Issuu on Google+

É LECTI O NS MUN ICIPALES ET COM MUNAUTAIRES - DIM ANCH ES 23 ET 30 M ARS 2014

4 engagements pour les marlychois

Jacques Chesnais M ARLY À VENIR


4 engagements pour les marlychois 1 . Assurer à chacun, quel que soit son âge ou sa condition sociale, l’accès aux services publics de la ville P. 4 2 . Préserver notre environnement grâce à une gestion responsable de nos ressources P. 8 3 . Favoriser l’action culturelle, la création et l’activité sportive

La Communauté Saint-Germain, Seine-et-forêts P. 18 Budget et fiscalité

P. 12

4 . Renforcer le lien social, la solidarité et soutenir la vie associative et économique

P. 15

P. 19

Présentation de l’équipe « Marly à Venir » P. 20


ÉDITO Madame, Monsieur, Vous voulez que votre ville prenne une orientation plus sociale, plus respectueuse de l’environnement, plus proche de vos préoccupations quotidiennes ? Par votre vote du 23 mars, accordez votre soutien à Marly à venir, l’équipe à l’image de vos convictions. Se présenter à la tête d’une liste de gauche dans une commune où, lors des derniers scrutins 60 % des votes se sont portés sur un candidat de l’UMP, c’est, penseront certains, présomptueux et inutile. Pourtant deux raisons m’ont conduit à me présenter à vos suffrages : 1. À Marly, comme dans toutes les communes, une opposition doit pouvoir exercer un contrôle démocratique

sur les décisions du maire. C’est l’intérêt de tous les électeurs, ceux de la majorité comme ceux de l’opposition. Et elle pourra d’autant mieux exercer correctement ce contrôle qu’elle disposera au sein du Conseil municipal d’un nombre suffisant d’élu(e)s. 2. Comme ses prédécesseurs, cette municipalité a entretenu l’héritage que nous ont laissé les équipes municipales de Jean Béranger 1. C’était le minimum ! Trop de parents doivent encore prendre en charge, seuls, la garde de leur bébé. Trop d’enfants demeurent exclus des activités sportives et artistiques. Les lieux à destination des jeunes ne sont plus adaptés à leurs besoins. Les familles modestes ne peuvent se loger à Marly qu’en faible nombre, car la création de nouveaux logements sociaux se fait à un rythme bien trop lent. Enfin l’environnement n’est traité que comme une mode à laquelle il faut se plier. Même s’il ne s’agit pas de faire table rase de tout ce qui a été réalisé, il est temps de donner une nouvelle orientation à l’action municipale. Nous réaménagerons et réhabiliterons les bâtiments municipaux qui ne permettent plus d’accueillir correctement

La quasi-totalité des équipements disponibles, aujourd’hui, à Marly, des crèches à la Résidence pour les personnes âgées, en passant par le Poney-Club, le cinéma et la piscine, ont été réalisés sous les mandats de Jean Béranger (1964-1989) à la tête de municipalités d’Union de la gauche.

(1)

1


leurs utilisateurs (Conservatoire, Espace Jeunes, hôtel Couvé, gymnase Ramon) et nous construirons deux nouveaux équipements : - une crèche publique de 40 berceaux, - une extension de la Résidence de Personnes Agées (RPA) de la rue Mansart. Durant les six prochaines années, notre priorité sera d’améliorer la qualité des prestations assurées par nos services publics et donc d’améliorer votre vie quotidienne. Nous prenons quatre engagements : 2

1. Assurer à chacun, quel que soit son âge ou sa condition sociale, l’accès aux services publics de la ville, 2. Améliorer notre environnement grâce à une gestion responsable de nos ressources, 3. Favoriser l’action culturelle, la création et la pratique sportive, 4. Renforcer le lien social, la solidarité et soutenir la vie associative et économique.

L’ambition qui nous anime est de mieux vivre ensemble dans notre commune. La recherche du bien-être, de la convivialité et de l’épanouissement de chacun doit remplacer la poursuite, trop souvent artificielle, de « l’excellence ». Nos engagements sont déclinés sous la forme de propositions qui révèlent notre volonté commune : réveiller Marly ! Je vous ai présenté notre démarche et notre programme. Ils sont le fruit d’une réflexion et d’un travail d’équipe. Cette équipe je vous la présente à la fin de ce fascicule. Elle est composée de marlychois impliqués dans la vie de notre commune et qui la connaissent bien. Ils sont proches de vous et déjà à votre écoute. J’ai une grande confiance en eux, je souhaite qu’il en soit de même pour vous. Jacques Chesnais.


NOS RÉUNIONS PUBLIQUES À 20H30 : JEUDI 6 MARS : ÉCOLE PRIMAIRE SAINT-EXUPÉRY JEUDI 13 MARS : ÉCOLE MATERNELLE RAYMOND GILLES VENDREDI 21 MARS : SALLE DE L’HORLOGE

3

SÉCURITÉ :

Nos adversaires tentent de profiter sur le plan électoral du sentiment d’insécurité en proposant d’implanter des caméras de surveillance dans certains lieux de Marly. On le sait bien, ces caméras, utiles dans quelques cas limités, n’empêchent pas les dégradations de véhicules ni les cambriolages. Elles posent la question de la protection des libertés individuelles. Je soutiens l’action de notre Police nationale mais encore faut-il qu’on n’en diminue pas les effectifs (2007-2012: 4488 postes de policiers en moins en France). J’agirai pour maintenir à Marly notre commissariat de plein exercice.


4

1. Assurer à chacun, quel que soit son âge ou sa condition sociale, l’accès aux services publics de la ville


A S S U R E R À C H AC U N L’ACC È S AU X S E R V I C E S P U B L I C S • P R ÉS ER V ER N OT R E EN V I R O N N E M EN T • FAVO R I S ER L’ACCÈS • R EN F O RCER L E L I EN S O CI A L

Parce que de nombreux parents éprouvent des difficultés pour faire accueillir leurs bébés par les crèches collectives ou familiale, nous vous proposons… 1

de construire une nouvelle crèche de 40 places, rénover en particulier la crèche Fontenelle et développer notre crèche familiale,

2

d’aider financièrement les familles, dont les enfants n’auront pu être accueillis dans les crèches collectives et familiales de Marly, à supporter, en fonction de leurs ressources, le coût des assistantes maternelles du secteur privé.

Parce qu’aujourd’hui, tous les enfants de Marly ne peuvent avoir accès aux activités périscolaires, artistiques, culturelles ou sportives, nous vous proposons… 3

l’École Municipale des Sports et aux associations culturelles et sportives volontaires, des activités ouvertes à tous les enfants de Marly, 4

d’étendre la prise en compte du quotient familial à toutes les activités assurées par des associations dans le cadre de conventions avec la ville.

Parce que l’alimentation est un facteur important de bonne santé, nous vous proposons… 5

de faire bénéficier les enfants des écoles d’une alimentation biologique et de menus différenciés entre maternelles et élémentaires, adaptés à leur âge,

6

d’introduire également, dans tous les autres restaurants collectifs de la commune, une alimentation biologique et obtenue par des méthodes respectueuses de l’environnement.

de profiter de la réforme des rythmes scolaires pour mettre en œuvre, avec de nouveaux moyens accordés à

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

5


A S S U R E R À C H AC U N L’ACC È S AU X S E R V I C E S P U B L I C S • P R ÉS ER V ER N OT R E EN V I R O N N E M EN T • FAVO R I S ER L’ACCÈS • R EN F O RCER L E L I EN S O CI A L

Parce que les jeunes ont besoin de lieux pour s’exprimer, être soutenus dans leurs initiatives et être accompagnés vers l’autonomie et la citoyenneté, nous vous proposons… 7

6

8

de transformer les locaux d’Espace Jeunes afin de mieux les adapter à ses activités, de créer un « café des ados » pour qu’ils puissent se retrouver, discuter, s’y divertir ou travailler, qui sera ouvert en dehors des heures scolaires, le soir et le week end, de mettre en place une plateforme pour : • favoriser la mise en relation des jeunes en recherche de stages ou de jobs de courte durée avec les entreprises et les particuliers, et, pour l’étranger, en collaboration avec nos villes jumelées, • apporter une aide à leurs projets et un soutien aux associations et collectifs de jeunes, • sensibiliser les adolescents aux problèmes d’addiction, de santé en menant des actions de prévention des risques,

9

de soutenir la diffusion des créations des jeunes artistes locaux (expositions, spectacles, etc.).

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

Parce que les retraités doivent non seulement pouvoir bénéficier de dispositifs de solidarité, mais sont appelés également à faire bénéficier les plus jeunes de leurs connaissances et savoir-faire, nous vous proposons… 10

d’agrandir la résidence pour personnes âgées Mansart et d’y aménager une salle de restaurant annexe du Foyer-restaurant Fontenelle,

11

d’ouvrir durant le week-end le Foyer Fontenelle pour les retraités,

12

de maintenir la gratuité des lignes de bus 9 et 10 pour tous les retraités sans condition de ressources en évitant un contrôle annuel inquisitoire et inutile,

13

de créer un « Pôle Retraités Actifs » qui proposera aux retraités de mettre leur expérience au service des projets des plus jeunes et de ceux en recherche d’emploi.


A S S U R E R À C H AC U N L’ACC È S AU X S E R V I C E S P U B L I C S • P R ÉS ER V ER N OT R E EN V I R O N N E M EN T • FAVO R I S ER L’ACCÈS • R EN F O RCER L E L I EN S O CI A L

Parce que les personnes handicapées doivent pouvoir accéder librement à l’espace public de notre commune et bénéficier d’une aide communale, nous vous proposons… 14

d’établir un plan d’aménagement de la commune pour les personnes handicapées et à mobilité réduite et de leur rendre accessibles tous les équipements communaux et notamment l’Hôtel Couvé (ancienne mairie) et la maison Jean Witold,

15

d’agir auprès de la SNCF et la Région Île-de-France pour que, dans de courts délais, la gare et ses quais soient enfin rendus accessibles aux personnes à mobilité réduite,

16

d’associer totalement la Commission municipale d’accessibilité à ces projets et, comme la loi l’exige, de soumettre son rapport annuel au Conseil Municipal,

17

comme la loi le permet, de faire voter par le Conseil Municipal un abattement spécial (10 % de la valeur locative moyenne) sur la valeur locative au titre de la taxe d’habitation sur les logements abritant des personnes handicapées,

18

de respecter scrupuleusement l’obligation légale d’employer au moins 6% de salariés handicapés. ••• 7

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014


8

2. Préserver notre environnement grâce à une gestion responsable de nos ressources


A SSU R ER À CH ACU N L’ACCÈS AU X S ER V I CES P U B L I C S • P R É S E R V E R N O T R E E N V I R O N N E M E N T • FAVO R I S ER L’ACCÈS • R EN F O RCER L E L I EN S O CI A L

Parce que nous voulons garantir un environnement sain à nos enfants, contribuer à préserver la planète et inscrire toutes nos actions dans une démarche de développement durable, nous vous proposons… 19

de mettre en place une politique d’achats écologiquement et socialement responsable pour toute la commande publique et les appels d’offre de la commune,

20

de privilégier les produits de proximité (développement des circuits courts), l’alimentation biologique et obtenue par des méthodes respectueuses de l’environnement pour l’approvisionnement des restaurants municipaux et des festivités de la ville,

21

d’exclure, pour diminuer les nuisances environnementales, l’utilisation par les services municipaux de pesticides et insecticides chimiques, et également de faire diminuer les nuisances électromagnétiques et sonores,

22

d’engager résolument la ville dans une politique d’économie d’énergie et de promotion des énergies renou-

velables, notamment pour les bâtiments publics, les constructions neuves et le transport collectif, 23

de mettre en place une structure de conseil et d’information à la disposition des Marlychois pour qu’ils puissent trouver soutiens et conseils dans leur démarche d’économie d’énergie et d’accès à des énergies renouvelables (transition énergétique).

Parce que ces engagements seront mis en œuvre en concertation avec les Marlychois et qu’ils doivent pouvoir suivre l’état d’avancement de chacune de ces actions, nous vous proposons de mettre en place une planification « Agenda 21 ». Nous vous proposons… 24

de rendre possible la création de jardins solidaires accueillant des cultures de maraîchage,

25

d’offrir aux enfants, dans des ateliers créés grâce à la modification des rythmes scolaires, une sensibilisation

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

9


A SSU R ER À CH ACU N L’ACCÈS AU X S ER V I CES P U B L I C S • P R É S E R V E R N O T R E E N V I R O N N E M E N T • FAVO R I S ER L’ACCÈS • R EN F O RCER L E L I EN S O CI A L

• réduire la vitesse des véhicules en modifiant l’actuel plan de circulation et en instaurant des zones « 30 km/h »,

aux problèmes d’environnement dans des activités concernant la nature, la préservation de la planète et le monde animal, 26

10

de maintenir le tri sélectif dit « tri-flux » (emballages, journaux, verres) et d’inciter les Marlychois à pratiquer le compostage.

Parce que se déplacer dans Marly-le-Roi devrait être possible en toute sécurité, en utilisant d’autres moyens que son véhicule personnel, nous vous proposons… 27

de redessiner, en concertation avec les marlychois, les circulations piétonnes, cyclables et automobiles de la ville pour : • mettre en place un circuit de voies réservées aux circulations douces (deux roues non motorisés) qui relient les différents pôles de la ville (gare, Grandes Terres, Montval, Picards, Vieux Marly), • « recalibrer » les trottoirs pour qu’ils permettent aussi la circulation des voitures d’enfants et des personnes à mobilité réduite (et pas des vélos),

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

28

de soutenir le développement du co-voiturage à destination des pôles économiques régionaux en implantant sur le site web de Marly un module à cet effet, et d’étendre les horaires de bus le soir.

Parce que l’ensemble de la collectivité est responsable de ce qu’elle rejette et que nous ne pouvons pas polluer la Seine sans réagir, nous vous proposons… 29

d’établir un plan pluriannuel de mise en conformité du réseau communal d’assainissement dont les objectifs seront : • la diminution de notre réseau unitaire (eaux usées et eaux pluviales mélangées) au profit de réseaux séparatifs (eaux usées et eaux pluviales séparées), • la recherche et la suppression des importantes nonconformités qui conduisent à la pollution de notre réseau séparatif d’eaux pluviales par des eaux usées,


A SSU R ER À CH ACU N L’ACCÈS AU X S ER V I CES P U B L I C S • P R É S E R V E R N O T R E E N V I R O N N E M E N T • FAVO R I S ER L’ACCÈS • R EN F O RCER L E L I EN S O CI A L

30

parce que les contrats de délégation de service public détenus par la Lyonnaise des Eaux se terminent en 2020, à cette échéance, si les études démontrent que le prix de l’eau fournie par une régie publique locale ou intercommunale s’avère moins élevé que ceux proposés par les exploitants privés, de nous prononcer pour le mieux-disant. •••

11


12

3. Favoriser l’action culturelle, la crÊation et la pratique sportive


A SSU R ER À CH ACU N L’ACCÈS AU X S ER V I CES P U B L I C S • P R ÉS ER V ER N OT R E EN V I R O N N E M EN T • FAVO R I S E R L’ACC È S • R EN F O RCER L E L I EN S O CI A L

Pratiquer une activité culturelle relève de la liberté individuelle de chacun, mais parce que cette liberté ne peut s’exercer que si l’accès à la culture, à la discipline pratiquée est possible, pour que chacun puisse s’épanouir, nous vous proposons… 31

de permettre au Conservatoire de fonctionner dans de meilleures conditions en rénovant la Maison Jean Witold et en améliorant son isolation phonique,

32

de conclure une convention avec l’Académie de Versailles et le collège pour que les associations culturelles de Marly et le Conservatoire puissent utiliser l’auditorium de l’internat d’excellence,

33

de nous rapprocher du domaine de Versailles qui gère le parc de Marly, pour obtenir la construction d’un kiosque qui permettrait aux musiciens de s’y produire et d’apporter au parc une animation le week end,

Parce que la création artistique doit être exposée et partagée, nous vous proposons… 34

de donner un nouvel élan à la fête de la musique en lui redonnant son caractère festif, convivial et improvisé en autorisant une large occupation de l’espace public,

35

de restaurer le bâtiment de l’ancien cinéma de la Grande rue et d’y aménager notamment un lieu d’exposition pour les artistes,

36

de développer l’animation culturelle dans les quartiers (Poteries, Montval, Grandes-Terres…) en y organisant des expositions,

37

d’organiser un prix de la libre création, destiné aux jeunes, mais aussi aux adultes. Ce prix pourrait impliquer les associations (poésie, théâtre, arts plastique) autour de projets de création communs.

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

13


A SSU R ER À CH ACU N L’ACCÈS AU X S ER V I CES P U B L I C S • P R ÉS ER V ER N OT R E EN V I R O N N E M EN T • FAVO R I S E R L’ACC È S • R EN F O RCER L E L I EN S O CI A L

Parce que dans le domaine culturel comme dans les autres, nous devons veiller à l’utilisation efficace de nos ressources, nous vous proposons… 38

14

39

de conduire, avec les acteurs du Musée Promenade et dans le cadre de l’intercommunalité, une réflexion permettant d’améliorer l’attractivité de notre musée et de lui donner un rôle culturel majeur dans notre région, de conserver à notre cinéma municipal Fontenelle un programme de qualité.

Parce que le sport est un des facteurs essentiels du développement de tous, nous vous proposons… 40

de rénover le gymnase Ramon,

41

de fixer à la commune l’objectif que tous les enfants puissent avoir accès aux activités sportives qu’ils désirent pratiquer,

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

42

de créer un « city parc » pour que les jeunes puissent faire du sport en liberté,

43

d’ajouter sur le site Web de la commune une page consacrée aux matchs (annonces et résultats) de toutes nos équipes sportives. •••


4. Renforcer le lien social, la solidaritĂŠ et soutenir la vie associative et ĂŠconomique

15


A SSU R ER À CH ACU N L’ACCÈS AU X S ER V I CES P U B L I C S • P R ÉS ER V ER N OT R E EN V I R O N N E M EN T • FAVO R I S ER L’ACCÈS • R E N F O R C E R L E L I E N S O C I A L

Parce que la vie associative est un des principaux lieux où se construisent les liens sociaux, parce qu’elle est un des acteurs de la vie démocratique de la nation mais aussi des collectivités locales, nous vous proposons… 44

16

45

46

47

48

d’offrir les moyens aux associations de s’exprimer davantage en redonnant vie au Conseil Local de la Vie Associative, de remettre les salles de l’Hôtel Couvé et de l’ancienne trésorerie principale à la disposition des associations, après avoir rénové le bâtiment, d’évaluer l’utilisation réelle des locaux mis à disposition des associations et de mettre en place un système de mutualisation de ces locaux, de soutenir les initiatives des Marlychois vers nos villes jumelées, et en particulier les rencontres sportives et culturelles, d’encourager l’implantation et le maintien d’entreprises à Marly, d’aider les jeunes créateurs à y développer leurs

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

projets et d’apporter le soutien de la commune aux commerces de proximité et aux entreprises.

Parce que notre commune n’assure pas la construction de suffisamment de logements sociaux pour répondre aux besoins des familles et des jeunes, nous vous proposons… 49

de saisir toutes les opportunités pour réaliser de petites opérations de construction de logements sociaux,

50

d’acheter, associés à d’autres partenaires, des logements disséminés dans les différents quartiers de la commune pour qu’ils soient loués aux familles à revenus modestes,

51

de construire en association avec un bailleur social une petite résidence pour étudiants et jeunes travailleurs,

52

d’inciter et organiser le développement de logements intergénérationnels afin d’offrir des solutions aux jeunes,


A SSU R ER À CH ACU N L’ACCÈS AU X S ER V I CES P U B L I C S • P R ÉS ER V ER N OT R E EN V I R O N N E M EN T • FAVO R I S ER L’ACCÈS • R E N F O R C E R L E L I E N S O C I A L

53

de contribuer à l’amélioration de la qualité des logements sociaux en appuyant les demandes des locataires et de leurs amicales auprès de leurs bailleurs sociaux.

Parce que l’information la plus complète des citoyens et le débat public sont à la base de la démocratie locale, nous vous proposons… 54

d’organiser chaque année, dans chaque quartier, un débat public de compte-rendu de mandat avec examen des grandes lignes du budget municipal avant son adoption par le Conseil,

55

d’organiser de larges débats publics sur les principaux projets d’aménagement et d’investissement,

56

d’ouvrir largement à la population les conseils de quartier,

57

d’améliorer la formule de la Chronique de Marly en écartant tout exercice d’autopromotion et d’autosatisfaction,

58

d’organiser sur le site internet de la ville des débats contradictoires et d’ouvrir aux élus comme aux citoyens la possibilité d’y publier des tribunes libres,

59

de créer des commissions extra-municipales dans les principaux domaines de la vie municipale et de publier les comptes rendus et rapports de ces commissions -ouvertes à tous- sur le site internet de la ville,

60

de publier intégralement sur le site internet de la ville les principaux documents municipaux qui peuvent être mis à la disposition du public : procès-verbaux complets des réunions du Conseil municipal, budgets municipaux, Plan Local d’Urbanisme, rapports d’activité des syndicats intercommunaux, budgets de la communauté de communes et comptes rendus des réunions de son assemblée délibérante, rapports annuels des titulaires d’une délégation de service public (eau, assainissement…) etc. •••

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

17


LA COMMUNAUTÉ SAINT-GERMAIN, SEINE-ET-FORÊTS Depuis le 1er janvier 2014, Marly-le-Roi fait partie de la Communauté de Communes « Saint-Germain Seine-et-Forêts » avec neuf autres communes. Tout ce qui concerne l’aménagement de l’espace, le développement économique, l’environnement et la construction, l’entretien et le fonctionnement d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire, relève de la Communauté de Communes.

18

3. La mise en commun de déchèteries permettant aux habitants de l’intercommunalité d’avoir accès facilement à ce service ; 4. L’amélioration des dessertes vers les gares. Nous veillerons à ce que cette nouvelle intercommunalité permette de diminuer de façon significative le nombre actuel de syndicats intercommunaux. •••

Le Conseil Communautaire, auquel siègent 40 représentants des 10 communes, dont 6 pour Marly-le-Roi, sera décideur dans ces domaines. C’est donc au sein de cet organisme que nous proposerons : 1. La mise en place d’une structure de conseil et d’information sur les économies d’énergie dans les logements, à la disposition des habitants de la Communauté de Communes ; 2. La réalisation d’une cartographie des déperditions thermiques des immeubles des communes de la Communauté ;

1 2 3

4 5 6 7 8 9 10

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

AIGREMONT

10

CHAMBOURCY

L’ÉTANG-LA-VILLE FOURQUEUX

LOUVECIENNES MAREIL-MARLY

1

MARLY-LE-ROI

LE PORT-MARLY LE PECQ

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

2

9 4

8

6 3

7

5


BUDGET ET FISCALITÉ L’encours de la dette de notre commune au 1er janvier 2002 était de 11 707 000 €. Il a été ramené à 4 592 000 € en 2013. Cette diminution s’explique, durant la même période, par la vente par les municipalités UMP de pans entiers de notre patrimoine communal pour un montant total de 22 millions d’euros : ventes de notre société d’économie mixte SEMARO (logements sociaux), du terrain Ramon (maison de retraite La Fontaine-aux-Grandes-Terres), du terrain de la partie basse du Chenil (opération immobilière Franco-Suisse), etc. Les principaux « bijoux de famille » de la commune étant vendus, le « filon » est pour l’essentiel tari ! Dans les années qui viennent, les finances de la ville risquent d’être affectées pour des motifs qui ne dépendent pas du pouvoir local : . mesures de péréquation des ressources entre collectivités territoriales défavorables à la commune ; . diminution des dotations de l’État ;

Enfin et surtout, la commune risque de supporter d’importantes pénalités consécutives à la carence de la municipalité sortante en matière de logements sociaux. Si ces conditions défavorables persistent, l’écart entre nos recettes et nos dépenses de fonctionnement risque de diminuer fortement. Nous nous engageons à maintenir les taux actuels de la fiscalité locale sous réserve que les pénalités consécutives à la carence de la municipalité sortante en matière de logement, auxquelles la commune ne pourra totalement échapper, ne dérapent pas. Nous serons très attentifs à l’évolution du budget de fonctionnement de la ville et contrôlerons le coût des services publics délégués: eau, assainissement, marché, transports par bus. Nous serons particulièrement vigilants sur le prix de l’eau. •••

. taux de la fiscalité des entreprises (hors foncier) qui échappe à la décision du conseil municipal puisqu’il est désormais voté par le parlement.

MARLY À VENIR • ÉLÉCTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES • 23 ET 30 MARS 2014

19


UNE ÉQUIPE SOLIDAIRE… Dimanche 23 mars prochain, vous élirez les 33 conseillers municipaux ( x ) qui vous représenteront jusqu’en 2020. Avec le même bulletin de vote, vous élirez également, parmi eux, les 6 conseillers communautaires ( x + 2 suppléants) qui vous représenteront à la Communauté de Communes « Saint-Germain, Seine-et-Forêts » (Cf. page 18).

1 - 1 Jacqus Chesnais Directeur financier - Retraité Conseiller municipal Montval

2 - 2 Claudia Picon Cadre supérieur Conseiller municipal Gare

7 - 7 Guillaume Le Héno Directeur de production Gare

8 - 8 Uta-Suzanne Kuntz Consultante en systèmes de management Coteaux

3 - 3 Marc Boulay Ingénieur Vergers

20

4 - 4 Stéphanie Belna Chargé de missions Plateau

10

Olivia Caplain Juriste Coteaux

5 - 5 Jean-Claude Merle Retraité Conseiller municipal Grandes Terres

11

Michel Moreau Retraité Montval

6 - 6 Sarah Staunton Enseignante Montval

12

Kenza Vich Assistante d’éducation Grandes Terres

13

Philippe Batreau Chef d’entreprise Montval

14

Karine Giroud Responsable de gestion de carrières Montval

9

Abtine Afshar Sans emploi Grandes Terres

15

Robert Casanova Retraité de l’Éducation Nationale Montval


AU SERVICE DES MARLYCHOIS ! 16

Géraldine Dupont Enseignante Montval

22

Annie Busby Retraitée Coteaux

28

Monique Courcoulas Retraitée Vergers

17

Michel Reversat Secrétaire Général Plateau

23

Louis Wolber Retraité Maigrets

29

Hichem Cammoun Ingénieur Coteaux

18

Florence Heskia Cadre Territorial Montval

24

Cécile Batreau Bankolé Chargée de Marketing Montval

30

Christiane Hansberg Retraitée de l’Éducation Nationale Grandes Terres

19

Bertrand Doucet Chef Comptable Montbati

25

Emmanuel Schwarz Ingénieur Montval

31

Thierry Guegen Professeur Grandes Terres

20

Linda Khelaffi Responsable de service Grandes Terres

26

Danielle Daguet Retraitée Coteaux

32

Joëlle Larible Retraitée Gare

21

Didier Aygalenc Barman Vauillons

27

Michel Roux Retraité Coteaux

33

Emmanuel Parent Réalisateur Audiovisuel Vieux Marly


M ARLY À VENIR

PHOTOS 1 ET 4 DE COUVERTURE ET TOUS PORTRAITS : DELPHINE VAISSET • AUTRES PHOTOS : MARLY À VENIR • CONCEPTION-RÉALISATION : ÉRIC ELZIÈRE IMPRIMÉ EN FRANCE PAR ADM 130 606 00017 – IMPRESSION SURpapier PAPIERPEFC PEFC -– certifiée sur ADMGRAPHIQUE Graphique –/SIRET SIRET508 508 130 606 00017 - ImpressionCERTIFIÉE

- Ne pas jeter sur la voie publique

02/2014 - NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE.

É LECTI O NS MUN ICIPALES ET COM MUNAUTAIRES - DIM ANCH ES 23 ET 30 M ARS 2014


4 engagements marly