Portfolio Marion Chapey

Page 1

portfolio marion chapey

architecte d.e. architecte des risques majeurs


Marion Chapey Née le 22 mai 1991 à Angers (49)

143 rue de Belleville 75019 Paris 07 62 95 05 74 marionchapey@live.fr

AutoCAD Archicad Photoshop Indesign Illustrator Permis de conduire automobile et bateau, A

Année universitaire à l’étranger

Baccalauréat section ES

Licence

mention très bien mention européenne anglais juin 2009

master 1 à l’université San Buenaventura, Cali, Colombie 2014 - 2015

ENSA Nantes 2009-2013

Dip d’

ENS féli

Architecture Bois et Dépendan ces

Bohuon Bertic architectes

Quimper (29) Février 2010

Bordeaux (33) Juillet 2012 - Août 2012 (stage)

Nantes (44) Juillet 2014 (stage)

mise en pratique des techniques de construction de gros oeuvre

production de documents graphiques, techniques et mise en page de la revue

mission de concours sur un immeuble de bureaux

LMG Constructions

Forma 6 Nantes (44) Mars 2012 - Juillet 2012 (stage) suivi de chantier et assistance aux réunions de chantier

2

why architecture Bordeaux (33) Fév. 2013 - Juillet 2013 (stage) missions de concours, esquisse, PC, phase pro, DCE, suivi de chantier

Mabi

S + Sep

missions d de logeme + missions


AFPS

Sketchup Cinema 4d, maxwell Revit Microsoft Office Français, Anglais et espagnol (courant) Allemand et italien (scolaire), Népali (notions)

Centres d’intérêt Associations Architectes des Risques Majeurs, Saga, ASF, Système B

DSA Architecture et Risques Majeurs

plôme d’état ’architecte

ENSA Paris Belleville Sept. 2015 - Juin 2017

SA Nantes, avec les icitations du jury Juillet 2015

RS architecture

Cinéma, art, littérature, dessin, photographie, voyages

Sports Volley, voile (monitrice de voile étés 2009 à 2018)

Fondation de l’Association des Architectes des Risques Majeurs Mars 2016 Co-fondatrice et présidente depuis mars 2019

Rock’n Wood

St Etienne de Montluc (44) Fév. 2016 - Mars 2017

Népal + France Sept. 2017 - Sept. 2018

missions de l’esquisse au marché sur des projets de maisons individuelles et de rénovation d’immeubles anciens

mission de conception, suivi de chantier et construction sur un projet d’école parasismique

ire Reich architectes

Nantes (44) Sept. 2015 - Janv. 2016 pt 2014 - Mai 2015 (stage)

de PC sur un parc éolien, concours ents en conception réalisation, APS s de concours, esquisses, maquettes

LLTR architectes

collectif saga

Paris Avril 2017 - aujourd’hui

Nantes Octobre 2018 - aujourd’hui

missions allant de la faisabilité au DCE sur des projets de logements collectifs

diagnostic, conception et chantier sur des projets de réhabilitation de centres d’accueil pour les populations migrantes 3


4


sommaire 01. Projets étudiants Paysage traversé, milieu habité

04. Scénographies

Le laboratoire des densités

Les Arts Fous

Maïna Pokhari

Le Népal, l’après séisme

p. 10

p. 14 p. 16

p. 34

p. 36

02. Concours

Bienvenue en zone à risques

Breathe in, Breathe out

05. Projets en agence

p. 22

Housing design challenge p. 24

03. Constructions Lamjung school

p. 38

Le Tour de transe p. 42

Nozay p. 44

Suivis de chantier p. 46

p. 28

Briques en terre crue p. 30

5


6


01 Projets étudiants L’école d’architecture est un vaste champs d’expérimentation où l’on est libre d’explorer de nombreuses thématiques et utopies constructives au cours du cursus, puis de se spécialiser et de construire soi même son parcours au fil des enseignements.

7


Paysage traversé, milieu habité ENSA Nantes (44) - Fév.Juin 2015 Projet de fin d’études Studio HQE, sous la direction de Pascal Joanne, Ignacio Requena et Claude Puaud

8


Proposition de requalification d’un espace de parking délaissé Organisation de plateaux plantés formant une descente graduelle vers l’eau & implantation de modules d’habitation explorant la notion de gîte urbain à travers une occupation non privatisée des espaces, et un habitat à appropriation temporaire et publique

9


10


Déclinaison spatiales et formelles autour des modules créés, proposant une enveloppe à habiter, et générant une atmosphère dans laquelle le vide et la lumière sont les matériaux constitutifs de l’architecture dessinée.

11


Le laboratoire des densités ENSA Nantes (44) - Sept.Janv. 2015 Studio «Density is home» sous la direction de Louis Paillard et Ignacio Requena

12


ExpĂŠrimentation sur la densitĂŠ au travers de quatre formes urbaines : la maison, la barre, le bloc Ă patio et la tour

13


RelevĂŠs et diagnostics des pathologies de maisons et ĂŠcoles sinistrĂŠes lors du tremblement de terre de 2015, & propositions de solutions de confortement

14


Maïna Pokhari Dolhakha district, Népal - Novembre 2016 DSA Architecture et Risques Majeurs + Architecture & Développement avec Stéphane Herpin, Mai Huong Thi Nguyen, Aurore Leiko Rinck

15


16


Dessin d’un prototype de construction de maison neuve, basé sur les techniques de construction locales et parasismiques Organisation spatiale autour d’un foyer central permettant la ventilation et le chauffage de la maison Construction évolutive grâce à une charpente démontable

17


02 Concours Micro-architectures, abris d’urgence, mobile home de demain... Les sujets de concours ouverts sont autant d’occasions de se pencher sur des pistes de réflexion en équipes et de tenter de proposer des solutions innovantes répondant à des problématiques toujours plus actuelles.

18


19


Porte courante - fermeture éclair

Hammac

- nylon 1mm - moustiquaire incluse - simple ou double

Structure pneumatique

- PVC 2mm - 0.05 bar - hermétique à l’air et imperméable

Chambre

- laine 3mm - isolation - moustiquaire incluse - 3x1 ou 3x2m

Textile de protection - opaque

Couverture textile

Sol rigide

- PVC 3mm - transparent et imperméable - soudée à la structure

- sardine de tente - aluminium 3mm - 300mm de long

Echelle amovible

- sangles nylon 1mm incluses

Côte à côte

Côte à côte

Côte à côte Bout à bout

Bout à bout

20 Bout à bout

Sol pneumatique

- PVC 3mm - opaque - imperméable - couverture résistante à la chaleur - 50mm d’épaisseur

Structure

-P -0 - hermétique à


Sangle de camion

Couverture textile

- nylon 1mm - cordon structurel - cliquet inclus

Filet

espace supplémentaire ou espace de repos

Sol pneumatique 5x5m

Textile de protection

Structure pneumatique

- opaque

Couverture textile

- PVC 3mm - transparent et imperméable - soudée à la structure

Sangles

Breathe in, Breathe out Novembre 2016 Logement d’urgence «durable, adaptable, transportable et recyclable» pour la Fondation des Amis de Médecins du Monde avec Yvon Arramounet et Florian Carré

e pneumatique

PVC 2mm 0.05 bar à l’air et imperméable

Couchage optimisé

Sol souple

- bidon de 25L rempli de sable

Moitié- moitié

Espace libre maximal

21


Proposition d’un modèle pour la réalisation de 3000 logements ouvriers en zone inondable, s’inspirant des techniques de construction traditionnelles cambodgiennes

22


Housing Design Challenge Phnom Penh, Cambodge - Juillet 2018 Concours organisé par Building Trust International avec Adèle Bertrand, Céline Coderch et Pham Thu Trang

23


03 Constructions « Cette courbe n’a pas été dessinée. C’est venu à l’observation, car on ne peut pas imaginer, si on ne le manipule pas, qu’un panneau de bois puisse être souple comme cela. C’est le genre de chose qu’on ne trouve pas devant une planche à dessin. Rien n’est plus déprimant qu’une planche à dessin. La feuille de papier devant laquelle on essaye d’imaginer une construction, que l’on dessine, que l’on déchire, que l’on détruit et que l’on recommence à nouveau. Sur le chantier, on ne dessine pas, on ne déchire pas, on construit.» Jean Prouvé

24


25


Suivi de chantier et dessin du projet, gestion et formation des ouvriers aux techniques de construction parasismiques, apprentissage de pratiques constructives locales

26


Chantier de construction d’une école primaire Lamjung, Népal - Sept. Juin 2018 au sein de Rock’n Wood (équipe d’ingénieurs, tailleurs de pierre, charpentiers, architectes, ...)

27


Atelier briques de terre Les Fouilloux (24) - Juillet 2017 bénévole pour le collectif CANCAN

28


Apprentissage de la fabrique de briques en terre pour la construction d’une cloison dans le cadre d’une réhabilitation d’école

29


04 Scénographies Que ce soit à travers des installations de mobilier pour des festivals permettant de réaliser des projets concrets à l’échelle 1 ou bien par des conceptions d’expositions amenant à se pencher sur l’exercice de la communication de projets, les scénographies sont l’occasion de s’ouvrir à d’autres champs d’exercices de l’architecture. 30


31


Dessin et construction de bancs, d’assises, et de mange debout, mêlant l’esprit balnéaire au folklore du cirque

32


ScĂŠnographie du Festival Les Arts Fous Fouras (17) - Juillet 2017 avec Elise Glory (Atelier Bahiaa)

33


Exposition «Bienvenue en zone à risque(s)» Paris (75) - Avril 2017 avec l’Association des Architectes des Risques Majeurs

34


Risques

BAIE DE LA SOMME

Risques

ARGELĂˆS-GAZOST LÉGENDE

Risque fort de glissement

Risque moyen de glissement

Risques LÉGENDE

Risque fort de chute de blocs

LÉGENDE

Risque moyen de chute de blocs

Zone inondable par dĂŠbordement

Risque fort de glissement Risque moyen de glissement Risque fort de chute de blocs

Zone de stagnation des eaux de ruissellement

Risque fort de glissement

Risque moyen de chute de blocs

Zone inondable par dĂŠbordement Risque moyen de glissement Zone de stagnation des eaux de ruissellement

Risque fort de chute de blocs

Risque moyen de chute de blocs

BAIE DE LA SOMME, FRANCE

LE LITTORAL FRANÇAIS

RISQUE D’INONDATION

ÉTUDES ET MAÎTRISE D’OUVRAGE

ARGELĂˆS-GASOZT, FRANCE

SOPHIE HANART, MSP

Le littoral picard subit aujourd’hui de fortes dynamiques d’ordre naturel (cordon littoral toujours instable malgrĂŠ une stratĂŠgie de fixation du trait de cĂ´te), anthropique (flux de frĂŠquentation touristiques croissants, urbanisation et industrie du galet), et enfin environnemental (avec la prĂŠservation des milieux riches mais fragiles). De nombreux phĂŠnomènes combinĂŠs expliquent l’instabilitĂŠ du trait de cĂ´te du littoral picard. Toutes les communes littorales sont confrontĂŠes au recul progressif de la falaise. Pourtant, ces dernières ne sont pas un ĂŠlĂŠment isolĂŠ du littoral, mais participent Ă un ĂŠquilibre complexe qui s’inscrit Ă grande ĂŠchelle et sur le temps long. Pour protĂŠger les constructions, la cĂ´te est ponctuellement transformĂŠe en un paysage artificiel. Cependant, tous les travaux effectuĂŠs ont une rĂŠpercussion sur l’ensemble de cette dynamique.

RISQUE D’INONDATION RISQUE SISMIQUE

PROJET URBAIN RÉDUCTION DES RISQUES SCENARII DE CRISE

Zone inondable par dĂŠbordement

LUISA CARVALHO VENANCIO, AURÉLIE FABRE, FARID ALI LAMANI, ADLANA MENANI

Zone de stagnation des eaux de ruissellement

Argelès-Gazost est une petite ville d’environ 7 000 habitants, situĂŠe dans les Hautes-PyrĂŠnĂŠes, au confluent du gave de Pau et du gave d’Azun. Elle est exposĂŠe Ă de nombreux risques naturels : feux de forĂŞt, inondations par dĂŠbordement du Gave et par ruissellement, mouvements de terrain, sĂŠismes Au niveau urbain, cette ville est scindĂŠe en plusieurs parties par ses axes de circulations et les nombreuses unitĂŠs foncières qui la composent contraignent le dĂŠveloppement du tissu urbain. Le projet urbain proposĂŠ ici cherche Ă mitiger les risques liĂŠs aux phĂŠnomènes naturels au travers d’un plan de dĂŠveloppement urbain intĂŠgral, structurĂŠ selon 4 axes : - rĂŠvĂŠler les entitĂŠs de la ville soumises aux risques naturels en leur donnant une nouvelle vision, grâce Ă l’amĂŠnagement et la protection des berges contre l’Êrosion, la crĂŠation de murs de soutènement et la mise en valeur des terrasses naturelles et jardins existants. - connecter les diffĂŠrentes zones de la ville Ă travers des voies de transport doux bordĂŠes d’arbres et accompagnĂŠes d’un fil d’eau provenant du ruissellement urbain. - dynamiser la ville Ă travers des pĂ´les attractifs comment les berges du Gave et des grands espaces pourRlaisque inondation par dĂŠbordement les berges - principes d’amĂŠnagements pratique de sports et de loisirs qui, en cas d’inondation par dĂŠbordement du Gave, permettraient la permĂŠabilitĂŠ des sols. - couturer, relier et traverser les tissus urbains enclavĂŠs Concernant le risque sismique, la vulnĂŠrabilitĂŠ des ĂŽlots et bâtiments a ĂŠtĂŠ ĂŠvaluĂŠe, laissant apparaĂŽtre que la ville haute serait la zone la plus vulnĂŠrable en cas de sĂŠisme. Plusieurs rues seraient ĂŠgalement susceptibles d’être bloquĂŠes, rendant l’accès des secours difficile voir inaccessible dans cette partie de la ville. La stratĂŠgie qui a ĂŠtĂŠ proposĂŠe rĂŠduirait les dommages qui pourraient ĂŞtre occasionnĂŠs sur les bâtiments existants, et elle permettrait aux habitants de se mettre en sĂŠcuritĂŠ jusqu’à l’arrivĂŠe des secours. Elle dĂŠtaille ĂŠgalement une liste de bâtiments Ă conforter et propose des zones de refuge et de regroupement en cas de sĂŠisme. 0

En plus du risque sismique prĂŠsent sur toute la chaĂŽne pyrĂŠnĂŠenne (zone sismique 4) ,la villa d’Argelès Gasost compte d’autre risques : -inondation par dĂŠbordement et par ruissellement urbain. PRXYHPHQW GH WHUUDLQ JOLVVHPHQW FKXWH GH EORFV UHWUDLW HW JRQĂ€HPHQW GHV DUJLOHV

100

200

500

N

En plus du risque sismique prĂŠsent sur toute la chaĂŽne pyrĂŠnĂŠenne (zone sismique 4) ,la villa d’Argelès Gasost compte d’autre risques : -inondation par dĂŠbordement et par ruissellement urbain. PRXYHPHQW GH WHUUDLQ JOLVVHPHQW FKXWH GH EORFV UHWUDLW HW JRQĂ€HPHQW GHV DUJLOHV

L’approche innovante de la dĂŠmarche amorcĂŠe par le Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard rĂŠside dans la double prise en compte du risque : inondation fluviale et maritime. En effet, le diagnostic approfondi du territoire a permis la dĂŠfinition des zones soumises au risque littoral et au risque fluvio-maritimes. Ă€ la suite du diagnostic ĂŠlaborĂŠ, trois scĂŠnarii sur 50 ans ont ĂŠtĂŠ ĂŠlaborĂŠs. L’un privilĂŠgie la stabilisation du trait de cĂ´te, le suivant la stabilisation et l’adaptation du trait de cĂ´te et le dernier le recul maĂŽtrisĂŠ et dĂŠcidĂŠ du trait de cĂ´te. La posture contrastĂŠe visant une non-protection et un recul sur une grande portion du territoire se rĂŠvèle irrĂŠaliste du fait du grand nombre d’enjeux concernĂŠs.En effet, l’importance des coĂťts de la relocalisation et le faible engouement qu’elle suscite aujourd’hui auprès des populations, tĂŠmoignent de l’intĂŠrĂŞt d’identifier au plus tĂ´t des modalitĂŠs de mise en oeuvre et de financement pour ce type de programmes, plutĂ´t que d’attendre et de rĂŠaliser des reculs successifs au ÂŤ fil de l’eau Âť et en urgence, opĂŠrations qui se feraient systĂŠmatiquement Ă perte.

0

100

200

500

EnherbĂŠ les berges

En plus du risque sismique prĂŠsent sur toute la chaĂŽne pyrĂŠnĂŠenne (zone sismique 4) ,la villa d’Argelès Gasost compte d’autre risques : -inondation par dĂŠbordement et par ruissellement urbain. PRXYHPHQW GH WHUUDLQ JOLVVHPHQW FKXWH GH EORFV UHWUDLW HW JRQĂ€HPHQW GHV DUJLOHV

Enrocher les berges

N

Les risques dans la ville

0

100

200

500

N

Les amĂŠnagements des berges

Trame verte et trame bleue parallèles

Commune d’Ault et ses falaises Š SMBS-GLP

Connecter le complexe sportif Ă la voie verte

Zones inondĂŠes en cas d’Êvènement T10Q100 Š SMBS-GLP

Système de rÊcupÊration et collecte des eaux de pluie

AU FIL DE L’EAU

LES PYRÉNÉES

LUZ-SAINT-SAUVEUR, FRANCE

SÉQUENCE SÉQUENCE EE

SÉQUENCE SÉQUENCE DD SÉQUENCE SÉQUENCE CC SÉQUENCE SÉQUENCE BB

SÉQUENCE SÉQUENCE FF

SÉQUENCE SÉQUENCE AA

SÉQUENCE SÉQUENCE GG

SÉQUENCE SÉQUENCE H H

SÉQUENCE SÉQUENCE II

SÊquences d’amÊnagement du circuit

L’ESTUAIRE LIGÉRIEN NANTES-ST NAZAIRE, FRANCE

RISQUE D’INONDATION

AMÉNAGEMENT PAYSAGER

RISQUE D’INONDATION RISQUE SISMIQUE

PROJET URBAIN DE GESTION DES EAUX SCENARII DE CRISE

JOHANNA AGUSTINI, RAMA CHAHINE, STÉPHANE HERPIN, LAURENCE NGUYEN, PHAM THU TRANG

La commune de Luz-Saint-Sauveur a dĂť faire face Ă de nombreux dĂŠgâts matĂŠriels et financiers suite aux inondations de juin 2013. Trois ans plus tard, les habitants doivent encore faire face Ă de nombreux enjeux qui ralentissent le dĂŠveloppement de la commune Ă des ĂŠchelles variĂŠes. Luz-Saint-Sauveur est bordĂŠe par trois cours d’eau de nature diffĂŠrente et un relief montagneux. Elle est traversĂŠe en son centre par une voie de circulation automobile qui relie le Gave de Gavarnie Ă Lourdes (voie touristique et de secours) scindant ainsi la ville en deux Ă l’endroit oĂš le relief se modifie. L’intervention s’opère sur la problĂŠmatique de la gestion des eaux qui va rĂŠpondre aux enjeux ĂŠconomiques, sociaux et touristiques auxquels fait face la commune. La carte de stratĂŠgie urbaine propose de gĂŠrer dans un premier temps les eaux des trois cours d’eau, le Bastan, l’Yse et le Gave de Gavarnie, et ce par l’amĂŠnagement d’un cheminement doux le long des berges. Ce circuit rĂŠpond de manière diffĂŠrente aux diffĂŠrents enjeux naturels prĂŠsents Ă diffĂŠrents endroits: rĂŠsister, temporiser, ĂŠviter, dissiper, etc. Il existe de nombreuses solutions d’amĂŠnagement, chacune adaptable au contexte du lieu selon la sĂŠquence ĂŠtudiĂŠe. Par ailleurs, il est proposĂŠ une gestion des eaux de ruissellement par la mise en place de bassins de rĂŠtention et noues recueillant les eaux en amont arrivant depuis le bassin versant. Ainsi, le flux est allĂŠgĂŠ et le dĂŠbit devient modĂŠrĂŠ lors de son arrivĂŠe en partie basse de Luz-Saint-Sauveur. Suite Ă ces mesures, une simulation des zones exposĂŠes et/ou endommagĂŠes en cas de prochaine inondation est rĂŠalisĂŠe. Pour ceci, une pĂŠpinière accueillerait plusieurs activitĂŠs variĂŠes en temps normal mais serait aussi facilement polyvalente en cas de crise pour l’accueil des personnes sinistrĂŠes.

LISA CLAVET POLETTI MARGUERITE WABLE

L’eau, constituante essentielle des horizons de l’estuaire ligĂŠrien, teinte d’un caractère spĂŠcifique ce rivage fluctuant au rythme des saisons et des conditions mĂŠtĂŠorologiques. Fleuve vivrier et ressource ĂŠconomique, cette eau latente reprĂŠsente ĂŠgalement une menace et un risque. PrĂŠfiguration du phĂŠnomène de la montĂŠe des eaux, la submersion induit ainsi la vulnĂŠrabilitĂŠ de ce rivage estuarien. Face Ă cette incertitude, l’inaction, la protection ou l’oubli ont souvent ĂŠtĂŠ de mise, occasionnant un sentiment de sĂŠcuritĂŠ trompeur et une amnĂŠsie aggravante. L’estuaire de la Loire, par sa proximitĂŠ avec le littoral atlantique, se trouve dès Ă prĂŠsent fragilisĂŠe par les changements climatiques. L’ÊcomĂŠtropole Nantes-Saint-Nazaire a l’originalitĂŠ d’être constituĂŠe de 80 % d’espaces naturels et de seulement 20 % de zones urbanisĂŠes ou Ă urbaniser. ConsidĂŠrant le risque, comme une opportunitĂŠ, les dĂŠbordements du fleuve deviennent trait d’union mĂŠtropolitain, socles du dĂŠveloppement de la mĂŠtropole ligĂŠrienne.

Simulation en cas d’inondation

Issu d’un processus et d’une dĂŠmarche mĂŠthodique, ce travail rĂŠpond de manière multi-scalaire au risque, en permettant dĂŠsormais, grâce Ă l’imbrication des ĂŠchelles, de ÂŤ vivre avec Âť plutĂ´t que de s’en protĂŠger. Ce projet tĂŠmoigne d’une nouvelle manière de concevoir le projet architectural et urbain Ă travers l’imbrication des ĂŠchelles. L’inondation apparaĂŽt vertueuse dans la mesure oĂš elle permet d’accĂŠlĂŠrer les processus pour rendre durable et ĂŠco-responsable un territoire tout en impulsant de nouvelles solidaritĂŠs territoriales. Les solutions dĂŠveloppĂŠes dans le cadre de ce projet interviennent sous diffĂŠrentes temporalitĂŠs : elles amĂŠliorent dès Ă prĂŠsent le quotidien tout en prĂŠvoyant et s’adaptant au futur.

PÊpinière et aire de refuge

Projet d’amÊnagement urbain

Conception et construction d’une frise illustrant par de nombreux projets les interventions en zone à risque, allant de la prÊvention au dÊveloppement, en passant par l’urgence post-crise

35


Conception et construction de la scénographie d’une exposition présentant une série de projets, film, maquettes et photographies retraçant le travail effectué lors de deux années consécutives par des étudiants du DSA Architecture et Risques Majeurs de l’ENSAPB.

36


Exposition «Le Népal, l’après séisme » Paris (75) - Février 2017 avec l’Association des Architectes des Risques Majeurs

37


38


05 Projets d’agence Des expériences variées au sein d’agences de taille et de philosophies différentes ont été l’occasion de travailler sur des projets divers, allant de la construction de logements collectifs ou d’équipements à la conception d’éléments de micro-architecture, ou bien encore de diagnostics ou travaux de rénovation sur du patrimoine ancien.

39


Le Tour de Transe Nantes (44) - Janvier 2015 Projet non retenu pour un concours initié pour le Voyage à Nantes dans le cadre d’un stage effectué au sein de l’agence Mabire Reich

40


Proposition d’un terrain de sport temporaire accessible au public sur le site des Parcs des Chantiers, sous la forme d’une structure alliant pédalos et chateau de sable géant

41


Construction du Pôle Sciences, restructuration et extension de la salle à manger Travail sur un motif de résille en façade

42


Extension d’un collège Nozay (44) - 2015 dans le cadre d’un stage effectué au sein de l’agence Mabire Reich

43


44


Construction de logements étudiants Mérignac (33) - Mars.Juillet 2010 suivi de chantier dans le cadre d’un stage au sein de l’agence whyarchitecture

45


Rénovation d’une maison individuelle Mérignac (33) - Mars.Juillet 2010 suivi de chantier dans le cadre d’un stage au sein de l’agence whyarchitecture

46


47


48


49


marion chapey +33762950574 marionchapey@live.fr


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.