__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

couverture 1 et 2 (105mm)_Mise en page 1 10/09/11 09:40 Page1

SIGNINF LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE


couverture 1 et 2 (105mm)_Mise en page 1 10/09/11 09:40 Page2


encart recto verso_Mise en page 1 10/09/11 09:24 Page1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011 • N° 237 • 12€

INVESTIR AVEC SUCCÈS 62 CARTONNAGES VAILLANT

92 FAITS D’IMAGES

72

Stratégies & reportages

PUBLI 24 LIGHT AIR

49

ATC GROUPE

69

SNRI

MULTICAM

42 VISIANCE

31

INCOM MARSEILLE

13

XL PIX

DISTRIBUTION

ÉVÉNEMENT

INTERVIEW

KIP décroche Durst et Mimaki

Nouveau rendez-vous : les arts graphiques à Marseille

Rencontre avec Thierry Griselin (Antalis)

P. 6

P. 18

P. 24


encart recto verso_Mise en page 1 10/09/11 09:26 Page2


ÉDITO

L’investissement, clé du succès

Les deux dernières années ont été plutôt difficiles, notamment en matière d’investissement, pour les raisons que nous connaissons tous. Qu’en est-il aujourd’hui ? Le marché subit-il toujours les mêmes freins ? Ce sont les questions que nous nous sommes posées. Nous sommes donc partis à la rencontre d’acteurs du marché pour sonder le moral des entrepreneurs et mesurer leur degré de confiance en l’avenir. Une confiance qui se traduit par des investissements en matériels aux quatre coins de la France, avec des sociétés aux projets identi-

Gildas Rondepierre gildas@signinfoseri.com

fiés. Ces rencontres font du bien, disons-le ! L’investissement n’est pas mort, il est même en regain de forme pour certains et pour le plus grand bénéfice de tous. Une entreprise qui investit dans un matériel croit en l’avenir, c’est sans doute cela que nous retiendrons de nos rencontres.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 3


SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011 • N° 237

A DÉCOUVRIR ACTUS Clear Channel n°1 en Bretagne Clear Channel a remporté, pour une durée de 15 ans, l’appel d’offres portant sur le

ACTUS

Roland déploie sa stratégie internet

mobilier urbain de la commu-

[WEB] Maintenir le lien avec

nauté urbaine de Brest. Le

sa communauté d’utilisateurs

contrat prévoit, outre la mise

Visiance complète son parc numérique

via internet, Roland le prati-

à disposition et l’installation

quait depuis longtemps avec

des mobiliers (68 abris tram-

une politique web ultra-dyna-

way, 240 abris voyageurs du

mique. Son site internet permettait déjà d’accéder très facilement à ses produits et à leurs applications dès la page d’accueil. Ajoutez à cela une visite virtuelle de son showroom, des modules d’e-lear-

ACTUS

6

• KIP décroche DURST et MIMAKI

6

• ATC « Autorise Toute Créativité »

8

ning avec des vidéos postées sur You Tube ainsi qu’un blog institutionnel, rolandblog.fr.

14

réseau de bus, 230 planimè-

Aujourd’hui, le constructeur

tres 2m2, 45 mobiliers de 8m2

japonais franchit une autre

et 8 journaux électroniques

étape avec le lancement de

d’information municipale),

www.rolandforum.fr. Comme

cette année pour l’imprimeur-

tous les forums, pour devenir

ciale : il est avant tout destiné

ne pouvons pas nous permet-

sérigraphe qui vient d’investir

HP Turbo Jet, une Rho 205,

même niveau de qualité »,

membre, il faudra s’inscrire

dre à leurs interrogations. Ils

à rendre la vie des utilisateurs

tre de prendre de retard. Pour

1,1 M€ dans trois nouvelles

une Rho 600, une Vitex pour

poursuit Marc Giry.

partir de janvier 2012. Avec

dans ce lieu dédié à la pas-

pourront aussi découvrir des

plus facile et faire de cet es-

rester compétitifs, nous de-

machines destinées à son dé-

l’impression textile, une HP

L’imprimeur, qui compte au-

le gain de cette nouvelle

sion et à l’échange entre les

L25500, une HP Z6100, une

jourd’hui parmi les plus gros

concession, Clear Channel de-

afficionados

des

produits

vient n°1 en mobilier urbain

d’impression numérique du

au sein des 3 agglomérations

constructeur japonais. Au fil

breuses astuces pour répon-

réalisations surprenantes. « Ce tout nouvel espace est dédié aux utilisateurs Roland,

pace virtuel un lieu unique,

vons toujours être à la pointe

partement numérique.

source d’inspiration et de sa-

en matière d’équipements. Les

Sont entrées dans l’atelier une

clients sont de plus en plus vo-

HP 7 500 ¾ automatique,

voir-faire. Bref, c’est un vrai

siance qui comptait déjà deux

Epson 7600, une Xerox DC

prestataires français, emploie

5000, deux tables de DAO et

actuellement une soixantaine

deux coupeuses.

de personnes pour un chiffre

latiles et exigeants, notam-

c’est-à-dire avec décharge-

bretonnes de plus de 100 000

des conversations, les utilisa-

sie de tous à l’égard de cha-

ment sur les délais. Nous

ment automatique, une table à

habitants (Rennes, Lorient et

teurs partageront leurs expé-

tion et de mise en application,

cun est primordiale », a

devons donc toujours être en

plat Acuity de chez Fuji ainsi

avec la sérigraphie et surtout

d’euros. Il vient de signer une

Brest) et conforte sa position

riences, dialogueront avec

de partager leurs astuces et

souligné Olivier Dubarry, di-

mesure de leur offrir le meil-

qu’une table de découpe Esko

intégrer de nouvelles solutions

joint-venture avec le lyonnais

afin de pouvoir répondre à leurs problématiques d’utilisa-

lieu d’échanges où la courtoi-

« Il fallait équilibrer nos forces

des spécialistes de l’équipe

leurs réalisations avec la com-

recteur du marketing opéra-

leur », déclare Marc Giry,

pour les finitions, ce qui porte

industrielles en impression nu-

ATC Groupe (lire notre article

Roland

des

munauté Roland. Ce forum

tionnel chez Roland France. À

Directeur Général de Visiance.

à 15 machines au total le dé-

mérique afin de pouvoir ré-

page 8).

région.

adresses utiles et de nom-

n’a aucune vocation commer-

vos claviers !

Une politique qui se confirme

partement numérique de Vi-

pondre plus rapidement à

et

trouveront

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

• Une sortie par cession pour RABET L’IMAGE

12

• ROLAND déploie sa stratégie internet

14

• VISIANCE complète son parc numérique

15

• CARTONNAGES VAILLANT renforce son activité POS avec de l’impression numérique

16

d’affaires de 12,8 millions

d’acteur leader de la communication extérieure dans la

14 • SIGN INFO SERI N° 237

3QUESTIONS À…

certaines demandes avec un

[EQUIPEMENTS] « Nous

l’entretien, la maintenance et l’exploitation publicitaire à

CJ ■

SIGN INFO SERI N° 237 • 15

• ÉVÉNEMENT : les arts graphiques à Marseille 18

ANNABELLE SERRE DIRECTRICE DU SALON VISCOM Quelles sont les nouveautés du salon ? Cette année, nous avons voulu

• LIGHT AIR investit massivement en latex

20

• 3 questions à Annabelle Serre, directrice de VISCOM

22

réunir tous les acteurs de la communication visuelle : des logiciels en passant par l’impression et la gravure jusqu’au produit fini. Les visiteurs trouveront ainsi des interlocuteurs spécialistes de chaque étape de la chaîne graphique. De plus, nous avons prévu un espace de 300 m² entièrement dédié à la mise en valeur des produits et services du secteur de la communication visuelle : c’est l’espace Imag’In the city by Viscom. À la veille de l’ouverture du

Là, le visiteur aura l’impression d’arpenter les

salon, comment appréhendez-

rues de Broadway ou de Paris et pourra assister

vous cette édition 2 011 ?

VISCOM 2011 OUVRIRA SES PORTES LES 27, 28 ET 29 SEPTEMBRE PROCHAINS AU PARC DES EXPOSITIONS, PARIS NORD VILLEPINTE (HALL 8). SA DIRECTRICE, ANNABELLE SERRE, NOUS DONNE LE POULS DU MARCHÉ.

à l’adhésivage d’une voiture, admirer une vitrine

Viscom 2 011 s’annonce sous

de magasin d’objets de décoration ou encore contem-

de bons auspices. Le nombre

pler un panneau d’affichage, un abribus et une

d’exposants est en hausse et

colonne Morris, grandeur nature. L’accent a été

nous notons une bonne reprise

mis sur le mobilier urbain, véritable enjeu des

du marché de la communica-

collectivités territoriales dont les représentants

tion visuelle.

trouveront des solutions à leurs problématiques.

Le fait que nous soyons à Villepinte

Enfin, de multiples projections lumineuses habil-

facilite la venue des visiteurs

leront le sol de pavés et de bitume, des écrans

nationaux et internationaux et

tactiles permettront de poster des messages aux

de grands noms de la commu-

murs et des souffleurs de verre animeront l’entrée

nication visuelle sont fidèles au

d’Imag’In’the city.

22

Quels sont les autres rendez-vous auxquels vous

Domino Sign, ESP, Filmolux et nous sommes fiers d’accueillir

conviez les visiteurs ?

le retour de noms comme Mimaki

Les conférences font partie des points d’information essentiels ponctuant les trois jours du

ou Summa.

salon.

• THIERRY GRISELIN (ANTALIS) « Les marchés du packaging et de la communication visuelle sont les futurs piliers d’Antalis »

Nous proposons des thèmes en prise avec l’actualité comme « Projet de réduction des espaces publicitaires : quels impacts pour les annonceurs ? », « Impression numérique grand format : les tendances au service de la rentabilité » ou encore « Impression textile : les perspectives du marché de l’impression numérique ». De plus, la deuxième édition du Grand Prix Signal’Etiq/Viscom récompensera la meilleure démarche en développement durable dans les domaines de l’impression grand format, de l’enseigne et de la signalétique.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

Reportage

22 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPT. - OCT. 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 23

PUBLI 24 MAINTIENT LE CAP

PUBLI 24 MAINTIENT LE CAP

FONDATEUR DE PUBLI 24, DANIEL BELLANGER A VU SA CARRIÈRE DÉCOLLER SUR LES 24 HEURES DU

28

24

INTERVIEW

rendez-vous tels Hexis, Roland,

MANS. NON PAS AU VOLANT D’UN BOLIDE MAIS EN TANT QUE PEINTRE EN LETTRES OFFICIEL DU CIRCUIT.

28

REPORTAGES • PUBLI 24 maintient le cap

28

• MULTICAM France conforte son positionnement

38

SA MISSION : PEINDRE LES TOUTES LES VOITURES ENGAGÉES. C’ÉTAIT EN 1975. AUJOURD’HUI, CE PROFESSIONNEL DYNAMIQUE EST TOUJOURS DANS LA COURSE ET DIRIGE UNE ENTREPRISE DE 15 PERSONNES SPÉCIALISÉE DANS L’ENSEIGNE ET L’IMPRESSION NUMÉRIQUE.

28 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

Diplômé de l’Ecole de graphisme publicitaire de Tours, Daniel Bellanger s’installe au Mans en 1973, dans un petit local de la rue Chanzy où il exerce en tant que peintre en lettres et sérigraphe. En 1975, il intervient sur les 24 heures du Mans. La réalisation, en tant que peintre officiel, de tous les numéros de voitures engagées dans la course lui met le pied à l’étrier. La même année, il déménage dans la zone d’activités du Panorama, située à proximité immédiate du circuit. De 300 m2 en 1976, il passe à 600 m2 en 1978, puis c’est un nouveau déménagement en 1988, toujours dans la zone du Panorama, mais dans des locaux deux fois plus grands ce qui lui permet, dès 1989, d’ajouter l’enseigne à son activité. Son dernier agrandissement est récent et date de 2010. Il

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

J’utilise

SPÉCIAL MACTAC INNOVATIVE AWARDS 2011

LA 7E SESSION EUROPÉENNE DES MACTAC INNOVATIVE

À BRUXELLES EN MARS DERNIER. AU PROGRAMME : DES MILLIERS DE CANDIDATURES POUR SEULEMENT

PARMI EUX, TROIS FRANÇAIS. COCORICO ! Par Cécile Jarry

PRIX EUROPÉEN DE LA TECHNIQUE • Le projet : le tympan de la cathédrale de Rieux-Volvestre (31) • L’utilisateur : XL PIX (31) • Le produit : IMAGin WW 100 + LF 3398

42 • SIGN INFO SERI N° 237

« Ni clou, ni vis, ni colle », tel était le mot d’ordre de la société XL PIX pour ce projet d’ornementation du tympan de la cathédrale de Rieux-Volvestre mis en place le temps du festival d’été de la ville. Le cahier des charges était complexe puisqu’il fallait convaincre les Monuments de France et la municipalité que l’édifice ne serait pas endommagé. S’assurer de la bonne adhésion du vinyl sur la pierre poreuse des murs n’a pas été une mince affaire mais le pari a été tenu grâce au film adhésif IMAGin WallWrap 100 associé au film de plastification mat LF 3398.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 43

J’UTILISE • Spécial MACtac Innovative Awards

LES NOUVEAUTÉS PRODUITS

50

Agenda des salons

54

Annuaire des sites internet

55

Petites annonces classées

56

Coupon d’annonces classées

57

Bulletin d’abonnement

58

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE : gildas@signinfoseri.com • Rédactrice en chef : Cécile JARRY : cecile@signinfoseri.com • Publicité : 01 71 11 37 50 • Maquette et SR: Martine SAVINA: martine@signinfoseri.com • Imprimé par PRINTCORP 01 55 28 87 09 • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 - 3 947 • N° CPPAP en cours.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

42

䉴䉴 SIGN INFO SERI N° 236 • 29

42

AWARDS S’EST DÉROULÉE

200 SÉLECTIONNÉS.

s’agit cette fois-ci de faire de la place pour accueillir deux nouveaux équipements : une table à plat Fuji HD ainsi qu’une table de découpe SBC (modèle DBL 3 121). Aux pots de peinture et pinceaux des débuts ont en effet succédé un parc performant d’impression numérique. « Nous avons commencé comme tout le monde avec des machines roll-to-roll - actuellement nous avons une Roland VersaCAMM VS640 et une HP Designjet 9000s - puis nous avons décidé de franchir un nouveau cap avec un flatbed et une nouvelle table de découpe. L’investissement était conséquent, 250 000 euros en comptant l’agrandissement de nos locaux, mais aujourd’hui, nous ne le regrettons pas », confie Daniel Bellanger. Après avoir subi la crise de plein fouet,

J’utilise

NUMÉROS SUR LES CAPOTS DE

Édité par :

1, rue Paul Vaillant Couturier 92300 LEVALLOIS-PERRET Fax : 01 47 29 02 13 contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 237 • 5


ACTUS

KIP décroche Durst et Mimaki [DISTRIBUTION] C’est l’annonce de cette rentrée. À partir de septembre 2011, KIP Europe accueille dans son catalogue les solutions Omega 1 de Durst et les imprimantes solvant CJV30 et JV33 de Mimaki. Distributeur exclusif des tables à plat UV de la marque SwissQPrint (Oryx et Impala), KIP renforce sa position d’acteur Omega 1 de Durst

clef du marché des Arts Graphiques. de l’impression directe sur un

UNE TABLE D’ENTRÉE DE GAMME: L’OMEGA 1

de 35 m² / h en mode qualité.

Dernière née des laboratoires

Sa résolution d’impression peut

JV33 de Mimaki

large choix de supports à raison

Durst, l’Omega 1 se positionne

atteindre 1 728 dpi x 1 200 dpi

comme une nouvelle alternative

pour une qualité Fine Art. Sa

pour les fabricants d’enseignes,

largeur maximale d’impression

sociétés d’affichage, sérigraphes,

est de 1 600 mm pour une

laboratoires photographiques

épaisseur de 50 mm pour les

et studios et répond aux exigences

médias rigides. Un module roll-

des professionnels de la chaîne

to-roll ainsi que des tables pour

graphique désireux de s’équiper

faciliter le chargement et le

d’une solution d’entrée de gamme.

déchargement des supports sont

De conception robuste, elle

livrés en standard. Enfin, la table

d’impression pouvant aller jusqu’à

264 cm, pour une vitesse allant

dispose d’une palette de

est fournie avec le Grand RIP +

17,5 m² / h, pour une résolution

jusqu’à 18,3 m² / h et une

fonctionnalités riche proposée

de Caldera.

maximale de 1 440 dpi.

résolution maximale de 1440 dpi.

en mode standard. Dans son

avec systématiquement la possibilité

INTÉRIEUR/EXTÉRIEUR : LES SÉRIES CJV30 ET JV33 DE MIMAKI

catalogue, KIP propose trois versions différentes de l’Omega 1,

La gamme CJV30 est disponible

Disponible en 4 ou 6 couleurs

en 4 ou 6 couleurs : CMJN +

(CMJN + Light Cyan et Light

Light Cyan et Light Magenta.

Magenta), elle dispose aussi de

Ses encres solvant à séchage

l’option encre blanche.

de faire évoluer la solution dans

Afin de proposer une gamme

rapide permettent une découpe

Un dérouleur-enrouleur permet

le temps : une version 4 couleurs

complète, KIP aura également

sans délai après impression,

l’utilisation de supports lourds

CMJN, une version 6 couleurs

au catalogue deux gammes

découpe facilitée par un module

jusqu’à 100 kg. C’est le logiciel

intégrant le cyan light et le

d’imprimantes solvant de la

de détection continue des repères

Visual Rip + de Caldera qui

magenta light et une version 6

marque Mimaki, destinées à la

de coupe. Les machines sont

prend en charge la gestion de

couleurs intégrant l’orange et

production d’applications pour

gérées par le logiciel professionnel

tous les travaux d’impression

le violet. L’encre blanche et le

l’intérieur et l’extérieur.

Visual Rip + de Caldera

réalisables sur une large gamme

noir light (pour la photo) sont

La gamme CJV30 est une gamme

accompagné de l’option Visual

de supports (vinyle, bâche,

proposés en option et peuvent

d’imprimantes jet d’encre solvant

Cut.

papier, etc.), pour des applications

être intégrés sur ces différentes

avec découpe intégrée qui se

L’autre gamme proposée par

diverses et variées comme les

versions à hauteur de 8 canaux

décline en séries de quatre

KIP est la JV33 destinée aux

caissons lumineux, les imprimés

de couleur maximum.

laizes : 60 cm, 100 cm, 130 cm

applications extérieures. Trois

promotionnels, les enseignes ou

L’Omega 1 permet de réaliser

et 160 cm. Elle annonce une vitesse

formats : 137 cm, 162 cm et

les graphismes de sol.

6 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


ACTUS

ATC : « Autorise Toute Créativité »

Baptisés « Zone d’Expression Libre », les locaux flambants neufs de l’imprimeur, inaugurés en 2009, incarnent eux aussi, à leur manière, la nouvelle approche du groupe. Et s’effacent devant les créations de ses clients, seules touches de couleur dans ces 3000 mètres carrés de béton, de verre et d’acier.

[STRATÉGIE] L’imprimeur

Kaélia, qui a conçu pour nous

lyonnais, 20 ans cette année et

ce nouveau logo, a d’ailleurs

12,5 M€ de CA, nourrit de belles

parfaitement compris notre

ambitions. En juin : signature

approche puisque dans le

d’une joint-venture avec l’imprimeur

graphisme même de notre logo,

sérigraphe Visiance (12,8 M€

les lettres disparaissent en partie

de CA). En juillet : fusion avec

pour laisser la place à un cadre

le sérigraphe Goss pour ne

qui accueille la création du

former qu’une seule et même entité.

client », explique Christophe

Et aujourd’hui : lancement d’une

Aussenac, codirigeant d’ATC.

nouvelle identité visuelle. Au

en effet de signification pour

DEUX IMPRIMEURS, UNE OFFRE GLOBALE…

mieux incarner sa stratégie. La

La fusion avec Goss et la signature

départ, initiales de ses fondateurs, son logo à trois lettres change

Le nouveau logo : les lettres disparaissent en partie pour laisser toute la place à un cadre qui accueille la création du client.

8 • SIGN INFO SERI N° 237

sainte Trinité « Aussenac-Tison-

de la joint-venture avec Visiance

Combes » disparaît au profit

sont aussi à comprendre dans

d’un nouveau credo : ATC

ce sens. ATC a en effet conclu

« Autorise Toute Créativité ».

le 21 juin 2011 une joint-venture

« Les clients imaginent. Nous,

avec l’imprimeur sérigraphe

on réalise. ATC doit être avant

Visiance afin d’offrir à ses

tout un révélateur d’images et

donneurs d’ordre une solution

s’effacer devant la créativité de

de communication globale et

ses partenaires. L’agence lyonnaise

plus de possibilités. Les deux

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


ACTUS

De nombreux artistes contemporains, pour lesquels ATC joue le rôle de mécène, investissent régulièrement les lieux. Ben (photo page 8), Luc Schuiten ou Bizmut (photo ci-dessous) ont ainsi déjà travaillé avec ATC. Actuellement, c’est Perrine Lacroix et son exposition Un balcon en forêt qui est en résidence à l’occasion de la nouvelle Biennale d’Art Contemporain de la ville de Lyon dont ATC est partenaire.

imprimeurs ont mis en commun

de Goss, 18 personnes au total,

leur savoir-faire et valorisé une

ont été conservés et transférés

expérience de plus de vingt ans,

sur le site d’ATC et les outils de

chacun dans de nombreux

production vendus.

domaines : la sérigraphie, les formats, un service de pose

PLEIN DE POSSIBILITÉS

l’impression numérique sur tous national et un service logistique

« La complémentarité de nos

performant. Désormais, ATC

systèmes de production et de

travaille la sérigraphie chez

nos compétences nous permet

Visiance, Visiance utilise le savoir-

d’offrir à nos clients un produit

faire d’ATC pour des marchés

fini optimal, étudié pour répondre

numériques spécifiques, tout en

le plus précisément possible à

conservant sa partie numérique

leurs demandes. Et fait de nous

industrielle (lire notre article

un prestataire en mesure de

page 15).

proposer une solution globale

Dans ce contexte, la fusion d’ATC

et créative, tout en restant efficace,

avec Goss Sérigraphie rachetée

avec une production de qualité »,

en 2001 devenait inéluctable.

précise Christophe Aussenac.

La fusion des deux entités a été

Pour ATC, le produit fini optimal

signée en juillet. Tous les salariés

devra aussi être, dans l’avenir,

䉴䉴


ACTUS

ATC : « Autorise Toute Créativité » (Suite) REPÈRES

ATC • Année de création : 1991 • Métiers : réalisation de décors adhésifs grand format, covering sur flottes de véhicules, impression sur toiles très grand format. Equipe de poseurs intégrée. • Effectifs : 75 collaborateurs. • Parc machines : une vingtaine de machines (Acuity, HP Z6200, Vutek) + machines de découpes d’adhésifs, de finition, de plastification encapsulage, et de contre collage. •PDG : Christophe Aussenac et Robert Combes • DG : Philippe Brocard • CA : 12,5 millions € • Clients : agences, annonceurs, collectivités dont la Ville de Paris, la Ville de Lyon, l’Aéroport Lyon SaintExupéry, la Biennale de Lyon, les transports publics de la ville de Rennes, etc.

De gauche à droite : en haut : Christophe Aussenac (ATC) Marc Giry (Visiance) et Philippe Brocard (ATC). En bas : Laurent Guichard (Visiance) et Robert Combes (ATC).

䉴䉴 le plus écologique possible.

suite de quoi il a équipé ses

d’exploitation qui l’autorise à

Voilà cinq ans que l’imprimeur

ateliers de machines pour soulever

imprimer son nouveau carton

a enfourché ce cheval de bataille

les rouleaux ou pour faire du

alvéolaire écologique, pour ses

avec, dès 2008, la création

covering à hauteur. Il s’est

marchés 3D de conception de

d’un poste de responsable

également doté de petites voitures

stand notamment. Une éthique

développement durable occupé

électriques pour aller chercher

durable que l’imprimeur a tellement

aujourd’hui par Martine Gay.

ses clients à la gare.

chevillée au corps qu’il organise

Depuis, l’imprimeur s’est installé

En 2010, il a publié son bilan

également quatre fois par an un

sur une zone d’activités « verte »

carbone, avec l’objectif, à terme,

club « éco attitude ». Un rendez-

où il a fait construire des locaux

de fournir une évaluation poids

vous gratuit où une cinquantaine

« verts » avec panneaux solaires,

CO2 sur ses devis, pour inciter

de professionnels venus de tous

cuve de récupération des eaux

ses clients à acheter plus

horizons échangent entre eux

de pluie, tri des déchets, chauffages

responsable.

leurs bonnes pratiques. Bref, on

réversibles, etc. Pour le bien-

En février 2011, il a investi dans

l’aura compris, ATC est un

être de ses équipes, il a fait

une presse à balles pour compacter

imprimeur dans le vent, qui met

venir kiné et ostéopathe afin de

ses déchets. En juin, il a suivi

aujourd’hui tout en œuvre pour

leur enseigner à adopter les

une formation chez le Suédois

« Autoriser Toute Création ».

bonnes postures de travail, à la

Re-Board et signé une licence

Même verte !

10 • SIGN INFO SERI N° 237

REPÈRES

VISIANCE • Année de création : 1992 • Métiers : PLV à plat et en volume, affiches numériques grand format. Découpe, façonnage, conditionnement et service logistique intégré. • Effectifs : 62 collaborateurs • Président : Laurent Guichard • DG : Marc Giry • CA : 12,8 millions € • Clients : 600 références actives (agences, régies publicitaires, annonceurs, bureaux de fabrication...)

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


ACTUS

Une sortie par cession pour Rabet l’Image

Rabet l’Image porte désormais le nom de Société Nouvelle Rabet l’Image et bénéficie d’un plan de cession accordé par le Tribunal de Commerce de Blois le 24 juin dernier.

[STRATÉGIE] Placée sous la

redonner toute sa force à l’en-

d’un manque de fonds propres.

protection du Tribunal de

treprise en jouant la carte de

Malgré un procès gagné et la

Société Nouvelle Rabet l’Image

Commerce de Blois depuis le

la complémentarité avec leurs

reconstruction partielle de son

garde également son nom

20 août 2010, la société

propres activités tout en res-

portefeuille clients, la société a

commercial et son fonds de

Rabet L’Image a été fixée sur

tant des centres de profit in-

été contrainte de se placer sous

commerce avec la volonté de

son sort le 24 juin dernier. Le

dépendants.

la protection du tribunal de

s’inscrire dans la continuité de

tribunal de commerce a tran-

Dans une logique de réduction

commerce de Blois le 20 août

l’entreprise familiale. La stra-

ché pour un plan de cession

des coûts, la SNRI ne sera pas

2010.

tégie reste donc orientée sur

conduit par trois profession-

présente cette année au salon

A l’issue de deux périodes d’ob-

les nouveaux métiers de l’im-

l’entreprise sont conservés. La

nels de l’industrie graphique,

Viscom mais annonce d’ores et

servation, face aux besoins en

pression numérique, avec comme

Rabet L’Image devenant la

déjà sa volonté d’investir dans

fonds de roulement devenus

principaux segments de marché,

Société

Rabet

de nouvelles solutions d’im-

pressants du fait de la tension

les réseaux de point de vente

l’Image (SNRI). Discret quant à

Nouvelle

pression afin de rester dans la

des marchés début 2011, le

pour des produits de commu-

l’identité du groupe des repre-

course.

Tribunal de Commerce a choisi

nication et d’animation, la signa-

neurs, Patrick Rabet, ancien

Depuis janvier 2008, la société

de privilégier ce plan de ces-

létique, le décor et l’aména-

directeur général de la société

Rabet l’Image connue dans la

sion qui paraissait la solution

gement des magasins.

et aujourd’hui directeur com-

profession pour son historique

la plus pérenne pour l’entre-

En tant que directeur commer-

mercial, confie néanmoins

de sérigraphe et son orienta-

prise et la sauvegarde du maxi-

cial de l’entreprise, Patrick Rabet

qu’il s’agit de partenaires lo-

tion vers l’impression numé-

mum d’emplois.

a pour mission de conduire le

caux bien connus spécialisés

rique, souffrait d’une perte d’ac-

La majorité des contrats en cours

développement de la SNRI avec

dans l’étiquette et l’impression

tivité importante due au débau-

ainsi qu’une trentaine de sala-

des moyens renforcés et l’ap-

numérique qui ont à cœur de

chage de sa force de vente et

riés sur les 39 que comptait

pui du groupe de reprise. ■

12 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


ACTUS Clear Channel n°1 en Bretagne Clear Channel a remporté, pour une durée de 15 ans, l’appel d’offres portant sur le

Roland déploie sa stratégie internet

mobilier urbain de la commu-

[WEB] Maintenir le lien avec

nauté urbaine de Brest. Le

sa communauté d’utilisateurs

contrat prévoit, outre la mise

via internet, Roland le prati-

à disposition et l’installation

quait depuis longtemps avec

des mobiliers (68 abris tram-

une politique web ultra-dyna-

way, 240 abris voyageurs du

mique. Son site internet permettait déjà d’accéder très facilement à ses produits et à leurs applications dès la page d’accueil. Ajoutez à cela une visite virtuelle de son showroom, des modules d’e-learning avec des vidéos postées sur You Tube ainsi qu’un blog institutionnel, rolandblog.fr.

réseau de bus, 230 planimè-

Aujourd’hui, le constructeur

tres 2m2, 45 mobiliers de 8m2

japonais franchit une autre

et 8 journaux électroniques

étape avec le lancement de

d’information municipale),

www.rolandforum.fr. Comme

l’entretien, la maintenance et

tous les forums, pour devenir

breuses astuces pour répon-

ciale : il est avant tout destiné

l’exploitation publicitaire à

membre, il faudra s’inscrire

dre à leurs interrogations. Ils

à rendre la vie des utilisateurs

partir de janvier 2012. Avec

dans ce lieu dédié à la pas-

pourront aussi découvrir des

plus facile et faire de cet es-

le gain de cette nouvelle

sion et à l’échange entre les

réalisations surprenantes.

pace virtuel un lieu unique,

concession, Clear Channel de-

afficionados

produits

« Ce tout nouvel espace est

source d’inspiration et de sa-

vient n°1 en mobilier urbain

d’impression numérique du

dédié aux utilisateurs Roland,

voir-faire. Bref, c’est un vrai

au sein des 3 agglomérations

constructeur japonais. Au fil

afin de pouvoir répondre à

lieu d’échanges où la courtoi-

bretonnes de plus de 100 000

des conversations, les utilisa-

leurs problématiques d’utilisa-

sie de tous à l’égard de cha-

habitants (Rennes, Lorient et

teurs partageront leurs expé-

tion et de mise en application,

cun est primordiale », a

Brest) et conforte sa position

riences, dialogueront avec

de partager leurs astuces et

souligné Olivier Dubarry, di-

d’acteur leader de la commu-

des spécialistes de l’équipe

leurs réalisations avec la com-

recteur du marketing opéra-

nication extérieure dans la

Roland

des

munauté Roland. Ce forum

tionnel chez Roland France. À

région.

adresses utiles et de nom-

n’a aucune vocation commer-

vos claviers !

14 • SIGN INFO SERI N° 237

et

des

trouveront

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


ACTUS

Visiance complète son parc numérique

[EQUIPEMENTS] « Nous

cette année pour l’imprimeur-

siance qui comptait déjà deux

certaines demandes avec un

ne pouvons pas nous permet-

sérigraphe qui vient d’investir

HP Turbo Jet, une Rho 205,

même niveau de qualité »,

tre de prendre de retard. Pour

1,1 M€ dans trois nouvelles

une Rho 600, une Vitex pour

poursuit Marc Giry.

rester compétitifs, nous de-

machines destinées à son dé-

l’impression textile, une HP

L’imprimeur, qui compte au-

vons toujours être à la pointe

partement numérique.

L25500, une HP Z6100, une

jourd’hui parmi les plus gros

en matière d’équipements. Les

Sont entrées dans l’atelier une

Epson 7600, une Xerox DC

prestataires français, emploie

clients sont de plus en plus vo-

HP 7 500 ¾ automatique,

5000, deux tables de DAO et

actuellement une soixantaine

latiles et exigeants, notam-

c’est-à-dire avec décharge-

deux coupeuses.

de personnes pour un chiffre

ment sur les délais. Nous

ment automatique, une table à

« Il fallait équilibrer nos forces

d’affaires de 12,8 millions

devons donc toujours être en

plat Acuity de chez Fuji ainsi

avec la sérigraphie et surtout

d’euros. Il vient de signer une

mesure de leur offrir le meil-

qu’une table de découpe Esko

intégrer de nouvelles solutions

joint-venture avec le lyonnais

leur », déclare Marc Giry,

pour les finitions, ce qui porte

industrielles en impression nu-

ATC Groupe (lire notre article

Directeur Général de Visiance.

à 15 machines au total le dé-

mérique afin de pouvoir ré-

page 8).

Une politique qui se confirme

partement numérique de Vi-

pondre plus rapidement à

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

CJ ■

SIGN INFO SERI N° 237 • 15


ACTUS Fujifilm Europe annonce une augmentation du prix de ses encres Fujifilm Europe a annoncé

Cartonnages Vaillant renforce son activité POS avec de l’impression numérique

début août une augmentation, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, du prix de ses encres Séricol et Uvivid, ainsi que des chimies et émulsions associées pour la sérigraphie, avec effet au 1er septembre 2011. Cette hausse sera fonction du produit et du pays, mais se situera dans les fourchettes suivantes : encres sérigraphiques à base de solvant, entre 5 et 15 % ; encres UV et flexo, entre 3 et 8 % et émulsions et chimies, entre 8 et 15 %. Malgré le programme intensif de réformes structurelles mis en œuvre par Fujifilm en vue de réduire ses coûts fixes et d’améliorer son efficacité, le

Cartonnages Vaillant a acquis une HP Scitex FB7500 Printer pour accroître son activité dans le domaine des graphismes grand format pour points de vente (POS). De gauche à droite : Denis Vaillant ; Bruno Delannoy, responsable de production et Christian Normand, responsable des ventes.

coût de nombreuses matières premières a considérablement

[DÉVELOPPEMENT] La société

flexo et offset. Pour le grand for-

teur de Cartonnages Vaillant. Pour

augmenté ces derniers temps,

française d’emballage basée à

mat, la société cherchait encore

le directeur commercial de l’en-

avec, notamment, des réper-

Aire-sur-Lys (62) vient de faire

la meilleure solution afin de pou-

treprise, Christian Normand,

cussions importantes sur le

rentrer la Scitex FB7500 Printer

voir s’imposer plus durablement

« La FB7500 est également

coût de fabrication des encres

6 couleurs d’HP sur son site de

sur le marché lucratif du point

apparue comme étant la meil-

et des chimies pour l’impres-

production de 20 000 m2. Elle

de vente. Solution semble-t-il

leure option pour l’impression

sion. Entre 65 et 70 % du

ajoute ainsi de la technologie

trouvée avec la Scitex FB7500

sur carton ondulé. Sa base aspi-

coût de l’encre sont liés aux

numérique à son savoir-faire

Printer 6 couleurs d’HP.

rante très performante a aussi

matières premières approvi-

offset et flexo. Et confirme sa stra-

« Nous travaillions jusqu’ici

été un élément déterminant par

sionnées auprès de fournis-

tégie de conquête du marché

avec une imprimante offset plus

rapport à d’autres machines qui

seurs et cette hausse, sans

POS (point de vente) engagée

petite qui s’est avérée insuffisante

utilisent encore de la bande

précédent depuis plus de

depuis 1995. Constituée essen-

pour répondre aux nouvelles

adhésive ». Et de préciser : « De

30 ans, combinée à un

tiellement d’applications d’ha-

commandes. Nous devions donc

plus, grâce à ses capacités multi

accroissement du coût de

billage et d’emballage tradi-

compléter notre équipement. La

supports et au séchage rapide

l’énergie, n’a laissé à Fujifilm

tionnelles, l’offre de Cartonnages

FB7500 nous permet aujourd’hui

de ses encres UV, l’imprimante

d’autre choix que d’augmen-

Vaillant a évolué depuis 1995

d’imprimer un graphisme entier

permet de générer des éléments

ter ses prix. Une augmenta-

avec une prise en charge pro-

en une seule fois, alors que

d’information attrayants plus

tion du prix des chimies pour

gressive de travaux plus petits

notre équipement offset de plus

petits pour les POS, sur un grand

l’offset est par ailleurs déjà

concernant les informations pour

petite taille nécessitait une pro-

nombre de supports différents,

en cours.

les POS et l’utilisation au départ

duction en deux temps », explique

comme le Dibond, le Forex et

de technologies essentiellement

ainsi Bruno Delannoy, co-direc-

l’Akylux.»

16 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


Nominations

Thierry Sedbon nommé Directeur d’Agfa France Directeur commercial d’Agfa Graphics France depuis 2006, Thierry Sedbon vient d’être nommé Directeur d’Agfa France. Il remplace à ce poste Erlend Geens et est depuis le 1er juin dernier, président du directoire d’Agfa Graphics France. Thierry Sedbon est ingénieur, diplômé en biomédical de l’Université de Compiègne, promotion 1983. En 1989, il a intégré Agfa en tant que directeur des ventes France dans le département BIS pour les scanners et des imprimantes laser. Il a pris ensuite la direction marketing scanners et deux ans plus tard la direction marketing d’Agfa Graphics.

Jean-Pierre Bréard, nouveau Directeur Général pour Xerox France Jean-Pierre Bréard, directeur général de XFS (Xerox Financial Services), a rejoint, le 1er juillet, la direction générale de Xerox France. Âgé de 50 ans, JeanPierre Bréard bénéficie de 25 ans d’expérience au sein de Xerox France. Au cours de sa carrière, il a évolué dans les domaines de la vente, des finances et du management. Il est entré chez Xerox en 1987 en tant qu’analyste au contrôle de gestion. Puis, à partir de 1990 et pendant 10 ans, a occupé différents postes d’encadrement opérationnel. Depuis le 1 er janvier 2008, il était directeur général de Xerox Financial Services.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 17


E ET L L E U S N VI O I T A LE SALON DE L A COMMUNIC

INTERVIEW DE GILDAS RONDEPIERRE DIRECTEUR DES SALONS INCOM PARIS ET INCOM MARSEILLE

Le salon inCOM s’est tenu à Paris début avril 2011, que faut-il retenir de cette édition ?

qu’un rendez-vous situé dans un pôle économique

Nous avons accueilli un visitorat très qualifié sur le

exposants et des visiteurs. Nous avons donc lancé

salon, ce qui est un élément excellent pour nos

une étude auprès de 350 professionnels du sec-

projets à venir. En effet, dans une conjoncture qui

teur dans la région PACA afin de déterminer les

reste incertaine et dans un environnement écono-

forces et les faiblesses d’un salon organisé à

mique anxiogène, il est vital de proposer aux

Marseille.

régional est de nature à faciliter les rapports des

exposants un lieu de rencontre qualifié avec une certitude de générer du contact qualifié. En ce

Pourquoi Marseille ?

sens, l’édition 2 011 de Paris a été en la matière

Dans nos statistiques, les visiteurs en provenance

un vrai succès. Notre promotion visiteur est extrê-

de la région PACA sont beaucoup plus faibles que

mement ciblée sur les métiers qui intéressent nos

ceux des autres régions. En clair, cela signifie que

exposants ce qui permet de ne pas diluer la qua-

si un événement se déroulait à proximité directe

lité des visiteurs. Il vaut mieux, à notre sens, filtrer

de leur lieu de travail, ces professionnels vien-

autant que possible leur profil dans le recrutement

draient avec certitude. C’est évidemment une don-

pour en retirer le meilleur, au plus grand bénéfice

née pertinente et c’est ce qui a motivé notre choix

des exposants.

de Marseille. A contrario, il est apparu de façon très claire, et pour ainsi dire brutale, que le fac-

Vous faites référence à des projets pour l’année à

teur géographique joue à plein lorsqu’il s’agit de

venir ?

se déplacer à Paris. Venir à Paris est vécu pour

Oui. En plus du salon à Paris, nous lançons les

82 % d’entre eux comme une réelle contrainte.

Rendez-Vous d’Affaires inCOM Marseille. Cela

L’intérêt de proposer un rendez-vous en PACA

fait quelques années que le marché souhaite un

pour notre secteur est donc réel.

salon en région. À l’évidence, il n’y a pas que la

18 • SIGN INFO SERI N° 237

place parisienne pour réaliser des affaires. J’ai

Y a-t-il d’autres facteurs qui ont prévalu à ce

rencontré quantité de gérants d’ateliers de sérigra-

choix ?

phie et d’impression numérique, tous considèrent

Les exposants eux-mêmes ! En dialoguant avec les

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


S GRAPHIQUES T R A S E TD

MARSEILLE 2012

30-31 MAI • PARC CHANOT

acteurs du marché, on se rend compte que bon nombre

Non, bien sûr. Même si notre objectif est de permettre la

d’entre eux n’ont pas forcément la capacité en res-

rencontre de nos exposants avec des visiteurs issus de la

sources humaines pour couvrir la région de manière effi-

région PACA, il va de soi que le recrutement visiteur se

cace. Il est certain que pour une PME basée en Bretagne

fera sur l’ensemble du territoire. Mais il est clair aussi

ou dans le Nord Pas-de-Calais, il existe une vraie problé-

que nous mettons en place des actions spécifiques pour

matique de présence au sein de la région PACA. L’idée

faire venir les visiteurs des régions voisines et notamment

est donc de proposer un lieu de rencontre qualifié dans

des villes comme Lyon, Perpignan, ou Toulouse. Venir de

lequel ils auront l’occasion de recevoir des visiteurs issus

Lyon à Marseille en voiture est l’affaire de 3 h 00, idem

pour beaucoup d’une région qu’ils connaissent peu et

pour Toulouse. Nice est à 2 heures. Si on prend le train,

dans laquelle ils réalisent un chiffre d’affaires plus ou

les temps de trajets sont encore plus courts. Lorsqu’il

moins modeste.

s’agit d’investir 30 000 ou 100 000 euros en matériels,

Le salon inCOM Marseille est également attrayant pour

ces temps de transport ne sont pas une contrainte.

des sociétés basées en PACA ou Rhône-Alpes, celles qui

Les participants au salon, qu’ils soient visiteurs ou expo-

n’ont pas d’intérêts à venir exposer à Paris pour diffé-

sants, auront à leur disposition un hall flambant neuf ce

rentes raisons.

qui correspond à l’image qu’un salon Arts Graphiques doit avoir. Les capacités de parking sont très larges et

Offrirez-vous un contenu spécifique lors de ce salon ?

confortables. Le déchargement est facilité par des accès

Effectivement. Nous travaillons actuellement sur deux

à proximité directe des portes du hall, les services de res-

demi-journées de conférences dont les problématiques

tauration dans le hall offriront des produits de qualité. Il

seront au cœur des métiers qui nous concernent. Mais il

faut que les participants se sentent bien accueillis, le Parc

est encore un peu tôt pour vous fournir un programme

Chanot permet de tenir cet objectif.

précis. Combien de visiteurs attendez-vous ? Quand se déroulera inCOM Marseille ?

Pour cette édition, nous souhaitons accueillir 1 500 à

Les 30 et 31 mai 2012 au Parc des expositions Chanot.

2000 visiteurs avec les critères de promotion visiteur

Marseille est parfaitement desservie avec son aéroport

définis. Encore une fois, ce qui intéresse les exposants,

international, son aérogare low-cost, ses autoroutes et sa

ce sont les contacts ciblés.

nouvelle gare ferroviaire. Situé à proximité du centreville, le Parc des expositions de Marseille est facilement

inCOM Marseille en 2012, une autre ville en 2 013 ?

accessible.

L’idée d’un salon itinérant est séduisante sous bien des aspects. Mais réussissons déjà Marseille, nous verrons

La promotion visiteur sera exclusivement régionale ?

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

ensuite.

SIGN INFO SERI N° 237 • 19


ACTUS

Light Air investit massivement en

[DÉVELOPPEMENT] Spécialiste

3,20 mètres et HP DesignJet

Par ailleurs, les encres que nous

de la communication grand

L25500 de 1,60 mètre, acquises

utilisons avec ces machines sont

UNE STRATÉGIE QUI PORTE SES FRUITS

format, Light Air vient d’inves-

auprès du distributeur Euromédia.

à base d’eau et sont donc res-

tir 250 000 euros dans deux

Avec cette intégration massive

pectueuses de l’environnement.

nouvelles machines HP Latex.

de technologie latex, Light Air

Notre politique en faveur d’une

nous avons connu une très forte

L’entreprise lyonnaise franchit

souhaite indiquer clairement

impression plus verte ne s’arrête

accélération de nos activités

« Forts de ce positionnement,

ainsi une nouvelle étape dans

quelles sont ses priorités : qua-

d’ailleurs pas là mais concerne

entre 2005 et 2008, et nous

son développement avec désor-

lité et respect de l’environnement.

aussi le choix de nos supports

sommes passés de 220 000 €

mais trois traceurs 100 % latex :

« Ces deux machines vont nous

d’impression qui sont, pour la

à 1,8 M€ de

l’HP Scitex XL 1500, qui per-

permettre d’obtenir une défini-

plupart, 100 % recyclables et

CA. La crise

met une impression jusqu’à

tion de 1 200 dpi, en tout point

éco », tient à souligner

ne nous a

5 mètres sans raccord ni sou-

comparable à celle que l’on

Jean-Baptiste Aguettant, l’un des

pas fra-

dure et les HP Scitex LX800 de

peut avoir sur du petit format.

trois gérants.

gilisés,

20 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


ACTUS

latex REPÈRES

LIGHT AIR • Création : 2002 • Effectifs : 20 salariés • Siège: Champagne au Mont d’Or • CA 2005 : 220 000 € • CA 2007 : 1,2 M€ • CA 2010 : 2,2 M€ dont 60 % bâches grand format, 20 % adhésifs et 20 % caissons lumineux • Clients : Aquarium du Grand Lyon, Audi, Land Rover, Berlitz, Flunch, Boucheries André, Würth, Centres Leclerc, Piscine Desjoyaux, Bureau Vallée

mais elle est venue freiner cette

Aguettant. Dans cette optique,

progression très rapide, avec

les trois associés ont d’ailleurs

2,2 M€ en 2010 », poursuit Jean-Baptiste Aguettant.

créé en 2008 une seconde société, Tassard et Jean-Baptiste Aguettant,

sur une équipe de 20 salariés à

totalement indépendante de Light

Positionnée à l’origine sur les

ses deux associés, ont décidé de

Champagne et sur un réseau de

Air et spécialisée dans la réali-

enseignes traditionnelles à base

mettre un terme définitif à leurs

25 sociétés installées dans toute

sation de PLV. Imaging réalise

de néons, suite au rachat de

activités d’origine pour se concen-

la France qui interviennent pour

pour l’instant 300000 € de CA.

Rhône Enseignes en 2002, l’en-

trer exclusivement sur le numérique

la pose en respectant scrupuleu-

Autre projet qui devrait voir le jour

treprise a rapidement basculé

grand format. Deux ans plus tard,

sement les méthodes opératoires

en 2012 : l’installation

dans l’univers du numérique et

ils ont quitté Ecully pour Champagne

définies par Light Air. « Nous

sur un nouveau site, plus

de la toile tendue de grande

et acheté leur première machine

sommes capables de réaliser tout

grand, afin d’accom-

dimension. Fin 2005, Stéphane

HP latex de 5 mètres de laize.

ce qu’un communicant peut ima-

pagner l’essor de la

Girod, son fondateur, Laurent

L’entreprise s’appuie aujourd’hui

giner », aime à dire Jean-Baptiste

société.■

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 21


3QUESTIONS À 22 • SIGN INFO SERI N° 237

ANNABELLE SERRE DIRECTRICE DU SALON VISCOM

À la veille de l’ouverture du salon, comment appréhendezvous cette édition 2 011 ? Viscom 2 011 s’annonce sous de bons auspices. Le nombre d’exposants est en hausse et nous notons une bonne reprise du marché de la communication visuelle. Le fait que nous soyons à Villepinte facilite la venue des visiteurs nationaux et internationaux et de grands noms de la communication visuelle sont fidèles au

VISCOM 2011 OUVRIRA SES PORTES LES 27, 28 ET 29 SEPTEMBRE PROCHAINS AU PARC DES EXPOSITIONS, PARIS NORD VILLEPINTE (HALL 8). SA DIRECTRICE, ANNABELLE SERRE, NOUS DONNE LE POULS DU MARCHÉ.

rendez-vous tels Hexis, Roland, Domino Sign, ESP, Filmolux et nous sommes fiers d’accueillir le retour de noms comme Mimaki ou Summa.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


Quelles sont les nouveautés du salon ? Cette année, nous avons voulu réunir tous les acteurs de la communication visuelle : des logiciels en passant par l’impression et la gravure jusqu’au produit fini. Les visiteurs trouveront ainsi des interlocuteurs spécialistes de chaque étape de la chaîne graphique. De plus, nous avons prévu un espace de 300 m² entièrement dédié à la mise en valeur des produits et services du secteur de la communication visuelle : c’est l’espace Imag’In the city by Viscom. Là, le visiteur aura l’impression d’arpenter les rues de Broadway ou de Paris et pourra assister à l’adhésivage d’une voiture, admirer une vitrine de magasin d’objets de décoration ou encore contempler un panneau d’affichage, un abribus et une colonne Morris, grandeur nature. L’accent a été mis sur le mobilier urbain, véritable enjeu des collectivités territoriales dont les représentants trouveront des solutions à leurs problématiques. Enfin, de multiples projections lumineuses habilleront le sol de pavés et de bitume, des écrans tactiles permettront de poster des messages aux murs et des souffleurs de verre animeront l’entrée d’Imag’In’the city. Quels sont les autres rendez-vous auxquels vous conviez les visiteurs ? Les conférences font partie des points d’information essentiels ponctuant les trois jours du salon. Nous proposons des thèmes en prise avec l’actualité comme « Projet de réduction des espaces publicitaires : quels impacts pour les annonceurs ? », « Impression numérique grand format : les tendances au service de la rentabilité » ou encore « Impression textile : les perspectives du marché de l’impression numérique ». De plus, la deuxième édition du Grand Prix Signal’Etiq/Viscom récompensera la meilleure démarche en développement durable dans les domaines de l’impression grand format, de l’enseigne et de la signalétique.

SEPT. - OCT. 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 23


INTERV THIERRY GRISELIN

DIRECTEUR COMMERCIAL DES DÉPARTEMENTS PRINT ET VISCOM D’ANTALIS FRANCE.

LA SOCIÉTÉ ANTALIS A TOUJOURS ÉTÉ PRÉSENTE SUR

À quoi était due

Aujourd’hui, vous revenez sur cette orga-

cette « discrétion »

nisation ?

des quatre der-

Depuis février 2011 en effet, nous avons

LE MARCHÉ DE L’IMPRESSION

nières années ?

décidé de re-spécialiser nos forces de vente

NUMÉRIQUE GRAND

Antalis n’a jamais

avec d’un côté le Print et de l’autre le

abandonné le mar-

Viscom. Nous avons donc recomposé nos

FORMAT ET DE LA SÉRIGRAPHIE. ET POURTANT, DEPUIS QUATRE ANS, ELLE S’ÉTAIT FAITE PLUS DISCRÈTE. PEU DE COMMUNICATION, MOINS DE VISIBILITÉ. AUJOURD’HUI, ELLE REVIENT SUR LE DEVANT

ché de l’impres-

équipes et formé de vrais spécialistes de

sion numérique

l’impression grand format, qu’elle soit séri-

grand format et

graphique ou numérique, avec des inter-

de la sérigraphie, mais il est vrai que,

venants à la fois sur le terrain et en interne

depuis quatre ans, notre organisation interne

afin de répondre au mieux à toutes les

a fait que nos différents métiers étaient

demandes. En termes de formation, nous

moins visibles, bien qu’existants. Il y a

multiplions les sessions, avec nos parte-

quatre ans, Antalis Visual Communication,

naires Roland et HP notamment. Début sep-

que nous appelons en interne notre dépar-

tembre, toute l’équipe s’est d’ailleurs envo-

tement Viscom, avait le vent en poupe.

lée pour Barcelone, au siège d’HP, pour

Nous étions même très forts sur ce secteur

une formation en direct chez le construc-

DE LA SCÈNE AVEC UNE

avec une force de vente dédiée de huit

teur.

personnes sur toute la France. À l’inverse,

Au total, l’équipe compte désormais une

FORCE DE VENTE DÉDIÉE.

notre département Print était plus faible.

dizaine de personnes en plus, avec dix com-

Nous avons donc décidé de fusionner nos

merciaux sur le terrain et trois en interne,

équipes et de mutualiser nos compétences

un directeur des ventes, un responsable du

Propos recueillis par Cécile Jarry

pour équilibrer les forces. Jusqu’à hier, les

service clients et une douzaine de colla-

résultats étaient au rendez-vous. Nous avons

borateurs.

regagné des parts de marché sur le Print

24 • SIGN INFO SERI N° 237

tout en conservant une bonne couverture

Le grand format redevient un levier de

Viscom. En contrepartie, il est vrai, la lisi-

croissance prioritaire pour Antalis ?

bilité de notre offre avec toutes ses spéci-

Il s’agit d’une vraie réorientation du groupe

ficités, a légèrement été gommée.

qui suite à une importante revue straté-

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


VIEW

Les marchés du packaging et de la communication visuelle sont les futurs piliers d’Antalis »

gique menée ces derniers mois dans

de vraies perspectives de croissance. Nous

l’impression verte et durable est essentielle.

différents pays, a estimé qu’il fallait revoir

bénéficions d’ores et déjà d’une solide

Chez Antalis, nous sommes en effet intimement

notre politique de développement. Parmi

implantation chez les imprimeurs numé-

convaincus que l’innovation passe par l’éco-

les leviers de croissance mis en exergue,

riques et les sérigraphes et nous cherchons

logie et par un plus grand respect de l’en-

le packaging et la communication visuelle

maintenant à nous faire connaître davan-

vironnement. Sur notre site, les dernières

ont été présentés comme les futurs piliers

tage auprès des enseignistes et des pein-

informations concernant le règlement euro-

d’Antalis. D’où cette réorganisation en

tres en lettres. Depuis février, nous avons

péen Reach sont disponibles. Un onglet

interne mais aussi différentes opérations

d’ailleurs signé avec 180 nouveaux clients

« Environnement » a été mis en place. Nous

de croissance externe menées au niveau

sur ces secteurs.

lançons également ce mois-ci un nouvel

européen, comme l’acquisition, en décem-

L’autre point à souligner est que ce qui a

outil d’optimisation de découpe en ligne

bre 2010, du distributeur allemand de sup-

pu apparaître comme un handicap ou une

dans le but d’aider nos clients à minimiser

ports et d’équipements destinés à l’im-

faiblesse pour Antalis ces dernières années

les chutes et donc à consommer moins…

pression numérique grand format pour la

sera notre force pour demain.

mais mieux.

communication visuelle, Macron.

Le marché est en effet beaucoup moins cloi-

Une autre de nos pistes de réflexion concerne

sonné qu’avant et on constate que les

le recyclage mais il s’agit d’un sujet émi-

Des acquisitions sont-elles également

offsettistes, eux aussi, commencent à s’équi-

nemment plus complexe étant donné la mul-

prévues en France ?

per en numérique.

tiplicité des matériaux disponibles actuel-

Joker !

lement sur le marché. En juin dernier, vous avez inauguré à

Les quatre années pendant lesquelles vous

Bordeaux un nouveau programme baptisé

Il s’agit d’une initiative française ?

avez mutualisé vos forces de vente vous

V.I.P. pour Viscom Innovation Programme.

Oui, la France est aujourd’hui le premier

ont-elles fait perdre un temps précieux ?

De quoi s’agit-il exactement ?

pays à conduire un tel programme de veille

Non, je ne pense pas dans la mesure où

Le Viscom Innovation Programme consiste

stratégique et de concertation avec la pro-

nous avions un bon niveau de résultats,

à réunir autour d’une même table les équipes

fession, la prochaine réunion aura d’ailleurs

même si nous souffrions d’un manque de

d’Antalis et une trentaine de gros faiseurs

lieu lors du salon Viscom à Paris. Mais au

communication. Aujourd’hui, la donne a

français afin d’échanger ensemble sur ce

niveau européen, l’idée devrait très rapidement faire des émules..

changé et donc nous évoluons. Le marché

que seront les produits de demain et les

du Print est de plus en plus tendu, tandis

services qui y seront associés. Parmi les pistes

que celui de la communication visuelle offre

que nous explorons actuellement, celle de

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 25


Reportage

PUBLI 24 MAINTIENT LE CAP

FONDATEUR DE PUBLI 24, DANIEL BELLANGER A VU SA CARRIÈRE DÉCOLLER SUR LES 24 HEURES DU MANS. NON PAS AU VOLANT D’UN BOLIDE MAIS EN TANT QUE PEINTRE EN LETTRES OFFICIEL DU CIRCUIT. SA MISSION : PEINDRE LES NUMÉROS SUR LES CAPOTS DE TOUTES LES VOITURES ENGAGÉES. C’ÉTAIT EN 1975. AUJOURD’HUI, CE PROFESSIONNEL DYNAMIQUE EST TOUJOURS DANS LA COURSE ET DIRIGE UNE ENTREPRISE DE 15 PERSONNES SPÉCIALISÉE DANS L’ENSEIGNE ET L’IMPRESSION NUMÉRIQUE.

28 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


PUBLI 24 MAINTIENT LE CAP

Diplômé de l’Ecole de graphisme publicitaire de Tours, Daniel Bellanger s’installe au Mans en 1973, dans un petit local de la rue Chanzy où il exerce en tant que peintre en lettres et sérigraphe. En 1975, il intervient sur les 24 heures du Mans. La réalisation, en tant que peintre officiel, de tous les numéros de voitures engagées dans la course lui met le pied à l’étrier. La même année, il déménage dans la zone d’activités du Panorama, située à proximité immédiate du circuit. De 300 m2 en 1976, il passe à 600 m2 en 1978, puis c’est un nouveau déménagement en 1988, toujours dans la zone du Panorama, mais dans des locaux deux fois plus grands ce qui lui permet, dès 1989, d’ajouter l’enseigne à son activité. Son dernier agrandissement est récent et date de 2010. Il

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

s’agit cette fois-ci de faire de la place pour accueillir deux nouveaux équipements : une table à plat Fuji HD ainsi qu’une table de découpe SBC (modèle DBL 3 121). Aux pots de peinture et pinceaux des débuts ont en effet succédé un parc performant d’impression numérique. « Nous avons commencé comme tout le monde avec des machines roll-to-roll - actuellement nous avons une Roland VersaCAMM VS640 et une HP Designjet 9000s - puis nous avons décidé de franchir un nouveau cap avec un flatbed et une nouvelle table de découpe. L’investissement était conséquent, 250 000 euros en comptant l’agrandissement de nos locaux, mais aujourd’hui, nous ne le regrettons pas », confie Daniel Bellanger. Après avoir subi la crise de plein fouet,

䉴䉴 SIGN INFO SERI N° 236 • 29


PUBLI 24 MAINTIENT LE CAP

䉴䉴 « les trois premiers mois de mars 2010 ont été très difficiles », le dirigeant a pris le risque de cet investissement pour rester dans la course. Un risque mesuré mais un risque quand même, heureusement vite rentabilisé par la signature de deux contrats avec Audi et le nouveau stade du Mans. « Pour Audi, le projet était d’envergure puisque nous devions réaliser les anneaux de son logo en version XXL, 4,70 mètres de diamètre, puis les fixer sur le toit de son stand des 24 heures du Mans, afin qu’ils soient visibles du ciel et notamment des caméras de TV. Grâce à la Fuji et à la SBC, nous avons pu honorer le contrat très facilement. Pour le stade également, le projet était d’envergure puisqu’il s’agissait d’assurer toute la communication visuelle du nouveau complexe, sur des supports très différents, en un mois. Ce

30 • SIGN INFO SERI N° 237

䉴䉴 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


PUBLI 24 MAINTIENT LE CAP

䉴䉴 qui aurait été quasiment impossible sans la table à plat », détaille Daniel Bellanger. Mais pour Publi 24, l’acquisition de la Fuji n’a pas simplement été l’occasion de signer deux prestigieux contrats. Elle lui a permis de gagner en rentabilité et de développer son activité dans des secteurs où il était jusqu’ici moins implanté comme la décoration d’intérieur. « Nous travaillons d’ailleurs aujourd’hui en étroite collaboration avec plusieurs architectes qui nous passent régulièrement des commandes pour leurs clients », précise le dirigeant. Signalétique, enseigne, impression numérique, véhicules, la palette de compétences de Publi 24 est aujourd’hui très large et permet à l’imprimeur de remporter de nombreux marchés dans tout l’ouest de la France

32 • SIGN INFO SERI N° 237

䉴䉴 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 33


PUBLI 24 MAINTIENT LE CAP

䉴䉴

Signalétique, enseigne, impression numérique, véhicules, la palette de compétences de Publi 24 est aujourd’hui très large. Ci-dessus, le dernier défi proposé par Yoplait à l'ancien peintre en lettres : un château d'eau de 42 mètres de haut…

34 • SIGN INFO SERI N° 237

mais aussi à l’échelon national. Fournisseur agréé depuis 20 ans des 24 heures du Mans, il a décroché des contrats chez les Opticiens Mutualistes, les poulets de Loué, Cinna, RocheBobois ou encore les 150 bus de la ville du Mans qui ont tous été entièrement traités dans ses ateliers. Un fils patron d’agence de pub à Paris lui a aussi ouvert les portes de clients nationaux. Sans compter ceux qui font encore appel à son savoir-faire de peintre en lettres, à l’instar de la marque Yoplait, qui lui a tout simplement demandé de peindre sa célèbre petite fleur sur un château d’eau de 42 mètres de hauteur. « Les lettres devaient mesurer 2 mètres de haut… » se souvient Daniel Bellanger qui n’en a pour autant pas eu le vertige. Mission accomplie. Aujourd’hui, ce membre du Synafel avoue attendre avec expectative le vote

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


du décret d’application de la loi Grenelle II qui vise à réglementer les couloirs publicitaires aux entrées de ville. Publi 24 réalise en effet 40 % de son chiffre d’affaires dans l’enseigne et 60 % dans la publicité et la communication visuelle, pour un total d’1,6 million d’euros HT. CJ ■

REPÈRES

PUBLI 24 • Création : 1973 • Effectifs : 15 • Directeur-fondateur : Daniel Bellanger • CA 2010 : 1,6 M€ HT

SEPT. - OCT. 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 35


Reportage

MULTICAM FRANCE CONFORTE SON POSITIONNEMENT CRÉÉE EN SEPTEMBRE 2009, MULTICAM FRANCE SOUHAITE APPORTER SON SAVOIR-FAIRE INDUSTRIEL AU MONDE DE LA COMMUNICATION VISUELLE. SON GÉRANT, KAMAL BOUNOUARA, S’EST ASSOCIÉ AVEC MULTICAM CANADA ET MULTICAM QUÉBEC POUR DONNER À L’ENTITÉ FRANÇAISE L’EXPÉRIENCE ET LES RESSOURCES NÉCESSAIRES.

Deux ans après son installation dans l’ouest lyonnais, à Lentilly, MultiCam France dresse un premier bilan positif de son activité en France. Selon son dirigeant, Kamal Bounouara, « ces deux premières années se sont en effet déroulées conformément aux prévisions ». Il avoue même « n’avoir pas vraiment vu le ralentissement économique ». L’association de MultiCam France avec MultiCam Canada et MultiCam Québec a, il est vrai, donné à l’entité française l’expérience et les ressources nécessaires et l’a aidée à conforter son positionnement. Mais pas seulement. La diversification des débouchés de la société vers les métiers de la communication visuelle a aussi contribué au bon développement de son activité.

38 • SIGN INFO SERI N° 237

DE L’INDUSTRIE À LA COMMUNICATION VISUELLE En dehors du secteur industriel où MultiCam est historiquement présent, la communication visuelle est en effet devenu le terrain de jeu de prédilection de la société. Pour Kamal Bounouara, la principale difficulté a été de faire savoir aux professionnels que sa société ne faisait pas que de la fraiseuse, même si historiquement elle a construit sa notoriété sur ce savoir-faire, mais aussi de la découpe à lame tangentielle. « MultiCam est spécialisée depuis une douzaine d’années maintenant dans la découpe à lame tangentielle développée pour des applications industrielles et graphiques. Le système a été amélioré

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


MULTICAM FRANCE CONFORTE SON POSITIONNEMENT

d’année en année et séduit aujourd’hui les marchés de la PLV carton et emballage, des arts graphiques, des bâches et tissus techniques ». Multicam France compte aujourd’hui parmi ses références hexagonales BS2i, Déco 72, Les Enseignes Picardes, A32Bis, Créations du Val d’Oise ou encore Defurne Publicité « qui a produit des lettres en PMMA de 30 mm d’épaisseur une semaine seulement après l’installation de notre MultiCam Série 1 000 en mai dernier », précise Kamal Bounouara.

UNE SOLUTION HYBRIDE Dans le même ordre d’idée, MultiCam France a présenté sur le dernier salon inCOM sa Digital Express, une solution

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

Kamal Bounouara s’attaque aux marchés de la PLV carton et emballage, des arts graphiques, des bâches et tissus techniques. Et cela lui réussit.

hybride fraisage et lame tangentielle, bienvenue pour ceux qui recherchent de la polyvalence. « Le principal atout de cette machine est de pouvoir découper à la fois des matières tendres en rouleaux ou des matières dures en panneaux, ce qui évite d’investir dans deux machines distinctes. La machine intègre MultiVision le système MultiCam de positionnement via la reconnaissance des points de repères. Il est doté d’une caméra numérique haute définition qui permet de découper les supports imprimés. Intégré dans la commande numérique, l’usage de MultiVision est convivial avec une seule interface logicielle CAO ou RIP », complète Kamal Bounouara.

DU SERVICE EN TEMPS RÉEL Outre ses solutions machines, MultiCam met également en avant dans son approche sa politique de services. « Nous sommes capables de prendre la main toutes nos machines à distance et donc de dépanner très rapidement nos clients sans pénaliser leur activité » se félicite Kamal Bounouara. Une politique qui semble avoir fait ses preuves auprès d’un réseau de clients établis sur l’ensemble du territoire. En deux ans, près de 18 machines ont ainsi été installées dont 9 dans le secteur de la communication visuelle. « Nous pourrions atteindre le million d’euros de chiffre d’affaires en 2 011 et faire encore mieux en 2 012 », estime Kamal Bounouara. Parmi les meilleurs clients de l’entreprise aujourd’hui, la société

SIGN INFO SERI N° 237 • 39


MULTICAM FRANCE CONFORTE SON POSITIONNEMENT

䉴䉴 Cheminées Brisach qui a accompagné Multicam France dès son démarrage et qui reste une des fiertés de la filiale française. Idem pour Pogo Structures qui fabrique des bateaux de compétition. « Nous sommes aujourd’hui consultés pour des besoins relativement complexes et je réalise finalement que la demande du marché français est bien plus grande qu’escomptée », affirme Kamal Bounouara qui estime même que le marché français est sous-équipé. Son objectif à court terme est d’ailleurs d’implanter une structure supplémentaire en région parisienne. ■ Gildas RONDEPIERRE

À PROPOS DE MULTICAM MultiCam est née à la fin des années 1980 d’une équipe de cinq personnes. Leur cœur de métier : la conception de systèmes de découpe par fraisage piloté par ordinateur. Le marché de la CFAO (Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur) entrait alors dans une phase de maturation, créant entre autres un besoin pour des machines d’usinage à portique mobile. La première machine MultiCam a été livrée au fabricant américain d’hélicoptères Bell en 1989, pour lui permettre de transformer des panneaux d’aluminium. C’est ainsi qu’a débuté la notoriété de la marque. Depuis elle a su se développer et investir différents marchés. MultiCam. Inc est une multinationale qui emploie 320 personnes et qui est constituée par un réseau de plusieurs filiales, de centres technologiques et de distributeurs. Avec plus de 8 500 systèmes installés dans divers marchés, MultiCam est reconnue comme une société leader sur son marché.

LE POINT SUR LA DIGITAL EXPRESS HIGH SPEED Pour répondre aux demandes de productivité, la nouvelle Digital Express High-Speed atteint des vitesses de coupe de 178 m/min, propose un convoyeur automatique, et un dérouleur/enrouleur automatique. Elle devient une solution attractive pour le marché car elle est hybride et offre une palette plus large d’opportunités. Sur son portique mobile très rigide, elle embarque trois modules de coupe et le système MultiVision. Avec les deux têtes de découpe à lame tangentielle, la Digital Express est utilisée pour marquer des plis, découper du vinyle ou de la bâche, découper à 45° du carton épais, et ce par un simple changement de lame. Il suffit à l’opérateur de lever la cartouche alu, de la faire pivoter d’un quart de tour et de l’enlever. La Digital Express embarque une puissante broche d’usinage qui va jusque 5,5 CV/4 kW et qui permet de découper toutes les épaisseurs de panneau, de graver et même d’usiner des formes en 3D grâce à son passage sous poutre de 100 mm. Présentée à l’ISA de Las Vegas et sur la Fespa de Hambourg, elle sera également proposée sur le salon Viscom 2 011 et inCOM 2 012.

40 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


J’utilise

SPÉCIAL MACTAC INNOVATI

LA 7E SESSION EUROPÉENNE DES MACTAC INNOVATIVE AWARDS S’EST DÉROULÉE À BRUXELLES EN MARS DERNIER. AU PROGRAMME : DES MILLIERS DE CANDIDATURES POUR SEULEMENT 200 SÉLECTIONNÉS. PARMI EUX, TROIS FRANÇAIS. COCORICO ! Par Cécile Jarry

42 • SIGN INFO SERI N° 237

PRIX EUROPÉEN DE LA TECHNIQUE • Le projet : le tympan de la cathédrale de Rieux-Volvestre (31) • L’utilisateur : XL PIX (31) • Le produit : IMAGin WW 100 + LF 3398

« Ni clou, ni vis, ni colle », tel était le mot d’ordre de la société XL PIX pour ce projet d’ornementation du tympan de la cathédrale de Rieux-Volvestre mis en place le temps du festival d’été de la ville. Le cahier des charges était complexe puisqu’il fallait convaincre les Monuments de France et la municipalité que l’édifice ne serait pas endommagé. S’assurer de la bonne adhésion du vinyl sur la pierre poreuse des murs n’a pas été une mince affaire mais le pari a été tenu grâce au film adhésif IMAGin WallWrap 100 associé au film de plastification mat LF 3398.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

J’utilise

IVE AWARDS 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 43


J’utilise

SPÉCIAL MACTAC INNOVATI

PREMIER PRIX FRANCE • Le projet : la 10e Biennale d’Art Contemporain de Lyon • L’utilisateur : ATC (69) • Le produit : l’IMAGin WW 100

44 • SIGN INFO SERI N° 237

900 m² d’adhésifs ont été utilisés par ATC pour recouvrir les murs en béton de l’entrée principale de la dixième Biennale d’Art Contemporain de Lyon. Le marquage s’étendait sur une hauteur de 17 mètres pour 12 mètres de diamètre et représentait l’œuvre de l’artiste chinois Tsang Kin Wah baptisée Le spectacle du quotidien. Cette opération exceptionnelle de par son envergure et sa technicité a été rendue possible grâce au partenariat mis

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


en place entre ATC, MACtac et le distributeur la Cotonnière Lyonnaise. Le film adhésif utilisé est le WW 100. Trois machines d’impression différentes ont été utilisées : une Vutek QS3200R,

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

une Vutek QS200 ainsi qu’une machine de sérigraphie. Une nacelle, un décapeur thermique et les bras de quatre poseurs ont été nécessaires pour poser la fresque.

J’utilise

IVE AWARDS 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 45


J’utilise

SPÉCIAL MACTAC INNOVATI

DEUXIEME PRIX FRANCE • Le projet : décoration intérieure pour Bouygues Telecom • L’utilisateur : Faits d’Images (92) • Le produit : l’IMAGin JT 5929 MBF + IMAGin LF 3998

46 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


Trois professionnels ont été réquisitionnés pendant près de 16 heures pour mettre en place ce décor de 17 mètres de long destiné à animer le passage de la cafétéria du siège de Bouygues Telecom. L’originalité de ce projet résidait dans son montage en quinconce avec un effet trompe-l’œil. Faits d’Images a dû pour ce faire imprimer le vinyl en une seule fois puis le contrecoller enSEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

suite sur une cloison à facettes. Les difficultés étaient essentiellement concentrées dans le repérage à la découpe et la nécessité de ne pas faire de joints sur les bords saillants afin d’éviter tout déchirement de la matière au passage des personnes. Anti feu et durable, c’est le duo IMAGin JT 5929 MBF et IMAGin LF 3998 qui a remporté l’aval de l’imprimeur.

J’utilise

IVE AWARDS 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 47


J’utilise

SPÉCIAL MACTAC INNOVATIVE AWARDS 2011

TROISIEME PRIX FRANCE • Le projet : exposition « Des Fourmis et des Signes » de Peter Kogler (Galerie JGM, Paris) • L’utilisateur : Faits d’Images (92) • Le produit : MACmark 8989-00 Pro Pour ce projet, Faits d’Images avait pour toute base de travail un fichier vectorisé de l’artiste Peter Kogler et l’objectif d’en faire une fresque unique afin de recouvrir les 150 mètres carrés des murs de la galerie JGM à Paris.

48 • SIGN INFO SERI N° 237

Le tout bien sûr sans commettre aucun dommage sur les dits murs. L’option choisie par l’imprimeur a donc été de procéder en multi laizes avec tout ce que cela suppose comme difficultés au moment de la pose, notamment au niveau des raccords et des arrondis au dessus des fenêtres. Près de 4 poseurs et 32 heures de travail ont été nécessaires pour mener à bien l’opération. Et parce qu’il est facile à enlever, c’est le MACmark 8989-00 Pro qui a été retenu.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


LES NOUVEAUX PRODUITS

TEXTILE GRAVURE FINITION DÉCOUPE CAD NUMÉRIQUE CONSOMMABLES SOFTWARE

AVERY DENNISON

DESIGN FORCE

Une nouvelle génération de films micro perforés pour vitrages

Du carton dur comme du bois

Avery présente dans son catalogue ses nouveaux films micro perforés pour vitrages MPI 7 000 Perforated Window Films, dotés de fonctions et d’avantages supplémentaires en termes de caractéristiques de transformation, pour un marché des décors auto-adhésifs en pleine expansion. Les films auto-adhésifs imprimables par jet d’encre ne sont en effet plus l’apanage des campagnes bus et tramways. Les MPI 7 000 Perforated Window Films font partie d’une gamme simplifiée avec seulement quatre qualités. Le haut de la gamme est constitué par le 7101, un film vinyle premium calandré brillant de 180 microns doté de perforations de 2 mm, qui offre 50 % de surface ouverte et qui a été spécialement conçu pour les visuels architecturaux et l’habillage longue durée de bâtiments, pour une durabilité maximale de 36 mois. Le 7201, également d’une durée de vie de 36 mois, est prévu pour les décors de véhicules et les publicités longue durée dans les transports publics. C ’est un vinyle blanc brillant calandré de 180 microns, doté de perforations de 1,5 mm, qui offre lui aussi une surface ouverte à 50 %. Le 7301, qui est également un film vinyle blanc brillant calandré de 140 microns, dure jusqu’à 24 mois ; conçu pour les visuels architecturaux et sur véhicules, il présente des perforations de 1,5 mm pour 40 % de surface ouverte. Ces trois produits sont également dotés d’un liner qui offre une vue complète de l’image imprimée pelliculée sur le liner, une meilleure planéité pour une transformation rapide et sans accroc et une identification au verso à des fins d’authentification. Pour compléter la gamme, il y a enfin le 7401, un film vinyle blanc brillant calandré de 100 microns doté de perforations de 1,5 mm et d’une surface ouverte à 40 %. Il est proposé avec un liner blanc standard en PET.

50 • SIGN INFO SERI N° 237

Le Re-board est une nouvelle matière carton développée par la société suédoise Design Force, gérée par une équipe de designers spécialisés depuis plus de 20 ans dans la PLV. Le premier atout de ce matériau tient à sa résistance, similaire à celle du bois. Sa structure consiste en une construction brevetée en sandwich qui lui permet d’allier à la fois légèreté et solidité. Selon ses concepteurs, il est six fois plus léger que le medium et résiste à un poids de 70 kg/cm2. Fabriqué à partir de matériaux renouvelables issus de forêts durablement gérées, il peut être réutilisé plusieurs fois et est totalement recyclable. Selon son fabricant, le Re-board nécessite sept fois moins de composés fibreux dérivés du bois que l’aggloméré ou le MDF. Dans sa forme brute, sa surface est parfaitement plane. Différentes épaisseurs sont proposées, du 10 mm au 30 mm en passant par le 16 mm. La plus utilisée est le 16 mm, principalement grâce au grand nombre d’accessoires développés pour cette épaisseur intermédiaire. Les mesures standards sont : 2 400 x 1 600 mm et 3 200 x 1 600 mm. Près de 60 types d’accessoires différents comme les vis spécifiques, les chants, les unions entre les pièces, profilés en aluminium, socles, charnières, etc. existent à ce jour. En termes d’utilisation, le Re-board se prête à la fois à des usages intérieurs et extérieurs. Il dispose d’une barrière contre l’humidité, ses deux couches de surface ne laissant pas passer l’eau. Pour une utilisation intensive en extérieur, il est cependant fortement conseillé de traiter le support avec l’application d’une cire ou d’une bande de chant avec un collage étanche. Egalement classifié Euroclass C, il peut être utilisé pour des salons et des salles d’exposition, du mobilier ou des aménagements intérieurs.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


3A COMPOSITES La famille KAPA s’agrandit Nouveau venu de la gamme 3A Composites, le KAPA bright vient d’être lancé sur le marché. Il s’agit d’un panneau léger ultra-blanc avec un cœur en mousse polyuréthane. La surface d’une blancheur extrême et d’une brillance naturelle satinée est constituée de papier couché mat sans bois. Tout comme les autres produits de la gamme KAPA, KAPA bright offre une bonne planéité ainsi qu’une haute stabilité dimensionnelle. Selon le fabricant, l’utilisation de colles et laques à solvants ne pose donc aucun problème. Le KAPA bright se prête particulièrement à l’impression directe jet d’encre et à la sérigraphie mais son champ d’application s’étend aussi jusqu’aux panneaux de présentation voire au modélisme.

ROLAND De nouvelles encres flexibles

L’ECO-UV S est la nouvelle génération d’encre flexible pour les périphériques à polymérisation UV Roland. Elle est surtout destinée à la production de prototypes packaging et d’étiquettes, secteurs qui exigent une bonne flexibilité du graphique imprimé pour, par exemple, la réalisation d’une déformation par thermoformage successif. L’encre Roland ECO-UV S s’étire jusqu’à 220% par rapport à sa dimension originale et a été conçue pour s’adapter parfaitement aux surfaces courbes et irrégulières. Elle peut être utilisée sur les imprimantes jet d’encre de la série Roland VersaUV et est disponible en cartouches de 220cc, en cyan, magenta, jaune, noir et blanc avec une bonne couverture du blanc. L’ECO-UV S se configure uniquement en CMYK+Wh+Wh. Le vernis GLOSS n’est pas disponible.

MACTAC Un tissu adhésif MACtac lance un textile adhésif repositionnable spécialement dédié à la décoration murale. DecoSatin est un tissu qui s’imprime en jet d’encre éco solvant, UV et Latex. Il a été conçu pour donner aux impressions numériques un aspect tissé qui devrait séduire les marchés de la décoration d’intérieur pour les hôtels, boutiques, espaces commerciaux et autres espaces de travail. Enfin, DecoSatin se pose aisément puisqu’il suffit de maroufler avec une raclette en feutre.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 51


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

SUMMA

SIHL

Dans le panier

Un film rétro éclairé pour la publicité et la décoration de vitrines

Summa lance ce mois-ci un nouvel outil pratique pour sa table de découpe F1612 : un panier. Ce dernier est spécialement conçu pour attraper les matériels découpés et le média restant afin de maintenir l’espace de travail propre. Il s’agit d’une unité séparée, montée sur de solides roulettes, pour faciliter les déplacements. L’unité inclut également des aimants qui maintiennent le panier dans la bonne position quand il est placé devant la table de découpe. Le panier est capable d’adopter différentes positions. La partie de devant peut se lever pour que la table de découpe soit facilement accessible pour l’opérateur. De plus, la barre de devant peut être mise dans une position plus basse. De cette manière, le contenu du panier se lève et peut être facilement recueilli. Il est également possible d’enlever complètement la toile.

L’association du film rétro éclairé Aurolux et de l’adhésif amovible Low-Tack vient de donner naissance au nouveau produit Aurolux Window Film Solvent EasyTack 240 de Sihl. Grâce à son revêtement brillant, les couleurs imprimées sur ce nouveau film polyester autocollant demeurent éclatantes aussi bien de jour sous un éclairage naturel qu’à l’aube, au crépuscule ou de nuit avec un rétro éclairage. Ce haut niveau de brillance peut être obtenu au moyen d’encres à solvants Eco, Mild ou True. La limite d’encrage proposée permet d’atteindre des valeurs de couleurs extrêmement lumineuses. Un autre avantage tient au niveau élevé de densité qu’il est possible de produire dans les zones sombres voire noires des images imprimées. Ce film autocollant convient donc pour l’affichage de publicité haut de gamme sur des vitrines ou des panneaux de verre. L’un des autres atouts de ce nouveau support réside aussi dans sa combinaison avec la colle EasyTack de Sihl. Spécialement conçu par le fabricant, cet adhésif permet à un utilisateur même novice d’appliquer une impression finie sur la surface de son choix, avec facilité et sans bulles. L’application du film polyester imprimé est d’ailleurs aussi simple que son retrait, qui ne laisse aucune trace résiduelle. De 2240 µm d’épaisseur, l’Aurolux Window Film Solvent EasyTack se prête aussi aux applications extérieures sans nécessiter de protection supplémentaire en surface, tout en offrant une bonne résistance aux rayures et éraflures. Il est compatible avec divers systèmes d’affichage lumineux et représente une alternative intéressante aux solutions non adhésives.

ESKO

VILASECA

Automation Engine 10.1 est arrivée

Un nouveau papier ignifugé

EskoArtwork annonce la sortie d’Automation Engine 10.1, la nouvelle version de son logiciel de flux prépresse. Cette dernière version va plus loin en termes d’intégration, d’automatisation et de centralisation de la gestion des travaux en introduisant des fonctionnalités uniquement disponibles jusqu’ici sur la plate-forme Nexus. Parmi les éléments nouveaux de la version 10.1, on retient l’amélioration des flux avec le nouveau module Processor. Les clients peuvent intégralement automatiser les tâches normalement effectuées en mode manuel dans l’éditeur ArtPro, ce qui leur fait gagner du temps et diminue le risque d’erreurs. On songe notamment au recouvrement, à la distorsion et au paramétrage du tramage. Automation Engine 10.1 dispose également des outils de contrôle en amont d’Enfocus PitStop. Une intégration avec les systèmes de gestion de base est proposée : les clients peuvent à présent extraire automatiquement les données des travaux via le XML, à partir de systèmes de gestion non normalisés pour le JDF tels que FileMaker Pro, Excel ou les logiciels « maison ». Aucune saisie ou ressaisie manuelle n’est plus nécessaire, ce qui rend possible une intégration automatisée des travaux sans investissement supplémentaire. À noter également : une intégration plus étroite avec les périphériques de sortie – une communication bidirectionnelle et une remontée des informations d’état sont à présent possibles avec les imprimantes industrielles d’étiquettes et d’emballages HP et les imageuses flexo CDI d’EskoArtwork. Les opérateurs peuvent surveiller l’état des périphériques de sortie et recevoir un retour d’information directement dans Automation Engine. Enfin, l’interface utilisateur a été simplifiée.

L’Espagnol Vilaseca lance SkyFire, un nouveau papier ignifugé M1 couché une face pour impression numérique, offset et sérigraphie. Disponible en 130 et 200 g, SkyFire est adapté pour la production d’imprimés destinés aux lieux publics fermés. Il a été spécialement conçu pour la production d’affiches destinées aux aéroports, supermarchés, gares, théâtres, cinémas, expositions, magasins, etc. SkyFire existe en feuilles pour la sérigraphie et en bobines pour l’impression numérique (solvant, UV, encres latex et éco solvant).

52 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

HEXIS

SIHL

Une gamme haute en couleurs

Pour que l’art photographique laisse une impression durable

Pour cette rentrée, Hexis met en en avant ses films coulés haut de gamme HX30000 qui comprennent de nouveaux effets carbone (bleu, rouge, argent, blanc) ainsi que les nouvelles couleurs de la gamme HX20000 (bleu nuit métal, rose Candy, marron Marrakech). Sont également mis à l’honneur deux produits Latex pour l’impression numérique. Le HXL300WG2 est un film adhésif particulièrement adapté aux encres Mutoh Bio et HP Latex, mais qui s’imprime également en jet d’encre solvant et éco solvant. Il est constitué d’un film latex d’une épaisseur de 100 microns, enduit d’un adhésif gris ; et le PL300CG qui est, quant à lui, destiné à la lamination à froid du film latex HXL300WG2. Il est constitué d’un latex adhésivé transparent de 30 microns, avec une finition de surface est brillante. Les films Latex tout comme les vinyles coulés de la série HX30000 sont enduits d’un adhésif micro structuré pour une pose plus facile et une élimination rapide de plis et de bulles d’air.

Economique et performant, le TriSolv PhotoArt Paper 210 de Sihl est une évolution du modèle TriSolv PrimeArt reconnu pour sa qualité de reproduction photographique alliée à l’homogénéité de son brillant. Le dernier-né de Sihl ne fait apparaître aucune différence visible entre les zones imprimées ou non. Il permet de reproduire les fichiers graphiques, photos d’art et autres tirages de luxe. La saturation élevée des couleurs permet en outre d’économiser jusqu’à 30% de l’encre nécessaire pour l’impression. Le séchage des encres à solvants est accéléré grâce à une capacité d’absorption nettement accrue. Cela se traduit par un relèvement de la limite d’encrage et une meilleure utilisation de l’espace colorimétrique. La résolution, le rendu du contraste et la brillance contribuent également à l’aspect photo réaliste des images ainsi qu’à la précision et à l’efficacité des éléments graphiques. Sihl a délibérément appliqué un revêtement PE sur la base de ce papier résistant à l’humidité, sans perte de qualité. Il en résulte une alternative à la fois intéressante et économique par rapport au précédent produit PhotoSol. Le TriSolv PhotoArt 210 s’applique sur tout type de surface lisse, bois ou métal, ou à la manière d’un papier peint au moyen de la colle adaptée ou d’un adhésif double face. Il offre une résistance élevée aux rayures et éraflures, même sans plastification. Fort de ces qualités, ce nouveau papier d’affiche constitue un support d’impression indiqué pour un grand nombre d’applications photographiques et graphiques ainsi que pour la publicité intérieure ou extérieure.


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

EFI Le Fiery System 10 est arrivé Fiery System 10 offre des fonctionnalités avancées aux clients dans quatre domaines clés : couleurs, facilité d’utilisation, performances et intégration. Cette nouvelle génération de plateforme produit les documents plus rapidement et bénéficie de la technologie d’étalonnage système la plus récente pour garantir l’homogénéité des couleurs à tout moment, une intégration plus étroite avec les options de finition de l’imprimante, ainsi qu’une flexibilité et un contrôle renforcés. Le nouveau Fiery Calibrator propose une fonction d’étalonnage par travail (Jobbased Calibration) améliore la précision et l’efficacité de l’étalonnage, dans la mesure où celui-ci est personnalisé pour un travail spécifique, ainsi que pour les supports et profils s’y rapportant. Vu que l’étalonnage est essentiel et doit être effectué systématiquement, Fiery System 10 intègre un « gardien de l’étalonnage » indiquant l’état d’étalonnage, ainsi que des avertissements et alertes à ce sujet, afin d’encourager l’étalonnage et de garantir ainsi la qualité des couleurs. Fiery Image Enhance Visual Editor (IEVE) est une autre puissante fonctionnalité récemment introduite dans le logiciel d’interface utilisateur et de gestion des travaux d’impression Command WorkStation livré avec Fiery System 10. Elle permet d’éditer chaque image d’un travail sans devoir retourner au fichier de conception natif. IEVE simplifie le processus d’édition en offrant un ensemble d’outils interactifs destinés à optimiser l’apparence de l’image et à appliquer des corrections automatiques par image pour veiller au rendu optimal des photos. La dernière version en date du logiciel Command WorkStation est désormais encore plus simple d’utilisation. Les tâches courantes sont plus accessibles et les informations nécessaires peuvent être plus facilement obtenues par les opérateurs, qui gagnent ainsi en productivité. De surcroît, une fonctionnalité d’ensembles mixtes de finition (Mixed Finishing Sets) est désormais disponible dans l’option SeeQuence Compose pour simplifier les travaux complexes dans des environnements de production élevée. Grâce aux nouveaux ensembles de finition mixtes de Fiery (et à l’outil de finition en ligne relié au moteur d’impression), les utilisateurs peuvent spécifier plusieurs critères de finition pour les différents sous-ensembles d’un même travail, afin de produire des travaux complètement finis, minimisant ainsi la main-d’œuvre. Fiery System 10 présente également un certain nombre de fonctionnalités améliorées d’impression des données variables. EFI soutient plus particulièrement la nouvelle norme PDF/VT-1, récemment mise au point par l’ISO (Organisation internationale de normalisation) pour les échanges de données dans le cadre de l’impression de données variables. Cette norme offre les avantages d’un flux de production PDF à l’impression de données variables, aidant les clients à améliorer leur efficacité de production avec des fonctionnalités telles que l’échange de contenu stratégique à données variables en dernière minute. En s’intégrant en toute transparence à des opérations prépresse PDF existantes, la norme PDF/VT-1 permet de mettre en place un flux de production d’impression PDF unique et commun à tous les types de travaux. Enfin, Fiery System 10 étend encore davantage sa capacité d’intégration au secteur avec le flux de production prépresse Apogee d’Agfa, et la future version du flux de production Prinergy de Kodak, pour permettre aux utilisateurs d’un flux de production prépresse de gérer un ou plusieurs moteurs d’impression numériques pilotés par Fiery directement depuis la même interface utilisateur familière et d’envoyer des travaux vers ceux-ci. Ces intégrations de flux de production prépresse ont été conçus pour créer un flux de production unique offrant une production mixte, réduisant les coûts opérationnels et améliorant les performances de production.

AGENDA 2011/12 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011 LABEL EXPO DU 28 SEPTEMBRE AU 1ER OCTOBRE BRUXELLES – PARC DES EXPOS (HALL 9) WWW.LABELEXPO-EUROPE.COM

SGIA DU 19 AU 21 OCTOBRE 2011 NEWS ORLEANS WWW.SGIA.ORG

NOVEMBRE 2011 GRAPHICS CANADA DU 10 AU 12 NOVEMBRE TORONTO INTERNATIONAL CENTER WWW.GRAPHICSCANADA.COM

JANVIER - FÉVRIER 2012 SIGN & GRAPHIC IMAGING DU 31 JANVIER AU 2 FÉVRIER DUBAI, WORLD TRADE CENTRE, SAEED HALLS 1-2-3 WWW.SIGNMIDDLEEAST.COM

FESPA DIGITAL EUROPE DU 21 AU 24 FÉVRIER BARCELONE WWW.FESPA.COM

MARS 2012 INCOM DU 27 AU 29 MARS PARIS, PORTE DE VERSAILLES (HALL 8) WWW.IN-COM.FR

SALON MARKETING POINT DE VENTE DU 27 AU 29 MARS PARIS, PORTE DE VERSAILLES (HALL 4) WWW.MPV-PARIS.COM

MAI 2012 DRUPA DU 3 AU 16 MAI DÜSSELDORF, EXHIBITION CENTER WWW.DRUPA.COM

INCOM MARSEILLE

RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE Abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter : contact@signinfoseri.com

www.signinfoseri.com 54 • SIGN INFO SERI N° 237

LES 30 ET 31 MAI MARSEILLE, PARC CHANOT (HALL 8) WWW.IN-COM.FR

Vous souhaitez annoncer vos événements dans notre agenda ? Envoyez-nous vos informations à l’adresse suivante : contact@signinfoseri.com

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


LES ADRESSES DU N° 3A COMPOSITES 3M AGFA ANTALIS ATC GROUPE AVERY DENNISON CALDERA CARTONNAGES VAILLANT CLEAR CHANNEL DESIGN FORCE DIGIPRINT SUPPLIES DRUPA DURST EFI ESKO FAITS D’IMAGES FESPA FUJI GAMMA TEC GRAPHIC Canada GSF GUYENNE PAPIER HEXIS HP inCOM inCOM MARSEILLE KIP LA COTONNIÈRE LIGHT AIR MACTAC MIMAKI MULTICAM PIXART POITOO ADHESIFS PUBLI 24 ROLAND SALON MARKETING POINT DE VENTE SDAG SGIA SIGN&GRAPHIC IMAGING SIGNA France SIHL SNRI SUMMA TIFLEX VILASECA VISCOM VISIANCE XEROX

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

www.3acomposites.com www.solutions.3mfrance.fr www.agfa.com www.antalis.fr www.atc-groupe.com www.avery.fr www.caldera.fr www.cartonnages-vaillant.com www.clearchannel.fr www.designforce.se www.digiprint-supplies.com www.drupa.com www.durst.fr www.efi.com www.esko.com www.faitsdimages.fr www.fespa.com www.sericol.co.uk/France www.gamma-tec.com www.graphicscanada.com www.gsfrance.fr www.guyennepapier.fr www.hexis-graphics.com www.hp.com www.in-com.fr www.in-com.fr www.kipeurope.com www.cotonniere.fr www.light-air.com www.mactac.fr www.mimakieurope.com www.multicam.com www.pixart.it www.tooadhesifs.com www.publi24.fr www.rolanddg.fr www.mpv-paris.com www.sdag.net www.sgia.org www.signmiddleeast.com www.signafrance.fr www.sihl.de www.rabet-image.com www.summa.be www.tiflex.fr www.jvilaseca.es www.viscom-paris.com www.visiance.fr www.xerox.fr

237

Pages

51 14, 20 17 24, 31 8, 44 50 49 16 14 50 2e couv. 54 6 26, 54 9, 52 46 54 16 51 54 53 41 53, 4e couv. 16, 20 54 18 6, 33 11 20 7, 42, 51 6, 3e couv. 38 36 4 28 14, 51 54 13 54 54 35 52,53 12 52 Surcouv. 52 22 8, 15 17

SIGN INFO SERI N° 237 • 55


ANNONCes ClAssées

ANNONCes ClAssées

VENTES DE MATÉRIEL

OFFRES D’EMPLOI

Vends machines

GRAPHISTE

GRAVOGRAPH IS600

4 995 €HT tout compris

SUMMAGRAPHIC en 1,60 m de large. Découpe d’adhésif avec Opos HT

2 395 €

Société Sérigraphie / Impression Numérique basée à Mouans-Sartoux cherche à compter du mois de septembre un graphiste à temps plein. Connaissances requises : logiciels de l’imprimerie / gestion site WEB Possibilité de contrat en alternance avec formation. Merci de bien vouloir adresser votre CV à l’adresse suivante : secsermed@free.fr

Très bon état. Tél. : 03 80 51 99 88

MACHINE SVECIA une main + tunnel de séchage air froid / air chaud + pont UV. Besoin de place. Prix bradé : l’ensemble

5 000 €HT Tél. : 06 07 47 36 88

RESPONSABLE DE PRODUCTION Il assurera la maitrise technique et la qualité de l’ensemble de la chaine graphique. Qualité technique et relationnelle indispensables. Contrat CDI. Poste à pourvoir de suite. Contacter Richard CHARRIER au 02 33 81 29 74 ou atelier@sdps.fr

DEVISEUR/FABRICANT CALANDRE DE SUBLIMATION TEXTO FX BI200 Largeur: 1.90 m. Puissance électrique: 13 kw. Année : septembre 2007. Valeur neuve : 29 900€, excellent état

15 000 €HT Aude Cadoux • 04 50 27 20 11

56 • SIGN INFO SERI N° 237

Réalisation de devis fabrication PLV grand format carton plastique-impressioncontrecollage-façonnage-routage. Bonne connaissance de la chaîne graphique. Expérience souhaitée. Personne ayant un bon relationnel client. Contrat CDI. Contacter Régis BROUSSIN au 02-33-81-29-83 ou regis@sdps.fr

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


LES ANNONCES CLASSÉES ■ SÉLECTIONNEZ LA RUBRIQUE DANS LAQUELLE VOUS VOULEZ APPARAÎTRE D’EMPLOI ■ OFFRE

DE D’EMPLOI MATÉRIEL ■ DEMANDE ■ VENTE

DE SOCIÉTÉ ■ VENTE

■ DIVERS

■ REMPLISSEZ LA GRILLE LISIBLEMENT EN CAPITALES (Laissez une case libre entre chaque mot. Les virgules et les points sont considérés comme des lettres)

■ VOS COORDONNÉES

■ TARIFS Journal + site internet

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

€ ■ 560LIGNES

Adresse

...............................................................................................

Code Postal

Journal seul € ■ 550LIGNES

Tél

Ligne supplémentaire

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Email

...................................................................................................

tampon de la société

■ 10 € SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

Date

...........................

Merci d’envoyer votre coupon et votre règlement par chèque à :

Canal Expo : 1, rue Paul Vaillant Couturier, 92300 LEVALLOIS-PERRET Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011

SIGN INFO SERI N° 237 • 57


OUI, JE M’ABONNE !

Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

Votre domaine d’activités :

❑ Tampographie

❑ Sérigraphie

❑ Agence de pub

❑ Impression numérique

❑ Gravure

❑ Signalétique

❑ Autre (à préciser)

❑ Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

France

■ ■

............................................................................................................

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

72 € TTC 132 € TTC

etranger

■ ■

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

95 € TTC 180 €TTC

Code Postal E-mail Tél

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Code APE

Nombre de salariés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

❑ Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo : 1, rue Paul Vaillant Couturier - 92300 LEVALLOIS-PERRET

❑ Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 3000 3030 2000 0217 6335 986 Code BIC : SOGEFRPP Domiciliation : Société Générale Paris Bourse (03020), 134, rue Réaumur, 75065 PARIS

tampon de la société

Date : ...................................

Signature :

Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

58 • SIGN INFO SERI N° 237

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011


couv 237 3e et 4e_Mise en page 1 10/09/11 09:30 Page3


couv 237 3e et 4e_Mise en page 1 10/09/11 09:30 Page4

Profile for martine savina

sis 237  

signalétique, infographie, sérigraphie

sis 237  

signalétique, infographie, sérigraphie

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded