Page 1

REPIQ_QUADRI_75_Mise en page 1 28/05/2018 11:31 Page85

75

MAGAZINE

PROPRIÉTAIRES P PR PRO PRI ÉTTA AIRES

Tr i m e s t r i e l É T É 2 0 1 8

S E C N NNO 23

R ET

A

NOS Z E V R OU

ES 2 G A P

ET

RÉSEAU NATIONAL IMMOBILIER

LES PROMESSES D’UN BEL ÉTÉ !

OFFERT PAR LES AGENCES

:

L’ADRESSE PERFIMMO GESTION • à Solliès-Pont ✆ 04 94 33 88 80 • à Vidauban ✆ 04 94 60 95 20 • à Toulon ✆ 04 94 22 02 00 Voir nos adresses en dernière page

INTER INTERVIEW VIEW

TENDANCE

LA LOI ELAN INTERVIEW INTERVIEW BRICE CARDI

BARBECUE, LA CUISINE D’ÉTÉ

GROS PLAN

RÉGION LA GIRONDE


L'ADRESSE SOLLIES PONT

04 94 33 88 80 www.ladresse-solliespont.com solliespont@ladresse.com

TOULON Situation rare et recherchée, proche Mourillon et Port, au dernier étage d'un immeuble sécurisé de standing, à 2 pas de toutes commodités, appartement vue mer de type 5 d'environ 96 m² composé d'un hall d'entrée, salon séjour accès sur terrasse de 12 m², cuisine indépendante aménagée, 3 chambres dont une de 16 m² avec placards, salle de bains, wc indépendant,

SOLLIES PONT Maison de hameau entièrement rénovée composée au rez de chaussé un garage de 43m², au 1er étage un salon séjour, wc indépendant, une cuisine au 2ème niveau 3 chambres une salle d'eau avec puit de lumière et un wc indépendant. Le plus un grand atelier de 50m² pouvant être transformé en appartement et petit jardin attenant.

Copropriété de 66 lots. Charges annuelles : 1971 € Classe énergie : D

Classe énergie :

267 000 € *

243 800 € *

*Honoraires à la charge du vendeur.

*Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 4410

SOLLIES PONT Beau T2 d environ 42m² entièrement rénové , jolie cuisine entièrement équipée et aménagée ouverte donnant sur la pièce a vivre, une chambre, salle d eau, wc indépendant . Il dispose également d'une cave. Lumineux . Charges annuelles 400 € - 11 lots dans ce bâtiment

SOLLIES PONT Proche de toutes commodités, situé au rez-de-chaussée d'un immeuble élevé d'un étage, appartement composée de 2 pièces principales de 34.51 m² actuellement loué, séjour sud, cuisine indépendante aménagée et équipée, chambre de 11 m², salle d'eau avec wc intégré, un parking privatif complète l'ensemble, revenus locatifs annuels de 6.000 euros, idéal pour profession...

LA VALETTE DU VAR Proche de toutes commodités, situé au 2éme étage d'une résidence arborée, superbe appartement de type 3 de 59 m² entièrement rénové avec goût, prestations et confort du neuf !, séjour ensoleillé sur balcon, cuisine américaine équipée et aménagée, deux chambres dont une de 13.50 m² avec placard de rangement, belle pièce d'eau de 6 m² avec douche à l'italienne, meuble...

72 000 € *

57 500 € *

Classe énergie : D

139 500 € *

175 000 € *

378 000 € *

Réf : 3446

Réf : 4203

Réf : 4098

GAREOULT Coup de coeur pour cette villa entièrement rénovée composée de 2 apparts pouvant être reliés. Au rdc : un T2 (poss T3) environ 66m² ouvrant sur terrasses. Au 1er étage: un T3 environ 100m² ouvrant sur jardin et terrasses. Abri voitures 60m² et cave. Sur 2175m² de terrain en restanques paysagées.

Copropriété de 177 lots. Charges annuelles : 1600 € Classe énergie : D *Honoraires à la charge du vendeur.

Pour toutes demandes de renseignement, n'hésitez pas à Classe énergie :

Copropriété de 8 lots. Charges annuelles : 400 € Classe énergie : A *Honoraires à la charge du vendeur.

Au calme...

Copropriété de 7 lots. Charges annuelles : 500 € Classe énergie : F *Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 1642

CUERS CUERS - Amoureux de la nature Vend beaux terrain de loisirs 3300m2 avec cababon de 37m2 a reconstruire Accessible en voiture. Pas d'eaux, ni d'électricité... (branchement futur possible)

*Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 4680

SOLLIES VILLE Secteur résidentiel, nichée sur les hauteurs, à l'abri des regards, belle maison traditionnelle composée de 4 pièces principales d'environ 167 m² sur 2 niveaux comprenant, hall d'entrée, une pièce à vivre de 38 m² avec cheminée insert accès sur terrasse fermée, vue dégagée, cuisine indépendante équipée, 2 chambres, salle d'eau, wc indépendant, au sous-sol un Classe énergie : E

*Honoraires à la charge du vendeur.

*Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 3957

357 000 € *

2 RUE DE LA REPUBLIQUE • 83210 SOLLIES PONT • Tél : 04 94 33 88 80 • solliespont@ladresse.com Indépendante, sociétaire volontaire du réseau LʼADRESSE, notre agence reste engagée juridiquement et financièrement. Affiliée à la caisse de Garantie GALIAN • Montant: 120000€€ Code APE :6832A Carte professionnelle CPI 83062018000023906• SIRET 53304146300019 • au capital de 80000 € • N° intracommunautaire : FR55 533 041 463 • Ne pas jeter sur la voie publique.

Réf : 2940


Création Relaymark - www.relaymark.com

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

SOMMAIRE BRÈVES

ACTUALITÉS DE L’IMMOBILIER CONJONCTURE

UN VERT À PEINE PLUS PÂLE NEUF : PREMIERS SIGNAUX D'ALERTE TAUX : EN BAISSE

ÉDITO

4 8 10 12 14 16 22

5

BRICE CARDI

TENDANCE

BARBECUE : LA CUISINE D'ÉTÉ INTERVIEW

LE PLAN ÉLAN INTERVIEW DE BRICE CARDI LA VIE DU RÉSEAU

TOUTES LES ADRESSES MÈNENT À MOSCOU GROS PLAN RÉGIONS

SOUS LA PLAGE, DES PAVÉS ?

Comme tous les ans à pareille époque, la perspective de savourer bientôt une pause bien méritée prend petit à petit le pas sur ce qui nous préoccupe tout le reste de l’année. D’autant que les douze mois qui viennent de s’écouler n’ont été de tout repos pour personne.

LA GIRONDE : UN GRAND CRU COURRIER DES PROPRIÉTAIRES

TABLEAU DE BORD INDICES INSEE DE RÉFÉRENCE INSEE (coût de la construction brut) 4e trimestre 2017 (contre 1 645 l’année précédente)

1 667

IRL (Indice des loyers) 1er trimestre 2018 (contre 125,90 l’année précédente)

127,22

ILC (Indice des loyers commerciaux) 4e trimestre 2017 (contre 108,91 l’année précédente)

111,33

Prix à la consommation Mars 2018 (hors tabac) 1 102,42 (contre 101,06 en Mars 2017) Plafond de la SS (mensuel au 1/1/2018) 3 311,00 (sous réserve de la publication de l'arrêté) SMIC horaire (brut au 1/01/2018)

PRÉSIDENT DU RÉSEAU L’ADRESSE

Mais, à l’heure de troquer tenue de travail contre maillot de bain ou chaussures de randonnée, difficile quand même de ne pas se demander déjà à quoi ressemblera la rentrée. Pour l’instant, tout va bien, comme le veut la formule, mais qu’en sera-t-il dans six mois ? S’ils voient toujours l’avenir en rose, les professionnels de l’immobilier commencent par exemple à se poser quelques questions, comme vous le lirez dans les pages consacrées à la conjoncture. Et, si plusieurs de ses dispositions sont intéressantes, d’autres aspects de la future loi Elan ne seraient, si le texte est adopté en l’état, pas de nature à lever leurs doutes, comme j’aurai l’occasion de vous le dire un peu plus loin. Pour le reste, en plus des pages traditionnellement consacrées à tout ce qui fait l’actualité de notre secteur et des réponses à vos questions, ce numéro vous invite largement à l’évasion : en ouvrant en grand portes ou fenêtres d’abord, pour goûter aux joies de la cuisine en extérieur ; en visitant un département où il fait bon vivre ensuite, la Gironde. Même les pages Vie du Réseau auront un fort parfum de dépaysement, puisqu’il y sera notamment question… de la coupe du monde de football en Russie. Alors, en attendant de retrouver le rythme trépidant de la rentrée, bonne lecture et bonnes vacances à tous !

9,88

SMIC mensuel brut (base 35h)

1 498,50

SMIC mensuel brut (base 39h) (majoration de 25 % des HS)

1 712,53

Brice Cardi

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/ladresseimmobilier https://twitter.com/ladresseimmo

PRÊTS IMMOBILIERS (10 à 30 ans) Taux fixe

1,20/2,65 %

Taux révisable

1,15/2,20 %

1. Les indices des prix à la consommation sont désormais publiés en base 2015 par l’INSEE. Le dernier changement de base était intervenu fin 1998.

PROPRIETAIRES, le magazine de L’ADRESSE. Editeur : L’ADRESSE DES CONSEILS  IMMOBILIERS - 8, rue du Saule Trapu - Le Moulin - 91300 MASSY - 01 64 53 83 83. Directeur de publication et Rédacteur en chef : Brice Cardi. Conception/Rédaction/ Réalisation : LORRA 44210 Pornic 06 87 81 17 29 - Mise en page : Matt Editions 06 63 06 43 18. Reproduction interdite. Parution : Juin 2018 - 135 000 exemplaires. Dépôt légal à parution. Site internet : ladresse.com


4

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

BRÈVES

ACTUALITÉS

DE L’IMMOBILIER Projets souterrains. Théâtre immersif, Cabaret pédagogique, Cinéma ou Cité du Handicap… La mairie de Paris a procédé à une première sélection dans le cadre de l'appel à projets "Réinventer Paris 2". Consacré aux sous-sols de la capitale et lancé en mai 2017, il concernait à l’origine 34 sites, mais a été recentré sur 31. Sur les 217 projets soumis, 85 finalistes ont été retenus pour ce premier tour. Le second est programmé pour la rentrée prochaine.

Métropole. Dans le même registre, Patrick Ollier, président de la métropole du Grand Paris, a dévoilé les 43 sites candidats de la deuxième édition de l'appel à projets "Inventons la métropole du Grand Paris". Ces sites, dont la liste est disponible sur le site de "Inventons la métropole du Grand Paris", sont répartis dans 30 villes. Après la fin de cette première phase d'appel à projets, fin juillet, une première sélection de candidats s’effectuera en septembre. Une seconde phase suivra entre octobre prochain et février 2019, pour une annonce des lauréats en mai 2019.

DPE en question. Écarts sur les résultats, manquements à la déontologie... Autant de difficultés rencontrées dans le cadre de la réalisation de diagnostics de performance énergétique (DPE). Pour y remédier, le Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique (CSCEE) adresse plusieurs préconisations aux pouvoirs

publics. Il suggère notamment de « renforcer la formation et le contrôle des diagnostiqueurs » pour améliorer leur crédibilité. Autre évolution recommandée, celle de n'appuyer l'étiquette énergétique que sur la modélisation. Pour les conseillers, « la méthode du DPE basée sur les factures n'est représentative que des consommations des précédents occupants ».

Aides mal connues. Certaines aides à la rénovation énergétique des logements demeurent mal connues du grand public. C’est notamment ce qui ressort d’une étude récemment réalisée par l'Observatoire maisonapart.com auprès de 596 particuliers. La TVA à taux réduit est la plus connue des ménages (70 %), suivi par l'éco-PTZ (65 %) et le CITE (60 %). A l'inverse, 79 % des sondés avouent tout ignorer du chèque énergie. Ils sont également 67 % à ne pas connaître le CEE (certificat d'économie d'énergie). Quant aux aides de l'Anah, elles ne sont connues que de 42 % des personnes interrogées. Cette même étude liste les aides dont les Français souhaiteraient pouvoir bénéficier : une prime versée avant le début des travaux motiverait 46 % des sondés ; ils sont aussi nombreux (40 %) à se déclarer favorables à un crédit d'impôt ou à une aide financière accordée aux particuliers qui réalisent leurs travaux eux-mêmes. Enfin, le prêt à taux zéro n’est un argument que pour 26 % des Français interrogés.

Efficace... Dans un rapport récent, la Cour des comptes dresse pourtant un bilan « encourageant » de la prime versée aux ménages par l'Agence nationale de l'habitat dans le cadre du programme Habiter mieux. Fondé sur un objectif de rénovation de 300.000 logements entre 2010 et 2017, « ce programme a effectivement financé 243.239 dossiers de travaux au 31 décembre 2017 et ainsi atteint son objectif à 81% », indique le rapport. Le texte souligne également que « sur le plan des performances énergétiques, le programme a dépassé ses objectifs, puisque la moyenne des gains s'est élevée à 41,9 % en


PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

2015 et 43,2 % en 2016 pour une moyenne escomptée de 30 % ». Enfin, la Cour estime que si le dispositif a des faiblesses, celles-ci peuvent être corrigées par « une programmation pluriannuelle des crédits, une plus grande stabilité du régime d'aide, et une ouverture plus large du programme aux propriétaires occupants modestes ».

… Ou pas ! La Cour se montre moins élogieuse pour le Crédit d’impôt pour la transition énergétique, dont elle juge le recentrage sur les énergies renouvelables « nécessaire ». Elle rappelle en effet que le CITE, créé pour soutenir les ménages dans leur achat d'équipements énergétiques performants, a coûté 1,67 milliard d'euros à l'État en 2017. Dans ce montant seuls 260 millions d'euros concernent spécifiquement le soutien aux EnR.

5

« Habiter Mieux Agilité » propose une aide pour des travaux de rénovation, destinés à améliorer la consommation d'énergie ou à répondre à une urgence. Il s'applique pour un type de travaux précis (changement ou remplacement du système de chauffage et isolation des murs ou des combles). L'aide peut s’élever à 10.000 € maximum. Elle est accessible sous conditions de ressources aux propriétaires occupant d'un logement de plus de 15 ans.

Indissociables. Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour le groupe Saint-Gobain, le confort du logement est indissociable de leur bien-être pour 9 Français sur 10. Pour une très large majorité (96%), ce confort est associé à une bonne isolation thermique. L'isolation acoustique est également souvent citée : c'est même un critère prioritaire pour 95% des sondés.

Sur les rails.

Le Gouvernement vient de lancer officiellement le comité de pilotage du plan de rénovation énergétique des bâtiments. Il est animé par Marjolaine Meynier-Millefert, députée de l'Isère, et Alain Maugard, président de Qualibat. Ce plan vise à diminuer la consommation énergétique du parc immobilier de 15% d'ici 2023 et d'éradiquer en dix ans les 1,5 million de passoires thermiques habitées par des propriétaires aux revenus modestes. Dans la foulée, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, en a précisé les contours et objectifs : 500.000 logements et 14 milliards d’euros par an, complétés par plus de cinq milliards d’euros de certificats d’économie d’énergie. Globalement satisfaits, les professionnels du secteur réclament toutefois davantage de détails sur la mise en œuvre et le calendrier, et demandent un « plan d'accompagnement » à la hauteur.

Coup de frein. Prévue dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, l'obligation de carnet numérique de suivi et d'entretien des logements attendait un décret pour être appliquée et devait figurer dans le projet de loi ELAN. Mais le ministère de la Cohésion des territoires a « préféré le retirer ». Il évoque des problèmes d’ordre juridique pour justifier sa décision. Une expérimentation était menée depuis plus d’un an sur une douzaine de bâtiments.

Banlieues. Jean-Louis Borloo a remis fin avril

Nouvelle aide.

L’Anah, justement, a lancé en début d’année une nouvelle offre aux propriétaires occupants de maisons individuelles à rénover. Le programme

son rapport sur la politique de la ville. L’ancien ministre y recommande notamment de « relancer la rénovation urbaine [qui avait] métamorphosé une partie des quartiers » mais qu’il juge « à l’arrêt depuis quatre ans ». Pour Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, les 60 pages du rapport, intitulé « Vivre ensemble - vivre en grand la République » dressent un « constat abrupt » et appellent « des actions nouvelles ».


6

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

BRÈVES

Centre-villes. Un projet de « Pacte national » pour la revitalisation d’environ 700 centre-villes et centresbourgs a été présenté au Sénat, où il devrait être courant juin. Le texte liste une batterie de mesures fiscales, commerciales ou environnementales, pour ramener de la population et des commerces dans des centre-villes souvent désertés après 19h00 : réduction de la fiscalité en centre-ville, offre de locaux et de logements à un prix abordable, diminution des normes qui freinent l'installation dans les centres, modernisation du commerce de détail, déploiement du très haut débit, meilleure régulation de l'implantation des grandes surfaces en périphérie, politique de maintien des services publics… 222 villes de taille moyenne doivent déjà bénéficier du plan « Action coeur de ville » lancé par le gouvernement en décembre dernier, qui doit mobiliser plus de cinq milliards d'euros sur cinq ans.

tricité, consommation à la demi-heure…). La Cnil a donné trois mois à la société pour régulariser la situation.

Attractive cities. L'entreprise en conseil immobilier Colliers International a réalisé une étude sur les villes européennes les plus attractives pour les investisseurs immobiliers. Parmi les villes examinées, Paris se classe deuxième derrière Londres et devant Madrid. Lyon apparaît également dans le top 30 (29ème). L'Angleterre et l'Allemagne placent respectivement 6 et 5 villes dans le classement.

Réclamations. Selon le dernier rapport d'activité de la DGCCRF, le secteur de l'immobilier-logement-BTP arrive en deuxième position des secteurs ayant fait l'objet du plus grand nombre de réclamations de la part des consommateurs en 2017 (environ 13 000), loin derrière le secteur des produits non-alimentaires (20 000) et devant la communication-téléphonie (10 000).

Certifications. L'association Qualitel vient de publier ses chiffres et les grandes tendances : 2017 aura été une bonne année pour la certification. Dans le détail, 88 173 appartements ont été certifiés dont 41 916 Haute Qualité Energétique, 4761 maisons individuelles groupées dont 2436 HQE et 10 718 maisons individuelles dont 740 HE. Bien qu'une grande partie de ces certifications concerne les logements neufs (87.809), l'association enregistre une augmentation dans la rénovation avec 15.843 logements certifiés, soit 11% de plus qu'en 2016.

Mise en demeure. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a annoncé avoir mis en demeure la société Direct Energie. A l'occasion de l'installation du compteur communicant Linky, la société a en effet demandé au gestionnaire du réseau de distribution, Enedis, de lui transmettre, sans consentement des personnes concernées, les données de plusieurs centaines de milliers de ses clients (consommation journalière d'élec-

Eau sociale. Avec l’approbation du gouvernement, les sénateurs ont adopté à l’unanimité la prolongation pendant trois ans de l’expérimentation de la tarification sociale de l’eau. Créée par la loi Brottes du 15 avril 2013, elle arrivait à échéance le 15 avril dernier. Elle permet à une cinquantaine de collectivités regroupant deux millions de personnes de proposer des tarifs qui prennent en compte les revenus des foyers, ou d'attribuer une aide au paiement des factures.

Affiche Pack


PACK VISIBILITÉ

BIEN VU, BIEN VENDU ! VIDÉO

VISITE VIRTUELLE 360°

HOME STAGING 3D

www.relaymark.com © Fotolia

PHOTOGRAPHE PROFESSIONNEL

Avec le PACK VISIBILITÉ du Mandat Exclusif, donnez à votre projet une image exceptionnelle.

AVANT

APRÈS

ladresse.com Affiche Pack visibilite ok.indd 1

27/10/2017 17:25:56


8

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

CONJONCTURE

UN VERT À PEINE PLUS PÂLE LE MORAL DES PROFESSIONNELS DE L’IMMOBILIER RESTE DANS L’ENSEMBLE EXCELLENT. MAIS SI L’OPTIMISME DEMEURE LARGEMENT MAJORITAIRE, LE NOMBRE DES PESSIMISTES A NETTEMENT PROGRESSÉ. La 11ème édition du baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l’immobilier* reste à forte dominante verte : plus des trois-quarts (77 %) des sondés s’y déclarent optimistes pour le marché résidentiel dans les 12 mois à venir.

Critères

(Léger) Début de vague à l’âme

importants sont le prix du bien (loyer ou acquisition),

S’il se maintient globalement au même niveau depuis deux ans, ce taux enregistre malgré tout un léger recul par rapport aux dernières études (- 3 % par rapport à janvier, - 5 % par rapport à septembre 2017). Par ailleurs, l’écart entre Province (75 % d’optimistes) et Ile-de-France (89 %) tend à s’accentuer. C’est dans le Sud-Est (70 %) et dans le Nord-Est (65 %) qu’ils sont les moins nombreux. Dans le même temps, le pourcentage des pessimistes (23 %) augmente à peu près dans les mêmes proportions (+ 5 % par rapport à janvier). Le niveau bas des taux d’intérêt et le dynamisme du marché nourrissent cet optimisme quand, à l’inverse, les inquiets expliquent leur sentiment par la diminution des aides à l’accession, le contexte économique et l’évolution du pouvoir d’achat.

Une étude commandée par le Crédit foncier révèle les critères privilégiés par les ménages quand il s’agit de choisir un logement. Les éléments les plus le type d'habitat et le calme du secteur. Ensuite, dans une liste de critères moins primordiaux selon les personnes interrogées on retrouve l'état général (murs, sols, plomberie, installations électriques, propreté), la surface totale, le nombre de pièces et la luminosité. 80 % des sondés affirment avoir trouvé un logement qui correspond pleinement ou en grande partie à leurs envies.

Stabilité prévue Quand ils jettent un coup d’œil dans le rétroviseur, 74 % des sondés ont le sentiment que le marché s’est stabilisé ou amélioré sur les quatre premiers mois de l’année.

Mesures attendues

Qu’ils s’expriment sur les prix ou l’activité, les professionnels anticipent plutôt une phase de stabilisation. Dans le neuf, 45 % des répondants estiment que le niveau de transactions devrait se maintenir et 32 % qu’il devrait progresser. Les prix eux, devraient rester stables (56 % des répondants) ou augmenter (37 %). Dans l’ancien, ils sont plus de la moitié à prévoir le maintien de l’activité (53 %) et des prix (52 %).

Interrogés sur la loi Elan, les sondés listent les mesures dont ils estiment l’adoption prioritaire : simplification des normes et procédures d’urbanisme (70 %), revitalisation des centres villes (41 %), lutte contre les recours abusifs (39 %), rénovation énergétique et transformation des bureaux en logements (27 %). Enfin, 3 professionnels sur 4 (74 %) pensent qu’il faut revenir sur la quasi-suppression de l’APL accession intervenue en fin d’année dernière.

* Enquête réalisée du 5 au 12 avril 2018, par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 403 professionnels de l’immobilier (agents immobiliers, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine)


PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

9

NEUF : PREMIERS SIGNAUX D’ALERTE SELON LES DERNIÈRES DONNÉES PUBLIÉES PAR LE MINISTÈRE DE LA COHÉSION DES TERRITOIRES, LA PROGRESSION DES MISES EN CHANTIER SE POURSUIT. MAIS LES PREMIERS SIGNES D’UNE INVERSION DE TENDANCE SONT PEUT-ÊTRE EN TRAIN D’APPARAÎTRE. Sur la période d’avril 2017 à mars 2018, 496 300 logements (en données brutes) ont été autorisés à la construction. C’est 3,7 % de plus que pendant la même période de l’année précédente. La hausse est encore plus forte pour les mises en chantier : 425 800 (+ 9,2 %).

Anticiper l’inversion de tendance Sur le terrain, les promoteurs le ressentent avec, dans plusieurs régions, des stocks très faibles, inférieurs à 6 mois.

La production de logements neufs se maintient donc à un niveau élevé en France, de l’ordre de celui que l’on observait début 2012, et avant la crise de 2008. Pour la Fédération des promoteurs immobiliers, ces chiffres prouvent que les Français restent très attachés culturellement à la pierre, pour habiter comme pour investir.

« Nous ne faisons pas face à un problème de demande, explique Alexandra François-Cuxac mais surtout à un manque d’offre : il est toujours aussi difficile de transformer des permis en chantier car les coûts de construction augmentent sensiblement, mais également parce que le fléau des recours continue. Il existe aussi des communes où les servitudes de mixité sociale dépassent les 50%, ce qui bloque des projets.

Toutefois, si l’on s'en tient au seul premier trimestre 2018, les mises en chantier accentuent leur repli (- 2,5 % après - 0,4 % au dernier trimestre 2017) en raison de la forte baisse du collectif, y compris en résidence (- 6,1 %, après 0,0%) ; l'individuel se redresse (+ 2,6 % après - 0,9 %) mais il ne parvient pas à compenser pas la baisse du collectif.

« Nous avons plus que jamais besoin d’un projet de loi ELAN qui apporte des réponses à nos contraintes, et à plus forte raison dans un contexte macro-économique de ralentissement de la croissance au premier trimestre 2018 : l’immobilier tire la croissance économique et notamment l’emploi, sachons préserver notre industrie ! », conclut la présidente de la FPI.

Le Pinel critiqué La cour des Comptes est moins convaincue que les professionnels par le dispositif Pinel. Pour elle, « il est impossible de conclure définitivement sur la réalité des apports de cette aide, et même d'affirmer qu'elle a ne serait-ce qu'un effet positif sur le marché. La cour s’interroge notamment sur le ciblage des bénéficiaires du dispositif : « Ces aides sont principalement destinées à des ménages dont les revenus sont relativement élevés, et même parfois importants », constate-t-elle par exemple. Elle invite donc les pouvoirs publics à « mettre en œuvre des dispositions transitoires permettant une sortie progressive et sécurisée des dispositifs récemment reconduits » et « mettre en place des mesures visant à renforcer la place des investisseurs institutionnels dans la construction et la location de logements privés ».


10

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

CONJONCTURE

TAUX : EN BAISSE ! DEPUIS LA FIN DE L'ÉTÉ 2017, LES TAUX DIMINUENT DOUCEMENT, D’ENVIRON 1 POINT DE BASE CHAQUE MOIS. EN MARS 2018, ILS AVAIENT RETROUVÉ LEUR NIVEAU DE LA FIN DE L'HIVER 2017, MALGRÉ L'ALLONGEMENT DE LA DURÉE DES CRÉDITS ACCORDÉS. Selon l’Observatoire Crédit logement – CSA, les taux des prêts du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) s’établissaient à 1,47 % en moyenne sur l’ensemble du marché fin avril, contre 1,52 % au 4ème trimestre 2017.

Baisse généralisée… Ainsi, depuis décembre 2017, les taux moyens ont globalement diminué de 4 points de base : de 3 points sur le marché des travaux (1,39 % en avril 2018) et sur celui de l’ancien (1,49 % en avril 2018), et de 6 point sur le marché du neuf (1,49 % en avril 2018). Depuis décembre dernier, cette baisse des taux a été générale : de 10 points de base sur les taux fixe à 25 ans, de 7 points de base sur les prêts à 20 ans et de 5 points de base sur les prêts à 15 ans. Pour l’Observatoire, cette baisse est rendue possible par des conditions de financement et de refinancement de la production de crédits toujours excellentes. Elle bénéficie aussi de liquidités disponibles dans l’économie (sur)abondantes et bon marché, ainsi que de la concurrence toujours très vive entre les établissements de crédit. D’autant que face à une demande en baisse depuis une année, nombre d’établissements n’ont pas diminué leurs objectifs de production pour 2018.

… Mais plus suffisante Mais les évolutions des taux observées depuis août 2017 ne suffisent plus à faire rebondir la demande : depuis plus d’un an, la hausse des prix de l’immobilier a trop dégradé la solvabilité de la demande. De plus, souligne l’Observatoire, même si les établissements financiers s’efforcent d’en limiter les conséquences, la diminution des soutiens publics à la primo accession a entraîné l’abandon des projets immobiliers d’une partie des ménages modestes. Conséquence : hors rachat de créances, l’essoufflement du marché du crédit se confirme avec une baisse de 7 % en avril pour la production et de 15,4 % pour le nombre de prêts. Autre effet de cette hausse des prix : après avoir augmenté de 5 mois en 2017, la durée moyenne des prêts s’est encore accrue de 2 mois au premier trimestre, pour atteindre 220 mois en moyenne (238 pour l’accession dans le neuf, 236 pour l’accession dans l’ancien). La hausse du coût relatif des opérations financées se poursuit également, mais à un rythme moins soutenu que ces deux dernières années : + 4,2 % en 2016, + 4,3 % en 2017, + 3 % sur les quatre premiers mois de 2018. Il s’établit à 4,1 années de revenus. Simultanément, après s’être redressé en 2017 (+ 1,5 %), le niveau de l’apport personnel repart à la baisse (- 0,7 % en glissement annuel sur les quatre premiers mois de l’année).


VOUS LOGER, VOUS ACCOMPAGNER, DANS TOUS VOS PROJETS IMMOBILIERS !

I C ER E !

M’ADRESS

Création Relaymark - www.relaymark.com

L

ACHETER - VENDRE - LOUER - GÉRER

ladresse.com


12

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

TENDANCE

BARBECUE : LA CUISINE D’ÉTÉ AVEC LE RETOUR DES BEAUX JOURS, REVIENNENT LES ENVIES DE GRILLADES. MAIS QUELLES SONT LES DERNIÈRES TENDANCES EN MATIÈRE DE BARBECUE ? LES RÉGLEMENTATIONS, RÈGLES D’HYGIÈNE OU DE PRUDENCE À RESPECTER ? ET COMMENT PROFITER DE LA SAVEUR INCOMPARABLE DES BROCHETTES LORSQUE L’ON HABITE EN VILLE ? EN SUIVANT LES CONSEILS ÉCLAIRÉS DE JEAN-FRANÇOIS DUPONT, PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CUISINE EN EXTÉRIEUR (FFCE).

Les tendances Les grosses tendances du moment concernent tout ce qui est lié au fumage. De nouvelles catégories de barbecues, liées à la culture américaine, font leur apparition sur le marché. Ces appareils permettent une cuisson très longue, à basse température comme par exemple pour une de nos recettes traditionnelles françaises, l’agneau de sept heures. Les appareils électriques sont également désormais très performants et permettent de profiter de la cuisine en extérieur dans un environnement urbain. Depuis quelques années, le barbecue est devenu un véritable outil de gastronomie, et pas uniquement un

élément de loisirs extérieurs. Aujourd’hui, nous disposons à la fois des ingrédients et des technologies pour réaliser des recettes élaborées. Faciles à allumer et à nettoyer, les barbecues à gaz permettent par exemple de maîtriser facilement l’intensité de cuisson. D’autre part, qu’ils soient électriques, à gaz ou à charbon, pratiquement tous les barbecues sont désormais équipés d’un couvercle, qui permet de conserver une température constante, d’éviter les départs de flamme, de pratiquer la cuisson indirecte, proche de celle d’un four …


PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

13

Les règles générales La première règle, c’est de ne jamais faire un barbecue à l’intérieur. Quel que soit son type, il produit en effet des émanations, des fumées de cuisson, qui doivent être évacuées au grand air. Si vous avez prévu des grillades et qu’il se met à pleuvoir, soit vous acceptez de vous mouiller, soit vous laissez tomber. Mais ne faites en aucun cas votre barbecue dans le garage ! Pour le reste, le barbecue ne déroge pas aux règles de l’alimentation classique, notamment en matière d’hygiène. On ne peut pas laisser les aliments en plein soleil, il faut donc les sortir du réfrigérateur au dernier moment. Les produits frais, variés, dont l’origine est connue, sont à privilégier. Pour ce qui est de la sécurité, comme pour toute source de chaleur, mieux vaut éviter de placer le barbecue près

Pour tous les goûts… Arrivé en droite ligne du Far-West et des cow-boys, longtemps associé à la viande et aux menus hyper-protéinés, le barbecue s’achète depuis plusieurs années une bonne conduite diététique ! Dans les multiples livres qui lui sont consacrés, de nombreuses recettes de grillades de poisson ou de fruits de mer cohabitent désormais avec des plats carrément végétariens. Et même s’il laisse encore la part belle aux porc, poulet, bœuf, taureau, agneau et burger, le désormais traditionnel championnat de France de barbecue, organisé tous les ans aux Stes-Marie de la mer par la FFCE, comporte aujourd’hui des catégories poisson, légumes et, depuis l’an dernier, dessert.

d’objets inflammables : brise-vue en bois, pergola… Il peut également être judicieux de disposer d’un jet d’eau ou d’un extincteur à proximité. Ce ne sont finalement que des règles de bon sens. Enfin, dans quelques régions, comme la Provence, les barbecues sont purement et simplement interdits à certaines périodes. Il est donc fondamental de respecter les réglementations et de ne pas prévoir de grillades un jour de grand vent si l’on habite près d’une forêt méditerranéenne !

A Paris et en copropriété A Paris, il est interdit d’allumer des feux. En revanche l’usage des barbecues électriques est toléré sur les balcons et sur les terrasses. Avant d’acheter les brochettes, il faut malgré tout vérifier qu’aucune interdiction spécifique ne figure dans le règlement de copropriété ou même au niveau de l’arrondissement. Au-delà du simple aspect réglementaire, c’est aussi une affaire de relations de bon voisinage. Ne pas faire griller des sardines sans se soucier d’une éventuelle promiscuité ou de l’orientation du vent, c’est juste une question de savoir-vivre, et ce n’est pas spécifique au barbecue.


14

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

INTERVIEW

LE PLAN ÉLAN LE GOUVERNEMENT A PRÉSENTÉ SON « PLAN LOGEMENT » EN CONSEIL DES MINISTRES LE 4 AVRIL DERNIER. SOUS L’ACRONYME ELAN (EVOLUTION DU LOGEMENT, DE L’AMÉNAGEMENT ET DU NUMÉRIQUE). LE TEXTE COMPTE UNE SOIXANTAINE DE MESURES (VOIR ENCADRÉ) ET DOIT MAINTENANT ÊTRE DÉBATTU DEVANT LES PARLEMENTAIRES. POUR BRICE CARDI, PDG DU RÉSEAU L’ADRESSE, LE TEXTE VA DANS LA BONNE DIRECTION. MAIS PLUSIEURS DISPOSITIONS SE RÉVÈLENT INACCEPTABLES EN L’ÉTAT ET TRADUISENT SURTOUT UNE MÉFIANCE INCOMPRÉHENSIBLE ENVERS LES PROFESSIONNELS.

Que vous inspire le texte dans son ensemble ?

«

Nous allons commencer par attendre que les textes aient été approuvés par les deux Assemblées et que les ordonnances soient passées. Tout se jouera sur les détails mais, pour l’heure, l’ensemble me paraît plutôt pas mal. Le bail mobilité me semble, par exemple, plutôt une bonne idée, dès lors que l’on s’assurera qu’il ne puisse pas y avoir de tacite reconduction et qu’il garde sa vocation d’origine : être flexible, autant pour les locataires que pour les bailleurs.

Toujours au chapitre du bail, que pensez-vous de sa numérisation ? Je suis beaucoup moins convaincu et cela me semble une fausse bonne idée. J’y vois plutôt la volonté de l’Etat de venir récupérer automatiquement les données, pour établir par exemple un baromètre des loyers. J’ajoute que nous n’avons pas attendu les pouvoirs publics : le Réseau L’ADRESSE fonctionne avec un système entièrement dématérialisé, numérique, avec signature électronique depuis près d’un an ! Il y a également une autre menace : que l’Etat reprenne à son compte la gestion des dépôts de garantie, ce qui ne manquera pas d’engendrer des frais supplémentaires et risque donc d’aboutir à la création d’une nouvelle taxation. Pourquoi chambouler un système tripartite qui fonctionne très bien entre bailleurs, locataires et administrateurs de biens ?

Il y a quelques bonnes idées, mais je ne m’explique pas cette défiance

Menace et inquiétude La suppression au 1er juillet prochain du Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) pour les fenêtres représente une « menace » pour 46 % des professionnels de la menuiserie. Plus d’un sur cinq (22 %) estime que cela va entraîner de l'attentisme chez leurs clients. Mais, pour plus d’un sur quatre (28 %), la mesure n'aura qu'un impact « faible » sur leur activité. A partir de l’an prochain, le CITE sera remplacé par une prime, dont le champ d'application n'est pas encore connu. Certains professionnels de la menuiserie ne perdent pas espoir de voir leurs matériaux réintroduits dans le système.

»

Un mot aussi sur le retour de l’encadrement des loyers ? Ça, c’est une grosse bêtise et une très mauvaise idée ! Les élus locaux vont pouvoir s’amuser à mener des expériences dont on sait d’ores et déjà qu’elles ne servent à rien. L’encadrement a disparu il y a quelques mois. Pour autant, à Paris, les loyers ont baissé de 2 % ce trimestre. Cela prouve bien qu’il n’y a pas besoin de dispositifs ni de contraintes pour réguler le marché. Par ailleurs, l’expérience parisienne a aussi montré que l’encadrement favorise l’explosion des plateformes


PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

comme Airbnb, et que cette sortie du système classique complique le contrôle du respect des lois et profite plus aux bailleurs qu’aux locataires. Au-delà du fond, la méthode suscite aussi pas mal de commentaires de la part des professionnels… Et c’est justifié ! Je trouve par exemple inadmissible que tout ce qui concerne les copropriétés soit promulgué sous forme d’ordonnances. Aujourd’hui, les professionnels assurent 95 % de la gestion du parc, avec un taux de satisfaction

15

que plusieurs études situent entre 80 % et 90 %. Cela nous confère donc une légitimité, et je ne comprends pas cette absence d’échange et de débat avec nous. D’autant que nos propositions visent à rajeunir et moderniser les copropriétés via les technologies numériques. D’une manière générale, n’avez-vous pas justement le sentiment que ce projet de loi est révélateur d’une certaine défiance vis-à-vis des professionnels ? Si, et j’avoue que je ne me l’explique pas !

Le projet de loi en quelques lignes Le projet de loi Elan compte soixante-six articles, regroupés autour de trois axes : construire mieux et moins cher, répondre aux besoins de chacun et favoriser la mixité, améliorer le cadre de vie. Parmi ses principales dispositions figurent : - Dématérialisation complète du bail - Création d’un « bail mobilité » pour faciliter la mobilité professionnelle (contrat de location de 1 à 10 mois, non renouvelable et sans dépôt de garantie) - Possibilité d’expérimenter l’encadrement des loyers pour les collectivités qui le souhaitent - Création d’observatoires des loyers généralisée dans les grandes agglomérations - Renforcement des sanctions pour les locations touristiques abusives - Lutte contre les marchands de sommeil et la dégradation des copropriétés, notamment par la création d’une présomption de revenus (qui permet des poursuites fiscales), et par la possibilité pour les pouvoirs publics d’intervenir plus rapidement - Facilitation de la réquisition de locaux vacants pour héberger des sans-abri - 5 milliards d’euros pour la rénovation des centres-villes dégradés des villes moyennes - Simplification des normes, pour construire plus et plus vite, numérisation de l’instruction des demandes de permis - Accélération des procédures et lutte contre les recours abusifs contre les permis de construire, pour passer de 24 à 10 mois de moyenne - Facilitation de la transformation des bureaux vides en logements (50 000 m² d’ici 2024) - Réorganisation du secteur HLM pour construire plus de logements sociaux - Accession à la propriété pour les locataires HLM rendue plus facile, pour vendre jusqu’à 40 000 logements par an, contre 8 000 aujourd’hui - Réexamen de chaque situation tous les six ans par la Commission d’attribution des logements - Plus grande transparence dans l’attribution des logements sociaux.


16

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

LA VIE DU RÉSEAU

TOUTES LES ADRESSES MÈNENT À MOSCOU ! LE RÉSEAU L'ADRESSE A ORGANISÉ UN GRAND JEU CONCOURS, QUI A PERMIS À 6 PERSONNES DE GAGNER UN VOYAGE VIP POUR MOSCOU ET LEUR BILLET D’ENTRÉE POUR LE MATCH FRANCE – DANEMARK. Vol aller-retour pour deux personnes sur une compagnie française, visite de la Place Rouge, hébergement tout compris en hôtel 4* et, surtout, sésame pour assister le 26 juin au match phare du groupe C entre la France et le Danemark, décisif pour la qualification en 1/8 de finale

de la coupe du monde de football… C’est un cadeau de rêve que L’ADRESSE offre à 3 clients du Réseau, tirés au sort lors de la convention nationale.

L’ADRESSE à l’heure du Mondial

DES SÉJOURS EXCEPTIONNELS À GAGNER POUR 2 PERSONNES

À MOSCOU ! ET ASSISTEZ AU MATCH DANEMARK-FRANCE L’ADRESSE vous offre un séjour tout inclus ! Vol Aller/Retour, sur une compagnie Française Transfert privé Hébergement Hôtel 4*, petits déjeuners inclus Visite de la Place Rouge

Supportez l’Équipe de France et vivez LE match décisif dans des conditions exceptionnelles Vibrez au rythme du match depuis les salons privés du stade

TOUTES LES ADRESSES MÈNENT À MOSCOU !

ladresse.com

D’autant que les heureux gagnants pourront assister au match dans des conditions uniques : accès aux meilleurs billets de catégorie 1 et invitation à une réception officielle haut de gamme dans des salons privés du stade ! Seul effort à réaliser pour conquérir le Graal : glisser entre le 16 mai et le 3 juin un bulletin de participation dans l’une des urnes déposées dans l’ensemble des agences L’ADRESSE et croiser les doigts jusqu’au tirage au sort, effectué en présence d’un huissier lors de la Convention du Réseau, le 4 juin dernier. Plus largement, L’ADRESSE se met résolument aux couleurs du Mondial jusqu’à la finale, le 15 juillet prochain : calendriers pronostics des matchs personnalisés, panoplie de goodies pour décorer les agences et offrir aux clients…

Plus que jamais, L’ADRESSE c’est une équipe de rêve !

Affiche A


CONCIERGERIE

www.relaymark.com © Fotolia

L’ADRESSE

Le 1er service gratuit qui vous propose les meilleures offres pour vous aider à déménager et vous installer ! Du Lundi au Samedi, de 9h à 19h

ASSURANCE HABITATION

ÉNERGIE

DEVIS DÉMÉNAGEURS

TÉLÉPHONIE

OFFRE INTERNET

TRAVAUX

ladresse.com Affiche A3 Kit conciergerie.indd 1

17/10/2017 14:25:41


18

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

GROS PLAN RÉGION

LA GIRONDE : UN GRAND CRU COMME CHAQUE TRIMESTRE, « PROPRIÉTAIRES » VOUS PROPOSE DE PARTIR À LA DÉCOUVERTE D’UNE RÉGION OU D’UN DÉPARTEMENT, À TRAVERS SON MARCHÉ IMMOBILIER, BIEN SÛR, MAIS AUSSI, ET PEUTÊTRE SURTOUT, EN NOUS ATTARDANT SANS LA MOINDRE PRÉTENTION D’EXHAUSTIVITÉ SUR CE QUI FAIT SON CHARME : SPÉCIALITÉS GASTRONOMIQUES, CENTRES D’INTÉRÊT, SITES REMARQUABLES… DANS CE NUMÉRO, NOUS VOUS PROPOSONS DE VISITER LA GIRONDE, AVEC TROIS GUIDES OCCASIONNELS : CLAUDE ROBIN, FABRICE LACHAIZE ET CATHERINE DANILO, SOCIÉTAIRES DU RÉSEAU À BORDEAUX, SAUVETERRE DE GUYENNE, MONSÉGUR ET GRADIGNAN.

Immobilier : un grand millésime

Claude ROBIN

Catherine DANILO

Fabrice LACHAIZE

La Gironde gagne 20 000 habitants chaque année. Cette particularité démographique se répercute nécessairement sur le marché immobilier. « Nous avons ouvert notre agence le 2 janvier, prévient Claude Robin, et manquons donc de recul. Malgré tout, Bordeaux est de loin la ville de France dont le marché a progressé le plus en 2017, avec une augmentation de l’activité de 8 % et une hausse des prix supérieure à 15 %. Cette année, c’est plutôt la stabilité qui prévaut ». A Gradignan, ville de 25 000 habitants dans la périphérie sud de Bordeaux, Catherine Danilo a également connu un très bon millésime 2017. « Le dernier trimestre et le début de cette année ont quand même été un peu plus calmes, confie-t-elle. Mais l’activité semble repartir depuis février, avec notamment beaucoup de primo-accédants, trentenaires ou quadragénaires, et des retraités. Dans la mesure où les prix sont hauts, les premiers se concentrent surtout sur des appartements côté tramway, quand les seconds cherchent surtout des maisons individuelles avec un petit terrain ».

Plus à l’est du département, à la frontière du Lot et Garonne et de la Dordogne, à environ 80 km de Bordeaux, Fabrice Lachaize officie sur un marché différent. « Sauveterre et Monségur sont des bastides du XIIIème siècle, avec une place centrale et le village qui s’organise autour d’elle. Nous sommes donc sur un marché moins tendu, même s’il se porte très bien : nous avons réalisé une excellente année 2017, et 2018 est sans doute encore un peu mieux partie ! Mais, malgré cette activité soutenue, chez nous, pour 200 000 euros, vous pouvez encore avoir une maison avec 2000 m² de terrain et une piscine ».

Qualité de vie : une grande douceur Ville d’un peu plus de 250 000 habitants, au cœur d’une métropole de 28 communes regroupant 760 000 habitants, distante d’à peine plus de 2 heures de TGV de Paris, Bordeaux affiche un dynamisme économique et culturel hors du commun, sans que la qualité de vie en souffre. « A ma connaissance, rapporte Claude Robin,

Le Pont de pierre de Bordeaux


PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

Bordeaux est la grande ville de France où la proportion de maisons est la plus importante. Très étalée, pleine d’espaces verts, on l’appelle la ville plate, parce qu’il n’y a pratiquement pas de bâtiments de plus de deux ou trois niveaux. J’aime donc son architecture mais, au-delà de cet aspect, il règne ici une grande douceur de vivre, qui attire chaque année 6 millions de touristes Mon endroit préféré, c’est incontestablement celui où nous sommes implantés, le quartier des Chartrons, proche du centre historique, et tout à fait représentatif de cette qualité de vie ». Avec ses 22 parcs gratuits, dont un parc animalier, Gradignan joue la carte nature ! « Pour les familles avec de jeunes enfants, c’est un paradis, explique Catherine Danilo, d’autant que le centre-ville a conservé des airs de gros village. C’est ce que j’aime ici, et ce que les gens recherchent, ce côté petite ville à la campagne avec, malgré tout, une importante vie associative, une médiathèque, un conservatoire… ». La Halle de Montségur

des cultures et des civilisations du vin. « C’est vraiment magnifique, avoue Claude Robin. La première année, plus de 400 000 visiteurs y sont venus. Mais j’aime aussi beaucoup le musée d’art moderne, à la base sous-marine. Sa collection permanente compte parmi les plus riches de France : 1 299 œuvres de 189 artistes. » La place de la Bourse ou le miroir d’eau méritent également le détour.

Le prieuré de Cayac

A Gradignan, Catherine Danilo aime flâner autour du prieuré de Cayac. « Bâti aux XIIIème et XIVème siècles, c’est une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, bordé d’un immense parc traversé par un petit ruisseau, où l’on peut se promener, faire du vélo, courir… ».

© entre-deux-mers tourisme

Des chemins de traverse, Fabrice Lachaize n’en manque pas non plus. « Monségur signifie le mont en sécurité. Nous sommes sur une corniche, et j’aime me promener le long des remparts, d’où nous avons une vue magnifique sur toute la vallée du Drot. A quelques kilomètres de Sauveterre, la base nautique de Blasimon offre également un espace naturel d’une cinquantaine d’hectares, dont 7 de lac ». Côté sites naturels, ce serait dommage de venir en Gironde sans passer par la grande dune du Pyla. Site « Le secteur est surnommé la Toscane girondine, explique Fabrice Lachaize, avec des coteaux couverts de vignes sur Sauveterre et des cultures plus céréalières autour de Monségur. A une heure de Bordeaux, nous savourons le charme, le calme et la joie de vivre dans un endroit très convivial, où tout le monde se connait. Pour autant, nous y bénéficions de tous les services : école, collège, médecin, pharmacien, commerces, piscine, gymnase, clubs de sport... Nous sommes également proches de Libourne et de sa gare TGV ».

Les sites Inaugurée il y a deux ans, la Cité du Vin de Bordeaux offre sur 3000 m² une immersion sensorielle à la découverte

La dune du Pyla

19


20

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

GROS PLAN RÉGION classé depuis 1994, elle offre un incroyable belvédère sur le Bassin d’Arcachon. Toute l’année, des visites commentées sont proposées à destination du grand public et des familles pour comprendre la formation de ce monument naturel de 110 m, unique en Europe, adossé à la forêt des Landes de Gascogne. 150 km de rives, une dizaine d’îles éparpillées sur 625 km², jusqu’à 12 km de largeur, l’estuaire de la Gironde est également le plus vaste du continent.

listes du décathlon et de l’heptathlon, au premier rang desquels le Français Kevin Meyer, champion du monde l’an dernier.

Cuisine et dépendances

Les rendezvous Début juillet, Monségur se balance tout un wee-kend au rythme des 24 heures du swing. « C’est la 29ème édition cette année. J’en suis d’ailleurs partenaire, et c’est toujours très sympa, avec des concerts dans les rues, sous les arcades et dans divers lieux emblématiques du village ». Au total, plus d’une vingtaine de festivals sont programmés en Gironde entre printemps et été. Les fêtes liées au vin et à la vigne sont également nombreuses. Gradignan, de son côté, accueille notamment la Fête des jardins en avril. « Tous les ans, la fine fleur des pépiniéristes, horticulteurs, artisans et créateurs venus de la France entière se donne rendez-vous pendant trois jours dans le parc du château de Tauzia. Cette année, il y avait plus de 80 exposants ». Quant aux passionnés de sport en général et d’athlétisme en particulier, ils se retrouvent tous les ans à Talence, où le Decastar rassemble mi-septembre les plus grands spécia-

La fête des jardins au Château de Tauzia

Comment parler cuisine bordelaise sans commencer par évoquer le vin ? Margaux, Pauillac, Saint-Emilion, Saint-Estèphe, Saint-Julien, Pomerol, Graves, Sauternes… La liste est longue des appellations aux noms évocateurs. Au cœur de l’Entre-deux-mers, Sauveterre possède aussi quelques crus intéressants. Mais ce ne sont pas les seules spécialités locales. « Même si nous habitons en Gironde, nous sommes déjà sur le territoire du pruneau, ajoute Fabrice Lachaize. L’asperge de la vallée du Drot est également réputée. Les cèpes de Bordeaux poussent également très bien chez nous.


PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

Dans les recettes traditionnelles, il y a également la fameuse lamproie à la bordelaise, dorée à feu vif, avec des échalotes, du jambon de Bayonne et flambée à l’Armagnac ». L’océan apporte également huîtres, esturgeon ou caviar.

21

Et pour le dessert, ne manquez pas le délicieux cannelé, petit gâteau à base de jaune d’œuf, au parfum sucré de vanille caramélisée et relevée au rhum, qui tire son nom du moule en cuivre dans lequel il est encore cuit aujourd’hui par les puristes. « Il faut absolument les manger dans les 24 heures, pour qu’ils conservent toute leur fraîcheur et leur moelleux », conseille Claude Robin. « On en trouve désormais des versions salées, poursuit Catherine Danilo. Mais, pour tout vous dire, je ne les ai pas goûtées. Je préfère rester classique ».

Pour le reste, à l’image de cette recette, typique du Sud-Ouest, la cuisine bordelaise est riche et généreuse, autour de la truffe et du foie gras. « C’est une ville de grands chefs, rappelle Claude Robin, avec Gagnaire, Ramsay ou Etchebest ». La place prise par le vignoble en laisse assez peu à l’élevage, et la Gironde n’est a priori pas une terre de fromages. Mais élargir les recherches à l’Aquitaine permettra aux plus gourmands de trouver leur bonheur : tomme noire, Ossau-Iraty, Rocamadour, Cabécou d’Autan… délicieux sur une couronne bordelaise, pain, de forme circulaire, à base de farine de blé et de seigle.

La Gironde en quelques chiffres

4

360 km

agences à l’enseigne du réseau L’ADRESSE

1 526 016 habitants

52 686 logements vacants

de pistes cyclables départementales en site

propre et 100 km d'itinéraires cyclables départementaux jalonnés

118 000

538 communes

591 945 692 290

hectares de vignes

9 975

km²

69 158

résidences secondaires

33

le numéro minéralogique


22

PROPRIÉTAIRES N°75 MAGAZINE

COURRIER

DES

PROPRIÉTAIRES PARCE QUE VENDRE, AMÉNAGER SON LOGEMENT ACTUEL OU TROUVER SA NOUVELLE ADRESSE CONSTITUENT DES DÉMARCHES PERSONNELLES IMPORTANTES, NOUS RÉPONDONS À VOS QUESTIONS, POUR VOUS AIDER À MIEUX MAÎTRISER LES ASPECTS PRATIQUES, JURIDIQUES OU FISCAUX DE LA PROPRIÉTÉ. UNE QUESTION ? UNE ZONE D’OMBRE ? N’HÉSITEZ PAS À INTERROGER VOTRE CONSEIL IMMOBILIER L’ADRESSE OU ÉCRIVEZ-NOUS SUR NOTRE BOÎTE COURRIEL DÉDIÉE : PROPRIETAIRES@LADRESSE.COM

Dégat de eaux

commun qui sera opposable aux assureurs concernés et incontestables.

Est-il exact qu’une nouvelle convention régit désormais l’indemnisation après un dégât des eaux ?

Autre nouveauté, la recherche de fuite est réputée garantie

Cécile M., Clermont-Ferrand (63)

dans la convention IRSI. Un nouveau constat amiable dégât des eaux a été mis en

La convention CIDRE n’est effectivement plus applicable

place afin de prendre en considération certaines nouveautés

pour les sinistres survenus après le 1 juin. C’est désormais

de la convention IRSI. 

er

la Convention d'indemnisation et de recours des sinistres immeubles (convention IRSI) qui s’applique pour les sinistres dégâts des eaux, mais aussi pour les incendies. Son objectif est de rendre un meilleur service à l'assuré et d'améliorer la

Survol

gestion de ces sinistres. Une collectivité locale peut-elle utiliser un drone Cette convention prévoit la désignation d'un assureur gestion-

pour constater d’éventuelles infractions au code de

naire unique, en charge de la gestion de l'ensemble du

l’urbanisme sur des propriétés privées ?

sinistre dans le local sinistré. Cet assureur gestionnaire sera

(Noah B., Manosque (04) )

l'assureur de l'occupant du local sinistré s’il s'agit de locaux parties privatives, ou l'assureur de l'immeuble pour des

Le ministère de la Cohésion des territoires vient d’être saisi de

locaux communs.

cette question, et sa réponse est sans ambiguïté. Rappelant que la preuve ne doit pas avoir été recueillie ni dans des

Deux tranches de sinistres sont prévues :

circonstances constitutives d'une infraction, ni au mépris

- la tranche 1 pour les sinistres inférieurs à 1 600 € (montant

du respect des principes généraux du droit, il conclut : « La

HT cumulé des dommages matériels et des frais afférents du

captation d'images par la voie des airs au moyen d'un drone

local) dans laquelle l'assureur gestionnaire prend en charge

survolant une propriété privée peut être considérée comme

l'ensemble des dommages et abandonne tout recours ;

une ingérence dans la vie privée. (…) En conséquence, le

- la tranche 2 pour les sinistres compris entre 1 600 et

constat d'une infraction sur une propriété privée à l'aide d'un

5 000 €. Pour ces sinistres, l'assureur gestionnaire doit mettre

drone peut être considéré comme illicite dès lors que la zone

en place une expertise pour compte commun et désigner un

contrôlée est inaccessible aux regards ». 

seul expert qui aura pour mission d'identifier toutes les parties impliquées, de déterminer les causes et circonstances du sinistre, de chiffrer l'ensemble des dommages du local sinistré. L'expert devra également déposer un rapport d'expertise

Avec les services juridiques de la FNAIM


L'ADRESSE VIDAUBAN

04 94 60 95 20 www.ladresse-vidauban.com vidauban@ladresse.com

FLASSANS SUR ISSOLE Sur la commune de Flassans sur Issole, Villa de maçon, d'environ 196 m², composé de deux logements, le premier dispose de 3 chambres, 2 salles d'eau, cuisine et une pièce de vie de 50 m². Le second T2, avec son entrée indépendante, idéal pour un revenu locatif. Vous disposerez également d'un grand garage. Sur un terrain de 2500 m², en

LE LUC Sur la commune du Luc en Provence, nous vous proposons deux terrains, un terrain en zone UCa de 2211 m² (possibilité de construction 40%) , division du terrain possible. Terrassement à prévoir, réseaux à proximité. Compris dans la vente un terrain de 2263 m² en zone Naturelle.

Classe énergie : C

Classe énergie :

*Honoraires à la charge du vendeur.

316 050 € *

*Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 4147

VIDAUBAN AU CALME, située dans une agréable résidence fermée et sécurisée avec piscine et tennis,boulodrome, belle orientation pour cette agréable maison offrant: séjour, cuisine ouverte aménagée, chambre, salle d'eau, WC, Couchage en mezzanine, cellier cabanon, jardinet et une place de parking. rentabilité locative saisonnière (locations en semaine du 10 juillet au 15...

86 000 € *

Réf : 2711

Classe énergie : D

114 500 € *

235 000 € *

*Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 1035

Copropriété de 4 lots. Charges annuelles : 484 € Classe énergie : D

69 500 € *

137 800 € *

Réf : 2645

VIDAUBAN Cette bergerie mitoyenne se compose d'un salon avec insert , d'une cuisine aménagée,d'une salle , d'une buanderie , . A l'étage trois chambres, deux dressings, une salle de bains. Vous disposerez d'une dépendance de 35 m² ,garage, atelier, abri voiture , terrasse couverte complète ce bien. Le jardin est clos et arboré.

Classe énergie : Vierge

*Honoraires à la charge du vendeur.

320 000 € *

*Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 4201

VIDAUBAN Nous vous proposons au centre ville de Vidauban, proche des commerces et des écoles une maison de village de 110m², composé de 3 chambres. Maison entièrement restauré avec gout. Possibilité de créer un T2 en rez de chaussé .

Classe énergie : E

*Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 3989

VIDAUBAN Cet appartement climatisé au 1er étage se compose d'un hall d'entrée, d'une cuisine aménagée , d'un séjour avec cheminée donnant sur une terrasse couverte, d'un dégagement de deux chambres dont une avec balcon, d'une salle d'eau et WC séparé. Vous disposerez aussi d'une cave, d'une place de parking, d'un abri bois . Le jardin est

Copropriété de 12 lots. Charges annuelles : 150 € Classe énergie : Non requis *Honoraires à la charge du vendeur.

VIDAUBAN Idéal Amoureux de la Nature, pour cette maison de plain pied, totalisant 85m² ouvrant sur terrasses et terrain arboré clos de 3163m². Entrée, dégagement, placards, séjour/salon avec cheminée, cuisine indépendante aménagée ouvrant sur véranda carrelée, wc, salle de bains, 2 chambres ( 11/14m²) garage de 15m² attenant. secteur résidentiel et calme.

Copropriété de 308 lots. Charges annuelles : 1000 € Classe énergie : E

LE MUY Centre village nous vous proposons cet appartement de type 2 situé au 3 éme étage qui offre une vue sur le rocher de Roquebrune. Il se compose d'un séjour avec cuisine aménagée, d'une chambre , d'un dégagement et d'une salle d'eau avec WC. Idéal pour une première acquisition ou pour un investissement locatif car il était loué 480€.

*Honoraires à la charge du vendeur.

Réf : 2397

173 000 € *

15 Ave Charles Pellegrin • 83550 Vidauban • Tél : 04 94 60 95 20 • vidauban@ladresse.com Indépendante, sociétaire volontaire du réseau LʼADRESSE, notre agence reste engagée juridiquement et financièrement. Affiliée à la caisse de Garantie Galian • Montant: 120 000€€ Code APE :6832A Carte professionnelle CPI 83062018000023906• SIRET 53304146300027 • au capital de 80 000 € • N° intracommunautaire : FR55533041463 • Ne pas jeter sur la voie publique.

Réf : 4072


REPIQ_QUADRI_75_Mise en page 1 31/05/2018 10:12 Page86

CULTIVEZ IMMOBILIERS L’ADRESSE VOS PROJETS

Bilan Technique Immobilier (BTI)

Pack Web

VALORIS’ADRESSE

Pack Visibilité

Mandat EXCEL’ADRESSE

Conciergerie L’ADRESSE

ladresse.com ladr resse.com ladresse.com

https://www.facebook.com/ladresseimmobilier

htttps://twitter..com m/ladre esseimmo

L’ADRESSE PERFIMMO GESTION 2, rue de la République 83210 SOLLIES-PONT

Gestion Location Transaction Location vacances Immobilier d’Entreprise

15, rue Charles Pellegrin 83550 VIDAUBAN

✆ 04 94 60 95 20 ✆ 04 94 33 88 80 ✉ ladresse@perfimmo-gestion.com L’ADRESSE TOULON 1, place Mazarin 83000 TOULON

✆ 04 94 22 02 00

✉ toulon@ladresse.com - www.ladresse-toulon.com

Je suis client de votre agence et vous demande d’abonner à Propriétaires un de mes amis (ci-contre) Nom ....................................................... Prénom Ville .......................................................... Tél. J’ai un projet :

d’achat

de défiscalisation Je souhaite être contacté :

Je ne suis pas encore client de votre agence mais souhaite recevoir gratuitement Propriétaires

.........................................................

Nom .........................................................................................................................................

.....................................................................

Prénom .................................................................................................................................

de vente de gestion par téléphone

de location

Adresse .................................................................................................................................

de copropriété

Code postal .....................................Ville .....................................................................

par courrier

Tél. ........................................................... Portable ..........................................................

Je souhaite un rendez-vous avec un consultant Bon à retourner à votre agence L’ADRESSE (voir ci-dessus)

Courriel .................................................................................................................................

www.relaymark.com

AVEC

LADRESSE_PERFIMMO_GESTION  
LADRESSE_PERFIMMO_GESTION