Issuu on Google+

Communiqué de presse Bordeaux, le 14 octobre 2013

Plus de 19 M€ supplémentaires investis par l’Union européenne en Aquitaine Les partenaires aquitains se sont réunis, vendredi 11 octobre 2013, à l’occasion du 27ème comité régional de programmation des fonds européens qui a sélectionné 264 nouveaux projets qui bénéficieront de plus de 19 M€ (tous fonds confondus, Fonds Européen de Développement Régional - FEDER, Fonds Social Européen - FSE, Fonds Européen Agricole de DEveloppement Rural – FEADER, Fonds Européen pour la Pêche–FEP). Parmi les projets structurants retenus pour le territoire régional, on trouve notamment : Soutien au développement et à la diffusion des énergies renouvelables Construction d’une chaufferie biomasse à Lormont (Gironde). Dans le cadre de la modernisation du service public de chauffage urbain des Hauts de Garonne, la Communauté urbaine de Bordeaux a décidé la construction sous maîtrise d'ouvrage communautaire d'une chaufferie biomasse dans le secteur de Lormont Génicart, dans un souci de sécurisation et de fiabilisation du réseau. Les enjeux de ce projet sont multiples et concernent en premier lieu la fiabilité du réseau puisque cette chaufferie a une fonction de chaufferie d'appoint mais aussi de chaufferie de secours. Cette chaufferie poursuit également un objectif environnemental, puisqu'elle propose le recours à une énergie non productrice de gaz à effet de serre. Enfin, en terme de cohésion sociale, la fiabilité de ce réseau de chaleur garantit une maîtrise des charges due à une moindre sensibilité aux variations des prix des énergies fossiles, qui se répercute naturellement sur les usagers, notamment les habitants des Hauts de Garonne, territoire qui regroupe 9000 logements majoritairement sociaux et de nombreux équipements publics. Cette chaufferie biomasse d’un coût total de plus de 5 M€ est cofinancée par la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) à hauteur de 3,8 M€ et par le FEDER pour 2,3 M€. Installation de panneaux photovoltaïques (Lot-et-Garonne). Ce projet porté Val de Garonne Agglomération consiste à mettre en place des panneaux photovoltaïques (700m2) sur la toiture de la pépinière d’entreprises EUREKA à Marmande. Cette installation permettra de produire 103 273 KWh en moyenne par an, soit une économie annuelle de 11 TEP (tonne d’équivalent pétrole). Ce projet d’un coût total de plus de 196 400 € est soutenu par Val de Garonne Agglomération à hauteur de 163 786 € et par le FEDER pour 32 635 €.


Mobiliser les acteurs aquitains pour protéger la ressource en eau Protection des anguilles (Landes). Ce projet s'inscrit dans le Plan de Gestion Anguille de la France adopté par la commission européenne le 15 février 2010.Il répond aux exigences du règlement européen 1100/2007 imposant à chaque Etat membre de connaître la biomasse d'anguilles argentées s'échappant du territoire national. Celui-ci concerne la seconde moitié de la saison de dévalaison (migration vers l'aval) 2012-2013 (à partir du 1er janvier 2013) ainsi que la saison complète de dévalaison 2013-2014. Les différents suivis s’étalent de janvier 2013 à fin mars 2014 et comprennent 3 actions : - suivi de la dévalaison des anguilles argentées (courant de Soustons) - suivi du peuplement en place d’anguilles jaunes par des campagnes de pêche aux verveux (marquage-recapture) sur le lac de Soustons et les étangs Noir, du Hardy et Blanc - suivi de la montaison des civelles et anguillettes sur un piège au niveau de la passe à anguille sur le barrage du lac de Soustons Ce projet d’un coût total de 193 870 € est cofinancé par l’Agence de l’eau Adour Garonne à hauteur de 116 322 €, le FEDER 58 161 € et par la Fédération Nationale de la Pêche pour 11 632 €. Améliorer la connaissance scientifique et grand public des milieux naturels et de ces enjeux Atlas de répartition des amphibiens et reptiles d’Aquitaine – année 2013. L'association Cistude s'est portée maître d'ouvrage pour la mise en place de l'atlas de répartition des amphibiens et reptiles de la région Aquitaine, les objectifs de ce projet sont : - constituer un réseau régional d'acteurs - mettre en place des outils de sensibilisation et de restitution des données naturalistes - inciter à la mise en place d'inventaire de l'herpétofaune (ensemble des espèces de reptiles) - mettre en place des actions d'inventaire sur les secteurs sous-prospectés - favoriser la remontée des données dans le cadre d'un futur Atlas - réaliser l'atlas d'ici 2013 & intégrer les résultats au sein des politiques globales de protections des milieux. Les travaux financés au titre de cette quatrième année de programme correspondent à la poursuite de l'ensemble des actions entreprises concernant: - la prospection des secteurs prioritaires, site internet, entretien du réseau, compilation des données... - la réalisation d'un atlas de répartition des amphibiens & reptiles d'Aquitaine - et la distribution de l'alas en vue de favoriser l'intégration des résultats dans les politiques d'aménagement du territoire et dans les orientations de gestion. Cet ouvrage servira en tant qu’outil décisionnel dans le cadre des futures politiques d'aménagement et répondra aux engagements de l'Europe et de la France en terme de biodiversité (trames bleues trames vertes, définition des ENS, orientations des politiques d'acquisition de parcelles ou modification de statuts, ...) D’un coût total de près de 80 400 € cet Atlas est cofinancé par le FEDER à hauteur de 26 543 €, la Région et l’Etat pour 12 065 € chacun, ainsi que par les Conseils généraux des Pyrénées-Atlantiques (5 630 €), de Lot-et-Garonne (5 120 €) et de la Gironde (8 847 €).


Soutien des publics ayant des difficultés particulières d'insertion Insertion par l'activité économique sur la Communauté de Communes de Montesquieu (Gironde). L’opération consiste à embaucher des personnes en difficulté d’accès à l’emploi afin de composer une équipe d’agents d’entretien d’espaces verts, qui sera en charge, sous la supervision d’un chef d’équipe professionnel, d’assurer l’entretien annuel des espaces verts de sites dépendants de la Communauté de communes de Montesquieu ou des 13 communes qui la composent. Cette action portée par Arcins Environnement Service vise la (re)mobilisation par l’emploi de 13 personnes en difficulté sociale et professionnelle. Tout au long de leur contrat, celles-ci bénéficieront d’un accompagnement socioprofessionnel personnalisé visant à identifier un projet professionnel réalisable, à lever les freins à sa réalisation et à le mettre en oeuvre pour aboutir avant la fin du parcours d’une durée maximale de deux ans à une insertion professionnelle durable (emploi ou formation). Ce projet d’un coût total de 224 849 € est cofinancé par le FSE à hauteur de 84 405 €, la communauté de communes de Montesquieu intervient pour 39 500 € et le Conseil général de la Gironde 750 €.

En Aquitaine, tous fonds confondus depuis 2007, près de 21 400 projets représentant près d’1,9 milliard d’euros d’investissement ont été soutenus par l’Union européenne à hauteur de 682 millions d’euros. Ce montant dépasse les 899 millions d’euros en comptabilisant la part des mesures nationales du FEADER et du FEP bénéficiant à des projets aquitains.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.europe-en-aquitaine.eu ainsi que sur Facebook , Twitter et Scoop.it

Contacts presse : A la préfecture de Région : Sophie Billa – 05 56 90 60 18 Au Conseil régional d’Aquitaine : Rachid Belhadj – 05 57 57 02 75


Comité programmation fonds européens