__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

couv 233:Mise en page 1

17/11/10

12:17

Page 1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010 • N°233 • 12€

« TOILE » DE FOND HEXIS, VISIANCE, ROLAND, ALEXANDRE FRÉZAL, LETTRESHOP SIGNALÉTIQUE : TOUS ONT CHOISI DE SURFER SUR LA VAGUE WEB POUR DÉVELOPPER LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES.

INTERVIEW

DOSSIER

Les noces de Canon et Océ

Loïc de Surville, Directeur de Sun Chemical France, Belgique, Afrique

L’emballage « juste » et le « juste » emballage

P. 6

P. 20

P. 24

DECRYPTAGE


couv 233:Mise en page 1

17/11/10

12:17

Page couv2


ÉDITO

Croissance : le retour ? Comment qualifier l’année 2010 ? S’il reste acquis que l’économie a connu des périodes plus glorieuses, il est aussi vrai que les situations de chacun sont assez disparates. Pas de règle générale qui s’impose à tous, tant le vécu des acteurs de notre marché est pluriel. 2010, une année transitoire vers le retour à une croissance plus solide ? Probablement, et il faut s’en réjouir d’autant plus fort que la politique économique et monétaire initiée par Bruxelles et la Banque centrale européenne tend à pénaliser la performance de la zone euro et sa place dans la compétition mondiale. Cette année, SIGN INFO SERI s’est déplacé à

Gildas Rondepierre gildas@signinfoseri.com

de multiples reprises à la rencontre des sociétés actives et innovantes sur leur marché et ce, quelle que soit leur taille. Il nous apparaît en effet indispensable de donner la parole à ceux qui, par leur courage et leurs performances, apportent une plus-value et une valorisation nouvelle aux métiers de la communication visuelle. La rédaction poursuivra sa mission en 2011 et vous accueillera sur le salon inCOM du 5 au 7 avril, le premier rendez-vous de l’année dédié à l’expression visuelle.

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010

SIGN INFO SERI N° 233 • 3


NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010 • N° 233

A DÉCOUVRIR ACTUS

ACTUS

[DÉCRYPTAGE] Mariage

OCÉ RESTE OCÉ

consommé pour Canon et Océ. Le constructeur néerlandais était

Imprimée sur une Océ Arizona 550 XT et découpée sur une Océ ProCut, cette plaque de rue est un clin d’œil amusant à la nouvelle fusion Canon/Océ.

6

Prochaine étape : mars 2011

en effet présent sur la Canon Expo

avec la vente des parts restantes

2010 où il a présenté un nouveau

du groupe Océ (10 %) détenues

prototype

par un fonds d’investissements.

développé

en

par tenariat avec Canon.

Rien ne filtre pour l’instant sur

L’image PROGRAF X est le premier

l’éventuel rachat de ces parts

prototype d’imprimante grand

par le groupe Canon.

format (lire notre encadré p.8)

Quant à l’éventuelle disparition

développé par les équipes de

du nom de marque « Océ » au

Canon en collaboration avec

profit de Canon, il n’est pas

celles d’Océ. Il a été présenté

envisagé pour l’instant.

en avant-première sur Canon

« Océ est une grande marque

Expo 2010, qui s’est déroulé du

qui bénéficie d’une excellente

12 au 14 octobre dernier à

image et d’une très bonne

Paris. Pour la première fois, les

notoriété. Il n’est donc pas du

deux constructeurs y exposaient

tout à l’ordre du jour de la faire

de façon conjointe. « Depuis le

disparaître. Bien au contraire,

CANON EXPO 2010 :

rachat d’Océ par Canon, nous

nos produits sont complémen-

UNE ÉDITION RÉUSSIE

sommes entrés dans une phase

taires, nous avons très peu de

dite

recouvrement de gammes, par

Pour la deuxième fois consécutive, Canon avait choisi la capitale française pour son grand rendez-vous européen organisé tous les cinq ans. Après La Défense en 2005, le géant japonais avait donc choisi la Grande Halle de la Villette, un lieu magique où Canon a pu mettre en scène sa stratégie de « cross Imaging ». Tous ses corps de métiers étaient en effet représentés dans une mise en scène premium sobre et épurée, mais terriblement efficace.

de

collaboration.

L’imagePROGRAF X est le

conséquent, pour l’instant, nous

premier

conservons le nom Océ et nous

fruit

de

cette

collaboration… Et quoi de mieux

capitalisons sur la marque »,

que ce nouveau prototype et la

conclut Marc Bory.

Fujio Mitarai, président du groupe Canon.

Cécile Jarry

présence d’Océ avec nous sur

5 TRILLIONS DE YENS EN 2 015

Canon Expo pour illustrer tout

Événement dans l’événement, le président japonais du groupe, Fujio Mitarai, avait fait le déplacement pour dévoiler quelle serait sa stratégie commerciale pour les cinq prochaines années. Devant un parterre de journalistes internationaux et de professionnels, l’ambiance était celle d’un show à l’américaine. Dans le discours cependant, quelques informations significatives. La volonté de Fujio Mitarai est de poursuivre ses deux grandes politiques de mondialisation et de diversification et de ramener Canon au niveau historique de 2007 dans le but de faire partie des 100 premières sociétés mondiales, avec un chiffre d’affaires de 5 trillions de yens en 2015. Fujio Mitarai a également rappelé que l’Europe restait le marché n° 1 pour Canon, avec 31 % des ventes nettes et près de 12 000 personnes.

l’intérêt que nous avons à travailler

mesures visant à fusionner les

Canon proposera également

de vente directe de chacune des

de périphériques multifonctions

12700 VISITEURS

gammes de produits ont d’ores

l’Océ ColorWave 300 et l’Océ

deux sociétés.

couleur imageRUNNER ADVANCE

et déjà été mises en œuvre dans

PlotWave 300, des moteurs

Océ distribuait déjà, depuis

C5000. Aux Etats-Unis et en

Autre chiffre : celui de 12 700 qui représente le nombre de visiteurs venus assister à l’événement pendant ces trois jours. Près de 50 % d’entre eux étaient Français et tous étaient venus pour assister aux démonstrations de produits mais aussi et surtout pour découvrir leurs nouvelles valeurs d’usage. CJ ■

6 • SIGN INFO SERI N° 233

ensemble », commente Marc

LE CHIFFRE

Bory, directeur marketing de Canon.

DES GAMMES FUSIONNÉES Pour mémoire, Canon est

ventes croisées, il est également

Océ vendra les moteurs grand

sont désormais disponibles auprès

prévu que les réseaux Canon

format de Canon destinés à ces

de ses services, comme la gamme

commencent à distribuer un

mêmes

premier produit Océ d’ici la fin

imagePROGRAF iPF810 et

marchés,

les

RUNNER ADVANCE 8000, la gamme de production légère

actionnaire majoritaire d’Océ

de l’année, à savoir la gamme

iPF820. La distribution desdits

imageRUNNER ADVANCE 6000

depuis mars 2010. Les premières

Océ VarioPrint 6 000 Ultra.

produits s’effectuera via le réseau

et certains modèles de la gamme

les régions Europe, Moyen-Orient

grand format conçus pour les

mai 2010, des systèmes Canon,

Allemagne, des clients se sont

et Afrique afin de proposer une

marchés de la production

et notamment la gamme

déjà procuré des systèmes

gamme complète de produits.

industrielle, de l’ingénierie et

imagePRESS couleur. D’autres

d’impression Canon auprès du

Pour développer le principe des

de la construction. De son côté,

imprimantes de production Canon

réseau de distribution Océ.

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Cette célèbre morale de La Fontaine pourrait s’appliquer à l’avancée de Canon sur le marché du grand format. Petit à petit, le constructeur japonais gagne en effet des parts de marché. En 2005, il était à 3%. En 2009, il avait plus que quadruplé ce chiffre avec 13%. Et aujourd’hui, il est à 15,2% sur un marché à 5851 unités. (Données : Infosource).

DIRECTEUR SUN CHEMICAL POUR LA FRANCE, LE BENELUX ET L’AFRIQUE

LEADERSHIP DANS LA FABRICATION DES ENCRES ET

Comment expliquez-vous la pénurie de matières premières qui touche aujourd’hui le secteur des encres d’imprimerie ? La crise est, évidemment, en partie respon-

Pourquoi les fournisseurs ne rouvrent-ils

Il y a 6 ans maintenant, vous vous

pas de nouvelles capacités de production ?

engagiez en faveur du développement

Le problème des industries chimiques est

durable en lançant sur le marché une

qu’il est impossible de remonter une usine

innovation « verte » sous la forme d’une

du jour au lendemain.

encre offset à base d’huile végétale.

LES ÉVOLUTIONS DE LA LÉGISLATION.

le secteur de l’emballage alimentaire par exemple, nous venons de mettre au point

Le développement d’encres plus

obligés d’engager des plans de restructu-

normes, la mise en place de différents

respectueuses de l’environnement fait

des personnels par le biais d’une politique

par du manganèse, qui est un peu plus

L’IMPRIMERIE. EN 2009,

ration et de fermer des capacités de

process de contrôle, l’installation de

partie intégrante de la stratégie de Sun

active de gestion des risques.

cher. On pourra donc observer, il est vrai,

production pour préserver leurs marges.

nouvelles cuves nécessitent par ailleurs

Chemical aujourd’hui. En tant que leader

une encre dans laquelle nous avons remplacé le cobalt, jugé nocif pour la santé,

des variations de prix de l’ordre de 2, 3

Début 2010, un phénomène de reprise

d’importants investissements de la part des

du marché, nous investissons beaucoup

Avez-vous pu évaluer le chemin parcouru

voire 4 %. Mais cela rentre dans notre

5 MDS DE $ DE CA.

s’est amorcé. Résultat : la demande a

fournisseurs, lesquels viennent de traverser

dans la recherche pour proposer à nos

depuis 6 ans ?

positionnement premium. Nous avons tou-

LA PÉNURIE DE MATIÈRES

augmenté, pour une offre qui n’était plus à

une crise importante…

la hauteur. La demande supplémentaire a

SES PRIX À LA HAUSSE. PARALLÈLEMENT, IL POURSUIT SON ENGAGEMENT EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. UN AXE QUI

clients des solutions plus propres mais

Nous avons en effet effectué un suivi de

jours été plus cher que la concurrence car

tout aussi performantes.

différents métriques afin d’évaluer notre

ce que nous proposons, ce n’est pas

saturé des capacités de production déjà

Les augmentations de prix touchent-elles

J’ajouterais que cette politique ne concerne

situation. Entre 2005 et 2008, nous avons

seulement un produit mais aussi un suivi

réduites, d’où cette pénurie et une hausse

tous les types d’encres ?

pas seulement nos produits mais aussi nos

ainsi réduit notre consommation énergé-

technique et commercial très réactif.

des prix. Près de 90 % des matières

À des degrés différents, oui. Cela va de

procédés de fabrication et nos offres de

tique de 5 %, nos émissions de carbone de

L’autre point à prendre en considération

premières sont concernées par ce

5 % d’augmentation à 20 % pour les plus

services. En France, nous disposons d’un

7 %, nos déchets de 28 %, notre consom-

est que les clients qui attachent de l’impor-

phénomène avec des hausses de prix qui

touchées. Nous avons bien sûr amélioré

réseau d’une centaine de technico-commer-

mation d’eau de 35 % et notre taux d’acci-

tance au développement durable ne pren-

oscillent entre 10 % et 50 %.

notre productivité afin de pallier ces

ciaux qui ont été formés afin de conseiller

dents du travail de 11 %. Et ce pour une

nent pas seulement en compte le prix. Ils

Ajoutez à cela des conditions météorolo-

augmentations, mais elles sont

au mieux nos clients en matière de gain de

période au cours de laquelle nos ventes

voient aussi l’avantage concurrentiel que

giques catastrophiques dans le centre de

malheureusement beaucoup trop fortes

productivité et de meilleure utilisation des

ont augmenté de 10 %. Le bilan est donc

nos encres représentent pour décrocher

la Chine où est produite la très grande

pour ne pas être répercutées sur notre

encres.

positif et encourageant pour l’avenir.

des appels d’offre aux cahiers des charges

majorité de la résine de pin qui nous sert

politique de prix. Les encres numériques

Au sein de l’entreprise, nous avons égale-

font partie des moins concernées

ment une road map que nous suivons pour

Parmi vos engagements, vous dites vouloir

Par ailleurs, nous anticipons, avec ces

contrairement aux encres d’édition pour

améliorer nos procédés de fabrication.

proposer des « encres vertes avec les

encres, les évolutions de la législation. Le

tableau assez précis de la situation.

PRODUITS, SES PROCÉDÉS

Pour vous donner un ordre d’idées,

les machines à feuille ou les encres et

L’engagement de Sun Chemical en la

mêmes bénéfices et au même prix » que

cobalt, par exemple, devrait prochaine-

habituellement, nous achetions la résine

les vernis liquides destinés au marché

matière est très clair et répond à trois axes

les encres traditionnelles. Est-ce

ment faire l’objet d’une interdiction à

de pin entre 600 et 1 000 euros la tonne.

de l’emballage.

DE FABRICATION ET SON OFFRE DE SERVICES. Propos recueillis par Cécile Jarry

Aujourd’hui, elle est à 3 000 euros et nous sommes en concurrence avec tout le marché intérieur chinois.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

20

de développement : limiter nos impacts,

aujourd’hui une réalité ?

l’échelle européenne pour toutes les appli-

proposer des produits plus verts qui conser-

La mise au point de produits qui répondent

cations alimentaires. Chez Sun Chemical,

vent tous leurs bénéfices à un prix iden-

à une démarche de développement dura-

nous sommes d’ores et déjà prêts à

tique et assurer la sécurité des produits et

ble nécessite de payer des experts pour

répondre aux demandes du marché.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

24

DOSSIER • L’emballage « juste » et le « juste » emballage

de plus en plus exigeants.

à fabriquer des résinates, et vous avez un

TOUCHE À LA FOIS SES

20 • SIGN INFO SERI N° 233

20

trouver des produits de substitution. Pour

Poursuivez-vous toujours dans cette voie ?

de faire repartir une unité. Le respect des

AUJOURD’HUI À REVOIR

• VISIANCE s’affiche sur la Toile

évaluer son action, mais aussi d’investir

Il faut compter près d’un an et demi avant

beaucoup de nos fournisseurs ont été

PREMIÈRES L’OBLIGE

• HEXIS ouvrira une usine spécial Latex en 2011

dans la recherche/développement pour

sable. Dès le second semestre 2008,

DES PIGMENTS POUR

LE N° 1 MONDIAL A GÉNÉRÉ

• Le bon plan d’EPSON

• LOÏC DE SURVILLE Directeur Sun Chemical France, Benelux, Afrique

AVEC NOS ENCRES,

SUN CHEMICAL DÉTIENT LE

• FORTEX voit la vie en vert avec Falconboard

INTERVIEW

NOUS ANTICIPONS,

DEPUIS PLUS D’UN SIÈCLE,

• CANON EXPO célèbre les noces de Canon et d’Océ

SIGN INFO SERI N°233 • 7

INTERVIEW LOÏC DE SURVILLE

6

ACTUS

Canon Expo célèbre les noces de Canon et d’Océ

SIGN INFO SERI N° 233 • 21

36

REPORTAGES

DOSSIER / MARCHÉ

L’EMBALLAGE JUSTE ET LE JUSTE EMBALLAGE EN 2009, LA CRISE FINANCIÈRE A MIS À RUDE ÉPREUVE LA RÉSISTANCE DE L’INDUSTRIE POUR LES EMBALLAGES PRIMAIRES ET SECONDAIRES DESTINÉS AUX MÉNAGES SUR UNE MAR-

• ALEXANDRE FRÉZAL NUMÉRIQUE mise sur le web • LETTRESHOP SIGNALÉTIQUE : L’artisanat avec un grand “A”

CHÉ MONDIAL CHIFFRÉ À

24

429 MILLIARDS US$. LES PERSPECTIVES SE VEULENT NÉANMOINS POSITIVES À PARTIR DE 2010. L’EMBALLAGE « JUSTE » ET LE « JUSTE » EMBALLAGE SONT DES PISTES D’AVENIR. OU QUAND

44

J’UTILISE

LES NOUVELLES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES DOPENT L’INNOVATION.

• SGTP boucle la boucle avec Texyloop

Par Cécile Jarry

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

J’UTILISE

SGTP BOUCLE LA BOUCLE AVEC TEXYLOOP La nouvelle génération de matière première PVC sert aussi à la fabrication de toile Batyline© pour le mobilier de jardin, et pour d’autres applications : tuyaux, membranes d’étanchéité, pare-chocs, semelles, etc. A gauche, un hamac en Batyline©.

AU CONCEPT TEXYLOOP POUR DÉCOLLER. TANDIS QUE LES PIONNIERS DU RÉSEAU TELS QUE SGTP EN SONT À UTILISER DES MATÉRIAUX RECYCLÉS, LES AUTRES COMMENCENT (ENFIN !) À FAIRE RECYCLER LEURS BÂCHES EN PVC. Par Cécile Jarry

LE CONCEPT

Site Texyloop à Ferrare (Italie).

LE RÉSEAU DE RECYCLAGE TEXYLOOP En 2009, le groupe Ferrari, fabricant de membranes et textiles composites, lance à l’échelle industrielle un procédé de recyclage du PVC baptisé Texyloop. Son objectif : reconstituer des ressources de base en obtenant des matières premières 100 % réutilisables. Dix ans de recherche et 11 M€ d’investissement ont été nécessaires pour mener à bien l’opération. Développé en partenariat avec le groupe Solvay, le procédé se déroule en circuit fermé et comprend 5 étapes : le broyage de la matière, la dissolution sélective, la séparation des fibres, la précipitation du PVC et la régénération du solvant. Avec Texyloop, 100 % des composants donnent vie à de nouvelles matières qui servent à la fabrication de ralingues, œillets, tuyaux ou toiles Batyline utilisées pour le mobilier de jardin.

44 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

LES NOUVEAUTÉS PRODUITS

48

44

Palette prête à partir pour le recyclage. Ne sont acceptées pour le recyclage que les toiles PVC/polyester sans œillets, ni sangles, ni renforts autres qu’en PVC.

IL AURA FALLU DEUX ANS

SIGN INFO SERI N° 233 • 25

J’utilise

24 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

SIGN INFO SERI N° 233 • 45

Agenda des salons

51

Annuaire des sites internet

52

Coupon d’annonces classées

53

Bulletin d’abonnement

54

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE : gildas@signinfoseri.com • Rédactrice en chef : Cécile JARRY : cecile@signinfoseri.com • Chef de publicité : Joana FAUCHER : joana@signinfoseri.com • Maquette et SR: Martine SAVINA: martine@signinfoseri.com • Imprimé par PRINTCORP 01 55 28 87 09 • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 - 3 947 • N° CPPAP en cours.

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010

Édité par :

5, bd des Bouvets 92000 NANTERRE Tél. : 01 71 11 37 50 Fax : 01 47 29 02 13 contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 233 • 5


ACTUS

Canon Expo célèbre les noces [DÉCRYPTAGE] Mariage consommé pour Canon et Océ. Le constructeur néerlandais était en effet présent sur la Canon Expo 2010 où il a présenté un nouveau prototype

développé

en

par tenariat avec Canon. L’image PROGRAF X est le premier prototype d’imprimante grand format (lire notre encadré p.8) développé par les équipes de Canon en collaboration avec celles d’Océ. Il a été présenté en avant-première sur Canon Expo 2010, qui s’est déroulé du 12 au 14 octobre dernier à Imprimée sur une Océ Arizona 550 XT et découpée sur une Océ ProCut, cette plaque de rue est un clin d’œil amusant à la nouvelle fusion Canon/Océ.

Paris. Pour la première fois, les deux constructeurs y exposaient de façon conjointe. « Depuis le

CANON EXPO 2010 :

rachat d’Océ par Canon, nous

UNE ÉDITION RÉUSSIE

sommes entrés dans une phase

Pour la deuxième fois consécutive, Canon avait choisi la capitale française pour son grand rendez-vous européen organisé tous les cinq ans. Après La Défense en 2005, le géant japonais avait donc choisi la Grande Halle de la Villette, un lieu magique où Canon a pu mettre en scène sa stratégie de « cross Imaging ». Tous ses corps de métiers étaient en effet représentés dans une mise en scène premium sobre et épurée, mais terriblement efficace.

dite

de

collaboration.

L’imagePROGRAF X est le premier

fruit

de

cette

collaboration… Et quoi de mieux que ce nouveau prototype et la présence d’Océ avec nous sur

5 TRILLIONS DE YENS EN 2 015

Fujio Mitarai, président du groupe Canon.

Canon Expo pour illustrer tout

Événement dans l’événement, le président japonais du groupe, Fujio Mitarai, avait fait le déplacement pour dévoiler quelle serait sa stratégie commerciale pour les cinq prochaines années. Devant un parterre de journalistes internationaux et de professionnels, l’ambiance était celle d’un show à l’américaine. Dans le discours cependant, quelques informations significatives. La volonté de Fujio Mitarai est de poursuivre ses deux grandes politiques de mondialisation et de diversification et de ramener Canon au niveau historique de 2007 dans le but de faire partie des 100 premières sociétés mondiales, avec un chiffre d’affaires de 5 trillions de yens en 2015. Fujio Mitarai a également rappelé que l’Europe restait le marché n° 1 pour Canon, avec 31 % des ventes nettes et près de 12 000 personnes.

l’intérêt que nous avons à travailler

12700 VISITEURS

gammes de produits ont d’ores

Autre chiffre : celui de 12 700 qui représente le nombre de visiteurs venus assister à l’événement pendant ces trois jours. Près de 50 % d’entre eux étaient Français et tous étaient venus pour assister aux démonstrations de produits mais aussi et surtout pour découvrir leurs nouvelles valeurs d’usage. CJ ■

ensemble », commente Marc Bory, directeur marketing de Canon.

DES GAMMES FUSIONNÉES Pour mémoire, Canon est actionnaire majoritaire d’Océ depuis mars 2010. Les premières mesures visant à fusionner les et déjà été mises en œuvre dans les régions Europe, Moyen-Orient et Afrique afin de proposer une gamme complète de produits. Pour développer le principe des

6 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010


ACTUS

de Canon et d’Océ OCÉ RESTE OCÉ Prochaine étape : mars 2011 avec la vente des parts restantes du groupe Océ (10 %) détenues par un fonds d’investissements. Rien ne filtre pour l’instant sur l’éventuel rachat de ces parts par le groupe Canon. Quant à l’éventuelle disparition du nom de marque « Océ » au profit de Canon, il n’est pas envisagé pour l’instant. « Océ est une grande marque qui bénéficie d’une excellente image et d’une très bonne notoriété. Il n’est donc pas du tout à l’ordre du jour de la faire disparaître. Bien au contraire, nos produits sont complémentaires, nous avons très peu de recouvrement de gammes, par conséquent, pour l’instant, nous conservons le nom Océ et nous capitalisons sur la marque », conclut Marc Bory.

Cécile Jarry

LE CHIFFRE ventes croisées, il est également

Océ vendra les moteurs grand

sont désormais disponibles auprès

prévu que les réseaux Canon

format de Canon destinés à ces

de ses services, comme la gamme

commencent à distribuer un

mêmes

les

RUNNER ADVANCE 8000, la

premier produit Océ d’ici la fin

imagePROGRAF iPF810 et

gamme de production légère

de l’année, à savoir la gamme

iPF820. La distribution desdits

imageRUNNER ADVANCE 6000

Océ VarioPrint 6 000 Ultra.

produits s’effectuera via le réseau

et certains modèles de la gamme

Canon proposera également

de vente directe de chacune des

de périphériques multifonctions

l’Océ ColorWave 300 et l’Océ

deux sociétés.

couleur imageRUNNER ADVANCE

PlotWave 300, des moteurs

Océ distribuait déjà, depuis

C5000. Aux Etats-Unis et en

grand format conçus pour les

mai 2010, des systèmes Canon,

Allemagne, des clients se sont

marchés de la production

et notamment la gamme

déjà procuré des systèmes

industrielle, de l’ingénierie et

imagePRESS couleur. D’autres

d’impression Canon auprès du

de la construction. De son côté,

imprimantes de production Canon

réseau de distribution Océ.

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010

marchés,

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Cette célèbre morale de La Fontaine pourrait s’appliquer à l’avancée de Canon sur le marché du grand format. Petit à petit, le constructeur japonais gagne en effet des parts de marché. En 2005, il était à 3%. En 2009, il avait plus que quadruplé ce chiffre avec 13%. Et aujourd’hui, il est à 15,2% sur un marché à 5851 unités. (Données : Infosource).

SIGN INFO SERI N° 233 • 7


ACTUS Canon XY Ils s’appellent X et Y, ou plus précisément imagePROGRAF X et imagePROGRAF Y, et ce sont les deux nouveaux prototypes Canon présentés en avant-première sur la Canon Expo. • ImagePROGRAF X est une imprimante dédiée aux applications grand format d’extérieur de type signalétique ou communication visuelle. Sa spécificité réside dans ses encres, sans odeur et à base aqueuse, et qui peuvent imprimer aussi bien des supports non couchés que du vinyle conformable (notre photo) réservés jusqu’ici aux solutions solvant, éco-solvant et Latex. Comment ? Impossible à savoir. Canon conserve pour l’instant jalousement sa formule.

UNE SOCIÉTÉ DE SERVICES Canon investit à son tour le

faire évoluer les différentes

marché des services. La crois-

possibilités d’optimisation

sance annuelle de ce marché

organisationnelle, marketing

est estimée à 9,6 milliards de

ou méthodologique, dans le

dollars. Pour y répondre, le

but de maximiser le retour sur

constructeur lance donc une

investissement.

nouvelle activité d’audit et de

Le contrat initial est de qua-

conseils, en collaboration avec

tre ans, avec, chez Canon,

un leader des sociétés de

la constitution à terme d’une

consulting alias Accenture.

équipe dédiée de 500 colla-

Présenté en avant-première

borateurs. Canon réalisera

sur Canon Expo, ce nouvel axe

l’infrastructure et l’assistance

de développement sera dans

en s’appuyant si nécessaire

un premier temps mis en place

sur les compétences d’un

au Royaume-Uni, en Suisse,

réseau de partenaires euro-

en Finlande et en Autriche

péens et des consultants spé-

puis dans six autres pays euro-

cialisés Accenture. « Le lan-

péens en 2011, dont la France.

cement de Consultancy Services

Cette nouvelle activité est

est une nouvelle preuve de la

concentrée sur l’apport aux

transition de Canon vers une

grandes sociétés européennes

structure qui privilégie les ser-

d’une structure permettant

vices, ce qui constitue une

d’optimiser la réponse aux

stratégie clef dans le maintien

défis rencontrés par les entre-

de notre croissance continue

prises dans la gestion de l’in-

en Europe », a précisé Gary

formation et des médias. L’offre

Horsfall, le nouveau directeur

« Consultancy Services » a été

du département Consultancy

conçue pour développer et

Services chez Canon Europe.

8 • SIGN INFO SERI N° 233

• Même goût du secret autour de l’imagePROGRAF Y destinée, elle, au marché du CAD couleurs. Véritable machine de guerre pour concurrencer les offres laser, elle affiche une vitesse de production de 120 m2 à l’heure, et en couleurs, là où d’autres ne proposent que du monochrome. Comme pour le modèle "X", ses encres aqueuses pigmentées résistent également à l’eau. Toujours en cours de développement, ces machines ne sont pour l’instant que des prototypes. Aucune date de commercialisation n’a encore été définie. ■

Impression réalisée à partir de l’ImagePROGRAF X

L’ImagePROGRAF Y

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010


ACTUS

Fortex voit la vie en vert avec

Aussi résistants que du bois ou presque, les produits Falconboard permettent de réaliser des mises en scène résistantes et pérennes à un moindre coût.

[DISTRIBUTION] La société

services auprès des revendeurs

France. La solide réputation de

alternative écologique aux pan-

sœur de Caldera Graphics vient

et des imprimeurs », a déclaré

Caldera dans le domaine des

neaux conventionnels. Composés

de signer un accord de distribution

Joseph Mergi, PDG et président

solutions et technologies d’ima-

entièrement de fibres naturelles,

exclusif avec le géant américain

de Caldera. « Nous sommes

gerie en fait un allié précieux

recyclables et recyclées, ses

Pregis-Hexacomb (1 milliard de

ravis que Caldera - Fortex

pour cette ligne de produits.

produits sont garantis 100 %

dollars de chiffre d’affaires).

représente officiellement la

Grâce à cet accord, nous espérons

papier.

Dans ses cartons : des panneaux

gamme Falconboard en tant

en effet faire connaître nos

d’affichage éco-responsables.

que distributeur exclusif en

produits auprès des imprimeurs

« Voilà 20 ans que nous sommes

numériques français qui sont

UNE STRUCTURE NID-D’ABEILLES

à la pointe des logiciels

une cible prioritaire pour nous

Ils sont conçus avec une struc-

d’impression. Agrémenter notre

aujourd’hui », a affirmé de son

ture en nid d’abeille, ce qui les

offre avec des supports d’impression

côté le président d’Hexacomb,

rend très résistants et leur per-

est la suite logique de notre

Jeffrey Kellar.

met d’atténuer les chocs en

activité. C’est d’ailleurs dans

offrant une bonne tenue. La

créé la société Fortex qui est en

DES PANNEAUX ÉCO-RESPONSABLES

charge de la distribution de

Depuis son lancement en 2009,

la ligne Falconboard Print,

nouveaux medias tels que

Falconboard s’impose sur le

dédiée aux applications d’im-

Falconboard mais aussi de

marché comme une nouvelle

pression numérique et de séri-

cette optique que nous avons

10 • SIGN INFO SERI N° 233

gamme Falconboard se divise en trois catégories spécifiques :

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010


Falconboard graphie telles que les panneaux de signalétique et les présentoirs, avec des supports qui vont de 6 à 30 mm ; la ligne Falconboard Build qui a été imaginée pour des projets plus complexes tels que les présentoirs pour la grande distribution, avec des produits qui sont aussi

grand format. Mount offre les

solides que du bois mais beau-

mêmes caractéristiques que

coup plus maniables ; enfin, la

Falconboard Print avec une sur-

ligne Falconboard Mount qui

face extérieure en papier kraft

possède une structure en car-

afin de garantir un support d’as-

ton plus rigide et qui est desti-

semblage uniforme et lisse. ■

née aux travaux de montage

Cécile Jarry

À PROPOS DE PREGIS-HEXACOMB Pregis-Hexacomb est une entreprise leader sur le marché de l’emballage papier de protection. • Pregis est une société internationale active dans la fourniture de solutions d’emballage innovatrices et fiables. Elle offre une vaste gamme de solution pour de multiples applications industrielles : l’alimentaire, le domaine hospitalier, l’agriculture, l’automobile, l’ameublement, l’électronique, le catalogue, la construction, le militaire et l’aérospatiale. Elle possède 47 établissements dans 18 pays à travers le monde. • De son côté, Hexacomb s’adresse aux entreprises attentives au bon conditionnement de leurs produits et soucieuses de l’environnement. Ses compétences s’appliquent aux secteurs de l’ameublement, de l’automobile, du textile, de l’énergie, de l’alimentaire, de la construction, du verre et de l’industrie. Elle possède trois usines en Europe dont une en France à Amboise, et neuf en Amérique du Nord. ■

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2010

SIGN INFO SERI N° 233 • 11


ACTUS Pour tout connaître sur les papiers recyclés et certifiés !

Le bon plan d’Epson

Le nouveau site du fabricant de papier Arjowiggins se veut avant tout didactique. Histoire que les papiers recyclés et autres produits certifiés dont il est un fervent défenseur n’aient plus aucun secret pour vous. De nombreuses nouveautés ont été mises en place à commencer par un calculateur qui affiche les bénéfices

[CAD] Le constructeur creuse son

bilité. Sa vitesse de production

sur ce marché. Un accord avec

environnementaux de vos

sillon sur le marché du CAD.

est ainsi de 50 m2/heure pour

HPGL (Hewlett Packard Graphic

imprimés. À découvrir égale-

Depuis le lancement de ses deux

une résolution de 360 dpi. Les

Language) pour le filaire et le

ment : un outil qui vous aide à

Stylus Pro 7700 et 9700 en avril

capacités de ses encres ont éga-

marché des géomètres est éga-

sélectionner le bon papier en

dernier, ce sont près de 200

lement été revues à la hausse

lement envisagé.

fonction de vos besoins, des

machines qui ont ainsi été pla-

avec la possibilité de panacher

schémas animés qui montrent

cées sur le marché. Epson a, il

du 300 ml avec du 700 ml.

les procédés de fabrication de

est vrai, plusieurs atouts dans sa

Enfin, héritage des arts gra-

30 % DE PARTS DE MARCHÉ D’ICI 3 ANS

la pâte recyclée et du papier

manche. Proposées en 24 pouces

phiques oblige, toutes les encres

Epson vise les 30 % de parts de

pour la 7 700 et en 44 pouces

sont pigmentées et micro encap-

marché dans les trois ans. Outre

pour la 9700, ses deux Stylus

sulées, ce qui permet à Epson

les accords de partenariat, il

Pro représentent une offre nou-

de garantir une bonne résistance

envisage aussi pour 2011 une

velle sur un marché trusté, depuis

à l’eau et à la lumière.

évolution de gamme avec du

plusieurs années maintenant,

HPGL ou pourquoi pas une nou-

Canon. Autre avantage pour le

UN CLUB PRO FOCUS CAD

recyclé, un glossaire sur tous

constructeur japonais : sa noto-

Aujourd’hui, le constructeur a

belle opportunité à saisir, d’au-

les termes environnementaux

riété, évidemment. Fort de 75 %

décidé d’aller encore plus loin.

tant que nos produits sont extrê-

en vigueur, les labels, les

de parts de marché dans le sec-

À l’instar de ce qui a déjà été

mement polyvalents. Avec les

normes, etc., toutes les infor-

teur des arts graphiques, Epson

fait pour les arts graphiques, il

Stylus Pro 7 700 et 9700, on

mations produits, les fiches

(350 millions de CA en 2009)

lance ce mois-ci son nouveau Club

peut en effet aussi bien faire du

techniques et les déclarations

est en effet loin d’être le premier

Pro Focus CAD. Son objectif: consti-

plan qu’imprimer des éléments

environnementales, et enfin,

venu.

tuer un réseau de revendeurs

pour les points de vente ou même

triés sur le volet, auquel il garan-

assurer des tirages photos »,

tira une vraie politique de prix

précise Elisabeth Vilar-Bothin,

avec remises arrières et pro-

chef de produit Arts Graphiques

Dans ses Stylus Pro dédiées aux

motions exclusives. Lancé à la

chez Epson. Dans sa politique

métiers du CAD, on retrouve

rentrée, l’appel à candidature

de diversification à la recherche

d’ailleurs tout ce qui a fait la force

a obtenu près de 250 réponses.

de nouvelles niches de profit,

de ce constructeur spécialiste de

Seule une vingtaine a été rete-

Epson a choisi d’investir sur les

la photo avec, en plus des clas-

nue. Autre action menée par

métiers du CAD mais pas seu-

siques CMJN, du noir mat et du

Epson : son partenariat avec la

lement. Les marchés de l’épreu-

Pour en savoir plus :

noir photo. Fidèle à sa politique,

convention Abvent et le logiciel

vage et de l’étiquette sont éga-

www.arjowigginsgraphic.com

Epson n’a pas non plus sacrifié

ARCHICAD, afin de s’imposer

lement aujourd’hui au cœur de sa

la qualité au profit de la renta-

comme un acteur qui compte

stratégie de développement. ■

par les 36 pouces d’HP et de

bien sûr l’actualité du groupe et les nouveautés produits.

12 • SIGN INFO SERI N° 233

DU NOIR MAT ET DU NOIR PHOTO

velle machine 36 pouces. « Pour Epson, il s’agit d’une

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010


ACTUS

MACtac Academy intègre les TuningFilms [FORMATION] Face à la forte

blanc mat et carbone sont équi-

demande du marché, la MACtac

pés d’un adhésif haute perfor-

Academy fait évoluer son cur-

mance et peuvent être reposi-

sus. Les élèves inscrits peuvent

tionnés facilement durant la

désormais apprendre à poser

pose sur les surfaces planes,

les TuningFilms dédiés à la per-

courbes et convexes.

sonnalisation de véhicules. Peu sensibles à la rayure, les TuningFilms noir mat et blanc mat ont l’aspect d’une peinture. Une fois chauffés, ils s’appliquent et se retirent aisément, selon les besoins. Ils protègent durablement les véhicules contre les éraflures et les éventuelles projections de gravillons, avec une durabilité comprise entre 5 et 10 ans, selon les utilisations. Ils résistent à la plupart des huiles, graisses, essence, solvants aliphatiques, acides, sels et alcalins. Les TuningFilms noir mat,

Les stages de pose organisés par MACtac entrent dans le cadre de la formation continue. Prochaine session : les 15 et 16 décembre à Paris.


ACTUS Rejoignez la communauté Roland ! Annoncé dès la rentrée par

Hexis ouvrira une usine spécial Latex en 2011

Roland DG, la création d’un forum de discussion sur le site

[STRATÉGIE] C’est à Hagetnau,

du constructeur est en train

dans les Landes, qu’Hexis a choisi

de se concrétiser. Pour rappel,

d’investir 6 millions d’euros

son objectif est de fédérer les

pour construire une nouvelle

utilisateurs Roland autour de

usine entièrement dédiée à la

centres d’intérêts communs et

fabrication de ses nouveaux

leur permettre d’échanger

films Latex. Actuellement en

autour de leurs pratiques.

cours de construction, cette

Exactement de la même

dernière devrait être opéra-

manière que ce qu’ils font déjà

tionnelle en 2011 et employer

lors des sessions du training

près de quarante personnes.

center organisées au siège du

« Notre gamme NATURally est

constructeur. Sauf que là,

aujourd’hui stratégique. Tout

cela se fera en ligne.

simplement parce que les préoccupations écologiques de nos clients et des clients de nos clients sont de plus en plus importantes. Nous garantissons par ailleurs que nos films Latex sont aussi durables et performants que tous nos autres produits, et ce pour un prix équivalent, ce qui là aussi corres-

Les utilisateurs auront ainsi

pond à une vraie attente du

plus facilement accès aux

marché », explique Martin

informations. Ils pourront

Kugler, responsable commu-

également tirer profit des

nication d’Hexis.

expériences des autres et

NOUVELLE PRÉSENCE INTERNET Depuis la rentrée, Hexis dispose d’une nouvelle plateforme Internet : www.hexis-graphics.com. Il s’agit d’un site « fabricant » sur lequel on trouve toutes les informations nécessaires concernant les produits mais aussi la politique de l’entreprise. Pour ceux qui cherchent des produits plus écologiques par exemple, l’entrée http://naturally-hexis.com/ leur est totalement dédiée. Et ce, qu’ils parlent français, anglais, allemand, espagnol ou italien. Un nouveau site polyglotte donc pour une société qui, rappelons-le, est aujourd’hui présente dans plus de 40 pays à travers le monde avec des filiales en Allemagne, en Espagne, en Italie, aux États-Unis et en Guadeloupe. ■

machine de production et l’ab-

consomme donc moins de

astuces. Géographiquement

UNE PRODUCTION PLUS PROPRE

sence de risque de pollution

matières organiques issues du

enfin, plus besoin de venir à

Ce « plus » écologique des

atmosphérique par rejet de

pétrole.

Paris pour bénéficier de

produits à base de Latex s’ap-

COV, les films obtenus à par-

conseils.

précie dès l’étape de la pro-

tir d’une émulsion aqueuse de

Un Community Manager est

duction. De l’absence de sol-

matière plastique étant exempts

DES PRODUITS PVC FREE

actuellement en cours de re-

vant résultent en effet une moin-

de plastifiants. Hexis utilise

Pour l’instant, seuls deux pro-

crutement : animer et gérer le

dre consommation d’énergie

moins d’énergie dans la pro-

duits ont été mis sur le marché.

forum, servir d’interface entre

pour sécher les films‚ un fai-

duction des éléments qui entrent

« Ils sont sans PVC ni plasti-

tous les services et surtout

ble risque d’incendie sur la

dans leur composition et

fiants mais sont néanmoins

livrer à leur tour leurs propres

établir un nouveau trait

conformables pour les appli-

d’union entre la société Roland

cations qui exigent de fortes

et son marché.

déformations du film. En termes d’usage, ils sont classés M1F1 et sont donc tout indiqués pour une utilisation dans les lieux

14 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010


ACTUS

Sans PVC, ni plastifiants, les films Latex d’Hexis sont néanmoins conformables pour les applications qui exigent de fortes déformations.

publics où les contraintes envers

mais est également compatible

d’air plus rapide. Le PL300CG

la gamme NATURally repré-

les comportements au feu sont

avec les encres solvant et éco-

(CG = clear gloss, transparent

sente aujourd’hui un levier de

plus strictes », précise Martin

solvant. Il est constitué d’un

brillant) est, quant à lui, des-

croissance important pour

Kugler. Le HXL300WG2 (WG

film d’une épaisseur de 100

tiné à la plastification à froid

Hexis. À moyen terme, le Latex

= white gloss, blanc brillant)

microns, enduit d’un adhésif

du film Latex HXL300WG2. Il

devrait ainsi représenter à peu

est un film adhésif brillant des-

gris. L’adhésif est micro-struc-

est constitué d’un Latex adhé-

près 10 % du volume sur un

tiné à l’impression avec les

turé pour une pose plus facile

sivé transparent de 30 microns.

chiffre d’affaires de 50 mil-

encres Mutoh Bio et HP Latex

et une évacuation des bulles

Vendue dans le monde entier,

lions d’euros.

CJ ■


ACTUS Suivez le guide Roland vient d’éditer deux nouveaux guides pour aider

Visiance s’affiche sur

ses clients à faire leur choix. « Nous avons fait l’Histoire de

[WEB] Visiance complète ses

l’Impression & Découpe. Main-

activités d’impression séri-

tenant, nous en faisons un

graphique et numérique de

Guide… » Le Guide Impression

PLV en lançant son site mar-

& Découpe était le premier

chand d’impression d’affiches.

opus de la rentrée. Lancé en

Affiche-and-co.fr est un site B to B dont le but est de permettre aux annonceurs et aux agences de publicité d’imprimer plus rapidement leurs projets. Simulation de devis, conseils, glossaire technique sont autant

septembre, il a pour objectif

d’outils mis à leur disposition

de recenser tout ce qu’il faut

pour concrétiser rapidement

savoir sur les machines, sup-

et sûrement leurs commandes.

ports et procédures de Roland.

Concrètement, le workflow est

Depuis début novembre, un

simple. Le professionnel choi-

deuxième guide vient de faire

sit son format dans la gamme

son apparition : le Mini Blue

proposée, réalise son devis, et

Box. Disponible sur la chaîne

si la réponse lui convient, passe

ISSUU, cet outil dynamique et

commande directement.

très pratique expose de

Pour le paiement, il a le choix

avant de valider définitivement

élargir notre portefeuille en

entre soit ouvrir un compte

la commande pour une livrai-

touchant des agences et des

avec un paiement à 60 jours,

son sous quatre jours.

annonceurs qui ont besoin d’un

soit payer avec une carte bleue

« Jusqu’ici nos clients pour l’af-

service à la fois réactif et de

via un module sécurisé. La der-

fiche numérique étaient essen-

qualité. », précise Marc Giry,

nière étape consiste à faire

tiellement des municipalités.

directeur général de l’entre-

glisser ses images sur le site

Avec ce site, nous souhaitons

prise Visiance.

Sur le site Affiche-and-co.fr, tous les types d’affiches grand format (collées, à poser, déroulantes, rétro-éclairées, etc.) sont proposés. Pratique également , l’option « Réimprimer vos affiches » qui, grâce à un historique des commandes, permet de repartir en campagne en seulement quelques clics.

manière simple et exhaustive toutes les applications qui peuvent être réalisées avec les machines. Chaque page est richement illustrée et indique quel modèle est adapté à quel usage. Une description technique de chaque plotter est également disponible dans une deuxième partie de l’ouvrage.

16 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


la Toile En termes d’équipement, Visiance dispose de deux Turbo Jet de chez HP qui lui permettent d’assurer un rendement de production efficace

VISIANCE HABILLE LE BUS DES VERTS

et une bonne qualité d’im-

Symbole officiel de l’AS

pression, avec une résolution

Saint-Etienne, la panthère

de 360 dpi.

noire s’affiche désormais

En termes de quantité, les

en grand sur le bus de la

volumes ne doivent pas dépas-

célèbre équipe.

ser les 110 unités pour rester

Et c’est à l’occasion du

compétitifs.

match ASSE/Marseille du

Ouvert depuis un peu plus d’un

2 octobre dernier que les

mois, Affiche-and-co.fr a déjà

supporters ont pu découvrir

enregistré ses premières com-

la nouvelle image de leur

mandes. « Et les clients ont

équipe. Imaginé, imprimé et

l’air plutôt satisfaits puisqu’ils

posé pendant deux jours par

reviennent », s’enthousiasme

les équipes de Visiance, ce

Marc Giry. Un bon départ donc

nouvel habillage rend hom-

qui a de quoi titiller les velléi-

mage à l’esprit volontaire de

tés « webistiques » du res-

l’ASSE. Clin d’oeil à sa cou-

ponsable. « Affiche-and-co est

leur verte : il a fait l’objet

un site ouvert et pourrait, dans

d’une impression plus « éco-

un futur proche, proposer d’au-

logique » via l’utilisation

tres services, à commencer par

d’une imprimante HP Latex

l’impression de PLV simple en

25500 et de nouveaux

recto-verso » annonce t-il ainsi.

supports adhésifs recycla-

A suivre donc.

CJ ■

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010

bles de chez LG.

SIGN INFO SERI N° 233 • 17


ACTUS

Au feel des campagnes…

[PUBLICITÉ] Sensations

30 novembre 2010, le nouveau

les équipes de JCDecaux Innovate.

MasterCard a également fait

garanties avec ces 3 réalisations

jeu s’affiche ainsi en très grand

Une toile événementielle située

confiance à JCDecaux Innovate

de ce début d’automne.

format avec JCDecaux Innovate.

au pied du centre commercial

pour lui créer une campagne à

Dynamique et de plus en plus

Cette surface d’exposition unique,

Bercy 2, visible du périphérique

la fois innovante et très parlante

interactive, la publicité prend

située au 92 avenue des Champs

et des accès à l’autoroute A4 a

pour le public. Visiter sans

vie. Ambiance 3D et digital

Elysées, a été totalement

aussi été mise en place pour

patienter une exposition très

media oblige, le lenticulaire est

personnalisée. Pour accueillir

compléter ce dispositif.

fréquentée proposée par les

de moins en moins ringard.

l’écran 57 pouces qui diffuse

Tour d’horizon.

des extraits du nouveau jeu et

UN MUR DE JEU

les deux vitrines, la surface de

UNE AFFICHE AU MUSÉE

établissements de la Réunion des Musées Nationaux, et profiter pleinement de ce moment

la palissade a été complètement

Pour créer l’événement autour

exceptionnel, c’est ce que propose

Il était annoncé comme le jeu

transformée et habillée aux

du lancement du nouveau service

aujourd’hui MasterCard à ses

de l’année. Depuis le 9 novembre,

couleurs de l’univers du jeu par

coupe-file de sa carte Platinum,

clients Platinum. Une visite au

Call of Duty : Black Ops est enfin arrivé dans les bacs ! Et pour assurer son lancement, Activision n’a pas lésiné sur les moyens. En collaboration avec JCDecaux Innovate, il a choisi d’investir les Champs-Elysées avec un dispositif événementiel inédit. La mission confiée à JCDecaux était la suivante : habiller une surface de communication de 80 m² incluant un écran 57 pouces et 2 vitrines de 8 m². Pendant quatre semaines, jusqu’au

18 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


musée que JCDecaux a eu la

vie à ses murs en y récréant

bonne idée de recréer via une

l’ambiance d’une forêt tropicale.

affiche imprimée selon un procédé

Et c’est l’entreprise néerlandaise

lenticulaire pour une campagne

America Digitaal Druk qui a

de format flip qui s’apprécie

relevé le défi via une impression

selon son angle de vue. Placé

lenticulaire inédite. « Notre

sous un certain angle, vous

principal souci a été de réussir

apercevez ainsi une foule de dos

à harmonier parfaitement tous

derrière laquelle on distingue

nos panneaux afin de créer un

un tableau, lequel est impossible

mur vivant qui s’anime lorsqu’un

à voir et à apprécier. C’est alors

enfant passe devant », racontent

que vous vous déplacez,

ainsi les responsables. Grâce

exactement comme vous pourriez

à la presse Inca Eagle 44, le

le faire dans un musée, et là,

projet a finalement pu voir le

c’est la révélation. La foule

jour. L’impression sur 18 panneaux

disparaît et le tableau devient

lenticulaires en deux parties,

totalement visible et vous avez le loisir d’admirer Les Coquelicots de Monet. Près de 60 mobiliers JCDecaux ont accueilli cette campagne qui s’est déroulée début novembre, coordonnée par les agences du groupe McCann et JCDecaux Innovate, la carte

visible de deux angles légèrement

Platinum faisant par ailleurs

différents, semble en effet faire

l’objet une campagne plus

bouger les images. Ces panneaux

classique via 400 faces du

ont été contrecollés sur support

réseau Privilège.

alu Dibond avant d’être montés

UN HÔPITAL TROPICAL

à l’hôpital. Le mur produit un effet remarquable et a aidé à créer un lieu paisible où les

À la suite de la rénovation de

patients, parents, visiteurs mais

ses locaux, l’hôpital pour enfants

aussi personnels soignants

Emma qui dépend du centre

peuvent se détendre, dans un

hospitalier

environnement de travail des

universitaire

d’Amsterdam, a choisi de donner

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010

plus agréables.

CJ ■

SIGN INFO SERI N° 233 • 19


INTERV LOÏC DE SURVILLE DIRECTEUR SUN CHEMICAL POUR LA FRANCE, LE BENELUX ET L’AFRIQUE

DEPUIS PLUS D’UN SIÈCLE,

Comment expliquez-vous la pénurie de matières premières qui touche aujourd’hui le secteur des encres d’imprimerie ?

Pourquoi les fournisseurs ne rouvrent-ils

La crise est, évidemment, en partie respon-

du jour au lendemain.

sable. Dès le second semestre 2008,

Il faut compter près d’un an et demi avant

DES PIGMENTS POUR

beaucoup de nos fournisseurs ont été

de faire repartir une unité. Le respect des

obligés d’engager des plans de restructu-

normes, la mise en place de différents

L’IMPRIMERIE. EN 2009,

ration et de fermer des capacités de

process de contrôle, l’installation de

production pour préserver leurs marges.

nouvelles cuves nécessitent par ailleurs

Début 2010, un phénomène de reprise

d’importants investissements de la part des

s’est amorcé. Résultat : la demande a

fournisseurs, lesquels viennent de traverser

augmenté, pour une offre qui n’était plus à

une crise importante…

SUN CHEMICAL DÉTIENT LE LEADERSHIP DANS LA FABRICATION DES ENCRES ET

LE N° 1 MONDIAL A GÉNÉRÉ 5 MDS DE $ DE CA. LA PÉNURIE DE MATIÈRES

pas de nouvelles capacités de production ? Le problème des industries chimiques est qu’il est impossible de remonter une usine

la hauteur. La demande supplémentaire a saturé des capacités de production déjà

Les augmentations de prix touchent-elles

réduites, d’où cette pénurie et une hausse

tous les types d’encres ?

des prix. Près de 90 % des matières

À des degrés différents, oui. Cela va de

SES PRIX À LA HAUSSE.

premières sont concernées par ce

5 % d’augmentation à 20 % pour les plus

phénomène avec des hausses de prix qui

touchées. Nous avons bien sûr amélioré

PARALLÈLEMENT, IL POURSUIT

oscillent entre 10 % et 50 %.

notre productivité afin de pallier ces

Ajoutez à cela des conditions météorolo-

augmentations, mais elles sont

giques catastrophiques dans le centre de

malheureusement beaucoup trop fortes

la Chine où est produite la très grande

pour ne pas être répercutées sur notre

majorité de la résine de pin qui nous sert

politique de prix. Les encres numériques

à fabriquer des résinates, et vous avez un

font partie des moins concernées

tableau assez précis de la situation.

contrairement aux encres d’édition pour

Pour vous donner un ordre d’idées,

les machines à feuille ou les encres et

habituellement, nous achetions la résine

les vernis liquides destinés au marché

DE FABRICATION ET SON

de pin entre 600 et 1 000 euros la tonne.

de l’emballage.

OFFRE DE SERVICES.

nous sommes en concurrence avec tout le

PREMIÈRES L’OBLIGE AUJOURD’HUI À REVOIR

SON ENGAGEMENT EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. UN AXE QUI TOUCHE À LA FOIS SES PRODUITS, SES PROCÉDÉS

Propos recueillis par Cécile Jarry 20 • SIGN INFO SERI N° 233

Aujourd’hui, elle est à 3 000 euros et marché intérieur chinois.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


VIEW NOUS ANTICIPONS, AVEC NOS ENCRES,

Il y a 6 ans maintenant, vous vous

engagiez en faveur du développement durable en lançant sur le marché une

LES ÉVOLUTIONS DE LA LÉGISLATION.

évaluer son action, mais aussi d’investir dans la recherche/développement pour trouver des produits de substitution. Pour

innovation « verte » sous la forme d’une

le secteur de l’emballage alimentaire par

encre offset à base d’huile végétale.

exemple, nous venons de mettre au point

Poursuivez-vous toujours dans cette voie ?

une encre dans laquelle nous avons rem-

Le développement d’encres plus

placé le cobalt, jugé nocif pour la santé,

respectueuses de l’environnement fait

des personnels par le biais d’une politique

par du manganèse, qui est un peu plus

partie intégrante de la stratégie de Sun

active de gestion des risques.

cher. On pourra donc observer, il est vrai,

Chemical aujourd’hui. En tant que leader

des variations de prix de l’ordre de 2, 3

du marché, nous investissons beaucoup

Avez-vous pu évaluer le chemin parcouru

voire 4 %. Mais cela rentre dans notre

dans la recherche pour proposer à nos

depuis 6 ans ?

positionnement premium. Nous avons tou-

clients des solutions plus propres mais

Nous avons en effet effectué un suivi de

jours été plus cher que la concurrence car

tout aussi performantes.

différents métriques afin d’évaluer notre

ce que nous proposons, ce n’est pas

J’ajouterais que cette politique ne concerne

situation. Entre 2005 et 2008, nous avons

seulement un produit mais aussi un suivi

pas seulement nos produits mais aussi nos

ainsi réduit notre consommation énergé-

technique et commercial très réactif.

procédés de fabrication et nos offres de

tique de 5 %, nos émissions de carbone de

L’autre point à prendre en considération

services. En France, nous disposons d’un

7 %, nos déchets de 28 %, notre consom-

est que les clients qui attachent de l’impor-

réseau d’une centaine de technico-commer-

mation d’eau de 35 % et notre taux d’acci-

tance au développement durable ne pren-

ciaux qui ont été formés afin de conseiller

dents du travail de 11 %. Et ce pour une

nent pas seulement en compte le prix. Ils

au mieux nos clients en matière de gain de

période au cours de laquelle nos ventes

voient aussi l’avantage concurrentiel que

productivité et de meilleure utilisation des

ont augmenté de 10 %. Le bilan est donc

nos encres représentent pour décrocher

encres.

positif et encourageant pour l’avenir.

des appels d’offre aux cahiers des charges

Au sein de l’entreprise, nous avons égale-

de plus en plus exigeants.

ment une road map que nous suivons pour

Parmi vos engagements, vous dites vouloir

Par ailleurs, nous anticipons, avec ces

améliorer nos procédés de fabrication.

proposer des « encres vertes avec les

encres, les évolutions de la législation. Le

L’engagement de Sun Chemical en la

mêmes bénéfices et au même prix » que

cobalt, par exemple, devrait prochaine-

matière est très clair et répond à trois axes

les encres traditionnelles. Est-ce

ment faire l’objet d’une interdiction à

de développement : limiter nos impacts,

aujourd’hui une réalité ?

l’échelle européenne pour toutes les appli-

proposer des produits plus verts qui conser-

La mise au point de produits qui répondent

cations alimentaires. Chez Sun Chemical,

vent tous leurs bénéfices à un prix iden-

à une démarche de développement dura-

nous sommes d’ores et déjà prêts à

tique et assurer la sécurité des produits et

ble nécessite de payer des experts pour

répondre aux demandes du marché.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

SIGN INFO SERI N° 233 • 21


DOSSIER / MARCHÉ

L’EMBALLAGE JUSTE ET

24 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


LE JUSTE EMBALLAGE EN 2009, LA CRISE FINANCIÈRE A MIS À RUDE ÉPREUVE LA RÉSISTANCE DE L’INDUSTRIE POUR LES EMBALLAGES PRIMAIRES ET SECONDAIRES DESTINÉS AUX MÉNAGES SUR UN MARCHÉ MONDIAL CHIFFRÉ À 429 MDS US$. LES PERSPECTIVES SE VEULENT NÉANMOINS POSITIVES À PARTIR DE 2010. L’EMBALLAGE « JUSTE » ET LE « JUSTE » EMBALLAGE SONT DES PISTES D’AVENIR. OU QUAND LES NOUVELLES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES DOPENT L’INNOVATION. Par Cécile Jarry

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

SIGN INFO SERI N° 233 • 25


DOSSIER / MARCHÉ

LE MARCHÉ MONTRE QUE LES INDUSTRIES DE L’EMBALLAGE ET DU CONDITIONNEMENT SONT PORTÉES PAR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE D’EMBALLAGES ÉCOCONÇUS. CE MARCHÉ LE SAVIEZ-VOUS ?

DES EMBALLAGES

• En 20 ans, le poids moyen des emballages en matière plastique a été réduit de 30 % à 70 % selon les produits. • La boîte boisson, qui célèbre ses 75 ans cette année, nécessite aujourd’hui en moyenne 80 % de matériau en moins pour sa fabrication. • La bouteille de champagne en verre pèse aujourd’hui 835 g contre 1 250 g au début du XXe siècle, et la bouteille tradition Bourgogne ou Bordelaise est disponible aujourd’hui en 395 g au lieu de 570 g en standard. • La nature du carton plat a permis de gagner 25 % sur le poids des étuis.

RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT DEVRAIT DOUBLER ENTRE 2009 ET 2014 POUR ATTEINDRE 170 MILLIARDS.

En 2009, la crise financière a mis à rude épreuve la résistance de l’industrie pour les emballages primaires et secondaires destinés aux ménages sur un marché mondial chiffré à 429 milliards US$. Les perspectives se veulent néanmoins positives à partir de 2010. Les systèmes pour étiquetage et codage ont ainsi enregistré de fortes hausses pour répondre aux besoins de sécurité, de traçabilité, de transport, et aux différentes réglementations en matière d’étiquetage. De manière globale, le marché mondial de l’emballage pourrait croître de 3 % en moyenne dans les 5 années à venir et

26 • SIGN INFO SERI N° 233

celui de l’emballage ménager pourrait atteindre 513 milliards US$ en 2014.

QUAND LES CONTRAINTES CRÉENT L’INNOVATION Depuis le premier décret Lalonde en 1992, qui a eu pour vocation d’organiser la filière de traitement des déchets d’emballages jetés dans les ordures ménagères et de donner naissance à la société agréée Eco-Emballages, différents textes sont venus étoffer l’arsenal réglementaire de notre politique environnementale en matière de gestion des

déchets d’emballages. Parmi les plus importantes et les plus récentes, citons la directive européenne 2004/12/CE qui confirme l’orientation de la politique européenne vers une diminution des déchets ; et plus récemment, la première loi du Grenelle de l’Environnement (juillet 2009). Cette réglementation a eu pour effet de développer une démarche d’éco-conception dans le développement de nouveaux emballages qui intègrent à la fois une analyse globale de l’ensemble du cycle de vie du produit et la mise en œuvre de différents leviers techniques (évolution du matériau, évo-

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


L’EMBALLAGE “JUSTE” ET LE “JUSTE” EMBALLAGE lution des technologies servant à la mise en œuvre du matériau, etc.). Ces réglementations ainsi que la montée en puissance de l’opinion en faveur de l’allègement et de la réduction des emballages sont aujourd’hui autant de contraintes qui contribuent à créer encore plus d’innovations chez les professionnels. Les chiffres récents montrent que l’industrie mondiale de l’emballage est portée par le développement durable : de 88 milliards de US$ en 2009, le marché des emballages respectueux de l’environnement devrait ainsi représenter 170 milliards de US$ en 2014. Pour Véronique Sestrières, directrice du salon Emballage, « l’emballage d’aujourd’hui est un emballage intelligent. De la matière première au produit fini, l’intelligence est partout, à toutes les étapes de production ».

L’EMBALLAGE « JUSTE » ET LE « JUSTE » EMBALLAGE Toutes les industries utilisatrices d’emballages intègrent aujourd’hui l’aspect développement durable dans leurs cahiers des charges. Cette démarche d’écoconception se traduit par l’allègement du poids des emballages, l’amélioration de la recyclabilité des emballages,

l’utilisation de mono-matériau, la séparabilité des différents matériaux de l’emballage, le développement des filières de recyclage et la réutilisation de matériaux recyclés dans la production de nouveaux emballages, le développement de matériaux biodégradables et/ou de biomatériaux (matériaux issus de matière renouvelable). La crise économique a renforcé la demande de prix bas et les industriels sont à la recherche de packagings simples et parfaitement rationalisés. En parallèle, on observe une distanciation vis-à-vis des marques. Pour restaurer une relation de confiance et donner des explications (santé, développement durable, programmes sociaux), l’emballage devient un outil de communication directe auprès du consommateur. L’emballage doit aussi jouer tout son rôle de différenciation dans un environnement de plus en plus uniformisé.

L’ÈRE DE L’EMBALLAGE CITOYEN Le ralentissement économique mondial a obligé producteurs et utilisateurs à rendre leurs emballages encore plus efficaces, valorisant en cela les solutions mises en place pour réduire l’impact environnemental des produits et

procédés. Le défi est de poursuivre cet allégement sans préjudice pour la performance des emballages obtenus. L’Europe a ouvert le chemin pour l’emballage et l’environnement dès 1994 et le train est bel et bien en marche. De l’éco-conception à l’analyse du cycle de vie plus controversée, le développement de l’emballage devient de plus en plus durable. Ainsi, les standards développés par le Comité Européen de Normalisation (CEN) pourraient bien servir de base à des standards internationaux. C’est en tout cas la suggestion faite lors de la réunion ISO qui a réuni en décembre dernier à Stockholm plus de 70 délégations du monde et qui a entériné la création d’un nouveau sous-comité ISO “Packaging and Environnement”.

LES 7 COMMANDEMENTS Le défi global est de préserver et d’améliorer la fonctionnalité de l’emballage tout en l’éco-concevant. C’est d’ailleurs ce qui transparaît déjà dans les « 7 Rules of Packaging » défini par WallMart. La stratégie en développement durable du leader mondial de la distribution répond en effet à sept commandements : « remove, reduce, reuse, recycle, renew, revenue, and read ». ■

L’EMBALLAGE EN FRANCE : CHIFFRES CLÉS ET PERSPECTIVES DES INDUSTRIELS

Six grandes familles de matériaux constituent l’univers de l’industrie de l’emballage. Elles développent chacune des technologies spécifiques pour la transformation des matières en emballages : le bois, le métal, les papiers-cartons, les plastiques, les emballages souples et le verre. Le chiffre d’affaires total réalisé par l’industrie de l’emballage en 2008 est de 18,8 milliards € HT, soit un recul de 1,4 % par rapport à l’année 2007.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

SIGN INFO SERI N° 233 • 27


DOSSIER / MARCHÉ

Au pays du packaging inte Quelques grammes de finesse • Extension de gamme chez le leader européen CEISA PACKAGING avec le film rétractable Nano’Clear dont la particularité est d’abaisser ses épaisseurs jusqu’à 30 µm, aidant ainsi ses clients à réduire leur consommation de PE et leur empreinte carbone. Grâce à l’outil Carbon’Slim développé en accord avec l’ADEME, le client peut même quantifier la baisse de ses émissions de CO2. En passant par exemple de 50 µm à 30 µm sur 1 million de packs 6x50cl boîtes, un client les réduit de 11 tonnes, soit l’équivalent de 90 000 km en voiture ! Écologique, Nano’Clear est à l’heure actuelle le film le plus fin et le plus rigide du marché mais il conserve les mêmes propriétés techniques et mécaniques qu’un film d’épaisseur standard, y compris sur les lignes les plus rapides.

Du tout en un • ADMC a lancé en janvier 2010 un nouveau système d’impression digitale 4 couleurs avec technologie DOD qui permet l’impression en/ou hors ligne, en temps réel, d’étiquettes ou de supports souples à partir des fichiers PDF validés, et ce à une vitesse d’impression allant jusqu’à 40 m/mn, avec une qualité d’impression haute définition de 600 dpi. Le dispositif d’impression digitale CSAT ITS 600 imprime sur la plupart des supports souples et les étiquettes. Il imprime en temps réel la totalité des informations ainsi que les variables (numéro de lot, sérialisation, dates, etc.), permettant une réelle personnalisation. Les encres à séchage UV assurent que la plupart des supports sont imprimés avec une adhérence et une durabilité maximale. La technologie numérique CSAT permet une impression à la demande éliminant les coûts de développement et la destruction des supports non utilisés. La technologie DOD élimine de son côté le gaspillage de l’encre. L’ITS600 optimise enfin l’utilisation du support. Une interface conviviale et un nettoyage automatique des têtes en font une machine facile à utiliser.

Impression supports absorbants • ATLANTIC ZEISER propose une nouvelle solution complète intégrée pour l’impression d’emballages. Son produit Digiline a été conçu pour augmenter les possibilités de l’impression numérique de données variables en haute résolution sur des supports absorbants ou poreux. Toutes ses solutions-systèmes sont dédiées à l’impression sur emballages, étiquettes, produits unitaires et papier, ainsi qu’à l’impression de sécurité, en qualité quasi-offset et à des cadences de production très élevées. Nouveaux également, les modèles quadris de son imprimante Gamma pour le métal et les plastiques.

28 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


lligent Tout doit disparaître • FLEXICO a mis au point une nouvelle gamme de sachets refermables standards et sur-mesure : la gamme biodégradable Biopryl. La biodégradation s’effectue par oxydation des rayons ultraviolets, de la chaleur ou d’un stress mécanique. Ces sachets peuvent être imprimés avec des encres biodégradables.

Objectif sécurité •ARJOWIGGINS Security propose Secumatrix, une solution anti-contrefaçon associée à l’impression du code datamatrix. Ce système ne requiert aucune modification de ligne de production. Une signature chimique de haute sécurité est mélangée à l’encre qui sert à l’impression du code. Une technologie déjà éprouvée depuis de nombreuses années sur la protection des billets de banque.

Pour faire ses preuves • La LEC-540 de ROLAND est une imprimante UV avec encres CMJN + blanc + vernis sélectif capable d’imprimer, découper et effectuer des rainages. Idéale pour l’épreuvage couleur, le prototypage et les petites séries de packaging à haute valeur ajoutée, elle imprime sur les matériaux utilisés en production. Il s’agit d’un outil de production tout-en-un qui permet de réaliser (en temps masqué) des prototypes et mock up de packaging à haute valeur ajoutée. L’encre blanche, le vernis sélectif mat ou brillant, la découpe totale ou partielle, le rainage sont autant d’atouts pour s’adresser aux marchés du luxe, du prototypage packaging, etc. Associée aux logiciels de gestion de la couleur les plus utilisés sur ces marchés, elle est adaptée pour l’épreuvage comme pour les petites séries.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010 SIGN INFO SERI N° 233 • 29


DOSSIER / MARCHÉ

L’or, j’adore ! • L’entreprise française LE SANGLIER PACKAGING propose désormais, en plus de l’impression sur papier, carton et plastique, la dorure à froid en ligne, en une seule passe. Cela lui permet d’offrir à ses clients la métallisation de n’importe quelle teinte avec le repérage et la finesse de l’offset (aplats, tramés, lignes ou caractères fins) ou une métallisation sélective permettant de bénéficier du blanc de support (alternative

La magie du tableau noir • L’innovation de STRATUS PACKAGING est particulièrement bien adaptée au marché du jouet ou à celui de l’étiquette d’information. Il s’agit en fait d’un nouveau vernis ardoise qui permet de recouvrir toute ou une partie de l’étiquette et sur lequel il est possible d’écrire à la craie. Résistant à l’eau, le vernis peut être essuyé avec un chiffon humide comme le serait n’importe quel tableau noir.

100 % finitions • La FX1200e de PRIMERA TECHNOLOGY EUROPE a été créée pour ré-

aux supports tout métallisé comme le polyester, Chromolux, etc.). Le tout en réduisant son empreinte écologique, le nouvel imprimé étant en matière recyclable contrairement au classique pelliculé polyester argent qui n’est valorisable que par incinération. Dernier point important, le procédé ne nécessite pas l’achat d’outillage spécifique, une plaque offset suffit.

pondre aux demandes des fabricants et transformateurs d’étiquettes et de supports imprimés qui souhaitent participer à l’évolution numérique de leurs métiers. Conçue pour complémenter une série d’appareils de sortie numérique en laize étroite, cette innovation représente en fait une nouvelle solution de finition en ligne. Elle est ainsi capable de couvrir l’ensemble des contraintes techniques de ce marché, à savoir le pelliculage par laminage, la découpe multi couteaux, le plottage, la découpe bobines, etc..

Studio 3D

Touchez-moi ! SLEEVER INTERNATIONAL

rend les packagings sensoriels via un nouveau vernis 3D qui sublime et donne du volume à l’impression. Ce procédé est réalisable sur tous les films, quelle que soit leur composition. L’opération est effectuée avec une grande précision, le repérage étant de l’ordre de quelques dixièmes de millimètres, ce qui permet de reproduire les effets les plus subtils.

30 • SIGN INFO SERI N° 233

• ESKOARTWORK a lancé Studio 10, une palette d’outils interactifs de conception d’emballages qui officie directement en 3D. Les professionnels de l’emballage peuvent ainsi laisser libre cours à leur créativité tout en étant assurés de rester cohérents avec la marque et de respecter exactement le prescrit technique. Grâce à la prévisualisation en 3D, les utilisateurs peuvent envoyer des maquettes virtuelles aux marques sous la forme de fichiers PDF. Le processus de validation est ainsi écourté, ce qui est un bon point pour le marché.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


Métal hurlant • Depuis la rentrée, EPSON commercialise le MetallicProof : un film conçu pour permettre aux concepteurs d’emballage et aux sociétés de pré-presse d’obtenir des effets métalliques sur leurs épreuves contractuelles, maquettes et autres prototypes. Son épaisseur est de 5,9 mm (150 microns) et il a bénéficié d’un couchage spécial qui doit permettre une meilleure absorption de l’encre et réduire le temps de séchage. Son rendu argenté est très brillant et mais il peut également reproduire d’autres couleurs métalliques par surimpression d’encres de couleur. Le film MetallicProof a été créé pour être utilisé avec l’imprimante jet d’encre Epson Stylus Pro WT7900 lancée il y a tout juste un an et dont l’atout principal est l’UltraChrome HDR White, une encre blanche à base d’eau. Utilisée sur film transparent ou métallisé, cette encre permet de créer une couche opaque sur le support, donnant ainsi une meilleure saturation des couleurs et une résolution plus élevée, semblables aux rendus sur impression papier. Elle peut également être utilisée en conjonction avec les sept couleurs déjà disponibles sur l’imprimante, pour créer des effets spéciaux tels que des nuances pastel. De nombreuses solutions d’épreuvage équipées de RIP ont déjà été commercialisées, dont la Compose Star Proof, l’EFI Fiery XF 4.1, le ColourProof XF 4.1 et le GMG ColourProof. Le film MetallicProof est disponible en rouleaux de 30,5 m de long, avec deux largeurs au choix : 43,2 cm (17’’) pour 539 euros ou 61 cm (24’’) pour 770 euros. Epson a également annoncé la commercialisation prochaine de deux autres matériaux dédiés à la Stylus Pro WT7900 : le film ShrinkWrap (thermo-rétractable) et le film adhésif ClearProof, qui seront disponibles à la vente dans les mois à venir.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010 SIGN INFO SERI N° 233 • 31


DOSSIER / MARCHÉ

Des consommateurs plus at MALGRÉ LA CRISE ÉCONOMIQUE, LES PRÉOCCUPATIONS ÉCOLOGIQUES NE FAIBLISSENT PAS : 86 % DES FRANÇAIS SE DISENT AUJOURD’HUI SENSIBLES À L’ENVIRONNEMENT. ET AUX EMBALLAGES…

Plusieurs travaux ont montré que les bonnes intentions visant à mieux protéger la planète tardent à se concrétiser. L’investigation menée par le CRÉDOC pour l’ADEME révèle cependant qu’une attention nouvelle est portée aux emballages. Format familial ou doses individuelles, sur-emballages inutiles, conditionnements « gadgets », plus d’un Français sur deux regarde d’un œil plus exercé (52 %) les emballages des produits qu’ils achètent et en tiennent davantage compte dans leurs choix. Ils n’étaient que 41 % dans ce cas il y a sept ans. Mieux, la part des consommateurs totalement insensibles à ces questions est en forte diminution (de 35 % à 21 %).

PENSER « TRI » L’attention portée à la quantité de carton et de plastique entourant les produits achetés est particulièrement aiguë chez les individus le plus habitués à déposer les emballages recyclables dans les poubelles dédiées. Cette relation est relativement nouvelle : pendant longtemps, le lien entre consommation et déchets n’était pas évident dans l’esprit de nos concitoyens. L’habitude de trier ses détritus a cependant contribué à changer les mentalités. L’évolution des représentations sociales, et notamment de la notion de développement durable, participe également à la prise de conscience que les différentes étapes de la vie d’un produit ont toutes des conséquences sur l’environnement : production, transport, consommation, déchets, recyclage, etc. Dans le même registre, l’appellation « consommation durable » est associée aussi bien à la réduction du gaspillage

32 • SIGN INFO SERI N° 233

qu’au choix de produits plus respectueux de l’environnement.

UNE NORME SOCIALE De fait, le geste de trier est désormais considéré comme naturel dans de très nombreux foyers : près de huit personnes sur dix déclarent aujourd’hui trier systématiquement le verre, sept sur dix les piles, une proportion identique les emballages et les papiers journaux. Il y a seulement une dizaine d’années, en 1998, l’enquête permanente sur les conditions de vie de l’INSEE enregistrait des taux beaucoup moins élevés. Petit à petit, le tri des déchets s’est imposé comme une norme sociale. Des progrès importants ont été réalisés en particulier dans les toutes dernières années : en 2010, 55 % des interviewés s’attachent à trier systématiquement les quatre types de déchets proposés dans l’enquête (verres, piles, emballages et papiers journaux), c’est 9 points de plus qu’il y a seulement quatre ans.

LES JEUNES, LES CHÔMEURS ET LES PARISIENS AUSSI Les jeunes, les catégories disposant de faibles revenus (ouvriers, inactifs) et les habitants de la région parisienne sont depuis longtemps plus rétifs à trier leurs détritus. Or ces dernières années, même ces groupes progressent à grands pas et sont en passe de combler leur retard : 46 % des 25-39 ans trient systématiquement leurs déchets en 2010 contre 32 % il y a seulement quatre ans. La progression est similaire chez les ouvriers (45 % contre 33 %) et les habitants de la région parisienne (49 % contre 32 %).

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


L’EMBALLAGE “JUSTE” ET LE “JUSTE” EMBALLAGE

tentifs dès l’acte d’achat  FAIT ATYPIQUE EN PÉRIODE DE CRISE, LES PRÉOCCUPATIONS POUR L’ENVIRONNEMENT AUGMENTENT Proportion d’individus (en %) qui citent la dégradation de l’environnement ou le chômage comme l’un des deux sujets qui les préoccupent le plus. Source : CREDOC, Enquêtes « Conditions de vie et Aspirations des Français »

 TRIER SES DÉCHETS, UN GESTE DÉSORMAIS ANCRÉ DANS LE QUOTIDIEN DES FRANÇAIS Proportion d’individus (en %) qui déclarent trier systématiquement les déchets suivants.

Source : 2010 et 2006 : exploitation par le CREDOC de l’enquête ADEME sur « Les attitudes et les comportements des Français en matière d’environnement ». 1998 : INSEE, Enquête permanente sur les conditions de vie.

391 kilos par an NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

Chaque Français jette en moyenne 391 kg d’ordures ménagères par an. Entre 1995 et 2007, le volume total a progressé de 39 %. Les emballages représentent environ un tiers de ces déchets. Un des objectifs de la politique nationale du « Plan d’actions sur les déchets », publié par le ministère du Développement Durable en septembre 2009, est de réduire de 7 % la production d’ordures ménagères par habitant d’ici 2014, en s’appuyant notamment sur le principe que « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ». Une idée que les Français commencent à intégrer. On constate en effet qu’aujourd’hui la majorité de nos concitoyens fait attention à choisir des produits ayant moins d’emballages afin de limiter la quantité de déchets issus de leur consommation.

SIGN INFO SERI N° 233 • 33


DOSSIER / MARCHÉ

 LA PRATIQUE DU TRI CONTRIBUE À RENDRE PLUS ATTENTIF DÈS L’ACTE D’ACHAT Proportion en % de personnes attentives aux emballages dès l’acte d’achat selon l’assiduité au tri des emballages (plastique, carton, métal, bouteille en plastique) Guide de lecture : 56% des personnes qui trient systématiquement les emballages sont sensibles au conditionnement des produits dès le moment de l’achat. Source : CREDOC, Enquêtes « Conditions de vie et Aspirations des Français »

 DES CONSOMMATEURS ATTENTIFS AUX PRODUITS QU’ILS ACHÈTENT POUR RÉDUIRE LEURS DÉCHETS Aujourd’hui, quand vous achetez un produit de grande consommation, êtes-vous très attentif, assez attentif, peu attentif ou pas du tout attentif à la quantité de déchets que va générer ce produit (en termes de carton, d’emballage, etc.) ? Source : CREDOC, Enquêtes « Conditions de vie et Aspirations des Français »

CRISE ÉCONOMIQUE ET SENSIBILITÉ À L’ENVIRONNEMENT Le souci de protéger la planète des dégradations liées à l’activité de l’homme s’est depuis quelques années imposé au cœur du débat public. La population a, en quelque sorte, précédé ce mouvement : l’enquête « Conditions de vie et Aspirations des Français » montre que depuis le milieu des années 90, plus de huit personnes sur dix se disent sensibles aux questions d’environnement. L’enquête interroge également nos compatriotes sur la hiérarchie de leurs préoccupations : chômage, pauvreté dans le monde, pauvreté en France, drogue, Europe, maladies graves, dégradation de l’environnement, etc. Par le passé, économie et écologie se livraient à une sorte de « chassé-croisé » dans l’opinion. Ainsi, lors de la précédente période de crise économique, entre 1992 et 1995, les inquiétudes visà-vis de la pauvreté et du chômage étaient telles que la question environnementale avait paru moins urgente.

34 • SIGN INFO SERI N° 233

Il ne faut pas minimiser l’existence de freins sérieux à l’amélioration du tri sélectif : près de 4 personnes sur 10 déclarent mal connaître les règles de tri et un tiers juge trop compliqué d’aller dans des déchetteries ou des endroits spécifiques pour jeter certains produits. Il semble que la violence et la soudaineté de la crise économique récente ait redistribué les cartes et que, de manière

assez inédite, ces deux thèmes ne soient plus aussi antinomiques dans les esprits. Certains signaux émergents dans différents univers semblent conforter cette hypothèse. Le succès des produits bio, l’émergence des AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne), la progression des ventes de véhicules moins consommateurs d’énergie et le choix de nombreux touristes de préférer partir en vacances plus près de chez eux sont autant de nouveaux arbitrages, souvent initialement dictés par des considérations budgétaires, qui entrent ensuite en résonance avec les aspirations écologiques du grand public. Plutôt que d’opposer l’urgence de l’environnement à celle du chômage, il semblerait que la crise économique ait créé – pour un temps ? – l’opportunité d’un changement des attitudes en matière de consommation et de développement durable. ■

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


Reportage

ALEXANDRE FRÉZAL NUMÉRIQUE MISE SUR LE WEB ALEXANDRE FRÉZAL NUMÉRIQUE CHANGE DE BRAQUET. CONNUE JUSQU’À PRÉSENT COMME LE PRINCIPAL DISTRIBUTEUR DES MACHINES ROLAND EN FRANCE, L’ENTREPRISE ANTICIPE DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES LES MUTATIONS DU MARCHÉ DE LA DISTRIBUTION DE MATÉRIELS D’IMPRESSION ET MISE SUR DES SOLUTIONS ALTERNATIVES SUR LE WEB. RENCONTRE AVEC ERIC MERLOT, SON DIRIGEANT. Par Gildas Rondepierre

Alexandre Frézal Numérique a le sourire. À elle seule, l’entreprise représente 6% du chiffre d’affaires Roland pour la zone d’Europe du Sud (Espagne, Italie, Balkans et France). Premier distributeur de la marque japonaise en France - la société réalise 40% de son chiffre d’affaires avec la marque -, Alexandre Frézal Numérique perçoit néanmoins les premiers signes d’une mutation du marché de la distribution de matériels. « Quelle que soit la marque en présence, le modèle économique qui consiste à vendre du matériel et du consommable est de plus en plus difficile à tenir par le jeu de la concurrence des distributeurs », com-

36 • SIGN INFO SERI N° 233

mente ainsi Eric Merlot, son dirigeant. « Une concurrence qui par principe est saine, mais qui devient réellement problématique par le jeu des remises et des marges qui se réduisent à peau de chagrin » déplore le responsable. Et d’énumérer certaines affaires auxquelles Alexandre Frézal Numérique n’a pas donné suite par souci de rentabilité. « Aujourd’hui, les installations sont gratuites, et la formation chez le client tend à l’être également, ce que je me refuse à faire pour préserver un niveau de marge acceptable », poursuit Eric Merlot, qui met en avant sa capacité à couvrir tout le territoire français avec l’ouverture de son agence lyonnaise.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


ALEXANDRE FRÉZAL NUMÉRIQUE MISE SUR LE WEB

Eric Merlot, dirigeant d’Alexandre Frézal Numérique : « Quelle que soit la marque en présence, le modèle économique qui consiste à vendre du matériel et du consommable est de plus en plus difficile à tenir par le jeu de la concurrence des distributeurs »,

Une compétition trop dure au sein du réseau de distribution Roland est-elle à la source des difficultés financières de certaines entreprises ? Il semblerait que oui au point que la viabilité du modèle de distribution est aujourd’hui remise en question. Comme sur tout marché, les tensions économiques amènent des « réflexes de survie » et c’est tout un réseau qui au lieu de protéger sa structure par une politique commune souple et harmonieuse, tombe dans les travers de la prise de commande à tous prix, au sens premier comme au figuré. « Il y a un combat de fabricants aux dépens du potentiel des distributeurs d’où la nécessité d’être innovant dans son offre produit » poursuit Eric Merlot. Le chef

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

AU CATALOGUE 2010/2011

d’entreprise doit préparer l’avenir pour limiter l’impact d’un modèle économique à bout de souffle.

Alexandre Frézal Numérique est aujourd’hui leader en sublimation sur textile et objet en France. Dans son nouveau catalogue 2010/2011, il propose sur près de 100 pages plus de 400 nouveaux produits du leader mondial UNISUB ainsi que les nouvelles imprimantes ROLAND VS-300, VS-420, VS-540 et VS-640. À découvrir également : la nouvelle gamme des presses SEFA et CHEMICA, leader français du transfert sur textile.

LES WEB SOLUTIONS NUMÉRIQUES Le PDG croit aux marchés de niches et à la verticalité des applications. Si la distribution des matériels Roland reste un élément essentiel dans son business model, l’innovation par le service aux clients est aujourd’hui son objectif majeur. Il vient ainsi de lancer un produit tout à fait novateur sur le Web. Il s’agit de mettre à disposition du plus grand nombre des sites web personnalisables à partir desquels le client peut proposer ses services. Le client a à sa disposition une multitude d’outils prêts

 SIGN INFO SERI N° 233 • 37


ALEXANDRE FRÉZAL NUMÉRIQUE MISE SUR LE WEB

 à l’emploi (catalogue de produits préchargé, suivi de commandes, système de paiement individuel, outil de CRM, etc.) qui doit lui permettre de décrocher de nouveaux marchés. De son côté, Alexandre Frézal Numérique intervient sur la fourniture de ces Web Solutions Numériques (WSN). Il travaille pour cela avec l’entreprise Gemsol, une société d’ingénierie web basée à Toulouse et qui développe un concept de produit e-business intégré depuis 2003 à destination des PME et TPE. Après plusieurs centaines de projets internet réalisés dans différents secteurs, Gemsol a décidé en 2009 de se spécialiser sur le marché de l’impression numérique sous l’impulsion de son partenaire et client, la société Alexandre Frézal Numérique. En combinant sa forte compétence technique acquise depuis 2003, une plateforme technologique logicielle de haut niveau entièrement maîtrisée en

38 • SIGN INFO SERI N° 233

interne et la compétence métier d’Alexandre Frézal Numérique, son ambition est de proposer des solutions innovantes, métier par métier, pour permettre à ses clients de se développer en tenant compte des dernières mutations technologiques. « Nous proposons, pour chaque métier, la personnalisation d’objets à partir du catalogue Frézal, sans pour autant cadenasser les clients. Je ne suis pas propriétaire de mes clients, j’offre un outil de travail sans garantie, sinon l’espérance de retour. Si on est bon, le pari est gagné. Ce qu’il faut, c’est fidéliser », complète Eric Merlot

6,7 MILLIONS D’EUROS DE STOCK VALORISÉS La création d’un service tel que celui-ci n’est possible qu’avec l’appui des partenaires d’Alexandre Frézal Numérique et de ses 6,7 millions de stocks valorisés qui assure une livraison immédiate au client. Diversifier l’activité et proposer au client d’être acteur de son business, c’est le défi lancé par Eric Merlot. De bon augure pour se mettre à l’abri des évolutions aussi rapides que surprenantes du marché des matériels d’impression numériques. ■

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE

et abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter pour rester dans la course… Une production

contact@signinfoseri.com

www.signinfoseri.com


Reportage

LETTRESHOP SIGNALÉTIQUE L’ARTISANAT AVEC UN GRAND “A” LETTRESHOP SIGNALÉTIQUE PROPOSE À SES CLIENTS UN SAVOIR-FAIRE DANS LES DOMAINES DE L’IMPRESSION NUMÉRIQUE, LA GRAVURE ET L’ADHÉSIVAGE. LA SOCIÉTÉ IMPLANTÉE À NANCY EST DIRIGÉE PAR DEUX ANCIENS TECHNICIENS ISSUS DE LA SÉRIGRAPHIE. ELLE APPORTE UNE RÉELLE COMPÉTENCE TECHNIQUE À LA RÉALISATION DES PROJETS DE COMMUNICATION. Par Gildas Rondepierre

Lettreshop Signalétique est le fruit de l’expérience de deux cultures d’entreprise bien différentes : la grande PME et la TPE familiale. Après une quinzaine d’années passées chez Sérica au sein du département signalétique, Astrid de Vivar se lance dans l’entreprenariat avec la reprise de l’enseigne Lettreshop Signalétique. Sa mission: la fabrication de lettres adhésives et la gravure de plaques. Une année plus tard, son mari, également ancien de Sérica, vient la rejoindre dans l’aventure. Aujourd’hui, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires en constante progression avec un objectif clairement affiché : la fidélisation des clients par des prestations techniques de qualité.

40 • SIGN INFO SERI N° 233

L’ESPRIT D’ARTISAN Dès l’origine, la volonté des deux dirigeants a été de démontrer leur savoir-faire technique. Aujourd’hui encore, la force de l’entreprise repose entièrement sur les épaules des gérants sans recourir à des actions commerciales particulières. Une situation revendiquée par Astrid de Vivar : « Nous avons développé notre chiffre d’affaires sur notre connaissance technique du métier d’enseigniste et de ses techniques, sans avoir jamais réellement opéré d’actions commerciales ». Une rupture totale avec les méthodes de développement d’une grande entreprise. Nous sommes dans l’artisanat avec un grand « A ». Un artisanat affirmé, affiché et apprécié

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


LETTRESHOP SIGNALÉTIQUE : L’ARTISANAT AVEC UN GRAND “A”

Femme du métier et ancienne de chez Sérica, Astrid de Vivar, la fondatrice de Lettreshop Signalétique, revendique son approche artisanale, avec un grand “A”.

des clients dont certains nationaux qui n’hésitent pas à intégrer les coûts de transport au devis pour bénéficier de la compétence de la structure.

DES NICHES DE PROFIT L’activité de Lettreshop Signalétique se répartit entre l’impression numérique (35 % de son CA), la lettre adhésive (30 %), la gravure (25 %) et le textile en complément. Elle repose également sur un lien fournisseur fort, notamment avec l’entreprise Gravograph avec laquelle elle a récemment mis en place un projet de développement du braille. Boosté par la réglementation qui pousse les opérateurs publics à normaliser les lieux recevant du public, le secteur

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

du braille connaît en effet une croissance importante. « Gravograph a modifié notre machine, a mis en place le dernier logiciel et a changé les cartes électroniques », explique Astrid de Vivar. Également dans les cartons, un projet d’acquisition d’une machine laser pour permettre la découpe de plaques de plexi et la fabrication de caoutchouc de tampons. L’impression numérique n’est pas en reste puisque la société a prévu d’acquérir l’an prochain une petite table à plat pour la réalisation des panneaux de chantier. « L’objectif est de diversifier notre offre et de proposer à nos clients une palette de services complète » reprend Jérôme de Vivar.

 SIGN INFO SERI N° 233 • 41


LETTRESHOP SIGNALÉTIQUE : L’ARTISANAT AVEC UN GRAND “A”

La Teleios

L’activité de Lettreshop Signalétique se répartit entre l’impression numérique (35 % de son CA), la lettre adhésive (30 %), la gravure (25 %) et le textile en complément. Elle repose également sur un lien fournisseur fort, notamment avec l’entreprise Gravograph avec laquelle elle a récemment mis en place un projet de développement de l’écriture braille.

42 • SIGN INFO SERI N° 233

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


LETTRESHOP SIGNALÉTIQUE : L’ARTISANAT AVEC UN GRAND “A”



DES GRANDS COMPTES AUX ARTISANS Lettreshop Signalétique réalise 35 % de son chiffre d’affaires sur des grands comptes tels que la SNCF avec laquelle elle a réalisé l’adhésivage des portes mobiles dans les principales gares de l’Est de la France, mais aussi l’Armée de l’Air, Gaz de France, le secteur du BTP et des mutuelles. Pourquoi cet intérêt des grands groupes pour une petite TPE de Nancy ? « Notre savoir-faire en colorimétrie » répond sans hésiter Astrid de Vivar. « Pour le groupe Fives Nordon par exemple, nous devions présenter l’impression du logo sur des supports très différents les uns des autres » raconte Astrid de Vivar. « Nous avons passé une journée entière avec le client pour les tests sur l’ensemble des supports voulus et apporté ainsi des résultats identiques à la couleur Pantone demandée sur le cahier des charges ». Une réelle compétence technique que la société va dorénavant mettre au service de la décoration.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

UNE BOUTIQUE DÉCO SUR LE WEB « Quand on voit les matériaux de décoration disponibles aujourd’hui dans les boutiques et le prix de distribution, on s’arrache les cheveux » sourit la gérante. Une assertion qui montre tout le potentiel que l’adhésif représente pour les professionnels de la décoration. Pour réussir sur ce marché, l’entreprise s’en est donné les moyens. Elle vient d’embaucher une personne pour la

création d’une bibliothèque de modèles destinée à la vente en ligne pour les professionnels de la décoration, tels que les architectes, ou encore les particuliers dans une moindre mesure. « Nous avons créé par exemple les pictogrammes géants, très demandés à l’heure actuelle » affirme Astrid de Vivar. L’objectif est de toucher en particulier les architectes d’intérieur qui sont à ce jour très peu informés des possibilités offertes par les supports existants. « Il existe en effet un vrai déficit de communication auprès de cette cible » déplore la gérante. Alors, pour pallier cette déficience, la société a réalisé, en collaboration avec une agence de communication, une petite PLV représentant une maison ornée de stickers sur ses quatre faces. « Histoire que les architectes pensent un peu à nous… », conclut Astrid de Vivar.■

SIGN INFO SERI N° 233 • 43


J’UTILISE

SGTP BOUCLE LA BOUCLE

Palette prête à partir pour le recyclage. Ne sont acceptées pour le recyclage que les toiles PVC/polyester sans œillets, ni sangles, ni renforts autres qu’en PVC.

IL AURA FALLU DEUX ANS AU CONCEPT TEXYLOOP POUR DÉCOLLER. TANDIS QUE LES PIONNIERS DU RÉSEAU TELS QUE SGTP EN SONT À UTILISER DES MATÉRIAUX RECYCLÉS, LES AUTRES COMMENCENT (ENFIN !) À FAIRE RECYCLER LEURS BÂCHES EN PVC. Par Cécile Jarry

44 • SIGN INFO SERI N° 233

LE CONCEPT

LE RÉSEAU DE RECYCLAGE TEXYLOOP En 2009, le groupe Ferrari, fabricant de membranes et textiles composites, lance à l’échelle industrielle un procédé de recyclage du PVC baptisé Texyloop. Son objectif : reconstituer des ressources de base en obtenant des matières premières 100 % réutilisables. Dix ans de recherche et 11 M€ d’investissement ont été nécessaires pour mener à bien l’opération. Développé en partenariat avec le groupe Solvay, le procédé se déroule en circuit fermé et comprend 5 étapes : le broyage de la matière, la dissolution sélective, la séparation des fibres, la précipitation du PVC et la régénération du solvant. Avec Texyloop, 100 % des composants donnent vie à de nouvelles matières qui servent à la fabrication de ralingues, œillets, tuyaux ou toiles Batyline utilisées pour le mobilier de jardin.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


La nouvelle génération de matière première PVC sert aussi à la fabrication de toile Batyline© pour le mobilier de jardin, et pour d’autres applications : tuyaux, membranes d’étanchéité, pare-chocs, semelles, etc. A gauche, un hamac en Batyline©.

Site Texyloop à Ferrare (Italie).

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

J’utilise

AVEC TEXYLOOP

SIGN INFO SERI N° 233 • 45


J’UTILISE

Fauteuil bas et chaise longue Essentiel en Batyline. Tribù Page de droite : steamer Curvilis en Batyline. Jardins au Bout du Monde

TEXYLOOP : UN RÉSEAU DE MEMBRES AGRÉÉS Ferrari propose aujourd’hui un partenariat autour des signataires de la charte Texyloop. Tout professionnel de la filière textile - fédéré en réseau de membres agréés peut ainsi être signataire via sa propre activité. Le signataire collecte ses propres bâches mais peut aussi devenir un point de collecte. Le coût de la prise en charge est facturé par Ferrari 450 euros/tonne (hors coût du transport). Libre ensuite à chaque membre agréé de donner accès au réseau de recyclage à ses clients en les facturant directement et librement. Chaque signataire assume la responsabilité de la mise en conformité du tri, du conditionnement et du chargement des bâches jusqu’au centre de réception situé à La Tour du Pin (38). Si une non-conformité du lot est avérée, Texyloop facture le temps nécessaire à la mise en conformité sur la base du taux horaire de 30 €. En comparaison : le prix moyen de mise en décharge est actuellement de 110 €/tonne et le coût de l’incinération est d’environ 450 €/tonne. À ce jour, on compte 40 signataires de la chartre Texyloop en France, Suisse, Italie, Allemagne, Belgique et Espagne, pour 3 078 tonnes de bâches usagées collectées.

46 • SIGN INFO SERI N° 233

L’UTILISATEUR

LA SOCIÉTÉ SGTP DE DRAVEIL Depuis plus de 40 ans, la société SGTP (Société Générale pour la Transformation des Plastiques) confectionne des bâches, des plafonds tendus, de la toile pour stores, des tissus d’ameublement, des couvertures de piscines et autres types d’habillages de volumes. Ses clients sont les agences de communication, les cabinets d’architectes, les collectivités locales mais aussi les organisateurs de salons et les spécialistes de l’événementiel. Depuis quelques années, l’en-

treprise joue également la carte de la polyvalence avec la mise en place de services dédiés aux confections techniques et au façonnage. Dans ses 2 000 m2 d’ateliers et de bureaux situés à Draveil, la SGTP emploie une quinzaine de personnes, pour un chiffre d’affaires de 2 M€ environ. En 2009, elle est devenue centre de collecte pour le réseau Texyloop de Ferrari. Un partenariat qui tombait sous le sens puisque l’industriel isérois était un fournisseur majeur et un partenaire de la société. ■

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


PHILIPPE DE YOUNGMEISTER DIRECTEUR DE LA SOCIÉTÉ SGTP

■ Votre centre de collecte a fait partie des premiers à ouvrir en France, il y a de cela deux ans. Quel regard portez-vous sur cette initiative ? Le démarrage s’est fait très très doucement. Au départ, on ne recyclait en effet que nos propres chutes d’atelier. Puis, petit à petit, l’idée a fait son chemin. Le marché également a évolué. Les clients sont devenus plus exigeants avec des cahiers des charges plus précis en matière de protection de l’environnement, à commencer par les pouvoirs publics. Résultat : les entreprises ont eu de plus en plus le réflexe Texyloop. Aujourd’hui, nous comptons une quinzaine d’entreprises d’Ile-de-France qui viennent ainsi déposer leurs bâches chez nous, ce qui fera, pour cette année, près de 70 palettes envoyées au recyclage, contre 22 seulement en 2009. Pour 2011, les prévisions sont de 100 palettes, ce qui représente quand même près de 40 tonnes de bâches. ■ Comment cela se passe-t-il concrètement ? Les entreprises qui souhaitent bénéficier du réseau Texyloop doivent suivre un protocole de conditionnement pour préparer leurs bâches et enlever notamment tout ce qui n’est pas du PVC, comme les œillets par exemple.Ensuite, elles doivent venir déposer les bâches dans notre centre de recyclage, où nous disposons d’une aire de stockage extérieur. Là, nous préparons les produits pour l’enlèvement, sur des palettes classiques européennes de 120 x 140. Et Ferrari n’a plus qu’à venir les récupérer.De notre côté, nous avons bouclé la boucle puisqu’aujourd’hui, nous recyclons nos déchets mais nous travaillons également de plus en plus avec des produits en PVC recyclés comme les profilés ou les passepoils. ■ C’est un service gratuit ? Pour l’instant, oui. Pour la période de démarrage, nous avions décidé de ne pas facturer cette activité. En 2011 néanmoins, nous avons prévu de valoriser ce service avec une facturation au kilo ou à la tonne, cela reste à définir. Grâce à Texyloop, certains de nos clients ont en effet pu décrocher des contrats. Il s’agit donc d’une opération de valeur pour eux. Nous pensons donc que la mise en place d’un service payant ne sera pas un obstacle car ce type de prestation est beaucoup plus rentable en termes d’images qu’une simple location de benne.■ Propos recueillis par Cécile Jarry

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

J’utilise

LE TEMOIGNAGE

SIGN INFO SERI N° 233 • 47


LES NOUVEAUX PRODUITS ESKOARTWORK

TEXTILE GRAVURE SÉRIGRAPHIE CAD NUMÉRIQUE CONSOMMABLES TRANSFERT

EFI Les Rastek H652 et T1000 Présentées sur Graph Expo à Chicago et au SGIA de Las Vegas en octobre dernier, les deux nouveautés grand format de chez EFI sont une imprimante hybride UV Rastek H652 et une imprimante à plat UV Rastek T1000. Elles sont destinées aux environnements d’impression de production où un service rapide, une qualité d’image supérieure et la possibilité d’imprimer sur un large éventail de substrats sont essentiels.

Lancement français de la solution intégrée i-cut Suite L’ i-cut Suite est la nouvelle suite étendue de logiciels de préproduction d’Esko qui rationalise le processus complet d’impression-finition numérique grand format, du prépresse jusqu’au produit fini. Présentée en France en septembre dernier, cette solution intégrée complète s’adresse spécifiquement aux entreprises équipées d’une imprimante numérique grand format et/ou d’un système de finition numérique, qui sont à la recherche d’outils professionnels permettant d’optimiser leur flux de production. Elle se décline en différents modules, dont l’i-cut Preflight pour le contrôle en amont et la correction des PDF et l’i-cut Layout pour la composition et l’imbrication interactives. Pour une découpe sans forme, à la fois nette et précise, elle propose également le système à commande optique i-cut Vision Pro.

PROMATTEX Du nouveau dans l’impression sur textile couleur Pas de résidu de colle autour du marquage : c’est la promesse du nouveau papier transfert Unik Touch de Promattex qui se détoure automatiquement pour ne laisser aucune trace. Grâce à ce nouveau produit en effet, seule la partie du film transfert imprimée et recouverte de toner se dépose et reste sur le textile. Comptez 20 secondes, une température de 15 à 20 °C, une pression forte et le tour est joué ! Pour diversifier les rendus du papier transfert laser, Promattex propose également 12 nouvelles couleurs de Mylar en rouleaux de 30 cm x 120 ML. À partir d’une simple impression laser, le Mylar donne un rendu métal, hologramme, multi couleurs ou brillant similaire à celui du PromaFlex Plus et permet surtout l’impression de tee-shirts noirs.

48 • SIGN INFO SERI N° 233

L’imprimante hybride UV Rastek H652 d’EFI repose sur la réussite de la populaire H650, à ceci près qu’elle double presque sa vitesse de production sans pour autant sacrifier la qualité des images. Elle est annoncée avec une vitesse maximale de 42 m2/h en qualité d’impression en niveaux de gris, avec une résolution maximale de 1 200 ppp. Elle gère un large éventail de supports rigides et souples allant jusqu’à 4,5 cm d’épaisseur et 162,5 cm de largeur. Avec sa capacité d’impression du blanc et une qualité d’impression en niveaux de gris en haute résolution, la H652 offre par ailleurs des couleurs saturées et des dégradés lisses. Solution d’entrée de gamme, elle est destinée aux sociétés désireuses d’offrir des applications grand format allant de la banderole aux panneaux en passant par les affiches et la PLV. Le deuxième modèle, la Rastek T1000, est une table à plat équipée d’une table d’aspiration en trois parties de 132 x 249 cm offrant la souplesse nécessaire pour manipuler rapidement et facilement des supports jusqu’à 5 cm d’épaisseur, y compris des substrats difficiles qui exigent une retenue supérieure. Avec des vitesses allant jusqu’à 43 m2/h et une qualité d’impression en niveaux de gris à une résolution maximale de 1 200 ppp, elle convient parfaitement pour la création d’affiches, de matériel de PLV, pour du lenticulaire ainsi que pour les applications industrielles spécialisées telles que les commutateurs tactiles et les applications d’emballage. La T1000 permet l’impression du blanc sans compromis, avec une capacité d’impression à la même vitesse que le CMJN.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


SISER

X- RITE

Tendance 3D

Une nouvelle référence d’étalonnage

Nom de code : 3D XPD. Ce nouveau produit du spécialiste italien du transfert Siser a pour particularité de se dilater lorsqu’il est chauffé. Résultat : il permet aux textiles ainsi traités d’entrer dans la troisième dimension… Mais pas seulement. Son aspect final peut en effet aussi changer selon le temps et la pression exercée ce qui facilite la création d’un large éventail d’effets de surface tels que la broderie, les tissus de chenille ou les hauts reliefs. Lancé à la rentrée, le 3D XPF est commercialisé en France par la société Poitoo Adhésifs.

XEROX Un empileur et le Freeflow Accxes en série pour la 6279 Objectif : rentabilité ! De nouvelles fonctionnalités viennentd’êtrelancéespour le système multifonctions grand format Xerox 6279, avec un empileur optionnel grande capacité ainsi que le logiciel Freeflow Accxes disponible désormais en standard sans coût supplémentaire. Le nouvel empileur permet d’empiler jusqu’à 400 travauxd’impression,garantissant ainsi le fonctionnement du système de façon autonome sur une longue période. L’Accxes Control permet quant à lui de gérer efficacement le workflow entre les différents périphériques, d’acheminer les documents vers le bon équipement et de gérer les files d’attente d’impression. Il garantit par ailleurs que les documents couleur soient imprimés uniquement sur des systèmes couleur. Idem pour le monochrome. La solution Xerox 6279 réunit des fonctionnalités d’impression, de copie et de numérisation. L’équipement bénéficie d’une bonne qualité d’image et d’une vitesse d’impression comprise entre 7 et 9 documents A1/minute. Sont concernés : les magasins de reprographie,lescabinetsd’architectes, d’ingénierie et du BTP. La machine est par ailleurs équipée de la fonctionnalité Long Image Support, qui imprime des documents jusqu’à 200 mètres de long sur du papier standard d’une largeur maximale de 91 cm.

RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE Abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter : contact@signinfoseri.com

www.signinfoseri.com NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

Le leader mondial de la gestion de la couleur et de la colorimétrie, qui compte désormais Pantone dans ses rangs, annonce le lancement de XRGA, une nouvelle référence de métrologie pour l’industrie graphique. Conçue pour valoriser les avancées des sciences de la couleur et des nouvelles normes internationales, XRGA se propose de réduire les écarts colorimétriques des outils développés séparément de X-Rite et de GretagMacbeth. La nouvelle norme XRGA améliorera l’accord inter-instrument afin que les utilisateurs puissent effectuer des échanges de valeurs optimisées entre sites équipés de matériels différents, quelle que soit leur marque originelle.

EFI Une encre co-développée avec 3M En octobre dernier, EFI a lancé une nouvelle encre en co-branding avec 3M pour sa VUTEk GS5000r. Les documents imprimés avec cette nouvelle encre, certifiée par 3M, bénéficieront de la garantie MCS de 3M, soit la garantie la plus complète de l’industrie graphique. Cette garantie couvre les défauts d’aspect dans les graphismes finis pendant quatre ans à l’extérieur, y compris la décoloration, l’affadissement, les craquelures, le décollement et les autres défauts rendant les graphismes impropres à l’usage auquel ils sont destinés. La durée de vie des encres est longue, 15 mois. Autre point : les normes les plus strictes d’EFI en termes d’adhérence et de gamme chromatique sont respectées. Ces encres sont aussi très souples et beaucoup moins odorantes que les autres encres UV. Grâce à ce nouveau produit actuellement en cours de commercialisation, EFI souhaite aider ses clients à compléter leur offre actuelle d’une large gamme d’applications rendues possibles par les matériaux 3M, telles que la signalétique durable et l’habillage de flotte, ainsi que les applications rétro réfléchissantes.

MACTAC Deux supports éco-conçus Que vous soyez sérigraphes ou imprimeurs numériques, Mactac a la solution verte qui vous convient. Pour les sérigraphes tout d’abord, l’industriel vient de sortir le GreenScreen, un film adhésif satiné muni d’un adhésif à base émulsion (eau), et qui ne contient ni chlore, ni phtalates, conformément à la règlementation européenne REACH. Destiné aux applications promotionnelles de courte durée en intérieur ou extérieur (autocollants publicitaires, étiquettes imprimées), il est donné avec une durabilité de 2 ans environ, dans le cadre d’une utilisation standard en extérieur. Pour les imprimeurs numériques qui utilisent des encres UV, éco solvant, solvant ou Latex, le produit équivalent sera le JT 5422 P. Homologué M1/F1, ce film éco conçu est compatible avec les films de pelliculage également éco-conçus PG 7499 (brillant), PG 7498 (mat) et PG 7499 (satiné). Garantie 2 ans en extérieur dans des conditions d’exposition d’Europe Centrale et en exposition verticale, il est destiné aux applications promotionnelles de courte ou moyenne durée en intérieur comme en extérieur, pour des surfaces planes ou moyennement courbes.

SIGN INFO SERI N° 233 • 49


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ SÉRIGRAPHIE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ TRANSFERT

PROMATTEX

ZÜND

Des sequins thermocollants et sublimables

Finie la fastidieuse étape de la couture ! Promattex propose désormais le sequin thermocollant et sublimable. Vendue en exclusivité par le distributeur, la nouvelle solution de chez Salli s’inspire du savoir-faire des grandes machines de broderie et propose une alternative adaptée au monde du transfert. Première étape : l’image d’origine est redessinée en sequins à partir d’un logiciel fourni. La machine reproduit ensuite automatiquement le marquage en image miroir sur un adhésif. Le logo est alors prêt à être transféré à chaud, sans aucun frais de maquette supplémentaire. Pour débuter, Promattex conseille la Salli à une tête et 4 bobines, ce qui permet de créer des marquages avec 4 formes, tailles ou couleurs différentes, sur une surface de travail plutôt grande, de 45 x 45 cm, pour une vitesse d’exécution donnée de 750 sequins/minute. Quant à ceux qui veulent aller encore plus loin dans l’ennoblissement, Promattex propose également un mélange de techniques avec des sequins sublimables blancs en polyester.

Le ZCC Dans le passé, les cutters arrivaient à suivre la cadence des imprimantes numériques. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, sauf si un flux de travail efficace et complet a été mis en place, de l’impression à la découpe. C’est là tout l’enjeu du nouveau Zünd Cut Center (ZCC). Ce dernier utilise en effet un flux de travail rip-to-cut qui permet au cutter numérique G3 de Zünd de procéder à une élaboration automatique des impressions. Efficace, ce flux de travail automatique offre un maximum de fonctions comme une gestion complète du système de production ou encore des outils de gestion efficace des fichiers avec la possibilité de faire des modifications. Important également : le Protocole étendu Job-Définition (JDF) qui comprend les détails nécessaires à la découpe numérique.

PROMATTEX

CALDERA

Une solution automatique pour les strass

De nouvelles fonctionnalités pour Flow +

Elles ont pour nom MagicFix et pour fonction la pose automatique de strass, à raison de 140 pièces/minute. Ces nouvelles solutions automatiques ont été lancées à la rentrée par Promattex qui répond ainsi aux demandes croissantes de ses clients en matière d’automatisation et de grandes productions. Contrairement aux machines à ultrason qui nécessitent le déplacement du textile sous le pistolet, les MagicFix reproduisent automatiquement le dessin en strass en image miroir sur la table mobile « XY » recouverte de tape adhésif. Les strass sont ensuite récupérés un à un sur un disque et positionnés par le pistolet. Le temps de l’opérateur se limite uniquement au chargement des strass, à la mise en place du tape et au changement du disque pour une modification de taille. Pour débuter, Promattex conseille la MagicFix VT121M avec son plateau de 39x34 cm et son pistolet 2 disques. Livrée avec 2 disques recto-verso 2/5 mm et 3/4 mm, elle permet la création de marquages avec 2 couleurs et 2 tailles de strass en une seule fois. Le modèle suivant, la MagicFix VT-141M offre une solution 4 couleurs - 4 tailles pour un plateau de 80x50 cm.

Le logiciel workflow propose de nouvelles fonctionnalités et propose de nombreuses améliorations au produit SGIA de l’année 2009. L’interaction entre Flow+ et le RIP a été renforcée. Dans le RIP, les utilisateurs ont désormais la possibilité de visualiser les fichiers qui ont déjà été traités par Flow+, permettant ainsi de

50 • SIGN INFO SERI N° 233

mieux discerner le statut des jobs. Un serveur mail complet a été entièrement intégré au système. Les utilisateurs peuvent envoyer directement une offre ou une commande sans passer par une application webmail externe. Tous les documents que le système est en mesure de fournir sont désormais presque entièrement personnalisables avec la possibilité d’utiliser un modèle différent pour chacun des documents. La flexibilité et la fluidité du JobTracker ont elles aussi été améliorées. Désormais, si un problème intervient lors du processus de production, un job en entier, ou seulement une partie d’un job, peut être renvoyé à l’étape précédente afin d’apporter les corrections nécessaires. Enfin, le système de pont (échange de données entre Flow+ et un autre logiciel) a été amélioré et est maintenant personnalisable.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ SÉRIGRAPHIE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ TRANSFERT

ARJOWIGGINS Des supports pour l’impression sur textile Parmi les nouveautés d’Arjowiggins, on remarque de nouveaux papiers dédiés à l’impression sur textile polyester par sublimation. Dans sa gamme, on peut ainsi découvrir les nouveaux supports Sublimage 73 (73 g/m2) et Sublimage 93 (93 g/m2) pour dye sublimation ou inkjet dye sublimation. Ils sont destinés à l’impression par jet d’encre. Arjowiggins Graphic indique que ces produits offrent un très haut niveau de blancheur, une bonne stabilité, un très bon temps de séchage, des couleurs vibrantes au transfert (noir inclus), un bon rendu des détails du motif original, une bonne définition du point sans dispersion de l’encre et un taux de transfert élevé. A signaler aussi la présentation du kit Digipeel composé d’un papier spécialement destiné aux copieurs numériques A4 et A3, d’une encre à base d’eau disponible en blanc pour textile foncé ou transparent pour textile clair, et d’une poudre thermofusible extrafine pour une grande élasticité.

AGENDA 2010/11 FEVRIER 2011 COMMUNIQUEZ TEXTILE ! DU 1ER AU 3 FÉVRIER LYON - EUREXPO WWW.SALONS-CTCO.COM

MARS 2011 GULF PRINT&PACK DU 14 AU 17 MARS DUBAÏ AIRPORT EXPO WWW.GULFPRINTPACK.COM

AVRIL 2011 IN-COM DU 5 AU 7 AVRIL PARIS PORTE DE VERSAILLES (HALL 8) WWW.IN-COM.FR

GERBER La CAT UV Destinée essentiellement au marché de la signalétique, la CAT UV est la petite sœur de la ION présentée en 2009. Et comme elle, est la seule imprimante jet d’encre du marché à proposer des encres dites cationiques. Cette technologie est détenue en exclusivité par son constructeur, l’américain Gerber, qui revendique ainsi un positionnement plus environnemental.

MAI 2011 FESPA DIGITAL EUROPE DU 24 AU 27 MAI HAMBURG WWW.FESPADIGITAL.COM

JUIN 2011 GRAPHITEC DU 7 AU 10 JUIN PARIS PORTE DE VERSAILLES (HALL 4) WWW.GRAPHITEC.COM

SEPT.-OCTOBRE 2011

Concrètement, le processus de séchage des encres cationiques est différent de celui utilisé pour les encres UV classiques car il nécessite un apport d’énergie beaucoup moins important. Ce qui a pour avantage de limiter la consommation, d’éviter tous les problèmes de gondolement des supports ou d’arrêt des machines et de ne pas dégager d’ozone au séchage. Dans sa nouvelle version, la CAT UV présente également l’intérêt de proposer un très large gamut avec une excellente reproduction des tons rouges, grâce à de nouvelles têtes aux gouttelettes plus fines. En France, la CAT UV est distribuée par la société TMT Digital.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

LABEL EXPO DU 28 SEPT. AU 1ER OCTOBRE BRUXELLES PARC DES EXPOSITIONS (HALL 9) WWW.LABELEXPO-EUROPE.COM

Vous souhaitez annoncer vos événements dans notre agenda ? Envoyez vos informations à : contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 233 • 51


LES ADRESSES DU N° 233 Pages

Pages

3A COMPOSITES

www.3acomposites.com

19

FLEXICO

www.flexico.com

3M

www.solutions.3mfrance.fr

49

FORTEX

www.4tex.biz

ADMC

www.admc.com.au

28

GRAFITRONIKS

www.grafitroniks.fr

ALEXANDRE FREZAL NUMERIQUE

GSF

www.gsfrance.fr

www.frezalnumerique.fr

36

HEXIS

www.hexis-graphics.com

ARJOWIGGINS

www.arjowigginsgraphic.com 12, 29, 51

ATLANTIC ZEISER

www.atlanticzeiser.com

28

HORIZON NUMERIC CENTER

www.horizon-numeric-center.com

CALDERA

www.caldera.fr

50

IN-COM

www.in-com.fr

CANON

www.canon.fr

6

INCA DIGITAL

www.incadigital.com

19

CEISA PACKAGING

www.ceisafr.com

JCDECAUX

www.jcdecaux.fr

18

EFI

www.efi.com

48, 49

EPSON

www.epson.fr

12, 31

LE SANGLIER PACKAGING

www.lesanglier.fr

30

ESKO

www.esko.com

30, 48

LETTRESHOP SIGNALETIQUE

www.lettreshopsignaletique.com

40

FERRARI

www.ferrari-textiles.com

MACTAC

www.mactac.fr

MONBLASON

www.monblason.com

OCE

www.oce.com

PIXART

www.pixart.it

22

POITOO ADHESIFS

www.tooadhesifs.com

11

PREGIS-HEXACOMB

www.pregis.com

10

PRIMERA TECHNOLOGY EUROPE

www.primera.com

30

PROMATTEX

www.promattex.com

ROLAND

www.rolanddg.com

SGTP

www.sgtp.fr

44

SISER

www.siser.it

49

SLEEVER INTERNATIONAL

www.sleever.com

30

STRATUS PACKAGING

www.stratuspackaging.com

30

SUN CHEMICAL

www.sunchemical.com

20

THIEME

www.thieme.eu

13

TRIPETTE&RENAUD

www.tripette.com

VISIANCE

www.visiance.fr

16

XEROX

www.xerox.com

49

ZÜND

www.zund.com

50

28

44

ANNONCE CLASSÉE

OFFRE D’EMPLOI

Eneirya recrute sur secteur sud-ouest un(e) technico-commercial(e) en matériel de broderie Gamme et rémunération motivantes. Envoyer CV + courrier :

yannick.bonnac@eneirya.fr

52 • SIGN INFO SERI N° 233

29 10 3 couv. e

29 14, 4e couv. 15 2 couv. e

4, 13, 49 17 6, 35

48, 50 14, 16, 29 31

9

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2010


LES ANNONCES CLASSÉES ■ SÉLECTIONNEZ LA RUBRIQUE DANS LAQUELLE VOUS VOULEZ APPARAÎTRE D’EMPLOI ■ OFFRE

DE D’EMPLOI MATÉRIEL ■ DEMANDE ■ VENTE

DE SOCIÉTÉ ■ VENTE

■ DIVERS

■ REMPLISSEZ LA GRILLE LISIBLEMENT EN CAPITALES (Laissez une case libre entre chaque mot. Les virgules et les points sont considérés comme des lettres)

■ VOS COORDONNÉES

■ TARIFS Journal + site internet

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

€ ■ 560LIGNES

Adresse

...............................................................................................

Code Postal

Journal seul € ■ 550LIGNES

Tél

Ligne supplémentaire

...........................

.........................................

Email

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

...................................................................................................

Tampon de la société

■ 10 € SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

Date

...........................

Merci d’envoyer votre coupon et votre règlement par chèque à :

Canal Expo : 5, bd des Bouvets, 92000 NANTERRE Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

NOVEMBRE - DECEMBRE 2010

SIGN INFO SERI N° 233 • 53


OUI, JE M’ABONNE !

Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

Votre domaine d’activités :

❑ Tampographie

❑ Sérigraphie

❑ Agence de pub

❑ Impression numérique

❑ Gravure

❑ Signalétique

❑ Autre (à préciser)

❑ Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

FRANCE

■ ■

1 a n (6 n °) 2 a n s (1 2 n ° )

ETRANGER

■ ■

1 a n (6 n °) 2 a n s (1 2 n ° )

............................................................................................................

72 € TTC 1 32 € TTC 95 € TTC 18 0 €TTC

Code Postal E-mail Tél

...........................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

.........................................

Code APE

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

Nombre de salariés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

❑ Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo : 5, bd des Bouvets, 92000 NANTERRE

❑ Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 3000 3030 2000 0217 6335 986 Code BIC : SOGEFRPP Domiciliation : Société Générale Paris Bourse (03020), 134, rue Réaumur, 75065 PARIS Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

Tampon de la société

Date : ...................................

Signature :


couv 233:Mise en page 1

17/11/10

12:17

Page couv3


couv 233:Mise en page 1

17/11/10

12:18

Page couv4

Profile for savina martine

SIS N°233  

magazine signaletique, infographie, serigraphie

SIS N°233  

magazine signaletique, infographie, serigraphie

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded