Page 1


[ é d it o r ia l_ 3 ]

Chers amis vaisonnais,

Jean-François Périlhou Maire de Vaison-la-Romaine

dossier 04 ............................................................ vivre votre ville 08 ............................................................ sortir 11 ............................................................ actus 12 ............................................................ le saviez-vous ? 15 ............................................................ agenda 17 ............................................................ Infos pratiques 18

Les permanences du maire

Les samedis de 8h à 9h, à l’hôtel de ville (bureau du maire), sauf le samedi 11 novembre.

Les temps changent, les moyens d’action doivent changer aussi. Les années d’abondance des fonds publics sont définitivement derrière nous. Pour rester efficaces, mon équipe et moi-même nous efforçons de trouver d’autres leviers d’action et d’autres partenaires. Depuis le début du mandat municipal, outre ceux déjà existants, nous faisons résolument le pari de nouveaux partenariats, durables et de confiance, avec des intervenants privés amoureux de notre ville, qu’il s’agisse de particuliers, d’associations, de fondations ou d’entreprises. En cela, nous faisons avec conviction le choix du pragmatisme et de l’efficacité. Avec encore très récemment des réussites nombreuses et d’envergure pour notre ville et ses habitants. - L’association des Amis de l’Eglise de la Cité Médiévale (AECM) a récemment noué un contact privilégié avec Léonard Gianadda, le fameux entrepreneur et mécène de notre ville jumelle Martigny, ayant récemment débouché sur une proposition de financement, par ce dernier, de dix-huit vitraux (réalisés par l’artiste coréen Kim En Joong), au profit de la cathédrale Sainte-Marie de l’Assomption. - De la même façon, l’extraordinaire nouvel observatoire d’astronomie de Vaison, imaginé par son très déterminé directeur Frédéric Charfi, connaît un développement exponentiel, notamment grâce à l’implication financière exceptionnelle d’un très généreux donateur, Yves Jongen. - La course cyclotouriste Granfondo, organisée par deux jeunes entrepreneurs vaisonnais, Lucie Hiegel et Nicolas Garcera, bénéficie d’un soutien financier de la Ville. - La réimplantation programmée du foyer de travailleurs handicapés La Merci sur le site de l’ancienne gendarmerie constitue un atout pour la ville. - Dès le début de l’année 2018, le cinéma Le Florian lancera les travaux de sa réimplantation sur un nouveau site aux abords de la Cave La Romaine, avec à la clé trois salles et 421 places assises. Clairement, l’union et la diversification des moyens font la force de notre territoire, surtout en période de crise et de restriction. Cela participe au rayonnement de notre cité et contribue à d’importantes retombées économiques. Il s’agit là de réussites concrètes, parmi plusieurs autres, qui crédibilisent une méthode de partenariat et de confiance gagnante et qui appellent, à l’avenir, la multiplication de ce type d’expériences victorieuses, dans l’intérêt supérieur de notre ville. Aucune énergie, aucune bonne volonté ne doivent être ignorées ni sous-estimées. En avant ! Pour l’équipe municipale, Bien amicalement. Votre maire, Jean-François Périlhou


[ do ssie r_ 0 4 | 0 5 | 0 6 | 0 7 ]

En matière de gestion du patrimoine, conservation rime avec action. Aussi la Ville de Vaison-la-Romaine multiplie-t-elle des opérations en partenariat avec des acteurs publics, privés ou associatifs, qui favorisent la vitalité de sa richesse patrimoniale. En veillant constamment à respecter un savant dosage entre l’intérêt purement historique, que présentent les nombreux édifices, mobiliers et objets qu’il s’agit de transmettre aux générations futures, et l’attractivité touristique, qui est l’un des piliers économiques de notre territoire depuis près d’un siècle. Ce dossier vous présente les actions en cours ou à venir, qui confortent la cité voconce dans son statut de ville aux 2000 ans d’histoire.

2000 ans

d’histoire à préserver Les chiffres-clés

..............................................................................................................................

18

Le nombre de monuments inscrits ou classés « Monuments historiques » sur la commune.

38

Le nombre d’objets mobiliers (tableaux, statues, éléments architecturaux, etc.) classés « Monuments historiques » et conservés dans les édifices religieux vaisonnais, l’hôpital et l’hôtel de ville.

76 000

Le nombre de visiteurs que les sites antiques ont accueillis en 2016.

680

Le nombre de visites guidées assurées par les guides-conférenciers de la Ville en 2016.

120

Le nombre d’ateliers pédagogiques animés en direction des enfants en 2016, dont une trentaine exclusivement pour les élèves de Vaison-la-Romaine.


l’interview Serge Chevalier

Conseiller municipal en charge des questions se rapportant aux patrimoines

........................................................

Vous travaillez depuis 3 ans à la valorisation du patrimoine vaisonnais. À mi-mandat, quel bilan tirez-vous des actions menées ?

S. C. : Notre patrimoine est un élément essentiel du rayonnement et du dynamisme de notre ville. Depuis trois ans, avec Jacques Borsarelli et le Maire, Jean-François Périlhou, nous œuvrons à préserver cet héritage en multipliant les actions de conservation mais aussi en développant les initiatives pour le faire vivre et le faire connaître. La mise en valeur de la Maison au dauphin, les travaux de consolidation du château et ceux de la toiture de la cathédrale Sainte-Marie de l’Assomption sont les dossiers qui nous occupent prioritairement. Avec treize édifices classés « Monuments historiques », le travail ne manque pas ! Un travail quotidien de restauration, parfois avec l’appui d’associations, a été réalisé ces dernières années notamment sur la mosaïque aux canards, les statues de Saint-Jérôme et de Marie-Madeleine, le campanile du Beffroi, etc. L’ensemble de ces actions d’envergure participe du renforcement de l’attractivité de notre ville ainsi que de la transmission aux nouvelles générations vaisonnaises de joyaux séculaires.

Quels sont les projets que vous souhaitez développer ?

S. C. : Notre musée archéologique a accueilli deux expositions temporaires : l’une sur les vastes demeures antiques de Vaison et de Martigny, et l’autre sur les rites gaulois et romains entre Rhône et Alpes. Il me semble important de continuer cette démarche pour faire vivre ce lieu, à travers des animations, comme celles mises en place cette année sur le thème du feu, ainsi que des initiatives nouvelles comme La Nuit des musées. Cette soirée sera d’ailleurs renouvelée chaque année. Une prochaine exposition sur l’épigraphie est également à l’étude. De même, nous travaillons à ce que des objets découverts sur la commune, mais conservés dans d’autres musées ou au sein de collections privées, viennent à l’avenir enrichir en dépôt nos propres collections.

Dans le cadre de votre délégation, vous travaillez également sur le patrimoine plus récent ainsi que sur les archives communales. Quelle est l’actualité dans ces domaines ?

S. C. : En octobre, nous avons lancé des travaux de restauration sur le monument aux morts érigé au bas du rocher de la Haute-Ville ou encore fait restaurer des manuscrits datant du XIVe siècle conservés aux archives municipales. Il s’agit là de témoignages du passé qui nous renseignent sur notre histoire locale, au même titre que les patrimoines photographique et documentaire des XIXe et XXe siècles, pour lesquels je porte un intérêt personnel. De même que pour le devoir de mémoire de la Grande Guerre et de la Seconde Guerre mondiale.


[ d o ss i e r_ 0 4 | 0 5 | 0 6 | 0 7 ]

1

Château des comtes de Toulouse des travaux de consolidation viennent de commencer Le château comtal, l’un des édifices majeurs de notre ville, classé “Monuments historiques” en 1920, fait actuellement l’objet de travaux de consolidation qui se dérouleront sur six mois. Situé sur l’éperon rocheux qui surplombe la ville, il fait partie intégrante de notre paysage urbain de par sa position dominante. Le chantier porte sur l’aile nord, secteur qui abritait jadis une citerne d’environ 40m3. Celle-ci était alimentée par une canalisation intégrée dans l’épaisseur du mur, récoltant l’eau des toitures. Une trappe aménagée dans le sol du 1er étage permettait de recueillir l’eau. Dans un premier temps, étaient aménagées, dans cette partie du château, à l’est la cuisine et à l’ouest l’aula (salle d’apparat). La restauration a pour objectif d’assurer la stabilité de cet angle en renforçant la construction. Il est ainsi prévu des opérations de remplacement des pierres fissurées, de remaillage des parements avec des moellons, de renforcement de la maçonnerie interne par injection de coulis de chaux dans les murs et de nettoyage de la végétation. L’approvisionnement et l’évacuation du chantier, prévus en trois phases, sont effectués par héliportage. Ce moyen de

transport s’est avéré le moins coûteux et le plus rapide.

Le saviez-vous ? Au début du XIIe siècle, Vaison fait partie du marquisat de Provence qui dépend du comte de Toulouse. Ce dernier se heurte à l’évêque, seul maître et seigneur de la ville depuis 1108, au sujet de leurs possessions. Pour affirmer son pouvoir, Raymond VI de Toulouse fait élever une tour, d’abord en bois, puis, en 1195, en pierre. Le château est ensuite composé de trois corps de bâtiments, flanqués d’un donjon carré, entourant une cour intérieure. Les remaniements et les adjonctions (bretèche, échauguette, barbacane) du XIIIe au XVIe siècle confirment la fonction militaire du château, comme poste de surveillance plus qu’une résidence seigneuriale.

2

[1] La Ville lance une opération de restauration de l’aile nord du château comtal. [2] Les approvisionnements en matériaux sont effectués par héliportage en début, milieu et fin de chantier.


Cathédrale Ste-Marie de l’Assomption des travaux prévus en 2018 La Ville vient de lancer une consultation pour la maîtrise d’œuvre des travaux de restauration de la toiture et des baies de la cathédrale Sainte-Marie de l’Assomption à la Haute-Ville. 3

Deux statues restaurées à la cathédrale NotreDame de Nazareth ..........................................................

Les statues de Sainte-Marie-Madeleine et de Saint-Jérôme, datant du XVIIIe siècle, viennent d’être restituées à la Ville après plusieurs mois de restauration (lire notre édition du mois de mai). Conçues initialement pour la cathédrale de la Haute-Ville, elles ont été placées dans l’abside de la cathédrale Notre-Dame de Nazareth, puis dans le collatéral nord. Désormais, elles seront présentées dans le collatéral sud, devant le Saint-Sacrement pour être davantage mises en valeur.

[3] Après plusieurs mois de restauration, les statues de Sainte-Marie-Madeleine et de Saint-Jérôme ont réintégré la cathédrale Notre-Dame de Nazareth. [4] La Ville a fait restaurer à l’église haute un enduit peint représentant le couronnement de la vierge.

4

Le chantier à venir aura pour objectif de mettre définitivement hors d’eau l’édifice et de traiter de façon globale et pérenne les évacuations d’eaux pluviales. En effet, de nombreux désordres ont été constatés sur la toiture du monument réalisée en tuiles rondes maçonnées : système d’évacuation des eaux pluviales vétuste entraînant des problèmes d’étanchéité, recouvrement des tuiles insuffisant, défaut de pentes, mauvais état de la charpente et du support de couverture. Ce vaste chantier fait suite aux diagnostics et petits travaux d’entretien réalisés sur le monument : enlèvement de la végétation et remplacement régulier de tuiles pour limiter les problèmes d’étanchéité, reprise des solins, consolidation de l’enduit peint du couronnement de la vierge situé sur la voûte de la chapelle ouest ou encore entretien des portes en bois en partenariat avec la très impliquée association des amis de l’église de la cité médiévale (AECM). Une tranche conditionnelle devrait comprendre la restauration de 19 baies sur les 25 existantes et la pose de vitraux contemporains réalisés par

l’artiste coréen Kim En Joong. Ce projet, conditionné au financement privé de Léonard Gianadda, a été pré-validé par la Direction régionale des affaires culturelles, en date du 18 octobre dernier, et serait réalisé pour célébrer le quarantième anniversaire du jumelage Vaison-Martigny en 2019.

Le peintre de la lumière Fils de calligraphe, Kim En Joong a fait ses études à l’école des BeauxArts de Séoul. Il découvre la religion catholique alors qu’il est professeur de dessin au séminaire catholique de Séoul. C’est une révélation. Kim En Joong demande et reçoit le baptême en 1967. Après son installation en Europe, il est ordonné prêtre en 1974. Ses toiles sont le point de départ d’une quête du divin, d’une recherche perpétuelle de la lumière. Et dans sa quête pour en percer les mystères et la beauté, Kim En Joong a été joliment baptisé le «peintre de la lumière». En 1989, il compose ses premiers vitraux pour l’église Saint-Jean-Baptiste d’Angoulême. Des dizaines de chantiers de création de vitraux vont suivre.


Bilan de mi-mandat : 1 un hors-série en supplément de votre mensuel ..........................................................

[ vi vr e vo t re v ille _ 0 8 | 0 9 ]

1

Pierre-François Heuclin est le nouveau directeur artistique de Vaison Danses Le Festival Vaison Danses, événement porté par la Ville depuis l’édition 2017, a un nouveau directeur artistique en charge de la programmation. Il s’agit de Pierre-François Heuclin, conseiller auprès du directeur de l’Opéra national de Paris et directeur artistique du Festival de Gordes. Cet autodidacte, entré très jeune en contact avec la danse dans son Nord natal, a exercé à peu près tous les métiers du spectacle. Danseur donc, puis régisseur de scène, régisseur général, assistant de mise en scène, metteur en scène, directeur de production artistique, directeur artistique-programmateur de festival... Il se sent chez lui dans les nombreux opéras (Metz, Nantes, Bordeaux, Paris, Lyon, Châtelet, Nancy...) et festivals (Aix-enProvence, Carpentras…) où il a œuvré. Parmi les artistes avec lesquels il a travaillé, citons : Pina Bausch, Carolyn Carlson, Sasha Waltz, Michael Haneke, Coline Serreau, Robert Carsen, Alain Lombard... « J’aborde cette nouvelle mission avec beaucoup d’humilité, tient-il à préciser d’emblée. Je suis fier et honoré que la Ville ait fait appel à moi. Quand je vois les noms des compagnies qui se sont produites au théâtre antique depuis une vingtaine d’années, je rends hommage à tous mes prédécesseurs. J’ai pleinement conscience d’avoir à m’inscrire dans une histoire déjà très riche, qui fait de ce festival un acteur majeur de la vie culturelle non seulement en Vaucluse, mais également en Provence ;

il a même acquis une renommée au niveau international. Pour ma part, je n’appartiens ni ne défends aucune chapelle et je m’intéresse à la danse dans tous ses styles et expressions : classique, contemporain, hip-hop… sans oublier le cirque actuel. La beauté et l’excellence technique ne sont pas l’apanage d’une discipline en particulier. Ce sont des qualités qui sont déployées par le travail des artistes eux-mêmes, quel que soit l’univers dans lequel ils évoluent. Pour l’édition 2018 du Festival, je veille à ce que le programme qui sera dévoilé dans les prochaines semaines soit dans la lignée des précédents ; avec le souci de partager mes coups de cœur et découvertes, en proposant des spectacles accessibles au plus grand nombre, dans ce lieu magnifique qu’est le théâtre antique », conclut-il.

[1] Pierre-François Heuclin est le nouveau directeur artistique du Festival Vaison Danses. [2] Mardi 17 octobre, le maire, Jean-François Périlhou, a reçu une délégation d’enseignants et de parents d’élèves.

En supplément de cette édition de novembre de votre mensuel, est publié un hors-série qui répertorie, à mi-parcours, l’ensemble des actions développées par la municipalité depuis 2014. Un questionnaire portant sur des thèmes aussi variés que le cadre de vie, le budget de la ville, le service public, etc. vous donne la parole. Il est à détacher et à retourner à la mairie par courrier, en le déposant à l’hôtel de ville, dans l’urne prévue à cet effet, ou par courriel envoyé à consultation@vaison-la-romaine.com avant le 30 novembre.

2

La Ville aux côtés des enseignants .......................................................... Mardi 17 octobre, le maire, Jean-François Périlhou, accompagné de Florence Bertrand, maire de Crestet, Corinne Colin, maire de Saint-Marcellin-lès-Vaison, de Dominique Bodon, maire de Malaucène et d’élus du territoire, a reçu à l’hôtel de ville, une délégation d’enseignants et de parents d’élèves qui se mobilisaient contre la suppression par l’État des contrats aidés au sein des établissements scolaires. Le maire a assuré chacun de son soutien et a promis de faire part de ces difficultés à l’association des maires de France.


Les travaux de rénovation du cimetière Ste-Catherine sont terminés 3

[3] Les travaux d’aménagement du cimetière Sainte-Catherine ont été réalisés par les services techniques de la Ville.

Depuis le printemps dernier, les services techniques de la Ville ont entrepris des travaux d’aménagement au cimetière Sainte-Catherine. Plusieurs interventions de maçonnerie ont été faites : construction d’un muret d’enceinte dans la partie sud-ouest du cimetière, réparation des clôtures, matérialisation des concessions et création de bordures maçonnées autour des tombes. Il s’agit d’un aménagement paysager réfléchi globalement qui remodèle l’organisation des différents secteurs du cimetière ainsi que la circulation au sein du lieu pour favoriser le recueillement. Ainsi, le secteur des columbariums a été repris. De même que le jardin du souvenir, complètement revu, avec notamment la mise en place d’un système d’aspersion d’eau dans le puit de dispersion. « De plus en plus de personnes font aujourd’hui le choix de la crémation. Il était donc essentiel de mettre à disposition des familles un lieu qui leur permette de disperser décemment les cendres du défunt, précise Hervé Armand qui a conduit le projet avec le

personnel municipal. Il s’agissait de redonner à cet espace un peu d’intimité pour que les familles puissent se recueillir dans la dignité ». Les plantations d’arbustes et la mise en scène paysagère qui a été faite, contribuent aujourd’hui à cela. Onze nouvelles concessions ont également été réalisées. Des espaces paysagers ont été aussi créés : une petite forêt de chênes verts agrémente désormais le secteur des caveaux communs. De même, une dizaine d’arbres de hautes tiges et des romarins grimpants ont été plantés en bordure de l’allée principale, ainsi que de nombreux arbustes à fleurs. Enfin, les cheminements du cimetière ont été recouverts de clapissette chaulée pour en faciliter l’accès. Le chantier a été réalisé en régie interne à hauteur de 90% du projet (étude technique, voirie, maçonnerie, etc.) ; le reste étant effectué par des entreprises vaisonnaises.


sortir !

Bienheureux les Vaisonnais qui ont rendez-vous deux fois, en ce mois de novembre, avec le célèbre Festival des soupes organisé par la Confrérie des louchiers voconces. Vendredi 10 novembre, à partir de 19h30, il s’agira de désigner le candidat-soupier qui représentera la ville lors de la grande finale. L’étape vaisonnaise du festival a la particularité d’être réservée aux enfants venus de tout le territoire intercommunal. Cette année, la confrérie a décidé de soutenir l’association SOS Autisme France, dont un des parrains est Francis Perrin. Ce dernier sera présent et prendra la parole pour évoquer cette cause qu’il défend. La grande finale, quant à elle, se tiendra toujours à l’Espace culturel, samedi 25 novembre, à partir de 19h. Les quatorze soupes sélectionnées « s’affronteront » amicalement, afin de déterminer quel village de la communauté de communes accueillera la grande louche d’olivier. S’ensuivra un grand repas-spectacle aux accents méridionaux, animé par Baptistin et les Piques-Bouffigues (réservation conseillée).

Infos pratiques 10/11 Concours réservé aux enfants de la communauté de communes. Fiche d’inscription à télécharger sur vaison-la-romaine.com et à déposer dans l’urne prévue à cet effet, à l’accueil de la mairie. Dégustation gratuite et ouverte à tous à partir de 19h30, suivie d’un repas en musique : tarif 8 €. Ticket en vente sur place ou à l’office de tourisme. 25/11 Grande finale 2017. Apéritif géant offert par les villages à 19h ; dégustation des soupes finalistes à 19h30. Repas-spectacle à 20h30 : tarif 20 €. Tickets en vente sur place, lors des soirées dans les villages ou encore à l’office de tourisme. Rens. Confrérie des louchiers voconces.

[ so rt i r !_ 1 1 ]

Vous reprendrez bien de la soupe ?


[1] Des Fourmis dans les mains vous donnent rendez-vous le 10 novembre, au village-vacances. [2] Le Chœur national des jeunes chante à l’église haute, vendredi 3 novembre. [3] Laetitia Grimaldi, soprano récemment primée, se produit le 3 novembre, au Théâtre des 2 mondes. [4] Comme le jazz, Louis Armstrong est né à la Nouvelle-Orléans. [5] Le départ de la plus ancienne course pédestre de Vaucluse aura lieu à 10h, dimanche 12 novembre. [6] Le 15 novembre, il sera question de la BD Arelate, lors d’une conférence du CIC.

Le Chœur national des jeunes en concert ....................................................... Les Amis de l’église de la cité médiévale (AECM) proposent un concert du Chœur national des jeunes, vendredi 3 novembre, à 18h, à l’église haute. Sous la direction de Christine Morel, les jeunes choristes interprèteront des pièces de Debussy, Monteverdi, De l’Estocart, Janequin, Machuel, Esenvalds, Coley, Poulenc, Lalo, The Beatles et Brassens. Entrée gratuite.

1

2 3

[ ac tu a l ité s _ 1 2 | 1 3 | 1 4 ]

Festival Après les vendanges Des Fourmis dans les mains Avec une folle énergie, mais dans une folie organisée, le groupe Des Fourmis dans les mains trace sa route dans la chanson française actuelle. Il sera en concert le 10 novembre, à 20h30, au village-vacances. À travers leur approche de la musique, fine et personnelle, l’énergie du rock et la liberté du jazz se mettent au service de la poésie française. Jonglant avec une désinvolture jubilatoire entre les mots et les images, le trio se met en scène dans une incessante quête de musicalité. Les textes parlent de rêves, d’amour, de liberté, de nos cœurs, des enfants, de la bêtise, des gens, etc. Que ce soit pour de la poésie contemporaine, parlée, chantée, criée… Laurent Fellot est un extraordinaire conteur de l’ordinaire, soutenu par une machine infernale où toutes les nuances sont possibles, jamais banales. Récompensé pour leur

3e album « Les 100 pas » par l’Académie Charles Cros, ce trio ne quitte jamais la route. Ces musiciens jouent sur toutes les scènes francophones et ne cessent d’y prendre plaisir, laissant derrière eux des souvenirs admirables, inoubliables. Rappel : le groupe Malted milk sera en concert à l’Espace culturel, samedi 4 novembre, à 20h30 (lire notre précédente édition). Retrouvez le programme complet sur le site du festival apreslesvendanges.com.

Une soprano en concert aux 2 mondes .......................................................

4

Le prochain concert des Amis de la musique de Vaison a lieu vendredi 3 novembre, à 20h30, au Théâtre des 2 mondes (cours Taulignan). Au programme : Laetitia Grimaldi, soprano, diplômée de la Julliard School de New York qui a obtenu en juin 2017 le premier prix du concours international du Festival Classica de Montréal. Ammiel Bushakevitz, le pianiste qui l’accompagne, est diplômé du Conservatoire national supérieur de Paris. Les artistes proposeront un récital consacré à la mélodie française de la Belle Époque : Duparc, Fauré, Liszt ou Delibes seront mis à l’honneur. Tarifs : de 10 à 16 € (gratuit pour les moins de 18 ans) Réservations : anne.volkringer@laposte.net ou 04 75 26 45 89.


Université pour tous : une nouvelle saison s’ouvre ................................................................................................................................................................................... Le 7 novembre, à l’amphithéâtre de la cité scolaire, à 18h, l’Université pour tous qui compte près de 300 adhérents, ouvre un nouveau cycle de conférences. Ces dernières concerneront les trois grandes thématiques suivantes : l’identité musicale (2e année), la révolution numérique et l’architecture contemporaine.

Le président Antoine Abou rappelle que l’objectif de l’Université pour tous est de donner la parole à des intervenants très spécialisés, à qui il est demandé d’être accessibles à tous. Voici les rendez-vous du mois. 07/11 Une introduction au monde du numérique par Antoine Abou, sociologue, maître de conférences honoraire. Après les révolutions industrielles, la révolution numérique est la dernière que nous connaissons et que nous sommes en train de vivre. 14/11 Des clés pour écouter : un moment musical par Benoît Menut, compositeur, lauréat du Grand prix de la Sacem 2016 de la musique symphonique. Comme il l’a manifesté lors du récent festival de musique Autour du Ventoux, Benoît Menut est particulièrement attaché à la transmission de son art qu’il conçoit comme « de l’énergie en sons, portée par du sens ».

21/11 Votre voix en dit-elle trop sur vous ? Reconnaissance vocale et sécurité par Jean-François Bonastre, professeur des universités, au laboratoire d’informatique d’Avignon (LIA). La révolution du smartphone et de l’IA (intelligence artificielle) nous propose toujours plus d’applications utilisant la voix. Il est intéressant de réfléchir à ce qu’elles apprennent de nous, à ce que nous leur donnons comme information… 23/11 Quelle architecture pour le XXIe siècle ? Ou l’architecture contemporaine en trois récits par Stéphanie Dadour, docteur en architecture, maître-assistante à l’Ensa de Grenoble. Cette intervention tentera de revenir sur des notions fondamentales (utilité, nécessité, plaisir, commodité…) ayant traversé les siècles, pour les réactualiser. 28/11 La fabuleuse histoire du jazz par Éric Breton, compositeur, pianiste et chef d’orchestre. Le jazz est issu de plusieurs

La Bacchanale 2017 s’élance le 12 novembre ........................................................................................................................ Cette épreuve de course à pied organisée par la Ville de Vaison-la-Romaine et l’association La Foulée romaine prendra son départ devant l’Espace culturel, dimanche 12 novembre. Le parcours, long de 11,45 km, reste inchangé : les sportifs prendront le départ devant l’Espace culturel, ils pourront ensuite admirer la cathédrale et la Haute-Ville, avant de battre la campagne en direction de Crestet. Le retour à l’Espace culturel se fera par le pont romain, la place Montfort et enfin le théâtre antique, qui se situe au terme de ce parcours. Départ à 10h (10h15 pour les enfants). Les enfants

aussi peuvent participer ! Le parcours est de 1 km, avec un départ à 10h15 de l’Espace culturel (limité à 150 participants). La course sera non chronométrée pour la catégorie éveil athlétique (7-9 ans) et chronométrée pour les catégories Poussins, Benjamins et Minimes (10 - 15 ans). Infos pratiques Participation : 9 € (12 € le jour de la course) – gratuit pour la course « enfants ». Inscriptions en ligne sur kms.fr ou par courrier en téléchargeant le bulletin d’inscription sur vaison-la-romaine.com. Rens. 04 90 36 50 40

courants : le folklore vocal, spiritual et blues, et quelques souvenirs de percussions africaines. Ce folklore surgit simultanément, à la fin du XIXe s., en plusieurs endroits du sud des ÉtatsUnis. Mais c’est à La Nouvelle-Orléans, vers 1900, que naît le jazz. C’est de cette fabuleuse odyssée dont il sera question.

3

4

5

6

Conférences du CIC .......................................................

Les conférences du Centre d’information culturelle ont lieu le mercredi, à 18h, à l’Espace culturel. Entrée libre. 08/11 : Un aristocrate grec sous l’occupation romaine, Plutarque par Jacques Boulogne, professeur d’université en langue et littérature grecques ; 15/11 : La série BD Arelate redonne vie à l’antiquité romaine par Alain Genot, archéologue, et Laurent Sieurac, dessinateur ; 29/11 : Les débuts du christianisme à travers les vies de saints par Michèle Bois, docteure en archéologie médiévale.


L’artothèque vous prête des œuvres .......................................................

Les rendez-vous des Mots des livres ....................................................... 06/11 : projection du film Au Revoir làhaut, suivie d’un échange autour du film et du livre de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013. À 20h, au cinéma Le Florian. 22/11 : Café littéraire façon « auberge espagnole », chacun venant avec son livre préféré, à 18h30, à la brasserie Le Passage.

[7] En partenariat avec le Florian, l’association Les Mots des livres propose une discussion autour du film Au revoir là-haut d’Albert Dupontel. [8] Vincent Siano du Trac théâtre se produira mercredi 22 novembre, à l’Espace culturel, lors de la soirée organisée par le Bistrot mémoire du Ventoux. [9] La campagne d’hiver des Restos du cœur débute le 20 novembre.

L’artothèque dispose d’un fonds de 80 tableaux originaux et d’affiches plastifiées. Le prêt de ces œuvres est ouvert aux adhérents de l’Acal (Association culturelle de l’amicale laïque). Adhésion 5 € ; un supplément de 10 € permet d’emprunter des tableaux et des livres d’art, tout au long de l’année. Un chèque de caution de 150 €, déposé lors du 1er prêt est restitué - s’il n’y a pas d’autre emprunt - au retour des œuvres dans leur état de départ. La durée du prêt est de 3 mois maximum. Le prêt s’effectue à l’école maternelle Zola de 16h50 à 17h50, les vendredis 10 novembre et 8 décembre. Rens. 04 90 28 77 27

9

Atelier Ornicar ....................................................... Après une année de congé sabbatique, Gérard Nguyen reprend l’atelier «Mais où est donc Ornicar ?» (réflexion sur la langue française). La prochaine séance aura lieu lundi 20 novembre, de 18h à 19h30, à la salle des conférences de l’Espace culturel. 7 8

Un Grand salon d’art à....................................................... l’Espace culturel

[ a ct ua l it és _ 1 2 | 1 3 | 1 4 ]

Bistrot mémoire : une soirée théâtre et musique ....................................................... Le Bistrot mémoire du Ventoux organise une soirée théâtrale et musicale mercredi 22 novembre, à partir de 18h30, à l’Espace culturel. Au programme : un concert de Delphine Ragonot (musique ancienne et folk), un spectacle du Trac : « Récits innocents » et une exposition de Micheline Carpentier. Ce rendez-vous est ouvert à tous et l’entrée est gratuite. Rens. 06 26 06 28 01

Le Grand salon d’art annuel, organisé par l’association Les Arts ô soleil, se tiendra du 17 au 19 novembre, à l’Espace culturel. Pour son onzième anniversaire, ce rendez-vous accueillera 50 exposants, artistes peintres, sculpteurs et artisans d’art, venus de toute la France, qui mettront plus de 2 000 œuvres en expo-vente. Animations, démonstrations, conférences et débats figurent également au programme. Infos pratiques Ouvert : le 17/11 novembre, de 18h à 20h30 (inauguration à 18h30) ; le 18/11, de 10h à 21h ; le 19/11, de 10h à 19h. Entrée gratuite

De l’alphabétisation avec le Secours catholique ....................................................... À compter du 6 novembre, le Secours catholique propose deux cours d’alphabétisation ouverts à toute personne désireuse de progresser dans la lecture, l’écriture et la communication en français. Le cours du lundi matin, de 10h à 11h30 concerne la communication orale et celui du mercredi, de 17h à 18h30, l’écrit. Les séances ont lieu au local de l’association,29 avenue Jules Ferry. Rens. 04 90 36 39 02 ou 06 72 27 35 53

Les inscriptions aux Restos, c’est maintenant ....................................................... L’antenne locale des Restos du cœur tient ses permanences pour sa campagne d’hiver. Les horaires sont affichés au local rue du colonel Parazols. La première distribution alimentaire ayant lieu le 20 novembre, les inscriptions doivent être effectuées au préalable. Les autres activités des Restos se poursuivent, gratuitement et sans inscription. Pour rappel, l’aide aux devoirs se déroule, en période scolaire, chaque mardi, de 16h30 à 18h, et chaque vendredi de 17h à 19h, au local de la médiathèque municipale. Pour toute question : Bernard Héraut au 06 80 46 57 59 ou Bruno Heitz au 06 08 61 74 08.

Cant’Ouvèze chante l’Amérique latine ....................................................... L’ensemble vocal Cant’Ouvèze dirigé par Christine Paillard propose un voyage musical en Amérique du sud, dimanche 26 novembre, à 17h, à la cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth. Les cinquante choristes seront accompagnés par le groupe de musique andine Los Caprichos. Au programme de ce concert, la Misa por un continente de Francisco Marin et la Navidad nuestra du compositeur argentin Ariel Ramirez. Tarif : 18 €. Gratuit pour les moins de 16 ans.


Un championnat du monde de catch au théâtre antique ! Le 14 août 1958, dans le cadre de la fête votive de Vaison-la-Romaine, le théâtre antique a accueilli un championnat du monde de catch. Ce rendez-vous, organisé par l’Olympique vaisonnais, a mis aux prises le champion du monde en titre, le Français René Ben Chemoul - surnommé « Le Tigre de la lutte » par le légendaire commentateur sportif, Roger Couderc et Paul Debusne, champion de Belgique.

Le lendemain, se tenait la 3e Ronde internationale des champions, un critérium cycliste dont le coureur vedette n’était autre que Louison Bobet. Il y avait donc du beau monde lors de ces festivités du 15 août, il y a bientôt 60 ans, à Vaison-la-Romaine.

[ l e s av i e z- v ou s_ 1 5 ]

Le saviez-vous ?


agenda novembre vaison-la-romaine

Jeudi 2

Thé dansant du CCAS

à 14h, à l’Espace culturel. ········································· Vendredi 3

Concert du Chœur national des jeunes à 18h, à l’église haute. Lire p. 12.

Récital de la soprano Laetitia Grimaldi

à 20h30, au Théâtre des 2 mondes. Lire p. 12. ········································· Samedi 4

Loto d’Orpéa Le Pommerol

à 14h, à la résidence (rue Alphonse Daudet), au profit de la lutte contre le cancer de l’enfant. Places limitées.

Festival Après les vendanges

Malted Milk en concert à 20h30, à l’Espace culturel. ········································· Dimanche 5

Loto de l’amicale des pompiers

à 15h, à l’Espace culturel.

Au Théâtre des 2 mondes

Les Vacances de monsieur Loriot, à 17h. ········································· Mardi 7

Université pour tous

« Une introduction au monde numérique », à 18h, à l’amphithéâtre de la cité scolaire. Lire p. 13. ········································· Mercredi 8

Vendredi 10

Samedi 18

rendez-vous à l’école maternelle Zola, à 16h50. Lire p. 14

Confesse-toi cocotte, à 20h30 (théâtre vaudeville). ········································ Dimanche 19

Artothèque

Festival des soupes

soirée vaisonnaise à partir de 19h30, à l’Espace culturel. Lire p. 11.

de 8h à 18h, place de la Poste. ········································ Lundi 20

Commémoration de l’Armistice de 1918.

à 18h, salle des conférences de l’Espace culturel. Lire p. 14. Atelier-lecture Pierre Michon autour du livre L’Empereur d’Occident, à 17h, au mas Saint-Quenin. ········································ Mardi 21

Des Fourmis dans les mains, en concert à 20h30, au village- vacances. Lire p. 12. ········································· Samedi 11 Départ du cortège à 11h, devant l’hôtel de ville.

Au Théâtre des 2 mondes

Guet-apens, à 20h30 (comédie policière). ········································· Dimanche 12

Course à pied La Bacchanale

départ à 10h devant l’Espace culturel. Lire p. 13.

Au Théâtre des 2 mondes

Guet-apens, à 17h (comédie policière). ········································· Mardi 14

Université pour tous

« Des clés pour écouter : un moment musical », à 18h, à l’amphithéâtre de la cité scolaire. Lire p. 13. ········································· Mercredi 15

Conférence du CIC

« Plutarque », à 18h, à l’Espace culturel. Lire p. 13. ········································ Jeudi 9 Impro à chaud, à 20h30 (théâtre d’improvisation).

à l’Espace culturel. Lire p. 14.

Au Théâtre des 2 mondes

Foire antiquités/brocante

Festival Après les vendanges

« La BD Arelate redonne vie à l’antiquité romaine », à 18h, à l’Espace culturel. Lire p. 13. ········································ Du 17 au 19

Conférence du CIC

Au Théâtre des 2 mondes

Grand salon d’art

Atelier Ornicar

Université pour tous

« Quelle architecture pour le XXIe siècle », à 18h, à l’amphithéâtre de la cité scolaire. Lire p. 13. ········································ Mercredi 22

Soirée musicale et théâtrale

«organisée par le Bistrot mémoire du Ventoux, à 18h30, à l’Espace culturel. Lire p. 14. ········································ Vendredi 24

Concert

Chants de la terre et du berger, à 18h, au mas Saint-Quenin. Un spectacle où s’entrelacent une improvisation de jazz contemporain, menée par le guitariste Pascal Charrier et le batteur Gildas Etevenard, et l’écho des voix des poètes Virgile et Horace. Réservation www.hadrien2000vaisontheatreantique.net ········································ Samedi 25

Grande finale du Festival des soupes

à partir de 19h, à l’Espace culturel. Lire p. 11.

Au Théâtre des 2 mondes Irrésistible, à 20h30 (théâtre comédie).

Dimanche 26

Bourse aux jouets du comité

des fêtes, à l’Espace culturel.

Au Théâtre des 2 mondes

Irrésistible, à 17h (théâtre comédie). ········································ Lundi 27

Projection du documentaire Hold-up sur les bananes

suivie d’une conférence-débat organisée par Pain et liberté, à 18h, à l’Espace culturel. Entrée libre. ········································ Mardi 28

Université pour tous

« La fabuleuse histoire du jazz », à 18h, à l’amphithéâtre de la cité scolaire. Lire p. 13. ········································ Mercredi 29

Conférence du CIC

« Les débuts du christianisme », à 18h, à l’Espace culturel. Lire p. 13.

décembre Samedi 2

Lancement des illuminations de Noël

à 18h, place Montfort. Animation musicale par la Restanco. ········································ Les 4 et 5

Donnez un autre sens à vos cadeaux

vente d’objets d’artisanat et de produits équitables par Pain et liberté. Le mardi de 18h à 22h (avec restauration sur place) et le mercredi de 10h à 18h, à l’Espace culturel. ········································ Mardi 5

Réunion publique d’information

sur les travaux à venir du Cours Taulignan, à 13h30, salle des conférences de l’Espace culturel.

[ age nda_ 1 7 ]

novembre


EXPRESSION LIBRE Conformément à la loi n° 2002-276 du 27 février 2002, relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression libre des groupes représentés au Conseil municipal prend place dans chaque mensuel.

[ info s p r a t iq u e s_ 1 8 ]

Après une saison culturelle en demi-teinte, nous voudrions tirer un bilan. En début d’année le maire s’appropriait l’organisation et les choix des spectacles, contre l’avis collégial de l’association, le CAC, présidée par son adjoint à la culture, dont la trésorerie est tenue par sa première adjointe. Bilan de l’été dit le maire « nous ne sommes ni au paradis ni en enfer, nous sommes au purgatoire ». Hormis que du purgatoire personne n’en revient, avec cette formule il évite de présenter un bilan. Trois soirées du festival Vaison Danses en moins. Deux variétés annoncées, une seule a eu lieu. Festival Au fil des voix disparu. Le théâtre antique n’a jamais été aussi peu utilisé que cette année ! « La rareté fait le prix des choses » écrivait Pétrone. Les animations proposées ressemblent de plus en plus à celles des villes alentour. Vaison est en train de perdre les trésors que sont son identité et son attraction culturelle. Nous ne voulons pas devenir Valréas ! Question coût, il est à craindre que cet été nous ait coûté très cher. Plus de 150 000 € de déficit, alors que rien de précis n’était prévu au budget municipal. Auquels il faudra ajouter plus de 100 000 € pour combler le trou de l’association culturelle citée précédemment. Très bonne gestion pour quelqu’un qui se présentait comme un ardent défenseur des deniers publics ? Nous voyons d’ici le maire, nous répondant, comme d’habitude, que c’est à cause d’une dépression que nous voyons d’un mauvais œil ses actions. Voilà un bien mauvais diagnosticien… Nous ne sommes pas déprimés ! Notre rôle est de montrer le maquillage qui est mis pour enjoliver une gestion catastrophique. N’en déplaise au premier édile, malgré ses diagnostics médicaux aléatoires et lacunaires, comptez sur nous pour toujours vous dire la vérité. Le groupe d’opposition

···············································································

Continuons à tenir nos engagements ! C’est curieux cette manie chez les membres de l’opposition socialiste de toujours faire des conférences de presse dans l’arrière salle d’un restaurant et de ne jamais rien proposer lors des commissions et conseils municipaux où le débat et les échanges constructifs devraient avoir lieu. Ils n’ont comme seule obsession que d’étaler leur fiel et leur rancœur, de détruire et de casser sans ne jamais trouver rien de positif. Où sont leurs bonnes résolutions de 2014 de vouloir être une opposition constructive ? Ils se cramponnent désespérément à des sujets réchauffés, vieux de plusieurs années. L’actualité de la ville n’est-elle pas suffisamment riche au point de totalement l’ignorer ? Quel silence assourdissant de l’opposition sur la prochaine réouverture de l’école du Palis, les travaux réalisés sur les monuments historiques, la réfection du cimetière, la construction du cinéma, la relocalisation et l’agrandissement de La Merci, l’ouverture de la maison des associations, le réaménagement de l’Hôtel de ville, les travaux de voirie, l’actualité événementielle et culturelle, mais aussi les enjeux budgétaires avec la pression financière historique de l’Etat sur la ruralité (baisses de dotations, transferts de compétences non compensés financièrement, suppression des emplois aidés par le gouvernement) à laquelle nous devons faire face et apporter des solutions. À bien regarder, l’opposition n’exprime aucun réel désaccord avec le contenu de notre bilan de mi-mandat avec la mise en œuvre de plus de 80% de nos engagements de 2014, auxquels se rajoutent des réalisations complémentaires ayant rencontré une large adhésion populaire telles que la médiathèque ou le jardin du Bon Ange. Sans davantage nous attarder sur ces critiques stériles, nous reprenons notre travail pour réussir avec vous tous cette belle seconde partie de mandat et continuer à tenir nos engagements ! Les élus de la majorité

infos pratiques santé Médecins de garde Urgence téléphonique : pour joindre le médecin de garde durant les week-ends et jours fériés, il convient de composer le 15. ········································ Pharmaciens de garde Le service de garde unique prévu la nuit (à partir de 20h), le dimanche et les jours fériés s’étend aux secteurs de Buis-les-Baronnies, Malaucène, Sablet et Vaison-la-Romaine. Numéro d’appel : 04 90 41 73 32 Les lundis : 06/11 : Grand rue ; 13/11: Montfort ; 20/11 : Voconces ; 27/11 : Grand rue. ········································ État civil SEPTEMBRE naissances J-F Périlhou, maire de Vaisonla-Romaine et le Conseil municipal présentent leurs sincères félicitations aux parents. Gabrielle Frizon, Louisa Mercey décès J-F Périlhou, maire de Vaisonla–Romaine et le Conseil municipal présentent leurs sincères condoléances aux familles dans le chagrin. Roger Boulard, Marcel Silvi. MARIAGES J-F Périlhou, maire de Vaisonla-Romaine et le Conseil municipal présentent leurs sincères félicitations aux époux. Kimberley Plantier et Quentin Bertrand, Siham Alaoui Ismaili et Hicham El Habriri. ········································ Divers Mutuelle pour tous Les personnes intéressées peuvent contacter localement le cabinet

Blanc au 04 90 36 02 78, délégué de la mutuelle Mut’com et installé à Vaison-la-Romaine (7 rue de la République). Des renseignements peuvent être pris également auprès du Centre communal d’action sociale, en mairie. ········································ Économies d’énergie Permanences du Ceder en mairie L’espace Infos énergie du Ceder assure une permanence de 14h à 17h, en salle du conseil municipal, les jeudis 9 et 23 novembre. Rens. 04 90 36 39 16 ········································ Déjections canines Des sacs pour déjections canines sont à retirer gratuitement à l’accueil de la mairie. ········································ MAIRIE Hôtel de ville Ouverture du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h (le jeudi non-stop jusqu’à 18h pour les formalités administratives). Le samedi matin de 10h à 12h (formalités administratives uniquement). Tél. 04 90 36 50 00 www.vaison-la-romaine.com mairie@vaison-la-romaine.com Facebook : vaison-la-romaine N° vert « allo ma ville » : 0 800 000 070 Numéro d’urgence services techniques (nuits, week-end et jours fériés) : 06 68 15 31 82 ········································ MÉDIATHÈQUE MUNICIPALE Tél. 04 90 36 18 90 Ouverture : mardi, mercredi et jeudi : de 10h à 12h et de 15h à 18h ; vendredi : de 17h à 20h ; samedi : de 10h à 12h et de 13h30 à 18h.

Publication éditée par la Mairie de Vaison-la-Romaine, 6 cours Taulignan, BP 72 – 84110 Vaison-la-Romaine – tél. 04 90 36 50 00 – Courriel mairie@vaison-la-romaine.com • Directeur de publication Jean-François Périlhou • Dépôt légal octobre 2017 • Design et réalisation atelier Nomades • Impression Brémond • Régie Villiers Communication 09 72 37 89 70 • Diffusion 5 000 exemplaires • Crédit photos : Gérard Coste, Bertrand Vinsu, Laurent Sieurac, Laetitia Grimaldi, Des Fourmis dans les mains, Drone Vaison-Ventoux – Laurent Pamato - Lise Trincaretto, Ville de Vaison-la-Romaine • Document conçu et imprimé dans un souci de préservation de l’environnement : utilisation d’encres végétales, impression par un imprimeur éco-responsable, sur papier 100 % recyclé, fabriqué sans azurants optiques (adjuvants blanchissants), ni chlore.


Dimanche 12 novembre 2017 Dimanche 12 novembre 2017 Course pédestre - Adultes et enfants Course pédestre Adultes et enfants Départ à 10h - Espace culturel Départ à 10h - Espace culturel Inscriptions : www.kms.fr

Inscriptions : www.kms.fr

Le Mensuel # 217 Novembre 2017  

Le Mensuel # 217 Novembre 2017. Magazine d'informations municipales de la Ville de Vaison-la-Romaine

Le Mensuel # 217 Novembre 2017  

Le Mensuel # 217 Novembre 2017. Magazine d'informations municipales de la Ville de Vaison-la-Romaine

Advertisement