Page 1

progressif

du français des affaires intermédiaire

La deuxième édition d’un ouvrage indispensable. Ce qui fait le succès de cet ouvrage de Vocabulaire : organisation claire : la leçon sur la page • Udenegauche ; les exercices et les activités

• • •

À découvrir dans cette deuxième édition revue et augmentée :

 n CD audio avec des documents U sonores accompagnés d’activités communicatives. Un test d’évaluation avec ses corrigés. Des illustrations pédagogiques actuelles et colorées. 50 nouveaux exercices.

• • •

Couverture_Vocabulaire_Affaires_Intermediaire_MAQ2.indd Toutes les pages

Un livret de corrigés est proposé à part (ISBN 978-209-038107-8)

CECR A1

A2

B1

B2

C1

C2

grands adolescents et Adultes CD audio inclus

9 782090 382228

www.cle-inter.com

intermédiaire

Vocabulaire

Progressif

du français des affaires 2e édition

ISBN : 978-209-038222-8

intermédiaire

communicatives sur la page de droite. 70 chapitres présentant les points généralement abordés aux niveaux B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. Un apprentissage progressif : il suit la progression naturelle des méthodes de français. Un usage souple : pour la classe ou en autoapprentissage. Une préparation adaptée aux certifications : un entraînement efficace pour mieux réussir aux examens.

vocabulaire progressif du français des affaires

Vocabulaire

B1

avec 250 exercices

Jean-Luc Penfornis

12/01/18 17:16


B1

intermédiaire

Jean-Luc Penfornis

Vocabulaire

Progressif

du français des affaires 2e édition

avec 250 exercices

www.cle-inter.com

Page_titre_Vocabulaire_Affaires_Intermediaire_MAQ1.indd 1

12/01/18 17:41


2 4

12 14

22 24

32 34

42 44

52 54

62 64

3 5

13 15

23 25

33 35

43 45

53 55

63 65

4 6

14 16

24 26

34 36

44 46

54 56

64 66

Sommaire 5 7 15 17

25 27

35 37

45 47

55 57

65 67

26 28

36 38

46 48

56 58

66 68

6 8

Savoir-faire

17 37 57 9 Écrit 19 27 291 : lettre 39 47 49 d’affaires 59 67 69 7 ................ 26

52

62

A. Présentation 8 18 10 20 28 30 38 40 B. Titre de civilité C. Contenu 9 19 29 39

51 53

61 63

20 302 : courrier 40 50 60 70 10 Écrit électronique ... 28

11 21 31 41 51 61 1 Réunion 1 : types de réunions ...... 10 A. Types de réunions 2 12 22 32 42 B. Réunions à distance

1 3

11 13

21 23

31 33

41 43

12 22 32 42 52 62 ................. 12 2 Réunion 2 : organisation 4 14 24 34 44 54 64 A. Préparation 3 13 23 33 43 53 63 B. Salle réunion 1 11de 21 31 5 15 25 35 41 45 51 55 61 65 C. Autour de la réunion 4 14 24 34 44 54 64 2 6 12 16 22 26 32 36 42 46 52 56 62 66 1 5 15 25 35 45 55 65 13 43 7 Réunion 17 23 27 33 37 47 53 57 63 67 3 3 : animation ........................... 142 A. Annoncer l’ordre 6 16 36 du 46 jour 56 66 1 11 26 21 4 24 34 44 54 64 8 14 18 28 31 38 41 48 51 58 61 68 1 3 B. Mettre de l’ordre 7 17 27 37 47 57 67 2 32 42 C. Demander 5 15 25 35 45 55 65 9 12 19 22 29 des 39explications 49 52 59 62 69 2 4 D. Conclure 8 13 18 23 28 33 38 43 48 53 58 63 68 3 6 10 20 30 40 50 60 70 1 1 16 11 26 21 36 31 46 41 56 51 66 61 3 5 9 19 29 39 49 59 69 14 24 34 44 54 64 ................. 16 4 Réunion 4 : participation 7 2 2 17 12 27 22 37 32 47 42 57 52 67 62 4 6 A. Exprimer son40 point de vue 10 20 30 50 60 70 5 25 35 8 15 18 la 28parole 38 45 48 55 58 65 68 1 3 3 13 23 33 43 53 63 5 B. Garder 7 1 11 21 31 41 51 61 C. Comment était la réunion ? 6 16 26 36 46 56 66 9 2 4 4 19 14 29 24 39 34 49 44 59 54 69 64 6 8 2 12 22 32 42 52 62 7 17 27 37 47 57 67 20 60 3 1 11 30 21 31 41 51 61 5 5 Téléphone 15 25 40 35 1 :50 45préparatifs 55 70 65 7 9 10 ............... 181 3 13 23 33 43 53 63 8 18 du 28 téléphone 38 48 58 68 A. Autour 2 4 2 6 6 12 16 22 26 32 36 42 46 52 56 62 66 8 10 4 14 24 34 44 54 64 B. Numéros 9 19 29téléphoniques 39 49 59 69 C. Messages 3 5 3 7 7 13 17 23 27 33 37 43 47 53 57 63 67 9 5 15 25 35 45 55 65 10 20 40 50 60 70 1 11 30 21 4 6 4 24 34 44 54 64 8 8 14 18 28 31 38 41 48 51 58 61 68 10 6 16 26 36 46 56 de66 Téléphone 2 : prise contact.... 20 2 22 32 5 7 5 15 25 35 45 55 65 9 9 12 19 en 29communication 39 42 49 52 59 62 69 A. Entrée 7 17 27 37 47 57 67 B. Absent ou indisponible 3 6 8 6 13 16 26 36 46 56 66 10 10 20 23 30 33 40 43 50 53 60 63 70 1 8 18 28 38 48 58 68 14 54 9 7 Téléphone 17 24 27 34 37 3 :44 47complications 57 64 67 4 ........ 227 2 9 19 29 39 49 59 69 A. J comme Jacques 5 8 10 8 15 18 25 28 35 38 45 48 55 58 65 68 3 10 20 30 40 50 60 70 B. Mauvais numéro 6 16 26 36 46 56 66 C. Incidents 9 9 19 29techniques 39 49 59 69 4 D. Pour conclure

7 10

17 20

27 30

37 40

47 50

57 60

67 70

10 5

18 28 38 4 :48rendez-vous 58 68 8 Téléphone ............... 24 6 A. Prendre rendez-vous 9 19 29 39 49 59 69 7 B. Déplacer un rendez-vous 10 20 30 40 50 60 70 8

033803_001_009.indd 5

16 18

48 50

58 60

68 70

49

59

69

A. E-mail, courrier électronique, courriel ? B. Écrire C. Envoyer

21 31 en 41public 51 61 11 Parler 1................................... 30 A. Types de discours 12 22 32 42 52 B. Préparatifs C. Introduction 11 21 13 23 31 33 41 43 51 53

62 61 63

22 42 52 12 2................................... 32 14 Parler 24 32 34 en 44public 54 62 64 A. Contenu 11 21 13 23 33 43 53 63 15 25 31 35 41 45 51 55 61 65 B. Voix, gestes, regards C. Face perturbateurs 12 42 14 24 34 44 54 64 16 22 26aux32 36 46 52 56 62 66

11 Négociation 21 61 13 23 33 43 53 63 15 1 : situations .............. 34 25 35 45 55 65 17 27 31 37 41 47 51 57 67 A. Types de négociations 12 14 24 34 44 54 64 16 26 36 46 56 66 18 22 28 32 38 42 48 52 58 62 68 B. Avancée de la négociation C. Conditions 11 21 51 13 23 33 43 53 63 15 25 35 45 55 65 17 27 37 47 57 67 19 29 31 39 de41 49réussite 59 61 69

22 62 14 24 34 44 54 64 16 26 36 46 56 66 12 2 : stratégies ............. 36 18 28 32 38 48 58 68 20 Négociation 30 40 42 50 52 60 70 A. Compétition 13 15 25 35 45 55 17 27 37 47 57 19 23 29 33 39 43 49 53 59 B. Coopération C. Choisir 14 34 44 16 26 36 46 56 18 28 38 48 58 20 24 30 sa 40 stratégie 50 54 60

63 65 67 69 64 66 68 70

25 65 17 27 37 47 57 67 15 3 : entre 19 Négociation 29 35 39 45 49 55 59 69 cultures... 38 A. Situation interculturelle 16 18 28 38 48 58 68 20 30 40 50 60 70 11 26 21 36 31 46 41 56 51 66 61 B. Objectifs C. Communication 17 19 29 39 49 59 69 12 27 22 37 32 47 42 57 52 67 62 D. Prise de décision

18 20 13

28 30 23

38 40 33

48 50 43

58 60 53

68 70 63

19 14

29 24

39 34

49 44

59 54

69 64

20 30 E 15ntreprises 25 40 35 50 45

60 55

70 65

26 36d’entreprises 46 56 66 1........................... 40 16 Types A. Autour de l’entreprise 17 27 37 47 57 67 B. Taille des entreprises

18

28

38

48

58

68

9

19

29

39

49

59

69

10

20

30

40

50

60

70

cinq • 5

30/11/12 10:37


3 2 1 4 3 2 5 1 4 3 6 2 5 4 7 3 6 5 8 4 7 6 9 5 8 7 10 6 9 8 7 10 9 8 10 9

13 23 33 43 53 63 3 13 12 22 32 42 52 62 2 12 11 24 21 31 14 34 41 44 51 54 61 64 4 14 13 23 33 43 53 63 3 1 13 11 12 22 32 15 25 35 42 45 52 55 62 65 5 15 11 21 14 24 31 34 41 44 51 54 61 64 4 2 14 12 13 23 33 43 16 26 36 46 53 56 63 66 6 16 12 15 22 25 32 35 42 45 52 55 62 65 5 15 3 1 13 11 14 24 34 44 27 37d’entreprises 47 54 57 64 67 2...........................7 4217 17 Types 13 16 23 26 33 36 43 46 53 56 63 66 6 16 4 2 14 12 A. Activités des entreprises 15 25 35 18 28 38 45 48 55 58 65 68 8 18 B. À qui appartiennent les entreprises ? 14 17 24 27 34 37 44 47 54 57 64 67 7 5 17 15 3 13 16 26 36 19 29 39 46 49 56 59 66 69 9 19 25 55 18 Secteurs 28 35 38 45 48 58 65 68 ................................8 15 d’activité 6 4418 16 4 14 17 27 37 47 57 67 20 30 40 50 60 70 10 20 A. Activité principale 16 19 26 29 36 39 46 49 56 59 66 69 9 19 7 5 17 15 B. Primaire, 18 28 38secondaire, 48 58 tertiaire 68 17 20 27 30 37 40 47 50 57 60 67 70 10 8 20 18 6 16 29 39 49 59 69 19 Culture d’entreprise 1....................... 46 18 28 38 48 58 68 9 17 19 A. La culture d’entreprise, qu’est-ce que c’est ? 7 20 30 40 50 60 70 B. Gestion du temps 19 29 39 49 59 69 10 8 20 18

23 33 43 53 63 22 32 42 52 62 24 34 44 54 64 23 21 33 31 43 41 53 51 63 61 25 35 45 55 65 24 22 34 32 44 42 54 52 64 62 26 36 46 56 66 25 35 45 55 65 23 21 33 31 43 41 53 51 63 61 37 47 et 57chômage 67 27 Emploi ................................ 62 26 36 46 56 66 24 34 44 54 64 22 32 42 active 52 62 A. Population 28 38 48 58 68 B. Résultats et tendances 27 25 37 35 47 45 57 55 67 65 23 33 43 53 63 29 39 49 59 69 38 68 28 ............................... 64 26 Recherche 36 48 46 58 56 d’emploi 66 24 34 44 54 64 30 40 50 60 70 A. Méthodes de recherche 29 39 49 59 69 27 25 37 35 47 45 57 55 67 65 B. CV et lettre de motivation C. Entretien 30 60 28 40 38 50 48d’embauche 58 70 68

26

36

46

56

66

39 47 49 57 59 69 29 de travail ............................... 66 27 Contrat 37 67

A. Lettre d’engagement 30 28 40 38 50 48 60 58 70 68 B. Travail temporaire 10 20 Culture 30 40 50 60 70 d’entreprise 2....................... 48 du contrat 9 19 C. Fin 29 39 49 59 69 A. Distance hiérarchique 10 20 30 Rémunération 40 50 60 70 du travail................ 68 B. Symboles C. Langage A. Salaire de cadre

1

11 21 Croissance 31 41 51 de 61 l’entreprise............ 50

2 1 3 2 4 3 5 4 6 5 1 7 6 2 8 1 7 3 9 2 8 4 10 3 1 9 5 4 2 10 1 6 5 3 2 7 6 4 3 8 7 5 4 9 8 6 5 10 9 7 6 10 8 7 9 8 10 9

12 11 13 12 14 13 15 14 16 15 11 17 16 12 18 11 17 13 19 12 18 14 20 13 11 19 15 14 12 20 11 16 15 13 12 17 16 14 13 18 17 15 14 19 18 16 15 20 19 17 16 20 18 17 19 18 20 19

A. Croissance interne 22 32 42 52 62 B. Croissance 21 31 41 externe 51 61

1 11 21 23 33 43 53 63 32 42 52 de 62 l’entreprise........... 52 22 Disparition 2 12 22 24 34 44 de 54faillite 64 A. Déclaration 23 33 43 53 63 B. Causes et conséquences 3 25 35 45 55 65 1 13 11 23 21 24 34 44 54 64 4 12 14 22 24 26 36 46 56 66 2 25 31 35 41 45 51 55 61 65 21 5 27 37 47 57 67 3 15 13 25 23 R essources humaines 26 36 46 56 66 22 32 42 52 62 6 28 31 38 41 48 51 58 61 68 21 4 16 14 26 24 27 Professions 37 43 47 53 57 63 67 33 23 1................................................ 54 7 15 17 25 27 29 32 39 42 49 52 59 62 69 22 5 A. Qu’est-ce que vous faites dans la vie ? 28 34 38 44 48 54 58 64 68 24 B. Vous 8 30 31 40 faites 50 quoi 60 exactement ? 70 23 33 43 53 63 21 41 51 61 6 18 16 28 26 29 39 49 59 69 25 35 45 55 65 1 11 5621 9 29 34 24 2................................................ 22 Professions 32 44 42 54 52 64 62 7 19 17 27 30 31 40 41 50 51 60 61 70 21 26 36 46 56 66 A. Carrière professionnelle 2 10 20 22 30 25 33 35 43 45 53 55 63 65 23 8 12 18 28 B. Comment trouvez-vous votre travail ? 22 27 32 37 42 47 52 57 62 67 C. Mots 1 11 23 21 26 34 36 familiers : 46 54 56 autour 66 du boulot 3 24 44 64 9 13 19 29 23 28 33 38 43 48 53 58 63 68 4 12 14 24 2 27 Lieu 37 45 47 57 65 67 ............................................ 35 55 10 20 5822 30 25 de travail 24 34 44 54 64 29 39 49 59 69 A. À la ville 5 3 15 13 25 23 28 36 38 46 48 56 58 66 68 26 B. À la campagne 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 6 4 16 14 26 24 29 37 39 47 49 57 59 67 69 27 36 46 56et formation 66 26 Diplômes ...................... 60 7 15 17 25 27 5 30 38 40 48 50 58 60 68 70 28 A. Université et grande école 27 37 47 57 67 B. Formation continue 8 6 18 16 28 26 29 39 49 59 69 28 38 48 58 68 9 7 19 17 29 27 30 40 50 60 70 629• six 39 49 59 69 10 20 28 30 8 18 10 20 30 40 50 60 70 9 19 29 033803_001_009.indd 6

B. Pourboires et congés payés C. Rémunération du vendeur D. Primes

51 61 et encadrement............ 70 31 41 Personnel A. Types de salariés 32 42 52 62 B. Types de cadres C. Direction 33 43 53générale 63

31

41

51

61

34 42 44 54 62 64 52 32 Conflits du travail............................... 72 A. Syndicalisme 35 33 45 43 55 53 65 63 B. Droit de grève C. Types 36 56 66 34 46 44 de 54grèves 64 D. Jours de grève

37 35

47 45

57 55

67 65

38 36

48 46

58 56

68 66

31 39 37

41 49 47

51 59 57

61 69 67

P roduction 32 40 42 50 52 60 62 70 38 48 58 68 53 33 Biens production............................. 74 31 41 51 61 39 43 49 59de 63 69 A. Capital technique 34 44 54 64 32 52 40 42 50 fixe 60 62 70 B. Capital C. Capital 35 45 circulant 55 65

33

43

53

63

56 34 46 44 54 66 64 36 Produire ........................................................... 76 A. Objectifs 37 45 47 55 57de la 67production 35 65 B. Étapes de production C. Modes 38 58 68 36 48 46 de 56production 66

39 37

49 47

59 57

69 67

40 38

50 48

60 58

70 68

39

49

59

69

30/11/12 10:37


1

11

21

31

41

51

61

2

12

22

32

42

52

62

3 1 4 2 1 5 3 2 6 4 1 3 7 5 2 4 8 1 6 3 5 9 2 7 1 4 6 10 3 8 2 5 7 4 9 3 6 8 5 10 4 7 9 6 5 8 10 7 6 9 8 7 10 9 8 10 9

13 11 14 12 11 15 13 12 16 14 11 13 17 15 12 14 18 11 16 13 15 19 12 17 11 14 16 20 13 18 12 15 17 14 19 13 16 18 15 20 14 17 19 16 15 18 20 17 16 19 18 17 20 19 18 20 19

23 21 24 22 21 25 23 22 26 24 21 23 27 25 22 24 28 21 26 23 25 29 22 27 21 24 26 30 23 28 22 25 27 24 29 23 26 28 25 30 24 27 29 26 25 28 30 27 26 29 28 27 30 29 28 30 29

10

20

31

41

51

61

33 43 53 63 2 12 22 32 31 41 51 61 34 44 54 64 3 13 23 33 32 42 52 62 1 11 21 31 51 35 41 45 55 61 65 4 14 24 7834 Productivité ................................................. 31 33 43 53 63 2 12 22 32 A. Productivité et rentabilité 32 36 42 46 52 56 62 66 5 15 25 35 B. Facteurs de productivité 34 44 54 64 3 13 23 33 C. Coûts 31 61 33 43 53 63 37 41 47 de51 57production 67 6 16 26 36 1 11 21 31 D. Gains productivité 35 45 de55 65 4 14 24 34 32 42 52 62 34 44 54 64 38 48 58 68 7 17 27 37 31 41 51 2 12 22 32 56 61 66 et développement 36 46 Recherche 5 15 ..... 25 8035 33 35 45 55 65 39 43 49 53 59 63 69 8 18 28 38 A. De la recherche au développement 32 42 52 62 3 13 33 1 11 23 21 37 47 57 67 6 16 26 31 36 31 41 51 61 B. Veille technologique 34 36 46 56 66 40 44 50 54 60 64 70 9 19 29 39 33 43 53 63 4 14 24 34 2 38 48 58 68 7 12 17 22 27 32 37 32 42 52 62 35 45 55 65 57 67 intellectuelle 10 ................ 20 30 8240 37 47 Propriété 34 44 54 64 5 15 25 35 3 39 49 de 59brevet 69 1 11 23 21 31 8 13 18 28 33 38 A. Dépôt 33 36 46 56 66 38 43 48 53 58 63 68 B. Dessins, modèles, marques 6 35 45 55 65 16 26 4 34 40 50 60 70 2 14 12 24 22 36 32 9 19 29 39 34 44 54 64 C. Propriété littéraire et artistique 37 39 47 49 57 59 67 69 36 46 56 66 7 17 27 37 5 15 25 35 3 1 13 11 23 21 31 10 20 30 33 40 35 45 55 65 38 48 58 68 60 70 40 50 Sous-traitance ........................................... 84 37 47 57 67 8 18 28 38 6 16 4 14 24 34 2 c’est ? 12 26 22 36 32 A. La sous-traitance, qu’est-ce que 36 39 46 49 56 59 66 69 B. Est-ce meilleure 38 48 la58 68 solution ? 7 9 19 29 39 17 27 37 5 15 25 35 3 37 1 13 11 23 21 33 31 40 47 50 57 60 67 70 39 49 59 69 10 20 30 Gestion de stocks.................................... 8640 8 18 28 38 6 4 14 24 34 38 48 58 68 2 16 12 26 22 36 32 A. Inventaire 40 50 60 70 9 19 29 39 7 5 17 15 27 25 37 35 B. Juste 39 49 à temps 59 69 3 13 23 33 10 20 30 40 8 18 28 38 6 30 40 50 60 industriels 70 4 16 14 26 24 8836 34 Risques ................................

42

52

62

A. Hygiène B. Sécurité C. Environnement

1

11

21

9 7 5

19 17 15

29 27 25

10 8 6

20 18 16

30 28 26

43 53 63 41 51 61 64 44 54 identifier le produit............................ 96 42 52 62 A. Gamme 45 55 65 B. Positionnement 43 53 63 C. Marque 46 56 66 41 51 61 D. Conditionnement 44 54 64 47 57 67 42 52 62 65le prix................................................... 98 45 55 Fixer 48 58 68 43 53 63 A. Prix et coûts 41 46 51 56 61 66 B. Courbe de la demande 49 59 69 44 54 64 42 52 62 C. Types de 47 57 67prix 50 60 des 70 prix D. Niveau 45 55 65 43 53 41 51 61 48 58 63 68 46 56 66 44 Communication commerciale 1... 100 64 42 54 52 62 49 59 69 A. Publicité par les médias 47 57 67 45 55 65 43 41 51 61 B. Publicité 50 53 60 63 70directe C. PLV 48 58 68 46 44 54 64 42 56 52 66 62 49 59 69 67 47 57 Communication commerciale 2... 102 45 55 65 43 41 53 51 63 61 A. Promotion des ventes 50 60 70 48 58 68 46 56 66 44 54 64 42 52 62 B. Parrainage C. Relations publiques 49 59 69 47 45 57 55 67 65 43 53 63 60 70 48 58 68 50 Manifestations commerciales... 104 46 66 44 56 54 64 A. Foires, salons, expositions

39 49 59 69 37 47 35 B. Comment 45 57 55 67 65participer son chemin 40 50 38 C. Trouver 48 60 58 70 68 36 46 56 66

11

21

9 29 69 Commerces ...................................................... 106 7 ..19 17 27 9039 37 49 47 59 57 67 31 41 51 61 Indicateurs économiques ..............

12

22

32

13

A. Grandes surfaces et centres commerciaux

10 8

20 18

30 28

40 50 70 38 B. Petits 48 60 58 commerces 68 et petits commerçants

23

A. Mesures de la production 42 52 62 B. Cycles économiques 33 C. Mondialisation 43 53 63

9

19

29

39 C. Commerce 49 59 69 franchisé

14

24

34

44

54

64

10

20

30

40 50 60 70 Entretien de vente 1............................. 108

15

25

35

45

55

65

11 16

21 26

31 36

46

56

66

12 17

22 27

13 18 11 14 19 12 15 20 13 16 14 17 15 18 16 19 17 20 18

M 41 arketing 51 61

A. Accueillir B. Questionner C. Argumenter

32 42 52 62 du marché................................... 92 Agents 37 47 57 67 1 11 21 31 41 51 61 Entretien de vente 2............................. 110 A. Qu’est-ce qu’un marché ? 23 33 43 53 63 A. Traiter les objections 28 38 B. Concurrents 48 58 68 2 12 22 32 42 52 62 21 31 41 51 61 B. Conclure 1 11 21 31 41 51 61 24 34 C. Distributeurs 44 54 64 29 39 D. Du 49 59 69 côté62 des consommateurs 3 13 23 33 43 53 63 22 32 42 52 2 12 22 32 42 52 62 Commerce électronique................... 112 25 35 45 55 65 30 40 50 60 70 4 14 24 34 9444 54 64 23 33 43 53 63 de marché....................................... Étude A. Internet 3 13 23 33 43 53 63 26 36 46 56 66 A. Segmentation 5 15 25 35 45 B. Intranet 55 65 24 34 44 54 64 B. Cycle de vie 4 14 24 34 44 C. B2B 54 64et B2C 27 37 47 57 67 6 16 26 36 46 56 66 25 35 45 55 65 5 15 25 35 45 55 65 28 38 48 58 68 sept • 7 7 17 27 37 47 57 67 26 36 46 56 66 6 16 26 36 46 56 66 29 39 49 59 69 8 18 28 38 48 58 68 27 37 47 57 67 7 17 27 37 47 57 67 30 40 50 60 70 30/11/12 9 19 29 39 49 59 69 28033803_001_009.indd 38 48 587 68

10:37


61

6

16

26

36

46

56

66

7

17

27

37

47

57

67

8

18

28

38

48

58

68

9

19

29

39

49

59

69

10

20

30

40

50 60 70 Pratiques

21

31

41

51

22

32

42

A 52chat 62 et vente

21 23

31 33

41 53 51 61 43 63 Commande et livraison..................... 114

22 24

32 34

de commande 42 A. Bon 52 62 44 54 64

23 25

33 35

43 45

24 21 26

34 31 36

44 56 54 61 64 Conditions de paiement..................... 116 41 51 46 66

25 22 27

35 32 37

21 26 23 28

31 36 33 38

45 57 55 62 65 42 52 47 67 de paiement B. Délais 41 51 61 46 56 43 C. Transport 53 66 63 48 58 68

22 27 24 29

32 37 34 39

42 47 44 49

23 28 25 30

33 38 35 40

12 22 32 42 52 62 43 53 48 60 58 63 68 45 55 65 Se faire payer2 .............................................. 118 50 70 B. Distributeurs automatiques

24 29 26

34 39 36

A. Facturation 44 49 59 69 46 54 56 64 66

3 1

13 11

23 21

33 31

43 41

C. Autres services 53 51 63 61

25 30 27

35 40 37

45 50 47

4 2

14 12

24 22

34 32

44 42

54 52 64 62 Crédit bancaire......................................... 132

26 28

36 38

21 27 29

31 37 39

22 28 30

32 38 40

23 29 21 24 30 22 25 23 21 26 24 22 27 25 23 28 26 24 29 27 25 30 28 26 29 27 30 28

33 39 31 34 40 32 35 33 31 36 34 32 37 35 33 38 36 34 39 37 35 40 38 36 39 37 40 38

5 15 25 35 45 55 46 Exporter........................................................... 120 48 56 58 66 68 3 1 13 11 23 21 33 31 43 41 53 51 A. Se lancer dans l’exportation 41 51 61 6 16 26 36 46 56 47 57 67 49 B. Balance 59 69 commerciale 4 2 14 12 24 22 34 32 44 42 54 52 C. Protectionnisme et libre-échange 42 52 62 7 17 48 68 50 58 60 70 5 15 27 25 37 35 47 45 57 55 3 1 13 11 23 21 33 31 43 41 53 51 43 8 18 28 38 48 58 49 53 59 63 69 6 16 26 36 46 56 41 51 61 4 14 24 34 44 2 12 22 32 42 54 52 44 9 19 29 39 49 59 50 54 60 64 70 7 17 27 37 47 57 42 52 62 5 15 25 35 45 55 3 13 23 33 43 53 1 20 11 21 31 41 51 45 55 65 10 30 40 50 60 8 18 28 38 48 58 43 53 63 6 16 26 36 46 56 4 14 24 34 44 du jeu 2 12 22 32 42 54 41 R 51ègles 61 52 46 56 66 9 19 29 39 49 59 44 54 64 7 17 27 37 47 57 5 15 25 35 45 55 42 52 62 3 13 23 33 43 47 57 67 Éthique dans les affaires ............... 122 1 20 11 30 21 40 31 50 41 53 51 10 60 45 55 65 8 18 28 38 48 58 6 16 26 36 46 56 A. L’éthique, qu’est-ce que c’est ? 43 58 53 68 63 4 14 24 34 44 48 2 12 22 32 42 54 52 B. Guide de conduite 46 56 66 9 19 29 39 49 59 7 17 27 37 47 57 1 11 21 31 41 51 44 C. Fonds 54 69 64 éthique 5 15 25 35 45 49 59 3 13 23 33 43 55 53 47 57 67 10 20 30 40 50 60 8 18 28 38 48 58 2 12 22 32 42 52 45 60 55 65 6 16 26 36 46 50 70 4 14 24 34 44 56 54 48 58 68 Infraction économique 1................. 124 9 19 29 39 49 59 3 13 23 33 43 53 46 56 66 7 5 17 15 27 25 37 35 47 45 57 55 A. Contrefaçon 49 59 69 10 20 30 40 50 60 B. Trafic 4 14 24 34 44 54 47 57 67 8 6 18 16 28 26 38 36 48 46 58 56 C. Racket 50 60 70 5 15 25 35 45 55 48 58 68 9 7 19 17 29 27 39 37 49 47 59 57

29

39

6 20 16 26 2................. 36 50 46 56 49 59 69 10 Infraction économique 8 18 30 28 40 38 48 12660 58

30

40

50

B. Problèmes de livraison

53 55

63 65

anticoncurrentielles.................................... 128 A. Abus de position dominante B. Ententes C. Aides d’État

A. Moyens de paiement

Argent, finance

D. Réductions

52 57 54 59

1

62 67 64 69

65 70 67

21

31

41

51 61 Services bancaires................................. 130 A. Compte courant

B. Rappel de paiement

55 60 57

11

A. Prêt et emprunt 65 63 61 B. Garanties 66 C. Taux d’intérêt 64

A. Fraude fiscale 7 60 70 9 B. Escroquerie 8 C. Délit d’initié 10 D. Piratage informatique

9

17 19 18 20 19

27 29 28 30 29

37 39 38 40 39

47 49 48 50 49

57 59 58 60 59

62 67 65 63 61 Apport de capital................................... 134 68 A. Capital social 66 64 62 B. Sociétés commerciales 69 67 C. Augmentation de capital 65 63 61 70 68 66 64 62 Droits de l’actionnaire.................... 136 69 A. L’action, titre de propriété 67 65 63 B. Types d’actions 61 70 68 C. Types d’actionnaires 66 64 62 69 67 65 61 63 Placements financiers....................... 138 70 A. Portefeuille de valeurs mobilières 68 62 66 64 B. Placement en actions 69 C. Placement en obligations 63 67 65 70 64 68 66 Fluctuations boursières................. 140 65 A. Cours de la bourse 69 67 B. Krachs boursiers 66 70 68 67 Acteurs de la bourse........................... 142 69 A. Investisseurs 68 B. Courtiers en bourse 70 C. Tendances du marché 69

10

20

30

40

50

60

70

8 • huit

033803_001_009.indd 8

30/11/12 10:37


34 32 31 35 33 32 36 34 33 37 35 34 38 36 35 39 37 36 40 38 37 39 38 40 39

44 42 41 45 43 42 46 44 43 47 45 44 48 46 45 49 47 46 50 48 47 49 48 50 49

54 52 51 55 53 52 56 54 53 57 55 54 58 56 55 59 57 56 60 58 57 59 58 60 59

64 62 61 65 63 62 66 64 63 67 65 64 Assurances..................................................... 144 68 66 A. Mécanisme de l’assurance 65 69 B. Types d’assurances 67 C. Contrat d’assurance 66 70 D. Déclaration de sinistre 68 67 69 Faire les comptes..................................... 146 68 A. Plan comptable 70 B. 69Compte de résultat

40

50

60 70 Faire le bilan.............................................. 148

évaluation et communication SAVOIR-FAIRE................................................................ ENTREPRISES................................................................ RESSOURCES HUMAINES........................................ PRODUCTION................................................................ MARKETING................................................................... ACHAT ET VENTE....................................................... RèGLES DU JEU............................................................ ARGENT, FINANCE......................................................

150 152 154 156 158 160 162 164

Index................................................................................ 166

A. Actif B. Passif

neuf • 9

033803_001_009.indd 9

30/11/12 10:37


Savoir-faire

1

Réunion 1 : types de réunions A. Types de réunions Il y a toutes sortes de réunions, des grandes et des petites, avec des objectifs différents. Voici quelques exemples de réunions : Réunion Dans la société Ixtel, une réunion de service se tient tous les lundis matins : de service  le chef de service fait le point avec ses collaborateurs sur les projets en cours, c’est une séance de travail obligatoire pour tous. Réunion d’information

Au cours d’une réunion d’information, le directeur explique la nouvelle organisation de l’entreprise.

Séance de Le directeur d’une agence de publicité organise des séances de brainstorming : brainstorming ce sont des réunions de créativité et de recherche d’idées, où chaque participant à la réunion fait des suggestions. Colloque  Chaque année, à Madrid, un colloque réunit une centaine de spécialistes venus débattre (discuter) sur des questions économiques. Un colloque réunit moins de participants qu’un congrès. Assemblée  Une fois par an, l’Assemblée générale des actionnaires de Ixtel est convoquée pour prendre des décisions importantes. Cette année, Ixtel a tenu son assemblée annuelle le 3 mars. Les membres de l’assemblée ont délibéré (discuté) longuement avant de voter. Réception  L’ouverture officielle des nouveaux bureaux de Ixtel a été inaugurée le 3 mars. La direction avait organisé une grande réception. Tout le personnel était invité à un cocktail où était servi un grand buffet (table garnie de plats froids et de boissons).

B. Réunions à distance

© CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

Avec la téléréunion (= la téléconférence), plusieurs personnes se trouvant dans des endroits séparés sont reliées entre elles par des moyens de télécommunications (Internet, satellite, etc.). Il existe deux types de téléréunion : – la réunion par téléphone : elle réunit plusieurs personnes au téléphone. On peut aussi l’appeler « réunion téléphonique » ou « audioconférence » ou « conférence téléphonique » ; – la visioconférence (= la vidéoconférence) : elle permet aux participants de se voir grâce à des caméras et à des écrans.

10 • dix

033803_010_039_SF.indd 10

28/11/12 11:30


Réunion 1 : types de réunions

e e x x e e r r c c ii c c e e s s

1

1

Lisez les déclarations suivantes et/ou écoutez. Dans quel type de réunions cité en A de la page 10 pouvez-vous le plus probablement entendre ces déclarations ?

2 3

On pourrait imaginer une souris avec de grandes oreilles.

Je vous présenterai aujourd’hui les résultats du trimestre. Comme vous pouvez le voir sur ce schéma, les ventes ont progressé de 5 %.

4 1. Séance de brainstorming

4. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

5 Voulez-vous une coupe de champagne ?

Après une pause de 20 minutes, nous poursuivrons ce débat autour d’une table ronde.

2. 7 –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

5. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

6

8

Je vous propose de passer au vote.

Cette semaine sera très chargée.

3. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

6. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

9

10 1 11 2 Complétez les mentions manquantes. 12 3

Réunion nocturne chez Ixtel

Cette année, l’Assemblée générale des actionnaires de Ixtel était 13c____________ pour le 3 mars. Elle s’est t____________

4

à la date prévue dans la grande salle des conférences.

5 Le14 président a présenté la situation, puis les m____________ de l’assemblée ont d____________ jusqu’à une heure du matin.

15 6

© CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

La direction avait prévu ensuite une r____________ autour d’un b____________ . Mais comme il était tard, tout le monde est 16

7 1

parti bien vite.

17 8 2 18 9 3 De quel type de réunion s’agit-il ? Comme 19 les participants n’ont pas besoin de se déplacer, elle permet de gagner du temps. Mais elle a des 10

4

limites. Celui qui parle perçoit mal comment son message est perçu par les autres. L’animateur ne peut pas

20 11 observer les réactions du groupe, et sa tâche est donc plus difficile. 5

Il s’agit de la ________________________________________________________________________________________

12 6 13 7 14 8 15 9

033803_010_039_SF.indd 11

onze • 11

28/11/12 11:30


Savoir-faire

2

Réunion 2 : organisation A. Préparation Marius Guillard, consultant, est spécialisé dans l’organisation des réunions. Il donne quelques conseils à un groupe d’hommes et de femmes d’affaires. la réunion bien à l’avance : lieu, date, durée, etc. l’ordre du jour (= la liste des sujets à traiter). n Faites une liste des participants. Invitez uniquement les personnes dont la présence à la réunion est nécessaire. n Il ne faut pas négliger les conditions matérielles : – réservez une salle de réunion confortable, éclairée, spacieuse (grande) ; – retenez le matériel dont vous aurez besoin : stylos feutres, bloc-notes, etc. – préparez les dossiers et documents qui seront distribués ; – vérifiez les connexions Internet et pensez aux bouteilles d’eau et aux verres. n Programmez n Précisez

B. Salle de réunion Marius Guillard conseille de bien réfléchir à la disposition de la salle.

La forme circulaire (en cercle) favorise (aide) le contact en face-à-face. L’animateur a une place identique à celle des autres.

Disposer les tables en U facilite la communication et permet de concentrer l’attention sur l’animateur.

© CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

Cette disposition de type salle de classe freine (limite) les échanges au sein du groupe.

C. Autour de la réunion Les déclarations suivantes ont été entendues dans les couloirs d’un bureau. n Il prévoit de faire une réunion la semaine prochaine. n La réunion du 8 mars a été reportée au 16 mars. n La réunion du 12 mars a été avancée au 3 mars. n Finalement, il n’y a pas de réunion ! La réunion a été annulée. n Je ne peux pas assister à la réunion, j’ai un empêchement (un problème). n La date de la réunion n’a pas encore été fixée.

12 • douze

033803_010_039_SF.indd 12

28/11/12 11:30


Réunion 2 : organisation

e e x x e e r r c c ii c c e e s s

1

Voici l’extrait d’une fiche d’évaluation. Complétez les mentions manquantes.

2 3

Évaluation de la réunion

4

Donnez-nous votre avis sur le déroulement de la réunion en répondant aux questions suivantes.

51. La réunion a-t-elle été p____________ suffisamment à l’avance ?

2. L’o____________ du j____________ a-t-il été communiqué à l’avance ?

63. Le s____________ traité justifiait-il une réunion ? 4. Les p____________ à la réunion ont-ils été bien choisis ?

7

5. Votre p____________ était-elle nécessaire ? ____________ étaient-elles satisfaisantes ?

86. Les conditions m

7. La d____________ des tables facilitait-elle la communication ?

98. Le l____________ de la réunion convenait-il ? 10 11 1 12 2 À quelle disposition de la salle de réunion correspondent les caractéristiques suivantes ? 13 1. L’animateur fait partie du groupe.

3 14

⇒ …

a. Salle de classe

⇒ …

b. Tables en U

⇒ …

c. Tables en cercle

2. La communication est à sens unique :

4l’animateur parle, les autres écoutent. 15 © CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

3. La communication dans le groupe est possible,

1 5mais l’animateur garde une place centrale. 16 2 6 17 3 7 18

2

Complétez les déclarations suivantes. Puis écoutez pour vérifier.

1. La réunion d’hier a été r____________ à demain.

4

8Il faudrait f____________ une nouvelle date de réunion. 2. 19 3. 5 Il ne peut jamais a____________ aux réunions, il a toujours un e____________ .

9 20

4. La réunion de demain est inutile, je propose qu’on l’a____________ .

6Comme il faut prendre une décision très vite, la réunion a été a____________ d’une semaine. 5. 10 6. Dans cette entreprise, on f____________ beaucoup de réunions.

7 11 8 12

treize • 13

9 13 033803_010_039_SF.indd 13

10

28/11/12 11:30


Savoir-faire

3

Réunion 3 : animation A. Annoncer l’ordre du jour Jacques Tissot, directeur général de la société Ixtel, anime une réunion. Comme les participants ne se connaissent pas, il propose de faire un tour de table : chacun se présente successivement. Jacques Tissot annonce le thème de la réunion : n Nous sommes ici aujourd’hui pour parler de… Ensuite, Jacques Tissot précise l’ordre du jour : vous le voulez bien, je commencerai par présenter… Ensuite, nous examinerons… Puis il entre dans le vif du sujet.

n Si

Le secrétaire de séance a déjà commencé à prendre des notes. À l’aide de ces notes, il rédigera le compte rendu écrit de la réunion.

B. Mettre de l’ordre Jacques Tissot doit gérer les temps de parole des participants. Pour cela, il peut dire : n Madame Bernard, c’est à vous de parler. n Désolé, madame Bernard, mais monsieur Bouquet a demandé la parole. n Attendez, nous ne pouvons pas tous parler à la fois. Si quelqu’un s’écarte de l’ordre du jour, Jacques Tissot peut dire : à notre sujet, s’il vous plaît.

n Revenons

C. Demander des explications

© CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

Jacques Tissot doit stimuler et clarifier les échanges entre les participants. Pour cela, il reformule certaines positions en disant : n Si je comprends bien, vous nous dites que… Au cours de la réunion, Jacques Tissot demande des précisions : par budget important ? n Pouvez-vous nous donner un exemple de… ? n Vous nous dites que c’est la meilleure solution. Mais pour quelle raison ? n Qu’entendez-vous

D. Conclure Pour résumer ce qui a été dit, Jacques Tissot peut dire : n En résumé, on peut dire que… n Donc, si nous résumons ce qui a été dit, … n En conclusion, nous pouvons dire que… « Je crois que nous avons fait le tour de la question. », dit finalement Jacques Tissot.

14 • quatorze

033803_010_039_SF.indd 14

28/11/12 11:30


Réunion 3 : animation

e e x x e e r r c c ii c c e e s s

1

3

Julie Andrieu dirige une réunion. Reconstituez les phrases qu’elle a prononcées. Puis écoutez pour vérifier.

1. 2 Que voulez-vous dire

⇒ c

a. pour que nous parlions du projet Cerise.

2. Pouvez-vous nous donner

⇒ …

b. ce point dans le compte rendu ?

3. Il faudrait absolument

⇒ …

c. par là, Jean-Jacques ?

3

4. 4 J’ai organisé cette réunion ⇒ …

d. nous passions au point 3 de l’ordre du jour.

5. Je crois que Jean-Jacques

⇒ …

e. terminer avant 17 heures.

6. 5 Est-ce que vous avez

⇒ …

f. une solution à proposer ?

7. Pouvez-vous noter

⇒ …

g. un exemple, Jean-Jacques ?

8. Je suggère que

⇒ …

h. a demandé la parole.

6 7 1 8 2

4

Lisez les déclarations suivantes et/ou écoutez. À quel moment de la réunion l’animateur a-t-il prononcé ces phrases ?

9 3

Au début Au milieu À la fin

1. Julien Boulard m’a demandé d’excuser son absence..................................................................... u

10 4

2. Il ne faudrait pas que nous parlions tous à la fois. .........................................................................

u 3. 11 5Vous croyez que ce sera difficile, c’est bien ça ?................................................................................. u 4. Je crois que nous nous écartons de notre sujet. ................................................................................ u 6Il reste à fixer la date de la prochaine réunion. ................................................................................. u 5. 12 6. 1 Je vous rappelle l’ordre du jour. .......................................................................................................................... u 13 7

u u u u u u

u u u u u u

2 14 8 3 Voici le témoignage d’un participant à une réunion. Complétez les mentions manquantes. 15 9

© CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

« La réunion a commencé à 9 heures précises. Comme on ne

4

16 se10 connaissait pas, on n’a commencé par faire un ____________ ____________ . Ensuite, l’animatrice a pris la ____________ de 5

17

11 présenter ____________ du ____________ . pour

Elle6m’a demandé de tenir le rôle de ____________

18 12

de ____________ . J’ai donc dû ____________ des notes pendant

7

toute 19 la réunion et maintenant, je dois rédiger le ____________ 13 ____________ . »

8 20 14 9 15

10 16 11 17

quinze • 15

12 18 033803_010_039_SF.indd 15

13

28/11/12 11:30


Savoir-faire

4

Réunion 4 : participation A. Exprimer son point de vue Au cours d’une réunion, vous pouvez exprimer votre point de vue en commençant par dire : « À mon sens… », « À mon avis… », « Je trouve que… », « Je pense que…». Voici quelques expressions utiles pour exprimer votre accord ou votre désaccord : Vous êtes d’accord Je suis tout à fait d’accord. Je suis de votre avis. Vous avez (absolument) raison. Excellente idée : nous pourrons ainsi…

Vous n’êtes pas d’accord Je ne suis pas de votre avis. Je ne partage pas votre point de vue. Ce n’est pas vrai de dire que… Il n’a jamais été question de…

B. Garder la parole Si quelqu’un vous coupe la parole (vous interrompt), vous pouvez dire : n Laissez-moi continuer, s’il vous plaît. n Vous permettez que je termine. n Si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je voudrais terminer. Je disais donc que… Si vous voulez apporter une explication, dites : tiens à préciser que… n Je voudrais ajouter un point qui me paraît important. n Je

C. Comment était la réunion ? © CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

Deux collègues de travail parlent d’une réunion à laquelle ils viennent d’assister. Aurelie : À mon avis, c’était une perte de temps absolue, le genre de réunion interminable, qui ne débouche sur rien. C’était terriblement ennuyeux. Gabriel : Je ne suis pas d’accord, j’ai trouvé cette réunion très utile, et très productive. Aurelie : Productive ? La seule décision qu’on ait prise, c’est de fixer la date de la prochaine réunion. Gabriel : Pas du tout, on a échangé nos points de vue, tout le monde a donné son avis. Aurelie : Sauf que Pauline, comme toujours, monopolise la parole les trois quarts du temps, et tout ce qu’elle dit est hors sujet. Gabriel : Tu exagères ! Bougon a passé la parole à tout le monde. Aurelie : Moi, franchement, je trouve que Bougon est trop mou. Il devrait être plus directif et limiter le temps de parole de chacun. On n’a pas traité la moitié des points inscrits à l’ordre du jour et on a terminé avec une heure de retard.

16 • seize

033803_010_039_SF.indd 16

28/11/12 11:30


Réunion 4 : PARTICIPATION

e e x x e e r r c c ii c c e e s s

1

Choisissez la signification correcte.

1. Cette réunion est inutile.

5. C’est une perte de temps.

2 u Elle ne sert à rien. u C’est très intéressant. 3

u Ça ne débouche sur rien. u C’est une réunion productive.

2. Il monopolise la parole.

6. Cette question était inscrite à l’ordre du jour.

4 u Il garde la parole. 5 u On ne l’entend pas.

u Cette question était prévue. u Cette question était hors sujet.

3. Il est trop directif.

7. Il a dépassé son temps de parole.

6 u Il est trop mou. 7 u Il est autoritaire.

u Il a trop parlé. u Il ne parle pas assez.

4. Elle ne m’a pas passé la parole une seule fois.

8 u Je n’ai pas pu dire un mot. 9 u J’ai parlé une seule fois.

8. C’était une réunion interminable.

u Elle était trop longue. u On est allé trop vite.

1 10 2 11

5

Associez les deux parties de la phrase. Puis écoutez pour vérifier.

1. Permettez-moi au moins de

⇒ c

a. un dernier point.

3 2. 12 Ce n’est pas vrai de dire que ⇒ …

b. nous ne faisons rien de la journée.

3. 4 Il n’a jamais été question de ⇒ …

c. terminer ma phrase.

4. Je ne pense pas que

⇒ …

d. renoncer à ce projet.

⇒ …

e. ce soit la meilleure solution.

13

1Je souhaiterais ajouter 5 5. 14

© CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

2 6 15 3 7 16 4 8 17 n

6

Voici des extraits d’un échange entre deux participants à une réunion. Les répliques sont dans le désordre. Mettez dans l’ordre les répliques de l’extrait 1, puis celles de l’extrait 2. Puis écoutez pour vérifier.

Extrait 1

5 9 u18 Insister ? Mais pourquoi voulez-vous… ? u6 À mon sens, il faudrait insister et… 10 19 u Laissez-moi terminer, s’il vous plaît. Je disais qu’il 7 faudrait insister et je suis sûr qu’on y arrivera. 11 20

n

Extrait 2

u On ferait mieux de laisser tomber. u Je veux dire qu’il faut être réaliste, on a perdu trop de temps sur cette affaire.

u Que voulez-vous dire par là ?

8 12 9 13 10 14

dix-sept sept • 17

11 15 033803_010_039_SF.indd 17

12 16

28/11/12 11:30


Savoir-faire

5

Téléphone 1 : préparatifs A. Autour du téléphone Il y a plusieurs façons de dire qu’on téléphone : on peut téléphoner à quelqu’un, appeler quelqu’un, passer un coup de fil (un coup de téléphone) à quelqu’un. Le coût (prix) de la communication téléphonique peut dépendre de l’heure de votre appel. Si vous entendez la sonnerie de votre téléphone, c’est que vous recevez un appel. Presque tout le monde a le téléphone. Au bureau, on utilise un téléphone fixe, avec fil. On sort avec son portable (= son mobile). Avec un portable, on peut envoyer des textos (messages écrits), se connecter à Internet, etc. Pour trouver un numéro de téléphone, on consulte l’annuaire.

B. Numéros Vous voulez téléphoner à quelqu’un, à Paris. Vous décrochez le téléphone. Vous entendez une tonalité et vous composez le numéro. Accès à l’international : 00 zéro zéro

Indicatif de la ville : 1 un

Numéro du correspondant : 41 42 75 91 quarante et un, quarante-deux, soixante quinze, quatre-vingt-onze

C. Messages téléphoniques

© CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

Indicatif du pays : 33 trente trois

Vous appelez Jonathan à son domicile. Vous tombez sur le répondeur. Vous entendez : n « Vous êtes bien chez Jonathan Pujol, au 01 41 42 75 91. Vous pouvez laisser un message après le bip sonore. » Vous raccrochez, sans laisser de message.  Vous appelez le standard téléphonique de la société Ixtel, où travaille Jonathan. Mais le (la) standardiste ne répond pas et vous entendez ce message : n « Bienvenue chez Ixtel. Veuillez ne pas raccrocher. Vous souhaitez accéder au menu. Appuyez sur la touche étoile (*) de votre téléphone. Votre appel concerne le service technique, faites le 1. Votre appel concerne le service commercial, faites le 2. Vous souhaitez être mis en relation avec un conseiller, faites le 3. ».

18 • dix-huit

033803_010_039_SF.indd 18

28/11/12 11:30


téléphone 1 : préparatifs

e e x x e e r r c c ii c c e e s s

1

Entourez la bonne réponse

1. Vous voulez appeler téléphoner à la société Ixtel, mais vous ne connaissez pas le numéro.

2

2. Vous consultez dictez l’annuaire téléphonique sur Internet. Vous cherchez pressez le numéro. 3. 3 Ça y est ! Vous avez trouvé le numéro. Vous décrochez raccrochez votre appareil. Vous entendez une tonalité sonnerie . Vous composez transférez le numéro. 4. 4 Maintenant, chez Ixtel, le téléphone est en train de sonner recevoir un appel .

© CLE/SEJER 2013. La photocopie non autorisée est un délit.

5. La standardiste décroche raccroche . « Société Ixtel, bonjour », dit-elle. Maintenant, c’est à vous de parler.

5 1 6 2 Écrivez les chiffres en lettres, comme dans l’exemple. 7 34 12 21 15 : trente-quatre – douze – vingt et un – quinze Ex. : 3 72 91 31 14 : ________________________________________________________________________________________ 8 67 48 09 96 : ________________________________________________________________________________________ 4 1 17 82 54 99 : ________________________________________________________________________________________ 9 5 2 10 6 3 Vrai ou faux ? 11 Vrai Faux 7 4 1. 12 Pour appeler l’étranger, faites d’abord le 00..................................................................................................................................u u 1 2. 8 u 5Un téléphone mobile = un téléphone portable.......................................................................................................................... u 13 3. Dans tous les cas, si vous tombez sur un répondeur téléphonique, vous pouvez 2 9 u 6laisser un message........................................................................................................................................................................................................ u 14 3 1 10 7 15 4 Les opérations suivantes sont dans le désordre. Mettez-les dans l’ordre. 2 11 8 u16 J’ai laissé un message. u En appelant Ixtel, je suis tombé sur un répondeur. 5 3 12 u9 J’ai raccroché. u J’ai entendu un message d’accueil. 17 6 4 13 10 18 7 Pierre Dupont a enregistré le message suivant sur son répondeur téléphonique. Supprimez 5 14 11 six mots qui vous paraissent inutiles. 19 8 6 15 12 20 9 Bonjour. Vous êtes bien chez Pierre Dupont. Je suis absent pour le moment. 7 16 13 10 8 17 14 11 9 18 15 12 10 19 16 13 11 20 17

033803_010_039_SF.indd 19

Vous pouvez laisser un message après le bip sonore. Merci.

dix-neuf • 19

28/11/12 11:30


progressif

du français des affaires intermédiaire

La deuxième édition d’un ouvrage indispensable. Ce qui fait le succès de cet ouvrage de Vocabulaire : organisation claire : la leçon sur la page • Udenegauche ; les exercices et les activités

• • •

À découvrir dans cette deuxième édition revue et augmentée :

 n CD audio avec des documents U sonores accompagnés d’activités communicatives. Un test d’évaluation avec ses corrigés. Des illustrations pédagogiques actuelles et colorées. 50 nouveaux exercices.

• • •

Couverture_Vocabulaire_Affaires_Intermediaire_MAQ2.indd Toutes les pages

Un livret de corrigés est proposé à part (ISBN 978-209-038107-8)

CECR A1

A2

B1

B2

C1

C2

grands adolescents et Adultes CD audio inclus

9 782090 382228

www.cle-inter.com

intermédiaire

Vocabulaire

Progressif

du français des affaires 2e édition

ISBN : 978-209-038222-8

intermédiaire

communicatives sur la page de droite. 70 chapitres présentant les points généralement abordés aux niveaux B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. Un apprentissage progressif : il suit la progression naturelle des méthodes de français. Un usage souple : pour la classe ou en autoapprentissage. Une préparation adaptée aux certifications : un entraînement efficace pour mieux réussir aux examens.

vocabulaire progressif du français des affaires

Vocabulaire

B1

avec 250 exercices

Jean-Luc Penfornis

12/01/18 17:16

Extrait Vocabulaire progressif du français des affaires  

Extrait Vocabulaire progressif du français des affaires - Niveau intermédiaire - B1

Extrait Vocabulaire progressif du français des affaires  

Extrait Vocabulaire progressif du français des affaires - Niveau intermédiaire - B1