Page 1

Mathieu Cabannes Architecte / IngĂŠnieur


Sommaire

1

Il y a toujours un autre point de vue à considérer, une alternative à développer. Comme une salle de sport quitte le type de l'amphithéâtre grécoromain pour embrasser celui du théâtre à l'italienne; Comme un pavillon n'est plus seulement un écrin mais devient l'objet manufacturé lui-même; Comme une enveloppe cherche à dépasser la dualité intérieur/ extérieur; Comme on peut rechercher une logique interne quand aucune n'est apparente; Comme on peut dépasser le paradigme du condition-nement d'air pour contrôler le climat; Comme on conçoit d'ériger une sculpture à la manière d'un navire; Comme des motifs qui, sortis de leur contexte, prennent une autonomie formelle entièrement nouvelle.


Photographie p. 20

Architecture

Curriculum vitae

Ecole d’architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée (EAVT) p. 4

p. 22

Ingénierie

Werner Sobek Ingenieure p. 14

2


3


Architecture

Ecole d’architecture de la ville et des territoires à Marne la Vallée (EAVT)

4


Think Vertical

Contexte

Le jardin du campus de Jussieu est à l’intersection de trois ensembles urbains: la ville haussmannienne, la grille d’Albert et les barres modernes de Cassan. Ces trois types urbains, s’ils diffèrent radicalement en plan, conservent le même gabarit en élévation et donnent ainsi au site son unité. L’insertion dans le contexte se fait donc essentiellement par le choix de conserver ce gabarit

Salle de sport et de spectacles Projet de 5ème année EAVT Enseignant: Marc Mimram

Programme

5

Le programme impose la superposition de trois fonctions: le basketball, le handball et les spectacles. Le projet prend le parti de favoriser deux de ces fonctions, non pas les sports au détriment du spectacle, mais le spectacle et le basket sur un pied d’égalité.

Verticalité

La verticalité constitue le choix fondateur du projet. Elle agit extérieurement, en permettant l’insertion dans le contexte. Elle agit également intérieurement, en offrant une expérience originale du sport.


Niveaux

A la jonction entre le sol de la ville haussmannienne et le sur-sol de la grille d’Albert, le projet doit résoudre cette différence de niveaux. Le plateau de la salle s’insère à mi-hauteur entre le sol et le sur-sol. Il permet à la fois un accès de plain pied depuis les circulations du sur-sol et une arrivée par une rampe douce depuis le jardin.

Espace intermédiaire

Le volume de la salle est protégé par une couronne jouant un rôle multiple: permettre les échanges avec l’extérieur, l’évacuation et les circulations, offrir des vues sur le campus, ménager une épaisseur pour la structure, l’isolation thermique et la ventilation. Afin de maximiser les échanges entre la salle et l’extérieur, l’ensemble des programmes annexes ont été rassemblés en sous-sol et en toiture.

6


Diversité des usages

La galerie haute confère à l’espace intérieur sa dimension verticale. Elle permet d’accueillir un public étudiant n’ayant pas nécessairement le temps de rester pour l’intégralité du spectacle tout en permettant une excellente lecture du jeu.

7

L’espace de réception se trouve au niveau supérieur, orienté vers le jardin au coeur du campus. L’espace généreux offert par cette galerie peut également être utilisé pour des congrès ou autres manifestations.


Peau extérieure Simple membrane ETFE Niveau de transparence variable en fonction des usages et de l’orientation Toiture Salle multi-activités Terrain de basket extérieur Terrasse, détente

Double peau

L’air usé de la salle principale est refoulé dans l’espace intermédiaire, permettant ainsi de le refroidir en été, et de le réchauffer en hiver. L’air chauffé s’accumulant en été dans la double peau est évacué par la jupe en toiture. Des surfaces à basse émissivité, situées en arrière de la peau extérieure, peuvent pivoter afin de réduire le gain solaire en été, et limiter les déperditions par rayonnement en hiver.

Charpente Poutrelles métalliques Franchissement type Gerber

Plafond galerie Panneaux rayonnants Isolation acoustique

Niveau galerie Espace de réception Espace d’exposition multifonction Vue plongeante sur le terrain

Niveau balcons Places assises

Niveau gradins Accès de plain-pied depuis la dalle Accès en pente douce depuis le jardin Socle Décollement du sol Programmes annexes en demi sous-sol

8


Hermès architecture Pop-up store Hermès Projet de 4ème année EAVT Enseignant: Florence Lipsky

Un espace éphémère

9

Il s’agit d’imaginer pour une grande entreprise française, un espace ludique, d’animation et de rencontres, à l’attention d’un public jeune. L’exercice doit explorer tout particulièrement la notion d’assemblage. Il s’agit de s’interroger sur le rôle et la place des morceaux de matière, considérés comme des “intermédiaires” dans une réalisation architecturale.

De la simplicité à la complexité

Des éléments simples sont assemblés de manière répétitive pour créer une structure globale riche et complexe. Le projet ne cherche pas à créer une architecture pour Hermès, mais une "architecture Hermès", qui démontre par sa facture le savoir-faire artisanal du sellier.

Le travail de l’artisan

Le travail du cuir constitue le coeur de métier de la maison Hermès. Le matériau est plan et souple, indéfini avant d’êtr ouvragé. C’est le travail de l’artisan, la découpe, la mise en forme et l’assemblage qui lui confère sa forme finale et qui permet son usage. C’est cette problématique retrouvé au coeur du travail du cuir qui constitue la démarche constructive du projet.

Préparation des peaux Tannerie Hermès


Assemblage

Des bandelettes souples sont découpées et perçées à plat selon un patron précis. Elles trouvent leur rigidité et leur forme tridimensionnelle en étant connectées deux à deux par la répétition d’un élément d’assemblage universel. De subtiles variations dans le positionnement des percements d’une bande par rapport à l’autre permettent de donner à l’assemblage des deux la forme voulue.

10

Stabilité

Les bandelettes rigidifiées sont ensuite entremêlées pour former une succession d’arches autobloquantes qui viennent constituer la structure stable du pavillon.


Static envelope / / Dynamic inhabitant

Rénovation d’un logement Projet de 5ème année EAVT Enseignant: Jean-François Blassel

Diversité d’espaces

11

L’exercice consiste à concevoir un prototype de façade pouvant être greffé sur un immeuble de logement collectif existant à Aulnay-sous-bois.

Le projet prend le parti de créer une diversité d’espaces se distinguant par leur climat, leur lumière, leur atmosphère. Il cherche à dépasser la dualité intérieur/extérieur. Une double enveloppe, statique, permet de définir ces différents espaces, invitant l’habitant à se déplacer d’un espace à l’autre en fonction de son d’activité.

Plan du logement rénové


L’enveloppe extérieure de l’espace intermédiaire est fermée en hiver. En l’absence de rayonnement solaire direct, il apporte donc une isolation thermique supplémentaire, tandis qu’il permet de maximiser les apports solaires en cas d’ensoleillement. L’enveloppe séparant l’intérieur de l’espace intermédiaire est largement translucide afin de permettre une rediffusion optimale de la lumière naturelle.

Multiplicité d’usages

L’espace intermédiaire, situé entre la pièce à vivre à l’intérieur et le balcon à l’extérieur, sorte de jardin d’hiver, permet une multiplicité d’usages. En été, il s’ouvre sur l’extérieur tout en étant protégé de l’ensoleillement direct. Il constitue ainsi un espace tampon ventilé naturellement, permettant de conserver la fraicheur de l’espace intérieur.

Coupe transversale au niveau de l'extension

12


Chaos déterministe

Support-Surface/Lumière Projet de 5ème année EAVT Enseignant: Marc Mimram

Référence Exploration tridimensionnelle “Big Bambú” Installation par les frères Starn Metropolitan Museum of Art, New York, 2010

13

L’exercice a pour objet de développer un point de vue théorique de l’architecture par le travail sur l’hypothèse, la manipulation, le questionnement géométrique et constructif. Il faut interroger ici le binôme support-surface dans sa relation avec la lumière. Il faut questionner le passage du discret au continu et comment la lumière peut être retenue ou filtrée.

Hypothèse

Conférer une logique interne à la forme permet d’introduire l’esthétique, l’efficacité structurelle et la facilité de construction.

La limite diffuse entre le discret et le continu est de l’ordre de la perception. C’est en brouillant cette limite que le plein peut devient lumineux et le vide s’assombrit. Ce n’est pas tant sur& l’objet lui-même que sur la perception qu’en a le sujet qu’il faut agir. En supprimant localement toute logique formelle apparente, l’objet est perçu plus clairement dans son unité.

Problématique La forme aléatoire trouve sa finalité en amenant le sujet à contempler une réalité supérieure.

Comment créer une forme qui ait une apparence aléatoire et qui soit en même temps le produit d’un processus de génération rationnel et déterministe?


Exploration unidimensionnelle

Des barres verticales de trois diamètres différents sont disposées à intervalles réguliers le long de droites parallèles. En sélectionnant les barres situées entre deux plans parallèles orientés suivant un angle arbitraire, puis en projetant l’image de ces barres sur un de ces plans, on génère un motif ayant l’apparence d’un rideau à la géométrie aléatoire.

Exploration multidimensionnelle

Les quasicristaux possèdent la propriété remarquable de ne contenir qu’un nombre fini de mailles, ou pièces différentes, tout en permettant un pavage complet et d’apparence aléatoire de l’espace tout entier. Une méthode systématique permettant un dessin automatisé a été implémentée en 2D avec 10 losanges différents (Socolar, Steinhardt & Levine, 1985). La même méthode peut être suivie en 3D.

Assemblage

Un nombre fini de losanges permet une construction économique par la répétition d’un nombre fini de pièces. Un système monolithique peut être réalisé avec seulement 10 types de coffrage différents. Un système assemblé peut être réalisé avec seulement 20 pièces d’angles et un seul type de barre.

14


15

Image KPF


16

IngĂŠnierie

Werner Sobek Ingenieure


Chef de projet Werner Sobek New York Chongqing Super High-Rise Plaza Sculpture Kohn Pederson Fox Associates

Image KPF

17

Dans le cadre d’un large développement immobilier à Chongqing, Chine, les architectes de KPF ont imaginé une structure jouant un rôle esthétique et programmatique. Cette sculpture vient créer un point focal au centre du groupe d’immeubles de grande hauteur tout en abritant et délimitant un espace de représentation sur le parvis.

Périmètre des prestations

Werner Sobek New York s’est vu confier les études de structure et de façade en avant-projet. Les tâches principales consistant en l’assistance de l’architecte pour la définition et la description de la forme globale, le choix du type de couverture et la supervision des essais en soufflerie afin de dimensionner les ancrages de la sculpture sur la structure du parvis.

Structure

Image KPF

La structure de l’anneau périphérique est conçue en tôle d’acier renforcée intérieurement. La structure ellemême constitue ainsi l’objet esthétique. Le réseau de câbles supportant la couverture est prévu pour collaborer avec le cadre extérieur, permettant ainsi d’alléger la structure. Une analyse structurelle non-linéaire a été mise en oeuvre pour prendre en compte l’effet de la tension sur le comportement statique des câbles.


Enveloppe

Référence: Rhön Clinicum Lamm, Weber, Donath & Partner

La couverture de l’espace central devait être visuellement très aérienne tout en apportant une certaine protection. Les arêtes des panneaux de verres ont été orientées le long des diagonales génératrices pour renforcer le dynamisme de la forme. Les câbles supportant cette couverture ont en revanche été disposés sur une trame orthogonale différente afin de développer une résistance de forme.

Workflow

Un des enjeux de la phase avantprojet consistait à permettre une description sans équivoque de la géométrie complexe de la structure, tout en conservant un processus itératif de conception architectural. Ainsi, un modèle numérique paramétrique a été construit afin de produire d’une part la géométrie en format CAD, et d’autre part le modèle structurel par éléments finis.

18

Sections méridiennes


Ingénieur structure Werner Sobek Projets divers

Tour de bureaux de 340 m

Conseil à la conception, analyse et dimensionnement de toutes les structures de façades en phase projet. Analyse de la rentabilité économique d’une installation photovoltaïque en façade. Grande variété de types de façades : enveloppe de pierre, mur rideau préfabriqué à unité scellée, mur rideau assemblé sur chantier, mur rideau hybride, mur de verre supporté par structure de câbles, raidisseurs en verre structurel.

19

ADNOC Headquarters Façade d'entrée

ADNOC Headquarters Abou Dabi HOK Architects (images HOK)


Quatar National Convention Center (image QNCC)

Mur-rideau / verre structurel

Visa des plans d'exécution de la façade principale.

Tour à usage mixte de 165 m

Bureaux et galerie commerciale. Etudes d'avant-projet sommaire. Structure en béton armé. Analyse et dimensionnement du système de contreventement. Définition paramétrique du modèle structurel, automatisation de la descente de charges et du dimensionnement des poteaux pour s'adapter au processus de conception itératif de l'architecte.

Verrière en grid-shell

Centre commercial Atlantis Nantes (image Werner Sobek Ingenieure)

48 m de diamètre Etudes d'exécution en charpente métallique et éléments verriers pour le compte de l'entreprise ; vérification automatisée de chacune des soudures des barres aux noeuds de connection ; relations avec le chargé d'affaire de l'entreprise et le bureau de contrôle ; rédaction du rapport d'étude pour approbation du bureau de contrôle et avis de chantier.

20

Tour Salhia, Bahrain SOM Architects (image SOM)


Ingénieur commercial Werner Sobek Projets divers

Concours d'architecture. Quatrième prix. Prestations de conseil en ingénierie des structures. Stade de Lausanne Chaix et Morel (image Chaix et Morel)

Concours d'architecture. Prestations de conseil en ingénierie des structures.

21

Centre de formation EDF Atelier Seraji (image ASAA)

Concours d'architecture Deuxième prix. Prestations de conseil en ingénierie des structures.

Ecole d'art, Aix en Provence Atelier Seraji (images ASAA)


Préparation du dossier de réponse à l'appel d'offre de maîtrise d'oeuvre ingénierie. Constitution de l'équipe: Beterem, ALTO Ingénierie, Pyramide Ingénierie, Werner Sobek. Présentation du groupement au maître d'ouvrage et à l'architecte. Grand Théâtre de Rabat, Zaha Hadid Architects (image ZHA)

Préparation du dossier de réponse à l'appel d'offre de maîtrise d'oeuvre ingénierie. Constitution de l'équipe: Beterem, ALTO Ingénierie, Pyramide Ingénierie, Werner Sobek.

Cas'Arts, Casablanca, Christian de Portzamparc (image Atelier de Porzamparc)

22


23


Photographie p. 20

24


Yellowstone, Wyoming

Yellowstone, Wyoming

Versailles, Ile de France

Stinson Beach, Californie

Istanbul, Turquie

Niagara Falls, Ontario

Loctudy, Finistère

Page, Arizona

Toronto, Ontario

25


Londres, Angleterre

Chicago, Illinois

Providence, Rhode Island

Motifs et textures

Les formes naturelles ou construites peuvent acquérir, lorsqu’elles sont sorties de leur contexte, un caractère plastique autonome. Ces formes sont préexistantes dans la nature mais le regard du photographe est nécessaire pour les mettre en évidence et les donner à voir. San Francisco, Californie

Londres, Angleterre

26

Rome, Italie

Milwaukee, Wisconsin

Nouvelle Orléans, Louisiane


Curriculum vitae

27


Mathieu Cabannes

FORMATION Master d'architecture Master of Science Civil Engineering

Ecole d'architecture de la ville et des territoires, Champs sur Marne En cours. Complétion anticipée en juin 2012 Université of California, Berkeley, CA, Etats-Unis Diplômé en mai 2008 Structural Analysis, Dynamics of Structures, Seismic Design Finite Elements, Control & Optimization of Distributed Parameters Systems Financial Engineering, History of Architecture

Diplôme d'ingénieur

Ecole Polytechnique, Palaiseau Diplômé en septembre 2007 Double majeure Mécanique & Economie

Classes préparatoires

Lycée Privé Sainte Geneviève, Versailles MPSI, MP* option informatique

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE SCAU

Paris

Werner Sobek

Paris

Werner Sobek

New York, NY, Etats-Unis

Stagiaire architecte Juin 2011 - Septembre 2011

Ingénieur commercial Déc. 2010 - présent

Ingénieur projet Sept. 2009 - août 2010 Ingénieur structure Juillet 2008 - août 2009

Bouygues Construction Stagiaire Ingénieur Avril 2007 - juillet 2007

Armée de terre

Chef de section Sept. 2004 - Avril 2005

Participation au concours de l'arena d'Orléans Refléxions avec les associés sur les moyens d'améliorer le coefficient de l'agence

Responsable du développement pour les pays francophones. Relations clients, préparation des candidatures, participation aux concours d'architecture, propositions d'honoraires

Responsable de projet. Conception, analyse et dimensionnement, coordination avec l'architecte, supervision des projeteurs Tous calculs de structure et rapports de calcul dans l'ingénierie du bâtiment et des façades

Courbevoie

Réalisation d'un logiciel interne de dimensionnement de dalles en béton armé

Saint-Cyr Coëtquidan, puis 3° RSMA, Cayenne, Guyane Française

Elève officier, responsable de la formation militaire des nouvelles recrues

28


ACTIVITES HORS CURRICULUM Management de projet

Lauréat du premier prix du Défi BOUYGUES CONSTRUCTION 2006 Conception et présentation d'un dossier d'appel d'offre face à un jury de managers, experts dans leur domaine

Management & Leadership

Chef de troupe Responsable de la planification et de la direction des camps de 30 jeunes Reconnu apte par la Jeunesse et les Sports à l'encadrement de groupes de mineurs Scouts Unitaires de France, 2006 - 2007

TRAVAUX DE RECHERCHE Architecture & Ingénierie

Transparence et performance énergétique. Quelle compatibilité? Quelles contradictions? Mémoire de fin d'études - Ecole d'architecture de la ville et des territoires, 2012. Directeur de mémoire : Jean-François Blassel

29

Saisir le réel Reflexion théorique sur une question pratique Directeur de mémoire : Marc Mimram

Reflexions sur le rôle de l'ingénieur dans l'art de construire Mémoire de fin d'études - Ecole polytechnique, 2009 Directeur de mémoire : Patrick Le Tallec

A Comparative Analysis of the Basilica of Maxentius, the Pantheon and the Mont Saint Michel - A study of some design issues arising in vaulting architecture UC Berkeley, 2008

Economie & Finance

Pricing of Options using the Theory of Viability UC Berkeley, 2008

Influence des nouvelles normes IAS/IFRS dans l'optimisation de la gestion actif/ passif d'une société d'assurance vie et l'évaluation de sa juste valeur Ecole polytechnique, 2006


COMPETENCES PARTICULIERES CAO

Dessin paramétrique & Automatisation Bureautique Langues

AutoCAD SketchUp Rhinoceros GrassHopper AutoCAD scripting Visual Basic pour MS Excel Adobe InDesign Adobe Photoshop Français / Langue maternelle Anglais / Lu, parlé, écrit couramment Notions d'allemand

30

Mathieu Cabannes 11 avenue de la République 2 villa Saint Joseph 94300 Vincennes +33 7 60 45 44 51 mathieu.cabannes@gmail.com


Portfolio FR  

Mathieu Cabannes Architecte / Ingénieur