Page 17

© Tescha555 - Fotolia

Tendances

Le "no gluten"

Quand une mode aide à guérir un mal

par Ruza de Tocal

Il est par tout. Et, pour tant, on peut s'en passer. En France, 500 000 per sonnes le savent, à chaque repas. Mais le gluten, c'est quoi ?

I

l est là. Comme un pansement de capitaine Haddock qui colle aux doigts et surtout au bien-être. Son nom ? Gluten. On dirait le titre d'un film de série G avec pour principale interprète une fraction protéique présente dans certaines céréales comme le blé, le seigle, l'orge. Mais aussi dans certains sodas et produits de charcuterie, sans oublier biscuits et confiseries. Eh bien, c'est cela, le gluten. Un zinzin qui se mêle à tout, de tout et partout. Qu'est-ce qu'une fraction protéique ? Un facteur d'intolérance alimentaire qui, chaque année en France, pèse sur le métabolisme de plus de 500 000 personnes, dont deux tiers sont des femmes. Les symptômes et les conséquences de cette intolérance pas forcément bénigne ? Troubles digestifs, douleurs articulaires, vertiges, états de fatigue qui affectent le sommeil. Le dépistage se réalise à partir d'une simple analyse de sang. Depuis de nombreuses années, ce qui devient en France une préoccupation est déjà l'objet d'une longue observation au Canada et dans quelques pays scandinaves dont les systèmes de sécurité sociale ont décidé de prendre en charge - donc de rembourser - les soins de prévention ou le soutien médicamenteux nécessités par le combat contre cette intolérance souvent ignorée, mise au compte d'une faiblesse physique personnelle alors qu'elle est la conséquence Hiver

2012/2013 Signé Barrière

33

Signé Barrière n°4  

Hiver 2012/2013 - Retrouvez tous les informations qui feront les tendances de ce début d'année 2013.

Advertisement