Page 1

\/n'nn sltuatlon r ;

V U LU I

;

I

\

((catégorie Lesfonds de sociétér> ParSylvieDugas

: T

rmand vit seuldansla maison familiale, devenuetrop grande pour lui. Safemmel'a quitté il y a 1.0anset sesenfants volent maintenantde leurs oro'r . r î -1 presailes.Age de 7) ans,il desire vendre sa résidencepour s'installer:dans un imrneuble locatif fournissanttous lesservices.Il veut que le produit de la ventede sarnaison,qu'il évalue à 200 000 $, soit investidans desproduits qui offrent un rendementsatisfaisantsansprésenter de risquesfinanciersirrr-rtiles. D'emblée,il penseà des fonds comrluns d'obli-gationsou à des certificats de placement garanti (CPG). Sansêtre fornrné, fumand vit à I'irise.Son actif net sechiffre à 500 000 $. Son revenuannuel de 79 085 $ par annéese ventile ainsi : rentede retraited'employeur,40 000 $; revenud'un FERR. 22 400 $r Pensionde la sécuritéde la vieillesse,6 070 $; rentedu RRQ, 10 615 $. Comme il réussità boucler son budget,il n'aura pas besoin des200 000 $ avant plusieurs années.Voulant prendreconseil avant de flxer son choix de placement,il s'estadresséà LouisPhilippe Toupin, planificateur financierau GroupeInvestors. à Boucherville,et à son associé, Mathieu Marcil.

t f

I

zLA

février 2009 www.lebelage.ca

Aprèsavoir examinéla situation financièred'Armand, LouisPhilippeToupin h-rirecommande d e p l a c e rl e s 2 0 0 0 0 0 $ n o n pas dans desfonds ordir-raires d'obligationsou desCPG, mais dans desfonds communs spéciaux appelés"fonds catégorie de société,.Cesproduits,peu connus,comptentplusieursavantagesintéressants. Le premier. c'estde pouvoir reporter l'impôt sur lesrevenusqu'ils produisent. <Lesfonds catégoriede sociétéont été créésoour éviter de freiner le rendementdesplacementsnon enregistrés.En effet, cen'estqu'au moment où l'épargnant vend sesparts qu'il reçoit la facture fiscaleo,remarque Ie spécialiste.Or, ce peut être d e sm o i s , v o i r e d e sa n n é e s , plus tard. Dansle casd'Armand, ce sera15 ans,ont calculéLouisPhilippe Toupin et Mathieu Marcil. Comme fumand n'a I'intention de toucher ni au capital ni

aux intérêts avant l<lngtemps, il ferait une bonne affaire en choisissantcetype de placement fiscalementavantageux.En effet, s'il investitdansun fonds ordinaire d'obligationsou un CPG qui génèrentun rendementannuel moyen de 4 "/", il gagnera B 000 $ en intérêt la première année."Cette sorrrrneseraentièrement imposable.Comme son taux marginald'imposiriorr est fiscalede de 45,7 oÂ,vnefactr"u:e 3 656 $ l'attend'>,prévoit LouisPhilippeToupin. Des 8 000 $ à I'origine, il ne lui resteraque 4 344 $,pollr un tau-rde rendement net de2,17 7o seulement. En revanche,s'il place les 200 000 $ dans un fonds catégorie de sociétéqui produit aussi un rendementde 4 7o,I'impôt sur le revenu de 8 000 $ seradifféré. 'Z-nro fature fiscaledansI'immédiat. la premièrearmée,Armand économisera3656 $ d'impôt. Ce montant devrait croître les annéessuivantesà mesureque son fonds s'appréciera.


Toupin Louis-Philippe Marcil, et Mathieu planif f inanciers. icateurs

Au bout de 15 ans,son fonds catégoriede sociétépourrait vaIotr 346 335 $. En comparaison, son placement dans un fonds ordinaire ou dans un CPG ne vaudra que270195 $ en raison de la ponction fiscale annuelle (voir le tableau Croissancedu capital de 200 000 $, ci-dessous). Un fonds catégorie de société pourrait lui faire engrangerune plus-valuebrute de 761,40 S

( 3 4 63 3 5$ - 2 7 0 1 9 5$ = 76 140$).

Dans 15 ans,lorsqueArmand liquidera son fonds catégoriede société,il seratenu de payer son dû au fisc. Il profitera alors d'un autre avantageinhérent à ce type de produit. "Tous lesrevenus accumulésdans le fonds, même s'il s'agit d'intérêts, sont traitéscommedu gain en capital reporté. Or, seule la moitié de cesgains est imposableau moment où l'on en disposer, note Louis-Philippe Toupin. Armand effectueradonc le calcul suivant: Produitde dispositioq346 335 $, moins coû,t d'acquisition (200 000 $) = gain en capital de

146 335S moinstaux d'inclus i o n( 5 0% ) ( 7 3 1 6 8$ ) - g a i n de73 168$. encapitalimposable Impôt à payer(tauxmarginal de45,7%) t33 438$. Avec un fonds ordinaire ou un CPG,c'est d'obligations 76 140 $ en impôt qu'il aurait versésurunepériodede L5 ans. uEnoptantpour un fondscatéil économisera goriedesociété,

Croissance

42 702 $", dit Louis-Philippe Toupin.

fi-fr mnfr *mr' frmmmrmuw6n*$rm{fr mlru ffim ffim W.$W Actuellement, Armand doit rembourser une partie de sa

du capital

de 2CD() OCD()$

Année

Fondsd'obligations,

Fonds catégorie de société

1

à termeouCPG 200000$

z

204344$,

4

2087829 2 1 33 1 7$

n

217950$ 222684$, 227521$

200000$ 208000$ 216320$ 224s73$ 2339729 243331$ 253064$

B

232463$

263186$

I

237512$ 242671$

10 11

12 13

247s41$ 253327 $

2737145 284662$ 296049$ 307891$

258829$ 320206$ 264451$ 333015$ 14 270195$ 3m $5$ 15 moyen marginal : : rendement annuel de4 %avantimpôt.Taux Hypothèses 45,7o/o.

: :

i

i

I ll


vosdroits des milliers de dollars. Tout Pension de la sécurité de la vieillesse(PSV),car sesrevenus c o n s i d é r é , L o u i s - P h i l i p p e 64 718 $. En 2008, Toupin estime que son client dépassent économisera4 856 $ annuelle c'étart seuil au-delà duquel le fédéra\ commençait à récupé- lement, soit 3 656 $ en impôt et 1 200 $ en non-récupération rer la PSV.À raison de 15 "/" de la somme excédentaire,cela de Ia PSV. représenteZ ISS $ par année. ' l r i ' t li , i i i i i i r i ' i l l r r ' j ,l '; ,i r r r l t ' r l r l i rr ,t r,t t , Si Armand choisit de placer son capital dans un fonds Malgré les avantagesévidents d'obligationsou dansun CPG, des fonds catégoriede société, Armand demeuresceptique.En les8 000 $ d'intérêtannuelgonfleront son revenu imposable. aucuncasveut-il courir desrisires. Résultat: sa PSV seraamputée quesfinancierssupplémenta Louis-PhilippeToupin dissipe d'une somme supplémentairede cette inquiétude bien légitime. 1 200 $. Et ce,chaqueannée. Avec un fonds catégoriede "Un fonds catégoriede société peut être aussisécuritairequ'un société,ce seraautant d'argent qu'il garderadans sespoches. fonds d'obligations gouvernemenlaleo s u e u s sd i ynernique Certes,lorsqr"r'illiquider:ason qu'un fondsd'actionsinternafonds,Armand subira une forte tionales.Tous lesprofils d'invesrécupérationde sa PSV.Mais ellen'auralieu qu'uneseulefors. tisseury trouventleur compter, F,ntre-temns.il aura économisé assurele spécialiste.

Qui plus est,il estpossiblede transférerl'argent d'un fonds catégoriede sociétéà un autre sansincidencefiscale.Armand pourra ainsi rééquilibrerson portefeuilleà sa guisesansse soucierde I'impôr. Lesfondscatégoriede société sont donc des instrumentsà examinerde prèspour lesplacementsnon enregistrés. "Avec desprodr.utsordinaires,Armand aurait dû secontenterd'un taux oÂ, de rendementnet de 2,L7 sanscompterla récupération de la PSV.Voilà supplémentaire une sécuritéchèrementpayée. Dans 1'autrecas.Armand peut prudenr sebâtirrrrtponeieuille qui peut prodr-rireun rendement net supérierlr,. résumel,ouisPhilippe[orrpur.Sila rranquillite d'espritn'i1p.lsde prix, ellene coûtepirrfoisrien.O

infos On VfeO ParRonaldMcKenzie UNE

I

PUCE

DANS

LES CARTES

\'ISA

unecarte CIBC a lancéenmarsdernier letempsqu'0nenparleI LaBanque Depuis puce la des Grâce à cedispositif Visamunie d'une électronique. decrédit , sécurité i,, ,, plus Notamment, il estbeaucoup difficile améliorée. estgrandement cartes decrédit quisetrouve lescaftes. surlabande magnétique etdecloner I'information dedéchiffrer prèsde40000decescartes de à puce. Aumoment LaBanque CIBC a misencirculation presse, enOntario. surlemarché deKitchener-Waterloo, mettre elleétaitentraindelestester sous sont desoftequ'elles munies magnétiques habituelles, desbandes Visasontencore Lesnouvelles caftes y compris Dans lescommerces standards. ceuxquiontdesterminaux acceptées cheztouslesdétaillants, plusàsigner latransaction confirmant lesconsommateurs n'ont derelevés à puce, équipés detechnologie joué. qu'à unNIBetletourest llsn'ont composer àcrédit. à puceà toussesclients. laBanque CIBC fournira descarles Silesrésultats sontprobants, dela d'icipeu.Déjà, touslesguichets automatiques Lopération devrait êtreterminée puce. pour la technologie à modifiés accepter été Banque CIBC ont

50

février2009 www.lebelage.ca

Revue Bel Âge février 2009  

Fonds corporatifs

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you