Issuu on Google+

Nyctinasties Marion Sellenet


Rendez-vous horizontal sur la pelouse. Les couples y poussent par centaines. Première approche, de son ventre le long de mon humÊrus, le plat de mon radius. Je me sens longue, longue, longue comme un bâton !


Autres lieux de rencontres : cafĂŠ, poche, table en formica, nombril.


Si l’on traçait une ligne sous nos pieds, on pourrait se rejoindre. Nous habitons le troisième étage de nos immeubles, à égale distance du sol. Chaque fois, je dois descendre mes escaliers, remonter les siens, descendre les siens, remonter les miens, oublier quelque chose, remonter les siens.


Nous sommes si proches, un mouchoir de poche.


Entre nous, il y a la fumée de cigarette qu’il tient dans sa main, le couvercle de sa cuisinière contre le mur, la chambre de son voisin, une multitude d’objets, la connexion bbox2-o7d4 sécurisée, un mur, deux murs, trois murs, puis l’air, un oiseau qui passe, sur un balcon une serviette qui sèche, une porte-fenêtre, et le rideau que je tiens.


Son torse est une chambre. Je me ballade entre ses poils, je fouille, je caresse, j’embrasse, ses tÊtons au creux de ma main.


Il s’appelle Dimitri. Depuis j’ai commencé une liste de mots en « i »:


Il aime sa ville, dans son appartement en enfilade, l’ennui à 18h30, le cache-pot assorti à l’abat-jour,


le canapé qui se déplie, replie, déplie, replie — gymnastique infinie


Plus tard nous aurons un lit rond: pas de haut ni de bas, plus de pieds, plus d’oreiller, plus de coin et plus de secrets. Plus de bords du lit plus bordÊ, le lit !


Le nez collé à la fenêtre, je compte jusqu'à 54, j'espère le voir. J’aime mes plantes: l’aéonium, le ficus, l’oxalys.


Nous avions fait un voyage aux îles Bikinis. Nous avions prévu des serviettes adoucies, j’avais réclamé un endroit à l’abri du soleil, sec et tempéré.


AmnĂŠsie, repli, diplomatie, ontologie, conflit, irradie.


Dans l’appartement je vide mes chaussures. Quelques grains de sable altérés s’échouent sur le linoléum comme les miettes qu’on insulte, éparpillées dans le lit.


La nuit, nous nous relevons pour observer la radiation des feuilles.


impirmé en juin 2011 à Bruxelles



Nyctinasties