - 2,0

0,3 17,0 0,3 13,3 0,7 7,3 - 7,3 0,7 6,7 - 6,7 - 2,7 - 1,0 - 0,7 -

1,0 0,7 1,0 0,3 0,7 0,3 0,7 -

3,0 2,0 2,3 1,0 1,3 1,0 0,7 0,3 0,3 0,3

2,0 1,3 2,0 1,2 1,7 1,3 1,3 1,7 2,0 1,0 0,5 0,8

3,0 1,0 2,0 3,0 2,7 0,3 0,5 0,3 0,3

3,7 2,0 2,3 1,7 2,0 2,0 1,0 1,0 1,3 0,3 -

3,0 4,3 2,3 3,3 3,3 4,7 2,0 8,7 0,3 0,7 1,0

74,2

- 12,7 0,7 9,3 1,0 9,3 - 8,3 - 6,2 - 5,5 - 5,0 0,3 5,0 - 4,8 - 2,2 - 1,3 - 1,3

RBD

54,4

72,7 80,0 100,0 75,0 83,3 50,0 40,0 -

Pts

3,8

1,8 1,0 2,0 2,0 1,2 1,2 0,8 1,0 2,3 0,3 0,2 -

1,0 0,7 1,7 1,0 0,7 0,3 -

80,0 75,0 83,3 66,7 100,0 75,0 60,0 -

3-12 6-17 3-14 2-10 1-8 1-2 1-6 0-2 0-1

Ctr

1,0 0,7 0,7 2,3 4,0 0,7 2,0 0,5 -

7-11 2-10 2-3 2-6 1-2 0-6 1-2 -

47,7 39,3 35,0 34,2 58,8 25,0 33,3 38,5 66,7 11,1 -

INT

PD

5,0 2,7 11,7 1,7 4,7 2,0 1,7 1,5 1,3 0,7

0-1 6-13 1-4 5-7 4-8 1-3 2-3 0-1 0-2 0-2

12,7

BP

12,0

82,1 62,5 18,2 33,3 50,0 100,0 100,0 33,3 50,0 -

50,0 52,0 45,0 50,0 40,0 50,0 33,3 60,0 75,0 35,7 -

4,3

32,3

15,3

Pts

15,5 14,3 11,3 10,7 9,2 6,0 5,2 4,0 1,7 1,2 1,0 -

RBD

0,5 1,3 1,5 1,3 1,7 1,3 1,2 3,0 3,0 0,5 0,7 0,5

69,8

0,2 2,0 1,2 0,2 0,3 -

0,7 0,3 0,2 0,7 0,3 0,5 1,2 0,8 0,2 -

4,3 3,0 5,0 2,3 4,0 1,3 4,7 1,8 2,2 3,5 1,2 0,7

1,5

Pts

12,5 12,0 10,3 10,0 6,0 4,5 4,5 4,2 4,0 3,8 3,0 1,0

3,3 1,3 0,8 1,2 1,7 0,8 1,8 0,5 0,7 -

3,8 0,5 0,3 0,5 1,0 0,7 0,5 0,2 3,8 0,2 0,3 0,3

8-17 2-8 3-12 4-12 2-11 0-1 0-3 0-1

58,4

Ctr

17,2

57-146

39-128

INT

37,0

Pct

45,0

12,0

BP

RBD

43,3

71,9 100,0 88,9 66,7 93,8 100,0 63,6 100,0 58,3 21,4 100,0

7,2

0,3 0,2 0,3 0,2 0,5 -

1,3 0,2 0,3 0,2 1,0 0,2 0,8 0,2 1,0

100,0 90,9 57,1 55,6 70,0 91,7 66,7 69,2 50,0 50,0 28,6 -

Ctr

1,8 1,2 2,2 1,5 0,8 1,5 0,5 0,8 0,3 0,7 0,3 0,7

4,5 1,7 1,2 1,0 4,3 0,5 3,0 0,2 0,8 -

17-31 8-28 9-27 8-20 2-6 8-14 1-5 2-10 2-2 0-3 -

70,0 60,0 45,5 68,8 72,7 38,1 35,3 50,0 30,0 50,0 -

MIN

10,0

3-PTS

28-40 15-25 10-22 11-16 8-11 8-21 6-17 2-4 3-10 1-2 0-1 -

GP

13- Bulgarie (0-3)

Ctr

24 29 26 27 19 8 20 18 14 23 7

30,8

48-133

6-9 3-17 10-17 5-23 3-9 2-10 4-20 0-3 0-1 4-16 2-3

INT

RBD

Pct

67,5 67,7 40,4 51,6 35,9 52,9 37,8 31,0 37,5 39,3 21,1 66,7

BP

0,5 0,5 1,5 0,3 1,4 0,3 0,5 0,5 1,2 1,3 0,7

45,7

67,2

PD

1,0 0,5 3,0 0,7 0,8 0,8 1,3 1,3 0,7 0,7 0,3 -

2,2 10,8 6,0 2,5 3,7 1,0 4,0 1,3 1,3 0,5 1,7 -

13- Grande-Bretagne (0-3)

Joueur

1,3 16,1 0,8 12,8 - 9,8 - 9,8 - 6,2 0,1 5,7 0,3 5,6 0,1 5,0 0,2 4,1 - 3,3 - 2,7 0,2 2,6

3

MIN

27-40 21-31 21-52 16-31 14-39 9-17 14-37 9-29 9-24 11-28 4-19 4-6

6,7 4,8 1,7 4,3 1,0 1,5 1,0 0,7 1,3 4,2 1,0 1,0

75,0 54,5 55,6 62,5 88,9 70,0 100,0 -

47,2 33,3 62,9 36,7 40,7 47,6 62,5 45,5 29,7 55,6 42,9 50,0

Totaux

23 27 23 21 21 14 18 20 16 15 13 8

RBD

13-33 0-2 7-15 11-32 7-13 2-4 2-12 4-10 1-2 1-7 0-2 0-1

25-53 19-57 22-35 18-49 11-27 10-21 10-16 10-22 11-37 5-9 3-7 2-4 Tirs

Joueur

LF

Tirs

146-337

13- Lettonie (1-2)

64,8

3-PTS

176-385

-

6 4 6 6 6 3 6 6 6 6 6 6

46-149

Pct

-

MIN

Marijonas Petravicius Simas Jasaitis Linas Kleiza Jonas Maciulis Krzyztof Lavrinovic Mantas Kalnietis Darjus Lavrinovic Tomas Delininkaitis Arturas Jomantas Robertas Javtokas Mindaugas Lukauskis Andrius Mazutis

40,2

MIN

GP

LF

67,6 54,2 81,8 76,9 83,3 50,0 75,0 50,0 50,0 27,3 -

42,5 54,8 45,2 41,4 58,8 50,0 42,3 47,6 40,0 20,0 33,3 -

24 23 21 26 20 18 13 12 22 12 9 4

3-PTS

10-23 3-14 9-29 6-14 1-11 2-7 3-8 6-21 4-18 1-1 1-3

34-80 40-73 28-62 24-58 20-34 2-4 11-26 10-21 2-5 3-15 2-6 0-1

Joueur

9- Lituanie (1-5)

Pct

44,7 58,3 34,9 38,6 28,0 38,9 37,5 29,0 29,0 55,6 80,0 25,0

12,6

6 6 6 6 6 1 6 6 3 6 6 1

Tirs

21-47 28-48 22-63 22-57 7-25 7-18 6-16 9-31 9-31 10-18 4-5 1-4

BP

32,9

34,3

26 21 31 21 27 20 12 18 20 12 11 6

7,6

RBD

4,4 1,8 3,8 1,2 0,7 0,8 1,1 1,0 0,3 1,1 1,0

6

GP

MIN

David Logan Marcin Gortat Maciej Lampe Michal Ignerski Lukasz Koszarek Adam Wojcik Szymon Szewczyk Krzysztof Szubarga Robert Witka Michal Chylinski Krzysztof Roszyk Robert Skibniewski

1,4 1,2 0,7 2,0 0,4 0,6 0,1 0,1 0,2 0,3

3,9 4,9 4,3 1,9 5,7 1,9 2,9 1,9 3,3 1,6 1,5 0,2

6 6 6 6 5 4 4 6 6 6 3 3

- 14,1 0,8 13,4 0,2 11,1 - 9,1 - 8,0 0,4 7,6 0,1 3,3 0,1 2,8 0,4 2,6 - 2,1 0,2 1,8 - 0,8

2,3 3,8 1,0 1,3 1,1 0,6 1,2 1,1 0,3 1,8 1,0 0,5

LF

68,8 80,6 56,5 66,7 75,0 92,9 76,9 66,7 69,2 71,4 66,7 -

PD

GP

2,2 1,7 1,3 1,1 1,4 1,0 0,6 0,7 0,7 0,8 0,6 0,8

Totaux MIN

9

8 9 9 9 9 9 9 9 9 7 2 4

3-PTS

Tirs

Totaux

7- Russie (5-4)

LF

Pct

227-523

227-496

68,5

69-191

-

-

RBD

47,4

MIN

38-83 34-58 31-74 25-57 18-52 16-38 10-19 19-38 6-9 9-17 12-34 9-17

LF

55,7 88,0 82,8 74,1 64,3 64,7 33,3 80,0 50,0 75,0

48,7 50,5 40,7 47,5 42,6 55,9 57,1 31,8 28,0 43,8 15,4 -

31 19 24 25 26 21 12 16 5 10 17 14

3-PTS

4-9 15-41 21-55 1-4 0-1 6-21 6-11 4-9 6-23 3-6 2-5 1-6

38-78 47-93 35-86 29-61 26-61 19-34 8-14 7-22 7-25 7-16 4-26 0-7

MIN

Kelly McCarty Timofey Mozgov Vitaly Fridzon Sergei Monya Sergei Bykov Anton Ponkrashov Alexei Zozulin Nikita Kurbanov Andrei Vorontsevich Dmitry Sokolov Fedor Dmitriev Egor Vyaltsev

Pct

64,4 48,0 39,8 44,8 50,0 39,1 50,0 56,0 29,4 50,0 50,0 21,4

GP

8 9 8 8 9 9 9 9 9 8 8 7

Tirs

65-101 36-75 37-93 26-58 21-42 18-46 13-26 14-25 10-34 7-14 5-10 3-14

Joueur

Roko Leni Ukic Marko Popovic Zoran Planinic Mario Kasun Nikola Vujcic Sandro Nicevic Marko Banic Davor Kus Marin Rozic Kresimir Loncar Nikola Prkacin Mario Stojic

Stats cumulées

Rétro EUROBASKET 2009

maxi-basket

3,3 0,7 2,0 1,3 1,7 1,0 2,0 0,3 0,5 1,0 -

1,3 13,3 - 12,0 0,7 8,3 - 6,0 - 5,7 - 5,3 - 5,0 - 4,7 1,0 4,0 0,3 3,3 0,5 -

4,7

2,0 3,3 1,3 2,0 1,0 1,3 2,0 1,0 0,3 1,0 -

15,3

0,3 21,3 0,3 14,3 - 10,7 - 8,0 - 7,3 - 7,0 0,7 6,0 - 5,0 - 2,0 - 1,0 -

BP

INT

Ctr

6,7

13,0

1,3 1,7 1,0 0,3 1,0 2,0 -

2,3 2,7 1,3 1,3 0,7 2,7 1,0 0,3 0,3 -

0,3 0,7 0,3 0,3 2,0 2,3

Pts

17,7 12,0 11,0 10,3 6,7 5,3 5,0 4,0 4,0 1,0 71,0


RĂŠservation : 02

.41.37.19.12 / p

rostars@orange

.fr / www.prosta

rs.fr


L A

L I G U E

MARION

CATHY

JOENS

D E

B A S K E T B A L L

JOHANNE

GOMIS

KRISTEN

MANN

P R É S E N T E

ÉMILIE

GOMIS

Création graphique ©

01 71 33 13 90 - Crédits photos : Thomas Vallegeas

LABORDE

F É M I N I N E

“vOUS LES AvEZ CHOISIES, ELLES fERONT LE SHOW SUR LE PARQUET !”

RÉSERvATIONS SUR W W W . B A S KE T L f B . CO M

L A P R E M I È R E J O U R N É E D E C H A M P I O N N AT L F B À PA R I S

ET POINTS DE vENTE HABITUELS : fNAC, CARREfOUR, GÉANT

24.25 SEPT 2011 PARIS COUBERTIN

JOURNÉE 11 €* - PASS WEEK-END 16 €*

* 1 € REvERSÉ à LA fONDATION DE L’INSTITUT DU CERvEAU ET DE LA MOELLE ÉPINIèRE SUR CHAQUE BILLET vENDU

OU WWW.fRANCEBILLET.COM

Maxi-basket 34  

L'original depuis 1982

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you