Issuu on Google+


La remise des diplômes à nos élèves des classes terminales de Sainte-Véronique et de Marie-José est toujours un moment très agréable pour un directeur d’établissement scolaire. C’est au cours de ces deux soirées que je peux constater, plus encore qu’à un autre moment de l’année, l’investissement et la qualité du travail des équipes pédagogiques et éducatives, dixit les parents eux-mêmes. Ce moment représente, pour nos élèves, la fin d’un parcours de six années. Il leur a demandé du travail, des efforts, leur a procuré le plaisir des choses bien faites, mais les étudiants sont désormais prêts pour aborder cette épreuve, plus difficile encore, des études supérieures. Je leur souhaite bonne route à tous. De notre côté, avec mes collègues des implantions maternelle, primaire et secondaire, nous sommes déjà plongés dans la préparation pratique de la rentrée 2013 et la mise en place des projets pédagogiques de cette nouvelle année. L’achèvement de la construction du tout nouveau bâtiment de quatre étages face à la descente d’autoroute et au Jardin Trois fontaines permettra aux élèves du secondaire d’entamer cette rentrée scolaire dans de nouvelles et bonnes conditions. C’est un plus pour notre groupe et pour nos jeunes. Cette fin d’année nous a aussi procuré une très bonne nouvelle. Notre Collège fait partie des établissements wallons sélectionnés dans le cadre du projet « Ecole Numérique ». Dès le mois de septembre, nos élèves s’initieront à l’utilisation de tablettes et ebooks en classe. Un beau défi en perspective… Vous apprendrez aussi, à la lecture de cette présente revue, que le troisième degré technique de Marie-José est désormais entièrement « Entreprise d’Entraînement Pédagogique » (EEP). C’est aussi un plus indéniable pour nos élèves. Je vous laisse découvrir les autres activités des différentes implantations dont vous avez ici un reflet partiel et je vous invite à en découvrir beaucoup plus sur notre site internet www.sainte-veronique.be et notre page www.facebook. com/pages/Collège-Sainte-Véronique-Page-officielle Je vous souhaite à toutes et à tous un bel été 2013. Ch. Modave Administrateur-délégué du groupe Sainte-Véronique


mur

Ce intérieur étant visible de l’extérieur, j’ai voulu en faire une sorte de

fenêtre vivante et colorée sur l’école SainteVéronique. Etant donné qu’il y avait un

tag

énorme sur le mur de l’école, il a d’abord fallu le repeindre avec une couleur primaire à l’aide de pinceaux et de rouleaux. Ensuite, nous avons pu appliquer la couleur de fond. Pour ce qui est du dessin, nous avons

pochoirs

posé des à l’aide d’une colle en spray. Nous avons ensuite découpé les formes et lettrages afin de pouvoir les colorer avec des

bombes de peinture.

Une fois le dessin terminé, j’ai retouché les bords à l’aide d’un

pinceau afin d’obtenir

des contours plus nets.

Cette peinture a été réalisée pendant le mois de juillet 2012 avec l’aide précieuse d’un ami et ce malgré les quelques irrégularités du temps. La taille de la peinture est de

10 mètres de large sur 4 mètres de haut.


A 2 ans et demi, nous quittons notre classe pour partir à l’éco-shop dans les bâtiments de l’école secondaire. Sur notre chemin, nous profitons pour faire le tour de la mare.

les planter près de la mare.

Arrivés sur place, 2 professeurs du secondaire nous montrent comment planter des petites graines dans des pots et nous les remettent afin que nous en prenions soin dans notre classe !

Si vous ne nous croyez pas, demandez aux professeurs de « l’iso-team » qui ont eu la grande gentillesse de nous aider pour le retour.

Quand les feuilles apparaitront, nous irons

QUELLE EXPEDITION CETTE PETITE SORTIE !

Madame Angélique et tous les mini-explorateurs.


D’autres petits explorateurs (2ème maternelle D) de la classe de Madame Véronique les ont suivis...


L’objectif es partageant d L’objectif es éducatives :


st de stimuler le processus d’apprentissage des élèves en chimie en des expériences ludiques et interactives basées sur les TIC. st aussi de créer un réseau d’échange entre différentes institutions : scientifiques, chercheurs et le monde des enseignants.

La raison d’être du projet repose sur l’évidence de besoins communs, dans les pays impliqués mais aussi en Europe en général, liés à la pénurie et à la diffusion insuffisante de la culture et de la conscience scientifique. Constaté dès l’enseignement primaire et secondaire, le phénomène affecte tous les niveaux des systèmes éducatifs et de la formation, et dès lors les citoyens en général.


Le 26 mars dernier, dans le cadre du cours de français, les élèves de 6P et 6TQ de l’Institut Marie-José se sont rendus aux Musées Royaux des BeauxArts de Bruxelles ainsi qu’au Musée Magritte. Une belle occasion de se familiariser avec un monde bien différent de celui que nous côtoyons tous les jours… Une façon d’apprendre plus spontanée et par laquelle les choses prennent davantage de sens, lorsque les images viennent illustrer les mots : « Tout d’abord, nous avons visité le Musée Magritte où nous avons aperçu beaucoup de peintures et des citations de Magritte. » Hilal

J’entends ainsi ce moment de lucidité qu’aucune méthode ne peut faire apparaître. Je peins l’au-delà, mort ou vivant. L’au-delà de mes idées par des images. René Magritte « J’ai apprécié ces citations car elles font passer un message, celui qu’on imagine à travers les peintures. » Laurane

La poésie écrite est invisible, la poésie peinte a une apparence visible. René Magritte « J’ai apprécié cette poésie car Magritte ne sait pas exprimer ce qu’il ressent, mais il montre ses sentiments dans ses tableaux. » Busra « Une peinture qui m’a beaucoup plu se nomme Le domaine de Arnheim. Je la trouve très belle car le mélange d’une montagne et d’un aigle dans la nuit donne un aspect majestueux avec la lune qui se trouve au-dessus. » Malika « J’ai appris qu’une des versions de ce tableau avait été vendue à 12 millions. Je les ai notamment trouvés vraiment beaux et très originaux. En effet, il y a un contraste entre la lumière du ciel et l’obscurité du paysage. » Samira, à propos de l’Empire des Lumières. « Ensuite, nous nous sommes rendus au Musée des Beaux-Arts, plus précisément dans la partie du musée où était exposé l’Art Ancien. Cette partie du musée contient beaucoup de peintures sur la nativité ainsi que beaucoup de tableaux de Bruegel. L’œuvre qui m’a le plus marquée est la peinture de la ville de Bruxelles datant du 17ème siècle par le sens du détail et les reliefs qu’elle contient. » Cristiana En conclusion, « une journée riche en émotions et en culture » où « nous avons pu voir que l’on pouvait apprendre beaucoup de choses en dehors des classes d’école. »


Voyage rhĂŠto - Toscane


Suite à une demande d’un enfant de notre classe, nous avons parlé des poissons. Nous avons apporté des livres, de la documentation, des bricolages,...

Nous avons accueilli un poisson dans notre classe. Nous l’avons appelé « Smiley ». Nous avons partagé ce projet avec une classe de 2ième maternelle. Nous leur avons envoyé une carte, nous avons réalisé un « tableau magique » sur les poissons, nous leur avons lu une histoire et nous sommes allés visiter l’aquarium avec eux.


Eh oui, l’exposition clôturant la semaine du français en était cette année à sa septième édition !

Ouverte toute la journée aux classes, l’expo recevait la visite des parents à partir de 15h30.

Chaque classe présentait une activité particulière réalisée dans le cadre du cours de français.

A voir la fierté des enfants et l’intérêt des parents et grands-parents, vive le français !


Le samedi 26 janvier, 16 courageux candidats affrontaient les frimas de l’hiver mais surtout les redoutables participes passés de Madame Balfroid. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les couleurs de notre école furent hissées bien haut. Jugez plutôt : 8 qualifiés, 3 parmi le top 10 provincial : la demi-finale liégeoise, disputée à Vivegnis, nous a comblés ! Bravo à tous les élèves pour leurs progrès, leurs performances ! Les qualifiés sont : 1) Léa Lemestré 2) Emmanuel Marotta 3) Thomas Rizzo (2 fautes) 4) Chimène Thielemans (3 fautes) 5) Thomas Vereecken 6) Louis Tosquin (4 fautes) 7) Sam Ponsard (5 fautes) 8) Matthieu Houssa (6 fautes) Bravo aussi à Thibauld, Anna, Mattéo, Nicolas, Matthieu Boden, Lili, Zumra et Adrien.


L’objectif du projet est d’exploiter les outils de communication et d’information (téléphones portables, tablettes numériques, réseaux sociaux,...), auxquels les jeunes sont en permanence « connectés », pour aborder différemment les lieux de mémoire, en les intégrant dans leur réalité de « jeunes citoyens européens ».

m k o o eb

u e . s e r i o m e

Etudiants et enseignants collaborent à la création d’« e-Books passeurs de mémoires », encadrés par les partenaires du projet. Ils y apportent leur propre regard pour guider le visiteur et l’amener à s’interroger sur le message que ces lieux nous transmettent. Le premier e-Book du Collège porte sur le Mémorial de Breendonk que nos élèves de 5e visitent chaque année.


Chaque année, durant les vacances de Pâques, des élèves de 5e secondaire, des parents, des professeurs, se rendent en ces lieux où les monuments font le souvenir, à savoir les camps d’Auschwitz-Birkenau et la superbe ville de Cracovie.


Ce vendredi 19/04, nous, les élèves de 3B, sommes partis rendre visite à nos correspondants. Ce n’était pas la première fois que nous nous rencontrions, mais c’était la première fois que nous allions visiter leur école et leur classe ! Il y avait 100 défis qui nous attendaient ! Il fallait que tous ces défis soient réussis avant 11h30 si nous voulions recevoir une surprise… Après avoir formé une chaîne humaine, trouvé des verbes à l’infinitif, revu nos tables de multiplication, lu

des livres, trouvé10 chaussettes différentes, utilisé nos dictionnaires et bien d’autres choses encore, nous avons réussi à finir toutes nos tâches à quelques secondes du gong final ! Chaque élève a donc reçu une récompense bien méritée… Nous avons été reçus comme des rois ! Nos correspondants avaient préparé un dîner que nous avons partagé avant de rentrer chez nous, la tête pleine de merveilleux souvenirs… Vite le mois de juin qu’on puisse se revoir ! Les élèves de 3B


Découverte du château-fort, chasse au trésor, cours de cuisine et de menuiserie, et surtout tir avec la vedette de la journée : le fameux trébuchet !


Découverte de Canterbury et de Douvres pour nos élèves de quatrième année primaire. Quelle belle occasion de pratiquer l’anglais dont l’apprentissage commence en maternelle ! Quelle chance de pouvoir découvrir un autre pays, une autre culture...


Voyage rhĂŠto - Andalousie


Ce vendredi 14 juin, les élèves de troisième maternelle ont participé activement à leur remise de diplôme…

Ils ont présenté un flash mob sur une chanson de circonstance : « C’est bientôt la fin » des Enfoirés. Ensuite, ils ont défilé chacun à leur tour pour recevoir leur diplôme, coiffé de leur chapeau. Cette cérémonie s’est clôturée par un pain saucisse, en toute simplicité. Ce fut un moment très émouvant pour tous. Merci à nos petits élèves qui nous apportent tant. Les institutrices de troisième maternelle


Voyage rhĂŠto - Rome


E journal 4