Page 1

Portfolio Marion Godiard ingĂŠnieur-paysagiste


Formation

2012 Diplômée ingénieur-paysagiste avec mention bien, et remarquée par le jury d’excellence 2007-2012 Cinq années d’étude à l’Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois (41) 2007 Obtention du baccalauréat Scientifique au lycée Gérard de Nerval à Soissons (02)

Expériences professionnelles

2012 Compagne à l’atelier Eco-construction de la communauté EMMAÜS Lescar-Pau (la plus importante d’Europe) 1 mois - Pyrennées Atlantiques - France

2011 Stage à l’agence TOA (Taller de Operaciones Ambiantales) - Paysage et urbanisme 2 mois - DF Mexico . Mexique

2010 Stage à l’agence InDe (Integrated Design) - Paysage et logiques de développement durable 3 mois - Bangalore . Inde

2009 Stage d’été WOOF à la ferme du Bout de St Hubert

Cueillette de fruits,transformation et vente de sorbets biologiques 3 semaines - Drôme - France

2009 Stage ouvrier au jardin privé de la famille Montgomery 2 mois - Greyabbey - Irlande du Nord

2008 Stage ouvrier au Jardin du château de Brodick - 2 mois - île d’Arran - Ecosse

Projets et réalisations

2012 Exposition de travaux graphiques lors des journées du patrimoine à l’ancien camp militaire de Margival (02) Puis à la ferme de Montgarny (02)

2010-2011 Conception et réalisation d’un jardin privé à Blois (41)

Marion Godiard 23ans Tél: 06.84.06.57.42 Mail: marion.godiard3@gmail.com

connaissances et intérets Hobbies : jardiner et expérimenter avec les plantes, dessiner, arpenter divers reliefs, voyager aux confins du monde et en France, danser la salsa Espagnol et Anglais maîtrisés (Obtention de l’IELTS niveau 6,5 en 2010) Permis B Informatique : Windows et Mac Adobe Photoshop/Indesign/Illustrator Sketchup Bases d’utilisation Autocad et Vectorworks


Expositions et publications Publication du chapitre Le camp militaire de Margival, théâtre de la mémoire dans le prochain numéro des Cahiers de l’école de Blois (parution prévue pour mars 2013) Publication d’un article: Regard d’une jeune paysagiste sur son patrimoine; Réconcilier le camp de Margival avec son territoire dans le Vase Communicant, magazine du pays soissonnais (parution prévue en décembre 2013)

Le

camp miLitaire de

margivaL théâtre de la mémoire

Expositions des croquis, aquarelles et collages réalisés pour une approche sensible du site de Margival Au camp militaire de Margival (02),le 15 et 16 sept.2012 A la ferme de Montgarny (02), le 22 et 23 sept. 2012

Mediterranée

La Basse Loire Territoire d’identités

Voyage d’étude du 13 au 18 Septembre 2010 Jean Mahaud et Sabine Bouché-Pillon

Paysage naturel, Paysage importé

1

M a r i o n

G O D I A R D

L 1

Travail de fin d’études 2011-2012

Directrice de mémoire: Jacqueline Osty

Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

Marion Godiard 4A Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

1

Marion Godiard 4A ENSNP Sortie du 5 au 7 Octobre 2010 avec Cécile Rialland


Grand Paysage et conceptions rurales


Le camp militaire de Margival Théâtre de la mémoire

Hampi Patrimoine mondial en danger

Travail de fin d’étude 2011-2012 AISNE (02) - FRANCE

Etude paysagère-Integrated Design-2010 INDE

Les jardins flottants du cosson Le Chiteau- Huisseau s/Cosson

Le camping écologique de Muides S/Loire

Etude de projet pour Agglopolys - 2011 LOIR-ET-CHER (41) - FRANCE

Etude de projet pour la commune de Muides s/Loire - 2010 LOIR-ET-CHER (41) - FRANCE


I

Le camp militaire de Margival , théâtre de la mémoire l y a de ces lieux où les sou-

venirs et l’imaginaire se mélangent. En Picardie, les indices des

w2

Soissons

guerres mondiales sont incrustés aussi solidement dans les paysages que dans les mémoires locales. Au sud de l’Aisne, entre les villes

Laon

w1

Laon

Paris w3

Vichy

de Soissons et Laon, terré au fond du vallon de la Jocienne, elle-même traversée dans toute sa longueur

Laonnois

par la voie ferrée qui lie les deux villes à la capitale, se trouve l’un des plus grand complexe de bunkers que la seconde guerre mondiale ait fait naître, l’un des lieux les plus verrouillés de l’Europe nazie à l’époque de l’occupation.

Neuville s/M

On l’appelle encore aujourd’hui le

w2

W2 (Wolfsschlucht 2: le Ravin du deuxième plus grand quartier géné-

Margival

ral de Hitler. A la libération, le site est réinvesti par l’armée américaine puis par l’armée française qui y réalisera d’importants travaux. Aujourd’hui partagé entre les trois communes de Laffaux, Neuville et Margival, la forêt y reprend ses droits depuis son abandon il y a vingt ans.

Soissons

Chemin des Dames Chemin des Dames

Soissonnais

loup 2), soit ce qui devait être le

Laffaux


Neuville s/Margival 91 Habitants

2 RN

Ca mp mi lita ire

Carrière de Laffaux Monument des crapouillots Carrière de fruty et Les le mémorial des fusillers mémoriaux marins du Moulin de Laffaux

Ferme de Montgarny

GR 12

Laffaux 100 Habitants

Le Moulin

2 RN

Cathédrale

n

Abbaye de St Jean des Vignes

Margival 331 Habitants

0

150m


L

12

e site a toujours était un

domaine militaire tout à fait im-

15

pénétrable; et sa végétation a

11

13

évolué en faveur d’un camouflage

14

parfait. Nombres de légendes se

16

sont édifiées sur son compte et ont

9

17

8

10

eu le temps de se solidifier en

7

6

5

4

3

18

mythes. Ces mémoires locales doivent être utilisées dans le projet d’aménagement. Il fallait réfléchir pour réconcilier le camp avec son terri-

3 le

camouflage

2 le

camp

toire: qu’il soit clairement reconnu comme un site patrimonial attractif et définitivement plus comme une structure honteuse, le marquage au fer rouge nazi au creux des terres. Le projet doit démonter cela, être plus fort, mais tout en conservant les souvenirs et la qualité mys-

15

6

12

13

tique du site. Le camp militaire de Margival est fantastique. Les ouvrages colossaux portent même des noms (Loano, Verdun, Véronique ou encore Laeti-

1 le

socle

Laffaux

tia) ; et la nature qui les enrobe

Margival

nous inspire divers scénarios. Un

Neuville s/M

vocabulaire théâtral convient parfaitement. Un réel travail de scénographie doit s’opérer.

n


2 1

1

2

3

4

7

8

9

10

11

14

15 12

16

17

18


P

Raccrocher our différentes échelles de

paysages et de perceptions, certaines actions sont préconisées pour favoriser la connaissance et la reconnaissance du site. (voir

schémas

d’intentions

le site au patrimoine historique et paysager soissonnais

Ce

Souligner le tracé de la ligne haute tension, accroche aux plateaux du Soissonnais

une promenade initiatique où les architectures sont mis en scène comme des sculptures. Elles sont des folies ponctuelles ou organisées. Elles racontent les histoires du site et, aussi, provoquent le visiteur inventif. J’utilise plusieurs principes de mise en scène.

sont des sculptures

Ménager des vues claires jusqu’aux monuments de la cité du Vase

Soissons

joints). devient un parc naturel dédié à

de mise en scène des ouvrages

Connecter le site au Chemin des Dames

ci-

Sur mes calques, le camp lui-même

P rincipes

Réconcilier

Aménager un socle

Détourner

les villages avec le site

Découvrir la totalité de l’ouvrage

les dispositifs militaires

Laffaux doit reprendre son statut d’observatoire: Aménager le belvédère des carrières

Laffaux

Etirer le village de Margival jusqu’à l’entrée du site pour configurer le quartier de la gare, l’entrée principale du parc

Margival

Harmoniser la composition panoramique du coteau depuis les plateaux de Neuville et valorisant la zone humide et en manipulant les techniques du camouflage.

Neuville

Utiliser les principes du camouflage

Représenter

Investir les toits renforcés

les légendes

La promenade dans le parc doit elle-même se dérouler comme une

Capter

Révéler par une intervention artistique

le regard du voyageur en train

Marquer des séquences dans la traversée

Respiration

Manifester le tunnel

Exposition

histoire.

Renforcer le rapport intérieur/extérieur

Dissimulation Aménager la gare

Utiliser le végétal

Signaler par la couleur


Laffaux des expositions de

Quartier

Quartier

de la place d’armes

Quartier

de l’entrée principale


L

e quartier d’entrée prin-

cipale du parc est la mise en situation. On y annonce l’ampleur du site. L’arrêt SNCF de Margival, toujours en fonction, s’accroche à la porte du parc. Loano s’impose en premier; il est la plus haute des structures à laquelle je décide d’aménager un socle végétal. Derrière, les chemins se faufilent dans l’obscurité de la forêt tandis que la route va trancher en deux l’un des blocs (Caen). On découvre les blockhaus de l’intérieur, sous terre ou sans les toucher. Ils jouent au jeu du camouflage. Les matériaux sombres au sol contrastent seulement avec le vert profond des feuillages printaniers et les coulures de calcite sur le béton armé.

Caen Loano


L

e

Place d’armes

quartier

de

la

place

d’armes est une articulation importante dans l’aventure de la promenade. Il est le basculement entre l’ombre de la forêt et la lumière d’un paysage plus ouvert, entre ce qui était caché et ce qui se découvre. Il est l’instant où l’on doit pouvoir voir ce qu’ inspire le site,

les images

qui ont été véhiculées et ce que l’on peut en dire. Les blocs de la place d’armes ont une vocation artistique. Le quartier des expositions est le dénouement de l’histoire, là où tout s’explique, où tout se présente enfin. Le coteau est modelé en cinq terrasses, en proue sur le vallon. Les étages sont différentes scènes. On y repère les belvédères du bunker de Hitler et de la piscine d’Eva Braun, signalés par la couleur des végétaux choisis.

Bunker Gnrl Weiller


Hampi, Patrimoine mondial en danger

H

ampi ou la cité des rois Vi-

jayanagar, ultime capitale du dernier grand royaume de l’Inde, est aujourd’hui un site achéologique classé à l’UNESCO en tant que patrimoine en danger. Des moyens de sauvegarde des vestiges de la cité contre l’afflux touristique, les extensions des terres agricoles et l’urbanisation «spontanée» sont urgents. L’agence InDe de Bangalore s’était engagée à

Royal enclosure

mener une étude paysagère du site

Dandanayaka’s enclosure

pour exposer clairement les en-

Pan Sapari Bazaar

jeux et les mesures à prendre.

Underground Shiva temple

Au sein de l’équipe, ma mission fut un travail de cartographie; l’objectif étant d’élaborer des documents précis et lisibles.

Zezana enclosure Elephant’s stable Shringarada Hebbagilu Queen’s bath Shandrasekhara Temple Octogonal bath Saraswati Temple Ganegitti jaina Temple Renganatha Temple Pattana Yellama Temple


Jachères et terres arides

Cultures irriguées

Terres stériles

Végétation éparse

Ancien réseau de canaux

Canaux toujours utilisés

Réserves

Puits


Analyse

L

e Cosson est un affluent de la

Loire qui lie, de manière signifi-

du

P.L.U.

Les jardins flottants du Cosson Réhabiliter

les liens entre les entités paysagères et les communes Bâtir dans l’épaisseur, au plus près des centres bourgs et non plus le long du Cossson

Faire participer le cours d’eau et la forêt au paysage communal en favorisant les transversalités

Huisseau s/Cosson

cative dans le paysage, Blois et

Huisseau s/Cosson

Le Petit Chiteau

Chambord. Dès l’époque romaine, une voie a été aménagée le long du cours d’eau reliant encore plus

Le Chiteau

fortement ces deux entités. Des agglomérations sont nées en des

Le Chiteau

Le Chiteau

points stratégiques, en chapelet sur cette voie et sur la rivière, autrefois vecteur de commerce.

Valoriser les ouvertures liant le Cosson au plateau agricole et à la forêt

Huisseau s/Cosson

Désenclaver les châteaux

Huisseau s/Cosson

Au fil du temps, l’urbanisation continue a rattaché les bourgs en s’agglutinant sur la voie romaine devenue la RD 33. Elle forme une barrière à la perception du vallon et du plateau agricole li-

Le Chiteau

Ancien bourg Urbanisation périphérique Groupement agricole Zone à urbaniser Les zones à urbaniser sont bien définies puisqu’elles répondent à l’enjeu de bâtir dans l’épaisseur plutôt que le long de la voie. Cependant il ne faut éviter d’obstruer l’ouverture subsistante entre le petit Chiteau et son urbanisationpériphériquerécente.

Schéma

Le Chiteau

mité par les forêts domaniales, plus au sud. C’est le cas pour la commune de Huisseau s/Cosson où seules quelques ouvertures nous

Identifier

directeur du projet

rages , pâtu ertes v u o s Zone

les espaces

Requalifier les espaces voués à s’enfricher et faire renaître le maraîchage du Cosson

Huisseau s/Cosson

permettent de nous situer. Le

Domaine des châteaux du Cosson Eléments du patrimoine à valoriser Ces éléments patrimoniaux participent à l’identité de la vallée Cosson et montrent l’intérêt qu’on a pu lui porter autrefois. Il doivent être perceptibles, accessibles, en tout cas mis en valeur.

Cosson Zone naturelle Une zone naturelle n’empêche pas quelle soit aménageable. L’enjeu principal définit ici est de préserver la ripisylve; cependant celle ci ne doit en aucun cas prendre l’ampleur de l’espace délimité. Il est important que cette zone reste ouverte pour permettre la perception du Cosson et son approche.

Conserver l’harmonie du parcellaire agricole influant sur la diversité des cultures et caractérisant le val et le plateau

Boisement protégé

Huisseau s/Cosson

rapport originel qu’entretenait la commune avec le Cosson s’est perdu. Différents enjeux se dessinent après le diagnostic paysager du village. Ils se concentrent sur le lieu-dit du Chiteau.

Le Chiteau

Le Chiteau

Elargir l’emprise du Cosson par des canaux Hortillonages; parc de jardins privés et de parcelles cultivées dessinées par les canaux Composer avec la ripisylve Le parc du chateau de Nanteuil s’étend de l’autre côté du cours d’eau en une partie publique Relier chateaux et points d’interêt par des parcours Réaménager le moulin en observatoire des oiseaux de ripisylve Préserver des ouvertures


Le Parc du Château de Nanteuil, étendu sur l’autre rive

Le Chiteau

Le Petit Chiteau

Les hortillons du Cosson


Le camping écologique de Muides s/Loire DIAGNOSTIC Les

berges se distinguent en trois zones

Zone directement dépendante du fleuve

D

Zone de transition; protégée et anthropisée

Zone urbanisée

La

berge soumise à la dynamique fluviale

Une

zone scindée en trois partie,chacune entretenue contre la végétation spontanée

L’avenue

de la

Loire

séquencée

Le

ru et le pont: des liens directs entre la ville et le fleuve

• Le Camping: espace entretenu contre la végétation spontanée et planté • Espace de loisirs: Un terrain de foot et une aire de jeu ont induit une aire complètement dégagée et tondue • Aire de Pique- nique: entretenue et planté

• Le Ru se séquence en traversant 3 milieux: le parc, la place de la • Belvédère de l’Eglise, point le plus haut de Muides • Espace de la salle polyvalente: très proche de la Loire par le biais salle polyvalente, l’espace de la Loire • La végétation de part et d’autre du pont cache un ouvrage du Ru de Berry • Front bâti: première entité paysagère de Muides perçue depuis important. le pont • L’accroche du pont: entrée dans Muides déconsidérée

Protéger

A l’image de l’autre rive et de l’île de Muides, la berge devra être rendu au fleuve.

Conserver

• Réapproprier l’espace au fleuve tout en gérant la fréquentation • Bloquer l’accès aux véhicules • Adapter des modes de gestion durables et alternatifs à l’entretien mécanisé, pour les deux zones distinguées appartenant à l’espace protégé

• La végétation spontanée reprend ses droits, ce réinvestissement sera géré comme la Petite Loire, classée Natura 2000. • La fréquentation de ce lieu devra être considérablement réduite et surtout canalisée. Des pontons prendront cette fonction.

• Le camping devient écologique, évolutif et complètement démontable. • Un cycle de rotation de pâturage est réparti sur les trois zones.

• Berge érodée • Espace tondu, doté d’un chemin voué à disparaître • Roselière: espace naturel peu fréquenté ENJEUX-PROGRAMME

ans le cadre d’une conven-

tion avec l’ENSNP, Muides s/Loire

au maximum la zone des facteurs de pollution

trois parties fonctionnelles dans la nouvelles gestion écologique du Camping

affirmer chaque séquence de l’avenue de la

Loire

avait commandé un programme de revalorisation de la commune. Mon travail se cibla sur la berge de Loire, où se situe déjà un camping, en zone inondable, à l’heure actuelle très peu fréquenté.

• Qualifier la butte de l’église en tant que belvédère. • Le ru doit être en adéquation avec chacune de ses séquences et assurer leur connection. • Le front bâti: valoriser l’habitat typique de Muides L’avenue de la Loire doit favoriser les circulations douces • L’accroche du pont doit être élargie pour s’affirmer, tout en valorisant le restaurant et l’avenue de la Loire. Le pont doit s’assumer en tant qu’ouvrage important.


Projets urbains


Les places publiques de roubaix Une Prairie pour la place de la Fraternité

Habiter une zone à risque SURAT

Analyse et étude de projet 2009-2010 NORD-PAS-DE-CALAIS (69) - FRANCE

Concours - Integrated Design 2010 GUJARAT - INDE


17. Place St Jean Baptiste 4. Place du Travail Schémastyped’organisati desplacesentre volumes 14. Placeon d’Amiens 8. Placeles Trichon

10.Place Colisée-Thalassa 19.Place de la liberté 20 Place Faidherbe

19ème

siècle

avec

l’industrie

textile, elle tombe brutalement de son pied d’estal avec la délocalisation et la fermeture de ses usines. Aujourd’hui, c’est

12. Place St Joseph 13. Place Paul Bert

une des villes les plus pauvres du pays. Le projet se porte sur

Place rectan gle

les places publiques de la ville. Il est question de les requalifier de de sorte que les roubaisiens Carte géom étrie des volumes urbains . réinvestissent l’espace public de Repère des places étudi ées. leur ville qu’ils ne savent plus apprécier. Après un diagnostic des formes pés à quatre étudiants pour prode la ville: Place de la frater-

trie des volumes urbains . nité. es étudiées.

échelle: 1/20 000

5.Place du Progrès 1.Place Carnot 6.Place Audenarde 3.Place de la Nation 2.Place de la Fraternité 7.Place Roussel

échelle: 1/20 000

Clément

5.Place du Progrès 1.Place Carnot 6.Place Audenarde 3.Place de la Nation 2.Place de la Fraternité 7.Place Roussel 11.Place 17. PlaceChaptal St Jean Baptiste 9. Place Jean-Bap 14. Place tiste d’Amiens 18.Clément Place Ste Elizabeth

12. Place St Joseph 13. Place Paul Bert

urbaines, nous nous sommes grouposer le projet d’une des places

15.Place de l’Octroi 16.Place de la Fosse aux chênes

chênes 20 Place Faidherbe

4. Place du Travail 8. Place Trichon

15.Place de l’Octroi 16.Place de la Fosse aux chênes

5.Place du Progrès 1.Place Carnot 6.Place Audenarde 3.Place de la Nation 2.Place de la Fraternité 7.Place Roussel

Place rue

essor fantastique à la fin du

15.Place de l’Octroi 11.Place Chaptal 10.Place halassa Schém astype d’orga 16.PlaceColisée-T nisati Fosse ondestiste aux placesen 9. Place Jean-Bap 19.Place dedelalaliberté

10.P 19.P 20 P

Place cour

Place parvis

dustriel: après avoir connue un

Place Joseph 4.12. Place duStTravail Place Paul Bert 8.13. Place Trichon

Place cour

17. Place St Jean Baptiste 14. Place d’Amiens 18. Place Ste Elizabeth

Elle hérite d’un lourd passé in-

Place rond-point

cée par la métropole de Lille.

Place carref our

Nord de la France très influen-

PP l a c ee scooc ul er

INSE NDESPLACESDANSLAGEOMETRIEDELAVILLE ville RTIO du

Place parvis

une

Place rectan gle

est

Place P l a c erondp a rpoint vis

oubaix

Place Placecarref rectanour gle

R

Place socle

URBAIN

Les places publiques de Roubaix

PPlace l a ccarref e r our ue

18. Place Ste Elizabeth

11.P 9. Pla Cl


La lecture d’une place dépend

Une prairie pour la place de la Fraternité

du point d’observation et du parcours visuel et physique. En terme de volumétrie, plusieurs paramètres entrent en jeu: - sa dimension au sol - sa position et son organisation entre les volumes urbains - la hauteur des éléments - et les perspectives induites

Projet lumière

perception par le centre (place socle)

Eclaircir la prairie par ses abords

Perception par l’enveloppe, les façades (place fermée ,rectangulaire, place cour)

Perception discontinue (place ouverte, place carrefour, place rond-point)

Perception par les sorties (place rue)

4 espaces, 4ambiances

Mise en valeur des façades


D

Habiter une zone à risque - SURAT ans le cadre d’un concours

Progression

lancé par la ville de Surat, située au Nord ouest de l’Inde (Gujarat), sur le fleuve Tapti, l’agence Integrated Design s’était engagée à la recherche d’idées novatrices et de solutions pour l’urbanisation et la planification d’une agriculture protégées face au danger

1

d’inondation et de risque de pollution industrielle que connaît régulièrement la ville en période de mousson. En équipe de sept personnes, nous avons formulé une stratégie de plannification basée sur la conception d’infrastructures de régulation et de filtration des eaux.

2

3 Google map 2009

de la crue en période de mousson


Parcs et jardins


Jardiner dans les parcs anglais Stages ouvriers 2007 et 2008 Ile d’Arran - ECOSSE Greyabbey - IRLANDE DU NORD

Le jardin de Madame Mathieu à blois Conception et réalisation d’un jardin privé 2011 - LOIR-ET-CHER (41) - FRANCE

Le jardin botanique de Culiacan L’oeuvre de Roman Odack Rendu de projet et travail d’idée pour Mr OndàckAgence T.0.A. 2011 -MEXIQUE


Jardiner dans les parcs anglais

L

a petite île d’Arran se

situe au sud ouest de l’Ecosse. Elle

représente

un

territoire

pluriel qui se fragmente en plusieurs paysages complexes et différenciés. Les jardins de Brodick Castle, dessinés dans les années 20 se composent essentiellement d’une végétation acidiphile, adaptée à un climat très doux. J’y ai acquis des notions d’horticultures : semis, tations,

plan-

boutures, méthodes de

recensement de plants et d’entretien d’une surface. Le travail en équipe était d’autre part très interressant.


G

reyabbey

est

un

petit

village situé sur la péninsule de Strangford, à l’est de l’Irlande du Nord; pays très marqué par les conflits politiques et religieux.

Je fut engagée dans

un jardin privé, le domaine des Montgomery, fameuse famille dans le comté, propriétaire de nombreuses terres. Aux jardins du chateau, entetenus par un seul jardinier, s’attachait un potager très riche, j’y passais beaucoup de temps. J’ai vu le fruit de mon travail et je l’ai mangé. Cette expérience m’a permit d’établir un petit manuel de culture où j’ai recueilli et classé ce que j’ai appris, sur le terrain ou dans les livres, sur la culture des fruits, légumes et herbes aromatiques et les solutions d’engrais et de pesticides naturels.


L

’artiste

Le jardin botanique de Culiacan/L’oeuvre de Roman Ondàck slovaque

nous

avait demandé une mise en image de l’oeuvre à laquelle il réfléchissait pour le parc botanique. L’idée était de conceptualiser un micro-relief prononcé qui serait comme la maquette d’un paysage mouvementé. Une sorte de micro-paysage, creusé et gonflé, que l’on observerait différemment selon les points de vue autour. Il se pose au milieu d’un point de circulation.


N

Le Jardin de Madame Mathieu otre cliente avait com-

mandé le dessin du plan d’un nouveau jardin d’une surface de 3000m2, les devis, le phazage de la mise en oeuvre, le détail de cette mise en oeuvre et son application. Le chantier dura 6 mois, avec un rythme de travail d’une journée par semaine. Nous étions une équipe de quatre étu-

Fraises mareva

Acanthe mollis

Allium ambassador

diants de l’ensnp.


Maquettes

Projet des escaliers de la gare de Blois

Maquette d’un paysage imaginaire

Le vallon de la Jocienne et la camp de Margival

2008

2010

2011


cartes sensibles

Le vallon de la Jocienne et la camp de Margival

La vallée de la Loire dans le Blésois, perçue depuis les terres

La vallée de la Loire dans le Blésois, perçue depuis le fleuve

2011

2010

2010


carnets de voyage

P

artout et à n’importe quel

moment. Un carnet, un stylo au fond du sac ou un crayon de couleur, une craie et un instant.. Mes dessins sont les souvenirs des lieux qui m’ont touchés, des lieux que j’ai arpenté au cours de mes voyages. Inde, Mexique, Tchéquie, Slovaquie,

Espagne,

Pays-Bas,

Belgique, Ecosse, Irlande, Allemagne, Suède, Norvège, Danemark.


Nu

L

e croquis de modèle vivant est

un sérieux exercice d’appréhension des proportions. En mouvement ou sans bouger, dessiner un corps humain demande des réflexes de symétrie, des notions dans les rapports d’échelles et une sensibilité particulière à l’ombre et la lumière.


Photographie


PORTFOLIO 2012  

Marion Godiard Ingénieur Paysagiste

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you