Issuu on Google+

Et après ? MARSEILLE 3013 Un laboratoire artistique innovant et participatif


- C’est vous qui êtes à l’origine du projet, n’est-ce-pas ? - Non. L’idée originale est venue au cours d’un brainstorming organisé suite à un post de Pastèque Hurlante qui avait participé à un fab lab…

2


MARSEILLE 3013 Un laboratoire artistique innovant et participatif

Fort du succès et de la dynamique du OFF organisé pendant la capitale européenne de la culture, l’équipe de Marseille 2013 ne compte pas s’arrêter là. Avec Marseille 3013, elle poursuit sa volonté de secouer le paysage artistique marseillais pour faire émerger de nouveaux projets originaux, participatifs et accessibles.

MARSEILLE, CAPITALE MONDIALE DES PARADOXES AU MOINS JUSQU’EN 3013 Depuis qu’elle a été capitale, elle n’est plus tout à fait la même. Son centre s’est refait une beauté, ses transports se sont améliorés, ses habitants se sont rassemblés, son image a évolué. Pourtant, Marseille n’est pas encore sortie de l’ornière. Les plaques tectoniques qui structurent son histoire demeurent prédominantes : pauvreté, affairisme, égoïsme, immobilisme. Marseille est à la croisée des chemins. Soit elle revient à son romantisme post-adolescent d’éternel espoir déçu, soit elle poursuit son chemin pour devenir une métropole adulte, prête à se mettre au service de ses habitants et non plus d’intérêts privés. Dans cette interzone, Marseille reste une ville prototype en Europe où rien ne se passe comme ailleurs. Elle se vante d’être accueillante alors qu’elle est dure, elle se veut mobile alors qu’elle est encore automobile, elle se veut urbaine alors qu’elle est sauvage, elle regarde la mer mais empêche ses habitants de s’y baigner, elle clame son unité alors qu’elle est fracturée de toutes parts, elle cherche à se faire apprécier des autres alors qu’elle a du mal à s’aimer. Marseille est la capitale mondiale des paradoxes, au moins jusqu’en 3013.

3


- Roger !

4


Marseille 2013 OFF Le premier OFF de l’histoire des capitales européennes de la culture 〈 BILAN au 31 août 2013 〉

À l’occasion de la capitale européenne de la culture en 2013, Marseille 2013 a organisé un OFF qui a démontré, tout au long de l’année, sa pertinence tant sur le plan des propositions artistiques, des lieux investis, de sa dimension participative, de l’accueil du public et la redistribution dans le tissu économique du territoire. au 31 août 2013, le OFF de Marseille 2013, c’est

Plus de 100 manifestations organisées 120 000 personnes touchées 20 000 gastons, monnaie officielle du OFF, mis en circulation dans l’année 500 bénévoles mobilisés

Avec 1 projet cadre par mois et plus de 100 manifestations organisées avec l’aide de 500 bénévoles, le OFF de Marseille 2013 a déjà touché plus de 120 000 personnes qui sont venues au Banquet de Platon, au Kino Fada, au parcours Klaxon, au Festival International du Film Chiant, aux Actes en Silence, une nuit arty à la piscine de Frais Vallon, à YesWeCamp, le Camping du OFF à l’Estaque, à la soirée du J1 pendant sa fermeture cet été, à Phocéa Rock, festival de rock, à Portraits de famille, l’exposition de photos de Pierre Ciot. Plus de 500 articles de presse, reportages télé, radio, relais web en presse locale, régionale, nationale et internationale ont relayé les initiatives de Marseille 2013, contribuant ainsi à donner une image dynamique de la scène artistique marseillaise.

5


Marseille 2013 OFF Bilan au 31 août 2013

1 Programmation 13 projets cadres pluridisciplinaires et participatifs dans des lieux surprenants sur tout le territoire Marseillais Janvier : le Banquet de Platon (show culinaire, expo, DJ) dans une friche privée Février : Kino Fada (cinéma participatif) au comptoir des Vitorines et au cinéma Les Variétés Mars-Novembre : Klaxon (50 commerçants accueillent les artistes) Avril : Festival international du Film Chiant dans un temple protestant Avril : Les actes en silence (expo d’art contemporain) dans la piscine de Frais Vallon Mai-Novembre : YesWeCamp! (installation architecturale, écologique) sur le quai de la lave à l’Estaque Mai-Juillet : Phocéa Rock (concert) dans une rue du centre ville et le hangar Sud Side dans les quartiers Nord Juin-Août : Portraits de famille (expo de photos) au parc du 26e centenaire Juin : P.H.O. (expo d’architectes, installation sonore, balades littéraires) sur l’île du Frioul + 1 soirée happening au J1 le 13 juin en partenariat avec Marseille-Provence 2013 à venir Septembre : Capitale Merguez (gastronomie détournée) à YesWeCamp! Octobre : Invisible design (concours de design) au MuCEM

Aucune manifestation du Off n’aurait pu se monter sans l’apport déterminant des 500 bénévoles (au 31 août 2013) qui ont contribué à la construction, la réalisation, l’animation des événements.

Leur participation a permis de créer un rapport constructif avec le public qui, pour certains, sont devenus bénévoles sur les événements suivants.

Cette dynamique a permis d’éviter de réduire les événements du Off à un simple rapport de consommation culturelle et à contribuer à la réussite du projet sur l’année.

2/ Le OFF, attraction médiatique Au 31 août 2013, + de 500 articles de presse locale, régionale, nationale, internationale, reportage télé, radio, web la presse nationale Le Monde, Le Monde magazine, Libération, La Croix, Arte, Télérama, France Inter, France Info, Nova France 2, France 3, M6, France 24, TV5, LCP, Public Sénat, BFM TV, L’express, Le Point, Marianne, Le Parisien, Huffington Post, Slate, Médiapart, Regards, VOSTF, Atlantico.fr, urbanews La presse internationale Jolland Posdant (danois), Sunday Times (anglais), Zuddeutche Zeitung (allemand) RTS (radio suisse), L’indépendant, La Tribune de Genève, la dépêche du Midi, RTLinfo.be, Romandie (Suisse), La dernière heure de Bruxelles, le Matin et 24h de Lausanne, newsbbc.com, France Guyane, la dépêche de Tahiti La presse régionale La Provence, La Marseillaise, 20 minutes, Métro, Marsactu, Vmarseille, Le Ravi, Marseille l’hebdo, Ventilo, Zybeline, Toutma, Anous, Huitième art, Radio Grenouille, Radio Galère, Radio Dialogue, Fréquence Sud, 13àl’actu, Businews, sortir en provence, La nuit magazine, Marseille en goguette, Marsenville, Cityvox, Accents, Batinews, Liveinmarseille, Marseille en goguette, La République du centre, Delta FM, la Voix du Nord, l’Union de l’Ardennais, l’Est éclair. Marseille 2013, une plateforme de communication performante Site internet : 60 000 visites/mois

Novembre : Poubelle moderne (installation) sur le Vieux-Port

Newsletters : 10 000 abonnés

Décembre : Trocadanse et cérémonie de clôture à l’espace Mirabeau des docks des Suds

Réseaux sociaux :

+ 1 soirée happening au J1 en partenariat avec Marseille-Provence 2013 le 15 novembre

6

Appli 2013 OFF téléchargée 10 000 fois FB du OFF et ceux des projets : 40 000 likes Twitter du OFF et ceux des projets : 30 000 followers


7


8


Marseille 2013 OFF Bilan au 31 août 2013

3/ Le OFF, un programme économique et écologique maîtrisé et responsable Un OFF éco-responsable

Utilisation du budget

80% projets, 20% fonctionnement

- Production de 30 000 sacs poubelle OFF biodégradables pour l’ensemble des manifestations - Production de 2 500 éco cups Marseille 2013 pour diminuer la production de déchets

Un compte de résultat et un bilan à l’équilibre

- Convention de partenariat avec la régie de tri de déchets AREMACS

Marseille 2013 OFF a systématiquement privilégié les entreprises et les associations de Marseille Métropole.

- Convention de partenariat avec la coopérative ProxiPousse pour favoriser les déplacements doux - Réduction des supports print de communication pour privilégier la communication par Internet et les réseaux sociaux - Système de récupération et de filtration naturelle des eaux sur le camping YesWeCamp! - Système de déchets valorisés spécifique sur le camping YesWeCamp! - Création d’un jardin bio et végétalisation de toit - Action de sensibilisation au tri sélectif dans le projet Poubelle Moderne

Un budget maîtrisé et redistribué dans l’économie du territoire

460 000 euros de budget dont 65% venant du privé et 35% du public

90% du budget a été réinjecté dans le secteur économique du territoire Milhe et Avons, Aviso Event, La boutique écologique, 13 communication, Brico dépôt, Dolce Rétro, La Compagnie des vignes, Layher, Chlorophylle, CCI imprimerie, Magenta, Quadrissimo, STK le Marseillais, Sud Plastification, La cane à bière, la Boîte à sardine, Digitick, I-Panel, Big-wood, Bruneau, wattforyou, la cave de baille, TSJJ, Satisfeu, Mama Shelter, Charivari, Olympic PMU, l’autoportrait, Au vieux Panier, La carrosserie, Virage, Fietje, Terrasse en Ville, Evolix, Ielo, Toilitech, Sylvestre Group, Led-prix, la Grihète, Marfret, Ciffréo Bona, Flore des Vignes, Espace copies, hôtel Ryad, Maison de vente Damien Leclere, Set Légo... Et les associations Aspiro, Goelen, Tête de l’art, Emmaeus, Jnoun, électrocoq, Grands Terrains, Kino Fada, Latissimo, Live in Marseille, rétine argentique, WAAW, Nouvelle République du Frioul, Espace Julien, Centre social de l’Estaque , Thalassanté, Hôtel du nord, Apeas, Trilogick, Impulse toit, Unis Cité, épluchures, Artstock, Cabanon Vertical, GMEM, Sud Side, Friche de la Belle de Mai, Aspiro, Centre social de l’Estaque, Robin des Villes...

9


- Ch’uis chaud !…

10


Et maintenant ? MARSEILLE 3013 S’inscrivant dans la dynamique de Marseille 2013, premier OFF de l’histoire des capitales européennes de la culture, Marseille 3013 invente une nouvelle façon de tisser des liens entre la ville, l’art et l’économie.

UNITED STATES

La base spatiale

le Centre d’entraînement

La fusée « Mission 3013 »

Laboratoire culturel et citoyen, Marseille 3013 scrute le territoire pour fixer chaque année sa programmation culturelle autour de paradoxes qui pourront être enrichis par l’appel à participation.

Marseille 3013 s’organise comme un living lab créatif en associant les différents partenaires pour aboutir à une proposition culturelle cohérente et la production de prototypes créatifs.

Renvoyez la créativité du laboratoire culturel dans le monde économique, telle est la mission 3013. Une équipe d’économistes et de juristes travailleront courant 2014 pour monter la fusée la plus adaptée au projet. L’objectif est de contribuer à construire nouveau modèle économique pour la culture

À partir de cette base, Marseille 3013 développe ses outils numériques pour dénicher des projets artistiques, innovants et participatifs.

le Plan de vol Une fois le projet inscrit dans la programmation annuelle, Marseille 3013 fédère les énergies, participe à la mise en œuvre, gère la production, développe la communication auprès des publics et des médias.

11


MARSEILLE 3013 la programmation 2014-2015 4 Paradoxes 4 projets cadres 4 appels à projets Chaque paradoxe est illustré par un projet phare autour duquel gravitent d’autres évènements issus d’appels à projets.

12


Paradoxe 1

projet phare :

Plein de bouche

(du 1 au 22 février 2014)

Ici, tout le monde promet tout et n’importe quoi. Une crèche, un musée, un téléphérique, une piscine, un logement, du travail. Pas la peine d’être crédible, les Marseillais ont perdu depuis bien longtemps toutes illusions. Mais la vie est ici tellement dure que la promesse tient lieu de thérapie collective. Elle permet, un instant, un instant seulement, d’imaginer un avenir meilleur. Où la nature humaine serait capable de dominer ses pulsions pour bâtir une cité unifiée. Où celui qui a raison n’est plus celui qui parle le plus fort.

Marseille est une démocratie, Marseille est une autocratie

Campagne3013 er

Le projet consistera à revisiter artistiquement tous les codes d’une campagne électorale avec une battle d’affiches originales créées par des graphistes marseillais, un atelier de réalisation de tracts de campagne numérotés, un atelier d’écriture de discours de campagne, des interventions dans les médias, le tournage d’une mini-série sur les coulisses du pouvoir avec l’atelier participatif du Kino Fada, production de cartes d’électeur avec une imprimante 3D, réalisation d’un projet urbanistique Euromed3013... Marseille3013 demandera à utiliser le J1 comme lieu de résidence et de monstration. Cette manifestation se concluera le samedi 22 février 2014 par un meeting festif où seront exposés les oeuvres issues des différents ateliers créatifs (affiche, tracts, présentation de la mini série). Un banquet républicain et culinaire sera proposé tandis que plusieurs discours de campagne seront déclamés.

Appel à projet :

Qui ne parle pas fort n’est pas Marseillais ! (thème : citoyenneté)

Ici, tout n’est que passion, ce qui rend la vie plus intense. Mais la passion se traduit aussi par une impulsivité qui peut s’avérer usante au quotidien. Date de lancement : 15 novembre 2013 lors de la soirée au J1 Deuxième présentation publique lors de l’évènement Trocadanse du mois de décembre 2013. Modalités d’inscription : Inscription gratuite en ligne sur le site internet de Marseile 3013 Clôture : 15 janvier 2014 Le choix des projets se fera en fonction du respect du thème choisi, ici l’impulsivité. Un intérêt particulier sera porté aux projets intégrant une dimension citoyenne et un rapport participatif et technologique avec les publics.

Enfin, le ticket d’entrée permettra de voter dans des urnes entre plusieurs candidats. Le dépouillement se fera en public et les résultats proclamés ouvriront le dancefloor. 13


Paradoxe 2

projet phare

Appel à projet

La Cagnasse

(du 2 avril 2014 au 31 décembre 2015)

(thème espace public)

Terre d’accueil ou destination passagère, Marseille n’a rien d’un eldorado pour les Lonesome cowboys. C’est le Far West. Le soleil est à l’image du calcaire. Il cogne sévère. Et les habitants sont comme les volets en été : à demi-fermés. Héliophocéen, crois-moi, tu erres solitaire un bon moment. Le Mistral assèchera ta gorge et tu échoueras dans le saloon PMU du coin. Collés au comptoir, les vieux te regarderont de travers. C’est qu’ils en ont vu débarquer depuis 2600 ans ! Que tu sois étudiant, sans papiers, travailleur ou touriste, rien ne te sera donné d’entrée. Ce sera à toi de faire le premier pas. Mais une fois le rubicon franchi, Marseille se donnera à toi avec ferveur.

Marseille est aride, Marseille est un oasis

14

La ville phantasmée Espèce publique Construction d’un réseau labellisé de structures publiques et de commerces favorisant la rencontre entre Marseillais et les nouveaux arrivants (français ou étrangers) autour de pratiques artistiques. Ce réseau s’appuiera sur les lieux qui ont participé au Klaxon du OFF de Marseille3013 et seront les lieux privilégiés de la diffusion du Gaston3013. Ce réseau s’appuiera également sur le projet L’A lternative présenté par le collectif WE ARE NOT FORM KALAMAZOO lors du festival PHO du OFF de Marseille2013.

2013 a permis aux Marseillais de se réapproprier l’espace public du centre-ville (Catalans-RéformésJoliette). Quelle utilisation artistique pourrait-on faire de cette nouvelle agora Marseillaise ? Date de lancement : 15 novembre 2013 lors de la soirée au J1 Deuxième présentation publique lors de l’évènement Trocadanse du mois de décembre 2013. Modalités d’inscription : Inscription gratuite en ligne sur le site internet de Marseile 3013 Clôture : 22 Février 2014 Un intérêt particulier sera porté aux projets intégrant les œuvres artistiques dans l’espace public des plus éphémères aux plus pérennes. Ces contenus présenteront une forte plus value participative.


Paradoxe 3

Plage des Prophètes Mer, tu as travaillé toute ta vie pour subvenir à mes besoins et je n’ai fait que te renvoyer mon linge sale. J’ai grandi, mer, et j’ai pris conscience de ce que je te devais. Il est temps désormais que nous puissions nous retrouver sans conflit. Je ne te demande pas de changer radicalement. Tu pourras continuer à séduire avec ton regard fardé les cargos et les croisiéristes. Regarde, tu étends tes bras de L’Estaque à Callellongue et moi, je suis là, avec tous tes petits enfants sur la plage des prophètes. On commence vraiment à être à l’étroit. Il est temps de nous réconcilier.

Marseille est une ville, Marseille est une mer

projet phare

L’appel à projet

(du 4 mai 2014 au 31 décembre 2015)

(thème : la frontière)

Les escaliers animés

Travail artistique de valorisation de tous les escaliers de Marseille permettant d’accéder à la mer (par une plage ou des rochers). Le projet consiste à trouver, pour chaque escalier la forme artistique de valorisation en accord avec la ville, le CIQ du quartier et les résidents de proximité qui seront impliqués dans le travail de valorisation. Ce projet pourra également être nourri d’autres propositions artistiques d’aménagement du littoral Marseillais comme le développement de plateforme bois sur les rochers avec l’implantation de petits commerces éphémères pendant l’été, prototype de la chaise artistique du surveillant de plage, prototype de brumisateur public pour les plages. Chaque escalier valorisé fera l’objet d’un rendez-vous festif dans le quartier, mobilisant le réseau de structures labellisées.

Les grilles du littoral

Dans le Nord de la ville, Le port de Marseille s’étire du centre-ville à l’Estaque. Une longue grille de plusieurs kilomètres et quelques portes d’accès en constituent la frontière autant physique que psychologique avec la mer. Comment rendre cette frontière moins brutale ? Date de lancement : 8 Février 2014 Clôture : 21 Avril 2014 Un deuxième appel à projets est envisagé pour la programmation de 2015. Présentation publique lors du paradoxe Plein de Bouche. D’autres présentations publiques pourront se dérouler lors du paradoxe La Cagnasse, et notamment chez les commerçants partenaires. Modalités d’inscription : Inscription en ligne gratuite sur le site internet de Marseille 3013 Un intérêt particulier sera porté aux projets intégrant une dimension écologique, de développement durable et une sensibilisation auprès des publics. 15


Paradoxe 4

projet phare

L’appel à projet

Villecontreville

(du 1 octobre 2014 au 31 décembre 2015)

(thème : la mobilité)

À l’intérieur, tout est presque silencieux. Le X23 qui a remplacé le tramway et le vieux métro en 2050, passe toutes les 3 minutes et permet de transporter les 500 000 cadres et fonctionnaires qui ont obtenu la carte de résident pour rester dans la Ceinture. Les 800 000 pauvres de la vieille Marseille ont été relégués à l’extérieur où règne la guilde des dealers de shit et de coco. On compte 3 règlements de compte par jour. À l’intérieur, le soir, l’Opéra donne des concerts gratuits sur le VieuxPort. Marseille est multiple, Marseille est fracturée

16

Le bus enchanté er

Marseille 3013 sillonne la ville avec son bus de la RTM revisité en espace artistique par Sud Side pour créer un espace artistique, innovant et participatif afin de rapprocher la culture des habitants de Marseille.

Moulti Pass

Il sera axé sur des contenus artistiques, innovants et participatifs qui trouveront leur place dans le bus enchanté de Marseille 3013 Date de lancement : 21 Avril 2014 Clôture : 31 Juillet 2014 Un deuxième appel à projets est envisagé pour la programmation de 2015. Présentation publique lors d’un évènement majeur du paradoxe La Cagnasse, puis lors d’un événement du paradoxe Plage des Prophètes. Modalités d’inscription : Inscription en ligne gratuite sur le site internet de Marseille 3013 Une attention particulière sera portée aux contenus artistiques sensibles à la cohésion sociale et à l’innovation technologique.


Marseille 3013, le process 1/ Tout part du numérique Comme le OFF, Marseille 3013 commencera à exister sur internet avec un site interactif. Il présentera le projet, les axes de la programmation, les appels à projets spécifiques, le retour d’une activité de veille médiatique. Il sera doté d’un nouveau design et de fonctionnalités nouvelles. Tel un porte-avion, il sera accompagné de sa flottille de réseaux sociaux qui relayeront de façon plus rapide et participative les initiatives. 2/ Une méthode : la co-construction Pour développer sa programmation, Marseille 3013 met en place un processus d’accompagnement des porteurs de projets qui fait appel à des artistes, mais aussi des acteurs sociaux, des juristes, des scientifiques, des urbanistes, des journalistes des économistes, des sociologues. Le processus de co-construction s’appuiera sur les fonctionnalités numériques développées sur le site Marseille 3013.

3/ Une production participative Une fois le projet précisé, Marseille 3013 décidera alors de l’intégrer dans la programmation et entrera alors en phase de production. Son financement, sa mise en oeuvre, sa réalisation et sa gestion seront marqués par son caractère participatif qui garantie l’appropriation de l’événement de la part du public et évite ainsi de créer un rapport uniquement consumériste. Marseille 3013 mettra également son réseau de bénévoles au service de la réalisation de l’évènement.

5/ « Mission 3013 » Marseille 3013 sera adossé à « Mission 3013 » dont l’objectif sera de gérer les brevets de prototypes créatifs en les valorisant auprès du monde économique. L’objectif est d’associer de façon innovante le monde de l’entreprise au projet Marseille 3013, en leur proposant, en plus d’un partenariat de mécénat culturel, un laboratoire créatif qui pourra alimenter leur direction « recherche et développement ». L’objectif est de participer à la création d’emploi sur la bassin de la métropole marseillaise.

4/ Le gaston 3013 Le Gaston, monnaie du OFF, sera revisité pour être adapté à Marseille 3013. Il servira de contremarque dans les événements du OFF mais également de vecteur de communication grâce au QRcode du site Marseille 3013 sur sa face pile.

17


« Mission 3013 »

Mission 3013 a pour but d’enrichir le lien entre le monde culturel et le monde économique.

Fort de l’expérience du OFF, nous pensons en effet que le mécénat culturel est un point de départ et non pas un point d’arrivée entre deux univers qui se sont longtemps ignorés. Marseille 3013 ne présente pas seulement une plus-value en terme d’images pour l’entreprise. Il représente également un laboratoire créatif dans lequel les entreprises peuvent puiser des idées mais également tester des prototypes. Voilà pourquoi nous souhaitons mettre en place la « Mission 3013 ». Cette structure aurait pour objectif de gérer un catalogue de prototypes créatifs (biens et services) développés lors des projets de Marseille3013. Catalogue dans lequel pourraient puiser les entreprises et structures scientifiques pour alimenter leur secteur Recherche et développement.

Exemple Dans le cadre du projet plage des prophètes, un prototype de chaise de surveillance de bains est mis au point pour la manifestation. Le créatif signe avec Mission 3013 un contrat stipulant qu’il garde la propriété intellectuelle, mais que le prototype est propriété de Mission 3013. Ce prototype est proposé à une entreprise qui a intégré la structure juridique Mission 3013 et dont l’activité est la création de mobilier urbain. Mission3013 met à disposition ce prototype et signe un contrat avec l’entreprise qui clarifie les relations entre l’entreprise, le créatif et Mission 3013. Ainsi,l’entreprise bénéficie d’un laboratoire créatif à peu de frais et le créatif bénéficie d’une passerelle avec le monde de l’entreprise. Mission 3013 tire une nouvelle passerelle entre le monde économique et le monde culturel et créatif.  L’objectif est de renvoyer la créativité dans le monde économique en vue de créer des emplois.

Mission 3013 aura pour objectif de déterminer d’ici la fin de l’année 2014 le cadre juridique technique et le business plan . Un comité scientifique sera monté pour suivre ce travail.

18


Rétroplanning

2 Avril 2014

1er décembre 12014 Retour sur terre de Mission 3013 et début de l’activité

Soirée Marseille 3013 au J1. Lancement du Gaston 3013 et des appels à projets.

Quartier du Panier : lancement du réseau de structures publiques et de commerces favorisant la rencontre autour de pratiques artistiques basées sur les Klaxons du OFF (axe La Cagnasse)

14 décembre 2013

4 mai 2014

À l’occasion de la trocadanse et de la cérémonie de clôture du OFF, lancement du site Marseille 3013, annonce de la programmation, des partenariats noués

Escalier de la plage des prophètes : lancement du travail sur les escaliers de Marseille menant à la mer (axe La plage des prophètes)

prévisionnel indicatif

15 novembre 2013

1ER Janvier 2014 Lancement de la Mission 3013

14 JUIN 2014

1er février 2014

Alunissage de Mission 3013 (présentation V.0)

Ouverture des résidences artistiques au J1 (axe Plein de bouche) 22 février 2014 Grand meeting politique participatif une semaine avant le premier tour des municipales

L’année 2014 sera ponctuée d’une série d’autres manifestations en lien avec les 4 paradoxes développées par Marseille 3013 qui seront organisés en fonction des appels à projets.

1er octobre 2014 Lancement de la tournée du Bus Marseille 3013 dans les quartiers de la ville (axe villecontreville)

19


MARSEILLE 3013 l’équipe L’équipe de Marseille 3013 n’est pas seulement une réunion de compétences et d’envies. Par son fonctionnement transversal, elle s’inscrit pleinement dans le modus operandi du Living Lab. Stéphane Sarpaux

Au départ journaliste spécialisé en politique culturelle, Stéphane Sarpaux tombe sous le charme du OFF et par un joyeux hasard, en devient la cheville ouvrière en 2009. S’en suivront 4 ans pour lever des fonds, organiser la programmation, réunir l’équipe, coordonner, gérer la communication et régler les derniers petits problèmes de production qui le rendent insomniaque en 2013. Direction / partenariat public et privé / rédaction/ presse

Christophe Cluzel

Entrepreneur d’événements, gestionnaire d’une galerie d’art, Christophe Cluzel sait aussi bien gérer un plateau technique que des relations avec des partenaires privés. Ses 10 ans en Afrique lui servent également tous les jours pour gérer les relations de proximité. Régisseur général du OFF depuis 2011 et responsable des projets « Klaxon » et « Trocadance » Régie générale partenariat privé relation de proximité

20

Aurélie Surjus

Assistante de réalisation, Aurélie Surjus possède un rétro-planning intégré dans son cerveau qui lui permet de concevoir des planifications de tâches terriblement pertinentes. Fraîchement diplômée en politique culturelle, elle élargit sa palette de compétences dans les financements publics et privés pour continuer à faire de la fiction artistique une réalité des industries créatives. Responsable administrative logistique / partenariats publics

Antonin Doussot

Fondateur de Marseille 2013, Anto est l’homme qui a forgé l’identité visuelle décalée et impertinente du OFF depuis 2004. Il s’occupe également de la communication de plusieurs manifestations et structures culturelles à Marseille (Festival de Marseille, MiMi, Villa Méditerranée). Directeur artistique responsable visuel responsable Print

Martin Carrese

Fondateur de Marseille 2013, graphiste, créatif, Martin Carrèse a l’habitude de n’en faire qu’à sa tête, pourvu qu’on évite de se prendre au sérieux. A côté de son double job de webmaster/community manager pour le OFF, Martin est donc celui par lequel arrive les idées les plus folles et donc les plus fécondes Webmaster Community manager agitateur créatif

An Platteeuw

Marseillaise d’origine Bruxelloise, son empathie naturelle vers l’autre l’a conduite à devenir formatrice inter-culturelle en direction des fonctionnaires de la ville de Marseille pour 2013. Le soir, elle rejoint l’équipe du OFF où elle est la responsable de l’action participative et des actions de développement durable sur tous les événements. action participative développement durable


Claire Lacondemine

15 d’expérience dans le marketing et la communication, en agence et chez l’annonceur à Paris, Claire a toujours orienté ses clients (grands groupes ou petites structures) vers des axes culturels. Arrivée à Marseille depuis 5 ans, elle met son expertise au service de l’événementiel culturel : organisation du  Design tour (Parcours design itilnérant sur 5 villes), collaboration avec Agnès b (programmation culturelle), Aviso Events, le Sm’art, salon d’art contemporain à Aix en Provence, le salon Côté Sud... responsable mécénat

Alena Siarheyeva

Nassima Cleyet-Marel

Docteur en droit, spécialiste de la liberté d’expression au Maghreb. Sa thèse porte exactement sur la liberté de la presse dans l’ordre juridique algérien. Après avoir été allocataire de recherche puis Attachée temporaire à l’enseignement et à la recherche à l’Université d’Aix-Marseille puis à l’Université de Perpignan, elle termine la formation à l’Ecole des avocats du Sud-Est en vue d’obtenir le Certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Mission 3013

bureau M2K13 Président(e) : Sandra Bigot Trésorière : Valérie Gruffaz Conseil d’administration Sandra Bigot, Valérie Gruffaz, Stéphane Sarpaux, Aurélie Surjus, Antonin Doussot, Martin Carrese, Christophe Cluzel, An Platteeuw, Alena Siarheyeva, Nassima Cleyet-Marel, Nicolas Detrie, Pierre-Yves Graf, Nicolas Maisetti, Fabien Pecot, Gilles Pérocheau, Jean-François Chougnet siège social 11 Boulevard National 13001 Marseille

Docteur en économie spécialiste des industrie créatives à l’ISEN, Aléna Siarheyeva accompagne Marseille 3013 dans la construction de son projet. Elle est responsable de la Mission 3013 pour laquelle elle va monter un comité scientifique composé de chercheurs en économie numérique, en spécialistes du droit de la propriété intellectuelle et de prospects pour bâtir la structure et le business plan en 2014 Responsable Mission 3013

21


Ils nous ont soutenu institutions publiques qui adorent le OFF

partenaire chouchou

Partenaire qui nous en met plein la vue et les oreilles

mécènes qu'on aime

fournisseur officiel de bonne ambiance L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

Partenaires chéris

CONCERTS, FESTIVALS, MUSÉES, SPORT, LOISIRS

BILLETTERIE DISTRIBUTION CONTRÔLE D’ACCES

Partenaires médias qui disent du bien de nous

22


Marseille3013