Page 1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

JANVIER - FÉVRIER 2010 • N°229 • 12€

2010

UNE ANNÉE HAUTE EN COULEURS ! ÉVÉNEMENT

DOSSIER

FOCUS FABRICANT

Paris, Lyon et Londres : zoom sur 3 réalisations exceptionnelles

Le marché de l’étiquette: tout le monde s’y colle!

VUTEK, les raisons du succès

P. 22

P. 30

P. 50


ÉDITO

En 1980, on lisait ici et là qu’en 2010 les voitures voleraient, que les féeries ou cauchemars de la sciencefiction seraient à portée de nos vies. Je constate aujourd’hui que mon véhicule roule encore au pétrole, mais que la technologie a investi notre vie quotidienne au point de susciter des débats éthiques, preuve qu’en l’espace de 30 ans la vie quotidienne des individus et des sociétés a radicalement évolué. L’évolution a été majeure pour l’industrie des arts graphiques. Qui pouvait imaginer que l’on pourrait un jour imprimer sur des supports aussi variés que ceux que nous utilisons aujourd’hui ? Les applications sont devenues multiples, repoussant les contraintes techniques à chaque évolution de matériels. Les métiers dans le secteur fusionnent dans un contexte de globalisation croissante

Gildas Rondepierre gildas@canalexpo.9pass.net

où il appartient à la filière de trouver les nouveaux débouchés et les tendances de demain. La presse professionnelle est là pour vous aider à appréhender au mieux votre marché. C’est la mission de votre magazine Sign Info Seri qui sera, en 2010 plus que jamais, à l’écoute des enjeux qui nous concernent tous. Au nom de la rédaction, je vous souhaite une excellente année et le meilleur succès dans chacune de vos activités.

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 3


JANVIER-FÉVRIER 2010 • N° 229

A DÉCOUVRIR 6 - 20

ACTUS

ÉVÉNEMENT

Elles ont fait l’événement de la fin de l’année 2009. Zoom sur quelques réalisations exceptionnelles. A Paris, Lyon et Londres.

PLEIN LES YEUX… 22

© Fête des Lumières de Lyon / Déc. 2009 / ATC Groupe

© Expo Lost Highway / Nuit Blanche Paris Oct. 2009 / DécoAder - 3M

Par Cécile Jarry

22 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 23

DOSSIER

Les dernières nouveautés de la profession

22 - 29

ÉVÉNEMENT

PLEIN LES YEUX ! Zoom sur des réalisations exceptionnelles : • LOST HIGHWAY, l’expo photo éphémère grand format • Un habillage vert pour la FÊTE DES LUMIÈRES • LACOSTE/SELFRIDGES : jeu d’effets d’optique

L’ETIQUETTE: TOUT LE MONDE S’Y COLLE! DE PROGRESSION, LES INDUSTRIELS DE L’IMPRESSION NUMÉRIQUE ONT

L’ÉTIQUETTE, TOUT LE MONDE S’Y COLLE • Un marché très convoité • 3 questions à ERIC BREDIN

COMPRIS QUE POUR CONTINUER À GÉNÉRER DE LA CROISSANCE, ILS DEVAIENT SE DIVERSIFIER. DANS LEUR LIGNE

30

DE MIRE : LES MARCHÉS DE NICHE. ET PLUS PARTICULIÈREMENT, CELUI DE L’ÉTIQUETTE.

Directeur Presses Numériques HP France

Par Cécile Jarry

JANVIER - FÉVRIER 2010

JANVIER - FÉVRIER 2010

Reportage

30 • SIGN INFO SERI N° 229

TERROT FRANCE PARIE SUR UNE CLIENTÈLE PLUS DIVERSIFIÉE

RÉCEMMENT INSTALLÉ DANS LE XVIe ARRONDISSECharles Gelrubin, Pdg de Terrot France, dans ses nouveaux locaux situés dans le XVIe arrondissement à Paris

MENT À PARIS, TERROT FRANCE DISTRIBUE AUJOURD’HUI SES MACHINES À BRODER SUR LE MARCHÉ FRANÇAIS, MAIS AUSSI AU BENELUX ET DANS LES PAYS DU MAGHREB. LA BRODERIE EST SON CŒUR DE MÉTIER. ET TAJIMA, SON PARTENAIRE EXCLUSIF EN FRANCE, POUR LES MARCHÉS DE LA PERSONNALISATION, DU MARQUAGE ET DE LA DÉCORATION. Par Gildas Rondepierre

46 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010

Le marché a changé. « De la broderie industrielle, nous sommes passés à l’ère de la personnalisation », indique Charles Gelrubin, Pdg de Terrot France. Le marché promotionnel est devenu une cible prioritaire pour le secteur, un marché où le brodeur ajoute sa plus-value sur des produits venus d’Orient. Chez Terrot, on travaille ainsi sur des articles montés. « La broderie industrielle représentait 95 % du chiffre d’affaires de la société contre à peine 20 % à ce jour, ajoute le responsable. Ce qui a des avantages certains au niveau des applications : là où il ne valait mieux pas s’aventurer, l’ordinateur permet aujourd’hui d’accentuer la plus-value artistique apportée par l’homme. Les réalisations d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec

celles d’il y a encore dix ans, notamment en termes de multiplication du nombre de points ».

DES ACHETEURS NÉOPHYTES « L’évolution s’est faite sur les deux dernières années », analyse le Pdg. Si jusqu’aux années quatre-vingt-dix, les ventes se faisaient essentiellement sur des matériels de plus de huit têtes, les acheteurs d’aujourd’hui sont d’une toute autre nature. « Beaucoup débutent dans le métier, et nous avons donc un rôle de conseil dans le choix des machines pour les applications visées », commente le dirigeant. La mission de Terrot est donc désormais d’accompagner ces

JANVIER - FÉVRIER 2010

VUTEK EST L’UN DES LEADERS MONDIAUX SUR LE MARCHÉ DES IMPRIMANTES NUMÉRIQUE TRÈS GRAND FORMAT. DÉCRYPTAGE SUR LES RAISONS D’UN SUCCÈS.

䉴䉴 SIGN INFO SERI N°229 • 47

FOCUS FABRICANT

50 - 53

VUTEK

LES NOUVEAUTÉS PRODUITS

EFI VUTEK : UNE SOCIÉTÉ MAJEURE DANS L’OFFRE DU TRÈS GRAND FORMAT NUMÉRIQUE

EN 2005 PAR LE GROUPE EFI,

Grâce à son expérience acquise dans la distribution de machines industrielles, Terrot France a su introduire avec succès en Europe les jeunes marques japonaises Tajima, en 1972, et Shima Seiki, en 1983, devenues aujourd’hui les leaders mondiaux dans le secteur de la broderie. Charles Gelrubin, l’actuel Pdg de Terrot, vient de vivre le déménagement de la société qui a quitté le boulevard Sébastopol pour rejoindre le XVIe arrondissement. « Nous étions à proximité directe du Sentier car les clients de nos clients eux-mêmes y étaient, raconte Charles Gelrubin. Aujourd’hui, la donne a changé. Le Sentier a vu sa population commerciale évoluer et il n’était plus indispensable de rester dans ces locaux. C’est donc ailleurs que l’entreprise poursuit son activité dans ce secteur bien particulier de la communication visuelle. »

• LA COTONNIÈRE LYONNAISE au service des arts graphiques • DOREY poursuit sa diversification et se tourne vers l’étranger • TERROT FRANCE parie sur une clientèle plus diversifiée

FOCUS FABRICANT : VUTEK

FOCUS FABRICANT

LA SOCIÉTÉ VUTEK, RACHETÉE

38 - 49

REPORTAGES

SIGN INFO SERI N°229 • 31

ÇA DÉMÉNAGE CHEZ TERROT

46

30 - 37

DOSSIER

APRÈS DES ANNÉES

Avec un parc de plus de 250 machines sur le marché français, Vutek est incontestablement devenue une marque de référence dans le domaine du très grand format numérique. Dans une conjoncture pourtant tendue, 2009 a été une bonne année pour elle. Il s’est vendu, en Europe, une imprimante Vutek tous les 2,1 jours ouvrés, ce qui en fait son marché le plus important avec 49 % de ces ventes mondiales. Les plus performants sont la France, l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie, alors que l’Espagne, la Turquie et la Russie souffrent plus.

UNE STRATÉGIE BASÉE SUR LA QUALITÉ Ce succès s’explique en partie par une orientation stratégique différente de la plupart de ses concurrents. Vutek a tou-

50 • SIGN INFO SERI N° 229

54 - 55

50 Siège Efi Vutek en Belgique

jours souhaité privilégier la qualité par rapport à la vitesse. « Nous avons établi un niveau de qualité d’impression sous lequel nous ne descendrons jamais » explique ainsi Antonio Castano, directeur commercial pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Depuis 2009 et le lancement de sa nouvelle gamme GS, Vutek propose également des imprimantes avec des vitesses d’impression très élevées. Elles viennent compléter une gamme de produits ne comprenant pas moins de sept modèles différents. Avec des laizes allant de 2 à 5 mètres, Vutek dispose ainsi à la fois d’imprimantes roll-to-roll et hybrides (rouleau et flatbed). Au niveau des encres, il est possible d’utiliser soit des encres solvant (sur 2 modèles), soit des encres UV.

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

JANVIER - FÉVRIER 2010

DES RÉPONSES SPÉCIFIQUES POUR CHAQUE MARCHÉ Comme tout constructeur à vocation internationale, Vutek doit concevoir des produits commercialisables dans le monde entier, tout en répondant aux besoins spécifiques exprimés dans chaque pays. Or, ces besoins diffèrent d’un continent à l’autre, voire même d’un pays à l’autre. Comme le dit Marc Verbiest, directeur des relations presse : « Les clients des pays européens, et en particulier la France, l’Allemagne, l’Italie ou la Grande Bretagne, sont très exigeants en termes de qualité d’impression contrairement aux pays asiatiques et aux États-Unis. Nos départements R&D,

JANVIER - FÉVRIER 2010

situés aux États-Unis et en Israël, sont donc à l’écoute des différentes filiales pour créer des produits, certes internationaux, mais répondant aux besoins de chacun ». L’autonomie des différentes filiales Vutek à travers le monde permet de rester à l’écoute du marché et de concevoir des produits compétitifs et performants. C’est le cas, par exemple, de la nouvelle imprimante GS5000r, une imprimante UV roll to roll de 5 mètres qui répond parfaitement à la demande du marché, grâce notamment à sa possibilité d’imprimer en multi-rouleaux. « Le marché demandait à la fois une imprimante de très grande laize, et des machines capables d’imprimer rapidement sur de plus petites laizes. Avec

cette nouvelle imprimante, nous répondons aux deux besoins, puisqu’il est possible d’utiliser toute la largeur d’impression pour des applications très grand format type covering de bâtiment et/ou d’imprimer simultanément sur 3 ou 4 rouleaux en plus petits formats », explique Antonio Castano. « Nos modèles hybrides (QS et GS) répondent également parfaitement à la tendance du marché. Machines polyvalentes par excellence, elles permettent à nos clients d’imprimer à la fois sur supports rigides et souples, tout en utilisant des encres UV, plus respectueuses de l’environnement et moins contraignantes au niveau des conditions de travail des opérateurs » ajoute Adriana Puccio, responsable marketing de Vutek.

䉴䉴

Agenda des salons Annuaire des sites internet Coupon d’annonces classées Bulletin d’abonnement

55 56 57 58

SIGN INFO SERI N°229 • 51

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE : gildas@canalexpo.9pass.net • Rédactrice en chef : Cécile JARRY : infoseri@canalexpo.9pass.net • Chef de publicité: Xavier FLAUZAC: xavier@canalexpo.9pass.net • Maquette et SR: Martine SAVINA • Imprimerie BARNEOUD - 2, rue Pierre Lemonnier - BP44 - 53960 Bonchamp-lès-Laval • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 - 3 947 • N° CPPAP en cours.

Édité par :

5, bd des Bouvets 92000 NANTERRE Tél. : 01 71 11 37 50 Fax : 01 47 29 02 13 infoseri@canalexpo.9pass.net

SIGN INFO SERI N°229 • 5


ACTUS

CRM Pygmalion mise sur la marque russe SUN [STRATÉGIE] CRM Pygmalion

recapitalisé son entreprise en pré-

croit en l’avenir de Sun sur le

vision de recrutements. « Une ving-

marché français. Distributeur

taine d’ici 3 ans », nous dit-on.

des machines russes depuis deux

UNE MARQUE, UNE EXCLUSIVITÉ…

ans, il vient d’ouvrir son capital à hauteur de 19 % à un commercial de la marque. Avec près

La nouvelle stratégie de CRM

de 25 machines d’ores et déjà

Pygmalion peut paraître risquée.

installées sur les marchés fran-

Pour son dirigeant, elle est au

çais et francophones du Benelux,

contraire parfaitement réaliste.

CRM Pygmalion répond ainsi à

« Nous sommes en effet pro-

l’appel de l’industriel russe qui

fondément convaincus que Sun

a décidé d’axer son dévelop-

a un vrai potentiel de dévelop-

pement de 2010 sur l’Europe.

pement sur le marché européen.

Dans la balance, 50 millions

Malgré la crise, nous avons

d’euros pour mettre en place

vendu cette année quasiment

Dans le show-room de CRM Pygmalion, vous trouverez toute la gamme SUN qui conçoit des imprimantes grand format UV et solvant, des graveurs laser et table de découpe, traceurs de découpe, écran d’affichage LED, unités UV-LED, encres Sunflower solvant et UV.

une structure Sun Europe et se

autant de machines que l’an-

positionner comme une vraie

née dernière, en France et au

5 ans et des imprimantes véri-

Autre raison de se réjouir pour

marque. Pour CRM Pygmalion,

Benelux, ce qui est encoura-

tablement plus respectueuses de

la société, le lancement en février

les implications sont plus qu’in-

geant. Nos machines disposent

l’environnement qui consom-

prochain d’une nouvelle

téressantes puisque l’entreprise

par ailleurs d’arguments convain-

ment peu et qui sont garanties

flatbed Sun. De quoi offrir une

devient ainsi la première plate-

cants pour séduire les acheteurs.

sans ozone », confirme ainsi

nouvelle alternative aux clients

forme technique, logistique et

Sun est en effet un des rares

Franck Planque, le dirigeant de

de l’entreprise, issus à 75 % des

de démonstration de Sun en

fabricants à gérer 100 % de sa

CRM Pygmalion.

arts graphiques.

fabrication en interne, que ce soit au niveau mécanique, élec-

plus franches. En tant que par-

tronique ou software, ce qui lui

tenaire privilégié de la marque

assure une parfaite maîtrise de

russe, il n’est en effet plus obligé

sa production et une vraie per-

de payer intégralement chaque

formance. Sun a également été

machine commandée. Un acompte

l’un des premiers à miser, il y a

de 15 % suffira désormais. Pour

de cela trois ans, sur les machines

se donner les moyens de sa poli-

à UV-Led avec désormais des

tique, l’entreprise a par ailleurs

diodes brevetées garanties

© Sun

Europe. Financièrement, le distributeur a également les coudées

■ CJ

REPÈRES

© Sun

CRM PYGMALION

6 • SIGN INFO SERI N° 229

• Effectifs : 10 personnes • CA 2008/09 : 1,460 M€ • CA 2009/10 : 2,5 M€ • Site et show-room : http://www.crm-pygmalion.com

Franck Planque, dirigeant de CRM Pygmalion

JANVIER - FÉVRIER 2010


Impression numérique textile:

Des prévisions de croissance élevée [REPÈRES ÉCONOMIQUES]

chés avec des productions à nou-

Selon une nouvelle étude réa-

veau en croissance en Amérique

lisée par Pira International et

du Nord et en Europe occi-

publiée en association avec

dentale. Le développement des

la FESPA, le marché de

petites séries et une demande

l’impression numérique textile

accrue de réactivité et de qua-

devrait passer de 114,6 millions

lité expliquent largement ce

d’euros en 2009 à un peu moins

phénomène.

d’un milliard d’euros d’ici 2014.

D’un point de vue environne-

Dévoilées en décembre der-

mental, les réglementations euro-

nier, les premières conclusions

péennes, mais aussi améri-

nous apprennent également

caines, en matière de déve-

que ce sont les secteurs de

loppement durable se durcissent.

l’affichage et de la signalétique

Les encres éco-solvants devien-

qui jouent aujourd’hui les rôles

nent ainsi progressivement la

de moteur dans ce secteur, l’im-

règle, ce qui induit également

pression numérique à jet d’en-

des évolutions au niveau du

cre jouissant d’une importante

parc de machines.

expérience dans ce domaine.

On estime ainsi que le nombre

Autre enseignement : fortement

d’imprimantes numériques tex-

trustée par les pays à faible

tile installées dans le monde

coût de main-d’œuvre, l’im-

d’ici 2014 devrait être de

pression numérique sur textile

52 800 unités, soit un taux

est aujourd’hui en passe de

annuel de croissance cumulée

revenir en force sur nos mar-

de 23,1 %.

Répartition des utilisations de produits textiles en 2009 (en m2) Source : Pira International

Vêtements

Décoration

JANVIER - FÉVRIER 2010

Produits techniques

Display

SIGN INFO SERI N°229 • 7


ACTUS

Une vraie stratégie de bureau d’études pour Visiance [AVENIR] « Affiche Associée » à l’origine en 1992, Visiance est devenu l’un des spécialistes de l’affiche grand format extérieure. Créée par Laurent Guichard, la société voit arriver en 2002 son nouveau directeur général, Marc Giry, dont l’une des premières actions sera de développer la PLV à plat. Auparavant connu comme un imprimeur d’affiches, Visiance offre aujourd’hui une palette de réalisations qui va bien au-delà. « Il fallait donc trouver un nom

En proposant de la création graphique, Visiance fait aujourd’hui évoluer son activité en œuvrant dans le sens du service et de la prestation clefs en main

qui accepterait d’autres métiers », précise le directeur général de l’entreprise.

UN ÉQUIPEMENT PERFORMANT

accessoire. « Il y a beaucoup

C’est le sens des investissements

publicitaires, de la grande

de valeur ajoutée à travailler

de beaucoup de sérigraphes

distribution et d’institutionnels.

pour des marchés de niches.

en numérique, même si certains

Nous vendons en effet plus une

pensent que le coût des matériels

idée

numériques est surévalué en

bureaux de fabrication, de régies

LE « PRÊT-À-POSER »

qu’une

technique

Qualité - Grand Format - Service.

L’affiche collée a tendance à

d’impression » poursuit le

rapport à leur production quasi

Ce sont les maîtres mots qui

diminuer au profit de l’abribus.

responsable. Il s’agit de réaliser

industrielle.

déterminent la stratégie de

Le numérique a permis la

du “prêt-à-poser ”sur un produit

Dans ce contexte l’avenir de

Visiance. Au fil des années, la

pénétration du marché local et

valorisé par l’ajout d’un œillet

Visiance est donc de plus en plus

société se dote de machines de

assure à Visiance environ 15 %

ou d’un double face ». La

dans la PLV volume grand format

sérigraphie performantes assurant

de son CA. Le développement

valorisation du produit : voilà le

qui se développe rapidement.

ainsi une puissance de production

de la PLV est sensible, et notamment

nouvel l’objectif prioritaire, ce

La société ne s’interdit pas

directement liée à l’investissement.

la PLV à plat pour les magasins.

qui fait dire à Marc Giry qu’il

d’ailleurs de faire de la création

En mai 2009, elle investit

La PLV volume suit également

joue aujourd’hui « le rôle d’un

graphique à la demande du

1,7 M€ pour l’acquisition d’une

la tendance. On entend par là

bureau d’études ».

client, œuvrant ainsi dans le

machine Thieme et d’une

l’habillage des magasins par

numérique grand format.

des arches et des décors. Les

sens du service et de la prestation

« Grâce à la cinq couleur, on

complexes UGC en sont un bon

suit l’évolution du marché » se

exemple. « Lorsqu’on rentre

DU PRINT À L’AFFICHAGE DYNAMIQUE

réjouit Marc Giry. Également

dans un complexe UGC, a-t-

Incontestablement, l’usage de

par Marc Giry. « Lorsque les

présente dans les locaux, une

on vraiment l’impression d’entrer

l’offset a tendance à diminuer

prix des écrans seront plus

clefs en main. L’affichage dynamique est également regardé de très près

TurboJet 6 couleurs pour la

dans un cinéma ? ». Marc Giry

au profit du numérique. La

abordables, notre métier évoluera

production de 200 à 300 m2/h

pose la question. Il est certain

sérigraphie se situe entre les

vers la régie et la création de

(papier affiche, adhésif et bâche).

que la vente de produits annexes,

deux et c’est enfoncer une porte

contenu. On ne restera donc

Ces équipements permettent à

essentiellement alimentaires, est

ouverte que d’affirmer que le

pas forcément que sur le print,

Visiance de répondre présent

prédominante dans ces espaces

métier du sérigraphe mute en

l’avenir nous le dira », conclut

à sa clientèle d’annonceurs,

où le revenu généré par la place

fonction

ainsi le dirigeant.

d’agences de publicité, de

de spectacle devient presque

technologiques du numérique.

8 • SIGN INFO SERI N° 229

des

avancées

GILDAS RONDEPIERRE

JANVIER - FÉVRIER 2010


Pixart.it ne connaît pas la crise [BILAN] Le leader européen

précise néanmoins Matteo

de l’impression professionnelle

Rigamonti, fondateur et direc-

en ligne, Pixart.it, clôture son

teur

général

de

Pixart.it.

exercice 2009 sur une crois-

Et comme on n’arrête pas une

sance d’environ 30 %. Un bilan

équipe qui gagne, Pixart.it a

étant

déjà en réserve plusieurs nou-

donné la conjoncture écono-

extrêmement

positif

veautés pour l’année prochaine

mique mais qui s’explique par

avec notamment la mise en place

une

désormais

d’un nouveau système gratuit

connue et éprouvée, à savoir

de conception et de mise en

une unité de production tou-

page en ligne et l’inauguration

jours au top de la technologie,

d’un nouveau centre de pro-

une gestion des fichiers qui op-

duction : 17 000 m² dédiés à

stratégie

timise le flux de travail en

l’impression et à la logistique pour

continu, des délais de livraison

prendre en charge l’augmen-

garantis en 24/48 heures, une

tation du volume des commandes.

qualité maximale des produits

Pixart.it disposera également

et du service et bien sûr une po-

très bientôt d’un logiciel de ges-

litique de prix agressive. « Au

tion qui permettra de suivre par-

début de l’année, la crise nous

tout et en temps réel l’avancée d’un travail. Toutes les informations seront à disposition des clients qui pourront ainsi vérifier le statut de leur commande directement en ligne. Jusqu’à présent, le logiciel envoyait les étapes du traitement au client par SMS, ce qui avait permis à Pixart.it de gérer une moyenne de 1 500 commandes par jour en 2009. « Pour 2010, nous

Matteo Rigamonti, fondateur et directeur général de Pixart.it

a évidemment inquiétés : nos

avons l’ambition de développer notre présence en Italie, où nous avons déjà 35000 clients, et à l’étranger. Sont concernés

clients étaient beaucoup plus

la France, où nous comptons

attentifs aux coûts. Nous avons

15000 clients, le Royaume-Uni,

donc essayé de baisser nos

l’Allemagne, l’Espagne et le

prix, au travers de promotions

Portugal. Pour cette raison, notre

spéciales. Résultat, nous avons

site est aujourd’hui traduit en trois

provoqué la saturation de no-

langues - italien, anglais, fran-

tre outil de production, ce qui

çais - et nous lancerons la ver-

nous a obligés à remonter nos

sion allemande en janvier 2010 »,

prix à leur valeur précédente »,

conclut Matteo Rigamonti.

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 9


ACTUS

Horizon Numeric Center, un nouvel acte [CRÉATION] Créé le 1er jan-

aussi les imprimantes Seiko, les

« consultants » fait pleinement

en place par la société, à savoir,

vier 2010, Horizon Numeric

laminateurs Kala, les tables de

partie de la stratégie de cette

apporter une offre de services

Center, nouvel importateur sur

finition Reklamidé ainsi que les

jeune entreprise aux conseils cré-

de qualité à l’ensemble de ses

le marché des Arts Graphiques

logiciels RIP Onyx et de découpe

dibles grâce à une expertise et

clients sur le long terme, en

numériques, dispose de plu-

EasySign. Comme nous l’ex-

une connaissance importante

réduisant notamment les délais

sieurs atouts pour faire face à

plique Jean-Marie Lambert, co-

du marché. Avec 15 ans d’ex-

d’intervention.

une concurrence bien fournie :

gérant d’Horizon Numeric

périence, les 10 personnes

L’appui des constructeurs per-

un service technique de qua-

Center : « L’importante gamme

constituant les effectifs d’Horizon

met également de disposer de

lité, un effectif d’expérience et

de produits à notre disposition

Numeric Center disposent en

plusieurs avantages : réduction

des cartes de distribution exclu-

est certes un atout pour nous,

effet de vraies compétences

des délais de livraison, garan-

sives. Grâce à plusieurs par-

mais surtout pour nos clients.

techniques dans les secteurs de

tie de stock de pièces déta-

tenariats commerciaux conclus

Cela nous permet de proposer

l’impression, de la découpe et

chées, encre constructeur cer-

avec différents fabricants de

le produit le plus approprié

de la colorimétrie.

tifiée et parfaitement adaptée.

machines et éditeurs de logiciels,

aux besoins spécifiques de

Horizon Numeric Center dispose

chaque client. Nous jouons

dans son catalogue d’une gamme

donc pleinement notre rôle de

complète de produits lui permettant

conseil dans le choix des pro-

d’adresser les marchés du tex-

duits proposés en analysant

tile et de la signalétique inté-

avec eux leurs marchés, leurs

Mais cette offre de service ne

ÊTRE IRRÉPROCHABLE SUR LA MAINTENANCE

se limite pas seulement à la maintenance ou au SAV. Elle intègre également la formation et l’installation des produits. Et bien utiliser une imprimante est

rieure, extérieure en rigide et

prévisions de mètres carrés

Avec quatre personnes exclu-

tout aussi important que la qua-

souple. Grâce à la compétence

imprimés/mois, ainsi que leurs

sivement dédiées à la partie

lité intrinsèque d’une machine.

technologique de ses équipes,

ressources humaines et tech-

technique, la société consacre

Pour Jérôme Gelin, l’autre co-

Horizon Numeric Center distribue

niques. Nous ne souhaitons

près de 50 % de son effectif à

gérant d’Horizon Numeric

l’ensemble de la gamme Mutoh,

pas vendre la machine à la

des postes de techniciens. Cette

Center: « Il est primordial d’avoir

considérée comme l’une des

mode, mais la bonne machine

volonté s’inscrit parfaitement

une parfaite connaissance des

plus complètes du marché, mais

à la bonne place ». Ce rôle de

dans la stratégie globale mise

produits et de leur utilisation.

Le siège d’Horizon Numeric Center, à Gennevilliers (92) : 300m2 de bureaux et un show room moderne présentant les principales imprimantes de la gamme

10 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


ur sur le marché du numérique

Dupligrafic certifié ISO 14001 Implanté à Marne la Vallée

Par exemple, certaines condi-

(77), Dupligrafic devient le

tions d’utilisation doivent être

premier reprographe-impri-

respectées - chaleur, humidité,

meur numérique français à

électricité statique, etc. - pour

être certifié ISO 14 001.

tirer le meilleur d’une impri-

« C’est une grande fierté pour

mante sans risquer la casse de

l’ensemble des collaborateurs

pièces. Ces critères font partie

qui se sont investis dans ce

intégrante de nos formations.

projet collectif pendant près

C’est pourquoi nous proposons

de 3 ans » explique Claude

des solutions globales incluant

Marconi, fondateur et direc-

les machines, mais aussi les

teur de l’entreprise. La norme

logiciels, l’installation, la formation

ISO 14 001 permet une évalua-

et le SAV. Le prestataire de ser-

tion stricte des méthodes

vices utilisera ainsi 100 % des capacités de sa machine, pour

employées pour limiter

Jean-Marie Lambert et Jérôme Gelin, les deux co-gérants d’Horizon Numeric Center

l’impact des activités de l’entreprise sur l’environnement.

le plus grand bénéfice de ses clients ».

LA COLORIMÉTRIE, TROP SOUVENT NÉGLIGÉE

solutions simples, à créer et à

remontant aux premières impri-

Il s’agit donc d’un outil pré-

utiliser le bon profil en fonction

mantes textiles Encad en 98-99,

cieux pour améliorer ses per-

du média, de l’encre et de la

Horizon Numeric Center dispose

formances environnementales.

machine utilisés » précise encore

là aussi de l’expertise nécessaire

Spécialisé dans les impres-

Jérôme Gelin.

dans ce domaine. L’impression

sions numériques petit et

Considérée comme indispen-

Mais, un bon profil n’est pas

sur support textile, en pleine

grand format, Dupligrafic fête

sable dans l’offset et le pré-

seulement synonyme de qualité

expansion pour la signalétique

cette année ses 20 ans avec

presse, la colorimétrie est sou-

d’impression, c’est aussi un for-

et l’événementiel possède éga-

20 personnes pour un chiffre

vent négligée sur le marché de

midable outil financier de réduc-

lement l’avantage d’être plus

d’affaires 2008 de 2,6 M€.

la signalétique par les presta-

tion des coûts d’impression,

écologique que les impressions

taires de services. Or, une par-

permettant notamment une meil-

traditionnelles sur PVC.

faite maîtrise de celle-ci permet

leure gestion et utilisation de

« Le bilan carbone est nettement

d’optimiser l’utilisation des

l’encre. « Un client formé à la

à l’avantage des impressions

Visite du président de Roland DG Corporation

machines et d’apporter une

colorimétrie devient autonome.

textiles (utilisation d’encres

Les 1er et 2 décembre derniers,

vraie valeur ajoutée à ceux qui

C’est, paradoxalement, un client

aqueuses, supports d’impression

Mashiro Tomioka, président

la maîtrisent.

fidèle, qui nous fera confiance

recyclables, consommation d’en-

de Roland DG Corporation

Convaincu de son importance,

par la suite, conscient des avan-

cre moins importante, coûts de

rencontrait tous les parte-

Horizon Numeric Center sou-

tages qu’amènent une bonne

transport, des encres et des

naires Roland à Paris et à

haite démocratiser sa gestion

gestion de celle-ci » ajoute Jean-

médias inférieurs). Cela cor-

Lyon. L’occasion de les remer-

et son utilisation en favorisant

Marie Lambert.

respond parfaitement à notre

cier pour leur collaboration

relativement comparables en

TEXTILE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

objectif d’allier développement

termes de performances. C’est

Autre domaine exigeant une

marché, son offre produit et

son accès grâce à des solutions simples. « Toutes les imprimantes du marché sont aujourd’hui

durable et impression », explique Jean-Marie Lambert. Grâce à sa connaissance du

la capacité de l’opérateur à

expérience importante : le mar-

son approche technique qua-

l’intégrer dans la chaine gra-

ché du textile. Horizon Numeric

litative, Horizon Numeric Center

qui leur a permis de devenir

phique qui fera la différence.

Center accorde un intérêt très

a les moyens de se faire une

une marque de référence sur

Ainsi, nous lui donnons la pos-

important à son offre dans ce

place sur ce marché français

le marché français.

sibilité d’apprendre, avec des

secteur. Forte de ses expériences

très concurrentiel.

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 11


ACTUS

My printer is Reach… Journée sp [COMPTE RENDU] Le

nelles. Pour les représentants

25 novembre dernier, le GPSF

des grands fabricants d’encres

Tour a fait halte dans la presti-

présents à la conférence, il est

gieuse École de l’Image des

plutôt préférable de procéder

Gobelins, à Paris, pour une jour-

par étapes.

née spéciale consacrée aux

À ce titre, les encres sans phta-

encres. Au cœur des débats : le

lates représentent un premier

développement durable, REACH

stade intéressant. Elles permet-

et les « encres vertes ».

tent de préserver une garantie

Près d’une soixantaine de pro-

esthétique tout en éliminant un

fessionnels avaient à leur dis-

composant hautement toxique

position trois tables rondes simul-

et cancérigène pointé du doigt

tanées, chacune dédiée à des

par la réglementation euro-

applications spécifiques : tex-

péenne REACH.

tiles, industrielles et graphiques,

Depuis un an, l’offre sur ce type

et animées par une douzaine

de produits s’est d’ailleurs consi-

d’entreprises du secteur dont

dérablement élargie, « ce qui

Buisine, Séricol, Amex-Manoukian,

aura pour conséquence une

Brother, Kornit, Mistral Graphic,

baisse des prix », assurent les

Must Technologies, Tiflex, Wilflex,

professionnels. Chez Dubuit, le

Dubuit, Marabu et Printcolor.

constat est déjà sans appel,

QUID DES ENCRES « VERTES » ?

avec des commandes d’encres sans phtalates en hausse constante depuis 2008, au point de repré-

Que penser des encres sans

senter 10 % du CA du fabri-

PVC et sans phtalates? Comment

cant aujourd’hui.

de pas être victime du green washing ? A-t-on aujourd’hui des garanties de qualité et de résistance? Obtient-on les mêmes rendus esthétiques ? Quelles conséquences pour la chaîne de production ? etc. Les questions des professionnels concernant les encres « vertes » et plus largement la problématique du développement durable ont été nombreuses, et les réponses des entreprises spécialisées ont montré qu’en effet il y avait encore matière à réflexion.

Plus d’infos :

Les encres sans phtalates et sans

http://www.gpsf.fr

tissent pas les mêmes effets que

PVC existent mais elles ne garanles encres Plastisol tradition-

12 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


ACTUS

éciale encres au GPSF Quid alors des encres sans

Un imprimeur qui fera le choix

PVC ? Après avoir éliminé l’élé-

d’utiliser des encres sans phta-

ment toxique, peut-on aussi se

lates devra en effet assainir

passer du polluant ? À niveau

toute sa chaîne de production

de qualité égale, la réponse est

pour éviter la présence de COV

non. Les encres sans PVC ne sont

(Composés Organiques Volatils)

pas encore aussi qualitatives

toxiques dégagés par les phta-

que celles avec. Et les encres à

lates.

base d’eau ? Ne sont-elles pas

Utiliser des encres plus respec-

finalement plus « écologiques »?

tueuses de l’environnement

« Idée reçue », répondent les

implique également un nettoyage

POUR ALLER PLUS LOIN

fabricants qui tiennent à préci-

complet de ses outils pour évi-

ser qu’une encre aqueuse reste

ter toute contamination, etc.

un produit chimique comme

Bref, pour ceux qui décident de

n’importe quelle autre encre et

se lancer dans cette voie, des

qu’après usage, il faut aussi

choix radicaux s’imposent, à

En juin dernier, la Fespa a publié le nouveau numéro actua-

recycler l’eau…

condition bien sûr d’en avoir les

lisé de son Planet Friendly Guide. Proposé dans un premier

UN PROCÉDÉ DE FABRICATION À REPENSER

Le Planet Friendly Guide disponible en français

capacités financières. Certains

temps en langue anglaise uniquement, le précieux document

professionnels préviennent néan-

est désormais disponible gratuitement en français, pour tous

moins : le marché est certes

les adhérents du GPSF.

mature, mais pour les clients

Des thématiques telles que l’énergie et la gestion environne-

Pour les imprimeurs, le problème

finaux, la dimension prix reste

mentale sont abordées. Un contenu législatif détaillé aide éga-

est donc complexe. Et cela d’au-

déterminante à 60 %, y com-

lement les imprimeurs à se retrouver dans la jungle des légis-

tant plus, qu’au-delà du choix

pris sur les marchés publics.

lations nationale et européenne. Autre point positif, ce guide

des encres, c’est tout un procédé

L’autre mise en garde concerne

n’est pas uniquement réservé aux seules grandes entreprises

de fabrication qu’il faut repenser.

le manque de repères des clients.

mais s’intéresse aussi à la problématique des PME, très nom-

 Suite p.14

breuses dans le secteur. Que vous soyez imprimeur numérique grand format ou sérigraphe, les informations sont également triées par cibles et donc faciles d’accès. Complètes et pratiques, elles font le point sur toutes sortes de problèmes, de la pollution aux rejets dans l’eau en passant par les émissions dans l’air, le tri des déchets, l’utilisation de substances dangereuses, la santé et les meilleures pratiques environnementales, soit plus de 100 pages de contenu spécialisé. Pour permettre aux lecteurs de trouver des informations complémentaires ainsi que des conseils, le document est par ailleurs doté d’hyperliens qui permettent d’accéder à des sites

Photo d’archives

temps réel son contenu.

JANVIER - FÉVRIER 2010

Pour plus d’informations : rendezvous sur le site www.gpsf.fr

Photo d’archives

Internet tiers et d’actualiser en

SIGN INFO SERI N°229 • 13


ACTUS My printer is Reach… Journée spéciale encres au  « L’imprimeur aura toutes les peines du monde à comprendre le niveau d’exigence de son client, lequel n’étant par ailleurs pas capable de faire une réelle évaluation « environnementale » de son produit », indiquent ainsi certains imprimeurs. Conclusion : le problème des encres « écologiques » n’est qu’une composante de la nouvelle donne environnementale qui s’impose aujourd’hui sur le marché. Une seule certitude, l’encre « 100 % bio » n’existe Photo d’archives

pas. Choisir son encre, c’est en effet plutôt faire un compromis. Cela implique de réfléchir à l’évolution de son outil de production afin de rester compétitif. Cela implique également de

européenne en matière de mana-

sance des propriétés intrinsèques

nelles et elles produisent très

respecter la nouvelle législation

gement des substances chi-

(dangers) des substances chimiques

peu d’évaporation. Le lavage

en vigueur en Europe concer-

miques. Le projet a été proposé

et des risques liés à leurs usages,

des écrans est également plus

nant les substances chimiques,

par la Commission européenne

ainsi que d’améliorer le niveau

facile, on utilise moins de pro-

à savoir la réglementation

le 29 octobre 2003. Le texte

de protection de la santé et de

duits de lavage, et le bilan éner-

REACH.

final a été voté en seconde lec-

l’environnement tout en renfor-

gétique est meilleur. Pas de

2007-2018 : REACH

ture par le Parlement européen

çant la compétitivité et l’inno-

craintes particulières donc pour

le 13 décembre 2006 et adopté

vation dans l’Union européenne.

l’UV. Mais pour plus de certi-

REACH (EnRegistrement, Evaluation

à l’unanimité le 18 décembre

Ce projet intègre dans un même

tudes, l’Europe a prévu des

et Autorisation des substances

par le Conseil Environnement.

système les nouvelles substances

forums pour chaque produit,

Chimiques) est un règlement

Ce règlement a pour but prin-

et progressivement - sur 11 ans

où les entreprises préenregistrées

instituant une nouvelle politique

cipal d’améliorer la connais-

- les substances existantes.

peuvent échanger leurs infor-

REACH est entré en vigueur le

mations et entamer, à partir de

1 juin 2007 et se mettra pro-

2010 et après autorisation, des

gressivement en place jusqu’en

études complémentaires en par-

Photo d’archives

er

14 • SIGN INFO SERI N° 229

2018 pour les produits chi-

tageant les coûts.

miques dont la production est

Attention néanmoins, après la

comprise entre 1 et 100 t/an.

date butoir, toute substance chi-

Dans le domaine des encres,

mique sans numéro de pré-enre-

le règlement prévoit que l’im-

gistrement sera interdite de mise

portateur ait la visite de l’ins-

sur le marché européen tant

pection du travail pour vérification

que le producteur et/ou l’im-

de l’application de la directive.

portateur ne l’aura pas fait enre-

Avec les encres numériques, on

gistrer, ce qui implique une inter-

est moins en contact direct

ruption minimum d’activité de

qu’avec les encres tradition-

6 mois en Europe.

JANVIER - FÉVRIER 2010


GPSF (suite) REACH pour… EnRegistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques ■ Comment ça marche ? Le système prévoit : • Un pré-enregistrement de l’ensemble des substances produites ou importées à plus d’une tonne par an dans l’Union européenne • Un enregistrement obligatoire des substances (produites ou importées à plus de 1 t/an), avec la transmission d’un dossier à l’Agence européenne basée à Helsinki (ECHA). Ce dossier comprend notamment les informations relatives aux propriétés physico-chimiques, toxicologiques et écotoxicologiques et une évaluation des risques pour la santé et l’environnement pour l’ensemble des utilisations de la substance dans la chaîne d’utilisation des produits.

■ Quels bénéfices ? La réglementation REACH va avoir comme principale conséquence d’accroître la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement. Depuis 1981, l’industrie chimique mène de nombreux essais destinés à

JANVIER - FÉVRIER 2010

identifier les risques associés à la production et à l’utilisation de substances chimiques. Les fiches de données de sécurité permettent ainsi de renseigner l’utilisateur sur les conditions optimales de manipulation de ces substances. À titre d’exemple, des données toxicologiques, éco-toxicologiques et physico-chimiques concernant 10 500 substances sont aujourd’hui disponibles. La Commission européenne a par ailleurs réalisé, en tout ou partie, l’évaluation des risques pour 130 substances parmi les 141 considérées comme prioritaires. À terme, REACH conduira à compléter les données sur les dangers des substances (propriétés intrinsèques) et à mieux maîtriserlesrisquespourlasanté et l’environnement sur la base d’une évaluation des risques tout au long du cycle de vie du produit.Dans la pratique, les fabricants et importateurs de substances chimiques réaliseront l’acquisition des connaissances sur les substances, par le biais de laboratoires le plus souvent extérieurs à l’industrie, et conduiront une évaluation des risques pour la santé et l’environnement.

SIGN INFO SERI N°229 • 15


ACTUS

CN Industrie innove et vise une production 100 % locale

Nouveau site internet pour le salon Marketing Point de Vente Pour la prochaine édition du

dès cette année, en complé-

coupe laser achève le travail.

salon (30 mars au 1er avril,

ment de l’activité de doming.

La presse pour emboutir l’al-

Porte de Versailles, Pavillon

Grâce à cette nouveauté,

liage et la découpe laser se-

4), Reed Expositions annonce

l’opérateur souhaite séduire

ront installées en 2010 dans

la mise en ligne du nouveau

un nombre plus important de

les locaux de l’entreprise.

site internet dédié à l’événe-

sérigraphes. Concrètement, le

Depuis sa création, CN Indus-

ment : www.marketingpointde-

marquage au chrome ressem-

trie travaille avec les plus gros

vente.com. Charte graphique

ble à une feuille d’alliage, em-

sérigraphes français. Plus de

remaniée, nouvelles rubriques,

boutie à chaud et remplie de

200 clients s’adressent au-

animations interactives, le site

résine. On contrecolle ensuite

jourd’hui à cette jeune société

reflète le dynamisme de ce

l’adhésif double face et la dé-

basée à Brioude.

marché. Les réseaux sociaux

font leur apparition et le site permet de rejoindre directe-

Clément Neyrial, le jeune dirigeant de CN Industrie

ment les communautés du salon - Facebook, Linkedin et

[STRATÉGIE]

Viadeo.

Fort d’un

important portefeuille clients, ce spécialiste du doming, basé

News Caldera

en Auvergne, envisage au-

Technologie : l’entreprise

jourd’hui l’avenir d’un regard

intègre la nouvelle technologie

serein. Pour 2010, CN Industrie annonce en effet vouloir

Le marquage au chrome ressemble à une feuille d’alliage emboutie à chaud et remplie de résine (ici, la réserve de résine)

de gestion des couleurs i1 Prism dans EasyMedia 8.0,

investir près de 600 000 €

la solution Caldera pour la

pour tripler sa surface d’ins-

calibration des couleurs et la

tallation et multiplier ainsi par

création des profils ICC. Les

deux sa production.

utilisateurs d’EasyMedia peu-

Son objectif : avoir une pro-

vent ainsi accéder aux évolu-

duction 100 % locale. Finies

tions les plus récentes en

en effet les opérations de sous-

matière de gestion des cou-

traitance en Europe.

leurs • Stratégie : Annonce d’un nouveau partenariat stra-

LE CHROME NOUVEAU EST ARRIVÉ Un atelier de marquage au chrome intégrera l’entreprise

tégique avec SwissQprint pour la fourniture de RIP de production vendus en complément de Première compétence de CN Industrie, le doming permet aujourd’hui à l’entreprise de jouir d’un portefeuille clients de près de 200 entreprises (ici, le passage des pièces au four)

l’imprimante UV grand format Oryx pour des applications d’imagerie • Success story : Caldera a reçu le prix DPI « Best Product of the Year » pour son logiciel de RIP doté du Adobe PDF Print Engine au salon SGIA 2 009 de la Nouvelle Orléans.

En 2010, le marquage au chrome fera partie des compétences complémentaires proposées par CN Industrie

16 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


ACTUS COMMUNIQUÉ DU

GPSF

Quel développement, quels investissements, quelle communication pour les professionnels français dans un marché globalisé ? LE RÉSEAU Print’innovation Des professionnels de l’image se rejoignent pour débattre, échanger leurs expériences, entreprendre ensemble, s’inscrire dans un réseau. Ils ont en commun l’innovation, la technicité, la croissance, l’entreprise, et l’avenir.

LE SOMMET Print’innovation En collaboration avec la FESPA et CANALEXPO, le GPSF organise un sommet, le sommet Print’innovation. Deux rendez-vous de débats centrés sur l’avenir économique et technologique de l’entreprise.

Le 25 mars 2010 durant le salon Symphonie Visuelle à Paris, des débats interpelleront le marché français :  Table ronde Computer To Screen : CST, LÜSCHER, SIGNTRONIC, KIWO ;  Table ronde impression numérique : AGFA, HP, MIMAKI, SERICOL, VUTEK ;  Exposition et intervention d’Éric Seydoux : « Mai 68, l’essence de l’image ».

Le 24 juin 2010 durant le salon FESPA 2010 à Munich, des débats interpelleront le marché européen et international et les opportunités d’un marché globalisé.

Êtes-vous membre du réseau Print’innovation ? Inscrivez-vous dès à présent sur notre site : www.gpsf.fr

NE CHERCHEZ PLUS L’INFO ELLE EST DANS VOTRE DERNIER

SIGNINFOSERI SIGNINFOSERI, c’est les actualités de votre secteur d’activité, des dossiers thématiques, des reportages chez les grands acteurs du marché, des points de vue de dirigeants et une rubrique “J’utilise” qui privilégie l’utilisateur final…

Abonnez-vous ! Voir p. 58 18 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


ACTUS

Mediaprint / Mediavision pense à sa diversification [STRATÉGIE]

Installée

poursuit le dirigeant qui a signé

à Villefranche-sur-Saône, la

un partenariat avec Verseidag

société dirigée par Geoffroy

pour le recyclage des bâches

de Missolz est spécialisée

usagées. L’intérêt pour le client

dans la distribution de sup-

final, c’est d’avoir l’assurance

ports pour les imprimeurs

de protéger sa marque. En effet,

numériques et commercialise

il vaut mieux s’assurer de la

une gamme d’adhésifs et de

destruction des logos et autres

bâches de cinq mètres de laize

caractéristiques qui fondent

qui la positionne comme un

l’identité de la marque, pour

acteur indispensable pour le

qu’elle ne soit pas détournée.

grand format. Sa force aujourd’hui réside

L’AMBITION ?

dans son business model, qui

« Nous travaillons désormais

la place sur un marché de

sur la diversification de notre

niche. Mediavision distribue

Geoffroy de Missolz, dirigeant de Mediaprint / Mediavision

clientèle car il est risqué de ne dépendre que d’un seul seg-

ainsi les bâches et Mediaprint l’adhésif.

meurs, le nouveau catalogue cible

LE RECYCLAGE

ment de marché » explique

Le pari de Geoffroy de Missolz

aussi ceux qui utilisent les encres

L’analyse du cycle de fin de vie

Geoffroy de Missolz. Et d’en-

de se lancer dans la distribu-

Latex. « Nous proposons notam-

est ce qui intéresse aujourd’hui

visager en conséquence un

tion d’adhésifs et de bâches

ment une qualité de colle incom-

l’entreprise. « Je ne suis pas que

accord de distribution avec LG.

grand format a réussi. Après

parable qui ne s’agrippe pas

distributeur, je propose une

L’objectif : s’entendre avec un

trois ans d’activité, il s’avère en

au support, une colle au ph

deuxième vie pour les textiles

fabricant de support et de tou-

effet que son choix qui consis-

neutre » précise ainsi Geoffroy

que l’on récupère pour des

cher ainsi plus facilement les

tait à ne cibler que le grand

de Missolz.

applications industrielles »,

petites structures.

format porte ses fruits. Malgré une gamme réduite, constituée uniquement de blanc et de cinq mètres de laize, l’entreprise réalise trois millions d’euros de chiffre d’affaires répartis d’une façon égale sur ses deux activités. La base de la clientèle de Médiavision est constituée aujourd’hui des gros imprimeurs numériques français. Parmi eux: BS2i, Visiance et Prismaflex. Mediaprint s’est spécialisée dans le développement d’adhésifs customisés pour le grand format. Plus particulièrement destiné aux sérigraphes et aux impri-

JANVIER - FÉVRIER 2010

Médiavision / Mediaprint est installée actuellement sur près de 4000 m2 de surface

SIGN INFO SERI N°229 • 19


ACTUS

Symphonie Visuelle 2010 : J – 3 mois [STRATÉGIE] Dans un peu

SUCCÈS DE L’ENREGISTREMENT VISITEUR SUR INTERNET

moins de trois mois, le salon Symphonie Visuelle 2010 ouvrira ses portes. Bon nombre d’exposants ont déjà répondu présents, avec une offre aussi

Depuis trois semaines, l’enregistrement visiteur est ouvert, avec succès, puisqu’un peu plus de 1 200 personnes ont d’ores et déjà commandé leur badge. Cette campagne de recrutement va s’intensifier au fil des semaines jusqu’au salon. Les objectifs initiaux compris entre 4500 et 5000 visiteurs seront donc atteints. Les nouvelles projections établies à la suite de ces récents résultats indiquent qu’ils seront d’ailleurs probablement dépassés, confirmant l’attrait du salon qui s’annonce comme l’événement majeur du début d’année sur le secteur de l’expression et de la communication visuelle.

diverse que variée. Côté visiteurs également, les enregistrements en ligne bondissent.

DES EXPOSANTS PRÉSENTS EN NOMBRE Les exposants ont répondu présents ! Plus de 80 % de la surface du salon sont en effet déjà occupés, ce qui est une très bonne nouvelle pour l’ensemble de la profession et le marché en général. Les raisons de cet intérêt sont multiples. La conjoncture économique s’améliore.

Retrouvez toutes les informations sur www.symphonie-visuelle.fr

Les chiffres officiels l’indiquent, tout comme le ressenti sur le terrain. Les nouvelles dates, fin mars, ont été plébis-

des moyens de communica-

buteurs, éditeurs de logiciels,

citées par l’ensemble du sec-

tion entre l’organisateur du

prestataires de services spécialisés.

teur car elles permettent aux

salon et ces associations per-

industriels de lancer leurs nou-

mettent en effet d’anticiper

veautés dès le début de l’an-

une édition riche en nouveau-

née. Enfin, les partenariats

tés et contenus.

noués avec les principales as-

Véritable rendez-vous profes-

GPSF, SYNAFEL et SIN - por-

UNE OFFRE DIVERSIFIÉE

tent leurs fruits. La mise en

La qualité s’ajoute à la quan-

sociations du secteur - FESPA,

commun des compétences et

20 • SIGN INFO SERI N° 229

DES RENCONTRES PROFESSIONNELLES sionnel de début d’année, Symphonie Visuelle le sera d’autant plus avec la tenue de

tité. Tous les métiers de la com-

et distributeurs d’encres, de

séminaires

munication

médias ou de supports de

salon. Avec le concours du

représentés sur le salon : im-

signalétique.

GPSF et de la FESPA, les visi-

pression numérique, sérigra-

Cette diversité dans les activi-

teurs seront invités à venir par-

visuelle

seront

leurs

en

marge

réflexions

du

phie/tampographie,

tés se retrouve également

tager

gravure/marquage, sublima-

dans la typologie des sociétés

l’avenir du marché face aux

sur

tion/textile/broderie, finition

exposantes : fabricants venant

enjeux futurs (environnement,

/découpe souple et à plat,

en direct sur des stands « cor-

nouvelles technologies, mon-

solutions software, fabricants

porate », revendeurs et distri-

dialisation, etc.).

JANVIER - FÉVRIER 2010


ÉVÉNEMENT

PLEIN LES YEUX…

22 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


Elles ont fait l’événement de la fin de l’année 2009. Zoom sur quelques réalisations exceptionnelles. A Paris, Lyon et Londres.

© Fête des Lumières de Lyon / Déc. 2009 / ATC Groupe

© Expo Lost Highway / Nuit Blanche Paris Oct. 2009 / DécoAder - 3M

Par Cécile Jarry

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 23


ÉVÉNEMENT

Photos : Expo Lost Highway / Nuit Blanche Paris Oct. 2009 / DécoAder - 3M

LOST HIGHWAY L’

PARIS Evénement:

La Nuit Blanche 2009

Lieu:

Paris, station Châtelet

Date:

Samedi 03.10.2009

Durée de l’opération:

3 semaines

Nom de l’opération:

LOST HIGHWAY

Avec la participation de: 3M, la société DécoAder et la photographe Chantal Stoman

24 • SIGN INFO SERI N° 229

LES CHIFFRES !  125 mètres C’est la longueur du couloir de Châtelet où s’est affichée la fresque photographique de Chantal Stoman, via 5 modules de 25 mètres.  80 heures d’impression et 40 heures de pelliculage et de découpe C’est le temps de fabrication...  20 rouleaux de 3M Controltac 3545C et autant de pelliculage anti-graffiti 3M Scotchcal 8022 Le matériau employé est spécifique et répond aux contraintes particulières de la RATP.

 40 heures de pose Le travail de pose a été effectué la nuit, de la fermeture à la réouverture de la station, par quatre techniciens-poseurs expérimentés qui maîtrisaient parfaitement les contraintes liées à l’activité au sein de la RATP. Démarré durant la nuit du lundi 28 au mardi 29 septembre, il s’est achevé le vendredi 2 octobre.  500 kg de matière adhésive imprimée et posée  900 m2 de surface couverte.

JANVIER - FÉVRIER 2010


PLEIN LES YEUX

EXPO PHOTO ÉPHÉMÈRE GRAND FORMAT C’était une grande première pour 3M. À l’occasion de la dernière Nuit Blanche parisienne qui s’est déroulée le 3 octobre dernier, le géant du film adhésif a en effet eu l’occasion de tester ses produits en grandeur nature à travers une exposition photo éphémère XXL de 900 m² ! Lost Highway, c’était son nom, avait été organisée dans le grand couloir de la station de métro Châtelet pour une durée de trois semaines. A la création, on trouvait la photographe Chantal Stoman, qui, à travers ses clichés en noir et blanc, avait choisi de recréer l’ambiance nocturne de la voie rapide qui traverse la ville de Tokyo. Quant à la réalisation, elle avait été confiée à la société DécoAder, spécialiste de l’impression et de la pose d’adhésifs. LA TECHNIQUE Côté technique, Déco Ader avait choisi comme support un produit à forte ajoutée, le film Controltac 3545C de 3M.

Utilisé pour des projets d’envergure comme pour la décoration de véhicules ou de rames de métro, le Controltac 3545C avait été retenu pour ses facilités de pose, son séchage rapide et sans odeur, une possibilité de repositionnement aisé même en cours d’application, un fort pouvoir couvrant, l’absence de PVC, une résistance éprouvée au feu et à la fumée (classement M1 F1), un retrait en une seule pièce de la plupart des supports et la possibilité d’être imprimé de différentes manières : en sérigraphie avec des encres à solvants ou séchage UV, ou encore avec des imprimantes jet d’encre Piezo. Pour l’occasion, l’entreprise a d’ailleurs fait l’acquisition d’une nouvelle machine numérique, l’Efi-Vutek 3360, pour une impression haute résolution réalisée avec les encres 3M qui ont permis un rendu optimum des contrastes sur cette fresque en noir et blanc. ■

UN SPÉCIALISTE DU FILM ADHÉSIF : DÉCOADER Société d’impression sérigraphique et numérique grand format depuis 1972, le groupe DécoAder s’est déjà illustré dans la réalisation et la pose d’habillages monumentaux, comme ceux de la façade du quotidien Le Monde ou de la Bibliothèque Nationale. Il s’est également vu confier en juillet 2009 la décoration de la station de RER Luxembourg, dans le cadre d’un projet du CNRS. Certifié ISO 9001/2000, il emploie aujourd’hui 75 personnes et a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros.

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 25


ÉVÉNEMENT

VERT POUR LA

Photos : Fête des Lumières de Lyon / Déc. 2009 / ATC Groupe

UN HABILLAGE

LYON Evénement:

La Fête des Lumières 2009

Lieu:

Lyon

Date:

du 05 au 08.12.2009

Durée de l’opération:

3 jours

Nom de l’opération:

LA FÊTE DES LUMIÈRES

Avec la participation de: ATC Groupe et la Ville de Lyon

26 • SIGN INFO SERI N° 229

LES CHIFFRES ! 

1150 m2 de bâche



500 m2 d’adhésifs



150 m2 de carton



3,5 jours de pose



4 poseurs

JANVIER - FÉVRIER 2010


PLEIN LES YEUX

FÊTE DES LUMIÈRES ATC Groupe a remporté l’appel d’offres de la Ville de Lyon pour la réalisation de la signalétique de La Fête des Lumières qui s’est déroulée du 5 au 8 décembre 2009. Parmi les arguments qui ont retenu l’attention des édiles lyonnais : le savoirfaire de l’entreprise, leader français de la signalétique indoor, outdoor, et événementielle, mais aussi et surtout son éco-attitude. Dans le cadre de ce projet, ATC Groupe a en effet réalisé l’impression et la pose de toiles intérieures éco-conçues sans PVC de la marque Dickson mais aussi de bâches extérieures, de marquages vitrines (adhésifs microperforés et adhésifs opaques), de panneaux, de signalétique extérieure directionnelle (carton) et de totems diffusants pour signaler les œuvres lumineuses. Les visiteurs ont pu apprécier ces marquages aux couleurs de l’événement dans les différents lieux de passage de la ville : l’Office du Tourisme de Lyon, Place Bellecour ; l’Hôtel de Ville et la Galerie des Terreaux, Place des Terreaux ; les Mairies ; l’entrée du Parc de la Tête d’Or, etc.

Diversité des réalisations et éco-attitude sont les maîtres mots de cette opération événementielle réalisée par ATC Groupe pour la Fête des Lumières de la Ville de Lyon

JANVIER - FÉVRIER 2010

LA TECHNIQUE Côté technique, les habillages ont été imprimés sur plusieurs imprimantes numériques grand format. Le choix s’est fait en fonction du visuel, de la taille des textes et de la résolution de la machine. Le matériel choisi : Efi-Vutek 150, Efi-Vutek BioVu, Efi-Vutek QS2000, Efi-Vutek QS3200R et OCE 9 060. Enfin, à la fin de l’événement, ATC Groupe a effectué la dépose des marquages et s’est engagé à trier et revaloriser ses déchets. Les bâches PVC ont été recyclées via la filière Texyloop, certaines ont également

été récupérées par la marque de sacs et de maroquinerie Réversible pour leur donner une seconde vie. Les adhésifs ont, quant à eux, été envoyés en centres d'enfouissement et les cartons recyclés dans une filière papier/carton. ■

Le choix des imprimantes numériques grand format s’est fait en fonction du visuel, de la taille des textes et de la résolution de la machine.

SIGN INFO SERI N°229 • 27


ÉVÉNEMENT

LACOSTE/SELFRIDG

LONDRES Evénement:

Lancement mondial de la collection Holiday Collector de Lacoste

Lieu:

Londres, vitrines du grand magasin Selfridges

Date:

22 octobre 2009

Durée de l’opération:

2 semaines

Avec la participation de: Lacoste et Madico Graphic Films

28 • SIGN INFO SERI N° 229

Pour le lancement mondial de la 4e série de sa collection Holiday Collector réalisée cette année en partenariat avec les Frères Campana, Lacoste a commandé à l’entreprise britannique Madico Graphic Films, la réalisation de graphiques faisant usage de la pellicule de contrôle visuel Lumisty. La grande marque française a jeté son dévolu sur cette pellicule universelle au vitrage perfectionné en raison de ses caractéristiques accrocheuses permettant de passer du translucide au transparent, selon l’angle de vision. Le but recherché était de fasciner les passants et de

JANVIER - FÉVRIER 2010


PLEIN LES YEUX

ES : JEU D’EFFETS D’OPTIQUE Un film sans PVC pour une collection militante réalisée par les Frères Campana qui ont choisi de profiter de l’occasion qui leur était ainsi donnée de pousser un cri d’alarme pour sauver les crocodiles du Brésil menacés par les lits des rivières qui s’assèchent.

A l’occasion de sa 4e série Holiday Collector, Lacoste a aussi invité les frères Campana à créer une gamme de polos exclusifs dans laquelle le plus célèbre croco de la planète subit un vrai lifting. Cette année, huit crocodiles, et non plus un seul, ont ainsi été brodés tel un écusson sur le polo classique blanc homme et femme.

canaliser leur regard vers ses vitrines. Pari tenu, semble t-il. « En jouant le rôle d’un écran de fenêtre, le Lumisty ne dévoile en effet notre achalandage de polos que lorsque les passants se trouvent juste en face. Et c’est seulement à ce moment précis que la pellicule de 2,5 m x 5 m devient transparente et attire instantanément le regard sur nos produits. Cet effet visuel fonctionne incroyablement bien et il permet sans l’ombre d’un doute d’obtenir l’effet escompté, à savoir attirer irrésistiblement l’attention des passants », a ainsi expliqué le représentant de la

JANVIER - FÉVRIER 2010

marque française. Mises en place par la société londonienne Creative Services dans le prestigieux department store Selfridges, les vitrines Lacoste faisaient partie des points d’attraction majeurs de la nouvelle campagne d’hiver du grand magasin. LA TECHNIQUE La pellicule pour vitrage Lumisty s’inscrit dans la gamme Madico de produits à jet d’encre, UV et éco-solvant, et de pellicules à impression par transfert thermique pour vitrines. Cette gamme de produits est entière-

ment sans PVC. De même que toutes les autres pellicules à impression par jet d’encre de Madico, Lumisty est recouverte avec des adhésifs sans défauts appliqués en salle blanche, offrant des performances optiques supérieures, et pouvant être découpés à la forme désirée, avec des techniques de coupe numérique standards. ■

SIGN INFO SERI N°229 • 29


DOSSIER

L’ÉTIQUETTE: TOUT LE

30 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


MONDE S’Y COLLE! APRÈS DES ANNÉES DE PROGRESSION, LES INDUSTRIELS DE L’IMPRESSION NUMÉRIQUE ONT COMPRIS QUE POUR CONTINUER À GÉNÉRER DE LA CROISSANCE, ILS DEVAIENT SE DIVERSIFIER. DANS LEUR LIGNE DE MIRE : LES MARCHÉS À FORT POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT. ET PLUS PARTICULIÈREMENT, CELUI DE L’ÉTIQUETTE. Par Cécile Jarry

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 31


DOSSIER

UN MARCHÉ TRÈS BOUSCULÉ, LE LEADERSHIP D’HP ET DE SES PRESSES INDIGO ? PEUT-ÊTRE PAS ENCORE. RESTE QUE SUR LE MARCHÉ DE L’ÉTIQUETTE NUMÉRIQUE, LES APPÉTITS S’AIGUISENT. ET QUE L’ARRIVÉE SUR LE CRÉNEAU DE GRANDS NOMS DE L’IMPRESSION RISQUE DE FAIRE ÉVOLUER LA DONNE. L’« Epson Digital Label Print » bénéficie de toute l’expertise du constructeur et cible des marchés qui travaillent en séries courtes et demandent des qualités d’impression irréprochables

En septembre, les constructeurs de systèmes d’impression numérique avaient du pain sur la planche. Se tenaient en effet aux mêmes dates, deux salons : Viscom Paris et Label Expo Bruxelles. Une concordance de calendrier qui aurait été sans grandes conséquences il y a encore trois ans, mais qui cette année, a poussé les entreprises à faire don d’ubiquité. La raison ? L’intérêt croissant des industriels du numérique pour les marchés à fort potentiel de développement, à commencer par celui de l’étiquette. De là à bousculer le leadership d’HP et de ses presses Indigo, il y a encore un pas. Reste néanmoins que les appétits s’aiguisent et que les nouveautés produits se multiplient.

32 • SIGN INFO SERI N° 229

L’OFFENSIVE D’EFI ET DE SA GAMME JETRION Il y a deux ans, EFI rachetait ainsi la marque Jetrion et sa gamme de presses numériques spécialisées dans l’impression d’étiquettes. En mars dernier, une nouvelle étape était franchie avec la signature d’un contrat de distribution exclusif avec la société française APGraphics. Déjà distributeur des rotatives flexo UV MPS, des semi-rotatives typo Mida et des contrôleuses et découpeuses Prati, cette dernière ajoutait ainsi une corde à son arc. « L’impression numérique est une évolution évidente du marché de l’étiquette. Dans ce secteur comme ailleurs,

JANVIER - FÉVRIER 2010


DOSSIER : LE MARCHÉ DE L’ÉTIQUETTE

© Document HP

CONVOITÉ

L’« HP Indigo WS6000 », dernière née de chez HP, assure des tirages moyens d’étiquettes jusqu’à 4 000 mètres linéaires avec des coûts de production moyens très inférieurs aux technologies d’impression conventionnelles

les demandes de petites séries et de réactivité sont en effet de plus fortes, et seule l’impression numérique est en mesure aujourd’hui de répondre à nouvelle donne de façon adéquate. Proposer la Jetrion dans notre catalogue était donc pour nous une alternative économique évidente et particulièrement pertinente pour les imprimeurs d’étiquettes adhésives, de tags, de tickets et de formulaires », argumente Anne Fraenkel, directrice d’APGraphics. Bien décidé à grignoter une part de plus en plus grosse du gâteau, EFI-Jetrion multiplie les innovations. En l’espace de deux ans, deux modèles différents ont ainsi vu le jour. Dernier en date, la Jetrion

JANVIER - FÉVRIER 2010

4 830 présentée et commercialisée sur Label Expo 09. Elle se distingue de la 4 000 de par sa largeur d’impression et sa vitesse. Avec ses 21 cm, elle convient parfaitement pour l’impression d’étiquettes de 10 cm en deux poses, tandis que sa vitesse avoisine les 36,6 mètres par minute. À l’instar de la 4000, elle a été conçue pour fournir aux utilisateurs des options de sortie flexibles comme l’impression directe sur des bobines préimprimées ou des étiquettes prédécoupées. Côté encres, elle propose des encres UV, de l’encre blanche mais aussi des encres personnalisées aux teintes fluorescentes et des nanomarqueurs dans ses formulations.

EPSON ET SA QUALITÉ PHOTO ÉGALEMENT SUR LES RANGS Dans le cadre de sa stratégie de diversification engagée depuis deux ans, Epson a aussi parié sur le marché de l’étiquette. Le constructeur japonais était déjà présent sur le salon Label Expo 07 avec un premier prototype. « Aujourd’hui, nous revenons avec une machine aboutie et prête à être commercialisée », annonce Bruno Destribats, responsable des marchés graphiques chez Epson. Présentée au Label Expo 09, l’Epson Digital Label Print sera officiellement commercialisée à partir de mai 2010,

SIGN INFO SERI N°229 • 33




DOSSIER

 La Tau 150 est construite selon la toute dernière technologie numérique à jet d’encre UV et est capable d’effectuer tout type de travaux, d’une seule étiquette à plus de 40 000 étiquettes. Avec sa technologie unique monopasse, le système atteint une vitesse d’impression en attente de 48 m par minute En complément de la Tau 150, la gamme de produits Rotorworx 330 propose une solution économique, autonome et modulaire conçue pour réduire les coûts de la transformation et de la finition d’étiquettes à tirages courts. La solution est livrée avec son dérouleur, son module de découpage à la forme semi-rotative, son module de pelliculage, son enrouleur de matrice et deux modules d’enroulement des produits.

34 • SIGN INFO SERI N° 229

date de son lancement mondial prévu à Birmingham, au moment du salon Ipex. Pour Epson, il s’agit d’un investissement lourd. Soixante ingénieurs dédiés ont en effet planchés sur le concept. Une usine spécifique a également été construite au Japon. Et après plusieurs études de marché pour valider la pertinence du projet, la décision a été prise, en janvier 2009, d’en faire une réalité. L’Epson Digital Label Print bénéficie de toute l’expertise du constructeur et cible des marchés qui travaillent en séries courtes et demandent des qualités d’impression irréprochables. Parce qu’ils exigent des notices parfaitement lisibles, les secteurs de la pharmacie et de la parapharmacie sont concernés. Le monde de la cosmétique également, pour des raisons qui sont plus d’ordre esthétique. Les produits alimentaires enfin font également partie des cibles potentielles et notamment les produits de luxe comme le vin ou même certaines huiles de nos terroirs.

JANVIER - FÉVRIER 2010


DOSSIER : LE MARCHÉ DE L’ÉTIQUETTE EN SAVOIR PLUS SUR LE MARCHÉ ?

SEGMENTATION DU MARCHÉ DES ÉTIQUETTES, PAR TYPE (2003 - 2007) Unité : M€

1200

1000

800

ETIQUETTES ADHÉSIVES

600

ETIQUETTES SÈCHES

400

ETIQUETTES INTELLIGENTES

200

0 2003

DU GRAND FORMAT AU 1O CM DE LAIZE… DURST

Dans un contexte plutôt favorable, les ventes d’étiquettes sèches ont reculé en volume et en valeur entre 2003 et 2007. Cette tendance traduit la prise de part de marché progressive des étiquettes adhésives sur les étiquettes sèches.

Spécialiste du grand format, Durst a également décidé en 2009 de se lancer dans l’aventure de l’étiquette. Il a ainsi présenté, sur le dernier Label Expo, sa nouvelle solution complète pour l’impression d’étiquettes, composée d’une machine d’impression numérique, la Tau 150, et d’un système de finition Rotoworx 330. Pilotée par une solution EskoArtworks, la Tau 150 est une jet d’encre UV, 4 couleurs avec option encre blanche. Elle dispose de têtes Xaar pour une laize de 10 à 15,2 cm et une largeur d’impression maximale de : 14,4 cm. Sa vitesse : 50 m/mn.

JANVIER - FÉVRIER 2010

2005

2006

Malgré un prix élevé, les étiquettes adhésives présentent de nombreux avantages : elles constituent un véritable outil marketing, favorisant la différenciation, l’identification en magasin ou bien encore l’attractivité du produit. En outre, elles permettent de réaliser des visuels plus créatifs. Elles

2007

autorisent davantage de souplesse dans le choix des formes et présentent des conditions de pose moins contraignantes, ne serait-ce qu’en termes de température. La pose d’une étiquette sèche demandera des conditions atmosphériques beaucoup plus strictes.

Source : étude “Le marché des étiquettes en France” (juin 2008) - MSI Report - www.msi-etudes.fr

L’encre blanche de la nouvelle Jetrion 4830 est, selon EFI, le premier blanc surimprimable en un passage qui offre une opacité et une luminosité qui rivalisent avec la flexo

DOMINO JOUE ÉGALEMENT LE JEU Enfin, nouveau venu sur ce marché, le groupe Domino s’invite également dans la partie. Spécialisé dans tout ce qui est

2004

 SIGN INFO SERI N°229 • 35


DOSSIER

EN SAVOIR PLUS SUR LE MARCHÉ ?

SEGMENTATION DU MARCHÉ DES ÉTIQUETTES ADHÉSIVES, PAR TYPE D’IMPRESSION (2003 - 2007)  suivi de produits, dates de péremption et traçabilité, soit le marquage de toutes ces petites informations obligatoires présente sur chaque produit que l’on achète, le leader européen du marquage direct sur le produit ainsi que sur l’emballage primaire (marquage jet d’encre petits caractères et laser) lance en effet ce mois-ci une nouvelle imprimante « Digital Printing N Série » jet d’encre drop on demand (DOD) quadri. Et il a mis les moyens. Un nouveau département constitué de onze personnes a ainsi été spécialement constitué pour assurer le lancement de la machine. Trois recrutements sont également en cours. « Notre connaissance du marché et notre capacité à nous intégrer dans le matériel existant constituent nos principaux atouts. Avec la Digital Printing N Série, nous proposons une machine avec une vitesse de production de 50 m/min., ce qui correspond aux attentes du marché », précise Jérôme Jullien, son directeur marketing Europe. ■

VOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS AUTOUR DE L’ÉTIQUETTE IPEX DU 18 AU 25 MAI NEC, BIRMINGHAM WWW.IPEX.ORG

EMBALLAGE DU 22 AU 25 NOVEMBRE PARIS – PARC DES EXPOSITIONS PARISNORD VILLEPINTE (HALLS 4, 5A ET 6) WWW.EMBALLAGEWEB.COM

LABEL EXPO DU 27 AU 30 SEPTEMBRE 2011 BRUXELLES WWW.LABELEXPO.COM

36 • SIGN INFO SERI N° 229

Unité : millions de m2

FLEXOGRAPHIE

400 350

TYPOGRAPHIE

300 250

OFFSET

200

SÉRIGRAPHIE

150 NUMÉRIQUE 100 AUTRES*

50 0 2003

2004

2005

2006

2007

*INCLUT LES HÉLIOGRAVURES

EN SAVOIR PLUS SUR L’OUTIL ? • LA FLEXOGRAPHIE s’est progressivement développée pour devenir la technique d’impression majoritaire sur le marché des étiquettes adhésives, au détriment de la typographie. Les machines sont faciles à régler et constituent un investissement moindre pour les fabricants et offrent un très bon rendu qualitatif de même qu’une grande polyvalence autorisant l’impression sur des supports variés tels que du papier, du carton ou du synthétique. Les cadences d’impression plus importantes accroissent la productivité. Le recours à la flexographie sur UV a profité de la demande importante des secteurs utilisateurs pour les étiquettes synthétiques, du passage du secteur vinicole vers les étiquettes adhésives et des améliorations techniques apportées sur les lampes UV • LA TYPOGRAPHIE demeure encore largement utilisée pour l’impression des étiquettes adhésives en fin de période avec un rendu de très bonne qualité pour les trames fines et l’impression d’étiquettes plus résistantes. Elle est donc largement utilisée dans le secteur de la logistique. • L’OFFSET demeure stable, très utilisée dans le secteur vinicole pour des impressions sur papier couché ou texturé ainsi que pour les impressions à grande vitesse. La qualité d’impression irréprochable en fait une technique adaptée aux produits à forte valeur

ajoutée. Ce système s’avère néanmoins très coûteux et est concurrencé par l’héliogravure. Enfin, le choix du format correct lors de l'acquisition d'une nouvelle machine est délicat, étant donné qu'il est quasiment impossible de prévoir les demandes à cet égard. • LA SÉRIGRAPHIE reste également relativement stable. Elle permet un fort dépôt d'encre qui garantit une couleur intense et durable et une bonne opacité, de même que l'impression de supports de toutes natures et pas nécessairement planes (bouteilles, canettes métalliques, machines). Intéressante économiquement, même pour de courts tirages, elle n’est pas assez précise pour les impressions de détails et pas assez rapide pour les impressions en grands volumes, ce qui limite fortement son utilisation. • LE NUMÉRIQUE est de plus en plus utilisé pour les petites séries et la retouche des clichés sur la chaîne de production. Il permet notamment la réalisation de visuels complexes et est bien adapté aux petits volumes d’impression. Selon les professionnels du secteur, l’impression numérique demeure néanmoins onéreuse, alors que ce surcroît de coût n’est pas nécessairement transféré au client final. En outre, peu de fabricants sont équipés de presses numériques, ces dernières représentant par ailleurs un investissement conséquent.

Source : étude “Le marché des étiquettes en France” (juin 2008) - MSI Report - www.msi-etudes.fr

JANVIER - FÉVRIER 2010


DOSSIER : LE MARCHÉ DE L’ÉTIQUETTE

3 QUESTIONS À À ERIC BREDIN DIRECTEUR PRESSES NUMERIQUES HP FRANCE

La capacité à gérer des données variables, l’absence quasi complète de gâche, la compétitivité sur les tirages courts et le versionning sont les sources de profitabilité de ce marché.” Comment voyez-vous la concurrence de ces « nouveaux » acteurs du marché sur le créneau de l’étiquette ? ERIC BREDIN : Lorsque l’on regarde l’évolution de ce marché, on constate que l’impression numérique est le seul système d’impression qui progresse par rapport aux autres technologies présentes comme la flexo, l’offset ou la sérigraphie. Fin 2008, on estimait ainsi que 27 % de la production mondiale d’étiquettes étaient réalisés sur des presses numériques et ce chiffre n’a fait qu’augmenter. Il est donc tout à fait normal que cela suscite l’intérêt des professionnels. Pour HP, la présence sur ce marché est ancienne avec déjà des premiers modèles en 1996-1997. En 2002, nous avons racheté Indigo, ce qui nous a

JANVIER - FÉVRIER 2010

donné encore plus de force et de crédibilité, Indigo étant sur ce créneau depuis 1993. Avec Indigo, HP est devenu, en quelques années seulement, le troisième fournisseur mondial toutes technologies confondues (conventionnel et numérique) de presses pour le secteur industriel, et n° 1 si l’on ne prend en compte que le numérique. Notre force réside donc dans la maîtrise de la technologie, mais aussi dans notre ancienneté et notre bonne connaissance du marché. Vous l’avez dit, le marché de l’impression des étiquettes est aujourd’hui partagé entre plusieurs technologies, dont le numérique qui progresse. Concrètement, en France, combien de machines numériques sont-elles aujourd’hui utilisées ?

Je ne peux bien sûr vous donner que les chiffres d’HP. Mais en tant que leader, nous sommes aujourd’hui présents chez une trentaine de « converters » en France pour un secteur qui compte entre 200 et 250 prestataires. Cela peut paraître peu mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est que nous ne vendons pas simplement une machine. L’impression d’une étiquette n’est en effet qu’une étape dans une chaîne de production. Notre approche est en effet beaucoup plus globale. Lorsque nous travaillons avec un client, nous effectuons un audit spécifique de ses besoins afin de lui proposer une solution qui corresponde parfaitement à ses attentes. Cela comprend donc le choix de la machine mais aussi des outils de finition. Nous travaillons pour cela avec de nombreux partenaires. Quelles sont, selon vous, les sources de profitabilité du numérique aujourd’hui ?

Ces sources de profitabilité sont connues et tiennent essentiellement à la nature même de l’impression numérique qui permet une grande souplesse d’utilisation et une très bonne réactivité. L’évolution du marché vers les petites séries conforte bien sûr cet atout majeur. La capacité à gérer des données variables, l’absence quasi complète de gâche, la compétitivité sur les tirages courts et le versionning sont les sources de profitabilité de ce marché. ■

SIGN INFO SERI N°229 • 37


Reportage

LA COTONNIÈRE LYONNAISE AU SERVICE DES ARTS GRAPHIQUES LA COTONNIÈRE FÊTE CETTE ANNÉE SES 60 ANS D’EXISTENCE AU SERVICE DES PROFESSIONNELS DES ARTS GRAPHIQUES. SON AMBITION : PROPOSER LES SUPPORTS TECHNIQUES LES PLUS ADAPTÉS POUR LE MARQUAGE, L’ENSEIGNE ET LA SIGNALÉTIQUE. Par Gildas Rondepierre

38 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


La Cotonnière Lyonnaise est le premier spécialiste français de la vente et de la confection de banderoles et bâches PVC pour la communication événementielle, l’impression numérique, la sécurité, l’aménagement ou la protection des piscines. Dans ses ateliers de Vaulx-en-Velin, l’entreprise dispose d’un stock de plus de 90 couleurs et matières différentes qui permet de répondre à tous les projets nécessitant de la bâche PVC ou des supports souples, comme le Tyvek, la maille bloquée ou le non tissé. Elle dispose également d’une très large gamme de supports pour l’impression numérique : vinyles, papiers, bâches PVC, supports classés non feu, films de pelliculage et de protection, films de montage, etc. Partenaire privilégié des professionnels de l’impression numé-

JANVIER - FÉVRIER 2010

rique, la Cotonnière complète son offre par un atelier de façonnage dédié au numérique. « Nous avons trois ateliers dans lesquels nous transformons les adhésifs, nous découpons et confectionnons les banderoles » précise Emmanuel Imberton, son dirigeant.

UNE ENTREPRISE À L’ÉCOUTE DU MARCHÉ La Cotonnière a fait sa réputation avec le calicot coton, une toile utilisée pour les enseignes et sur laquelle les peintres en lettres peignaient. Pendant près de 35 ans, l’activité de la société a tourné autour de ce marché unique. L’apparition de nouveaux supports et de l’impression numérique a ensuite chamboulé en profondeur l’offre de l’entreprise qui propose désormais plus

de 8 000 produits à son catalogue. « Nous suivons l’évolution du marché et l’impression numérique nous donne la possibilité de proposer des supports variés », confirme Emmanuel Imberton. « L’évolution de la clientèle se fait en fonction de l’évolution technologique. Par exemple, nous n’étions pas distributeurs d’adhésif, mais quand le PVC est arrivé sur le marché, la Cotonnière a introduit la banderole PVC. C’était au moment de l’arrivée des machines de découpe. Le marché s’est mis naturellement en place ». Il y a 12 ans que la Cotonnière distribue des produits pour l’impression numérique. « Au début, se rappelle Emmanuel Imberton, nous importions des bâches de chez Forbo Stamoid. Et ce n’est qu’en 1997 que nous avons commencé à confectionner des bâches 

SIGN INFO SERI N°229 • 39


LA COTONNIÈRE LYONNAISE AU SERVICE DES ARTS GRAPHIQUES

REPÈRES LA COTONNIÈRE LYONNAISE EN CHIFFRES

Emmanuel Imberton, dirigeant de l’entreprise : « Le client Cotonnière a à sa disposition toute une gamme de produits qui lui permet d’avoir un unique interlocuteur dans son projet d’investissement »

• CA 2009 : 10 M€ d’euros, • Effectifs : 30 salariés, • Nombre de références produits : 8 000 • Clients (actifs) : 4 000

 imprimées ». Un discours qui paraît décalé aujourd’hui tant le marché a évolué rapidement, mais resitué dans le contexte de cette époque, on peut considérer que la Cotonnière a été pionnière dans sa démarche. Elle est aujourd’hui le premier distributeur Mactac en Europe.

DES INDICATEURS AU BEAU FIXE La force de l’entreprise réside dans son large périmètre d’activités. « Le client Cotonnière a à sa disposition toute une gamme de produits qui lui permet

40 • SIGN INFO SERI N° 229

d’avoir un unique interlocuteur dans son projet d’investissement » assure Emmanuel Imberton. L’entreprise est également le distributeur de la société Doal Concept, l’un des premiers concepteurs et fabricants de signalétique aluminium en France. Pour Emmanuel Imberton, l’avenir, à la lumière de tous ces développements, se regarde donc sereinement. « Notre gamme est bien dimensionnée, nos résultats sont bons, notre relation client reste un élément central que nous privilégions. Je souhaite apporter à nos clients des idées d’applications nouvelles afin de les amener vers de

nouveaux produits ». Et de citer en exemple le secteur de la décoration intérieure qui, mi-2010, verra le lancement de produits « qui s’impriment en jouant sur la “bougeabilité” ». Il s’agit en l’occurrence de supports que l’utilisateur pourra déplacer à souhait sans en altérer les caractéristiques et le rendu. La Cotonnière veille également à proposer des produits existants adaptés à des utilisations nouvelles, assurant ainsi un rôle de prescripteur qui confirme bien cette volonté affichée de travailler la relation client. ■

JANVIER - FÉVRIER 2010


PARTENARIAT

LE RECYCLAGE AVEC REVERSIBLE Toujours dans l’optique d’apporter un « plus client », La Cotonnière Lyonnaise investit le champ de l’écologie par le recyclage. Elle a développé ainsi un partenariat avec la société Reversible, dont la mission est d’assurer le retraitement des bâches usagées collectées par l’entreprise. Reversible donne ainsi une nouvelle vie à la matière. UN PROCESSUS EN 5 ÉTAPES 1 - Collecter les déchets, la bâche publicitaire usagée et éviter ainsi l’incinération ou la mise en décharge 2 - Sélectionner les visuels les plus intéressants afin de concevoir des sacs uniques et recyclables dans le cadre d’une fabrication locale à Vaulx-en-Velin 3 - Faire participer le client à un procédé de recyclage par le renvoi de son sac en fin de vie grâce à l’enveloppe fournie lors de l’achat 4 - S’engager à diriger les chutes de bâches et les bâches non utilisées vers Texyloop 5 - Régénérer le PVC grâce au procédé Texyloop. De nouvelles applications seront créées et peut-être même de nouvelles bâches !

http://www.reversible.fr/eco-designer

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 41


Reportage

DOREY POURSUIT SA DIVERSIFICATION ET SE TOURNE VERS L’ÉTRANGER L’ENTREPRISE DOREY EST L’EXEMPLE MÊME DE CE QUE PEUVENT ÊTRE UNE TRANSMISSION FAMILIALE ET UNE RECONVERSION RÉUSSIES. D’UNE SPÉCIALISATION DANS LES MACHINES POUR L’INDUSTRIE DE LA CHAUSSURE DANS LES ANNÉES 60, ELLE EST AUJOURD’HUI PASSÉE AUX MÉTIERS DE LA SOUDURE ET DE LA DÉCOUPE POUR LES ARTS GRAPHIQUES. RIEN NE PRÉDESTINAIT JEAN-LOUIS DOREY, FILS DU FONDATEUR, À CETTE DIVERSIFICATION, ET POURTANT, SA SOCIÉTÉ EST DÉSORMAIS INCONTOURNABLE POUR LES PROFESSIONNELS DE L’IMPRESSION NUMÉRIQUE. Par Gildas Rondepierre

42 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


En 1999, Dorey passe un accord de distribution avec l’américain Miller Weldmaster, fabricant de machines à souder dédiées à la finition pour les arts graphiques. « Même si nous étions déjà un peu dans la soudure en assurant l’étanchéité des coutures des chaussures, plaisante Jean-Louis Dorey, fils du fondateur et désormais directeur de l’entreprise, ce fut un tournant décisif pour nous et le point de départ d’une belle aventure qui nous place aujourd’hui comme un acteur incontournable pour les imprimeurs sérigraphes ». Conclu en une journée lors d’un salon à la Nouvelle-Orléans, l’accord de distribution permet à Jean-Louis Dorey de développer ses activités au-delà des frontières de l’Hexagone, de l’Europe de l’Est à l’Italie, en passant par l’Espagne et la Turquie. Dorey est un

JANVIER - FÉVRIER 2010

Le fils du fondateur, Jean-Louis Dorey, a su conduire avec succès la reconversion de l’entreprise familiale

SOUDURE ET DÉCOUPE AU CŒUR DE LA « PLANÈTE DOREY »

distributeur, mais ses clients ont le sentiment d’avoir à faire au constructeur. « C’est toute l’importance du service et de la confiance que nous apportons à notre clientèle », explique le responsable. Les huit techniciens assurent un service après vente rapide et dépannent en 24 heures les clients à l’autre bout de l’Europe si besoin. Une réactivité nécessaire pour une clientèle d’imprimeurs exigeants et dont les délais de livraison sont de plus en plus courts. « Nous assurons la formation du personnel au maniement des machines, et sommes sans cesse à l’écoute des remarques de nos clients afin de toujours améliorer notre prestation globale », affirme Jean-Louis Dorey.

Le chiffre d’affaires de la société, environ 4 millions d’euros, se décompose en deux parts égales entre l’activité soudure et découpe. La soudure connaît une croissance sensible que la découpe devrait également bientôt connaître grâce aux plotters. Dorey qui propose déjà une ligne de presses à découper pour les marchés de l’automobile et de l’emballage, vient en effet d’élargir son offre aux plotters de découpe (couteau et laser) fabriqués par SMRE. « L’intérêt de ce partenaire, confie Jean-Louis Dorey, est que les développements logiciels sont opérés en interne permettant une configuration adaptée à chaque application avec une réactivité appréciable ».

SIGN INFO SERI N°229 • 43




Spécialisée à l’origine dans les machines pour l’industrie de la chaussure, Dorey est aujourd’hui passée aux métiers de la soudure et de la découpe appliqués au secteur des arts graphiques



En 1999, Dorey passe un accord de distribution avec l’américain Miller Weldmaster, fabricant de machines à souder dédiées à la finition pour les arts graphiques

44 • SIGN INFO SERI N° 229

La série « Full Cut » en particulier permet de couper avec une grande précision de nombreux tissus, ainsi que des matériaux souples, semi-rigides ou rigides tels que les PVC plexiglas, les poly-carbones ou la moquette, pour des dimensions qui varient, pour les tables fixes, entre 1 000 et 4 000 mm en largeur et 2 000 et 20 000 mm en longueur. On découpera à l’aide du laser, d’une lame circulaire, d’une lame cutter ou encore d’une fraise. « Grâce à SMRE, nous sommes en mesure de proposer une machine unique qui combine différents types de coupe mécanique et le laser. L’ensemble de notre gamme nous permettant ainsi d’intervenir sur des secteurs très divers tels que l’automobile, l’emballage, les

JANVIER - FÉVRIER 2010


DOREY POURSUIT SA DIVERSIFICATION ET SE TOURNE VERS L’ÉTRANGER

NOUVEAUX MATÉRIAUX ET NOUVEL AVENIR Au-delà de la découpe et de la soudure, Jean-Louis Dorey a également investi un marché en pleine expansion : l’étiquette RFID

cartes de crédit, les plastiques, les enseignes, les bâches, etc. », précise encore Jean-Louis Dorey.

geant. La machine est approuvée par le fabricant mondial Avery Dennison et Rotometrics.

LA TECHNOLOGIE UNE STRATÉGIE RFID EN COMPLÉMENT D’EXPANSION À Au-delà de la découpe et de la sou- L’INTERNATIONAL dure, Jean-Louis Dorey a également investi un marché en pleine expansion : l’étiquette RFID. La machine de découpe rotative RFT lui permet ainsi de laminer, découper et appliquer un transpondeur sur des étiquettes adhésives en papier, pour les smart labels, tags, tickets et documents. « C’est un marché d’avenir sur lequel nous sommes très bien positionnés avec notre partenaire Sysco » affirme le diri-

JANVIER - FÉVRIER 2010

Confiante en l’avenir, la société a clairement pour ambition de se développer fortement à l’export. Cette ambition se mesure sur le site de Chatillon-SaintJean, situé dans le département de la Drôme, où le personnel est anglophone et peut donc traiter directement avec les clients internationaux. Dorey vient par ailleurs de mettre en place un réseau d’agents en Pologne, en Italie,

Ce sont souvent les matériaux qui font évoluer le métier. Les normes environnementales y participent grandement et on observe que ce sont surtout les donneurs d’ordre plus que les législateurs qui donnent le ton et imposent leur cahier des charges. Un cahier des charges de plus en plus « vert » qui induit le remplacement de matériaux par d’autres. Ainsi, le polyéthylène remplace le PVC jugé très polluant. On peut imaginer l’incidence que peut avoir cette nouvelle donne sur les constructeurs de machines : il faudra dorénavant adapter les machines aux consommables choisis par les utilisateurs. Une vraie révolution.

en Hollande et en Espagne. En Allemagne, la société a passé directement un accord avec la maison mère américaine Miller Weldmaster pour participer au développement d’un distributeur local. ■

SIGN INFO SERI N°229 • 45


Reportage

TERROT FRANCE PARIE SUR UNE CLIENTÈLE PLUS DIVERSIFIÉE

RÉCEMMENT INSTALLÉ DANS LE XVIe ARRONDISSEMENT À PARIS, TERROT FRANCE DISTRIBUE AUJOURD’HUI SES MACHINES À BRODER SUR LE MARCHÉ FRANÇAIS, MAIS AUSSI AU BENELUX ET DANS LES PAYS DU MAGHREB. LA BRODERIE EST SON CŒUR DE MÉTIER. ET TAJIMA, SON PARTENAIRE EXCLUSIF EN FRANCE, POUR LES MARCHÉS DE LA PERSONNALISATION, DU MARQUAGE ET DE LA DÉCORATION. Par Gildas Rondepierre

46 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


ÇA DÉMÉNAGE CHEZ TERROT

Charles Gelrubin, Pdg de Terrot France, dans ses nouveaux locaux situés dans le XVIe arrondissement à Paris

Le marché a changé. « De la broderie industrielle, nous sommes passés à l’ère de la personnalisation », indique Charles Gelrubin, Pdg de Terrot France. Le marché promotionnel est devenu une cible prioritaire pour le secteur, un marché où le brodeur ajoute sa plus-value sur des produits venus d’Orient. Chez Terrot, on travaille ainsi sur des articles montés. « La broderie industrielle représentait 95 % du chiffre d’affaires de la société contre à peine 20 % à ce jour, ajoute le responsable. Ce qui a des avantages certains au niveau des applications : là où il ne valait mieux pas s’aventurer, l’ordinateur permet aujourd’hui d’accentuer la plus-value artistique apportée par l’homme. Les réalisations d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec

JANVIER - FÉVRIER 2010

celles d’il y a encore dix ans, notamment en termes de multiplication du nombre de points ».

DES ACHETEURS NÉOPHYTES « L’évolution s’est faite sur les deux dernières années », analyse le Pdg. Si jusqu’aux années quatre-vingt-dix, les ventes se faisaient essentiellement sur des matériels de plus de huit têtes, les acheteurs d’aujourd’hui sont d’une toute autre nature. « Beaucoup débutent dans le métier, et nous avons donc un rôle de conseil dans le choix des machines pour les applications visées », commente le dirigeant. La mission de Terrot est donc désormais d’accompagner ces

Grâce à son expérience acquise dans la distribution de machines industrielles, Terrot France a su introduire avec succès en Europe les jeunes marques japonaises Tajima, en 1972, et Shima Seiki, en 1983, devenues aujourd’hui les leaders mondiaux dans le secteur de la broderie. Charles Gelrubin, l’actuel Pdg de Terrot, vient de vivre le déménagement de la société qui a quitté le boulevard Sébastopol pour rejoindre le XVIe arrondissement. « Nous étions à proximité directe du Sentier car les clients de nos clients eux-mêmes y étaient, raconte Charles Gelrubin. Aujourd’hui, la donne a changé. Le Sentier a vu sa population commerciale évoluer et il n’était plus indispensable de rester dans ces locaux. C’est donc ailleurs que l’entreprise poursuit son activité dans ce secteur bien particulier de la communication visuelle. »

 SIGN INFO SERI N°229 • 47


TERROT FRANCE PARIE SUR UNE CLIENTÈLE PLUS DIVERSIFIÉE

 nouveaux venus sur le marché, des nouveaux arrivants qui deviendront pour certains de plus gros clients, une donnée importante dans la stratégie de l’entreprise. Il faut aussi former l’utilisateur, notamment au niveau du logiciel qui permet la production. « Une vraie formation sur mesure en fonction des besoins du client » précise Charles Gelrubin. Pour assurer ses objectifs, Terrot France n’emploie ainsi pas moins de neuf techniciens qui couvrent les besoins de service aprèsvente. Ce qui n’est pas de trop pour couvrir un parc de 2 250 machines !

Depuis 1972, Terrot représente avec succès, en Europe, les machines à broder japonaises Tajima

UNE PÉRIODE TRANSITOIRE Face à la conjoncture morose actuelle, Charle Gelrubin observe pudiquement « une certaine réserve » des clients dont les projets d’investissement sont jugés timides même si, assure-t-il, « des éléments indiquent que la reprise du marché n’est plus très loin ». Encore faut-il que la demande se transforme en investissements, car l’essentiel du marché, les PME et auto entrepreneurs, sont victimes de la stratégie des banques qui consiste à ne prêter que lorsque le risque est minimal. Néanmoins la broderie, avec les nouveaux marchés en développement et sa clientèle plus hétéroclite, possède des atouts indéniables pour entrevoir un avenir serein. ■

48 • SIGN INFO SERI N° 229

Des réalisations toujours plus fines…

REPÈRES

LES EQUIPEMENTS DE TERROT FRANCE • • • •

3 sites en propre dont 2 en France (Paris et Roanne) 1 site en Belgique (Sint-Niklaas) Un réseau d’agents régionaux (France, Belgique, Pays-Bas) Un réseau d’agents internationaux (Tunisie, Maroc, Algérie)

JANVIER - FÉVRIER 2010


SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

Le média français de référence, leader historique auprès des pros des arts graphiques. Tous les 2 mois

EN SAVOIR PLUS

LE POINT SUR LE LOGICIEL PULSE

ACTUS

Visiance investit dans une nouvelle ligne 5 couleurs Thieme Pour

[STRATÉGIE]

• Une qualité de point supérieure et un leadership technique Pulse est connu dans l’industrie pour sa qualité de point et maîtrise le dessin de broderie depuis vingt cinq ans. • Un partenariat avec des associations professionnelles Pulse travaille étroitement avec les industries Tajima, le fabricant leader de machines à broder. Etre un partenaire de Corel et Adobe témoigne de la qualité de travail de Pulse avec CorelDRAW et Adobe Illustrator pour offrir un vrai support graphique. • Un excellent support technique Pour aider les brodeurs, Pulse propose un numéro de téléphone gratuit vers l’Amérique du Nord, un support par email, des bases de données de connaissances, un groupe de discussion par email et des CD d’entraînement.

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 49

conforte sa position d’expert en numérique dans le domaine des arts graphiques et de la grande distribution. Partenaire de grandes marques d’imprimantes,

parmi les plus importants opérateurs domaine

français de

dans

l’entreprise basée à Vannes

le

est distributeur agréé HP,

l’impression

sérigraphique et numérique,

Epson, Mimaki et Teckwin.

l’année 2009 a été marquée

Depuis janvier 2008, elle est

par une forte volonté d’inno-

également centre de mainte-

vation afin de proposer à ses

nance HP ASDP pour les technologies solvants et latex.

clients de nouvelles solutions

• Une expertise « durable »

d’impression. Cette année, elle a renouvelé sa confiance

Pour 2010, le distributeur

Une nouvelle ligne 5 couleurs THIEME 5000 chez Visiance

en Thieme par un nouvel in-

ayant fait l’objet cette année d’une

vestissement. L’imprimeur fait

conforte son positionnement

mise en route début 2009 et a

partie des clients de longue

extension à 5 couleurs avec un

été complétée d’un massicot

date du fabricant, acteur du

minimum d’arrêt de production.

de 3,4 m d’ouverture et d’une

marché reconnu pour son sa-

Aujourd’hui, l’entreprise passe

des machines de sérigraphie.

Visiance

s’est ainsi équipée d’une

première

ligne multicouleurs de modèle Thieme

Les Actus

pour périphériques grand format étend son champ d’action en s’alliant avec

ses clients une offre complémentaire inté-

les actualités et indicateurs

ressante, en plus de ses autres partenaires médias que sont DHJ International, Hexis et Mactac. Spécialiste textile, Fortex propose en effet dans son catalogue une multitude d’applications avec des produits standards, des produits « verts », des solutions

posés par Caldera dans ses solutions. Pour

adhésives et des propositions pour l’outdoor.

Fortex, un tel partenariat représente une chance

Au total, ce sont ainsi près d’une trentaine

de bénéficier des milliers de clients de

presse à découper grand format.

de références textiles spécialement traitées

Caldera Graphics qui prendra également

Pour marquer l’événement et

pour l’impression sur imprimantes jet

en charge le marketing et le développement

remercier Visiance de sa fidélité,

d’encre UV, solvant et éco-solvant qui sont

commercial de la gamme avec d’ores et

Frank Thieme, Pdg du groupe,

disponibles, toutes ayant fait l’objet de tests

déjà le développement de bobines en 75 cm,

nouvelle ligne

est venu visiter le site de production et rencontrer ses dirigeants, Laurent Guichard et Marc Giry. Visiance est désormais le seul

gies latex et UV Led, en

imprimeur français à posséder

passant par des technologies

trois lignes multicouleurs Thieme.

d’impression avec des encres

5

102 cm et 150 cm.

spécifiques pour répondre aux profils pro-

couleurs

Thieme 5 000 grand format. Cette acquisition lui permet d’intégrer

pris fort autour du développement durable : entre technolo-

le cercle des rares imprimeurs capables de produire

Avec cette nouvelle acquisition,

à base d’eau, des supports

ans. Cette dernière affiche gaillardement plus de 20 mil-

de l’innovation avec un parti

[PARTENARIAT] L’éditeur de logiciels

Fortex, le spécialiste des textiles à imprimer du groupe Chargeurs. Pour l’éditeur, c’est l’occasion d’ajouter une nouvelle corde à son arc en apportant à

et se dote d’une

mm

5 000 il y a plus de dix

« durable » en jouant la carte

Caldera Graphics s’allie avec Fortex spécialisé dans les solutions de gestion colorimétrique, d’impression et de pilotage

à la vitesse supérieure

2600 x 1600

voir-faire dans le domaine

SDAG Adhésifs inaugure de nouveaux locaux

lions d’impressions au comp-

des impressions jusqu’à

elle démontre que la sérigraphie

recyclés ou encore une

[DÉVELOPPEMENT] Afin de répondre

ses clients en 24 heures pour toutes com-

teur et fournit encore son lot

2600x1600 mm et de proposer

est une technologie à part entière

politique de recyclage des

au mieux à ses clients, SDAG Adhésifs

mandes passées avant 13 heures.

à ses clients de la PLV grand

et complémentaire des autres

Visiance possède également

format, de grands volumes en

techniques d’impression. Tout

une deuxième ligne 4 couleurs

sérigraphie. Cette ligne a été

est une question de quantité.■

de travail quotidien.

cartouches et des supports.

accroît sa capacité de livraison en triplant

Divisée en six activités distinctes - découpe,

• Une proximité client

sa surface de stockage pour atteindre

Après l’ouverture d’une

3000 m². Grâce à cet agrandissement, la

textile, outillage et signalétique, SDAG

agence commerciale et tech-

société basée à Weyersheim, dans le Bas-

Adhésifs dispose d’un catalogue produits

nique en région parisienne,

Rhin, souhaite réduire ses délais d’appro-

de 8400 références et expédie en moyenne

visionnement et répondre à l’un de ses

250 colis chaque jour.

à Voisins-le-Bretonneux, le distributeur poursuit

principaux objectifs : livrer l’ensemble de

ÉVÉNEMENT

numérique, films spécifiques, marquage

SYMPHONIE VISUELLE 2010 :

Créé en 1995, la société composée aujourd’hui

également son développement

de 23 personnes devrait réaliser en 2009

avec une présence sur

un CA de 8 M€, confirmant ainsi sa crois-

Bordeaux. Pour être plus

sance constante depuis 15 ans.

réactif et au plus près de ses Conjointement à l’inauguration de ses nouveaux locaux, SDAG Adhésifs lançait la nouvelle version de son site internet : www.sdag.net

clients et de leurs attentes. De g. à d. : Christophe Bauer (Thieme), Yves Colombet (Visiance), Frank Thieme, Marc Giry et Laurent Guichard (Visiance).

14 • SIGN INFO SERI N° 228

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

SIGN INFO SERI N°228 • 15

LE SALON FRANÇAIS ANNONCE DE NOUVELLES DATES ET UN PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC LA FESPA ET LE GPSF*. UN SOMMET REGROUPANT LES PLUS GROS ACTEURS FRANÇAIS EST ORGANISÉ LORS DU SALON AVEC LES DEUX ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES.

UNE STRATÉGIE DE CHOC

L’Evénement

LE SYNAFEL EST ÉGALEMENT ASSOCIÉ À L’ÉVÉNEMENT. REGARDS CROISÉS AVEC GILDAS RONDEPIERRE, COMMISSAIRE DU SALON, FRAZER CHESTERMAN,

le décryptage des grands rendez-vous

DIRECTEUR DE LA FESPA ET JEAN-PIERRE ROUSSEAU, PRÉSIDENT DU SYNAFEL.

INTERVIEW ELISABETH VILAR-BOTHIN CHEF DE PRODUITS ARTS GRAPHIQUES EPSON

Une productivité sans compromis ! Voilà le nouveau cheval de bataille d’Epson.”

LE CHAMPION DE LA QUALITÉ, LEADER

*Groupement Professionnel de la Sérigraphie Française et de l’Imagerie Numérique

SUR LE MARCHÉ DE LA PHOTO POURSUIT SA POLITIQUE DE DIVERSIFICATION EN 22 • SIGN INFO SERI N° 228

S’ATTAQUANT AU CRITÈRE DE PRODUCTIVITÉ POUR

COMMERCIALISÉES À PARTIR DE CETTE

POUVANT ATTEINDRE 50 M2 PAR HEURE.

5 couleurs dont l’encre noire mate et noire

clients de réaliser de l’affichage qualitatif

pas transiger sur la qualité. Et ce qu’ils

des prestataires de services. Nous nous

volumes d’impression d’étiquettes en très

photo sont embarquées simultanément.

avec un bon rendement.

recherchent avant tout, ce sont des

battons aujourd’hui sur des spécifications

haute qualité et bénéficie d’un nouveau

machines qualitatives, productives et

comme notre label technique d’impression

système de finition en mode autonome.

Ces nouvelles machines ont donc tout pour

polyvalentes afin de répondre à un

d’art par exemple mais aussi sur la

Notre gamme d’imprimantes grand format

automatisé, un cutter qui permet une

plaire… Mais à quel prix ?

maximum de demandes et diversifier

polyvalence de nos machines. La GS6000

était présentée pour les industriels de

coupe franche en 4 secondes, une autono-

Leur lancement coïncide avec l’opération

leurs clients.

par exemple remporte un véritable succès

l’emballage. En complément, nous

118 cm) représentent la toute nouvelle

mie d’encre pouvant aller jusqu’à 700 ml

« Nouveaux prix » qui concerne nos

génération de nos imprimantes. Alors que

par couleur et un système d’alimentation

imprimantes grand format. La Stylus Pro

nous sommes connus et reconnus par les

papier très ergonomique car sans man-

professionnels pour proposer des qualités

car elle répond à cette attente. C’est la

présentions également avec EFI, l’Epson

Une stratégie de la diversification qu’Epson

seule 8 couleurs en écosolvants mais c’est

Stylus Pro WT7900 couplée avec les solutions XF d’EFI, Fiery XF et Colorproof

GS6000 est ainsi proposée à 21 995 €

a faite sienne depuis près de deux ans

aussi une machine qui permet de multiplier

drin. Rendement optimal garanti donc.

contre 29 995 € précédemment, la Stylus

maintenant ?

les applications spécifiques, la dernière en

XF. L’Epson Stylus Pro WT7900 est en fait

Pro 11 880 à 9 995 € contre 13 995 €,

Depuis deux ans, Epson parie en effet sur

date étant la personnalisation de papiers

la première imprimante au monde à

marché, nous ajoutons cette saison une

Et du point de vue de la qualité de

et les Stylus Pro 7 450 et 9 450 à respecti-

une stratégie de la diversification. Comme

peints avec un niveau de définition

bénéficier d’une encre blanche à base

nouvelle corde à notre arc en garantissant

l’image ?

vement 2 195 € au lieu de 2 695 € et

je vous le disais, nous sommes leader sur

incroyable. Pour ce faire, nous avons

d’eau, conçue pour l’épreuvage d’embal-

une vraie productivité.

Chez Epson, la qualité est un critère absolu. C’est sur elle que repose d’ailleurs

d’impression parmi les meilleures du

3 995 € au lieu de 5 495 €.

le marché de la photo qui est un marché

travaillé en partenariat avec Filmolux qui

lages et l’impression d’échantillons sur un

Nouvelles dans la gamme, les deux

très qualitatif mais aussi très difficile. Il

a validé quatre textures différentes

éventail de films souples, de papiers et de

toute notre image et qui explique que nous

nouvelles Stylus Pro ne subissent pas

nous fallait donc trouver de nouveaux

aujourd’hui commercialisées.

supports métalliques. Les solutions XF d’EFI

Une productivité sans compromis ! Voilà en

ayons près de 95 % de parts de

d’augmentation et sont proposées au prix

leviers de croissance. Avec nos nouvelles

effet le nouveau cheval de bataille

marché dans le secteur de la photo.

de 5 495 € pour la 44 pouces et 2 695 €

Stylus Pro, nous visons évidemment

Quels sont les autres leviers de croissance

de répondre aux exigences du secteur de

d’Epson. Nos nouvelles imprimantes ont

Nos deux nouvelles machines sont donc

pour la 24 pouces.

d’autres cœurs de cible comme les

d’Epson ?

l’impression d’emballages. En fonction de

été conçues pour répondre à la probléma-

fidèles à cette stratégie et sont toutes les

prestataires de services, les centres de

Nous sommes de plus en plus concernés

l’application, elles peuvent également

tique de secteurs comme le plan ou

deux dotées de l’encre UltraChrome K3

Le prix est certes intéressant mais pensez-

reprographie intégrés et bien sûr le

par les marchés de niche. Nous étions

automatiser les différentes étapes de

l’affichage où les exigences de réactivité

Vivid Magenta afin de garantir des

vous vraiment que les nouveaux marchés

marché du POS. Sur le marché dit

d’ailleurs présents au salon Label Expo à

mesure des couleurs, de la linéarisation au

sont de plus en plus fortes. Les Stylus Pro

couleurs plus saturées et permettre des

que vous ciblez aient besoin d’un tel

« technique », nous n’avons que 10 %

Bruxelles qui s’est tenu quasiment aux

calibrage, en passant par la création de

7 700 et 9 700 affichent ainsi des vitesses

tirages qui auront plus d’intensité et

niveau de qualité ?

de parts de marché, nos marges de

mêmes dates que Viscom. A cette occa-

profils, la vérification et l’optimisation.

qui peuvent aller jusqu’à 50 m2 par heure.

d’impact. La résolution proposée, qui est

Absolument. La qualité est ce qui va

progression sont donc grandes. La Stylus

sion, Epson a présenté ses dernières inno-

Encore et toujours de la qualité donc !

Les innovations éprouvées et plébiscités de

de 1 400 x 1 400 dpi, permet par ailleurs

permettre aujourd’hui aux prestataires de

Pro couleurs 11 880 et ses 64’’ de laize

vations en matière d’impression numérique

nos autres imprimantes se retrouvent bien

l’impression de traits et de petits carac-

services de se différencier par rapport à

ainsi que notre modèle GS6000 et ses

d’étiquettes et d’épreuve d’emballage.

sûr également dans cette nouvelle généra-

tères de façon très fine et très précise.

leurs concurrents. Les professionnels nous

encres écosolvants participent de la même

Notre produit phare était l’Epson Digital

tion de machines avec des imprimantes

Bref, tout est réuni pour permettre à nos

le disent tous : ils ne veulent absolument

stratégie et s’adressent déjà au marché

Label Press qui permet d’effectuer de forts

Sans compromis ?

30 • SIGN INFO SERI N° 228

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

SIGN INFO SERI N°228 • 23

L’Interview

FIN D’ANNÉE, AFFICHENT DES VITESSES

et l’Epson Stylus Pro 9 700 (44’’, soit

sion de 360 buses avec nettoyage

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

SES DEUX NOUVELLES STYLUS PRO,

L’Epson Stylus Pro 7 700 (24’’, soit 61 cm)

Nous avons également 10 têtes d’impres-

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

LES MARCHÉS TECHNIQUE ET DE SIGNALÉTIQUE.

Vous avez présenté sur Viscom Paris, et en avant-première européenne, deux nouvelles Stylus Pro, la 7 700 et la 9 700. Quelle est leur valeur ajoutée ?

le point de vue des décideurs

accentuent la qualité de l’imprimante, afin

L’AVENIR D’UN MÉTIER EN QUESTION : LA SÉRIGRAPHIE

DOSSIER

L’AVENIR D’UN M ÉTIER EN QUESTION Propos recueillis par Cécile Jarry

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

A L’HEURE OÙ LES ENFANTS DU BABY-BOOM PARTENT À LA RETRAITE, OÙ LES OUVRIERS LES PLUS QUALIFIÉS QUITTENT LEURS ATELIERS, ET QUE SE POSE L’INÉVITABLE QUESTION DU RENOUVELLEMENT DES GÉNÉRATIONS, LA PERTE D’UN SAVOIR-FAIRE PRÉCIEUX EN SÉRIGRAPHIE EST UN VRAI SOUCI POUR LA PROFESSION. CERTAINS PROFESSIONNELS S’Y TROUVENT D’ORES ET DÉJÀ CONFRONTÉS.

SIGN INFO SERI N°228 • 31

Le Dossier

• Une certification pour Microsoft Vista Pulse a reçu la certification de Microsoft il y a plus de 8 ans et est notamment compatible Vista.

les enquêtes sectorielles

Par Cécile Jarry

LA SÉRIGRAPHIE : UNE TECHNIQUE, PLUSIEURS MÉTIERS La sérigraphie est une technique d’impression qui permet d’imprimer sur presque tous les supports. De nombreux secteurs d’activité bénéficient aujourd’hui de ses applications. On trouve ainsi des sérigraphes dans : • l’industrie textile sur vêtements montés (écrans plats) et sur métrage de tissus (écrans cylindriques)

Reportage

• la sérigraphie industrielle (verre, électronique, jouets, automo-

BIFI INVESTITétiquettes) DANS sérigraphie artistique (portfolio, livres) LE MARQUAGE• laTEXTILE

• quelques applications particulières (pâtisserie, chaussures, etc.)

BIFI INVESTIT DANS LE MARQUAGE TEXTILE

32 • SIGN INFO SERI N° 228

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

DANS LA SÉRIGRAPHIE TEXTILE ET LUTTE CONTRE LA DÉLOCALISATION DU TRAVAIL. Depuis trois ans, Bifi a développé une activité de marquage textile pour diversifier son activité et assurer son avenir.

46 • SIGN INFO SERI N° 228

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

Avec un sourire, Philippe Rabaux, le dirigeant de la société, se remémore les débuts de l’aventure Bifi, quand l’entreprise ne se limitait qu’à une seule machine de tampographie dans un garage. Ancien salarié de Schneider Electric, où il faisait déjà ses preuves dans le marquage, Philippe Rabaux franchit le pas en 1989 et crée la société Bifi (Bourgogne Impression et Finition Industrielle) pour répondre à un besoin de marquage sur les objets industriels et publicitaires. Ce n’est qu’en 1997 qu’il quitte Schneider Electrique pour développer Bifi. Aujourd’hui, la société compte neuf salariés et approche les 450 000 € de chiffre d’affaires dont 80 % pour la tampographie, son métier originel.

LE DUEL AVEC LES PAYS DE L’EST « Nous avons fait un très bon dernier exercice jusqu’en septembre, puis nous avons connu une chute d’activité importante jusqu’en mars, après quoi les commandes sont revenues » explique, perplexe, Philippe Rabaux. « Nos clients sont multiples, on les trouve dans l’industrie, principalement des transformateurs de plastique », ajoute-t-il. Un coup d’œil aux vitrines de présentation des produits finis pour se rendre effectivement compte que le marquage sur les moulages en plastique représente une part significative des commandes clients parmi lesquels… Schneider Electrique ! On retrouve aussi le marquage Bifi sur des produits grand

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

public tels que les skis « Look Rossignol » ou encore les autocuiseurs Téfal. Lors du passage à l’euro, ce sont des milliers de convertisseurs Bifi qui ont été mis sur le marché. « L’activité est cependant rendue plus difficile depuis trois ou quatre ans par la concurrence étrangère », poursuit Philippe Rabaux. En clair, le phénomène des délocalisations, notamment au sein de l’Union Européenne, lui donne un motif d’inquiétude. C’est d’ailleurs en Europe de l’Est que la société connait ses plus gros concurrents alors que ses clients sont principalement issus de la région. « Il est fréquent qu’un donneur d’ordre s’adresse à nous et à d’autres acteurs, en Bulgarie et Roumanie notamment, pour passer un marché », constate Philippe Rabaux.

ESKOARTWORK ESKOARTWORK, SOCIÉTÉ BELGE BASÉE À GAND, EST UN DES FABRICANTS DE TABLES DE DÉCOUPE LEADER DANS LE MONDE AVEC SES TABLES KONGSBERG. PRÉSENT À L’ORIGINE SUR LE MARCHÉ

J’UTILISE

DE L’EMBALLAGE, ESKOART-

WORK PROPOSE AU-

FAITS D’IMAGES A CHOISI JM TEXTILES

JOURD’HUI UNE GAMME COMPLÈTE DE PRODUITS

ASSOCIANT HARDWARE ET

LE TEMOIGNAGE

SOFTWARE PARTICULIÈREMENT

ERIC DAHIREL

ADAPTÉE AUX MARCHÉS DU

DIRECTEUR FONDATEUR DE FAITS D’IMAGES

SIGN & DISPLAY.

■ Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à travailler avec les toiles PVC free de JM Textiles ? La demande particulière d’un client engagé ? En matière de protection de l’environnement, nous sommes plutôt proactifs vis-à-vis de nos clients. La recherche de supports innovants fait partie de notre mission, a fortiori lorsqu’il s’agit de trouver des medias plus écologiques. Nous proposons donc systématiquement cette alternative à nos clients. A eux ensuite d’accepter ou pas.

© Faits d’Images

L’UTILISATEUR

LES « TOILES DIFFUSANTES » DE JM TEXTILES

FAITS D’IMAGES

PVC FREE DE L’ALLEMAND JM TEXTILES EN FONT PARTIE. UN CHOIX QUI RESPECTE BIEN SÛR L’ENVIRONNEMENT, MAIS AUSSI LE PORTEFEUILLE DE SES CLIENTS. EXPLICATIONS. Cécile Jarry

52 • SIGN INFO SERI N° 228

JM Technical Textiles, alias Junkers & Müllers Technical Textiles, est une entreprise allemande dont le savoir-faire dans la création de textiles techniques est reconnue depuis près de 50 ans. Sa gamme de produits se décline en trois catégories : les textiles intérieurs pour se protéger du soleil et qui sont destinés à des usages privés et professionnels ; les textiles réservés au display et qui répondent à toutes les normes anti feu ; et enfin, les textiles dédiés à l’impression numérique avec la ligne Mediatex qui compte 12 références. Développée en partenariat avec les industriels de l’impression numérique, cette dernière propose des produits sans PVC qui répondent à la norme Oeko-Tex Standard, avec des toiles qui peuvent être imprimées avec des encres UV, solvants, éco solvants, aqueuses ou alors par sublimation.

■ Peut-on tout faire avec des supports « verts » ? Nous sommes beaucoup moins limités qu’auparavant. Les industriels ont fait beaucoup de progrès et proposent désormais des medias d’excellente qualité utilisables dans de nombreuses applications. JM Textiles, 3M ou encore Mactac par exemple ont des matériaux recyclables qui répondent à toutes nos attentes et contraintes techniques.

LES PRODUITS

LES SUPPORTS INNOVANTS.

Faits d’Images est une jeune entreprise spécialisée dans l’impression numérique pour les marchés de la communication visuelle et de la signalétique. Créée par Eric Dahirel il y a 4 ans, elle n’en est pas moins expérimentée avec, au poste de chef d’atelier, un ancien sérigraphe de 25 ans de métier et, côté infographie, des experts... « L’important pour nous, explique Eric Dahirel, est d’être capable de répondre à toutes les attentes de nos clients et d’assurer une prise en charge complète de leurs projets, du fichier de départ jusqu’à la pose ». Equipée de 2 machines Seiko, une 100S et une 64S, la société basée à Clichy répond à des appels d’offre variés qui vont de la vitrine aux réalisations grand format en extérieur en passant par des opérations purement événementielles. Pour le très grand format, elle travaille avec un partenaire. Vinci Park, L’Occitane, la BNF, Alain Afflelou, Dim ou encore Aquamondo lui font aujourd’hui confiance, pour un chiffre d’affaires donné pour 2008 de 518000 €.

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

SIGN INFO SERI N°228 • 33

■ Le prix de ces medias reste cependant équivalent à celui d’un produit premium. Quels sont vos arguments pour convaincre vos clients de les choisir plutôt que d’autres ? Si l’on reste fixé sur le prix du media, on peut craindre une facture en effet plus importante. Mais on se trompe de raisonnement… Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’il faut penser « global ». Nous venons de réaliser une campagne vitrines pour l’enseigne Aquamondo et nous avons choisi d’imprimer ses visuels sur des « toiles diffusantes » de JM Textiles, la demande du client étant plus d’ordre économique qu’écologique. Ce type de matière nécessite moins d’encre qu’une matière classique, avec un rendu plus éclatant. Nous avons donc une meilleure qualité d’impression pour un coût diminué. Ensuite, il s’agit d’une toile, c’est donc un matériau léger, facile à transporter. On peut même l’envoyer par la poste, le coût est moins important et pour le porte-monnaie et pour l’environnement. Dernier point : la pose des produits. Inutile en effet pour ce genre de toiles de mobiliser des poseurs, le personnel des magasins est tout à fait capable de les installer. Ce qui réduit encore la facture ! ■ Morale de l’histoire, on peut donc à la fois « être et avoir » avec une campagne écologique et économique… Exactement. Il ne faut pas oublier que le développement durable repose en effet sur trois piliers majeurs qui sont : l’écologie, le social et l’économie. Et que seule cette approche triple est source d’avenir pour les entreprises. Nous l’avons compris et nos clients également. Après Aquamondo, la marque Dim a ainsi fait appel à nous pour le même type d’opérations.

Il faut penser « global »… Eric Dahirel DIRECTEUR FONDATEUR DE FAITS D’IMAGES

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

Les Nouveaux Produits

1

1. Table de découpe Kongsberg XP24.

FOCUS FABRICANT

le zoom sur une stratégie

CLICHY AIME TRAVAILLER

PLUS QUE DES PRODUITS DE DÉCOUPE, UNE OFFRE GLOBALE OPTIMISANT LES FLUX DE PRODUCTION

䉴䉴

SIGN INFO SERI N°228 • 47

Le Focus

LE JEUNE IMPRIMEUR DE

Patrick Salvaire a longtemps été enseignant-formateur en sérigraphie aux Gobelins, à Paris. En 2008, la prestigieuse école a fermé son CAP sérigraphie. Quelques années auparavant, en 2004, le brevet monté en collaboration avec le GPSF (Groupement Professionnel de la Sérigraphie Française et de l’impression numérique) était également arrêté. « Nous avons dû faire face à une défection forte de la part de nos

les rencontres avec les entreprises

DANS LA TAMPOGRAPHIE. AUJOURD’HUI, SON PDG, PHILIPPE RABAUX, A CHOISI LA DIVERSIFICATION

Par Gildas Rondepierre

Philippe Rabaux, Pdg de BIFI

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

UNE CRISE DES VOCATIONS

Les Reportages

VINGT ANS CETTE ANNÉE. DEPUIS SES ORIGINES, ELLE DÉMONTRE UN SAVOIR FAIRE INDÉNIABLE

LES « TOILES DIFFUSANTES »

« Trouver un bon chef d’atelier en sérigraphie relève du parcours du combattant », confie un industriel qui, après avoir passé plusieurs petites annonces sans succès, a finalement décidé de former quelqu’un, en interne. L’entreprise fait pourtant partie du top 20 des plus gros imprimeurs sérigraphes français. Quant à la fiche de poste, elle avait tout pour plaire, y compris le salaire, autour de 42K€ par an. Crise de vocations, problème de compétences… le phénomène s’explique par plusieurs raisons.

biles, CD et DVD) • la sérigraphie graphique (PLV, grandes affiches, emballage,

LA SOCIÉTÉ SITUÉE PRÈS DE DIJON FÊTE SES

© JM Textiles

Tous les niveaux du logiciel Pulse comprennent les fonctions essentielles suivantes en plus de la compatibilité Windows Vista et XP : • Plus de 125 lettrages de broderie de haute qualité connectés au point le plus proche • Une fusion de dessins de broderie en stock avec lettrages avancés et monogrammes • Une fenêtre dessin avec contours et points à l’aide du fichier de format performant.pxf • Lecture et écriture des formats de disquettes de broderie communs • Connexion directe aux machines à broder Tajima, Barudan, Brother, SWF, Toyota, et ZSK • Support exclusif des machines à broder avec activation LAN Tajima • Support d’une communication série bidirectionnelle Tajima et du format dessin.tbf • Recettes : paramètres personnalisés pour la broderie sur des tissus spécifiques • 3 outils d’édition pour redimensionner, tourner, et incliner • Une édition point par point • Impression de fiche technique avec informations du dessin avec codes barres • Lien Web vers le site Pulse e-Services • Page web exclusive Pulse • Possibilité de redessiner et de naviguer pour une simulation réaliste des points dans un dessin et changer facilement les vitesses de dessin • Plusieurs palettes de fils pour personnaliser un dessin simple et l’utiliser sur des tissus de couleurs différentes en l’enregistrant sur un fichier avec plusieurs palettes de fils

Depuis 1997, ID Numérique

J’utilise

L’importation vectorielle est le moyen le plus rapide et le plus facile de créer de la broderie et réduire le temps de piquage de 50 %. La capacité de convertir de l’art vectoriel en points rapidement est un argument-clé pour tout brodeur.

ID Numérique : perspectives 2010

la

société Visiance, qui compte

Présent sur l’ensemble des continents, EskoArtwork compte 900 collaborateurs et a réalisé en 2008 un CA global de 165M€. Chaque année, la société dégage des profits lui permettant de consacrer une part importante de ses ressources (1/3 des effectifs) à la recherche et développement. Cette stratégie d’investissements lui permet d’adresser de nouveaux marchés avec des solutions globales adaptées.

OBJECTIF : LE MARCHÉ DU SIGN & DISPLAY Historiquement présent sur le marché de l’emballage à travers ses tables Kongsberg (plus de 200 installées en France et 2 000 dans le monde), ou par l’intermédiaire de ses logiciels ArtPro et PackEdge (80 % des packagings présents en grande surface), EskoArtwork diversifie depuis trois ans son activité,

54 • SIGN INFO SERI N° 228

© JM Textiles

La broderie fondée sur une réelle importation vectorielle.

SPANDEX

suite notamment à la demande de ses clients, en s’intéressant au marché du Sign et du Display. Avec un certain succès d’ailleurs, puisque 50 machines ont d’ores et déjà été vendues en France. Le succès de cette stratégie tient à plusieurs facteurs. Le marché du Sign & Display dispose tout d’abord d’un fort potentiel de développement, boosté par l’arrivée des Flatbed UV. Quel intérêt en effet pour un imprimeur de posséder une imprimante à plat UV sans table de découpe associée ? Pour surfer sur la vague, EskoArtwork a noué des partenariats commerciaux et techniques avec des fabricants tels que Durst, Fuji, HP ou encore Vutek. La société s’est attachée ensuite à développer une offre logicielle adaptée aux problématiques de ce nouveau marché. À la différence du marché de l’emballage, les produits destinés au Sign &

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

2. Une caméra est fixée sur la tête de découpe (système i-cut) et identifie les marques de repérage positionnées sur le support.

Display sont en effet déjà imprimés, ce qui suppose une très grande précision de coupe mais aussi une parfaite cohérence dans le processus de production (de la création des fichiers, à l’impression, puis à la découpe). Enfin, EskoArtwork a décidé de s’appuyer sur l’expérience de ses clients installés pour développer un véritable partenariat avec eux, dans le but d’adapter et optimiser ses propres produits. Olivier Moeyersoms, directeur France d’EskoArtwork, explique : « Nous travaillons avec des clients qui sont aussi des partenaires. Par exemple, la société All Print, spécialisée sur le marché de la signalétique point de vente et qui dispose de deux tables à plat Kongsberg, collabore au développement et au perfectionnement d’une partie spécifique de notre logiciel Sign Up Auto ».

2

UNE OFFRE GLOBALE : MACHINES ET LOGICIELS La mise en place de solutions globales d’optimisation des flux de production incluant harware et software constitue un autre levier de croissance majeur pour EskoArtwork. C’est, par exemple, une caméra fixée sur la tête de découpe (Système i-cut), qui identifie les marques de repérage positionnées sur le support. Cette caméra est également capable de tester l’épaisseur du support et d’identifier, grâce à une lecture de code-barres (brevet EskoArtwork), le bon outil de coupe, et d’éviter ainsi les erreurs de manipulation. Avec une gamme très complète de cutters et de fraises, il est alors possible de découper tout type de support, allant du papier au textile, en passant par le Forex, l’alu, le carton

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

ondulé, le plexi, le Dibond, le Re-board ou encore la mousse. En complément de cette offre Hardware, une série de logiciels d’aide à la conception (logiciels Artios CAD, Desk Pack, Vizualiser, Sign Up) est également proposée. Avec un double objectif : un gain de temps et d’argent. L’opérateur peut concevoir, visualiser et contrôler en 3D le produit fini à partir d’un seul écran d’ordinateur et sans préproduction. Il peut également optimiser le graphisme présent sur l’objet 3D. À la fin du processus, une simulation présente la mise en situation de l’objet sans avoir à le créer. Enfin, avant la mise en production, l’opérateur peut aussi optimiser la surface d’impression et de découpe en positionnant les objets de façon à laisser le moins possible de surface vide et éviter les gâches de matières très coûteuses.

䉴䉴

SIGN INFO SERI N°228 • 55

J’Utilise

le témoignage pratique d’un utilisateur ROLAND

PROMATTEX

Gamme ImagePerfect

FPG2 : des encres à base eau

Une presse horizontale pour mug

Exclusivement distribuée en Europe, la gamme ImagePerfect de Spandex s’étoffe de nouveaux matériaux environnementaux sans PVC, sans chlore et sans plastifiants. Ces matériaux spécialement conçus pour les imprimantes numériques à jet d’encre sont compatibles avec les encres à base éco-solvants, solvants et les encres à séchage UV. Ils ont été conçus pour des applications intérieures et extérieures de courte durée. Leur couchage de surface spécifique assure des qualités d’impression excellentes. La gamme des produits environnementaux ImagePerfect est aujourd’hui composée de: • la bâche Frontlit IP 2120, une matière couchée de grande qualité donnant l’impression d’un matériau avec plastifiants et qui, comme pour une bâche traditionnelle, peut être soudée ou cousue;

Roland enrichit sa gamme d’encres avec les FPG2, une nouvelle gamme d’encres à base eau qui peut être installée sur les séries VersaART RS-640, VersaCAMM VP-300 et VP-54. Sa nouvelle formule lui permet d’imprimer sur une grande variété de matériaux. Les composants ne contiennent pas de solvants, ce qui les rend plus sûrs pour l’opérateur et pour l’environnement de travail. Les FPG2 peuvent être utilisées pour la photo, les posters, la promotion et la communication visuelle intérieure et extérieure. Elles sont supportées directement par le RIP Roland Versaworks grâce aux profils dédiés.

La PromaMug MG-170ME se veut être une des presses les plus fonctionnelles du marché. Sa résistance horizontale permet d’enfiler des articles de grandes tailles (bouteille, etc.) tout en centrant le marquage. Avec ses 4 résistances en option, elle peut également imprimer une tasse à café, une choppe ainsi que tout produit cylindrique d’un diamètre de 56 à 100 mm et de 140 mm de hauteur maximale. Ses deux poignées amovibles conviennent aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers, tout en offrant la possibilité d’avoir son objet de face ou de profil.

EPSON

SIGN INFO SERI N°228 • 53

ROLAND

PROMATTEX

Un plotter impression et découpe avec encres métalliques Conçu pour le prototypage de packaging, d’étiquettes adhésives et le Fine Art, le plotter XC-540MT offre une combinaison unique d’encres en quadrichromie, blanche et métalliques. Comme le modèle précédent XC-540, il est doté du RIP Roland Versaworks et du système de gestion Roland Intelligent Pass Control.

• la bâche multi-usages IP 2413 résistante aux rayures et à la déchirure et développée pour des applications extérieures et intérieures; • le film adhésif blanc brillant pour impression numérique IP 2522 et le film adhésif transparent brillant pour impression numérique IP 2523. IP 2522 et IP 2523 sont des films en polyoléfine et permettent une excellente qualité d’impression grâce à leur traitement de surface. • le film de lamination brillant IP 2830-103, avec adhésif à base d’eau est également proposé pour la lamination des films IP 2522 et IP 2523.

ROLAND

Stylus Pro 7700 et 9700 : une productivité accrue Les innovations éprouvées des dernières imprimantes Epson se retrouvent dans les nouvelles Stylus Pro du fabricant qui y ajoute en plus la productivité avec une vitesse qui va jusqu’à 50 m² /h. Dotées simultanément de cartouches noir mat et noir photo, elles impriment sur différents supports sans avoir à changer l’encre et tout en optimisant la qualité. Avec leurs 5 couleurs et leur encre Vivid Magenta, elles conviennent pour des tracés filaires précis, des cartes nuancées ou des posters promotionnels. Un driver intuitif, simple d’utilisation et compatible avec l’interface HDI d’AutoCAD permet d’accéder à de nouvelles fonctionnalités comme l’imbrication des images afin d’optimiser le remplissage de la page et d’économiser du papier.

ANAJET SPRINT Sont inclus également : le sécheur additionnel, le ré-enrouleur, un cours technique et applicatif à la Roland DG Academy et la garantie Roland DG Care. Un système de récupération des encres en fait par ailleurs une machine très économique avec une réduction des coûts allant jusqu’à 80 %.

Versa UV LEC-330 La nouvelle imprimante à polymérisation UV de Roland intègre la fonction de découpe. Sa laize de 76,2 cm permet l’impression en quadrichromie et en blanc simultanément et elle utilise les nouvelles encres Roland EcoUV à 220cc, de même qu’un vernis transparent pour des effets particuliers. Son système de roll to roll découpe parfaitement le contour de l’image imprimée. Points forts : sa vitesse

Le strass économique Idéal pour débuter dans le strass à moindre coût, le kit « Alphabet » de Promattex ne nécessite aucun matériel spécifique pour la fabrication des gabarits. Un lot complet de lettres et de chiffres prêts à l’emploi sert à composer très rapidement et facilement un marquage personnalisé pour le textile. Livré avec sa boîte de rangement et ses intercalaires, il se compose de 175 gabarits et de plusieurs accessoires (plateau, brosse à strass, etc.). Le pochoir pour strass, alias un vinyle adhésif épais conditionné en rouleau, est également proposé en complément.

Productivité et résolution améliorées L’Anajet Sprint a été mise sur le marché en avril 2009 aux Etats-Unis. En Europe, c’est à Viscom qu’elle a été présentée pour la 1re fois, sur le stand d’Ankersmit. Par rapport au modèle précédent, elle présente une nouvelle tête d'impression et des drivers Windows et RIP qui améliorent les résolutions et les performances de la machine pour une productivité supérieure de 30 à 40 % par rapport au modèle

ROLAND VersaCAMM SP-300i et SP-540i Cette nouvelle série de plotters d’entrée de gamme est destinée à ceux qui veulent faire leurs premiers pas dans le monde de l’impression numérique. La série SPi est disponible en deux modèles: la SP-300i avec une laize à 76,2 cm et la SP-540i à 134,6 cm.

les derniers lancements d’impression améliorée par rapport à la version précédente et sa qualité d’impression, jusqu’à 1440 x 1440 dpi en mode “artistique”. Elle est également équipée d’un logiciel de gestion en français.

60 • SIGN INFO SERI N° 228

Les deux modèles sont équipés de toutes les fonctionnalités pour la gestion de l’impression et de la découpe du vinyle et de la technologie Roland Intelligent Pass Control pour la gestion optimale des gouttes. Ils sont également certifiés Eco Label et disposent de la certification Energy Star qui garantit des économies d’énergie.

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

précédent. Pour l'impression sur textiles foncés, le RIP peut-être lancé depuis le logiciel graphique de conception, ce qui évite de sauver/recharger le fichier. Les marchés ciblés sont les enseignistes, le marquage sur textiles et les brodeurs.

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

SIGN INFO SERI N°228 • 61

Des rendez-vous incontournables. Abonnez-vous !


FOCUS FABRICANT

VUTEK LA SOCIÉTÉ VUTEK, RACHETÉE EN 2005 PAR LE GROUPE EFI, EST L’UN DES LEADERS MONDIAUX SUR LE MARCHÉ DES IMPRIMANTES NUMÉRIQUE TRÈS GRAND FORMAT. DÉCRYPTAGE SUR LES RAISONS D’UN SUCCÈS.

Avec un parc de plus de 250 machines sur le marché français, Vutek est incontestablement devenue une marque de référence dans le domaine du très grand format numérique. Dans une conjoncture pourtant tendue, 2009 a été une bonne année pour elle. Il s’est vendu, en Europe, une imprimante Vutek tous les 2,1 jours ouvrés, ce qui en fait son marché le plus important avec 49 % de ces ventes mondiales. Les plus performants sont la France, l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie, alors que l’Espagne, la Turquie et la Russie souffrent plus.

UNE STRATÉGIE BASÉE SUR LA QUALITÉ Ce succès s’explique en partie par une orientation stratégique différente de la plupart de ses concurrents. Vutek a tou-

50 • SIGN INFO SERI N° 229

Siège Efi Vutek en Belgique

jours souhaité privilégier la qualité par rapport à la vitesse. « Nous avons établi un niveau de qualité d’impression sous lequel nous ne descendrons jamais » explique ainsi Antonio Castano, directeur commercial pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Depuis 2009 et le lancement de sa nouvelle gamme GS, Vutek propose également des imprimantes avec des vitesses d’impression très élevées. Elles viennent compléter une gamme de produits ne comprenant pas moins de sept modèles différents. Avec des laizes allant de 2 à 5 mètres, Vutek dispose ainsi à la fois d’imprimantes roll-to-roll et hybrides (rouleau et flatbed). Au niveau des encres, il est possible d’utiliser soit des encres solvant (sur 2 modèles), soit des encres UV.

JANVIER - FÉVRIER 2010


FOCUS FABRICANT : VUTEK

EFI VUTEK : UNE SOCIÉTÉ MAJEURE DANS L’OFFRE DU TRÈS GRAND FORMAT NUMÉRIQUE

DES RÉPONSES SPÉCIFIQUES POUR CHAQUE MARCHÉ Comme tout constructeur à vocation internationale, Vutek doit concevoir des produits commercialisables dans le monde entier, tout en répondant aux besoins spécifiques exprimés dans chaque pays. Or, ces besoins diffèrent d’un continent à l’autre, voire même d’un pays à l’autre. Comme le dit Marc Verbiest, directeur des relations presse : « Les clients des pays européens, et en particulier la France, l’Allemagne, l’Italie ou la Grande Bretagne, sont très exigeants en termes de qualité d’impression contrairement aux pays asiatiques et aux États-Unis. Nos départements R&D,

JANVIER - FÉVRIER 2010

situés aux États-Unis et en Israël, sont donc à l’écoute des différentes filiales pour créer des produits, certes internationaux, mais répondant aux besoins de chacun ». L’autonomie des différentes filiales Vutek à travers le monde permet de rester à l’écoute du marché et de concevoir des produits compétitifs et performants. C’est le cas, par exemple, de la nouvelle imprimante GS5000r, une imprimante UV roll to roll de 5 mètres qui répond parfaitement à la demande du marché, grâce notamment à sa possibilité d’imprimer en multi-rouleaux. « Le marché demandait à la fois une imprimante de très grande laize, et des machines capables d’imprimer rapidement sur de plus petites laizes. Avec

cette nouvelle imprimante, nous répondons aux deux besoins, puisqu’il est possible d’utiliser toute la largeur d’impression pour des applications très grand format type covering de bâtiment et/ou d’imprimer simultanément sur 3 ou 4 rouleaux en plus petits formats », explique Antonio Castano. « Nos modèles hybrides (QS et GS) répondent également parfaitement à la tendance du marché. Machines polyvalentes par excellence, elles permettent à nos clients d’imprimer à la fois sur supports rigides et souples, tout en utilisant des encres UV, plus respectueuses de l’environnement et moins contraignantes au niveau des conditions de travail des opérateurs » ajoute Adriana Puccio, responsable marketing de Vutek.

SIGN INFO SERI N°229 • 51






UNE DISTRIBUTION MAÎTRISÉE Cette écoute du marché résulte aussi de la politique commerciale mise en place. Vutek Europe a mis en place un modèle de distribution alliant ventes directes et indirectes, hormis les pays d’Europe de l’Est, où la vente exclusivement indirecte prévaut. Historiquement, Vutek vendait ces machines en direct. Mais pour plus de proximité et de compréhension des besoins spécifiques à chaque pays, Vutek Europe, sous l’impulsion d’Antonio Castano, a décidé de mettre en place un réseau de distribution indirecte, venant s’ajouter aux commerciaux de la marque. Ce système, à première vue difficile à mettre en place, fonctionne en fait très bien. « Aujourd’hui, nous avons plus de 25 revendeurs en Europe, auxquels s’ajoutent 15 commerciaux Vutek. Les relations que nous

52 • SIGN INFO SERI N° 229

entretenons avec nos différents revendeurs nationaux sont basées sur la confiance. Nous nous partageons parfaitement l’ensemble des clients et sommes constamment en contact pour suivre l’évolution des dossiers. C’est aux clients qu’appartient le choix final. Dans certains cas, ils souhaiteront travailler en direct avec Vutek, dans d’autres situations, avec le revendeur national pour plus de proximité. Mais dans tous les cas, cela se fait en concertation permanente et en parfaite entente entre Vutek et nos revendeurs » explique Antonio Castano. Ainsi, aucune segmentation verticale n’est imposée. L’exemple français illustre parfaitement cette collaboration, où Tripette et Renaud Image (unique distributeur nommé pour les produits Vutek et Rastek) et Vutek se partagent les dossiers. Avec une même philosophie : accompagner les clients dans leur développement et leur croissance. 82 % des

clients ayant acheté une première machine Vutek s’équipent à nouveau de produits Vutek en remplacement ou en additionnel. « C’est le chiffre dont nous sommes le plus fiers et qui valide notre stratégie. En effet, nous privilégions la relation de confiance plutôt que le coup par coup. Pour cela, nous proposons la meilleure machine en fonction des besoins des clients et préférons refuser une vente et orienter le client vers une machine concurrente si nous considérons que nos produits ne sont pas adaptés à leurs besoins », précise Antonio Castano. Cela devrait, par ailleurs, se faire de plus en plus rare, puisqu’en 2010, Vutek pourra compter sur l’arrivée des imprimantes Rastek, positionnées à des prix inférieurs à 100 000 €. Avec ces produits, Vutek disposera d’une gamme de produits complète et pourra adresser une typologie de clientèle qui ne leur était pas accessible jusqu’à maintenant.

JANVIER - FÉVRIER 2010


FOCUS FABRICANT : VUTEK

Nous avons établi un niveau de qualité d’impression sous lequel nous ne descendrons jamais »

2010, UNE ANNÉE PROMETTEUSE L’un des objectifs prioritaires de Vutek est la commercialisation de la gamme Rastek et le développement de sa gamme GS, avec l’arrivée de nouvelles améliorations techniques, comme l’intégration d’un tout nouveau système d’automatisation. Souhaité par les clients, il sera ainsi possible de charger et décharger automatiquement les rouleaux d’impression sans intervention humaine. Ces nouvelles fonctionnalités devraient apporter une amélioration de productivité ainsi qu’une réduction des coûts, notamment au niveau de la main-d’œuvre. L’autre priorité de Vutek pour 2010 concerne l’amélioration de la qualité de services auprès de ses clients. Avec trois techniciens localisés sur la France, auxquels s’ajoutent des techniciens et une hotline situés au siège en Belgique, Vutek est en mesure d’intervenir chez un client

JANVIER - FÉVRIER 2010

Antonio Castano DIRECTEUR COMMERCIAL POUR L’EUROPE, LE MOYENORIENT ET L’AFRIQUE.

en 8 heures. En 2010, avec la commercialisation des produits Rastek, la marque a décidé d’étoffer son service technique. Moins onéreuses, les imprimantes Rastek sont susceptibles de toucher un plus grand nombre de sociétés. Il est donc indispensable d’avoir plus de techniciens pour conserver, voire améliorer la qualité de services. L’année 2009 a également vu des marchés de niches émerger, notamment aux frontières de l’industrie. Comme nous l’assure Antonio Castano, les remontées terrain faites au service de R&D permettent de prendre en compte ces nouveaux débouchés. Aujourd’hui, Vutek dispose « dans ses cartons » de nombreux projets en attente de commercialisation, qui devraient permettre à la société d’animer et de renforcer sa position sur le marché dans les prochains mois. ■

VUTEK A TOUJOURS SOUHAITÉ PRIVILÉGIER LA QUALITÉ PAR RAPPORT À LA VITESSE.

XAVIER FLAUZAC

SIGN INFO SERI N°229 • 53


LES NOUVEAUX PRODUITS

TEXTILE GRAVURE SÉRIGRAPHIE TAMPOGRAPHIE NUMÉRIQUE CONSOMMABLES TRANSFERT

EPSON

EPSON

Un nouveau standard pour l’épreuvage

La Stylus Pro WT7900

Il fait partie de la dernière génération de supports d’épreuvage à jet d’encre d’Epson. Version plus épaisse et opaque du Proofing 205, le nouveau Proofing Standard 240, certifié FOGRA, a été conçu pour offrir un degré élevé de fidélité des couleurs, de précision du point blanc et de stabilité et répondre aux exigences des marchés de l’épreuvage jet d’encre. Grâce à sa large gamme de couleurs, cette version d’une épaisseur de 228,6 µm fournit un niveau de brillance conçu pour correspondre aux demandes les plus exigeantes en matière d’applications pré-presse. Optimisé pour l’épreuvage lorsqu’il est utilisé avec l’encre Epson UltraChrome™ K3, il offre une bonne stabilité à court terme. Commercialisé en rouleaux de 30,5 m, dans des largeurs de 17” à 44”, il est également proposé en feuilles simples aux formats A3+ et A2. Un échantillon de 5 feuilles est fourni avec chaque Epson Stylus Pro.

PANTONE La nouvelle couleur de l’année 2010 est arrivée ! Nom de code : PANTONE 15-5519 Turquoise. Pour 2010, Pantone voit la vie en bleu et nous transporte dans un paradis tropical exaltant... L’autorité mondiale en matière de couleur et de standards professionnels pour le secteur de la conception a en effet choisi, pour la nouvelle année, une teinte lumineuse et attrayante. Ce nouveau turquoise associe la sérénité du bleu à la vitalité du vert. « Il évoque les eaux tropicales et une escapade langoureuse tout en restaurant un sentiment de bien-être. Symbole de douceur, il s’attire une réaction favorable de la part de la plupart des gens. Universellement flatteur, il plaît aux hommes comme aux femmes, et s’accorde aisément avec la mode et la décoration d’intérieur », nous dit le communiqué. Tout un programme !

54 • SIGN INFO SERI N° 229

Destinée à l’épreuvage pour le packaging, cette imprimante 24” représente une nouvelle alternative aux systèmes d’épreuves numériques. Sa force : la maîtrise du blanc. Elle utilise en effet de l’encre blanche pour créer des couleurs d’accompagnement attrayantes, des dégradés de blanc et des superpositions précises. Ses 9 encres UltraChrome HDR offrent par ailleurs une excellente qualité d’impression. La précision du contrôle des couleurs permet d’ajouter au blanc de subtiles nuances de couleur afin de simuler l’encre blanche réellement utilisée dans le processus d’impression. Autre point fort très attendu par le marché : la présence des deux modes d’impression en surface ou miroir. Le premier utilise le blanc avant les couleurs et est idéal pour les supports transparents ou opaques. Le second imprime le blanc en dernier, pour des épreuves sur support transparent, visibles au recto comme au verso. Facile d’utilisation, la machine propose un support rouleau avec flasques qui permet de changer de papier plus rapidement. Quant à la découpe, elle est assurée par un cutter rotatif intégré. Un nouveau panier de réception des films recueille les épreuves pour éviter toute détérioration.

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

COMMUNIQUEZ ICI SUR VOS PRODUITS

JANVIER - FÉVRIER 2010


AGENDA 2010

SIHL Deux nouvelles toiles d’artistes

JANVIER SIGN & GRAPHIC IMAGING DU 25 AU 27 JANVIER DUBAÏ WWW.SIGNMIDDLEEAST.COM

Avec ses toiles couchées Miro Gallery Canvas white 340 et Fortuna Artist Canvas white 400, Sihl présente deux nouveaux supports haut de gamme d’impression grand format pour les applications d’intérieur. En polyester/coton, leur revêtement extra-blanc est propice à un espace colorimétrique très étendu allant des tracés transparents aux couleurs les plus denses. L’impression se caractérise alors par un aspect photo réaliste et une grande stabilité. Leur couchage spécial permet l’absorption de grandes quantités d’encre : même des aplats critiques de couleurs ou de gris sombres sont restitués avec beaucoup d’homogénéité. Le revêtement mat pour jet d’encre produit par ailleurs d’excellents résultats et permet de réaliser des impressions durables grâce à sa résistance à l’eau.

FÉVRIER COMMUNIQUEZ TEXTILE DU 02 AU 04 FÉVRIER LYON – EUREXPO WWW.COMMUNIQUEZTEXTILE.COM

MARS

SIHL

SYMPHONIE VISUELLE DU 24 AU 26 MARS PARIS – PARC DES EXPOSITIONS PORTE DE VERSAILLES (HALL 3.1) WWW.SYMPHONIE-VISUELLE.FR

Trois nouveaux papiers polyvalents pour encres latex

MARKETING POINT DE VENTE DU 30 MARS AU 1ER AVRIL PARIS – PARC DES EXPOSITIONS PORTE DE VERSAILLES (HALL 4) WWW.MARKETINGPOINTDEVENTE.COM

La nouvelle génération d’encres latex à séchage infrarouge de HP exige une gamme de supports spécifiques. Sihl répond à cette exigence en lançant les papiers Post2-Cure 125, Post-2-Cure 180 et Post-2-Cure blueback 125. De haute qualité, ces papiers permettent de produire des impressions résistant aux intempéries et à l’eau avec les nouvelles encres latex ou celles à UV. Ils sont également compatibles avec les encres classiques à base de solvant. Ces papiers d’affiche d’un blanc lumineux permettent aux prestataires de services numériques de réaliser aussi bien des enseignes plastifiées en panneaux ou à froid, que des affiches photos réalistes.

MAI IPEX DU 18 AU 25 MAI NEC, BIRMINGHAM WWW.IPEX.ORG

JUIN FESPA DU 22 AU 26 JUIN MUNICH – MESSE MUNICH WWW.FESPA2010.COM

Merci de votre fidélité. S Toute l’équipe SIGNINFO E BRE - DÉC NOVEM

L’EX ZINE DE LE MAGA

LE N VISUEL PRESSIO

SIGNINFOSERI vous souhaite une excellente année DOSSIER

JANVIER - FÉVRIER 2010

VISCOM PARIS DU 21 AU 23 SEPTEMBRE PARIS – PARC DES EXPOSITIONS PARIS-NORD VILLEPINTE (HALL 8) WWW.VISCOM-PARIS.COM

NOVEMBRE

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

2010

SEPTEMBRE

ERVIEW

INT f de thin, che son Vilar-Bo d’Ep Elisabeth Graphiques Arts produits 30

ier d’un mét L’avenir la sérigrap

EMBALLAGE DU 22 AU 25 NOVEMBRE PARIS – PARC DES EXPOSITIONS PARIS-NORD VILLEPINTE (HALLS 4, 5A ET 6) WWW.EMBALLAGEWEB.COM

P. 32

P.

Envoyez vos informations à :

infoseri@canalexpo.9pass.net

SIGN INFO SERI N°229 • 55


229

LES ADRESSES DU N°

Pages

Pages

3M

www.solutions.3mfrance.fr

24

ATC GROUPE

www.atc-groupe.com

26

HORIZON NUMERIC CENTER

www.horizon-numeric-center.com

HP

www.hp.com

LA COTONNIERE LYONNAISE

www.cotonniere.fr

38

LABELEXPO

www.labelexpo-europe.com

32

MADICO

www.madico.com

28

10, 21 4, 32

BROCHURE XPRESS

www.brochurexpress.com

15

CALDERA

www.caldera.fr

16

CN INDUSTRIE

www.cnindustrie.com

16

CRM PYGMALION

www.crm-pygmalion.com

DECO ADER

www.decoader.com

24

MARKETING POINT DE VENTE

www.marketingpointdevente.com

16

DOMINO

www.domino-marquage.com

35

MEDIAPRINT

g.demissolz@media-print.fr

19

DOREY

www.dorey.fr

42

MIMAKI

www.mimakieurope.com

17

DUPLIGRAFIC

www.dupligrafic.fr

11

MUTOH

www.mutoh.eu

21

DURST

www.durst.fr

35

PANTONE

www.pantone-france.com

54

EFI

www.efi.com

32, 50

PIXART.IT

www.pixart.it

EPSON

www.epson.fr

33, 54

ROLAND

www.rolanddga.com

11

EUROSYSTEMS

www.eurosystemsfrance.fr

SIGNA FRANCE

www.signafrance.com

7, 9

FESPA

www.fespa.com

SIHL

www.sihl.com

55

GPSF

www.gpsf.fr

SYNAFEL

www.synafel.fr

20

GSF

www.gsfrance.fr

41

TERROT

www.terrot.fr

46

HEXIS

www.hexis.com

4 de couv.

VISIANCE

www.visiance.fr

6

2 de couv. e

7, 20 12, 18, 20

e

9

8

LE SALON PROFESSIONNEL DE L’EXPRESSION ET DE LA COMMUNICATION VISUELLE

Porte de Versailles Hall 3.1

24,25,26 mars 2010 Pré-enregistrement sur le site pour votre badge gratuit :

WWW.SYMPHONIE-VISUELLE.FR 24,25,26 mars 2010 56 • SIGN INFO SERI N° 229

JANVIER - FÉVRIER 2010


LES ANNONCES CLASSÉES ■ SÉLECTIONNEZ LA RUBRIQUE DANS LAQUELLE VOUS VOULEZ APPARAÎTRE D’EMPLOI ■ OFFRE

DE D’EMPLOI MATÉRIEL ■ DEMANDE ■ VENTE

DE SOCIÉTÉ ■ VENTE

■ DIVERS

■ REMPLISSEZ LA GRILLE LISIBLEMENT EN CAPITALES (Laissez une case libre entre chaque mot. Les virgules et les points sont considérés comme des lettres)

■ VOS COORDONNÉES

■ TARIFS Journal + site internet

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

€ ■ 560LIGNES

Adresse

...............................................................................................

Code Postal

Journal seul € ■ 550LIGNES

Tél

Ligne supplémentaire

...........................

.........................................

Email

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

...................................................................................................

Tampon de la société

■ 10 € SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

Date

...........................

Merci d’envoyer votre coupon et votre règlement par chèque à :

Canal Expo : 5, bd des Bouvets, 92000 NANTERRE Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

JANVIER - FÉVRIER 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 57


OUI, JE M’ABONNE ! Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

Votre domaine d’activités :

❑ Tampographie

❑ Sérigraphie

❑ Agence de pub

❑ Impression numérique

❑ Gravure

❑ Signalétique

❑ Autre (à préciser)

❑ Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

FRANCE

■ ■

1 a n (6 n °)

2 a n s (1 2 n ° )

ETRANGER

■ ■

1 a n (6 n °)

2 a n s (1 2 n ° )

............................................................................................................

60 € TTC 1 10 € TTC 95 € TTC 18 0 €TTC

Code Postal E-mail Tél

...........................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

.........................................

Code APE

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

Nombre de salariés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

❑ Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo : 5, bd des Bouvets, 92000 NANTERRE

❑ Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 3000 3030 2000 0217 6335 986 Code BIC : SOGEFRPP Domiciliation : Société Générale Paris Bourse (03020), 134, rue Réaumur, 75065 PARIS Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

Tampon de la société

Date : ...................................

Signature :


Le salon de l’expression visuelle

Symphonie Visuelle, c’est l’événement de ce début d’année à ne pas manquer! Au programme: un sommet exceptionnel organisé en collaboration avec la FESPA et le GPSF, et un partenariat exclusif avec le SYNAFEL. A votre disposition: les dernières études et informations capitales du marché.

Plus d’informations sur notre site : www.symphonie-visuelle.fr

Symphonie Visuelle 2010, c’est un plateau unique du marché de la communication visuelle et la présence garantie des plus importants donneurs d’ordre du secteur!

Porte de Versailles

Hall 3.1

24-25-26 mars 2010 Votre contact : Gildas Rondepierre • 01 71 11 37 52 gildas@canalexpo.9pass.net


SIS n°229  

signaletique,infographie,serigraphie

SIS n°229  

signaletique,infographie,serigraphie

Advertisement