Page 1


La vie d’une école est faite d’une multitude d’activités pédagogiques, extrascolaires, administratives, officielles... Certaines de ces activités sont de véritables traditions ou en passe de le devenir. Notre Fête de Mai est amenée à figurer parmi celles-ci et ce, pour notre plus grand plaisir. Au départ il y a une grande exposition consacrée à des travaux d’élèves sur leurs voyages scolaires. De là, les professeurs, les élèves et la direction ont souhaité élargir les animations pour nous arriver au résultat que voici. Je vous laisse découvrir, en photos, quelques moments choisis de cette belle édition 2014.


Exposition

L’exposition autour du «Petit Prince» est l’agréable résultat de la collaboration entre Mme Lekeux, professeure d’Ateliers d’expression, et Mme David, professeure d’Éducation artistique. Plus exactement, cette exposition est surtout née d’une volonté de travailler, à partir du célèbre conte d’Antoine de Saint-Exupéry, la langue et la créativité à la fois. Dans un premier temps, «Le Petit Prince» a été abordé en Ateliers d’expression, une activité complémentaire qui offre un travail plus ludique du français. À travers six séances et autant de lectures d’extraits, les élèves ont pu faire la connaissance d’un héros hors du commun et découvrir l’un des textes français les plus connus au monde, tout en améliorant la maîtrise des normes et du vocabulaire de leur langue maternelle. Si la forme a été l’objet d’une grande attention, le fond n’est pas demeuré en reste, puisque les élèves ont pu, à travers l’analyse des différents thèmes prégnants du livre (la solitude, l’amitié, l’amour...), être capables d’appréhender le message universel délivré par «Le Petit Prince». Par la suite, la recherche graphique s’est greffée à la compréhension du texte et s’est intéressée aux différents personnages de l’œuvre. Ainsi, le mot d’ordre donné aux élèves était de personnaliser les acteurs (le petit prince, la rose, le renard...), de se les réapproprier : bref, de les réinterpréter en laissant libre-cours à leur imagination. Puis est venu le travail du lettrage (pour le titre et les citations) et de la mise en page, ce qui n’a pas été de tout repos, les élèves ayant la fâcheuse tendance, au départ, à représenter les héros de manière très compacte et en tout petit : il a ainsi fallu les exercer à exploiter l’ensemble de la page et à étirer au maximum leurs productions. Ensemble, les élèves et Mme David ont sélectionné dix dessins parmi tous ceux de la classe afin d’agrandir les plus aboutis en format A0. Ils les ont alors peints à la gouache et à l’aquarelle et les ont finalement fixés sur de grands cartons, pour le plaisir de vos yeux... et des leurs !


Here are some pictures from our annual school trip to The United Kingdom. As every year we had several groups going to different grammar schools around London: Rochester Grammar School for Girls, Dartford Grammar School for boys, Netherhall School in Cambridge , Hockerill Anglo European College in Bishop’s Stortford and Harvey Grammar School in Folkestone. Half of our Y-3 students stayed with their exchange partners in families and the other half in 3 different youth hostels: Rochester, Margate and Streatley. Those who went to families had previously hosted their English partners when those visited Liege in January or in February. A few students of the Hockerill group had the opportunity of a ‘work experience’ instead of going to school. All the other students attended one of our 5 partner schools. At our yearly UK exhibition some prizes were awarded to the best projects. The winner of the audience was Hugo Humblet in 3D with his Arsenal stadium made of Lego, then Maxime Jourdan in 3J received the jury’s prize for his lovely Crown Jewel Cake that was as delicious as it looked. Three other prizes from the jury were awarded to Cédric Gilliard in 3K and Axel Glodé in 3F for their projects representing the London Eye and to Fany Lang in 3I for her map of London adapted into a game. We offer special thanks to Mr Moyano and Mr Targnion for their participation to our project in their French lessons. Their students wrote interesting newspaper articles on their stay in the U.K.


Le programme ActivInspire est utilisé sur le tableau interactif. Il nous permet de projeter le syllabus distribué aux élèves. Ce programme comporte un panel d’avantages tels que : • Compléter les feuilles en même temps que les élèves ou envoyer un élève au tableau pour le faire. • Mettre en évidence au fluo les éléments essentiels à retenir en vue des exercices. • Cacher une partie d’une page. • Revenir sur ce qu’on avait complété au cours précédent. • Envoyer aux élèves un exercice fait au cours. • … Voici deux exemples de chapitre pour lesquels l’utilisation du tableau est très utile et rend le cours beaucoup plus interactif. Le premier est le chapitre sur les fonctions. L’option « graphique » permet de représenter des fonctions différentes sur un même graphique dans le but de les comparer. Les élèves peuvent trouver des exemples de fonctions par eux-mêmes et on peut leur montrer de façon très précise si leur fonction est un bon exemple ou pas. Vu la rapidité d’exécution, on peut multiplier les exemples possibles. L’utilisation du tableau dans le chapitre sur les vecteurs est très agréable. Les élèves éprouvent souvent beaucoup de difficultés avec la vision en trois dimensions des formes géométriques ; or en 5ème, nous appliquons les vecteurs à ces formes. Le programme ActivInspire permet de représenter tous les vecteurs utiles au calcul sans que le dessin ne devienne un véritable brouillon après 2 calculs sur la même forme géométrique. On peut également donner la possibilité à l’élève de réaliser l’exercice au tableau. Cela est quasiment impossible sur un tableau classique ; en effet, sur un tableau classique, si l’élève se trompe, il est souvent amené à refaire la forme géométrique et à recommencer son raisonnement pour la clarté de l’exercice.


Tout a commencé avec l’envie de récolter de l’argent tout en s’amusant et en faisant plaisir aux autres. Quelques élèves de 1I se sont rendus chez Mme Leyen ayant en tête l’idée de faire des crêpes. Celle-ci fut rapidement abandonnée et nous avons décidé de faire quelque chose de moins répandu : des wraps ! Nous voilà le 16 mai. Beaucoup d’élèves se sont portés volontaires aux côtés de Mme Smal afin de rassasier les ventres vides de nos chers convives (parents, professeurs, …). Le succès qu’ont rencontré les wraps, ces sortes de petites crêpes, nous a donné l’envie de nous investir dans un projet plus grand. Peut-être humanitaire, qui sait ? Héléna E., Juliette W. - Elèves de 1I


Misses Owusu talked to us about doing theater plays. We chose our role, some played in two theater plays because they didn’t have a big role. We started revising after Christmas holidays and we used CSK course to rehearse. When were in rehearsal Misses Owusu gave us her opinion and corrected our mistakes. We had a big problem, we didn’t’ talk loud enough and we didn’t move. But we finally had a good result. Honorine L., France P. and Justine S. 1H

On the 16th of May, we played in th There were 5 theater plays. We pla neral they lasted 5minutes each. T second was « Cheese», the third wa « Wedding Day» and the last was « room Saint-Damien. Our show started at 7.30 pm until 8 thing was all right. N


he theater plays with Misses Owusu. ayed in front of the parents. In geThe first was called «I’m right», the as « A good match», the fourth was English Lesson». We did that in the

8 pm. We were stressed but every-

Natacha L., Léa L. and Kristen G. 1H

Il y a deux ans, M. Derwa et moi avons proposé une activité de pièces de théâtre dans nos classes de CSK sans savoir l’enthousiasme que celle-ci allait susciter. Au fur et à mesure des répétitions; constatant la motivation, l’investissement et les surprises ( beaucoup d’enfants timides se sont révélés), l’idée nous est alors venue de montrer ce beau résultat aux parents. Nous ne pouvons que poursuivre ce projet car il permet aux élèves d’apprendre l’anglais d’une façon plus ludique, d’acquérir plus de confiance, de se sentir investis dans un même projet et de nous surprendre ! D. OWUSU


Quatre élèves de 2D (option Arts d’expression) ont présenté un sujet grave «La mort» en s’inspirant d’un extrait du spectacle des Vamps intitulé «Le cimetière» et de la dernière scène de l’illustre «Roméo et Juliette» de W. Shakespeare : Juliette se réveillant dans le tombeau et découvrant son Roméo mort empoisonné... Habillées de leurs costumes, Lorraine et Louisa nous ont emmenés au cimetière et ont réussi à nous faire sourire grâce à leur interprétation de ces «braves» vieilles dames. Ensuite, elles ont épaulé leurs deux condisciples (en jouant les «cadavres»), Yang Qi en Juliette, effondrée mais déterminée, et Amandine en Frère Laurence, sage malheureusement dépassé par les événements. En quelques minutes, ces élèves ont réussi à nous transporter de la comédie à la tragédie.

Une belle performance !


Notre projet a débuté en octobre avec les élèves de 3I. Ils ont lu la version électronique du livre de Sir Arthur Conan Doyle «The Adventure of the Dying Detective». Ils ont participé à un forum de discussion sur l’ENT dans le but de partager leurs opinions sur le livre. Nous avons rédigé une version simplifiée de l’histoire en utilisant les ressources de l’école (TBI et tablettes). Notre but était de présenter cette histoire sous forme de petit dessin animé aux élèves de 1ère. Nous avons donc réalisé des dessins et filmé l’histoire. En avril, les élèves de 1ère ont regardé le film et reçu le script dans le but de jouer l’histoire sur scène lors de la Fête de mai.


t visiten e é n an rvi uième ire qui a se fs q n i c de mo jui diants e lieu de mé prisonniers erre u t é s c s u No année nsit pour de Deuxième G sup’ e u q a a h s r c p de t rant la françai de cam résistants du du cours de er au projet s p et des le. Les élève pour partici r l’AEDE-EL, a a e p i mond isi ce thèm s» proposé u barbarie». e o o ont ch r de Mémoir Démocratie u « e «Pass et la cellule nts his e m u c do ris Inforef té des prisonnier, p l u s n o tc n mo ants on tré un ancie ateur du Mé réi d u t é rv o, on Les s, renc vec le conse photo et vidé base e u q i r o r a t ires su rtages ntacts des co lisé des repo es commenta nt conçu un o a rial, ré s les textes d Au final, ils isiter le fort u v … digé to recherches mettant de . s r e de leur interactif pe nière virtuell a k été e-boo ndonk de m vail a rs a r t e e e r d de B blic lo mois u s p r u n e i e e plus emière fois léchargeable d t a t l u Le rés é pour la pr -book sera té ojet : www. t r e n prése te de mai. L’ le site du p ê de la F nement sur i a proch emoires.eu. urni et o f l i a v tra . ebookm alité du n des élèves u q a l ur acu ions po maine de ch t a t i c i l u Fé ation h l’implic


nos vi


notre page

facebook

YouTube

idĂŠos sur


Fete mai secondaire  

Feuilletez l'e-magazine de la Fête de mai

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you