Page 1

PORT FOLIO ARCHITECTURE

Mathilde SAIX


Curiculum vitae Mathilde SAIX 113 rue Fontgiève

63000 Clermont-Ferrand

0679840652

mathilde.saix@hotmail.fr

Permis B

LANGUES Anglais (Cles, cambrigde)

Allemand

Italien

LOGICIELS INFORATIQUES Maîtrisés Adobe créative suite

Etudiés Archicad

(illustrator, photoshop, indesign) Autocad & sketchup

FORMATION 2011 - 2014

2014 - 2017

Lycée Jeanne d’Arc, Clemront-Ferrand (63)

Baccalaureat economiques et social mention européenne

Ecole Nationale Suppérieure d’Architecture de Clemront-Ferrand (63) Cicle licence

2017 - 2018

Università degli studi di Parma , Italie (Parme) Cicle licence (3ème année)

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES 2016

1

Agence FR Architectes, Clemront-Ferrand (63) stage de suivi de chantier dans le cadre de la licence


EXPERIENCES PERSONNELLES

2016

Workshop étudiant en architecture : LA CHARETTE ,Grenoble (63) participant

2016

Workshop étudiant en architecture : ATK ,Clermont-Ferrand (63)

bénévole, installations des décors et acceuil 2017

Concour ALGECO

2017

Teaching placement, scuola Don Cavalli

2018

Workshop WAM, connecting fabrics Porto

participant, thème «santé et bien-être» bénévole, assistante professeur de français participant, 1er prix

2


Sommaire

3


PROJETS, EDIFICES ET URABNISME 5 - 14

CONCOURS ET WORSHOPS 16 - 24

PHOTOS BOOK 26 - 32

4


5


VILLE ACTIVE Aménagement teritorial à GRENZACH, en Allemage Il s’agit d’un projet urbain de grande échelle, à la fontière suisse- allemande. L’objectif étant de programmer à l’échelle d’une ville les apports en attractivités passant par l’injection de programmes adaptés suite à notre analyse avec comme contrainte commune l’implantation de grands ensembles de logements. Un projet réalisé en groupe de 6 personnes, qui a compté 3 étapes , une séquence d’analyse , une seconde d’ébauche de projet puis une proposition finale. Nous avons souhaité axer le développement sur les loisirs, tout en l’inscrivant dans les différentes temporalités de la journée , le tout sous couvert de respecter de l’existant voire en le révélant par exemple en ce qui concerne les sols.

6


parking

7

manifestations


parking vert

ESPACES FLEXIBLES ZONE MIXTE batiment réinvestit nouveau bâti

8


EGUZON

NOUVEAUX PARCOURS TOURISTIQUES ’A

x ou bl

2 SAINT SEBASTIEN

3

Lac d’Eguzon

1

3

De charrières en Pouyades 11km

CROZANT

3 1

Arboretum de la sédelle

2

2

lle éde

Chapelle Baloue

La vallée des peintres

La S

1 Viaduc de la Sédelle

Circuit VTT 32km

Gare de LAFAT

1

de lle

Lafat

La

Circuit VTT 26.5km

Refuge dans le champ

1 Accès exploitation Mathez La vallée de la brézentine 6.5km

Refuge de l’étang

2

Camping

DUN-LE-PALESTEL La brande 11km

9

e

reus

La C

Entre bois et vallons 15km

3 Le gué cornu 14.5km


RECONQUÊTE DE LA VOIE FERREE

C o u v e r t u r e dépliant touristique

Le tissage de parcours les nouveaux parcours que nous créons s’appuient sur l’ancien tracée mais s’en affrenchissent également pour donner de l’épaisseur et se raccorder aux sites touristiques des 3 vallées. Les aménagements La réactivation du tracé de la voie ferrée est l’opportunité de développer d’avantage d’espaces publics le long favorisants les rencontres et échanges entre tous les types d’usagers. Pour étoffer le nouveaux tracé pédestre et son offre touristique, de nouveaux hébergements seront construits, des refuges atypiques placés sur les lieux emblématiques ou marqueurs paysagers.

10


On trouve dans Dun-le-palestel des espaces publics fragmentés ,en perte d’identé comme la place du champ de foire vestiges d’usages passées récurente dans les coeurs de bourgs creusois. Les enjeux du coeur de bourg L’objectif est de créer une cohérence globale à l’échelle de Dun-le-palestel, en venant donner une nouvelle hiérarchie entre piétons et véhicules, tout en confortant la caractère polyvalent des espaces publics. La requalification du statut des espaces publics comme le champ de foire vise à revitaliser et redéfinir les usages. Le plan d’action On redessine les voieries pour réduir la circulation et retrouver une géométrie. On affirme des nouveaux espaces piétons plus qualitatifs liés par une récurrence d’espaces verts comme le parc de la maison de retraite et la redéfinition des accès aux


HALLE ET PLACE PUBLIQUE de Dun-le-Palestel

12


L’implantation des halles s’inscrit sur un des nouveaux parcours transversaux. Elle se positionne en fond de place et vient créer un nouveau front bâti. Elle est génératrice du dessin de sol, lui même support d’usages. Elles se constituent de trois entités, l’une d’entre elle abrite un kiosque (toilettes publiques, local associatif, point relais randonnées). La fine structure métallique donne un aspect légé aux halles, et dessine des possibilités d’implantation.

+1,5

13


+1,5

14


CONCOURS ET WORSHOPS


16


Echapper à la vie urbaine pour un instant, un prolongement de la pause syndicale, un arrêt dans la course aux achats ou encore l’envie de couper les ponts avec la vie urbaine. Ralentirent le pas pour apprécier, se ressourcer, se connaître soi-même et connaître les autres. Nous sommes souvent enracinés dans un mode de vie presque névrosé par une vie hyperactive. Et c’est souvent à la pause-déjeuner que les individus ne prennent pas le temps de prendre ce temps précieux. 5 minutes pour manger sur le pouce et nous sommes déjà reparti travailler...Nous avons eu la volonté de récréer un milieu, simple, dénué d’éléments trop imposants, adaptable à la ville, à l’espace et aux habitants qui y vivent, dans un sens, à l’image de la vie en perpétuel changement. « Un laisser aller » bénéfique à tout un chacun semble être un solution pour palier aux maux urbains. L’individu est au centre de nos priorités, nous voulons l’exalter, lui faire redécouvrir ses sens mais toutefois sans le forcer à utiliser un parcours bien précis. L’architecture séductrice guidant l’envie et faisant évoluer l’individu à travers des zones de recueillement ou de déploiement. Nous avons donc essayé de trouver un équilibre pouvant accueillir hommes et femmes désirant prendre leur temps dans un univers apaisant à l’heure du déjeuné. A l’heure où il est temps de prendre son temps. Nous ne proposons pas un module, mais plusieurs. Le but est en effet de réaliser un microorganisme telle une respiration qui nous fait du bien. Attirant les usagers de manière presque énigmatique à travers un parcours de sensations et de découvertes. Nous savons que chacun est différent, nous avons des envies et des désirs multiples. Ainsi les boîtes proposent un niveau d’intimité graduée. La pause se ferait à la fois dans une sphère très intime où la rencontre avec soi-même serait de mise et d’une autre part se partagerait avec d’autres individus pour rompre avec l’enfermement social. Le voyageur d’un jour rentrerait en contact avec les différentes ambiances mais ne serait pas forcé d’y goûter si elles ne l’attirent pas. Le site deviendrait alors un lieu significatif dans la ville où chacun y trouve satisfaction à travers sa propre échelle de socialisation de 0 à 100 %.


L’ECHAPPATOIRE, Algeco concours : better space better health partenaires: Léa BEZIO Nicolas MATHEVON

18


19


20


1


WORSHOP W.A.M.2018 PORTO , proposals for the sustainable renewal of Bouça (Projet de revitalisation du quartier de la Bouça)

L’enjeu est de dessiner une identité à un quatier très hétérogène. Ce worshop s’inscrit dans le un développement du cour de Design Studio de l’université de Parme. En amont de notre venue à Porto ou nous avons esquisser les premisses de nos projets, nous avons travailler sur la construction morphologiques du quartier (Morphological map) ainsi que analyser les données météorologique. Dans notre nouveau dessin du quartier la première étape est de créer un nouveau tissus de routes pour alimenter les nouevaux batiments.Nous avons pensées les espaces verts comme liants que l’on vient injecter entre les differentes typologies qui permettent une trasition douces. C’est espaces verts se prologent entre les nouveaux logements par des promenades vertes intérieurs publics. Ensuite pour épousser au mieux le dénivelé nous créons des terrassements surlesquelles s’emboitent nos logements. Les logements possèdes des espaces exterieurs appropriables qui créer un frontière flouté entre l’espace publics et privées. partenaires: Léa BEZIO Nicolas MATHEVON Encadrants: Marco MARETTO, Nicolo BOGGIO, Cherrie CABRERA

22


23


Evaluer l’existant

Connecter les tissus

Fabriquer de nouveaux tissus


PHOTOS BOOK


26


FLORENCE 28


VENISE 30


PADOUE 32


Portfolio avril 2018  
Portfolio avril 2018  
Advertisement